Vous êtes sur la page 1sur 4

Les actionneurs mécaniques 

:
1. Intr : les Actionneurs permettent de transformer l’énergie reçue en un
phénomène physique, fournit un travail modifie le comportement ou l’état
d'un système (déplacement, dégagement de chaleur, émission de
lumière ...).

Les actionneurs sont généralement utilisés dans des applications industrielles ou de


fabrication et peuvent être utilisés dans des éléments tels que les moteurs, les pompes, les
interrupteurs et les vannes. Dans le domaine de l'ingénierie, les actionneurs sont
fréquemment utilisés comme mécanismes pour introduire un mouvement, ou pour serrer un
objet de manière à empêcher tout mouvement.

Les actionneurs mécaniques sont utilisés comme mécanisme pour


transformer un mouvement mécanique (souvent rotatif) en mouvement
linéaire ou, à l'aide d'un engrenage, en mouvement rotatif à une vitesse
différente. Ces actionneurs font généralement partie d'un système plus
vaste qui comprend une commande électrique, des interconnexions
mécaniques et des dispositifs de rétroaction pour contrôler le mouvement
de plusieurs dispositifs. Les actionneurs mécaniques linéaires
fonctionnent par conversion du mouvement rotatif en mouvement linéaire.
La conversion se fait généralement par quelques types de mécanismes
simples.

Vis :

Les actionneurs à vis, à vis à billes et à vis à rouleaux fonctionnent tous


sur le principe d'une machine simple connue sous le nom de vis. En
faisant tourner l'écrou de l'actionneur, l'arbre de la vis se déplace en ligne.
En déplaçant l'arbre de la vis, l'écrou tourne.
Roue et essieu :

Les actionneurs à crémaillère, à chaîne, à courroie, à chaîne rigide et à


courroie rigide fonctionnent sur le principe de la roue et de l'essieu. En
faisant tourner une roue/un axe (par exemple, un tambour, un engrenage,
une poulie ou un arbre), un élément linéaire (par exemple, un câble, une
crémaillère, une chaîne ou une courroie) se déplace. En déplaçant
l'élément linéaire, la roue/l'axe tourne.

Avantages :

^Ils sont moins coûteux.

Ils peuvent être renouvelés.

Aucune source d'énergie n'est nécessaire. Ils ont une source d'énergie
autonome.

Comportement identique en cas d'extension ou de rétraction.

Inconvénients :

Fonctionnement manuel uniquement. Pas d'automatisation.


2. Principe de fonctionnement
3. Classification
On peut classer les actionneurs suivant différents critères :

 énergie utilisée
 phénomène physique utilisable
 principe mis en œuvre
4. Application
Le développement de l’automatisation spécifique dans l’industrie a provoqué une croissance
exponentielle de l’utilisation des actionneurs et composants d'automatisation, et notamment dans
le domaine :

 Automobile : concevoir des produits conformes à toutes les normes s'appliquant au


secteur automobile. Cela s'applique à une vaste gamme de composants d'automatisme
couvrant des normes telles que CNOMO, DIN, ISO, VDMA, NAAMS, etc.
 Électronique : répondre à certaines applications parmi les plus exigeantes (ex : contrôle
des mouvements, températures et fluides). Cela avec une vaste gamme de produits standard
et spécifiques à l'industrie, ex. : composants à vide poussé & à nettoyage par voie humide,
thermo-refroidisseurs, ioniseurs, préparation d'air propre & transfert de salle blanche, et bien
d'autres produits spécialisés.
 Médical : des fabricants de médicaments aux fabricants d'instrumentation avec toujours
plus d'intérêt pour les solutions miniaturisées et économes en énergie.
 Alimentaire : avec l'application de solutions innovantes dans le respect de la stricte
règlementation des productions alimentaires et de leur conditionnement.

5. Exemples d’actionneurs
Les actionneurs mécaniques les plus couramment utilisés, ces actionneurs génèrent un
mouvement à partir d'une énergie mécanique transmise par un fluide gazeux ou
liquide :
 La vis convertie le mouvement rotatif du moteur électrique en mouvement
linéaire de l'écrou. Cet écrou est raccordé mécaniquement à la tige de
l'actionneur. La capacité de charge dépend du type, du diamètre et du pas de la
vis.
 Les moteurs : Le moteur électrique permet d’obtenir des mouvements en
rotation par le biais de l’axe de sortie du moteur. Cependant, à l’aide d’un
système mécanique (crémaillère par exemple), ce mouvement circulaire peut
être transformé en un mouvement rectiligne. Exemples d’application : les
robots programmables

 vérin (compresseur)
 hydraulique (pompe)
 travail d’action mécanique (Vérins à vis)
6. fiabilité
Actuator and its Different Types - Mechanical Solutions (mechlectures.com)

Vous aimerez peut-être aussi