Vous êtes sur la page 1sur 92

Université Hassan II

de Casablanca
____________________________________________________________

Ecole Normale Supérieure


de l’Enseignement Technique Mohammedia

FILIERE DU CYCLE INGENIEUR

̎SYSTEMES ELECTRIQUES ET ENERGIES


RENOUVELABLES : SEER ̎
31 janvier 2021

Dimensionnement d'une microcentrale solaire photovoltaïque


Une installation photovoltaïque en site isolé : douar Tizgui

Réalisé par : Encadré par :


- DHIMNI SALIM -Mme. ABRA
- AHMED MABROUK -Mr. H.ZAGGAF
-YOUNESS EL AYMEN
- HAMZA AMIN
- JABANI AYOUB

Année universitaire : 2020-2021

Remerciements :

1
REMERCIEMENET

-Nous tenons à remercier d'abord Dieu le tout puissant qui nous a donné la force et la
patience pour accomplir ce modeste travail. En second lieu nous tenons à remercier
nos encadreurs Mr‘‘ ZAGGAF Mohamed Hicham’’ et Mme ‘’ABRA Oum El khir’’ pour leurs
précieux conseils ainsi que leur disponibilité.

-Toute notre gratitude aux professeurs pour l’intérêt qu'ils ont apporté à notre
recherche durant toute notre carrière universitaire. Nous remercions le membre de
jurys qui nous ferons d’apprécie ce travail.

-En fin nous tenons également à remercier toutes les personnes qui ont participé de
près ou de loin à la réalisation de ce travail.

2
Sommaire :
INTRODUCTION GENERALE…………………………………………………….7

PARTIE I : Généralité sur l’énergie photovoltaïque……………………………………...8


Introduction :………………………………………………………………………………..….…….8
I. Ressources solaires…………………………………………………………………………....…8
1. L’ensoleillement :……………………………………………………………………………….9
1. Conversion photovoltaïque :…………………………………………………………………….9
2. Définition et principe de fonctionnement :…………………………………………………..…10
a. Cellules, panneaux et champs photovoltaïque :………………………………………...…10
b. Fonctionnement d’une cellule solaire………………………………………………….…..10
3. Les types des cellules photovoltaïques………………………………………………………....11
4. Caractéristiques d’une cellule photovoltaïque……………………………………………...…..12
a. Caractéristiques électriques d’une cellule : ..........................................................................12
b. 3.2 Le rendement d’une cellule ...........................................................................................12
c. Facteur de forme FF ............................................................................................................12
5. Influence de l’éclairement et de la température…………………………………………….…..12
a. Influence de l’éclairement : ..................................................................................................12
b. Influence de la température : ................................................................................................13
6. Association de cellules PV…………………………………………………………………..….13
a. Association série ..................................................................................................................13
b. Association parallèle ............................................................................................................14
7. Types des systèmes photovoltaïques…………………………………………………………...14
a. Systèmes autonomes : ..........................................................................................................14
PARTIE II : Gestion de Projet sur OPEN ERP………………………………………...15
I. Description générale…………………………………………………………………………...15
1. Configuration des utilisateurs et leurs droits d’accès………………………………………….16
II. Gestion des ressources OPEN ERP :………………………………………………………...16
1. Gestion des produits…………………………………………………………………………...18
2. Gestion des
Achats…………………………………………………………………………….Erreur ! Signet non
défini.
III. L’organisation de projet sur ODOO…………………………………………………….…...19
3. Gestion des dépenses…………………………………………………………………………..22
PARTIE III : Systèmes d'information Géographiques…………………………………...23

3
I. Description générale de projet :………………………………………………………………..23
II. L’analyse Multi-criteres de notre site………………………………………………………..24
1. Geo-référencement de la carte de notre site sur QGIS ........................................................26
2. Implémentation des couches sur QGIS : ..............................................................................28
3. Rastérisation des couches critères ........................................................................................37
4. Classification des couches finales ........................................................................................39
5. Normalisation des couches finales .......................................................................................40
6. Analyse AHP sur QGIS .......................................................................................................41
7. Mise en page et génération de la carte finale .......................................................................43
8. Le choix de la batterie ..........................................................................................................57
9. Le choix de l’onduleur : .......................................................................................................58
10. Le Dimensionnement de régulateur : ...............................................................................64
Rapport de Simulation PV SYST :.................................................... Erreur ! Signet non défini.
4. Etude de rentabilité…………………………………………………………………………….71
I. Modelisation et Simulation de l’installation sur PVSOL……………………………….……..73

CONCLUSION…………………………………………………………………96
Annex1 : Modélisation et Simulation sur PVSOL…………………………………………....97
Annex2 : Modélisation et Simulation sur PVSYST………………………………………......99
Table de matière ……………………………………………………………………...…......100

4
Liste des Figures :

Figure 1 : conversion photovoltaïque ....................................................................................................................................10


Figure 2 : Principe fonctionnement d'une cellule PV ............................................................................................................11
Figure 3 : Caractéristiques courant-tension d'une cellule PV ................................................................................................12
Figure 4 : l'influence de l'éclairement ....................................................................................................................................12
Figure 5 : L'influence de la température sur la courbe IV......................................................................................................13
Figure 6 : Association des cellules PV en parallèle ...............................................................................................................14
Figure 7 : Le bureau d’étude « THERSOL » sur ODOO .......................................................................................................15
Figure 8 : la configuration des utilisateurs de la base de données « THERSOL » sur ODOO ..............................................16
Figure 9 : Liste des fournisseurs de « THERSOL » sur ODOO ............................................................................................17
Figure 10 : la fiche identificatrice de GALAXIE GREEN ....................................................................................................17
Figure 11 : L’organisation de projet « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO .......................20
Figure 12 : Liste des taches « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO ....................................20
Figure 13: Carte Géographique de Douar Ait Tizgi ..............................................................................................................23
Figure 14 : Carte du site georeferencé ...................................................................................................................................26
Figure 15: Les couches construites ................................................................................................. Erreur ! Signet non défini.
Figure 16 : Couche des 4 zones du douar ..............................................................................................................................28
Figure 17: Table d'attribut du couche Douar zone .................................................................................................................28
Figure 18: Couche des foyer Douar Ait Tizgi........................................................................................................................29
Figure 19: Table d'attribut des de la couche Foyers...............................................................................................................29
Figure 20: Couche du central PV ...........................................................................................................................................30
Figure 21: Table d'attribut du couche Central PV..................................................................................................................30
Figure 22: Couche Poste de conversion et TGBTs ................................................................................................................31
Figure 23: Table d'attribut du couche "poste Conversion" ....................................................................................................31
Figure 24: Table d'attribut du couche "TGBTs" ....................................................................................................................32
Figure 25: Couche Lignes de Transport.................................................................................................................................32
Figure 26: Outil de mesure surface sur QGIS ........................................................................................................................33
Figure 27: Abaque des sections Standards en 3ph .................................................................................................................34
Figure 28: Calcule de la section des conducteurs par expression ..........................................................................................34
Figure 29: Classification des conducteurs par type ...............................................................................................................35
Figure 30: Classification de lignes par Type .........................................................................................................................35
Figure 31: Couche des poteaux d'éclairage ............................................................................................................................36
Figure 32: Table d'attribut du couche “Poteaux Eclairage_Raccordement” ..........................................................................36
Figure 33: Rasterisation de la couche Foyers ........................................................................................................................37
Figure 34: classification par distance du couche raster Foyers ..............................................................................................37
Figure 35:Rasterisation de la couche réseau de distribution ..................................................................................................37
Figure 36: classification par distance du couche réseau de distribution ................................................................................38
Figure 37: Rasterisation de la couche d'iiradiation solaire.....................................................................................................38
Figure 38: Table d'attribut du couche irradiation ...................................................................................................................38
Figure 39: les 3 Couches critères après normalisation ...........................................................................................................40
Figure 40: Couche Finale Globale .................................................................................................. Erreur ! Signet non défini.
Figure 41: Carte finale du site................................................................................................................................................43
Figure 42 : site etudié ............................................................................................................................................................44
Figure 43 : caractéristique du panneau choisi ........................................................................................................................53
Figure 44 : Les Volants de L’énergie Solaire .......................................................................................................................54
Figure 45 : les VOS ...............................................................................................................................................................54
Figure 46 : Configuration de L’installation photovoltaique ..................................................................................................63
Figure 47 : Schéma de câblage de régulateur ................................................................................. Erreur ! Signet non défini.

5
REMERCIEMENETS

Nous tenons à remercier d'abord Dieu le tout puissant qui nous a donné la

force et la patience pour accomplir ce modeste travail. En second lieu nous

tenons à remercier nos encadreurs Mr‘‘ ZAGGAF Mohamed Hicham’’ et

Mme ‘’ABRA Oum El khir’’ pour leurs précieux conseils ainsi que leur

disponibilité. Toute notre gratitude aux professeurs pour l’intérêt qu'ils ont

apporté à notre recherche durant toute notre carrière universitaire. Nous

remercions le membre de jurys qui nous ferons d’apprécie ce travail. En fin

nous tenons également à remercier toutes les personnes qui ont participé de

près ou de loin à la réalisation de ce travail.

6
INTRODUCTION GENERALE

-Dans notre formation ingénieur le module system d’information de production énergie électrique, nous
donnons la chance d’étudier un projet de l’électrification d’un site isolée par une source renouvelable
qui est le soleil, la réalisation de ce projet nécessite le choix de site par l’étude de gisement solaire et
aussi l’étude d’impact sur l’environnement et pour le choix de site nous avons déjà visité et réalisé une
caravane humanitaire au profit « douar tizi ait anoua », un site rurale isolé dans la période 30 novembre
2019 et 1 décembre 2019, ce site répond les critères de l’emplacement d’un projet de production énergie
par énergie solaire, les études techniques faites par calcul des besoins par étude de bilan d’énergie et
calculer les besoins de matériels ( panneaux, transformateur, batteries, câbles, éclairage publique) pour
répondre les besoins de la population de l’électricité, d’où ça on va utiliser le logiciel ODDO et logiciel
QGIS pour bien déterminer l’emplacement des équipements de l’installation de notre projet puis une
étude financière sera réalisé pour déterminer le cout d’investissement et le retour sur l’investissement
pour savoir la rentabilité et la faisabilité de ce projet.

7
PARTIE I : Généralité sur l’énergie
photovoltaïque
Introduction :

L ‘énergie solaire apporte une solution alternative aux énergies conventionnelles. C’est Une
énergie à faible coût, propre et respectueuse de l’environnement.

Une cellule PV est un dispositif destiné à convertir la lumière du soleil en énergie électrique.
Aujourd'hui, le PV est une des technologies les plus fortes croissances de l'énergie renouvelable
et il est prévu qu'il jouera un rôle majeur dans le futur de la production d'électricité.

