Vous êtes sur la page 1sur 152

05

D10

plAN A / MAP A

e GENEVA
ièr FRANCE
o nt
Fr er
o rd
B

S UI S S E
SW I TZ ERLAN D A40

A4
0
33
km
A41 N

Paris 10 km A4
10

A40
(520 km)
1 1
IBC
M MPC
1
H
6
A 9
B C

1 7 8

D E

2 3
CH
AM

4
5
Y
ANNEC
1
A4

Aix Les Bains

Lyon
St Exupéry 30
(81 km) A4

Chambéry
LA
13

3
A4
ANNECY
patinage artistique Ski de fond
1 Figure Skating 7 Cross Country Skiing

Combiné nordique
piste courte Nordic Combined
Short Track
S U I SSE
S W I TZ ERLAN D patinage de vitesse
Saut à ski
e

8 Ski Jumping
2
Frontièr

Speed Skating
Border

Combiné nordique
Nordic Combined
Curling
3 Curling

Ski acrobatique - Sauts 1 village olympique d’Annecy


4 Freestyle - Aerials A Annecy Olympic Village

Martigny Ski acrobatique - Bosses 1 Centre des médias d’Annecy


Freestyle - Moguls B IBC Main Media Centre
(40 km) MPC
Surf des neiges - halfpipe village des médias
5 Snowboard - Halfpipe
m C
M Media Village

Surf des neiges - Cross Théâtre des cérémonies


Snowboard - Cross D Ceremonies Theatre

10 km Surf des neiges


Slalom géant parallèle Cérémonie des médailles
1
Snowboard - Giant Slalom à Annecy
Annecy Medal Ceremony
Ski acrobatique - Ski cross
Freestyle Ski Cross
zone principale d’hôtels
E Main Hotel Area
H
11 Biathlon
H G 6 Biathlon

F 12

10
CHAMONIX MONT-BLANC
1 2 1 2
IBC 1 hockey sur glace 2 village olympique
MPC 9 Ice Hockey F de Chamonix
Chamonix Olympic Village
2 2 2
4 810 m
1 Ski Alpin
MO
NIX MONT-BLANC
10 Alpine Skiing
2 Centre des médias
G IBC Chamonix
MPC Chamonix Media Centre
2 hockey sur glace
11 Ice Hockey

2 Cérémonie des médailles


Milan 2 Ski Alpin H à Chamonix
Milano 12 Alpine Skiing Chamonix Medal Ceremony
(210 km)

I TALI E LA PLAGNE
ITALY Bobsleigh Skeleton luge
13 Bobsleigh Skeleton Luge

Aéroport de Genève Aéroport de lyon - Saint Exupéry


Geneva Airport Lyon - Saint Exupéry Airport

Réseau routier olympique


autoroutes Site de compétition
Olympic route network 0 Competition venues
motorways

Réseau routier olympique


routes principales Scène olympique
Olympic route network Olympic Live Site
main roads

Autoroute tunnel
Motorway tunnel Autoroutes
A PLAGNE Motorways

Gare principale
Main rail station
Réseau des routes
principales
Réseau ferré principal Main road network
Mainline rail

Train des jeux Réseau ferré secondaire


Games train Secondary line rail
Dr. Jacques Rogge
Président, Comité international olympique
Château de Vidy
CH - 1007 Lausanne
Suisse

Décembre 2010

Monsieur le Président du Comité International Olympique,

Nous rêvons d’accueillir la famille olympique au pied du Mont-Blanc, ce mythique sommet, témoin
il y a près d’un siècle des premiers Jeux Olympiques d’hiver de l’histoire. Annecy et la France sont
prêtes à célébrer l’Olympisme, avec passion au cœur de la montagne de demain, pour offrir au monde
entier un spectacle inoubliable.

L’ambition d’Annecy et de la France d’organiser les XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver en 2018 fédère
toutes les forces de notre pays et suscite un grand élan populaire.
Dans un cadre naturel grandiose, Annecy et Chamonix offrent, à l’Olympisme, un écrin d’exception.
Dans ces deux villes, on aime le sport et on le pratique. Annecy, Chamonix c’est un retour aux sources
de l’Olympisme avec un concept simple, résolument humain et centré sur les athlètes et la famille
olympique : des Jeux au cœur des montagnes, des sites compacts, un cadre de vie convivial et
authentique.

Les Jeux à Annecy sont porteurs d’un message d’avenir adressé au monde entier : la montagne est
fragile et ses richesses doivent être protégées. Notre engagement quotidien, à tous les niveaux,
pour la protection de notre environnement, trouvera un nouvel écho avec les Jeux Olympiques
et Paralympiques d’hiver à Annecy en 2018. Nous soutenons avec force l’ambition du comité
de candidature d’ouvrir la voie vers la montagne du XXIe siècle. S’il est de taille, l’enjeu s’inscrit
parfaitement dans les politiques nationales et locales de développement déjà initiées. Nous
voulons profiter du formidable élan de changement qui accompagne les Jeux pour favoriser l’activité
des hommes en montagne tout en préservant la qualité de vie, les paysages et les ressources
naturelles.

