Vous êtes sur la page 1sur 25

Département Electronique

Domaine : Sciences et Technique


Filière : Télécommunications
Spécialité: Systèmes des Télécommunications
Niveau : 2émé Année Master
UE Méthodologique: Réseaux Sans Fils et Réseaux Mobiles

TP 4 Planification de Réseau 2G-GSM

Rédigé par : Encadrée par :

 BOUZANA Elamine Mr.Pr. MEFTAH

 LAOUES Amine

 EL MOUSTAPHA Cheikh Brahim

Année Universitaire : 2021/2022


1
Introduction
Le déploiement d’un réseau radio 2G-GSM contient trois phases principales’ à savoir le
dimensionnement, la planification détaillée de la couverture et de la capacité ainsi que
l'optimisation initiale
L'objectif de la phase de dimensionnement est d'estimer le nombre de sites, le nombre de
stations de base et leurs configurations en fonction des besoins et des exigences de l'opérateur
ainsi que de la propagation radio spécifique au type d'environnement. Ce dimensionnement doit
scrupuleusement prendre en compte les exigences en termes de couverture, de capacité et de
qualité de service de l'opérateur. La capacité et la couverture sont deux aspects étroitement liés
dans les réseaux GSM et par conséquent doivent être considérer simultanément dans le
dimensionnement
La planification de la couverture et de la capacité est réalisée par un outil de planification
2G. Pour cette phase, des cartes géographiques détaillées et une estimation du trafic sont
nécessaires. La localisation des stations de base est déterminée par l'outil de la planification ou
par l'ingénieur radio. la couverture et la capacité peuvent alors être analysé pour Chaque cellule
ou par zone. La figure 2.1 montre les étapes du processus de planification:

Optimisation
- Trafic.
Planification détaillée - Disponibilité de la
- Trafic. couverture et de la capacité.
- couverture radio
Dimensionnement - Configuration des sites.
- Trafic. - Seuils de couverture et
- Zones de couverture. demandes en capacité
- Seuils de couverture

2
Réponses aux Questions :
Données géographiques :
Les différents types de données et leur rôle :

 Terrain Sections:
Les coupes de terrains affichées sur la carte sont colorées par défaut en fonction du pourcentage
de dégagement ou de pénétration de la zone de Fresnel.

 Zones

Les zones sont un type de polygone qui peut être créé et modifié de la même manière que les
contours, les lignes ou les points. Les zones peuvent être utilisées pour définir des zones de la
carte aux fins.

 Trafic Maps

Les cartes de données de trafic contiennent des informations sur la capacité et l'utilisation des
services par zone géographique. Les cartes de données de trafic sont utilisées pour les analyses
de capacité du réseau.

 Geoclimatic Parameters

Les cartes géoclimatiques sont des fichiers vectoriels contenant des informations sur les
conditions climatiques telles que la densité de pluie, la densité de vapeur, la température et la

3
réfractivité. Les cartes géoclimatiques sont utilisées dans les documents à hyperfréquences pour
calculer l'atténuation des ondes radio.

 Population

Les cartes de population contiennent des informations sur la densité de population ou sur le
nombre total d'habitants. Les cartes de population peuvent être utilisées dans les rapports de
prévision afin d'afficher, par exemple, les nombres absolus et relatifs de la population couverte.
Les cartes de population n'ont aucun effet sur les résultats de prévision et de simulation.
 Clutter heights

Décrivent l'altitude de l'encombrement sur le DTM avec une altitude définie Par pixel.

 Clutter Classes
Le fichier de données géographiques de clutter classe décrit la couverture terrestre ou
l'utilisation des terres.

Chaque pixel d'un fichier de classe d'encombrement contient un code (sur un maximum de 256
classes possibles) qui correspond à une classe d'encombrement ou, en d'autres termes, à un
certain type d'utilisation au sol ou de couverture. La hauteur par classe peut être définie dans le
cadre de clutter class, mais cette hauteur n'est qu'une moyenne par classe. Une carte de hauteur
de clutter peut représenter la hauteur de manière beaucoup plus précise, car elle permet
d’attribuer une hauteur différente à chaque corbeille de la carte.
 Digital Terrain Model
Le DTM décrit l’élévation du sol par rapport au niveau de la mer. Vous pouvez afficher le
DTM de différentes manières: par valeur unique, par valeurs discrètes ou par intervalles de
valeur.
 Online Maps

Vous pouvez afficher différents types de cartes en ligne dans la fenêtre Carte. À partir de
l’explorateur géographique, vous pouvez accéder à ces cartes directement ou en spécifiant leurs
URL de serveur.
Utilité pour la planification :
 Trafic Density

4
Définit la densité des utilisateurs par pixel. Pour une densité de trafic de X utilisateurs par km ²,
atoll tiendra compte des utilisateurs x par pixel lors des analyses de trafic, où x dépend de la taille
des pixels. Ces utilisateurs de x auront un terminal, un type de mobilité, un service.

