Vous êtes sur la page 1sur 13

Page 1 sur 13

EXERCICES D’ENRICHISSEMENT SUR LES MOUVEMENTS DES CHARGES


ELECTRIQUES DANS LE CHAMP ELECTROSTATIQUE UNIFORME
T.S.E & T.S.Exp- LMMS 2019-2020
Exercice 1 :
Complète chacun des schémas (signes des plaques A et B, allure de la trajectoire, axes, force
électrique 𝐹⃗𝑒 , accélération 𝑎⃗) suivants puis établis les équations horaires du mouvement.

A A A

O 𝑣⃗𝑜 O 𝑣⃗𝑜 𝐸⃗⃗ 𝑣⃗𝑜 O

B B B
Cas 1 : Cas 2 : Cas 3 :
UAB = -2 KV Particule : électron VA – VB > 0 et q < 0
Particule : proton Donne le signe de UAB

A A (+) A

O 𝑣⃗𝑜 O 𝑣⃗𝑜 O 𝑣⃗𝑜


S (point de sortie)
B B (-) B
Cas 4 : Cas 5 : Cas 6 :
V A > VB Particule : neutron Particule : électron
Donne le signe de q V A – VB = 0

A (-) A (+) A

𝑣⃗𝑜
O 𝛼 O O’(point de sortie) O
𝛼 𝛼 𝑣⃗𝑜
𝑣⃗𝑜
B (+) B (-) B
Cas 7 : Cas 8 : Cas 9 :
Particule : électron Donne le signe de q Particule : 𝐻𝑒2+
UAB < 0

A(+) B (-) A (-) B (+)

O 𝑣⃗𝑜 O

Cas 10 : Cas 11 :

Particule : électron Particule : électron ; vitesse initiale nulle (𝑣𝑜 = 0)

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 2 sur 13

A (-) Y
𝑙
𝑗⃗ A 𝑣⃗𝑜 B
2
O 𝑖⃗ 𝑣⃗𝑜 A 𝑣⃗𝑜 B 𝑙 O’ 𝛼

𝛼 𝑗⃗
B (+) O X 𝑖⃗
Cas 12 : O
Particule : électron Cas 13 : Cas 14 :
Particule : électron UAB > 0 et q < 0
UAB > 0
Exercice 2 :
Un électron pénètre en O, entre les plaques verticales d’un condensateur plan (figure ci-dessous).
1) Calcule et représente le poids de l’électron en M.
2) Représente le vecteur champ électrique entre les plaques du condensateur.
3) Calcule et représente la force électrique qui agit sur l’électron au point M.
Compare cette force au poids de l’électron et conclure.
4) Détermine la nature du mouvement de l’électron.
5) Calcule la valeur de la vitesse de l’électron à sa sortie du condensateur.
Données : UBA = 1,0 KV ; d = 20 cm ; 𝑣𝑜 = 1,0.106 m.s-1 ;
e = 1,6.10-19 C ; me =9,1.10-31 kg ; 𝑔 = 9,8 m.s-2.

A B

O 𝑣⃗𝑜 M

Exercice 3 :
Une particule 𝛂 (He2+) pénètre en A, avec une vitesse que l’on considérera comme nulle, entre les
plaques verticales d’un condensateur plan.
Le champ électrique vaut 2,0.103 V.m-1.
1) Compare le poids de la particule 𝛂 et la force électrique qui agit sur cette particule.
2) Détermine la nature de son mouvement entre les plaques et calcule la valeur de son
Accélération. 𝐸⃗⃗
Données : m𝛂 = 6,7.10-27 Kg ; e = 1,6.10-19 C; 𝑔 = 9,8 m.s-2.
A

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 3 sur 13

Exercice 4 :
Un faisceau de protons pénètrent à l’intérieur d’un condensateur avec une vitesse 𝑣⃗𝑜 horizontale. Entre
les deux plaques horizontales 𝑃1 et 𝑃2 de ce condensateur séparées par la distance 𝑑, est appliquée une
tension constante 𝑈𝑃1 𝑃2 = − 500 V. On admettra que le champ électrostatique uniforme qui en résulte
agit sur les protons sur une distance horizontale 𝑙 mesurée à partir du point 𝑂 (figure ci-dessous).

