Vous êtes sur la page 1sur 62

ROYAUME DU MAROC

WILAYA DE LA REGION

TANGER-TETOUAN-ALHOCEIMA

PREFECTURE TANGER ASILAH

APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX SEANCE PUBLIQUE

N°DCT/AMENAG-ESPACES VERTS/TRANCHE/TNG/253-21

Objet : TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES ESPACES VERTS,


EQUIPEMENT EN JEUX D’ENFANTS A LA VILLE DE TANGER

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

Marché passé après appel d'offres ouvert sur offres de prix en application des article 16, 17, 18, 19 et 20
du Règlement de l'Agence ( 02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de passation des marchés
spécifiques à l'Agence du Nord.

1
ENTRE LES SOUSSIGNES :

Monsieur le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion et le Développement des


Préfectures et Provinces du Nord du Royaume, désignée ci-après par ''Maître
d’Ouvrage ou APDN''

Monsieur le Wali de la région de Tanger Tétouan Al Hoceima gouverneur de la


préfecture Tanger Assilah, agissant au nom et pour le compte de la préfecture de
Tanger Assilah, désignée ci-après par « Préfecture ou Maître d’Ouvrage Délégué ».

D'UNE PART

ET :

Société………………………………………….............…………….........................................
Faisant élection de domicile à …………………….………………………………….....…..
Au Capital, de : …………………………..…………………………………………….....….
Inscrite au registre de commerce de ……………..…..………sous le N° ……….…….
Affilié à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sous le N° …………….……………..
Patente N°…….........................
Compte bancaire n°…………………………..…………
Agence………………....................…Ouvert à…………………............………………..…

Représenté par Monsieur …………………………….…………………………………....


Agissant en qualité de ……………….…………., en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.

Désigné ci-après par « l’Entreprise » ou « l’Entrepreneur ».

D’AUTRE PART

Il a été arrêté et convenu ce qui suit :

2
CHAPITRE I : CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES

ARTICLE 1 : ABREVIATIONS ET VOCABULAIRE UTILISES:

Dans toute la suite du présent marché, les différents vocabulaires abréviations utilisés ainsi que
leurs significations sont les suivants :
MAITRE DE L’OUVRAGE : L’agence pour la promotion et le développement économique
et social des préfectures et provinces du nord (APDN).
ARTICLE 2 : OBJET DU MARCHE
Le présent marché a pour objet TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES ESPACES VERTS,
EQUIPEMENT EN JEUX D’ENFANTS A LA VILLE DE TANGER
DESCRIPTION SOMMAIRE DES OUVRAGES :
Le programme du projet comprend :
TRAVAUX PREPARATOIRS
TRAVAUX DE PLANTATION
COUVRE SOL
JEUX D’ENFANTS

ARTICLE 3 : PROCÉDURE DE PASSATION DU MARCHE


Marché passé par appel d'offres ouvert sur offres de prix en application des article 16, 17, 18,
19 et 20 du Règlement de l'Agence (02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de
passation des marchés spécifiques à l'Agence du nord.
ARTICLE 4 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE
o Pièces contractuelles
o Les pièces contractuelles constituant le marché seront par ordre de priorité :
o L’acte d’engagement ;
o Le présent CPS ;
o Le bordereau des prix ;
o Le Détail Estimatif ;
o Le C.C.A.G.T du 2016.

En cas de discordance ou de contradiction entre les documents constitutifs du marché, autres que
celles se rapportant à l’offre financière tel que décrit par le décret précité n° 2-12-349, ceux-ci
prévalent dans l'ordre où ils sont énumérés ci-dessus.

ARTICLE 5 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET SPECIAUX


APPLICABLES AU MARCHE
A-TEXTES GENERAUX
- Le règlement de l’Agence (02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de passation
des marchés spécifique à l’Agence du Nord;
- Le décret 2-14-394 du 6 chaabane 1437(13 Mai 2016) approuvant le cahier des clauses
administratives générales applicables aux marchés de travaux;
- Le Décret Royal N° 330/66 du 10 MOHARAM 1387 (21 Avril 1967) portant règlement
général de la comptabilité publique tel qu'il a été modifié et complété.

- Le décret n° 2-07-1235 du 5 kaada 1429 (4 novembre 2008) relatif au contrôle des


dépenses de l’Etat.
- Le dahir n° 05.15.1 du 29 Rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi n°
13-112 relative au nantissement des marchés publics ;
- Le dahir n°1-56-211 du 11 Décembre 1956 relatif aux garanties pécuniaires des
soumissionnaires et adjudicataires des marchés publics ;
- Le dahir n° 1-03-194 du 14 rajeb 1424(11 septembre 2003) portant promulgation de la loi
n°65-99 relative au code du travail ;
- Le décret n° 2-14-272 du 4 rajeb 1435(14 mai 2014) relatif aux avances en matière de
marchés publics ;
- Arrêté du Chef du Gouvernement n° 3-302-15 du 15 Safar 1437(27 Novembre 2015)
fixant les règles et les conditions de révision des prix des marchés publics
- le décret 2.16.344 du 17 Chaoual 1437 (22/07/2016) fixant les délais de paiements des
intérêts moratoires relatifs aux commandes publiques
- Arrêté du ministre de l’économie et des finances n° 20-14 du 8 kaada 1435 (4 septembre
2014) relatif à la dématérialisation des procédures de passation des marchés publics,
- Circulaire n° 72/CAB du 26 novembre 1992 d’application du Dahir n°1-56-211 du 11
décembre 1956 relatif aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires de marchés
publics,
- Tous les textes législatifs et réglementaires concernant l’emploi, les salaires de la main
d’œuvre particulièrement le décret royal n° 2.73.685 du 12 Kaâda 1393 (08 Décembre 1973) portant
revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et
l’agriculture.
- La circulaire ministérielle n°31/0716 du 22 février 1994 relative aux mesures de sécurité
dans les chantiers des B.T.P.
- Le dahir du 15 Mai et 21 Mai 1961 et du 25 juin 1927 relatif aux accidents prévus dans la
législation du travail.
- La circulaire 6011-TP/1B-458/4 relative à l’application de la T.V.A.
- Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat rendus applicables à la
date figurant à l’acte d’engagement.

B – TEXTES SPECIAUX
• Le devis général d’architecture (édition 1956) du royaume du Maroc approuvé par la
décision du ministre de l’habitat et de l’urbanisme du 27 février 1956 et rendu applicable par le décret
royal n° 406- 67 du 17 juillet 1967;
• La loi n° 12-90 du 15 hijja 1412 (17 juin 1972) relative à l’urbanisme ;
• Le décret n° 2.02.177 du 22 février 2002 approuvant le règlement parasismique (RPS
2000) applicable aux bâtiments, fixant les règles parasismique et instituant le comité national de génie
parasismique;
• Les règles de calcul de béton armé CCBA 68 et BAEL ;
• Arrêté n° 350/67 du Ministère des Travaux Publics et des Communications du 15 juillet
1967, ainsi que les règles techniques P.N.M. 7 II CL 006 Et 005 annexées à l’arrêté n° 350/67, portant
règlement sur les installations électriques dans les immeubles et les branchements qui les alimentent.
• Le Dahir du 30/07/70 relatif à la normalisation industrielle.
Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat, rendus applicables à la
date de l’acte d’engagement.
L’entrepreneur devra se procurer ces documents, s’il ne les possède pas et ne pourra en
aucun cas exciper de l’ignorance de ceux-ci et se dérober aux obligations qui y sont contenues.
ARTICLE 6 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU
MARCHE

Le présent marché ne sera valable définitif et exécutoire, qu’après visa, notification et


approbation par Mr le Directeur Général de l’APDN.
L’approbation du marché doit être notifiée à l’attributaire dans un délai maximum de
quatre- vingt jours (90 jours) à compter de la date de l’ouverture des plis. Les conditions de
prorogation de ce délai sont fixées par les dispositions de l’article 79 du règlement de l’agence
(02 Avril 2012).
Si la notification de l’approbation n’est pas intervenue dans ce délai, l’attributaire est
libéré de son Engagement vis-à-vis du maître d’ouvrage. Dans ce cas, mainlevée lui est donnée,
à sa demande, de son cautionnement provisoire, le cas échéant.
ARTICLE 7 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DE L’ENTREPRENEUR
Aussitôt après la notification de l’approbation du marché, le maître d’ouvrage remet
gratuitement au titulaire, contre décharge de ce dernier, un exemplaire vérifié et certifié
conforme de l’acte d’engagement, du cahier des prescriptions spéciales et des pièces
expressément désignées comme constitutives du marché telles que indiquées ci-dessous ,à
l’exception du cahier des clauses administratives générales applicable aux marchés de travaux.
Le maître d’ouvrage ne peut délivrer ces documents qu’après constitution du
cautionnement définitif.
ARTICLE 8 : NANTISSEMENT
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement du marché, il est précisé que :
1. La liquidation des sommes dues par l’APDN en exécution du présent marché sera effectuée par
les soins de Monsieur le directeur général de l’APDN.
2. Le fonctionnaire chargé de fournir à l’attributaire du marché ainsi qu’au bénéficiaire des
nantissements ou subrogations les renseignements et états prévus à la loi relative au nantissement est
Monsieur le Directeur général de l’APDN
3. Les paiements sont effectués par le directeur général de l’APDN seul qualifié pour recevoir les
significations des créanciers du titulaire du marché.
Conformément aux dispositions de l’article 11 paragraphe 5 du CCAG-T,

Le Maître d’Ouvrage délivre sans frais à l’entrepreneur et sur sa demande et contre


récépissé un exemplaire spécial du marché portant la mention exemplaire unique et destiné à
former titre de nantissement les frais de timbres de l’exemplaire remis à l’entrepreneur pour le
nantissement aussi que les frais de timbres de l’original conservée par l’administration sont à la
charge de L’entrepreneur.
Les frais de timbre de l’exemplaire remis à l’Entrepreneur, ainsi que les frais de timbre de
l’original conservé par L’administration seront à la charge de l’Entrepreneur
ARTICLE 9 : DESIGNATION DES INTERVENANTS
- Le Maître d’Ouvrage : Monsieur le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion
et le Développement des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume,
- Le Maître d’Ouvrage Délégué : Monsieur le Wali de la région de Tanger Tétouan Al
Hoceima gouverneur de la préfecture Tanger Assilah, agissant au nom et pour le compte de la
préfecture de Tanger Assilah,
ARTICLE 10 : PERSONNE CHARGEE DU SUIVI DE L'EXECUTION DU MARCHE
Conformément à l’article 4 du CCAGT le maitre d’ouvrage notifie à l’entrepreneur par
ordre de service dans les quinze jours qui suivent la date de notification de l’ordre de service
prescrivant le commencement de l’exécution des travaux le nom ,la qualité et les missions de
l’agent qui sera chargé du suivi de l’exécution du marché
Toute modification ultérieure relative à cette désignation est communiquée à l’entreprise
par ordre de service du Maitre d’ouvrage.

ARTICLE 11 : ELECTION DU DOMICILE DE L’ENTREPRENEUR


Il serait fait application de l’article 20 du CCAGT
ARTICLE 12 : SOUS-TRAITANCE
Si l’entrepreneur envisage de sous-traiter une partie du marché, il doit notifier au maître
d’ouvrage:
- l’identité, la raison ou la dénomination sociale, et l’adresse des sous- traitants ;
- le dossier administratif des sous-traitants, ainsi que leurs références techniques et
financières ;

- la nature des prestations et le montant des prestations qu’il envisage de sous- traiter
- le pourcentage desdites prestations par rapport au montant du marché;
- et une copie certifiée conforme du contrat de sous-traitance.
Les sous-traitants doivent satisfaire aux conditions requises des
concurrents conformément à l’article 24 du décret du 20 mars 2013 relatif aux
marchés publics.
La sous-traitance ne peut en aucun cas dépasser cinquante pour cent (50%) du montant du
marché ni porter sur le lot ou le corps d’état principal du marché.
Le titulaire du marché est tenu, lorsqu’il envisage de sous-traiter une partie du marché, de
la confier à des prestataires installés au Maroc et notamment à des petites et moyennes
entreprises conformément à l’article 158 de décret précité n° 2-12-349.
Le titulaire du marché demeure personnellement responsable de toutes les obligations
résultant du marché tant envers le maître d’ouvrage que vis-à-vis des ouvriers et des tiers. Le
maître d’ouvrage ne se reconnait aucun lien juridique avec les sous-traitants.

ARTICLE 13 : DELAI D’EXECUTION


Le délai global est de 2 mois (Deux mois), le délai d’exécution court à partir du lendemain
de la date de notification de l’ordre de service prescrivant le commencement de l’exécution des
travaux.
Ce délai s’applique à l’achèvement de tous les travaux incombant au titulaire y compris le
repliement des installations de chantier et la remise en état des terrains et lieux.

ARTICLE 14 : NATURE DES PRIX


Les sommes dues au titulaire du présent marché sont calculées par application des prix
unitaires portés au bordereau des prix détail estimatif, joint au présent cahier des prescriptions
spéciales, aux quantités réellement exécutées conformément au marché. Les prix du marché
sont réputés comprendre toutes les dépenses résultant de l’exécution des travaux y compris tous
les droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et assurer à l’entrepreneur une marge pour
bénéfices et risques et d'une façon générale toutes les dépenses qui sont la conséquence
nécessaire et directe du travail.

TENEUR DES PRIX D’APPLICATION :


Les prix d’application ont trait aux ouvrages ou parties d’ouvrages construites,
conformément aux prescriptions du marché.
Les prix du bordereau devront tenir compte de toutes les conditions résultant directement
ou indirectement de ces conditions, ainsi que de l’incidence.
- Des frais des essais mis à la charge de l’entrepreneur par le présent CPS
- Des frais de laboratoire et de bureau de contrôle qui seront à la charge de l’entreprise.
- Des droits de douane, taxe sur les chiffres d’affaires et tous autres impôts, taxes ou droits
découlant de l’exécution des travaux.
- Tous frais de dommage résultant d’accident et tous faux frais et dommages causés par les
intempéries et les crues.
- Des bénéfices, frais généraux et faux-frais de l’entreprise.
- De la législation en vigueur sur la réglementation du travail, tant en ce qui concerne les
salaires, assurances sociales et accidents de travail que la durée du travail réglementaire que
l’entrepreneur est censé connaître parfaitement.
- Les transports, ainsi que la fourniture des magasins moyens de transport, matériel, engins
et outils de toute espèce nécessaire à l’exécution des travaux.

- Les frais et sujétions de toute nature entraînée par le maintien de la circulation, donc y
compris tous frais résultant des mesures de sécurité entraînées par les textes en vigueur, les usagers
locaux, et notamment les frais entraînés par l’établissement et l’entretien des palissages, clôtures
signalisation, fléchage, balisage, éclairage y compris consommation d’engins électrique.
- Tous frais d’achat ou de location de matériaux et matériels de toute sorte, nécessaire à
l’exécution des travaux et tout droits et indemnités d’extraction de matériaux, de location,
d’emplacement, etc..)
- Tous les frais d’établissement de document et de calcul d’exécution
- Tous frais d’implantation et piquetage
- Tous frais résultant de droits de brevets
- Tous frais de main- d’œuvre y compris paiement d’heures supplémentaires et frais
d’outillage et d’entretien.
ARTICLE 15 : REVISION DES PRIX

Conformément à l’arrêté n° 3-17-99 du 12 juillet 1999 fixant les règles et conditions des
révisions des prix des marchés de travaux de fourniture ou services passé pour le compte de
l’Etat.
Les prix sont révisables selon la formule mentionnée ci-dessous :

Définition des indices :


P : Prix hors taxe révisé de la prestation considérée
P0 : Prix hors taxe initial de la même prestation
S2 : Valeur de l’index « salaire » du mois de la date d’exigibilité de la révision
S20 : Valeur de l’index« salaire » du mois de la date limite de remise des offres.
ChTp : Valeur de l’index « charges sociales » du mois de la date d’exigibilité de la révision
ChTp0 : Valeur de l’index« charges sociales »du mois de la date limite de remise des offres.
G : Valeur de l’index « gasoil » du mois de la date d’exigibilité de la révision
G0 : Valeur de l’index« gasoil» du mois de la date limite de remise des offres.
La révision des prix sera appliquée aux travaux à partir de la date de variation des index
constatée par les décisions prises à cet effet par le ministre chargé de l’équipement.

