Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercices sur les cycles standards des moteurs à combustion interne

LE CYCLE D’OTTO p
T
3
Rapport de compression : ( ⁄ ) ( ⁄ ) 3

Rapport d’explosion : ( ⁄ ) ( ⁄ ) 2
2 4
4
Rapport des chaleurs spécifiques : ( ⁄ ) 1
1 v s

Paramètres d’état aux points saillants : Données :

2: ⁄

3:

4: ( )

Calculs énergétiques et rendement :

Quantité de chaleur fournie à l’air : ( ) ( ) ( )

Quantité de chaleur rejetée par l’air : ( ) ( )

Travail spécifique net (application de premier principe à l’ensemble du cycle) : ( )( )

Rendement thermique : ⁄ ( )⁄ ( ⁄ )

Remarque : Le travail peut également être calculé en utilisant l’expression de définition ∫ ( ) ⁄( ) le long de la
détente et de la compression isentropiques, on aura ainsi :

Ou encore en appliquant le premier principe à chacun des deux processus isentropiques, on aura alors :

( ) ( ) ( ) ( )

Vérifier que toutes ces approches aboutissent à la même expression du travail spécifique.

Pression moyenne effective : Elle est définie comme le rapport du travail sur la cylindrée du moteur :

( ) ( )( )
( ) . / ( ) ( )
. /

( )( ) ( )( )
( ) ( )
( ) ( ) ( ) ( )

………………………………………………………………………………………….

Exercice 1 : Un cylindre moteur avec un alésage de 250 mm et une course de 375 mm opère selon le cycle d’Otto. Le volume
3
mort est de 0.00263 m . La pression et la température en début de compression sont de 1 bar et 50 °C respectivement. Si la
pression maximale doit être limitée à 25 bars, calculer :
a- Le rendement théorique du cycle ; b- La pression moyenne effective du moteur.
Exercice 2 : La pression et la température minimales dans un cycle d’Otto sont de 100 kPa et 27 °C respectivement. La quantité
de chaleur fournie à l’air par cycle est de 1500 kJ/kg.
a- Déterminer les pressions et températures aux quatre points saillants du cycle.
b- Calculer le travail spécifique et le rendement thermique du cycle pour un rapport de compression .
Prendre pour l’air : ⁄ et

Exercice 3 : Un cycle d’Otto a un rapport de compression de 6, la pression minimale dans le cycle est de 0.1 MPa. Le cycle opère
entre les températures limites et . (a) Calculer la température et la pression après la détente
isentropique, (b) vu que les valeurs obtenues en (a) sont largement au-dessus des conditions minimales ( ), on se propose
de laisser la détente se poursuivre jusqu’au point 5 correspondant à . Quel processus sera nécessaire pour
compléter le cycle ? Comment appelle-t-on un tel cycle ? (c) De quel pourcentage le rendement du cycle a-t-il été amélioré ?

3
Exercice 4 : Un moteur opérant selon le cycle d’Otto a un volume de 0.45 m , une pression de 1 bar et une température de 30 °C
en début de compression. La pression atteint 11 bars en fin de compression. La quantité de chaleur fournie au fluide à volume
constant est de 210 kJ par cycle. Déterminer :
(a) Les pressions, températures et volumes aux points saillants du cycle.
(b) Le pourcentage que représente le volume mort par rapport au volume total du moteur.
(c) Le rendement thermique du cycle.
(d) La pression moyenne effective.
(e) La puissance théorique développée par le moteur si le nombre de cycles par minute est de 210.

Exercice 5 : (a) Montrer que le rapport de compression correspondant à un travail spécifique maximum pour un cycle d’Otto
opérant entre des températures limites et données, a pour expression :
( )
( )

(b) Déterminer le rendement thermique d’un cycle d’Otto à travail maximum opérant entre la température minimale
et la température maximale , l’air étant utilisé comme fluide moteur. Quel sera le gain de rendement à
réaliser si, dans les mêmes conditions, l’hélium est employé à la place de l’air comme fluide moteur ?
……………………………………………………………………………………………..
p T
3
LE CYCLE DIESEL 2 3

Rapport de compression : ( ⁄ ) 4
Rapport de détente préalable : ( ⁄ ) ( ⁄ ) 2
Rapport de détente : ( ⁄ ) 4
1
On a :
1
v s

Calcul des paramètres d’état aux points saillants du cycle :


1: donnés

2: ⁄

3: ⁄ ( )

4: ( ) ( ⁄ ) ( ) ( )( )

Calculs énergétiques et rendement :

Quantité de chaleur fournie à l’air : ( ) ( ) ( )

Quantité de chaleur rejetée par l’air : ( ) ( )

Rendement thermique : ⁄ ( )⁄ ( ⁄ ) ,( )⁄ ( )-

Considérons le terme ,( )⁄ ( )- intervenant dans l’expression du rendement ci-dessus. Cette dernière s’écrira
alors : . On voit d’après cette expression que si on a , le rendement du cycle diesel sera supérieur à celui du
cycle d’Otto pour le même rapport de compression, et si on a , alors c’est le rendement du cycle d’Otto qui sera supérieur à
celui du cycle diesel pour un même rapport de compression. Pour savoir à quel cas nous avons affaire ici, procédons comme suit :
On sait que , posons : avec (la détente préalable ne représentant qu’une très faible fraction de la détente
dans son ensemble). Ceci nous permet d’écrire les deux développements en série suivants :