La France a une longue tradition d’accueil des grandes compétitions sportives internationales. Mais
nous sommes convaincus qu’il faut poursuivre nos efforts afin de contribuer encore plus largement
au développement de la pratique du sport et à la diffusion de ses valeurs universelles au sein de
notre société, principalement auprès de la jeunesse.
Nous sommes tous engagés avec détermination pour la réussite de ce grand projet : l’Etat français,
la ville d’Annecy, la région Rhône-Alpes et le département de la Haute-Savoie. Le Comité national
olympique et sportif français est à l’origine de ce grand dessein qui a reçu le soutien des 94
fédérations sportives nationales et de leurs 15 millions de licenciés.

2 VOLUME 1 ANNECY 2018


Ensemble, nous additionnons nos compétences et nos atouts, nous plaçons notre amour du sport
et notre enthousiasme au service de la réussite de ce projet exceptionnel dont nous garantissons la
bonne organisation et le financement.
Ensemble, avec le soutien du monde économique, nous nous engageons à tout mettre en œuvre
pour offrir aux athlètes, à la famille olympique, aux médias et au public, des Jeux Olympiques et
Paralympiques d’hiver festifs, fraternels, responsables et porteurs d’une nouvelle ambition pour la
montagne du XXIe siècle.

Tous les acteurs publics et privés, en étroite collaboration avec le Comité National Olympique
et Sportif Français, ont œuvré sans relâche afin de proposer un plan de transport adapté, des
hébergements confortables et proches des sites de compétition, ainsi que toutes les conditions
propices à la performance des athlètes. Les infrastructures nécessaires sont en grande majorité
déjà existantes et les Jeux, facteur d’accélération, laisseront de nouveaux aménagements qui
favoriseront le développement durable de notre territoire.
Accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver en 2018 permettra de doter Annecy et sa
région des équipements nécessaires pour devenir un pôle d’excellence au service de l’entraînement
et de la formation des athlètes des cinq continents.

Mais l’héritage attendu sera beaucoup plus vaste et marquera un véritable changement qui se
concrétisera par le développement de la pratique des sports de pleine nature, la dynamisation de
l’industrie du loisir et une nouvelle forme d’interaction avec la jeunesse.
Au nom de l’Etat français, de la ville d’Annecy, du Comité national olympique et sportif français,
de la région rhône-Alpes, du département de Haute-Savoie nous réaffirmons notre ambition
d’accueillir les Jeux en 2018, notre volonté de promouvoir l’Olympisme et ses valeurs. Nous aurons
à cœur d’honorer, dans le respect de la charte olympique, les engagements pris auprès du Comité
International Olympique et du Comité International Paralympique.
Ces Jeux offriront une magnifique vitrine pour la promotion de tous les sports olympiques et pour
les valeurs portées par le Comité International Olympique : le respect, l’amitié, l’excellence et la
solidarité.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de notre haute considération.

NICOLAS SARKOzy JEAN-LUC RIGAUT DENIS MASSEGLIA CHRISTIAN MONTEIL JEAN-JACK QUEyRANNE
Président Maire de la ville Président Président Député
de la République d’Annecy du Comité national du Conseil général Président
olympique et de la Haute-Savoie du Conseil régional
sportif français Rhône-Alpes

VOLUME 1 ANNECY 2018 3


Dr. Jacques Rogge
Président, Comité international olympique
Château de Vidy
CH - 1007 Lausanne
Suisse

December 2010

Mister President,

It is our dream to host the Olympic Family at the foot of Mont-Blanc, the mythical peak which
witnessed the first ever Olympic Winter Games in 1924. Now, Annecy and France stand ready to
celebrate with passion the magic of Olympism, in the heart of the mountains of tomorrow, fulfilling
our desire to offer the greatest show on earth.
The ambition of Annecy – and of France – to host the XXIII Olympic and Paralympic Winter Games
has united the will our nation and inspired enormous popular enthusiasm.

Set in a stunning natural environment, Annecy and Chamonix offer an exceptional showcase for
the Games. These are communities where people love sport – and take part in it every day. Annecy
and Chamonix promise a return to the very roots of Olympism with a simple, human concept that is
centred on athletes and members of the Olympic and Paralympic Families. Our proposal is for Games
at the heart of the mountains, with a compact venue plan and an ethos that is both convivial and
authentic.

The Annecy Games will deliver a message for the future, aimed at the whole world: that the
mountains are delicate and their treasures need to be protected. Our daily commitment, at all levels,
to the protection of the environment in which we live, will find a new resonance with the Olympic
and Paralympic Winter Games. We strongly support the Bid Committee’s vision for creating a new
blueprint for the mountains of the 21st century. This major challenge is fully aligned with existing
national and regional development strategies. We want to harness the immense power for change
created by the Olympic and Paralympic Games to foster economic activity in the mountains, while
maintaining the local quality of life and preserving the countryside and natural resources for the
future.

France has a long tradition of hosting major sports events. But we are convinced that we must
continue in our efforts, and to play an even greater role in encouraging sports participation and
spreading the universal values of sport throughout society, especially among young people.
All of us – the City of Annecy, the French Government, the Rhône-Alpes Region and the Département
of Haute-Savoie – are determined to make this major project a success. The vision for our bid came
from the French National Olympic and Sporting Committee and has received the backing of the 94
national sporting federations and their 15 million members.