𝐷
𝑌
𝑃1
𝑑
𝑣⃗𝑜
2
𝑑 𝑂 𝐶 H 𝑋

𝑙
𝑃2
2
𝑙 Écran (E)

Support :
Masse du proton : 𝑚 = 1,67.10-27 kg ; charge du proton : + 𝑒 = 1,6.10-19 C ; 𝑑 = 3 cm ; 𝑙 = 10 cm ;
𝑣𝑜 =1,4.106 m.s-1 ; 𝐷 = 15 cm.
1) Compare les valeurs du poids d’un proton et la force électrostatique qu’il subit à l’intérieur du
condensateur. Conclue
2) Établis l’expression de l’accélération 𝑎 du mouvement d’un proton en fonction de 𝑚, 𝑑, 𝑒 et 𝑈
( 𝑈 = |𝑈𝑃1 𝑃2 |).
3) Montre que la trajectoire d’un de ces protons à l’intérieur du condensateur est plane, contenue
dans le plan 𝑋𝑂𝑌 représenté sur la figure.
⃗⃗⃗⃗⃗⃗, 𝑂𝑌
4) Établis l’équation de cette trajectoire dans le système d’axes (𝑂𝑋 ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ) et en déduis de quelle
distance verticale les protons sont déviés à la sortie du condensateur.
5) Détermine la valeur de la vitesse des protons à la sortie champ électrostatique.
𝑒.𝑈.𝑙 2
6) Montre que la condition de sortie d’un proton dans ce condensateur est ≤ 1. En déduis
𝑚.𝑑 2 .𝑣𝑂 2
la valeur de la tension maximale de 𝑈 et la valeur de 𝑈𝑃1 𝑃2 correspondante.
Exercice 5 : (T.S.E seule)
Des particules 𝛂 sont des noyaux d’hélium émis par une source radioactive placée dans le vide. Pour
mesurer leur vitesse d’éjection, on augmente la tension entre deux plaques métalliques (A) et (B) de
telle façon que toutes ces particules rebroussent chemin avant de toucher la plaque (B). Un trou est
aménagé dans la plaque (A) pour laisser les particules 𝛂 émis (figure ci-dessous).
1) Caractéristiques de la particule 𝛂.
a) Donne le numéro atomique de l’hélium. En déduis le signe et la valeur de la charge d’une particule
𝛂.
b) Calcule la masse d’une particule sachant que M(He) = 4,00.10-3 kg.mol-1.
On donne : e = 1,60.10-19 C ; NA = 6,02.1023 mol-1.
2) a) Donne le signe de la tension UAB pour que toutes les particules 𝛂 soient arrêter en O’.
b) On réalise une mesure de UAB et l’on obtient : │ UAB│= 4,1 MV. Calcule la vitesse maximale
d’éjection des particules 𝛂 par la source.

•………………………………………………O…………………………………. O’

Source radioactive UA

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 4 sur 13

Exercice 6 :
On se propose d’étudier le modèle très simplifié d’un oscillographe électronique, dans lequel règne un
vide quasi absolu ; on se limitera à l’étude de la déviation verticale.
1) La cathode (C) d’un oscillographe électronique émet des électrons dont la vitesse à la sortie du
métal est négligeable. Les électrons arrivent ensuite sur l’anode (P) et la traversent par l’ouverture
O1 (figure ci-dessous). On établit une différence de potentiel Uo =VP-VC..
a) Calcule la valeur Vo de la vitesse des électrons à leur passage en O1.
On donne : Uo =127 kV ; charge de l’électron : -e = -1,60.10-19 C ; masse de l’électron :
m = 9,10.10-31 kg
b) Donne la nature de leur mouvement au-delà de (P).
2) Les électrons pénètrent en O entre les armatures horizontales (A) et (B) d’un condensateur ; les
armatures, de longueur l, sont distantes de d. On établit entre les armatures une tension U = VA-
VB.
Établis les équations horaires et cartésienne du mouvement des électrons entre les deux plaques
(A) et (B) par rapport au repère (𝑂, 𝑖⃗, 𝑗⃗).
On donne U = +110 V ; d = 3,00 cm ; 𝑙 = 8,00 cm.
3) Le faisceau d’électrons arrive ensuite sur un écran recouvert d’un produit luminescent. Cet écran
(E) est situé à la distance L du centre de symétrie I des plaques (A) et (B).
Calcule le déplacement Y du spot sur l’écran.
On donne : L = 18,00 cm.
(C) (P) (A)
𝑙 (E)

d
𝑗⃗
O1 O 𝑖⃗ 𝐼 O’

