Vous êtes sur la page 1sur 17

Ou#ls
et
probléma#ques
de
la


FOAD

Aspects
organisa#onnels
et
conduite

de
projets

Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Exercice d’entraînement

Les caractéristiques d’un dispositif de FOAD


A partir du tableau suivant, pour les différents moyens composant le dispositif de FOAD, distinguer leurs principales fonctions, indiquer quels sont les
éléments à retenir pour créer entre les différentes composantes un ensemble cohérent visant à produire le meilleur effet de formation pour
l’apprenant. Enfin, dans la dernière colonne, relever tous les éléments nécessaires à la souplesse d’accès.
Vous trouverez l’ensemble de ces éléments en relisant attentivement le premier chapitre de ce cours.

Les moyens Leurs fonctions Les conditions de cohérence Les conditions pour la souplesse d’accès
Outils de FAD Apporter des savoirs Prévoir dans la progression des chapitres ce Liée aux supports à choisir par rapport aux
qui peut être développé en présence équipements nécessaires. Ne pas utiliser par
exemple des supports et du matériel (ex : des
logiciels) qui ne pourront pas être facilement
accessibles aux apprenants, ou bien assurer
leur accessibilité.

Favoriser l’appropriation des Prévoir de diviser le contenu du module en Chaque séquence doit définir les objectifs de
contenus par une écriture séquences de travail identifiables. formation visés, les pré requis et la durée du
pédagogique adaptée L’apprenant doit pouvoir se construire ses travail préconisée.
propres séquences de travail.

Mettre l’apprenant en Favoriser le développement de l’autonomie Elaborer des fiches de consignes


situation d’acteur dans sa de l’apprenant :
formation - Proposer des exercices d’application Intégrer les exercices dans la séquence de
pour aider l’apprenant à vérifier son travail et en fin de séquence et de façon
niveau d’acquisition des contenus. visible.
Inclure une correction et des solutions Développer les espaces de travail collaboratif
de remédiation pour lui permettre de entre apprenants, qui sont un bon moyen pour

Anne-Charlotte Chaput 1
Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

revenir sur ce qu’il n’a pas compris ou motiver les étudiants. Ils deviennent davantage
acquis. On peut éventuellement prévoir des acteurs dans la mesure où ils prennent un
des exercices avec auto-correction, en rôle dans le groupe (au lieu d’être seul face à
intégrant si possible les son apprentissage et à ses questionnements).
questionnements des apprenants lors
de la fabrication des exercices (et
avant cela dans l’écriture du cours).
Ces exercices permettent à l’apprenant
d’auto-évaluer et de mesurer ses
progrès et ses problèmes.

Faciliter la construction des Inclure un test de positionnement au départ Les outils doivent être structurés pour offrir
parcours de formation pour permettre à l’apprenant de se situer, de souplesse et flexibilité, dans la mesure où
personnaliser son parcours et d’identifier ses chaque apprenant va définir un parcours
besoins de formation. individuel en fonction de son positionnement
de départ, sa motivation et les contraintes
extérieures (emploi, famille, etc.)
Guider l’apprenant dans son Jalonner le parcours, structurer la Utiliser les outils de telle sorte qu’ils favorisent
parcours progression, établir les objectifs et planifier le développement de l’autonomie dans un
les tâches cadre de référence (structure). Ainsi, on doit
prévoir un calendrier de travail global et des
indicateurs de progression (repérage)
Aider l’apprenant à s’évaluer Vérifier l’acquisition des connaissances et Alterner entre exercices auto-correctifs et
dans son parcours de des compétences visées en proposant : correction en différé et interaction entre le
formation -exercices d’auto-évaluation formateur et l’apprenant. Ces outils doivent
-exercices avec correction par un formateur permettre à l’étudiant de se réorienter dans
ou automatique. son parcours, à l’aide des corrections
-interaction (à distance) ou relation (en proposées et des conseils méthodologiques
présence) entre apprenant et formateur fournis.

