Vous êtes sur la page 1sur 49

Université Hassan II de Casablanca

Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique ENSET de Mohammedia


Département Génie Electrique
Filière :
« Génie Electrique Option : Systèmes Electriques et Energies
Renouvelables »

Rapport du Projet

Etude Technique et Financière


d’une microcentrale solaire
photovoltaïque

Réalisé Par : Encadré Par :


• BOUFENZI MOHAMMED • Mr. ZEGGAF HICHAM

• SAIDDINE ABDERRAHIM • Mme. ABRA


• TJEB MOHAMED • Mme. ELMAHMOUDI

• HMAITI ABDERRAHMAN

• OUAHDI AMINE
Remerciements

Nous devons remercier dans un premier temps, nos professeurs M. ZAGGAF, Mme.

ABRA et Mme. ELMAHMOUDI d'une manière spéciale et sincère, pour leur

patience, leur disponibilité et surtout leurs judicieux conseils, qui ont contribué à

alimenter notre réflexion, et aussi pour leur soutien et confiance dans notre travail et

la capacité à guider nos idées ont été une contribution inestimable, non seulement

dans le développement de ce projet, mais aussi dans notre formation. Leurs propres

idées, toujours encadrées par leur orientation et leur rigueur, ont été la clé du bon

travail que nous avons accompli ensemble, qui ne peut être conçu sans leur

participation toujours opportune.

On remercie également toute l’équipe pédagogique de l’ENSETM et les intervenants

professionnels responsables de notre formation.


Sommaire

Remerciements-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2
Sommaire --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 3
Liste des figures ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 6
Listes des tableaux --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 7
Introduction ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 8
CHAPITRE 1 : ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 9
ANALYSE FONCTIONNELLE ET PRESENTATION DU PROJET ------------------------------------------------------------------- 9
I. Analyse fonctionnelle --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 10
1. Introduction : ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 10
2. Les étapes de l’analyse fonctionnelle : -------------------------------------------------------------------------------- 10
a. Analyse de besoin : ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 10
b. Identification et caractérisation des Eléments du Milieu Extérieur : --------------------------------------- 11
II. Gestion de Projet sur OPEN ERP -------------------------------------------------------------------------------------------- 12
1. Description générale ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 12

a. Configuration des utilisateurs et leurs droits d’accès----------------------------------------------------------- 12

b. Gestion des ressources OPEN ERP : --------------------------------------------------------------------------------- 13


c. Gestion des tiers --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 13
2. L’organisation de projet sur ODOO ------------------------------------------------------------------------------------- 14
a. Gestion de Projet -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 14
b. Liste des taches ---------------------------------------------------------------------------------------------------------- 14
III. Cadre juridique -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 15
IV. Présentation et description du projet --------------------------------------------------------------------------------- 15
1. localisation du site du projet --------------------------------------------------------------------------------------------- 15
2. Données chiffrées du projet---------------------------------------------------------------------------------------------- 15
3. Sécurisation du site --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 16
a. Clôture et portail--------------------------------------------------------------------------------------------------------- 16
b. Système de vidéosurveillance ---------------------------------------------------------------------------------------- 16
4. Procédures de construction et d’entretien de la centrale solaire ---------------------------------------------- 16
a. La phase chantier -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 16
b. Préparation du site ------------------------------------------------------------------------------------------------------ 17
c. Travaux électriques et protection contre la foudre ------------------------------------------------------------- 17
d. La phase d’exploitation------------------------------------------------------------------------------------------------- 17
e. Entretien du site --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
f. Entretien des modules ------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
5. Analyse de l'environnement --------------------------------------------------------------------------------------------- 18
a. Zone d'étude -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
b. Milieu physique ---------------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
i. Géographie - Topographie ----------------------------------------------------------------------------------------- 18
ii. Occupation du sol ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 18
iii. Géologie ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 19
iv. Climatologie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 19
v. Ensoleillement -------------------------------------------------------------------------------------------------------- 19
CHAPITRE 2: ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 21
SYSTEMES D’INFORMATION GEOGRAPHIQUES ------------------------------------------------------------------------------- 21
I. Description générale de projet : -------------------------------------------------------------------------------------------- 22
II. La carte de notre site sur QGIS---------------------------------------------------------------------------------------------- 24
1. Gestion des couches ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 24
2. Implémentation des couches sur QGIS : ------------------------------------------------------------------------------ 25
a. Couche de la zone site : Douar zone -------------------------------------------------------------------------------- 25
b. Couche des foyers ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 26
c. Couche du Central PV--------------------------------------------------------------------------------------------------- 27
d. Couche des Lignes de transport -------------------------------------------------------------------------------------- 28
e. Analyse AHP sur QGis --------------------------------------------------------------------------------------------------- 28
CHAPITRE 3 : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 30
ETUDE TECHNIQUE ET FINANCIERE ---------------------------------------------------------------------------------------------- 30
I. Type de l’installation PV : ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 31
1. Installation autonome : ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 31
2. La consommation journalière : ------------------------------------------------------------------------------------------ 31
f. Estimation de la puissance crête à installer ----------------------------------------------------------------------- 32
a. Choix de module photovoltaïque ------------------------------------------------------------------------------------ 33
b. Estimation du nombre de panneaux à installer ------------------------------------------------------------------ 33
c. Le choix de tension de sortie de champs photovoltaïques : -------------------------------------------------- 33
d. Dimensionnement du parc batteries : ------------------------------------------------------------------------------ 34
e. Calcul de capacité de parc Batterie --------------------------------------------------------------------------------- 34
f. Dimensionnement du Parc Batterie--------------------------------------------------------------------------------- 35
g. Choix de l’onduleur : ---------------------------------------------------------------------------------------------------- 36
i. Compatibilité en tension : ------------------------------------------------------------------------------------------ 37
ii. Vérification de la plage de fonctionnement : ------------------------------------------------------------------ 38
iii. Vérification de La tension minimale : --------------------------------------------------------------------------- 38
iv. Compatibilité en courant : ----------------------------------------------------------------------------------------- 38
v. Compatibilité en puissance : --------------------------------------------------------------------------------------- 39
3. Calcul de la section des câbles : ----------------------------------------------------------------------------------------- 39
a. La section des conducteurs entre les PV et le boitier de raccordement : --------------------------------- 39
b. Calcul d’Imax circulant entre PV et boitier de jonction : ------------------------------------------------------- 40
c. La section des conducteurs entre le boitier de raccordement et l’onduleur ----------------------------- 40
d. La section entre l’onduleur et TGBT : ------------------------------------------------------------------------------- 41
4. Protection de l’installation : ---------------------------------------------------------------------------------------------- 41
i. La protection des panneaux : -------------------------------------------------------------------------------------- 41
ii. La protection des câbles : ------------------------------------------------------------------------------------------ 42
iii. La protection des onduleurs : ------------------------------------------------------------------------------------- 42
iv. Résultat de la protection : ------------------------------------------------------------------------------------------ 42
II. ETUDE FINANCIERE. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 42
1. Analyse économique : ----------------------------------------------------------------------------------------------------- 42
2. Etude de rentabilité :------------------------------------------------------------------------------------------------------- 43
ANEXE------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 46
I. PV SYST --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 46
II. SKETCH UP ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 48
Liste des figures

Figure 1: Diagramme bête à corne .................................................................................................................... 10


