REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana

--------------------

MINISTERE DE L'ECONOMIE, DU PLAN DU SECTEUR PRIVE ET DU COMMERCE --------------------------------------------------------SECRETARIAT GENERAL -----------------------------------DIRECTION GENERALE DE L’INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE -------------------------------------------------------DIRECTION DES STATISTIQUES DES MENAGES

Juillet 2007

N° 136

NOUVEAUX INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION

Juin 2007
(Base 100 : moyenne des prix de janvier 2000 à décembre 2000)
VARIATIONS MENSUELLES (Mai 2007 - Juin 2007) GLISSEMENTS ANNUELS ANNUELS ( ( Juin 2003 - Mars2007) Mars 2006 Juin 2004)
V A R IA T IO N D E P UIS LE D E B UT D E L'A N N E E

( Décembre 2006 - Juin 2007)

Ensemble Antananarivo Fianarantsoa Toamasina Mahajan ga Antsiranana
-3 -2

-0,8 -0,9 -1,4 -0,9 -1,0 0,6 -1 0 1 2 3

-0,8Ensemble
Antananarivo -0,9

0 0

10,0 8,8 10,3

Ensemble Antananarivo Fianarantsoa Toamasina Mahajanga Antsiranana
10 8

1,7 0,8 -1,1 6,3 3,5 5,4 -2 0 2 4 6 8 10

0 Fianarantsoa -1,4
Toamasina -0,9

0

14,6 11,1 14,1

0 Mahajanga -1,0
Antsiranana 0 0,6

0

20

4

56

10 1512

20 14

En moyenne, les prix à la consommation ont continué leur baisse avec un taux de -0,8% entre mai 2007 et juin 2007. Selon les localités de collecte, la plus forte baisse est celle de -1,4% de Fianarantsoa contre une hausse de +0,6% à Antsiranana. Cette baisse mensuelle conduit à une variation depuis le début de l'année (variation entre décembre 2006 et juin 2007) de +1,7%. La majoration des prix en glissement annuel, de juin 2006 à juin 2007 se chiffre à +10,0%. On average, the consumption prices continued their decrease with a rate of -0.8% from May 2007 to June 2007. By localities of data collection, the strongest decrease is the one of -1.4% in Fianarantsoa against a rise of +0,6% in Antsiranana. This monthly decrease leads to a variation since the beginning of the year (variation between December 2006 and June 2007) of +1.7%. The overcharge of prices in yearly sliding, from June 2006 to June 2007 adds up to +10.0%.

Evolutions des indices des principaux regroupements
240 220 200 180 160 140 120
mars-06 mars-07 mai-06 août-05 sept-05 nov-05 déc-05 mai-07 juin-05 juil-05 juin-06 avr-06 oct-05 juil-06 janv-06 août-06 sept-06 nov-06 déc-06 janv-07 févr-06 févr-07 juin-07 avr-07 oct-06

Ensemble

Produits alimentaires

PPN

Produits importés

NB : - La reproduction complète de ce document est interdite sans l’autorisation de l’Institut National de la Statistique. Toute reproduction partielle doit faire mention de la source.

Variation mensuelle Tableau 1: Variations des prix à la consommation de mai 2007à juin 2007
LIBELLE
ENSEMBLE

Poids 10 000 7 583 1 248 1 169 1 943 2 159 3 818 300 260 1 521 3 218 5 007 698 1 824 456 261 804 255 372 151 171

Avril-07

Mai-07

Juin-07

202,9 212,3 168,9 177,7 188,4 219,2 185,5 151,5 281,0 238,2 223,6 203,4 145,1 226,8 189,2 157,6 245,2 139,9 205,9 187,8 176,0

200,1 209,1 167,4 176,4 189,1 204,3 186,3 149,0 282,1 238,7 214,3 198,3 143,3 226,1 188,7 157,8 245,2 139,8 205,9 190,1 176,7

198,5 207,3 166,0 175,4 190,0 194,1 187,0 149,0 281,5 239,7 207,6 195,0 142,1 226,2 187,9 158,9 245,2 140,1 205,9 192,0 178,1