Les index portant l'indice ZERO correspondent à la date limite de remise des offres. Le
résultat final du coefficient de révision des prix est arrêté à la quatrième décimale.
La révision du prix contractuel se fera après consultation des valeurs publiées des index
globaux à la date de réception de l’offre d’une part et à la date d’exigibilité de la révision
d’autre part.

L’entrepreneur ne pourra se prévaloir d’aucun élément de variation des conditions


économiques de son marché pour réclamer des augmentations qui ne résulteraient pas du jeu
des formules.

ARTICLE 16 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT


DEFINITIF

Le cautionnement provisoire est fixé à Trente mille dirhams (30 000,00 DHS), il restera acquis à
l’Etat selon les cas cités à l’article 18 du CCAGT.
Le cautionnement provisoire est restitué au titulaire du marché selon les dispositions de
l’article 19 du CCAG travaux.
Le montant du cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (3%) du montant initial du
marché.

Si l’entrepreneur ne réalise pas le cautionnement définitif dans un délai de 20 jours qui


suivent la notification de l’approbation du présent marché, le montant du cautionnement
provisoire fixé ci-dessus reste acquis au maître d’ouvrage.
Le cautionnement définitif peut être saisi éventuellement conformément aux dispositions
de l’article 18, du CCAG travaux.
Le cautionnement définitif sera restitué, sauf les cas d'application de l'article 79 du CCAG
Travaux, ou la caution qui le remplace est libérée à la suite d’une mainlevée délivrée par le
maître d’ouvrage dès la signature du procès-verbal de la réception définitive
ARTICLE 17 : OCTOROIT DES AVANCES
Dans le cas d’octroi d’avance par le maitre d’ouvrage il est fait application des
dispositions du Décret n°2.14.272 du 14 Mai 2014 relatif aux avances en matière des marchés
publics
ARTICLE 18 : RETENUE DE GARANTIE
Il sera fait application de l’article 64 du CCAG-Travaux,
Une retenue de garantie égale à dix pour cent (10%) sera prélevée sur le montant de
chaque acompte à titre de garantie. Elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra sept pour cent
(7%) du montant initial du marché augmenté le cas échéant, du montant des avenants.
La retenue de garantie est remplacée, à la demande de l'entrepreneur, par une caution
personnelle et solidaire constituée dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.

Conformément à l’article 19 du CCAGT, La retenue de garantie est restituée à


l’entrepreneur ou la caution qui la remplace est libérée à la suite d’une mainlevée délivrée par
le maître d’ouvrage dès la signature du procès-verbal de la réception définitive
ARTICLE 19 : ASSURANCES - RESPONSABILITES
Conformément à l’article 25 C.C.A.G.T, et avant tout commencement des travaux,
l’entrepreneur doit adresser au maitre d’ouvrage les assurances se rapportant :
• Aux véhicules automobiles et engins utilisés sur le chantier ;
• Aux accidents de travail ;
• A la responsabilité civile ;

ARTICLE 20 : APPROVISIONNEMENTS
Les approvisionnements en matériaux et matières premières destinés à entrer dans la
composition des travaux ou des fournitures divers objets du marché peuvent donner lieu à des
acomptes sous réserve :
- qu’ils aient été acquis par l’entrepreneur en toute propriété et effectivement payés par lui,
- qu’ils soient lotis sur le chantier d’une telle manière que leur destination ne fasse aucun
doute et qu’ils puissent être facilement contrôlés.
Les acomptes sur approvisionnement seront réglés par application des prix du bordereau
des prix rendus sur le chantier aux quantités déposées sur le chantier, avec abattement de 20%
(vingt pour cent).
Les ouvrages qui feront l’objet d’approvisionnements concernant uniquement la partie
gros œuvre

ARTICLE 21 : DROITS DE TIMBRE


Conformément à l’article 7 du CCAG -Travaux, l’entrepreneur doit acquitter les droits de
timbre du marché, tels qu’ils résultent des lois et règlements en vigueur.
ARTICLE 22 : PROTECTION DES EMPLOYES DE L’ENTREPRENEUR
En application de l’article 23 du CCAGT, l’entrepreneur sera soumis aux obligations
prévues par les lois et règlements en vigueur régissant :
• Le recrutement et le paiement des ouvriers ;
• Les droits sociaux, l’hygiène, la sécurité des ouvriers et la couverture des accidents de
travail ;
• La couverture médicale de son personnel ;
• L’immigration au Maroc ;
• La protection des mineurs et des femmes
ARTICLE 23 : MESURES DE SECURITE ET D’HYGIENE
L’entrepreneur se conformera aux dispositions de l’article 33 du CCAGT pour les mesures
qu’il doit prendre pour assurer la sécurité et l’hygiène dans le chantier.
ARTICLE 24 : ORIGINE, QUALITE ET MISE EN ŒUVRE DES MATERIAUX ET
PRODUITS
L’entrepreneur se conformera aux dispositions de l’article 42 du CCAGT
ARTICLE 25 : RECEPTION PROVISOIRE
La réception provisoire sera prononcée conformément aux dispositions de l'article 65 du
C.C.A.G-T
La réception est demandée par l’entrepreneur qui signale, par lettre recommandée, au
Maître d’ouvrage que les ouvrages peuvent être réceptionnés à partir d’une date qu’il fixe et qui
doit être comprise entre le 8ème et le 15ème jour suivant le jour de l’expédition de la demande.
La réception ne peut être demandée qu’à l’achèvement de la totalité des ouvrages prévus au
marché.
Le Maître d’ouvrage, fait connaître la date de la visite de réception dans un délai de 15
(quinze) jours à dater de la réception de la demande de l’entrepreneur.

Lorsque le procès-verbal de réception fait état de réserves motivées par des omissions ou
imperfections, il indique les travaux correspondants à exécuter. L’entrepreneur dispose d’un
délai qui ne pourra excéder 1 (un) mois et qui court à compter de la réception du procès- verbal
pour exécuter les travaux demandés, y compris ceux qui en sont la conséquence. Passé ce délai,
le Maître d’ouvrage pourra faire exécuter ces travaux aux frais, risques et périls de
l’entrepreneur défaillant, de plein droit et sans qu’il ait besoin d’une mise en demeure préalable
ou de toute autre formalité.
Immédiatement après l’achèvement de ces travaux, l’entrepreneur doit, par lettre
recommandée, demander la levée des réserves. A défaut d’accord dans les 30 (trente) jours, le
litige sera réglé en faisant recours aux dispositions de l’article “Contestations-Litiges” du
présent CPS.
Le refus de réceptionner ne peut être motivé que par l’inachèvement des ouvrages ou par
un ensemble d’imperfections équivalant à un inachèvement ou nécessitant les reprises
d’ouvrages. Les motifs de refus de réception doivent être indiqués au procès-verbal.
Dès que le refus de réception est acquis, l’entrepreneur peut :
- Soit admettre les motifs du refus, poursuivre les travaux et demander une nouvelle fois la
réception.
- Soit avoir recours aux dispositions de l’article “Contestations-Litiges ”, en cas de litige. De
même, le Maître d’ouvrage refusera la notification de procès-verbal en réception provisoire dans le cas
où les plans de récolement n’auraient pas été fournis.

L’entrepreneur ne pourra demander la réception provisoire qu’après s’être assuré


de :
- la bonne reprise de tous les végétaux plantés
- la couverture totale du sol par le gazon et autres couvre-sol
ARTICLE 26 : ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX SANS
EMPLOI
Il sera fait application des dispositions de l’article 44 du CCAG-Travaux.

Une pénalité particulière appliquée en cas ou l’entrepreneur ne se conforme pas à la mise


en demeure est de Cinq cent (500.) DH par jour.
ARTICLE 27 : DELAI DE GARANTIE
Conformément à l’article 75 du CCAG-Travaux le délai de garantie est fixé à Un
(01) an à compter de la date de la réception provisoire.
Pendant le délai de garantie, l’entrepreneur sera tenu de remettre au maître d’ouvrage les
plans des ouvrages conformes à l’exécution, de procéder aux rectifications qui lui seraient
demandées en cas de malfaçons ou d’insuffisances constatées et de remédier à l’ensemble des
défectuosités, sans pour autant que ces travaux supplémentaires puissent donner lieu à paiement
à l'exception de ceux résultant de l’usure normale, d'un abus d'usage ou de dommages causés
par des tiers.
ARTICLE 28 : MODALITES DE REGLEMENT DES COMPTES
 ATTACHEMENTS : seront opérés suivant les indications de l’article 61 du CCAGT
• Les attachements sont établis par l’entrepreneur au moins à la fin de chaque mois et remis au
MO contre accusé de réception ;
• La date de signature des attachements par l’agent chargé du suivi de l’exécution du marché
et par le maître d’ouvrage, vaut date de constatation du service fait ;
• L’accord du MO sur les attachements doit être donné dans un délai max de 30 j, passé ce
délai ils sont réputés être acceptés par le MO,
• Le MO a droit à 15 jours pour apporter ses observations sur les attachements délivrés et
l’entrepreneur dispose du même délai pour les rectifier et les remettre au MO.
 DÉCOMPTES PROVISOIRES : Seront établis conformément à l’article 62 du CCAGT
• Les décomptes sont établis par l’agent chargé du suivi de l’exécution du marché chaque
fois qu’il est nécessaire et au moins une fois par mois à partir des attachements.
• Le dernier décompte provisoire, établi sur la base de l’attachement accepté par le MO et
l’entrepreneur, est réglé sans attente de l’approbation du décompte définitif ;
• En cas d’omission ou d’erreurs sur les éléments constituant le dernier décompte provisoire,
un décompte provisoire rectificatif est établi pour tenir compte des montants des omissions ou des
erreurs précitées.
• Transmission de la copie du décompte à l’entrepreneur dans un délai de 10 jours.
 DÉCOMPTE DÉFINITIF : Seront établis conformément à l’article 68 du CCAGT
• Etablissement du décompte définitif, par l’agent chargé du suivi de l’exécution du marché.
• Les décomptes doivent comporter la signature de l’ingénieur spécialisé.
• Notification de l’OS à l’entrepreneur pour prendre connaissance des décomptes définitifs
dans un délai d’un (1) mois.
• Si l’entrepreneur signe le décompte définitif avec réserve, il dispose de 30 jours pour
adresser au MO un mémoire de réclamation exposant en détail les motifs de ses réserves et précisant le
montant correspondant.
• Si le bienfondé des réserves de l’entrepreneur est avéré par le MO ou par l’autorité
compétente, un décompte définitif rectificatif est établi sur la base des montants acceptés.

ARTICLE 29 : PENALITES ET RETENUES EN CAS DE RETARD DANS


L’EXECUTION DES TRAVAUX
Il est fait application de l’article 65 et 66 du CCAGT

• Récupération des pénalités opérées à titre de retenues en cas de retard dans l’exécution du
marché ;
• Fixation de la pénalité journalière pour retard à 1/1000 du montant du marché ;
• En cas de résiliation, les pénalités sont appliquées jusqu’au jour de la signature de la décision
au lieu de la date de notification de ladite décision ;
• Fixation du plafond des pénalités à 8 %;
• Plafonnement des pénalités particulières à 2 %.

ARTICLE 30 : RETENUE A LA SOURCE APPLICABLE AUX TITULAIRES


ETRANGERS NON RESIDENTS AU MAROC
Une retenue à la source au titre de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu, le
cas échéant, fixée au taux de dix pour cent (10 %), sera prélevée sur le montant hors taxe sur
la valeur ajoutée des fournitures réalisées au Maroc dans le cadre du présent marché.
ARTICLE 31 : RECEPTION DEFINITIVE
La réception définitive sera prononcée suivant les indications de l’article 76 du CCAGT
• L’entrepreneur demande, par écrit, 20 jours au plus tard avant l'expiration du délai de garantie,
au MO de procéder à la réception définitive des travaux.
• Le maître d'ouvrage désigne la ou les personnes pour procéder à la réception définitive au plus
tard dans les 10 jours qui suivent l’expiration du délai de garantie.
ARTICLE 32 : CAS DE FORCE MAJEURE
Il sera fait application des prescriptions de l’article 47 du CCAG-Travaux
ARTICLE 33 : RESILIATION DU MARCHE, CONSTATATION DES OUVRAGES
EXECUTES ET REPRISE DU MATERIEL ET DES MATERIAUX EN CAS DE
RESILIATION
En cas de résiliation du marché, il serait fait application des dispositions de l’article 69 du
CCAGT et de l’Article 79 du règlement de l’Agence (02 Avril 2012)

La constatation des ouvrages exécutés et la reprise des matériaux en cas de résiliation


seront opérées conformément à article 70 du CCAGT.

ARTICLE 34 : LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION


L’entrepreneur ne doit pas recourir par lui-même ou par personne interposée à des
pratiques de fraude ou de corruption des personnes qui interviennent, à quelque titre que ce
soit, dans les différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution du marché.
L’entrepreneur ne doit pas faire, par lui-même ou par personne interposée, des promesses, des
dons ou des présents en vue d'influer sur les différentes procédures de conclusion d'un marché
et lors des étapes de son exécution.
Les dispositions du présent article s’appliquent à l’ensemble des intervenants dans
l’exécution du présent marché.
ARTICLE 35 : REGLEMENT DES LITIGES ET DIFFERENDS
Il serait fait application des articles 81, 82,83 et 84 du CCAGT
ARTICLE 36 : ETENDUE DES OBLIGATIONS CONTRACTUELLES
Le marché comprend l’exécution et l’achèvement des travaux dans les conditions
spécifiées dans les cahiers des charges, ainsi que l’entretien des ouvrages tel que défini dans le
Cahier des Prescriptions Communes jusqu’à la date de la réception définitive.
A ce titre le marché comprend :
- La fourniture de main d’œuvre et son encadrement.
- La fourniture de tous les matériaux nécessaires à la construction.
- La fourniture et l’exploitation durant le chantier de tout le matériel de travaux publics et autre
si nécessaire
ARTICLE 37 : TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES
Il serait fait application de l’article 55 du CCAGT
ARTICLE 38 : AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES
TRAVAUX-CHANGEMENT DANS LES QUANTITES DU DETAIL ESTIMATIF
1- Augmentation dans la masse des travaux : Se conformer aux prescriptions de l’article 57 du
CCAGT ;
2- Diminution dans la masse des travaux : Se conformer aux prescriptions de l’article 58 du
CCAGT ;
3- Changement dans les quantités du détail estimatif Se conformer aux prescriptions de l’article 59
du CCAGT ;
ARTICLE 39 : PREPARATION DES TRAVAUX
L’entrepreneur se conformera aux stipulations de l’article 39 du CCAGT
ARTICLE 40 : ORGANISATION ET GESTION DE CHANTIER
L’entrepreneur se conformera aux stipulations des articles 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35,
36, 37 et 38 du CCAGT
L’entrepreneur devra l’exécution, dès l’ouverture de chantier, tenir :
- Un cahier de chantier en trifold sera en permanence à la disposition du Maître d’Ouvrage
et ses représentants.
Ce cahier est destiné à recevoir les instructions ou observations de la maîtrise d’œuvre ou
de son suppléant, concernant la bonne marche du chantier.
Ce cahier ne devra pas quitter le chantier et sera présenté à chaque visite de la maîtrise
d’œuvre ou de son suppléant
La tenue de ce cahier ne fait pas obstacle à l’application de l’article (8-8) du présent
chapitre et toute modification du marché, entraînant une augmentation des dépenses, ne peut
être inscrite que par ordre de service.
- Panneau de chantier en aluminium, avec support métallique traité contre la corrosion
seront fournis et installés aux endroits indiqués par le maître de l’ouvrage aux frais de
l’entrepreneur.