Figure 2 : diagramme de pieuvre ...................................................................................................................... 11
Figure 3 : Le bureau d’étude « SeerEnergy » sur ODOO ................................................................................... 12
Figure 4 : la configuration des utilisateurs de la base de données « SeerEnergy » sur ODOO ......................... 13
Figure 5 : L’organisation de projet « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO .... 14
Figure 6: Liste des taches « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO .................. 14
Figure 7 : données PV ....................................................................................................................................... 20
Figure 8 : données climatiques .......................................................................................................................... 20
Figure 9 : les critères du site ............................................................................................................................. 23
Figure 10: Cartes du site .................................................................................................................................... 24
Figure 11: Liste des couches de Projet .............................................................................................................. 25
Figure 12: couche zones du douar..................................................................................................................... 25
Figure 13: Couche des foyers ............................................................................................................................ 26
Figure 14: Couche du central PV ....................................................................................................................... 27
Figure 15: Couche Lignes de Transport ............................................................................................................. 28
Figure 16: map finale du site ............................................................................................................................. 28
Figure 17: EASY AHP .......................................................................................................................................... 29
Figure 18: le ratio cohérence............................................................................................................................. 29
Figure 19: Schéma de principe d'une installation PV autonome ...................................................................... 31
Figure 20: panneau jam78-s10-450/MR............................................................................................................ 33
Figure 21: Batterie OTDOU GEL 12V 200Ah ...................................................................................................... 34
Listes des tableaux

Tableau 1: Méthode QQOQCPC ........................................................................................................................ 11


Tableau 2 : les fonction ..................................................................................................................................... 12
Tableau 3 : caractéristiques du projet ............................................................................................................... 16
Tableau 4 : ensoleillement du site..................................................................................................................... 19
Tableau 5: Matrice AHP normalisé .................................................................................................................... 23
Tableau 6: la somme de la matrice AHP ............................................................................................................ 23
Tableau 7: Matrice AHP normalisé .................................................................................................................... 23
Tableau 8: coefficient de pondération .............................................................................................................. 24
Tableau 9: les attribue de la couche des zones du douar ................................................................................. 26
Tableau 10 : Table d'attribut de la couche Foyers ............................................................................................ 26
Tableau 11: les attributs du central PV ............................................................................................................. 27
Tableau 12: besoin énergitique ......................................................................................................................... 32
Tableau 13: Tensions de bus DC recommandées ............................................................................................. 34
Tableau 14: Caractéristiques technique du Panneau ........................................................................................ 36
Tableau 15: Caractéristiques technique de l’onduleur ..................................................................................... 37
Tableau 16: longueur des câbles ...................................................................................................................... 40
Tableau 17: section longueur, et courant admissible ....................................................................................... 41
Tableau 18: Dispositifs de protection et leurs références ................................................................................ 42
Tableau 19: Le tableau des éléments du parc solaire et leurs prix ................................................................... 43
Introduction

Une microcentrale solaire est une centrale électrique qui utilise l'énergie solaire pour produire,
à petite échelle, de l'électricité par l'intermédiaire de panneaux solaire photovoltaïques. Cette
électricité peut être utilisée, pour être stockée dans des batteries, pour alimenter des sites
isolés ou être renvoyée à un réseau public de distribution. Après un tirage au sort, notre équipe
a été choisi pour la première option qui et alimenter un site isolé par un système
photovoltaïque autonome. Ce système est composé de panneaux solaires, d’un onduleur ainsi
que de batteries qui permettent de stocker le surplus d’énergie non consommée pour une
utilisation le soir quand le système ne produit pas.

Par conséquent, cette solution est idéale pour les zones qui ne sont pas raccordées ou
desservies par le réseau d’électricité. Les avantages de ce système solaire sont :

• Une solution fiable pour éviter les coupures de réseau

• Une source d’énergie gratuite et illimitée.

• Sa technologie est mature et nécessite très peu de maintenance

• L’installation d’un tel système est rapide

Dans ce rapport nous commencerons tout d’abord par une analyse globale du projet après
nous aborderons l’étude et les critères de choix du site, ensuite nous traiterons la partie
technique qui est le dimensionnement de tous les équipements nécessaires pour la mise en
œuvre de notre installation et finalement une étude économique de notre système
photovoltaïque.
CHAPITRE 1 :
ANALYSE FONCTIONNELLE
ET PRESENTATION DU
PROJET
I. Analyse fonctionnelle
1. Introduction :
L’analyse fonctionnelle est une démarche qui permet de traduire le besoin de client de
façon très détaillée et très structurée en focalisant sur les caractéristiques du résultat à
obtenir. Le besoin fonctionnel s'exprime sous la forme de fonctions de service à satisfaire.
2. Les étapes de l’analyse fonctionnelle :
Lors d’une démarche d’analyse fonctionnelle, les concepteurs du produit doivent suivre les
étapes suivantes, présentées dans l’ordre chronologique :

• L’Analyse du Besoin permet d’exprimer le besoin.


• L’Analyse Fonctionnelle du Besoin permet d’identifier les relations du produit avec son
contexte d’utilisation, afin de dégager des Fonctions de Service, aptes à satisfaire le besoin.
• L’Analyse Fonctionnelle Technique permet de déterminer les Fonctions Techniques
nécessaires aux fonctions de service. Ces fonctions techniques guident les concepteurs
dans la recherche des solutions technologiques.

a. Analyse de besoin :
Diagramme Bête à corne :
À qui, à quoi le produit rend-il service ? Sur qui, sur quoi agit-il ?

Figure 1: Diagramme bête à corne

Le besoin : La microcentrale photovoltaïque offre l’électricité aux habitants du douar en


convertissant l’énergie solaire en énergie électrique.
Exprimer le besoin – Méthode QQOQCPC :
La méthode QQOQCPC (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi), appelé aussi
méthode du questionnement est un outil simple d’aide à la résolution de problèmes comportant
une liste quasi exhaustive d’informations sur le projet.
Tableau 1: Méthode QQOQCPC

Profiter de l’énergie électrique dans les


Quoi ? De quel besoin s’agit-il ?
sites isolés.
Quelle sont les personnes concernées
Qui ? par Les habitants du TAMICHA
Ce besoin ?
Où ? A quel endroit, Dans quelles conditions ? TAMICHA
Quand ? A quel moment ? Tout au long de la journée.
La microcentrale exploite le gisement
Comment ? Sous quelle forme ? Dans quel cas
solaire du site, en convertissant l’énergie
apparaît ce besoin ?
Solaire en énergie électrique.
Pour satisfaire les besoins des habitants
Pourquoi ? Quelles sont les raisons qui
en rattrapant le non raccordement au
font apparaître ce besoin ?
réseau électrique du site.
Combien de personne sont concernées 215 habitants du TAMICHA sont
Combien ? concernés
par ce besoin ?
par le service.

Identification et caractérisation des Eléments du Milieu Extérieur :

Pour identifier les éléments de l'environnement externe, nous avons élaboré un diagramme de
Pieuvre c'est un outil de représentation des fonctions des objets et de leurs relations. Les
diagrammes Octopus sont des diagrammes relationnels. Ce diagramme est constitué du système
et des éléments de son milieu environnant. Il fait apparaître les associations ou les fonctions entre
les éléments du milieu environnant et le système.
Diagramme Pieuvre :

Figure 2 : diagramme de pieuvre


Identification et caractérisation des fonctions de Service

Tableau 2 : les fonction

Les fonctions

FP1 Produire de l’énergie électrique.