Ce chapitre présente quelques notions de bases indispensables dans la conversion PV ainsi une
étude générale du principe de fonctionnement d’une cellule solaire.

I. Ressources solaires

Malgré la distance considérable qui sépare le soleil de la terre 150.10 6 Km, la couche terrestre

reçoit une quantité d’énergie importante 180.10 6GW, c’est pour cela que l’énergie solaire se
présente bien comme une alternative aux autres sources d’énergie.

Cette quantité d’énergie quittera sa surface sous forme de rayonnement électromagnétique


compris dans une longueur variant de 0.22 à 10 μm , l’énergie associée à ce rayonnement solaire
se décompose approximativement comme suit: [2]

- 9% dans la bande des ultraviolets (< à 0.4 μm).

- 47% dans la bande visibles (0.4 à 0.8 μm).

- 44% dans la bande des infrarouges (> à 0.8μm)

8
1. L’ensoleillement :
L'ensoleillement est le rayonnement solaire qui atteint une surface de 1m² au cours d'une
période donnée (heure, jour, mois…), s'exprime en mégajoules par mètre carré, MJ/m² ou en
wattheures par mètre carré, Wh/m².

On peut dire que l’intensité du rayonnement solaire est extrêmement variable suivant :

• la localisation géographique du site (spécialement par rapport à sa latitude) ;


• la saison ;
• l’heure ;
• les conditions météorologiques (nébulosité, poussière, humidité…) ;
• l’altitude du lieu.

2. Les types de rayonnement solaire

• Le rayonnement direct : le plus puissant, qui provient directement du soleil sans subir
d’obstacles sur sa trajectoire (nuage, immeubles…). C’est lui qui nous aveugle lorsque
l’on cherche à regarder le soleil "droit dans les yeux" par temps découvert.
• Le rayonnement diffus : provient des multiples diffractions et réflexions du rayonnement
solaire direct par les nuages. C’est à lui que nous devons la "lumière du jour" qui nous
permet d’y voir clair même quand le temps est couvert.
• Le rayonnement dû à l’albédo : résulte de la réflexion du rayonnement solaire direct par
le sol, qui est d’autant plus important que la surface est claire et réfléchissante (neige,
étendue d’eau, …). C’est lui qui peut nous faire attraper des coups de soleil à la montagne
ou à la mer sans qu’on les sente venir. [3]

II. Energie photovoltaïque :

1. Conversion photovoltaïque :
-La conversion photovoltaïque ou l’effet photovoltaïque est un phénomène physique, consiste à
convertir la lumière du soleil en électricité, cet effet photovoltaïque a été découvert par le physicien
français Edmond Becquerel et présenté à l'académie des sciences en 1839. Les semi-conducteurs
sont des matériaux qui permettent la production d’électricité, le plus connu d’entre eux, utilisé dans
la majorité des panneaux produits, est le silicium.

9
Figure 1 : conversion photovoltaïque
2. Définition et principe de fonctionnement :

a. Cellules, panneaux et champs photovoltaïque :


▪ La cellule photovoltaïque est le composant électronique semi-conducteur qui constitue
l’élément de base de la conversion photovoltaïque.
▪ Le Panneau photovoltaïque est un assemblage de cellules photovoltaïques, les panneaux
sont aussi appelés modules photovoltaïques.
▪ Un champ photovoltaïque désigne des modules photovoltaïques interconnectés et
fonctionnant comme une seule unité de génération d’électricité.

b. Fonctionnement d’une cellule solaire


▪ La cellule solaire est un composant électronique capable de fournir l’énergie. Elle est
composée de deux zones :
▪ Une zone dans laquelle une partie des atomes de silicium sont remplacés par des atomes
de phosphore.
▪ Une autre zone dans laquelle une partie des atomes de silicium sont remplacés par des
atomes de bore. Il en résulte la création d’un champ électrique.
▪ L’atome de phosphore possède un électron de plus que l’atome de silicium sur sa
couche périphérique, et l’atome de bore en a un en moins.

▪ Ainsi quand la lumière pénètre le silicium, les photons arrachent des électrons aux atomes
de silicium des deux couches conduisant à la création de charges électriques. Les électrons
de la zone dopée au phosphore vont rejoindre les trous de la zone dopée au bore via la
connexion extérieure. Ils sont alors collectés par les grilles en métal. Au passage, leur
déplacement crée un courant électrique.

10
Figure 2 : Principe fonctionnement d'une cellule PV
-En traversant la cellule photovoltaïque, les photons arrachent des électrons aux atomes de
silicium des deux couches n et p.
3. Les types des cellules photovoltaïques
-On peut distinguer différents types des cellules photovoltaïques. Toutes les cellules sont créées
à partir de matériaux semi-conducteurs. La plupart du temps, c’est le silicium (Si) Actuellement,
il existe trois types principaux de cellules :
Image Cellule Avantages Inconvénients
• Bon rendement, de • Coût élevé
Monocristalline 14% à 17% • Rendement plus
• Nombre de faible sous un faible
fabricants élevé éclairement
• Baisse du
rendement quand la
température
augmente
• Cellule carrée, • Rendement faible
Polly-cristalline permettant un sous un faible
meilleur éclairement ou
rassemblement dans soleil diffus
un module
• Bon rendement mais
un peu moins que le
monocristallin (de
10% à 12%)

• Fonctionne avec un • Rendement faible


Amorphe éclairement faible de 5% à 7%
ou diffus • Performances qui
• Un peu moins diminuent avec le
chère que les temps
autres techniques

Tableau 1 : Les types de cellules photovoltaïques et ses caractéristiques

11
4. Caractéristiques d’une cellule photovoltaïque

a. Caractéristiques électriques d’une cellule :


-Sous un éclairement donné, toute cellule photovoltaïque est caractérisée par une courbe courant-
tension (I-V) représentant l'ensemble des configurations électriques que peut prendre la cellule.
Trois grandeurs physiques définissent cette courbe:
• Sa tension à vide : Vco. Cette valeur représenterait la tension générée par une cellule éclairée
non raccordée.
• Son courant court-circuit : Icc. Cette valeur représenterait le courant généré par une
cellule éclairée raccordée à elle-même.
• Son point de puissance maximal: MPP (en anglais : maximal power point) obtenu pour
une tension et un courant optimaux : Vopt, Iopt

Figure 3 : Caractéristiques courant-tension d'une cellule PV

b. 3.2 Le rendement d’une cellule


Le rendement d’un photo générateur est le rapport entre la puissance électrique générée et la
puissance lumineuse reçue :

𝑃𝑚𝑎𝑥
η=
E∗S

12
c. Facteur de forme FF
Le facteur de forme d’une cellule photovoltaïque est le rapport entre la puissance maximale Pmax
fournie par la cellule, dans des conditions d’éclairement et de température données, et le
produit du courant de court-circuit par la tension de circuit ouvert : .

𝑃𝑚𝑎𝑥
FF =
Vcc ∗ Icc

5. Influence de l’éclairement et de la température

a. Influence de l’éclairement :
Lorsque l’éclairement varie, ce qui se passe le long d’une journée ensoleillée, la
caractéristique d’une cellule photovoltaïque évolue. Il y a une proportionnalité entre le
photocourant et le flux lumineux tombant sur la cellule. La figure ci-dessous montre comment
évolue la caractéristique courant-tension d’une cellule en fonction de l’éclairement :

Figure 4 : l'influence de l'éclairement


-Comme le montre ce graphique :
• Le courant de court-circuit croît proportionnellement avec l’éclairement. Ainsi, au plus la
couverture nuageuse est importante, au plus l’intensité du courant généré est faible.
• La tension à vide varie très peu.
• La puissance maximale délivrée par la cellule augmente avec l’éclairement.

12
b. Influence de la température :
La température est un paramètre important dans le comportement des photopiles, la
figure ci-dessous montre que la tension à vide d'une cellule solaire diminue avec l’augmentation
de la température de la cellule. On peut remarquer aussi que l’augmentation de la température
se traduit aussi par une diminution de la puissance maximale disponible, et une très petite
augmentation du courant.

Figure 5 : L'influence de la température sur la courbe IV


6. Association de cellules PV
Les modules peuvent également être connectés en série et /ou en parallèle afin d’augmenter la
tension et l’intensité d’utilisation.

a. Association série
Une association de N cellules en série permet d’augmenter la tension du générateur
photovoltaïque (GPV). Les cellules sont alors traversées par le même courant et la caractéristique
résultant du groupement série est obtenue par addition des tensions élémentaires de chaque
cellule (voir figure6).

Figure 6 : Association des cellules PV en parallèle

13
b. Association parallèle
-En additionnant des modules identiques en parallèle, la tension de la branche est égale
à la tension de chaque module et l’intensité augmente proportionnellement au nombre de
modules en parallèle dans la branche. (Voir figure 8)

Figure 7 : Association des cellules PV en parallèle


7. Types des systèmes photovoltaïques
-Les deux genres des systèmes photovoltaïques que l’on rencontre généralement sont les
systèmes autonomes, et connectés à un réseau. Le premier et indépendant du service public
de distribution d’électricité ; on le retrouve souvent dans les régions éloignées.

a. Systèmes autonomes :
-Une installation photovoltaïque autonome est une installation qui produit de l'électricité
grâce au soleil, mais qui fonctionne indépendamment du réseau électrique, ils peuvent
comporter des accumulateurs qui emmagasinent l’énergie produite par les modules au cours
de la journée servant la nuit ou lors des périodes où le rayonnement solaire est insuffisant.
Un système de régulation et une batterie d’accumulateurs permettent de stocker l’énergie
électrique en cas d’absence du soleil.

14
PARTIE II : Gestion de Projet sur OPEN
ERP
I. Description générale

-Odoo (système ERP) est un progiciel open-source de gestion intégré comprenant


de très nombreux modules permettant de simplifier la gestion d’entreprise dans son
ensemble. Le logiciel est utilisé par plus de deux millions d’utilisateurs pour gérer
leurs entreprises à travers le monde.

-Le but principal de ce projet est de gérer les ressources de notre bureau d’étude avec Open
ERP, Entreprise. Votre première activité consiste à lui trouver un nom, un produit et/ou service
àCommercialiser,unnombred’employés,unlogo…
-la première étape consiste à passer vers l’espace de configuration, et paramétrer les données
de société en cliquant sur « créer ».

