Vous êtes sur la page 1sur 2

Nom & Prénom: GARAOUCH Ahmed prof: Youssef Naimi

Master : ER&M

Rapport d’exposé

sujet : Le stockage d'énergie par volant d’inertie

Définition D’un volant d’inertie:

Un volant d’inertie est un système de stockage d’énergie sous forme d’énergie cinétique de rotation. Il est
constitué d’une masse, la plupart du temps un cylindre creux ou plein (mais d’autres formes sont possibles).
Cette masse est mise en rotation autour d’un axe, fixe en général, et enfermée dans une enceinte de protection.
Elle est reliée à un moteur/générateur électrique qui permet de convertir l’énergie cinétique en électricité et
inversement.

Les principaux Fonctionnement:


L’énergie stockée augmente avec la masse et est proportionnelle au carré de la vitesse de rotation. Dès lors deux
« stratégies » de stockage sont possibles. Elles correspondent aux deux typologies de volants d’inertie, dont l’une
joue sur la masse, l’autre sur la vitesse :

 les volants d’inertie basse vitesse : ce sont les systèmes les plus matures, ils mettent en jeu des masses
importantes dans des matériaux lourds type acier. Leur vitesse de rotation est inférieure à 10 000 tr/min
(tours par minute) ;
 les volants d’inertie haute vitesse : ils utilisent des matériaux plus légers type fibre de carbone ou de
verre. Ils ont des vitesses de rotation pouvant aller jusqu’à 50 000 tr/min.

Ce mécanisme permet le stockage d’énergie :

 en phase de stockage, le moteur convertit l’énergie électrique entrante en énergie cinétique, ce qui
augmente la vitesse de rotation de la masse ;
 en phase stationnaire, c’est-à-dire de conservation de l’énergie, la vitesse de rotation de la masse doit
être maintenue constante. L’apport d’énergie est alors minime et ne fait que compenser les pertes liées
au frottement ;
 en phase de déstockage ou de restitution, le générateur convertit l’énergie mécanique en électricité,
freinant ainsi la masse.
Les Application:

Les applications possibles pour les volants d’inertie sont nombreuses. Parmi elles figurent :

 la régulation de fréquence et le soutien en tension sur les réseaux électriques : maintenir la fréquence et
la tension autour de valeurs moyennes et dans des limites définies par l’opérateur du réseau ;
 le lissage de la production des énergies renouvelables : compenser les fluctuations de la production
électrique liées à l’intermittence de la source d’énergie (passage d’un nuage, fin d’une rafale de vent,
etc.) ;
 le suivi de charge : accompagner de façon temporaire les variations journalières d’appel de puissance sur
le réseau électrique, par exemple en début ou fin d’heure de pointe, le temps que des modes de
production à grande échelle démarrent ou s’arrêtent ;
 les applications décentralisées : optimiser l’utilisation de l’énergie par récupération de l’énergie de
freinage de métros ou de l’énergie potentielle de pesanteurs de grues ou garantir l’alimentation sans
coupure qui consiste à assurer le relai entre l’instant de l’incident et le démarrage du générateur de
secours.

Les avantages et les inconvénients de la technologie Volant d’inertie

Les avantages :

 Un haut rendement puisque 80% de l'énergie absorbée peut être restituée.


 Une restitution d’énergie très rapide
 Aucune pollution et une durée de vie très longue.

Les inconvénients :

le temps de stockage limité, autour de 15 minutes. Il faut donc une utilisation très rapide et ponctuelle.

Conclusion :

Monsieur RAMZI HAMRERRAS est bien présente la technologie de stockage en volant d’inertie en plus que ça
il nous motive pour développe cette technologie, à travers ajouté un multiplicateur de vitesse puis qu’il dit si
on augmente la masse ou la vitesse on augmente l’énergie de stockage.

Vous aimerez peut-être aussi