Vous êtes sur la page 1sur 248

2007

Document de référence
Activité et développement durable
mobilières donnant accès à des actions - vingt-et-unième résolution  : (Délé­
ordinaires de la société ou d’une société gation de compétence donnée au conseil
contrôlée par elle à plus de 50 %) ; à l’effet d’émettre des actions en consé­
quence de l’émission par une filiale de
- seizième résolution  : (Autorisation
Bouygues, de valeurs mobilières don­
donnée au conseil d’administration à
nant accès, immédiatement ou à terme,
l’effet d’augmenter le nombre de titres
à des actions de la société).
à émettre en cas d’augmentation de
capital avec ou sans droit préférentiel de (ii) et, sous condition de son adoption
souscription) ; par l’assemblée générale de ce jour,
l’autorisation conférée au conseil d’ad-
- dix-septième résolution : (Autorisation
ministration à l’effet de consentir des
donnée au conseil d’administration à
options de souscription d’actions.
l’effet de fixer, selon les modalités fixées
par l’assemblée générale, le prix d’émis­ 2. fixe à dix-huit mois à compter du jour de
sion par appel public à l’épargne, sans la présente assemblée la durée de validité
droit préférentiel de souscription, de de la présente autorisation qui prive d’effet,
titres de capital ou de valeurs mobilières pour la période non utilisée, et remplace la
donnant accès au capital, dans la limite vingt-deuxième résolution de l’assemblée
de 10 % du capital) ; générale mixte du 26 avril 2007.
- dix-huitième résolution : (Délégation
de pouvoirs donnée au conseil d’admi­ Quatorzième résolution
nistration à l’effet de procéder à une
(Pouvoirs)
augmentation de capital en vue de
rémunérer des apports en nature consti­ L'assemblée générale donne tous pouvoirs au
tués de titres d’une société ou de valeurs porteur d’un original, d’une copie ou d’un
mobilières donnant accès au capital) ; extrait du procès-verbal des présentes pour
accomplir toutes les formalités légales ou ad-
- dix-neuvième résolution : (Délégation
ministratives, et faire tous dépôts et publicités
de compétence donnée au conseil à
prévus par la législation en vigueur.
l’effet d’augmenter le capital, sans droit
préférentiel de souscription, à l’effet de
rémunérer des apports de titres en cas
d’offre publique d’échange) ;
- vingtième résolution : (Délégation de
compétence donnée au conseil à l'effet
d'augmenter le capital en faveur des
salariés ou mandataires de la société ou
des sociétés de son Groupe, adhérant à
un plan d’épargne d’entreprise) ;

240
Sommaire

Message du Président 2

1. Le Groupe 4. Informations juridiques et financières


L’équipe dirigeante 6 Gouvernement d’entreprise 104
Conseil d'administration et organigramme simplifié 7 Rémunérations des mandataires sociaux - Attributions d’options 127
Bouygues et ses actionnaires 8 Actionnariat 135
Chiffres clés du Groupe 12 Bourse 137
Le développement durable dans le Groupe 16 Capital 138
Résultats de Bouygues SA 142
Informations juridiques 144
2. Activité et développement durable Document annuel 146

• Bouygues Construction, acteur global de la construction 22


• Bouygues Immobilier, un leader de la promotion 34
5. Les comptes
• Colas, numéro 1 mondial de la route 46
• TF1, premier groupe de télévision en France 58 Comptes consolidés 154
• Bouygues Telecom, opérateur de télécommunications 70 Comptes individuels 209
• Développement durable : indicateurs extra-financiers par métier 82
• Bouygues SA 86
• Alstom : deux métiers à fort potentiel 88 6. Assemblée générale mixte du 24 avril 2008
• Principaux événements depuis le 1er janvier 2008 92
Ordre du jour 222
Rapports du conseil d’administration 223
3. Les risques 95 Rapports des commissaires aux comptes 228
Projet de résolutions 236

Le présent document de référence a été déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers le 10 avril
2008, conformément à l’article 212-13 du Règlement Général de l’AMF. Il pourra être utilisé à l’appui
d’une opération financière s’il est complété par une note d’opération visée par l’AMF.

Sommaire • 1
2007 :
une année
superbe

2
Message du Président

En 2007, Bouygues a connu une nouvelle année Nous sommes passés du stade de la réflexion à celui de l’action
record. Le dynamisme commercial s’est amplifié. L’exercice et nous accélérerons nos efforts en 2008.
a aussi été marqué par l’accélération de la progression des
résultats et la poursuite de l’augmentation de l’activité. Le dividende s’accroît de 25 %. Le conseil d’administration
Ainsi, le chiffre d’affaires et le résultat net récurrent se sont proposera à l’assemblée générale du 24 avril 2008 un dividende
accrus de 12 % et de 32 %. de 1,50 euro par action.

Dans les métiers de la construction, l’activité commerciale a Je suis confiant pour 2008 car nos prises de commandes
été supérieure à celle de l’an passé, déjà très intense. Le chiffre atteignent un niveau historique. Pour accompagner cette
d’affaires de Bouygues Construction a augmenté de 20 %, croissance et assurer à nos clients la qualité qu’ils exigent,
tandis que son carnet de commandes, en très forte hausse, nous recruterons à nouveau massivement. De 2006 à 2008,
lui confère une excellente visibilité pour 2008. en trois ans, 55 000 nouveaux collaborateurs auront rejoint
Bouygues Immobilier a plus que triplé ses réservations de le Groupe, dont plus de 33 000 en France.
bureaux et ses réservations de logements sont à un niveau
très élevé. Colas, dont la croissance est inin­terrompue Je remercie nos actionnaires pour leur soutien indispensable et
depuis 21 ans, a enregistré des résultats en forte hausse. les collaborateurs pour leur travail et leur état d’esprit.

TF1, confrontée à un marché publicitaire atone, a su rester


leader en réalisant, pour la première fois, 100 % des meilleures Le 26 février 2008,
audiences. Bouygues Telecom a franchi le cap des 9 millions Martin Bouygues
de clients. Son investissement dans son offre innovante Neo Président-directeur général
a porté ses fruits.
Le Groupe a intensifié ses relations avec Alstom, dont
l’amélioration des performances est particulièrement
remarquable.

Dans le domaine du développement durable, nous avons


approfondi et déployé notre démarche dans tous nos métiers.

3
La façade du siège social de Bouygues SA représente une voile spinnaker.

1-Début v6.indd 4 8/04/08 17:52:33


1. Le Groupe
6 L’équipe dirigeante
7 Conseil d'administration et organigramme simplifié
8 Bouygues et ses actionnaires
12 Chiffres clés du Groupe
16 Le développement durable dans le Groupe

Le Groupe • 5
L’équipe dirigeante
(au 26 février 2008)

Bouygues
société mère

Olivier Poupart-Lafarge Martin Bouygues Olivier Bouygues


Directeur général délégué Président-directeur général Directeur général délégué

Alain Pouyat Jean-François Guillemin Philippe Marien Jean-Claude Tostivin Lionel Verdouck
Directeur général Secrétaire général Directeur financier Directeur général Directeur général
Informatique et du Groupe adjoint RH adjoint Trésorerie
Technologies nouvelles et Administration et Finances

Dirigeants des cinq métiers

Yves Gabriel François Bertière Hervé Le Bouc Patrick Le Lay Nonce Paolini Philippe Montagner Olivier Roussat
Président-directeur général Président-directeur général Président-directeur général Président de TF1 Directeur général Président de Directeur général de
de Bouygues Construction de Bouygues Immobilier de Colas de TF1 Bouygues Telecom Bouygues Telecom

6
Conseil d'administration & organigramme simplifié
au 26 février 2008

conseil d’administration

Président-directeur général
Martin Bouygues
ÉNERGIE-TRANSPORT
30 %
Administrateurs et directeurs généraux délégués
Olivier Poupart-Lafarge Olivier Bouygues
Directeur général délégué Directeur général délégué
et représentant permanent
de SCDM, administrateur
Pôle Construction Pôle télécoms et médias
Administrateurs
Pierre Barberis Yves Gabriel
Ancien directeur général Président-directeur général 100 % 100 % 96,7 % 43 % 89,5 %
délégué d’Oberthur de Bouygues Construction
BTP IMMOBILIER ROUTES MÉDIAS TÉLÉCOMS
Patricia Barbizet* Jean-Michel Gras
Directeur général - Représentant des salariés
administrateur d’Artémis actionnaires
François Bertière Thierry Jourdaine
Président-directeur général Représentant des salariés
de Bouygues Immobilier actionnaires
Madame Francis Bouygues Patrick Kron
Président-directeur général
Georges Chodron de Courcel d’Alstom
Directeur général délégué (*) Les mandats de ces cinq administrateurs
arrivant à expiration, il sera proposé à Comités du conseil
de BNP Paribas Patrick Le Lay* l’assemblée générale des actionnaires du
Président de TF1 24 avril 2008 de renouveler le mandat
Charles de Croisset de Patricia Barbizet et de nommer ad- Comité des comptes Comité des rémunérations
International advisor Jean Peyrelevade ministrateurs Helman le Pas de Sécheval
Goldman Sachs International Vice-président (directeur financier de Groupama), Hervé
Michel Rouger (président) Pierre Barberis (président)
de Leonardo France Le Bouc (président-directeur général de Patricia Barbizet Patricia Barbizet
Michel Derbesse* Colas) et Nonce Paolini (directeur général Georges Chodron de Courcel
Ancien directeur général François-Henri Pinault de TF1). Le cinquième mandat restera
vacant. Thierry Jourdaine Comité de l’éthique
délégué de Bouygues Président-directeur général de PPR et du mécénat
Lucien Douroux Michel Rouger* Comité de sélection Lucien Douroux (président)
Ancien président Ancien président du tribunal Jean Peyrelevade (président) François-Henri Pinault
du conseil de surveillance de commerce de Paris Michel Derbesse
François-Henri Pinault
de Crédit-Agricole Indosuez
Jean-Michel Gras
Censeurs
Alain Dupont* Plusieurs mandats d’administrateurs arrivant à expiration, le conseil d’administration
Ancien président-directeur Philippe Montagner réexaminera la composition des comités après l’assemblée générale des actionnaires du
général de Colas Alain Pouyat 24 avril 2008.

L’équipe dirigeante • Le Groupe • 7


Bouygues et ses actionnaires

Après 37 années de cotation à la Bourse de Paris, tion des actionnaires une informa-
tion détaillée et constamment ac-
Bouygues est l’une des valeurs de référence de la tualisée relative à la vie du Groupe,
place, comme en témoigne sa présence au sein du ses principaux indicateurs de per-
formance, ses dirigeants, ses métiers,
CAC 40. Tout au long de ces années, Bouygues a
ses valeurs.
souhaité associer ses actionnaires à ses développe-
Tous les communiqués de presse du
ments, en alliant un comportement responsable et Groupe et de ses métiers sont ainsi
un esprit entrepreneurial. disponibles, ainsi que l’ensemble des
documents utiles aux actionnaires :
rapports annuels et comptes com-
plets (sur les sept dernières années),
Communication avec thétiques qui paraissent dans les ainsi que les documents relatifs à
les actionnaires principaux supports de la presse l’assemblée générale. Toutes les
financière, économique et patri- présentations faites aux investisseurs
Bouygues s’efforce de mettre en per- moniale, française et internatio- en actions ou en obligations sont
manence à la disposition de tous ses nale. En 2007, onze journaux et consultables sur le site. Des sujets
actionnaires, institutionnels et indi- magazines (dont trois étrangers) particuliers font l’objet de rubriques
viduels, une information financière ont publié ces avis (voir page 151, spécifiques : développement du-
transparente, complète, régulière et Publicités financières). rable, gouvernement d’entreprise,
aisément accessible. notation Standard & Poor’s, infor-
mation réglementée (au sens de la
Communiqués financiers Directive Transparence).
• Les communiqués financiers du Un chapitre consacré aux actionnai-
Groupe (information financière res permet de rendre l’information
trimestrielle, publications de résul- plus accessible et plus adaptée, avec
tats, annonces d’opérations finan- notamment les réponses aux ques-
cières) font l’objet d’une diffusion tions fréquemment posées et une des-
large et immédiate, en France et à cription des démarches à suivre pour
l’international, par les agences et devenir actionnaire. Par ailleurs, les
organes de presse et par internet. grandes réunions de présentation des
À partir de janvier 2007, confor- résultats sont retransmises en direct
mément à la réglementation, et disponibles en différé.
Bouygues diffuse son information
Enfin, les boîtes aux lettres électro-
réglementée par un prestataire Site internet
niques investors@bouygues.com et
agréé par l’AMF (Autorité des
Dans un souci d’immédiateté, de servicetitres.actionnaires@bouygues.
marchés financiers).
transparence et d’égalité d’accès com permettent aux actionnaires de
Le siège social de Bouygues, à Paris
• Ces annonces financières sont à l’information, le site internet communiquer directement avec le
reprises par des avis financiers syn- www.bouygues.com met à la disposi- Groupe.

8
financière de suivre la performance en-Yvelines. La publication des pales places financières offrent la
du Groupe et de ses métiers tout résultats trimestriels est com- possibilité aux grands investis- Les contacts
au long de l’année. mentée au cours de conférences seurs internationaux de rencontrer du service Titres
téléphoniques à destination des les dirigeants, et de mieux faire
• Par ailleurs, les comptes détaillés
investisseurs institutionnels et des connaître le Groupe à l’interna-
des cinq métiers sont publiés deux Tél. : +33 1 44 20 11 07
analystes financiers. tional. En 2007, treize road-shows
fois par an. +33 1 44 20 10 73
ont eu lieu (Royaume-Uni, États-
• Le 15 octobre 2007, Bouygues est
Unis, Allemagne, Japon, Suisse, Fax : +33 1 44 20 12 42
allé à la rencontre de ses action-
Scandinavie, Pays-Bas, Belgique,
À la rencontre des naires individuels lors d’une réu-
etc.). Numéro vert : 0805 120 007
investisseurs nion à Marseille organisée avec le (gratuit depuis un poste fixe)
concours de la FFCI (Fédération • Le Groupe participe également à
Afin de nouer et de développer française des clubs d’investisse- certaines conférences sectorielles e-mail :
un véritable dialogue, la direction ment) et du Cliff (Association à destination des investisseurs servicetitres.actionnaires@bouygues.com
générale de Bouygues rencontre française des investor relations). La institutionnels français et interna-
régulièrement ses actionnaires, ainsi prochaine réunion d’information tionaux.
que l’ensemble de la communauté est prévue le 18 novembre 2008 à
Publications Groupe financière. • La couverture du titre Bouygues
Rouen.
par les analystes financiers s’est en-
Les principales publications du • Trois grands rendez-vous ont lieu • Plus de 300 contacts par an entre core intensifiée en 2007  : 24 bu-
Groupe sont régulièrement en- chaque année, à l’occasion des ré- la société et les investisseurs et reaux de recherche (brokers) fran-
voyées aux actionnaires, notamment sultats annuels et semestriels, ainsi
Le service Titres
analystes financiers français et çais et étrangers suivent le titre
ceux inscrits au nominatif : le do- que pour l’assemblée générale qui étrangers permettent d’établir un Bouygues à ce jour (contre 23 fin Depuis 1990, Bouygues met à
cument de référence et son abrégé, se tient à Challenger, siège histori- dialogue permanent. Des road- 2006), dont 86 % recommandent la disposition de ses actionnaires
ainsi que le magazine interne "Le que du Groupe, à Saint-Quentin- shows à l’étranger sur les princi- le titre Bouygues à l’achat. un service Titres qui leur propose
Minorange". Afin de réduire la d’assurer en direct et gratuitement
consommation de papier et de la tenue des comptes titres au no-
faciliter sa lecture, le document de minatif pur. La mise des titres au
référence est aussi accessible au for- nominatif garantit à l’actionnaire
mat interactif sur le site internet de l’envoi régulier d’informations par
Bouygues. Bouygues, ainsi qu’un accès direct
à la société.
Publication de résultats
Tous les actionnaires au nominatif
• Bouygues a choisi de publier ses (pur et administré) peuvent bénéfi-
résultats et les comptes conso- cier de droits de vote doubles si les
lidés du Groupe à un rythme titres sont détenus depuis plus de
trimestriel, afin de maintenir la deux ans au nominatif. Tout action-
transparence et la régularité de sa naire désirant inscrire ses titres sous
communication financière. Cette L'assemblée générale de Bouygues se tient à Challenger cette forme est invité à en adresser la
politique permet aux actionnaires demande directement à son inter-
et à l’ensemble de la communauté médiaire financier.

Bouygues et ses actionnaires • Le Groupe • 9


Création de valeur de l’exercice 2007 un dividende en augmentations de capital réservées En 2007, le ROCE (Return On
augmentation significative, passant aux salariés (Bouygues Partage et Capital Employed) du groupe Agenda 2008
Capitalisation boursière de 1,20 euro par action à 1,50 euro, Bouygues Confiance 4, intervenues Bouygues s’est établi à 14,4 %,
soit + 25 %. Cette progression respectivement en mai et décembre en baisse par rapport à 2006, en
La capitalisation boursière de traduit la volonté de Bouygues 2007), d’autre part à la création raison des investissements complé- • Jeudi 24 avril :
Bouygues à fin 2007 était de d’accroître sur la durée la rému- d’actions résultant de l’exercice mentaires réalisés dans Alstom au assemblée générale
19,8  milliards d’euros, en progres- nération de l’actionnaire. Le taux d’options de souscription. cours de l’année. La participation
sion de 22 % par rapport à fin 2006. de distribution du résultat s’établit de Bouygues dans Alstom est ainsi • Vendredi 2 mai :
Le titre Bouygues s’est apprécié de paiement du dividende
ainsi à 38 %. ROCE (Rentabilité des passée de 25 % à 30 % en 2007.
17 % en 2007, soit la 7e meilleure capitaux investis)
performance du CAC 40, qui n’a • Mercredi 14 mai :
Dividende ordinaire L’un des instruments de mesure de chiffre d’affaires
crû que de 1,3 % sur l’année. euro par action
Actionnariat à fin
la création de valeur par une entre- du 1er trimestre 2008
prise revient à mesurer la rentabi- décembre 2007 (information financière
Capitalisation boursière 1,50
en millions d’euros, au 31 décembre lité dégagée par les capitaux investis trimestrielle)
(capitaux propres apportés par les Répartition du capital
1,20 actionnaires et dette bancaire), et de au 31 décembre 2007 • Mercredi 4 juin :
19 808
la comparer au coût de ces capitaux SCDM* résultats du
0,90 investis. 18,2 % 1er trimestre 2008
16 280 Groupe
0,75 Actionnaires Artémis
13 908 étrangers (F. Pinault) • Lundi 11 août :
ROCE(1)
11 314 0,50 39,8 % 2,0 % chiffre d’affaires
9 224 du 1er semestre 2008
16,5 %
14,8 % • Vendredi 29 août :
14,4 % résultats du
2003 2004 2005 2006 2007 12,7 %
1er semestre 2008

8,6 % • Vendredi 14 novembre :


2003 2004 2005 2006 2007 Rachat d’actions Salariés chiffre d’affaires
Bouygues poursuit une politique
Autres actionnaires
français
14,2 % des 9 mois 2008
Dividende de rachat de ses propres actions 25,8 % (information financière
sur le marché, afin d’optimiser la Nombre de titres : 347 502 578 trimestrielle)
Depuis 2003, Bouygues a amélioré
rentabilité des fonds propres, et de (*) SCDM est une société contrôlée par Martin et
chaque année la rémunération de ses Olivier Bouygues. • Mardi 18 novembre :
compenser la dilution provenant de
actionnaires, avec une progression 2003
(2)
2004 2005 2006 2007 réunion d'information
la création d’actions nouvelles. À ce En 2007, la structure de l’actionna-
du dividende versé proche de celle
titre, en 2007, Bouygues a annulé riat de Bouygues SA a été marquée FFCI / Cliff à Rouen
du résultat récurrent. (1) ROCE = résultat opérationnel courant
5 millions d’actions (soit 1,4 % de après impôt + quote-part des sociétés mises en par plusieurs évolutions : la part des
Le 26 février 2008, le conseil d’ad- son capital au 31 décembre 2007). équivalence / capitaux investis moyens (capi- collaborateurs progresse à 14,2 % • Mercredi 3 décembre :
ministration a décidé de proposer à Cela lui a permis de limiter la taux propres + dette) du capital, suite au succès de deux résultats des 9 mois 2008
l’assemblée générale de voter au titre dilution liée d’une part à deux (2) normes françaises augmentations de capital réservées

10
aux salariés, et lancées en 2007 Cours de l’action
(Bouygues Partage et Bouygues en 2007 Le CAC a 20 ans Fiche signalétique
Confiance 4). La participation Le 31 décembre 1987, l’indice CAC 40 est créé par la Compagnie des de l’action Bouygues
de SCDM, société contrôlée par Sur l’année 2007, l’action Bouygues Agents de Change. Il regroupe alors les quarante plus grandes valeurs -
Martin et Olivier Bouygues, a légè- affiche une progression de 17 %, dont Bouygues - de la Bourse de Paris. • Place de cotation :
Euronext Paris (compartiment A)
rement baissé (de 18,7 % à 18,2 %) nettement supérieure à celle du
Vingt ans plus tard, sur les quarante valeurs présentes à la création de • Code ISIN : FR0000120503
en raison de l’augmentation du CAC 40 (+ 1 %) et de l’indice DJ l’indice, 4 ont été renommées en raison de leur transformation, 10 ont fait
nombre d’actions Bouygues en Euro Stoxx 50 ® (+ 7 %), indice l’objet de mouvements de concentration, 13 sont définitivement sorties. • Codes d’identification :
circulation. Enfin, la part des ac- rassemblant les 50 plus grandes Bloomberg : ENFP ;
Treize valeurs en font toujours partie : c’est le cas de Bouygues, qui, en Reuters : BOUY.PA
tionnaires étrangers a continué à capitalisations de la zone euro, dont
20 ans, n’a été absent du CAC 40 que de 1997 à 1999 pour des raisons
progresser, signe d’une meilleure Bouygues ne fait pas partie. • Valeur nominale : 1 euro
de capitalisation. Cette permanence de Bouygues parmi les valeurs phares
visibilité de Bouygues auprès des Cette très bonne performance en de la Bourse de Paris illustre le succès des stratégies du Groupe mises en • Membre des indices :
investisseurs internationaux. œuvre depuis 1987, notamment en termes de diversification. CAC 40, FTSE Eurofirst 80
2007 s’inscrit dans la continuité de et Dow Jones Stoxx 600,
celle de 2006, où le titre Bouygues En 20 ans, la performance de Bouygues a été meilleure que celle du Euronext FAS – IAS (Indice
Répartition des droits de vote CAC 40, avec une progression du cours de 910 %, soit une croissance de l’Actionnariat Salarié)
au 31 décembre 2007
avait progressé de 18 %. En 2007,
de 12,3 % par an.
l’action Bouygues réalise ainsi la Indice éthique ECPI Ethical
SCDM* septième meilleure performance du Index Euro
27,2 % CAC 40. Indice développement durable
Actionnaires ASPI Eurozone de Vigeo
Groupe
étrangers Artémis • Classification sectorielle :
30,5 % (F. Pinault)
2,5 % - indices MSCI / S&P :
Performance boursière Bouygues
Telecommunication
DJ Euro Stoxx 50®
services
- indices FTSE et Dow Jones :
Construction & Materials
• Éligible au Service de
règlement différé (SRD)
65
et au Plan d’épargne en
Salariés actions (PEA)
Autres actionnaires
français
18,3 % 60

21,5 % 45,44 E
55
Nombre de droits de vote : 454 197 346 - 6,6 %
29 février 2008 Contact
50
La répartition différente des actions
3 724,50 pts Anthony MELLOR
et des droits de vote s’explique par Directeur des Relations Investisseurs
l’attribution aux actionnaires fidèles, 45 - 9,6 %
Janv. 07 Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Janv. 08 Fév. Tél. : +33 1 44 20 12 77
ayant détenu durant plus de deux
Adresse : 32 avenue Hoche
ans des titres au nominatif, d’un 75008 Paris
droit de vote double. Cette faculté Depuis le début de l’année 2008, les marchés financiers ont continué à être affectés par la crise de confiance née des
difficultés des subprimes aux États-Unis. e-mail : investors@bouygues.com
est ouverte à tous les actionnaires au
nominatif.

Bouygues et ses actionnaires • Le Groupe • 11


Chiffres clés du Groupe

Principales données financières En 2007, Bouygues a connu une nouvelle Une structure financière solide
année record : poursuite de la croissance de
en millions d’euros 2006(1) 2007 2007/2006 l’activité, accélération de la progression des À fin décembre 2007, l’endettement net
résultats. L’activité commerciale de l’année s’élève à 4,3 milliards d’euros, quasiment stable
Chiffre d’affaires 26 408 29 613 + 12 % 2007 a été très forte, atteignant des niveaux (+ 3 %), malgré des investissements financiers
EBITDA2 3 279 3 601 + 10 % historiques dans les métiers de la Construction. significatifs de 1,7 milliard d’euros (hors achat
Résultat opérationnel 1 889 2 181 + 15 % des 6,5 % de Bouygues Telecom pour
Résultat net part du Groupe 1 254 1 376 + 10 % Accélération de la progression des résultats 441 millions d’euros, déjà comptabilisés en
Résultat net récurrent3 1 046 1 376 + 32 % endettement net depuis juin 2005).
En 2007, le chiffre d’affaires atteint 29,6 mil-
Rentabilité des capitaux investis (ROCE)4 14,8 % 14,4 % - 0,4 pt Les capitaux propres atteignent 8,2 milliards
liards d’euros (+ 12 %). Tous les métiers du
Capacité d’autofinancement 3 151 3 519 + 12 % Groupe contribuent à cette croissance. Le ré- d’euros (+ 1,6 milliard d’euros). Le ratio
Cash-flow libre5 788 972 + 23 % sultat opérationnel augmente de 15 % à d’endettement ressort en diminution sensible,
2 181 millions d’euros. passant de 63 % fin 2006 à 52 % fin 2007.
Capitaux propres (fin de période) 6 595 8 205 + 24 %
Dette nette (fin de période) 4 176 4 288 +3% Le résultat net atteint 1 376 millions d’euros, La capacité d’autofinancement progresse de
Ratio d’endettement (fin de période) 63 % 52 % - 11 pts en hausse de 10 %, et de 32 % par rapport au 12 % à 3,5 milliards d’euros et les investisse-
Dividende net (euro par action) 1,2 1,5(6) + 25 % résultat net récurrent 2006 (hors résultats liés ments d’exploitation nets s’élèvent à 1,7 mil-
aux activités cédées TPS et Bouygues Telecom liard d’euros (+ 5 %). Le cash-flow libre est
Effectifs (fin de période) 122 560 137 500 + 12 % en forte hausse (+ 23 %) et s’établit à
Caraïbe).
(1) À méthode comptable identique à 2007 (cf. chapitre Les comptes) (2) Résultat opérationnel courant majoré des
972 millions d’euros.
dotations nettes aux amortissements et des dotations nettes aux provisions, moins les reprises de provisions non utili- L’incidence totale de l’investissement dans
sées (3) Bénéfice net des activités poursuivies, hors résultats liés aux activités cédées en 2006 : 109 millions d’euros Alstom sur le résultat net du Groupe s’élève à
(part du Groupe) pour TPS et 99 millions d’euros (part du Groupe) pour Bouygues Telecom Caraïbe (BTC)
(4) ROCE = Résultat opérationnel courant après impôt et quote-part des sociétés mises en équivalence / capitaux inves-
99 millions d’euros.
tis moyens (capitaux propres + dettes) (5) Capacité d'autofinancement moins le coût de l’endettement financier net,
moins la charge d'impôt de l’exercice, moins les investissements d'exploitation nets (6) Proposé à l’assemblée générale
du 24 avril 2008

Chiffre d’affaires Groupe Bouygues. Le chiffre d’affaires reaux enregistrées fin 2006 et en 2007.
du groupe Bouygues en 2007 s’établit à
29,6 milliards d’euros Contribution au groupe Bouygues 29,6 milliards d’euros, en progression de
Le rythme de croissance du chiffre d’affaires*
de Colas reste élevé à + 9 % (+ 7 % à péri-
12 % par rapport à 2006, tant en France
mètre et change constants) : + 11 % en France
dont
284 qu’à l’international, et de 10 % à périmètre et
international
et + 7 % à l'international.
change constants.
+ 12 % Le chiffre d’affaires* de TF1 augmente de
4 780 Le chiffre d’affaires* de Bouygues
4 % : + 0,6 % pour les recettes publicitaires
29 613 8 088 Construction progresse de 21 % (+ 18 % de l’Antenne TF1 et + 11 % pour les autres
26 408 à périmètre et change constants). Toutes les
2 747 activités confirment leur dynamisme constaté
activités.
2 074 tout au long de l’année, en France (+ 17 %) et Bouygues Telecom réalise un chiffre
particulièrement à l’international (+ 28 %). d’affaires* de 4,8 milliards d’euros, en crois-
11 640 sance de 6 %. Le chiffre d’affaires réseau
Le chiffre d’affaires* de Bouygues
atteint 4,5 milliards d’euros (+ 5 %).
Immobilier augmente de 29 %, porté à la
7 825 8 803 fois par le Logement (+ 24 %) et par la reprise Sur cinq ans, de 2003 à 2007, le chiffre
en millions d’euros • Bouygues Construction • Bouygues Immobilier de l’Immobilier d’entreprise (+ 47 %) qui d’affaires progresse de 36 %.
2006 2007 • Colas • TF1 • Bouygues Telecom • Holding et divers bénéficie des importantes réservations de bu-
(*) contribution au chiffre d’affaires du groupe Bouygues

12
Résultat OpérationneL Contribution au groupe Bouygues Le résultat opérationnel du Groupe progresse plus vite
que le chiffre d’affaires.
2 181 millions d’euros + 15 %
314 Les métiers de la Construction ont maintenu des niveaux
2 181 de marge opérationnelle élevés.
1 889* 746 210
Bouygues Telecom améliore significativement sa marge
opérationnelle en 2007, après une année 2006 marquée
par les investissements commerciaux liés au succès des
305 634 nouvelles offres illimitées (Neo et Exprima) lancées par
Bouygues Telecom le 1er mars 2006.

• Bouygues Construction • Bouygues Immobilier

2006 2007
• Colas • TF1 • Bouygues Telecom
en millions d’euros
(*) à méthode comptable identique à 2007 Le résultat opérationnel de holding/divers est de (28) M€.

Résultat NET Contribution au groupe Bouygues résultat NET RÉCURRENT


Part du + 10 % 187 PART DU GROUPE : + 32 %
286
groupe 1 254* 1 376
Le résultat net part du Groupe est en forte croissance ; il atteint 1 376 millions
1 376 millions 124 d’euros, soit + 32 % par rapport au résultat net récurrent, hors résultats liés aux acti-
d’euros + 32 % 440 vités cédées en 2006 : 109 millions d’euros (part du Groupe) pour TPS et 99 millions
d’euros (part du Groupe) pour Bouygues Telecom Caraïbe (BTC). Le résultat net de
457 la holding est en décroissance en raison des frais financiers supplémentaires liés à la
98 montée dans Alstom.
récurrent
1 046 Alstom, dont Bouygues détient 30 %, est consolidé par mise en équivalence et
• Bouygues Construction • Bouygues Immobilier contribue à hauteur de 187 millions d’euros au résultat de Bouygues.
en millions d’euros
2006 2007 • Colas • TF1 • Bouygues Telecom • Alstom
(*) à méthode comptable identique à 2007 Le résultat net de holding/divers est de (216) M€.
Sur cinq ans, de 2003 à 2007, le bénéfice net est multiplié par 3.

Répartition géographique du chiffre d’affaires 2007 bénéfice NET (1)

par action +9% Le bénéfice net par action s'élève à 4,06 euros, en
Europe croissance de 9 % par rapport au bénéfice net par action
Amérique France
(hors France) 4,06 euros 3,73*
4,06 publié en 2006.
du Nord
70 % 15 % Calculé sur le résultat net récurrent (hors résultats liés
7% + 31 % aux activités cédées), ce bénéfice net par action progresse
Asie- de 31 %.
Afrique et Pacifique
Moyen-Orient
2% Sur cinq ans, de 2003 à 2007, le bénéfice net récurrent
5%
récurrent
Amérique par action est multiplié par 3.
Centrale / du Sud 3,11
1% en euro par action
(1) par rapport au bénéfice net par action publié en 2006 qui incluait
les résultats liés aux activités cédées
2006 2007
(*) à méthode comptable identique à 2007

Chiffres clés • Le Groupe • 13


CAPACITÉ Contribution au groupe Bouygues En 2007, la capacité d'autofinancement du Groupe s'amé-
82 liore de 12 %. Bouygues continue à disposer d'une importante
D’AUTOFINANCEMENT + 12 % capacité à financer son développement.
3 519 millions d’euros 3 519 410 La capacité d'autofinancement de la holding progresse
3 151 205 de 63 millions d’euros, grâce principalement au dividende reçu
d’Alstom pour la première fois en 2007 (28 millions d’euros).
1 330
1 098

394

• Bouygues Construction • Bouygues Immobilier


en millions d’euros 2006 2007 • Colas • TF1 • Bouygues Telecom • Holding et divers

Contribution au groupe Bouygues


INVESTISSEMENTS +5% 24 Les investissements d’exploitation nets du
Groupe sont quasi stables, avec une progression
D’EXPLOITATION NETs des investissements des métiers qui est com-
1 679 299
1 679 millions d’euros 1 604 7 pensée par la forte baisse des investissements de
la holding (qui incluaient en 2006 le coût du
596 nouveau siège avenue Hoche à Paris).
Le niveau important des investissements des
624 métiers de la Construction (hors Bouygues
129 Immobilier qui ne nécessite pratiquement
aucun investissement) traduit le dynamisme
de l’activité. Bouygues Telecom a maîtrisé ses
• Bouygues Construction • Bouygues Immobilier investissements, comme prévu.
2006 2007 • Colas • TF1 • Bouygues Telecom • Holding et divers

CASH-FLOW LIBRE Le cash-flow libre se définit comme la capacité du Groupe à Contribution au groupe Bouygues
dégager un excédent de trésorerie, après avoir financé le coût
972 millions d’euros + 23 % de la dette, les impôts et les investissements d'exploitation nets. 68
972 Ce calcul est effectué avant variation de Besoin en Fonds de 128
Roulement (BFR).
788
En 2007, Bouygues a généré une capacité d'autofinancement 480
de 3 519 millions d’euros (+ 12 %). En soustrayant le coût de 254
l’endettement financier net (235 millions d’euros), la charge
d’impôt de l’exercice (633 millions d’euros) et les investissements
nets d'exploitation (1 679 millions d’euros), le cash-flow libre 151
s'établit à 972 millions d’euros, en forte hausse par rapport
à 2006. Cette évolution favorable est due à la maîtrise des • Bouygues Construction • Bouygues Immobilier
en millions d’euros
2006 2007 investissements du Groupe. • Colas • TF1 • Bouygues Telecom
Le cash-flow libre holding/divers est de (109) M€.

14
ENDETTEMENT NET La situation financière de Bouygues demeure solide • TF1 : 597 millions d’euros d’endettement net, en
fin 2007 : l’endettement net s’élève à 4,3 milliards nette hausse (+ 218 millions d’euros) en raison des
4 288 millions d’euros d’euros et représente 52 % des capitaux propres. investissements financiers dans AB Groupe.
Les métiers ont connu des évolutions contrastées par • Bouygues Telecom : 188 millions d’euros de tréso-
rapport à fin 2006 : rerie nette, en hausse de 122 millions d’euros grâce à
• Bouygues Construction : 2 450 millions d’euros de l’amélioration du BFR et du cash-flow libre.
4 176 4 288
trésorerie nette, en hausse de 391 millions d’euros La dette nette holding et divers, qui s'élève à
grâce au développement de l’activité dont le BFR 6 674 mil­lions d’euros, est en augmentation en raison
(besoin en fonds de roulement) génère une trésorerie de l’investissement stratégique de 960 millions d’euros
positive. réalisé dans Alstom.
63 % 52 %
• Bouygues Immobilier : 2 millions d’euros d’endet- Au total, cette situation saine, combinée à un échéan-
tement net (+ 28 millions d’euros), un niveau faible cier de dette bien réparti et à une excellente liquidité,
pour un promoteur immobilier. a conduit Standard & Poor’s à maintenir à nouveau la
% = ratio d'endettement
en millions d’euros
• Colas : 347 millions d’euros de trésorerie nette, en note de Bouygues : A - avec perspective stable.
2006 2007 baisse de 62 millions d’euros en raison des investisse-
ments financiers et d’exploitation de l’année.

OBJECTIFS DE CHIFFRE D’AFFAIRES 2008


32 300 millions d’euros En 2008, les perspectives du Groupe sont • + 7 % pour Colas, dans des marchés se sta-
bonnes : le chiffre d’affaires devrait attein- bilisant à haut niveau en France et avec des
en millions d’euros Contribution au groupe Bouygues dre 32,3 milliards d’euros, en croissance perspectives favorables à l’international ;
de 9 %, dont + 7 % en France et + 14 %
à l’international. • + 2 % pour TF1. Le marché publicitaire
300 devrait afficher une faible croissance en
+9% Tous les métiers seront en croissance : 2008, mais les autres activités (chaînes thé-
32 300 4 950 matiques, droits audiovisuels, internet, etc.)
• + 10 % pour Bouygues Construction, garderont une bonne dynamique ;
29 613 8 900 grâce au haut niveau de commandes prises
26 408 2 800 en 2007 et au développement des grands • + 4 % pour Bouygues Telecom, malgré
projets à l’international ; l’incidence toujours négative de la baisse
2 900 des tarifs des appels entrants (- 8 % au
• + 40 % pour Bouygues Immobilier, consé- 1er janvier 2008) imposée par le régulateur,
12 450 quence des fortes réservations en immobilier mais compensée par la croissance du nombre
d’entreprise enregistrées en 2007, avec un de clients.
marché du logement toujours porteur en
• Bouygues Construction • Bouygues Immobilier France ;
2006 2007 2008 • Colas • TF1 • Bouygues Telecom • Holding et divers
(objectif)

Chiffres clés • Le Groupe • 15


Le développement durable dans le Groupe

Le développement durable est intégré dans la


stratégie du Groupe et de ses différents métiers.
Depuis 2006, la maison mère et ses filiales ont
établi des "feuilles de route", en relation avec leurs
enjeux, assorties d’objectifs mesurables.