(B)
L

Exercice 7 :
Deux plaques métalliques (AA’) et (BB’), parallèles entre elles et de forme rectangulaire, sont placées
comme l’indique la figure ci-dessous. On désigne par (OO’) l’axe de symétrie de l’ensemble.
Une particule de charge q et de masse m, pénètre entre ces deux plaques en O, avec une vitesse 𝑣⃗𝑜
d’intensité 1,17.106 m.s-1. Le sens et la direction de 𝑣⃗𝑜 est de O vers O’.
Dans tout l’exercice, on néglige l’influence du poids 𝑃⃗⃗ de la particule étudiée.
1) La tension entre les plaques UAB est nulle.
a) Précise la trajectoire de la particule.
b) Donne la valeur de sa vitesse 𝑣𝑆 à sa sortie en S ; S étant situé entre A’ et B’.

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 5 sur 13

2) La tension entre les deux plaques UAB est positive et la particule chargée est un électron. Le
vecteur vitesse 𝑣⃗𝑜 en O est identique à celui du 1).
a) Trace l’allure de la trajectoire. Justifie le tracé par deux ou trois phrases maximales.
b) En appliquant le théorème de l’énergie cinétique à l’électron de O à S, calcule la vitesse de sortie
𝑣𝑆 de l’électron.
Données :
-masse de l’électron : m = 9,10.10-31 kg ; Charge de l’électron : q = -e = -1,60.10-19 C ; distance
séparant les deux plaques :
d = 92 mm ; distance OS = 41 mm ; tension UAB = 187 V.

A A’

𝑗⃗ 𝑖⃗ 𝑣⃗𝑜
O O’
UAB
B B’

Exercice 8 : (TSE seule)


En utilisant la conservation de l’énergie mécanique de l’électron entre la cathode C et l’anode A
calcule la valeur 𝑣𝐴 de la vitesse de l’électron à la sortie de l’anode. On suppose négligeable
l’influence du poids de l’électron et la valeur 𝑣𝐶 de la vitesse de l’électron lors de son émission de la
cathode.
Données : charge élémentaire : e = 1,60.10-19 C ; masse de l’électron : m = 9,10.10-31 kg ;
VA-VC = 1,70 kV.
2) Poursuivant leur parcours en ligne droite, les électrons arrivent entre deux plaques métalliques
rectangulaires (figure 2).
Les électrons entrent dans le champ électrique avec une vitesse de valeur 𝑣𝑜 , telle que 𝑣𝑜 = 𝑣𝐴 .
Le potentiel au point O est VO = 142 V et le potentiel au point S est VS = 217 V. Calcule la valeur 𝑣𝑆
de la vitesse au point S.

(+)