ARTICLE 41 : NETTOYAGE APRES RECEPTION PROVISOIRE


En application de l’article 44 du C.C.A.G-T , l’entrepreneur doit procéder à ses frais au
dégagement , au nettoiement et à la remise en état des emplacements mis à la disposition de est
fixé à quinze (15) jours de calendrier à compter de la date de la réception provisoire. En outre,
une pénalité spéciale de 500 DH par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la
date d’expiration du délai indiqué plus haut. Cette pénalité sera retenue d’office sur les sommes
encore dues à l’entrepreneur.
ARTICLE 42 : PENALITES PARTICULIERES
L’entrepreneur se conformera aux spécifications de l’article 66 du CCAGT d'en tenir
informé le Maître de l'Ouvrage.
ARTICLE 43 : MÉTRÉ
Les métrés d’exécution seront établi par un Métreur agrée les frais de ce dernier seront à la
charge de l’entreprise titulaire.
ARTICLE 44 : PROGRAMME, PLANNING D’EXECUTION DES TRAVAUX ET
REUNION DE CHANTIER :
Programme et planning des travaux :
L’entrepreneur devra soumettre à l’agrément du Maître d’Ouvrage le programme
d’exécution des travaux prévus au C.P.S dans un délai maximal de 16 jours à compter de la
notification du marché.
Il sera présenté sous forme d’un planning détaillé et fera ressortir les délais d’exécution
des travaux par type d’ouvrage, par phase et par tâche. Il deviendra contractuel après son
approbation par le Maître de l'ouvrage.
Ce planning fait obligation à l’entrepreneur :
- De commencer les travaux relevant de sa spécialité aux dates prévues.
- De prendre toutes les mesures pour réaliser ses études et approvisionnements de telle
sorte qu’il n’en résulte pas de retard sur le déroulement des travaux.
- De terminer chaque tâche aux dates portées sur ce planning.
Lorsque des circonstances extérieures imprévisibles risquent de perturber le déroulement
normal des travaux, l’entrepreneur est tenu d’en aviser sans retard la maîtrise d’œuvre, il en est
de même lorsque les travaux relevant de l’activité de l’entrepreneur peuvent être exécutés
plutôt que prévu sans perturber les tâches précédentes.
Le planning détaillé d’exécution est établi à la diligence du Maître de l'ouvrage.
En vue de l’établissement du planning d’exécution, l’entrepreneur est tenu de fournir dans
les quinze (15) jours calendaires qui suivent le lendemain de la notification de l’acceptation du
marché, tous les renseignements nécessaires à l’établissement de ce planning et notamment :
- La décomposition en phases élémentaires d’intervention de ses propres travaux
- Le nombre et le rendement des équipes nécessaires à l’exécution du chantier.
- Les délais de fabrication et d’approvisionnement des matériels et matériaux.
- Les difficultés propres à l’exécution de ses propres travaux ou les contraintes
apportées par ceux-ci aux autres corps d’état.
Après cette approbation l’entrepreneur est tenu de respecter strictement ce planning et de
résorber tout retard constaté sur les différentes tâches et notamment sur les tâches sans marge
libre.
L’Entrepreneur doit organiser son chantier et prévoir des interventions suivant le planning
ou programme qui lui sont remis par le Maître de l'ouvrage, à l’exclusion de toute entente
directe avec les autres entrepreneurs. En cas de désaccord sur les instructions qui lui sont
données il doit aviser immédiatement le Maître de l'ouvrage.
L’Entrepreneur s’engage à signaler en temps utile toute circonstance ou difficulté, de
quelque nature qu’elle soit, pouvant avoir des répercussions sur le déroulement normal des
travaux. Il est en particulier tenu de vérifier à tout moment la situation de ses commandes et
approvisionnements et d’en tenir le Maître de l'ouvrage informé.
Il est précisé que les emplacements sur lesquels l’entrepreneur aura à exécuter
successivement les travaux pourront être quelconques, l’entrepreneur pourra être amené à
exécuter des travaux à un emplacement déterminé puis ensuite à reporter ses équipes à un
emplacement non contigu au premier, qui lui sera désigné par le Maître de l'ouvrage imposé par
l’avancement des travaux d’autres tranches et corps d’état.
L’Entrepreneur devra prévoir éventuellement le nombre d’équipes suffisant pour mener
simultanément des travaux sur plusieurs points du chantier.
Si à un moment quelconque en cas d’exécution, le Maître de l'ouvrage constate que les
programmes ne sont pas respectés, l’entrepreneur devra remanier l’organisation de son
chantier.
Les conséquences de ce remaniement seront aux frais de l’entrepreneur. Les difficultés
que pourrait rencontrer l’entrepreneur pour effectuer ce remaniement ne pourront en aucun cas
justifier une demande de prolongation de délais, ni l’autoriser à présenter une réclamation basée
sur ce chef.
Réunions de chantier :
Les réunions de chantier dont la périodicité et la cadence seront déterminées par le maître de
l’ouvrage ou la maîtrise de l’œuvre. Elles réuniront outre le Maître de l'ouvrage, la maîtrise
d’œuvre, les entrepreneurs, les chefs de chantier, les sous-traitants agréés et tous autres
mandataires du Maître de l'ouvrage habiletés à contrôler les travaux.
- A chaque réunion un procès-verbal sera établi, résumant l’état d’avancement des
travaux, les décisions prises, les anomalies constatées et les instructions données par le Maître de
l'ouvrage et la maîtrise d’œuvre.
- L’Entrepreneur devra l’exécution immédiate de toutes ces décisions ou instructions
concernant les travaux.
ARTICLE 45 : PLANS DE RECOLEMENT
En fin d’exécution l’entrepreneur remettra au maître de l’ouvrage un calque stable et 4 tirages
pliés format 21 x 29 des dessins suivants :
- Dessins côtés des ouvrages visibles ou non visibles comme les fondations, les conduites
d’évacuation des eaux pluviales et usées dont la réalisation peut être différente des dessins primitifs, tels
que ces ouvrages ont été exécutés.
- Dessins des conduites, canalisations, collecteurs visibles ou non visibles tels qu’ils ont
été posés, repérés par des symboles et teintes conventionnelles avec indication des sections et autres
caractéristiques.
- Ces dessins indiqueront la position de tous les regards, poste d’eau, etc..
- Les notices et instructions écrites concernant les fonctionnements des appareillages.
Une retenue provisoire de 2 % (deux pour cent du montant du marché) sera prélevée sur
l'avant dernier décompte, l’entreprise lui sera restitué à la remise des plans de récolement.
CHAPITRE II: EVALUATION DES TRAVAUX & DEFINITION DES PRIX

ARTICLE - 1 - : Mode de mesurage


Toutes les quantités d’ouvrage exécutées seront évaluées par le système des métrés dressés après
exécution.

ARTICLE - 2 - Définition des prix


Les prix unitaires sont présentés par l’entrepreneur hors TVA. Cette dernière est rajoutée au total hors
TVA pour fixer le montant du marché.
Toutes fois si le taux de la taxe sur la valeur ajoutée est modifié postérieurement à la date limite de remise
des offres, la modification est répercutée sur le prix de règlement. Les prix non prévus par cette liste sont
définis comme suit :

Descriptions des travaux.


Les travaux objet du présent marché doivent être exécutés suivant les descriptions portées au
bordereau des prix détail estimatif à savoir :

1/ TRAVAUX PREPARATOIRES

L’entrepreneur est invité à se rendre personnellement sur place pour apprécier à son point de vue
sous sa seule responsabilité, le volume, la nature et la difficulté des travaux, ainsi que toutes les difficultés
d’exécution en main d’œuvre ou en matériel qu’il pourrait rencontrer.

Aucune réclamation, notamment de supplément de prix ne sera admise en cas de sous estimation de
ces travaux.

L’entrepreneur sera tenu responsable de toutes les dégradations qu’il pourrait occasionner aux
bâtiments et aux ouvrages existants ou à conserver ou limitrophes lors de l’exécution des travaux.

Dans le cas ou il estimerait que certaines précautions particulières devraient être prises, il devra
en aviser le MO avant exécution.

Toute les dégradations constatées sur les ouvrages à conserver ou limitrophes après exécution des
démolitions ou tous manquements aux sujétions ci-dessus précisées seront repris aux frais de
l’entrepreneur après établissement d’un procès verbal définissant les malfaçons et les conséquences
prévisibles.

Le prix remis par l’entrepreneur devra tenir compte de toutes les sujétions d’exécution, main
d’œuvre, pompage des eaux, matériels, chargements, transports et déchargements des déchets aux
décharges publiques etc.…..

Ils seront exécutés à la main ou aux engins de tout type dans terrain de toute nature conformément
aux prescriptions des généralités et celles cités ci-avant.
PRIX N°1.1: Préparation du sol :
L’opération consiste à réaliser le décapage sur une couche entre 5cm et 10 cm, décompactage,
réglage, nivellement et nettoyage du sol. Y compris évacuation des déchets à la décharge publique
autorisée et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n°……………………………………………………..……1.1

PRIX N°1.2: Fourniture et mise en œuvre de la terre végétale :

Le présent prix rémunère la fourniture et mise en œuvre de la terre végétale : Etalage jusqu’au réglage
final de la forme du terrain profilé, sur une hauteur de 10 à 20 cm, selon le plan et instructions du maître
d’ouvrage, y compris réalisation de monticules d’art, façon de pente et talutage définitif.
Le présent prix comprend l’épierrage et le nettoyage des débris non décomposables et leur évacuation à la
décharge publique.
Ouvrage payé au mètre carré, au prix n° ………………...............................……………….…… 1.2
2/ SYSTEME D'ARROSAGE

Ouverture des tranchées:


Les canalisations seront implantées à une profondeur de 40 à 50cm sur une couche de 10 cm de
sablon.
Il sera tenu compte pour la largeur des tranchées que les tuyaux en PEHD peuvent être assemblés
à l'extérieur de celles-ci et ensuite descendus dedans. Les largeurs des tranchées peuvent et doivent
être réduites au minimum évitera de dégrader ou altérer les racines des végétations existantes.
Les largeurs des tranchées seront de la dimension juste suffisante pour permettre un calage
correct des canalisations ainsi que défini dans la norme NF EN 12484-4 ou similaire au Maroc. Cette
largeur est de 30 cm.
La profondeur de toutes les tranchées doit permettre une hauteur de remblaiement maximum
cinquante centimètres (50cm) au-dessus de la génératrice supérieure du tube quel qu'en soit le
diamètre.
Le fond de fouille des tranchées sera propre et correctement nivelé, expurgé de pierres, mottes et
débris végétaux. L'Entreprise vérifiera que l'état des tranchées ne présente pas de risque
d'endommagement des canalisations. Dans le cas contraire, l'Entreprise fera immédiatement part au
Maître d’ouvrage de la nécessité d'utiliser du sablon et attendra leur approbation et / ou autorisation,
avant de descendre les canalisations dans les tranchées.
Le Maître d’ouvrage ou son représentant devront être avertis des tranchées en cours d'excavation
ou terminées. Le Maître d’ouvrage se réserve le droit d'inspecter et d'accepter les tranchées, avant la
mise en place des tuyaux.
A l'achèvement de la mise en place des tuyaux, butées, après le montage des vannes et autres
composants du système, l'Entreprise pourra procéder au remblaiement des tranchées ou tronçons de
tranchées, comme et avec les matériaux prescrits ci-dessous. L'Entreprise respectera les prescriptions
de la norme NF-EN12484-4 ou similaire au Maroc.
Les matériaux de remblaiement seront constitués de terre friable expurgée des plus grosses
pierres et autres débris qui pourraient endommager les tuyaux, et les tubings.
Conduites:
Les canalisations primaires et secondaires en PEHD seront mises en œuvre selon les recommandations
des fabricants et conformément à la norme NF-EN 12484-4 ou similaire au Maroc.
Toutes les extrémités de canalisation devront être bouchées chaque jour avant de quitter le
chantier ou lorsque les travaux seront arrêtés. Toutes les extrémités libres de canalisations ou de
raccords qui ne seraient pas bouchées, seront obturées avec des bandes autocollantes fixées sur
l'ouverture à protéger afin d'éviter l'entrée d'animaux ou de débris.
Clapet vanne:
Les clapets vanne seront de diamètre Ø 25 mm en bronze de type RainBird, 3RC et 33 DK,
VYRSA ou équivalent inséré dans un massif béton pour bien le caler. Ils seront raccordés à la
canalisation par un PEHD.
Installer les clapets vannes d'aplomb est à cinq centimètres (5cm) au-dessus du sol fini, sauf à
l'emplacement du regard à vannes.
Pour les canalisations en polyéthylène les prix ne comprend pas l'ouverture des tranchées dans la
chaussée ou dans les revêtements des allées et des trottoirs.

PRIX N°2.1: Construction de regard à compteur

Aménagement d’emplacement pour un compteur. Selon les instructions du maître d’ouvrage.


Ouvrage paye à l’unité, au prix n° ……………………………………………..……2.1

PRIX N°2.2: Canalisation en polyéthylène ø50 :

Fourniture et pose de la canalisation en PEHD PN 16 bar de diamètre 50, pour l’alimentation des
bouches d’arrosage et les secteurs du réseau d’arrosage, ainsi que l’excavation des tranchées, la pose de
grille avertisseur, coudes et raccordements de la canalisation au réseau et aux bouches d’arrosage.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix n°,………………………………………………2.2
PRIX N°2.3: Canalisation en polyéthylène ø40 :

Fourniture et pose de la canalisation en PEHD PN 16 bar de diamètre 40, pour l’alimentation des
bouches d’arrosage et les secteurs du réseau d’arrosage, ainsi que l’excavation des tranchées, la pose de
grille avertisseur, coudes et raccordements de la canalisation au réseau et aux bouches d’arrosage.
Ouvrage payé au mètre linéaire, au prix n°,…………………………………………………2.3

PRIX N°2.4: Clapet –vannes :

Fourniture et pose de Clapet vanne en bronze 3/4 y compris scellement dans un bloc en béton
ainsi que la fourniture, raccordement au réseau d’alimentation en eau, et toutes les sujétions de mise en
œuvre, la distance maximum entre Clapet vanne est 80 m.
Ouvrage payé à l’unité, au prix n° ………………………………………………..….……2.4
3/ Travaux de Plantation

a- mode d'exécution des plantations

Les travaux de plantations doivent être en tout point effectués dans les règles de l'art.
L'attention de l'entrepreneur est particulièrement attirée sur les soins à apporter aux travaux de
plantations et à la nécessité d'avoir sur le chantier un personnel qualifié.

b- périodes de plantation

De façon générale les arbres et les arbustes caducs sont plantés en principe, du 1er novembre au 31
mars. Les végétaux persistants sont plantés du 15 octobre au 15 avril, Les végétaux en bac peuvent être
plantés toute l'année. Les plantations doivent être suspendues lorsque la terre est détrempée par la pluie.
Les racines des arbres et des arbustes sont rafraîchies en recépant les extrémités et en supprimant
les parties meurtries et desséchées. On poursuit le modelage de l'appareil radiculaire en vue d'un
enracinement ultérieur abondant et régulièrement réparti.
Les racines des plants en « racine nue » sont pralinées au moment de la plantation puis étalées
soigneusement et garnies de terre la plus meuble et la plus fine.
Cette terre est mise en place à la main, en tassant modérément pour qu'il ne subsiste pas de vide.
Le trou est ensuite rempli en piétinant doucement, surtout vers les abords pour affermir le remblai.
Après la plantation, une cuvette est aménagée au pied de chaque arbre.
Après la taille des racines, il peut avoir lieu de réduire en proportion la partie aérienne, en
éliminant tous les rameaux inutiles et en diminuant, de façon équilibrée, d'un tiers les branches
utilisables. II s'agit essentiellement d'une taille destinée à assurer la reprise du végétal.
c- plombage