Créée en 2005, la direction du le thème de la construction dura-


développement durable du groupe ble. L’objectif est de mutualiser les
Bouygues entretient une dynamique connaissances et les retours d’expé-
d’amélioration continue fondée sur riences dans ce domaine au sein du
le partage des meilleures pratiques Groupe, afin de faciliter l'intégration
(voir encadré Notre organisation des nouvelles technologies dans les
p. 17). Cette direction est placée projets. Un site intranet collaboratif
sous la responsabilité d’Olivier va être spécialement conçu pour
Bouygues, directeur général délé- servir de support à cette initiative.
gué du Groupe. La stratégie et les Celle-ci s’inscrit dans la continuité du CAC 40 par l’importance du
actions des différents métiers sont des propositions du Groupe lors du taux de participation des salariés
présentées dans le chapitre "Activité Grenelle de l’environnement dans le dans son capital.
et développement durable" de ce secteur du bâtiment.
document de référence.
Éthique et formation
Actionnariat salarié
Reporting extra-financier Lancé en 2006, le code d’éthique du
En 2007, l’opération Bouygues
Groupe a été diffusé en 2007 auprès
Un logiciel de reporting extra-finan- Partage a été un grand succès  :
de l’ensemble des collaborateurs. Il
cier a été choisi pour le Groupe. 53 185 collaborateurs, soit 76 % des
s’inscrit désormais dans le cadre de
Il sera déployé en 2008 et servira salariés éligibles, ont souscrit à cette
la démarche de contrôle interne de
d’outil de management pour mesu- opération d’épargne salariale identi-
Bouygues. En 2008, des responsa-
rer l'efficacité des actions des feuilles que pour tous. Pour continuer d’as-
bles Éthique seront désignés pour
de route développement durable de socier les collaborateurs aux bons
chaque métier.
chaque métier. Un comité spécifique résultats du Groupe, une nouvelle
se réunit pour analyser la pertinence augmentation de capital réservée Bouygues a continué en 2007 de
des indicateurs extra-financiers. aux salariés, Bouygues Confiance 4, mettre l’accent sur la formation
a été lancée fin 2007. Avec 14,2 % de ses managers aux thèmes de
du capital du Groupe et 18,3 % des l’éthique et du développement
Task force Construction
droits de vote*, les salariés sont col- durable. Organisés par l’Institut du
durable
Le siège de Bouygues, le premier bâtiment HQE à Paris en 2006 lectivement le deuxième actionnaire Management Bouygues (IMB), les
Une task force inter-métiers a été de Bouygues. Cette performance séminaires Développement des valeurs
créée dans le Groupe en 2007 sur place le Groupe en tête des sociétés Bouygues et Respect et performance
(*) au 31 décembre 2007

16
Notre organisation

Direction générale du Groupe


Olivier Bouygues, directeur général délégué,
Directions en charge du développement durable
générales métiers
Direction
de la Communication
Groupe

Document de référence
Communication interne
Direction
Représentants Représentation du
du Développement
DD métiers Groupe à l’extérieur
Durable (DD) Groupe
Partage des bonnes pratiques
Sensibilisation et formation
des collaborateurs

Comité DD Comité QSE


• 3 à 4 fois par an. • 3 à 4 fois par an.
• Examen des enjeux DD métiers • Participants : responsables
et suivi des feuilles de route. Qualité, Sécurité, Environ­ne­ment
• Interventions de parties prenan- (QSE) des métiers.
tes. • Échange sur les méthodes de pré-
• Validation des projets transver- vention et l’analyse des risques Mécénat : restauration de l'Hôtel de la Marine à Paris
saux. opérationnels.

Comité indicateurs Comité achats responsables


ont accueilli en 2007 respective- par leurs directions générales une
extra-financiers • 3 à 4 fois par an.
• Responsables achats des métiers. ment 29 et 74 cadres dirigeants. Le formation sur une année.
• 3 à 4 fois par an.
• Responsables DD des métiers et de • Mutualisation de bonnes pratiques module de formation à la responsa-
la maison mère. RSE (responsabilité sociétale des bilité sociale des entreprises a permis
entreprises) pour les différentes Compagnons du Minorange
• Suivi du déploiement du logiciel de de sensibiliser 107 managers en dix
reporting extra-financier du Groupe. familles d’achats.
• Définition et suivi de projets transverses. sessions. Par ailleurs, l’IMB a formé L’ordre des Compagnons du
• Définition d’indicateurs extra-
financiers pertinents génériques des collaborateurs afin qu’à leur tour Minorange compte 996 membres
et sectoriels. ils puissent dispenser le séminaire au 1er janvier 2008, à travers 16
Respect et performance. Au total, à ordres. Cette institution a été créée
fin 2007, plus de 2 600 cadres ont par Francis Bouygues en 1963 pour
Task force Construction durable
Groupe de travail inter-métiers sur le thème de la construction durable. participé à ce module de forma- valoriser les métiers du bâtiment.
• Mutualisation des connaissances et des retours d'expériences du Groupe. tion. Enfin, tous les ans, le Cycle L’ordre des compagnons de la Route
• Organisation de réseaux de compétences. International de l’IMB propose à chez Colas constitue une forme
24 managers du Groupe choisis comparable de compagnonnage.

Le développement durable dans le Groupe • Le Groupe • 17


Communication pour vocation d’aider des bacheliers pe 70 multinationales européennes
méritants à mener leurs études. Elle qui échangent sur les bonnes prati-
La communication interne et ex-
compte 115 boursiers au 1er janvier ques liées à la responsabilité sociale
terne sur le développement durable
2008 pour autant de parrains, tous des entreprises. Enfin, Bouygues est
a été renforcée en 2007. Les actions
collaborateurs de Bouygues. membre depuis 1999 de l'EFQM
de la direction du développement
(European Foundation for Quality
durable et des comités associés Bouygues SA soutient par ailleurs,
Management), association de pro-
sont systématiquement expliquées à hauteur de 200 000 euros par an
motion et d’échanges de bonnes
et détaillées sur le site internet sur trois ans depuis 2006, un projet
pratiques dans le domaine de l’ex-
www.bouygues.com et dans les expérimental lancé par Sciences
cellence managériale.
publications internes du groupe Po Paris en Seine-Saint-Denis des-
Bouygues Le Minorange (magazine tiné à lutter contre l’échec scolaire.
interne diffusé à 50 000 exemplai- Bouygues Bâtiment Ile-de-France et Actions transversales
res) et Challenger Express (newsletter ETDE se sont associées à ce projet. Une animation inter-métiers a été
bimensuelle destinée aux 3 500 En 2007, Bouygues a par ailleurs mise en place autour des thèmes sui-
cadres dirigeants). Un site intranet apporté son soutien à 28 associa- vants : achats responsables, Qualité
Groupe consacré au développement tions intervenant essentiellement Sécurité Environnement, informati-
durable a été lancé en 2007. dans le domaine social, humanitaire que et développement durable.
et médical.
Par ailleurs, un séminaire de sensi- Sur ce dernier thème, un groupe de
bilisation à la "communication res- L’ensemble de ces opérations repré- travail a effectué en 2007 un bilan
ponsable" a été organisé en octobre sente un montant global de 3,3 mil- carbone du parc informatique fran-
2007, en partenariat avec l’Ademe, lions d'euros en 2007. çais du Groupe, soit plus de 65 000
à l’attention d’une centaine de com- postes. Les émissions de GES (gaz à
municants du groupe Bouygues. Pacte mondial et autres effet de serre) calculées représentent
adhésions 9  500  tonnes équivalent carbone,
Mécénat Depuis le 8 décembre 2006, l’en- soit la consommation annuelle
semble des cinq métiers du Groupe, d’une ville de 3 000 habitants. Des
En 2007, Bouygues a poursuivi la actions vont être initiées pour ré-
ainsi que la maison mère, sont
restauration de l’Hôtel de la Marine duire les émissions : d’une part en
adhérents au Pacte mondial de
à Paris, place de la Concorde. Cette diminuant l’impact direct des postes
l’Onu. Par cette adhésion, Bouygues
opération s’inscrit dans le cadre d’un (choix du matériel, portables privilé-
s’engage à adopter, promouvoir et
mécénat de compétence : Bouygues, giés, recyclage), d’autre part, en pro-
faire respecter un ensemble de règles
par l’intermédiaire de sa filiale mouvant un usage plus économe.
fondamentales dans le domaine des
Bouygues Construction, met à dis-
droits de l’Homme, des normes du
position son expertise de bâtisseur Activités en Afrique
travail, de l’environnement et de la
et son savoir-faire en restauration.
lutte contre la corruption.
Par ailleurs, la Fondation d'entre- Finagestion, filiale de Bouygues, a
prise Francis Bouygues a accueilli Bouygues est aussi adhérent depuis repris en 2004 les activités africaines
Compagnon du Minorange en septembre 2007 sa troisième pro- 2006 au réseau CSR Europe. Basée de Saur après la cession de cette
motion d’élèves. Cette fondation a à Bruxelles, cette association regrou- entreprise. En 2007, de nombreuses

18
recense et actualise les meilleures d’émission de CO2 associés aux acti-
pratiques de management et prend vités du Groupe, une vingtaine de La politique de
en compte le concept de développe- bilans carbones ont été réalisés en développement
ment durable. Répartis en plusieurs 2007. Colas dispose d’ores et déjà durable des métiers
critères distincts, les principaux d’un outil opérationnel analogue.
Bouygues Construction p. 28
aspects qui conduisent à une per-
formance durable économique, so- Perspectives 2008 Bouygues Immobilier p. 40
ciale, sociétale et environnementale Colas p. 52
d’une organisation sont abordés. • Poursuite de la "stratégie carbone"
L’exercice d’auto-évaluation per- du Groupe, avec déploiement de TF1 p. 64
met d’identifier les points forts et l'outil de calcul de bilans carbones
Bouygues Telecom p. 76
d'améliorer une organisation. Les pour les entités et les opérations.
actions à accomplir pour générer • Fin du déploiement de l’appli-
des progrès sont ensuite discutées et cation sur les indicateurs extra-
hiérarchisées. Huit auto-évaluations financiers pour la mesure de des véhicules professionnels du
Abby ont été organisées en 2007 au l’efficacité des actions de dévelop- groupe Bouygues.
sein du Groupe. pement durable.
• Poursuite des actions concrètes
Investissement Socialement • Déploiement d’une politique de menées par les comités de travail
Minutie pour la restauration de l'Hôtel de la Marine réduction des émissions de CO2 transversaux.
Responsable
Bouygues est présent
SP
dans deux indices
ARESE SUSTAINABLE PERFORMANCE INDICES

actions ont été entreprises dans le dix-huit mois. Au 31 octobre 2007, "éthiques" : l’Aspi Eurozone, géré par
domaine de la responsabilité socié- 4 300 personnes, soit 92 % des col- l’agence de notation extra-financière
tale des entreprises (RSE). En Côte laborateurs, étaient adhérentes de la Vigéo, et l’Ecpi Ethical Index Euro.
d’Ivoire, une politique de microcré- mutuelle. Les taux de recouvrement
dit et d’épargne a été mise en place sont excellents puisqu’à ce jour Stratégie carbone
pour les collaborateurs de la CIE aucun défaut de remboursement n’a
(Compagnie Ivoirienne d’Électri- été constaté. En 2007, une stratégie de réduc-
cité) et de la Sodeci (gestion des ser- tion des émissions de CO2 a été
vices d’eau). La Mutuelle des Agents Auto-évaluations Abby définie pour l’ensemble du Groupe.
de l’Eau et de l’Électricité, créée en Bouygues SA a développé depuis L’objectif est de doter les unités
octobre 2006, propose des systèmes 2002 un logiciel d’auto-évaluation, opérationnelles du secteur de la
d’épargne simple et des emprunts Abby, qui permet aux managers des construction d’un logiciel spécifi-
à taux préférentiels, y compris comités de direction, sur la base d’un que. Cet outil permettra de calculer
pour des collaborateurs sans aucun système de vote électronique, de se le bilan carbone de certains projets,
apport personnel. Chaque mois, situer par rapport aux pratiques de dans la perspective de proposer aux
150  nouvelles épargnes sont enre- management définies par le modèle clients des éco-variantes. Pour opti-
EFQM (European Foundation for miser la mise au point de cet outil et La Fondation Francis Bouygues parraine des bacheliers méritants
gistrées et 113 prêts accordés, pour
une durée moyenne des crédits de Quality Management). Ce modèle dresser un premier bilan des vecteurs

Le développement durable dans le Groupe • Le Groupe • 19


Un pommier orne le jardin du siège HQE de Bouygues SA.

20
2. Activité et développement durable
22 Bouygues Construction
34 Bouygues Immobilier
46 Colas
58 TF1
70 Bouygues Telecom
82 Développement durable : indicateurs extra-financiers par métier
86 Bouygues SA
88 Alstom
92 Principaux événements depuis le 1er janvier 2008

Activité et développement durable • 21


Acteur global de la construction
Excellentes performances commerciales et financières en 2007

Bouygues Construction est un leader mondial de


la construction. Sa gamme de savoir-faire s’étend
de la conception des projets jusqu’à leur maintenance,
dans les domaines du bâtiment, des travaux publics
et de l’électricité/maintenance.
Bouygues Construction conjugue la puissance d’un
grand groupe et la réactivité d’un réseau d’entreprises.

Construction des deux aéroports de Chypre

Chiffre d’affaires 2007 Marge opérationnelle Résultat net part du Groupe Carnet de commandes Collaborateurs Chiffre d’affaires 2008 (objectif)

8 340Me 3,8 % 286


(+ 37 %)
Me
11,3Mde
(+ 30 %)
49 800 9 200Me
(+ 10 %)
(+ 20 %) (=)

Faits marquants Une nouvelle année Un chiffre d’affaires en forte (FM) en Suisse, la société Mibag (chif-
progression : 8 340 millions fre d’affaires : 76 millions d’euros) est
record
PPP* / Concessions signés • Tour Jalan Datoh à Singapour d’euros (+ 20 %) spécialisée dans la maintenance et la
• Ligne ferroviaire Gautrain en (74 M€). Bouygues Construction, par son posi- gestion de bâtiments dans le cadre de
Bouygues Construction a enregistré
Afrique du Sud (524 M€). tionnement stratégique sur des activités contrats pluriannuels.
Ouvrages en cours une forte croissance de ses activités à
• Broomfield Hospital à Londres à forte valeur ajoutée, tire parti d'une
• Autoroute A41 (512 M€). l’international (3  399  millions d’euros, • En Pologne, Bouygues Bâtiment
(389 M€). conjoncture favorable sur ses marchés en
• Aéroports de Chypre (494 M€). +  28  %) et en France (4  941  millions International a acquis la société Karmar
• Tyne tunnel à Newcastle France et à l'international.
• Centrale EPR de Flamanville d’euros, + 16 %). (chiffre d’affaires : 72 millions d’euros),
(375 M€). (422 M€). acteur important du marché du bâti-
Contrats majeurs signés • Complexe Raurica Nova Une prise de commandes record :
Trois acquisitions significatives en ment à Varsovie.
en Suisse (112 M€). 11,1 milliards d’euros
• Sarcophage de Tchernobyl Europe :
(+ 1,8 milliard d’euros)
(208 M€). Lancement d’Actitudes, démar-
• Bouygues Construction a acquis la Un résultat net en forte
• Technopôle à Meudon che de développement durable : À l’international, le niveau historique société de bâtiment Warings (chiffre augmentation : 286 millions
(123 M€). • Charte fournisseurs et de la prise de commandes (5,4 milliards d’affaires  : 120 millions d’euros en d’euros (+ 37 %)
• Zac Saint-Antoine à Cap d’Ail sous-traitants. d’euros) est marqué par de grands pro- 2007), dans le sud de l’Angleterre.
(121 M€). • Outil d'évaluation des projets jets. En France, la prise de commandes Le résultat opérationnel (314 millions
• Extension du port de Tanger de logements. atteint 5,7 milliards d’euros (+ 5 %). • Acteur majeur du facility management d’euros) progresse de 52 millions d’euros
(100 M€). • Label Chantier bleu (QSE).

(*) partenariats public-privé

22
par rapport à 2006. Le résultat financier Chiffre d’affaires (CA) Résultat net CA par activité Carnet de commandes Trésorerie nette Carnet de commandes
(90 millions d’euros) augmente en rai- en milliards d’euros en millions d’euros en millions d’euros en milliards d’euros en milliards d’euros par zone géographique

son de la hausse des taux d’intérêt et du dont


France et Europe Asie-Pacifique
niveau de la trésorerie. Après un impôt 8% Afrique
de 122 millions d’euros, la marge nette 9,2 286 BTP BTP 11,3 2,5 Moyen-Orient
+ 37 % international France + 30 %
ressort à 3,4 % en 2007 (3 % en 2006). 8,3 2 887 3 756 9%
2,1 2,1
1,9 France
209 8,7 45 %
La trésorerie nette progresse à 6,9
nouveau : 2 450 millions d’euros 1,6
(+ 391 millions d’euros)
9,2
Grâce à la forte augmentation de l’acti-
7,1
vité, la trésorerie disponible de Bouygues
Construction atteint 2  450 millions Amérique
d’euros.
Électricité 2% Europe
et maintenance (hors France)
2006 2007 2008 2006 2007 1 697 2006 2007 2005 2006 2007 36 %
(objectif)
Une politique active de
développement : 382 millions
d’euros d’investissements BILAN CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE COMPTE DE RÉSULTAT RÉSUMÉ
(flux net de trésorerie, stable ACTIF (en millions d’euros) 2006 2007 (en millions d’euros) 2006 2007
par rapport à 2006) • Immobilisations corporelles et incorporelles 400 562
CHIFFRE D’AFFAIRES 6 923 8 340
• Dotations nettes aux amortissements (103) (127)
• Goodwill 293 395
Les investissements nets d’exploitation • Actifs financiers et impôts non courants 218 315
• Dotations nettes aux provisions et dépréciations (117) (142)
ont augmenté de 206 millions d’euros en • Autres produits et charges (6 398) (7 778)
ACTIF NON COURANT 911 1 272 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 305 293
2006 à 296 millions d’euros en 2007. • Actifs courants 2 894 3 190 • Autres produits et charges opérationnels (43) 21
• Trésorerie et équivalents de trésorerie 2 399 2 926 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 262 314
Ils correspondent en particulier aux in- • Instruments financiers (liés à l'endettement) - - • Coût de l'endettement financier net 51 79
vestissements nécessaires au démarrage ACTIF COURANT 5 293 6 116 • Autres produits et charges financiers 9 11
des chantiers, à la réalisation des réseaux TOTAL ACTIF 6 204 7 388 • Charge d'impôt (119) (122)
haut-débit d’Axione, ainsi qu’aux inves- • Quote-part du résultat net des entités associées 8 7
tissements informatiques. Les investis- PASSIF (en millions d’euros) 2006 2007 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 211 289
• Capitaux propres (part du Groupe) 528 696 • Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - -
sements financiers nets, principalement RÉSULTAT NET TOTAL 211 289
• Intérêts minoritaires 5 11
liés à la croissance externe en Europe, CAPITAUX PROPRES 533 707 • Part des intérêts minoritaires (2) (3)
représentent 70 millions d’euros. • Dettes financières long terme 229 356
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (part du Groupe) 209 286
• Provisions non courantes 584 566
Une démarche volontariste de • Autres passifs non courants 3 2
développement durable PASSIF NON COURANT 816 924
• Dettes financières (part à - 1 an) 5 6
2007 a été l’année du lancement d’Ac- • Passifs courants 4 744 5 637
titudes, la démarche de développement • Concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque 106 114
• Instruments financiers (liés à l'endettement) - -
durable de Bouygues Construction.
PASSIF COURANT 4 855 5 757
TOTAL PASSIF 6 204 7 388
Trésorerie financière nette 2 059 2 450

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 23


Activité bâtiment gionales principales : Quille, Pertuy Travaux Publics a signé le contrat
Construction, GTB Construction, du New Tyne Crossing à Newcastle,
et travaux publics
DV Construction, Norpac et GFC qui comprend la rénovation du tun-
L’activité bâtiment et travaux pu- Construction. Son chiffre d’affai- nel existant, la construction d’un
blics représente 6  643 millions res (1  698  millions d’euros) pro- deuxième tube et l’exploitation de
d’euros, répartis en 3 756 millions gresse sur l’ensemble de ses marchés l’ensemble.
d’euros en France et 2 887 millions (+  12  %). Depuis deux  ans, ces
filiales ont remporté de nombreux Le marché de la construction en
d’euros à l’international. Suisse (34  milliards d’euros) a
contrats de construction de centres
France hospitaliers et de centres pénitentiai- atteint son plus haut niveau de-
res. Le réseau des Cirmad, filiales de puis 1990, soutenu par le dyna-
CA* 2007 : 3 756 M€ misme du bâtiment non-résiden-
développement immobilier, contri-
PC** 2007 : 4 274 M€ tiel privé. Bouygues Construction
bue également à ces bonnes perfor-
mances, avec 392 millions d'euros (496  millions d’euros en 2007)
2007 aura été une excellente année
de contrats remportés en 2007. est le deuxième acteur du BTP en
pour le BTP en France. L’embellie
Suisse. Losinger a ouvert en 2007
amorcée en 2005 sur le marché L’activité en France de Bouygues une agence à Bâle. Avec Marazzi,
du bâtiment non-résidentiel s’est Travaux Publics (347 millions elle intervient sur le programme
poursuivie (+ 3,8 % en 2007), no- d’euros, + 43  %) et de DTP immobilier Raurica Nova à Bâle et
tamment pour la construction de Terrassement (143 millions d’euros, la Prime Tower à Zurich.
bâtiments administratifs, industriels + 36 %) a fortement augmenté, por-
et de bureaux. Les mises en chantier tée notamment par les travaux de Bouygues Bâtiment International,
de logements se sont stabilisées au l’autoroute A41 et le démarrage de dans le cadre d’un contrat de conces-
niveau le plus haut depuis 30 ans ceux de la centrale nucléaire EPR de sion, réalise les aéroports de Larnaka
(435 000). Dans les travaux publics, Flamanville. et de Paphos à Chypre (activité
le volume des travaux réalisés a pro- 2007 : 159 millions d’euros).
gressé de plus de 7 %.
Europe En Pologne, Karmar a ouvert sa pre-
Bouygues Bâtiment Ile-de-France CA 2007 : 1 610 M€ mière agence régionale à Wroclaw.
est leader sur son marché. Son chif- PC 2007 : 2 562 M€ Par ailleurs, DTP Terrassement
fre d’affaires (1 556 millions d’euros) réalise actuellement une section de
Au Royaume-Uni, troisième mar-
a augmenté de 13 % en 2007, à un 22 km de l’autoroute A4.
ché européen du BTP (207  mil-
rythme largement supérieur à celui
liards d’euros), la reprise de la En République tchèque, VCES se
du marché (4,5 %). Trois divisions
croissance s’est confirmée en 2007 positionne dans les secteurs du bâti-
enregistrent une croissance supé-
(+ 2,3 %), tirée par le non-résiden- ment (11 projets en cours totalisant
rieure à 20 %, tirées par les grands
tiel privé et les PFI (Private Finance 700 logements) et du traitement de
projets en cours ou remportés cet-
Initiative). Bouygues UK réalise en l’eau (deux stations d’épuration en
te année  : Construction Privée,
PFI des hôpitaux, des établissements construction).
Rénovation Privée et Habitat Social.
scolaires et des logements sociaux.
Bouygues Entreprises France- L’acquisition de Warings permet à En Roumanie, sur un marché
Europe intervient en France à la Bouygues Construction de se dé- tiré par le logement et le bâtiment
Autoroute A41 entre Annecy et Genève fois dans le bâtiment et les travaux ployer dans le sud de l’Angleterre et non-résidentiel, Bouygues Romania
publics au travers de six filiales ré- de diversifier ses activités. Bouygues (55 millions d’euros en 2007) réalise
(*) CA : chiffre d'affaires
(**) PC : prise de commandes

24
Travaux Publics termine le pont Afrique - Maghreb 15 millions d’euros).
de Masan Bay, démarre le port de CA 2007 : 454 M€ En Afrique du Sud, le closing fi-
Pusan. PC 2007 : 895 M€ nancier de la liaison ferroviaire de
Au Turkménistan, Bouygues Au Maroc, Bouygues Construction, Gautrain en début d’année a permis
Bâtiment International réalise une en partenariat avec Saipem, réalise la le lancement des travaux (146 mil-
activité de 49 millions d’euros cor- plateforme logistique et le port rou- lions d’euros réalisés en 2007).
respondant principalement au chan- lier du port de Tanger Méditerranée. Bouygues Travaux Publics, en
tier du ministère du Commerce et Par ailleurs, Bymaro poursuit la partenariat avec Basil Read, réalise
de la Bourse. construction d’un ­complexe hôtelier également un stade de 46  000 pla-
de luxe à Marrakech (47 millions ces à Nelspruit.
Moyen-Orient d’euros). En Égypte, Bouygues Travaux
CA 2007 : 123 M€ En Guinée Équatoriale, BBGE in- Publics participe au consortium
PC 2007 : 26 M€ tervient sur des projets de bâtiment désigné attributaire de la première
(stade de Malabo pour 37  mil- phase de la ligne  3 du métro du
Bouygues Construction intervient lions d’euros) et d’infrastructures Caire (61  millions d’euros, quote-
à Dubaï sur deux  grands projets  : (contournement de Malabo pour part de Bouygues Construction).
l’hôtel Ritz Carlton (Bouygues
Bâtiment International, 155 mil-
lions d’euros), et une des lignes du
Tour T1 à la Défense métro aérien (VSL, 45 millions
d’euros).

l’ensemble résidentiel At the Oaks à (114 millions d’euros, quote-part Amériques - Caraïbes
Bucarest (62 millions d’euros). Bouygues Construction). Entreprise CA 2007 : 177 M€
de génie électrique et thermique, PC 2007 : 212 M€
En Ukraine, Bouygues Travaux
BYME Hong-Kong réalise notam-
Publics, en partenariat avec Vinci,
ment le casino Venetian Cotai de À Cuba, Bouygues Bâtiment
a remporté la réalisation en concep-
Macao (56 millions d’euros). International intervient pour
tion-construction de la nouvel-
la construction clés en main de
le enceinte de confinement de Dragages Singapour est spécialisée
­complexes hôteliers de luxe. En huit
Tchernobyl. Par ailleurs, DTP dans la construction de condo-
ans de présence, elle a remporté
Terrassement a conclu un protocole miniums, notamment The Sail@
douze contrats (La Estrella  2 et le
d’accord pour la réalisation des ter- Marina (139 millions d’euros) et
Laguna Mangon  C pour 86 mil-
rassements dans le cadre de l‘exploi- Jalan Datoh (74 millions d’euros).
lions d’euros en 2007). À Trinité
tation d’une mine de fer. Positionnée sur le segment des tours
et Tobago, elle réalise à Port of
de grande hauteur en Thaïlande,
Spain le Waterfront International
Asie Bouygues Thaï a enregistré en
Development (182 millions d’euros).
CA 2007 : 523 M€ 2007 une croissance de son activité
En Jamaïque, Bouygues Travaux
PC 2007 : 662 M€ (+  24 %) supérieure à celle du mar-
Publics réalise un tronçon autorou-
ché (+ 2,5 %). Terrassements de l'EPR à Flamanville
À Hong-Kong, le groupe a rempor- tier de 24 km entre Spanish Town
té le projet West Drainage Tunnel En Corée-du-Sud, Bouygues et Ocho Rios (75 millions d’euros).

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 25


Activité électricité- • acquisition de deux fonds de com- ETDE est principalement présente en place. Animée par un comité, elle
merce dans les métiers de réseaux : en Côte d’Ivoire, au Congo, au définit la politique R&D transverse
maintenance
Avrelec dans le Nord et Amica en Gabon et au Sénégal. du groupe, sélectionne les thèmes
La contribution d’ETDE au chiffre Île-de-France ; prioritaires et fixe les modalités
ETDE intervient aussi à l’interna-
d’affaires consolidé de Bouygues d’étude (responsables de projets,
• deux nouvelles acquisitions  : tional sous forme de grands projets
Construction progresse de 22 % budgets, livrables et planning).
Sernelec Industrie (nord-ouest, multi-techniques, soit en direct avec
(11  % de croissance organique)
automatismes et installation élec- le client (électrification de villages Ces travaux de recherche ont no-
pour s’établir à 1 697 millions
trique basse et haute tension) et isolés aux Philippines pour 14 mil- tamment débouché en 2007 sur les
d’euros. ETDE exerce trois activités
Iris Électricité (Val-de-Marne, lions d’euros) ou en sous-traitance applications concrètes suivantes :
principales : les travaux publics de
études, installation et maintenance de Bouygues Bâtiment International
réseaux (42 % de l’activité), le génie • création de l’application Projection
d’électricité) ; (Dubaï, Russie, Trinité et Tobago).
électrique et thermique (36 %) et le qui permet d’analyser les perfor-
facility management (22 %). • signature par Exprimm du contrat mances d’un projet de logement
de maintenance de trois centres au regard des critères du dévelop-
Avec 4 200 km de fibres optiques Recherche et
pénitentiaires pendant 27  ans pement durable ;
et quatre millions d’habitants des-
servis, sa filiale Axione est l’un des
(69 millions d’euros). développement • mise au point d’un robot de
leaders français de l’aménagement La recherche et l’innovation font perçage utilisé sur le chantier du
numérique du territoire. Elle a signé International tunnel Maurice Lemaire ;
partie intégrante de la stratégie de
son dixième contrat de délégation CA 2007 : 512 M€ Bouygues Construction. • mise au point de molettes instru-
de service public avec le conseil PC 2007 : 1 006 M€
mentées permettant un meilleur
général de Charente-Maritime Pour stimuler l’innovation à tous
En cinq ans, ETDE a multiplié pilotage des tunneliers ;
(50  millions d’euros), et remporté les niveaux de l’entreprise et inten-
par 8,5 son activité réalisée hors sifier son programme R&D, une • réalisation d’une maquette numé-
trois contrats pour le compte de
de France (30  % de son chiffre organisation centralisée a été mise rique pour l’hôpital de Metz.
l’opérateur Free en Île-de-France
d’affaires).
(28 millions d’euros).
Au Royaume-Uni, deuxième pays
France d’intervention après la France,
ETDE a notamment remporté
CA 2007 : 1 185 M€
le contrat de PFI de l’éclairage
PC 2007 : 1 444 M€
public de Redcar & Cleveland et
En France, le marché de l’électri- les contrats de facility management
cité et de la maintenance reste très (FM) des hôpitaux de Broomfield et
soutenu, porté notamment par les North Middlesex.
investissements des collectivités
En Suisse, l’acquisition de Mibag
publiques (notamment PPP), mais
permet au pôle FM de poursuivre
aussi la modernisation ou la création
son développement européen. En
de grands équipements. En phase de
Hongrie, Szigma-Coop a installé
concentration, le marché regroupe
les systèmes de climatisation et de
six majors dont ETDE.
protection incendie de l’Arena Plaza
Data Center de 2 000 m2 à Saint-Denis (ETDE) Projet d'établissement pénitentiaire à Nantes
ETDE a notamment concrétisé en (14 millions d’euros). Implantée
2007 les opérations suivantes : en Afrique depuis plus de 50  ans,

26
de leur taille ou de leur technicité sont limités aux seules installations les risques de pollution accidentelle
représente moins de 10 % de l’acti- ponctuelles sur les chantiers. pouvant en découler et pour réagir
vité de Bouygues Construction. dans les meilleures conditions en cas
Par ailleurs, les déchets générés d’accident. Bouygues Construction
Sur les opérations significatives, les par les activités de construction veille à rester en conformité avec les
entités de Bouygues Construction sont en majorité classés inertes réglementations en vigueur et met
peuvent mettre en œuvre une politi- selon les critères actuels. Bouygues en place les systèmes de prévention
que de groupement pour mutualiser Construction s’applique à se mettre et de gestion nécessaires.
les risques ou optimiser la gestion en conformité avec les réglementa-
des ressources et des moyens tech- tions locales concernant la gestion de Dans le cadre du projet d’opti-
niques. S’agissant des activités de ses déchets, notamment en matière misation du contrôle interne sur
conception, la société dispose de de tri sélectif à la source, et de négo- lequel travaille le Groupe, Bouygues
moyens importants en ingénierie et ciation avec les filières de traitement Construction procède actuellement
bureau d’études. Elle maintient la des déchets exigée par les législateurs à un examen approfondi de la
sélectivité dans le choix des projets locaux. Bouygues Construction es- plupart de ses processus en matière
et met en œuvre une politique d’as- time que les risques liés au stockage comptable et financière. Elle mène,
surance adéquate auprès d’assureurs ou au transport des déchets ou de par ailleurs, une réflexion d’ensem-
de premier rang, lui permettant de produits toxiques résultent princi- ble sur les principes généraux de
maîtriser ses principaux risques. palement de l’utilisation d’huiles et fonctionnement de ses entreprises
de carburants nécessaires lors de la dans le but d’améliorer la détection,
Les directions juridiques de mise en œuvre du béton ou pour la maîtrise des grands risques et la
Bouygues Construction sont très les travaux de terrassement. Dans fiabilité des informations compta-
Levage lourd à Hong-Kong (VSL) présentes dans le montage des pro- chaque projet, elle met en place l’or- bles et financières.
jets et la négociation des contrats ganisation nécessaire pour prévenir
et contribuent ainsi à la maîtrise de
Risques globaux de conception-construc- ces principaux risques. De manière
tion-exploitation. Dans ses monta- plus générale, l’entreprise s’appuie
opérationnels sur les procédures internes mises en
ges privés (notamment les PPP en
Bouygues Construction doit gérer France et les PFI en Angleterre), place en 2003 pour mieux détecter,
les nombreux risques liés à son Bouygues Construction privilégie maîtriser et gérer les risques. Ces
secteur d’activité : risques géologi- une logique de financement de procédures sont réexaminées pério-
ques, découvertes archéologiques, projet, c’est-à-dire l’absence d’ex- diquement pour les maintenir en
perturbations climatiques affectant position vis-à-vis de la dette de ces adéquation avec les différents profils
les délais d’exécution, imprévision, projets. de risques.
perturbation de l’exécution des
Dans le cadre de leurs activités cou- Dans le domaine de l’environ-
contrats liés à la défaillance de l’un
rantes, les entreprises de Bouygues nement, Bouygues Construction
des intervenants.
Construction ne sont pas actuel- estime ne pas être exposée à des ris-
À ces risques classiques de construc- lement confrontées à un risque ques spécifiques majeurs. En effet,
tion s’ajoutent ceux de la concep- majeur de solvabilité de leurs clients. la société ne possédant pas de sites
tion, de l’exploitation et de la L’activité liée à la réalisation de de production fixes, assimilables à
maintenance lorsque Bouygues grands ouvrages complexes suscep- des installations industrielles per- Des procédures internes visant à gérer les risques
Construction conclut des contrats tibles d’engendrer des risques du fait manentes, les risques de pollution

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 27


Développement durable : le tableau de bord
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Établir une relation de • 33 % d’opérations livrées • Généralisation des enquêtes de satisfaction • Recours accru à des organismes externes
confiance avec nos clients ayant fait l’objet d’enquêtes de clients spécialisés pour les enquêtes de
fondée sur l’écoute, la satisfaction • Déploiement des démarches de certification satisfaction clients
transparence et l’innovation
57 %
Défis économiques
• du chiffre d’affaires Qualité Sécurité Environnement (QSE) • Poursuite des démarches de certification
et commerciaux couvert par une triple certification • Sensibilisation des managers à l’éthique des Qualité Sécurité Environnement
affaires : code éthique adressé à tous les • Formations des managers à l’éthique
collaborateurs, formation des managers aux des affaires dans les implantations
règles de la concurrence et lutte contre la internationales
corruption

Intégrer la prise en compte • 61 % du chiffre d’affaires • Renforcement de l’analyse des risques • Mise en place d’une cartographie des
des risques dans la gestion où une analyse des risques environnementaux, sociaux et d’image dans risques par filiale (identification et
quotidienne de l’entreprise environnementaux est formalisée les procédures d’engagement et de contrôle pondération des risques)

Développer des relations • 38 % du chiffre d’affaires • Partenariats de progrès avec les sous- • Développement des partenariats avec
équilibrées avec les réalisé par des unités traitants (groupes de travail, conventions, sous-traitants et fournisseurs
fournisseurs et sous-traitants, opérationnelles ayant intégré la enquêtes de satisfaction) • Enrichissement du catalogue des
les impliquer dans la charte développement durable • Politique d'achats responsables (évaluation produits évalués sur leur performance
démarche développement dans leurs contrats avec les sous- de la performance environnementale environnementale
durable de Bouygues traitants et fournisseurs des produits, catalogue d’éco-matériels,
Construction • Charte développement durable annexée
vêtements de travail en coton du commerce à tous les contrats sous-traitants et
équitable) fournisseurs
• Charte développement durable annexée aux
contrats, visant à impliquer fournisseurs et
sous-traitants

Être leader dans nos métiers • 75 % du chiffre d’affaires • Journée européenne de la sécurité • 100 % des unités opérationnelles
en matière de sécurité et de certifié Ohsas 18001 (9 000 participants), suivie d’une campagne de disposent d’objectifs mesurables
protection de la santé version 2007 sensibilisation, La sécurité, mon vital combat en matière de sécurité
• 14,76 % : taux de • Formation sécurité pour les compagnons,
validée par un "Permis de construire" ;
• Organisation d’une Journée de la sécurité
routière pour sensibiliser les collaborateurs
fréquence des accidents du travail
nomination de superviseurs Sécurité sur
les chantiers
• Campagnes de sensibilisation des
sociaux

collaborateurs à la sécurité routière


Défis

Favoriser la diversité dans • 17 % de femmes cadres en • Lancement de la formation Égalité des • Poursuite de la formation Égalité des
l’entreprise France chances destinée aux responsables chances (75 personnes en 2008)
recrutement pour lutter contre la
• 449 collaborateurs handicapés discrimination à l’embauche
• Mise en œuvre de l’offre "Plus handicap"
pour améliorer le confort des handicapés
en France (25 personnes formées) dans les bâtiments construits au-delà de
• Accord sur 3 ans d’ETDE pour l’embauche la réglementation (Bâtiment IDF)
et le maintien dans l’emploi de personnes • Signature de 2 nouveaux accords sur
handicapées l’égalité professionnelle homme/femme
• Charte Entreprise et Handicap avec le
ministère de l’Emploi, de la Cohésion
sociale et du Logement
• Signature de 3 accords relatifs à l’égalité
professionnelle homme/femme

démarche à déployer en 2008 démarche lancée en 2007 démarche en cours démarche achevée en 2007