 Clutter

Les modèles de propagation prendre en compte les clutter pour faire une prédiction pré au réelle.
 Modèle de prédiction

 Modèles de propagations pour les réseaux cellulaires

5
Données
géographiques Utilisation
Modèle Bande de Fréquence
prises en recommandée
compte
Okumura-Hata Profil du terrain 1 < d < 20 km
(Automatic calibration 150 – 1000 MHz Fouillis statistique (au GSM 900, CDMA2000,
available) niveau du récepteur) LTE

Cost-Hata Terrain profile


1 < d < 20 km
(Automatic calibration 1500 – 2000 MHz Fouillis statistique
GSM 1800, UMTS,
available) (au niveau du
CDMA2000, LTE
récepteur)
Standard Propagation 1 < d < 20 km
Model 150 – 3500 MHz Terrain profile GSM, UMTS,
(Automatic calibration Fouillis statistique CDMA2000, WiMAX,
available) LTE, Wi-Fi
Profil de terrain Fouillis
statistique ou
déterministe Bâtiments All cell types (mini, small
CrossWave Model 200 – 5000 MHz 3D et vecteurs linéaires and macro cells)
(facultatif) Fichiers de GSM, UMTS,
données de morphologie, CDMA2000, WiMAX,
facettes et graphiques
LTE, Wi-Fi
spécifiques (facultatif)

1 < d < 1000 km


Land and
ITU 1546 30 – 3000 MHz Terrain profile maritime mobile,
broadcast

 Différents milieu Modèle de propagation ‘’Okumura-Hata’’ :


Urban (medium-small city)/ Suburban/ Urban (large city)/ Rural (quasi-open)/ Rural (open area)


Il change les formules pour calculer les pertes de chemins Lu.

6
 Formules de Configuration’’ Okumura-Hata’’ :
Le modèle Okumura-Hata convient aux prévisions dans la bande de 150 à 1 000 MHz sur de
longues distances (de un à 20 km). Il convient mieux aux technologies radio GSM 900 et
CDMA 1xRTT.

Les modèles Hata en général sont bien adaptés à l'environnement urbain. Vous pouvez définir
plusieurs formules correctives et associer une formule à chaque classe d'encombrement afin
d'adapter le modèle Hata à une grande variété d'environnements. Vous pouvez également définir
une formule par défaut à utiliser lorsqu'aucune donnée d'utilisation des terres n'est disponible.
De plus, vous pouvez prendre en compte les pertes de diffraction basées sur le DTM.
 Zone Saburbaine Configuration Okumura-Hata:

 Zone Urbaine Configuration Okumura-Hata:

 Zone Rurale Configuration Okumura-Hata:

7
Manipulations :
On commence avec des étapes comme les TP précédents, on va crée un nouveau document
et on implante la carte de travaille, et après on définit les caractéristiques de cahier des charge et
des zones et on simulie.
On va travailler dans une zone couvrant toute la ville de Chlef (Surface=16km2) les
données géographiques définis par le modèle numérique de terrain (carte de class) , on va suivre
le cahier des charges suivant:
Données Marketing :
 2000/km2 (dense urbain), 50 km/s (classe :code 9)
 1000/km2 (urbain), 50 km/s (classe :code 5)
 500/km2 (suburbain), 50 km/s (classe :code 4)
 100/km2 (rural), 90 km/s (classe :code 1)
Spécificités de l’Opérateur :
 Technologie : GSM 900 et DSC1800
 Terminal : Bi-Bandes (900-1800MHZ)
 Canaux : 1 à 62.
 Service offert : Deep Indoor
 Gos= 2%
 Consommation moyenne d’un abonné : 25 mErl
 Canal TCH : la parole à 13 kbits/s (full rate)

 Création d’un nouveau projet :


Pour commencer, l’utilisateur doit créer un nouveau projet. Le logiciel donne le choix parmi les
technologies qu’il supporte. Pour notre cas, la technologie à choisir est "GSM/GPRS/EDGE"
(Figure 6). Fichier → Nouveau À partir d’un modèle de document… On sélectionne le modèle
désiré (GSM GPRS EDGE)

