Vous êtes sur la page 1sur 5

CHAPITRE 

2 : LES PRATIQUES MERCANTILISTES

I.  La doctrine des mercantilistes sur la pop

Pour les mercantilistes la population est quelque chose d’important et en particulier


l’augmentation de la population. En effet, les hommes servent à produire et à avoir des
hommes en cas de guerre.

En effet, l’empire organisé autour de l’Espagne, un pays devient tendance dans les pays
d’Europe d’ouest avec un réservoir d’hommes important qui est la France jusqu’en 1815 et
la défaite de Napoléon.

Le pays qui jouera le même jour ensuite au XXème siècle c’est la Russie.

Lorsqu’on a beaucoup de main d’œuvre ça maintient une pression à la baisse des salaires ou
une pression aux bas salaires, il y a deux avantages pour eux :
- Cela augmente les profits accumulés par les marchands et les intellectuels.
- Limite la consommation de biens produits de façon internes. Ça permet d’être favorable
à la balance commerciale et permet d’avoir un surplus intérieur important et permet
aussi de voir des entrées d’or et d’argent. Pour certains il faut maintenir une certaine
pauvreté d’une partie de la population. C’est l’idée qu’il faut inciter les personnes à
travailler, il faut donc éviter que le taux de salaire, ou le salaire augmente.
Les personnes qui énoncent ce genre d’idée ce n’est pas pour que ces idées soient
appliquées pur elle, c’est pour que ce soit appliqué pour les autres.
- Règlementation publique par exemple la loi sur les pauvres qui datent de la fin du 16 ème
jusqu’au milieu du 19ème. Cette loi pour les pauvres cherche à remédier un pb du
vagabondage et de la mendicité. Le premier phénomène qui va apparaitre c’est la
question des enclosures en particulier en Angleterre. Les enclosures (illégal) c’est le fait
de s’accaparer des terres considérées comme communes, des terres ou des personnes
des paysans peuvent faire petre leurs animaux il y a une première vague d’enclosure au
16ème siècle et cette vague provoque des difficultés considérables pour des personnes qui
survivent. On va donc avoir un développement de la mendicité et du vagabondage, on
cherche à maitriser ce phénomène car il y a des violences qui en découlent. On cherche à
remédier ce genre de pb en instituant ce genre de version pour les paroisses. On met
aussi en place un certain nb de maisons de travail avec un régime draconien, o est obligé
de travailler avec un salaire dérisoire et interdiction de quitter la paroisse et le
vagabondage est puni de mort en cas de récidive. En France ça se fait différemment.
L’oisiveté des premières années est source de désordre, Colbert faisait travailler des
enfants de 6ans dans les manufactures royales, les enfants travaillait déjà aux champs
assez tôt, ils emmenaient même les bébés.

Section I - Doctrine sur la population

L’augmentation de population a un certain nombre d’effets bénéfiques. L’Etat va


avoir plus de capacités de production et plus d’hommes en cas de guerre. De plus,
l’existence d'une réserve de main-d’œuvre permet de maintenir une pression à la baisse des
salaires. Cela a deux avantages :
- Permet l’augmentation des profits accumulés par les marchands et les industriels
- Limite la consommation de biens domestiques (produits créés dans la nation):
favorable à la balance commerciale car il y a une augmentation des surplus intérieurs
qui pourra être exportée, favorisant l’accumulation de pièces d’or et d’argent.
Pour certains mercantilistes cela va encore plus loin, il faut inciter les gens à
travailler. En effet, si il y a une augmentation du taux de salaire, cela va inciter les gens à
travailler moins donc il faut que les salaires diminuent. Si on veut maintenir une certaine
pauvreté, on empêche l’enrichissement de certains groupes sociaux.

On retrouve cette doctrine mercantiliste dans les réglementations publiques (2 exemples) :


- Lois sur les pauvres en Angleterre (fin du 16ème siècle) : c’est la pratique des
enclosures, il s’agit pour des personnes qui ont le pouvoir (nobles) de récupérer une
partie des terres qui sont des propriétés communes de l’ensemble des personnes,
pour en faire des propriétés privées. On pousse les paysans qui ne peuvent plus s’en
sortir au vagabondage et à la mendicité. Des lois vont remédier au vagabondage avec
la création des maisons de travail (working house), travail obligatoire avec salaires
faibles, interdiction de quitter la paroisse, le risque étant la peine de mort (mais peu
utilisée).
- On a souvent dit que l’Etat français intervenait dans la production, avec parfois des
conventions entre pouvoir et étatique et compagnies. Colbert disait que l’oisiveté des
jeunes était une source de désordre, donc les enfants devaient travailler
sérieusement dans les manufactures royales. On peut s’étonner de voir des enfants
travailler dans les manufactures puis dans les usines mais cela est normal car les
enfants travaillaient déjà dans le monde agricole et n’allaient pas à l’école.