28
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Développer les compétences • 40 % des collaborateurs ont • Formations généralistes et Campus par métiers, • Création d’une université Bouygues
de nos collaborateurs et suivi une formation dans l’année mise en place de la "Pro Académie" en Europe, Construction
favoriser leur épanouissement QSE Academy à destination des compagnons • Généralisation des enquêtes de satisfaction
• Inscription des enquêtes de satisfaction collaborateurs suivies de plans d’actions
collaborateurs dans le cycle de management • Mise en œuvre d’un cycle de formations
sociaux
de l’entreprise (tous les 3 ans). pour la filière développement durable
Défis

• Enquête interne sur l’attractivité

Participer à la vie économique • 175 partenariats soutenant • Politique d’insertion auprès de populations
• Mise en œuvre de la convention avec
et sociale des territoires où l’éducation et la santé en difficulté : programme Passerelle pour
l’EPIDe (Établissement public d’insertion
nous sommes implantés l’emploi en IDF, soutien d’associations
de la Défense) pour l’insertion sociale et
sportives pour les jeunes des cités "Sport
professionnelle de jeunes en difficultés
dans la ville", Trophée "Bâtifoot" 2007 et
scolaire et sociale
présentation des métiers du bâtiment
• Partenariat avec Batipôle pour l’insertion
• Mécénat avec le Louvre pour l’aménagement
et la formation de jeunes issus de missions
muséographique d’une nouvelle section sur
d’insertion
l’Antiquité

Renforcer la prise en compte • 101 bâtiments de haute • Programme R&D sur la construction • Mise en place d’un pôle de compétences
de l’environnement dans la performance environnementale durable : performance énergétique des spécialisé sur la construction durable et
conception des ouvrages et la pris en commande en 2007 bâtiments, coût global, bâtiments à énergie développement de projets de bâtiments de
réalisation des chantiers positive bureaux à énergie positive
• Conception de "Projection", outil • Formation de commerciaux et techniciens
d’évaluation de la performance à la construction durable (1 500 en 2008)
développement durable des projets de
environnementaux

• Conception des outils pédagogiques pour


logements pour inciter les clients à adopter sensibiliser les maîtres d’ouvrages aux
des solutions optimales sur les plans bénéfices et exigences de la construction
environnemental et économique durable
(150 commerciaux formés)

Diminuer les impacts • 61 % du chiffre d’affaires • Formalisation des standards • Déploiement des standards
environnementaux de nos certifié Iso 14001 version 2004 environnementaux à déployer sur les environnementaux chantiers dans
Défis

activités chantiers pour limiter leurs impacts (bâtiment les unités opérationnelles en France
• 184 "Chantiers bleus" en France) • Renforcement de la diffusion des
Europe
• Déploiement en Europe du label "Chantier éco-matériels (8 nouveaux éco-matériels
bleu" récompensant les chantiers prévus en 2008)
exemplaires en matière d’environnement,
de sécurité et de qualité
• Campagnes de sensibilisation des
collaborateurs aux éco-gestes

Réduire les émissions de CO2 • 15 collaborateurs habilités par • Formation de collaborateurs par l’Ademe • Conception d’un outil de calcul du bilan
liées à nos activités l'Ademe à conduire des bilans dans chaque entité opérationnelle, habilités carbone adapté aux différents métiers du
carbone dans l’entreprise à réaliser des bilans carbones Groupe
• Réalisation de bilans carbones d'une vingtaine • Définition de plans d’actions pour réduire
d'opérations de bâtiments et de travaux publics les émissions de CO2 (véhicules, matériel
• Évolution de la grille d’attribution des informatique, etc.)
véhicules de fonction pour privilégier
les véhicules moins émetteurs de CO2

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 29


Lancement d’une Les défis
Actitudes,
démarche structurée 7 axes de progrès
économiques
et commerciaux
2007 a été l’année du lancement • Établir une relation de
d’Actitudes, la démarche déve- confiance avec nos clients
fondée sur l’écoute, la trans-
Une relation de confiance
loppement durable de Bouygues
parence et l’innovation avec nos clients fondée sur
Construction. Organisée autour
l’écoute, la transparence et
de sept axes de progrès déclinés • Intégrer la prise en compte
des risques dans la gestion
l’innovation
en 42 actions, celle-ci constitue le
socle commun de travail de l’en- quotidienne de l’entreprise La généralisation des enquêtes de
semble des structures de Bouygues • Être leader dans nos métiers satisfaction des clients, ainsi que le
Construction. en matière de sécurité et de recours à des organismes spécialisés
protection de la santé et indépendants, a permis de progres-
En février 2007, près de 3 500 ma- • Développer les compétences ser : 33 % d’opérations livrées ont
nagers ont été mobilisés à l’occasion de nos collaborateurs et favo- fait l’objet d’enquêtes de satisfaction.
d’une convention de lancement sur riser l’égalité des chances
huit sites reliés en multiplexe afin • Créer des relations équili-
Sur les questions d’éthique, des
de limiter les déplacements. Une brées dans la durée avec nos formations ont été conçues pour
large campagne de communication partenaires, fournisseurs préciser aux collaborateurs les règles
a été menée auprès des 50 000 col- et sous-traitants de conduite en matière de concur-
laborateurs (brochures, campagnes • Respecter l’environnement rence, d’éthique des affaires et de
d’affichage, site intranet dédié, kit dans l’exercice de nos lutte contre la corruption.
de communication permettant aux activités
Pour accompagner les clients dans
managers de relayer les messages, • Participer à la vie économi- leur démarche développement du-
réunions dans les filiales, etc.). que et sociale des territoires
rable, l’entreprise a conçu un outil
où nous sommes implantés
d’évaluation de la performance dé-
Organisation
veloppement durable des projets de
Pour piloter le déploiement de la logements en phase de conception.
démarche, une direction du dé- tités opérationnelles et des grandes Ce logiciel baptisé "Projection"
veloppement durable a été créée, fonctions supports, se réunit chaque dresse le profil du projet et me-
rattachée à la direction générale de mois pour coordonner les actions et sure sa capacité à obtenir le label
Bouygues Construction. Celle-ci échanger sur les bonnes pratiques. "Habitat et Environnement" à tra-
s’appuie sur des responsables du dé- Par ailleurs, des commissions thé- vers une série de 120 questions.
veloppement durable nommés dans matiques travaillent sur différents
chacune des sept entités opération- sujets  : diminution de l’empreinte Intégrer la prise en compte
nelles de l’entreprise et un réseau écologique des chantiers, formation des risques dans la gestion
de 90 correspondants qui assurent des collaborateurs au développe- quotidienne de l’entreprise
l’animation de la démarche dans ment durable, sécurité routière, etc.
En 2007, Bouygues Construction a
leur filiale.
Les engagements de Bouygues accru sa vigilance sur les risques en-
Être leader en matière de sécurité Un comité développement durable, Construction  sont accessibles sur vironnementaux, sociaux et d’image
composé des représentants des en- son site internet1. par un renforcement de ses procédu-
(1) http://www.bouygues-construction.com/34i/developpement-durable/nos-engagements.html

30
partenariats avec leurs fournisseurs avec notamment la création d’une Un accent est mis sur la déclinaison
et sous-traitants. Ces partenariats base de données de produits et de ces pratiques à l’international.
se traduisent par l’organisation de matériaux évalués au regard de leur Des objectifs de sécurité ambitieux
conventions, des groupes de travail performance environnementale et ont été fixés dans tous les pays et les
communs pour améliorer la qua- d’un catalogue des matériels les plus résultats introduits dans la rému-
lité, la sécurité ou mieux prendre respectueux de l’environnement. nération variable des managers de
en compte l’environnement, par Une analyse des risques environne- Bouygues Bâtiment International.
des actions de formation et de sen- mentaux et sanitaires a été réalisée
sibilisation des personnels des sous- sur une large majorité des produits
traitants, et enfin par des enquêtes achetés, regroupés en 55 familles
de satisfaction pour mieux cerner les (préfabriqués, voiture, menuiserie
axes de progrès. extérieure, mur rideau, etc.).
Bouygues Construction a également
conçu une "charte développement
durable", jointe aux contrats, qui Les défis sociaux
vise à impliquer ses fournisseurs et
et sociétaux
sous-traitants dans sa démarche.

Des relations équilibrées avec les partenaires Quant à la politique achats de Être leader dans nos métiers
Bouygues Construction, elle intègre en matière de sécurité et de
les exigences environnementales, protection de la santé
res et des compétences des collabo- Développer les compétences
La politique de prévention dans les
rateurs dans ce domaine. Bouygues et favoriser l’épanouissement
Témoignage métiers passe par des démarches de
Entreprises France-Europe a mis des collaborateurs
formation, d’animation et de res-
au point une méthode d’évaluation
des risques et opportunités envi-
Patrick Prudent, ponsabilisation des collaborateurs. Soucieuse de maintenir l’employa-
président-directeur général de Recma* Elles s’inscrivent dans un système de bilité et d’assurer l’évolution de ses


ronnementales, dès la phase com- management global de la sécurité, collaborateurs tout au long de leur
merciale, et diffuse des standards reconnu par la certification Ohsas carrière, Bouygues Construction
environnementaux sur ses chantiers, Bouygues Bâtiment Ile-de-France nous a invités à une 18001 version 2007 de 75 % de l’ac- a consacré 31,6 millions d’euros à
avec des objectifs allant au-delà de convention sur la prévention des risques animée par l’OPPBTP. tivité de Bouygues Construction. la formation en France, soit 4,6 %
la réglementation. Enfin, un impor- Cette rencontre, qui n’aurait pas eu lieu sans cette médiation, de sa masse salariale (en 2006). Au
tant chantier visant à réaliser une nous a amenés à engager une démarche volontaire de progrès, 2007 a été marquée par une im-
total, 40 % des collaborateurs ont
cartographie des risques par filiale a avec un listing des risques encourus dans l’entreprise, nos portante opération de mo-
suivi une formation dans le groupe
été initié en 2007. points forts et points faibles, nos axes d’amélioration. bilisation des collaborateurs  : la
en 2007.
Bouygues Bâtiment Ile-de-France nous apporte aussi son sou- "Journée européenne de la sécurité",
Créer des relations tien sur les problématiques de développement durable et les qui a réuni 9  000 personnes, per- La généralisation d’enquêtes de satis-
équilibrées dans la durée avec "éco-gestes". Cette volonté de nous impliquer, de partager ses sonnels de bureau et de production, faction des collaborateurs contribue
nos partenaires, fournisseurs savoir-faire et bonnes pratiques, nous permet de progresser et sur les 250 chantiers de Bouygues à une meilleure prise en compte de


et sous-traitants de construire ensemble un partenariat dans la durée. Entreprises France-Europe. Le leurs attentes. En 2007, 8 000 sala-
dispositif s’est poursuivi par une riés - cadres à compagnons - ont été
Les différentes filiales de Bouygues (*) Recma est une entreprise sous-traitante de Bouygues Bâtiment Ile-de-France. campagne d’affichage La sécurité, interrogés (16 % des effectifs) avec
Construction ont développé des mon vital combat. un taux de retour moyen de 60 %.

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 31


en 2008 avec un objectif de 75 nou- structurée de transfert de savoir-faire
veaux participants. aux personnels locaux. Autre exem-
ple, Bouygues Guinée Équatoriale
Cette promotion de la diversité se
met à disposition des populations
traduit notamment par l’ouverture
des points d’eau potable sur toutes
croissante aux femmes de postes de
ses implantations et assure une dis-
responsabilité opérationnelle (enca-
tribution périodique aux établisse-
drement de chantiers, commercial,
ments publics (cliniques, écoles).
développement immobilier, etc.).
Aujourd’hui, les femmes représen- En 2007, les différentes filiales de
tent 14 % des effectifs et 17 % des Bouygues Construction ont sou-
cadres en France. tenu 175 associations et plus de
150 structures d’insertion.
Par ailleurs, l’intégration et le main-
tien dans l’emploi des personnes
handicapées (449 présentes dans les
filiales françaises en 2007, contre Les défis
357 en 2006) restent une priorité. environnementaux
Des conventions de partenariat ont formance énergétique renforcée par
été signées entre la plupart des filia- les recommandations du Grenelle
Intégrer l’environnement dans
les françaises et l’Agefiph*. de l’environnement, Bouygues
la conception des ouvrages
Construction a accru son budget de
Participer à la vie Face aux défis du changement recherche sur la construction dura-
économique et sociale des climatique et à l’exigence de per- ble de 13 % par rapport à 2006 et
territoires où nous sommes
implantés Témoignage
16 % des effectifs ont fait l'objet d'une enquête de satisfaction
En France, cette implication prend Lionel Rondeau,
diverses formes : financement d’as- directeur national technique du groupe Arcade*


sociations travaillant à l’insertion
Sur le plan de la fidélisation, l’exis- dans les autres métiers du groupe. des jeunes (partenariat de GFC
tence d’accords d’intéressement, La création d’un nouvel ordre est Construction avec "Sport dans la Le label interne "Chantier bleu" de Bouygues Entreprises
ainsi que l’ouverture du capital prévue en Thaïlande en 2008. ville"), programme Passerelle pour France-Europe prend en compte les trois piliers – environne-
aux salariés, permettent d’associer l'emploi en Île-de-France, conven- mental, social et économique – du développement durable,
les collaborateurs à la réussite de Encourager la diversité dans tion avec l'EPIDe (Établissement intégrés dans notre marque "Les 3 soleils". Il s’inscrit dans notre
l’entreprise. l’entreprise public d'insertion de la Défense). problématique du "chantier à faibles nuisances" et répond à nos
exigences de maître d’ouvrage. Il garantit, par exemple, une
Par ailleurs, l’ordre des Compagnons Afin de lutter contre la discrimina- À l’international, le groupe a une réduction des déchets générés et des nuisances pour les rive-
du Minorange, qui compte près de tion à l’embauche, une formation politique volontariste d’emploi de rains, ainsi qu’une amélioration de la sécurité sur les chantiers.
1 000 membres en France, parti- "Égalité des chances" a été conçue compagnons et de cadres locaux qui Grâce à une série d’outils de suivi, nous pouvons aussi mesurer


cipe à l’attractivité en valorisant les à destination des responsables de contribue au développement des concrètement les bénéfices d’une telle démarche.
meilleurs d’entre eux. De nombreux recrutement. Deux sessions ont été pays où il intervient. Ainsi, à Cuba,
ordres se sont créés à l’international organisées en 2007 (20 personnes Bouygues Bâtiment International (*) Le groupe Arcade est un client de Bouygues Entreprises France-Europe.
(Maroc, Hong-Kong, Cuba) et formées) et l’opération se poursuit a mis en place une démarche très
(*) association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

32
Les efforts des différentes structures des activités de l’entreprise ou de travaille sur un outil de calcul des
de Bouygues Construction se pour- projets pour des clients. 25 person- émissions de CO 2 adapté à ses
suivent dans les domaines suivants : nes supplémentaires ont été formées métiers, qui sera finalisé en 2008,
en interne. Des bilans carbones de permettant de mieux valoriser les
• tri des déchets et développement bâtiments et d’ouvrages d'art ont été éco-variantes, mais aussi de suivre
du recyclage ; réalisés en 2007. les émissions de gaz à effet de serre
• diffusion des éco-matériels plus Par ailleurs, Bouygues Construction liées à l’activité de ses filiales.
respectueux de l’environnement ;

• diminution de la consomma-
tion de carburants (partenariat Perspectives 2008
Excellium, sensibilisation à l’éco- Compte tenu des prises de commandes déjà enregistrées, Bouygues Construction
conduite) ;  anticipe la poursuite d’une croissance élevée en 2008. À fin 2007, le carnet de
• qualité des relations avec les ri- commandes s’élève à 11,3 milliards d'euros et couvre 70 % de l’activité prévision-
verains  (concertation avec les nelle 2008. Fruit de la stratégie engagée depuis plusieurs années, la part d’activité
associations locales en amont et à long terme (au-delà de 5 ans) augmente de 444 millions d’euros pour atteindre
tout au long de la vie du chantier, 1,3 milliard d’euros.
Partenariat avec "Sport dans la ville"
communication permanente, mi- Bouygues Construction maintient sa stratégie de développement autour de quatre
nimisation des nuisances telles que axes :
prévoit une augmentation de 60 % Construction ont conçu et vendu bruit, poussière, circulation) ; • Partenariats public-privé et concessions
en 2008. Ce thème se place ainsi 101 ouvrages à haute performance Bouygues Construction se positionne le plus possible en amont des projets afin d’ap-
en tête des dépenses de recherche environnementale. • sensibilisation des collaborateurs porter sa valeur ajoutée à tous les stades du projet (construction, conception, exploi-
(21 % du budget R&D en 2007, et des sous-traitants aux gestes tation-maintenance). En 2008, le groupe entend poursuivre sa stratégie de développe-
29 % prévus en 2008). Plusieurs écologiques au quotidien (guides, ment dans les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de la justice et
Réduire les impacts
sujets sont traités : performance kits environnement, mais aussi de l’éclairage public.
environnementaux de nos
énergétique des bâtiments de loge- formations, opération de commu-
activités • Développement immobilier
ment et de bureau, coût global, in- nication sur les éco-gestes auprès
Il consiste à développer des projets immobiliers par la détection et la maîtrise d’actifs
tégration des énergies renouvelables La prévention en matière d’environ- des 3 000 collaborateurs du siège).
fonciers et par la mise en place de partenariats avec les utilisateurs et les investisseurs.
dans le bâti, etc. nement est assurée par un système
de management environnemental • Électricité et maintenance
Bouygues Construction a mis en sur lequel une large part des en- Réduire nos émissions de CO2 Le développement dans les métiers de l’électricité-maintenance permet à Bouygues
place un réseau d’une cinquantaine treprises du groupe a obtenu la Construction de se renforcer dans des activités qui présentent des cycles de vie com-
Dans le cadre de la lutte contre le ré-
d’experts dans ses différentes entités certification Iso 14001 version 2004 plémentaires, tout en offrant une bonne rentabilité.
chauffement climatique, Bouygues
sur la construction durable. Elle (61 % du chiffre d'affaires certifié).
Construction a décidé de dévelop- • Développement européen
a également tissé des partenariats
Par ailleurs, le label "Chantier bleu" per une stratégie de réduction de ses Bouygues Construction poursuit son développement européen par croissance organi-
avec des acteurs du secteur ayant
récompensant les chantiers perfor- émissions de CO2. Pour identifier que et croissance externe.
développé une forte expertise sur les
mants du point de vue de l’environ- ses postes d’émission et ses leviers
bâtiments à basse consommation  : Pour consolider sa stratégie, Bouygues Construction poursuivra les efforts engagés
nement mais aussi de la sécurité et de d’action, elle a acquis une expertise
architectes, bureaux d’études, four- en termes de politique de développement durable et d’innovation, de renforce-
la qualité, poursuit son déploiement en matière de bilan carbone. Formés
nisseurs de matériaux, etc. ment de son capital humain, et de diffusion d’une culture du partenariat.
en Europe. En 2007, 184 chantiers par l’Ademe, 15 collaborateurs sont
En 2007, les structures de Bouygues ont été labellisés "Chantier bleu". habilités à réaliser le bilan carbone

Bouygues Construction • Activité et développement durable • 33


Un leader de la promotion
Excellente situation financière et forte progression des réservations

À partir de trente-cinq ­implantations en France et


Légende photo, etiam unum, dum cadat elusus
huit en Europe, Bouygues Immobilier développe
des projets de logements, d’immeubles de bureaux
et de parcs commerciaux. En 2007, l’entreprise a
encore accru ses parts de marché en logement et
connaît une très forte reprise de ses réservations
dans l'immobilier d'entreprise.

Green Office, immeuble à énergie positive

Chiffre d’affaires 2007 Marge opérationnelleRésultat net part duRésultat


Marge opérationnelle Groupenet partCarnet
du Groupe
de commandes Collaborateurs
Collaborateurs Chiffre
Chiffre
d’affaires
d’affaires
2008
2008
(objectif)
(objectif)

8 340
2 075MMee
(+ 29
20 %) (=)
10,1 % 286
3,8 % (- 0,8 point) (+ 37 %)
Me
124 e 11,3Mde
(+ 16 %)
M
(+ 30 %)
1 545
49 000 29 200
(+ 40
900Me
(+ 10
%)%)

Faits marquants Un leader de la commercialisation auprès de particuliers, jets. Les cabinets Portzamparc, Wilmotte
d’entreprises ou d’investisseurs. et Arquitectonica sont les architectes re-
promotion immobilière
Logement bles en France : Galeo Par ailleurs, Bouygues Immobilier réa- tenus pour Seine Ouest. En intégrant dès
• 11 465 logements réservés (16 400 m²), Tour Mozart Bouygues Immobilier intervient dans lise de grands projets urbains qui ont la phase de conception les contraintes en-
(+ 6 %) pour 1 948 M€ (45 500 m²) à Issy-les- tous les domaines de la promotion im- pour ambition de rendre les villes plus vironnementales, Bouygues Immobilier
(+ 9 %). Moulineaux ; Technopôle mobilière : logements, résidences et servi- humaines. En concertation permanente vise des critères de performance environ-
• Progression en province Bouygues Telecom (57 000 m²) ces, bureaux, commerces, hôtels et parcs avec les maires, les élus, les aménageurs, nementale élevés.
(+ 11 %). à Meudon. commerciaux. L’entreprise conçoit, réa- l'entreprise développe des projets répon- La situation de Bouygues Immobilier est
• Commercialisation des Développement lise et commercialise des espaces de vie de dant aux besoins des collectivités locales. excellente tant au niveau commercial que
"Maisons Elîka" (74 logements • Acquisition du promoteur qualité pour ses clients. Ses missions cou- À l’instar du programme La Berge du financier. Les réservations de l’exercice
à Verdun). Blanc & Cie à Grenoble vrent la recherche et l’achat du foncier, Lac (Bordeaux) ou du quartier d’affaires (logement et immobilier d’entreprise)
Immobilier d’entreprise (484 logements livrés en 2006). la conception du programme en liaison Seine Ouest (Issy-les-Moulineaux), elle ont progressé de 60 % pour atteindre
• Très forte hausse des réserva- • Lancement du Green Office®, avec l’architecte et le bureau d’études, et oriente la conception de ses réalisations 3 642 millions d’euros, dont :
tions : 343 000 m² à premier immeuble d’envergure le suivi technique, administratif et finan- autour de deux axes majeurs d’évolu- • 11 465 logements pour 1 948 millions
1 694 M€ (x 3,5). à énergie positive, à Meudon. cier de l’opération. Bouygues Immobilier tion : l’architecture et le développement d’euros (+ 9 %).
• Importantes ventes d’immeu- réalise ensuite le projet, le plus souvent durable. Bouygues Immobilier fait appel • 343 324 m² d’immobilier d’entreprise
en tant que maître d’ouvrage, et assure la à de grands noms pour dessiner ses pro- pour 1 694 millions d’euros.

34
Le chiffre d’affaires pour l’année 2007 Chiffre d’affaires Résultat net Logement Réservations Logement Immobilier d’entreprise
s’élève à 2 075 millions d’euros, en en millions d’euros en millions d’euros Réservations en unités en millions d’euros Réservations et divers
par zone géographique en milliers de m2
hausse de 29 % par rapport à l’exercice Immobilier d'entreprise Immobilier d'entreprise

précédent. Il est réalisé à concurrence de


et divers
Logement
+ 40 % et divers
Logement
Europe
+ 16 % Province
1 561 millions d’euros, soit 75 % en lo- 2 900 124 11 465 x 2,1 3 642 Île-de-France
x 2,2 343
gement (en hausse de 24 %) et à hauteur 10 852 372
de 514 millions d’euros, soit 25  % en 107 643

immobilier d’entreprise (en hausse de 1 100


2 075 8 208 1 694
48 %). 2 278 474 7 508
1 608 514 6 763
En outre, son carnet de commandes 1 738 485
4 721 157
(backlog) s’élève à 4 064 millions d’euros. 348
388 145
1 800
Il représente 23,5 mois d’activité, en pro- 1 561 1 948
gression de 65 %. 1 260 1 793
1 350 3 585
3 013 3 446
Le résultat opérationnel courant s’élève
à 210 millions d’euros et représente 2006 2007 2008 2006 2007 2005 2006 2007 2005 2006 2007 2005 2006 2007 2005 2006 2007
(objectif)
10,1 % du chiffre d’affaires.
Le résultat net du groupe s’élève à BILAN CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE COMPTE DE RÉSULTAT RÉSUMÉ
124 mil­lions d’euros, en augmentation de (en millions d’euros) 2006 2007
ACTIF (en millions d’euros) 2006 2007
16 % par rapport à l’année précédente. • Immobilisations corporelles et incorporelles 13 15
CHIFFRE D’AFFAIRES 1 608 2 075
• Dotations nettes aux amortissements (2) (4)
• Goodwill - -
Les capitaux propres s’élèvent à • Dotations nettes aux provisions et dépréciations (4) (38)
• Actifs financiers et impôts non courants 46 52
384 millions d’euros et la société affiche, • Autres produits et charges (1 426) (1 823)
ACTIF NON COURANT 59 67 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 176 210
au 31 décembre 2007, une trésorerie • Actifs courants 1 484 2 048 • Autres produits et charges opérationnels - -
nette de - 2 millions d’euros. • Trésorerie et équivalents de trésorerie 144 233 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 176 210
• Instruments financiers (liés à l'endettement) - - • Coût de l'endettement financier net (1) (10)
Face à la croissance importante de ACTIF COURANT 1 628 2 281 • Autres produits et charges financiers (10) (12)
l’activité et aux perspectives de déve- • Charge d'impôt (56) (60)
TOTAL ACTIF 1 687 2 348
loppement, la société a fait évoluer son • Quote-part du résultat net des entités associées - -
organisation. Auparavant segmentée géo- PASSIF (en millions d’euros) 2006 2007 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 109 128
• Capitaux propres (part du Groupe) 329 381 • Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - -
graphiquement, l’organisation s’articule RÉSULTAT NET TOTAL 109 128
• Intérêts minoritaires 1 3
depuis juillet 2007 autour des différents • Part des intérêts minoritaires 2 4
CAPITAUX PROPRES 330 384
métiers de l’entreprise : RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (part du Groupe) 107 124
• Dettes financières long terme 38 116
• les activités tertiaires et Europe  : l’im- • Provisions non courantes 86 86
• Autres passifs non courants 3 3
mobilier d’entreprise en Île-de-France,
PASSIF NON COURANT 127 205
les grands projets urbains, les parcs • Dettes financières (part à - 1 an) 78 117
commerciaux et les filiales européen- • Passifs courants 1 150 1 640
nes (Espagne, Portugal, Belgique, • Concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque 2 2
Allemagne, Pologne). • Instruments financiers (liés à l'endettement) - -
PASSIF COURANT 1 230 1 759
TOTAL PASSIF 1 687 2 348
Endettement financier net (26) 2

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 35


• l’activité Logement France, subdi- nelle, évolution des structures fami- Paris et Île-de-France
visée en trois secteurs : liales et migrations interrégionales).
Projet Galeo, futur siège de Bouygues Immobilier L’Île-de-France concentre de façon
- Île-de-France, Or, en 2007, 423  000 logements
aiguë les caractéristiques du marché
- Province Nord et Atlantique, seulement ont été mis en chantier.
(importance des besoins, rareté du
- Province Sud.
Le marché des logements neufs réa- foncier, montée des prix, concen-
lisés par la promotion privée est très tration des promoteurs). L’offre
atomisé. Les huit premiers promo- insuffisante à la vente entraîne, à la
Logement : poursuite teurs français représentent environ différence de la province, un volume
de la croissance 40 % du marché et les quatre pre- de réservations en baisse.
dans un marché en miers 30 %. Bouygues Immobilier
Malgré ce contexte, Bouygues
détient 8,7 % de ce marché ce qui
consolidation la place en position de leader devant
Immobilier a augmenté sa part de
marché d’un point pour la porter
En 2007, le scénario d’atterrissage Nexity. L’autre concurrent principal
à 17 %. Les réservations en Île-de-
en douceur s’est confirmé confor- est Kaufman & Broad.
France ont augmenté de 4 % en
mément aux prévisions, avec des
Avec cette part de marché de 8,7 % 2007 et s'élèvent à 3 585 logements,
délais d’écoulement plus longs sous
(+ 0,6 point), Bouygues Immobilier représentant près d’un tiers des ven-
la pression d’une hausse des taux
réalise un nouveau record commer- tes en France.
d’intérêt et des prix. Le marché
cial. Les réservations ont encore
se stabilise en volume à 127  400 En raison de la pénurie de foncier à
progressé (+ 5,6 %), avec 11 465 lo-
logements neufs réalisés par les pro- Paris et de la forte hausse des prix,
gements, dont 372 en Europe. En
moteurs privés. Bouygues Immobilier s’est essentiel-
France, la hausse est de 9 % (11 %
lement développée en deuxième et
La solvabilité des ménages s’est en province). Ce développement
troisième couronne pour proposer
légèrement dégradée, mais reste cor- s’appuie sur une forte croissance
des programmes qui demeurent ac-
recte. On assiste cette année à une dans les régions Rhône-Alpes et
cessibles aux primo-accédants.
progression du nombre d’acqué- dans le croissant Atlantique. Le
reurs occupants (+ 5 %) par rapport volume d’affaires de l’activité lo- Cette année, à Corbeil-Essonnes,
au nombre d’investisseurs. gement est en forte progression en Bouygues Immobilier a remporté
valeur (+ 8,6 %). deux concours concernant l’amé-
La question du logement en
nagement et la vente du terrain.
France demeure une préoccupation Conformément à nos engagements,
Sur 83  000 m², 715 logements
constante. Selon une étude du l’ensemble des programmes de loge-
en accession, 120 logements loca-
Crédit Foncier (novembre 2006), ments dont les permis de construire
tifs intermédiaires, 200 logements
il manque un million de logements ont été déposés après juillet 2007,
sociaux, deux résidences services
(logements neufs réalisés par les pro- visent la certification Habitat &
pour étudiants et infirmières, de
moteurs privés, logements sociaux Environnement (H&E). Bouygues
nombreux commerces de quartier,
et maisons individuelles). Le besoin Immobilier est le premier promo-
ainsi que des équipements scolaires
annuel est estimé à 500 000 unités teur national à prendre un tel enga-
seront réalisés.
jusqu’en 2012, du fait de la pression gement. Cette démarche de certifi-
démographique mais aussi des don- cation s’inscrit dans la stratégie de Des programmes d’envergure ont
nées sociologiques (vieillissement de l’entreprise, au cœur de sa politique été lancés  tels que La Croisette à
la population, mobilité profession- de développement durable. Carrières-sous-Poissy, une nouvelle

36
tranche d’un important programme mois, pour un prix maximum de Immobilier
de plus de 700 logements.  145  000 euros TTC. Ces maisons
Résidence Ehpad à Vincennes d’entreprise
sont commercialisées via internet
Parmi les programmes livrés, l’Orée
sur le site www.maisons-elika.com. et commercial :
des Elfes à Bouffémont, le premier une activité
Créée en 2007, cette filiale à 100 %
programme certifié H&E et, à Paris,
Quai 13, une opération phare certi-
de Bouygues Immobilier bénéficie commerciale record
déjà d’un potentiel foncier identifié
fiée H&E, conçue par un architecte
de 1 000 logements. En décembre 2007 enregistre une nouvelle
de renom, Henri Gaudin.
2007, un premier programme de progression avec un volume d'in-
74 maisons a été lancé à Verdun. vestissement global en France de
Province Parfaitement intégrées dans leur 27 milliards d'euros (+ 17 %) et
En province, le marché est particu- quartier, les maisons d’architecture 2,9 millions de m² loués. En Île-de-
lièrement atomisé. Les quatre pre- traditionnelle sont construites dans France, on observe une stabilisation
miers promoteurs ne représentent un esprit village, sans subvention à un niveau élevé (2,7 millions de
qu’un quart du marché. des collectivités locales. Chaque m² placés en 2007). En province,
programme, certifié H&E, est réa- des villes comme Marseille et Lyon
L’année 2007 est marquée par un lisé avec le concours d’un architecte attirent de plus en plus les inves-
fort développement en province. et d’un paysagiste spécifiques. tisseurs.
Sur les trois derniers exercices,
le poids de la province dans les Dans ce contexte, Bouygues
ventes de logements de Bouygues L’activité Résidences et
Services en plein essor Immobilier a enregistré une activité
Immobilier est passé de 61 à 68 %. Savoie. En Rhône-Alpes, une réor- 30 000 m² d’équipements publics,
commerciale record (Île-de-France
En 2007, les réservations ont pro- ganisation des équipes de Lyon a été 40 000 m² d’espaces verts) ; L'Atria,
Bouygues Immobilier conçoit et et province) atteignant en valeur
gressé de 11 %. effectuée au sein de deux nouvelles une opération mixte de 108 loge-
construit plusieurs types de rési- 1 617 millions d’euros.
agences Grand Lyon Nord et Grand ments, dessinée par l’architecte de
Bouygues Immobilier a poursuivi dences : Ehpad (Établissements
Lyon Sud. renom Christian de Portzamparc. Parmi les ventes réalisées figu-
sa stratégie de croissance externe en d’hébergement pour personnes
En 2007, de nombreux programmes âgées dépendantes) ; résidences pour rent  trois immeubles de Seine
faisant l’acquisition du promoteur Deux succès sur concours ont per-
ont été lancés en commercialisation personnes âgées non dépendantes ; Ouest (160  000 m²), nouveau
grenoblois Blanc et Cie. Acteur de mis à Bouygues Immobilier de
tels que Le Domaine des Arts (325 résidences pour étudiants ; résiden- quartier d’affaires de très haute
référence du marché local, Blanc et s’implanter à Besançon. L’entreprise
logements) à Clermont-Ferrand, ces hôtelières d’affaires  ; résidences qualité environnementale. La Tour
Cie occupe de solides positions en compte aussi deux nouvelles an-
la plus importante opération pour de tourisme. Mozart (45  500 m²), futur siège
immobilier résidentiel en Isère. Il a tennes  : à Gap et en Auvergne,
la direction régionale Rhône- social de Bouygues Telecom, im-
livré 484 logements en 2006 et béné- grâce au premier programme lancé à
Bourgogne - Auvergne en termes de L’activité Résidences et Services meuble certifié HQE Bâtiments
ficie d’un important portefeuille fon- Clermont-Ferrand. Désormais, la di-
nombre de logements.  récemment créée, compte déjà la Tertiaires ; Galeo (16 400  m²),
cier lui offrant une bonne visibilité. rection régionale Rhône-Bourgogne
réservation de 1 000 logements en le futur siège social HQE (Haute
Ce rapprochement devrait permettre - Auvergne couvre à la fois l'Auver-
2007. Ces produits spécifiques sont Qualité Environnementale) de
à la société de doubler ses parts de gne et la Franche-Comté. Une nouvelle offre de
situés partout en France : Aubagne, Bouygues Immobilier, vitrine du
marché dans ce département. logements : Maisons Elîka
Cette année, plusieurs programmes Dax, Lyon, Nantes, Strasbourg. Les savoir-faire de l’entreprise en termes
Le dynamisme de l’activité remarquables sont en cours de Maisons Elîka propose une offre résidences sont conçues en partenariat d’innovation architecturale et de
"Province Sud" a généré la création développement, dont deux projets de logements de qualité, destinée avec des professionnels reconnus dans développement durable  ; Eqwater
de deux nouvelles directions régio- phares à Bordeaux : La Berge du Lac aux personnes ayant des revenus leur secteur (Medica France, Réside (15 900 m²), la lame sud de la Tour
nales Côte-d’Azur et Dauphiné & (sur 30 hectares, 2 150 logements, inférieurs à 3  000 euros nets par Études, Pierre & Vacances, etc.). Mozart.

