Vous êtes sur la page 1sur 25

ENQUÊTE D’OPINION

SUR LA MÉMOIRE DE L’ANCIEN CAMP DE


CONCENTRATION DE NATZWEILER-STRUTHOF

Décembre 2021
FICHE TECHNIQUE

ÉCHANTILLONS DATE DE TERRAIN MÉTHODE

1 027 personnes, constituant un échantillon Du 19 au 29 novembre 2021. Échantillon interrogé par Internet via
national représentatif de la population française l’Access Panel Online d’Ipsos.
âgée de 18 ans et plus.
Méthode des quotas :
339 personnes vivant dans le Grand Est,
sexe, âge, profession de la personne
constituant un échantillon représentatif de la
interrogée, catégorie d’agglomération,
population du Grand Est âgée de 18 ans et plus.
région, ancienne région (pour le
349 personnes vivant en Alsace, constituant un Grand Est) et département (pour
échantillon représentatif de la population l’Alsace)
alsacienne âgée de 18 ans et plus.

Enquête réalisée pour Note de lecture : tous les résultats sont exprimés en pourcentage (%)
Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion ». Ce rapport a été relu par Mathieu Gallard,
Directeur de clientèle (Ipsos Public Affairs).
2 ‒ ©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
1 LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE
DE L’ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION DE
NATZWEILER-STRUTHOF
L’IMPORTANCE DE TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
Question : « Selon vous, dans quelle mesure est-il important de transmettre la mémoire des déportés (résistants, juifs, tziganes, homosexuels, etc.)
aux jeunes générations dans la France d’aujourd’hui ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST HABITANTS D’ALSACE

% « PRIORITAIRE/IMPORTANT… » : 93 % « PRIORITAIRE/IMPORTANT… » : 92 % « PRIORITAIRE/IMPORTANT… » : 93

52 6 2 61

37 36
43

50
55 57

% « SECONDAIRE/PAS UTILE »:7 % « SECONDAIRE/PAS UTILE »:8 % « SECONDAIRE/PAS UTILE »:7

C’EST PRIORITAIRE C’EST IMPORTANT, MAIS PAS PRIORITAIRE C’EST SECONDAIRE CE N’EST PAS UTILE
©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
L’IMPORTANCE DE TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS – DÉTAILS AU NIVEAU NATIONAL
Question : « Selon vous, dans quelle mesure est-il important de transmettre la mémoire des déportés (résistants, juifs, tziganes, homosexuels, etc.)
aux jeunes générations dans la France d’aujourd’hui ? »
(base: ensemble de l’échantillon) % « PRIORITAIRE/IMPORTANT… »
France entière 43 50 52 93
Selon l’âge
Moins de 35 ans 45 45 7 3 90
De 35 à 59 ans 41 52 43 93
60 ans et plus 46 49 41 95
Selon la catégorie socio-professionnelle
Cadres 50 45 32 95
Professions intermédiaires 39 53 8 92
Employés et ouvriers 41 49 6 4 90
Retraités 45 51 31 96
Selon le niveau de diplôme
Inférieur au Baccalauréat 43 48 5 4 91
Baccalauréat 46 50 31 96
Supérieur au Baccalauréat 42 50 62 92

C’EST PRIORITAIRE C’EST IMPORTANT, MAIS PAS PRIORITAIRE C’EST SECONDAIRE CE N’EST PAS UTILE
©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
L’IMPORTANCE DE TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
ÉLÉMENTS DE LANGAGE PROPOSÉS PAR L’ONACVG :

• A la lecture de ces données, l’homogénéité des réponses est particulièrement frappante. En effet, 93%
de la population française estime que transmettre la mémoire des déportés aux jeunes générations est
prioritaire ou important.

• La part des répondants considérant que cet enjeu est important mais pas prioritaire est majoritaire en
Alsace et dans le Grand Est.

• A noter que les moins de 35 ans sont certes plus nombreux à considérer que la transmission de cette
mémoire est secondaire, voire n’est pas utile, mais ils représentent également une part non
négligeable des réponses présentant le travail de mémoire comme « prioritaire ». Cette polarité est
relativement classique concernant cette tranche d’âge.

 La politique des publics élaborée par l’ONACVG prend ainsi toute son important en raison de cette
polarisation et vise à fédérer les moins de 35 ans autour d’une mémoire et de valeurs communes.

