Vous êtes sur la page 1sur 20

FR 209/couve 17/07/01 15:23 Page 3

Octobre 2000 / n° 209

Freyssinet
M A G A Z I N E

Italie

Chantier
du Brenner reyssinet
MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 1 (1,1)

Sommaire

Sommaire AMERIQUE
ARGENTINE
Freyssinet Tierra Armada S.A.
Buenos Aires
Tél. : (54.11) 43 72 72 91
Fax : (54.11) 43 72 51 79
EUROPE
ALLEMAGNE
SBT Brückentechnik GmbH
Plüderhausen
Tél. : (49.7181) 99 00 0
Fax : (49.7181) 99 00 66
Bewehrte Erde GmbH
EUROPE
GRECE
Freyssinet Hellas S.A.
Athènes
Tél. : (30.1) 69 15 926
Fax : (30.1) 69 28 137
Fredra
BRESIL Plüderhausen
Tél. : (49.71 81) 99 00 70 Athènes
STUP Premoldados Ltda
Tél. : (30.1) 60 20 500
São Paulo Fax : (49.71 81) 99 00 75
Fax : (30.1) 66 27 748
USA France
Tél. : (55.11) 3873 27 34 ARYM
Fax : (55.11) 262 85 02

Freyssinet Ltda
Migal Inzinjering
& Konsalting
HONGRIE
Pannon Freyssinet
Des culées mixtes, Confortement
Rio de Janeiro
Tél. : (55.21) 221 85 00
Skopje
Tél. : (389) 91 120 151
Fax : (389) 91 120 151
Budapest
Tél. : (36.1) 209 15 10
Fax : (36.1) 209 15 10
première d’une église
Fax : (55.21) 852 79 26
Terra Armada S.A. BELGIQUE IRLANDE mondiale p. 14
p. 18
Freyssinet Belgium Reinforced Earth Co.
Rio de Janeiro
Tél. : (55.21) 233 73 53 Vilvoorde Kildare
Fax : (55.21) 263 48 42 Tél. : (32.2) 252 07 40 Tél. : (353) 4543 10 88
Fax : (32.2) 252 24 43 Fax : (353) 4543 31 45
CANADA Terre Armée Belgium N.V./S.A.
ITALIE
Reinforced Earth Company Ltd Vilvoorde
Tél. : (32.2) 252 07 40 Freyssinet Italia S.r.l.
Ontario
Tél. : (1.905) 564 08 96 Fax : (32.2) 252 24 43 Rome
Fax : (1.905) 564 26 09 Tél. : (39.06) 6880 29 22
DANEMARK Fax : (39.06) 687 39 38
Freyssinet Ltée A/S Skandinavisk
Spaendbeton Freyssinet Italia S.r.l.
Montréal Milan
Vaerlose
Tél. : (1.450) 466 65 66 Tél. : (45.44) 48 08 25 Tél. : (39.02) 895 402 76
Fax : (1.450) 466 60 03 Fax : (45.44) 48 12 45 Fax : (39.02) 895 404 46
COLOMBIE ESPAGNE Terra Armata S.p.A.
STUP de Colombia Freyssinet S.A. Rome
Bogota Madrid Tél. : (39.06) 806 87 275 SUISSE
Tél. : (57.1) 257 41 03 Tél. : (34.91) 323 95 50 Fax : (39.06) 808 82 64
Freyssinet S.A.
236 37 86 Fax : (34.91) 323 95 51
NORVEGE Moudon
Fax : (57.1) 610 38 98 Freyssinet S.A. A/S Skandinavisk Tél. : (41.21) 905 48 02
Tierra Armada Barcelone Spennbeton Fax : (41.21) 905 11 01
Bogota Tél. : (34.93) 226 44 60
Snarøya
Tél. : (57.1) 236 37 86
Fax : (34.93) 226 59 98
Tél. : (47.67) 53 91 74
TURQUIE
Freysas
Fax : (57.1) 610 38 98 Tierra Armada S.A. Espagne
Madrid PAYS-BAS Istanbul
EL SALVADOR Tél. : (90.216) 349 87 75
Fessic S.A. de C.V.
La Libertad
Tél. : (34.91) 323 95 00
Fax : (34.91) 323 95 11
Samaco B.V.
Waddinxveen
Tél. : (31.18) 26 30 888
349 87 74
Fax : (90.216) 349 63 75 Nouvelle
FINLANDE
Tél. : (503) 2 78 07 55
2 78 86 03 OY Jannibetoni AB
Fax : (31.18) 26 30 152
Terre Armée B.V.
Reinforced Earth
Company Ltd liaison AVE
p. 16
Fax : (503) 2 78 04 45 Vaerlose Istanbul
Breda Tél. : (90.216) 492 8424
ETATS-UNIS FRANCE Tél. : (31.76) 531 93 32 Fax : (90.216) 492 3306
Freyssinet LLC Freyssinet International Fax : (31.76) 531 99 43
& Cie
Chantilly, VA Vélizy POLOGNE
Tél. : (1.703) 378 25 00
Fax : (1.703) 378 27 00
Tél. : (33.1) 46 01 84 84
Fax : (33.1) 46 01 85 85
Freyssinet Polska Sp. z o.o.
Milanõwek
AFRIQUE
Ménard LLC Tél. : (48.22) 792 13 86
Freyssinet France
Vienna, VA Fax : (48.22) 724 68 93
Tél. : (1.703) 821 10 54 Vélizy AFRIQUE DU SUD
Tél. : (33.1) 46 01 84 84 PORTUGAL
Fax : (1.703) 821 14 79 Fax : (33.1) 46 01 85 85 Freyssinet S.A. (Pty) Ltd
The Reinforced Earth Armol-Freyssinet Ltda Olifantsfontein
Company PPC Lisbonne Tél. : (27.11) 316 21 74
Vienna, VA Saint-Rémy Tél. : (351.21) 792 37 97 Fax : (27.11) 316 29 18
Tél. : (1.703) 821 11 75 Tél. : (33.3) 85 42 15 15 Fax : (351.21) 792 37 01 Porto-Rico
Fax : (33.3) 85 42 15 10 Reinforced Earth Pty Ltd
Fax : (1.703) 821 18 15 Terra Armada Ltda Johannesburg
GUATEMALA
Presforzados Técnicos S.A.
Ménard Soltraitement
Nozay
Tél. : (33.1) 69 01 37 38
Lisbonne
Tél. : (351.21) 792 37 97
Tél. : (27.11) 726 6180
Fax : (27.11) 726 5908 Le métro
Fax : (351.21) 792 37 01
Ciudad Guatemala
Tél. : (502) 282 481
Fax : (33.1) 69 01 75 05
ROUMANIE
EGYPTE
Freyssinet Egypt
de San Juan
p. 13
Fax : (502) 2500 150 GRANDE-BRETAGNE
Freyrom S.A. Gisa
Freyssinet UK
MEXIQUE Bucarest Tél. : (20.2) 303 69 65
Telford Tél. : (40.1) 220 35 50 Fax : (20.2) 345 52 37
Freyssinet de México Tél. : (44) 1952 201 901 Fax : (40.1) 220 45 41 345 81 65
S.A. de C.V. Fax : (44) 1952 201 753
Mexico D.F. Reinforced Earth SUEDE EMIRATS ARABES UNIS
Tél. : (52.5) 250 70 00 Company Ltd AB Skandinavisk Freyssinet Middle-East LLC
Fax : (52.5) 255 01 65 Telford Spaennbeton Abou Dhabi
Tél. : (44) 1952 201 901 Malmö Tél. : (971) 2 667 9871
Tierra Armada S.A. de C.V.
Fax : (44) 1952 201 753 Tél. : (46.40) 98 14 00 Fax : (971) 2 667 9872
México D.F.
Tél. : (52) 5250 17 26
(52) 5254 54 00
Fax : (52) 5254 86 65
Bien que Freyssinet s’efforce de ne fournir que des informations aussi exactes que possible, aucun engagement ni aucune
PEROU responsabilité d’aucune sorte ne peuvent être acceptés de ce fait par les éditeurs, leurs employés ou leurs agents.
STUP del Perù S.A.
Freyssinet Magazine, 1 bis, rue du Petit-Clamart 78148 Vélizy Cedex - France. Tél. : 01 46 01 84 21. Fax : 01 46 01 86 86.
Lima Site Internet : www.freyssinet.com
Tél. : (51.1) 372 21 86 Directeur de la publication : Claude Lascols. Ont collaboré à ce numéro : Fabrizio Averardi, Jérôme Barnier, Laure
Fax : (51.1) 372 25 66 Céleste, Pierre Cochez, Stéphane Cognon, Michel Cornu, Carlos Correa, Khelil Doghri, Nuria Fernandez, Jean-Philippe Fuzier,
Basilio Gaoat, Ivan Higueras, Andrzej Kandybowicz, Roger Lacroix, Frédéric Massé, Sylviane Mullenberg, Erkal Ozsoy, Tomas
VENEZUELA Palomares, Bertrand Petit, Gérard Postic, Wong Soon Shing, André Stouffs, Tan Teng Wee. Direction artistique : Antoine
Tierra Armada Ca Depoid. Maquette : Grafik Tribu. Infographie : Alain Kugel. Traduction : Netword. Chef de projet : Stéphane Tourneur.
Secrétaire de rédaction : Nathalie Laville. Photos : Aerofoto Intl, Claude Cieutat, Pierre Cochez, stt, Francis Vigouroux,
Caracas Photothèque Freyssinet. Couverture : chantier du Brenner, photo Francis Vigouroux. Photogravure : Trameway/Grafik Tribu.
Tél. : (58.2) 574 90 38/10 61 Impression : SIO.
Fax : (58.2) 574 77 50