M M’ 𝑣⃗𝑆
S
𝑗⃗ 𝑖⃗ 𝑣⃗𝑜
O O’ 6,3V

N N’
C A
(-)
. figure 2 figure 1

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 6 sur 13

Exercice 9 :
1) Un faisceau d’électrons est émis par une cathode C, avec une vitesse pratiquement nulle. Ce
faisceau d’électrons est accéléré par une tension appliquée entre la plaque P et la cathode C.
a) Détermine le signe de U1 = VP-VC et le sens du champ électrique 𝐸⃗⃗1 existant entre la plaque P
et la cathode C.
b) Donne la nature du mouvement d’un électron entre C et P.
c) Calcule la tension U1 pour que les électrons arrivent sur la plaque P avec la vitesse
𝑣1 = 2500 km.s-1.
Données : Charge de l’électron q = -e = -1,6.10-19 C ; masse de l’électron m = 9,1.10-31 Kg.
2) La plaque P est percée d’un trou laissant passer les électrons. Ces électrons, en faisceau
homocinétique, pénètrent à la vitesse 𝑣1 , suivant l’axe horizontal OX, dans un déflecteur
électrostatique constitué de deux armatures A et B d’un condensateur plan.
Soient d, la distance entre les deux armatures, l, leur longueur, D, la distance du centre 𝐼 du
condensateur à l’écran fluorescent, U = VA-VB >0, la tension entre les armatures et 𝐸⃗⃗ le champ
électrique qui règne entre les armatures.
a) Détermine l’équation de la trajectoire d’un électron entre les armatures. En déduis la nature du
mouvement.
b) Détermine les coordonnées du point S par lequel le faisceau d’électrons sort du condensateur.
Que vaut la déviation verticale h du faisceau à la sortie du déflecteur ?
c) Détermine la déviation angulaire en fonction de 𝑣1 , e, m, 𝐸 et 𝑙 puis fais l’application
numérique.
d) Détermine la vitesse 𝑣𝑠 de sortie d’un électron. Donne la valeur de la vitesse d’un électron à
son arrivée sur l’écran.
e) Montre que la déviation linéaire h sur l’écran n’est fonction ni de la masse ni de la charge de
l’électron.
Données : U = 100 V, D = 0,4 m, 𝑙 = 0,1 m, d = 2,5 cm.
3) la chambre à vide associée au déflecteur électrostatique constitue un tube électronique
expérimental dont la déflexion (ou déviation) verticale h peut être réglée à partir de la tension
accélératrice U1.
a) Montre que la déviation verticale h à la sortie du condensateur est fonction de U1,𝐸 et 𝑙.
b) Montre que les électrons ne peuvent sortir de l’espace entre les armatures que pour un champ
2𝑑𝑈1
électrique 𝐸 ≤ . Calcule dans ce cas la valeur maximum Umax de la tension U.
𝑙2
Y

A
C P

X
O 𝐼 K

B Écran

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 7 sur 13

Exercice 10 :
Actions du champ électrique uniforme sur une particule
1) Calcul de la vitesse d’entrée.
Un noyau d’hélium, 42𝐻𝑒 ou 𝐻𝑒 2+ , sort d’une source S, pratiquement sans vitesse, par l’ouverture A. Il
est soumis à l’action d’une tension accélératrice UO (fig.1).

a) Calcule sa vitesse 𝑣𝑜 lorsqu’il passe dans l’ouverture B.


Application numérique : Masse de 𝐻𝑒 2+ : 6,65.10-27 kg ; e = 1,6.10-19 C ; UO = 1,04.104 V.
b) La distance séparant les deux électrodes en A et B est d = 2 cm. Détermine le temps mis par le
noyau d’hélium pour aller de A à B. On supposera que le champ électrique entre A et B est
uniforme.
2) Détermination de l’équation de la trajectoire.
Sortant de B, le noyau d’hélium arrive en O entre les armatures C et D d’un condensateur plan,
parallèles à AX. Ces armatures ont la longueur l , suivant OX, elles sont distantes de d’. VD - VC = U,
cette différence de potentielle est positive et constante (fig.2).

Détermine l’équation de la trajectoire du noyau d’hélium entre C et D, dans le repère OX, OY.
3) Détermination de la déflexion électrique

Un écran luminescent, E, est placé perpendiculairement à l’axe OX, à la distance D, du milieu de I du


condensateur CD (fig.3)
Y

Détermine l’ordonnée Y, sur l’axe HY, du point d’impact du noyau d’hélium sur l’écran E.
Application numérique : 𝑣𝑜 = 106 m.s-1 ; U = 5 000 V ; 𝑙 = d’ = 10 cm ; D = 20 cm.

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 8 sur 13

Exercice 11 :
1) Un proton est placé dans un champ électrique uniforme 𝐸⃗⃗1 de valeur 𝐸1 = 5,0.104 V.m-1. La masse
d’un proton est mP =1,67.10-27 kg. On donne la valeur de la charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C ;
𝑔 = 9, 8 m.s-2.
a) Montre que le poids du proton est négligeable devant la force électrique qui s’exerce sur lui.
b) Calcule la valeur 𝑎1 de l’accélération du proton.
2) Le proton pénètre dans un champ électrique 𝐸⃗⃗2 créé par deux plaques métalliques comme le
montre la figure ci-après .
La vitesse 𝑣⃗𝑜 du proton en O, point d’entrée dans le champ électrique, a même direction et même
sens que OO’. Sa valeur est : 𝑣𝑜 = 1,0.107 m.s-1.
On donne : UAB = 500 V et d = 170 mm.