 Ainsi, les équipes de médiation proposent une offre pédagogique adaptée aux besoins de l’ensemble
des publics, en organisant des ateliers pédagogiques à destination des scolaires, des visites guidées
inclusives et accessibles au plus grand nombre ou encore des expositions temporaires thématisées.
©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES ENJEUX LIÉS À LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
Question : « Et selon vous, pourquoi la transmission de la mémoire des déportés aux jeunes générations est-elle un sujet important ? »
(base: à ceux qui pensent qu’il est important de transmettre la mémoire des déportés)
Deux réponses possibles – Total supérieur à 100.

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST HABITANTS D’ALSACE

Pour ne pas reproduire les erreurs


du passé 57 54 59

Pour se souvenir et honorer


les combattants et les victimes 40 42 36

Pour mieux comprendre le passé 29 31 31

Pour aider à mieux vivre ensemble 19 17 18

Pour construire une mémoire


nationale commune 15 11 11

Pour construire une mémoire


européenne commune
10 10 13

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES ENJEUX LIÉS À LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS – DÉTAILS AU NIVEAU NATIONAL
Question : « Et selon vous, pourquoi la transmission de la mémoire des déportés aux jeunes générations est-elle un sujet important ? »
(base: à ceux qui pensent qu’il est important de transmettre la mémoire des déportés)
Deux réponses possibles – Total supérieur à 100.

SELON L’ÂGE… SELON LA CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE SELON LE NIVEAU DE DIPLÔME


EN % FRANCE ENTIÈRE MOINS 60 ANS PROFESSIONS EMPLOYÉS INFÉRIEUR SUPÉRIEUR
35-59 ANS CADRES RETRAITÉS BACCALAURÉAT
DE35 ANS ET PLUS INTERMÉDIAIRES OUVRIERS AU BAC AU BAC

Pour ne pas reproduire les erreurs du passé 57 53 59 58 66 58 54 57 51 52 62


Pour se souvenir et honorer les combattants
40 45 37 39 44 32 42 39 44 47 35
et les victimes
Pour mieux comprendre le passé 29 27 30 30 29 33 31 30 28 29 30

Pour aider à mieux vivre ensemble 19 24 19 15 21 21 17 14 18 17 20

Pour construire une mémoire nationale commune 15 16 13 16 12 16 14 17 15 17 15


Pour construire une mémoire européenne
10 7 10 13 12 9 8 12 9 6 13
commune

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES ENJEUX LIÉS À LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE DES DÉPORTÉS
AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
ÉLÉMENTS DE LANGAGE PROPOSÉS PAR L’ONACVG :

• De même, l’ensemble des réponses est relativement homogène. La transmission de cette mémoire
apparait importante pour « ne pas reproduire les erreurs du passé » en priorité mais également pour
« se souvenir et honorer les combattants et les victimes ». A contrario, la construction d’une mémoire
nationale commune ou une mémoire européenne commune ne constituent pas un réel enjeu pour les
répondants.

• Si le travail de mémoire est globalement reconnu par les participants au sondage, nous constatons
une marge de progression sur la connexion entre la transmission de ces mémoires et les enjeux de
citoyenneté. En effet, seuls 19% estiment que ces problématiques mémorielles permettent de « mieux
vivre ensemble ».

 Au regard de cet enjeu, plusieurs actions sont proposées tels que des ateliers pédagogiques autour du
lien entre racisme et préjugés. Cette activité intègre un travail de définition de ces deux notions, une
visite du camp et une étude de cas à travers le parcours de sportifs déportés victimes de
discrimination et racisme pendant la Seconde Guerre mondiale et aujourd’hui. Ces ateliers visent à
déconstruire les préjugés racistes et leur mécanique de diffusion auprès des plus jeunes, pour les
prémunir contre les discours de haine menant à la violence.

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES CANAUX LES PLUS EFFICACES POUR TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES
DÉPORTÉS AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
Question : « Et selon vous, quels sont les meilleurs canaux pour assurer la transmission de la mémoire des déportés de la Seconde Guerre mondiale
aux jeunes générations ? »
(base: ensemble de l’échantillon) - Deux réponses possibles – Total supérieur à 100.