Freyssinet magazine 2 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 2 (1,1)

Sommaire

ASIE ASIE
COREE DU SUD MALAISIE
Freyssinet Korea Co, Ltd Freyssinet PSC (M) Sdn Bhd
Séoul Kuala Lumpur
Tél. : (82.2) 515-41 82/4183/4184 Tél. : (60.3) 782 85 99
Fax : (82.2) 515-41 85/67 07 Fax : (60.3) 781 55 30
Sangjee Menard Co Ltd Freyssinet Asia
Séoul Kuala Lumpur
Tél. : (82.2) 587 9286 Tél. : (60.3) 282 95 88/75 88/
France Belgique Italie Fax : (82.2) 587 9285 05 88/96 88
Fax : (60.3) 282 96 88

Confortement Pont de Réparation HONG KONG


Freyssinet Hong Kong Ltd
Freyssinet APTO (M) Sdn Bhd
Kuala Lumpur
d’une église l’Observatoire d’ouvrages au
Kowloon Tong
Tél. : (60.3) 282 95 88/75 88/
Tél. : (852) 27 94 03 22
05 88/96 88
23 39 83 70

p. 14 p. 12
Fax : (60.3) 282 96 88
col du Brenner Fax : (852) 23 38 32 64
Reinforced Earth Pacific Ltd
Menard Geosystem Sdn Bhd

p. 8 Kowloon
Tél. : (852) 27 823 163
Fax : (852) 23 325 521
Kuala Lumpur
Tél. : (60.3) 732 1581
Fax : (60.3) 732 1582
Reinforced Earth Management
INDE Kuala Lumpur
TAI Aimil joint venture Tél. : (60.3) 634 6162
New Delhi Fax : (60.3) 634 7212
Tél. : (91.11) 695 00 01
Corée du Sud Fax : (91.11) 695 00 11 PHILIPPINES
Freyssinet Philippines S.A.
INDONESIE
Stade PT Freyssinet Total
Technology
Quezon City
Tél. : (63.2) 921 3789
Fax : (63.2) 921 1223/6124
de Kangso Djakarta
Tél. : (62.21) 830 02 19/22 SINGAPOUR

p. 15 830 56 89/90
Fax : (62.21) 830 98 41
720 69 36
PSC Freyssinet (S) Pte Ltd
Singapour
Tél. : (65) 272 96 97
Fax : (65) 272 38 80
JAPON Directe : (65) 276 39 59
F.K.K.
Tokyo Reinforced Earth Pte Ltd
Tél. : (81.3) 35 71 86 51/54 Singapour
Fax : (81.3) 35 74 07 10 Tél. : (65) 272 00 35
35 71 44 69 Fax : (65) 276 93 53
Espagne Terre Armée K.K. TAIWAN
Tokyo
Nouvelle Malaisie Tél. : (81) 427 22 1134
Fax : (81) 427 22 1134
Freyssinet Taiwan Engineering
Co, Ltd
Taipei
liaison AVE Le pont KOWEIT
Tél. : (886.2) 274 702 77
Fax : (886.2) 276 650 58

p. 16 de Sibu Freyssinet International et Cie


Safat
Tél. : (965) 571 49 74
THAILANDE
Freyssinet Thailand Ltd

p. 19
Bangkok
Fax : (965) 573 57 48 Tél. : (662) 266 6088/6090
Fax : (662) 266 6091
LIBAN
O.P.C. VIETNAM
Beyrouth Freyssinet International et Cie
Tél. : (966.1) 463 04 62 Hanoi
Fax : (966.1) 463 04 62 Tél. : (84.4) 826 14 16
Fax : (84.4) 826 11 18
Freyssinet International et Cie
Ho Chi Minh-Ville
Tél. : (84.8) 829 92 28/29 31 09
France Fax : (84.8) 822 35 08

ZAC de Taiwan
Paris Oise
GPL :
p. 15 des réservoirs
OCEANIE
AUSTRALIE
Interview de 80 000 m3 Austress Freyssinet Pty Ltd

Un bilan p. 19 Sydney
Tél. : (61.2) 9674 40 44
Fax : (61.2) 9674 59 67

solide Austress Freyssinet (VIC)


Pty Ltd

p. 4 Melbourne
Tél. : (61.3) 9326 58 85
Fax : (61.3) 9326 89 96
Reinforced Earth Pty Ltd
Hornsby
Tél. : (61.2) 9910 9910
Fax : (61.2) 9910 9999

NOUVELLE-ZELANDE
Reinforced Earth Ltd
Drury
Tél. : (64) 9 294 92 86
Fax : (64) 9 294 92 87

Freyssinet magazine 3 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 3 (1,1)

Interview

Maintenance et réparation :
propos d’expert
Spécialisé dans la conception et la maintenance d’ouvrages d’art,
le professeur Konrad Bergmeister dirige l’institute of structural
engineering de l’université de Vienne et intervient actuellement
sur le chantier du Brenner. Sa vision du développement des activités
de maintenance est résolument optimiste.