FP2 Alimenter les équipements des familles de douar.

FP3 Stocker l’énergie électrique produite dans les batteries.

FC1 Permet à l’habitat de douar de profiter de l’énergie


électrique.

FC2 Gagner sur le plan écologique et environnemental.

FC3 Respecter les normes de sécurité.

II. Gestion de Projet sur OPEN ERP


1. Description générale
Odoo (système ERP) est un progiciel open-source de gestion intégré comprenant de très
nombreux modules permettant de simplifier la gestion d’entreprise dans son ensemble. Le logiciel
est utilisé par plus de deux millions d’utilisateurs pour gérer leurs entreprises à travers le monde.
-Le but principal de ce projet est de gérer les ressources de notre bureau d’étude avec Open ERP,
Entreprise. Votre première activité consiste à lui trouver un nom, un produit et/ou service à
Commercialiser, un nombre d’employés, un logo…
-la première étape consiste à passer vers l’espace de configuration, et paramétrer les données de
société en cliquant sur « créer ».

Figure 3 : Le bureau d’étude « SeerEnergy » sur ODOO

a. Configuration des utilisateurs et leurs droits d’accès


Notre équipe est formée de 5 élevés ingénieurs qui gèrent les activités de notre bureau d’étude
SeerEnergy, On passe à la configuration des utilisateurs de la base de données SeerEnergy, et on
va modifier leurs mots de passe et leurs droits d’accès.

Figure 4 : la configuration des utilisateurs de la base de données « SeerEnergy » sur ODOO

b. Gestion des ressources OPEN ERP :


- La page d’accueil de votre ERP (figure ci-dessus) présente l’ensemble des modules disponibles Dans Open
ERP, que vous pourrez intégrer à votre ERP.

‐ Installer les modules suivants pour les besoins de notre projet :

• CRM
• Gestion des ventes
• Gestion des achats
• Comptabilité et Finance
c. Gestion des tiers

-On va gérer toutes les informations qui correspondent à nos fournisseurs et à nos clients.

- Définir deux clients et deux fournisseurs pour votre entreprise.

- Dans cette partie, il est important de préciser :

a. Le ou les contact(s) avec lesquels vous communiquez.


b. Les compte fournisseur et client.
c. Liste des fournisseurs.
-On dispose des informations relatives à nos fournisseurs sur la base de données « SeerEnergy ».
2. L’organisation de projet sur ODOO

La gestion de projet consiste à repartir notre projet en sous projet, on a subdivisé notre projet
en 5 phases essentielles, qui sont :
▪ Etude de site

▪ Modélisation de site étude de gisement

▪ Dimensionnement de l’installation solaire photovoltaïque et Simulation.

▪ Etude environnementale.

▪ Etude financière.

a. Gestion de Projet

Figure 5 : L’organisation de projet « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO

b. Liste des taches

Figure 6: Liste des taches « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO
III. Cadre juridique

- Loi 99-12 relative à la Charte nationale de l’environnement de du développement durable ;


- Loi 11-03 de protection et de mise en valeur de l’environnement ;
- Loi 12-03 relative aux études d’impact sur l’environnement et ses décrets d’application ;
- Loi 13-09 relative aux énergies renouvelables ;
- Loi 10-95 sur l’eau et ses textes d’application ;
- Dahir du 25 juillet 1969 sur la défense et la restauration des sols ;
- Décret n° 2-04-564 du 04 novembre 2008, fixant les modalités d’organisation et de déroulement
de l’enquête publique relative aux projets soumis aux études d’impact sur l’environnement ;
- Décret n°2-04-563 du 04 Novembre 2008 relatif aux attributions et au fonctionnement du
comité national et des comités régionaux des études d’impact sur l’environnement ;
- Loi n°28-00 relative à la gestion des déchets solides et ses décrets d’application ;
- La loi 13-03 relative à la pollution de l’air et son décret d’application ;
- Loi 12-90 sur l’urbanisme et son décret d’application ;
- Loi 16-09 relative à la création de l’Agence nationale pour le développement des énergies
renouvelables et de l’efficacité énergétique ;
- Loi 22-80 sur le patrimoine culturel et historique telle que modifiée et complétée en 2006 par la
loi 19- 05 ;
- Loi organique 113-14 relative aux communes ;
- Loi 65-99 relative au code du travail et son décret d’application ;
- Loi 47-06 relative à la fiscalité des collectivités locales.

IV. Présentation et description du projet


1. Localisation du site du projet
Le projet de centrale photovoltaïque se trouve dans TIMICHA en région SOUSS-MASSA-DARAA
de Superficie 388390 m²

2. Données chiffrées du projet


Le solaire photovoltaïque permet de récupérer et de transformer directement la lumière du
soleil en électricité. La conversion directe de l'énergie solaire en électricité se fait par
l'intermédiaire d'un matériau semi-conducteur.
La cellule photovoltaïque est un composant électronique qui est la base des installations
produisant cette énergie. Elle fonctionne sur le principe de l'effet photoélectrique. Plusieurs
cellules sont reliées entre-elles sur un module solaire photovoltaïque, et plusieurs modules
sont regroupés pour former une installation solaire. Cette installation produit de l'électricité
qui peut être consommée sur place ou stockée.
Les principales caractéristiques des centrales photovoltaïques sont les suivantes :
- Haute fiabilité ;
- Système silencieux ;
- Entretien réduit, peu de coût de fonctionnement ;
- Production d’électricité uniquement le jour.
Les principales caractéristiques du projet sont données dans le tableau ci-dessous :
Tableau 3 : caractéristiques du projet

3. Sécurisation du site
a. Clôture et portail
Afin de lutter contre les actes de malveillance, les intrusions et les vols, le site du parc solaire
sera entièrement fermé par une clôture d’une longueur totale de 1320 m, formant un espace
clôturé d’environ 10,508 ha.
Elle vient d’une part sécuriser le site de toute intrusion pendant le chantier, et ainsi éviter les
accidents, et d’autre part sécuriser le matériel d’éventuels vandalismes.

b. Système de vidéosurveillance
Un système de vidéosurveillance, couplé éventuellement à un système de détection physique,
sera mis en place. Ces caméras seront implantées sur des mâts localisés à l’intérieur du site et à
proximité de la clôture, à intervalle régulier sur toute la périphérie de la centrale, afin d’en
surveiller les accès et abords.