A A’

UAB
𝑗⃗ 𝑣⃗𝑜
d O • X
𝑖⃗ O’

B B’

OA = OB; OA’ = OB’; OO’: axe de symétrie.


a) Détermine les caractéristiques du champ électrique 𝐸⃗⃗2 .
b) Donne l’expression des coordonnées du vecteur accélération 𝑎⃗2 du proton dans le champ
électrique 𝐸⃗⃗2 .
c) On admet que la trajectoire du proton est contenue dans le plan (O, 𝑖⃗, 𝑗⃗ ) .
Donne l’expression des coordonnées du vecteur position 𝑟⃗ et du vecteur vitesse 𝑣⃗ du proton dans
le champ électrique 𝐸⃗⃗2 .
d) Détermine l’équation de la trajectoire du proton.
e) Détermine les coordonnées du point S, point où sort le proton de l’espace champ électrique 𝐸⃗⃗2 .
On pose : OO’ = D = 200 mm.
3) En l’absence d’orage, le champ électrique atmosphérique moyen est vertical et dirigé vers le haut.
Sa valeur est E = 0,1 KV.m-1.
Une gouttelette d’eau d’un brouillard, de masse m = 8,0 𝜇𝑔 et de charge q, est immobile par
rapport au référentiel terrestre.
a) Détermine la valeur et le signe de q.
b) La gouttelette est maintenant au milieu d’un orage. La valeur du champ électrique est de l’ordre
de 1 MV.m-1.
Compare le poids de la gouttelette et la force électrique qui agissent sur elle. Conclue
Que font les milliards de milliards de gouttelettes du brouillard constituant le nuage ?

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 9 sur 13

Exercice 12 : (T.S.E seule)


On a réalisé, dans le vide, le système représenté par la figure1.
(Y) (X)

Z
Z’ a
(C) (A) (X’)

(Y’) (E)
Figure 1

L’axe Z’Z est horizontal. (C) est un filament chauffé (ou cathode), qui émet des électrons, avec une
vitesse considérée comme nulle. (A) est l’anode, un plan comportant un trou autour de l’axe Z’Z. On
établit entre (A) et (C) une différence de potentiels Uo constante ; la distance de (C) à (A) est a (voir
figure 1). (Y) et (Y’) sont deux plaques horizontales, planes et parallèles, en face l’une de l’autre, et
situées à des distances égales de Z’Z. (X) et (X’) sont deux plaques verticales, planes et parallèles, en
face l’une de l’autre, à distance égales de Z’Z. Ces plaques ne jouent pas de rôle dans le cas de
l’exercice actuel, car on n’applique aucune tension entre elles. (E) est un écran, vertical, et normal à
l’axe Z’Z.
1) Dans quel appareil trouve-t-on ce système de plaques ? Cite deux domaines d’application de cet
appareil.
2) Calcule l’énergie cinétique ECO et la vitesse 𝑣𝑜 des électrons qui traversent l’anode (A) à travers le
trou central.
3) Existe-t-il une influence du poids de l’électron ? Justifie numériquement ta réponse (dans ce but,
tu peux assimiler (C) et (A) à deux plans parallèles).
4) On considère le pinceau d’électrons dont les trajectoires coïncident avec l’axe Z’Z et l’on étudie
leur traversée de l’espace entre (Y) et (Y’), sachant qu’il existe une tension constante U entre ces
plaques et que (Y) est la plaque positive, (Y’) la plaque négative.
La tension entre (X) et (X’) est nulle et ces plaques sont sans influence. Si l’on établissait une
tension entre elles, qu’en résulterait-il pour le pinceau d’électrons ?
5) La figure 2 représente les plaques (Y) et (Y’) ainsi que le système de coordonnées adopté (O, Z,
Y). Le champ électrique est supposé uniforme dans l’espace séparant les plaques, nul à l’extérieur.
Les plaques (Y) et (Y’) sont distantes de d ; leur longueur est l ; C est le centre (OC = CO’) ; la
distance de C à l’écran (E) est L.
Y