La maintenance et la réparation des cules, il faut ajouter la croissance de la charge


ouvrages d’art sont-ils des marchés utile des camions, pouvant maintenant atteindre
porteurs ? jusqu’à 24 t. Cette charge n’était évidemment pas
prévue lors de leur construction.
Sans aucun doute. Aujourd’hui, ces opérations
représentent 45 % des travaux en Europe, contre Justement, quelles évolutions
55 % pour la réalisation d’ouvrages neufs. Mais
on considère que la proportion s’inversera dès remarquez-vous dans la conception
2003. Il existe une explication simple à cela : la des ponts ?
majorité des ouvrages d’art ont été réalisés après Auparavant, dans un projet, on prenait en comp-
la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, 70 % te son coût, son esthétique, et la charge qu’il
des ponts européens ont donc plus de trente ans. pouvait supporter. Aujourd’hui, à ces facteurs
indispensables, s’ajoute la durabilité du pont.
Pourquoi les réparer ? C’est une donnée qui oblige à mieux prendre en
compte l’environnement climatique de l’ouvra-
Depuis, deux paramètres ont radicalement ge et ses conditions d’utilisation. On veille égale-
changé la conception et la construction de ces ment à ce que l’ouvrage ne subisse ni déforma-
ouvrages, essentiellement composés de béton et tion, ni détérioration. D’où l’importance d’une
d’acier. D’abord, la pollution de l’air qui induit prévision de maintenance régulière.
un phénomène de corrosion de l’acier, sans par-
ler, dans nos régions alpines, de l’usage du sel de Comment assurer cette mainte-
déverglaçage. En effet, la faible densité de l’enve-
loppe de béton permet à l’oxygène d’attaquer nance ?
l’acier qui, une fois corrodé, augmente de volu- Sur l’autoroute du Brenner, pour prendre un
me. Le béton, n’étant pas élastique, se fissure et exemple d’actualité, une équipe de huit per-
tombe par plaques. Ces phénomènes peuvent sonnes inspecte tous les jours les 33 kilomètres
être particulièrement dangereux. En 1990, un de ponts et les 13 kilomètres de tunnels. Il s’agit
pont s’est ainsi effondré en Belgique. Dans une bien sûr, d’une inspection visuelle de l’ensemble
mission d’expertise, j’ai pu observer sur un pont des structures. Mais l’équipe procède aussi à une
comportant 32 câbles d’acier, la rupture de 19 de série de prélèvements de béton, de ciment et
ces câbles. Dans le même temps, la circulation d’acier et effectue ensuite des tests de perméabi-
des poids lourds s’est considérablement accrue. lité et de résistance en laboratoire. Nous avons
Sur l’autoroute du Brenner, elle représente 40 % ainsi élaboré une grille qui permet de classifier
de la circulation. A cette augmentation de véhi- les risques encourus par l’ouvrage et de juger de

Freyssinet magazine 4 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 4 (1,1)

Interview

Freyssinet réalise actuellement une mission d’auscultation et d’inspection


sur le pont de Rande en Espagne.

l’urgence à procéder à des travaux de mainte- pont et le montant des réparations varie de 1,2 %
nance. On peut aussi procéder à une visite à 4 %. Ce montant peut descendre jusqu’à 0,1 %
annuelle d’un ouvrage. Des sociétés spécialisées si l’ouvrage bénéficie d’une maintenance perma-
commencent à proposer leurs services sur ce nente. C’est dire combien il est important d’en-
marché en forte croissance. Ces visites doivent tretenir régulièrement l’ouvrage.
concerner le pont dans son ensemble et deman- En ce qui concerne le nouvel équipement en
dent donc un matériel sophistiqué. Certains fibres optiques, on peut évaluer son coût – pour
ponts sont conçus de façon à permettre une ins- un ouvrage de 200 mètres – dans une fourchette
pection de l’intérieur et sous le tablier, sans allant de 20 000 euros à 100 000 euros, ceci en Freyssinet a réalisé le renforcement du tunnel
recours à des équipements spéciaux. fonction de la complexité de la mise en place du de Fix-St-Geneys en France, par mise en œuvre
système à l’intérieur de l’ouvrage. d’un anneau de 12 cm d’épaisseur réalisé en
béton projeté.
La surveillance visuelle est-elle la
seule possible ? Quelles sont pour vous les caracté-
Non. Nous avons développé un système de câbles ristiques des ponts du XXIe siècle ?
en fibres optiques introduits dans la structure Dans sa conception, un pont devra être le plus
même du pont et qui permet de mesurer en homogène possible. Pour l’instant, les jointures
continu sa déformation, la charge supportée par (les joints de voussoirs) d’un ouvrage ont ten-
l’édifice et son environnement climatique. Ces dance à recueillir l’eau de pluie, ce qui accélère le
données sont transmises automatiquement à une phénomène de corrosion. Il faut aussi, bien
station avec trois niveaux de lecture : un voyant entendu, dès sa conception, prévoir la manière
d’alerte vert ou rouge pour l’agent de surveillan- dont on pourra réaliser une inspection régulière
ce, des données plus élaborées ou enfin l’en- de l’ouvrage, à moindre coût et sans interruption
semble des informations pour son traitement de la circulation.
scientifique en laboratoire. Ce système est actuel- Nous travaillons aussi sur des matériaux moins
lement mis en place sur le Brenner. C’est une exposés à la corrosion. L’idéal serait de parvenir à
première mondiale. ne plus utiliser de renforcement métallique. Les
fibres de carbone, d’aramide et de verre sont des
Plus généralement, quel est le coût solutions très intéressantes, même si leurs coûts
pour l’instant paraissent élevés en comparaison Matériau composite idéal pour le renforcement
de la maintenance d’un ouvrage de l’acier. Nous avons ainsi réalisé des essais uti- par collage à froid de structures en béton,
d’art ? lisant comme système de précontrainte des
en acier ou en bois. Le TFC, mis en œuvre par
Freyssinet, permet le renforcement ou la mise
Le coût d’une inspection annuelle représente de feuilles de fibres de carbone qui ont donné d’ex- en conformité de tous types d’ouvrages…
0,05 % à 0,1 % du coût de la construction du cellents résultats.

Freyssinet magazine 5 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 6 (1,1)

En bref

Singapour Turquie

Construction Aliaga : stockage de GNL


d’immeubles Freysas, qui vient d’achever le parc Deux sont d’ores et déjà en construction,
de stationnement le plus vaste d’Europe, pour la troisième en est encore au stade de projet.
Freyssinet Singapour va
l’aéroport Atatürk, entreprend un nouveau projet Les cuves sont impressionnantes : 35 m
participer à la construction
d’importance en partenariat avec Freyssinet de haut, 80 m de diamètre, 80 cm d’épaisseur
de 9 ensembles résidentiels
France. Freyssinet avait déjà participé à la de paroi et 170 000 m3 de capacité.
de 19 étages et d’un parking
construction du premier réservoir de stockage Freyssinet fournit et met en place la
à 7 niveaux. Les surfaces
de GNL turc à Marmara Eregli au début des précontrainte et les ancrages 13K15 et 19K15,
totales au sol et les travaux
années 90. Depuis, les besoins en capacité de les gaines en acier galvanisé, le matériel
de précontrainte représentent
stockage n’ont cessé de croître. de mise en tension et d’injection.
respectivement 103 363 m2
Le complexe de stockage de GNL d’Aliaga Démarrés en février 2000, les travaux
et 22 386 m2. Le plancher-dalle
comprend trois cuves cylindriques identiques. doivent s’achever en avril 2001.
des bâtiments résidentiels
a une épaisseur de 180 mm.
La distance maximale
entre les poteaux est
de 8,5 m. La dalle de sol
du parking est conçue
selon un système de dalle
et de poutres-bandes.
Le système K est utilisé pour la
précontrainte des poutres,
tandis que la précontrainte de
dalle utilise le système 4S13.