4 VOLUME 1 ANNECY 2018


Together, we will pool our skills, and demonstrate, through our love of sport and our enthusiasm, that
we want to make a success of this amazing project – a project which we can guarantee will be well-
organised and well-financed.
Together, we commit to doing everything in our power to offer the athletes, spectators and every
member of the Olympic and Paralympic Family festive, fraternal and responsible Olympic and
Paralympic Games. And Games that will usher in a new vision for the mountains of the 21st century.

Every public and private agency involved in the Annecy 2018 bid has worked in close collaboration
with the French National Olympic Committee to produce plans that will deliver the highest standards
in every area of Games operations, creating the perfect conditions for athletes to train and compete.
The vast majority of the infrastructure is already in place, and the Games will act as a catalyst
for the region’s sustainable development, with a legacy of new facilities in line with existing city
masterplans.

Hosting the Olympic and Paralympic Winter Games in 2018 will enable us to equip Annecy and its
region to become an international centre of excellence for the training and education of athletes
from around the world.
And the legacy of the Games will go much further, bringing real change in areas such as outdoor
sports participation, the growth of the regional recreation sector – and in establishing a new way of
connecting with young people.
On behalf of the French Government, the French National Olympic and Sporting Committee, the
rhône-Alpes region, the département of Haute-Savoie, and the City of Annecy, we reaffirm our
ambition to host the Games in 2018 and our willingness to promote the Olympic Movement and
its values. We will solemnly undertake our responsibility under the Olympic Charter to honour our
commitments to the International Olympic Committee and the International Paralympic Committee.
These Games will provide a magnificent showcase for the promotion of all Olympic sports and the
values held by the International Olympic Committee: respect, friendship, excellence and solidarity.

yours faithfully,

NICOLAS SARKOzy JEAN-LUC RIGAUT DENIS MASSEGLIA CHRISTIAN MONTEIL JEAN-JACK QUEyRANNE
President Mayor of Annecy Chairman of the French President of Deputy
of the French Republic National Olympic and the General Council President of the
Sporting Committee of Haute-Savoie Rhône-Alpes Regional Council

VOLUME 1 ANNECY 2018 5


« Présenter un dossier de candidature pour les Jeux Olympiques est un honneur rare et précieux
dans la vie d’un homme. C’est porter des valeurs et des convictions à l’appréciation de ceux qui en
sont les garants.
Pour nous, membres du Comité International Olympique, c’est s’adresser à nos pairs, convaincus
que le projet que nous soutenons est en tous points conforme à nos critères d’excellence.
Ce dossier de candidature d’Annecy 2018, nous vous le présentons avec l’humilité du montagnard qui
s’attaque aux faces glacées du Mont-Blanc et la conviction du sportif qui a mis dans sa préparation
toute son envie et son énergie à pourchasser le détail.
Nous croyons dans cette candidature car ce territoire de Haute-Savoie semble avoir été fait pour
accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver. Par ses paysages, ses traditions, son amour
du sport et des champions, son savoir-faire en matière d’accueil ou d’organisation sportive, il porte
tous les gages de perfection et d’humanité que nous affectionnons. Le pari d’Annecy, c’est de mêler
avec la même conviction joie de vivre et technicité, jeunesse et expérience.
La compacité optimale des sites, concentrés autour de deux pôles d’exception - Annecy et Chamonix
Mont-Blanc - auxquels s’ajoute, pour des raisons de rationalité budgétaire, la piste de bobsleigh
de la Plagne, garantissent l’efficacité du dispositif olympique et des épreuves olympiques et
paralympiques de très haut niveau.
Cette candidature, façonnée et portée par les champions qui ont écrit l’histoire des sports d’hiver
en France, soutenue par toutes les forces vives de la France, est tournée vers l’avenir. Elle s’attache
à défendre les valeurs qui offrent au sport l’opportunité de participer à la construction d’un monde
harmonieux et sincère.
C’est pour toutes ces raisons, nous appelons de tous nos vœux aux éminents membres du
Comité International Olympique d’accorder à Annecy l’organisation des XXIIIes Jeux Olympiques et
Paralympiques d’hiver en 2018.»

6 VOLUME 1 ANNECY 2018


“The opportunity to present a Candidature File for an Olympic Games is a rare and precious honour in
the life of a human being. It requires one to seek moral investment in a set of values and beliefs.
For us, as members of the International Olympic Committee (IOC), this is also an opportunity to address
our friends and peers. And we do so in the belief that the project we are supporting conforms, in every
respect, to the highest standards of excellence.
We present the Annecy 2018 Candidature File with the humility of a mountaineer attacking the icy
face of Mont-Blanc – and with the belief of an athlete who has put all of his effort and desire into the
pursuit of perfection.
We believe in this bid because the Haute-Savoie region seems almost to have been created to host
the Olympic and Paralympic Winter Games. Through its landscapes, its traditions, its love of sport and
champions, and its expertise in hosting sports events, this region offers all of our cherished markers
of quality and humanity. Annecy’s strategy is to bring together technical excellence and ‘joie de vivre’;
youth and experience.
The optimal compactness of our venues, organised within two exceptional hubs – Annecy and Chamonix
Mont-Blanc – with the addition, for reasons of budgetary economy, of the Sliding Centre at la Plagne,
will guarantee the effectiveness of Games operations and will also deliver outstanding Olympic and
Paralympic competitions.
This bid, which has been shaped and driven by France’s greatest winter sports champions, urged on by
the collective will of an entire nation, is a bid that looks towards the future. It seeks to defend those
values that allow sport to play a role in the development of a pure and peaceful world.
For all these reasons, we call with all our hearts on the eminent members of the International Olympic
Committee to accord Annecy the privilege of hosting the XXIII Olympic and Paralympic Winter Games
in 2018.”