II. La justification du protectionnisme

L’échange a profité à une partie et va léser une autre partie. On résonne comme si un gain
pouvait être échangé. Il y a Bodin et un autre auteur anglais mais quand on prend l’arguent
de Bodin ce n’est pas évident, chacun cède ses excédents, chaque échangiste est en train de
ventre ses excédents. Justifications du protectionnisme :
- Justification d’ordre monétaire : il faut maximiser l’excédent des importations sur les
exportations pour avoir une balance commerciale positive de façon à importer les
métaux précieux. Chez certain c’est plus intéressant ce qui permet de stimuler la
production et de mettre au travail des personnes qui voudrait travailler mais qui ne
peuvent pas travailler, ce n’est pas juste un pb de métaux précieux, chez certain c’est
aussi de pouvoir rendre cet argent actif.

- Le protectionnisme doit permettre d’avoir des prix plus avantageux et international, ça


renvoi a des accords entre parties, c’est un système de pression pour obtenir des prix
plus favorables dans les échanges internationaux, c’est pousser à la baisse des prix des
importations.

- La justification du protectionnisme comme un instrument du dev eco : un des pbs que


rencontrent les pays c’est d’arriver à mettre en place au niveau national des industries
nouvelles, on va protéger des industries nouvelles qu’on va inciter à se dev, les secteurs
a protégés sont sélectionnés, on le fait pour certain bien pas pour d’autres, comme pour
le dev du nucléaire national. Ce protectionnisme est sélectif mais aussi temporaire car
une fois arrivée à égalité de dev avec des autres pays il n’est plus nécessaire. C’est
difficile de savoir exactement quand on est arrivé à égalité, donc certains
protectionnismes ont perduré au dela de ce qui était nécessaire. Arriver à égalité avec
des autres pays renvoi à des inégalités. L’égalité est une condition de la liberté
commerciale. L’idée c’est que la liberté commerciale sans égalité va favoriser l’économie
d’un pays sur l’économie d’un autre pays, l’inégalité de dev ne nous donne pas la liberté

- Le protectionnisme au titre des représailles : un pays est protectionniste et donc les


autres pays vont l’être à titre de représailles, c’est le moyen de défense contre le
protectionnisme d’un autre pays. En 43 un certain nb de pays ont négocié pour éviter la
crise de 29 et le replis considérables des relations internationales et économiques sur
des zones bien précises et en particulier sur le point du pétrole, et on considère pendant
la guerre que le replis commerciale est une des raisons de la sgm et donc il faut éviter ce
genre de chose et l’éviter à travers un certain nb de choses comme une organisation
mondiale du commerce. On va donc mettre en place une organisation internationale du
commerce appelait le gatt. Les allemands qui sont dans le centre de l’Europe vont faire
des accords avec les pays voisins

Section I - Les justifications du


protectionnisme dans les doctrines mercantilistes

L’époque mercantiliste va hériter d’un préjugé moral, l’idée est que l’échange profite
à une partie et cela est désavantageux pour l’autre partie. Beaucoup de mercantilistes ont
cette opinion, c’est une idée importante car lorsqu’on l’applique au commerce extérieur, on
peut considérer que l’autre pays avec qui on échange commettrai un acte de guerre.
Quelques personnes ont essayé de réfuter cet argument, entre autre Bodin. Bodin considère
que lors de l’échange avec d’autres personnes, il n’y a pas de perdant, tout le monde est
gagnant. Chacun cède ses excédents lors échange.
Les justifications d’ordre monétaire : pour augmenter le stock de métaux précieux
en ayant une balance commerciale positive, il faut limiter les importations et augmenter les
exportations. Certains ajoutent que l’augmentation de stock de monnaie va permettre de
stimuler la production. Il faut donc investir dans la production d’une part et d’autre part,
c’est un moyen indirect de supprimer ou diminuer le chômage. Le commerce international
fait souvent l’objet d’accords, cela permet d’obtenir des prix plus favorables dans les
échanges internationaux. A travers cela, il s’agit de faire augmenter des exportations et faire
baisser les prix à l’importation.

Le protectionnisme est un instrument du développement économique, c’est ce que


l’on appelle le protectionnisme éducateur. Tous les pays ont utilisé à un moment ou un autre
cette méthode. (=protectionnisme sélectif et temporaire). Les pays font des sélections des
secteurs où ils ont des progrès à faire pour rattraper d’autres pays. Une fois que l’on est
arrivé à égalité avec un autre pays, le protectionnisme n’a plus d’utilité. D’un autre côté, il y
a le libéralisme. L’égalité est une condition de la liberté et pour commencer, il faut faire
quelque chose d’illégal, du protectionnisme.
Le protectionniste au titre des représailles : si un pays est protectionniste alors les
autres pays adoptent aussi le protectionnisme. C’est un moyen de défense mais cela peut
provoquer des guerres (ex : le GATT est créé parce que les pays pensaient que le
protectionnisme avant la WW2 avait actionné celle-ci. On parle aujourd’hui de l’OMC).