Figure 8 : Le bureau d’étude « THERSOL » sur ODOO

15
1. Configuration des utilisateurs et leurs droits d’accès
-Notre équipe est formée de 5 élevés ingénieurs qui gèrent les activités de notre bureau
d’étude « THERSOL », On passe à la configuration des utilisateurs de la base de données
« THERSOL », et on va modifier leurs mots de passe et leurs droits d’accès

Figure 6 : la configuration des utilisateurs de la base de données « THERSOL » sur ODOO

II. Gestion des ressources OPEN ERP :

- La page d’accueil de votre ERP (figure ci-dessus) présente l’ensemble des modules
disponibles Dans Open ERP, que vous pourrez intégrer à votre ERP.

‐ Installer les modules suivants pour les besoins de notre TP :

o CRM

o Gestion des ventes

o Gestion des achats

o Comptabilité et Finance

-Gestion des tiers

- On va gérer toutes les informations qui correspondent à nos fournisseurs et à nos clients.

- Définir deux clients et deux fournisseurs pour votre entreprise.

- Dans cette partie, il est important de préciser :

a. Le ou les contact(s) avec lesquels vous communiquez.

b. Les compte fournisseur et client.

c. Liste des fournisseurs.

16
Figure 7 : Liste des fournisseurs de « THERSOL » sur ODOO
-On dispose des informations relatives à nos fournisseurs sur la base de données
« THERSOL ».

Figure 8 : la fiche identificatrice de GALAXIE GREEN

17
1. Gestion des produits
-Créer au moins un produit acheté de la part de l’un de vos fournisseurs ?

-Pour créer un produit ou un service de la part de nos fournisseurs cités précédemment, on


doit accéder au module ‘Achat’ >> ‘articles’ >> ‘créer’

Figure 11 : liste des articles de bureau d’étude THERSOL


-Pour chaque article on va définir son nom et on va préciser s’il est peut-être acheté ou
vendue

-Et on va lui associer les informations nécessaires, ainsi il est important de définir le type

18
2. Bons de commande

- Pour gérer les achats, cliquer sur le bouton « Purchases » en haut de votre fenêtre.
Vous Pourrez Ainsi, à partir de cette rubrique, créer des devis (demandes de prix) et
des bons de commande

Figure 12 : Bon de commande des Panneaux photovoltaïques

III. L’organisation de projet sur ODOO

-La gestion de projet consiste à repartir notre projet en sous projet, on a subdivisé notre projet
en 5 phases essentielles, qui sont :

▪ Etude de site

▪ Modélisation de site étude de gisement

▪ Dimensionnement de l’installation solaire photovoltaïque et Simulation.

▪ Etude environnementale.

▪ Etude financière.

19
3. Gestion de Projet

Figure 13 : L’organisation de projet « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO
4. Liste des taches

Figure 14 : Liste des taches « réalisation d’une Microcentrale solaire photovoltaïque » sur ODOO

20
5. La création de notre site web :

-On a créé notre site web, qui va permettre aux nos clients d’accéder aux services de notre
bureau d’étude, aussi notre site web va permettre aux clients de consulter nos produits et nos
services et des informations supplémentaires de notre équipe de travail.

Figure 15 : Site Web« THERSOL» sur ODOO

21
6. Gestion des dépenses
- Gérez les notes de frais quotidiennes de vos employés n'a jamais été aussi simple. Qu'il
s'agisse de frais de déplacement, de fournitures de bureau ou d'autres dépenses
professionnelles.

Figure 16 : Site Web« THERSOL» sur ODOO

22
PARTIE III : Systèmes d'information
Géographiques
I. Description générale de projet :

-Dans notre recherche d’un site isolé au Maroc, nous avons trouvé plusieurs sites dans
différentes régions. Seulement Le problème auquel nous sommes confrontés c’est le manque
des informations sur le site, pour cela nous avons choisi un site que nous avons déjà visité dans
une caravane humanitaire.
-Notre Site sur la carte géographique est délimité par le Ouad Tassaout, qui va influencer
positivement à notre installation par les flux fraiches d’air et par conséquence baisser les
températures qui influent négativement sur la production notre Microcentrale PV tout en
profitant de l’éclairement disponible.

-Les 20 foyers sont repartis sur 3 zones comme illustré ci-dessous :

Figure 16: Carte Géographique de Douar Ait Tizgui

23
II. L’analyse Multicritères de notre site

L'analyse multicritère est un outil d'aide à la décision développé pour résoudre des problèmes
multicritères complexes qui incluent plusieurs aspects qualitatifs et quantitatifs dans le
processus décisionnel. Le domaine de l'optimisation multicritère connaît une évolution
importante. Cette évolution s'est traduite par le développement d'un grand nombre de méthodes
multicritères. Nous présentons dans ce présent travail l’intégration de la méthode d'aide à la
décision multicritères AHP (Analytic Hierarchy Process), dans le processus de choix du site de
notre Micro central PV, dont l’objectif est d’améliorer l’évaluation et la sélection des critères,
afin que le choix soit le meilleur que possible, et avec le maximum d’objectivité, et surtout un
choix de consensus. La méthode AHP qui fait partie de la famille des méthodes du critère unique
de synthèse, pour lequel une analyse de l’ensemble des critères est synthétisée sous un critère
principale, visant la sélection parmi un ensemble d’alternatives, l’action meilleure qui satisfait
l’ensemble des critères y sont utilisés (qualité, délais, coût, santé financière…).

• Matrice AHP

-Afin d’entamer la méthode AHP sur QGIS nous devons avoir les couches qui représente nos
critères à savoir pour notre installation de microcentrale PV sont : l’ensoleillement solaire,
L’accessibilité au site, et la disponibilité du réseau de transport électrique :

Tableau 2 : Matrice AHP


-En faisant la somme verticale en obtient :

24
-En fait la matrice Normal pour obtenir :

Tableau 3 : Matrice AHP normalise


Puis :

-En fait la somme des cellules de chaque ligne pour aboutir à :

Tableau 4 : Coefficient de pondération


-On arrive à trouver le ratio cohérence :

-Afin d’établir l’AHP sur QGIS il nous faut les couches raster de chaque critère, et puis exécuter
l’outil EASY AHP sur QGIS, pour ce faire nous allons créer dans un premier temps les couches
vecteurs associées et puis convertir les 3 couches en question en raster, à savoir : Centrale PV
(l’ensoleillement), Lignes de transport (Réseau de distribution), les foyers (Accessibilité) afin
les intégrer dans l’outil EASY AHP sur QGIS pour exécuter l’analyse AHP.

25
1. Géoréférencement de la carte de notre site sur QGIS
-Le géoréférencement de de la carte de notre site sur QGIS a beaucoup d’avantage :

• Savoir de façon estimative plus ou moins proche


• Les surfaces réelles des zones de site, des zones non exploitables.
• La dispersion des 20 foyers par rapport au site.
• Les distances séparant chaque foyer au centrale PV.
• La distance séparant le réseau routier principal et le central PV (accessibilité).
• Distance entre Ouad Tissout et le Central PV (sécurité).

Figure 17 : Carte du site géoréférencé

26
2. Gestion des couches
-Voila la liste des couches numériques et vectorielles de notre site sur QGIS :
• Couche raster : Site_map
• Couche vecteur (Ligne) : Ouad Tassout
• Couche vecteur (Polygones) : TGBTs
• Couche vecteur (Ligne) : Lignes de transport
• Couche vecteur (Polygone) : Centrale PV
• Couche vecteur (Polygone) : Post Conversion
• Couche vecteur (Polygone) : Structure_metalique
• Couche vecteur (Polygone) : Douar zone
• Couche vecteur (Polygone) : Les foyers
• Couche vecteur (Point) : Poteaux Eclairage
• Couche vecteur (Ligne) : Structure
• Couche vecteur (Polygone) : VOS

Figure 18: Liste des couches de Projet

27
3. Implémentation des couches sur QGIS :

▪ Couche de la zone site : Douar zone


-Notre installation s’implémente dans une localisation géographique montagneux, ce qui fait
dans les montages la plupart des village et douar se compose par des petit groupement de
familles dispersés sur le territoire du ce village ou Douar, notre cas d’étude se pose sur la même
situation, Notre Douar de Ait Tizgi sur la région de Demnat de Azilal. Apres localisation de
notre site sur la map et en s’appuyant sur l’outil de Google earth assitant, nous avons bien pu
connaitre que la répartition des groupements de familles et sur 4 petites zones comme suite :

Figure 19 : Couche des 4 zones du douar


Sa table d’attribut :

Figure 20: Table d'attribut du couche Douar zone

28
▪ Couche des foyers
-Selon les donnes qu’on a pu rassembler le Douar de Ait Tizgi contient 20 foyers qui sont
distribuer sur l’ensemble du tiritoire du Douar comme suite :
Zone 1 : 6 foyers
Zone 2 : 3 foyers
Zone 3 : 3 foyers
Zone 4 : 6 foyers

Figure 21: Couche des foyer Douar Ait Tizgi


-Sa table d’attribut :

Figure 22: Table d'attribut de la couche Foyers

29
▪ Couche du Central PV

-Notre centrale va contenir 522 modules photovoltaïques avec une superficie unitaire de1.7 𝑚2
Qui va donner une superficie totale de 887.4 𝑚2 , une centrale de cette grandeur doit être placées
dans une localisation non exploitable, sécurisée et bien orientée vers le sud, et vue que le Douar
Ait Tizgi est parcouru par une rivière : Ouad Tissout, donc le central doit se placer dans une
distance de sécurité de cette rivière afin de garantir le non endommagement du central au
moments des marres hautes et aussi en case de flot de l’eau saisonnier. En plus, il fait prendre
en considération la densité des habitats afin d’optimiser le cout de transport de l’énergie
produite réduire les pertes engendrées par conséquence.

-Après avoir fait cette analyse on a envisagé de placer la centrale entre la zone 3 et 4, dans une
sur un petit plateau élevé par rapport le niveau de la rivière. Comme suite :

Figure 23 : Couche du central PV


-Sa table d’attribut :

Figure 24 : Table d'attribut du couche Central PV

30
▪ Les équipement Electriques

1.1 Poste de Conversion

-Le Poste de conversion englobe tous convertisseur de puissance à savoir : les onduleurs,
nécessaires pour assurer la chaine de conversion de l’énergie solaire en énergie électrique.

1.2 Les TGBT

-Les TGBT sert à distribuer les départs de puissance vers leurs destinations de consommation,
on a prévu 3 TGBT, alimente la zone 4, le deuxième alimente la zone 3 et le dernier alimente
la zone 2 et 1

Figure 25 : Couche Poste de conversion et TGBTs


-Leurs tables d’attribut associées :
1.3 Poste de Conversion

Figure 26 : Table d'attribut du couche "poste Conversion"

31
1.4 TGBTs

Figure 27: Table d'attribut du couche "TGBTs"

▪ Couche des Lignes de transport

-La canalisation de l’énergie depuis les points de production vers la consommation joue un
aspect très important pour réussir notre centrale, pour cella on a entamé une étude de
dimensionnement des câbles de transports. Partant du pont que les onduleurs fournissent en
leurs sorties une tension alternative de 400v, donc on n’aura pas besoin d’un transformateur
pour faire élever la tension afin de la transporter, sauf que chaque TGBT doit contenir
obligatoirement d’un transformateur abaisseur pour avoir du 220V prête à repartir sur les
consommateurs finaux.