Variation Contribution mensuelle -0,8 100,0 -0,9 -0,8 -0,5 0,5 -5,0 0,4 -0,1 -0,2 0,4 -3,1 -1,7 -0,8 0,0 -0,5 0,7 0,0 0,2 0,0 1,0 0,8 83,2 10,8 6,9 -11,4 135,9 -17,1 0,1 0,9 -9,3 133,6 101,6 5,0 -0,7 2,4 -1,8 0,2 -0,5 0,0 -1,8 -1,5

ORIGINE DES PRODUITS
Produits Locaux Produits Semi Importés Produits Importés

SECTEUR DE PRODUCTION
Produits Vivriers Non Transformés Produits Vivriers Transformés Produits Manufacturés Industriels Produits Manufacturés Artisanaux Services Publics Services Privés PPN

FONCTION
Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs Tissus et vêtements Logement et combustibles (*) Ameublement, Equipement Ménager, Entretien Santés Transports Loisirs, Spectacles et Culture Enseignements Hôtels, Cafés, Restaurants Autres Biens et Services Source INSTAT/DSM

Les prix à la consommation ont diminué de -0,1% entre les mois de mai 2007 et juin 2007. Les « produits locaux » ont enregistré une baisse de prix moyen de -0,9% avec une contribution de 83,2%. Ensuite les produits « semi-importés » et « importés », les prix ont connu aussi une diminution, respectivement de -0,8% et de -0,5%.

Selon le secteur de production, on observe une baisse la plus importante des prix des « produits vivriers transformés » de -5,0% avec une forte contribution de 135,9% à la variation des prix. Ceux des « produits manufacturés artisanaux » et ceux des « services publics » ont baissé aussi mais avec un taux relativement faibles de l’ordre de -0,1% et de -0,2%. En ce qui concerne les PPN, leurs prix ont chuté de -3,1%.

Si l’on classe les produits selon le groupe de fonction, trois types de produits ont connu une baisse des prix : les « produits alimentaires, boissons et tabacs » (-1,7%), les « tissus et vêtements » (-0,8%) et les produits d’« ameublement, équipement ménager, entretien maison» (-0,5%). Les prix des « logements et combustibles » et le groupe « enseignement » sont presque stables. Par contre, on note une hausse relativement faible de l’ordre de 0,2% à 1% des prix des autres produits dans le groupe de fonction.

Variation en glissement annuel:

Tableau 2 : Variations des prix à la consommation de juin 2006 à juin 2007
LIBELLE
ENSEMBLE

Poids 10 000 7 583 1 248 1 169 1 943 2 159 3 818 300 260 1 521 3 218 5 007 698 1 824 456 261 804 255 372 151 171

Avril- 07

Mai- 07

Juin- 07

Variation en glissement Contribution annuel

202,9 212,3 168,9 177,7 188,4 219,2 185,5 151,5 281,0 238,2 223,6 203,4 145,1 226,8 189,2 157,6 245,2 139,9 205,9 187,8 176,0

200,1 209,1 167,4 176,4 189,1 204,3 186,3 149,0 282,1 238,7 214,3 198,3 143,3 226,1 188,7 157,8 245,2 139,8 205,9 190,1 176,7

198,5 207,3 166,0 175,4 190,0 194,1 187,0 149,0 281,5 239,7 207,6 195,0 142,1 226,2 187,9 158,9 245,2 140,1 205,9 192,0 178,1

10,0 11,6 3,5 4,7 10,2 17,4 5,9 4,5 28,9 7,5 13,5 13,9 5,8 4,0 7,8 9,8 8,7 8,3 10,1 8,7 6,6

100,0 91,0 3,9 5,1 19,0 34,5 22,2 1,1 9,1 14,2 44,2 66,1 3,0 8,8 3,4 2,1 8,7 1,5 3,9 1,3 1,1

ORIGINE DES PRODUITS
Produits Locaux Produits Semi-Importés Produits Importés

SECTEUR DE PRODUCTION
Produits Vivriers Non Transformés Produits Vivriers Transformés Produits Manufacturés Industriels Produits Manufacturés Artisanaux Services Publics Services Privés PPN

FONCTION
Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs Tissus et vêtements Logement et combustibles (*) Ameublement, Equipement Ménager, Entretien Santés Transports Loisirs, Spectacles et Culture Enseignements Hôtels, Cafés, Restaurants Autres Biens et Services

Source INSTAT/DSM

Par rapport au mois de juin 2006, les prix à la consommation du mois de juin 2007 ont augmenté de 10,0%. Cette hausse est beaucoup importante pour les « produits locaux » avec un taux de 11,6% que pour les « produits semi-importés » avec un taux de 3,5%.