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST HABITANTS D’ALSACE

Les lieux de mémoire, les sites d'anciens camps


de concentration et d'extermination 51 55% chez ceux
qui ont déjà visité
52 53
un ancien camp
Les témoignages des déportés 37 40 39
Le cinéma documentaire 26 22 21
Les musées 23 21 27
La littérature scientifique, les livres d'historiens 14 11 10
Les contenus historiques sur les réseaux
sociaux (Youtube, Facebook, Instagram, etc.)
13 16 15
Le cinéma de fiction 11 11 11

La littérature de fiction 3 2 2

Autre 5 3 3

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES CANAUX LES PLUS EFFICACES POUR TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES
DÉPORTÉS AUX JEUNES GÉNÉRATIONS– DÉTAILS AU NIVEAU NATIONAL
Question : « Et selon vous, quels sont les meilleurs canaux pour assurer la transmission de la mémoire des déportés de la Seconde Guerre mondiale
aux jeunes générations ? »
(base: ensemble de l’échantillon) - Deux réponses possibles – Total supérieur à 100.

SELON L’ÂGE… SELON LA CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE SELON LE NIVEAU DE DIPLÔME


EN % FRANCE ENTIÈRE MOINS 60 ANS PROFESSIONS EMPLOYÉS INFÉRIEUR SUPÉRIEUR
35-59 ANS CADRES RETRAITÉS BACCALAURÉAT
DE35 ANS ET PLUS INTERMÉDIAIRES OUVRIERS AU BAC AU BAC

Les lieux de mémoire, les sites d'anciens camps


51 42 50 60 47 54 46 63 53 49 51
de concentration et d'extermination
Les témoignages des déportés 37 31 42 36 48 30 36 36 38 39 36

Le cinéma documentaire 26 25 25 28 23 29 24 27 24 26 26

Les musées 23 23 23 24 26 23 24 22 28 23 21

La littérature scientifique, les livres d'historiens 14 11 13 17 11 15 13 17 14 12 15


Les contenus historiques sur les réseaux sociaux
13 19 11 12 9 11 16 11 14 14 13
(Youtube, Facebook, Instagram, etc.)
Le cinéma de fiction 11 19 12 5 10 12 14 5 8 12 13

La littérature de fiction 3 5 2 2 1 5 3 2 1 4 3

Autre 5 2 5 6 6 3 4 5 2 4 6

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LES CANAUX LES PLUS EFFICACES POUR TRANSMETTRE LA MÉMOIRE DES
DÉPORTÉS AUX JEUNES GÉNÉRATIONS
ÉLÉMENTS DE LANGAGE PROPOSÉS PAR L’ONACVG :

• Les lieux de mémoire tels que l’ancien camp de Natzweiler-Struthof sont considérés par plus de la
moitié des répondants comme le principal vecteur de transmission mémorielle. Les témoignages des
déportés sont également reconnus comme essentiels. A l’heure de la disparition des témoins, le rôle
des lieux de mémoire et des actions pédagogiques est d’autant plus primordial.

• A noter que les moins de 35 ans sont particulièrement touchés par les contenus historiques sur les
réseaux sociaux (Youtube, Facebook, Instagram) ainsi que le cinéma de fiction.

 Afin de transmettre la parole d’anciens déportés du camp, les équipes de médiation travaillent sur un
projet d’audioguide dont une grande partie du texte écouté sera constituée de témoignages.

 De même, des opérations innovantes sont menées en terme de transmission mémorielle, tant du point
de vue des contenus numériques que du renouvellement des pratiques de médiation. Par exemple,
l’ouverture du site à des Youtubeurs reconnus permet de toucher le jeune public tout en développant
un nouveau discours.

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
2
LA PERCEPTION PAR LE PUBLIC DE
L'ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION
NATZWEILER-STRUTHOF
LA CONNAISSANCE DES CAMPS DE CONCENTRATION OU D’EXTERMINATION NAZIS
Question : « Avez-vous déjà visité un ancien camp de concentration ou d’extermination nazi ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST

Selon l’âge
Moins de 35 ans 29 71
De 35 à 59 ans 22 78
48 52
60 ans et plus 29 71
26 Selon la catégorie socio-professionnelle
Cadres 25 75
Professions intermédiaires 24 76 HABITANTS D’ALSACE
Employés et ouvriers 21 79
74
Retraités 33 67
33
Selon le niveau de diplôme
Inférieur au Baccalauréat 26 74
67
Baccalauréat 23 77