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 37


Par ailleurs : Saint-Denis ; le siège de la Banque son d’une première opération de
• Trianum (35  000  m²), le futur Postale (23 614 m²) à Paris. Par logements de 40 maisons jumelées
siège HQE* de Schneider Electric la mise en valeur de l’ancien siège et par le démarrage des travaux, à
à Rueil-Malmaison ; de la Caisse Nationale d'Épargne, La Corogne, d’un parc commer-
un immeuble de 1860 inscrit aux cial. Bouygues Inmobiliaria s’est
• le Technopôle Bouygues Telecom Monuments Historiques, le projet par ailleurs positionnée sur deux
de Meudon (57  000 m²), qui en cours de certification HQE opérations de bureaux à Madrid et
offrira à l’opérateur un outil straté- noue une relation harmonieuse Barcelone d’environ 20 000 m² cha-
gique pour répondre à ses propres entre l'histoire du site et notre cune et sur une opération de parc
enjeux d’innovation ; époque ; commercial de 30 000 m² à Barro
• Spallis (39  000  m²) implanté à (Galice).
• Spazio (38  000 m²), répondant
Saint-Denis ;
à tous les standards techniques La société est peu exposée à la crise
• Le Marengo (12  900 m²) à internationaux, qui accueillera du secteur de l’immobilier résiden-
proximité du cœur historique de les équipes de Total Raffinage à tiel, le chiffre d’affaires logement
Toulouse. Fruit d’un concours or- Nanterre ; L'immeuble 6e sens à Lyon
Espagne ne représentant que 1,7 %
ganisé par la ville, ce projet se dis- du chiffre d’affaires de Bouygues
• Daviel (6 373 m²), un immeuble
tingue par le choix de matériaux Immobilier.
de bureaux à Paris, entièrement
atypiques (la brique et le bois)
restructuré et dessiné par l’archi- Parcs commerciaux : cinquante enseignes. Il viendra
qui se mêlent à la transparence du renforcer l’attractivité commerciale Au Portugal, Bouygues Imobiliária
tecte Jean-Jacques Ory ; développement en
verre et la modernité de l’acier ; de la ville et améliorer fortement la a livré à Lisbonne un immeuble
• Le Bristol (9 004 m²) à Vincennes, province qualité et le confort pour le client. de 10 000 m² de bureaux pré-loué
• À Rennes, le deuxième lot d’Axio-
me (10  000 m²), première réa- conçu par l’agence Boisseson En 2007, la deuxième tranche Ouverture envisagée fin 2009. à 100 %. L'année 2007 a égale-
lisation du futur pôle d’affaires Dumas Vilmorin & Associés. du parc commercial de Beaucaire ment été marquée par la livraison
d’Alma-Fréville (60  000 m²) qui (3 800 m²) a été inaugurée. Grâce d’un retail center de 18 800 m2 à
En 2007, Bouygues Immobilier a
s’inscrit dans un grand projet de livré des programmes embléma-
à de nombreux projets réalisés en Europe : poursuite Braga, totalement loué lors de son
restructuration du centre-ville ; Espagne et au Portugal, Bouygues d’un développement ouverture. La société poursuit son
tiques : développement dans les activités
Immobilier a ainsi développé un sa-
• Le Patio (8 920 m²), Plein Ouest maîtrisé de commerce et de bureaux. En
• Pierre 1er de Serbie (6 050 m²), voir-faire pour le développement et
(11 072 m²) et Longchamp En Espagne, Bouygues Inmobiliaria commerce, Bouygues Imobiliária
opération de réhabilitation de la réalisation de parcs commerciaux.
(8 702 m²) à Marseille ; a livré un immeuble de 5 000 m2 sur réalisera trois centres commerciaux
l’ancien siège du Medef ; Au cœur d’une zone de chalandise
• 11 immeubles de bureaux au sein de près de 100  000 personnes, le l’opération d’immeubles de bureaux à Guimaraes, Braga et Portimao
du parc d’activité Woodstock • 6e sens (8 600 m²), le nouveau (plus de 125  000  m² au total, un
parc propose un ensemble de com- Cristalia à Madrid. La société a, par
(26 000 m²) à Saint-Priest. siège régional de Bouygues chiffre d’affaires prévisionnel de
merces architecturalement intégré, ailleurs, finalisé sur cette même opé-
Immobilier Rhône-Bourgogne - plus de 300 millions d’euros), ainsi
homogène, autour d’un parking ration la commercialisation locative
En province, plus de 110 000 m² de Auvergne. Situé à proximité du que deux retail parks à Lisbonne et
commun et de services pour les de 27 000 m² et a démarré les tra-
bureaux ont été vendus. quartier d’affaires de la Part-Dieu, Portimao (30 000 m², un chiffre
consommateurs. vaux d’un bâtiment de 11  000 m²
le 6e Sens intègre les principes du d’affaires prévisionnel de 55 mil-
Plusieurs programmes d’enver- vendu à la compagnie d’assurances
Feng Shui*, dotant l’immeuble À Orange, Bouygues Immobilier a lions d’euros).
gure sont en cours de développe- espagnole Ama.
d’une dimension innovante en obtenu l’autorisation de la CDEC
ment :
phase avec les attentes des entre- pour construire un parc commer- 2007 a été également marquée par En bureaux, Bouygues Imobiliária
• les hôtels Courtyard by Marriott prises en termes de qualité (cadre cial de 30  000 m² autour d’une la vente d’un immeuble de bureaux développe deux projets à Lisbonne
(6 000 m²) et B&B (2 925 m²) à de travail et environnement). place centrale comportant environ de 5  000 m² à Madrid, la livrai- (15 000 m² au total, un chiffre d’af-
(*) art chinois visant à capter et à faciliter la circulation de l’énergie positive pour créer au sein d’un immeuble (ou d’un logement) des conditions optimales pour la santé et le bien-être de ses occupants

38
faires prévisionnel de 45 millions tional. Parallèlement, en immobilier construire représentant un potentiel le futur acquéreur peut trouver des Cette démarche s’accompagne de
d’euros). Des négociations sont de commerce, Bouygues Immobilier de plus de 2 000 logements. La informations (plans et photos) sur les la réécriture et de la diffusion de
en cours avec Pramerica pour la Belgium a obtenu les permis socio- filiale compte 58 collaborateurs, ce programmes, découvrir les maisons, l’ensemble de ses procédures pour
vente de trois projets dont un centre économiques sur deux projets re- qui représente une augmentation réaliser des visites virtuelles et aussi mieux intégrer les nouveaux collabo-
commercial et les deux projets de présentant environ 30 000 m² et un de 45 % de ses effectifs par rapport pré-réserver sa maison. rateurs. Ces démarches s’inscrivent
bureaux. Le démarrage des travaux permis d’urbanisme (équivalent du à 2006. dans le cadre du projet de contrôle
est prévu en 2008, une fois la vente permis de construire) sur une opéra- Green Office, lancé cette année, interne initié par Bouygues SA, la
finalisée. tion de bureaux de 5 400 m². est le premier immeuble d’enver- société mère, dans le cadre des re-
gure à énergie positive. Intégrant les commandations de l’AMF.
En Allemagne, Bouygues Le chiffre d’affaires comptable en Recherche et dernières technologies (panneaux
Immobilien a achevé la livraison 2007 de la filiale a augmenté de développement photovoltaïques, chaudière à co- En ce qui concerne les risques géo-
de ses deux programmes de loge- 53 % par rapport à 2006. génération bois), le bâtiment sera techniques, Bouygues Immobilier
ments (60 appartements), ainsi que Bouygues Immobilier diversifie en mesure de produire lors de son anticipe en amont l’analyse géotech-
En Pologne, l’année a été carac- ses canaux de distribution. Les bu-
l’immeuble de bureaux (3 000 m²) exploitation plus d’énergie qu’il nique des sols en missionnant des
térisée par la mise en production reaux de vente et la "vente debout"
vendu en décembre 2006. n’en consommera. À ce titre, le bureaux d'études spécialisés.
(démarrage travaux) de cinq opé- aux particuliers ne représentent programme Green Office constitue
En Belgique, Bouygues Immobilier rations (environ 800 logements). que 48  % du total des ventes  ; la De même, en milieu urbain,
un véritable "incubateur" techno-
Belgium poursuit son développe- Par ailleurs, Bouygues Immobilier vente en bloc aux opérateurs sociaux Bouygues Immobilier est très atten-
logique, précurseur d’une nouvelle
ment en résidentiel et immobilier Polska a livré trois opérations s’élève à 25 %, www.valorissimo. tive au voisinage et réalise systémati-
génération de bâtiments.
commercial. En 2007, elle a mis en (243  logements) et lancé commer- com et les autres réseaux extérieurs quement des référés préventifs.
commercialisation trois opérations cialement quatre nouvelles tran- totalisant 27 % des ventes.
totalisant 180 appartements sur ches d’opérations (434 logements).
Bruxelles et a livré une opération Bouygues Immobilier Polska de- En 2007, Bouygues Immobilier Risques
de 54 logements. La filiale belge a vient un acteur de référence sur le a lancé son nouveau site internet, opérationnels
par ailleurs continué son dévelop- marché du logement à Varsovie www.bouygues-immobilier.com. Cet
pement avec la maîtrise de terrains et maintient son objectif de 1 000 outil est devenu incontournable Bouygues Immobilier affine sa
représentant plus de 630 logements, logements vendus par an, dans un pour toutes les personnes à la re- gestion des risques en travaillant à
dont des opérations dans les régions marché moins dynamique qu’en cherche d’un bien immobilier ; en l’élaboration d’une cartographie des
wallonnes et flamandes, avec com- 2006 mais toujours soutenu. Elle 2007, 70 % des prospects de l’entre- risques. Ce projet, en cours de réali-
me objectif de devenir un acteur na- maîtrisait en fin d’année des droits à prise se sont connectés au site. sation, devra permettre une meilleu-
re adéquation entre les moyens de
Doté des fonctionnalités de Google
contrôle mis en place et les risques
Map, le nouveau moteur de recher-
encourus (pollution des sols, risque
che du site permet de géo-localiser
d’amiante). Bouygues Immobilier a
en temps réel les logements dispo-
systématisé les procédures relatives
nibles avec un large choix de critères
à la gestion des risques opération-
pour affiner la recherche.
nels, (pollution, risques d’amiante,
Afin d’accompagner le plus grand risques aux avoisinants ou problè-
nombre de foyers dans leur souhait mes géotechniques). Par ailleurs,
d’accéder à la propriété, la nouvelle Bouygues Immobilier s’assure, au
offre Maisons Elîka dispose d’un mo- travers de son système de manage-
Projet Villa moderne à Varsovie de de commercialisation innovant. ment, du respect par ses partenaires Le Braga retail center (Portugal)
Par le site www.maisons-elika.com, des procédures réglementaires.

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 39


Développement durable : le tableau de bord
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Offrir aux clients, sans • 10 % d'économie d'énergie • Mettre en œuvre l'accord-cadre signé avec • 100 % des programmes de logement
surcoût supplémentaire, des minimum par rapport à la le Cerqual, filiale de l'association Qualitel certifiés Habitat et Environnement en
Défis économiques logements respectueux de Réglementation Thermique 2005 • Généraliser la démarche à l'ensemble des France
l'environnement programmes en France depuis le 1er juillet
et commerciaux 2007
• Augmenter la productivité interne à travers
des processus communs de l'activité
logement

Assurer un haut niveau • Livrer des logements conformes aux critères • Étendre un système de mesure de
de qualité à nos clients requis par les exigences de qualité définis satisfaction client à chaque étape
(investisseurs et utilisateurs) par la réglementation et le contrat de de la vie du projet (logements)
réservation
• Formaliser un processus d'accompagnement
du client de la réservation à la livraison

Sensibiliser l'ensemble de nos 2


• colloques organisés dans le • Clarifier les concepts de la construction • Définir en collaboration avec le CSTB, les
partenaires à la construction cadre de l'Observatoire de la durable grandes lignes de la normalisation dans le
durable et contribuer à la Ville • Provoquer la discussion, le débat domaine de l'"énergie positive"
création de quartiers durables • Poursuivre les travaux de l'Observatoire de
la Ville en intégrant la préoccupation de
développement durable.

Développer les logements • 1 000 logements en potentiel • Lancement de la gamme Maisons Elîka avec • Lancer 15 nouveaux projets Maisons Elîka
sociaux foncier un premier programme de 74 maisons à en 2008
Verdun (Meuse)
• 18 % de logements vendus
• Vente de logements locatifs aux organismes
aux opérateurs sociaux
HLM et à la Foncière logement

Généraliser les bonnes • Intégrer les principes du Pacte mondial • Intégrer une clause RSE dans les contrats-
sociaux

pratiques aux partenaires dans les contrats cadres avec les partenaires cadres de tous les partenaires
Défis

(Logement France)
• Enrichir les contrats avec les fournisseurs
d'exigences environnementales et sociales

Favoriser la diversité et • 52 % d'hommes et • Favoriser le recrutement de travailleurs • Lancer un diagnostic "handicapés" dans
l'égalité des chances au sein handicapés l'entreprise
de l'entreprise 48 % de femmes • Veiller à la parité entre les hommes et les • Prendre en charge totalement le congé
• 55 contrats en alternance femmes paternité en France (accord d'entreprise)
• Développer les contrats en alternance pour • 20 nouveaux contrats en alternance prévus
l'emploi des jeunes en 2008
• Valoriser les séniors dans l'intégration des • 80 % des nouveaux embauchés parrainés
nouveaux embauchés

démarche à déployer en 2008 démarche lancée en 2007 démarche en cours démarche achevée en 2007

40
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Motiver et fidéliser les • 3,7 % de la masse salariale • Développer les compétences par une • Dispenser à 90 % des managers une
collaborateurs consacrés à la formation politique de formation adaptée et diversifiée formation Respect et Performance

• 84 % des collaborateurs ont • Offrir des prestations sociales attractives


(rémunération et avantages sociaux) pour
• Lancer un bilan social personnalisé,
étendre progressivement les plans
souscrit à Bouygues Partage et
les collaborateurs en France et en Europe d'épargne salariale aux filiales
74 % à Bouygues européennes
Confiance 4
sociaux

• 519 embauches en 2007,


Défis

soit + 50 % des effectifs en


2 ans

Mener une politique de • 724 000 euros de • Maintenir notre position de partenaire • Poursuivre le partenariat avec la Cité
mécénat active dans le dépenses de mécénat fondateur de la Cité de l’architecture et du de l’architecture, soutenir l'exposition
domaine de l'architecture et patrimoine "Habitat Social" (Atelier Montrouge) et
de la culture • Soutenir diverses expositions (Christian le Festival de Saint-Denis
de Portzamparc, Arc en Rêves) et festivals • Poursuite du partenariat avec les Naja
(Festival de Saint-Denis) (Nouveaux albums des jeunes architectes)
• Soutenir les jeunes architectes • Soutenir les travaux de rénovation de
• Soutenir la rénovation architecturale du l'Église Saint-Louis des Français à Lisbonne
patrimoine historique

Concevoir, commercialiser • 10 466 logements en • Tous les logements dont le permis • 100 % des logements en France
et réaliser des programmes cours de certification Habitat et de construire a été déposé après certifiés H&E
immobiliers respectueux de Environnement (H&E) le 1er juillet 2007 font l'objet d'une • 100 % des grands projets en immobilier
environnementaux

l'environnement démarche de certification H&E


• 556 logements certifiés au
• Faire certifier tous les grands projets
d'entreprise certifiés NF Bâtiments
tertiaires-démarche HQE en Île-de-France
31 décembre
d'immobilier d'entreprise avec la norme • Lancer un deuxième immeuble à énergie
• 61 KWh/m²/an (bureaux NF Bâtiments Tertiaires-démarche HQE positive
Green Office) • Initier la mise en œuvre de bâtiments à
énergie positive
Défis

Maîtriser et limiter les impacts • Limiter les nuisances et les impacts • Mettre en place un dispositif d'évaluation
environnementaux de notre environnementaux des chantiers de notre impact environnemental avec la
activité • Choisir des matériaux de construction plus réalisation de bilans carbone d'opérations
respectueux de l'environnement

Informer les clients et • 100 % des maîtres • Informer et sensibiliser les clients à chaque • Poursuivre la démarche de formation
mobiliser les collaborateurs d’ouvrage technique formés à la étape de la commercialisation au développement durable des
certification H&E • Former les maîtres d'ouvrage technique et collaborateurs : vendeurs, responsables
de programmes
• 723 idées de gestes citoyens les commerciaux à la certification H&E
à effectuer au bureau proposées • Impliquer les collaborateurs dans une
par les collaborateurs démarche de développement durable
("Gestes citoyens")

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 41


Organisation Cette certification garantit au mi- tectes, fournisseurs, etc.) à la certi-
nimum une réduction de 10 % fication Habitat et Environnement
Le développement durable est placé de la consommation d’énergie et en mettant à leur disposition un
sous l’autorité de Pierre Auberger, par rapport à la Réglementation outil interactif greenaffair.com pour
directeur général Marketing, Thermique en vigueur (RT 2005), les questions techniques. De plus,
Communication et Développement qui fixe la performance énergétique les partenaires s’engagent à respecter
durable, membre du comité de à 150 kWh/m²/an. Elle apporte les principes du Pacte mondial des
direction générale. La politique est quatre principaux bénéfices aux Nations Unies, auquel Bouygues
déployée par l’intermédiaire du propriétaires du logement : plus de Immobilier a adhéré.
directeur technique et de ses corres- confort, des économies d’énergie et
pondants locaux. La feuille de route d’eau, la valorisation du patrimoine Contribuer à la création
est suivie par le comité de direction grâce à un bilan énergétique per- de quartiers durables
générale. formant. Enfin, le client s’implique
dans une démarche citoyenne. Bouygues Immobilier met son
Le comité "Éthique et Mécénat", expérience au service des collecti-
créé en 2005, a parallèlement pour vités locales pour réaliser de grands
but de définir les règles de conduite Assurer un haut niveau projets urbains et créer de nouveaux
devant guider les collaborateurs de qualité à nos clients quartiers. Des projets alliant mixité
de Bouygues Immobilier. Il a, par sociale (logements sociaux et indivi-
Le processus de conception et de
ailleurs, pour mission de définir la duels) et respect de l’environnement
réalisation des logements est certifié
stratégie de mécénat de l'entreprise sont en cours à Bordeaux, avec
Iso 9001 (version 2000) depuis
et de vérifier la mise en œuvre de ses l’aménagement de 30 ha dès 2008,
1996 en France, et plus récemment
recommandations. et à Corbeil-Essonnes.
dans les filiales en Pologne et en
Espagne. Bouygues Immobilier souhaite être
Défis économiques Des indicateurs de qualité de réali- un acteur majeur dans la réflexion
sur l’urbanisme durable. C’est la
et commerciaux sation, ainsi qu’une enquête auprès
des clients à la fin de chaque opé- raison pour laquelle l’entreprise a
Offrir aux clients, sans ration, permettent de dresser un
surcoût, des logements bilan qualitatif et de définir les axes
respectueux de d’amélioration (délais de livraison,
l'environnement finitions, relation clientèle, etc.).
Un nouveau processus de mesure de
En signant un accord-cadre avec la satisfaction client, à chaque étape
le Cerqual, filiale de l’association de la vie d'un projet (logements),
Qualitel, Bouygues Immobilier est sera lancé en 2008.
devenue le premier promoteur à
s’engager de façon volontariste vers
Sensibiliser nos partenaires
la certification H&E pour la totalité
à la construction durable
de ses logements en France, depuis
le 1er juillet 2007. Fin 2007, 556 Bouygues Immobilier a déployé sa
Futur quartier d'affaires Seine Ouest à Issy-les-Moulineaux logements étaient certifiés et 10 466 démarche développement durable
étaient en cours de certification. en formant ses partenaires (archi-

42
Tertiaire). En 2007, des opérations Maîtriser et limiter les accès au chantier, bruit, tri et ges-
emblématiques ont été lancées sur le impacts environnementaux tion des déchets).
futur quartier d’affaires Seine Ouest de notre activité
Dans la conception de ses program-
(160 000 m²) à Issy-les-Moulineaux.
Les procédures relatives à la gestion mes, Bouygues Immobilier veille
Ces opérations se veulent être une
de risques opérationnels ont été à intégrer ses opérations dans leur
vitrine de l’engagement de l’entre-
systématisées : les risques de pollu- environnement urbain ou naturel
prise dans l’innovation en matière de
tion et d’amiante, la prévention des par l’architecture, le respect de la
Haute Qualité Environnementale :
risques de voisinage (réalisation de biodiversité ou l’aménagement des
• la Tour Mozart, qui a rempor- référés préventifs) ou les problèmes espaces verts. Les programmes de lo-
té le Grand Prix Eco Building géotechniques. La gestion des ris- gements Bel’Orée, l’Orée des Elfes,
Performance 2007 dans la caté- ques sera affinée avec l’élaboration les Ponts Jumeaux ou, pour l’immo-
gorie "Bâtiment de Très Grande d’une cartographie des risques qui bilier d’entreprise, Woodpark et le
Hauteur", est entourée de Eqwater sera finalisée en 2008. Les enquêtes Technopôle de Bouygues Telecom
au Sud et Farman au Nord ; détaillées sur les sols sont réalisées dans les Hauts-de-Seine en témoi-
• Galeo, le futur siège social de avant l’achat des terrains, afin de gnent.
Bouygues Immobilier, bénéficiera retracer leur historique. Si néces-
Afin de faire le choix de produits et
d’un profil HQE ambitieux, avec saire, les travaux de dépollution sont
de matériaux de construction plus
Domaine de Beaumanière à Dardilly notamment un niveau d’émissions effectués sur les sites.
respectueux de l’environnement,
de CO2 très faible, à 15kg/m²/an ;
Comme promoteur responsable, une démarche d’achats responsables
• EOS Generali, futur siège de Bouygues Immobilier demande à a été initiée. Un référencement
été à l’origine de la création de l'Ob- Défis Microsoft France et Europe. ses partenaires de limiter les nuisan- pilote, en ligne avec les démarches
servatoire de la Ville en 2006, en ces et les impacts environnementaux H&E et développement dura-
environnementaux Bouygues Immobilier a souhaité
partenariat avec AMC-Le Moniteur des chantiers (respect du voisinage, ble, a été lancé sur les revêtements
pousser cette démarche innovante
et la Cité de l’architecture et du
Concevoir, commercialiser avec Green Office, premier immeu-
patrimoine. Présidé par Alain Sallez,
et réaliser des programmes ble à "énergie positive" de grande
professeur émérite de l’Essec, cet
envergure (23 000 m²) à Meudon. Témoignage
observatoire est piloté par un comité respectueux de
Véritable incubateur technologique,
d’experts réunis pour la complé- l’environnement
il bénéficie d’une conception qui
Antoine Desbarrières,
mentarité de leurs compétences en président de Cerqual*


Pour le logement, l’engagement de minimise sa consommation d’éner-
matière de développement durable,
Bouygues Immobilier en faveur de gie (61 kwh/m²/an) et il produira
d’architecture et d’urbanisme. Il a
l’environnement se concrétise par plus d’énergie qu’il n’en consom- Bouygues Immobilier fait figure de pionnier : il est le
pour mission de proposer des solu-
la certification H&E. Depuis le mera, grâce notamment à 5 000 m² premier promoteur à s’engager dans la certification H&E
tions innovantes et des applications
1er juillet 2007, l’ensemble des lo- de panneaux photovoltaïques et une pour la totalité de ses programmes de logements. La certifi-
concrètes aux acteurs de la ville de
gements individuels et collectifs en chaudière à cogénération. cation lui permet de s’afficher de manière impartiale comme
demain. Deux débats ont été orga-
France font l'objet d'une démarche promoteur respectueux de l’environnement. Les bonnes
nisés en 2007 : "Formes d’habitat et Enfin, Bouygues Immobilier va
de certification H&E.


pratiques des programmes certifiés contribueront à enrichir
densités, risques et opportunités pour contribuer à la mise en œuvre d’un
nos référentiels.
les villes de demain ?" et "Les quartiers En immobilier d’entreprise, tous les système d’évaluation (scanner de
durables : nouvel enjeu de la ville de programmes de grande envergure diagnostics énergétiques) et de
(*) Cerqual est un organisme certificateur (NF Logement démarche HQE® ;
demain ?". Ils ont rassemblé chacun répondent aux référentiels "Haute réhabilitation thermique pour les "Habitat & Environnement").
plus de 300 personnes. Qualité Environnementale" (HQE bâtiments anciens.

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 43


Défis sociaux Favoriser la diversité handicapés, et en particulier pour
et l'égalité des chances au capter le maximum de candidatures.
et sociétaux
sein de l'entreprise Des organismes spécialisés sont
sollicités afin d’identifier les colla-
Développer les logements Au sein de l’entreprise, la parité est borateurs potentiels, les recruter ou
sociaux globalement respectée. En 2007, les former (CAP emploi, Centre
51 % de femmes et 49 % d’hom- de réorientation professionnelle et
En 2007, la nouvelle gamme mes ont été recrutés. Dès 2008, Tremplin Entreprises). Les colla-
Maisons Elîka, certifiée H&E, a l’entreprise assurera le maintien du borateurs handicapés bénéficient
lancé un premier programme de salaire des collaborateurs pendant d’un accompagnement visant à
74 maisons individuelles à Verdun leur congé de paternité. assurer leur maintien dans l’emploi
(Meuse). Cette gamme, qui compte (adaptation du poste de travail), leur
1  000 logements en potentiel fon- Avec le recrutement de 55 jeunes en
contrat d’alternance en 2007 contre intégration et évolution de carrière.
cier, facilite l'accès au logement Un diagnostic sur le handicap sera
à des primo-accédants ayant des 15 en 2006, l’intégration des jeunes
dans l’entreprise est valorisée. réalisé en 2008, afin de dresser un
revenus inférieurs à 3 000 euros net état des lieux et établir un plan d’ac-
mensuels. Les séniors (5 % des effectifs ont tions en faveur de l’emploi des tra-
Nouvelle gamme Maisons Elîka plus de 55 ans) sont sollicités pour vailleurs handicapés chez Bouygues
Bouygues Immobilier intègre une
parrainer les jeunes recrutés en vue Immobilier.
part de logements sociaux dans ses
de leur transmettre les valeurs de
programmes. Ainsi, la vente de lo-
de sol (carrelage, parquet, etc.). les équipes Maîtrise d'Ouvrage gements locatifs aux organismes so-
l’entreprise et pérenniser la culture Motiver et fidéliser les
Progressivement, cette démarche Technique (conception et réalisa- ciaux s’est élevée à 2 053 logements,
d’entreprise. Ils accompagnent collaborateurs
est étendue aux autres achats. Dès tion) ont bénéficié d’une formation ainsi le jeune collaborateur pendant
soit plus de 18 % des logements En 2007, 80 % des formations
2008, les produits seront choisis en à la certification, co-animée par 18 mois.
réservés en 2007. ont été délivrées aux six principaux
fonction de leurs caractéristiques Cerqual. Les équipes opération- Des actions ont été menées pour métiers de Bouygues Immobilier
environnementales et sanitaires et nelles (commerciaux, responsables favoriser l’embauche de travailleurs (commercial, programme, techni-
Généraliser les bonnes
après une analyse complète de leur de programmes, etc.) utilisent
pratiques aux partenaires
cycle de vie. un didacticiel disponible en ligne
développé avec Greenaffair. En La décision a été prise d’intégrer une
Informer les clients de cette moyenne, 24  638 accès par mois clause de "responsabilité sociétale
démarche et mobiliser les ont été recensés. de l’entreprise" dans les contrats-
collaborateurs cadre, qui comprend notamment
Les collaborateurs sont sensibilisés le respect de l’environnement par le
De l’accueil dans les espaces de ven-
au développement durable à travers partenaire, tout au long du cycle de
te à la remise des clés, le client est
le site intranet "gestes citoyens" et vie de l’ouvrage.
informé des atouts d’un logement
chacun a la possibilité de s’exprimer
respectueux de l’environnement,
sur un forum. Lors d’une enquête Suite à la signature du Pacte mon-
mais il est également sensibilisé aux
sur les pratiques à adopter au bu- dial des Nations Unies, Bouygues
"gestes verts" qu’il pourra adopter
reau, 723 suggestions ont été émises Immobilier intègre ces principes
une fois propriétaire.
par les collaborateurs (privilégier la aux contrats-cadres qui le lient à ses
Afin de mieux répondre aux exi- visioconférence, faciliter l’impres- partenaires logement France (entre-
gences de la certification H&E, sion en recto/verso, etc.). prises et fournisseurs).

44
équilibre entre vie professionnelle
Témoignage
et personnelle, pratiques de ma-
Ion Enescu, nagement (formation "Respect et
architecte associé (Atelier 2M) sur le Green Office Performance" à destination des


managers) et rémunération (bilan
social personnalisé). Leur mise en
Au-delà de la satisfaction d'architecte d’être associé à
œuvre se fera en 2008.
une expérience passionnante, j'ai l'impression de participer
à l'ouverture d'une voie nouvelle : atteindre l’énergie positive En 2007, 519 nouveaux collabo-
dans un immeuble tertiaire de cette envergure est un objectif rateurs ont été recrutés, soit une
ambitieux. Ce projet est le résultat de la symbiose entre les croissance des effectifs de plus de
prouesses techniques et la conception architecturale, entre 50 % en deux ans.
la volonté de résultat et une nouvelle philosophie, une autre


façon de penser le bâti, plus humain, plus ancré dans l'envi- Mener une politique de
ronnement. mécénat active dans le
domaine de l'architecture
et de la culture
Bouygues Immobilier a signé une
que, développement, secrétariat, les objectifs de l’année à venir. Les
convention de mécénat avec la Cité 3 collaborateurs sur 4 formés en 2007
chargés de clientèle). L’accent a été managers ont reçu une formation
de l’architecture et du patrimoine,
porté sur les exigences de la certifi- sur l’entretien de compétences afin
dont il est le partenaire fondateur.
cation H&E, avec la formation de la de les aider à mieux identifier et va-
Depuis septembre 2007, la Cité fait
totalité des maîtres d’ouvrage tech- loriser les potentiels de leur équipe. Perspectives 2008
connaître le patrimoine architectu-
nique, soit 500 collaborateurs. Par
Des prestations sociales attractives ral français et l’architecture contem-
ailleurs, une "école des ventes" a été Bouygues Immobilier profite d’une très bonne visibilité grâce aux ventes enregistrées
sont proposées aux collaborateurs poraine au grand public. Partenaire
lancée pour former l’ensemble de la en 2006 et 2007. L'entreprise entend conforter sa position de leader de la promotion
en France et en Europe, ainsi qu’un des Nouveaux albums des jeunes
filière commerciale aux techniques immobilière en France et d’acteur de référence en Europe. Sa stratégie pour 2008 :
système de rémunération conçu architectes (Naja) en lien avec le
de vente et aux aspects fiscaux d’un
pour les associer au succès de l’en- ministère de la Culture, Bouygues • Logement : poursuivre le développement en part de marché, dans un marché
achat immobilier pour le client.
treprise. En 2007, 84 % des effectifs Immobilier collabore avec plusieurs français attendu en léger repli.
Plus de 31 000 heures de formation ont souscrit à Bouygues Partage jeunes talents (volets architecture,
• Bureau : consolider un fort niveau d’activité à risques maîtrisés.
ont été dispensées et trois collabo- (opération d’actionnariat salarié) urbanisme et paysagisme).
rateurs sur quatre ont bénéficié au et 74 % à Bouygues Confiance 4, • Europe : poursuivre une croissance rentable.
Diverses manifestations culturelles
moins d’une formation. Elles repré- ce qui témoigne de la confiance et
sont soutenues (exposition de l’ar- • Développement durable : déploiement de la certification "Habitat et
sentent 3,7 % de la masse salariale. l’attachement des collaborateurs à
chitecte Christian de Portzamparc Environnement" pour la totalité des programmes de logement en France
l’entreprise et au groupe Bouygues.
En 2007, l’entretien annuel entre le "Rêver la Ville", Festival de musique ("Très Haute Qualité Environnementale" pour les grands projets de bureaux) et
collaborateur et sa hiérarchie a été En 2007, les résultats de l’enquête de Saint-Denis), ainsi que les tra- lancement d’un deuxième immeuble à énergie positive.
scindé en deux : l’entretien de com- interne "Bien-être et performance", vaux de rénovation de l'Église Saint
pétences permet de définir le plan lancée fin 2006 afin de mesurer Louis des Français à Lisbonne. Au • Maintenir une rentabilité élevée et une structure financière solide. L’objectif de
de formation, tandis que l’entretien la satisfaction des collaborateurs, total, plus de 724 000 euros ont été chiffre d’affaires 2008 est en hausse (+ 40 %) grâce à la forte activité commerciale de
de performance permet de faire le ont permis de définir des actions consacrés à des actions de mécénat. 2006 et 2007.
bilan de l’année écoulée et de définir dans trois domaines principaux :

Bouygues Immobilier • Activité et développement durable • 45


Numéro 1 mondial de la route
Hausse du chiffre d'affaires, forte progression du résultat net, dynamisme des investissements

Colas intervient dans tous les domaines de la route


et des infrastructures de transport. L’entreprise Déviation d’Embrun (Hautes-Alpes)

intègre l’ensemble des activités industrielles liées à


ses métiers : carrières, centrales d’enrobage et de
béton prêt à l’emploi, usines d’émulsions et de liants,
stockage, transformation et distribution de bitume.

Chiffre d’affaires 2007 Marge opérationnelle Résultat net part du Groupe Carnet de commandes Collaborateurs Chiffre d’affaires 2008 (objectif)

11 673Me 5,4 % 474


(+ 20 %)
Me
6,6Mde
(+ 19 %)
67 800 12 500Me
(+ 7 %)
(+ 9 %) (+ 0,5 point)

Faits marquants Une présence dans amplifiée par l’impact de la hausse des activités industrielles de production de
coûts des matières premières. L’ensemble granulats et de fabrication de matériaux
tous les domaines
Croissance externe dynamique de Clermont-Ferrand et Le des filiales a confirmé ou amélioré ses routiers (enrobés, liants, émulsions, bé-
de la route et des performances. ton prêt à l’emploi).
• Acquisition de Spie Rail. Mans ; ligne ferroviaire Bourg-
• Implantation en Croatie. Chambéry ; pipeline Fos- infrastructures de
transport En France, l’activité Routes est très En région Île-de-France s’ajoute un
• Acquisition d’entreprises Manosque ; usine de traitement
diversifiée. Elle consiste en la réalisation secteur bâtiment et, à la Réunion, une
régionales en France. d’eaux de Csepel (Hongrie) ; L’ensemble des activités de Colas en annuelle d’environ 55 000 chantiers de activité importante de construction
Grands contrats autoroute D1 (Slovaquie) ; 2007 s’est exercé dans des marchés à construction ou d’entretien d’infrastruc- d’ouvrages d’art et de bâtiment.
• Autoroute M6 en PPP, rempor- route 185 au Québec (Canada) ; nouveau bien orientés, où la demande tures de transport  - autoroutes, routes
tée en groupement (Hongrie). route des Tamarins (la Réunion). de modernisation et d’entretien des Quatre activités complémentaires
nationales, départementales, communa-
• Area 10 (Grande-Bretagne) Développement durable infrastructures est restée importante. les, aéroports, ports, plateformes pour sont exercées.  L’activité Sécurité et
Quelques réalisations 5,5 millions d’heures travaillées Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à réseaux ferrés ou transports en commun Signalisation routières consiste en la
Déviation de Thonon ; rocade sans accident sur le chantier 11,7 milliards d’euros en hausse sensible urbains en site propre. Elle inclut des fabrication, la pose et la maintenance
de Beauvais ; aires d’aéroport du minier de Fort-Dauphin (+ 9 % par rapport à 2006), tirée par activités de petit génie civil et assainisse- d’équipements de sécurité, de signalisa-
T2G Roissy-CDG ; tramways (Madagascar). des carnets de commandes en croissance ment, souvent liées à la route. tion horizontale, et d’équipements lumi-
tout au long de l’exercice, par de bon- neux et de gestion de trafic ou d’accès.
nes conditions climatiques générales et Elle est complétée en amont par des Les Pipelines, canalisations et forages

46
regroupent la pose et l’entretien de pi- Chiffre d’affaires Résultat net Chiffre d’affaires Chiffre d’affaires Capacité Investissements
pelines et canalisations de gros ou petit en milliards d’euros en millions d’euros par activité par zone géographique d’autofinancement d'exploitation nets
en millions d’euros en millions d’euros
diamètre pour le transport des fluides Autres
(pétrole, gaz). L’Étanchéité comprend + 20 % 474
Autres activités Travaux
Amérique 5%
12,5 21 % routiers
du Nord France 1 099 627
la production et la commercialisation de 11,7 66 %
membranes d’étanchéité en France et à 18 % 60 % 942
10,7 396 527
l’exportation, et la réalisation de travaux
d’étanchéité de voirie, d’étanchéité et/ou
d’enveloppe de bâtiment. Le Ferroviaire
comprend la construction, le renouvelle-
ment et la maintenance de voies ferrées
traditionnelles, lignes à grande vitesse
LGV, tramways, métros (infrastructures, Ventes de produits Europe
13 % (hors France)
caténaires, électrification, signalisation), 17 %
la gestion et l’ingénierie de grands pro- 2006 2007
2006 2007 2008 2006 2007 2006 2007
jets clés en main, et une activité de fret (objectif)
ferroviaire.
Sur les marchés de la Route et des
BILAN CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE COMPTE DE RÉSULTAT RÉSUMÉ
Travaux publics, les filiales sont en (en millions d’euros) 2006 2007
ACTIF (en millions d’euros) 2006 2007
concurrence avec les sociétés Eurovia CHIFFRE D’AFFAIRES 10 716 11 673
• Immobilisations corporelles et incorporelles 1 888 2 250
(groupe Vinci), Eiffage TP (groupe • Dotations nettes aux amortissements (368) (412)
• Goodwill 222 447
• Dotations nettes aux provisions et dépréciations (135) (150)
Eiffage) et 1 600 petites, moyennes ou • Actifs financiers et impôts non courants 503 588
• Autres produits et charges 9 689 10 473
grandes entreprises régionales ou loca- ACTIF NON COURANT 2 613 3 285 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 524 638
les, et, sur le marché des granulats, avec • Actifs courants 3 446 4 017 • Autres produits et charges opérationnels 4 (3)
les groupes cimentiers comme Lafarge, • Trésorerie et équivalents de trésorerie 704 673 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 528 635
• Instruments financiers (liés à l'endettement) 4 3 • Coût de l'endettement financier net (15) (11)
Cemex ou Ciments Français.
ACTIF COURANT 4 154 4 693 • Autres produits et charges financiers 3 4
Les filiales opérant dans les activités com- TOTAL ACTIF 6 767 7 978 • Charge d'impôt (168) (209)
• Quote-part du résultat net des entités associées 54 62
plémentaires sont également en concur- PASSIF (en millions d’euros) 2006 2007 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 402 481
rence avec des filiales spécialisées de • Capitaux propres (part du Groupe) 1 687 1 964 • Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - -
groupes de BTP français ou internatio- • Intérêts minoritaires 27 41 RÉSULTAT NET TOTAL 402 481
naux, et de nombreuses petites, moyen- CAPITAUX PROPRES 1 714 2 005 • Part des intérêts minoritaires 6 7
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (part du Groupe) 396 474
nes ou grandes entreprises spécialisées, • Dettes financières long terme 137 149
nationales ou régionales ou étrangères. • Provisions non courantes 523 590
• Autres passifs non courants 60 74
Colas se situe à la première place dans PASSIF NON COURANT 720 813
le classement des entreprises routières et • Dettes financières (part à - 1 an) 32 45
ferroviaires, à la seconde pour la produc- • Passifs courants 4 171 4 980
• Concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque 126 129
tion d’agrégats et l’étanchéité. Pour le
• Instruments financiers (liés à l'endettement) 4 6
reste des activités, un classement n’a pas PASSIF COURANT 4 333 5 160
de signification. TOTAL PASSIF 6 767 7 978
Trésorerie financière nette 409 347

Colas • Activité et développement durable • 47


À l’international, la nature de par les seize filiales routières régio-
l’activité routière est sensiblement nales a enregistré un chiffre d’affai-
­c omparable à celle exercée en res de 5 milliards d’euros, en hausse
France. Les activités complémen- de 8 % par rapport à 2006.
taires à l’international sont celles
de pipelines/canalisations/forages, Les volumes d’activité ont été élevés,
de génie civil et de ferroviaire en grâce aux investissements soutenus
Europe, de bâtiment et de génie des collectivités locales, du secteur
civil dans l’Océan Indien. En Asie, privé et à ceux des secteurs auto-
Colas développe une activité de routier et aéroportuaire. Malgré
stockage, transformation et com- ces volumes, le niveau général des
mercialisation de produits pétroliers prix est resté tendu. L’amélioration
essentiellement routiers (bitume). des résultats repose donc sur les
volumes, la productivité et la pour-
Dans l’ensemble des pays ou des ré- suite de la modernisation des outils
gions, Colas occupe, dans le domai- industriels. Quelques acquisitions
ne routier, des positions de premier ont été réalisées dans la production
rang. Il est en compétition, dans de matériaux (agrégats, béton) et la
Ferroviaire est en hausse de 50 %
chaque pays, avec des entreprises construction routière.
en 2007, grâce notamment à l’ac-
nationales ou des filiales de grands
Les filiales de Sécurité et quisition fin mai de Spie Rail, nou-
groupes internationaux.
Signalisation ont connu un bon vellement dénommée Colas Rail.
En France comme à l’international, niveau d’activité en 2007, avec un La nouvelle activité fret ferroviaire
l’activité routière présente un carac- chiffre d’affaires en augmentation (transport de granulats) a démarré
tère de forte saisonnalité, plus ou d’environ 7 % à périmètre iden- avec succès.
moins marquée selon les pays. tique. Dans les Départements
Le chiffre d’affaires réalisé dans les d’Outre-Mer
Pipelines, canalisations et forages À la Réunion, le chiffre d’affaires
Nouvelle hausse est en forte hausse (+ 25 %) par rap- a fortement progressé, tiré par la
sensible du chiffre port à 2006. L’activité a été particu- demande publique et privée de
d’affaires en 2007 lièrement soutenue dans les secteurs construction de bâtiments, notam-
de l’énergie et de l’eau. ment de logements, et par les gran-
En France En 2007, les filiales Étanchéité ont des opérations de travaux publics.
enregistré un chiffre d’affaires en En Guadeloupe et en Martinique,
Le chiffre d’affaires consolidé France l’activité a été soutenue par la poli-
hausse de 12 % à périmètre d’acti-
s’élève à 7 milliards d’euros en pro- tique d’investissement des collectivi-
vité identique par rapport à 2006,
gression de 11 % par rapport à tés locales axée sur les infrastructures
dans un contexte de forte demande
2006. de transport. En Guyane, le chiffre
du secteur du bâtiment et de hausse
continue du prix des matières pre- d’affaires est en hausse. Le chif-
En métropole
mières (bitume, isolant, acier). fre d’affaires total réalisé dans les
Fret ferroviaire (transport de granulats) Dans un marché routier en nouvelle Départements d’Outre-Mer est en
progression, l’ensemble constitué Le chiffre d’affaires réalisé dans le hausse de 16 %.

