Vous êtes sur la page 1sur 1

MAI 2011

30
SERVICES

l LE SERVICE
Mondoramas. Recentrée
sur son métier historique
lTOURISME L’agence de voyages B to B Mondoramas se recentre sur son cœur de
métier et envisage de renforcer ses marges via une croissance externe.

2
011 est l’année de tous
les changements pour
Mondoramas, tour-opé-
rateur et agence récep-
tive sur la France. À commen-
cer par son offre. Arrivé à la
tête de l’entreprise en 2008,
Perlerare. Dénicheuse Yves Guivarc’h a d’abord voulu
tester une nouvelle approche
de talents et prestations en créant Mondosport, une filia-
le dédiée aux voyages thémati-
Besoin de personnel de maison, d’un chef à domicile ques autour du sport. Sur ce
ou d’un yacht avec skipper ? Envie d’une escapade en marché, qui ne compte qu’une
hélicoptère vers Porquerolles. « Perlerare s’occupe de poignée d’intervenants, l’entre-
tout », assure Johanna Wikberg-Dutardre, directrice prise bandolaise n’a pas réali-
associée de cette entreprise qui a depuis quelques sé la croissance escomptée.
semaines pignon sur rue à Toulon. Perlerare s’adresse
à une clientèle exclusive et son activité se divise en Une offre revisitée
trois pôles de compétences. L’organisation Alors, le dirigeant a récem-
ment rebattu ses cartes. Si le
d’événements et la conciergerie, soumise à une forte
créneau des voyages sportifs
saisonnalité, la communication des domaines viticoles
n’est pas abandonné, Yves Gui-
et chambres d’hôtes et le recrutement de personnel de varc’h a décidé de se recentrer
maison. Cette dernière activité représente 50 % de son sur l’activité historique de Mon-
chiffre d’affaires et repose sur un site internet doramas : la production de
sur-mesure permettant aux candidats de postuler en voyages thématiques d’excep-
ligne et aux recruteurs de poster leurs demandes. tion en France et en Europe
« Depuis sa mise en ligne en octobre 2010, nous pour les agences, les groupes Une partie de l’équipe Mondoramas. À droite, le dirigeant : Yves Guivarc’h : « Fidèles à notre positionnement B to
comptons plus de 1.000 nouveaux candidats inscrits, ce et les entreprises, que ce soit B, nous développons des voyages et séjours thématiques pour les agences, groupes et entreprises. »
qui nous permet d’être extrêmement réactifs. » En pour découvrir la gastronomie
plus, l’entreprise, qui comptait déjà deux antennes à d’une région, ses arts, ses brochure nous ont permis de merciales, nous avons multi- murs, mais en plus, nous
Antibes et Gstaad en Suisse, vient d’en ouvrir une fêtes ou ses monuments... Et le marquer des points auprès de plié les campagnes de qualifica- allons nous rapprocher de
troisième sur Paris, où elle entend jouer les cartes de dirigeant mise sur la personna- nos clients en terme d’image », tion, d’e-mailing, sans pour notre bassin d’emploi - trian-
la proximité et de la disponibilité pour gagner des parts lisation pour faire la différence. explique Yves Guivarc’h. autant largement développer gle Aubagne-Aix-Marseille -, et
de marché. « Désormais, nous espérons doubler notre Il profite aussi de son installa- notre chiffre d’affaires. De fait, ainsi considérablement facili-
chiffre d’affaires dès cette année », confie Johanna tion dans le premier départe- Une reprise en cours d’année la croissance externe s’est ter nos recrutements. »
Wikberg-Dutardre. ment touristique de France Mais face à la concentration du imposée comme axe de déve-
pour développer une activité marché de la création de voya- loppement et une telle opéra- Hélène Lascols
H.L. réceptive. Positionnée sur le ges, l’entrepreneur cherche tion est aujourd’hui dans les
marché B to B, l’entreprise a aussi à renforcer ses marges tuyaux », confie le dirigeant. MONDORAMAS
Perlerare - 3 salariés - CA 2010 : 80.000 ¤ enfin consenti un certain nom- et vise l’atteinte prochaine Le déménagement était devenu Bandol
09 70 44 76 10, www.perlerare.net bre d’investissements pour d’une taille plus conséquente tout aussi incontournable pour Yves Guivarc’h
muscler son offre. pour être réellement compéti- « asseoir la société. » À l’étroit 12 à 15 salariés
« La réalisation d’un nouveau tif. « Dans un premier temps, dans ses locaux, l’entreprise CA : 3,8 M¤
site web, la création d’un blog nous avons misé sur la crois- met le cap sur La Ciotat : mondoramas@mondoramas.
pour gagner en référencement sance endogène. Afin de déve- « Nous allons non seulement com
l EN BREF et la création d’une nouvelle lopper les opportunités com- devenir propriétaire de nos 04 94 29 74 42

