Vous êtes sur la page 1sur 4

FACULTE DE HYDROCARBURES ET DE LZ CHIMIE

ANNEE
2021/2022

TP FRISAGE
TP FABRICATON MECANIQUE
ETUDIANT :GRINE MOHAMED
GROUP : LAMC 19
FRAISAGE
grande souplesse au niveau de la génération de différentes formes. Le plus souvent, le fraisage est
utilisé pour produire des surfaces planes, des épaulements et des gorges, mais son efficacité en
contournage va croissante grâce à l’utilisation des techniques CNC (Computerized Numerical
Control). Le fraisage est en passe de devenir une méthode d’usinage de plus en plus universelle,
disposant d’une gamme toujours plus étendue de machines, de systèmes de commande et d’outils
de coupe. Par exemple, les centres d’usinage utilisent largement le fraisage et ont donc besoin,
dans ce domaine, d’une grande diversité d’outils. Le fraisage s’effectue donc sur différents types
de machines, allant des fraiseuses conventionnelles dont la conception date du début du siècle
jusqu’aux machines CNC sophistiquées à axes multiples. Comme nous le verrons, le fraisage
permet non seulement d’effectuer une grande diversité d’opérations, mais fait également
intervenir de nombreux types de machines, d’outils et de pièces. Il est très largement influencé
par l’état des équipements utilisés et de la pièce usinée, et exige de l’opérateur une connaissance
approfondie des différentes limitations existantes. C’est à partir du plan de la pièce et sur la base
des impératifs de production que l’on choisit le type d’opération et d’outil de fraisage. Les
méthodes conventionnelles doivent toujours ici être remises en question du fait des perspectives
nouvelles ouvertes au fraisage en raison des développements intervenus au fil des années. Il faut
donc étudier le type d’usinage concerné afin de déterminer comment l’exécuter au mieux, ce qui
permettra un double gain de temps et de qualité au niveau du résultat. Il convient également
d’envisager si une seule ou plusieurs opérations sont nécessaires. Lorsqu’il est décidé qu’une
pièce doit être usinée par fraisage, l’étape suivante consiste à choisir la machine appropriée :
fraiseuse horizontale, verticale, universelle, à portique, à commande numérique ou centre
d’usinage, c’est-à-dire la meilleure solution pour l’opération en question. Une fois obtenue une
bonne compatibilité entre les paramètres d’usinage et les capacités de la machine choisie, il
convient de déterminer divers facteurs tels que stabilité, précision et fini de surface désiré.
L’instabilité est la principale menace en usinage des métaux par enlèvement de copeaux, non
seulement pour la qualité des résultats obtenus, mais également en ce qui concerne la durée de vie
et les performances de l’outil, quelle que soit par ailleurs l’aptitude de la machine et de l’outil à
l’utilisation qui en est faite.

Liste des opé rations


La liste des opérations, ou phases, dépend bien sûr de la pièce à fabriquer, mais on retrouve
globalement les opérations suivantes :

 débit du brut : découpage de la pièce brute, en général dans de la barre à profil carré ou
rectangulaire ;
 vérification du brut : au réglet ou au pied à coulisse, on vérifie que le brut est
suffisamment grand (cotes extérieures de la pièce finie + épaisseur à enlever) ;

 ébavurage d'une grande face : avec une lime ou un ébavureur (sorte de petit couteau à
lame courbe), on enlève les bavures dues au découpage, pour la face qui se retrouvera en
bas lors de la première opération ;

 cubage : on usine successivement les différentes faces afin d'avoir un parallélépipède


rectangle « parfait », c'est-à-dire dans les tolérances en termes de dimensions (cotes
extérieures de la pièce finie) et géométriques (perpendicularité des faces, la planéité et
l'état de surface étant assurés par le réglage de la machine et l'état de la pièce) ;

 réalisation des différentes opérations donnant la forme finale de la pièce.

Chaque démontage de la pièce implique un ébavurage et éventuellement une vérification des


cotes.

Il n'est pas toujours nécessaire d'effectuer un cubage intégral, on peut se contenter des faces
fonctionnelles — cela incluant les faces nécessaires à la mise en position dans la fraiseuse.

Mode de fraisage
Fraisage en bout en opposition.

Fraisage en roulant en opposition.

Les principales méthodes de fraisage pratiquées sont :

 le fraisage de profil (dit « de forme ») ;

 le fraisage en bout (dit « d'enveloppe » ou « surfaçage ») ;

 le fraisage combiné (en bout et de profil) ;

 le tréflage.

Principes gé né raux
La vitesse de coupe Vc est donnée pour un couple matériau à usiner/outil, typiquement de
15 m/min pour usiner un acier extra-dur avec un outil en acier rapide, à 800 m/min pour un
alliage d'aluminium avec un outil carbure. Cela détermine la fréquence de rotation N (en tour par
minute)
vc ×1 000
N=
πD

π Dn
vc=
1000

où D est le diamètre de la fraise en mm1.

 on choisit l'outil ayant le diamètre le plus petit permettant de couvrir la surface en une
seule passe, lorsque c'est possible ; cela permet d'avoir un nombre minimum d'opérations
et d'avoir une vitesse d'avance plus rapide, donc de diminuer le temps de fabrication ;

 on envoie les efforts vers le mors fixe de l'étau, afin de ne pas solliciter le mors mobile.

Vous aimerez peut-être aussi