4. Procédures de construction et d’entretien de la centrale solaire


La vie d’un parc photovoltaïque comprend 2 phases :
- La phase chantier ;
- La phase exploitation ;
a. La phase chantier
L’emprise du chantier se situera dans le périmètre clôturé de 10.508 ha. Cette emprise
comprend les plates-formes de stockage du matériel et d’entreposage des containers, plates-
formes qui seront limitées dans le temps à la période de chantier. Comme évoqué
précédemment, elles se situeront au niveau de la future aire de stationnement. Elles seront
ensuite remises en état, le chantier étant suivi par un coordinateur SPS ainsi qu’un
coordinateur environnemental.
La durée de la construction de la centrale photovoltaïque pourra varier de 4 à 6 mois. Le
chantier sera divisé selon les tranches développées ci-après.
La phase chantier comprend différentes étapes :
- Étape de préparation du site : elle rassemble diverses opérations préalables au
montage des structures : défrichement, terrassement, mise en place de la clôture,
création et aménagement des voies d’accès, réalisation du réseau de câblage ;
- Étape de montage des structures photovoltaïques : mise en place des pieux battus ou
semelles bétons, mise en place des structures, pose des modules ;
- Étape de raccordement du circuit électrique entre le réseau de câbles, les onduleurs, le
poste électrique, les modules ;
- Remise en état du chantier, mise en service des installations.
Dès la fin des opérations de préparation du site suivra le montage des unités photovoltaïques.

b. Préparation du site
La première phase du chantier se caractérise par l’intervention de divers engins destinés à
préparer le site et ses abords. Le descriptif chronologique et technique de cette étape est donné
comme suit :
- Défrichement des plantes
- Préparation et installation du chantier
- Opération de terrassement
- Installation de la clôture
c. Travaux électriques et protection contre la foudre
Les travaux électriques consistent en :
- La connexion des modules en série ;
- La mise en place des boîtes de jonction et des coffrets de sectionnement ;
- L’acheminement des câbles conduisant le courant continu jusqu’aux postes électriques ;
- L’installation des postes ;
- La mise en place des onduleurs centraux ;
- La pose des organes de protection et de découplage ;
- L’installation et la mise en service des transformateurs et des cellules HTA.
d. La phase d’exploitation
La durée d’exploitation initiale prévue est de 20 ans. Cependant, techniquement, les panneaux
solaires sont garantis 25 ans, et il est normal qu’un module fonctionne toujours après 40 ans. Il
s’agira donc de juger le moment venu du démantèlement du site ou de la poursuite de
l’exploitation de la centrale solaire.
En phase d’exploitation, l’entretien de l’installation est minimal, les panneaux ne nécessitant
pas d’entretien au quotidien. Il consiste essentiellement à :
- Faucher la végétation ;
- Entretenir et débroussailler les chemins d’exploitation et la voie périphérique (zone
tampon risque incendie) ;
- Remplacer les éléments éventuellement défectueux de structure ;
- Remplacer ponctuellement les éléments électriques à mesure de leur vieillissement ;
- Effectuer les contrôles et la maintenance préventive.
Le nettoyage des panneaux ne sera pas nécessaire, la pluie sera suffisante pour éliminer les
salissures éventuelles.
Ainsi, il n’est pas prévu de présence permanente sur le site. Les seules personnes présentes ne
s’y trouveront que pour des opérations ponctuelles de maintenance et d’entretien du site et des
installations.
Le système de vidéosurveillance qui sera mis en place permettra également de se passer de
gardiennage sur la zone.
La périodicité d’entretien restera limitée, et sera adaptée aux besoins de la zone.

e. Entretien du site
La maîtrise de la végétation se fera de manière mécanique. A l’image d’autres centrales en
activité, le choix est sur l’agent de sécurité pour entretenir régulièrement la végétation.

f. Entretien des modules


Des nettoyages occasionnels peuvent avoir lieu en cas de besoin majeur. Le procédé employé
ne fera pas appel à des produits nocifs pour l’environnement, et privilégiera l’action mécanique
de l’eau et des outils de nettoyage.
Cependant, deux types de nettoyages peuvent être différenciés :
- Nettoyage dit ciblé, en un minimum d’étapes, de la totalité des modules une fois tous les cinq
ans (maintenance préventive), afin d’enlever la poussière, les dépôts et les salissures ;
- Nettoyage dit plus efficace et au cas par cas, si présence de tâches ou traces apparentes,
suite à un événement exceptionnel.
-

5. Analyse de l'environnement
a. Zone d'étude
La zone d’étude correspond à un territoire englobant, l’emprise prédéfinie pour accueillir la
centrale solaire avec ses équipements d’une superficie globale de 10.508 ha et les routes
d'accès au site à partir de la R106.

b. Milieu physique
i. Géographie - Topographie
Le site de TAMICHA d’une superficie de 10.508 ha. Il est situé sur un plateau à environ 85.9 km
au sud-est de la ville de TAROUDANT et environ 2 Km de la R106.
Le site du projet présente une topographie pratiquement plane avec une légère pente.
ii. Occupation du sol
Situé au grand bassin de Tarfaya-Laâyoune à 14 kilomètres au Nord Est de la ville de
Taroudant, la zone d’étude dans son ensemble est constituée essentiellement des éléments
d’occupation des sols suivants :
- Terrain naturel nus, y compris le site d’implantation du projet ;
- Route nationale R106 ;
- Piste carrossable.
iii. Géologie
Le site de TAMICHA est situé sur un plateau stable sur le plan géomorphologique et tectonique.
Il est assis sur une puissante formation sableuse tendre, laquelle est supportée par un
soubassement argileux imperméable.
iv. Climatologie
Vu sa position dans une région présaharienne, la région d’étude se caractérise par un climat
aride saharien avec un fort ensoleillement, la température varie entre 31 °C durant la saison
d’été et 12° C en hiver.
v. Ensoleillement
En utilisant solargis du Masen, on a obtenu :

Location
Nom de location : TAMICHA

Latitude : 30.455185°
Longitude : -8.007317°
Altitude : 986 m a.s.l.
Moyennes annuelles à long terme
Irradiation Horizontale Globale : 2119kWh/m 2
Irradiation Normale Directe : 2337 kWh/m 2
Somme d'Irradiation Globale Inclinée : 2396 kWh/m 2
Température de l'air à 2 mètres : 20.2 °C
Production d’électricité : 1846 kWh (un système PV prédéfini)
Ratio de Performance : 77.0 %

Tableau 4 : ensoleillement du site


Données PV

Figure 7 : données PV

Données climatiques

Figure 8 : données climatiques


CHAPITRE 2 :
SYSTEMES D’INFORMATION
GEOGRAPHIQUES
I. Description générale de projet :

Dans le cadre de faire l’électrification d’un douar isolé au Maroc, nous avons trouvé plusieurs sites dans
différentes régions. Seulement Le problème auquel nous sommes confrontés c’est le manque des
informations sur les sites c’est pour cela nous avons choisi le site TAMICHA dont on dispose de
plusieurs informations

L’analyse Multicritères de notre site

L'analyse multicritère est un outil d'aide à la décision développé pour résoudre des problèmes
multicritères complexes qui incluent plusieurs aspects qualitatifs et quantitatifs dans le processus
décisionnel. Le domaine de l'optimisation multicritère connaît une évolution importante. Cette
évolution s'est traduite par le développement d'un grand nombre de méthodes multicritères. Nous
présentons dans ce présent travail l’intégration de la méthode d'aide à la décision multicritères AHP
(Analytic Hierarchy Process), dans le processus de choix du site de notre Micro central PV, dont
l’objectif est d’améliorer l’évaluation et la sélection des critères, afin que le choix soit le meilleur que
possible, et avec le maximum d’objectivité, et surtout un choix de consensus. La méthode AHP qui fait
partie de la famille des méthodes du critère unique de synthèse, pour lequel une analyse de l’ensemble
des critères est synthétisée sous un critère principal, visant la sélection parmi un ensemble
d’alternatives, l’action meilleure qui satisfait l’ensemble des critères y sont utilisés (qualité, délais, coût,
santé financière…).