Pour plus d’efficacité, un suivi de la


progression doit être intégré aux outils de FAD.
Services D’un point de vue juridique - prévoir le nombre d’heures
d’accompagnement (loi française) : dans le d’accompagnement en présence nécessaire
Anne-Charlotte Chaput 2
Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

en présence cadre de la formation et suffisant pour respecter le cadre de la loi


continue, une formation à et être reconnu.
distance doit inclure un
volume horaire en présentiel
pour être reconnue par la loi
et pour que les dépenses
liées soient imputées au
budget de formation.

Fonction Prévoir une séance en présence au moins le - On doit d’abord s’assurer de la possibilité
pédagogique : -apporter une aide plus tôt possible au début de la formation, d’intégrer un tel accompagnement dans la
méthodologique favorisant puisque cet accompagnement sert à guider formation (voir les contraintes de coûts et de
le passage d’un l’apprenant vers un peu plus d’autonomie et disponibilités).
apprentissage traditionnel doit lui fournir les outils pour s’organiser dans Si ce service ne peut être inclus, alors les deux
vers un apprentissage son cursus. autres composants du dispositif devront
nouveau, nécessitant remplir les fonctions pédagogiques au
davantage d’autonomie. maximum.
Fonction de motivation : Faire en sorte que ce lien soit créé au début
Créer un lien (humain) et et soit maintenu tout le long de la formation,
favoriser l’interactivité entre lors des différents types de services
l’apprenant et le formateur. d’accompagnement en présence. L’apprenant
doit être (re)motivé.
Apporter des contenus Prévoir quels éléments (contenus) - Dans ce cas, il faut prévoir dans
Anne-Charlotte Chaput 3
Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

complémentaires ; revoir nécessitent un accompagnement en l’organisation et le calendrier du cours, que la


des points du cours qui ont présence ou pour lesquels une séance en partie du cours à laquelle le TP (présentiel) est
pu poser problème présence serait plus efficace qu’un cours en liée sera traitée et les éventuels devoirs remis
ligne (outils de FAD). Par exemple, dans une de façon à ce que le TP puisse être intégré
formation en science, des TP seront dans la même période (ex : cours, puis TP en
beaucoup plus efficaces en présence présence, puis devoir à rendre).
(éventuellement indispensables ?)
Fonction d’évaluation et de Prévoir une séance au moins pour préparer
bilan, de feedback et aux examens ou pour faire un bilan de la
remotivation formation, plutôt en fin de parcours afin de
mesurer le chemin parcouru par chaque
apprenant.
- En général, trois contraintes principales sont
à prendre en compte, contraintes plus ou
moins fortes selon le public de la formation
(situation géographique, économique et
professionnelle) :
les coûts (hébergement, trajets, matériel et
ressources humaines de formation),
la disponibilité (contrainte de temps)
la situation géographique et économique liée
au pays de l’apprenant (ex : demande de visa)

La situation idéale d’un point de vue


pédagogique est sans doute un
accompagnement en présence qui se répartit
sur quelques périodes de regroupement (en
début, milieu et fin de formation), de façon à
intégrer les principales fonctions
d’accompagnement évoquées plus haut. Mais
dans les faits, cela s’avère souvent compliqué
à mettre en place. Citons ici l’importance du
développement de partenariats universitaires
et autres qui faciliteront la mise en place d’un