48
À l’international et dans les baisse d’activité passagère enregis- sélectionné par Network Rail pour M6-M60, en PPP. En Slovaquie,
Territoires d’Outre-Mer trée en Hongrie est compensée par le renouvellement du réseau ferro- la réalisation de chantiers routiers et
la progression des autres filiales et la viaire de l’ouest de l’Angleterre. En autoroutiers importants, incluant de
Le chiffre d’affaires réalisé à l’in-
croissance externe. Irlande, le chiffre d’affaires bénéficie grands ouvrages de génie civil, s’est
ternational et dans les Territoires
de la nouvelle activité de stockage et poursuivie. En Roumanie, les filia-
d’Outre-Mer s’élève à 4,7 milliards En Belgique, le chiffre d’affai-
de distribution de bitume acquise les ont dû s’adapter à la forte crois-
d’euros, en hausse de 6 % par rap- res est à nouveau en hausse. Au
en 2006. En Hongrie, des restric- sance d’un marché très dynamique,
port à 2006 (5 % à taux de change Danemark, le chiffre d’affaires suit
tions budgétaires importantes ont notamment autour de Bucarest.
et structure comparables). le recentrage de l’activité qui a été
réduit le volume des projets routiers Une nouvelle implantation dans
opéré.  En Grande-Bretagne, le
En Europe et les filiales enregistrent un chiffre la partie centrale de l’Europe a été
chiffre d’affaires de la filiale routière
d’affaires en baisse sensible ; cette obtenue avec l’acquisition de la
Le chiffre d’affaires en Europe (hors Colas Ltd est en progression dans
tendance s’inversera dès 2008 grâce société Cesta Varazdin en Croatie
France) atteint près de 2 milliards un marché pourtant globalement
au contrat de construction d’une et Slovénie.
d’euros, en hausse de 5,5 % par orienté à la baisse. Seco-Rail Ltd
section de 78 km de l’autoroute
rapport à celui réalisé en 2006. La en groupement avec Amey a été En Amérique du Nord
Le chiffre d’affaires atteint
2,1 milliards d’euros. Il est en hausse
de 6,9 % par rapport à l’an passé, à
parité de change et périmètre iden-
tiques. L’exercice 2007 constitue
donc une excellente année pour
Colas en Amérique du Nord.
Aux États-Unis, malgré un contexte
économique et financier général
peu favorable au second semestre,
les filiales ont enregistré un niveau
d’activité globalement satisfaisant.
Avec une politique de maîtrise des
coûts d’exploitation, une stratégie
de prise de commandes sélective et
un niveau d’investissements publics Démolition d’une barre HLM à Trappes
toujours soutenu par les finance-
ments pluriannuels fédéraux, les fi-
liales ont enregistré une progression
pétrolières (exploitation des schis-
de leurs résultats.
tes bitumineux), et en Colombie-
Au Canada, l’activité est en très Britannique. Des acquisitions ont
forte hausse, tirée par le dyna- été réalisées, notamment au Québec
misme de l’économie canadienne et en Colombie-Britannique.
Réfection de l’autoroute A71 dans toutes les provinces et terri-
Dans le reste du monde
toires, en particulier en Alberta,
pourvu d’importantes ressources Au Maroc, l’ensemble des filiales

Colas • Activité et développement durable • 49


a connu une belle progression de
l’activité en 2007.
Le chiffre d’affaires de la région
Océan Indien poursuit sa croissance
grâce notamment aux grands chan-
tiers (routes, projets miniers) en
cours de réalisation à Madagascar.
En Asie, Colas est implanté dans
sept pays avec un métier centré sur
Tramway du Mans
la production, la distribution et la
vente de produits bitumineux, en
croissance, malgré un prix de matiè-
re première fluctuant et des sources d’un pipeline de 75 km entre Fos- Matériaux
d’approvisionnement irrégulières. sur-Mer et Manosque, réfection de
Plus d’un million de tonnes de Colas a poursuivi sa politique de
la couverture du musée maritime
liants bitumineux ont été distribuées croissance dans la production et la
de La Rochelle avec intégration de
à travers dix dépôts, transportées sur vente de matériaux de construc-
capteurs photovoltaïques, construc-
sept navires bitumiers. La stratégie tion, notamment les granulats. La
tion de la route des Tamarins à
de développement de ces activités production totale en 2007 a atteint
la Réunion, de la route Apatou -
se poursuit. 117 millions de tonnes (en croissan-
Saint-Laurent en Guyane.
ce de 4 %), réalisée à partir de plus
Au Venezuela, les travaux de À l’international  : en Hongrie, de 620 carrières et gravières réparties
construction des 2e et 3e lignes du construction d’une usine de traite- sur l’ensemble des implantations.
métro de Caracas ont été achevés. ment des eaux usées à Csepel  ; en Les réserves d’agrégats en pleine
En Algérie, le chantier de renouvel- République tchèque, construction propriété ou en droits d’exploitation
lement de voies entre Béjaïa et Beni d’une section de l’autoroute D47 ; acquis s’élèvent à 2,8 milliards de
Mansour a démarré. en Slovaquie, construction d’une tonnes, soit environ  24 années de
section de 8 km de l’autoroute production.
Au total, plus de 115 000 chan-
D1  ; en Roumanie, réhabilitation
tiers ont été réalisés dans plus de
de 150 km de chaussées sur les
quarante pays en 2007 :
routes nationales DN1 et DN17  ; Recherche et
En France : construction et entre- aux États-Unis, réfection d’une
développement
tien du réseau autoroutier (sections section de l’Interstate 275 dans
des autoroutes A8, A25, A26, A28, l’Ohio ; au Canada, réfection des La recherche est un axe stratégique
A71, A86) et routier  (rocade de chaussées d’une section de 18 km majeur pour Colas depuis de très
Beauvais, déviation de Thonon- de Haines Highway dans le Yukon ; nombreuses années. Doté d’un
les-Bains), construction des aires au Maroc, réalisation de plateformes portefeuille de 151 brevets, avec des
et parkings du futur terminal T2G pour le nouveau port de Tanger ; à produits utilisés en France et diffu-
de l’aéroport Roissy-CDG, travaux Madagascar, travaux d’infrastructu- sés à l’international par les filiales, le
Réfection de chaussées à Banff en Alberta (Canada) de voirie pour les tramways de res pour les projets miniers de Fort- groupe Colas reste pionnier dans la
Clermont-Ferrand, Le Mans, pose Dauphin et d’Ambatovy. mise au point de nouvelles techni-

50
ques routières adaptées aux besoins de respect de l’environnement et monde dans le domaine de la route, Risques
et aux évolutions différenciés des de coût. Elle vise à améliorer les est le fer de lance de la politique
opérationnels
marchés mondiaux. techniques existantes, concevoir de d’innovation du groupe.
nouveaux produits et élargir l’offre Les métiers exercés par Colas ne sont
En 2007, les dépenses de R&D ont En liaison avec ce centre, une cin-
de services. pas très exposés à des risques ma-
représenté un budget de 70 millions quantaine de laboratoires décentrali-
d’euros, dont 60 % en France (cf. Colas dispose d’un large réseau sés et une centaine de bureaux d’étu- jeurs, compte tenu de leur nature,
définition OCDE, incluant recher- technique interne, de dimension des se sont développés en France et de la dispersion des établissements
che organisée, activités techniques internationale, qui ne cesse de se à l’international. Ils contribuent à et du nombre de chantiers réalisés.
des laboratoires, informatique, bu- renforcer au fur et à mesure de l’effort de recherche du groupe et Colas adapte et améliore en perma-
reaux d’études). l’entrée dans le groupe de nouvelles apportent un soutien technique aux nence les procédures de gestion des
sociétés. Force de proposition, ce ré- chantiers, adapté au contexte local. risques et intègre cette dimension
La politique de Colas en matière de dans sa politique de formation.
seau travaille en synergie étroite avec
recherche et développement a pour Au total, le réseau technique de
la filière exploitation et travaux. Colas apporte un soin particulier
objectif d’anticiper et de répondre Colas rassemble environ 1 900
aux exigences des clients, publics Au cœur de ce maillage, le Campus personnes réparties en laboratoi- à l’analyse et à la prévention des
ou privés, des usagers et des rive- Scientifique et Technique (CST) res (1  000) et en bureaux d’étu- risques par un suivi de la sinistralité
rains d’infrastructures de transport, de Magny-les-Hameaux (Yvelines), des (900), dont environ 45 % en et une analyse des phénomènes de
en termes de qualité, de sécurité, premier centre de recherche privé au France. causalité. La gestion du risque est liées au pétrole (bitume, carburants,
intégrée au système de gestion des huiles, etc.) dans l’activité routière,
filiales, niveau le plus adapté à leur ainsi que d’autres matières premiè-
identification, leur prévention, leur res comme l’acier ou l’aluminium
maîtrise et leur gestion. Des outils dans les activités de sécurité, si-
de reporting permettent de mieux gnalisation, étanchéité. Un grand
identifier les différents risques, de nombre des chantiers routiers et
centraliser les retours d’expérience des engagements pris sont de courte
pour bâtir une politique et des ac- durée  : les contrats contiennent,
tions de prévention. chaque fois que cela est possible, des
clauses de révision de prix qui protè-
Les activités industrielles relèvent
gent ou limitent la répercussion des
en France de la réglementation des
hausses de prix.
installations classées ou des carrières.
Des engagements de remise en état Dans certains cas, des contrats
des sites d’exploitation de carrières d’achat de plus long terme ou des
font partie intégrante des autorisa- couvertures peuvent être négociés
tions d’exploitation ; le principe est au cas par cas.
identique dans les autres pays ; ces
Les risques techniques sont limités
engagements sont provisionnés dans
par le nombre de contrats réalisés
les comptes et remis à jour périodi-
chaque année. Les brevets et tech-
quement.
niques ne présentent pas de risques
Colas est sensible à la variation de d’obsolescence et la politique R&D
Construction d’une section de l’autoroute M0 (Hongrie) l’approvisionnement et du coût des de Colas permet un renouvellement
matières premières principalement et une modernisation permanents.

Colas • Activité et développement durable • 51


Développement durable : le tableau de bord

Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement

Défis Promouvoir et développer les PPP 7


• mois entre la • Mise en place d'équipes
(partenariats public-privé) chaque fois consultation des pluridisciplinaires consacrées à ces
entreprises et le début
économiques
que cette formule est avantageuse à projets
long terme pour les clients des travaux sur le
chantier de l'autoroute
M6 (Hongrie) remporté
et commerciaux en 2007

Former les collaborateurs au brevet • 24 % du personnel • Suivi à partir d'indicateurs fiabilisés • Un tiers du personnel de
de secouriste : le personnel formé aux dans le monde est Colas dans le monde doit
gestes qui sauvent est plus attentif à la sauveteur secouriste du être titulaire d’un brevet
santé et à la sécurité au travail travail en 2007 de sauveteur secouriste du
travail d’ici fin 2008
Défis
sociaux Favoriser le dialogue local, • 17 % du chiffre • Plans d'actions à partir d'indicateurs • 50 % du chiffre d'affaires
l'acceptation des sites industriels d’affaires de la fiabilisés de la production industrielle
passant par l'écoute et le dialogue production industrielle de Colas dans le monde
avec les collectivités et populations de Colas dans le monde • Actions de sensibilisation dans les filiales couverts par une structure de
riveraines couvert par une structure et sur le terrain, en tenant compte des dialogue local en 2010
de dialogue local contextes particuliers

Recycler davantage, partout dans • 9% en 2007, soit • Modification des postes d'enrobage • Taux de recyclage de 10 %
le monde, les enrobés bitumineux l'économie de qui le nécessitent ; organisation de au niveau mondial dès 2010
dans la production pour économiser 175 000 tonnes la collecte des fraisats (enrobés des
agrégats, bitume et énergie de bitume anciennes chaussées récupérés par
Défis fraisage) ;
• Suivi à partir d'indicateurs fiabilisés
environnemen-
66 %
taux Proposer dans la plupart des pays
des variantes travaux présentant une
• des gaz à
effet de serre évités
• Déploiement d'EcologicieL, outil de
calcul sous extranet permettant des
• Achever le déploiement
d’Ecologiciel en France dans
économie globale des émissions de en variante lors de la analyses de cycle de vie limitées à la tous les établissements de
gaz à effet de serre mise à niveau de la phase travaux (amont inclus) et à l'aspect travaux routiers
piste de Toulouse pour énergie & gaz à effet de serre
accueillir l'A380

démarche à déployer en 2008 démarche lancée en 2007 démarche en cours démarche achevée en 2007

52
métropole, et plus de 600 jeunes en portants (4 % de la masse salariale
alternance, dans le cadre de conven- en France). Toutes les fonctions
tions d'une durée de 3 à 12 mois. de l’entreprise sont concernées, du
Les indemnités de stage compren- compagnon au cadre. La formation
nent une partie fixe et une partie est dispensée au sein des filiales
variable et dépassent les habitudes et/ou dans le cadre du Colas
du marché. Campus qui a accueilli près de
4 300 collaborateurs pour 390 ses-
La profession des travaux publics sions de formation en 2007.
et les métiers de l’exploitation en
particulier restent à dominante En France, une importance particu-
masculine, même si la mixité est lière est portée à l’apprentissage et à
progressivement renforcée. la formation en alternance des jeu-
nes : en 2007, près de 600 contrats
Colas intervient en faveur de l’in- ont été mis en place et ont mobilisé
sertion des personnes durablement 800 tuteurs formés à cet effet.
éloignées du travail. En France,
ces actions ciblent notamment les Rémunération
jeunes en difficulté scolaire et sociale Les évolutions salariales sont fonc-
et couvrent la collaboration avec des tion du respect des objectifs person-
organismes comme les "passerelles nalisés et du niveau de responsabi-
pour l’emploi", la protection judi- lité. Une part variable est généralisée
ciaire de la jeunesse, "Défense 2e au plus grand nombre possible : les
chance" de l’Établissement public bons résultats obtenus en 2007 ont
d’insertion de la Défense (EPIDe) permis une progression des rému-
qui s’adresse à de jeunes volontaires nérations supérieure à l’inflation.
Transfert de technologie : pose de Ruflex sur la RN2 (Madagascar)
de 18 à 21 ans, etc. À l’internatio- Cette progression est particulière-
nal, des actions comparables sont ment sensible si l’on y ajoute les
conduites  : embauche de salariés autres éléments de la rémunération
Notre démarche ascenseur social, carrefour de recy- Trois enjeux séniors en Belgique, réinsertion globale  : régimes de participation
clage des déchets pour de nombreu- d’anciens prisonniers en Grande-
L’engagement de Colas relève de la stratégiques Bretagne ou aux États-Unis etc.
aux résultats, plans d’épargne, ré-
ses industries, etc. gimes de complémentaire santé
nature même de son métier prin- (nouvel accord signé en 2007 pour
Renouvellement et Les actions de sensibilisation, réin-
cipal, la route. Critiquée pour son Ceci s’applique également aux la France) et de prévoyance per-
enrichissement des ressources sertion et recrutement de person-
association au monde du pétrole, de autres activités de construction formants se situant en tête de la
humaines du groupe nes handicapées ont été amélio-
l’automobile et du camion, la route d’infrastructures de Colas qui, pla- profession.
remplit pourtant des missions essen- cée au cœur de la vie économique Recrutement rées en 2007. Un court-métrage
tielles de développement durable  : et sociale, répond ainsi à un grand (Déterminations) a été réalisé pour
En France, comme dans de nom- mobiliser les collaborateurs. Acceptation sociétale
liberté des déplacements, échanges nombre d’attentes sociétales  : ses
breux pays, Colas fait partie des des sites industriels
économiques et culturels, efficacité métiers ne sont pas remis en cause
entreprises qui recrutent le plus. Formation
politique et administrative, rôle de mais doivent être exercés dans le Colas mène une stratégie d’inté-
desserte capillaire indispensable respect des exigences du développe- En 2007, Colas a accueilli plus de C’est un investissement prioritaire gration verticale vers la produc-
pour les autres modes de transport, ment durable. 2  600 stagiaires, dont 600 hors chez Colas avec des budgets im- tion de matériaux de construction.

Colas • Activité et développement durable • 53


L’acceptation de ces sites industriels Éthique système de pesée inviolable assurant
par la société devient plus sensible la traçabilité des livraisons. Depuis
En interne 
et il est nécessaire de la sécuriser près de dix ans, Colas plaide pour
par une politique ambitieuse d’ex- Dans le cadre du code d’éthique qu’un dispositif de ce type s’impose
cellence : du Groupe, le respect des prin- à toutes les centrales d’enrobage  :
cipes d’éthique et d’intégrité est 99 % de ses postes fixes en France
• réduction, voire suppression, systématiquement rappelé par le appartiennent à l’AQP.
des impacts environnementaux président-directeur général auprès
au-delà de la simple conformité des dirigeants de Colas, notamment Revente de matériel travaux publics
administrative : politique systéma- lors des réunions qui se déroulent d’occasion  : en France, Colas est
tique de certification environne- plusieurs fois par an pour le suivi à l’origine du lancement par une
mentale ; des affaires et des résultats. Les chefs société internationale de ventes
d’établissement et les collaborateurs aux enchères de matériels d’occa-
• mise en place d’outils méthodo- sion, sous le contrôle de Tracfin
logiques et de référentiels internes bénéficient de formations selon un
programme qui vise à couvrir la (11,5 millions d’euros en 2007).
pour aider les établissements à
progresser, suivre et contrôler leur totalité des filiales.
performance ; Avec des partenaires
• suivi d’un indicateur pour encou- indépendants Cinq programmes
rager les installations industrielles L’Association Qualité Pesage en d’action
à se doter d’une structure de dialo- France (AQP), dans le cadre de la
gue local avec riverains, mairies et profession, a pour vocation d’équi- Recyclage
administrations. per les centrales d’enrobage d’un Le recyclage est un axe fondamental,
puisque Colas est un important pro-
ducteur et utilisateur de matériaux.
L’ensemble des valorisations et recy- Toiture photovoltaïque au Musée maritime de La Rochelle
Témoignage
clages représente plus de 10 millions
Philippe Fontana, de tonnes, en forte progression, ce
qui équivaut à la production de
réalisateur du film Déterminations Énergie actions sont déjà engagées :


32 carrières. 
Consommation d’énergie • renforcement des systèmes de
Je, nous, vous, les personnes valides, nous nous plaignons La production de Colas incor- management du type Iso 14001 :
souvent d’un handicap que nous n’avons pas. Alors que les pore 9 % d’enrobés bitumineux Depuis 2005, le travail se poursuit un plan d’économies d’énergie par
personnes handicapées font tout pour le faire oublier (…) Une recyclés, une économie de près de pour définir des indicateurs perti- site industriel ;
entreprise comme Colas qui se donne les moyens de réintégrer 3,5 millions de tonnes et d’envi- nents dans un domaine complexe
ron 175  000  tonnes de bitume, • achat de matériels de travaux
ses propres accidentés et d’intégrer des personnes handicapées dû à des activités diversifiées au
ou l’équivalent de la production publics privilégiant l’efficience
de l’extérieur dans ses équipes est une entreprise en bonne contenu variable : à chiffre d’affaires
d’une raffinerie de moyenne impor- énergétique ;
santé. Elle fait preuve de solidarité et d’humanité (…) Je sou- identique, deux chantiers ont un
haite sincèrement que ce film change le regard que l’on porte tance. En France, dans le cadre du bilan différent (part des travaux • suivi des consommations par type


sur les personnes handicapées dans le cadre du travail. Grenelle de l’environnement, Colas sous-traités, nature des travaux eux- d’engin, marque et conducteur
s’est engagée à tripler son taux de re- mêmes, distance par rapport aux pour orienter les investissements,
cyclage dans les enrobés d’ici 2010. gisements de matériaux, etc.). Des affiner l’entretien et préciser les

54
besoins de formation (la conduite voire les quantités mises en œu-
apaisée est susceptible de générer vre  ; le fluxant Végéflux présente
des économies de consommation l’avantage supplémentaire d’éviter
de l’ordre de 10 à 15 %) ; l’évaporation de composés orga-
niques volatils ; le liant Végécol  a
• certaines filiales pilotes en France,
reçu en 2007 la médaille Maurice
aux États-Unis, au Danemark ou
Milne de l’Association mondiale
en Suisse, ont, par ailleurs, engagé
de la route et un prix national de
des bilans globaux assortis de plans
l’innovation au Royaume-Uni  ;
d’action spécifiques.
l’éco-conception de l’enduit de
Contenu énergétique des marquage à chaud Ostréa a été
produits et des techniques plusieurs fois primée.
• Néophalte BT, asphalte produit à • EcologicieL, outil d’aide au choix
près de 100°C de moins. de structures routières  : selon les
principes de l’analyse de cycle de
• Enrobés 3E (Environnementaux et vie, il permet de calculer des va-
Économes en Énergie), fabriqués riantes réduisant le bilan énergie et
à des températures inférieures de gaz à effet de serre.
40 à 50°C (économie d’énergie de
10 % à 20 %). • Toitures innovantes de Smac  :
en 2007, 150 000 m2 de toitures
• La gamme Végéroute substitue aux végétalisées Tecflor et 5  000  m2
composants pétroliers des matières de toitures photovoltaïques ont été
premières végétales et permet posées.
de diminuer les températures,
Sécurité
Carrière Pérasso à Marseille, un site intégré à la ville
Prévention des accidents
au travail
La formation individuelle est pri- à 2006) sont détenteurs du brevet depuis 2005  ; la politique de pré- curité routière). Fin 2007, Colas a
vilégiée (50 % des stages et près de sauveteur secouriste du travail. vention menée depuis longtemps complété son programme par un
du tiers des heures de formation) De nombreuses filiales ou agences se en France est étendue à l’ensemble module d’éco-conduite.
avec 1 000 animateurs prévention, sont vu décerner des prix par des or- du périmètre européen. Les mesures Produits
répartis à parts égales entre la France ganismes et institutions extérieures. déjà éprouvées en France (500 Relais
et l’international. Des actions sur les Sécurité Routière et 23 100 collabo- On peut citer le Colgrip (réduction
À Madagascar, Colas a enregistré
matériels sont engagées : antéviseurs rateurs ayant bénéficié de forma- de 40 % des distances de freinage)
5,5 millions d’heures travaillées sans
sur des camions, poignées isolantes tions e-learning à la conduite sûre), et le bilan 2007 du revêtement
accident sur un grand chantier de
contre le risque d’électrocution sur au Royaume-Uni, en Belgique, en Colmat HA sur trois ans par l’Asso-
plus de 600 personnes.
les réseaux électriques enterrés, etc. Suisse, en Pologne et dans l’Océan ciation française des sociétés d’auto-
En 2007, plus de 14 000 collabora- Sécurité routière Indien sont progressivement gé- route : "Aucune sortie de route n’a
Toiture végétalisée Tecflor
teurs (dont plus de 8 500 en France, Colas est signataire de la Charte néralisées (comité de pilotage et été constatée sur les sections traitées
en progression de 15 % par rapport européenne de sécurité routière programmes de lutte contre l’insé- en Colmat HA."

Colas • Activité et développement durable • 55


Risque chimique
Témoignage
Au-delà de la réglementation,
l’objectif de Colas est d’assurer Alain Jouan,
maire adjoint de la commune de Trégueux*
la maîtrise de ce risque avec des (*) à propos du renouvellement de l'autorisation d'exploitation
outils méthodologiques internes. de la carrière de la Croix-Gibat


Ainsi, près de 50 % de la produc-
tion de peinture de Somaro est
éco-labellisée (7  000 tonnes sur La municipalité était soucieuse de maintenir des emplois
15 000, avec 47 produits sous label et une activité économique qui réponde à des besoins locaux
NF  Environnement). Les actions évidents de matériaux, mais pas à n'importe quel prix environ-
prioritaires : nemental ou social (…) Ce sont autant l'écoute et la volonté
partagée des élus et des représentants de Colas d'aboutir que
• solvants : abandon de leur usage les réponses et les engagements écrits de Colas qui ont permis
en laboratoire ; abandon des fon- de lever les différents obstacles (…) Cette année, nous avons
taines à solvants en ateliers ; aban- remporté le Trophée du Développement Durable organisé
don du toluène dans les peintures par la Région Bretagne et l'Ademe en présentant un dossier
(la gamme Indasco et Prosign est sur la carrière de la Croix-Gibat qui répondait pleinement
entièrement disponible en option au concept des trois piliers ; dans le contexte actuel de rejet
sans solvant, à l’eau) ; systématique par la société de tout projet susceptible de nui-


sances, accorder une extension d'exploitation sur ce site ultra-
• pigments : abandon des pigments
sensible de la Croix-Gibat relevait du défi !
à base de métaux lourds dans les
peintures (objectif atteint)  ; re-
cherche de conditionnement sous
forme non pulvérulente ;
Dialogue Nord-Sud : tion de deux crèches dans deux
• produits anticollants : abandon les actions au Maroc villages du sud marocain  ; filière
du fioul par les équipes d’appli- et à Madagascar d’élimination des huiles usées  ;
cation d’enrobés au profit d’esters centre de formation de techniciens
méthyliques d’huiles végétales ; Colas est présent dans ces deux pays
aux métiers de la route.
depuis plus de cinquante ans. Ses
• fumées de bitume  : encourage- actions contribuent à la croissance, • Madagascar  : participation de
ment à la réalisation d’études par au développement économique, collaborateurs aux établissements
des organismes indépendants au social et culturel, ainsi qu’à la pro- d’enseignement, formation de
niveau européen. tection de l’environnement : compagnons, techniciens et cadres
malgaches ;
En France, l’ensemble des éléments • Maroc : poursuite des partenariats
disponibles à ce jour permet de clas- avec la "banque vestimentaire" et - "réinvention" d’une médecine
ser ce risque comme "faible et suffi- Insaf (aide aux mères abandon- du Travail, mise en place depuis
samment réduit" selon les termes de nées)  ; fourniture de matériel à neuf ans d’un service médical
la législation du travail. La médecine l’association marocaine pour la de huit médecins à plein temps
Aménagement de la place Royale à Nantes du travail a exclu la nécessité d’un réadaptation des déficients vi- qui étend son action aux popu-
suivi médical renforcé. suels ; financement de la construc- lations villageoises sous forme

56
de dispensaires (55  000 pa- Dialogue avec une soixantaine d’actions culturelles,
tients pris en charge en 2007), plus d’une centaine dans le domaine
la société civile
campagnes de lutte contre le du sport, etc.
paludisme, les diarrhées et le
Participation à la vie
sida (en 2007, plus de 2  000 Favoriser la diffusion
collective
collaborateurs sensibilisés au des idées
sida  ; 40  000 préservatifs dis- En France, la contribution à la vie
tribués  ; 4,5 millions de litres Cette politique couvre trois grands
locale revêt surtout la forme de
d’eau potable distribués) ; domaines : les arts, avec la Fondation
mécénats culturels (une centaine),
Colas qui fait entrer l’art moderne
- campagne de sensibilisation à sportifs (trois cents équipes) et
sur les lieux de travail ; les sciences
l’abandon de l’usage du char- humanitaires ou éducatifs (une cen-
humaines, sociales, économiques,
bon de bois et plantation ou taine de projets), pour un total de
politiques, avec le Cercle Colas qui
transplantation de plus de près de 2 millions d’euros. En 2007, Revêtement Végécol
invite régulièrement des penseurs
13 000 arbres ; le contrat de partenariat avec Assia
et des acteurs de la vie contempo-
El Hannouni, athlète handicapée,
- mise en place de filières dédiées raine à s’exprimer sur un thème
double championne du monde en
à l’élimination de déchets (hui- de leur choix ; les sciences, avec les Perspectives 2008
sprint et quadruple médaille d’or
les usées). Rencontres Scientifiques Colas qui
aux Jeux paralympiques d’Athènes,
font intervenir des personnalités Activité :
Des actions comparables sont en- s’est poursuivi. À l’international, les
scientifiques.
gagées dans des territoires similaires actions sont plus variées  : plus de Le carnet de commandes de Colas à fin janvier 2008 s’élève à 7,0 milliards d’euros,
où Colas est également implantée 0,5 million d’euros et 400 actions, en progression de 16 % (22 % en France et 10 % à l’international) par rapport à fin
(Gabon, Bénin, Djibouti, Afrique une centaine pour la solidarité sco- janvier 2007. Les besoins d’aménagements urbains et d’infrastructures restent impor-
du Sud, etc.)  laire ou humanitaire avec des ONG, Organisation tants.
et suivi des actions Même si, en ce début d’année 2008, les incertitudes économiques et financières
plus importantes et les aléas climatiques auxquels les métiers de Colas sont sensibles
La direction Environnement assure incitent à une prudence accrue, l’exercice 2008 devrait connaître un bon démarrage
une mission d’accompagnement et aucun indicateur dans les métiers ne permet d’anticiper à ce jour une orientation
et de suivi par un réseau de plus baissière de l’activité.
d’une centaine de responsables
Environnement dans les filiales. Développement durable :
Elle met en place progressivement
des indicateurs spécifiques de suivi En France, dans le cadre du Grenelle de l’environnement, Colas s’est engagée à
basés exclusivement sur des données étudier toutes les variantes routières avec l’outil ÉcologicieL en 2008. Dans le même
consolidables et de fiabilité suffi- temps, son adaptation à d’autres pays sera engagée.
sante pour engager des politiques Dans l’ensemble du monde, Colas renforcera la mise en place de structures de dialo-
de progrès. Les systèmes de mana- gue local pour les sites de production de matériaux afin d’en augmenter l’acceptation
gement formalisés et les différentes sociétale.
certifications, Qualité, Sécurité ou Un outil d'accueil pour la formation à la sécurité de tout nouvel arrivant sur un chan-
Environnement, ne constituent pas tier sera diffusé dans tous les établissements, en France, dans un premier temps ; cet
un objectif en soi. Ils sont utilisés outil informatique permet de visionner un programme d’images, de photos, films et
Médecine du Travail mise en place à Madagascar comme des outils de performance témoignages, les situations à risque étant ainsi décrites, métier par métier, sur site.
dans leurs domaines.

Colas • Activité et développement durable • 57


Premier groupe de télévision en France
Les 100 plus fortes audiences 2007 de la télévision française

TF1 confirme sa place de leader dans le paysage


audiovisuel français avec 30,7 % de part d’audience France-Nouvelle Zélande, le 6 octobre 2007

sur les individus de 4 ans et plus.


En 2007, la chaîne réalise les 100 plus fortes
audiences de la télévision, toutes chaînes confondues.
Un score record depuis la création de Médiamétrie.

Chiffre d’affaires 2007 Marge opérationnelle Résultat net part du Groupe Collaborateurs Chiffre d’affaires 2008 (objectif)

2 764Me 11,0 % 228


(+ 15 %)*
Me
4 000 2 830Me
(+ 2 %)
(+ 4 %) (- 0,3 point)
(*) sur activités poursuivies

Faits marquants Croissance publicitaire Le coût de la grille est en baisse de 3,4 % dans les comptes de TF1 s’élève à 8 mil-
sur 2007 à 1 024 millions d’euros. En lions d’euros pour neuf mois d’activité
En 2007, le chiffre d’affaires consolidé 2006, TF1 avait diffusé la Coupe du consolidés.
• En 2007, 60 % des program- • Juin : accord de partenariat du groupe TF1 a augmenté de 4 % à monde de football pour un coût de
mes de TF1 sont sous-titrés signé avec Telecom Italia 2 764 millions d’euros. Au 31 décembre 2007, les capitaux pro-
114  millions d’euros. En 2007, TF1 a
pour les malentendants. (apport de contenus, pres atteignent 1  394 millions d’euros.
Dans un marché publicitaire TV ralenti diffusé le Coupe du monde de rugby
• Novembre : TF1 est choisie commercialisation des espa- L’endettement financier net s’élève à
par la conjoncture économique, les recet- pour 50 millions d’euros.
par le CSA pour diffuser ses ces publicitaires du portail 597  millions d’euros (soit 43 % des
internet grand public tes publicitaires nettes de la chaîne TF1 Le résultat opérationnel courant s’élève à capitaux propres), en hausse par rapport
programmes en haute défini- sont en hausse de 0,6 % à 1 718 millions
tion sur le réseau numérique aliceadsl.fr). 305 millions d’euros en hausse de 1,5 % au 31 décembre 2006 (379 millions
d’euros. Les autres activités du groupe
terrestre dès 2008. • Février : accord Eurosport- (hors publicité Antenne TF1) sont en
par rapport à 2006, la marge opération- d’euros), suite principalement à la prise
Yahoo ! pour créer le plus nelle étant stabilisée à 11 %. de participation de 33,5 % dans le grou-
• Juillet : acquisition de l’édi- croissance de 11 % à 1  046 millions pe AB (230 millions d’euros).
teur de jeux Dujardin (1000 grand site communautaire d’euros. Elles bénéficient des bonnes Le résultat net des activités poursuivies
bornes). TF1 Games-Dujardin européen d’information spor- performances du Groupe Téléshopping, qui atteint 228 millions d’euros est en
constitue le 1er éditeur fran- tive en ligne. des chaînes thématiques France, de TF1 croissance de 14,6 %, soit une marge Antennes France
çais de jeux de société. International, TF1 Vidéo et d’Eurosport nette de 8,2 % (+ 0,8 point). En 2007,
International. la quote-part du résultat du groupe AB Le chiffre d’affaires du pôle Antennes

58
France augmente de 3,1 % en 2007 à Chiffre d’affaires Résultat net Chiffre d'affaires 2007 Résultat opérationnel Part d’audience 2007 Part de marché
2 220 millions d’euros. Le résultat opé- en milliards d’euros en millions d’euros par activité en millions d’euros Individus 4 ans et plus publicitaire 2007
Recettes publicitaires (en %) (en %)
rationnel courant progresse de 2,5 % à antenne TF1
Non récurrent
TF1
252  millions d’euros pour une marge Autres activités Récurrent Antennes Droits
301 305 Autres TV
30,7 M6
internationales audiovisuels 17,5 TF1
opérationnelle qui s’établit à 11,4 %. 2,8 2,8 452 10 % 24,1 55
10 % Canal+
2,6 M6
2
La chaîne TF1 11,5

Dans un environnement marqué par 254 Arte 1,7


la multiplication de l’offre, TF1 conti- 1,7
228 France 5 France 5
nue de s’affirmer comme la chaîne 1,7 3 1,1
leader en réalisant pour la première fois Canal+
France 2 France 3 France 2
les 100  meilleures audiences de l’année 3,4 6,9
198 France 3 18,1 10,9
2007 (source : Médiamétrie). 1,1 Antennes France 14,1
0,9
80 %
Tous les genres de programmes trouvent 2006 2007
place dans ce classement. Le sport, qui 2006 2007 2008 2006 2007
(objectif)
réalise les cinq meilleures audiences,
conserve son caractère événementiel et
exclusif : 18,3 millions de téléspectateurs BILAN CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE COMPTE DE RÉSULTAT RÉSUMÉ
ACTIF (en millions d’euros) 2006 2007 (en millions d’euros) 2006 2007
ont regardé la demi-finale Angleterre-
CHIFFRE D’AFFAIRES 2 654 2 764
France le samedi 13 octobre 2007. Les • Immobilisations corporelles et incorporelles 311 368
• Dotations nettes aux amortissements (85) (88)
• Goodwill 505 510
séries US s’affirment et occupent désor- • Dotations nettes aux provisions et dépréciations (26) (41)
• Actifs financiers et impôts non courants 718 966
mais une place de choix dans ce palma- • Autres produits et charges (2 242) (2 330)
ACTIF NON COURANT 1 532 1 844 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 301 305
rès. Le cinéma - avec en tête le film fran- • Actifs courants 1 851 1 768 • Autres produits et charges opérationnels - -
çais Tais-Toi et aussi des blockbusters US • Trésorerie et équivalents de trésorerie 275 39 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 301 305
(L’Âge de Glace et La Recrue) -, la fiction, • Instruments financiers (liés à l'endettement) 2 1 • Coût de l'endettement financier net (12) (21)
l’information et les variétés, permettent ACTIF COURANT 2 128 1 808 • Autres produits et charges financiers (5) 29
à TF1 d’affirmer sa spécificité de chaîne TOTAL ACTIF 3 660 3 652 • Charge d'impôt (99) (93)
• Quote-part du résultat net des entités associées 13 8
généraliste leader. PASSIF (en millions d’euros) 2006 2007 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 198 228
• Capitaux propres (part du Groupe) 1 358 1 394 • Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession 254 -
Sur l’ensemble de l’année 2007, la RÉSULTAT NET TOTAL 452 228
• Intérêts minoritaires - -
chaîne TF1 réalise une part d’audience • Part des intérêts minoritaires - -
CAPITAUX PROPRES 1 358 1 394
de 30,7 % auprès des individus de 4 ans RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (part du Groupe) 452 228
• Dettes financières long terme 506 618
et plus et de 34,8 % auprès des femmes • Provisions non courantes 34 34
de moins de 50 ans. • Autres passifs non courants - 1
PASSIF NON COURANT 540 653
Régie publicitaire • Dettes financières (part à - 1 an) 147 12
• Passifs courants 1 612 1 586
La part de marché de la chaîne TF1 • Concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque 2 3
s’établit à 55 % pour l’année 2007 • Instruments financiers (liés à l'endettement) 1 4
(+  0,2  point) avec une progression du PASSIF COURANT 1 762 1 605
TOTAL PASSIF 3 660 3 652
Endettement financier net 379 597

TF1 • Activité et développement durable • 59


Leurs bons résultats d’audiences ont infomercials (format américain du Pôle production
permis au chiffre d’affaires publici- télé-achat) sur les chaînes RTL9, Le pôle production (composé no-
taire d’afficher une progression de NT1, TMC et Eurosport France, tamment de TF1 Films Production,
25,3 % sur la période. Les recettes et le site internet surinvitation.com TF1 Publicité Production et du
provenant des opérateurs câble, ont également connu des croissan- Groupe Glem) a généré 28 millions
satellite et ADSL sont également ces importantes de leurs activités. d’euros de chiffre d’affaires sur l’an-
en hausse, du fait notamment de la En 2007, le résultat opérationnel née 2007 et améliore son résultat
signature de nouveaux contrats de du groupe Téléshopping s’établit à opérationnel de 3,3 millions d’euros
distribution de ces chaînes. 7,9 millions d’euros. en dégageant un résultat positif de
TMC, première chaîne thématique 2,1 millions d’euros.
à couverture nationale, devient ainsi Groupe TF1 Entreprises
la 7e chaîne française à égalité avec Le chiffre d’affaires 2007 de TF1 e-tf1
Arte. Quatre des dix premières chaî- Entreprises et de ses filiales est en e-tf1 affiche un chiffre d’affaires
nes les plus regardées sur le câble et hausse de 6 %. L’activité jeux de 2007 de 57 millions d’euros (- 20 %
le satellite sont des chaînes du grou- société a poursuivi le renforcement par rapport à 2006), principalement
pe TF1 (Eurosport, TV Breizh, TF6 de son catalogue avec la sortie de du fait de l’arrêt de l’émission À
et LCI). Les recettes et une stricte 28 titres en 2007 (620 000 boîtes prendre ou à laisser. Ses autres acti-
maîtrise des coûts ont permis au vendues contre 573 000 en 2006), vités bénéficient de la fréquentation
pôle des chaînes thématiques d’amé- compensant les difficultés rencon- toujours plus forte de tf1 network
liorer nettement ses performances trées sur les marchés du disque et de (+ 65 %1 de visiteurs uniques entre
opérationnelles avec un point mort la presse. Le résultat opérationnel du décembre 2006 et décembre 2007).
dépassé à + 2 millions d’euros. groupe TF1 Entreprises s’établit à Le résultat opérationnel de e-tf1
Ali Baba, fiction avec Gérard Jugnot 1,6 million d’euros en 2007. s’établit à 2 millions d’euros.