• Matrice AHP
Pour entamer la méthode AHP sur QGIS nous devons avoir les couches qui représente nos
critères pour notre installation de microcentrale PV à savoir :
➢ L’ensoleillement solaire,
➢ L’accessibilité au site,
➢ La disponibilité du réseau de distribution électrique :

Figure 9 : les critères du site

Tableau 5: Matrice AHP normalisé

Ensoleillement Accessibilité Réseau distribution


Ensoleillement 1 9 2
Accessibilité 0.11 1 0.5
Réseau distribution 0.5 2 1

Donc en faisant la somme verticale en obtient :


Tableau 6: la somme de la matrice AHP

Ensoleillement Accessibilité Réseau distribution


Ensoleillement 1 9 2
Accessibilité 0.11 1 0.5
Réseau distribution 0.5 2 1
La somme 1.61 12 3.5

Et en fait la matrice Normal pour obtenir :


Ensoleillement Accessibilité Réseau distribution
Ensoleillement 0.62 0.75 0.571
Accessibilité 0.0092 0.083 0.142
Réseau distribution 0.31 0.166 0.285

Tableau 7: Matrice AHP normalisé

Ensoleillement Accessibilité Réseau distribution


Ensoleillement 0.64 0.70 0.508
Accessibilité 0.071 0.078 0.127
Réseau distribution 0.323 0.156 0.254

Puis en faisant la somme des cellules de chaque ligne pour aboutir le coefficient de pondération
:
Tableau 8: coefficient de pondération

Coefficient de 𝜆max Indice de cohérence


pondération
0.607 3.065 3.113 0.056
0.102 2.699
0.205 3.574

Finalement on est arrivé à trouver le ratio cohérence de 0.056


Pour établir l’AHP sur QGIS il nous faut les couches raster de chaque critère, et puis exécuter
l’outil EASY AHP sur QGIS, pour ce faire nous allons créer dans un premier temps les couches
vecteurs associées et puis convertir les 3 couches de vecteur en raster, à savoir :
➢ L’ensoleillement du site
➢ Lignes de distribution d’électricité
➢ Les foyers Accessibilité
Afin de les intégrer dans l’outil EASY AHP sur QGIS pour exécuter l’analyse AHP.

II. La carte de notre site sur QGIS


Le géoréférencement de de la carte de notre site sur QGIS a beaucoup d’avantage :
• Savoir de façon estimative plus ou moins proche
• Les surfaces réelles des zones de site, des zones non exploitables.
• La dispersion des 34 foyers par rapport au site.
• Les distances séparant chaque foyer au centrale PV.
• La distance séparant le réseau routier principal et le central PV (accessibilité).

Figure 10: Cartes du site

1. Gestion des couches


Voilà la liste des couches numériques et vectorielles de notre site sur QGIS :
- Couche raster : Douar TAMICHA
- Couche vecteur : maps du site
- Couche vecteur (Ligne) : Lignes de transport
- Couche vecteur (Polygone) : Centrale PV
- Couche vecteur (Polygone) : Point distribution
- Couche vecteur (Polygone) : Douar zone
- Couche vecteur (Polygone) : Les foyers

Figure 11: Liste des couches de Projet

2. Implémentation des couches sur QGIS :


a. Couche de la zone site : Douar zone
Notre installation s’implémente dans une localisation géographique montagneux, ce qui fait dans les
montages la plupart des village et douar se compose par des petits groupements de familles dispersés
sur le territoire du ce village ou Douar, notre cas d’étude se pose sur la même situation,
Notre Douar Tamicha situé sur la province de Taroudant. Apres localisation de notre site sur le maps et
en s’appuyant sur l’outil de Google earth assistant, nous avons bien pu connaitre que la répartition des
groupements de familles et sur 3 petites zones comme suite :

Figure 12: couche zones du douar


Tableau 9: les attribue de la couche des zones du douar

b. Couche des foyers


-Selon les donnes qu’on a pu rassembler le Douar TAMICHA contient 34 foyers qui sont
distribuer sur l’ensemble du douar

Figure 13: Couche des foyers

Tableau 10 : Table d'attribut de la couche Foyers


c. Couche du Central PV
Notre centrale ce constitut de 520 modules photovoltaïques avec une superficie unitaire de
2.17𝑚2 qui va donner une superficie totale de 1129.67 𝑚2 une centrale de cette grandeur doit
être placées dans une localisation non exploitable, sécurisée et bien orientée vers le sud, en
plus, il faut prendre en considération la densité des habitats afin d’optimiser le cout de
transport de l’énergie produite et réduire les pertes engendrées par conséquence.
Après avoir fait cette analyse on a envisagé de placer la centrale dans une zone un petit peu
loin des habitats comme suite :

Figure 14: Couche du central PV

Tableau 11: les attributs du central PV


d. Couche des Lignes de transport
La distribution de l’énergie depuis les points de production vers la consommation joue un
aspect très important pour réussir notre centrale, pour cella on a entamé une étude de
dimensionnement des câbles de transports. Partant du pont que les onduleurs fournissent en
leurs sorties une tension alternative de 400v, donc on n’aura pas besoin d’un transformateur
pour faire élever la tension afin de la transporter, sauf que chaque TGBT doit contenir
obligatoirement d’un transformateur abaisseur pour avoir du 220V prête à repartir sur les
consommateurs finaux.

Figure 15: Couche Lignes de Transport

Figure 16: map finale du site

e. Analyse AHP sur QGis

Les critères qu’on a choisis pour AHP sont :


• Ensoleillement
• Accessibilité
• Réseau de distribution
Dans notre projet le critère le plus important c’est l’accessibilité. C’est pour cela nous avons
donné 9 comme coefficient de pondération par rapport à l’ensoleillement.

Figure 17: EASY AHP

Figure 18: le ratio cohérence


CHAPITRE 3 :
ETUDE TECHNIQUE ET
FINANCIERE
I. Type de l’installation PV :
1. Installation autonome :
Les installations autonomes sont des installations isolées non raccordées au réseau, composées
de panneaux PV et dont le système de stockage garantit une énergie électrique en absence de la
source primaire qui est le soleil. L’avantage de ces installations c’est qu’elles peuvent
remplacer des ensembles moteur-générateur. La figure ci-dessous représente le schéma de
principe d’une installation PV autonome.