Le plombage est un tassement hydraulique destiné à combler les vides entre la terre et l'appareil
radiculaire. II est obligatoire, même si l'état hydrométrique du sol peut faire croire à son inutilité. Les
terres très mouillées présentent de grosses mottes que seul le plombage peut liaisonner (50 litres d'eau au
moins pour les arbustes). Cette opération est différente des arrosages exécutés dès le printemps au titre
de l'entretien.

d- le stockage et la jauge

Dans le cas d'une mise en jauge sur le chantier, le système radiculaire est praliné, la hauteur de la
terre végétale sur les racines doit être de 30 cm minimum, un paillage vient en surépaisseur.
Les jauges doivent être situées en points hauts afin d'éviter toute stagnation d'eau.
Il est interdit de procéder à la plantation des végétaux dont le système radiculaire présente un
début de pourrissement ou de séchage ou de gel, ou dont le stockage ou la mise en jauge n'est pas
conforme aux indications ci-dessus.
e- qualité des plantations
Les caractéristiques de genres, d'espèces, de variété, de force ou de taille ainsi que la bonne
qualité des plantations doivent être respectées.
En vue de la désignation de l'entreprise adjudicataire, le maître d’ouvrage se réserve le droit
d'exiger des entreprises sollicitées à ce titre, la production de copies certifiées des actes authentiques
de commandes et de réservations des végétaux, adressées par elles à leurs pépiniéristes fournisseurs
ainsi que les confirmations de fournitures par ces mêmes pépiniéristes. Le maître d'ouvrage peut
vérifier sur place la réalité des productions végétales avant la signature du marché.
Les plantes doivent être de premier choix, saines et vigoureuses, de qualité loyale et marchande,
bien constituées, exempts de toutes tares et maladies, sans mousse ni gerçures, le fournisseur devra
être agrée par le Maître d’ouvrage Les racines seront sans écorchures, bien ramifiées pourvues d'un
chevelu suffisamment abondant conservé autant que possible dans son intégrité.
La qualité des arbres sera jugée sur trois aspects :
- Qualité de la partie aérienne
- Qualité du système racinaire
- Homogénéité des lots
Les racines ne doivent en aucun cas être éclatées ou blessées.
Les arbres auront un tronc bien droit exempt de nodosités ou de plaies.
Tout arbre ayant une motte cassée sera refusé.
Tous les végétaux, notamment les arbres, seront livrés obligatoirement avec leur motte en bac,
sachet ou équivalent, étiquetés à raison d'une étiquette par 10 plantes de même espèce.
Les arbres :
Les arbres feuillus à tiges doivent avoir une tête bien formée, régulière, en aucun cas déportée ou
déséquilibré en de densité constante, bien fournie, sans moignon, d'une seule flèche, sans grosse
branche concurrente, et sans blessure. Les départs de branches, de rameaux, de brindilles, doivent être
réguliers et sans vides.
La feuillaison doit être régulière, bien fournie, sans manque, ni défaut.
D'une façon générale, les feuillus près des cheminements devront être formés obligatoirement en
haute tige de façon à ce que les branches latérales et les feuillages ne se développent qu'à partir de 2m
de hauteur.
Pour toute précision des aspects de spécification techniques concernant la circonférence du tronc,
l'entreprise se reportera au tableau descriptif et quantitatif ci-joint.
Indépendamment de leur qualité, la bonne reprise des végétaux dépend des conditions générales
des transplantations de la durée du transport et du soin apporté à leur plantation. Elle est sous la
responsabilité pleine et entière de l'entrepreneur.
f- transport des plantes

Les plantes destinées au chantier devront faire l'objet de tri au niveau de la pépinière ; un
certificat de tri est délivré à l'entrepreneur par le responsable de la pépinière.
La durée de conservation des plants en jauge sur les lieux du chantier ne doit pas dépasser 48
heures.
Les travaux de regain doivent concerner le remplacement de toutes les plantes non réussies. Il est
précisé que ces travaux de regain doivent s'effectuer même lorsque le taux de réussite est supérieur à
80 % mais inférieur à 100 %. Des précautions doivent être prises lors de l'opération de transport.
Tous les arbres et arbustes doivent être apportés en mottes. La motte sera conservée intacte. Ils
seront disposés sur le camion de telle manière d'éviter toutes cassures ou destruction de la motte.
II faut veiller à ce que la plante ne soit pas blessée au cours du transport.
Le moment du transport du matériel sera pris en considération. II sera fait en temps frais de
préférence la nuit, cela pour éviter le dessèchement des racines et plant entier en cas de température
élevée. En plus une bâche sera montée sur le camion pour protéger la marchandise des intempéries.
g- réception des plantes
Comme dans le cas du transport, le déchargement sera fait avec minutie pour éviter toute
destruction des plantes. Avant la plantation, celles-ci doivent être placées dans un endroit frais et
humide afin de diminuer la transpiration et éviter le dessèchement.

h- manipulation des plantes

Lors de distribution du matériel végétal aux lieux de leur plantation définitive le manipulateur
prendra tous les soins nécessaires à la bonne santé des plants. Ceux-ci doivent être manipulés
convenablement.

i- piquets pour haubanage


Piquet en bois d'Eucalyptus ou équivalent, écorcé, longueur 0,80m, diamètre 0,05m.
La partie enterrée sera affûtée et préalablement carbonisée jusqu'à 20cm, au dessus du sol fini.
Une gorge est pratiquée dans les piquets pour fixer les fils de tension.
j- tuteurs
Tuteurs d'arbres tiges
Le nombre de tuteurage sera désigné par le maître d'ouvrage selon les cas
L’entrepreneur procèdera à la mise en œuvre selon l es amendements suivants :
Le tuteurage tripode sera positionné parallèlement à la façade la plus proche, ou dans le sens longitudinal
du trottoir.
Les tuteurs seront enterrés à 1m de profondeur sous le fond de la fosse dans les massifs et parterre et
enterrés jusque dans le fond de la fosse dans les massifs et parterre.
Les tuteurs seront en eucalyptus, poteaux droit de diamètre 9cm, coupés depuis au moins deux
ans et seront parfaitement lisses, exempts de tout défaut, avec une couche de protection bitumineuse. Leur
extrémité enterrée sera de forme conique.
Deux entretoises, en eucalyptus, par côté relieront les poteaux, clouées aux poteaux avec des
clous torsadés. La longueur minimum du tuteur sera de 2m.
L’entrepreneur veillera à ce que les tuteurs doivent présenter une durabilité d’au moins 10 ans. Ils
seront appointés pour la mise ne terre et chanfreinés en tête. Les tuteurs éclatés ou montrant des nœuds
de plus de 4 cm seront refusés.
Les tuteurs auront la hauteur du tronc et seront fichés dans le sol de la moitié de cette hauteur.
L’entrepreneur fournira des colliers noirs, réglables, souples, imputrescibles et s'adaptent
facilement au fur et à mesure de la croissance de l'arbre.
L'entrepreneur soumettra à l'approbation du Maître d'Œuvre plusieurs modèles de colliers, afin
qu'il arrête son choix.
Un collier constitué d’un feutre ou d’une toile de jute nouée et agrafée sur l e tuteur pourra être
demandée. Un collier en acier galvanisé avec garniture souple, en mousse plastique ou liège aggloméré
sur ceinture métallique pourra être demandé. L’entrepreneur devra fournir un collier cloué par tuteur.
Pendant toute la durée nécessaire à la complète reprise des arbres, les dispositifs de tuteurage
devront être maintenus en permanence en état de service par l’entrepreneur. L’état des tuteurs, colliers et
des protections du tronc sera contrôlé régulièrement par l’entrepreneur qui devra intervenir aussi souvent
que nécessaire. Ils seront enlevés lorsqu'ils ne seront plus indispensables après accord du Maître d'Œuvre.
Les colliers et attaches seront desserrés si nécessaire, les tuteurs redressés ou remplacés. Un contrôle
général aura lieu en fin de chaque saison de végétation.
Les attaches seront ajustées, retendues ou remplacées autant de fois que jugés nécessaires par le Maître
d’Œuvre, afin de tenir convenablement les arbres sans les blesser.
L’entrepreneur aura à sa charge le replacement de la toile de jute en protection des troncs si
nécessaire et à la fin de la période de garantie, la toile sera retirée.
Chaque année à l'occasion des opérations de binage de novembre, les tuteurs et attaches seront
vérifiés et les opérations suivantes devront être effectuées par l’entrepreneur:
- redressement des tuteurs,
- contrôle de serrage des colliers,
- remplacement des colliers défectueux.
Les tuteurs, attaches, haubans et ridoirs qu'il y a lieu de remplacer, seront fournis par l'entrepreneur et
seront identiques aux autres préalablement posés.
Pendant toute la durée nécessaire à la complète reprise des arbres, les dispositifs de tuteurage et de
haubanage doivent être maintenus en parfait état de service, permettant le maintien ferme des arbres et
palmiers sans les blesser.
k- arrosage
Une dose d'arrosage doit être apportée immédiatement après plantation pour humidifier le
substrat et permettre une bonne repousse du plant.
Il est préférable que l'eau soit apportée sous forme de pluie fine pour garder la structure du sol
intacte.
Pour assurer une bonne réussite des plantations, l'entrepreneur devra assurer leur arrosage durant
la période garantie, à partir du système d'arrosage et des bouches d'arrosage installés. Toutefois, un
apport principal de 15 à 20 litres d'eau par arbre est obligatoire au moment de la transplantation.
L'eau d'arrosage n'est pas à la charge de l'entrepreneur.
l- entretien
L'entretien (après la plantation et jusqu'à la réception définitive) concerne également les plantes
existantes sur les lieux.
Après être plantés, les végétaux doivent faire l'objet de soins culturaux particuliers.
L'entretien est basé aussi sur des apports d'eau, de fertilisants et les traitements phytosanitaires pour
assurer le meilleur développement des plants, ainsi que le désherbage de l'ensemble des espaces.
Il se pourrait qu'il y ait des végétaux n'ayant pas repris et qui sont considérés comme manquants.
A cet effet, leur substitution doit être faite dans les plus brefs délais dans le cadre de la garantie.
L’entretien des plantations comprend, jusqu’à l’expiration du délai de garantie fixé à 1 an, sur
l’ensemble des plantations, Les travaux d'entretien comprennent, mais ne se limite à :
- le suivi général
- le fauchage entre les rangs pour les arbustes en mélange,
- l'entretien des tuteurs et attaches,
- les traitements insecticides et fongicides,
- les arrosages, les binages, la réfection des cuvettes d'arrosage dans les zones plantées
traditionnellement,
- le désherbage manuel du pied des végétaux,
- l'entretien et la taille des arbres,
- nettoyage, émondage des arbres et autres plantations : 2 fois/an.
- tonte des surfaces semées
- Élagages des arbres enlèvement du bois mort, taille de formation des branches brisées et
éclaircissement, y compris pour les plantes déjà existant sur le site, et l'application des produits
cicatrisants appropriés.
− Pulvérisation nécessaire pour garantir les plantations des attaques des insectes et des maladies
diverses, et traitement phytosanitaire divers sur l'ensemble du jardin et non seulement les nouvelles
plantations. Redressement des arbres inclinés par le tassement des terres ou du vent.
− Remplacement des tuteurs cassés
− Tonte mécanique des pelouses afin que le gazon ne dépasse pas 10cm
− Roulage au rouleau afin que le tapis de gazon soit uniforme sans ondulation.
− Le nettoyage du terrain avec l'enlèvement de tous les déchets de coupe et les feuilles mortes doit
être effectué régulièrement, y compris l'évacuation des déchets ne provenant pas des opérations de
jardinage.
− La fertilisation dans les règles de l'art, y compris la fourniture du ferti-compost et engrais pour
entretien, ainsi que la terre végétale pour sablage ou correction des affaissements si nécessaire.
− L’arrosage des plantations traditionnelles est laissé à l’initiative de l’Entrepreneur, en fonction des
conditions atmosphériques rencontrées. En cas de défaillance de l’Entrepreneur, l’arrosage pourra
être notifié par le Maître d’Œuvre ou le Maître d’Ouvrage sans que cela ne diminue la
responsabilité de l’Entrepreneur. L’arrosage des plantations sera effectué de manière à ce que le sol
soit humecté sur une profondeur de 0,30 à 0,40 m sur la surface de la fouille réalisée lors des
contrôles.
Les arrosages seront répétés autant de foi s qu’il est nécessaire en période de sécheresse.
L’Entrepreneur ne pourra prétendre à aucune réclamation pour augmentation ou diminution du
nombre des interventions d’arrosage prévues dans le présent marché.
− La fourniture, le pompage et le transport de l’eau sur le site seront à la charge de l’Entrepreneur. Il
devra en outre faire son affaire de la qualité de cette eau en fonction de sa destination.
− L’arrosage manuel concerne l’arrosage de toutes les plantations.
− L'Entrepreneur assurera tous les arrosages nécessaires au maintien en bon état de la végétation avec
du
− matériel adapté. L es appareils ne seront mis en service que pendant la présence des agents de
l'Entrepreneur.
− En aucun cas les appareils ne seront laissés sans surveillance pendant leur fonctionnement.
L'intensité sera telle qu'elle permette d'humidifier une couche de végétation suffisante pour éviter la
remontée du système racinaire, sans toutefois provoquer le lessivage de la terre. Les arrosages
légers et fréquents seront évités.
− L'intensité de l'arrosage ne doit pas provoquer d'entraînement de matériaux ou de ravinement dans
les allées ou les plantations.

Cette liste de travaux n'est pas limitative ; l'entrepreneur devant accomplir tous les travaux nécessaires
pour assurer la réception définitive.
Les végétaux défectueux avant la fin du délai seront remplacés et il sera donné pour ceux-ci un
nouveau délai de garantie équivalent au premier.

Les travaux d'entretien doivent être assuré dés la plantation des plantes jusqu'à la réception
définitive.
L’entreprise est tenue à protéger les végétaux existants lors des travaux.
La préparation du sol, confection des trous et la plantation de fleurs vivaces, arbustes, arbres, et
palmiers doivent se conformer strictement aux indications du Maître d’Ouvrage.

Toutes les plantes doivent être en centenaire et ne peuvent être plantées qu’après avoir subi un
contrôle de qualité du plant devant être effectué avant la mise en terre.
L’entreprise est tenue de fournir la terre végétale riche en humus et exempte de racines et
mauvaises herbes. Avant emploi, la terre végétale devra contenir du Ferticomposte et les engrais de
fond.
L’entreprise veillera à la bonne tenue et l’entretien de toutes les plantations et procédera au
remplacement des végétaux défaillants et jusqu’à la réception définitive.