Vietnam

Inauguration
du pont
de Saigon
Le pont de Saigon, au nord
d’Ho Chi Minh-Ville, a été
inauguré le 30 juin 2000,
en présence de Vu Hung Viet,
France
maire adjoint d’Ho Chi Minh-
Ville, de Nguyen Tan Man,
vice-ministre des Transports Réparation du pont
et Communications, de Michel
Trinquier, consul de France à de Saint-Just-Saint-Rambert
Ho Chi Minh-Ville, de Christian
Saillard, conseiller commercial, Dans la petite ville de Saint-Just-Saint- et reconstruction des trottoirs
et de Jean-Pierre Marchand- Rambert, au nord de l’agglomération et des corniches, le remplacement
Arpoumé, gérant de Freyssinet. stéphanoise, un pont constitué des garde-corps et des candélabres ainsi
Cet ouvrage, situé sur l’un de 3 arcs permet le franchissement que l’étanchéité générale du tablier et la
des axes majeurs de circulation de la Loire. L’ouvrage vient d’être mise en œuvre de la couche de roulement.
du pays, la route nationale n° 1, renforcé par Freyssinet. La deuxième phase de travaux prévoit
a été renforcé et élargi de 19,6 m Les travaux ont porté sur la démolition le renforcement des arcs, des piles
à 24 m. Les travaux, réalisés de la dalle de roulement au droit et pilettes par projection de béton
en deux ans, sans interruption des piles, la création de massifs ainsi que l’application d’un produit
de la circulation, ont permis en béton et la pose de nouvelles dalles d’imperméabilisation.
la création de deux nouvelles préfabriquées pour créer un second joint Ces travaux seront réalisés à partir d’un jeu
voies de circulation de dilatation au droit de chaque pile. de nacelles suspendues sous l’ouvrage
et l’augmentation à 30 t de la Les travaux de superstructure afin de ne pas empiéter sur les voies
capacité portante de l’ouvrage. comprenaient également la démolition de circulation routières ou piétonnes.

Freyssinet magazine 6 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 7 (1,1)

En bref

Pologne USA

Trois ouvrages haubanés Réparation d’un hôtel


Freyssinet Polska, filiale de Freyssinet en à Washington DC
Pologne, vient d’achever la construction
de trois ouvrages haubanés. Située sur Donohoe Development Company a confié
la route n° 1, reliant Varsovie à Katowice à Freyssinet LLC la réparation en urgence
entre Czeladz et Bedzin, la passerelle de torons gainés graissés – coupés par accident
de Bedzin est constituée d’un pylône lors de la réalisation d’une trémie d’aération –
métallique et d’un tablier en béton dans le plancher haut du restaurant de l’hôtel
précontraint. L’ouvrage comprend Residence INN, à Washington DC. L’opération
24 haubans avec monotorons type consiste à dégager le béton tout autour
hauban gainés cirés galvanisés, enfilés des torons en créant une ouverture sur l’épaisseur
dans une gaine en PEHD, représentant de la dalle et sur une certaine longueur suivant
un total de 5,2 t d’acier. le tracé des torons, à raccorder les torons à l’aide
Sur la nouvelle autoroute A4, qui relie de coupleurs et d’ancrages intermédiaires,
Varsovie à Gliwice, Freyssinet Polska à retendre les torons à partir des ancrages
a aussi participé à la construction de deux intermédiaires, à referrailler l’ouverture en scellant
passerelles haubanées. Celle de Luk dans le béton de nouvelles armatures passives
Gandski est un ouvrage composé et à fermer l’ouverture à l’aide d’un mortier haute
de 2 arcs métalliques et d’un tablier résistance à retrait compensé.
de 17 m de large en béton, utilisant
la précontrainte système C. Quant République Dominicaine
à la passerelle de Luk Erosa, qui enjambe
l’autoroute près d’Opole, elle se compose
d’un tablier en béton précontraint de 3,5 m
de large, utilisant le système C,
Pont du Rio Higuamo
et d’un arc métallique haubané. Le pont qui enjambe le Rio Higuamo, à San
Pedro De Macoris, a une longueur totale
de 606 m, dont 390 pour la travée centrale ;
Espagne la largeur du tablier métallique est de 24,90 m.
Fourni et installé par Freyssinet Italia,
le haubanage est du type semi-éventail avec
Restauration du monastère deux nappes de 44 haubans chacune ; les unités
vont de 37 à 73 torons type hauban gainés cirés

de Santa Ines T15S. Freyssinet assure aussi la fourniture


et le montage des équipements d’ouvrages, des
appuis mécaniques, des joints à grand souffle
Le monastère, fondé en 1375, est constitué d’un et des amortisseurs – connecteurs sismiques
ensemble de cloîtres de dépendances et de cours spécifiques au comportement élasto-plastique.
en plein cœur de Séville. L’état de délabrement
des bâtiments du couvent imposait
la réhabilitation et la restauration complète des Porto Rico
sacristies adjacentes à la salle capitulaire. Ces
travaux permettaient notamment de transformer
les toits existants en terrasses. Le plafond
intérieur est restauré avec des solives de bois
Routes PR-2 et PR-834
et blocs de briques provenant de la démolition. Freyssinet Mexico assure la fourniture des cintres
et de la précontrainte pour la fabrication
de 324 poutres pour deux chantiers.
Le premier s’inscrit dans le cadre du programme
de construction et de modernisation de la route PR-2
(av. Kennedy), à San Juan de Porto Rico, entrepris par
le ministère des Routes et des Transports. L’objectif est
de transformer la route en voie express pour soulager
la circulation dans la zone portuaire. Le second chantier
réalisé à la demande de la municipalité de Guaynabao,
concerne la construction de la déviation de la route
PR-834. Celle-ci contribuera à fluidifier la circulation
en direction de Caguas. Pour ces chantiers,
la maîtrise d’œuvre est assurée par ICA Miramar Corp.
et les études par ICA Ingeniería y Euro Estudios.

Freyssinet magazine 7 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 8 (1,1)

Italie

digest

Principaux chiffres

• Nombre de viaducs réparés : 6.


• Longueur totale des viaducs : 5,5 km.
• Nombre total de travées : 151.
• Surface à traiter en extrados : 117 000 m2.
• Surface à traiter en intrados : 270 000 m2.
• Hauteur des piles : de 5 à 60 m.
• Réfection de 4 500 m de joints de chaussée.
MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 9 (1,1)

Italie

Entretien préventif

Réparation
d’ouvrages au
col du Brenner
Freyssinet intervient
sur un tronçon
de l’A22 entre les villes
de Bolzano et Chiusa. L’autoroute A22 est
un axe de circulation
européen majeur
pour lequel un pro-
digest gramme d’entretien préventif a
été décidé. Six ouvrages d’art
datant des années 60 ont été
confiés à Freyssinet.