Figure 19: Schéma de principe d'une installation PV autonome

2. La consommation journalière :
Avant d’entamer le dimensionnement il est nécessaire d’établir le bilan énergétique afin de
déterminer la consommation journalière de chaque ménage, le tableau ci-dessous, donne le
nombre et les puissances des équipements d’un foyer ces informations permettront de calculer
la puissance maximale consommée instantanément et le besoin énergétique journalier, afin
d’en déduire la puissance photovoltaïque à mettre en place à cet effet
Tableau 12: besoin énergitique

Appareils Nombre de Puissance Heure Energie


Charges nominal (W) d’utilisation (H) (Wh/jour)
Lampes 68 25 5 8500
chambres
Réfrigérateur 34 700 24 571200
Fours cuisine 17 2000 1 34000
Machine à 17 2200 2 74800
laver
Lampes 34 25 3 2550
cuisines
Lampes 34 25 4 3400
Salons
PC 34 100 2 6800
Téléphone 170 5 1 850
Mixeurs 34 200 0,5 3400
TV 34 10 4 1360
Totale Energie 706860
journalière totale

Donc : Ej=706860 wh/j

f. Estimation de la puissance crête à installer

Afin de calculer la puissance crête à installer pour notre site, Nous allons dans un premier
temps évaluer le besoin énergétique en collaboration avec le client des équipements dont
l’alimentation sera à partir du PV.
La puissance crête des panneaux à installer dépend de l’irradiation du lieu d’installation. On la
calcule en appliquant la formule suivante :
𝐄𝐜
𝐏𝐜 =
𝐊. 𝐈𝐫

Pc : Puissance crête de champs photovoltaïque en Watt crête (Wc)


Ec : Energie consommée par jour (Wh/jour)
Ir : Temps moyen d’ensoleillement journalier (h/jour) En Maroc : 2 ≥ Ir ≤ 8.
K : Coefficient correcteur, ce coefficient tient compte :De l’incertitude météorologique.
𝟕𝟎𝟔𝟖𝟔𝟎
𝐏𝐜 = = 233866,005 Wc
𝟎.𝟔𝟓 ∗ 𝟒.𝟔𝟓

= 233,866005 KWc

a. Choix de module photovoltaïque


Les panneaux solaires choisi pour l’installation sont de type JAM78-S10-450/MR de la marque
JA SOLAR. Ses caractéristiques techniques sont les suivantes :

Type Type JAM78-S10-


450/MR

Pmax 450

Voc 53.58
Vmp 45.51

Imp 9.89

Isc 10.52

Module efficiency 20.7 Figure 20: panneau jam78-s10-450/MR

Operating -40°C/+85°C
température
(°C)
Max system voltage 1000/1500DC (IEC)
(V)
Tableau : Caractéristiques technique du Panneau

b. Estimation du nombre de panneaux à installer


𝐏𝐜 𝟐𝟑𝟑𝟖𝟔𝟔,𝟎𝟎𝟓
Nombre des panneaux = 𝐏𝐮𝐢𝐬𝐬𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐮𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 = = 519,7022333= 520 panneaux
𝟒𝟓𝟎

• La surface qui sera occupée par les panneaux est égale à :

S=N*L*l =520∗ 𝟐. 𝟏𝟖 ∗ 𝟎, 𝟗𝟗𝟔 = 𝟏𝟏𝟐𝟗. 𝟎𝟔𝟕 𝐦²

c. Le choix de tension de sortie de champs photovoltaïques :


La tension de champs (12, 24, 48 V ou plus) dépend de la puissance photovoltaïque du système.
Tableau 13: Tensions de bus DC recommandées

Notre installation a une puissance crête de 234 KWc, donc il est recommandé d’utiliser une tension
de batterie égale à : V = 48V DC.

d. Dimensionnement du parc batteries :


Les accumulateurs ou batteries de stockages servent à stocker le surplus d’énergie produite en
journée par l’installation PV pour le réutiliser la nuit et les jours suivants en cas de non
ensoleillement. Pour cela on doit dimensionner notre parc batteries afin d’assurer une
autonomie minimum de deux jours.
Dans notre application la Batterie Choisie est : La batterie OTDOU GEL 12V 200 (C10) qui a une
durée de vie de 10 ans, et une capacité 200 Ah.

Figure 21: Batterie OTDOU GEL 12V 200Ah

e. Calcul de capacité de parc Batterie


La capacité C du parc batteries (en Ah) dépend de la consommation journalière, du nombre de
jours d’autonomie, de la tension du bus DC et du type de batteries utilisé :
𝐍∗𝐄𝐣
C(Ah) = 𝐃
𝐩 ∗𝐕

Avec :
- 𝐸stck = l’énergie journalière à stocker.
- N𝑗 = nombre de jours d’autonomie.
- V = Tension du système.
- 𝐷𝑝= coefficient de décharge profonde.
𝟐∗𝟕𝟎𝟔𝟖𝟔𝟎
Donc : C(Ah) > 𝟎.𝟓∗𝟒𝟖
= 58905 Ah
f. Dimensionnement du Parc Batterie
▪ Nombre des batteries en parallèle

C 58905
Nbp = Cbatt = 200

- 𝐍𝐛𝐩 = 294.525 donc 295 batteries à mettre en parallèle

▪ Nombre des batteries en série

U 48
Nbs = Ubatt = 12

- 𝐍𝐛𝐩 = 4 donc 4 batteries à mettre en série


Donc : le schéma de branchement du parc batteries va être composé de 4 batteries en séries et
295 chaines en parallèle.
g. Choix de l’onduleur :
Le Dimensionnement de l’onduleur se base sur 3 critères :

- La compatibilité en tension

- La compatibilité en courant

- La compatibilité en puissance

On dispose d’un champ photovoltaïque de puissance crête de 𝑃𝐶 = 234 KWc

On dispose de 520 Panneaux photovoltaïque dont chacun fournit une puissance de


260 Wc dans les conditions (STC).
Tableau 14: Caractéristiques technique du Panneau

Type Type JAM78-S10-450/MR


Pmax 450
Voc 53.58
Vmp 45.51
Imp 9.89
Isc 10.52
Module efficiency 20.7
Operating température -40°C/+85°C
(°C)
Max system voltage (V) 1000/1500DC (IEC)

Pour dimensionner l’onduleur, on se base sur la puissance crête totale produite par les
champs photovoltaïques, après le choix de l’onduleur adéquat à l’installation. Le
dimensionnement des onduleurs repose sur trois critères :

- La puissance nominale de l’onduleur est comprise entre 80% et 110% de la


puissance crête.

- Les tensions générées doivent être dans les limites acceptables de l'onduleur :

La tension maximale, c'est à dire à 1000 W/m², pente 35°, à vide et à froid (-10°), doit
être inférieure à la tension DC maximale admissible. C'est la tension de sécurité : au-delà
de cette tension maximale, l'onduleur va disjoncter, l'installation sera en panne. La
tension minimale, c'est à dire à 1000 W/m², pente 35°, en charge et à chaud (70°), doit
être supérieure à la tension MPPT minimale admissible. C'est la tension d'accrochage :
sous cette tension minimale, l'onduleur va décrocher.
Tension maximale à -10 °C : 𝐔𝐦𝐚𝐱 = 𝐌 × (𝐕𝐨𝐜 + 𝛍𝐕𝐨𝐜 × 𝟑𝟓)

Tension minimale à +70 °C : 𝑼𝒎𝒊𝒏 = 𝑴 × (𝑽𝑴𝑷𝑷 + 𝝁𝑽𝒐𝒄 × 𝟒𝟓)

Avec :
▪ M : Nombre de modules d’un string.
▪ VOC : Tension du circuit ouvert d’un module dans STC (25°C) en V.
▪ μVOC : Coefficient de température en %/℃.
▪ VMPP : Tension en charge, au Point de Puissance Maximale en V.
Le courant maximal doit être inférieur au courant admissible de l’onduleur. Etant donné
que notre bureau d’étude, collabore avec le fournisseur Advanced Energy, et vu qu’il
présente une gamme d’onduleur qui possède des caractéristiques bien adaptées à notre
cas, nous avons opté pour la gamme AE 3TL 40 dont la puissance est de 40 kWc.
Tableau 15: Caractéristiques technique de l’onduleur

i. Compatibilité en tension :
Un onduleur est caractérisé par une tension d’entrée maximale admissible 𝑈𝑚𝑎𝑥 et une
plage de tension 𝑀𝑃𝑃𝑇. Si la tension délivrée par les modules PV est supérieure à 𝑈𝑚𝑎𝑥,
l’onduleur risque d’être endommagé et si la valeur de la tension délivrée par les modules
PV n’est pas comprise dans la plage de tension 𝑀𝑃𝑃𝑇 de l’onduleur, cela induit une perte
de puissance du groupe PV. D’après la fiche technique de AE 3TL 40 nous avons les
données suivantes :
▪ La tension maximale en entrée de l'onduleur est : 𝑈𝑚𝑎𝑥 = 1000𝑉.
▪ La plage de tension MPPT en entrée de l'onduleur est : [490V ; 850V].
▪ VMPP : La tension MPP des panneaux est : Vmpp = 31.4V.