JEAN-CLAUDE KILLy GUy DRUT


Membre du CIO Membre du CIO
IOC Member IOC Member

VOLUME 1 ANNECY 2018 7


8 VOLUME 1 ANNECY 2018
« Nous avons grandi au cœur d’un territoire dominé par le Mont-Blanc où
les sports d’hiver font partie du patrimoine. Grâce à eux, nous avons forgé
nos existences de sportifs et nos vies d’hommes et de femmes.
Ils nous ont permis de découvrir la puissance des valeurs de l’Olympisme.
Aujourd’hui, nous rêvons qu’Annecy et la Haute-Savoie se plongent
passionnément dans l’organisation des Jeux Olympiques de 2018.
Ensemble, grâce au sport, nous tracerons la voie à un univers montagnard
où l’homme et la nature se mêleront pour un avenir radieux. 
Ces Jeux, nous les désirons humains et chaleureux. Marqués par la force
de notre terroir et de nos traditions mais totalement dédiés à la jeunesse
du monde entier.
Fidèles à cet environnement grandiose et sauvage mais résolument tournés
vers la performance et l’excellence qui sont la marque de l’Olympisme.

Bienvenue chez nous ! Bienvenue chez vous ! »

“We have been raised in a region dominated by Mont-Blanc, where winter


sports form an integral part of the culture. Winter sports have helped us forge
our identity as athletes – and our lives as men and women. And through winter
sports, we have experienced the power of the Olympic and Paralympic Values.
Now it is our dream to see Annecy and Haute-Savoie harness all of this winter
sport passion towards organising the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games.
United by sport, we will work together to carve out a path towards the mountains
of the future, where Man and Nature will live together in harmony.
We want our Games to be warm and human – shaped by the strength of our
region and our traditions, and totally dedicated to the youth of the whole world.
These Games will be loyal to our region’s wild and spectacular environment.
But they will also be resolutely focussed on the qualities of performance and
excellence that are the hallmark of Olympism.

Welcome to our home! Welcome to your home!”

Edgar Grospiron Perrine Pelen Gwendal Peizerat Florence Masnada



Champion Olympique Médaillée Olympique Champion Olympique Médaillée Olympique
de Ski de bosses, 1992 en Géant et en Slalom, en Danse sur glace, 2002 en Combiné, 1992
1980, 1984 et en Descente, 1998

Olympic Moguls Olympic medallist, Olympic Ice dancing Olympic medallist,


champion, 1992 Giant and Slalom, champion, 2002 Combined, 1992,
1980, 1984 and Downhill, 1998

Sandrine Bailly Antoine DEnEriaz Jean-Pierre Vidal Denis Barbet



Médaillée Olympique Champion Olympique Champion Olympique Champion Paralympique
en Biathlon, 2006, 2010 en Descente, 2006 en Slalom, 2002 en Slalom, 2002

Olympic medallist, Olympic champion, Olympic champion, Paralympic champion,


Biathlon, 2006, 2010 Downhill, 2006 Slalom, 2002 Slalom, 2002

VOLUME 1 ANNECY 2018 9


PREFACE

0 2000 km

10 VOLUME 1 ANNECY 2018


PREFACE

Helsinki
Oslo Stockholm

SUÈDE

Copenhagen Moscou

1 000k Berlin
UNITED KINGDOM m
POLAND
London NL

BE GERMANY

CZECH
500km REPUBLIC
Paris Munich Vienne
Zurich

Annecy SW
AUSTRIA
HUNGARY

ITALY

Rome

Madrid
SPAIN
Athènes

Algiers

Tel Aviv VOLUME 1 ANNECY 2018 11

Le Caire
12 VOLUME 1 ANNECY 2018
« Je ne crois pas avoir jamais vu la nature si belle, si resplendissante.
Le soir, vers six heures, il y a ici un effet de lumière, répandu sur un espace
immense, d’une beauté profondément émouvante. »

“I do not believe I have ever seen nature so beautiful, so resplendent.


In the amoving beauty.”
Gabriel Fauré
Compositeur / Composer

1 2 3
Vision, hEritage Concept gEnEral Structure
et communication des Jeux Olympiques et climat politiques
Vision, legacy Overall concept et Economiques
and communication of the Olympic Games Political and economic
p. 14 p. 26 climate and structure
p. 38

4 5 6
Aspects juridiques Immigration Environnement
Legal aspects et formalitEs et mEtEorologie
p. 56 douaniEres Environment
Customs and and meteorology
immigration p. 78
formalities
p. 68

7 8
FINANCES MARKETING
FINANCE MARKETING
p. 106 p. 128

VOLUME 1 ANNECY 2018 13


1
VISION, HERITAGE,
COMMUNICATION
VISION, LEGACY,
COMMUNICATION
1 VISION, HERITAGE ET COMMUNICATION

« L’Olympisme transcende le sport, il dépasse le cadre du terrain de jeu, il est source d’inspiration
pour la jeunesse du monde, il est avant tout principe d’équilibre entre le corps et l’esprit. »

Jean-Claude Killy

VISION

1.1 Motivation principale et vision


Annecy et la Haute-Savoie forment un authentique territoire de montagne, guidé, façonné et inspiré
par l’Olympisme. En s’appuyant sur la richesse de ce patrimoine et la puissance de l’événement olympique,
Annecy 2018 souhaite contribuer à la croissance durable des sports d’hiver, à la pérennité de l’économie locale et
au rayonnement du Mouvement olympique et des valeurs qu’il porte.