Le nombre et l’époque des interventions ne sont donnés qu’à titre d’information. Le Maître
d’ouvrage se réserve la possibilité de les modifier en fonction de la végétation et des conditions
climatiques rencontrées.
Pendant toute la période d’entretien, l’entrepreneur devra prendre toutes les mesures de sécurité et de
prévention qu’impose la complexité des sites, à savoir :
- fonctionnement des magasins,
- présence de piétons à proximité des sites d’intervention, etc…
L'Entrepreneur est tenu de signaler au Maître d'Œuvre les travaux qui, bien que n'étant pas prévus au
marché, lui apparaissent nécessaires à la maintenance e des équipements ou des plantations, ou à la
sécurité des usagers, en particulier les travaux sur les arbres présentant un danger.

m-garantie :

L’Entrepreneur est entièrement responsable de la bonne reprise des végétaux ligneux, arbres,
couvre sol pendant le délai de la garantie, à compter de la date de la réception provisoire.
Le délai de la garantie est de 1 an après la réception provisoire.
Durant la période de garantie, l’entreprise mettra à la disposition la main d’œuvre nécessaire à
l’entretien. Les produits phytosanitaires et les fertilisants seront à la charge de l’entreprise.
Garantie de reprise :
Entretien jusqu’au constat de reprise :
Le constat de reprise est à la charge de l’Entreprise adjudicataire du marché de plantation.
Les prestations dues par l’Entreprise au titre de l’entretien seront pour une année après la réception
provisoire des plantations.
2 Constat et garantie de reprise arbres, palmiers et arbustif
Après chaque saison de végétation, au plus tôt le 1er septembre et au plus tard le 15 octobre, il sera
procédé à un constat contradictoire de l’état des végétaux. Ce constat est appelé constat de reprise. Ce
premier constat de reprise permet le remplacement immédiat des végétaux et plantations constatées
mortes pendant l’année de plantation.
L’Entrepreneur est entièrement responsable de la bonne reprise des végétaux plantés jusqu’au deuxième
constat de reprise, qui intervient à la fin du délai de garantie, fixé à 1 an après la réception provisoire. Le
constat de reprise des végétaux fait l’objet d’un procès verbal accompagné de plans de situation. Le
constat de reprise fait état du nombre de végétaux morts, manquants, endommagés, ainsi que des
végétaux dépérissant (c’est à dire tout végétal à très faible croissance, à croissance non caractéristique de
l’espèce et/ou présentant des parasites du bois ou des champignons pathogènes ou saprophytes). Le taux
attendu de reprise des végétaux est de 100% pour chacune des catégories de végétaux.
Le délai de garantie sera prolongé d’un an pour tous les végétaux manquants, morts ou dépérissant, à
remplacer par un sujet de même taille.
Le délai de garantie des plantations court à la réception des plantations (réception sans réserves).

n- Implantation

• Le piquetage du terrain sera exécuté avec des piquets de tailles différentes pour différencier
arbres.
• Ils seront suffisamment ancrés dans le sol pour éviter toute erreur par la suite.
o- Ouverture des fosses de plantation

• L’ouverture des trous de plantation en pleine masse sera effectuée aux dimensions minimales
suivantes :
- Palmiers : 1.50x1.50x2.00m
-Arbres : 1.00x1.00x1.00m
- Arbustes : 0.50x0.50x0.50m
- Haies tranchées : 0.30x0.30m
- couvre sol : 0.10x0.10x0.10m

Les déblais résultants de ces fouilles seront évacués à la décharge publique.

p- Préparation du terrain pour plantation

 Amendement et rebouchage des fosses


La terre végétale apportée sera mélangée au ferticomposte et à l’engrais lors du rebouchage des
fosses.
 Il sera prévu pour le ferticomposte:
- 3,5 Kg par m3 de terre végétale. Mélange mécanique avant la mise en place pour fosse
de plantation d’arbre
- 3 Kg par m². Mélange mécanique soigné sur 10 premiers centimètres pour les surfaces
plantées.
 Il sera prévu pour l’engrais chimique
- 50 g par m² pour des surfaces plantées.
• Réglage du terrain et nivellement.

Toutes les surfaces de plantation seront remblayées avec de la terre végétale. Une fois le
tassement des terres et les plantations sont effectués, le niveau du terrain sera inférieur à celui des
circulations d’environ 10 cm.

Le terrain sera ensuite nettoyé sur une épaisseur de 20 cm. Le nettoyage permettra
l’extraction des racines, pierres et gravats divers. Il sera ensuite nivelé, soigneusement et finement
ratissé.

L’épierrage du terrain sur 20 cm doit être fait soigneusement de façon à permettre un bon
développement des plantes.

En général la terre végétale ne doit pas présenter de défauts granulométriques : par exemple
présence excessive de cailloux. Ceux-ci ne doivent pas dépasser un diamètre de 2 cm sur la
couche superficielle du sol, ni excéder 3% du volume de terre.

Les travaux de plantation et notamment la mise en place des gros sujets seront exécutés
avec le plus grand soin.

Les arbres tiges seront mis en place dans les trous réservés, ceux-ci rebouchés complètement,
la terre tassée, les cuvettes d’arrosage exécutées.

Toutes les plantes devront être de premier choix, bien constituées, sains, exemptées de
parasites, bien ramifiées. Les mottes volumineuses et non brisées. Les tiges des arbres doivent
être bien droites et tuteurées solidement pour éviter l’inclinaison ou la chute des sujets causés par
le vent ou le tassement de la terre après arrosage. Les plantes qui le nécessitent seront taillées
pour la bonne reprise d’une ramification plus dense.

Les dimensions des plantes indiquées au marché seront respectées impérativement.

Le repiquage des boutures de plantes couvre sol sera à raison de 90 à 100 boutures au moins
au mètre carré pour assurer rapidement un tapis vert uniforme.
Les prix de plantation comprennent aussi la Coupe, démolition et façonnage de tout type de
revêtement (carrelage, béton, bitume, …..etc) pour la réalisation de cuvettes des arbres et des palmiers y
compris l’évacuation des débris à la décharge publique. La forme des cuvettes selon le choix du maître
d’ouvrage, les dimensions des cuvettes varient entre 0.4x0.4 m² et 1x1 m² selon les instructions du maître
d’ouvrage.

3.1- ARBRES :

PRIX N° 3.1.1 Fourniture et plantation de Platane hauteur de 2,5m à 3m cir 14/16 cm


Ce prix Comprend :
 La fourniture de Platane de dimensions suivantes : Hauteur de 2,5 à 3 m circonférence du tronc
mesurée à 1 m du collet est de 14 cm / 16cm;
 L’apport d’engrais comme indiqué au présent CPS ;
 La remise en état des abords, l'évacuation ou le régalage des terres excédentaires, suivant les règles de
l'art, le nettoyage.

payé à l’unité au prix N°………………………………..………………………………...….3.1.1


PRIX N° 3.1.2 Fourniture et plantation de Pinus hauteur de 1,8m à 2m cir 8/10 cm
Ce prix Comprend :
 La fourniture de Pinus de dimensions suivantes : Hauteur de 1,8 à 2 m circonférence du tronc
mesurée à 1 m du collet est de 8 cm / 10cm;
 L’apport d’engrais comme indiqué au présent CPS ;
 La remise en état des abords, l'évacuation ou le régalage des terres excédentaires, suivant les règles de
l'art, le nettoyage.

payé à l’unité au prix N°………………………………..………………………………...….3.1.2

3.2- ARBUSTES, SUCCULENTES ET GRAMINEES

PRIX N° 3.2.1 Agaves variés

Ce prix comprend la fourniture et la plantation d’Agaves variés (Agave americana, agaves tequilana,..), de
hauteur 0,80 m à 1,00 m, y compris toutes précautions et sujétions de mise en œuvre.

payé à l’unité au prix N°………………………………..………………………………...….3.2.1


PRIX N° 3.2.2 Graminées variées
Ce prix comprend la fourniture et la plantation de graminées variées (Pennisetum rouge et vert, stipa,…),
touffu et en parfait état phytosanitaire, de hauteur 0,30 m à 0,40 m, y compris toutes précautions et sujétions
de mise en œuvre.

payé à l’unité au prix N°………………………………..………………………………...….3.2.3

3.3- COUVRE-SOL

PRIX N°3.3.1: Engazonnement par bouturage :

Ce prix comprend :

− Amendement et engrais nécessaires en fonction de la qualité du sol.

− Engazonnement par bouturage du Pennisitum clandestinum y compris toutes sujétions à raison de


90 à 100 boutures par m².

Ouvrage payé au mètre carré au prix n°…………………………..…………………..………...3.3.1

PRIX N°3.3.2: Ficoïdes :

Le terrain sera propre, exempt de tous déchets, pierres (sup. à 3cm), racines… dans une terre
réputée propice à la bonne levée. Les déchets seront évacués en décharge publique.

Les terres stériles recevront tout amendement et engrais nécessaires en fonction de la qualité du sol
comme indiqué au présent CPS.

Ce prix comprend :

La fourniture et la plantation de ficoïde.

Ouvrage payé au mètre carré au prix n°…………………………..…………………..………...3.3.2

4/ JEUX POUR ENFANTS

PRIX N° 4.1: Veleta En Ligne Droite R4207

Ce prix comprend la fourniture et la pose de structure Multi-jeux Veleta En Ligne Droite R4207, de type
Agapito ou similaire, y compris toutes sujétions de pose. (Voir détail ci-après).
Ouvrage payé à l’unité au prix N°…………………………………………………………….. 4.1

PRIX N° 4.2: Pont Flottant R5050

Ce prix comprend la fourniture et la pose de Pont Flottant R5050, de type Agapito ou similaire, y compris
toutes sujétions de pose. (Voir détail ci-après).

Ouvrage payé à l’unité au prix N°…………………………………………………………….. 4.2

PRIX N° 4.3: Petite Maison Meublée R5021

Ce prix comprend la fourniture et la pose de Petite Maison Meublée R5021, de type Agapito ou similaire,
y compris toutes sujétions de pose. (Voir détail ci-après).
Ouvrage payé à l’unité au prix N°…………………………………………………………….. 4.3
CHAPITRE III: BORDEREAU DES PRIX –DETAIL ESTIMATIF

Prix DESIGNATIONS DES OUVRAGES U QUANTITE P.U en PRIX TOTAL


N° Chiffre

1/ TRAVAUX PREPARATOIRS

1.1 Préparation du sol m² 1 137,00

1.2 Fourniture et mise en œuvre de la terre végétale m² 1 137,00

2/ SYSTEME D'ARROSAGE

2.1 Construction de regard a compteur U 3,00

2.2 Canalisation en polyethylene ø50 mm ml 150,00

2.3 Canalisation en polyethylene ø40 mm ml 150,00

2.4 Clapet –vannes U 3,00

3/TRAVAUX DE PLANTATION

3.1- ARBRES

3.1.1 Fourniture et plantation de Platane hauteur de 2,5m à 3m U 1000,00


cir 14/16 cm

3.1.2 Fourniture et plantation de Pinus hauteur de 1,8m à 2m cir U 250,00


8/10 cm

3.2- ARBUSTES, SUCCULENTES ET GRAMINEES

3.2.1 Agaves variés U 310,00

3.2.2 Graminées variées U 1 000,00

3.3- COUVRE-SOL

3.3.1 Engazonnement par bouturage m² 295,00


3.3.2 Ficoides m² 841,00

4/JEUX POUR ENFANTS

4.1 Veleta En Ligne Droite R4207 U 1,00

4.2 Pont Flottant R5050 U 1,00

4.3 Petite Maison Meublée R5021 U 1,00

TOTAL H.T

T.V.A 20%

TOTAL T.T.C
Marché passé après appel d’offres ouvert sur offres de prix en application des articles 16, 17,
18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence (02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de
passation des marchés spécifiques à l’Agence du Nord.
APPEL D’OFFRE N°DCT/AMENAG-ESPACES VERTS/TRANCHE /TNG/253-21
Objet : TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES ESPACES VERTS, EQUIPEMENT EN JEUX
D’ENFANTS A LA VILLE DE TANGER
Arrêté le présent bordereau des prix à la somme de :
En Lettres……………………………………………………………………………
En Chiffres………………………………………………………………………...
DRESSE PAR LU ET ACCEPTE PAR L’ENTREPRENEUR
SOUSSIGNE

VISE PAR LA DIRECTION DE LA VISE PAR LE WALI DE


COORDINATION TERRITORIALE / APDN LA REGION DE TANGER TETOUAN AL
HOCEIMA

APPROUVE PAR MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERALDE L’AGENCE POUR LA PROMOTION ET


LE DEVELOPPEMENT DU NORD
ROYAUME DU MAROC

MINISTERE DE L'INTERIEUR
WILAYA DE LA REGION
TANGER-TETOUAN
PREFECTURE DE TANGER-ASSILAH

APPEL D’OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX


SEANCE PUBLIQUE

N°DCT/AMENAG-ESPACES VERTS/TNG/253-21

Objet : TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES ESPACES VERTS,


EQUIPEMENT EN JEUX D’ENFANTS A LA VILLE DE TANGER

REGLEMENT DE CONSULTATION DE
L’APPEL D’OFFRES

Lancé en application des articles des articles 16, 17, 18, 19 et 20


du Règlement de l’Agence (02 avril 2012) fixant les conditions et les
formes de passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord.

1
ARTICLE 1 : OBJET DU REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Le présent règlement de consultation concerne l’appel d’offre ouvert sur


offres de prix ayant pour objet TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES
ESPACES VERTS, EQUIPEMENT EN JEUX D’ENFANTS A LA VILLE
DE TANGER
Il a été établi en vertu des dispositions des articles 18, 19 et 20 du Règlement de l’Agence (02 avril 2012)
fixant les conditions et les formes de passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord.

Les prescriptions du présent règlement ne peuvent en aucune manière


déroger ou modifier les conditions et les formes prévues par le règlement de
l’Agence précité. Toute disposition contraire au règlement de l’Agence
précité est nulle et non avenue. Seules sont valables les précisions et
prescriptions complémentaires conformes aux dispositions de l’article 18 et
des autres articles de règlement de l’Agence précité.

ARTICLE 2 : MAITRE D'OUVRAGE ET MAITRE D'OUVRAGE


DELEGUE

Le maître d’ouvrages du marché qui sera passé suite au présent appel


d’offres est l’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et
Social des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume;

Le maître d’ouvrages délégué du projet est la Préfecture de Tanger-Assilah


représentée par son Gouverneur.

ARTICLE 3 : CONDITIONS RECQUISES DES CONCURRENTS

Conformément aux dispositions de l’article 22 du règlement de l’Agence précité:


1- seules peuvent participer au présent appel d’offres les personnes
physiques ou morales qui:
• justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises;
• sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leur déclaration
et réglé les sommes exigibles ou, à défaut de règlement, constitué des
garanties jugées suffisantes par le comptable chargé du
recouvrement ;

• sont affiliés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), et


souscrivent de manière régulière leurs déclarations de salaires auprès
de cet organisme;
2
2- ne sont pas admises à participer à la présente consultation:
- les personnes en liquidation judiciaire;
- les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale
délivrée par l’autorité judiciaire compétente;
- les personnes ayant fait l'objet d'une exclusion temporaire ou définitive
prononcée dans les conditions fixées par l'article 24 ou 85 du règlement
de l’Agence précité.

ARTICLE 4 : LISTE DES PIECES JUSTIFIANT LES CAPACITES ET LES


QUALITES DES CONCURRENTS ET DOSSIER ADDITIF :

Conformément aux dispositions de l’article 23 du règlement de l’Agence


précité, les pièces à fournir par les concurrents sont :

1) Dossier administratif constitué de:

a) La déclaration sur l’honneur comportant les indications et les


engagements précisés au paragraphe 1 de l’article 23 du règlement
de l’Agence précité (voir annexe 1);
b) La ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne
agissant au nom du concurrent;
c) L’attestation du percepteur délivrée depuis moins d’un an
certifiant que le concurrent est en situation fiscale régulière ou à
défaut de paiement qu’il a constitué les garanties prévues à
l‘article 22 du règlement de l’Agence précité. Cette attestation doit
mentionner l’activité au titre de laquelle le concurrent est imposé;
d) L’attestation de la CNSS délivrée depuis moins d’un an certifiant
que le concurrent est en situation régulière envers cet organisme
conformément aux dispositions de l’article 22 du règlement de
l’Agence précité;
e) Le récépissé du cautionnement provisoire ou l’attestation de la
caution personnelle et solidaire qui en tient lieu, libellé au nom de
l'Agence, selon le modèle joint en annexe2;
f) Le certificat d’immatriculation au registre de commerce.

Les concurrents non installés au Maroc sont tenus de fournir l'équivalent des
attestations visées aux paragraphes c, d et f, délivrées par les administrations
ou les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance.