𝐔𝐦𝐩𝐩𝐭,𝐦𝐚𝐱 𝟖𝟓𝟎
𝑵𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒎𝒂𝒙𝒊𝒎𝒂𝒍 𝒅𝒆 𝒎𝒐𝒅𝒖𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒏 𝒔é𝒓𝒊𝒆= 𝐄 ( ) = 𝐄 (𝟒𝟓.𝟓𝟏) = 19 Modules.
𝐕𝐦𝐩𝐩

𝐔𝐦𝐩𝐩𝐭,𝐦𝐢𝐧 𝟒𝟗𝟎
𝑵𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒎𝒊𝒏𝒊𝒎𝒂𝒍 𝒅𝒆 𝒎𝒐𝒅𝒖𝒍𝒆𝒔 𝒆𝒏 𝒔é𝒓𝒊𝒆= 𝐄 ( ) = 𝐄 (𝟒𝟓.𝟓𝟏) = 11 Modules.
𝐕𝐦𝐩𝐩

D'après le calcul, le nombre des modules en série doit être compris entre 11 et 19. Avec :
• E [𝑋] : Partie entière du nombre X.

• 𝑉𝑚𝑝𝑝 : Tension MPP des panneaux en V.

• Umppt, max : Tension maximale MPPT en entrée de l'onduleur en V.

• Umppt, min : Tension minimale MPPT en entrée de l'onduleur en V.

ii. Vérification de la plage de fonctionnement :

Voc égale à 53.58V et μVoc est -0.29.

- Vérification de la tension maximale :

Pour 19 Modules dans la chaine : Umax = 19× (53.58 - 0.29 × 35) = 825.17 < 1000𝑉
iii. Vérification de La tension minimale :

On a VMPP égale 45.51 V.


Alors :
Umin = M× (VMPP + μVoc × 45) = 19× (45.51- 0.29 × 45) = 616.74 V > 490V.
Alors dans notre cas nous avons 19 modules séries d’un string.

iv. Compatibilité en courant :


Un onduleur est caractérisé par un courant maximal admissible en entrée, comme les
courants s'ajoutent lorsque les chaînes sont en parallèles, la valeur de 𝐼𝑚𝑎𝑥 va nous
permettre de déterminer le nombre maximal des chaînes photovoltaïques en parallèle.
Le nombre maximum de chaînes PV en parallèles est donnée par la formule suivant :
𝐈𝐦𝐚𝐱 𝟖𝟒
- 𝐍𝐨𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐦𝐚𝐱𝐢𝐦𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐜𝐡𝐚î𝐧𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫𝐚𝐥𝐥è𝐥𝐞𝐬 = 𝐄 ( )= 𝟏𝟎.𝟓𝟐=8
𝐈𝐜𝐜

Avec :

• E [𝑋] : Partie entière du nombre X.

• 𝐼𝑐𝑐 : Courant de court-circuit des modules photovoltaïques en A.

• 𝐼𝑚𝑎𝑥 : Courant maximal admissible par l’onduleur en A.

v. Compatibilité en puissance :
Cela correspond à une puissance installée de 19 ×8×450 =68.4 KWc > 40 Kw
Onc on va prendre : 19 ×4×450 =34.2 KWc < 40 Kw
Le nombre des chaines en parallèle de l’onduleur est 4.
Puissance crete installe de champ 𝟐𝟑𝟒
- 𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑂𝑛𝑑𝑢𝑙𝑒𝑢𝑟𝑠 = = 𝟑𝟒.𝟐= 7 onduleurs
Puissance installe de l ′onduleur

3. Calcul de la section des câbles :


𝝆×𝑳×𝑰
La section du câble est calculée par la formule suivante : 𝑺 = 𝜺×𝒗

Avec :

• ρ : Résistivité du câble en Ω.m. Celle-ci dépend du matériau.

• L : Longueur du câble en m.

• I : Courant qui traverse le câble en A.

• ε : Chute de tension en V.

Les câbles utilisés sont en cuivre, alors la résistivité du matériau conducteur vaut :
ρ = 1,7 × 10−8 Ω.m.

Chute de tension ε= 3% (la valeur limite).

a. La section des conducteurs entre les PV et le boitier de raccordement :


L’installation se compose de 19 modules et 4 chaines au total, alors les informations qui
vont nous aider dans le calcul sont les suivantes :
Tension (V) : V=53.58×19=1018,02 V.

Résistivité de cuivre (Ω.m) : ρ = 1,7 × 𝟏𝟎−𝟖 Ω. m.

Chute de tension (ε) % : ε = 3%.


Tableau 16: longueur des câbles

Ligne Longueur
(m)
Panneaux -boite de 𝟐𝟐
jonction
Boite de jonction- 𝟏𝟎
onduleurs
Onduleurs –TGBT 𝟐𝟎

b. Calcul d’Imax circulant entre PV et boitier de jonction :


La puissance totale produite par les modules en série est : 𝐏𝐬é𝐫𝐢𝐞 = 𝐌 × 𝐏c

Avec :

• Pc : Puissance crête unitaire en Wc.

• M : Nombre des modules en série.

Donc : 𝑷𝒔é𝒓𝒊𝒆 = 𝑴 × 𝑷𝒄 = 19 × 450 = 8550 𝐖c

Alors que : 𝐈𝐦𝐚𝐱 = 𝐏𝐬é𝐫𝐢𝐞 /𝑼 = 8550 / 1018.02 = 8.39 A

𝟏,𝟕×𝟏𝟎−𝟖 ×𝟐𝟐×𝟖.𝟑𝟗
Donc la section des conducteurs est : 𝐒 = (𝛒×𝐋×𝐈) /(𝛆×𝐕) = 𝟎,𝟎𝟑×𝟏𝟎𝟏𝟖.𝟎𝟐
= 0.10 𝐦𝐦².

Alors nous choisissons la valeur de section de câble directement supérieure, soit S


=1.5mm².

c. La section des conducteurs entre le boitier de raccordement et l’onduleur

Calcul Imax array : 𝑰𝒎𝒂𝒙 𝒂𝒓𝒓𝒂𝒚 = 𝟏. 𝟐5 × 𝑵 × 𝑰𝒄𝒄

Avec :

• Imax array : Courant après la jonction de raccordement en A.

• N : Nombre des chaines.

• Icc : Courant de court-circuit en A.

