Vous êtes sur la page 1sur 3

TD2

Exercice n°1 :

On pratique une analyse granulométrique sur un échantillon de sol sec. A la fin de l'opération de tamisage,
on effectue les opérations de pesées des refus dans chaque passoire. Les résultats sont résumés sur le tableau
1 ci-contre.
1. Compléter le tableau.
2. Tracer la courbe granulométrique du sol en question.
3. Calculer le coefficient d'uniformité et le coefficient de courbure.
4. Comment est la granulometrie du sol sous étude.

Exercice n°2 :

On procède au tamisage à sec d'un échantillon de sable préalablement séché. On constate d'abord
que le tamis de 12.5 mm ne retient aucune fraction de matériau. On utilise alors une colonne de 6
tamis dont l'ouverture intérieure des mailles est respectivement de haut en bas :
5; 2; 1; 0.5; 0.2; 0.1 mm.
Les refus sur chacun des tamis sont les suivants (de haut en bas):
217 g 868 g 1095 g 809 g 444 g 39 g.
Le tamisât du dernier tamis recueilli sur le fond est de 28 g.
On demande de construire la courbe granulométrique et de déterminer le diamètre efficace ainsi
que le coefficient d'uniformité.
Exercice n3

Tamis (mm) Refus (mm)


Les résultats d’une analyse granulométrique de469 grammes de
sol sont reportes sur le tableau ci-dessous 63 0

37.5 26

Tracer la courbe granulométrique de ce sol et déterminer le 19.0 28


coefficient d’uniformité et le coefficient de courbure
13.2 18

10 20

6.7 49

5 50

2.36 137

1.18 46

0.6 31

0.212 34

0.080 30

Exercice n4

Déterminer la limite de Nombre de Poids Tare (g) Poids humide Poids sec
liquidité de l’échantillon coups (Sol+tare) (g) (Sol+tare) (g)
dont les résultats obtenus
suite à l’essai de Casgrande 8 11.8 36.05 29.18

16 13.2 34.15 28.60

27 14.1 36.95 31.16

40 12.09 33.29 28.11


Exercice n5

On veut mesurer la masse volumique d’un sol sec. On utilise un pycnomètre de volume 15 mL, de
masse 19,340 g. Le liquide utilisé est du cyclohexane. Les résultats sont rapportés dans le tableau
ci-dessous (masses en g).

m1 m2 m3
31,097 31,378 31,215
m1 : masse du pycnomètre et du liquide remplis jusqu’au repère
m2 : masse du pycnomètre, du liquide et du sol sec
m3 : masse du pycnomètre avec le sol sec mis dedans et du liquide ajusté
Donner la relation de la masse volumique du sol sec et la calculer

Exercice n6

1. Le creusement d'une tranchée de drainage a permis de mettre à jour deux couches d'argile dont
les caractéristiques sont les suivantes:
(1) wL = 72, Ip = 35, teneur en eau w = 65%

(2) wL = 72 wp = 37, teneur en eau w = 30%

Montrer que les deux argiles ont les mêmes limites d'Atterberg ; calculer leurs indices de
consistance respectifs. Qu'en concluez-vous quant à leurs propriétés ?

2. Le remblaiement a nécessité la mise en place d'un poids sec de 49,5kN d’un matériau, ayant en
place un volume de 3 m3. Le poids volumique gs, des particules solides de ce sol est égal à 27
kN/m3.
Déterminer:

a) la quantité d'eau qui serait nécessaire pour saturer les 3 m3 de remblai;


b) l'indice des vides et la teneur en eau de ce sol à saturation;
c) la valeur du poids volumique du sol à saturation.
3. L'indice des vides vaut au maximum 0,90 et au minimum 0,40.
a) Calculer l’indice de densité correspondant ID du matériau. Dans quel état de compacité se
trouve ce remblai ?
b) Par compactage en masse de ce sol, mis en remblai sur une hauteur de 2,5 m, on obtient un
accroissement de l'indice de densité à ID = 0,20. De combien a tassé, par compactage, la
surface du remblai si l'on suppose qu'il ne s'est produit aucune déformation latérale

Vous aimerez peut-être aussi