Vous êtes sur la page 1sur 9

Bac Pro Maintenance Matériels

parcs et jardins
Thème : Etude d’un système technique

La Tronçonneuse à Bois
I- Analyse du système

FONCTION GLOBALE : Couper des Végétaux Lignifiés (bois)

CONTRAINTES : Energie, Type de bois, de Systèmes, réglages,


affûtages

ARBRES SUR PIEDS TOUS BOIS COUPES


TRONCS, DECOUPÈS
BRANCHES, ARBRES ABATTUS

TOUS SYSTEMES à dents, tranchants, gouges

FONCTION D’USAGE : Tronçonner du bois

« CONTRAINTES »
Energie Humaine
Dureté du bois, Normes de sécurités obligatoires
Réglages, couple maxi, Graissage, tension chaîne
Affûtage des gouges

Air
Essence + Huile
Puissance mecanique

ARBRES SUR PIEDS


TRONCS
BRANCHES ARBRES

SYSTEME DE LA SCIE A CHAINE ET GOUGES *


* (Tronçonneuse à bois)
Diagramme des fonctions techniques d’une tronçonneuse à bois

La Tronçonneuse à bois
Exemple 044 STIHL

Démarrer le Enflammer la Chauffer les Atténuer la Eviter une Guider la Lubrifier


moteur charge poignées pollution et le accélération chaîne la chaîne
A1 combustible bruit intempestive

Mélanger le Brûler le
carburant et le mélange en Diminuer les Embrayer la Découper
comburant restituant de vibrations chaîne des copeaux
l’énergie A12

Alternateur et Double
Lanceur à retour Allumage circuit de Pot de détente gachette Guide Pompe à
automatique électronique chauffage catalytique d’accéléra- rigide huile
teur

Carburateur à Bloc moteur et Embrayage Gouges de la


membranes toutes équipage mobile Silent-bloc centrifuge chaîne
positions

Doc.original JCD 2007


NIVEAU A 0 ETUDE DE A 8

Le frein de chaîne à déclenchement automatique et ou volontaire

Energie Humaine ou cinétique de la poignée


Puissance du Rebond - Normes admises
Etalonnage des Ressorts de déclanchement et
Freinage
Entrefer Bol-Collier de frein

Couple Moteur
Energie Cinétique de la
Chaîne et du Pignon

LA CHAINE AVANCE A
20,7 m/seconde

SYSTEMES du Frein de Chaîne Automatique


NIVEAU A 2 Analyse fonctionnelle de A 83

On peut développer l’analyse fonctionnelle de A 83 : On aura sous forme


graphique, les relations fonctionnelles « des différents leviers » entre eux.

Contraintes

Pertes

Energie

MOE : Force des MOS : Force des


leviers au repos leviers en action

Vue
schématique
des leviers et
de leur
connections
II- Etude technique et technologique de A 83
a) Description et fonctionnement d’un frein de chaîne de tronçonneuse

Depuis début 1983, ( puis NORME EN 608) dans un soucis de sécurité maximum, la loi impose au
système de la tronçonneuse à bois d’avoir un sous-système d’arrêt de la chaine en moins d’un 10ème de
seconde (La vitesse moyenne d’avancement de la chaîne est généralement située aux environs de 20 m/s)
Cet arrêt de la chaîne doit survenir suite à une force ou réaction intempestive qui risque de faire
échapper la maîtrise de l’engin à son opérateur.
Depuis son obligation par la loi, la plupart des fabricants ont rendu ce système automatique.
Le principe de fonctionnement est donc naturellement basé sur l’utilisation de cette force intmpestive en
force de réaction / déclenchement d’un système de frein.
L’observation des différentes pièces du système est importante pour expliquer son fonctionnement.
La poignée « de protection et de frein » devient le déclancheur du système .
Cette poignée s’articule sur son axe x, elle a une liberté de rotation vers l’arrière de qq degrés.
Lors de l’utilisation anormale de la tronçonneuse (volontaire ou involontaire) d’un choc (tel que le rebond),
la poignée (1) est projetée par une force de réaction vers l’arrière, ce qui engendre instantanément une force
de réaction * de la poignée vers l’avant. Cette poignée agit comme un bras de levier.
Cette réaction délanche la came (7) et l’ensemble du système de frein, où on peut répertorier 3 leviers ou
bras de leviers suplémentaires (7, 2, 3).
Cette denière réaction est dûe à l’action d’un puissant ressort (5)

Liste des pièces/ schéma concernant


la STIHL 044

On note qu’à ce jour certains constructeurs (Stihl*, Husqvarna**)ont installé deux freins de chaîne
plus ou moins automatique sur quelques modèles.
*Stihl avec la 036 QS double frein sur l’accélérateur.
**Husqvarna avec la double frein sr la poignée arrière.
b) représentation géométrique des leviers

c) Analyse des leviers constituants ce système


A O B Equilibre des
forces :
AOB
F
R
Idem pour
EOF
O C F
OCD
D
R

R
O B

OBG
G
F
c) Rôle des Leviers et du levier à came :
Chaque levier agit pour augmenter une force capable de bloquer la chaîne en moins de 1/1O ème de
seconde, l’ensemble est en « équilibre » sur une came
Ainsi le système permet au frein de chaîne d’être soit :
-en position déclenchée donc actif.
-en position débloqué donc inactif.
A partir de la positioninactive ou de repos, le frein peut être déclenché soit manuellement par appui de la
main sur la poignée, soit automatiquement par inertie de la poignée elle même.

d) Caractéristiques des leviers :


Ce système est composé d’un ensemble de leviers que l’on peut identifier ainsi :
AOB est un levier du premier genre, il capte l’énergie de déclenchement, il fait gagner en
Force, mais son déplacement est court.
EOF est un levier du premier genre, presque symétrique, il transmet directement
l’énergie du ressort de freinage au collier de frein.
OCD est un levier du deuxième genre, il tient le système en équilibre, il fait gagner en
Force, son déplacement est très court.
OBG est un levier du toisième genre, il permet d’armer le frein, le tient dans cette
position, c’est un levier intermitant. Ce type de levier fait perdre en Force mais gagner en déplacement .

e) Bilan de l’ action des forces au niveau de ce système :


A la position débloquée le levier AOB est le capteur déclancheur d’un danger.
L’équilibre ou neutralité du système se fait sur le levier à came OCD.
A la position débloquée on constate que le levier OBG forme un triangle dont l’angle B est situé au dessus
de la base OG.
A la position déclenchée on constate que le levier OBG est rompu sous la force du levier AOB, en effet le
triangle alors formé a son sommet B sous la ligne OG. Cette position permet de libérer le levier EOF.
Ce levier est relié par E au ressort de tension, le levier EOF bascule tire instantanément le collier de frein
par F.
Remarques : le ressort du levier à came n’est pas fixé à B, il a son propre point d’encrage. Les ressorts sont
les « moteurs » du système.
La pièce de liaison BG est un maillon intermèdiaire de chaîne au pas 3/8ème.
La force maxi du ressort de frein est de 17 DaN, l’efficacité du frein est renforcée par le fait que le collier
enserre la cloche d’embrayage sur plus de 360°.

f) Conclusions

Etudes d’anomalies empêchant un fonctionnement normal du système


Toute anomalie touchant un des 4 leviers ou les ressorts du système va engendrer un fonctionnement
intempestif, retardé ou inactif du frein de chaîne, il ne sera donc plus « aux NORMES » prescrites.
RAPPEL DE LA NORME :