Anne-Charlotte Chaput 4
Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

accompagnement en présence. On peut


imaginer notamment de mettre en place des
relais dans plusieurs pays (les formateurs de
l’université d’origine n’ont pas besoin de se
déplacer, un relais peut accompagner les
apprenants dans leur pays d’origine).
Services Fonction d’évaluation :
d’accompagnement à
distance Choix de l’orientation :
- le pré test qui sert à vérifier que les pré - Analyser les besoins du public
requis sont remplis et vérifier que - Diversifier l’accès au contenu pédagogique
l’apprenant a besoin de suivre de cette (communication synchrone et asynchrone ;
formation. aides types foires aux questions, glossaires,
- Formation découpée en plusieurs aide-mémoire, etc) , et favoriser la
Suivi de la progression : modules, avec tests d’évaluation pour communication asynchrone (plus souple)
vérifier l’ acquisition des connaissances. -Mise en ligne de tests avec correcteur
Fonction d’aide L’aide méthodologique à distance doit être automatique
méthodologique : assurée par le tuteur en continu. -Assurer l’évaluation des résultats des tests
pour permettre une remédiation (contenus non
-Soutien technique : acquis…)
utilisation des outils et
supports de formation

-Soutien méthodologique : Le tuteur peut inciter l’apprenant à se


organisation de construire un tableau de bord pour structurer
l’apprentissage, son travail.

Le service d’accompagnement méthodologique


à distance doit préparer l’aide méthodologique
-Soutien psychologique : qui sera fait en présence (s’il a lieu).
motiver l’apprenant et
réduire son possible
isolement encouragé par la
nature même de la

Anne-Charlotte Chaput 5
Master AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

formation
Fonction d’aide On peut prévoir un tuteur pour chaque cours
disciplinaire (coût de formation d’autant plus élevé et
complexe à organiser). Autrement, le tuteur
assurant l’aide méthodologique peut servir de
relais entre les enseignants et les apprenants.
Il prend contact avec les enseignants. qui
intervient au niveau disciplinaire peut être le
même que celui qui

Evaluation de Jean-François Maynier : Très bon travail, très détaillé qui atteste d'une bonne compréhension des caractéristiques d'un dispositif de
FOAD et d'une bonne analyse.

Anne-Charlotte Chaput 6
Master 2 AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Chapitre 2 Pour quelles raisons s’orienter vers un dispositif de FOAD ?

Exercice d’entraînement :

Parmi les différentes motivations qui peuvent être à l’origine de la construction d’un dispositif
de FOAD, nous vous demandons d’en retenir 3 qui vous semblent les plus caractéristiques
d’un dispositif de FOAD en argumentant. (Maximum une page).

• Pour faire des économies


• Pour réduire les frais de déplacement et d’hébergement
• Pour former des publics dispersés dans différents lieux géographiques
• Pour être dans l’innovation en utilisant les NTIC
• Pour optimiser les temps de formation
• Pour former plus de salariés avec un même budget
• Pour réduire les pertes de temps travaillés en déportant des temps de formation sur du
temps personnel des salariés
• Pour offrir des formations sur une durée de formation plus longue
• Pour avoir des évaluations pendant tout le parcours de formation
• Pour une plus grande efficacité pédagogique
• Pour que les salariés soient acteurs de leur formation

Parmi les arguments proposés, je retiendrais en particulier :

 Pour une plus grande efficacité pédagogique (centration sur l’apprenant et évaluation de
la formation)
 Pour optimiser les temps de formation (gain de productivité)
 Pour former des publics dispersés dans différents lieux géographiques (public élargi)

Anne-Charlotte Chaput 1
Master 2 AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Pour une plus grande efficacité pédagogique


Je pense que c’est la motivation première qui doit amener une entité (entreprise, université,
institution) à s’orienter vers un dispositif de FOAD. Certes, une formation entièrement en
présentiel peut être pour une entité donnée la meilleure solution, en fonction d’un certain
nombre de paramètres qui la caractérisent (critères déterminants), mais la motivation à
l’origine du choix d’un dispositif pédagogique quel qu’il soit, est (ou devrait) être la recherche
de la meilleure efficacité pédagogique possible.
Un dispositif est efficace si les objectifs de la formation ont été atteints. Pour les apprenants,
cela signifie qu’ils ont acquis les compétences visées et qu’ils pourront les mettre en
application dans le cadre professionnel par exemple. Un dispositif de FOAD nécessite
généralement un engagement et une autonomie plus grande de la part de l’apprenant qu’une
formation en présentiel (surtout dans le cas d’une formation donnée à un nombre
relativement important d’apprenants). Le dispositif doit par conséquent également prévoir,
pour être efficace, l’accompagnement nécessaire pour aider l’apprenant, susciter son intérêt
ou maintenir sa motivation. Les outils issus des TIC permettent une évaluation sous des
formes variées dont les données peuvent être facilement gérées et interprétées. Pour ces
raisons, il est plus facile pour l’apprenant et l’organisme de formation de mesurer les effets
de la formation dans un dispositif de FOAD. On peut alors ajuster le dispositif dans des
temps moindres qu’avec un dispositif traditionnel.