Freyssinet magazine 9 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 10 (1,1)

Italie

C
et axe autoroutier transalpin relie le geur de la déviation étant limitée à 1 500 m
Nord et le Sud de l’Europe, de Munich à maximum, les travaux en extrados sont, en
Vérone en passant par Innsbruck, conséquence, conduits en 8 phases succes-
Bolzano et Trente. sives qui durent chacune environ 3 mois.
La société concessionnaire Autostrada del Pour chaque ouvrage, les enrobés existants
Brennero a mis en œuvre, en coordination sont enlevés par fraisage suivi d’une scarifi-
avec ses homologues autrichiens et allemands, cation et la surface est partiellement traitée
un programme d’entretien préventif des par hydrodémolition superficielle, réalisée à
ouvrages d’art datant des années 1960. l’aide d’un robot pour la chaussée et à la
lance – avec une pression de 1 500 bars –
70 personnes, 6 viaducs pour les trottoirs.
et 151 travées Des ferraillages additionnels et un treillis
soudé sont alors mis en place avant le coula-
Le contrat confié à Freyssinet porte sur le ge d’un béton rhéoplastique avec inhibiteur
tronçon de l’autoroute à péage A22 dans la de corrosion, approvisionné depuis une cen-
vallée de l’Isarco, affluent de l’Adige, entre trale à béton installée à Chiusa. Ce béton
les villes de Bolzano, capitale du Sud Tyrol, à permet de rehausser les trottoirs et de réali-
265 m d’altitude, et Chiusa, située à 550 m. La ser des réfections superficielles.
moitié environ de ce tronçon est constituée Simultanément, on procède à la réparation ou
de viaducs à poutres isostatiques de 35 m de au remplacement d’environ 4 500 m de joints
portée en moyenne, supportées par des piles de chaussée de petit souffle. 80 % des joints
marteaux implantées pour l’essentiel à flanc sont remplacés et équipés d’une bavette d’étan-
Compte tenu de la hauteur importante de vallée. chéité en Inox, les 20 % restants sont remplacés
de certaines piles, les travaux Avec une équipe d’environ soixante-dix par un joint de conception Freyssinet.
en sous-face sont exécutés depuis personnes, Freyssinet intervient sur 6 viaducs,
les plates-formes mobiles et rétractables.
d’une largeur de 22,1 m et d’une longueur 4 travées consécutives
totale de 5,5 km, qui s’étendent sur 16,5 km, tous les 3 jours
comportant 151 travées à traiter : les deux
viaducs de Gries (418 m et 942 m de long La réfection des trottoirs nécessite la mise en
environ), le viaduc de Laghedo (103,5 m de place d’armatures scellées à la résine et le
long), les deux viaducs de Micheletti (175 m forage au diamant des réservations pour les
et 1 258 m de long) et le viaduc de nouveaux rails de sécurité. Une chape de
Campodazzo (2 412,9 m de long). La surface mortier à base de résine méthacrylique de
à réparer représente 117 000 m2 en extrados et 10 mm d’épaisseur – pouvant être mise en
270 000 m2 en intrados et piles. œuvre jusqu’à une température de - 5 °C – est
ensuite appliquée sur le tablier sous un tunnel
Travaux en extrados déplaçable sur rail de 10 m de large et 150 m
de long, après grenaillage.
Les travaux consistent, en extrados, à amélio- Le cycle permet la réalisation de quatre tra-
rer l’étanchéité et à empêcher les corrosions vées consécutives tous les trois jours (hors
dues à l’emploi de sel de déverglaçage. Ils intempéries exceptionnelles). Les trottoirs et
sont exécutés sur une largeur de 11 m envi- leurs relevés reçoivent également une chape
En extrados, les travaux sont réalisés sous ron sans interruption de la circulation qui est méthacrylique après le scellement des nou-
un tunnel mobile, qui se déplace sur rails basculée sur un autre demi-tablier. La lon- velles glissières.
au fur et à mesure de l’avancement du chantier.

Freyssinet magazine 10 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 11 (1,1)

Italie

Travaux en intrados
En intrados, les travaux consistent tout
d’abord à ragréer les zones où apparaissent
des aciers corrodés soit par manque d’enroba- Décollement
Fissures du béton
ge, soit par ruissellement des eaux pluviales au
droit des gargouilles et des joints de chaussée.
Il s’agit ensuite d’appliquer un revêtement de
couleur verte, retardant la carbonatation
superficielle et permettant une meilleure inté-
gration des ouvrages dans le paysage. La prin-
cipale difficulté provient de l’importante hau-
teur des piles, qui varie de 5 à 60 m, et des
diffcultés d’accès en intrados et pieds de piles.
Les travaux, réalisés depuis une plate-forme
mobile rétractable de 22 m de large et des
échafaudages, comprennent une hydrodémo-
lition localisée, à la lance (1 500 bars), le Enrobage fissuré
ragréage des parties écaillées par des aciers le long du tracé Enrobage décollé
corrodés, au moyen de mortier fibré et d’un des armatures de la structure
suite à la corrosion
produit de cure, un hydrosablage général à la des armatures
lance (400 bars) ainsi que l’application au pis-
tolet de deux couches de peinture à base de
résine méthacrylique solvantée. L’emploi des
plates-formes, d’emprise réduite (2,4 m de
large et 23 m de portée), permet d’exécuter les Pente du terrain
travaux en sous-face après réalisation des
travaux sur l’extrados. La fin de l’ensemble
des travaux, commencés en octobre 1999, est
prévue pour avril 2002.

Participants
Maître d’ouvrage et maître d’œuvre :
Autostrada del Brennero.
Entreprise générale : Freyssinet.

Coupe transversale type


d’une pile de viaduc.
L’intervention de Freyssinet
s’inscrit dans un programme
d’entretien général d’ouvrages
d’art datant des années 60
et souffrant de nombreuses
dégradations.

Freyssinet magazine 11 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 12 (1,1)

Belgique
Haubans

Pont de
l’Observatoire
Un ouvrage d’une longueur totale de 200 m, comprenant un pont et un
viaduc, reliera la nouvelle gare TGV des Guillemins à l’autoroute E25.

U
ne convention entre la SNCB (Société de 80 m surplombant les têtes de tunnel l’ouvrage au bureau Calatrava. Ce dernier a
nationale des chemins de fer belges), depuis l’avenue de l’Observatoire et un viaduc proposé un ouvrage entièrement métallique
Euro-Liège-TGV, la Région wallonne et de 120 m longeant le pied de la colline jusqu’à avec un tablier mixte en acier et béton. Le via-
la Sofico prévoit la création d’une liaison la future entrée du parking. duc se compose de piles marteau, distantes de
entre la future gare TGV des Guillemins, à 9 m, supportant le tablier. Les piles métalliques
proximité de Liège, et l’autoroute E25, via Tablier mixte : acier et béton sont ancrées dans leur fondation par des barres
l’échangeur des Guillemins. Cet accès doit être Macalloy 32, 40 et 50.
réalisé par la Sofico dans le cadre des travaux Pour assurer une parfaite harmonie avec l’ar- Le pont franchissant les têtes de tunnel est du
de la liaison E40-E25. L’ouvrage, d’une lon- chitecture de la gare, le CA de la Sofico a déci- type bow-string avec un tablier courbe en plan.
gueur de 200 m environ, comprend un pont dé, le 31 octobre 1997, de confier l’étude de Un seul arc (un tube de 750 mm de diamètre et
80 mm d’épaisseur) situé dans un plan vertical
reprend les charges du tablier via 42 suspentes.
Le tirant constitué d’un tube de 1 420 mm de
diamètre et 40 mm d’épaisseur, sous le tablier,
est situé dans le même plan vertical que l’arc.
Les entretoises, qui définissent la courbure du
tablier, sont dès lors toutes différentes. Sur cet
ouvrage, Freyssinet Belgium a fourni et mis en
œuvre l’ensemble des suspentes. Celles-ci com-
portent 7 torons du type hauban, galvanisés
cirés, enfilés dans une gaine en acier inoxydable
brossé. Les ancrages passifs supérieurs sont fixés
à l’arc à l’aide de chapes avec axes, fournies par
Macalloy.