(Y)

d
Z’ O C O’ C’ Z

(Y’) (E)
l
Y’ L
Figure 2

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 10 sur 13

a) Établis l’équation y = f(z) de la trajectoire des électrons. Quelle est la nature de la courbe ?
b) Calcule la déviation y1 du pinceau d’électrons à la sortie de l’intervalle entre les plaques.
c) Calcule, sur l’écran (E), la distance C’P du point d’impact P des électrons à l’axe Z’Z.
Données numériques :
Charge de l’électron q = -e = - 1,6.10-19C
Masse de l’électron m = 9,1.10-31 kg
Intensité du champ de pesanteur 𝑔 = 9,8 m.s-2
Uo = 2 500 V
a = 1 cm
U = 250 V
d = 1 cm
l = 5 cm
L = 25 cm
Exercice 13 : (TSE seule)
Un condensateur plan est constitué de deux plaques parallèles métalliques rectangulaires
horizontales A et B de longueur L et séparées par une distance d.
On raisonnera dans le repère orthonormal direct R (O,𝑖⃗, 𝑗⃗,𝑘⃗⃗). Le point O est équidistant des deux
plaques.
Un faisceau homocinétique de protons, émis en C à la vitesse nulle, est accéléré entre les deux
points C et D, situés dans le plan (O, 𝑖⃗, 𝑗⃗).Il pénètre en O, en formant l’angle 𝛂 avec 𝑖⃗, dans le
champ électrique supposé uniforme 𝐸⃗⃗ du condensateur.
1) Indique en le justifiant le signe de VD-VC. Calcule en fonction de U =│ VD-VC│la vitesse 𝑣𝑜 de
pénétration dans le champ électrique uniforme.
Données : U = 1 KV ; masse du proton : mp = 1,6.10-27 Kg ; e = 1.6.10-19 C.
2) Indique en le justifiant le signe de VA-VB tel que le faisceau de protons puisse passer par le point
O’(L,0,0).
3) b) Montre que la trajectoire des protons dans le repère R est plane puis établis son équation en
fonction de d, 𝛂, U et U’ =│ VA-VB│. Donne sa nature.
4) Calcule la valeur numérique de U’ qui permet de réaliser la sortie en O’ pour 𝛂 = 30°, L =20 cm
et d = 7 cm.
5) Dans le cas où la tension U’ a la valeur précédemment calculée, détermine à quelle distance
minimale du plateau supérieur passe le faisceau de protons. A
⃗⃗
𝑘 𝑗⃗ 𝑣⃗𝑜 d

O 𝛂 O’
D 𝑖⃗
B
C L

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 11 sur 13

Exercice 14 : (T.S.E seule)


Un faisceau de protons homocinétique de vitesse 𝑣⃗𝑜 pénètre entre les plaques d’un condensateur où
règne un champ électrique uniforme 𝐸⃗⃗ comme l’indique la figure ci-dessous.
Ce faisceau ressort parallèlement aux plaques. Détermine :
a- le signe de la tension UAB.
b- L’équation cartésienne du faisceau.
c- La valeur de l’angle .
On donne :│ UAB ⎸= 50.103 V ; l = 0,1m ; d = 5 cm ; mp = 1,67.10-27 kg ; 𝑣𝑜 = 6,3.106 ms-1.
Y

𝑣⃗𝑜 S 𝑣⃗𝑠

d O 𝛂 X

Exercice 15 : (T.S.E.seule)
Un faisceau de particules 𝛼 ( noyaux 42𝐻𝑒) de poids négligeable et de charge + 2e parcourt le
trajet suivant : Y
D

A B O X

1) En A, les particules entrent avec une vitesse négligeable par un trou entre deux armatures
verticales aux bornes desquelles règne une tension 𝑈1 .
Détermine la polarité des plaques pour que les particules soient accélérées. Ajoute sur la figure le
champ électrique 𝐸⃗⃗1 et la force électrique 𝐹⃗1 que subit chaque particule.
2) Détermine 𝑈1 pour que les particules sortent en B avec une vitesse de 5.105 m.s-1.
3) Les particules se déplacent à vitesse constante de B jusqu’en O, origine d’un repère (Ox, Oy), et se
trouvant au milieu des deux armatures C et D. Indique, en justifiant ta réponse, la polarité des
plaques pour que les particules soient déviées vers le haut. Ajoute sur la figure le champ électrique
𝐸⃗⃗2 et la force électrique 𝐹⃗2 sur chaque particule.
4) Établisse les équations horaires et l’équation cartésienne pour une particule.
5) Détermine la tension 𝑈2 à établir entre C et D pour que les particules sortent au point S
d’ordonnée 𝑦𝑆 = 1 cm, sachant que les armatures sont longues de 5 cm et distantes de 4 cm.
Données : charge élémentaire : e = 1,6.10-19 C ; masse d’un nucléon : mn = 1,67.10-27 kg