Cette motivation s’accompagne inévitablement d’un ou plusieurs autres facteurs qui va


déterminer le choix de tel ou tel dispositif.

Pour optimiser les temps de formation


En effet, les entreprises recherchent toutes à augmenter leur gain de productivité. Comment
permettre aux salariés d’actualiser leurs connaissances et d’acquérir de nouvelles
compétences, soit en réponse aux besoins de l’entreprise soit par choix personnel, tout en
réduisant les périodes de formation prises sur le temps de travail ? Un dispositif de FOAD
peut parfaitement répondre à ce critère déterminant.
Aujourd’hui, un très grand nombre d’étudiants en formation initiale sont également salariés :
ils ont besoin de poursuivre leur formation et de conserver un emploi simultanément. Le
rythme de vie et le découpage des activités (professionnelles, personnelles, déplacements,
etc.) évoluent et varient d’une personne à l’autre. Les TIC et les dispositifs de FOAD
permettent de répondre à (ou de favoriser) ces changements. La souplesse d’un dispositif de
FOAD permet donc d’optimiser les temps de formation et de mieux gérer son temps dans
une société en perpétuelle évolution. Le mode d’organisation, d’(auto)évaluation permet au
formé d’optimiser sa formation en fonction d’autres contraintes auxquelles il doit faire face.

Pour former des publics dispersés dans différents lieux géographiques


Le déplacement (les pendulaires notamment) et la délocalisation des personnes sont des
phénomènes très répandus dans nos sociétés (occidentales surtout, qui composent
aujourd’hui la plus grande partie du public en FOAD). Un dispositif de FOAD permet de
former des personnes localisées dans des endroits différents. Pour une entreprise, c’est un
avantage évident, puisque la délocalisation des entreprises ou des salariés concernent un
grand nombre d’individus. Pour l’entreprise, cela permet d’harmoniser ses processus de
formation et ses processus métiers, de renforcer l’esprit communautaire au sein de
l’entreprise, de réduire les coûts de déplacements, etc.
Dans le cas d’une formation universitaire, comme dans le cas du Master AIGEME, cela
permet à un public plus large d’accéder à la formation. À condition que les moyens soient
mis en œuvre pour permettre aux uns et aux autres, apprenants dans les pays du Nord et
ceux des pays du Sud notamment, de suivre la formation dans des conditions suffisamment
égalitaires.

Evaluation de Jean-François Maynier : Bon travail.


Anne-Charlotte Chaput 2
Master 2 AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Chapitre 2 Pour quelles raisons s’orienter vers un dispositif de FOAD ?

Version revue après évaluation.

Parmi les arguments proposés, il faut retenir les raisons suivantes :

• Pour former des publics dispersés dans différents lieux géographiques


• Pour former plus de salariés avec un même budget
• Pour que les salariés soient acteurs de leur formation