Intervenants
Maître d’œuvre : SOFICO (Société wallonne de
financement complémentaire des infrastructures) et
le MET (ministère wallon de l’Equipement et des
Transports)-direction des Routes de Liège.
Bureau d’études : Bureau Calatrava.
Entreprise générale : Groupement E5-E9.
Sous-traitant métallicien :
Groupement Poncin-Pirson.
Bureau d’études d’éxécution : Hardy.
Bureau de contrôle : Seco.
Entreprise spécialisée : Freyssinet Belgium.

Freyssinet magazine 12 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 13 (1,1)

Porto Rico

Précontrainte

Le métro
de San Juan
Afin d’améliorer la circulation routière, Porto Rico, la plus petite
des îles des grandes Antilles, possédera dès 2001 son premier métro.
Contrat Bayamón
P
our faire face à la croissance de l’activité de la
zone urbaine de San Juan et dans le cadre du
plan de développement de l’île, les autorités Ce viaduc, de 3 km, est formé de 900 voussoirs
ont décidé la construction d’un métro qui, associé préfabriqués et de 40 voussoirs de piles coulés en
à la réalisation de nouvelles routes, résoudra en place. ICA-Miramar a confié à Freyssinet México
partie les difficultés de circulation auxquelles sont les méthodes de construction (en collaboration
confrontés les Portoricains. avec le département technique du pôle latin à
Freyssinet participe depuis trois ans à la construc- Madrid), la mise en œuvre de la précontrainte, la
tion des viaducs de ce métro. Outre des sections fourniture des appuis Tétron CD et des joints de
souterraines, en tranchées et à niveau, le réseau chaussée. La précontrainte par post-tension, de
comporte quatre sections surélevées : Bayamón, type 12 et 19 K13, représente plus de 470 t de
Hato Rey, Centro Médico et Villa Nevárez. câbles. La précontrainte transversale de la dalle
Pour la première section, Freyssinet México inter- supérieure représente 123 t de câbles monotorons
vient en sous-traitance de l’entreprise ICA non adhérents. Plus de 2 000 m de barres de pré-
Miramar Metro San Juan Corp. (ICA-Miramar), contrainte de différents diamètres ont été mises en
formée de la société mexicaine Ingenieros Civiles œuvre pour l’assemblage provisoire des voussoirs
Asociados (ICA) et de la société portoricaine pendant le montage.
Miramar Construction. Pour les trois autres sec-
tions, une joint venture a été constituée entre Contrats Hato Rey,
Freyssinet de México et Freyssinet Espagne qui tra- Centro Médico et Villa Nevárez
vaille en collaboration avec l’entreprise NECSO,
Redondo, formée de la société espagnole NECSO Ces tronçons représentent 9 km de viaducs consti-
et de l’entreprise locale Redondo Construction. tués de plus de 2 500 voussoirs préfabriqués et de
120 voussoirs sur piles coulés en place. Sur ce tron-
L’ouvrage çon, Freyssinet a fourni et réalisé la précontrainte.
Celle-ci représente quelque 2 000 t de câbles
La superstructure, constituée d’une poutre caisson extérieurs 13, 19, 25 et 31 C15. La précontrainte
variant de 5,70 à 9,90 m de large et de 2,10 à 3,10 m transversale du tablier représente quant à elle près
de surélévation, est construite à l’aide de voussoirs de 400 t de câbles monotorons non adhérents.
préfabriqués dans des cellules selon la méthode des
joints conjugués. Les piles sont des colonnes cylin-
driques coulées en place de 1,50 m à 2,25 m de dia-
mètre, reposant dans leur majorité sur des pieux Intervenants
foncés dans le sol. Les viaducs se composent typi- Maître d’ouvrage : Direction des Routes
quement de deux travées continues de 36 m de long et des Transports de Porto Rico.
chacune, reliées en leur centre par un voussoir sur Maîtres d’œuvre :
pile monolithique et reposant aux extrémités sur ICA Miramar Metro San Juan Corp.
des têtes de piles en forme de T inversé. L’ouvrage et NECSO-Redondo, S.E.
comporte également des travées isostatiques de Etudes :
36 m et quelques tronçons en double encorbelle- Euro Estudios (México), Jean Muller
ment pouvant atteindre 58 m de longueur. A l’ex- International (USA) et Iberinsa (Espagne).
ception des tronçons en double encorbellement, Entreprises spécialisées :
l’ouvrage est construit à l’avancement. Freyssinet México et Freyssinet Espagne.

Freyssinet magazine 13 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 14 (1,1)

France

Monument historique

Confortement
d’une église
Saint-Nicolas-la-Chapelle, authentique village savoyard, se distingue
par son église au clocher à bulbe, classée monument historique.
Freyssinet a réalisé le confortement de ce monument à l’aide
de micropieux associés à un mur ancré.

S
itué au cœur du haut val d’Arly, entre le mise en place d’un complexe drainant en pied de
Mont-Blanc et la chaîne des Aravis, le villa- mur, constitué d’un drain routier à cunette, asso-
ge de Saint-Nicolas-la-Chapelle s’enor- cié à des matériaux drainants. Des regards sont
gueillit d’une église construite en 1776. Dès 1861 posés pour permettre le contrôle des tirants infé-
des fissures étaient apparues dans la voûte de la rieurs une fois le remblai achevé.
chapelle Saint-Antoine. De nombreuses répara-
tions de confortement avaient été entreprises Un confortement par micropieux
entre 1910 et 1979. Depuis, on a observé des fis-
sures de 3 à 5 mm d’ouverture dans la voûte et Le confortement de la structure en pierre est réa-
les murs qui traduisent un écartement du mur lisé par des micropieux verticaux de 14 m de long
latéral ouest. L’étude géologique a fait apparaître et de 140 mm de diamètre avec armatures 70/89
que cet édifice était bâti en porte-à-faux sur un scellées. Les micropieux sont repris en tête par des
éperon rocheux et sur un remblai morainique barrettes en béton armé reliées à une longrine
qui glissait de 1 mm par an en entraînant ce mur périphérique réalisée en pied du mur. Des niches
ouest. Freyssinet vient de réaliser le conforte- dans l’épaisseur de la maçonnerie assurent la liai-
ment de ce monument par micropieux associés à son mécanique entre cette longrine et les fonda-
un mur ancré. tions de l’édifice.
Pour permettre la réalisation des barrettes et de
Mur de soutènement la longrine périphérique, les terrassements sont
exécutés par plots le long du mur ouest de l’église.
Pour stabiliser la loupe de glissement de ce talus Les travaux de terrassement en sous-œuvre sont
morainique, Freyssinet a construit un mur de également effectués par phases pour la réalisa-
soutènement aval ancré. Cette paroi clouée est tion des niches dans les fondations existantes.
réalisée par phases et, compte tenu du profil de Une fois ces opérations de terrassement ache-
l’ouvrage, les terrassements sont en déblai dans vées, le coffrage, le ferraillage et le bétonnage des
un premier temps puis, dans un second temps, barrettes et de la longrine sont réalisés le long du
en remblai. Un complexe drainant de 1 m de mur de l’église et un réseau de drainage est créé. Pour
large est mis en place tous les 2 m. La paroi est respecter l’environnement, tout le site est nettoyé en
ancrée par des clous passifs injectés, inclinés fin d’opération et engazonné.
à 10° à l’horizontale, et par un ensemble
d’ancrages actifs injectés de 500 kN sur deux
rangs, mesurant 23 et 28 m de long, également
inclinés à 10°. Intervenants
Après la mise en œuvre de drains sub-horizon- Maître d’ouvrage :
taux sur une longueur de 16 m, la face interne de mairie de Saint-Nicolas-la-Chapelle.
la paroi est réalisée par béton projeté sur une Maître dóœuvre :
épaisseur de 30 cm et renforcée par des contre- Guy Desgranchamps architecte DPLG.
forts en béton armé. L’opération s’achève par la Entreprise générale : Freyssinet.