Les prix des « services publics » et les « produits vivriers transformés » ont connu une hausse assez remarquable respectivement de 28,9% et 17,4%. Pour les autres types de produits, les prix des « Services privés », « produits manufacturés industriels » et les « produits manufacturés artisanaux » sont relativement faibles inférieurs à 8%. Le renchérissement des PPN est de 13,5% en douze mois.

Selon le groupe fonction, les prix qui subissent la plus forte hausse est celui des « produits alimentaires, boissons et tabacs » avec un taux de 13,9% et une contribution de 66,1% à la variation totale. Vient ensuite le groupe «Enseignement » qui augmente de 10,1%; les autres produits sont tous en hausse modérée avec des taux relativement moins de 10%.

Variation depuis le début de l’année : Tableau 3 : Variations des prix à la consommation de Décembre 2006 à juin 2007
Variations depuis le Juin- 2007 Contribution début de l’année

LIBELLE
ENSEMBLE

Poids 10 000 7 583 1 248 1 169 1 943 2 159 3 818 300 260 1 521 3 218 5 007 698 1 824 456 261 804 255 372 151 171

Avril- 2007

Mai- 2007

202,9 212,3 168,9 177,7 188,4 219,2 185,5 151,5 281,0 238,2 223,6 203,4 145,1 226,8 189,2 157,6 245,2 139,9 205,9 187,8 176,0

200,1 209,1 167,4 176,4 189,1 204,3 186,3 149,0 282,1 238,7 214,3 198,3 143,3 226,1 188,7 157,8 245,2 139,8 205,9 190,1 176,7

198,5 207,3 166,0 175,4 190,0 194,1 187,0 149,0 281,5 239,7 207,6 195,0 142,1 226,2 187,9 158,9 245,2 140,1 205,9 192,0 178,1

1,7 2,5 -2,1 -0,3 3,2 0,3 1,5 -1,3 7,4 1,5 1,1 2,2 -3,4 1,0 -1,1 2,7 3,8 1,1 0,5 5,5 4,3

100,0 115,8 -13,9 -2,1 34,6 3,7 31,3 -1,8 15,3 16,9 23,0 65,5 -10,7 12,1 -2,9 3,3 21,9 1,2 1,2 4,6 3,8

ORIGINE DES PRODUITS
Produits Locaux Produits Semi-Importés Produits Importés

SECTEUR DE PRODUCTION
Produits Vivriers Non Transformés Produits Vivriers Transformés Produits Manufacturés Industriels Produits Manufacturés Artisanaux Services Publics Services Privés PPN

FONCTION
Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs Tissus et vêtements Logement et combustibles (*) Ameublement, Equipement Ménager, Entretien Santés Transports Loisirs, Spectacles et Culture Enseignements Hôtels, Cafés, Restaurants Autres Biens et Services Source INSTAT/DSM

(*) y compris l’eau, le gaz l’électricité et les autres combustibles Depuis le début de l’année 2007, les prix à la consommation ont augmenté de 1,7%. Les deux agglomérations de Toamasina et Antsiranana dépassent les 5% de hausse, respectivement à 6,3% et 5,4%. Vient ensuite Mahajanga, avec une hausse plus modérée de 3,5% durant la même période. On n’enregistre qu’une hausse moyenne de 0,8 point à Antananarivo, alors que Fianarantsoa connaît une baisse de 1,1 point. La hausse concerne surtout les « Produits locaux », à 2,5%, amplifiée par le fait que 75% de la pondération portent sur ce groupe. Les hausses moyennes les plus notables portent sur deux secteurs de production, à savoir les « Produits vivriers non transformés », à 3,2% et une contribution de 34,6% à la variation totale et, ensuite, les « Services publics », à 7,4% et une contribution de 15,3%. Cette hausse est de l’ordre de 1,1% pour le groupe particulier des Produits de première nécessité. Vu selon la fonction des produits, les « Produits alimentaires » contribuent à plus de 65% de la variation totale, avec une variation moyenne de 2,2%. Notons également le prix du Transport, en augmentation moyenne de 3,8% et une contribution de près de 22%. Indice d’affluence des Consommateurs (IAC) :