Donc : 𝑰𝒎𝒂𝒙 𝒂𝒓𝒓𝒂𝒚 = 𝟏.𝟐𝟓 × 4 × 𝑰𝒄c = 𝟏.𝟐𝟓 × 4× 10.52 = 52.6 𝑨

La longueur du conducteur L = 10 m. Donc la section des conducteurs est :


𝟏,𝟕×𝟏𝟎−𝟖 ×𝟏𝟎×𝟓𝟐.𝟔
𝐒 = (𝛒×𝐋×𝐈) /(𝛆×𝐕) = 𝟎,𝟎𝟑×𝟏𝟎𝟏𝟖.𝟎𝟐
= 0.29 𝐦𝐦².

Alors nous choisissons la valeur de section de câble directement supérieure, soit S = 1.5 mm².

d. La section entre l’onduleur et TGBT :

Le courant maximal que peut débiter l’onduleur est de Ib = 4*10.52=42.08 A alors le


calibre In= 50 A. La longueur du conducteur reliant l’onduleur et TGBT L=20 m.

𝛒×𝐋×𝐈 𝟏,𝟕×𝟏𝟎−𝟖 ×𝟐𝟎×𝟓𝟎


Donc la section des conducteurs est : 𝐒 = = = 1.44𝐦𝐦²
𝛆×𝐕 𝟎,𝟎𝟑×𝟒𝟎𝟎

Alors nous choisissons la valeur de section de câble directement supérieure, soit S=1.5 mm².

Section, courant admissible et la longueur des différents câbles de raccordement de l’installation

Tableau 17: section longueur, et courant admissible

Ligne Section Courant Longueur (m)


(mm2) admissible A
Panneaux -boite de 1.5 𝟖. 𝟑𝟗 𝟐𝟐

jonction
Boite de jonction- 1.5 𝟓𝟐. 𝟔 𝟏𝟎

onduleurs
Onduleurs –TGBT 1.5 42.08 𝟐𝟎

4. Protection de l’installation :
La protection des installations électriques est nécessaire. Cependant, elles doivent être
conformes aux normes applicables à une installation électrique photovoltaïque. Les
appareils électriques doivent être protégés par une mise à la terre, par des fusibles,
disjoncteurs, parafoudres, interrupteurs, sectionneurs contre tous les défauts
électriques pouvant survenir dans l’installation (surtension, surcharge, fuite de courant,
court-circuit etc.…). En particulier dans une installation PV nous sommes obligés
d’intégrer des protections à savoir :
• La protection des panneaux.
• La protection des câbles.
• La protection des onduleurs.

i. La protection des panneaux :


Différentes surtensions peuvent apparaître dans une installation électrique. Elles
peuvent avoir pour source : le réseau de distribution, avec pour origine la foudre ou des
manœuvres, des coups de foudre. Des variations de champ électrique dues à la foudre, les
installations photovoltaïques sont soumises au risque de foudre variable selon les
régions. Ainsi qu’un appareil solaire étant à la fois un environnement à courant continu et
une source de courant impossible à arrêter en cas d’ensoleillement fort, la situation est
plus complexe par rapport à l’environnement habituel en courant alternatif. Donc il est
nécessaire de prévoir une protection contre la foudre et toutes surtensions apparaître
dans notre installation PV.

ii. La protection des câbles :

La protection des câbles, à proximité de la boite de jonction (Côté DC entre le


champ PV et le boitier de jonction) nous allons utiliser des disjoncteurs de calibre In=10
A>Ib=𝟕, 𝟎𝟑𝟏 A. En amont de l’onduleur pour la protection du câble (Côté DC entre le
champ le boitier de jonction et l’onduleur) nous allons mettre un disjoncteur de calibre
100 A.

iii. La protection des onduleurs :

Pour la protection des onduleurs, nous n’avons pas besoin d’un disjoncteur tant
que le courant maximal que peut fournir l’installation est toujours inférieur à celui-ci
supporté par l’onduleur. La même chose pour l’interrupteur en amont, nous n’avons pas
besoin de ce dernier, car il est déjà intégré dans l’onduleur.

iv. Résultat de la protection :

Tableau 18: Dispositifs de protection et leurs références

Equipement Référence Nombre


Disjoncteurs PV<--> boitier de raccordement Schneider A9N61508 10A 28
Boitier de raccordement <-->Onduleur Schneider NSX100S DC 7
Parafoudres Schneider A9L16434 28

II. ETUDE FINANCIERE.

1. Analyse économique :
L’analyse économique est importante car elle permet de connaître les coûts du projet durant toute
sa durée de vie. Elle prend en compte les coûts globaux de tous les équipements du système. Cela
inclut le prix du matériel, le coût de l’installation, de remplacement et de maintenance. Le coût de
l’installation comprend celui des panneaux photovoltaïques. De plus, il faut prévoir le cout des
composants nécessaires au bon fonctionnement du système tels que les câbles, les protections, le
logement des batteries et le rack pour les panneaux. A tout cela s’ajoute les coûts de maintenance

Quantité Cout de l'unité Valeur en DH


Panneaux photovoltaïques 520 1850 962000
Batteries 295 3740 1103300
Onduleur MPPT 7 12000 84000
Parafoudre 28 2936,2 82213,6
Disjoncteur : PV<--> boitier 28 262 7336
de raccordement
Disjoncteur : boitier de 7 2805,4 19637,8
raccordement <-->Onduleur
Les supports des panneaux 520 140 72800
Boîte de jonction 1 100 100
Total Equipement 2331387,4

Tableau 19: Le tableau des éléments du parc solaire et leurs prix

Câbles
Total Câblage 3780
Autres Charges
MO 8000
Maintenance 2000
Transport 10000
Total Autres charges 20000
Total finale 2375167,4

Coût global de l’installation :

Le taux TVA est de 14 %, avec le coût total HT est 2375167,4DH, donc le coût total de l’installation
TTC est 2707690,836 DH, le cout de maintenance est inclus dans le calcul précédant.

2. Etude de rentabilité :
Calcul du gain annuel :

𝐺𝑎𝑛 = Ean ∗ 𝑇1𝐾𝑤ℎ

𝑎𝑣𝑒𝑐 ∶ 𝑇1𝐾𝑤ℎ = 1.619𝐷H

𝐺𝑎𝑛 = 706,860 ∗ 365 ∗ 1.619

𝐺𝑎𝑛 = 417708.3141
Calcul du temps de retour :

La période nécessaire pour récupérer totalement le coût du projet vaut :


𝐺𝑇𝑜𝑡
∆𝑡 =
𝐺𝑎𝑛

2707690,836
∆𝑡 =
417708.3141

∆𝑡 = 6,48 ans

Après récupérer entièrement le coût du projet pendant presque 6,48 ans


CONCLUSION

Dans ce projet nous avons apprend beaucoup des notions d’étude d’une installation
photovoltaïque et aussi de pratiquer que nous avons étudié dans l’élément systèmes
d’information géographiques par logiciel QGIS qui nous donne une idée d’emplacement des
équipements de ce projet ainsi que la création des désigne 3D sous le logiciel SketchUp.

L’étude technique est faite par calcul et réalisation d’un bilan d’énergie par étude de la
consommation de la population, ce bilan nous donne une idée des besoins des panneaux
solaires et les câbles électriques… etc.

Après détermination des matériels choisis pour ce projet on passe à l’étude financière pour
vérifier le choix économique et la rentabilité de ce projet.
ANNEXE

I. PV SYST
II. SKETCH UP

Vous aimerez peut-être aussi