Figure 28: Couche Lignes de Transport

32
-Les conducteurs qu’on a prévus sont de trois types :

▪ Conducteurs départ principal


▪ Conducteur départ foyer
▪ Conducteur de secours

-Pour le calcul des sections des conducteurs, on a pris avantage de la carte géoréférencée afin
de de trouver les longueurs des conducteurs nécessaire on utilisant l’outil de mesure intégrée
dans QGIS, qui permet de mesurer les surfaces, les longueurs ainsi que les angles sur une
carte :

Figure 29: Outil de mesure surface sur QGIS

33
-Puis, on se basant sur le l’abaques des sections de câbles suivant, on a pu générer un champ
pour la section de câble via une expression de calcule sur QGIS via l’abaque des sections de
câble standards suivant :

Figure 30: Abaque des sections Standards en 3ph

Figure 31: Calcule de la section des conducteurs par expression

34
-Par la suite on pourra faire une classification des Conducteurs par type pour avoir une carte
bien significative :

Figure 32: Classification des conducteurs par type


-Classification des lignes par type :

Figure 33: Classification de lignes par Type

35
▪ Couche des Poteaux d’éclairage :
-Quant à l’éclairage public on a prévu 1322 Kw comme puissance dédie a cette effet, distribuées
sur les 20 éléments d’éclairage : 10 SHP et 10 LED froid, proche de chaque foyer on a met un
poteau pour éclairer les environs :

Figure 34 : Couche des poteaux d'éclairage


Sa table d’attribut :

Figure 35 : Table d'attribut du couche “Poteaux Eclairage_Raccordement”

36
4. Rastérisation des couches critères

1. Couche Foyers (Accessibilité)

Figure 36: Rastérisation de la couche Foyers


-Avec classification par distance :

Figure 37: classification par distance du couche raster Foyers


2. Couche Lignes de transport (Réseau de distribution )

Figure 38:Rasterisation de la couche réseau de distribution

37
-Avec classification par section des câbles :

Figure 39: classification par distance du couche réseau de distribution


3. Couche Central PV (Ensoleillement)

Figure 40: Rastérisation de la couche d'irradiation solaire


-Avec classification par irradiation :

Figure 41: Table d'attribut du couche irradiation

38
5. Classification des couches finales

-Comme nous avons fixé les 3 critères :

▪ L’ensoleillement,
▪ Accessibilité,
▪ Les lignes de transport,

-D’après la classification de notre couche raster de chaque critère selon des niveaux, donc
maintenant on doit faire une classification selon les niveaux des 3 critères afin de générer une
couche final raster pour ensuite décider la localisation favorable et défavorable de notre
installation, pour ce faire voici les niveaux :

Classification Irradiation(kwh/m2/an) Distance(m) Section(mm2)

Very low 5 2663.33 628 240

Low 4 2666.3875 511 511

Moderate 3 2669.445 394 120.75

High 2 2672.5025 278 61.125

Very high 1 2675.56 161 1.5

Tableau 5 : les classifications de l'irradiation

-Maintenant en se basant sur le calculateur Raster de QGIS, nous allons créer les couches finales
selon les spécifications du tableau par la création des requêtes suivantes :
2. Very high
Irradiation: 2675.56 kwh/m2/an, Distance : 161 m , Section : 1.5 mm2
3. High
Irradiation: 2672.5025 kwh/m2/an, Distance : 278 m , Section : 61.125 mm2
4. Moderate
Irradiation: 2669.445 kwh/m2/an, Distance: 394 m , Section : 120.75 mm2
5. Low
Irradiation: 2666.3875 kwh/m2/an, Distance: 511 m , Section : 511 mm2
6. Very Low
Irradiation: 2663.33 kwh/m2/an, Distance : 628 m , Section : 240 mm2

39
6. Normalisation des couches finales

-On se référant sur l’outil Raster Calculator sur QGIS, nous avons créé les couches des 3
critères, maintenant afin d’assurer un prétraitement des données simplifiée, et avoir des résultats
interprétables, nous avons abouti à normaliser les couches sous forme de 5 classification
chacune par le biais des requêtes établis suivantes :

▪ Couche des lignes de transport


( "Raserized reseau disrtribution@1" >= 1.5 AND "Raserized reseau disrtribution@1" < 61.125 )*4+
( "Raserized reseau disrtribution@1" >= 61.125 AND "Raserized reseau disrtribution@1" < 120.75 )*3+
( "Raserized reseau disrtribution@1" >= 120.75 AND "Raserized reseau disrtribution@1" < 180.375 )*2+
( "Raserized reseau disrtribution@1" >= 180.375 AND "Raserized reseau disrtribution@1" < 240 )*1

▪ Couche des foyers


( "Rasterized Foyers 2@1" >= 161 AND "Rasterized Foyers 2@1" < 278 ) *4 +
( "Rasterized Foyers 2@1" >= 278 AND "Rasterized Foyers 2@1" < 394 ) *3 +
( "Rasterized Foyers 2@1" >= 394 AND "Rasterized Foyers 2@1" < 544 ) *2 +
( "Rasterized Foyers 2@1" >= 544 AND "Rasterized Foyers 2@1" < 628 ) *1

▪ Couche de l’irradiation solaire


( "Rasterized Irradiation@1" >= 2663.33 AND "Rasterized Irradiation@1" < 2666.3875 ) *1+
( "Rasterized Irradiation@1" >= 2666.3875 AND "Rasterized Irradiation@1" < 2669.445 ) *2+
( "Rasterized Irradiation@1" >= 2669.445 AND "Rasterized Irradiation@1" < 2672.5025 ) *3+
( "Rasterized Irradiation@1" >= 2672.5025 AND "Rasterized Irradiation@1" <= 2675.56 ) *4

▪ La resultat
-Les couches obtenues en résultat :

Figure 42: les 3 Couches critères après normalisation

40
7. Analyse AHP sur QGIS

-Easy AHP est un plugin sur QGIS dont son utilité consiste à établir une analyse multicritère
de type AHP en se basant sur les critères sous le format Raster.

Figure 43: EASY AHP


-Sélection des couches en question :

Figure 44: EASY AHP

41
-Pondération et Lancement de l’exécution :

Figure 44: EASY AHP


▪ Couche finale globale

-Donc après exécution du Processus AHP voici – ci-dessous le résultat final du site optimal de
notre micro central sur le douar de Ait Tizgi :

Figure 45: Couche finale globale

42
8. Mise en page et génération de la carte finale

Figure 46 : Carte finale du site

43
PARTIE IV : étude technique et
financière
1. Description de site
-TIZGUI est un Douar d’Azilal Province, situé aux montagnes du Haut Atlas à environ 140
km au sud d’Azilal. Ce Douar a une surface de 515,945.59 m² et un total distance de 2.97 km.

-Voila les caractéristiques de notre site :

-Le douar est habité par 41 familles d’une moyenne de 5.5 membres par famille

Nombre de famille Nombre d’habitat Moyenne par famille

41 228 5.5

-Vue panoramique de notre site sur GOOGLE MAPS

Figure 47 : DOUAR TIZGUI

44
I. Etude de bilan de d’Energie et la consommation Journalière

-la première étape consiste à étudier les besoins énergétiques journalières de notre douar,
pour analyser les besoins en électricité de notre site on a collecté une ensemble des
informations sur :

❖ Les équipements et ses caractéristiques électriques

❖ Taux horaire d’utilisation des équipements.

❖ Les habitudes des consommateurs.

Consommation des habitants :

Equipements Quantite DC/AC Pn(W) Pt(W) Q(VAR) Fp Temps d'utilisation (en h/jour)
Réfrigérateur 200L + freezer 1 AC 1000 1000 328,684 0,95 2,5
TV LCD 2 AC 150 300 0 1 10
Radio-réveil 1 AC 18 18 0 1 2
Chargeur de Telephone 10 AC 15 150 0 1 6
Aspirateur 1 AC 130 130 42,7289 0,95 1
TD1 1er foyer Ventilateur à pied 1 AC 50 50 16,4342 0,95 2
Ampoules fluorescent 6 AC 100 600 0 1 9
Ampoules LED 6 AC 11 66 0 1 9
Bouillaoire 1 AC 2000 2000 0 1 0,5
total 29 3474 2914,9612 13660

Tableau 6 : consommation journalière d’un foyer


Procédure :

-le douar dispose d’un nombre des foyer (𝑁𝑓 = 20) dans lesquelles ils habitent deux familles
en moyen, à partir de l’étude de bilan de puissance d’un seul foyer on va faire une estimation
de la consommation de douar en entière en affectant a notre puissance des coefficients de
correction (Coefficient de Simultanéité, Coefficient d’utilisation…).

-On a pris en considération un coefficient de correction de 15% sur tout l’installation.