Des Jeux d’hiver au cœur de la montagne.


Située entre les neiges éternelles du Mont-Blanc et les rives du lac réputé le plus pur d’Europe, Annecy révèle
les atouts et la magie de la montagne, qui en font une destination très prisée des touristes français et étrangers
depuis plus d’un siècle.
Cet écrin exceptionnel donnera aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 une saveur particulière
fidèle à leur esprit originel et à leur nature universelle. Les Jeux à Annecy seront une formidable occasion de
partager avec le monde entier la passion de la pratique du sport en montagne.

Des Jeux d’hiver à dimension humaine


Annecy 2018 propose des Jeux à taille humaine entièrement intégrés au territoire alpin et à la communauté
montagnarde. Ces Jeux seront conçus autour de deux pôles compacts, Annecy et Chamonix Mont-Blanc, combinant
chacun des épreuves de neige et de glace, ainsi que des activités culturelles et festives. Annecy 2018 ouvrira le
cœur de ses villes de montagne à la fête olympique, favorisant ainsi la rencontre et le partage.
Annecy 2018 offrira aux athlètes, aux médias, aux partenaires et à chaque membre de la famille olympique une
expérience authentique, mêlant des conditions de séjour optimales et un accueil chaleureux. Quant aux specta-
teurs, aux téléspectateurs et à tous les Savoyards, ils participeront à la célébration olympique dans un décor
majestueux et vivront leur passion des sports d’hiver.

Inventer la montagne du XXIe siècle


Les premiers Jeux Olympiques d’hiver, organisés à Chamonix en 1924, ont été le point de départ d’un formidable
développement des sports d’hiver dans les Alpes françaises. Ils ont inspiré un modèle qui a contribué à faire de ce
territoire l’une des premières destinations touristiques au monde.
Pour le demeurer, le tourisme, si vital pour l’économie locale doit radicalement évoluer afin d’assurer sa pérennité.
Alors que le changement climatique menace l’avenir de nos montagnes, nous devons répondre à deux enjeux
majeurs : prendre en compte l’évolution des attentes et des pratiques touristiques et sportives tout en limitant
notre empreinte sur l’environnement. Pour cela, notre logique de développement doit être revue afin de proposer
aux générations futures un nouveau modèle qui concilie progrès et préservation de notre patrimoine naturel.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques sont une source d’inspiration, un formidable catalyseur des énergies
et un puissant levier de changement. La motivation d’Annecy 2018, en accueillant les Jeux d’hiver, est d’accélérer
la mutation de notre territoire et de dessiner une nouvelle manière de vivre la montagne.

16 VOLUME 1 ANNECY 2018


VISION, legacy and communication 1

“Olympism transcends sport, it rises above the playing field, is a source of inspiration for the
world’s youth and, above all, offers an illustration of mind and body united.”

Jean-Claude Killy.

VISION

1.1 Main Motivation and Vision


The Annecy 2018 bid is shaped by tradition and inspired by athletes and Olympism. Its goal is to reunite the rich
Alpine heritage of the Haute-Savoie region with the power of the Olympic and Paralympic Games – to deliver
a spectacular celebration of the mountains and, at the same time, help to secure their future for the next
generation.
Annecy is determined to use its past achievements and its present expertise to deliver a new blueprint for the
future, which will help the sustainable growth of winter sports and the Olympic and Paralympic Movements.

Games at the heart of the mountains


Annecy is at the heart of the authentic mountain region of Haute-Savoie. Located in the shadow of the eternal
snows of Mont Blanc and on the shores of one of the purest lakes in Europe, the city and surrounding area are
blessed with all the assets, attractions and mountain magic that have drawn millions of international visitors for
more than a century.
An Annecy 2018 Olympic and Paralympic Winter Games will harness the enormous natural beauty and the rich
mountain heritage of Haute-Savoie to deliver exceptional Games; Games in touch with the original spirit and the
special character of the Winter programme, which will create a fantastic platform for sharing the winter sports
culture with the world.

Games on a human scale


The Annecy 2018 Games will be fully integrated with the local mountain communities and landscape. The Games
will be intimate, friendly and accessible, with a compact design based on two iconic sites: the historic city of
Annecy and the Chamonix-Mont Blanc resort. Both hubs will offer a mix of snow, ice and cultural events, maximi-
sing the opportunities for visitors to make new discoveries and connections.
Annecy 2018 will give athletes, officials, commercial partners, the media and every member of the Olympic Family
an authentic experience, with the unique atmosphere that comes from short journey times and genuine Alpine
hospitality. Spectators and television viewers, and indeed all Savoyards, will enjoy a spectacular celebration, in
stunning locations. At the same time, our Games will consider and protect the finite resources that every Olympic
Winter Games must cherish and preserve for the future.