Supérieur au Baccalauréat 27 73
OUI NON

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LA CONNAISSANCE DE L’EXISTENCE D’UN CAMP DE CONCENTRATION
SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
Question : « D’après ce que vous en savez, est-ce qu’il y a eu durant la Seconde Guerre mondiale un camp de concentration sur le territoire français actuel ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST

Selon l’âge
Moins de 35 ans 56 22 22 14
De 35 à 59 ans 60 16 24 10
60 ans et plus 71 9 20
22 Selon la catégorie socio-professionnelle 76
Cadres 59 20 21
Professions intermédiaires 63 16 21 HABITANTS D’ALSACE
16 62
Employés et ouvriers 55 19 26
9
Retraités 74 7 19 4
Selon le niveau de diplôme
Inférieur au Baccalauréat 58 13 29

Baccalauréat 59 17 24 87
Supérieur au Baccalauréat 66 16 18
OUI NON VOUS NE SAVEZ VRAIMENT PAS

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LA NOTORIÉTÉ DE L'ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION
NATZWEILER-STRUTHOF
Question : « Et avez-vous déjà entendu parler de l’ancien camp de concentration du Natzweiler-Struthof ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST

Selon l’âge
Moins de 35 ans 35 65 25
De 35 à 59 ans 32 68
60 ans et plus 50 50

Selon la catégorie socio-professionnelle 75


39 Cadres 37 63
Professions intermédiaires 37 63 HABITANTS D’ALSACE
61
Employés et ouvriers 29 71
8
Retraités 53 47
Selon le niveau de diplôme
Inférieur au Baccalauréat 37 63

Baccalauréat 32 68 92
Supérieur au Baccalauréat 42 58
OUI NON

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LA VISITE DE L'ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION
NATZWEILER-STRUTHOF
Question : « Et avez-vous déjà visité le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof ? »
(base: à ceux qui ont entendu parler de l’ancien camp de concentration du Natzweiler-Struthof)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST

Selon l’âge Soit 45% de


l’ensemble des
Moins de 35 ans 36 64 habitants du grand Est
Soit 13% de l’ensemble 40
des Français De 35 à 59 ans 31 69
60 ans et plus 35 65 60
Selon la catégorie socio-professionnelle
Cadres 34 66
34 Professions intermédiaires 27 73 HABITANTS D’ALSACE
Employés et ouvriers 33 67
Soit 64% de
Retraités 37 63 l’ensemble des
66 30 Alsaciens
Selon le niveau de diplôme
Inférieur au Baccalauréat 39 61
70
Baccalauréat 35 65

Supérieur au Baccalauréat 31 69
OUI NON

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
L’ASPECT LE PLUS IMPORTANT DANS LA VISITE DE L’ANCIEN CAMP
DE CONCENTRATION NATZWEILER-STRUTHOF
Question : « Qu’est-ce qui, selon vous, est l’aspect le plus important dans la visite de cet ancien camp de concentration ou d’extermination nazi ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

FRANCE ENTIÈRE HABITANTS DU GRAND EST HABITANTS D’ALSACE

L’aspect de témoignage historique :


prouver l’existence des camps 37 39 36

L’aspect mémoriel :
se recueillir, rendre hommage aux victimes 32 33 35

L’aspect pédagogique :
transmettre et éduquer
31 28 29

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
L’ASPECT LE PLUS IMPORTANT DANS LA VISITE DE L’ANCIEN CAMP
DE CONCENTRATION NATZWEILER-STRUTHOF – DÉTAILS AU NIVEAU
NATIONAL
Question : « Qu’est-ce qui, selon vous, est l’aspect le plus important dans la visite de cet ancien camp de concentration ou d’extermination nazi ? »
(base: ensemble de l’échantillon)

SELON L’ÂGE… SELON LA CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE SELON LE NIVEAU DE DIPLÔME


FRANCE
EN %
ENTIÈRE MOINS 60 ANS PROFESSIONS EMPLOYÉS INFÉRIEUR SUPÉRIEUR
35-59 ANS CADRES RETRAITÉS BACCALAURÉAT
DE35 ANS ET PLUS INTERMÉDIAIRES OUVRIERS AU BAC AU BAC

L’aspect de témoignage historique :