Résultats de calcul de Puissance et la Consommation

Puissance total 69,48 Kw


Puissance totale Corrige 79,902 Kw
Energie Totale Journalier 273,2 Kwh/j

Tableau 7 : Calcul de Consommation journalière des foyers

45
Description de Distribution de puissance
2 3474
3 3474

4 3474

5 3474

6 3474

7 3474

8 3474

Somme 27792

9 3474

10 3474

11 3474
TGBT2 12 3474

13 3474
14 3474

somme 20844

15 3474
16 3474

17 3474
TGBT3
18 3474

19 3474

20 3474
somme 20844

Tableau 8 : la distribution des puissances dans les foyers

46
Le Profil de Consommation Journalière d’un foyer de douar

Histogramme la consommation horaire


7

6
La Consommation en Kwh/h

0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
les heures

Figure 48 : le profil de consommation journalière d’un foyer

Détail de Consommation de l’éclairage Public

Luminaire La puissance la puissance d'appariel age Puissance Total espacement Nombre Duree de Fonctionnement Energie Consommee en h/j
lampes à sodium haute pression (SHP) 70 12,3 82,2 10 m 10 10 8220
Led Froid 50 0 50 10 10 10 5000
Total 13220
Tableau 6 : consommation journalière de l’éclairage publique des foyers
-La consommation journalière en électricité :

𝐶𝑗 = 𝐶𝑓𝑜𝑦𝑒𝑟 + 𝐶𝑒𝑐𝑙𝑎𝑖𝑟𝑎𝑔𝑒 = 273,2 + 13.22 = 300 𝑘𝑤ℎ/𝑗

47
II. Etude des données métrologiques de Douar :

Mode générale de données météorologique et solaire

-Les données sur les ressources solaires ; la température de l'air, la production d'électricité
(PVOUT) et cartes disponibles dans l'Atlas servent comme un indicateur, qui aide à
comprendre le potentiel du Maroc pour la filière d'énergie solaire, donc c'est un outil utile
pour la sélection et évaluation préliminaire des sites. PVOUT représente l'estimation de la
production d'électricité dans la phase de démarrage d'un système photovoltaïque. Les
estimations sont suffisamment précises pour les systèmes photovoltaïques de petite et
moyenne taille avec les panneaux orientées vers le sud et inclinés de façon optimale., plus
d'informations sont nécessaires :

1. Spécifications détaillées du système PV,

2. Simulation électrique PV basée sur la série de données multi annuelle horaire ou au moins
en utilisant des données dans un format TMY,

Location

❖ Nom de location : Idarn N´Ouareg


❖ Latitude : 31.450335°
❖ Longitude : -6.916656°
❖ Altitude:1611ma.s.l

Figure 49 : localisation géographique de notre site sur la carte de Maroc

48
Moyennes annuelles à long terme

❖ Irradiation Horizontale Globale : 2026 kWh/m 2

❖ Irradiation Normale Directe : 2253 kWh/m 2

❖ Somme d'Irradiation Globale Inclinée : 2288 kWh/m 2 (inclinaison : 30°, azimut :


180°)

❖ Température de l'air à 2 mètres : 12.1 °C

❖ Production d’électricité : 1819 kWh (un système PV prédéfini)

❖ Ratio de Performance: 79.5 %

Description des données météorologiques

- Les données solaires et météorologiques sont précalculées à partir des données


météorologiques et du rayonnement solaire de pas de temps de 15 et 30 minutes en utilisant
modèle Solargis, version 2.1. Les données représentent la période des années 01/01/1994 à
31/12/2017 (24 années complètes). L’estimation du rendement photovoltaïque a été calculée
en utilisant les données solaires et météorologiques Solargis pour la configuration PV
suivante :

Puissance installée : 1kWp

Modules : silicium cristallin, NOCT 45ºC et coefficient de température à Pmax de -


0.45 %/K

Onduleur : central avec une efficacité Euro de 97.5%

Montage des modules PV : Montage fixe, modules orientés vers le sud avec un angle
d’inclinaison optimal.

L’espacement relatif des rangées est de 2.5 (rapport entre l’espacement absolu et la
largeur des modules).

Autres pertes DC : Pertes électriques agrégées de 5.5% due à l’encrassement des


modules PV (saleté, poussières, givre, neige, etc.), pertes DC dues au câblage et à la
disparité électrique dans la section DC

Perte du transformateur : Transformateur standard de haute efficacité, pertes

49
Moyenne mensuelle à long terme

Acronymes
GHI Somme mensuelle/annuelle d'Irradiation Globale Horizontale [kWh/m2]
DNI Somme mensuelle/annuelle d'Irradiation Normale Directe [kWh/m2]
GTI Somme mensuelle/annuelle d'Irradiation Globale Inclinée [kWh/m2]
TEMP Température moyenne journalière (24 heures) de l'air à 2 mètres [°C]
PVOUT Somme mensuelle de production d'électricité photovoltaïque [kWh/kWp]
PR Ratio de Performance [%]

Le profil de l’évolution de la puissance Produit et de l’irradiation en fonction des mois

50
Données climatiques

Figure 50 : Les données climatiques

-L’ensoleillement moyen journalier dans la région d’azilal :

Figure 51 : La variation de l’irradiation journalière dans le douar


-Remarque :

Le calcul sera fait dans les conditions d'ensoleillement les plus


Défavorables de la période d'utilisation (au Maroc le plus souvent au mois de
Décembre).

51
-Ensoleillement le plus défavorable pendant l’année est celui de mois de Décembre :
𝑘𝑤ℎ
𝐸𝑆𝑂𝐿 = 3.4
𝑚2. 𝑗

-Le calcul de la puissance crête :

Avec :

𝐶𝑝 = 0.65

𝐶𝑗 300 000
𝑃𝑐 = = = 135.74 𝐾𝑤𝑐
𝐶𝑝 × 𝐸𝑆𝑂𝐿 0.65 × 3.4

Calcul de Nombre des panneaux à installer :

-Le module PV : Excellent Glass/Glass 260M54 brillant

Figure 52 : Excellent Glass/Glass 260M54 brillant

Nombre des Panneaux :

135740
𝑁𝑝 = = 522 𝑃𝑎𝑛𝑛𝑒𝑎𝑢𝑥
260

-Calcul de Surface utile des panneaux :

𝑆𝑢𝑡𝑖𝑙𝑒 = 𝑆𝑝𝑎𝑛𝑛𝑒𝑎𝑢 ∗ 𝑁𝑝 = 522 ∗ 1.7 = 887.4 𝑚2

52
-Les caractéristiques constructeurs de panneau Excellent Glass/Glass 260M54 brillant

Figure 9 : caractéristiques techniques de Excellent Glass/Glass 260M54 brillant

Le choix de tension de sortie de champs photovoltaïques :

-La tension de champs (12, 24, 48 V ou plus) dépend :

• la puissance photovoltaïque du système,

• la disponibilité des matériels (modules et récepteurs)

Tableau 7 : le choix de tension recommandée

La solution de stockage de l’énergie :

-Pour minimiser le nombre des batteries qui coutent plus cher et dont la durée de vie sont
limitées, et aussi en raison que le plan de budgétisation des habitats de douar n’est pas
suffisant pour investir dans les solutions de stockage d’énergie électro-chimique.

53
Les VOS (les volants d’énergie solaire)

- Les volants d’inertie peuvent jouer 2 rôles clés pour les énergies renouvelables aux
productions les plus intermittentes : stockage, et lissage

Figure 54 : Les Volants de L’énergie Solaire


-Le principe :

- Le volant que nous avons reçu cet été est un cylindre de béton gainé de fibre de verre. Ce
module de 10 kWh mesure 1 m de diamètre et 1,40 m de haut. Nous avons retenu une formule
de béton avec une armature en fibre de verre, car elle se révèle plus performante qu’une
précontrainte en acier. Il faut savoir que le volant tourne au régime de 4 000 tours/minute, soit
une vitesse de 800 km/h au diamètre extérieur.

Figure 55 : les VOS

54
-Caractéristiques de VOS :

- VOSS 10 kWh No 1 - Ce volant de 1,40 m de haut, 1 m de diamètre et de 3 t possède une


capacité d'accumulation de 10 kWh d’électricité.

-Pour couvrir 200 KWh de nos besoins d’énergie on aurait besoin de 20 Volant :

200 𝑘𝑤ℎ
𝑁𝑣 = = 20
10 𝑘𝑤ℎ

-Ensuite, techniquement, c’est une solution qui peut être déployée dans toutes les régions du
monde. Il faut souligner que le béton est un matériau très abordable mais qui coûte cher à
transporter. L’intérêt est de le produire localement, et notre travail est de rédiger une
formulation qui convienne au plus grand nombre de cas de figure en sables et
d’approvisionnement graviers locaux.

Critères :

-Enfin, nous garantissons une durée de vie de 30 ans, soit 10 000 cycles de charges et
décharges. Ce qui est minimal, car, en laboratoire, nous sommes parvenus à un million de
cycles.

Les Résultats :

-Pour ce qui concerne le moteur d’entraînement qui sert aussi de turbine de production
d’énergie, les technologies de type synchrone ou à aimant permanent sont validées. Elles se
distinguent nettement de celles plus traditionnelles qui n’autorisent que quelques secondes
ou dizaines de secondes d’alimentation électrique ; ces volants sont destinés à un stockage
de moyenne durée, c’est-à-dire de 10 à 12 heures d’alimentation avec 80% d’énergie
restituée.

Dimensionnement des Batteries :

-mais en raison la productivité solaire baisse au cour des mois d’hiver on a proposé de
compenser 33% des besoins des utilisateur via les batteries.

-c’est une solution hybride et optimale car :

-investissement trop important dans le stockage dans les batteries va dégrader le plan
budgétisation.

55
- Les Volant d’énergie Solaire n’ont pas une grande autonomie dans les mois d’hiver.

-Le calcul de la capacité du parc de batteries s'effectue grâce à la formule suivante :

𝐸𝑗 . 𝑁𝑗
𝐶>
𝑃𝐷 . 𝑈

-𝑁𝑗 = On appelle nombre de jours d'autonomie sans apport solaire, 𝑁𝑗 , la durée pendant
laquelle la batterie peut alimenter seule l'installation (les panneaux étant considérés comme
absents).

-𝑁𝑗 = 2 Jour.

-𝑃𝐷 = profondeur de décharge (80%).

- 𝑈 = Tension Recommandée généralement pour les hautes puissance (𝑃𝐶 > 10 𝑘𝑤𝑐) ,la
tension recommandée est : 48 Vdc

𝐸𝑗 = 100 000 𝑤ℎ/𝑗

𝐸𝑗 . 𝑁𝑗 100000.2
𝐶> = = 5208.66𝐴𝐻
𝑃𝐷 . 𝑈 0.8.48

L’association des batteries :

L’ensemble de batteries étant disposé en parallèle et en série, le nombre de batteries


montées en série est évalué comme suit :

Batterie lithium 200AH-48V Ah

Figure 57 : Batterie lithium 200AH-48V Ah

56
III. Le choix de la batterie

-Batterie lithium 200AH-48V Cette batterie Lithium solaire est une batterie au lithium-fer-
phosphate qui garantit une longue durée de vie, des temps de charge courts et une grande
profondeur de décharge. Grâce à sa conception modulaire, la capacité de stockage de la
batterie peut être adaptée individuellement aux besoins du client dans une plage de 3,6 à 9,6
kWh.