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 12 sur 13

Exercice 16 : (T.S.E seule)


On considère un condensateur plan formé par deux plaques verticales P1 et P2 de longueur commune
𝑙 = 20 cm, placées à une distance d = 20 cm l’une de l’autre.
On applique une d.d.p entre P1 et P2 créant ainsi un champ électrique 𝐸⃗⃗ uniforme, horizontal, dirigé de
P1 vers P2 et de valeur 𝐸 = 2.104 v.m-1. On apporte ensuite à l’aide d’un fil isolant non chargé une
boule métallisée de masse m = 8 g possédant une charge : q = +3.10-6 C près du bord supérieur de la
plaque positive P1 en O sans toutefois la toucher.
1) Détermine l’angle 𝛂 que fait le fil avec la verticale dans cette position d’équilibre.
2) On coupe ensuite le fil, libérant ainsi la boule chargée sans vitesse initiale.
a) Indique en la justifiant la nature du mouvement de la boule à l’intérieur du condensateur.
b) Établis les expressions, en fonction du temps x = f(t) et z = g(t), de la trajectoire de la boule
⃗⃗ 𝑘⃗⃗) limité par les deux plaques P1 et P2. En déduis l’équation z = f(x) de la
dans l’espace (O,𝑖,
trajectoire.
c) Détermine les coordonnées du point S de sortie de la boule lorsque celle-ci quitte l’espace où
agit le champ électrostatique. Calcule la durée de ce mouvement.
d) Par application du théorème de l’énergie cinétique, détermine la valeur du vecteur vitesse 𝑣⃗𝑠
de la boule à cet endroit.
3) Sachant que la partie inférieure de ce condensateur se trouve à une hauteur h = 25 cm du sol,
détermine les coordonnées du point d’impact 𝐽 de la boule avec le sol et la valeur de son vecteur
vitesse 𝑣⃗𝐽 en ce point.

O 𝑖⃗ X

𝑘⃗⃗
𝑙 P1 𝐸⃗⃗ P2

d
h Z

sol

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517
Page 13 sur 13

Exercice 17 : (T.S.E seule)


Deux plaques métalliques verticales (A) et (B) sont placées dans le vide à une distance d l’une de
l’autre et sont soumises à une tension 𝑉𝐴 − 𝑉𝐵 = 𝑈𝐴𝐵 positive. La hauteur des plaques est 𝑙 (voir
figure). Entre les plaques, se superposent deux champs : le champ de pesanteur supposé uniforme,
caractérisé par 𝑔⃗, et un champ électrique uniforme caractérisé par 𝐸⃗⃗ .
Une petite sphère ponctuel M, de masse m, portant une charge électrique positive q, est abandonnée
sans vitesse initiale à l’instant t = 0 s en un point 𝑀0 dont les coordonnées dans le système d’axe
𝑑
x’Ox, y’Oy sont 𝑋𝑜 = , 𝑦𝑜 = 𝑙
2
NB : on ne peut pas négliger l’action de la pesanteur.
1) Trouve les deux forces qui agissent sur la petite sphère. Montre que cette dernière reste dans le
plan de la figure (o,x,y)
2) En déduis les composantes sur les axes ox et oy du vecteur accélération 𝑎⃗ du mouvement de la
sphère.
3) Détermine, en fonction du temps les coordonnées du vecteur 𝑣⃗ ainsi que celles du vecteur
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗. Écris l’équation de la trajectoire et donne sa nature.
position 𝑂𝑀
4) Calcule la date d’arrivée de la sphère dans le plan horizontal passant par O.
5) Quelle valeur doit-on à donner 𝑈𝐴𝐵 pour que la trajectoire de la sphère passe par le point P de
coordonnées (d, o) ?
𝑞
Données : 𝑙 = 1 m ; d = 4 cm ; 𝑔 = 10 m.s-2 ; =10-6 C.kg-1.
𝑚

A B

𝑙
x’ x
O d
y’

Champ électrostatique T.S.E & T.S.Exp LMMS 2019-2020 Prof : COULIBALY Mamoutou 66115517

Vous aimerez peut-être aussi