Optimum CIT. Des projets de


29
Nouvelles entreprises varoises ont reçu la marque développement inspirés par le CJD
qualité tourisme. Accompagnées par la CCI du Var,
elles sont désormais 315 à être engagées dans cette l INFORMATIQUE Eve-Marie Jouberteix, dirigeante d’Optimum CIT, met en pratique les
démarche, faisant du Var l’un des départements valeurs du CJD pour développer son activité, innover et se lancer à l’international en 2012.
pionniers en la matière.
Eve-Marie Jouberteix, chef d’en- espère ainsi gagner de nouvelles
treprise depuis trois ans et parts de marché et pourquoi pas
02 Hyères « JDette » (membre du Centre
des jeunes dirigeants, NDLR)
se rapprocher de grandes ensei-
gnes d’optique. Mais sans sacri-
Nouvelle activité « jardinage » entend faire bouger les lignes.
Dans son secteur d’activité -
fier la relation de proximité que
l’entreprise a toujours cultivée
L’agence de services à la personne, 02 Hyères, lance une
l’édition de logiciels dédiés à la avec sa clientèle, composée
nouvelle activité dédiée au jardinage. À cette fin, sa gestion des magasins d’optique - majoritairement d’opticiens indé-
directrice Laurence Carvalho souhaite recruter une mais également au sein de l’éco- pendants.
équipe de jardiniers et est en recherche de ces nomie locale. D’où son engage-
compétences sur Hyères, mais également de « Bandol à ment au sein du CJD Toulon-Var, Cap à l’international
La Londe les Maures en passant par Toulon. » www.02.fr réseau qu’elle a rejoint il y a Dès l’année prochaine, Eve-
deux ans pour se former et se Marie Jouberteix a aussi pro-
préparer à tutoyer la performan- grammé le grand saut à l’interna-
Caisse d’Épargne Côte d’Azur ce. Une voie sur laquelle elle est
déjà bien engagée. En trois ans,
tional. Pour cela, elle n’exclut
pas de s’appuyer sur le CJD, qui
Un mécène à l’honneur elle a doublé les effectifs de l’en- a fait de l’ouverture internationa-
treprise, créée par sa mère, Eli- le l’une des clés de la reprise, de
Jean-Yves Thibult, sabeth Jouberteix en 1982. la création d’emplois en France
vice-président du conseil et de la croissance de demain.
d’orientation et de Un logiciel De plus, il compte dans ses
surveillance de la Caisse nouvelle génération rangs des membres rompus à
d’Épargne Côte d’Azur et Aujourd’hui, elle se lance dans l’international, des correspon-
Patricia Ricard, directrice de de nouveaux projets. D’ici à quel- dants et des réseaux présents
l’institut océanographique ques semaines, Optimum CIT dans différents pays.
Paul Ricard, ont reçu le présentera la dernière version
trophée du mécénat de son logiciel de gestion, basée Hélène Lascols
sur une application web : « Il Dans le cadre de sa tournée « Les gens d’R », qui vise à mettre en valeur
d’entreprise pour
s’agira du premier logiciel ERP les adhérents du CJD, Michel Meunier, président national a fait escale OPTIMUM CIT
l’environnement dans la en mode web sur notre secteur. dans le Var et rencontré Eve-Marie Jouberteix, dirigeante d’Optimum CIT. La Seyne-sur-Mer
catégorie « milieu marin. » Il récompense le Avec cette innovation - ergonomi- Eve-Marie Jouberteix
partenariat qu’ont noué ces deux institutions pour la que et totalement intuitive - nous liter la vie de l’entrepreneur, lui franchir de la barrière que peut 15 salariés
création d’une écloserie polyvalente sur l’île des avons voulu rendre à l’informati- garantir une solution sécurisée. encore représenter l’informati- optimum@optimumcit.fr
Embiez, dont le financement s’élève à 100.000 ¤. que ses lettres de noblesse, faci- Lui permettre finalement de s’af- que », confie la dirigeante. Elle 04 94 10 21 04

LE JOURNAL DES ENTREPRISES