Pour former des publics dispersés dans différents lieux géographiques


Le déplacement (les pendulaires notamment) et la délocalisation des personnes sont des
phénomènes très répandus dans nos sociétés (occidentales surtout, qui composent aujourd’hui la
plus grande partie du public en FOAD). Un dispositif de FOAD permet de former des personnes
localisées dans des endroits différents. Pour une entreprise, c’est un avantage évident, puisque la
délocalisation des entreprises ou des salariés concerne un grand nombre d’individus. Pour
l’entreprise, cela permet d’harmoniser ses processus de formation et ses processus métiers, de
renforcer l’esprit communautaire au sein de l’entreprise, de réduire les coûts de déplacements, etc.
Dans le cas d’une formation universitaire, comme dans le cas du Master AIGEME, cela permet à
un public plus large d’accéder à la formation. À condition que les moyens soient mis en œuvre
pour permettre aux uns et aux autres, apprenants dans les pays du Nord et ceux des pays du Sud
notamment, de suivre la formation dans des conditions suffisamment égalitaires.

Pour former plus de salariés avec un même budget


L’aspect budgétaire est évidemment un facteur essentiel dans le choix d’un tel dispositif et ce n’est
pas un hasard si davantage d’entreprises se tournent vers des solutions de formation en ligne à
une époque où les entreprises doivent miser sur la rentabilité à tous les niveaux.

Pour que les salariés soient acteurs de leur formation


Etre acteur de sa formation augmente le degré d’efficacité de la formation. Les dispositifs de
formation en ligne (à distance) offrent plus de flexibilité (temps, lieu, rythme, etc.), d’interactivité et
permettent une individualisation ou une personnalisation de la. Allégés de certaines contraintes, les
salariés peuvent (devraient) s’impliquer davantage dans leur formation et réutiliser plus facilement
ce qu’ils ont acquis.

Anne-Charlotte Chaput 1
AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet
Comment faire le montage financier d’un dispositif de FOAD ?
L’élaboration du budget prévisionnel d’un dispositif de FOAD doit prendre en compte certains
principes incontournables pour donner des bases solides au projet.

Principe n°1 : Poser les bases d’un projet solide (produit, cible, stratégie)
Le projet doit faire l’objet d’une étude de faisabilité et d’opportunité (étude de marché), afin
qu’il ne s’inscrive pas uniquement dans une optique d’expérimentation (action innovante par
exemple). Le produit seul ne suffit pas, il faut également mettre en place une stratégie (de
communication ou de commercialisation).
Il faut par conséquent faire une analyse détaillée des besoins de formation du public visé :
- caractéristiques et profils types des inscrits potentiels (la cible)
- contenu et objectifs de la formation
- contraintes liées à la distance des inscrits potentiels
Cette analyse permettra de faire l’inventaire des moyens, matériels et humains (principe
n°3), à mettre en oeuvre, à faire vivre et à développer.

Principe n°2 : Déterminer les recettes du dispositif


Il s’agit de faire une estimation des produits constitutifs du budget prévisionnel.
Au départ, il n’est pas simple d’évaluer les recettes, mais on peut s’appuyer sur une base
raisonnable, que l’on détermine à l’aide de trois éléments principaux :
- tarif de la formation (qui évolue au cours du montage financier)
- organisation générale du dispositif (dont les données évoluent au cours du montage
financier)
- prévision du nombre d’inscrits (évaluée lors de l’étude de marché et du public cible)

Les produits incluent principalement les recettes issues des inscriptions (source principale) et
les subventions internes et externes éventuelles.

Principe n°3 : Evaluer les dépenses du dispositif découlant de l’analyse


On doit en effet élaborer un inventaire détaillé des charges fixes liées aux
investissements et des charges variables liées à l’exploitation, c’est-à-dire les coûts de
fonctionnement (voir les postes du budget prévisionnel proposé dans le cours).

On tâchera d’être exhaustif et prudent pour bien repérer :


- ce qui relève des investissements (coûts de conception et de communication) et
ce qui relève de la phase d’exploitation (coûts de fonctionnement).
- Les coûts apparents (ex : achat d’un serveur) et les coûts cachés (ex : temps/
travail affecté à une activité au niveau de la conception, de la coordination, du
suivi pédagogique, etc.)