3
2) Dossier technique constitué de:

a) Une note détaillée indiquant les moyens humains, techniques et


financiers du soumissionnaire, lieu, date, la nature et l’importance
des prestations qu’il a exécutées ou à l’exécution desquelles il a
participé (voir annexes 5 et6);
b) Les attestations ou leurs copies certifiées conforme à l’original
délivrées par les hommes de l’art sous la direction desquels le
concurrent a exécuté lesdites prestations. Chaque attestation
précise notamment la nature des prestations, leur montant, et
l’année de réalisation ainsi que le nom et la qualité du signataire et
son appréciation;
N.B : Toutes les pièces exigées par le dossier d’appel d’offres doivent être
originales ou certifiées conformes.

3) Dossier additif :

Les candidats doivent fournir les pièces complémentaires suivantes :

a) Une fiche sur les renseignements juridiques et administratifs du


concurrent, conformémentàl’annexe4ci-jointe (création, objet,
siège, organisation, direction…).
b) la liste du personnel clé que le titulaire s’engage à affecter au
chantier ;
c) le plan de charge de l’entreprise à la date de la remise de son offre.

NB : Concernant les organismes publics, les documents à fournir sont ceux


prescrits par l’article 25 du règlement de l’Agence précité.

Sont écartées d'office, les sociétés, ayant comptabilisé une résiliation avec
l'APDN, durant les trois dernières années.

4) Une offre technique comprenant:

1. La composition de l’équipe de l’entreprise affectée au projet et assurant


l’encadrement technique ainsi que les tâches qui seraient assignées à chaque
membre de l’équipe avec copie conforme du diplôme, le CV et copie
conforme de l’attestation de déclaration des salaires délivrée par la CNSS
pour chaque membre éditée en mois de juin 2021.

4
2. La moyenne de l’Effectif mensuel de l’année 2020 justifié par copie
conforme de l’Attestation d’Affiliation et de la Masse Salariale délivrée par
la CNSS éditée en mois de juin 2021.
3. Le chiffre d’affaire le plus élevé des trois derniers années : copie
conforme de l’attestation du chiffre d’affaire le plus élevé de trois derniers
années délivré par la Direction Régionale des impôts.
4. Méthodologie d’exécution des travaux à adopter par l’entrepreneur
faisant ressortir la solution technique adopté pour l’exécution de différents
types de travaux prévus, et décrivant les moyens humains et matériels à
mettre en œuvre ainsi que l’organisation du travail.
5. Le planning d’exécution des travaux.

ARTICLE 5 : COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Conformément aux dispositions de l’article 19 du règlement de l’Agence


précité, le dossier d’appel d’offres comprend :
- Copie de l’avis d’appel d’offres,
- Un exemplaire du cahier des prescriptions spéciales;
- Le modèle de l’acte d’engagement;
- Le bordereau des prix et le détail estimatif;
- Le modèle de déclaration sur l’honneur;
- Le modèle du cautionnement provisoire;
- Le présent règlement de la consultation.

ARTICLE 6: MODIFICATIONS DANS LE DOSSIER D’APPEL


D’OFFRES

Conformément aux dispositions de l’article 19 du règlement de l’Agence


précité, des modifications peuvent être introduites dans le dossier d’appel
d’offres. Ces modifications ne peuvent en aucun changer l’objet du marché.
Si des modifications sont introduites dans le dossier d’appel d’offres, elles
seront communiquées à tous les concurrents ayant retiré ledit dossier
suffisamment à l’avance et en tout cas avant la date d’ouverture prévue pour
la réunion de la commission d’appel d’offres.

Lorsque ces modifications nécessitent le report de la date d’ouverture


prévue pour la réunion de la commission d’appel d’offres, ce report sera
publié conformément aux dispositions de l’article 20 du règlement de
l’Agence précité.

5
ARTICLE 7 : REPARTITION EN LOTS
Le présent appel d’offres concerne un marché lancé en lot unique.

ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D’OFFRES

Les dossiers d’appel d’offres peuvent être retirés auprès de l’Agence pour la
Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et
Provinces du Nord du Royaume sise 3, angle rues Sijilmassa et Abou Jarir
Tabari B.P. 1196-Quartier Administratif CP 90020 Tanger - Maroc
Ils peuvent également être téléchargés à partir du portail des marchés de
l’Etat à partir de l’adresse électronique www.marchespublics.gov.ma ou sur
le site de l’APDNwww.apdn.ma

ARTICLE 9 : INFORMATION DES CONCURRENTS


Conformément aux dispositions de l’article 21 du règlement de l’Agence
précité, tout éclaircissement ou renseignement fourni par le maître
d’ouvrages à un concurrent à la demande de ce dernier sera communiqué le
même jour et dans les mêmes conditions aux autres concurrents qui ont
retiré le dossier d’appel d’offres et ce par lettre recommandée avec accusé de
réception ou par télécopie confirmée. Il est également mis à la disposition de
tout autre concurrent.

ARTICLE 10: CONTENU ET PRESENTATION DES DOSSIERSDES


CONCURRENTS

10.1. Contenu des dossiers

Conformément aux dispositions de l’article 26 du règlement de l’Agence


précité, Les dossiers présentés par les concurrents doivent comporter :
- Un dossier administratif précité (Cf. article 4-1 ci-dessus);
- Un dossier technique précité (Cf. article 4-2 ci-dessus) ;
- Un dossier additif précité (Cf. article 4-3 ci-dessus);
- Une offre technique (Cf. article 4-4 ci-dessus);
- Une offre financière comprenant:
o L’acte d’engagement établi comme il est dit au
paragraphe 1-a de l’article 26 du règlement de l’Agence
précité, selon le modèle joint en annexe;
o Le bordereau des prix et le détail estimatif. (format numérique
sur CD aussi)

6
Le montant de l’acte d’engagement ainsi que les prix unitaires du bordereau
des prix et du détail estimatif doivent être indiqués en chiffres et en toutes
lettres.

10.2. Présentation des dossiers des concurrents


Conformément aux dispositions de l’article 28 du règlement de l’Agence
précité, le dossier présenté par chaque concurrent est mis dans un pli cacheté
portant :
- Le nom et l’adresse du concurrent;
- L’objet du marché;
- La date et l’heure de la séance publique d’ouverture des
plis;
- L’avertissement que « les plis ne doivent être ouverts que par le
président de la commission d’appel d’offres lors de la séance
d’examen des offres».

Ce pli contient Trois enveloppes comprenant pour chacune :


a) La première enveloppe : le dossier administratif, le dossier
technique, le dossier additif et le CPS paraphé sur toutes les pages.
Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre
les indications portées sur le pli, la mention « dossier administratif et
technique »;
b) La deuxième enveloppe : l’offre technique du soumissionnaire.
Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre
les indications portées sur le pli, la mention « offre technique » ;

c) La Troisième enveloppe : l’offre financière du soumissionnaire.


Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre
les indications portées sur le pli, la mention « offre financière ».

ARTICLE 11 : DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS

Conformément aux dispositions de l’article 30 du règlement de l’Agence


précité, les plis sont, au choix des concurrents :
- Soit déposés, contre récépissé, dans le bureau du maître d’ouvrage
indiqué dans l’avis d’appel d’offres;
- Soit envoyés par courrier recommandé avec accusé de réception, au
bureau précité;
- Soit remis, séance tenante, au président de la commission d’appel
d’offres au début de la séance, et avant l’ouverture des plis.

7
Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l’heure fixée par l’avis
d’appel d’offres pour la séance d’examen des offres.

Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont


pas admis.

A leur réception, les plis sont enregistrés par le maître d’ouvrages dans leur
ordre d’arrivée, sur un registre spécial. Le numéro d’enregistrement ainsi
que la date et l’heure d’arrivée sont portées sur le pli remis.

Les plis resteront cachetés et seront tenue en lieu sûr jusqu'à leur ouverture
dans les conditions prévues à l’article 35 et autres dispositions du règlement
de l’Agence précité.

ARTICLE 12 : RETRAIT DES PLIS

Conformément aux dispositions de l’article 31 du règlement de l’Agence


précité, tout pli déposé ou reçu peut être retiré antérieurement au jour et à
l’heure fixée pour l’ouverture des plis.

Le retrait du pli fait l’objet d’une demande écrite et signée par le concurrent
ou son représentant dûment habilité. La date et l’heure de retrait sont
enregistrées par le maître d’ouvrage dans le registre spécial visé à l’article 11
ci-dessus.
Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent présenter de nouveaux plis
dans les conditions de dépôt des plis fixées à l’article 30 du règlement de
l’Agence et rappelées à l’article 11 ci-dessus.
ARTICLE 13 : DELAI DE VALIDITE DES OFFRES

Les soumissionnaires qui n’ont pas retiré définitivement leur pli dans les
conditions prévues à l’article 12 ci-dessus resteront engagés par leurs offres
pendant un délai de quatre -vingt -dix (90) jours, à compter de la
date d’ouverture des plis.
Si, dans ce délai, le choix de l’attributaire ne peut être arrêté, le maître
d’ouvrage pourra demander aux soumissionnaires, par lettre recommandée
avec accusé de réception, de prolonger la validité de leurs offres. Seuls les
soumissionnaires qui auront donné leur accord par lettre recommandée avec
accusé de réception adressée au maître d’ouvrages resteront engagés
pendant le nouveau délai.

8
ARTICLE 14 : DEPOTS ET EXAMEN DES ECHANTILLONS
1- Dépôts des échantillons:

Les échantillons sont à déposer au plus tard le Lundi 12 Juillet 2021 au


siège de la préfecture de Tanger - Assilah avant 16h30.
2- Examen des échantillons :

- Les échantillons exigés par l’appel d’offres et mentionnés dans le présent


règlement de consultation, seront examinés en séance d’examen des
échantillons par une commission qui appréciera la qualité des articles et vérifie
la conformité des caractéristiques des échantillons proposés avec celles
demandées au C.P.S.
- La présentation des échantillons indiqués ci-dessous est obligatoire.
- Le concurrent n’ayant pas déposé tous les échantillons indiqués ci-dessous va
être écarté automatiquement.
- Le concurrent ayant déposé un échantillon non conforme aux caractéristiques
équivalentes indiquées ci-dessus va être écarté automatiquement.
Les échantillons à présenter sont comme suit :

N° Prix Designations des ouvrages


3.1- ARBRES

3.1.1 Platane hauteur de 2,5m à 3m cir 14/16 cm

3.1.2 Pinus hauteur de 1,8m à 2m cir 8/10 cm


5. JEUX POUR ENFANTS
4.1 Veleta En Ligne Droite R4207 SUIVANT DESCRIPTIF CPS
4.2 Pont Flottant R5050 SUIVANT DESCRIPTIF CPS
4.3 Petite Maison Meublée R5021 SUIVANT DESCRIPTIF CPS

ARTICLE 15: DROIT DE LA COMMISSION D’APPEL D’OFFRES


D’ACCEPTER OU DE REJETTER L’UNE OU TOUTES LESOFFRES

La commission appliquera les dispositions du règlement de l’Agence


précité.

ARTICLE 16 : FRAIS D’APPEL D’OFFRES


Le soumissionnaire prendra en charge tous les frais afférents à la
préparation, la présentation et au dépôt de son offre, et l’Agence ne sera en
aucun cas responsable de ces frais, ni tenue de les payer et ce, quelle que soit
la façon de déroulement de la procédure d’appel d’offres et quel qu’en soit le
résultat.
9
ARTICLE 17: PREFERENCE EN FAVEUR DE L’ENTREPRISE
NATIONALE

Conformément aux dispositions de l’article 81 du règlement de l’Agence


précité, une préférence peut être accordée aux offres présentées par les
entreprises nationales.
Dans ces conditions les montants des offres présentées par les entreprises
étrangères sont majorés d’un pourcentage de quinze pour cent (15 %).

En cas des groupements comprenant des entreprises nationales et étrangères


soumissionnant au présent appel d’offres, le pourcentage visé ci-dessus est
appliqué à la part des entreprises étrangères dans le montant de l’offre du
groupement. Dans ce cas, les groupements concernés doivent fournir, dans
le pli contenant l’offre financière visé à l’article 26 du règlement de l’Agence
précité et rappelé à l’article 10 du présent règlement de consultation, le
contrat de groupement qui doit préciser la part revenant à chaque membre
du groupement.

ARTICLE 18: MONNAIE DE PAIMENT

L’entreprise est payée en Dirham marocain.

10
ARTICLE 19 : CRITERES D’EVALUATION DES OFFRES

La commission apprécie les capacités financières et techniques en rapport


avec la nature et l’importance des prestations objet de la consultation et au
vu des éléments contenus dans le dossier administratif et dans l’offre
technique :
Les offres des concurrents retenus après examen des dossiers administratifs,
techniques, additifs et de l’offre technique seront jugées sur la base de
notation suivante :

EVALUATION TECHNIQUE (Nt) :

Une note technique « Nt = N1 + N2 + N3 + N4+ N5+N6 » variant de 0 à 100


points sera attribuée à chaque concurrent. Cette note tiendra compte de
l’encadrement technique, de l’effectif, de l’expérience, du chiffre d’affaire, de
la méthodologie et du planning d’exécution des travaux conformément aux
spécifications du CPS.

N-1 : Encadrement technique (N1=15pointsmaximum):


L’équipe proposée sera composée comme suit :
• Ingénieur paysagiste ; (IP) note maximale : 10points
• Technicien paysagiste (TP) note maximale : 5points
Chacun des membres du personnel est noté suivant les critères suivants :
* la formation initiale;(nfi)
* l'expérience professionnelle;(nexp)
* l'appartenance à la société.(napp)
Le barème de notation adopté est basé sur les diplômes et les cv détaillés.
Cette notation est répartie suivant le canevas suivants:

1/ LA NOTE DE L’INGENIEUR PAYSAGISTE (NIP) EST LA SOMME DES


NOTES
SUIVANTES (10 Points maximum):

Note Formation Initiale (NFI) (5 Points maximum):


- Formation initiale non compatible avec l'objet du marché : 0POINTS;
- Formation initiale compatible avec l'objet du marché : 5POINTS.

Note L'expérience Professionnelle (NEXP) (2.5 Points maximum):


- Une expérience de moins de 5 années: 0POINTS;
- Une expérience entre 5 et10ans : 1.5 POINTS;
- Une expérience supérieure à 10 ans :2.5 POINTS.

11
Note De L'appartenance A L'entité Du Candidat (NAPP) (2.5 Points
maximum):
- Une présence continue de moins de 5 ans : 0 POINTS;
- Une présence continue entre 5 et 10ans : 1.5 POINTS;
- Une présence continue de plus de 10 ans : 2.5 POINTS.

2/ LA NOTE DU TECHNICIEN PAYSAGISTE (NTP) EST LA SOMME


DES NOTES SUIVANTES (5Points maximum):
Note Formation Initiale (NFI) (2 Points maximum):
- Formation initiale non compatible avec l'objet du marche : 0POINTS;
- Formation initiale compatible avec l'objet du marché: 2 POINTS.

Note L'expérience Professionnelle (NEXP) (1.5 Points maximum):


- Une expérience de moins de 5 années : 0 POINTS;
- Une expérience entre 5 et 10ans : 0.5 POINTS;
- Une expérience supérieure à 10 ans: 1.5 POINTS.

Note De L'appartenance A L'entité Du Candidat (NAPP) (1.5 Points


maximum):
- Une présence continue de moins de 5 ans : 0POINTS;
- Une présence continue entre 5 et10ans : 0.5 POINTS;
- Une présence continue de plus de 10 ans : 1.5 POINTS.

NB : Toute personne déclarée par le concurrent étant appartenant à l’entité et


non justifiée par les bordereaux de la CNS et l'attestation de déclaration de
salaire délivrée par la CNSS, ne sera pas prise en considération et lui sera
attribuée la note zéro (NAPP). Et toute personne déclarée par le concurrent
ayant un diplôme et non justifié par une copie conforme du dit diplôme ne
sera pas prise en considération et lui sera attribuée la note zéro.