Tableau 4 : Indice d’affluence des consommateurs depuis juin 2006
(Base 100 = avril 2003 à Mars 2004)
Juin-06 Juillet-06 Août-06 Sept-06 Oct-06 Nov-06 Déc-06 Janv_07 Fev_07 Mars_07 Avril_07 Mai_07 Juin_07

Affluence auprès des stations services Gasoil Essence

116,6 50,0 104,8 86,6 117,9 54,1

138,1 50,2 97,9 81,8 113,0 78,4

142,7 50,3 88,8 80,9 109,0 67,2

156,0 59,1 102,9 89,4 113,1 70,5

163,1 52,7 100,0 82,3 123,3 51,3

179,4 60,1 112,4 84,3 139,6 54,2

184,6 72,2 116,4 90,1 145,0 59,3

162,5 55,7 77,2 71,0 100,4 69,6

155,3 56,2 92,1 73,1 91,5 62,6

153,2 53,2 98,4 81,4 119,6 61,2

161,2 55,3 111,8 85,2 112,8 86,0

166,7 55,1 108,0 86,0 93,4 82,1

170,8 60,0 101,9 87,3 103,8 84,5

Affluence dans la circulation Particuliers Taxi Bus Marchandises

Affluence dans les différents points de vente Centres de santé et pharmacies Marchés clôturés Librairies Grandes surfaces

64,9 83,5 79,5 59,9

54,2 79,9 61,4 76,0

54,5 81,5 68,4 88,6

55,1 97,1 113,3 98,6

85,8 94,0 65,5 84,9

89,3 102,2 61,4 91,2

87,1 119,8 58,3 110,2

69,4 105,4 47,3 78,7

59,9 78,8 67,9 73,8

69,7 67,2 61,0 70,8

60,1 82,4 57,5 81,4

54,1 84,4 58,7 76,8

56,2 89,6 62,1 80,4

Source : INSTAT /DSM

L’affluence auprès des stations service est en hausse constante durant ce second trimestre de l’année 2007. L’indice a enregistré une hausse de plus de 4 points entre mai et juin en ce qui concerne l’approvisionnement en gazole et 5 points pour l’essence. La circulation des voitures des particuliers connaît un fléchissement, passant d’un indice de 108 à 102. Par ailleurs, celle des bus enregistre un bond de plus de 10 points durant ce mois de juin, contre une stagnation relative pour les catégories des voitures de marchandise et des taxis.

L’affluence des usagers auprès des différents ponts de vente : centres de soin, marchés, librairies et grandes surfaces ont enregistré des hausses allant de 2 points à 5 points en terme d’indice.

Prévision des variations des trois prochains mois :
La baisse des prix du mois de juin était prévisible. Les prix seront plus ou moins stables pendant la période de vacance scolaire. Les expériences des années passées montrent un surplus de hausse des prix pendant le mois de septembre qui correspond à la période de rentrée scolaire.

Tableau 5 : Prévision des variations des trois prochains mois :
Unité : % Période Taux prévus Taux observés Erreur de prévision
Source INSTAT/DSM

Mai 2007

Juin 2007

Juillet 2007

Août 2007

Septembre 2007

-1,8 -1,4 0,4

-0,7 -0,8 0,1

0,2

0,4

0,9

Récapitulatif des indices des prix à la consommation de mai 2006 à juin 2007
LIBELLE PERIODE ENSEMBLE Produit Local Produit Semi Importé Produit Importé Produit Vivrier Non Transformé Produit Vivrier Transformé Produit Manufacturé Industriel Produit Manufacturé Artisanal Service Public Service Privé PPN Produits Alimentaires, Boissons et Tabacs Tissus et vêtements Logement, Eau, Electricité, Gaz et autres combustibles Ameublement, Equipement Ménager, Entretien Cour, Maison Santé Transports Loisirs, Spectacles et Culture Enseignement Hôtels, Cafés, Restaurants Autres Biens et Services Mai-06 Juin-06 Déc-06 Avril-07 Mai-07 Juin-07

RAPPEL METHODOLOGIQUE SUR LES INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION Les NIPC sont calculés à partir des 8190 relevés auprès de 1213 points de vente repartis à Antananarivo (La Capitale); Fianarantsoa, Toamasina, Mahajanga et Antsiranana. Grâce aux achats des denrées vendues en unité non standard, ces relevés tiennent compte des possibles marchandages et des variations masquées des prix. Comme il est impossible d'avoir le panier de consommation mensuel des ménages, le calcul s'effectue avec un indice de type Laspeyres dont le panier de consommation provient des résultats de l'Enquête Auprès des Ménages (EPM). La nomenclature retenue dérive de la classification COICOP. Actuellement, les prix de base ont été calculés à partir des moyennes des prix de l'année 2000. L'indice des prix est mesuré par la formule suivante:

179,2 184,7 158,4 165,5 169,4 169,5 174,5 139,5 212,5 219,6 185,1

180,5 185,7 160,5 167,6 172,5 165,3 176,6 142,5 218,4 222,9 182,9

195,2 202,3 169,7 176,0 184,2 193,5 184,3 151,0 262,2 236,0 205,2

202,9 212,3 168,9 177,7 188,4 219,2 185,5 151,5 281,0 238,2 223,6

200,1 209,1 167,4 176,4 189,1 204,3 186,3 149,0 282,1 238,7 214,3

198,5 207,3 166,0 175,4 190,0 194,1 187,0 149,0 281,5 239,7 207,6

It

∑P Q = ∑P Q
it i i0 i

i0

*100

i0

Pit : Prix d’un produit au temps t appartenant au panier de consommation oPi0 :Prix d’un produit en 2000 appartenant au panier de consommation Q : Quantité

171,7 132,2 214,1 169,4 142,8 223,8 126,8 184,8 174,5 160,7 166,0 225,4 176,1 182,0 176,8 183,2 213,4

171,3 134,3 217,5 174,3 144,7 225,6 129,4 187,0 176,7 167,0
159,1 228,2

190,8 147,2 224,0 189,9 154,8 236,2 138,6 204,8 182,1 170,8 200,0 223,7 191,2 205,0 191,4 198,8 235,4

203,4 145,1 226,8 189,2 157,6 245,2 139,9 205,9 187,8 176,0 223,6 231,6 197,5 211,0 207,4 211,3 245,3

198,3 143,3 226,1 188,7 157,8 245,2 139,8 205,9 190,1 176,7 211,8 229,2 194,5 205,5 205,4 207,8 246,6

195,0 142,1 226,2 187,9 158,9 245,2 140,1 205,9 192,0 178,1 198,7 225,6 192,7 202,7 203,4 205,7 248,1

Rappelons que chaque article (ou série) est la combinaison de la variété à laquelle il appartient et du point de vente où on relève son prix. Il convient de faire plusieurs relevés mensuels et/ou d'avoir plusieurs séries pour pouvoir représenter l'évolution des prix de chaque variété. Toutefois, pour les prix des produits administrés, un relevé mensuel est jugé nécessaire et souvent la variété est représentée par une seule série. De plus, comme il existe deux types de variété (homogène et hétérogène), le calcul des indices se fait au niveau des séries (articles) pour les variétés hétérogènes et au niveau des variétés pour les séries de variété homogène. Pour avoir l'indice au niveau supérieur des appartenant à la classe d'une variété hétérogène, on calcule la moyenne des indices des séries lui appartenant. En effet, les séries appartenant à une variété hétérogène sont souvent des articles de diverse nature et dont le prix moyen ne peut rien signifier. Pour les variétés homogènes, il existe des produits issus de ce groupe qui sont vendus en unités non conventionnelles. Pour pouvoir calculer les indices, on doit les peser si la mesure n'est pas affichée à l'étiquette afin de pouvoir les ramener à l'unité conventionnelle prédéfinie. Ensuite, on ramène le prix par unité locale au prix par unité conventionnelle. Au cas où le produit ne serait pas disponible au moment du relevé, on affecte le prix par l'une des méthodes suivantes: 1. Le prix du dernier relevé 2. Le prix moyen de la variété 3. Un prix calculé à partir de la variation de l'indice de la variété d'appartenance Dans l'introduction d'une nouvelle série, le prix de base et le prix du mois précédent peuvent être assimilés aux prix obtenus à partir de la variation de la variété d'appartenance

Riz Energie Antananarivo Fianarantsoa Toamasina Mahajanga Antsiranana Source INSTAT/DSM

177,0 183,8 177,5 185,2 217,4

Les questions, remarques et observations relatives au contenu et à la forme de cette publication peuvent être envoyées à l'INSTAT/DSM tél: 22 216 52

e-mail: dginstat@wanadoo,mg