Principe n°4 : La coordination du projet (un chef de projet et des outils de gestion
et de suivi)
La coordination du projet est indispensable pour assurer le bon enchaînement et le suivi des
étapes, et le respect des délais, dans la conception, la réalisation et la vie du dispositif. Dans

Anne-Charlotte Chaput 1
AIGEME 2007-2008 D9M01 Aspects organisationnels et conduite de projet
la phase de mise en place, elle intervient lors de la conception (étude de faisabilité et
analyse des besoins) et lors de la réalisation.
A priori, le poste de coordination correspond essentiellement à du temps/ travail investi dans
l’organisation de réunions de suivi et de coordination et dans le développement d’outils de
suivi.
Pour comptabiliser les dépenses liées à la coordination, on pourra soit estimer un nombre de
jours hommes pour l’ensemble des tâches liées à la coordination, soit affecter un
pourcentage de l’enveloppe globale des recettes.

Principe n°5 : Définir les activités d’accompagnement à distance et en présence


Caractéristiques essentielles d’un dispositif de FOAD, les services d’accompagnement, qu’ils
soient à distance ou en présence, synchrone ou asynchrone, doivent être identifiés et les
dépenses qu’ils engendrent doivent être mesurées le plus finement possible. Tout comme les
tâches de coordination, ces activités interviennent à différents moments et nécessitent
l’intervention de différents acteurs (enseignants surtout, agents administratifs ou
techniciens) et la mobilisation de matériel. Ces activités interviennent dans la phase
d’exploitation du dispositif.
L’inventaire détaillé des dépenses inclut toutes les tâches afférentes à ces services (voir le
principe n°3).
Le cadrage du projet et l’identification des postes de dépenses, prenant en compte les
spécificités d’un budget propre aux dispositifs de FOAD, ont permis de monter un premier
budget prévisionnel.

Principe n °6 : Retour sur investissement potentiel et (re)évaluation du dispositif


Il faudra également envisager la rentabilité de l’investissement, la durée de vie du projet
dans son modèle de départ, et les phases de développement possibles du dispositif. Par
exemple, combien d’inscrits annuels ce dispositif peut-t-il gérer avec les moyens (financiers,
matériels et humains) disponibles ? Comment augmenter la capacité d’accueil et à quel coût
(nouveaux investissements et recherche de fonds) ?
Une évaluation efficace du dispositif passe par la mise en place d’indicateurs clés permettant
de mesurer la performance. On peut en proposer quelques-uns : taux de réussite,
pourcentage d’abandon ou de réinscription, satisfaction des apprenants, taux de
participation/ assiduité aux services d’accompagnement proposés.

Evaluation de Jean-François Maynier : Excellent travail, très bonne analyse

Anne-Charlotte Chaput 2
Correction exercice d’entraînement

Montage financier d’un dispositif de FOAD

Quelques grands principes essentiels :

• identifier, de la manière la plus exhaustive, l’ensemble des coûts


• repérer les acteurs impliqués
• évaluer le temps travail de tous les acteurs
• estimer le nombre de déplacements à prévoir
• prévoir soit une tarification en vue d’une commercialisation, soit le budget permettant de
faire face aux dépenses
• se donner les moyens (communication, information) pour avoir le public visé
• bien distinguer les coûts d’investissement pour la conception et la réalisation du
dispositif, des coûts d’exploitation
• prévoir le coût des organisations en personnels et moyens logistiques pour faire face à
la demande du public
• évaluer la charge de travail que représente l’animation des services en ligne ( tutorat,
actualisation de contenus, conception d’études de cas et d’exercices et leurs
corrections) dans la mesure où les organismes ont encore peu de recul dans ce
domaine
• prévoir les temps de maintenance de ces services
• adapter l’organisation du dispositif aux prévisions de recettes
• savoir que parfois les recettes peuvent n’arriver que 2 ans après le début des
investissements
Master AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

ETUDE DE CAS
Vous avez une expérience de formateur au sein du milieu bancaire et une de vos
dernières actions de formation a été remarquée par le directeur de votre organisme.
Ce dernier souhaite proposer à sa direction générale un projet d'un dispositif de
FOAD permettant de former rapidement plusieurs centaines de salariés du groupe.
En effet, vous avez développé une formation à l’utilisation d’un logiciel spécifique
qui peut intéresser de nombreuses agences, dispersées sur toute la France.
Afin de donner à votre directeur les éléments qui lui permettront de persuader la
Direction Générale de l’intérêt du projet, il vous demande de rédiger une note de 2
ou 3 pages.