-Nombre des Batteries en série et en parallèle :

𝑉𝑑𝑐 48
𝑁𝑏𝑠 = = =1
𝑉𝑏𝑎𝑡 48

𝐶𝑡 5208.66
𝑁𝑏𝑝 = = = 26 𝐵𝑎𝑡𝑡𝑒𝑟𝑖𝑒 𝑒𝑛 𝑝𝑎𝑟𝑟𝑎𝑙𝑙𝑒 (𝑆𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔)
𝐶𝑏𝑎𝑡 200

-Alors le nombre total des Batteries est égale a :

𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝐵𝑎𝑡𝑡𝑒𝑟𝑟𝑖𝑒𝑠 = 𝟐𝟔

57
IV. Le choix de l’onduleur :

-Le Dimmensionnement de l’onduleur se base sur 3 criteres :

• La compatibilité en tension
• La compatibilité en courant
• La compatibilité en puissance

-On dispose d’un champs photovoltaique de puissance crete de 𝑃𝐶 = 135.74 𝐾𝑊𝑐

-On dispose de 522 Panneaux photovoltaique dont chacun fournit un puissance de 260 Wc
dans les conditios (STC).
▪ La puissance crête d'un module : Pc = 260 Wc
▪ La tension à vide : Uco = 35.36 V
▪ La tension MPP : Umpp = 28.71 V
▪ Le courant de court-circuit : Icc = 9.53 A
Partie CA
-Côté CA, l'onduleur imposera un signal de sortie adaptée aux appareils qu'il alimente, par
exemple (cas général) :
Tension alternative de fréquence 50 Hz
Valeur de la tension efficace : Ueff = 230 V
L’Onduleur : SolarMax 30HT4

Figure 58: Onduleur SolarMax 30H

58
Les caractheristiques Technique de l’onduleur Solaire SolarMax 30HT4

Figure 59: les caractheristiques de l’Onduleur SolarMax 30H

59
-Calcul des nombre Photovoltaiques en Serie :
-La fiche technique des onduleurs SB 4 000 TL et SB 5 000 TL nous indiquent les éléments
suivants :

-La tension maximale admissible en entrée de l'onduleur est :

𝑼𝒎𝒂𝒙 = 𝟏𝟎𝟎𝟎 𝑽

-La plage de tension MPPT en entrée de l'onduleur est

[𝑼𝒎𝒑𝒑𝒕, 𝒎𝒊𝒏 − 𝑼𝒎𝒑𝒑𝒕, 𝒎𝒂𝒙 ] = [𝟒𝟑𝟎𝑽 − 𝟖𝟎𝟎𝑽 ]

-Les onduleurs photovoltaïques disposent d'un système intégré permettant de détecter et de se


caler sur le point de puissance maximum du groupe photovoltaïque. Ce système s'appelle le
MPPT (Maximale Power Point Tracking). Le MPPT force donc le générateur à travailler à son
Maximum Power Point (MPP), induisant une amélioration globale du rendement du système
de conversion électrique.

-Déterminons le nombre de modules photovoltaïques en série compatible avec la plage de


tension MPPT de l'onduleur :

-la plage de variation de Tension MPPT de champs photovoltaique est tres important
pour determiner l’onduleur adequate :

-où E(x) signifie la partie entière de x.

-Le coefficient 1.15 est un coefficient de majoration permettant de calculer la tension MPP à
-20 °C.

-Le coefficient 0.85 est un coefficient de minoration permettant de calculer la tension MPP
à 70 °C.

𝑵𝒎𝒊𝒏 < 𝑵𝒔 < 𝑵𝒎𝒂𝒙

60
𝑈𝑚𝑝𝑝𝑡,𝑚𝑖𝑛 430
𝑁𝑠𝑚𝑖𝑛 = 𝐸 ( ) = 𝐸( ) = 17
𝑈𝑚𝑝𝑝 . 0.85 28.5.0.85

𝑈𝑚𝑝𝑝𝑡,𝑚𝑎𝑥 800
𝑁𝑠𝑚𝑎𝑥 = 𝐸 ( ) = 𝐸( ) = 33
𝑈𝑚𝑝𝑝 . 0.85 28.5.0.85

-Alors le nombre des panneaux en serie est :

17 < 𝑁𝑠 < 33

-il reste alors à verifier qu'avec 20 modules en série, on atteindra jamais la tension maximale
admissible en entrée de l'onduleur Umax = 100 V.

-Pour cela, on calcul la tension maximale que peut fournir une chaîne photovoltaïque composé
de 10 modules en série.

-Cette tension maximale est égale à 20 × Uco × 1.15 = 24× 35.36 × 1.15 = 975 V . Cette tension
maximale délivrée par la chaîne photovoltaïque est bien inférieure à la tension maximale
admissible en entrée de l'onduleur (Umax =1000 V).

Finalement :

-le nombre des panneaux en serie est egale a 24 :

𝑁𝑠 = 24

-Le Tension produit pau un string dans les conditions optimales :

𝑈𝑠𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 = 24 × 28.71 = 689.04 𝑉

61
Etape 3: Calculer le nombre de chaînes photovoltaïques en parallèle :

-La fiche technique des onduleurs SolarMax 30HT4 nous indiquent que le courant maximale
admissible de ces deux onduleurs est 𝐼𝑚𝑎𝑥 = 4 × 21,5𝐴 par trackers (ces onduleurs disposent
de deux trackers chacun).

𝐼𝑚𝑎𝑥 = 4 × 21,5𝐴 = 86𝐴

-Le maximum Puissance de champ PV generee par une seule String =9000Wc

𝑃𝑐ℎ𝑎𝑖𝑛𝑒 = 24 ∗ 260 = 6240 𝑊𝐶 < 9000 𝑊𝐶

La compatibilite en courant

La fiche technique de L’onduleur SolarMax 30HT4 nous indiquent que le courant maximale
admissible de ces deux onduleurs est Imax= 21.5 A par trackers (ces onduleurs disposent de
deux trackers chacun).

-Le nombre maximum de chaînes photovoltaïques en parallèle se calcule par la formule simple
suivante :

-où 𝐸(𝑥) signifie la partie entière de 𝑥.

-Le coefficient 1.25 est un coefficient de sécurité imposé par le guide UTE C15-712.

𝐼𝑚𝑎𝑥 21,5
𝑁𝑝 = 𝐸 ( ) = 𝐸( )=1
𝐼𝑐𝑐 × 1.25 9.53 × 1.25

62
-Chaque Controleur MPPT est reliee avec une string.

-Le nombre des chaines en parralle de l’onduleur SolarMax 30HT4 :

𝑁𝑝𝑡 = 4

Etape 4 : Vérifier la compatibilité en puissance

-Cette configuration maximale (4 chaîne de 24 modules, par tracker) présente donc 96 modules
sur un onduleur.

-Cela correspond à une puissance installée de 24 ×4×260 =24.96 KWc < 30 Kw

-Cette puissance installée est supérieure à la puissance maximale admissible par les deux
onduleurs (Pmax = 5 300 Wc pour l'onduleur SB 5 000 TL et Pmax = 4 200 Wc pour l'onduleur
4 000 TL).

-Nombre des Onduleurs avec 4 Trakers MPPT :

𝑃𝑢𝑖𝑠𝑠𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑐𝑟𝑒𝑡𝑒 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙𝑒 𝑑𝑒 𝑐ℎ𝑎𝑚𝑝 153740


𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑂𝑛𝑑𝑢𝑙𝑒𝑢𝑟𝑠 = = =6
𝑃𝑢𝑖𝑠𝑠𝑎𝑛𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙𝑒 𝑑𝑒 𝑙 ′ 𝑜𝑛𝑑𝑢𝑙𝑒𝑢𝑟 24960

Nombre des strings:

𝑵𝒔𝒕𝒓𝒊𝒏𝒈 = 𝟒 × 𝟔 = 𝟐𝟒

Figure 60 : Configuration de L’installation photovoltaïque

63
-La modularisation de puissance champs photovoltaique en 4 Sous-champs :

𝑃𝑐𝑟𝑒𝑡𝑒 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 𝟏𝟑𝟓. 𝟕𝟒


𝑷𝒔𝒐𝒖𝒔 𝒄𝒉𝒂𝒎𝒑𝒔 = = = 𝟐𝟐, 𝟔𝟐 𝑲𝒘𝒄
6 𝟔

Le choix de Regulateur de la charge :

• Régulateur de charge fait en sorte que la batterie soit bien chargée et la protège contre
la surcharge, mais il ne gère pas les problèmes de décharge éventuels.
• Suffisant dans tous les cas où :

- pas de risque de décharge accidentelle : sur-dimensionnement des modules,


consommations métrisée;

- Si le système alimenté est déjà muni d'une surveillance «batterie basse».

La technologie de Regulateur :

-Dans notre étude de cas, nous choisissons un régulateur MLI disposant de la fonction MPPT.
Les raisons qui motivent notre choix sont les suivantes :

-Avec un régulateur MPPT, il y a moins de contraintes vis-à-vis de la tension du champ


photovoltaïque. Par conséquent, le câblage des modules sera plus simple.

-On améliore l'efficacité de l'installation photovoltaïque de l'ordre de 15%. Cela est pertinent
d'une part parce que la puissance du champ photovoltaïque dépasse 1 kWc (dans notre étude
de cas, la puissance est de 153.74 kWc), et d'autre part car la température du site est très basse
en hiver (en climat froid, la tension des modules photovoltaïques augmente, ce qui pénalise
l'efficacité en l'absence de système MPPT).

V. Le Dimensionnement de régulateur :

-Tension nominale (12, 24 ou 48 VDC) : elle doit être celle du champ photovoltaïque

𝑈𝑛 = 48 𝑉𝑑𝑐

-L’intensité admissible du courant d’entrée du régulateur doit être supérieure à la valeur


maximale produite par le générateur.

- Le courant de court circuit de String :

-Imax de string 𝐼𝑐𝑐 = 9.53 < 13 𝐴

64
-Pour assurer la compatbilite en puissance on doit installer 2 regulateurs en Serie par String

-le Nombre des regulateurs : 2 𝑅𝑒𝑔𝑢𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟/𝑆𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔

𝑃𝑟𝑒𝑔𝑢𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟𝑠 > 𝑃𝑠𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 = 6240 𝑊𝑐

-chaque regulateur a une puissance unitaire de 3500 W.