Freyssinet magazine 14 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 15 (1,1)

France

Compactage dynamique

ZAC de
Paris Oise
Ménard Soltraitement, utilisant le compactage
dynamique, a renforcé les sols d’une zone d’activité.

L
’entreprise Faure et Machet a choisi de s’ins- selon le principe des colonnes ballastées. Ces Le chantier a été réalisé en trois phases à
taller sur le site de Longueil-Sainte-Marie puits ballastés sont mis en œuvre suivant un l’issue de trois appels d’offre. La première
(ZAC Paris Oise) dont les terrains nécessi- processus alternant les phases de remblaiement phase représentait une surface de 28 000 m2, la
tent une amélioration de sol avant toute et de pilonnage à l’aide d’une masse poinçon- deuxième de 17 000 m 2, et la troisième de
construction. Ménard Soltraitement a proposé nante de 15 t, de façon à obtenir une pénétration 28 000 m 2. Pour les deux dernières phases,
une technique de compactage dynamique asso- suffisante du remblai au travers des couches Menard Soltraitement est intervenu alors
ciée à des plots ballastés. Cette méthode est une molles sous-jacentes. même que la structure du bâtiment était déjà
extrapolation du compactage dynamique, dans Lorsque cela est nécessaire, un avant-trou est construite. Ainsi, compte tenu des nouveaux
laquelle l’énergie de pilonnage sert à constituer réalisé à l’aide d’une pelle mécanique pour faci- bâtiments, une variante a donc été prévue : la
par « substitution dynamique » de larges massifs liter la pénétration de la masse en profondeur et mise en œuvre de colonnes ballastées réalisées
granulaires compacts qui renforcent le sol mou limiter les éventuels gonflements de surface. avec un vibreur à sas.

Corée du Sud

Drains verticaux

Stade de Kangso Gu
Sangjee Menard améliore le sol sur lequel sera construit
le stade de hockey sur gazon de Kangso Gu.

L
a Corée du Sud accueillera en 2002 la pro- ment prévu au stade du design initial dépasse les Menard, a permis de remporter le contrat pour
chaine Coupe du monde de football ainsi 2,50 m, soit l’équivalent d’un étage. la seconde phase du projet, démarrée en juillet
que les jeux Asiatiques. C’est pourquoi de Sangjee Menard Co Ltd, filiale coréenne de 2000, qui prévoit l’installation de plus de
nombreuses infrastructures sont en cours de Ménard Soltraitement, a remporté le contrat 1 000 000 m supplémentaires.
construction, comme le complexe de hockey sur d’amélioration de sols en sous-traitance de
gazon, situé à Kangso Gu, aux environs de Pusan. Samsung Engineering and Construction en pro-
Il s’étend sur plus de 20 ha et comprend, outre le posant une variante utilisant les drains verticaux
stade principal contenant plus de 20 000 specta- Ménard associés a un pré-chargement par rem- Intervenants
teurs, des aires d’entraînement ainsi que divers blai. Cette solution innovante s’est imposée face Maître d’ouvrage : Ville de Pusan.
bâtiments abritant notamment les vestiaires et à la solution classique des pieux. Entreprise générale :
les services administratifs. La première phase du projet, commencée en Samsung Engineering and Construction.
Le site est installé sur les berges du fleuve 1999, a vu l’installation de plus de 700 000 m de Entreprise spécialisée : Sangjee Menard Co Ltd.
Nakdong, sur une couche d’argile extrêmement drains verticaux Ménard. L’efficacité de la Action commerciale et direction
molle d’environ 20 à 25 m d’épaisseur. Le tasse- méthode, associée au savoir-faire de Sangjee des travaux : Song Ki-Hyun.

Freyssinet magazine 15 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 16 (1,1)

Espagne

Train à grande vitesse

Nouvelle
liaison AVE
Avec un tracé de 796 km, le projet, qui prévoit
de relier par un train à grande vitesse (AVE)
Madrid à la France en 2004, constitue
l’un des plus importants chantiers d’Europe.

Tronçon VIII,
L
a nouvelle liaison ferroviaire AVE (tren de
alta velocidad) reliera, en 2002, Madrid et Gajanejos-Calatayud
Saragosse en 1 heure 15 puis, en 2004,
Madrid et la frontière française en un peu plus Dans une région très vallonnée, entre les villes
de 2 heures 30. d’Arcos de Jalón et Santa Maria de Huerta dans
L’ensemble des ouvrages est construit en tenant la province de Soria, le tracé AVE emprunte une
compte des efforts engendrés à la fois par la série de six viaducs pour franchir des vallées,
vitesse des trains, qui circuleront à près de dont les plus profondes atteignent 65 m. Les
350 km/h, et des freinages, ce qui implique des ouvrages, d’une longueur de 1 960 m au total et
caractéristiques techniques particulières. Le d’une largeur de tablier de 14 m, sont construits
projet a été conçu de façon à s’intégrer parfaite- par poussage. La géométrie des six viaducs, un
ment dans son environnement. caisson monocellulaire en forme de trapèze, est
Freyssinet SA, filiale espagnole du Groupe, par- identique sur l’ensemble du tronçon. Les cages
ticipe à la construction de deux tronçons d’armatures des voussoirs sont fabriquées au
(VIII et XV), soit huit viaducs au total, et assu- sol sur une aire située à l’arrière du pont en
re principalement la fourniture et la mise en construction, puis placées à la grue dans un cof-
œuvre de la précontrainte, utilisant le système C frage où est ensuite coulé le béton pour former
de Freyssinet. une poutre-caisson. Lorsque le béton atteint

Le projet AVE prévoit


la construction de 93 viaducs
et de 26 tunnels au total.
L’ensemble des ouvrages
des tronçons VIII et XV a été
construit par poussages
successifs, le tablier étant
fabriqué dans une usine
située à l’arrière des viaducs
en construction.

Freyssinet magazine 16 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 17 (1,1)

Espagne

Certains viaducs AVE affichent


des caractéristiques à l’image du viaduc
ci-dessous – du tronçon XV, mesurant près de
une résistance suffisante, la poutre-caisson est 1 400 m de long – ou encore des viaducs 2 et 5
du tronçon VIII – avec respectivement
brêlée à la précédente par câbles de précon- des longueurs de 510 et 450 m et une hauteur
trainte. Equipé d’un avant-bec, l’ouvrage est de pile maximale de 54,52 et 64,62 m.
alors poussé et les câbles de précontrainte exté-
rieure, situés dans les âmes du caisson, enfilés et
tendus. Intervenant en sous-traitance de la
société NECSO, Freyssinet SA a fourni et mis
en œuvre la précontrainte des viaducs, soit
l’équivalent de 1 600 t de câbles, 1 200 ancrages
et 850 coupleurs.