Vous devez vous attacher à développer tous les arguments qui peuvent dans une
telle situation mettre en évidence l’intérêt d’un dispositif de FOAD. Au delà des
quelques éléments de base que nous vous avons communiqués sur ce projet, vous
avez toute liberté pour donner des caractéristiques complémentaires à la situation.
L’objectif de ce devoir est de mesurer votre capacité à démontrer la pertinence
d’un projet de FOAD en tant que réponse à une demande particulière de
formation.

Anne-Charlotte Chaput 1
Master AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Pour une meilleure gestion de la formation au sein du groupe

Introduction
Analyse de l’existant (gestion de la formation au sein du groupe) et des grandes
tendances et solutions adoptées par nos concurrents.
(Commencer par quelques données chiffrées : dépenses de formation, nombre de
salariés formés par an ou nombre moyen de journées de formation par salarié par
an, etc.)

Analyse des besoins


La complexité de notre secteur d’activité et de nos différens cœurs de métiers
nécessitent l’implémentation et l’utilisation de nombreux logiciels parfois très
spécialisés. Les utilisateurs ont donc besoin de suivre régulièrement des formations
en fonction de l’évolution de ces logiciels (nouvelles fonctionnalités).
Ainsi, nous avons récemment développé au sein de notre organisme une formation à
l’utilisation du logiciel X, déployé sur l’ensemble du groupe. Le feedback que nous
avons reçu de la part des participants suite à cette formation a d’ailleurs été très
positif. Cette action de formation répond à un besoin de formation qui dépasse le
cadre d’une seule agence et peut en effet intéresser de nombreuses agences de
notre groupe. Toutefois, notre mode actuel de gestion de la formation ne nous
permet pas de former rapidement plusieurs centaines de salariés du groupe
dispersés sur toute la France, sans engager des coûts importants de déplacement et
de formation : soit en mobilisant plusieurs formateurs pour une intervention dans les
différentes agences, soit en rassemblant tous les salariés concernés en un même
lieu. Il est difficile de rentabiliser une telle solution sur une période donnée dans la
mesure où les coûts moyens de formation engagés (par salarié) à chaque nouvelle
session de formation restent du même ordre de grandeur.

Offre de fomation classique ou dispositif de FOAD ?


Alors que dans les formations classiques la formation est en général centrée sur un
lieu (un centre de formation) et un temps (organisé à l’avance), en Formation
Ouverte et A Distance, les lieux et les temps sont multiples (chaque apprenant
construit en partie son emploi du temps, peut travailler sur son poste de travail). Cela
constitue un réel avantage pour l’entreprise et pour les salariés.

Anne-Charlotte Chaput 2
Master AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Les facteurs décisifs du choix d’un dispositif de FOAD


La mise en place d’un dispositif de FOAD permettrait de :
• former des publics dispersés dans différents lieux géographiques
• former plus de salariés avec un même budget
• motiver les salariés à devenir acteurs de leur formation.

Souplesse et adaptabilité du système : les salariés n’ont pas tous le même profil.
La formation en ligne avec le recours à un service d’accompagnement plus
individualisé (tuteurs) les aidera à progresser selon un rythme plus souple et ils
auront davantage la maîtrise de leur parcours de formation. Acteurs de leur
formation, ils seront plus « fidélisables » et se formeront plus volontiers en continu.