𝑃𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 = 3 ∗ 𝑃𝑟𝑒𝑔𝑢𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟 = 7200𝑊 > 6240 𝑊

𝑅𝑒𝑔𝑢
-Le nombre des regulateur totale : 24 𝑆𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 × 2 𝑆𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 = 48

Les caractheristiques de regulateur Solaire : Vario-String 48 V

Figure 61 : Les caractéristiques techniques de régulateur Vario-String 48 V


-Le courant maximal de regulateur est 13 A

-La comptabilité de puissance de régulateur :

La puissance maximale de 3 régulateurs est égale à :

𝑃𝑚𝑎𝑥 = 2 ∗ 3500𝑊 = 7000 𝑊

-Puissance d’un seule String est égale a ;

𝑃𝑠𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 = 24 ∗ 260 = 6240 𝑊

-La comptabilité en puissance est vérifiée :

𝑃𝑚𝑎𝑥−𝑟𝑒𝑔 > 𝑃𝑠𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔

65
Compatibilité en tension :

La tension maximale de champs PV à vide :

𝑈𝑐𝑜𝑠𝑡𝑟𝑖𝑛𝑔 = 24 × 28.71 = 689.04 𝑉 < 900𝑉

Le Cablage de Regulateur :

Figure 62 : Le câblage de régulateur Vario-String 48 V

66
Dimmensionnement des cables DC :

-Calcul de la Tension Assignee :

𝑉𝑎 = 𝐾 × 𝑛𝑆 × (𝑉𝑐𝑜 + 𝑉𝑐𝑜𝑒𝑓 ∗ (𝜃𝑚𝑖𝑛 − 𝜃)

𝑉𝑎 = 𝐾 × 𝑛𝑆 × (𝑉𝑐𝑜 + 𝑉𝑐𝑜𝑒𝑓 ∗ (𝜃𝑚𝑖𝑛 − 𝜃)

𝑉𝑎 = 1.10 × 24 × (35.36 − 0.31 ∗ (1 − 25)

𝑉𝑎 = 1129.92 𝑉

-La température minimale de la ville Azilal est de 1C° donc un facteur de correction K=1.10

-Dimmensionnemnt des cables cote DC :

-Courant assigné des dispositifs de protection de groupes :

𝐼𝑛 = 1,4 ∗ 𝑛𝑝 ∗ 𝐼𝑠𝑐 = 1,4 ∗ 24∗ 9.53 = 320 A

- Courant admissible :

𝑰𝒁 = 𝟏, 𝟒𝟓 ∗ 𝑰𝒏 = 𝟏, 𝟒𝟓 ∗ 𝟑𝟐𝟎 = 𝟒𝟔𝟒 𝑨

Courant admissible (avec facteur de correction) :

- dans câbles dans des produits encastrees directement dans dea materiaux directement
thermiquement isolants donc un facteur de correction de 𝐾1 = 0,70.La température est
considérée de 35°𝐶 donc un facteur de correction 𝐾3 = 0.93 avec une isolation PR.

𝐼𝑍 464
𝐼𝑧′ = = = 712.75 𝐴
𝐾1 × 𝐾3 0.70 × 0.93

-d’apres le tableau des sections on obtient la section de cuivre est :

𝑆𝑐𝑢𝑖𝑣𝑟𝑒 = 500 𝑚𝑚2

Vérification de la chute de tension :

𝐿
𝛥𝑉 = 𝑛𝑝 ∗ 𝐼𝑚𝑝𝑝-𝑆𝑇𝐶 ∗ (1.25 ∗ 𝜌0 ∗ )
𝑆

L=Le longueur des câbles DC de champs jusqu’à la boite de jonction 100 m

-𝐼𝑚𝑝𝑝_𝑆𝑇𝐶 = 8.95 𝐴

67
-𝜌0 =la résistivité des câbles de cuivre dans les conditions normales 0.0225 Ω. 𝑚𝑚2 /𝑚.

𝑛𝑝 = nombre des strings en parallèle.

100
𝛥𝑉 =24 ∗ 8.95 ∗ (1.25 ∗ 0.0225 ∗ )= 1.20V
500

-La chute de tension maximale autorisé selon la norme NFC- 14-100 est de 3%, donc on a
bien respecté la norme, le choix de la section de câble est validé.

Les documents refernces de calcul de Section :

Norme NFC 14-100

68
69
III. Analyse économique et environnementale :
Pu(MAD)
Matériel Quantité Unité TVA (%) Prix TTC
HT

Excellent Glass/Glass 260M54 brillant 522 u 1420 2% 756064,8

Support PV 522 u 120 62640

Frais Accessoire PV 522 u 10 1% 5272,2

Volant de Stockage (VOS) 20 u 10356 5% 217476

Onduleur Solar Max 30HT4 6 u 18956 113736

Batterie lithium 200AH-48V Ah 26 u 11360 2% 295360

Coffret et Boite de jonction 6 u 4120 3% 25461,6

Equipement de protection u 6512

Câble solaire photovoltaïque PV en cuivre


420 ml 25 10500
étamé 240mm2

Frais Accessoire Cable et Connexion u 5140

Régulateur Vario-String 48 V 48 u 2400 2% 117504

Total TTC (DH) 828868

Etude et Analyse

Ingénierie 5 personnel 2630 13150

Permis et autres frais

Etude environnementale 5 personnel 2341 11705

Analyse économique 5 personnel 3650 18250

Total TTC 43105

Installation

Transport 200 dh/wc 120 1% 24240

Accessoires, Fixation 125 dh/wc 120 2% 15300

Câblage 420 dh/ml 25 2,60% 10773

Réglage

Total TTC 50313

Assurance

Assurance Transport 2500 1annee 2500

Assurance de responsabilité 2500 1 année 2500

70
Total TTC 5000

Couts financières

Préparation de terrain 967 m2 20 19340

Taxes financières

Frais bancaire de l'emprunt

Total TTC 19340

TOTAL (DH) 946626

Tableau 9 : Etude financière de notre projet


7. Etude de rentabilité

-Nous allons consacrer cette partie pour évaluer la rentabilité économique de ce projet en faisant
comparer premièrement entre le tarif d’un KWh de l’ONE et d’un KWh qui sera issu du
système hybride à installer, et estimer deuxièmement les revenus financiers à long terme (25
ans), en déterminant la période nécessaire pour récupérer entièrement le coût du projet.

a. Le tarif d’un KWh renouvelable (à base d’énergies renouvelables)

-Comme mentionné, la période qu’on va examiner est celle pendant laquelle les performances
du système hybride sont de très bonne qualité, elle est en général de 25 ans.

-Désignons par TRN le tarif moyen d’un KWh qui sera issu du système hybride à installer (à
base d’énergies renouvelables), et par TONE le tarif d’un KWh issu de l’ONE, qui est
actuellement de moyenne de 1.319DH/KWh. Pour estimer TRN, on va utiliser la relation
suivante :

𝐍𝐦 𝐄𝐦𝐨𝐢𝐬 𝐓 𝐑𝐍 = 𝐂𝐓𝐨𝐭

-Avec :CTot : le coût total du projet en DH.

Emois : est la consommation moyenne correspondante mensuelle en KWh.

Nm : correspond au nombre de mois pendant 25 ans.

𝐂 𝐓𝐨𝐭 𝟗𝟒𝟔 𝟔𝟐𝟔 𝐃𝐇


TRN = = = 0, 35DH/KWh
𝐍𝐦 𝐄 𝐦𝐨𝐢𝐬 𝟐𝟓 ∗ 𝟏𝟐∗𝟑𝟎∗𝟕𝟎𝟎 𝐊𝐖𝐡

71
-Le taux de réduction r % est donné par la relation :

𝐓𝐎𝐍𝐄 − 𝐓𝐑𝐍 𝐓𝐑𝐍 𝟎,𝟑𝟓


r%= =1− =1– = 0.784
𝐓𝐎𝐍𝐄 𝐓𝐎𝐍𝐄 𝟏,𝟔𝟏𝟗

-Soit une réduction de 78,4% du tarif actuel.

b. Estimation du gain annuel

Ce qui dit une réduction du tarif d’un KWh, dit directement une réduction des factures.
Chose qui signifie qu’il y aura certainement un revenu à gagner si on commencera de payer un
coût moins de celui actuel. Dans ce cas, le gain annuel qui correspond à payer 0,52 DH au lieu
de 1,619 DH pour un KWh est :

𝐆 𝐚𝐧 = (𝐓𝐎𝐍𝐄 − 𝐓𝐑𝐍 ) 𝐄𝐚𝐧

= (1, 619 – 0,35) x 12 x 300 x 30

= 137 052 DH / an

Avec 𝐄𝐚𝐧 est la consommation annuelle en KWh.

c. Le temps du retour

D’après ce gain, on peut interpréter alors les résultats suivants :

• La période nécessaire pour récupérer totalement le coût du projet vaut :


𝐂 𝐓𝐨𝐭 𝟗𝟒𝟔 𝟔𝟐𝟔
Δt = = ≈ 7 ans
𝐆 𝐚𝐧 𝟏𝟑𝟕 𝟎𝟓𝟐

• Après récupérer entièrement le coût du projet pendant 7 ans, on gagnera de plus un


montant de 2 466 936 DH dans les 18 ans restants.

72
Bilan Carbone :

Figure 63 : Le bilan de carbone de notre projet

73
CONCLUSION
Dans ce projet nous avons apprend beaucoup des notions d’étude d’une installation
photovoltaïque et aussi de pratiquer que nous avons étudié dans l’élément systèmes
d’information géographiques par logiciel QGIS qui nous donne une idée d’emplacement des
équipements de ce projet.

L’étude technique est faite par calcul et réalisation d’un bilan d’énergie par étude de la
consommation de la population et l’éclairage public, ce bilan nous donne une idée des besoins
des panneaux solaires et les câbles et poteaux d’éclairage public…etc

Après détermination des matériels choisis pour ce projet on passe à l’étude financière pour
vérifier le choix économique et la rentabilité de ce projet

74
ANNEXE 1 : Modelisation et Simulation de
l’installation sur PVSOL

Description de Projet sur PVSOL

75
Type d’installation et météo et réseau

Les parametres de reseau CA :

76
77
Visualisation 3D de champ Solaire :

a. Apercu de l’objet :

78
b. Apercue de terrain : Vue de NORD

79
c. Plan de cotation :

Emplacement des Modules :

Le choix de Module :

80
Frequence d’ombre :

81
Fixation des Modules sur chassis

a. Formation des rangees des modules :

82
b. Les caractheristiques de système de Montage :

c. L’orientation relative des panneaux :

83
Raccordement des Modules :

Le raccordement de 1er onduleur 4 MPPT :

84
Plan de cablage :

85
Les Batteries et Les Onduleurs a Batteries

Plan de cablage generale :

86
PVSYST V6.81 31/01/21 Page 1/5

Système isolé: Paramètres de simulation


Projet : Projet PV
Site géographique Azilal Pays Morocco
Situation Latitude 31.45° N Longitude -6.92° W
Temps défini comme Temps légal Fus. horaire TU Altitude 0 m
Albédo 0.20
Données météo: azilal Meteonorm 7.2 (1986-2005), Sat=100% - Synthétique

Variante de simulation : Nouvelle variante de simulation


Date de la simulation 31/01/21 à 13h31

Paramètres de simulation Type de système Système isolé avec batteries


Orientation plan capteurs Inclinaison 30° Azimut 0°
Modèles utilisés Transposition Perez Diffus Perez, Meteonorm
Besoins de l'utilisateur : Consomm. domestique Constants sur l'année
moyenne 301 kWh/Jour