N-2 : Travaux similaires (15 Points maximum):


La note des travaux similaires est la somme des notations des attestations de
référence dans le domaine d’aménagement des espaces verts (Références
certifiées conformes pour les dix dernières années)
Les dites attestations de référence seront notées de la façon suivante :
• Montant de l’attestation ≥7 million de
dirhams ................................................................................. 5 points
• Montant de l’attestation ≤ 7 million de dirhams
.............................................................................................. 0 points

12
En aucun cas, La note maximale des travaux similaire peut dépasser 15
points.

N-3 : La moyenne de l’Effectif mensuel de l’Entreprise de l'année 2020 (N2


= 40 points maximum):

Moyenne de l’effectif mensuel Points

Supérieure à 200 40

Entre 150 et 200 20

Entre 100 et 150 10

Inférieure à 100 0

N-4 : Chiffre d’affaire (N3 = 20 points maximum):

Le chiffre d’affaire le plus élevé des trois Points


dernières années
Supérieure ou égal à 10 Millions de dirhams Hors 20
Taxe
entre 8 et 10 millions de dirhams Hors Taxe 15

entre 5 et 8 millions de dirhams Hors Taxe 10


entre 2 et 5 millions de dirhams Hors Taxe 5
inférieure à 2 millions de dirhams Hors Taxe 0

N-5 : METHODOLOGIE (N4 = 5 POINTS)

La notation tiendra compte principalement de la conformité de la


méthodologie proposée par le concurrent et de son enrichissement par
rapport au CPS et aux termes de références du marché.
Elle prendra également en compte les dispositions qui seront prises par le
consultant pour l’autocontrôle et la garantie de la qualité des travaux
- méthodologie répondant en partie aux termes de références : 0 POINTS;
- méthodologie répondant en totalité aux termes de références : 2 POINTS;
- méthodologie améliorée et enrichie par rapport aux termes de références : 5
POINTS.
La notation de cet élément tiendra compte principalement de la qualité, la
quantité et de la suffisance des matériels affectes au projet.

13
N-6 :PLANNING D’EXECUTION: (N5= 5POINTS)

La notation de cet élément tiendra compte principalement de la conformité


du planning avec la méthodologie proposée par le concurrent ainsi qu’avec
le délai global prévu pour l’exécution du marché.
Elle prendra également en compte les dispositions qui seront prises par le
consultant pour l’autocontrôle et la garantie de la qualité des travaux.
Planning non cohérent : 0 points ;
Planningmoyennementcohérent:2points;
Planning offrant une meilleure cohérence: 5points.

TOUTES NOTATIONS TECHNIQUES INFERIEURES A 70 POINTS CONDUIT AU REJET DE


L’OFFRE DU CONCURRENT CONCERNE.
ARTICLE 20 : CRITERES D’APPRECIATION DES CAPACITES
TECHNIQUES ET FINANCIERES DES CONCURRENTS

La commission apprécie les capacités techniques en rapport avec la nature et


l’importance des prestations objet de la consultation et au vu des éléments
contenus dans le dossier technique de chaque concurrent.

L'évaluation et le jugement de la commission des marchés se feront selon les


dispositions des articles 34, 35,37, 38, 39, 40, 41 et autres du règlement de
l’Agence précité.

L’offre financière qui sera retenue est l’offre la moins disant.

Lemaître d’ouvrage Lu et accepté sans réserve


par L’entreprise

14
ANNEXES

- Annexe 1: déclaration sur l'honneur;


- Annexe 2: attestation de caution;
- Annexe 3: acte d'engagement;
- Annexe 4: fiche sur les renseignements juridiques et
administratifs
- Annexe 5: note détaillée indiquant les moyens humains,
matériels et techniques à mobiliser pour la réalisation des
prestations;
- Annexe 6: Fiche sur l’expérience et les références
techniques de la société

15
ANNEXE 1

MODELE DE DECLARATION SUR L’HONNEUR

- Mode de passation : Appel d’offres ouvert


- Objet du marché : travaux d'aménagement des espaces verts, équipement
en jeux d’enfants a la ville de Tanger

A - Pour les personnes physiques

Je, soussigné ......................................................................... (prénom, nom et qualité)


agissant en mon nom personnel et pour mon propre compte,
adresse du domicile élu …………………………………………………………………….
affilié à la CNSS sous le n° ..................................................... (1)
inscrit au registre du commerce de .................................................. (localité) sous len°
…………………………(1) n° de patente .....................................(1)
n° du compte courant postal-bancaire ou à la TGR ......................................... (RIB)

B - Pour les personnes morales

Je, soussigné ................................................ (prénom, nom et qualité au sein de


l’entreprise)
agissant au nom et pour le compte de .............................................. (raison sociale et
forme juridique de la société) au capital de ………………………………………..
adresse du siège social de la société …………………………………………………
adresse du domicile élu……………………………………………………………….
affiliée â la CNSS sousl en° ....................................................................................(1)
inscrite au registre du commerce .................................................. (Localité) sous le
n° ....................................................... (1)
n° de patente .................................. (1)
n° du compte courant postal-bancaire ou à la TGR ................................ (RIB)

- Déclare sur l’honneur:

1 - m’engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une
police d’assurance, les risques découlant de mon activité professionnelle;

2- - que je remplie les conditions prévues à l’article 22 du Règlement de l’Agence (


02 avril 2012) fixant les conditions et les formes de passation des marchés
spécifique à l’Agence du Nord.

- Etant en redressement judiciaire j’atteste que je suis autorisé par l’autorité judiciaire
compétente à poursuivre l’exercice de mon activité(2);

3- - m’engager, si j’envisage de recourir à la sous-traitance:


- à m’assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues par
l’article 22 du règlement de l’Agence précité;
- que celle-ci ne peut dépasser 50 % du montant du marché, ni porter sur le lot ou le
corps d’état principal du marché;

4 — m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personne interposée à des


pratiques de fraude ou de corruption de personnes qui interviennent à quelque titre
que ce soit dans les différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution du
présent marché.

5 — m’engager à ne pas faire, par moi-même ou par personnes interposées, des


promesses, des dons ou des présents en vue d’influer sur les différentes procédures
de conclusion du présent marché.

- certifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur


l’honneur et dans les pièces fournies dans mon dossier de candidature.

- reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l’article 24 du


règlement de l’Agence précité, relatives à l’inexactitude de la déclaration sur
l’honneur.

Fait à ……………. Le…………………

Signature etcachet du concurrenT(2)

(1) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence aux documents
équivalents lorsque ces documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine ou de
provenance.
(2) à supprimer le caséchéant.
(*) en cas de groupement, chacun des membres doit présenter sa propre déclaration sur
l’honneur.
ANNEXE N°2

Entête Banque

MODELE D’ATTESTATION DE CAUTION

Nous soussignés, Banque…………………………………


(Capital, siège social, représentée par Messieurs…)

Déclarons par

La présente nous constituer caution solidaire de l’Entreprise .......................... en


faveur de l’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social
des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume Angle rue Sijelmassa et rue
Abou Jarir, Quartier administratif, Tanger et nous nous engageons
inconditionnellement en tant que garant à restituer la caution provisoire des
travaux, soit unmontantde .................................. ; au titre de l’appel offres ouvert
N°DCT/AMÉNAG-ESPACES VERTS/PTM/TNG/253-21

Lancé par l’Agence.

Le montant de cette caution sera réglé à l’Agence sur simple demande de cette
dernière.

Nous renonçons expressément au bénéfice de discussion et de division.

Les tribunaux de Rabat seront seuls compétents pour tout ce qui concernera
l’exécution des présentes, quelle que soit la partie défenderesse.

Cachet de la banque+signatures

Date …………………………….
ANNEXE 3

MODELE D’ACTE D’ENGAGEMENT

A - Partie réservée à l’Administration

(1)Appel d'offres ouvert, au rabais ou sur offres des prix n°…………du(2)……….


(1)Appel d’offres restreint, au rabais ou sur offres des prix n°……………du(2)……...
(1)Appel d’offres avec présélection, au rabais ou sur offres des prix n°…….du(2)…..
(1) Concours n° ………………..du (2)……………………………………………………….
(1) Marché négocié du……….
- appel à concurrence :

- du ............................................................................................................................ (1)
Objet du marché :

TRAVAUX D'AMENAGEMENT DES ESPACES VERTS, EQUIPEMENT EN JEUX


D’ENFANTS A LA VILLE DE TANGER
passé en application de l’alinéa… ....................... du paragraphe ......................... de
l’article ………………………………………………….du Règlement de l’Agence ( 02
avril2012) fixant les conditions et les formes de passation des marchés spécifique
à l’Agence du Nord.. (3) .

B — Partie réservée au concurrent

a) Pour les personnes physiques

Je (4), soussigné …………….(prénom, nom et qualité) agissant en mon nom


personnel et pour mon propre compte, adresse du domicile élu ...................... affilié
à
la CNSS sous le ……………(5) inscrit au registre du commerce
de…………………………………………..(localité) sous le n°…………………………….
(5) n° de patente ......................... (5)

b) Pour les personnes morales

Je(4),soussigné .................................. (prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise)


agissant au nom et pour le compte de……………………………. (raison sociale et
forme juridique de la société)
au capital de ................................................................................................... adresse
du siège social de la société…………………………………………………………………
adresse du domicile élu……………………………………………………………………….
affiliée à la CNSS sous le n° ........................................... (5) et(6)
inscrite au registre du commerce……………………………………… (localité ) sous le
n° .................................................... (5) et(6)
n° de patente ................................. (5) et (6)

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés:

après avoir pris connaissance du dossier (d’appel d’offres, du concours ou du marché


négocié) (1) concernant les prestations précisées en objet de la partie A ci- dessus;

après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les
difficultés que comportent ces prestations:

1) remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix, un détail estimatif et/ou


la décomposition du montant global) établi (s) conformément aux modèles figurant
au dossier (d’appel d’offres, du concours ou du marché négocié)(1);

2) m’engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions


spéciales et moyennant les prix que j’ai établi moi-même, lesquels font ressortir:

- montant hors T.V.A .............................................. (en lettres et en chiffres)


- taux de la TVA ....................................................... (en pourcentage)
- montant de la T.V.A ............................................. (en lettres et en chiffres)
- montant T.V.A. comprise ..................................... (en lettres et en chiffres)(7)(8)

L’Etat se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte ……….
(à la trésorerie générale, bancaire, ou postal) (1) ouvert à mon nom (ou au nom de la
société)à .......................................... (localité), sous relevé d’identification bancaire
(RIB) numéro…………………………….

Fait à…………….. le……………………

(Signature et cachet du concurrent)

(1) supprimer les mentions inutiles


(2) indiquer la date d’ouverture des plis
(3) seréférerauxdispositionsdurèglementdel’Agenceprécitéselonlesindicationsci-après.

oappel d’offres ouvert au rabais : - alinéa (al.) 2, paragraphe (§) I de l’article(art) 16 et aI, 2,
§3 de l'art. 17
oappel d’offres ouvert sur offres de prix . - al. 2, §1 de l’art. 16 et al. 3, § 3 de l’art 17
oappel d’offres restreint au rabais: - aI. 2, § I de l’article 16 et 2 et aI. 2, § 3 de l’art. 17
oappel d’offres restreint sur offres de prix : .al. 2, § 1de l’art. 16 et § 2 et al. 3, § 3 de l’art. 17
oappel d’offres avec présélection au rabais : - al. 3, § 1 de l’art. 16 et al. 2, § 3 de l’art. 17
oappel d’offresavecprésélectionsuroffresdeprix:-al.3,§1del’art.16etal.3,§3del’art. 17
oconcours: .al. 4, § 1 de l’art. 16 et § I et 2 de l’art. 63
omarché négocié : - al. 5, § 1 de I ‘art. 16 et §.. de l’art. 72 (préciser le n • du § approprié)
(4) lors qu’il s’agit d’un groupement, ses membres doivent:
1) - mettre: «Nous, soussignés ....................... nous obligeons conjointement/ou
solidairement (choisir la mention adéquate et ajouter au reste de l’acte d’engagement les
rectifications grammaticales correspondantes);
2)- ajouter l’alinea suivant: «désignons ................ (prénoms, noms et qualité) entant
que mandataire du groupement ».
(5) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence des documents
équivalents et lorsque ces documents ne sont pas délivrés par leur pays d’origine, la référence
à la déclaration faite devant une autorité judiciaire ou administrative ou un notaire ou
organisme professionnel qualifié.
(6) ces mentions ne concernent que les personnes assujetties â cette obligation.
(7) en cas d’appel d’offres au rabais, cet alinéa doit être remplacé par ce qui suit:
«m’engageàexécuterlesditesprestationsconformémentaucahierdesprescriptionsspéciales,
moyennant un rabais (ou une majoration) de …………….(…………. ) (en lettres et en
chiffres), sur le bordereau des prix-détail estimatif».
(8) en cas de concours, les alinéas 1) et2) doivent être remplacés par ce qui suit:
« m’engage, si le projet , présenté par .................... (moi ou notre société) pour l’exécution des
prestations précisées en objet du A ci-dessus et joint au présent acte d’engagement, est choisi
par le maître d’ouvrage, â exécuter lesdites prestations conformément aux conditions des
pièces produites par ……………(moi ou notre société), en exécution du programme du
concours et moyennant les prix établis par moi-même dans le bordereau des prix-détail
estimatif (ou décomposition du montant global) que j’ai dressé, après avoir apprécié à mon
point de vue et sous- ma responsabilité la nature et la difficulté des prestations à exécuter,
dont j’ai arrêté.

- montant hors T.V.A ................................................. (en lettres et en chiffres)


- taux de laT.VA..................................................... (en pourcentage)
- montant de la T.V.A................................................ (en lettres et en chiffres)
- montant TVA comprise ........................................(en lettres et en chiffres)

« je m’engage à terminer les prestations dans un délai de …………………………………


« je m’engage, si l’une des primes prévues dans le programme du concours est attribuée â
mon projet, à me conformer aux stipulations dudit programme relatives aux droits que se
réserve le maître d’ouvrage sur les projets primés (cet alinéa est à supprimer si le maître
d’ouvrage ne se réserve aucun droit sur les projets primés) ».
ANNEXE 4

FICHESURLESRENSEIGNEMENTSJURIDIQUESET
ADMINISTRATIFS DEL'ENTREPRISE
(À remplir par chaque candidat ou membre du groupement)

1) RENSEIGNEMENTS GENERAUX:

- Raison sociale officielle de l'entreprise…………………………………...


................................................................................................................................
- Adresse complète du siège social.....................................................................
 Téléphone N° :..........................................................................
 Téléfax :.........................................................................
- Annéedecréation..........................................................................................
- Régime juridique.............................................................................
- Capitalsocial...................................................................................................
- Nom, prénom et qualité des personnes habilitées à agir au nom de
l'entreprise:
1/ ..............................................................................................
2/ ..............................................................................................
3/ ..............................................................................................
- Relation et activités générales de l'entreprise:
 Groupe financier en relation avec l'entreprise…………............
 Maisonmère,filiales,agences:........................................................
 ImmatriculationauregistreduCommerce:..................................
 N°d'affiliationàlaC.N.S.S:............................................................
 Compte bancaire N° .................................................. Banque
……………………localité............................................................
 N°Identificationfiscale:.................................................................

2) ETAT FINANCIER:

- Montantdeschiffresd’affairesdestroisdernièresannées:.....................
.............................................................................................................................
..............................................................................................................................
ANNEXE 5

FICHE SUR LES MOYENS HUMAINS ET


MATERIELS MIS EN PLACE POUR L’EXECUTION DESTRAVAUX
(À remplir par chaque candidat ou membre du groupement)

1. MOYENS HUMAINS :
Il est demandé de préciser l’effectif du personnel, son niveau d’instruction et de
spécialisation avec indications précises sur son expérience et la fonction au sein de
la société et celle qui lui est affectée dans la réalisation des prestations objets du
présent Appel d’Offres.