Interopérabilité du système : un dispositif de FOAD s’interconnecte avec d’autres


applications de l’entreprise (ex : l’annuaire des salariés) et permet d’intégrer la
formation et la documentation à l’ensemble du Système d’Information du groupe.
Cela permet d’améliorer la qualité des processus et de simplifier la gestion de la
formation d’un service à l’autre, dès lors que les données sont stockées dans un
même référentiel.

Rentabilité économique et gain de temps :


Un dispositif de FOAD permet de former un grand nombre de salariés en même
temps, sans avoir à prendre en charge des coûts de déplacement et de formation
pour chaque session organisée.
Le matériel requis pour chaque participant consiste essentiellement en un PC
multimédia (connecté à l’Intranet), équipé d’un casque avec micro et de quelques
applications permettant la lecture de fichiers audiovisuels et animés. Une grande
partie des séances de formation se fait sur le poste de travail du salarié lui-même.

Le suivi et l’évaluation des participants par les formateurs sont facilités : les
formateurs ont recours à différents médias pour communiquer et maintenir le lien
avec les participants avant, pendant et après la formation. Les participants peuvent
facilement contacter les formateurs, répondre à un questionnaire de satisfaction en
ligne, déposer des messages sur un forum, etc. Enfin, il est possible de réutiliser des
des données stockées sur la plateforme pour une meilleure évaluation du dispositif :
les données sur les participants (note/évaluation, activité en ligne/temps passé sur la
formation, commentaires/feedback, nombre de formations suivies, etc.) sont de bons
indicateurs.

Anne-Charlotte Chaput 3
Master AIGEME 2007-2008 Aspects organisationnels et conduite de projet FOAD

Démarche qualité et respect de l’environnement :


Une plateforme Web s’appuie sur des ressources électroniques, telles que les
supports de cours, les séquences interactives, les aides en ligne, mais aussi les
messages sur les forums, les échanges lors de conversations type chat (écrit ou
oral) entre participants et formateurs, etc. Toutes ces données sont stockées sur la
plateforme d’apprentissage et d’échange, ce qui en qui facilite la gestion. Il devient
dès lors possible de livrer de façon quasi instantanée des ressources, mais aussi de
gérer les versions de ces ressources.

Économie de papier et d’espace sur les postes de travail : un tel environnement


numérique de travail permet d’accéder à la dernière version d’un document puisqu’il
est désormais stocké en un lieu unique partagé. Ce qui incite les salariés à ne pas
imprimer les supports de formation « à tout va » de peur de ne plus avoir accès au
document ou de l’égarer. De plus, un dispositif FOAD privilégie l’apprentissage en
ligne par la réalisation de séquences pédagogiques interactives avec des activités
autocorrectives en ligne ne nécessitant pas le recours à des supports papiers. Des
sessions en salle de formation peuvent être organisées à certaines étapes de la
formation pour valider et vérifier l’acquisition des compétences et favoriser le
maintien du dialogue entre les salariés et l’intérêt qu’ils portent à la formation.

Industrialiser les bonnes pratiques : un dispositif de FOAD facilite l’harmonisation


de l’offre de formation et de ses contenus, favorisant ainsi le développement des
bonnes pratiques. Grâce à une mise en commun et une gestion harmonisée des
ressources d’une part, et aux outils de collaboration et de communication mis à
disposition d’autre part, ce type de dispositif de formation favorise l’harmonisation
des pratiques et le partage des connaissances.

La mise en place d’un dispositif de formation à distance permettrait à notre groupe


de s’adresser à un public dispersé et plus important en nombre, faciliterait une
individualisation de la formation et inciterait davantage chacun à devenir acteur de sa
formation. Un tel dispositif s’inscrit dans une double perspective de qualité et
d’efficacité, qui ne peut être que profitable à notre groupe.

Evaluation de Jean-François Maynier : Très bon travail, bien argumenté et bien


construit. Les caractéristiques du dispositif de FOAD sont bien mises en valeur.

Anne-Charlotte Chaput 4