A blueprint for the mountains of the 21st Century


Our region has been guided and shaped by Olympism. The 1924 Olympic Games in Chamonix provided the first
foundation stone of a fantastic development movement in winter sport, in the French Alps, now one of the leading
winter tourist destinations in the world. More importantly, its status as the first Winter Games provided the
blueprint for subsequent events, and the template from which to grow.
Almost 100 years later, winter sports and the Games have grown and evolved beyond the imagination of those
involved a century ago. Winter sport has got bigger and bigger – while our mountains, and their snow and ice,
have become more precious, and our understanding of our shared responsibility to protect them has also grown.
Now, we need to evolve a new vision – one that also delivers sustainable, economic growth. For this to happen,
there needs to be a radical change in the way we think about development, so that we can build a model for future
generations that reconciles progress with the conservation of our natural heritage.

The Olympic and Paralympic Games are a source of inspiration, a fantastic catalyst for energies everywhere and
a powerful driver of change. By hosting the greatest winter sport event in the world, Annecy wants to accelerate
its move towards sustainable, year-round tourism and, more broadly speaking, to lay new foundations for the
relationship between Man and mountain.

VOLUME 1 ANNECY 2018 17


1 VISION, HERITAGE ET COMMUNICATION

1.2 Les Jeux dans les projets de planification à long terme


Annecy 2018 souhaite s’appuyer sur l’événement olympique pour promouvoir un nouveau modèle d’aménagement
de la montagne et accélérer la transition vers un tourisme durable. Cette volonté s’inscrit parfaitement dans
la stratégie voulue par l’Etat français et les autorités publiques locales.

Accompagner l’aménagement durable du territoire


Le Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT) a approuvé en 2006 le Livre
blanc des Alpes du Nord qui constitue la référence stratégique de l’Etat français pour la définition et la mise en
œuvre de ses politiques sur ce territoire. Sur la base du diagnostic et des orientations de ce Livre blanc, l’Etat
a élaboré un projet de Directive territoriale d’aménagement (DTA) des Alpes du Nord qui se veut être le cadre
de référence de l’ensemble des politiques publiques en application de la loi Grenelle II.

La DTA des Alpes du Nord s’organise autour de quatre grandes orientations dont la mise en œuvre sera accélérée
par l’organisation des Jeux :
- structurer le territoire multipolaire des Alpes du Nord autour du sillon alpin et des vallées ;
- préserver et valoriser les espaces naturels et ruraux et les ressources ;
- promouvoir un tourisme respectueux de l’environnement ;
- garantir un système de transport durable dans les Alpes du Nord.

Assurer la pérennité du tourisme alpin


D’autres documents de planification stratégique encadrent le développement du territoire : la stratégie régionale
de la montagne, les orientations régionales en matière de territoire (mises en œuvre par la Région Rhône-Alpes)
et le Plan marketing des Pays de Savoie (mis en œuvre par les départements de Savoie et de Haute-Savoie).
Tous s’accordent sur un même diagnostic : l’accroissement du décalage entre les évolutions socioculturelles
des clientèles et l’offre touristique proposée.

La pérennité du tourisme nord-alpin repose sur la capacité des acteurs touristiques locaux à répondre aux
nouvelles attentes tout en inscrivant son développement dans une véritable logique durable et une haute exigence
sociale. Cela implique de :
- restructurer les stations alpines et renforcer leur accessibilité, tout en préservant les paysages, les espaces
agricoles et les ressources naturelles ;
- professionnaliser les acteurs locaux, notamment pour l’accueil de clientèles étrangères ;
- diversifier l’offre pour répondre aux nouvelles pratiques sportives, notamment des jeunes.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 accéléreront cette mutation. Ils constitueront un creuset
d’innovation permettant de définir un nouveau modèle d’organisation de l’économie du tourisme et des loisirs
en montagne qui fondera la montagne du XXIe siècle.

HERITAGE

1.3 Les avantages de la candidature pour la ville et le territoire


Que ce soit en matière de développement économique, de formation ou d’évolution du territoire vers un modèle
de développement plus durable, les bénéfices de la candidature sont d’ores et déjà tangibles.

Les éco-stations : un modèle pour la station du XXIe siècle


Lancé en 2010 à l’initiative d’Annecy 2018, « Eco-station » est un programme de recherche européen Interreg
IVA qui associe des instituts universitaires, des bureaux d’études, des associations, des autorités politiques
et des champions. Les axes d’études concernent le développement urbain et architectural des stations de ski,
l’éco-mobilité, la gestion des ressources naturelles (notamment l’eau) et paysagères, ainsi que le développement
de nouvelles pratiques touristiques et sportives.
Son objectif est d’élaborer un référentiel commun de « station à empreinte écologique positive » qui puisse être
mesurable, opérationnel et reproductible. Ce référentiel permettra de promouvoir un tourisme durable et, à terme,
de parvenir à une labellisation de l’ensemble des sites touristiques alpins. Quatre stations tests (deux en France
et deux en Suisse) commenceront à mettre en œuvre ce programme dès le début de l’année 2011.
La dynamique insufflée par la candidature contribue à la diffusion du modèle d’éco-station dans de nombreux
sites de sports d’hiver.