Activités dérivées
chiffre d’affaires publicitaire net a souffert des difficultés persistantes de l’Antenne
Téléshopping a accru son activité
de l’Antenne de 0,6 %. de l’industrie du disque,  a réduit
ses investissements de 24 % sur la Groupe Téléshopping
Parmi les secteurs ayant généré cette
période. Le secteur "télécommunica-
croissance (source  : TNS Media Le chiffre d’affaires 2007 est de
tions" (- 21 %) - qui avait bénéficié
Intelligence) figure le secteur "gran- 153  millions d’euros (+ 39 %).
en 2006 de la déréglementation des
de distribution", nouvel annonceur Les sociétés 1001Listes, rache-
renseignements téléphoniques et de
sur le marché publicitaire TV depuis tée en décembre 2006, et Dogan
l’arrivée des "118" en publicité TV -
janvier 2007. Pour sa première an- Téléshopping, lancée en Turquie en
a lui aussi pesé sur les chiffres 2007.
née à l’écran, il représente 5,6 % des janvier 2007, ont participé à cette
investissements sur la chaîne, se clas- croissance. Groupe Téléshopping
Les chaînes thématiques
sant d’emblée au 7e rang des secteurs bénéficie par ailleurs du dynamisme
France
annonceurs avec une part de marché confirmé de son activité internet en
de 58,6 %. Certains secteurs ont, En 2007, les chaînes thématiques croissance de 32 %. La part d'inter-
en revanche, connu une année plus France ont généré un chiffre d’affai- net dans les ventes de marchandises
contrastée. Le secteur "édition", qui res de 189 millions d’euros (+ 23 %). atteint désormais 34 %. L’activité
(1) source Médiamétrie/Xiti/panel NielsenNetRatings/Cyberstat

60
Droits audiovisuels Rapprochement TPS-Canal+ Recherche et
Le chiffre d’affaires du pôle Droits TF1, M6 et Vivendi ont signé le développement
audiovisuels (+ 11 %) s’inscrit à 4 janvier 2007 la réalisation défini-
268 millions d’euros. Les activités de Recherche et
tive du rapprochement des activités Développement (R&D) découlent
L’activité catalogue (TF1 Interna­ de télévision payante en France principalement des activités de dé-
tional essentiellement) s’élève à du groupe Canal+ et de TPS, au veloppement expérimental. Ces dé-
101  millions d’euros en hausse sein de Canal+ France, nouvelle penses sont généralement engagées
(+ 22 %) grâce aux succès des sorties entité contrôlée par Vivendi. TF1 en vue de la mise sur le marché d’un
en salle, dont celui de La Môme. a réalisé l’apport de 66 % de TPS nouveau produit ou service ou d’un
Le résultat opérationnel s’établit à à Canal+ France en apportant, avec nouveau programme.
6 millions d’euros. M6, 100 % du capital de la société
La contribution de TF1 Vidéo TPS Gestion qui détient 100 % du Les dépenses de recherche
au chiffre d’affaires 2007 du pô- capital de TPS. Cet apport a été éva- et développement liées aux
le s’élève à 167 millions d’euros lué à 900 millions d’euros et rému- programmes
(+  6  %). Le niveau des ventes est néré en actions de Canal+ France L’activité du groupe TF1 comprend
élevé (22,7 millions de DVD) avec Koh Lanta, septième saison représentant après l’ensemble des une part très importante de création
des succès (La Môme, Les Infiltrés, apports 9,9 % du capital pour TF1 et d’innovation en matière d’émis-
Indigènes). La société poursuit le et 5,1 % pour M6. sions de divertissement, de fiction
des Jeux olympiques de Turin. Eurosport Events, ayant pour ac-
développement de son offre VOD TF1 et M6 bénéficient chacun et de films.
tivité l’organisation d’événements
(video on demand). Cette activité Eurosport est, avec 112,4 millions d’une option de vente à Vivendi
sportifs.
a été multipliée par quatre entre de foyers couverts, la troisième de leur participation dans Canal+ Les dépenses de R&D
2006 et 2007, à 1,9 million d’euros. chaîne la plus distribuée en Europe France 24 (détenue à 50  % par France, exerçable en février 2010, relatives aux projets
Le résultat opérationnel s’établit à après CNN et TV5. TF1) a démarré son activité fin au prix de marché déterminé à dire d’innovations technologiques 
11,1 millions d’euros. 2006. Elle affiche pour 2007 une d’expert, et assorti d’un prix plan- Le groupe TF1 a mis en place une
Eurosport International
contribution de 2,2 millions d’euros cher de 1,130 milliard d’euros pour équipe dédiée à l’étude et au déve-
Antennes affiche un résul-
au chiffre d’affaire du pôle et un ré- 15 % de Canal+ France. loppement des innovations techno-
internationales tat opérationnel
sultat opérationnel à l’équilibre. logiques. En 2007, cette direction a
de 32,3 millions
Le chiffre d’affai- TF1 et M6 bénéficient également principalement travaillé sur :
d’euros (contre
res d’Eurosport Prise de participation dans le d’un droit de sortie conjointe en cas • la diffusion de télévision à des-
29,8  millions
International s’élève à capital de Groupe AB de cession du contrôle exclusif de tination des terminaux mobiles
d’euros en
273 millions d’euros Canal+ France par Vivendi/Groupe (norme DVB-H),
2006), la marge
(+ 5 %). La progression Le 4 décembre 2006, TF1 a signé Canal+, ainsi que du droit de céder
opérationnelle • la consommation de vidéo par
du nombre de foyers un accord sur un projet de prise de leurs titres en priorité sur le marché
étant stabilisée à internet (streaming, P2P, consoles
abonnés et les diffé- participation financière de 33,5 % en cas d’introduction en Bourse de
11,8 %. hors web),
rents développements pour un montant de 230  millions Canal+ France. TF1 et M6 n’ont
d’euros, dans Groupe AB, l’un des pas de représentant au conseil de • les usages délinéarisés  (VOD,
compensent la baisse du Le groupe
tous premiers acteurs indépendants surveillance de Canal+ France et ne Personal Video Recorder),
chiffre d’affaires publi- Eurosport s'est
citaire sur l’année 2007. doté depuis du secteur audiovisuel présent dans bénéficient d’aucun droit de quel- • la conception de produits pluri-
L’exercice 2006 avait avril 2007 d'une cinq  pays (France, Luxembourg, que nature que ce soit sur la gestion médias (TV/web/mobile),
bénéficié de la diffusion nouvelle société, Belgique, Allemagne et Suisse). de la société. • les nouveaux formats publicitaires.

TF1 • Activité et développement durable • 61


Les nouvelles activités reposant 2012, au titre de la reprise en "si-
sur un concept innovant qui n’a mulcast" de la chaîne en numérique
jamais encore fait l’objet d’exploi- hertzien terrestre.
tation commerciale dans le groupe.
En 2007, le groupe TF1 a lancé Le groupe TF1 est tenu de respecter
différents engagements en ma- Tournage en HD
notamment Pilipili, un magazine
urbain gratuit de périodicité men- tière de diffusion et d’investissement
suelle, et a investi dans Nomao, édi- dans la production. En cas de mo-
teur d’un nouveau service internet dification de la réglementation, une
nal TNT supplémentaire en 2011,
communautaire. éventuelle hausse des contraintes
assorti d’obligations spécifiques
pourrait avoir un impact négatif sur
En 2007, le montant des dépenses en matière de production et de
la rentabilité de la société.
de R&D pour le groupe TF1 est diffusion. Par ailleurs, les éditeurs
d’environ 18 millions d’euros. Réglementation spécifique : la loi hertziens analogiques bénéficient à
n° 2005-102 du 11 février 2005 la date d’extinction de leur diffusion
relative à l'égalité des droits et des analogique d’une prolongation de
chances, à la participation et à la cinq ans de leurs autorisations, afin
Risques citoyenneté des personnes handi- de compenser l’obligation qui leur
opérationnels capées, impose à TF1 de rendre est faite de couvrir 95 % de la popu-
accessible aux personnes sourdes lation française en TNT.
Risques liés à la ou malentendantes la totalité de
réglementation ses programmes, à l'exception des Modernisation de la réglementa-
messages publicitaires, dans un délai tion audiovisuelle : le président de
Autorisation d’émettre  : TF1 de cinq ans. Les comptes de TF1 la République a demandé l’ouver-
est un service de communication tiennent compte de la mise en place ture d'une réflexion sur l’assou-
audiovisuelle soumis à autorisation. progressive de ce dispositif. plissement de la réglementation
L’autorisation initiale d’utilisation audiovisuelle en matière de diffu-
des fréquences, fixée à une durée de La loi de modernisation de la sion des messages publicitaires et
10 ans à compter du 4  avril  1987 diffusion audiovisuelle et télé- d’obligation d’investissement dans
a expiré en 1997. Par décision du vision du futur du 5 mars 2007 la production.
17 septembre 1996, la chaîne a aménage les modalités d’introduc-
bénéficié pour cinq ans, à compter tion de la télévision hertzienne en Par ailleurs, le Président a annoncé
du 16 avril 1997, d’une première haute définition et en mobilité, la suppression de la publicité sur
reconduction hors appel à candi- ainsi que les modalités d’extinction les chaînes du service public de
datures. L’autorisation d’émettre progressive, entre le 31 mars 2008 l'audiovisuel, pouvant intervenir
de la chaîne TF1 a été reconduite et le 30 novembre 2011, de la dès le 1er janvier 2009. Les pouvoirs
automatiquement pour les années diffusion hertzienne analogique. publics élaborent les modalités de
2002 à 2007, par décision du CSA Cette loi prévoit un prolongement compensation du manque à gagner
du 20 novembre 2001. Aux termes automatique des autorisations de du pôle public. Toute augmentation
des dispositions de l’article 82 de la cinq ans des éditeurs membres du des contraintes actuellement impo-
loi du 30 septembre 1986 modifiée, groupement d’intérêt public chargé sées à TF1 par la réglementation en
Dr House, série américaine cette autorisation fait l’objet d’une de la mise en œuvre de l’extinction vigueur pourrait avoir un impact né-
prolongation automatique jusqu’en de l’analogique et l’octroi d’un ca- gatif sur la rentabilité de la société.

62
treprise sont intégrées dans le plan Pour la diffusion analogique, la d’arrêt d’un émetteur est bien sûr
de sécurisation. société TDF assure le transport et proportionnel au bassin de télés-
la diffusion des programmes de pectateurs desservi par l’émetteur
• Les programmes de TF1 sont
TF1 de manière conjointe via son défaillant. Une défaillance sur le
actuellement diffusés auprès des
réseau hertzien terrestre. La société bassin parisien (10 millions de télés-
foyers français :
Globecast assure pour sa part la dif- pectateurs) pourrait avoir d’impor-
- par voie hertzienne analogique fusion satellitaire. Il n’existe pas en tantes conséquences économiques.
via les 112 sites d’émission l’état d’offres réellement alternatives C’est pourquoi TF1 a négocié des
principaux et les 3 146 stations comparables au réseau et moyens délais très brefs d’intervention des
de réémission de TDF ; techniques de TDF. TF1 se trouve services de TDF en cas de panne,
- par voie hertzienne numérique ainsi placée dans une situation de et demandé le renforcement de
via 112 sites d’émission prin- dépendance pour la diffusion de mesures de secours. À ce jour, mis
cipaux ; son signal et ne peut faire appel à à part un incident sur un site local
- par satellite via Atlantic Bird 3 d’autres modes de transport terres- de diffusion, aucune coupure de
Modernisation des moyens techniques tre en cas de défaillance du réseau longue durée sur un émetteur n’a
pour la diffusion en clair et via
Astra et HotBirdtm 13 degrés TDF. été constatée.

Risques liés aux des risques a renforcé en 2007 ses Est pour les opérateurs de bou- La sécurisation du transport est Eurosport, pour sa part, dispose
processus-clés de TF1 moyens et son organisation. quet de programmes ; assurée pour les émetteurs de plus d’infrastructures au Royaume-Uni,
- par câble (obligation dite du forte couverture grâce à une double permettant à la chaîne de sécuriser
Le comité "Réagir", créé en 2003 • Un site de secours externe et pro- must-carry analogique à la char- alimentation par faisceaux hertziens la diffusion de ses programmes.
poursuit son travail de veille et de tégé est opérationnel pour les trois ge des câblo-opérateurs) ; et satellites.
prévention des risques majeurs asso- processus suivants  : la diffusion
ciés aux processus-clés du groupe. Il des programmes, la fabrication - par ligne téléphonique (ADSL) Pour les diffusions analogique et
tient également à jour et teste régu- des éditions des journaux télévisés et par fibre optique pour la numérique, les sites de diffusion
lièrement des plans de reprise rapide (TF1 / LCI), l’élaboration des diffusion via les fournisseurs sont en grande partie sécurisés grâce
d’activité susceptibles d’être déclen- écrans publicitaires pour la chaîne d’accès internet. à la redondance des émetteurs de
chés suite à tout événement excep- TF1. Les fonctions vitales de l’en- diffusion. En revanche, le système
tionnel provoquant notamment une d’antennes n’est pas à l’abri d’inci-
interruption du si- dents et l’alimentation en énergie
gnal de diffusion, peut échapper à la vigilance de TDF
ou une non ac- (responsabilité d’EDF). Les pénali-
cessibilité au bâ- tés prévues au contrat ne sont pas
timent de TF1. à la mesure des pertes d’exploita-
L’organisation tion potentielles de TF1 lors de
de gestion ces incidents (perte d’audience,
atteinte à l’image de TF1,
demande de dégrèvements
d’annonceurs, perte de
droits dérivés, etc.).
Le cœur des hommes Le préjudice que pour- Les enfants de la télé
rait subir TF1 en cas

TF1 • Activité et développement durable • 63


Développement durable : le tableau de bord
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
• Poursuivre toutes les actions permettant le • 100 % des objectifs de • Respect de l'affichage pour la protection des • Développement de l’audio-
respect intégral de la convention CSA1 et les la convention CSA remplis mineurs, de l'équilibre du temps de parole des description
recommandations du BVP2 partis politiques, des règles de la publicité, etc.
• Participer à la réflexion sur les thèmes
émergents concernant la responsabilité
• 60 % de programmes • Séminaires "Liberté et Responsabilité" pour les
journalistes de la rédaction
sous- titrés pour les
sociale des médias et de la publicité : malentendants en 2007 • Présence du service de conformité des
garantir l’indépendance et l’éthique
Défis journalistique, agir pour une programmation
et une diffusion responsables, assurer à tous
(49 % en 2006) programmes sur les tournages
• Sous-titrage des programmes d’information

économiques l’accessibilité des programmes

et commerciaux • Jouer un rôle dans la réactivation du lien


social, en particulier :
• Programmes courts et longs de sensibilisation
aux problématiques sociales et environ­
• Mise en ligne d’un portail
internet consacré au
- refléter la diversité des cultures, des nementales, sur les antennes TF1, LCI etc. développement durable
origines et des courants de pensée • Émission quotidienne Passage au vert sur
- contribuer à la sensibilisation des Ushuaïa TV
téléspectateurs sur les enjeux du
développement durable et les grandes
problématiques de société

• Poursuivre les actions de solidarité : • 19,5 millions d’euros de • Dons d’espace antenne, d’écrans publicitaires, • Poursuivre les actions au même
- continuer les dons d’espace antenne aux dons de gains des jeux à des associations niveau
associations • Mise en place de la Fondation TF1 de la • Parmi les projets de la
- actions solidaires innovantes notamment • 74 associations ont Réussite Fondation, proposer des
contrats d’apprentissage pour
en direction des jeunes en banlieue bénéficié de temps • Poursuite de l’ensemble des opérations de
d’antenne gratuit en 2007 solidarité à l’antenne et dans l’entreprise 10 jeunes issus des quartiers
- engagement des collaborateurs sensibles

Défis • Maintenir des prestations sociales de très


bon niveau et un cadre de travail favorisant
• 234 collaborateurs ont pu
changer de poste en 2007
• Opérations visant à favoriser l’intégration des
personnes handicapées ; augmentation de
• Négociation de plusieurs
accords sur la GPEC (gestion

sociaux
le bien-être (plus de 1 600 depuis 2001) salaire pour les femmes en congé maternité ; prévisionnelle des emplois
• Accompagner le salarié tout au long de charte des entreprises au service de l’égalité et des compétences), sur
des chances dans l’éducation l’insertion des personnes
sa vie professionnelle, favoriser l’égalité
des chances, maintenir et développer une
• 520 logements attribués
• Mesures favorisant l’employabilité des handicapées, et sur l’égalité
aux salariés du groupe TF1 professionnelle entre les
politique sociale de qualité depuis 20 ans collaborateurs
hommes et les femmes
• Prestations sociales de très bon niveau
(épargne salariale, allocation garde d’enfants,
cadre de vie etc.)
• Amélioration de la protection sociale dans le
cadre d’un accord groupe

• Porter la démarche environnementale au • Stabilité de la consommation • Bilan carbone réalisé entre 2006 et 2007 • Mise en application des
niveau des meilleures pratiques, en associant d’énergie par rapport à 2006, préconisations du bilan
malgré l’extension du parc • Politique d’économie de papier, énergie et
Défis les fournisseurs et les collaborateurs, en
particulier : technique eau, et de gestion des déchets carbone sur les achats et les
déplacements, réflexion sur
- agir concrètement pour limiter l’empreinte • - 20 % de
• Mobilisation sur les économies d’électricité les dispositifs techniques
environnemen- écologique directe consommation de papier (notamment dans le domaine
des nouvelles technologies de
- sensibiliser les collaborateurs à la • - 3,2 % de l'information)
taux protection de l’environnement consommation électrique • Engager une politique d’achats
• - 3,8 % de responsables centralisée
consommation d'eau

(1) CSA : Conseil supérieur de l’audiovisuel (2) BVP : Bureau de vérification de la publicité
démarche à déployer en 2008 démarche lancée en 2007 démarche en cours démarche achevée en 2007

64
Organisation chargée de son animation, de la
veille et du reporting. Une personne LE DIALOGUE AVEC LES PARTIES PRENANTES
La politique développement du- "relais" est désignée dans les filiales
rable, intitulée "TF1 Entreprise dont l’activité génère des impacts Parties prenantes Acteur TF1 Exemples de modes de dialogue
citoyenne", est organisée autour de sociétaux et environnementaux
cinq axes. Un sixième axe consacré Autorités de Secrétariat général, • Réunions, participation à différents groupes de travail,
distincts. Enfin, un comité composé régulation communication externe, rédaction de bilans
aux achats responsables sera lancé des rapporteurs, des personnes re- directions Antenne et
en 2008, conjointement à la mise lais, des représentants des services TF1 Publicité
en place d’une direction des achats de communication, du pilote et du
centralisée. Téléspectateurs Service Accueil • Réponse à tous les contacts individuels (mail, téléphone,
directeur des Ressources humaines téléspectateurs courrier) par un service spécifique
Un groupe de travail a été constitué se réunit trimestriellement.
pour chacun de ces axes, dont les
La performance éthique et respon- Annonceurs Service commercial • Publication de nos conditions générales de vente.
travaux (benchmark, propositions TF1 Publicité
sable du groupe TF1 est reconnue Site internet : tf1publicite.com
d’actions et d’indicateurs etc.) sont
par plusieurs agences de notation
présentés trimestriellement à un Collaborateurs Management • Dialogue et négociation d’accords avec les représentants du
sociale et environnementale. Ainsi,
comité de pilotage. et organisations Responsables Ressources personnel : 50 réunions par an, mise à disposition d’intranet
TF1 fait partie de quatre indices syndicales humaines et Affaires pour les organisations syndicales ; développement des
Un directeur est en charge du pilo- de développement durable : DJSI sociales supports de communication interne (édition papier,
tage de la démarche et rend compte Stoxx, ASPI Eurozone, FTSE4Good intranet etc.) ; entretien annuel personnalisé ; conférences,
projections, affichages etc. ; mise à disposition de
directement au directeur général. Europe Index et Ethibel Pioneer documents internes (règlement intérieur, Eticnet)
Une personne à temps plein est Investment.
Producteurs Unités de programmes • Présence du service conformité sur tous les tournages
et service conformité 

Associations, Antenne, comité solidarité, • Prise en compte de toutes les demandes d’aide et réponse
organisations non- affaires sociales élaborée par le comité solidarité
gouvernementales
• Contrats pluriannuels (JeVeuxAider.com, Fondation Nicolas
Hulot)
• Partenariats (ex. : Action Innocence) ; Adhésion (Tremplin),
dialogue nourri avec de nombreuses associations
(ex. : associations de sourds et malentendants)

Actionnaires Communication financière • Guide de l’actionnaire


et communauté
• Assemblée générale
financière
• Rapport annuel
• Road shows auprès des investisseurs institutionnels
• Réunions et conférences téléphoniques avec les analystes
• Contacts réguliers par téléphone
• Site internet

Fournisseurs Direction des technologies • Intégration des fournisseurs dans les démarches
et prestataires et des moyens internes transversales de l’entreprise (gestion des risques,
Un engagement sociétal développement durable) par un dialogue permanent et
personnalisé

TF1 • Activité et développement durable • 65


éditions du journal télévisé de TF1.
Une trentaine de personnes ont
Soirée des Enfoirés suivi ce séminaire en 2007.
Campagne présidentielle 2007
La recommandation du CSA aux Sous-titrage pour les malentendants
chaînes de télévision et aux stations
de radio pour le traitement de l’ac-
tualité liée à l’élection présidentielle destinés à l’antenne sont en ligne comme désormais toutes les édi-
2007 est entrée en application le avec la réglementation édictée par tions du journal télévisé. La part de
1er décembre 2006 jusqu’au 6 mai le CSA, se charger des relations avec programmes sous-titrés passe ainsi
2007. Elle encadrait le temps de celui-ci  ; anticiper des préconten- de 49 % en 2006 à plus de 60 %
parole (interventions du candidat) tieux au sein des programmes, en en 2007.
et le temps d’antenne (reportages) accord avec la direction des Affaires
TF1 souhaite aussi prendre en
des candidats déclarés ou présumés juridiques et réglementaires.
compte le handicap visuel - 1 mil-
à l’élection présidentielle selon deux
Accessibilité des programmes lion de Français atteints - en déve-
principes : l’équité et l’égalité, avec
aux personnes handicapées loppant l’audio-description, une
une comptabilisation différente se-
technique qui permet aux aveugles
lon les périodes de la campagne. La demande forte d’accessibilité des
ou malvoyants de "voir" un film
plages d’information - notamment
Le service de grâce à une description sonore
de la campagne électorale 2007
conformité des programmes appropriée de l’action et de l’envi-
- aux personnes sourdes et malen-
ronnement. Objectif 2008 : 10 à 15
TF1 a mis en place un service de tendantes a été prise en compte.
prime time, notamment des longs
conformité des programmes rat- Les émissions Face à la Une et le
métrages français accessibles grâce à
taché à la direction de l’Antenne. débat du premier tour de l'élection
ce procédé mis au point par l’AVH
Son rôle  : vérifier que les produits présidentielle ont été sous-titrés,
(Association Valentin Haüy).

Responsabilité Les actions


Témoignage
vis-à-vis des Refléter les
L’éthique journalistique
contenus diffusés Catherine Nayl, préoccupations
directrice des reportages,
et produits
La totalité des sujets de la rédaction de la société actuelle


à propos du respect du temps de parole pendant la campagne présidentielle
sont visionnés par le rédacteur en
chef avant passage à l’antenne. La
et sa diversité
L’engagement L’ensemble des responsables de la rédaction s’est mobilisé
rédaction est attentive à la qua-
autour de cet objectif très complexe, lourd d’enjeux, dans un L’engagement
Poursuivre toutes les actions per- lité des sources d’image et proscrit
mettant le respect de la convention l’utilisation de vidéo amateur dans environnement propice aux procès d’intention. Notre position TF1 entend jouer un rôle dans la
CSA et les recommandations du la mesure où la source n’est pas de leader nous donne, sur ce thème comme tous ceux que réactivation du lien social, en par-
BVP, participer à la réflexion sur vérifiable. Des séminaires intitulés concerne l’éthique journalistique, des devoirs supplémentai- ticulier en reflétant la diversité des
res. Nous sommes heureux du satisfecit du CSA qui a récom-


les thèmes émergents concernant la Liberté et Responsabilité sont organi- cultures, des origines et des courants
responsabilité sociale des médias et sés régulièrement à destination des pensé cet effort. de pensée ; en encourageant les nou-
de la publicité. collaborateurs qui participent aux veaux talents par la programmation

66
Des Idées pour Demain, La Rose banlieue, favoriser l’engagement des Gestion du capital
Marie-Claire, Sidaction, Les Stars collaborateurs.
humain et du cadre
se dépassent pour Ela, Grégory
La Voix d’un Ange, Concert pour Les actions social
Laurette etc. Le comité solidarité de TF1
L’engagement 
L’environnement sur TF1 Présidé par Claude Cohen, prési-
Maintenir des prestations sociales de
dente de TF1 Publicité, ce comité se
TF1 a été classée chaîne la plus très bon niveau et un cadre de travail
réunit chaque mois pour examiner
"verte" pour le 1er semestre 2007 favorisant le bien-être, la sécurité, et
les demandes d’aides adressées à
devant France 2, selon une étude l’épanouissement professionnel :
TF1. Le budget géré par ce comité
Ina'stat, l’outil statistique de l’Ina. • en favorisant l’égalité des chances,
comporte à la fois du temps d’an-
Les préoccupations écologiques ont
représenté en moyenne 40 sujets
tenne accordé et des dons finan- • en accompagnant le salarié tout au
ciers. long de sa vie professionnelle,
par mois dans les journaux télévisés,
Passage au vert, nouvelle émission sur Ushuaïa TV • en maintenant et en développant
également relayées dans les bulletins Aux associations qui ont un besoin
météorologiques. vital de communiquer auprès du une politique sociale de qualité.
grand public pour récolter des
et lors de l’achat de productions ; en TFou a réalisé, en collaboration avec Nouveau portail fonds, sont offertes la fabrication Les actions
contribuant enfin à la sensibilisation les Petits Citoyens, une nouvelle Développement durable et/ou la diffusion de leur spot sur
Insertion des travailleurs
des spectateurs sur des enjeux dé- campagne qui réaffirme les droits TF1 lancera courant mars 2008 un l’antenne.
handicapés
veloppement durable et de grandes des enfants, ainsi qu’une ouverture portail internet innovant consacré La Fondation d'entreprise TF1
problématiques de société. à la philosophie. En 2008, TFou au développement durable, asso- TF1 mène une politique d’insertion
lancera à nouveau un ensemble de ciant un traitement éditorial grand Constituée en 2007, la Fondation des travailleurs handicapés autour
Les actions programmes courts dédiés à la pro- public à un contenu communau- de la Réussite axera son action 2008 de quatre objectifs : l’emploi direct,
tection de l’environnement. taire multimédia. Un comité d’éthi- sur l’insertion professionnelle et la le maintien dans l’emploi, le recours
La diversité à l’antenne découverte de l’entreprise.
que sera en charge d’effectuer des
L’Antenne au service des
TF1 a maintenu en 2007 les efforts recommandations afin de valider la Lancé en janvier 2008, un appel à
grandes causes
engagés lors des années précédentes qualité des informations données. projet auprès des jeunes (18-30 ans)
dans le domaine de la représentation Cette année, en dehors des journaux
habitant dans les quartiers sensibles
à l’antenne de la diversité des cultu- télévisés et des magazines de la
consiste en une présentation filmée
res et des origines (public et candi- rédaction, TF1 a diffusé Les Restos
du Cœur, Opération Pièces Jaunes, La solidarité : un des motivations des candidats pour
dats des jeux, fictions, journalistes). un métier de l’audiovisuel via le site
lien fort entre TF1
Les programmes pour les www.tf1-fondation.org. Les dix ga-
et la société civile gnants, sélectionnés par un jury de
enfants de TFou
professionnels, se verront proposer
Chaque année, TFou (programmes L’engagement une insertion de deux ans dans le
jeunesse) se mobilise pour organiser groupe TF1 en contrat d’appren-
au moins une opération civique afin Poursuivre les actions de solidarité : tissage, assortie de formation et de
de sensibiliser les enfants aux grandes continuer les dons d’espace antenne tutorat individuel.
questions actuelles. Après la paix, la aux associations, s’engager dans des
L’opération sera renouvelée chaque Collecte pour la Fondation TF1
solidarité, la tolérance, la nutrition actions solidaires innovantes no-
ou le respect de l’environnement, tamment en direction des jeunes en année.

TF1 • Activité et développement durable • 67


au secteur protégé et la sensibilisa- Depuis le 1 er décembre 2007, la Parité
tion de l’ensemble des collabora- politique en faveur de l’insertion des
Le travail réalisé au sein de la com-
teurs au handicap. travailleurs handicapés a été renfor-
mission "égalité professionnelle
cée avec la création d’une Mission
En 2007, TF1 a mené un diagnostic hommes/femmes" du comité d’en-
handicap au sein de la direction du
avec l’association R2H pour analy- treprise a permis de comparer la si-
Développement des ressources hu-
ser les freins qu’elle rencontrait afin tuation entre les salariés de TF1 SA
maines de TF1.
de mettre en place une politique (en utilisant différents critères :
plus volontariste. Ce diagnostic Celle-ci correspond à la volonté du effectifs, congés, formation, rému-
comprenait une analyse quantitative groupe de renforcer l’accueil et l’in- nération) et d’en corriger les écarts,
et qualitative, fruit d’une vingtaine sertion de collaborateurs porteurs lorsque ceux-ci sont constatés, sur la
d’entretiens menés au sein des diffé- d’un handicap et le recours aux base d’indicateurs précis.
rentes directions de la société. prestations des ateliers protégés.
En 2007, il a été décidé, avec les
organisations syndicales, d’octroyer
les taux négociés de l'augmentation
générale et individuelle à l'ensemble
Ushuaïa Nature, l'émission de Nicolas Hulot des salariées de TF1 ayant bénéficié
d’un congé maternité au cours
de l’année précédente. 32 % des Claire Chazal, journal télévisé
femmes dont le congé maternité a
débuté en 2006 ont bénéficié en
2007 d’une augmentation de salaire
supérieure à ces taux négociés (aug-
légales afin de créer un cadre social Enjeux
favorisant le bien-être de ses collabo-
mentations générale et individuelle environnementaux
rateurs. Quelques illustrations :
confondues).
• Prime de mariage et de naissance L’engagement
Accompagner le salarié tout au de 915 euros chacune, réservation
long de sa vie professionnelle Porter la démarche environnemen-
de places en crèche. Les femmes
tale au niveau des meilleures prati-
TF1 consacre plus de 3 % de sa enceintes conservent leur rému-
ques, en associant les fournisseurs et
masse salariale à la formation. Elle nération pendant toute la durée
les collaborateurs, agir pour limiter
favorise l’utilisation du DIF (droit de l’arrêt de travail, et, à partir du
l’empreinte écologique directe du
individuel à la formation) en com- 6e mois de grossesse, la durée heb-
groupe, sensibiliser les collabora-
muniquant sur le dispositif et en domadaire du travail est réduite de
teurs à la protection de l’environ-
accompagnant les salariés dans le 10 heures.
nement.
choix de leur formation. Près de • Mise en place d’un compte épar-
364 demandes de DIF ont été enre- gne temps (CET) en 2007. Les actions
gistrées en 2007.
• Un accord groupe relatif au ré- L’ensemble des thèmes (consomma-
Maintenir des prestations gime complémentaire de rem- tion d’énergie, eau, papier, rejet de
sociales de bon niveau boursement de frais médicaux du gaz à effet de serre (GES), gestion
TF1 mène une politique sociale groupe TF1, négocié fin 2007, est des déchets) est traité dans le cadre
qui va au-delà de ses obligations entré en vigueur en janvier 2008. du système de management de

68
nution des bombes aérosol, rempla- • lutte contre la corruption et les durable, la mise en place d’audits
Témoignage
cement progressif des "piles bâton" conflits d’intérêts, alerte. sociaux pour les achats dans les pays
Bernard Charbonnel (50 000 par an) par des batteries
Il est également prévu d’envoyer un
"à risque" et le recensement des
et Christophe Legeron, rechargeables, et celles des cassettes
par des supports informatiques
courrier à l’ensemble des fournis-
achats d’objets promotionnels dans
le groupe avec la mise en place de
en charge de la logistique Reportage seurs qui permettra de mesurer leur
réutilisables. bonnes pratiques associées.


engagement dans le développement
Sensibilisation des collabora-
La démarche passe par la veille technique, l’organisation teurs et des fournisseurs
de tests, et surtout l’implication progressive des équipes
jusqu’à appropriation par chacun des 120 collaborateurs,
Depuis 2005, des critères liés à la
journalistes ou monteurs, des nouvelles habitudes de travail.
protection de l’environnement et
Grâce à cette approche, nous aurons, par exemple, réduit de
plus généralement au développe-


9/10e l’utilisation des piles bâton à fin 2008.
ment durable sont inclus dans les
appels d’offres. L’ensemble des
fournisseurs des services logistiques
ont été réunis pour des partages
l’environnement mis en place en tères écologiques pour le matériel d’expériences, et engager une ré-
2005. Amorcée en 2006, la baisse informatique ; flexion conjointe sur des actions à
de la consommation d’énergie sur mener en 2008.
• étude d'une démarche d'inci-
le site principal de TF1 à Boulogne-
tation à l’usage de voitures de
Billancourt s’est poursuivie en 2007
fonction peu émettrices  et à la
(installation de détecteurs de pré- Engager une
compensation carbone ;
sence, d’ampoules basse consomma-
tion, nouveau type d’éclairage sur le • poursuite des efforts concernant
politique d’achats
studio 1, etc.). les économies d’énergie ; responsables
centralisée TF1 est partenaire de l'opération Pièces Jaunes
Bilan carbone • plan d’action concernant les émis-
sions de GES externes ; Le groupe TF1 développera en
Avec le soutien de l’Ademe, TF1 a
2008 un code éthique des relations
réalisé un premier bilan carbone sur • TF1 travaillera avec les acteurs du
fournisseurs. Ce code comprendra Perspectives 2008
le périmètre de l’antenne de TF1 secteur à favoriser la conception
les principes suivants : 2008 est une année charnière pour TF1. Le groupe a pour ambition de :
afin de cartographier les sources éco-énergétique des téléviseurs et
d’émissions de gaz à effet de serre. l’affichage de cette consommation • relations fournisseurs transparen-
tes et équilibrées ; • consolider le leadership de la chaîne TF1 en renouvelant ses marques dans tous les
Premier bilan réalisé par un média énergétique en magasin. genres de programmes ;
en France, il a permis en 2007 la • processus achats clair et décisions
Réduire l’empreinte
sensibilisation d’un grand nombre motivées ; • développer une stratégie de média global en renforçant sa présence sur internet et la
écologique des activités place des chaînes thématiques ;
d’acteurs internes et externes. • respect réciproque des engage-
Au sein du département Reportage, ments contractuels ;
Plan concernant les émissions de • renforcer l’offre de publicité pluri-média (télévision, internet, mobiles etc.) ;
activité emblématique de la chaîne
GES internes, avec le concours de • amélioration de l’efficacité ;
TF1, des actions ont été entreprises • poursuivre l’amélioration de la rentabilité des activités de diversification ;
Bouygues SA : • responsabilité sociétale et environ-
pour réduire l’impact environ-
nementale ; • engager une politique d’achats responsables centralisée.
• nouvelle politique d’achat et nemental : 40 véhicules du parc
d’amortissement intégrant les cri- roulant avec Total Excellium, dimi- • le savoir-être et notre déontologie ;

TF1 • Activité et développement durable • 69


Opérateur de télécommunications
Excellente performance financière, fruit des investissements commerciaux réalisés en 2006

En 2007, Bouygues Telecom a poursuivi sa politique


d’offres attractives, tant pour les particuliers que pour Nouvelle campagne de marque

les entreprises. Le cap des 9 millions de clients a


été franchi en novembre. L’opérateur s’est donné
les moyens de répondre aux demandes croissantes
d’échanges de données et de services convergents
de la part des entreprises et des professionnels.