( ) ( )

( )
( ) ( ) ( )
Il vient pour :
( )
( ) . / . / ( )
( )
. / . /
Ainsi donc, pour une même valeur du rapport de compression (r), le rendement d’un cycle d’Otto est supérieur à celui d’un cyc le
diesel.
Travail spécifique :
( ) ( ) ( ) ( )
( )

[( )( ) ( ) ( )]

[ ( ) ( )]

Pression moyenne effective :

( ) [ ( ) ( )]
( ) . / ( ) ( )( )
. /

…………………………………………………………………………

Exercice 6 : Un moteur diesel a un rapport de compression et reçoit de la chaleur à pression constante pendant que le
piston parcourt 6% de sa course totale. Calculer le rendement thermique du cycle.

Exercice 7 : Le cylindre d’un moteur à combustion présente une course pour un alésage . Si le
3
volume mort est de 0.0004 m et que l’injection du combustible a lieu à pression constante sur 5% de la course, déterminer le
rendement du moteur en admettant qu’il opère selon le cycle diesel.

Exercice 8 : Calculer le pourcentage de perte de rendement d’un moteur diesel ayant un rapport de compression , si son
rapport de détente préalable passe de 5% à 8%.

Exercice 9 : La pression moyenne effective d’un moteur diesel est de 7.5 bar et son rapport de compression s’élève à 12.5.
Déterminer le pourcentage de la course consacré à la détente préalable qui correspond au déroulement de la combustion, la
pression de l’air au début de la compression étant de 1 bar.

Exercice 10 : les rapports de compression et de détente d’un moteur diesel, mesurés à partir d’un diagramme d’indicateur, sont
de 15.3 et 7.5 respectivement. La pression et la température au commencement de la compression sont de 1 bar et 27 °C.
En considérant le moteur comme idéal, déterminer la pression moyenne effective, le rapport de la pression maximum sur la
pression moyenne effective, ainsi que le rendement thermique du moteur.
Trouver également la consommation de combustible par kWh si le rendement thermique indiqué vaut la moitié du rendement
du cycle idéal, le rendement mécanique étant de 0.8 et le pouvoir calorifique du combustible s’élevant à 42 000 kJ/kg.
…………………………………………………………. 4
p 3 4 T
LE CYCLE A COMBUSTION MIXTE 3
2

Rapport de compression : ( ⁄ )
5
2
Rapport d’explosion : ( ⁄ ) ( ⁄ )
5
Rapport de détente préalable : ( ⁄ ) ( ⁄ ) 1 1
v s
Rapport de détente : ( ⁄ )
Calcul des paramètres d’état aux points saillants du cycle :

1: donnés

2: ⁄

3: ⁄ ( )

4: ( ⁄ ) ( )
5: ( ) ( ⁄ ) ( ⁄ ) ( ⁄ )

Calculs énergétiques et rendement :

Quantité de chaleur fournie à l’air : ( ) ( ) ( ) ( )

( ) ( ) ( )

( ) ( ) ( )

,( ) ( )- ,( ) ( )- ,( ) ( )-
Quantité de chaleur rejetée par l’air : ( ) ( )

Rendement thermique : ⁄ ( ⁄ ) *( )⁄,( ) ( )-+

Travail spécifique : ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
, ( )( ) ( ) ( )-

[ ( ) ( )]

[ ( ) ]

( )
[ ( ) ( ) ]

Pression moyenne effective :


( )
( ) [ ( ) ( ) ]
( ) ( ) ( )( )

……………………………………………………………….
3
Exercice 11 : Le volume balayé dans un moteur diesel opérant selon le cycle à combustion mixte est de 0.0053 m , le volume
3
mort est quant à lui de 0.00035 m . La pression maximale atteinte dans le cylindre est de 65 bars. L’injection de carburant
s’arrête à 5% de la course en phase détente. La température et la pression en début de compression sont de 80 °C et 0.9 bar
respectivement. Déterminer le rendement du cycle.
3
Exercice 12 : Un moteur diesel opérant selon le cycle à combustion mixte a un volume balayé de 0.0085 m et un rapport de
compression de 15. Le combustible a un pouvoir calorifique de 43 890 kJ/kg. Au terme du processus d’admission, l’air est à 1
bar, 100 °C. La pression maximale est de 65 bars et le rapport massique air-combustible est de 21. Calculer pour un cycle idéal le
rendement thermique. On donne ⁄ et ⁄ .

Exercice 13 : Les rapports de compression et de détente d’un moteur opérant selon le cycle à combustion mixte sont de 9 et 5
respectivement. Au début de la compression, la pression et la température sont de 1 bar et 30 °C respectivement. La chaleur
libérée par combustion à pression constante est deux fois plus importante que celle libérée à volume constant. La détente et la
compression sont des polytropiques d’indice . Déterminer :
(a) Les pressions et les températures aux points saillants du cycle ; (b) La pression moyenne effective ; (c) Le rendement du
cycle ; (d) La puissance du moteur, sachant qu’il exécute 8 cycles/s.
Diamètre du cylindre : D = 250 mm ; Course du piston : S = 400 mm.

Vous aimerez peut-être aussi