2. MOYENS MATERIELS:
La société indiquera le total des moyens matériels dont elle dispose.
ANNEXE 6

FICHE SUR L’EXPERIENCE ET LES REFERENCES


TECHNIQUES DE LA SOCIETE
(À remplir par chaque candidat ou membre du groupement)

1°) Indication générale sur les activités de la société :........................................


...............................................................................................................................................
...........................................................................................................................

2°) Nombre total d’années d’expériences : ..........................................................


...........................................................................................................................

3°) Spécialisation de la société :

DOMAINES :

.......................................................................................................................................
.......................................................................................................................................
.......................................................................................................................................
.......................................................................................................................................
.......................................................................................................................................

4°) Liste détaillée des travaux similaires réalisées ou en cours par la société (*):
Désignation des Importance des Délais
Délais Année Maître
prestations prestations effectifs de
contractuels d’exécution d’ouvrage
( ** ) Quantité Coût réalisation

(*)Ellesdoiventêtreappuyéespardesattestationsetcertificatsdebonneexécution
clairement libellés, datés et délivrés par les administrations, Maître d’Ouvrages et
les gens de l’art (originaux ou copies certifiées conformes).

(**) Préciser la province, la C.R et le périmètre.


ROYAUME DU MAROC

Agence pour la Promotion et le Développement Economique


et Social des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT

N°DCT/AMENAG-ESPACES VERTS/TNG/253-21

(SEANCE PUBLIQUE)

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Tanger Métropole et en partenariat avec


le Conseil Provincial de Tanger et la Wilaya de la Région de Tanger-Tetouan- Al Hoceima, Il sera
procédé le Mardi 13 Juillet 2021 à 10h, dans les bureaux de l’Agence du Nord, sis à Angle
Rue Sijelmassa et Rue Abou Jarir , Quartier Administratif , Tanger, à l'ouverture des plis relatifs
aux :

Travaux d'aménagement des espaces verts, équipement en jeux


d’enfants à la ville de Tanger
Le dossier d'appel d'offres peut être soit:
• Retiré du siège de l’Agence à l’adresse mentionnée ci-dessus.
• Téléchargé à partir du site électronique de l’Agence du Nord (www.apdn.ma) ou du site
www.marchéspublics.gov.ma.
• Envoyé par voie postale aux concurrents qui le demandent dans les conditions prévues par la
réglementation en vigueur.

Le cautionnement provisoire est fixé à la somme de Trente mille dirhams (30 000,00 DHS).

L’estimation du coût des études est fixée à Un million neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille
huit cent soixante-douze dirhams toutes taxes comprises (1 999 872,00 DHS TTC).

Les échantillons sont à déposer au plus tard le Lundi 12 Juillet 2021 au siège de la préfecture
de Tanger - Assilah avant 16h30.

Le contenu, les pièces justificatives ainsi que la présentation des dossiers des concurrents doivent
être conformes aux dispositions des articles 23, 25, 26 et 28 Règlement de l’Agence (02 avril 2012)
fixant les conditions et les formes de passation des marchés spécifique à l’Agence du Nord et au
règlement de consultation inclus dans le dossier d’appel d’offres.
Les concurrents peuvent :
• soit déposer leurs offres contre récépissé dans le bureau d’ordre de l'Agence;
• soit les envoyer par courrier recommandé avec accusé de réception au bureau précité ;
• soit les remettre au président de la commission d'appel d'offres au début de la séance et avant
l'ouverture des plis.

Contact

Tarik EL ADAK - Département marchés


Tél. : +212.539. 94.32.88/90 - Fax : +212.539. 94.19.11 - E.mail : t.eladak@apdn.ma

Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et Provinces du Nord du
Royaume 3, angle rues Sijilmassa et Abou Jarir Tabari B.P. 1196-Quartier Administratif CP 90020 Tanger
‫ﺍﻟﻣﻣﻠﻛﺔ ﺍﻟﻣﻐﺭﺑﻳﺔ‬

‫ﻭﻛﺎﻟﺔ ﺍﻹﻧﻌﺎﺵ ﻭﺍﻟﺗﻧﻣﻳﺔ ﺍﻻﻗﺗﺻﺎﺩﻳﺔ ﻭﺍﻻﺟﺗﻣﺎﻋﻳﺔ‬


‫ﻓﻲ ﻋﻣﺎﻻﺕ ﻭﺃﻗﺎﻟﻳﻡ ﺍﻟﺷﻣﺎﻝ ﺑﺎﻟﻣﻣﻠﻛﺔ‬

‫ﺇﻋﻼﻥ ﻋﻥ ﻁﻠﺏ ﻋﺭﻭﺽ ﻣﻔﺗﻭﺡ ﺭﻗﻡ‪:‬‬

‫‪DCT/AMENAG-ESPACES VERTS/TNG/253-21‬‬

‫)ﺟﻠﺳــﺔ ﻋﻣﻭﻣﻳــﺔ(‬

‫ﻓﻲ ﺇﻁﺎﺭ ﺗﻧﻔﻳﺫ ﻣﺷﺎﺭﻳﻊ ﺑﺭﻧﺎﻣﺞ ﻁﻧﺟﺔ ﺍﻟﻛﺑﺭﻯ ﻭﺑﺷﺭﺍﻛﺔ ﻣﻊ ﺍﻟﻣﺟﻠﺱ ﺍﻹﻗﻠﻳﻣﻲ ﻟﻁﻧﺟﺔ ‪ -‬ﺃﺻﻳﻠﺔ ﻭ ﻭﻻﻳﺔ ﻁﻧﺟﺔ ‪-‬‬
‫ﺗﻁﻭﺍﻥ ‪ -‬ﺍﻟﺣﺳﻳﻣﺔ‪ ،‬ﺳﻳﺗﻡ ﻳﻭﻡ ﺍﻟﺛﻼﺛﺎء ‪ 13‬ﻳﻭﻟﻳﻭﺯ ‪ 2021‬ﻋﻠﻰ ﺍﻟﺳﺎﻋﺔ ﺍﻟﻌﺎﺷﺭﺓ ﺻﺑﺎﺣﺎ ﺑﻣﻘﺭ ﻭﻛﺎﻟﺔ ﺍﻟﺷﻣﺎﻝ‬
‫˸‬ ‫ﺍﻟﻛﺎﺋﻥ ﺑﻣﻠﺗﻘﻰ ﺯﻧﻘﺔ ﺳﺟﻠﻣﺎﺳﺔ ﻭ ﺯﻧﻘﺔ ﺃﺑﻭ ﺟﺭﻳﺭ‪،‬ﺍﻟﺣﻲ ﺍﻹﺩﺍﺭﻱ‪،‬ﻁﻧﺟﺔ‪،‬ﻓﺗﺢ ﺍﻷﻅﺭﻓﺔ ﺍﻟﻣﺗﻌﻠﻘﺔ ﺏ‬

‫ﺃﺷﻐﺎﻝ ﺗﻬﻳﺋﺔ ﺍﻟﻣﻧﺎﻁﻕ ﺍﻟﺧﺿﺭﺍء ﻭ ﻣﺭﺍﻓﻕ ﺍﻷﻟﻌﺎﺏ ﺍﻟﻣﺧﺻﺻﺔ ﻟﻸﻁﻔﺎﻝ ﺑﻣﺩﻳﻧﺔ ﻁﻧﺟﺔ‬

‫ﻳﻣﻛﻥ ﺳﺣﺏ ﻣﻠﻑ ﻁﻠﺏ ﺍﻟﻌﺭﻭﺽ ‪:‬‬


‫• ﻣﻥ ﻣﻘﺭ ﺍﻟﻭﻛﺎﻟﺔ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﻌﻧﻭﺍﻥ ﺃﻋﻼﻩ‬
‫‪ www.apdn.ma :‬ﺍﻭ‬ ‫• ﺃﻭ ﻧﻘﻠﻪ ﺇﻟﻛﺗﺭﻭﻧﻳﺎ ﻣﻥ ﺧﻼﻝ ﺑﻭﺍﺑﺔ ﻭﻛﺎﻟﺔ ﺇﻧﻌﺎﺵ ﺃﻗﺎﻟﻳﻡ ﺍﻟﺷﻣﺎﻝ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﻌﻧﻭﺍﻥ ﺍﻟﺗﺎﻟﻲ‬
‫ﻣﻥ ﺧﻼﻝ ﺍﻟﻣﻭﻗﻊ ﺍﻟﺗﺎﻟﻲ ‪www.marchespublics.gov.ma‬‬
‫• ﺃﻭ ﺇﺭﺳﺎﻟﻪ ﻋﺑﺭ ﺍﻟﺑﺭﻳﺩ ﺇﻟﻰ ﺍﻟﻣﺗﻧﺎﻓﺳﻳﻥ ﺍﻟﺫﻳﻥ ﻳﻁﻠﺑﻭﻧﻪ ﻭﻓﻘﺎ ﻟﻠﻣﻘﺗﺿﻳﺎﺕ ﺍﻟﻣﻧﺻﻭﺹ ﻋﻠﻳﻬﺎ ﻓﻲ ﺍﻟﻘﺎﻧﻭﻥ‪.‬‬
‫ﺍﻟﺿﻣﺎﻥ ﺍﻟﻣﺅﻗﺕ ﻣﺣﺩﺩ ﻓﻲ ﻣﺑﻠﻎ ﺛﻼﺛﻭﻥ ﺃﻟﻑ ﺩﺭﻫﻡ )‪(30 000,00 DHS‬‬

‫ﻛﻠﻔﺔ ﺗﻘﺩﻳﺭ ﺍﻷﻋﻣﺎﻝ ﻣﺣﺩﺩﺓ ﻣﻥ ﻁﺭﻑ ﺻﺎﺣﺏ ﺍﻟﻣﺷﺭﻭﻉ ﻓﻲ ﻣﻠﻳﻭﻥ ﻭ ﺗﺳﻌﻣﺎﺋﺔ ﻭ ﺗﺳﻌﺔ ﻭ ﺗﺳﻌﻭﻥ ﺃﻟﻔﺎ ﻭ‬
‫ﺛﻣﺎﻧﻣﺎﺋﺔ ﻭ ﺍﺛﻧﺎﻥ ﻭ ﺳﺑﻌﻭﻥ ﺩﺭﻫﻣﺎ ﻣﻊ ﺍﺣﺗﺳﺎﺏ ﺟﻣﻳﻊ ﺍﻟﺭﺳﻭﻡ )‪(1 999 872,00 DHS TTC‬‬

‫ﺗﻭﺩﻉ ﺍﻟﻌﻳﻧﺎﺕ ﻓﻲ ﺃﺟﻝ ﺃﻗﺻﺎﻩ ﻳﻭﻡ ﺍﻻﺛﻧﻳﻥ ‪ 12‬ﻳﻭﻟﻳﻭﺯ ‪ 2021‬ﺑﻣﻘﺭ ﻋﻣﺎﻟﺔ ﻁﻧﺟﺔ ‪ -‬ﺃﺻﻳﻠﺔ ﻗﺑﻝ ﺍﻟﺳﺎﻋﺔ ﺍﻟﺭﺍﺑﻌﺔ ﻭ ﺍﻟﻧﺻﻑ‬
‫ﺑﻌﺩ ﺍﻟﺯﻭﺍﻝ‪.‬‬

‫ﻳﺟﺏ ﺃﻥ ﻳﻛﻭﻥ ﻛﻝ ﻣﻥ ﺍﻟﻣﺣﺗﻭﻯ ﻭﺍﻟﻭﺛﺎﺋـﻕ ﺍﻟﻣﺛﺑﺗﺔ ﺍﻟﻭﺍﺟﺏ ﺍﻹﺩﻻء ﺑﻬﺎ ﻭﺗﻘﺩﻳﻡ ﻣﻠﻔﺎﺕ ﺍﻟﻣﺗﻧﺎﻓﺳﻳﻥ ﻣﻁﺎﺑﻘﻳﻥ ﻟﻠﻣﻭﺍﺩ‬
‫‪ 23‬ﻭ‪ 25‬ﻭ‪ 26‬ﻭ‪ 28‬ﺍﻟﻣﻧﺻﻭﺹ ﻋﻠﻳﻬﺎ ﻓﻲ ﻣﺩﻭﻧﺔ ﺍﻟﺻﻔﻘﺎﺕ ﺍﻟﻌﻣﻭﻣﻳﺔ ﺍﻟﺧﺎﺻﺔ ﺑﺎﻟﻭﻛﺎﻟﺔ ﺍﻟﺻﺎﺩﺭ ﻓﻲ ‪ 02‬ﺃﺑﺭﻳﻝ‬
‫‪ 2012‬ﻭﻧﻅﺎﻡ ﺍﻻﺳﺗﺷﺎﺭﺓ ﺍﻟﺫﻱ ﻳﺗﺿﻣﻧﻪ ﻣﻠﻑ ﻁﻠﺏ ﺍﻟﻌﺭﻭﺽ‪.‬‬
‫ﻭﻳﻣﻛﻥ ﻟﻠﻣﺗﻧﺎﻓﺳﻳﻥ ‪:‬‬
‫• ﺇﻣﺎ ﺇﻳﺩﺍﻉ ﺃﻅﺭﻓﺗﻬﻡ ﻣﻘﺎﺑﻝ ﻭﺻﻝ ﺑﻣﻛﺗﺏ ﺍﻟﺿﺑﻁ ﺑﺎﻟﻭﻛﺎﻟﺔ ؛‬
‫• ﺇﻣﺎ ﺇﺭﺳﺎﻟﻬﺎ ﻋﻥ ﻁﺭﻳﻕ ﺍﻟﺑﺭﻳﺩ ﺍﻟﻣﺿﻣﻭﻥ ﺑﺈﻓﺎﺩﺓ ﺑﺎﻻﺳﺗﻼﻡ ﺇﻟﻰ ﺍﻟﻣﻛﺗﺏ ﺍﻟﻣﺫﻛﻭﺭ؛‬
‫• ﻭﺇﻣﺎ ﺗﺳﻠﻳﻣﻬﺎ ﻣﺑﺎﺷﺭﺓ ﻟﻠﺳﻳﺩ ﺭﺋﻳﺱ ﻟﺟﻧﺔ ﻁﻠﺏ ﺍﻟﻌﺭﻭﺽ ﻋﻧﺩ ﺑﺩﺍﻳﺔ ﺍﻟﺟﻠﺳﺔ ﻭﻗﺑﻝ ﻓﺗﺢ ﺍﻷﻅﺭﻓﺔ‬

‫ﻟﻺﺗﺻﺎﻝ‪:‬‬

‫ﻁﺎﺭﻕ ﺍﻟﻌﺎﺩﻙ ‪ -‬ﻗﺳﻡ ﺍﻟﺻﻔﻘﺎﺕ‬


‫ﺍﻟﻬﺎﺗﻑ ‪ / + 212.539.94.32.88/90 :‬ﺍﻟﻔﺎﻛﺱ‪t.eladak@apdn.ma / +212.539.94.19.11‬‬
‫ﻭﻛﺎﻟﺔ ﺍﻹﻧﻌﺎﺵ ﻭﺍﻟﺗﻧﻣﻳﺔ ﺍﻻﻗﺗﺻﺎﺩﻳﺔ ﻭﺍﻻﺟﺗﻣﺎﻋﻳﺔ ﻓﻲ ﻋﻣﺎﻻﺕ ﻭﺃﻗﺎﻟﻳﻡ ﺍﻟﺷﻣﺎﻝ ﺑﺎﻟﻣﻣﻠﻛﺔ‬
‫ﻣﻠﺗﻘﻰ ﺯﻧﻘﺔ ﺳﺟﻠﻣﺎﺳﺔ ﻭ ﺯﻧﻘﺔ ﺃﺑﻭ ﺟﺭﻳﺭ‪ ،‬ﺍﻟﺣﻲ ﺍﻹﺩﺍﺭﻱ‪،‬ﻁﻧﺟﺔ‬

Vous aimerez peut-être aussi