Chiffre d’affaires 2007 Marge opérationnelle Résultat net part du Groupe Collaborateurs Chiffre d’affaires 2008 (objectif)

4 796Me 15,6 % 492


(+ 26 %)*
Me
7 700 4 965Me
(+ 4 %)
(+ 6 %) (+ 2,5 points)
(*) sur activités poursuivies

Faits marquants Une année dynamique Music Mobile s’est poursuivi. Les amortissements ont connu un point
bas en 2007, certains investissements
L’année 2007 a vu également une forte
• En 2007, bilan carbone de la communication person- initiaux étant désormais totalement
La pertinence de la stratégie commer- croissance de la base Entreprises et pro-
des activités. nelle libérée ; lancement de amortis. Le résultat opérationnel a donc
ciale de Bouygues Telecom en 2006 fessionnels (+ 22 %).
l’offre "Neo Pro", destinée aux enregistré une croissance supérieure à
• Novembre : services 3G+ s’est traduite dans les résultats de 2007 :
professionnels. L’Ebitda consolidé atteint 1 332 millions celle de l’Ebitda.
disponibles pour les entrepri- chiffre d’affaires en progression de 5,7 %
d’euros, soit un taux de 29,8 % du chiffre Pour la première fois, le résultat financier
ses et les particuliers. • Juillet : signature d’un contrat et marge opérationnelle courante en
d’affaires réseau, en hausse de 0,8  point est positif, ce qui contribue à la forte
de MVNO avec Numéricable. hausse de 2,5 points à 15,6 %. Le chiffre
• Septembre : signature d’un par rapport à 2006. Cette hausse résulte
d’affaires réseau s’est élevé à 4,5 milliards progression du résultat net, hors résultat
accord avec Neuf Cegetel • Juin : lancement de de l’addition de trois facteurs :
d’euros, en progression de 5,3 %, malgré des activités cédées (cession de Bouygues
pour la fourniture d’un service "Business Synchro", offre de
une baisse de 18 % des tarifs de terminai- • la croissance de l’activité, Telecom Caraïbe en 2006).
DSL aux entreprises et au convergence pour les entrepri-
ses ; lancement de l’offre son d’appel au 1er janvier 2007. • des éléments positifs non récurrents au
grand public ; "Communiquez Les investissements réalisés en 2007
en toute liberté", nouvelle "2 fois plus". Cette croissance provient essentiellement 1er semestre pour 30 millions d’euros, s’élèvent à 600 millions d’euros. Ils ont
campagne de marque autour de la progression du parc de cartes Sim • des coûts commerciaux inférieurs en porté principalement sur l’amélioration
(+ 6,1 % sur l’année). Le succès des offres valeur relative à ceux de 2006, année et l’extension du réseau. Le rythme de
illimitées Neo et Exprima et d’Universal du lancement de Neo. déploiement du réseau de 3e génération,

70
HSPA (High speed packet access), a été Chiffre d’affaires Résultat net Trésorerie nette Part de marché valeur Clients Forfait Répartition des clients
accéléré en 2007. Onze grandes villes ont en milliards d’euros en millions d’euros en millions d’euros Chiffre d'affaires réseau en millions au 31 décembre 2007
(en %)
été couvertes, représentant plus de 20 %
Prépayé
de la population. 5,0 + 26 % 492 + 188 20,2 6,8 27 %
19,4 19,5 6,2
Le groupe a également développé son
4,8 + 66 5,5
réseau de distribution commerciale. La 389*
2005
filiale RCBT (Réseau Clubs Bouygues 4,5
Telecom) a accru son nombre de bouti- 2006 2007
ques de 521 à fin 2006 à 548 à fin 2007.
Bouygues Telecom a acquis en septem-
bre la totalité du capital du grossiste
Stock Com.
En septembre, Bouygues Telecom a signé Forfait
un accord avec Neuf Cegetel lui donnant 73 %
2006 2007 2008 2006 2007 - 441 2005 2006 2007 2005 2006 2007
(objectif)
accès à un réseau DSL, constitué de (*) hors résultat net des activités
1  000 NRA (nœuds de raccordement cédées (BTC) : 110 Me
abonnés), couvrant plus de 60 % de la
population. BILAN CONSOLIDÉ AU 31 DÉCEMBRE COMPTE DE RÉSULTAT RÉSUMÉ
ACTIF (en millions d’euros) 2006* 2007 (en millions d’euros) 2006* 2007
Une partie de ce réseau (622 NRA) sera CHIFFRE D’AFFAIRES 4 539 4 796
• Immobilisations corporelles et incorporelles 3 045 3 060
achetée par Bouygues Telecom au plus • Goodwill 1 8
• Dotations nettes aux amortissements (595) (579)
tard le 30 juin 2008. Neuf Cegetel conti- • Dotations nettes aux provisions et dépréciations (67) (34)
• Actifs financiers et impôts non courants 9 12
• Autres produits et charges (3 284) (3 437)
nuera après cette date à donner accès à ACTIF NON COURANT 3 055 3 080 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 593 746
378 NRA de son propre réseau. • Actifs courants 1 010 1 114 • Autres produits et charges opérationnels - -
• Trésorerie et équivalents de trésorerie 92 210 RÉSULTAT OPÉRATIONNEL 593 746
Cette nouvelle infrastructure permettra • Instruments financiers (liés à l'endettement) - - • Coût de l'endettement financier net (9) 3
d’étoffer l’offre de services convergents ACTIF COURANT 1 102 1 324 • Autres produits et charges financiers - (1)
à destination des entreprises, initiée avec TOTAL ACTIF 4 157 4 404 • Charge d'impôt (195) (256)
• Quote-part du résultat net des entités associées - -
Business Synchro.
PASSIF (en millions d’euros) 2006 2007 RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 389 492
Pour les clients grand public, elle don- • Capitaux propres (part du Groupe) 2 324 2 370 • Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession 110 -
• Intérêts minoritaires - - RÉSULTAT NET TOTAL 499 492
nera les moyens de leur proposer une • Part des intérêts minoritaires - -
CAPITAUX PROPRES 2 324 2 370
gamme attractive d’offres internet haut RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ (part du Groupe) 499 492
• Dettes financières long terme 19 17
débit et de les fidéliser. • Provisions non courantes 99 96
• Autres passifs non courants - -
Bouygues Telecom a versé un dividende
PASSIF NON COURANT 118 113
de 450 millions d’euros en avril 2007 et
• Dettes financières (part à - 1 an) 6 5
termine l’année avec une trésorerie nette • Passifs courants 1 708 1 916
positive de 188 millions d’euros. • Concours bancaires courants et soldes créditeurs de banque 1 -
• Instruments financiers (liés à l'endettement) - -
PASSIF COURANT 1 715 1 921
TOTAL PASSIF 4 157 4 404
Trésorerie financière nette 66 188

(*) à méthode comptable identique à 2007

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 71


Une croissance des appels illimités vers tous les nu-
méros fixes, et l’offre "2 fois plus",
maîtrisée
qui double le temps de communica-
tion sortant, de 18 h à minuit.
Le marché
En août, l’offre Prépayé a été rebap-
Le marché français de la téléphonie tisée "carte Bouygues Telecom" et
mobile a enregistré une progression a été refondue avec un tarif à la mi-
sensible (+ 7,1 %) en nombre de nute sans équivalent sur le marché
cartes Sim, toujours alimentée par et des cartes recharges donnant accès
l’augmentation du nombre de for- à des SMS illimités.
faits (+  8,2  %). Comme en 2006,
le parc prépayé diminue chez les Universal Music Mobile confirme
grands opérateurs mais augmente son succès auprès des jeunes et a data compatible HSUPA (High
chez les MVNO (Mobile Virtual dépassé un million de clients en fin speed uplink packet access).
Network Operator). d’année. Bouygues Telecom a signé au cours
Les MVNO, comme l’année pré- L’offre à destination des entreprises du deuxième semestre deux accords
cédente, ont capté la plus grande a été considérablement enrichie au de vente en gros avec des MVNO,
part de la croissance nette du parc cours de l’année 2007. Numéricable et Auchan, deux mar-
de cartes Sim (33 % contre 31 % ques fortes disposant d’une base de
en 2006). À fin 2007, leur part de En juin a été lancée Business clientèle ou d’un réseau de distribu-
parc atteint 4,7 % ; leur croissance Synchro, offre de convergence voix tion important.
s’est faite essentiellement aux dépens et données. Elle apporte aux entre-
d’Orange et de SFR. prises une réduction des coûts, plus La relation client
d’efficacité et plus de simplicité,
Sur l’ensemble de l’année, la part de avec un interlocuteur et une facture L’Afaq/Afnor a renouvelé pour deux
Bouygues Telecom dans la croissan- uniques pour la téléphonie fixe et ans la certification "NF Service
ce nette des forfaits a été de 20 %. mobile, et pour l’accès à internet. Centres de Relation client" pour le
Le mix clients, avec 73 % de forfaits, périmètre Forfait grand public, attri-
s’est encore amélioré de 1,5 point. En juin, l’offre Neo a été étendue buée en décembre 2006. Bouygues
Pour la première fois, Bouygues aux professionnels. Le forfait Neo Telecom reste le seul opérateur à
Telecom dépasse le seuil de 20 % de Pro 4 h propose des appels illimi- l’avoir obtenue.
part de marché en valeur. tés vers tous les numéros fixes et
mobiles en semaine et un forfait
Politique commerciale additionnel de 4 heures pour le soir Activité des filiales
et le week-end.
En 2007, Bouygues Telecom a fait Réseau Clubs Bouygues
Le déploiement du réseau HSPA
évoluer ses offres pour répondre aux Telecom (RCBT)
a permis, en novembre, de rendre
besoins du grand public.
disponibles des services 3G+ et en À fin 2007, le réseau Clubs
La gamme de forfaits Neo et priorité l’accès à internet  : clé USB Bouygues Telecom compte
La part de marché valeur de Bouygues Telecom dépasse 20 % Exprima a été complétée par le for- internet pour tous et internet mo- 548 boutiques ; 179 d’entre elles
fait Exprima 24h/24, qui proposait bile illimité avec la première carte sont situées en centre commercial.

72
À côté des Clubs propriétaires et des Début septembre 2007, Bouygues la loi sur le développement de la
Clubs associés, RCBT a continué Telecom a racheté la société Stock concurrence au service des consom-
le développement de son réseau Com, grossiste en produits et ser- mateurs du 3  janvier 2008 prévoit
de succursales, ouvert en 2005, en vices de télécommunications qui que la modification des conditions
le portant de 54 clubs fin 2006 à anime 700 points de vente indépen- financières de la 4e licence sera dé-
151 clubs fin 2007. dants, concentrés principalement en sormais du ressort du gouvernement.
régions parisienne et marseillaise.
En 2007, le chiffre d’affaires de Autorisation UMTS de Bouygues
RCBT s’est établi à 358 millions Téléciel a réalisé au titre de l'exer- Telecom
d’euros (+12 %).  cice 2007 un chiffre d'affaires
Le 23 novembre, Bouygues Telecom
de 132 millions d’euros.
Téléciel - Stock Com a fourni à l’Arcep les éléments justi-
fiant une couverture en 3G de plus
Grossiste en produits et services
de 21 % de la population et confir-
de télécommunications, Téléciel Environnement mant l’offre de tous les services
anime et approvisionne un réseau de
réglementaire 3G. Bouygues Telecom est ainsi en
1 400 points de vente. 548 Clubs Bouygues Telecom
conformité avec ses obligations de
En 2007, Téléciel a poursuivi le dé- Licences déploiement.
veloppement de l’enseigne Phonéo
4e licence UMTS Renouvellement de la licence Itinérance internationale date prévue pour la fin du pro-
qui regroupe 111 distributeurs
GSM de Bouygues Telecom gramme,  près de 90 % des 3 000
indépendants et repris quinze fonds En octobre, l’Arcep a rejeté la seule Le 25 septembre 2007, Bouygues
de commerce de l’enseigne régionale candidature, présentée par Iliad, Le 7 décembre 2007, l’Arcep a communes concernées sont cou-
Telecom a mis en œuvre l’Eurotarif
Cellular Telecom par l’intermédiai- pour l’obtention de la 4 e licence notifié à Bouygues Telecom les vertes. La couverture des dernières
adopté par le Parlement européen.
re de Phonéo Distribution, filiale à UMTS, celle-ci ne respectant pas les conditions de renouvellement pour communes du programme initial,
Ce règlement fixe pour un an la
100 % de Téléciel. critères de qualification. Toutefois, 15  ans de son autorisation d’uti- non réalisée fin 2007, s'achèvera en
limite maximum du tarif client par
lisation des fréquences 900 MHz 2008 et en 2009.
minute à 49 centimes d’euro  HT
et 1800 MHz qui interviendra le pour les appels passés et à 24 centi- Axes de transport routier
8 décembre 2009. mes d’euro HT pour les appels reçus prioritaires
Enrichissement de l'offre "entreprises"
à l’étranger au sein de l’Union euro-
Régulation Dans le cadre de l'accord national
péenne (46 et 22 centimes en 2008,
de février 2007, Bouygues Telecom
Terminaison d’appels voix puis 43 et 19 centimes à l’été 2009).
s'est engagée aux côtés d'Orange et
L’Arcep a fixé, pour 18 mois à Le règlement fixe également le de SFR à couvrir 57 000 km d'axes
compter du 1 er janvier 2008, le plafond pour les prix de gros à de transport prioritaires. Selon les
tarif de terminaison d'appels voix 30 centimes d’euro HT en moyenne dispositions du cahier des char-
d’Orange et de SFR à 6,5 centimes en 2007, puis 28 centimes d’euro et ges applicables au renouvellement
d’euro la minute (- 13,3 % par rap- 26 centimes d’euro respectivement de sa licence en décembre 2009,
port à 2007) et celui de Bouygues les 30 août 2008 et 2009. Bouygues Telecom devra avoir réa-
Telecom à 8,5 centimes d’euro  lisé cette couverture avant fin 2010.
Zones blanches
(- 8  %). Le différentiel entre "Dividende numérique"
Bouygues Telecom et ses concur- Le programme de couverture des
rents passe ainsi de 1,74 à 2 centi- zones blanches s'est poursuivi ac- La transition de la télévision ana-
mes d’euro. tivement. Au 31 décembre 2007, logique à la télévision numérique,

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 73


six fois moins consommatrice en • encadrer les engagements à par mobile à Caen et Telecom de participer de manière
ressources hertziennes, libérera plus de 12 mois, en auto- à Strasbourg. active aux instances de normali-
Amélioration et extension du réseau des fréquences de la bande UHF risant la sortie antici- sation relatives à ses activités et de
(470-862 MHz) à l’horizon 2012. pée du contrat dès le Télévision sur mobile défendre ses intérêts sur des sujets
Les instances internationales des 13e mois, moyen- stratégiques, comme la carte Sim, la
télécommunications ont décidé, le nant le paiement En 2007, Bouygues Telecom télévision mobile ou le sans-contact.
16 novembre 2007, d’attribuer la du quart des som- a précisé les solutions techno-
bande 790-862 MHz aux services mes restant dues, logiques  de diffusion de vidéo
Protection des innovations
mobiles pour l’Europe, ce qui ouvre et en imposant l’offre en mode broadcast (modes de dif-
fusion, solutions de contrôle d’accès Bouygues Telecom veille à protéger
la possibilité qu’une partie de la systématique de contrats de
et de protection de contenus, etc.). le patrimoine issu de son activité de
bande UHF soit utilisée par les 12 mois maximum.
R&D. Bouygues Telecom détient
services de communications électro-
Carte Sim ainsi un portefeuille de 225 brevets
niques dans le futur.
ou demandes de brevets en France
Télévision mobile personnelle Recherche et Lors du salon Cartes 2007, et à l’étranger, et a déposé 12 nou-
développement Bouygues Telecom a présenté un veaux brevets français en 2007.
La loi du 5 mars 2007 relative à démonstrateur permettant d’instal-
la modernisation de la diffusion L’année 2007 a été marquée par la ler et de personnaliser une applica- Forum de l'Innovation
audiovisuelle et à la télévision du mise sur le marché de la nouvelle tion sans contact transport sur une
futur a défini le cadre juridique offre Business Synchro, directement carte Sim par téléchargement over Cet événement annuel vise à pro-
des services de télévision mobile issue des travaux et expérimenta- the air (Ota). mouvoir et reconnaître, en interne,
personnelle. tions de Bouygues Telecom dans les innovations de l’entreprise et
Le 8 novembre 2007, le Conseil le cadre de ses activités de R&D. leurs concepteurs. Des trophées
Normalisation
supérieur de l’audiovisuel (CSA) Les travaux de Bouygues Telecom récompensent les projets les plus
a publié un appel à candidatures portent notamment sur les thèmes Les savoir-faire issus des travaux innovants parmi la cinquantaine
visant à attribuer, pour une durée de suivants : de R&D ont permis à Bouygues présentée durant plusieurs jours
dix ans, les treize chaînes de télévi-
sion mobile personnelle disponibles Sans contact
sur les seize créées. Les autorisations Deux expérimentations opération- Paiement sans contact
seront attribuées par le CSA avant nelles basées sur le standard Near
l’été 2008. Field Communication (NFC) ont été
Consommation menées dans les transports : l’une à
Paris, avec la RATP et la SNCF, la
La loi sur le développement de la seconde, avec les transports en com-
concurrence au service des consom- mun de l’agglomération grenobloise
mateurs a été adoptée le 3 janvier (Transdev).
2008.
Parallèlement, Bouygues Telecom
Pour le secteur de la téléphonie mo- participe activement au pôle de com-
bile, elle introduit notamment des pétitivité Transactions Électroniques
dispositions visant à : Sécurisées (TES) dont les travaux
• fixer à 10 jours le préavis de résilia- ont permis de lancer fin 2007 une
tion, expérimentation pilote de paiement

74
évolution par le lancement d’offres efficace. Les flux financiers font en compte par les autorités sanitai-
généreuses, avec une stratégie volon- l’objet de mesures spécifiques de res qui proposent des mesures de
tairement tournée vers la qualité de contrôle interne, qui permettent précaution d’ordre individuel dans
la relation clients. d’assurer une sécurité de bon niveau le but de réduire les expositions.
en menant des actions de protection Bouygues Telecom applique toutes
Technologie proportionnées aux enjeux. ces mesures, assure une informa-
tion sur différents supports (www.
De nombreux investissements ont bouyguestelecom.fr, plaquettes, etc.)
Maîtrise des coûts
été réalisés en 2007 pour assurer la et fournit systématiquement des
redondance des éléments techniques Sur un marché complexifié par la kits piéton. Enfin, elle contribue
majeurs du réseau. Le plan de conti- multiplicité des acteurs, l’augmen- au financement de la Fondation
nuité "T Réagir" garantit une conti- tation des coûts commerciaux est santé et radiofréquences qui définit,
nuité de service a minima pendant tendue par le besoin d’être com- promeut et finance des programmes
le temps nécessaire au traitement pétitif. Le réseau de distribution de recherches sur les effets de l’expo-
d’un dysfonctionnement. commercial, dont dépend Bouygues sition aux radiofréquences.
Telecom pour réaliser ses objectifs
Les systèmes informatiques gèrent
Investir dans la technologie de vente et d’actes clients, est rému- Catastrophes naturelles
les processus critiques de Bouygues
néré par un système de commission-
Telecom. Les évolutions de charge Les infrastructures réseau sont ex-
nement. Bouygues Telecom a mis
ou de contexte peuvent entraîner posées aux catastrophes naturelles
(nouveaux services, nouvelles tech- UMTS, il a été porté devant la en place un contrôle interne basé
des dysfonctionnements graves. de type tempêtes ou inondations.
nologies, nouveaux procédés, etc.). Cour de justice des Communautés sur la tenue régulière de comités
La direction des Systèmes d’in- Bouygues Telecom a mis au point
européennes. d’engagement permettant de réguler
formation s’est organisée selon les des procédures de reprise garantis-
les décisions.
Dans le cadre du renouvellement principes du référentiel qualité Itil sant un retour à la normale le plus
Risques de sa licence, Bouygues Telecom (Informatic Technology Infrastructure rapide possible selon l’intensité de
Santé
opérationnels a dénoncé début 2008 devant le Library) qui apporte une pratique l’événement. La police d’assurances
Conseil d’État la différence de d’amélioration continue. Dans le La téléphonie mobile utilise des de Bouygues Telecom intègre la
Litiges traitement entre les opérateurs. En cadre d’une éventuelle destruction ondes radio comme moyen de couverture de ce risque.
effet, l’Arcep se réserve la faculté de de matériel informatique, le plan transport des communications.
Bouygues et Bouygues Telecom demander à Bouygues Telecom de de continuité "I Réagir" est en place Aucun effet délétère n’est démontré Amélioration continue des systèmes
poursuivent leurs recours qui ont restituer certains blocs de fréquences depuis plusieurs années et opéra- aujourd’hui pour les antennes-relais
pour objet les aides d’État octroyées 900 MHz dès 2009. L’instruction tionnel à tous moments. La police et pour les terminaux.
lors de la recapitalisation de France devrait intervenir courant 2008. d’assurances de Bouygues Telecom
Télécom en 2002, ainsi que le intègre la couverture de ce risque. Il apparaît cependant important de
caractère illicite de la modification répondre aux interrogations légiti-
Concurrence
rétroactive des redevances UMTS mes du public et des utilisateurs sur
Fraudes
dont ont bénéficié Orange et SFR. Les conditions modifiées d’attri- les effets éventuels des radiofréquen-
S’agissant de la recapitalisation de bution d’une 4e licence UMTS et L’usage frauduleux des offres et du ces sur la santé. Certaines études
France Télécom, la procédure orale le regroupement d’acteurs du fixe réseau est une menace constante du suggèrent la possibilité d’un risque,
est prévue courant 2008 devant le et de la téléphonie mobile sont des fait des masses financières potentiel- suite à un usage intensif d’un télé-
tribunal de première instance des éléments de nature à accroître le lement en jeu. Bouygues Telecom phone mobile. Les incertitudes, qui
Communautés européennes. Quant contexte concurrentiel du marché. alloue des ressources dédiées pour résultent de conclusions d’études
au dossier relatif aux redevances Bouygues Telecom anticipe cette assurer une surveillance permanente scientifiques en cours, ont été prises

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 75


Développement durable : le tableau de bord
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Acheter responsable • Plus de 95 % des acheteurs • Former les acheteurs et les opérationnels • Mettre à disposition un serveur de consultation des
formés aux achats responsables • Poursuivre les audits sociaux en application entreprises adapté
en 2007 du Pacte mondial • Mettre en place un scoring environnemental et
6
Défis économiques
• audits sociaux réalisés en 2007 • Travailler avec nos fournisseurs sur des social d’une centaine de fournisseurs et définir un
et commerciaux dans les pays à bas coûts produits et équipements plus responsables plan d’actions
• Poursuivre la dématérialisation des échanges avec
les fournisseurs

Accompagner nos clients • 20 % des appels traités par • Proposer aux clients les offres adaptées à • Intensifier la sensibilisation de nos clients : facture
dans l’usage de leur l'opérateur donnent lieu à une leur consommation ; les associer à la dématérialisée, collecte de mobiles etc.
mobile analyse de consommation et à un démarche développement durable
conseil personnalisé

Protéger l’enfance contre • 37 000 contrôles parentaux • Proposer le contrôle parental à nos clients • Étudier un contrôle parental renforcé selon le
les contenus préjudiciables activés à fin 2007 mineurs profil ; étudier le filtrage des sites indépendants
(chat, etc.)
• Étudier l’élargissement du contrôle parental aux
médias SMS+, MMS+, TV DVBH, etc.

Respecter notre • Renouvellement de la certification • Développer L’Esprit Service : • S'assurer de la cohérence de notre démarche
engagement de service "NF Service, Centre de Relation "Accompagner à tout moment nos clients" qualité entre les différents canaux de contact
client" (Afaq/Afnor Certification)
• Renforcer les relations avec les instances de • Développer la mesure de la satisfaction client à
• 1 er
prix du podium de la la consommation ; enrichir notre dialogue différents moments (activation, renouvellement,
Relation client 2007 avec les associations de consommateurs migration etc.)

Permettre au plus grand • 2 559 communes couvertes • Couvrir les 3 000 communes prévues à la • Poursuivre le programme de déploiement ; installer
nombre d’accéder à nos en 2007 dans le cadre du convention zones blanches 250 antennes-relais supplémentaires pour couvrir
services programme zones blanches 300 autres communes et axes routiers

Rendre accessible la • 182 Clubs1 accessibles à fin • Rendre les Clubs Bouygues Telecom • Poursuivre l'effort d’accessibilité (boutiques...)
téléphonie mobile aux 2007 accessibles aux personnes handicapées • Développer l’information sur l’accessibilité
sociaux

personnes handicapées
• 300 logiciels de vocalisation • Améliorer les offres pour les handicapés • Enrichir la sélection des terminaux pour les
Défis

offerts à nos clients en 2007 personnes handicapées


(+113 %)

Être transparent sur le sujet • 2 nouveaux dépliants • Renforcer la communication client sur les • Développer l’usage du kit piéton
radiofréquences et santé bonnes pratiques liées à l’usage du mobile
• - 14 points2 (vs 2006) : la (kit piéton, sécurité routière etc.)
• Communiquer le niveau de débit d'absorption
spécifique dans nos supports clients
perception des antennes-relais
comme un danger pour la santé • Maintenir les efforts de recherche

Veiller à la santé des • Taux de fréquence et de gravité • Associer les CHSCT et collaborateurs à • Mettre en place des outils de sensibilisation des
collaborateurs des accidents du travail : la conception des lieux de travail des collaborateurs aux procédures d’urgence et aux
1,66 et 0,040 nouveaux sites mesures de prévention

(1) sur 310 Clubs propriétaires et succursales (2) source : enquête 2007 réalisée par TNS Sofrès auprès des maires

démarche à déployer en 2008 démarche lancée en 2007 démarche en cours démarche achevée en 2007

76
Notre ambition Chiffres clés 2007 Principes d’action Objectifs 2008 Avancement
Développer les • 92 % de collaborateurs • Favoriser la formation et la mobilité des • Signer un accord sur la gestion prévisionnelle des
compétences et favoriser formés collaborateurs emplois et des compétences
l’égalité des chances
• 33 % de cadres femmes • Poursuivre notre politique de diversité
professionnelle
• Poursuivre les formations "Recrutement et
diversité"
• + 12 % de travailleurs • Déployer une Mission handicap pour • Continuer à développer l’alternance
sociaux
handicapés (par rapport à 2006), coordonner les actions engagées
+133 % de CA avec le secteur • Mettre en œuvre la Mission handicap
Défis

protégé

Soutenir des initiatives • 3 500 collaborateurs et • Soutenir des collaborateurs membres d'une • Renouveler le soutien au Défi pour la Terre de la
citoyennes association Fondation Nicolas Hulot
160 000 clients engagés • Encourager la participation de • Pérenniser le partenariat avec l’association Petits
dans le Défi pour la Terre
collaborateurs à des actions de solidarité Princes
• 950 000 euros consacrés • Développer le réseau d'associations • Publier le roman lauréat du Prix de la Fondation
au mécénat en 2007 soutenues dans le domaine médico-social Bouygues Telecom ; lancer la 2e édition
• 313collaborateurs volontaires • Systématiser le parrainage d’associations par les
en 2007 collaborateurs

Intégrer les sites télécoms • 81 % de sites audités3 • Évaluer l’ensemble du parc d’équipements • Étudier l’intégration à l’environnement des sites
à leur environnement installés télécoms dans le cadre du déploiement HSPA
• 84 % de sites intégrés3
• Intégrer tout nouveau site à l’environnement

Recycler les déchets • 171 525 mobiles collectés, • Inciter nos clients au recyclage de leurs • Auditer les fournisseurs d’équipements et
151 tonnes d’équipements réseau mobiles usagés prestataires du réseau sur ce thème
recyclés en 2007 • Accroître l’expertise des opérationnels • Auditer la production de nos déchets ; élaborer un
• 100 % de nos déchets en • Optimiser nos filières de gestion de déchets plan d’action de réduction
environnementaux

conformité avec la directive DEEE • Privilégier les filières locales


• Animer la standardisation de la connectique avec
l’Afnor et les autres parties prenantes

Maîtriser nos 2
• nouveaux sites télécoms • Poursuivre le déploiement de sites télécoms • Mener une étude systématique d’extinction des
consommations alimentés par des énergies alimentés par des énergies renouvelables équipements du réseau "surdimensionnés" par
Défis

d’électricité et de papier renouvelables • Poursuivre l’optimisation de la rapport au trafic


• 3,87 MWH consommés par consommation d’électricité • Poursuivre l’expérimentation des énergies
renouvelables pour les sites télécoms
poste occupé • Développer des outils de communication
alternatifs au papier • Réaliser une étude de conduite des installations de
• 22,4 % de clients Forfait climatisation dans les bureaux
grand public souscripteurs à la
facture électronique

Réduire nos émissions de • 8 300 tonnes équivalent • Définir un plan d’actions • Impliquer nos fournisseurs dans une démarche de
gaz à effet de serre (GES) carbone4 émises en 2006 pour le réduction de nos émissions de GES
poste énergie • Réduire de 5 % les déplacements professionnels,
définir une nouvelle politique d’attribution des
véhicules

Exploiter durablement nos 1


• centre de relation clients • Obtenir la certification HQE pour tous nos • Expérimenter le référentiel HQE exploitation sur
sites de bureaux certifié HQE construction nouveaux bâtiments deux sites
• Participer aux travaux d’élaboration du • Former les responsables de sites à l’exploitation
référentiel HQE exploitation avec le CSTB HQE
• Améliorer le profil environnemental de nos
bâtiments

(3) à fin 2007, selon les 12 règles d’intégration définies par les trois opérateurs mobiles (4) bilan carbone effectué en 2007 sur base de données 2006

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 77


Organisation mensuel développement durable, Engagement Des espaces développement dura- ment et de la maîtrise de l'énergie,
composé de représentants des prin- ble ont été inaugurés sur les onze afin d’estimer les émissions de gaz à
La coordination et l’animation de environnemental
cipaux métiers, est chargé du suivi, principaux sites de l’entreprise lors effet de serre, directes et indirectes,
la démarche développement du- de la cohérence opérationnelle et de la semaine du développement engendrées par son activité. Pour
rable de Bouygues Telecom sont du reporting trimestriel au comité Collecter et recycler durable 2007. Conçus comme lieux chaque poste, des plans d’actions
assurées par la direction Services de pilotage. les déchets de collecte de produits recyclables seront mis en place.
& Innovation, en synergie avec les (mobiles, piles, bouchons), ce sont
structures fonctionnelles et opéra- Le relais sur les onze principaux Batteries et mobiles Répartition des émissions
également des espaces d’information
tionnelles. Un comité de pilotage, sites de l’entreprise est assuré par des Depuis 2003, au fur et à mesure de gaz à effet de serre
et d’animation lors de temps forts par grand poste
composé de membres de la direc- binômes composés de responsables des besoins et évolutions de la dans l’année : challenge de collecte
tion générale, définit les orientations Services généraux et Ressources réglementation environnementale, de mobiles, sensibilisation au bilan Énergie Autres : fret,
et objectifs. Un comité exécutif humaines. utilisation
Bouygues Telecom a étendu la col- carbone, actions de mécénat, etc. 7% mobiles...
lecte des mobiles usagés à l’ensemble Déplacements : 4%
Un "nettoyage de printemps", orga- collaborateurs,
des canaux de distribution. clients,
nisé pour la première fois en 2007, visiteurs
Centre de Relation client HQE à Bourges
Les bénéfices générés en 2007 par a permis de récolter sur l’ensemble 8%
les collectes de mobiles auprès des des sites 146 tonnes de papiers, Matériaux
clients professionnels, de la vente à cartons et PLV. Cette opération entrants :
mobiles,
distance et des collaborateurs, rever- sera utile également pour affiner les papier
sés à la Fondation Nicolas Hulot, besoins en surface et capacités de 25 % Immobilisations :
bâtiments et
serviront à financer 495 séjours stockage spécifiques aux sites exis- équipements
d’éducation à l’environnement pour tants et futurs. 56 %
des enfants.
Bouygues Telecom équipe déjà ses
En 2008, Bouygues Telecom a Réduire les nuisances commerciaux de véhicules faible-
prévu de reconfigurer son processus et pollutions ment émetteurs de CO2 (120 gram-
de valorisation de ses téléphones Intégration visuelle mes de CO2 par kilomètre). À ter-
mobiles usagés dans l’objectif d’op- des sites télécoms me, 200 véhicules plus écologiques
timiser les circuits logistiques. seront mis en circulation. Cette
Bouygues Telecom a poursuivi évolution du parc autos représente
Déchets produits sur les sites en 2007 l’évaluation de l’en- une économie de 240 000 litres de
télécoms et dans les bureaux semble de ses équipements installés carburant et de 48 tonnes de CO2.
Sur les sites de bureaux, des audits sur le territoire. À fin 2007, 81 %
du parc de sites a été audité et 84 % Par ailleurs, des initiatives favorisant
environnement ont été menés dans
d’entre eux ont été intégrés selon les le travail à distance des collabora-
le cadre d’un challenge, afin de
douze principes d’intégration définis teurs ont été mises en place :
mettre en évidence les points forts
et faibles de chaque activité, susciter par les trois opérateurs. • un outil de géolocalisation en re-
des échanges de bonnes pratiques et présentation 3D afin d’optimiser,
Réduction des émissions voire éviter, des interventions sur
déclencher des plans d’amélioration.
de gaz à effet de serre site des techniciens d’exploita-
Les audits ont porté sur l’applica-
tion des nouvelles réglementations, En 2007, Bouygues Telecom a tion ;
en particulier celle sur la gestion des effectué son bilan carbone, en parte- • des formations en e-working per-
déchets dangereux. nariat avec l’Agence de l'environne- mettant aux ingénieurs radio de
Ce symbole renvoie à un indicateur figurant dans le tableau de bord
Développement durable ou dans la page des indicateurs extra-financiers.

78
province de travailler sur le réseau Des efforts sont également réali- sage de réutiliser la chaleur produite L’entreprise a également conçu un
parisien sans se déplacer ; sés pour maîtriser la consomma- par les machines informatiques outil d’alerte et de localisation qui
tion de papier des supports internes (1 000 Watt/m² en moyenne) pour prévient rapidement les centres de
• un équipement sur les antennes
(diminution du nombre de pages réchauffer l’eau chaude sanitaire secours locaux en cas de difficulté
radio 3G pour le réglage de l’incli-
du magazine interne), bureautiques et l’air neuf, et la chaleur des ordi- d’un technicien du réseau. Des li-
naison verticale à distance.
(- 29 % de papier consommé dans nateurs pour chauffer des zones de miteurs acoustiques ont été mis
les bureaux entre 2006 et 2007) et bureaux. en place pour améliorer le confort
Optimiser les consommations externes (développement d’outils acoustique et l’écoute des conseillers
d’électricité et de papier alternatifs au papier). de clientèle.
Consommation d’électricité Engagement sociétal Les collaborateurs et le CHSCT
Concevoir autrement
ont participé à la conception des
Bouygues Telecom a pour- les bâtiments Veiller à la santé lieux de travail du futur siège et du
suivi ses efforts pour réduire les
Bouygues Telecom participe des personnes technopôle (acoustique, luminosité,
consommations d’électricité de ses
depuis 2006 à un groupe de À la lumière des nouvelles étu- gestion des déchets, sécurité incen-
bâtiments en modernisant certaines
travail encadré par le Centre scien- des scientifiques publiées en die, accessibilité aux travailleurs Défi pour la Terre
climatisations ou en changeant les
tifique et technique du bâtiment 2007, Bouygues Telecom a ren- handicapés, etc.).
pompes à chaleur. La consomma-
tion d’électricité dans les bureaux a (CSTB) sur l’élaboration du réfé- forcé l’information du public sur
diminué de 4 % en 2007. rentiel Exploitation HQE à paraître les meilleures pratiques à tenir pour Accompagner les clients dans équipés d’un cheminement visuel
en 2008. Dès mars 2008, Bouygues réduire son exposition aux champs l’usage du mobile spécifique facilitant le parcours au
Consommation de papier Telecom expérimentera ce référen- électromagnétiques  : utilisation sein de la boutique et l’accueil des
tiel sur deux sites et souhaite à terme Protection de l’enfance contre personnes déficientes visuelles.
Bouygues Telecom propose à du kit piéton, choix d’un mobile à
certifier l’ensemble de ses sites en les contenus préjudiciables
ses clients la dématérialisation faible DAS (débit d'absorption spé- Protection du consommateur
HQE exploitation. cifique). Pour en savoir plus : En 2007, Bouygues Telecom
de leur facture. Fin 2007, 22,4 %
des clients Forfait grand public sont Afin de réaliser des économies http://www.sante.bouyguestelecom.fr  a étendu aux terminaux Wap Bouygues Telecom a choisi de
souscripteurs. d’énergie, Bouygues Telecom envi- le contrôle parental déjà existant travailler sur les dépassements et
L’ensemble des techniciens a, par la surconsommation afin de satisfai-
sur i-mode. Il est également sys-
ailleurs, suivi une formation sur le re le client en lui proposant l’offre la
tématiquement proposé en points
thème "Radiofréquences et santé" et mieux adaptée à sa consommation,
de vente, lors du recrutement d'un
bénéficié d’une étude de leur exposi- en particulier à l’occasion de bilans
nouveau client même s'il n'est pas
tion aux champs électromagnétiques de consommation. Pour les clients
mineur. La communication clients
dans le cadre de leur travail. Cette ayant une surconsommation élevée,
a été renforcée par une information
étude a montré que cette exposition l’entreprise a mis en place un sys-
sur le site internet.
était comparable à celle habituelle- tème de détection des dépassements
ment constatée pour le grand public Accessibilité des personnes et d’accompagnement du client.
et donc très en-dessous des limites handicapées à la téléphonie
réglementaires. mobile Favoriser l’égalité
En 2007, 2 000 actions de for- Des travaux ont été effectués des chances
mation de collaborateurs ont été en 2007 dans 18 boutiques
Diversité professionnelle
réalisées (secourisme, interventions Bouygues Telecom pour les rendre
L'Espace Développement Durable en hauteur, prévention incendie, accessibles aux personnes handica- Bouygues Telecom a poursuivi en
prévention routière). pées moteur. Deux clubs ont été 2007 son engagement en faveur de

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 79


de la formation professionnelle). commandes, à demander des plans
182 Clubs accessibles aux personnes handicapées L’entreprise crée ainsi une "Mission d’actions correctives ou encore à
handicap" dont la vocation est de écarter un fournisseur.
coordonner et suivre les actions en-
gagées par l’entreprise vis-à-vis des Soutenir des initiatives
travailleurs handicapés. citoyennes
Évolution professionnelle En 2007, la Fondation d’entreprise
Bouygues Telecom a continué à
Les collaborateurs sont encouragés
soutenir des projets destinés à sen-
à déposer leur CV sur intranet avec en particulier le renouvel-
sibiliser et à créer du lien entre les
sécurisé pour valoriser leurs com- lement du soutien au Défi pour
individus dans trois domaines :
pétences acquises. Cet outil permet la Terre de la Fondation Nicolas
aux comités carrières d'optimiser la • le soutien aux personnes en diffi- Hulot,
gestion des compétences. culté médicale ou sociale,
• la promotion de la langue fran-
• la protection de l’environnement, çaise.
Acheter responsable

À fin 2007, plus de 60 acheteurs Témoignage


ont suivi un module de sensibi-
lisation et de formation aux achats Magali Lacour,
responsables : évaluation des risques collaboratrice de Bouygues Telecom, membre de l’AFDE*


sociaux et environnementaux de
leur portefeuille, critères à inclure
la non-discrimination en signant : Insertion des travailleurs J'ai un petit garçon qui a une maladie génétique très rare
dans les nouveaux référencements
handicapés pour laquelle il existe une petite association nationale, l'AFDE.
• Un accord relatif à la gestion des et pistes d’amélioration de la perfor-
séniors pour permettre à chacun mance des fournisseurs. Cette maladie empêche notamment ces enfants de transpirer.
Les actions menées en 2007 ont
de bien mener son parcours pro- J’ai appris que mon entreprise soutenait des associations. J’y ai
notamment porté sur l’insertion Bouygues Telecom teste actuelle-
fessionnel. Il prévoit, entre autres, vu une formidable occasion pour m’aider dans le combat que je
et le maintien dans l’emploi des ment une application logicielle de
un entretien "deuxième partie mène aujourd'hui pour les enfants atteints, pour mon fils. Avec
travailleurs handicapés. Bouygues la performance RSE (Responsabilité
de carrière" avec un bilan sur les la présidente de l'association, nous avons monté un projet que
Telecom a fortement développé les sociétale des entreprises) de ses
compétences et orientations du nous avons présenté à la Fondation Bouygues Telecom. Nous
prestations vis-à-vis du secteur adap- fournisseurs sur un panel de plus de
collaborateur. avons obtenu une aide financière de 5 000 euros, qui a permis
té - le chiffre d’affaires a plus que 100 fournisseurs. de concrétiser un projet de vacances. Quinze enfants malades
• La Charte de la diversité applicable doublé - et le nombre de travailleurs
sont partis en colonie avec tout l'encadrement médical néces-
dans les recrutements et la gestion handicapés a évolué favorablement Contrôler la provenance saire et sans leurs parents. De vraies vacances, comme tous
des carrières. (+ 12 % par rapport à 2006). de nos produits les autres enfants ! 5 000 euros, c'est ce que l'AFDE arrive en
• Dans le cadre de l’accord sur l’éga- L’accord relatif à l’insertion et au Le programme d’audits sociaux général à obtenir en un an en démarchant plusieurs donateurs.


lité hommes-femmes, Bouygues maintien dans l’emploi des tra- s’est poursuivi en 2007 avec six Grâce à la Fondation, quelques bouts de chou ont oublié pen-
Telecom propose un entretien vailleurs handicapés a reçu en no- nouveaux audits dans les pays à bas dant une semaine qu'ils étaient malades.
bilan pour préparer le départ et vembre 2007 un agrément favorable coûts, la plupart auprès de fournis-
le retour des femmes en congé de la DDTEFP (Direction dépar- seurs de second rang. Ils ont conduit (*) Association française des dysplasies ectodermiques
maternité. tementale du travail, de l’emploi et à suspendre temporairement des
Ce symbole renvoie à un indicateur figurant dans le tableau de bord
Développement durable ou dans la page des indicateurs extra-financiers.