37 27 39 44 33 34 37 43 41 32 38
prouver l’existence des camps

L’aspect mémoriel :
32 37 29 30 24 30 32 32 35 35 28
se recueillir, rendre hommage aux victimes

L’aspect pédagogique :
31 36 32 26 43 36 31 25 24 33 34
transmettre et éduquer

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LA PERCEPTION PAR LE PUBLIC DE L'ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION
NATZWEILER-STRUTHOF
ÉLÉMENTS DE LANGAGE PROPOSÉS PAR L’ONACVG :

• Plus d’un quart des répondants a déjà visité un camp de concentration ou d’extermination nazi, ce qui
indique un intérêt relativement fort de la part des publics pour ce type de lieux de mémoire. Leurs
intentions peuvent être néanmoins diverses, allant du dark tourism (intérêt pour les lieux macabres) à
un véritable souci de mémoire. C ’est pourquoi, il convient de transmettre une vision historiquement
fiable du lieu tout en faisant écho aux enjeux citoyens actuels.

• Si 62% des répondants indiquent connaître l’existence d’un camp de concentration sur le territoire
français pendant la Seconde Guerre mondiale, une nuance peut être apportée en raison de
l’amalgame souvent fait entre les camps d’internement et les camps d’extermination. En revanche, les
habitants du Grand Est et de l’Alsace sont particulièrement sensibilisés à ce sujet, en raison de
l’histoire du territoire pendant la Seconde Guerre mondiale.

• 39% des répondants connaissent le site du Struthof, particulièrement les 60 ans et +, retraités et d’un
niveau de diplôme supérieur au baccalauréat. Le site est connu en grande majorité à l’échelle locale
(Grand Est et Alsace). A l’échelle de la France, 13%des répondants ont déjà visité ce Haut Lieu de la
Mémoire Nationale.

 Le principal enjeu de l’ONACVG cible donc le jeune public et vise à faire connaître le site au niveau
national, notamment par sa programmation 2022.
©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
LA PERCEPTION PAR LE PUBLIC DE L'ANCIEN CAMP DE CONCENTRATION
NATZWEILER-STRUTHOF
ÉLÉMENTS DE LANGAGE PROPOSÉS PAR L’ONACVG :

• De manière générale, les répondants estiment que le plus important dans la visite de cet ancien camp
de concentration est l’aspect de témoignage historique, avec la volonté de prouver l’existence de ces
camps durant la seconde Guerre mondiale. Cela répond notamment au développement des thèses
négationnistes constaté ces dernières années.

• Pour les moins de 35 ans, les enjeux mémoriel et pédagogique sont particulièrement importants, avec
une volonté de se recueillir, de rendre hommage aux victimes et de transmettre leurs mémoires.

 Afin de répondre à l’ensemble de ces besoins, une programmation valorisant ce lieu de mémoire est
organisée autour de plusieurs items : actions pédagogiques (avec des projets franco-allemands),
cérémonies et temps commémoratifs, expositions temporaires ou encore des évènements culturels et
conférences.

©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
ANNEXES
NOS ENGAGEMENTS
Codes professionnels, certification qualité, conservation et protection des données
Ipsos est membre des organismes professionnels français et La durée de conservation des données personnelles des
européens des études de Marché et d’Opinion suivants : personnes interviewées dans le cadre d’une étude est, à moins
SYNTEC (www.syntec-etudes.com ), Syndicat professionnel d’un engagement contractuel spécifique :
des sociétés d’études de marché en France • de 12 mois suivant la date de fin d’une étude Ad Hoc
• de 36 mois suivant la date de fin de chaque vague
ESOMAR (www.esomar.org ), European Society for Opinion d’une étude récurrente
and Market Research,

Ipsos France s’engage à appliquer le code ICC/ESOMAR des


études de Marché et d’Opinion. Ce code définit les règles Ipsos France est certifiée ISO 20252 : Market Research par
déontologiques des professionnels des études de marché et établit AFNOR Certification
les mesures de protection dont bénéficient les personnes interrogées. • Ce document est élaboré dans le respect de ces
codes et normes internationales. Les éléments
Ipsos France s’engage à respecter les lois applicables. Ipsos a techniques relatifs à l’étude sont présents dans le
désigné un Data Protection Officer et a mis place un plan de descriptif de la méthodologie ou dans la fiche
conformité au Règlement Général sur la Protection des Données technique du rapport d’étude.
(Règlement (UE) 2016/679). Pour plus d’information sur notre
politique en matière de protection des données personnelles : • Cette étude a été réalisée dans le respect de ces
https://www.ipsos.com/fr-fr/confidentialite-et-protection-des-donnees- codes et normes internationales
personnelles

23 ‒ ©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
FIABILITÉ DES RÉSULTATS :
ÉTUDES AUTO-ADMINISTRÉES ONLINE
La fiabilité globale d’une enquête est le résultat du contrôle de toutes les composantes d’erreurs, c’est
pourquoi Ipsos impose des contrôles et des procédures strictes à toutes les phases d’une étude.