Fichier >Importe>fichier DTMCHL.bil (DTMCHL.bil la carte ou on va travailler)


On fait la projection pour implantée les coordonnées GPS réel de notre espace. Document >
Propriétés et on choisie pour :
Projection > WGS 84 / UTM Zone 31N.
Affichage> WGS 84 /Long/Lat>World .
8
On peut implanter l’image satellitaire sur notre Mapp pour ajouter un peut de réalité et facilité le
travail. Dans la fenêtre Géo on sélectionne carte en ligne par un click droit on choit nouvelle carte
et on sélectionne Geo >Online Maps>Google Map Hybrid Satellite.

 Injection de données (marketing, zones) :

 Fréquence : (Technologie GSM 900) Paramètres> Radio Network Settings>


Frequencies>Domains
On crée un nouveau groupe GSM 900 TP 04 (canaux 1 à 62 avec un pas de 1)

9
 Types de Cellule : (Macro cell 900) Parameters> Radio Network Settings> Cell Types
double clic sur Macro Cell 900 et on affect le domaine de fréquence déjà crée au TRX BCCH et
TCH.

 Garde Of Service 2% :
Parameters> Traffic Parameters> Services>Voice double clic et on met Probabilité de blocage
= 2%

11
 Type de Mobilité :
Parameters > Traffic Parameters > Mobility types
Les deux mobilités nécessaires (50 km/h et 90 km/h) sont déjà crée par défaut :

 Terminal :
Parameters > Traffic Parameters > Terminal
Clic droit > nouveau et on crée un nouveau terminal de classe 4, TERMINAL TP04 avec
Technologie Bi-Bandes (900-1800 Mhz), Full Rate

 Profile Utilisateur

Parameters > Traffic Parameters >User Profils


Clic droit > nouveau et on crée un nouveau profil Etudiants avec les options suivants :
- Service : Voice
- Terminal : TERMINAL TP04
- Consommation moyenne : 25 mErl

11
 Les zones d’environnement:
Parameters > Traffic Parameters > Environment
Clic droit> nouveau et on crée des nouvelles environnements selon les donnés déjà cités :

 Modèles de station : (Station de Base TP 04)


Parameters > Radio Network Settings> Station Templates > Click droit Nouveau et selon
le cahier de charge :

12
 Implantation des zones et sites :
Importation de la carte de Classe :
Géo> Traffic Maps>New Map> Importer> et on Modifié l’environnement de chaque
code.

13
 Définition zone d’intérêt et zone de calcule :
Géo>Zones>Zone d’intérêt> Importer Focus Zone(chlef).agd

 Implantation des sites :


On sélectionne le modèle station Station de Base TP 04 et avec l’outille schéma hexagonal on
désigné (avec le périmètre des zones), Atoll nous planifier les BTS automatiquement.

14
Travail demandé :
 Détermination de Nombre de TRX a chaque cellule :
A partir de Network> Traffic Analysis Clic droit > New>Calculate
Atoll faire des calcule pour estimé la demande de circuit (erlang) pour chaque site et ça fait a base
des zones de population (service, Type TRX, Service, Terminal, Mobilité) On peut remarquer que
la demande de circuit (erlang) est différente de cellule à une autre :

15
Maintenant on lance la dimensionnement :
Network > Transmitters>Clic droit>Trafic>Dimentioning and KPIs Calculation (L’étude
faite sur la capture d’analyseur de trafic) et on voir les TRX initiale , requis et a ajouté.

Comme ça et a l’aide d’Atoll on à estimer le nombre de TRX a chaque cellule, les TRxs sont
distribuer selon la valeur d’erlang (population existe dans la cellule) de manière intelligente, juste
24 cellule qui ont prend en considération pour la couverture (Stotale_zone/ Scellule=40) les autres
cellules sont ignoré (elles n’occupent pas des TRx), et a la fin on click affect.
 Allocation des Fréquences :
A partir de Network > Transmitters Clic droit > Neighbors>Intra technology> Automatic
allocation, Atoll faire une allocation automatique en prenant compte les voisines de chaque cellule.

16
 Affectation des Fréquences :
A partir de Network >Transmitters Clic droit> Fréquency Plan>Automatic allocation

Après on choisi les consigne de séparation (Co-site et Co-cellule) :

17
Atoll nous propose des différents solutions possible on choisie 1 et on affect, et comme ça
l’affectation sera fait automatiquement.