18 VOLUME 1 ANNECY 2018


VISION, legacy and communication 1

1.2 The Games as part of the Long-Term Planning Perspective


Annecy 2018 is determined to use the Olympic and Paralympic Winter Games as a platform for promoting a new
model for the sustainable development of the mountains. This ambition is fully aligned with French government
strategy at all levels.

Supporting the region’s sustainable development


In 2006 the Regional Interministerial Development and Competitiveness Committee approved the Northern
Alps White Paper – the national Government’s steering document for defining and implementing policy in this
region. On the basis of the paper’s recommendations, the Government has carried out the Northern Alps Regional
Development Directive project which is aimed at providing a framework for all public policy in the implementation
of the Grenelle II law.

The Regional Development Directive is based on four key principles, whose implementation will be accelerated by
hosting the 2018 Games. They are:
- structuring the multi-hub Northern Alps region around the Alpine valleys;
- preserving and promoting natural spaces, rural areas and resources;
- promoting environmentally-responsible tourism; and
- guaranteeing a sustainable transport system in the Northern Alps.

Securing the future of Alpine tourism


In addition to the Regional Development Directive, two further strategic planning documents set out guidelines for
the region’s development: the regional guidelines introduced by the Rhone-Alpes Regional Government and the
Savoie Area Marketing Plan. Both operate from the same conclusion: that tourism in the Northern Alps must step
up to the challenge of closing the gap between its existing offer and new socio-cultural trends.

For the local tourism industry to enjoy a lasting future, it must be able to respond to the new expectations of
customers, all the while charting out its development along a truly sustainable and socially-responsible course.
This will mean:
- restructuring Alpine resorts and enhancing their accessibility at the same time as protecting the landscapes,
farmland and natural resources;
- training local tourism workers to high professional standards particularly with respect to welcoming overseas
guests; and
- diversifying the local tourism offer to include new sports activities, especially youth sports.

Hosting the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games will act as a catalyst for raising awareness of this essential
development among local tourism stakeholders. The Games will be a melting-pot of innovation, a testing ground
for a new way of managing the tourism economy and mountain pursuits, which will shape the mountains of the
21st Century.

LEGACY

1.3 The Benefits of the Bid for the City and Territory
The benefits of the Annecy 2018 bid can already be felt across areas including economic development, profes-
sional training and the move towards sustainable development.

Eco-resorts: a model for the resort of the 21st Century


Launched in 2010 on the initiative of Annecy 2018, the “Eco-resort” is a European Interreg IVA research programme
involving universities, research agencies, ski associations, political bodies and athletes. The main research areas
include the urban and architectural development of ski resorts, eco-mobility, the management of countryside and
natural resources (especially water), and the development of new sports and tourism activities.
The aim of the project is to establish common guidelines for a “positive ecological footprint resort” the performance
of which can be measurable, operational and reproducible – to promote sustainable tourism and to set in motion
a process of certifying every tourist site in the Alps. Four pilot resorts (two in France and two in Switzerland) will
start to implement the plan from early 2011. The Annecy 2018 bid will bring momentum to the process of rolling
out the eco-resort model across numerous winter sports resorts.

VOLUME 1 ANNECY 2018 19


1 VISION, HERITAGE ET COMMUNICATION

Station emblématique du territoire, Chamonix sera la vitrine de l’ensemble des innovations définissant la
montagne du XXIe siècle. Là encore, la candidature crée une dynamique collective autour de plusieurs démarches
stratégiques, notamment le plan de déplacements urbains (loi Loti du 31/12/1982) et le plan climat énergie (loi du
3/8/2009 et du 12/7/2010) destinés à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et à réduire la vulnérabilité du
territoire face à l’évolution du climat. La candidature a initié des réflexions sur la protection des espaces naturels
qui font la richesse du territoire olympique. A l’initiative des autorités publiques locales, des études ont d’ores
et déjà été lancées afin de définir les mesures à mettre en œuvre pour protéger et valoriser ces espaces.

Une candidature qui stimule le développement


La candidature permet de révéler le potentiel d’Annecy pour l’accueil des congrès et des événements inter-
nationaux et d’accélérer les décisions quant à la construction des infrastructures nécessaires. Elle a permis de
dynamiser l’élaboration d’un plan d’urbanisation d’une partie de l’agglomération répondant au besoin crucial de
logements, notamment de logements sociaux.
Annecy 2018 constitue une formidable vitrine favorisant l’émergence du réseau d’entreprises « Outdoor Sport
Valley », spécialisé dans le sport et les loisirs. Ce réseau a généré le développement de partenariats avec les
industriels du monde entier et a favorisé le démarrage, prévu en 2011, de trois nouvelles formations
universitaires.
La candidature met également en lumière le potentiel de la filière bois qui sera largement mobilisée pour
la construction des équipements olympiques permettant la création d’emplois pérennes.

1.4 L’héritage des Jeux par rapport aux objectifs à long terme de la ville
L’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver à Annecy offrira des retombées considérables en termes
de développement, de mobilité, de solidarité et de protection des ressources naturelles.

Le développement du modèle de la station du XXIe siècle


L’héritage principal des Jeux sera la transition du tourisme vers un modèle à la fois plus respectueux de l’environ-
nement et plus en phase avec les attentes des clientèles. Le modèle d’éco-station, première station à empreinte
écologique positive, sera progressivement appliqué à l’ensemble des sites touristiques du territoire, assurant
ainsi la transition vers un tourisme durable.