Tronçon XV,
Ricla-Saragosse
Près de Saragosse, deux ouvrages parallèles per-
mettent le franchissement d’une large plaine
au-dessus d’une autoroute à quatre voies. Ces
viaducs comprennent chacun un tablier d’une
largeur différente. Le moins large est destiné à
accueillir la circulation ferroviaire classique et le
plus large recevra le train AVE. Ils se distinguent
des autres ouvrages par leur longueur : 1 400 m.
A l’image des ouvrages du tronçon VIII, les vous-
soirs des viaducs du tronçon XV sont coulés à
l’arrière de l’ouvrage pour former une poutre-
caisson, qui est assemblée à la travée, construite
avant le poussage de l’ouvrage. Freyssinet SA
fournit et met en œuvre la précontrainte du
viaduc, soit 1 980 t de câbles, 1 130 ancrages et
1 088 coupleurs.
Outre les travaux de précontrainte, Freyssinet SA
a également assuré la fourniture et la mise en
place des appareils d’appui Tetron et des appa-
reils d’appui en Néoprène fretté sur les viaducs
des deux tronçons.

Intervenants
Maître d’ouvrage et maître d’œuvre :
Direction des Infrastrucutres Ferroviaires -
Ministère des Travaux publics.
Entreprise générale : NECSO.
Entreprise spécialisée : Freyssinet SA.

Freyssinet magazine 17 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 18 (1,1)

USA

Mine de Morancie

Des culées mixtes,


première mondiale
L’utilisation de la technologie Terre Armée
a permis la construction économique
d’un pont routier à plus de 24 m au-dessus
d’une voie d’accès minière.

Une conception délicate

L
’histoire commence à Morancie, près de pont par rapport au parement filaire TerraTrel™.
Phoenix en plein désert d’Arizona, avec la pour cette première association Il faut également assurer la jonction du parement
découverte, sous une route, d’un produit en treillis avec les panneaux préfabriqués à 9 m
minier de qualité. Il est alors décidé de construire L’association des deux systèmes de murs en Terre au-dessus du sol, et enfin étudier les structures
une autre voie de circulation au milieu d’un relief Armée, unique en son genre, a obligé les concep- pour qu’elles résistent à toutes les charges sis-
montagneux escarpé, qui emprunte, pour le fran- teurs à prendre différents facteurs en considéra- miques potentielles. Reinforced Earth Co., filia-
chissement d’un profond ravin, un pont à deux tion. Les structures doivent en effet résister à des le de Freyssinet aux Etats-Unis, a fourni un
travées supporté par de très hautes culées Terre charges extrêmement élevées en raison de la hau- projet technique complet, les matériaux néces-
Armée et par une pile centrale en béton armé. teur du mur ainsi qu’à l’application de charges saires à la construction des murs ainsi que l’as-
considérables du pont sur les massifs Terre sistance technique sur le chantier pendant
Des murs Terre Armée Armée et assurer un retrait des sommiers du toute la durée des travaux.
et TerraTrel™
Le système se compose d’armatures en acier gal-
vanisé, de remblais de roches concassées et de
parements en béton et en acier galvanisé. Les
culées sont constituées de massifs de soutènement
conçus pour supporter le poids des terres et les
charges concentrées du pont. Celles-ci sont répar-
ties sur les structures en Terre Armée au moyen
d’un sommier d’appui en béton armé. Les massifs
en Terre Armée sont hauts d’environ 24 m et les
poutres du pont ont une portée de 30 m entre la
pile centrale et chaque culée.
La partie inférieure des structures en Terre
Armée, sur 9 m de hauteur, est constituée
d’écailles préfabriquées en béton de 18 cm
d’épaisseur et d’armatures en acier galvanisé. Les
écailles en béton constituent une enveloppe rigi-
de destinée à protéger les structures Terre Armée
contre d’éventuels impacts de véhicules. Sur les
15 m supérieurs, les deux structures sont réali-
sées avec des panneaux TerraTrel™, un système
de parements en treillis soudé galvanisé.

Freyssinet magazine 18 Octobre 2000 / n° 209


MEP 209 Freys Mag 24/10/00 10:45 Page 19 (1,1)

Malaisie

Poussages

Le pont de Sibu
Le pont de Sibu, sur le fleuve Rajang Batang,
remplacera en 2001 les transbordeurs qui effectuaient
jusqu’à présent les traversées du fleuve.
Intervenants

L
ong de 1 194 m, ce pont franchit le poussage et par encorbellement, les études
Batang Rajang à une quinzaine de kilo- et la fabrication complète du système de pous-
mètres de la ville de Sibu, dans l’état de sage, de l’avant-bec et de l’équipage mobile Maître d’œuvre :
Sarawak. Il comprend deux ouvrages d’accès selon les sections en poutres-caissons. JKR-Jabatan Kerja Raya
en béton précontraint mis en place par pous- Freyssinet assure également, pour la précon- (ministère des Travaux publics de Malaisie).
sages successifs et une section centrale trainte, les études, l’installation, la mise en Ingénieur conseil :
construite par encorbellement coulé en place. tension des câbles temporaires et permanents KTA (Sarawak) Sdn.Bhd.
La participation de Freyssinet PSC(M) Sdn ainsi que la fourniture des appuis mécaniques Maître d’œuvre : Konsortium Galland/
Bhd aux différentes phases des travaux du type CD Tetron PSC Freyssinet pour la Hidrogradnja/Ku-De-En.
concerne à la fois les études, la fabrication, partie poussée. Freyssinet est également char- Entreprise spécialisée :
l’installation et la mise en service du système gé de la fourniture des sections courbes du Freyssinet PSC (M) SdnBhd.
de coffrage pour les sections construites par tablier coulées en place. Durée : de juin 1999 à décembre 2001.

Taiwan

Précontrainte

GPL : des réservoirs


3
de 80 000 m
Freyssinet achève la construction des trois plus gros réservoirs
de GPL jamais construits à Taiwan.

A
Mia-Lao, sur l’île de Taiwan, Freyssinet Complex, nouveau terminal gazier qui sera réa-
achève les travaux de précontrainte de lisé au centre de Taiwan. Avec leurs 80 000 m3,
trois réservoirs de GPL. D’un diamètre de ce seront les plus grands réservoirs de gaz de
76 m et d’une hauteur de 22 m, ces réservoirs ont pétrole liquéfié jamais construits sur l’île.
été construits par coffrage glissant.
La précontrainte comprend, dans le plan vertical,
79 câbles verticaux en U de type 12C15 et, dans
le plan horizontal, 102 câbles de type 19C15. Au
total, ce sont 891 t de torons qui ont ainsi été mis Intervenants
en œuvre, entre février et juillet 2000. Freyssinet Maître d’ouvrage : Formosa Plastics Corp.
Taiwan Engineering a mis en place les gaines et Maître d’œuvre : Tractebel Gas Engineering.
les câbles de précontrainte et également fourni et Entreprise générale : Ting Tai Contruction Co.
mis en œuvre les plates-formes de précontrainte. Précontrainte : Freyssinet Taiwan Engineering.
Les réservoirs feront partie du Formosa Plastics

Freyssinet magazine 19 Octobre 2000 / n° 209


FR 209/couve 17/07/01 15:22 Page 2

Participant à la construction
de huit viaducs de la future
liaison du train AVE en Espagne.
Freyssinet fournit et met en
œuvre l'ensemble de la
reyssinet
précontrainte du tablier.

Photo : Francis Vigouroux

Vous aimerez peut-être aussi