Caractéristiques du champ de capteurs


Module PV Si-mono Modèle Excellent Glass/Glass 260M54 brilliant
Paramètres définis par l'utilisateur Fabricant Sonnenstromfabrik - CS Wismar
Nombre de modules PV En série 24 modules En parallèle 24 chaînes
Nombre total de modules PV Nbre modules 576 Puissance unitaire 260 Wc
Puissance globale du champ Nominale (STC) 150 kWc Aux cond. de fonct. 135 kWc (50°C)
Caractéristiques de fonct. du champ (50°C) U mpp 621 V I mpp 216 A
Surface totale Surface modules 979 m²

Paramètres du système Type de système Système isolé


Batterie Modèle Batterie lithium 200AH-48V
Fabricant ALCTRON
Caractéristiques du banc de batteries Nombre d'unités 26 en parallèle
Tension 48 V Capacité nominale 5200 Ah
Décharge: min. SOC 10.0 % Energie stockée 224.6 kWh
Température Fixée (20°C)
Régulateur Modèle Universal controller with MPPT converter
Technologie MPPT converter Coeff. de temp. -5.0 mV/°C/elem.
Convertisseur Efficacité maxi et EURO 97.0 / 95.0 %
Seuils de régulation batterie Seuils de commande selon SOC calculation
Charge SOC = 0.96 / 0.80 i.e. approx. 2.7 / 2.1 V
Décharge SOC = 0.10 / 0.35 i.e. approx. 1.8 / 2.0 V

Facteurs de perte du champ PV


Fact. de pertes thermiques Uc (const) 20.0 W/m²K Uv (vent) 0.0 W/m²K / m/s
Perte ohmique de câblage Rés. globale champ 48 mOhm Frac. pertes 1.5 % aux STC
Perte diode série Chute de tension 0.7 V Frac. pertes 0.1 % aux STC
Perte de qualité module Frac. pertes 1.5 %
Perte de "mismatch" modules Frac. pertes 1.0 % au MPP
Perte de "mismatch" strings Frac. pertes 0.10 %
Effet d'incidence (IAM): Fresnel, anti-reflets, n(verre)=1.526, n(AR)=1.290
0° 30° 50° 60° 70° 75° 80° 85° 90°
1.000 0.999 0.987 0.962 0.892 0.816 0.681 0.440 0.000
PVSYST V6.81 31/01/21 Page 2/5

Système isolé: Besoins de l'utilisateur


Projet : Projet PV
Variante de simulation : Nouvelle variante de simulation
Principaux paramètres système Type de système Système isolé avec batteries
Orientation plan capteurs inclinaison 30° azimut 0°
Modules PV Excellent Glass/Glass 260M54 brilliant Pnom 260 Wc
Champ PV Nombre de modules 576 Pnom total 150 kWc
Batterie Modèle Batterie lithium 200AH-48V Pb-acide, general
Pack de batteries Nombre d'unités 26 Tension / Capacité 48 V / 5200 Ah
Besoins de l'utilisateur Consomm. domestique Constants sur l'année Global 110 MWh/an

Consomm. domestique, Constants sur l'année, moyenne = 301 kWh/jr

Valeurs annuelles

Nombre Puissance Utilisation Énergie


Lamps (LED or fluo) 206 100 W/lampe 9 h/jour 185400 Wh/jour
TV / PC / Mobile 20 150 W/app 10 h/jour 30000 Wh/jour
Aspirateur 20 130 W/app 1 h/jour 2600 Wh/jour
Frigo / Congélateur 20 24 Wh/jour 50016 Wh/jour
chargeur telephone 200 3 Wh/jour 7500 Wh/jour
Bouillaoire 10 1000 W tot 1 h/jour 10000 Wh/jour
Eclairage Public 20 132 W tot 6 h/jour 15864 Wh/jour
Consomm. de veille 24 h/jour 24 Wh/jour
Energie journalière totale 301404 Wh/jour
[%]

Profil horaire
35000
journalière

30000
25000
20000
l'énergie

15000
10000
de

5000
Fraction

0
0 3 6 9 12 15 18 21 24
PVSYST V6.81 31/01/21 Page 3/5

Système isolé: Résultats principaux


Projet : Projet PV
Variante de simulation : Nouvelle variante de simulation
Principaux paramètres système Type de système Système isolé avec batteries
Orientation plan capteurs inclinaison 30° azimut 0°
Modules PV Excellent Glass/Glass 260M54 brilliant Pnom 260 Wc
Champ PV Nombre de modules 576 Pnom total 150 kWc
Batterie Modèle Batterie lithium 200AH-48V Pb-acide, general
Pack de batteries Nombre d'unités 26 Tension / Capacité 48 V / 5200 Ah
Besoins de l'utilisateur Consomm. domestique Constants sur l'année Global 110 MWh/an

Principaux résultats de la simulation


Production du système Energie disponible 291257 kWh/an Productible 1945 kWh/kWc/an
Energie utilisée 12100 kWh/anEn excès (inutilisée) 85390 kWh/an
Indice de performance (PR) 3.29 % Fraction solaire (SF) 11.00 %
Besoins non satisfaits Fraction du temps 57.5 % Energie manquante 97913 kWh/an
Vieillissement batterie (Etat d'usure (SOW)) SOW cyclage 74.7% SOW statique 80.0%
Durée de vie batterie 3.9 ans

Productions normalisées (par kWp installé): Puissance nominale 150 kWc Indice de performance (PR) et Fraction solaire (SF)

10 1.2
Lu : Energie inutilisée (batterie pleine) 1.56 kWh/kWp/jr PR : Indice de performance (Yf/Yr) : 0.033
1.1
Lc : Perte de collection (champ PV) 1.15 kWh/kWp/jr SF : Fraction solaire (Esol/Eload) : 0.110
Ls : Perte système et charge batterie 3.79 kWh/kWp/jr 1.0
8
Yf : Energie fournie à l'utilisateur 0.22 kWh/kWp/jr
[kWh/kWp/jr]

0.9
Indice de performance (PR)

0.8
6 0.7
normalisée

0.6

4 0.5

0.4
Energie

0.3
2
0.2

0.1

0 0.0
Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jui Aoû Sep Oct Nov Déc Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Nouvelle variante de simulation


Bilans et résultats principaux

GlobHor GlobEff E_Avail EUnused E_Miss E_User E_Load SolFrac


kWh/m² kWh/m² kWh kWh kWh kWh kWh

Janvier 120.0 186.9 23705 8079 7965 1379 9344 0.148


Février 122.6 163.5 20580 7049 7156 1284 8439 0.152
Mars 187.8 221.7 26937 7709 7724 1619 9344 0.173
Avril 212.8 218.7 26571 8068 8515 527 9042 0.058
Mai 239.4 218.5 26214 5641 8476 867 9344 0.093
Juin 247.1 214.6 25162 5382 8206 836 9042 0.092
Juillet 240.9 215.0 24868 5307 8482 861 9344 0.092
Août 225.0 220.8 25558 7221 8669 674 9344 0.072
Septembre 184.2 204.6 24264 8420 8851 191 9042 0.021
Octobre 153.7 196.6 23715 7496 8286 1057 9344 0.113
Novembre 119.0 176.3 21992 7221 7612 1430 9042 0.158
Décembre 106.1 170.1 21690 7798 7970 1374 9344 0.147

Année 2158.7 2407.2 291257 85390 97913 12100 110012 0.110

Légendes: GlobHor Irradiation globale horizontale E_Miss Energie manquante


GlobEff Global "effectif", corr. pour IAM et ombrages E_User Energie fournie à l'utilisateur
E_Avail Energie solaire disponible E_Load Besoin d'énergie de l'utilisateur
EUnused Énergie inutilisée (batterie pleine) SolFrac Fraction solaire (Eutile / Ebesoin)
PVSYST V6.81 31/01/21 Page 4/5

Système isolé: Graphiques spéciaux


Projet : Projet PV
Variante de simulation : Nouvelle variante de simulation
Principaux paramètres système Type de système Système isolé avec batteries
Orientation plan capteurs inclinaison 30° azimut 0°
Modules PV Excellent Glass/Glass 260M54 brilliant Pnom 260 Wc
Champ PV Nombre de modules 576 Pnom total 150 kWc
Batterie Modèle Batterie lithium 200AH-48V Pb-acide, general
Pack de batteries Nombre d'unités 26 Tension / Capacité 48 V / 5200 Ah
Besoins de l'utilisateur Consomm. domestique Constants sur l'année Global 110 MWh/an

Diagramme d'entrée/sortie journalier

800
Valeurs du 01/01 au 31/12
700
[kWh/jour]

600
champ

500
sortie

400
effective

300

200
Energie

100

0
0 2 4 6 8 10
Global incident plan capteurs [kWh/m².jr]
PVSYST V6.81 31/01/21 Page 5/5

Système isolé: Diagramme des pertes


Projet : Projet PV
Variante de simulation : Nouvelle variante de simulation
Principaux paramètres système Type de système Système isolé avec batteries
Orientation plan capteurs inclinaison 30° azimut 0°
Modules PV Excellent Glass/Glass 260M54 brilliant Pnom 260 Wc
Champ PV Nombre de modules 576 Pnom total 150 kWc
Batterie Modèle Batterie lithium 200AH-48V Pb-acide, general
Pack de batteries Nombre d'unités 26 Tension / Capacité 48 V / 5200 Ah
Besoins de l'utilisateur Consomm. domestique Constants sur l'année Global 110 MWh/an

Diagramme des pertes sur l'année entière

2159 kWh/m² Irradiation globale horizontale


+13.8% Global incident plan capteurs

-1.98% Facteur d'IAM sur global


2407 kWh/m² * 979 m² capt. Irradiation effective sur capteurs
efficacité aux STC = 15.31% Conversion PV
360978 kWh Energie champ nominale (selon effic. STC)
-0.20% Perte due au niveau d'irradiance

-11.95% Perte due à la température champ

-1.50% Perte pour qualité modules


-1.10% Pertes mismatch, modules et strings
-1.39% Pertes ohmiques de câblage

-28.02% Énergie inutilisée (batterie pleine)

219324 kWh Energie effective sortie champ

-6.11% Perte Convertisseur en opération (efficacité)


-0.03% Perte Convertisseur, seuil de puissance
0.00% Perte Convertisseur, sur-tension
Energie manquante 0.00% Besoin d'énergie de
Perte Convertisseur, l'utilisateur
seuil de tension
89.00% 205867 kWh Pertes convertisseur (effic, surcharge)
Utilis. directe Stocké Stockage batteries
-14.9% 114.9% 0.00% Batterie: bilan d'énergie stockée

-215.04% Energie batterie: perte d'efficacité

+100.00%
Courant batterie: bilan charge/décharge
Courant de dissociation électrolyte
+100.00%
Courant d'auto-décharge
+100.00%

12100 kWh
110012 97913 kWh
kWh Energie fournie à l'utilisateur

Vous aimerez peut-être aussi