Section I - Conséquences du principe de la


primauté de l’Etat

III. Les conséquences du principe de primauté de l’état

L’objectif des mercantilistes est d’enrichir l’état ainsi que les banquiers et les marchands. ça
correspond à une période de formation de l’état et il va émerger le principe de primauté de
l’état comme une value première qui va disputer sa primauté vis-à-vis d’autres valeurs
comme les droits de l’homme, la dignité humaine, mais les valeurs qui concernent la justice
et l’église sont aussi concernées

- Dignité humaine et droits de l’homme : la colonisation de l’Europe rencontre un pb avec


les colonies, et pour les mettre en valeur il faut de la main d’œuvre avec des hommes qui
n’ont pas la dignité d’homme, les esclaves et plus particulièrement les noirs, ils sont
considérés comme des sous hommes, ça sera une main d’œuvre utile alors que
l’esclavage était en régression en Europe de l’ouest, il se renouvelle, le trafic d’esclaves
étant aussi un principe qui concernait l’Afrique noire. La traite des noirs va devenir
importante et va faire le privilège de traité internationaux, il y a ainsi une certaine forme
d’accords, il y a de la main d’œuvre très peu couteuse, que l’on perd aussi dans les
transports.
Il faut aussi avoir des cadres pour les colonies et encadrer la main d’œuvre, ils ne sont
pas parmi les noirs mais dans nos pays, qui sortent souvent de prison. Il fait aussi que
tous les gens soient mariés et fassent des enfants.

- La justice : fondamentalement ce qui se asse pour la justice c’est que le droit public
commence à naitre avec la question du rapport entre l’état et les citoyens quelque part,
l’arbitraire qui pouvait exister, les rapports de force qu’il pouvait exister entre l’état et
les personnes qui vivent dans cet état commence à s’aplanir, dans le même temps le
droit des propriétaires se met en place. En même temps il y a un fait du prince qui
commence à exister, la justice n’est pas libre, elle est subordonnée à l’état est ses
intérêts. Colbert en 1662 a besoin de galériens et demande aux juges de lui fournir le
plus possible de galériens, tous les motifs vont être bons. un droti privé et punblic
s’affirm emais le fit du pricne existe bel et bien.

Pour les mercantilistes, le but est l’enrichissement de l’Etat (par les marchands).
Cette primauté de l’Etat correspond à une période de formation de cet Etat. Le principe de la
primauté va s’appliquer aux dépens d’autres valeurs. Les valeurs qui pourraient disputer
cette formation de l'Etat sont les droits de l'Homme, la justice, la religion.
La dignité humaine ou Droits de l’Homme : Du 16ème au 17ème c’est une période
d’expansion vers l’extérieur, il s’agit pour les Etats de faciliter la mise en valeur des colonies.
Une des actions qui sera faite est la restauration de l’esclavage, qui avait tendance à
disparaître. L’esclavage va se développer et devenir important, ce sera l’objet d’accords
d'échanges internationaux. Certains états ont des problèmes d'encadrement de cette main-
d’œuvre coloniale.
La justice : Cela renvoie à l'émergence de l’état de droit. Deux grands types de droit
apparaissent, le droit public et le droit privé. Le droit public est intéressant car de plus en
plus, le pouvoir des princes va être réglementé, mais les abus des princes continuent à
exister. La justice est subordonnée à l’état et ses intérêts. Fondamentalement, il n’y a pas
d’autonomie de la justice (ex : Colbert a besoin de galériens et va demander aux magistrats
de les lui fournir).
La religion : il y a un antagonisme entre mercantilisme et religion. Le mercantilisme
correspond à une période de la montée de l’Etat Nation, qui se fait aux dépens de l’Eglise.
L’état nation renvoie à un espace bien délimité. L’église va devoir s’aligner sur les états, il va
y avoir apparition d’églises nationales, soumise au pouvoir royal. Le pouvoir royal (le roi en
France) devient chef de l’église et la religion devient une valeur de l’état nation. Il y a
acceptation d’une religion comme étant la référence, les autres restent tolérées.

Par exemple, la France a une colonie en Amérique du Nord, et il va y avoir des


échanges de fourrure et alcool. Les missionnaires chargés de convertir la population à la
religion et de condamner cette façon de faire, protestent auprès du pouvoir central. Colbert
sera intraitable, il va continuer à soutenir les compagnies, même si les peuples indiens
disparaissent (ex : des religieux entretiennent la mendicité, ils ne se reproduisent pas et ne
procréent pas). En même temps le mercantilisme est tolérant et il favorise les dissidences
religieuses car elles ont un haut niveau d’activité économique. L’Edit de Nantes de 1598
s’inscrit dans ce type de pensée. En 1680, après la mort de Colbert, il y a révocation de l’édit
de Nantes (1685), il n’y a pas eu de grand massacre mais quasiment toutes les personnes
faisant partie de l’élite sont parties vers d’autres pays. C’est un des phénomènes qui est
peut être responsable du retard français en ce qui concerne la révolution industrielle.

Vous aimerez peut-être aussi