EN AMONT DU RECUEIL Suivi du terrain : La collecte est suivie et contrôlée (lien


Echantillon : structure et représentativité exclusif ou contrôle de l’adresse IP, pénétration, durée
d’interview, cohérence des réponses, suivi du comportement du
Questionnaire : le questionnaire est rédigé en suivant une panéliste, taux de participation, nombre de relances,…).
norme de rédaction comprenant 12 standards obligatoires. Il est
relu et validé par un niveau senior puis envoyé au client pour
validation finale. La programmation (ou script du questionnaire) EN AVAL DU RECUEIL
est testée par au moins 2 personnes puis validée. Les résultats sont analysés en respectant les méthodes
d’analyses statistiques (intervalle de confiance versus taille
LORS DU RECUEIL d’échantillon, tests de significativité). Les premiers résultats sont
systématiquement contrôlés versus les résultats bruts issus de
Échantillonnage : Ipsos impose des règles d’exploitation très la collecte. La cohérence des résultats est aussi contrôlée
strictes de ses bases de tirages afin de maximiser le caractère (notamment les résultats observés versus les sources de
aléatoire de la sélection de l’échantillon: tirage aléatoire, taux de comparaison en notre possession).
sollicitation, taux de participation, abandon en cours, hors
cible… Dans le cas d’une pondération de l’échantillon (méthode de
calage sur marges), celle-ci est contrôlée par les équipes de
traitement (DP) puis validée par les équipes études.

24 ‒ ©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre 2021
A PROPOS D’IPSOS GAME CHANGERS
Ipsos est le troisième Groupe mondial des études. Avec une Dans un monde qui évolue rapidement, s’appuyer sur des
présence effective sur 90 marchés, il emploie plus de 18 000 données fiables pour prendre les bonnes décisions n’a jamais
salariés et a la capacité de conduire des programmes de été aussi important.
recherche dans plus de 100 pays.
Chez Ipsos, nous sommes convaincus que nos clients
Nos professionnels des études, analystes et scientifiques ont cherchent plus qu’un simple fournisseur de données. Ils ont
construit un groupe solide autour d’un positionnement unique besoin d’un véritable partenaire qui leur procure des
multi-expertises – études marketing, opinion, citoyens, patients, informations précises et pertinentes, et les transforme en
gestion de la relation clients/employés. Nos 75 solutions sont connaissances pour leur permettre de passer à l’action.
basées sur des données primaires issues de nos enquêtes, de
la surveillance des médias sociaux et de techniques Voilà pourquoi nos experts, curieux et passionnés, délivrent les
qualitatives ou d'observation. mesures les plus exactes pour en extraire l’information qui
permettra d’avoir une vraie compréhension de la Société, des
“Game Changers” – notre slogan– résume notre ambition Marchés et des Gens.
d'aider nos 5 000 clients à naviguer plus facilement dans notre
monde en profonde mutation. Nous mêlons notre savoir-faire au meilleur des sciences et de
la technologie, et appliquons nos quatre principes de sécurité,
Founded in France in 1975, Ipsos is listed on the Euronext Paris simplicité, rapidité et de substance à tout ce que nous
since July 1st, 1999. The company is part of the SBF 120 and the produisons.
Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement Service
(SRD). Pour permettre à nos clients d’agir avec plus de rapidité,
d’ingéniosité et d’audace.
ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP
La clef du succès se résume par une vérité simple :
www.ipsos.com
« YOU ACT BETTER WHEN YOU ARE SURE* »

25 ‒ ©Ipsos pour le memorial Struthof – Enquête d’opinion sur la mémoire des camps de concentration en France – Décembre
*Pour prendre
2021 les bonnes décisions, il faut être sûr.

Vous aimerez peut-être aussi