80
Dialoguer avec les parties
Témoignage
prenantes 9 millions de clients en novembre 2007
Valérie Gérôme, Partenaire des festivals
manager, Communication interne, Ericsson France* de musique Solidays et Les


Méditerranéennes durant l’été
Un premier pas concret a déjà été accompli à la suite de 2007, Bouygues Telecom a mené
cette enquête. Bouygues Telecom a souhaité avoir une visibilité auprès des festivaliers une campagne
globale et à long terme sur la stratégie d'Ericsson en matière de de sensibilisation au recyclage des
réduction de la consommation d'énergie de ses équipements, mobiles et aux "gestes verts" d’utili-
de bilan environnemental de ses produits et de solutions inno- sation du téléphone.
vantes pour optimiser l'intégration des équipements radio dans Pour enrichir les relations avec les
l'environnement. Nous sommes convaincus que ces contacts associations de consommateurs, un
constituent une base solide pour une collaboration élargie dans extranet "Espace associations de
le domaine de la responsabilité sociale des entreprises entre


consommateurs" a été mis en ligne.
nos deux sociétés. Conçu pour devenir un lien privilé-
gié et exclusif avec les associations, il
(*) Valérie Gérôme a répondu à une enquête d’évaluation RSE pour Bouygues Telecom. regroupe de nombreux documents
contractuels, commerciaux et in-
formatifs sur l'entreprise nécessaires Perspectives 2008
aux associations pour conseiller au
L’originalité de la Fondation couvre l’ensemble des enjeux qualité mieux leurs adhérents. Le déploiement du réseau HSPA va être accéléré afin de répondre à la demande
Bouygues Telecom est de miser sécurité environnement en phase d’échange de données des clients entreprises.
Dans l’enquête de perception col-
sur l’implication des collaborateurs. avec la stratégie.
laborateurs 2006, 93 % d’entre eux L’accord signé avec Neuf Cegetel permettra de lancer au premier semestre 2008 des
En 2007, 313 volontaires ont en
L’entreprise a obtenu en 2007 le affirment que Bouygues Telecom offres de convergence de services pour les entreprises et au deuxième semestre des
effet participé aux actions de la
renouvellement de la certification est une entreprise citoyenne. Trois offres à destination du grand public.
Fondation et six associations parrai-
"NF Service, Centre de Relation collaborateurs sur quatre estiment
nées par des collaborateurs ont été La baisse de 8 %, au 1er janvier 2008, du tarif de terminaison d’appels de Bouygues
Client" délivrée par Afaq Afnor que la diversité est une réalité au
soutenues. Telecom affectera, comme les années précédentes, la croissance du chiffre d’affaires
Certification, et le premier prix sein de l’organisation. C’est suite à
au classement du podium de la cette enquête, où les collaborateurs réseau : il devrait néanmoins atteindre 4 600 millions d’euros, en progression de 3 %.
Relation Client 2007 TNS Sofres- s’interrogeaient sur la rémunération, Dans le cadre du bilan carbone effectué en 2007, plusieurs chantiers s’ouvriront avec
Système de BearingPoint (secteur de la télépho- que l’entreprise a pris la décision de les fournisseurs, pour les impliquer dans une démarche commune de réduction des
management nie mobile). remettre à chacun un bilan indivi- émissions de gaz à effet de serre.
duel de rémunération globale.
Bouygues Telecom a choisi le ré- De nouvelles solutions pour limiter l’impact des déplacements professionnels et de la
Manager par la qualité
férentiel de l’EFQM (European Par ailleurs, Bouygues Telecom a consommation d’électricité seront également mises en place.
Bouygues Telecom a la volonté Foundation for Quality Management), obtenu la deuxième place du top
d'apporter la meilleure satisfaction basé sur l’auto-évaluation, pour 10 des entreprises high-tech où il Suite aux travaux du Grenelle de l’environnement, Bouygues Telecom anime, avec
à ses clients. Pour améliorer en per- apporter aux managers des outils fait bon vivre organisé par le JDN l’Afnor, le groupe de travail autour de la "standardisation de la connectique" qui
manence cette satisfaction, l’entre- et une démarche de progrès qui Management. débouchera sur un accord entre les parties prenantes (constructeurs, associations de
prise travaille à la mise en place d'un intègrent la prise en compte de l’en- consommateurs, opérateurs) qui sera ensuite porté au niveau européen.
système de management intégré qui semble des parties prenantes.

Bouygues Telecom • Activité et développement durable • 81


Indicateurs extra-financiers par métier
Famille Indicateur Périmètre Unité 2005 2006 2007 Référentiel
Pourcentage d'opérations livrées faisant l'objet d'un processus d'enquête de
Établir une relation de confiance Monde % 33 GRI PR 5
satisfaction clients
avec les clients
Pourcentage du chiffre d'affaires (CA) couvert par une triple certification QSE Monde % 47 57

Mettre en place un système de Pourcentage du CA couvert par un Système de Management de la Qualité (SMQ) GRI PR 1
Monde % 94 96 90
management de la qualité certifié Iso 9001

Filiales européennes
Pourcentage du CA réalisé par des unités opérationnelles ayant développé un plan hors Bâtiment
% 58
d'action pour impliquer les sous- traitants dans la démarche QSE International et
Impliquer les fournisseurs et Bouygues TP
sous-traitants dans la démarche Interne
développement durable Filiales européennes
Pourcentage du CA réalisé par des unités opérationnelles ayant intégré dans leurs
hors Bâtiment
contrats sous-traitants et fournisseurs la charte développement durable de manière % 38
International et
systématique
Bouygues TP

Pourcentage du CA couvert par un Système de Management de la Sécurité (SMS)


Monde % 22 71 75 GRI PR 1
certifié ILO, OHSAS 18001 ou équivalent
Taux de fréquence des accidents du travail des collaborateurs Monde 11,50 12,82 14,76
Renforcer la prévention en Taux de gravité des accidents du travail des collaborateurs Monde 0,50 0,54 0,50 GRI LA 7
matière de sécurité Nombre de décès de collaborateurs dans l'année, à la suite d'un accident de travail Monde 6 2 10
Taux de fréquence des accidents du travail des intérimaires "chantier" France 19,64 19,64 27,88
accident / Interne
Taux de fréquence des accidents de la route avec tiers pour la flotte de l'entreprise Monde 16,1 15,9 15,0
véhicule
Suivre le parcours professionnel Collaborateurs bénéficiant d'une évaluation régulière des performances et de
France % 84 86 81 GRI LA 12
des collaborateurs l'évolution de leur carrière
Collaborateurs ayant suivi une formation dans l'année Monde % 40
Collaborateurs de niveau cadre ayant suivi une formation dans l'année France % 69
Développer les compétences Collaborateurs de niveau Etam ayant suivi une formation dans l'année France % 65
GRI LA 10
des collaborateurs
Collaborateurs avec un rôle d'encadrement à l'international ayant suivi une International
% 21
formation dans l'année uniquement
Collaborateurs de niveau compagnon ayant suivi une formation dans l'année Monde % 31
Pourcentage de femmes France % 12,6 14
Pourcentage de femmes de niveau top management France % 6
Pourcentage de femmes de niveau cadre France % 17 17 GRI LA 13
Pourcentage de femmes de niveau Etam France % 32
Favoriser la diversité
Pourcentage de femmes de niveau compagnon France % 1
Nombre de travailleurs handicapés en CDI France 357 449
CA des travaux confiés aux établissements et services d'aide par le travail dans
France € 380 000
l'année
Nombre d'opérations conduites dans l'année en collaboration avec des structures Interne
France 97 157
Participer à la vie économique d’insertion locales
et sociale des territoires Nombre de partenariats visant à soutenir l’éducation et la santé conduits dans
Monde 75 175
l'année

n Défis économiques et commerciaux n Défis sociaux et sociétaux n Défis environnementaux

82
Famille Indicateur Périmètre Unité 2005 2006 2007 Référentiel
Mettre en place un système de Pourcentage du CA couvert par un Système de Management de l'Environnement
Monde % 36 59 61 GRI PR 1
management environnemental (SME) certifié Iso 14001
Pourcentage du budget de R&D consacré à la construction durable Monde % 21 21
Activités bâtiment
Nombre total de bâtiments de performance environnementale élevée pris en
Concevoir et promouvoir des en France et à 101
commande dans l'année
ouvrages de performance l'international Interne
environnementale élevée
Activités bâtiment
Nombre total de bâtiments de performance environnementale élevée dont Bouygues
en France et à 30
Construction est prescripteur, pris en commande dans l'année
l'international
Réduire les consommations
Consommation de carburant de la flotte VL de l'entreprise France ML 22 GRI EN 3
d'énergie
Limiter les nuisances pour les Pourcentage des chantiers faisant l'objet d'actions de concertation, de Tout le périmètre
% 46 Interne
riverains communication ou d'évaluation de la satisfaction des riverains hors travaux publics

Famille Indicateur Périmètre Unité 2005 2006 2007 Référentiel


Montant moyen de l'intéressement salarié France € 1 664,46 GRI
Épargne salariale
Actionnariat salarié France et Europe % 68,34 GRI
Pourcentage du CA comptable couvert par un Système
Qualité France et Europe % 97,90 GRI 3,2
Management Qualité (y compris installations certifiées Iso 9001)
Femmes cadres au 31/12 (CDI et CDD, dont alternance et apprentissage) France et Europe % 33,4
Diversité et discrimination Interne
Travailleurs handicapés au 31/12 (CDI et CDD) France et Europe Collaborateurs 4
Emploi Création nette d'emploi au 31/12 en valeur absolue (CDI et CDD) France et Europe Collaborateurs 300 GRI LA 2
Salariés ayant bénéficié d'une formation (effectifs au 31/12) France et Europe % 73
Nombre
Formation France et Europe 31 407
d’heures
Formation GRI LA 10
Heures/
Moyenne du nombre d'heures par collaborateur formé France et Europe 28
collaborateur
Pourcentage de la masse salariale annuelle France et Europe % 3,7
Mécénat et œuvres sociales Dépenses de solidarité France et Europe € 724 000 Interne
Pourcentage du CA comptable couvert par un Système Management
SME France et Europe % 13,60 GRI 3,2
Environnemental (y compris installations certifiées Iso 14001)
France (uniquement
kWh/
Énergie Consommation directe d'électricité consommations 3 858 GRI EN 3
collaborateur
facturées)
m 3/
Eau Consommation totale d'eau par collaborateur Siège 13 GRI EN 8
collaborateur

n Défis économiques et commerciaux n Défis sociaux et sociétaux n Défis environnementaux

Indicateurs extra-financiers • Activité et développement durable • 83


Famille Indicateur Périmètre Unité 2005 2006 2007
France 33 193 34 505 37 160
(*) Effectifs Effectifs moyens International collaborateurs 26 983 27 773 29 564
Monde 60 176 62 278 66 724
Compagnons Monde 3 550 5 100 5 300
Encadrement Monde 1 650 1 900 2 800
Recrutement collaborateurs
Total Monde 5 200 7 000 8 100
Stagiaires Monde 2 500 2 650 2 600
France 0,70 0,40 0,50
Compagnons
International 5,07 5,70 5,88
France 18,60 18 18,40
Femmes Encadrement %
International 24,05 24,40 21,85
France 7,80 7,50 7,50
Total
International 9,39 10,80 9,39
Effectifs collaborateurs 30 000 31 846 34 115
Salaire moyen conducteur d’engin Colas France multiple du salaire minimum légal 1,45 1,48 1,49
Salaire moyen chef de chantier Colas multiple du salaire minimum légal 2,00 2,04 2,09
Effectifs collaborateurs - 4 884 4 973
Salaires Salaire moyen conducteur d’engin Colas États-Unis multiple du salaire minimum légal - 3,99 3,76
Salaire moyen chef de chantier Colas multiple du salaire minimum légal - 5,49 4,62
Effectifs collaborateurs 4 100 4 102 4 327
Salaire moyen conducteur d’engin Colas Madagascar multiple du salaire minimum légal 5,00 5,26 5,64
Salaire moyen chef de chantier Colas multiple du salaire minimum légal 7,40 8,00 8,37
France - 9,61 9,53 7,27
Indice de sécurité au travail
International - 2,30 2,06 1,84
Sécurité
Accidents de la route (nombre d’accidents avec tiers par véhicule) France % 0,104 0,097 0,094
Pourcentage du personnel total disposant d’une formation à jour de secouriste du travail Monde % 20 21 21
Dialogue local Pourcentage du chiffre d’affaires des sites de production de matériaux couverts par une structure de dialogue local Monde % - 28 17
Qualité (pourcentage du chiffre d’affaires) Monde (hors USA) - 85 85
Certification %
Environnement (pourcentage du chiffre d’affaires de production de matériaux) Monde - 49 42
Quantité de matériaux crus recyclés dans des installations Colas par rapport à la production des carrières et gravières de Colas Monde - 11 12
(*) Recyclage
Pourcentage de fraisats d’enrobés dans la production d’enrobés Monde
%
- 8 9
Nombre de chantiers réalisés Monde 60 350 450
Végécol
Tonnes appliquées Monde tonne 600 1 600 2 400

n Défis sociaux et sociétaux n Défis environnementaux


(*) Les indicateurs de Colas se réfèrent tous à un référentiel interne.

84
Famille Indicateur Unité 2005 2006 2007 Référentiel
Nombre de réponses sur le sujet radiofréquences et santé aux :
Relations - courriers 454 614 429
GRI PR1
clients - mails 243 402 286
Nombre de mesures de champs demandées par les parties prenantes 388 510 429
Actionnariat
Taux d’adhésion des collaborateurs au PEE (au 31/12) % 61 68 67
salarié
Femmes Femmes cadres (au 31/12) % 34 34 de l’effectif cadre 33 de l’effectif cadre
Travailleurs handicapés (au 31/12) Collaborateurs 72 108 121
Handicapés Embauches de travailleurs handicapés Collaborateurs 16 45 26
Chiffres d’affaires réalisé avec le secteur protégé € 167 000 265 000 618 000
Absentéisme Total heures d’absences / durée effective du travail (hors congés maternité) % 3,8 3,5 3,6 (à fin novembre 2007)
Taux de fréquence 1,36 1,65 1,66
0,056 (1 décès chez un GRI LA 7
Taux de gravité (dont nombre de décès, sous-traitant inclus) 0,052 0,040
Accidents sous-traitant)
Accidents du travail Nombre 43 (dont 18 avec arrêt) 41 (dont 21 avec arrêt) 39 dont 20 avec arrêt
Accidents de trajets Nombre 62 (dont 37 avec arrêt) 49 (dont 26 avec arrêt) 59 dont 34 avec arrêt
Nombre d’heures de formation Heures 197 979 185 329 184 481
Formation GRI LA 9
Collaborateurs ayant bénéficié d’une formation % 89 91 92
Solidarité Dépenses de solidarité € 560 000 960 000 950 000
• Engagement dans des programmes de prévention
(hygiène de vie, tabagisme, etc.), dans le cadre
d’actions nationales menées au niveau des
Santé Plans d’actions
espaces médico-sociaux des différents PIG
• Existence d'un plan de prévention contre les
risques de pandémie grippale
2e au top 10 des entreprises high-tech où il fait bon
Trophée des vivre organisé par le JDN Management
Distinctions reçues en reconnaissance de la performance sociale, éthique et
Sociétal technologies
environnementale 1er prix du Podium de la Relation Client 2007 TNS
économes et propres
Sofrès-BearingPoint (secteur téléphonie mobile)
Antennes Antennes-relais dont l’intégration à l’environnement a été évaluée Cumul 3 242 8 638 10 797 GRI EN 14
Mobiles recyclés :
- collectés dans les boutiques 20 938 (juin à déc.) 49 497 118 345
- issus du circuit SAV 102 344 87 261 40 202
Nombre GRI EN 15
- clients entreprise 1 860
Recyclage - collaborateurs 1 817
- internet 9 301
Poids d’équipements réseau recyclés :
- batteries Tonnes 58 25 13 GRI EN 11
- hors batteries 117 84 138
Consommation d’électricité par poste occupé dans les bureaux MWh 4,59 4,02 3,87 GRI EN 3
Consommations Nombre de
Consommation de papier par poste occupé 8,38 7,49 5,77 GRI EN 1
ramettes

n Défis économiques et commerciaux n Défis sociaux et sociétaux n Défis environnementaux


NB : les indicateurs extra-financiers de TF1 figurent dans le rapport annuel 2007 de TF1 accessible notamment sur son site internet tf1.fr

Indicateurs extra-financiers • Activité et développement durable • 85


Bouygues SA
Société mère d’un groupe industriel, Bouygues SA
Légende photo, etiam unum, dum cadat elusus
se consacre entièrement au développement des diffé-
rents métiers du Groupe. Elle est le lieu où sont prises
les décisions qui déterminent l’activité du Groupe
et l’allocation de ses ressources financières.

Favoriser l'échange et valoriser les expériences

Chiffre d’affaires 2007 Marge


Chiffre d’affaires 2007opérationnelle Résultat Résultat net part du Groupe
d'exploitation Carnet net
Résultat de commandes Collaborateurs
Collaborateurs Chiffre d’affaires 2008 (objectif)

8 340Me68Me 3,8 % 286


- 30Me Me
11,3eMde
751 M
49 000
177 9 200Me
(+ 20 %) (+ 13 %) (=) (- 20 %)(+ 37 %) (+(+2530%)
%) (+ 10 %)

Contrôle interne Management - Chez Colas, Hervé Le Bouc a été la plus grande partie de leur carrière logies, assurances, conseil juridique,
nommé président-directeur général dans le Groupe. Ils ont tous exercé ressources humaines, etc. Chaque
En s’inspirant des recommandations Évolution des
en remplacement d’Alain Dupont. des fonctions importantes dans les année, Bouygues SA et les métiers
et du référentiel publié par l’AMF directions générales métiers qui leur sont aujourd’hui du Groupe concluent des conven-
le 22 janvier 2007, Bouygues SA a La direction générale de Bouygues
Bouygues SA apporte la plus gran- confiés et bénéficié d’une période tions dont l’exécution se traduit par
lancé la même année un important Telecom a été confiée à Olivier
de attention au management du de transition auprès des anciens la facturation de ces prestations à
projet d’analyse et d’optimisation Roussat, Philippe Montagner étant
Groupe. Elle veille ainsi à favoriser dirigeants. chacun des métiers.
du contrôle interne dans l’ensemble président du conseil d’administra-
l’échange et la valorisation des ex- tion. Deux directeurs généraux dé-
du groupe Bouygues.
périences entre structures et métiers, légués, Emmanuel Forest et Richard Services rendus aux Acquisition de la
Une description plus complète de ce ainsi que l’animation des équipes et Viel, ont été nommés. filiales participation de
projet est présentée dans le rapport le développement de l’état d’esprit
du président sur le contrôle interne du Groupe. Chez TF1, Nonce Paolini a été En sus de sa mission de direction BNP Paribas dans
(cf. chapitre Informations juridiques nommé directeur général, Patrick générale du Groupe, Bouygues SA Bouygues Telecom
L’exercice 2007 a été marqué par Le Lay étant président du conseil fournit à ses différents métiers
et financières). Dans le cadre des accords signés le
l’évolution du management de d’administration. Les nouveaux des services et expertises dans
sociétés en charge d’un métier du 21 juin 2005, Bouygues a acquis le
dirigeants de ces grandes filiales sont les domaines suivants  : finances,
Groupe. 10 septembre 2007, pour un mon-
des collaborateurs qui ont effectué communication, nouvelles techno-
tant de 441 millions d’euros, la par-

86
En août 2007, le conseil d’adminis- Il n’existe pas de flux financiers si- été mis en place avec le site internet
tration a décidé de procéder à une gnificatifs entre les différentes filiales Wat (http://www.wat.tv).
deuxième augmentation de capital du Groupe. La trésorerie est centra-
Le e-lab joue également un rôle
réservée aux salariés du Groupe, lisée au sein de filiales financières
d’animation de l’innovation dans
dénommée Bouygues Confiance 4. entièrement détenues par Bouygues
le Groupe. Il anime et coordonne
Cette opération à effet de levier a société mère. Cette centralisation
la filière innovation qui comprend
Hall d'accueil du siège de Bouygues SA
elle aussi connu un grand succès  : permet d’optimiser la gestion des
plus de 350 membres ayant des
50 % des salariés éligibles y ont frais financiers en relayant, avec la
responsabilités dans les domaines
souscrit, soit plus de 37 000 col- trésorerie disponible de certaines
techniques, de la recherche et du
ticipation que BNP Paribas détenait et  les perspectives favorables de laborateurs. Pour un montant de filiales, les lignes de crédits confir-
développement, mais aussi du mar-
dans Bouygues Telecom (6,5 %). l’année 2007, le conseil d’admi- 300  millions d’euros, 6  947  662 mées, obtenues auprès d’établisse-
keting et de la stratégie. Dans le
Bouygues détient donc 89,5 % de nistration a décidé de réaliser, en actions ont été ainsi créées. En neuf ments de crédit par d’autres filiales.
cadre de cette filière, des groupes
Bouygues Telecom. Conformément décembre 2006, une augmentation ans, cinq augmentations de capital
Le Groupe n’est pas affecté par la de travail ont été organisés, ainsi
aux normes IFRS, cette participa- de capital réservée aux salariés. Cette avec effet de levier ont été proposées
crise financière apparue pendant le que des demi-journées d'échanges
tion, ainsi que la dette correspon- opération, dénommée Bouygues aux salariés. Au 29 février 2008, les
deuxième semestre 2007. Dans le thématiques sur le développement
dante, étaient déjà intégrées dans Partage, s’est achevée en janvier collaborateurs du Groupe sont le
cadre du placement des excédents de durable ou la sensibilisation des
les comptes consolidés de Bouygues 2007, avec un grand succès : 76 % deuxième actionnaire de Bouygues,
trésorerie, Bouygues s’est toujours salariés à l’innovation.
depuis le 30 juin 2005. des salariés éligibles ont souscrit, détenant 14,2 % du capital et
interdit l’utilisation de supports
soit plus de 53  000 collaborateurs. 18,3 % des droits de vote. Bouygues Enfin, le e-lab accompagne les
sensibles (véhicules de titrisation,
est la société du CAC 40 où le taux métiers de Bouygues face aux évo-
Acquisition de titres En conséquence, 6 371 520 actions
de participation des salariés dans le
OPCVM dynamiques etc.).
ont été créées, pour un montant lutions technologiques en favori-
Alstom de 232 millions d’euros. Bouygues capital est le plus élevé. sant les liens avec des innovateurs
Recherche et extérieurs au Groupe. Pour cela,
Profitant des opportunités de Partage, conçue pour que chaque
marché, Bouygues a acquis des salarié ait accès à un même nombre Flux financiers développement il collabore avec des start-up, des
titres Alstom. La participation de d’actions, cumulait les avantages de Bouygues SA dispose d’une équipe laboratoires de recherche et des
Bouygues dans le capital d’Alstom trois mécanismes  : une décote de Bouygues société mère a reçu en industriels pendant la maturation de
2007 un montant global de dividen- de recherche et développement, le
est passée de 25,35 % au 30 juin 20  % pour la souscription à 3 ac- e-lab, au service des projets d’in- leur projet puis organise la mise en
2007 à 30 % au 29 février 2008. tions Bouygues ; un abondement de des de 896 millions d'euros, versés relation avec les filiales concernées
par ses filiales : novation et d’aide à la décision des
la société, égal au prix de souscrip- métiers du Groupe. De nombreux du Groupe.
Opérations tion de 9 actions par bénéficiaire  ; • Bouygues projets ont été réalisés comme
financières - un effet de levier portant à 120 le Construction : 140 M€ la planification des corps d’états Autres activités
nombre d’actions souscrites. secondaires pour les chantiers de
Épargne salariale • Bouygues Immobilier : 75 M€
construction ou l’optimisation du
Finagestion, la filiale qui a repris les
Au total, pour le prix de souscription • Colas : 200 M€ participations que détenait Saur en
Bouygues a la conviction qu’il est de 3 actions (soit 109,32  euros), remplissage des écrans publicitaires
Afrique, a dégagé en 2007 un ré-
souhaitable d’associer étroitement chaque salarié souscripteur détien- • TF1 : 78 M€ pour TF1.
sultat consolidé positif en ligne avec
les salariés du Groupe aux réussites dra, à l’issue d’une période de cinq • Bouygues Telecom : 372 M€ En 2007, l’équipe a renforcé son les prévisions. Le contrat de Sodeci,
de leurs entreprises, dont ils sont les ans, 12 actions, ainsi qu’une quote- activité dans le domaine des nou- qui distribue l'eau en Côte d'Ivoire,
acteurs essentiels. • Alstom : 28 M€
part de la plus-value réalisée sur les velles technologies. Par exemple, a été renouvelé pour quinze ans. La
Constatant les bons résultats 2006 108 autres actions. • Divers : 3 M€ un moteur de recommandation a filiale sud-africaine Siza a été cédée.

Bouygues SA • Activité et développement durable • 87


Deux métiers à fort potentiel
Croissance et amélioration de la rentabilité - Record du monde de vitesse ferroviaire

Bouygues a acquis des titres Alstom en 2007,


portant sa participation à 30 % contre 25 % 3 avril 2007 : la rame V150 bat le record du monde

au 1er janvier 2007.


Alstom et Bouygues intensifient leur coopération
pour mieux répondre aux besoins en équipements
d’infrastructures de transport et de production
d’énergie dans le monde entier.

chiffres du premier semestre de l'exercice 2007/08

Chiffre d’affaires
Chiffre d’affaires 2007 Résultat
Marge opérationnelle
Marge opérationnelle net part du Groupe
courante Carnet
Résultat net part de
du commandes
Groupe Collaborateurs
Commandes reçues Chiffre d’affaires 2008 (objectif)
Collaborateurs

8 340Me8 0043,8
(+ 20 %)
Me
% 7,2 %286
(+ 21 %) (=) (+ 0,9 point) (+ 37 %)
Me
38811,3
Me Mde
(+ 49 %)(+ 30 %)
1249
847000
Me
(+ 33 %)
9 200
70 000Me
(+ 10 %)
env.

Faits marquants Coopération non coopération n’instaure cependant aucune accords conclus confère à Bouygues la
exclusivité réciproque. Les deux groupes faculté de céder sa participation à Alstom
exclusive entre
Contrats majeurs signés cycle combiné en cogénéra- continueront de travailler ensemble avec en cas de blocage sur certaines décisions
Bouygues et Alstom les meilleurs partenaires pour chaque au sein du conseil d’administration ou
• Août : centrale à cycle combi- tion du Royaume-Uni sur
l’île de Grain (580 M€) ; projet, dans l’intérêt de leurs clients. pendant une période de vingt jours sui-
né clés en main de Staythorpe Le 26 avril 2006, Alstom et Bouygues
contrats avec Statoil (Norvège) vant le 31 octobre 2009.
en Angleterre (850 M€). ont signé un protocole de coopération Dans le cadre de l’instauration d’une
Centrale électrique et usine et E.ON (Suède) pour tester commerciale et opérationnelle. En par- coopération entre les deux groupes,
de dessalement aux Émirats des projets de captage de CO2. tageant leurs meilleures pratiques dans la Bouygues a également pris, pour un Bouygues actionnaire
Arabes Unis (1 Md€). Record gestion des projets et en conjuguant leurs montant de 150 millions d’euros, une d’Alstom
• Juillet : 360 rames de métro • Avril : record du monde forces commerciales, les deux groupes participation de 50 % dans Alstom
pour la ville de New York de vitesse ferroviaire comptent proposer ensemble, selon les Hydro, filiale qui fournit les équipements En accompagnement de ce partenariat,
(500 M€ environ). (574,8 km/h) obtenu avec opportunités à travers le monde, des de production d’hydroélectricité. Alstom Bouygues a acquis le 26 juin 2006 la par-
la rame V150 de TGV* projets intégrés, associant le savoir-faire est le leader mondial sur ce segment du ticipation de l’État français dans Alstom,
• Juin : 80 TGV* deux niveaux
d’Alstom. de Bouygues dans le génie civil et celui marché. Bouygues, de son côté, s’inté- représentant 21,03 % du capital. Ceci a
pour la SNCF (2,1 Md€) ; d’Alstom dans les systèmes, équipements resse au marché des centrales hydroélec- représenté pour Bouygues un investisse-
la plus importante centrale à et services de génération d’électricité ou triques dont la réalisation inclut une part ment de 2  milliards d’euros. Bouygues
de transport ferroviaire. Ce protocole de importante de génie civil. Une clause des a pris un engagement de conservation
(*) TGV est une marque déposée de la SNCF.

88
18 % en Asie/Pacifique, 23 % en combustion propre et, plus généra- interrégionaux à grande vitesse, de L’activité
Amérique du Nord et du Sud, 10 % lement, des systèmes antipollution la signalisation, des équipements
commerciale du
en Afrique et au Moyen-Orient performants et économiques qui d’infrastructures et de tous les servi-
(répartition du chiffre d’affaires permettent à ses clients de respecter, ces associés. groupe Alstom
2006/07). voire d’anticiper, les normes envi- en 2007
Le groupe occupe une position forte
ronnementales. Alstom considère
Plus de 250  000 actionnaires dé- face à ses principaux concurrents Au 31 mars 2007, clôture de l’exer-
que 25 % des centrales électriques
tiennent le capital d’Alstom. Bombardier et Siemens. Alstom se cice 2006/07, les prises de com-
thermiques dans le monde contien-
positionne comme un leader dans mande du groupe Alstom avaient
nent au moins un équipement four-
Énergie les technologies de pointe : gestion progressé de 24 % par rapport au
ni par son groupe. Cette expérience
du trafic ferroviaire, métros auto- 31 mars 2006 (34 % sur une base
Dans la production d’électricité, les est essentielle dans le domaine des
matiques, systèmes d’alimentation comparable), atteignant 19 milliards
secteurs Power Systems et Power services où il réalise la mise à niveau
par le sol des tramways, développe- d’euros, ce qui portait le carnet de
Important recrutement Service offrent la gamme de systè- d’installations existantes, principale-
ment du train du futur, quatrième commandes à 32,3 milliards d’euros
mes, d’équipements et de services ment d’origine Alstom. Le secteur
génération des trains à très grande (+ 20 % sur une base réelle, + 22 %
la plus complète du marché. Leurs Power Service assure la maintenance
vitesse (AGV). Celui-ci sera capa- sur une base comparable).
des titres d’Alstom acquis auprès de technologies parmi les plus avan- sur toute la durée de vie des instal-
ble de transporter 450 passagers à Les neufs premiers mois de l’exer-
l’État pour une durée de trois ans cées permettent de répondre à une lations. Ses concurrents principaux
360 km/h en vitesse commerciale. cice 2007/08 ont confirmé cette
minimum. Bouygues a porté ensuite demande croissante (nouvelles ins- sont General Electric, Siemens et
sa participation à 25,1 %, puis en tallations ou modernisation d’équi- Mitsubishi qui se concentrent sur
2007 à 30,07 % du capital d’Als- pements avec maintenance à long le service de leurs propres équipe-
tom. La participation dans Alstom terme). Alstom occupe ainsi le troi- ments. Le secteur Power Service
est consolidée par mise en équiva- sième rang mondial. Ses principaux accorde lui aussi la plus haute prio-
lence. Au 31 décembre 2007, la concurrents sont General Electric, rité aux systèmes et services qui
contribution nette a été incluse dans Siemens et Mitsubishi. D’autres rendent les sites de production à la
les résultats consolidés de Bouygues concurrents sont présents sur une fois plus propres et plus efficaces.
pour 187 millions d'euros. partie des segments du marché. Alstom est enfin leader mondial des
équipements d’hydroélectricité avec
L’avantage compétitif d’Alstom environ 25 % du marché.
Présentation est d’être présent sur tous les types
générale d'Alstom de production d’électricité  : gaz, Transport
charbon, hydraulique, éolien ainsi
Alstom, présent dans plus de que sur la partie conventionnelle des Aux opérateurs des transports ferro-
70 pays, est un groupe international centrales nucléaires. La technologie viaires, le secteur Transport propose
qui emploie environ 70  000 colla- Alstom équipe ainsi plus de 25 % une gamme de systèmes, d’équi-
borateurs. Alstom clôt ses exercices du parc mondial d’îlots convention- pements et de services parmi les
le 31 mars. En 2006/07, il a réa- nels dans les centrales nucléaires. Le plus complets du marché. Leader
lisé un chiffre d’affaires de 14,2 mil- groupe est également spécialiste de mondial des trains à très grande
liards d’euros dans ses deux métiers, la conduite de projets clés en main, vitesse, Alstom est très présent sur
l’Énergie et le Transport. L’activité ce qui permet d’optimiser la per- le marché des transports urbains
du groupe Alstom est répartie de la formance des centrales. Il est aussi, (tramways et métros), mais aussi sur Alstom compte 70 000 collaborateurs environ
façon suivante  : 49 % en Europe, de loin, le leader des techniques de celui des trains régionaux, des trains

Alstom • Activité et développement durable • 89


tendance positive puisque Alstom • Commande de centrale à gaz clés Saint-Petersbourg (120  millions
a enregistré 19,9 milliards d’euros en main en Algérie (300 millions d’euros).
de commandes, soit une hausse de d’euros).
Alstom est le numéro 3 mondial du secteur de l'énergie
38 % par rapport aux neuf pre- • Maintenance de la Jubilee Line du
miers mois de l’exercice précédent • Construction et maintenance métro de Londres (117 millions
(+ 40 % en organique). Au 31 dé- d’une centrale à cycle combiné clés d’euros).
cembre 2007, le carnet de comman- en main (850 millions d’euros) à
• Commande de 30 trains subur-
des atteignait 40,6 milliards d’euros, Staythorpe (Angleterre).
bains pour la Renfe, l’opérateur
soit environ 30 mois d’activité. • Projet de construction en consor- de transports ferroviaires espagnol
Lors des neuf premiers mois de tium d’une centrale électrique as- (220 millions d’euros).
l’exercice 2007/08, les prises de sociée à une usine de dessalement
commandes de Power Systems dans les Émirats Arabes Unis Acquisitions - partenariats -
ont atteint 10,2 milliards d’euros, (1 milliard d’euros). investissements
en progression de 28 % (30 % en
• Fourniture d’équipements de cen- En 2007, le groupe a finalisé plu-
organique) par rapport à la même
trales hydroélectriques au Brésil et sieurs acquisitions ou partenariats
période de l’exercice précédent.
en Chine (environ 350 millions qui présentent une grande impor-
Cette excellente performance com-
d’euros). tance pour la mise en œuvre de ses
merciale confirme le bon position-
stratégies.
nement stratégique du secteur dans