On peut consulter l’affectation à partir des paramètres des sites, par ex :

Les canaux de fréquence sont affectés automatiquement de manière intelligente. Chaque TRx
occupe un canal, les sites ont des canaux de fréquence éloignent (une plage de séparation
pour évité les interférences).

18
Calculassions de la Couverture (GSM 900) :

 Couverture Par Niveau de Champ :

On constate que les Ms dans la plus part de notre zone ont une bonne liaison (ils reçoivent un
niveau de champs supérieur au seuil minimale de -100 dBm), mais il y’a des zones de surface
0,003 km2 ont un niveau moins du seuil (les Ms dans ces zones ne peut pas établir une bonne
liaison).
 Le placement automatique ne permet pas d’assurer le niveau de champ.

 Couverture Par Niveau d’Emetteur :

19
Toute la zone est couverte par les émetteurs. Et chaque émetteur peut couvre plus que la taille
d’une cellule (il existe des intersections entre cellules).
 Zone de Recouvrement:

Le grand pourcentage de notre zone est couvert par un seul serveur. En bordure de cellule on a
deux, ou trois serveurs ce qui correspond aux zones d’intersection des cellules.
Certaines intersections présentes plus de trois serveurs comme en bas de la carte ceci s’explique
par l’absence d’émetteurs en limite de carte. On peut grâce à cette prédiction prévoir les zones ou
s’effectueront les handovers.
 Couverture par niveau de C/I

Le niveau C/I est supérieur au seuil de 12 dB presque pour toute la zone (acceptable et permettre
de faire une bonne communication), mais il existe des zone ont un niveau inferieur au seuil (risque
de faire une mauvaise communication).
 On faire un placement manuel pour assurer le seuil.
21
Calculassions de la Couverture (GSM 1800) :
On répète les étapes mais cette fois avec DSC 1800, On modifié :
- Groupe de fréquence : DSC-1800 du canal 512 au 573 (62 canaux) avec un pas de 1.
- Macro Cell 1800 : On choisi le group de fréquence (GSM 1800 TP4).
- Terminal : déjà créé en Bi-bande.
- BTS : Macro cell 1800 et antenne modèle (65deg 17dBi 0Tilt 1800mhz).
- Modèle de prédiction : Okumura -Hata

21
 Couverture Par Niveau de Champ :

On constate que les Ms dans la plus part de notre zone ont une bonne liaison (ils reçoivent un
niveau de champs supérieur au seuil minimale de -99 dBm), mais il y’a des zones de surface 0,04
km2 ont un niveau moins du seuil (les Ms dans ces zones ne peut pas établir une bonne liaison).
 Le placement automatique ne permet pas d’assurer le niveau de champ.

22
 Couverture Par Niveau d’Emetteur :

Toute la zone est couverte par les émetteurs. Et chaque émetteur peut couvre plus que la taille
d’une cellule (il existe des intersections entre cellules).
 Zone de Recouvrement:

Le grand pourcentage de notre zone est couvert par un seul serveur. En bordure de cellule on a
deux, ou trois serveurs ce qui correspond aux zones d’intersection des cellules.

23
Certaines intersections présentes plus de trois serveurs comme en bas de la carte ceci s’explique
par l’absence d’émetteurs en limite de carte. On peut grâce à cette prédiction prévoir les zones ou
s’effectueront les handovers.
 Couverture par niveau de C/I

24
Conclusion:

D’après notre simulation on observe que :


 Dans le GSM 1800 il faut diminuer le rayon de cellule pour assuré la
fonctionnalité de notre réseau.
 Le GSM 1800 = moins de saturation, meilleurs pénétrations dans les Immeubles,
meilleurs qualités, mais il porte moins loin. Sur un micro BTS se sont les plus petites
antennes.
 Le GSM 900 = porte loin, beaucoup plus loin que le 1800, mais plus de saturation,
moins de pénétration dans les Immeubles. Sur un site de station de base se sont les plus
grandes antennes. Couverture de zone = 4 MicroBTS GSM 1800 = 2 BTS GSM 900.
 Pour cela on utilise le GSM 1800 dans les zones de grand densité de population (Rues
d’un cité) et le GSM 900 dans les zones moins dense (rural par ex), cette stratégie
permet les opérateurs de bon gestion son trafic réseau il faut faire de bien génère les
ressources radio et optimisé le coût.

25

Vous aimerez peut-être aussi