Le renforcement de l’accessibilité du territoire


L’organisation des Jeux permettra d’améliorer les infrastructures de transport public, en particulier le réseau
ferroviaire, avec le doublement partiel de la voie ferrée entre Annecy et Chamonix et la modernisation de la liaison
entre Chambéry, Aix-les-Bains et Annecy. Ces améliorations constitueront un héritage important pour la population
locale ainsi que pour les touristes qui pourront utiliser les transports publics pour accéder aux stations de sports
d’hiver. Durant les Jeux, 100 % des spectateurs seront acheminés en transport public sur les sites de compétition
grâce à un plan de transport multimodal. Cette expérience à grande échelle constituera également une incitation
forte au changement : elle développera des pratiques de mobilité vers les sites touristiques plus respectueuses
de l’environnement.

Le renforcement des solidarités


L’organisation des Jeux se traduira par la construction de plus de 1 300 logements supplémentaires dont 60 %
à vocation sociale. Elle accélérera le développement de filières économiques traditionnelles offrant des
opportunités d’emploi nouvelles pour l’insertion professionnelle des populations marginalisées.

L’instauration d’une gouvernance de la ressource en eau


L’accès à l’eau potable est l’un des grands défis de l’humanité pour le XXIe siècle. Les Alpes constituent le réservoir de
l’Europe : elles assurent l’approvisionnement en eau de la moitié de sa population. Ces ressources sont aujourd’hui
confrontées à une multitude de pressions (production énergétique, consommation industrielle, consommation
domestique, production de neige de culture) dont l’impact global n’est pas appréhendé. L’organisation des Jeux
permettra d’accélérer la prise de conscience de l’enjeu vital de l’eau. Elle permettra également :
- de faire de l’eau l’un des principaux indicateurs du caractère durable du développement de la montagne
dans le cadre de la définition des éco-stations (empreinte H2O) ;
- d’analyser de manière dynamique et continue les volumes disponibles, de coordonner les prélèvements
et d’assurer durablement l’équilibre global de la ressource.

L’organisation des Jeux permettra enfin, grâce au partenariat mis en œuvre avec la fondation « Eau, Neige et Glace »,
d’aider les scientifiques à accroître les connaissances sur cette ressource vitale et de renforcer, avec les
organisations non gouvernementales (ONG) et les sportifs, les actions de sensibilisation menées notamment
auprès de la jeunesse.

20 VOLUME 1 ANNECY 2018


VISION, legacy and communication 1

As a symbolic resort for the territory, Chamonix will be the showcase for all of the innovations that will define
the mountains of the 21st century. Again, the bid has given collective impetus to a series of strategic processes,
in particular an Urban Travel Plan and an Energy Climate Plan aimed at lowering greenhouse gas emissions and
reducing the region’s vulnerability in the face of climate change. The bid has also accelerated efforts to have these
areas classified as protected zones.

A bid that boosts regional development


The bid has made it possible to position Annecy as a global convention and major events city, and to accelerate
decision-making regarding the construction of the necessary infrastructures. The bid has also advanced the urban
planning process for a part of the metropolitan area, in response to a significant demand for housing and, in
particular, social housing.
The bid is a fantastic showcase, promoting the development of the “Outdoor Sport Valley” a specialist local
business network for the sports and recreation sector. This network has gone on to establish new partnerships
with international industrialists and helped secure the creation of three new university training programmes
expected to begin in 2011.
The bid has also highlighted the potential of the local timber industry, which will be boosted by the creation of
permanent jobs linked to the construction of Games facilities.

1.4 The Games Legacy and the City’s Long-Term Objectives


Hosting the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games will deliver significant benefits in terms of development,
mobility, social equality and the protection of natural resources.

Developing a model for the 21st Century resort


The main legacy of the Games will of course be the evolution of a vital sector of the regional economy – tourism –
towards a model that is both more respectful of the environment and more in step with the expectations of its
clients. The Eco-Resort model, which will deliver the “first positive footprint” resort, will be rolled-out across all
of the area’s tourist resorts, thereby ensuring progress towards sustainable tourism.

Improving the region’s accessibility


Hosting the Games will enable Annecy to speed up improvements and upgrades to its transport infrastructure,
in particular rail, through the partial doubling of the track between Annecy and Chamonix and the modernisation
of the Chambery / Aix les Bains / Annecy link. These improvements will benefit everyone in the local commu-
nity, as well as tourists, who will be able to use the new public transport to travel to resorts. During the Games,
100 per cent of spectators will travel to venues using public transport thanks to a multimodal transport plan.
This large-scale experience will also provide powerful inspiration for behaviour change, encouraging more
environmentally-responsible travel to tourist sites.

Greater social equality


Hosting the Games will also make it possible to build 1,300 more housing units, 60 per cent of which will be used
for social housing. The Games will act as a catalyst for the development of traditional local industries, offering
new job opportunities, and giving people from disadvantaged backgrounds access to employment.

Establishing water resource management in the Alps


Access to drinking water is one of the major challenges facing mankind in the 21st century. The Alps are Europe’s
water reservoir: half of Europe relies on its resources for water supply. Today these resources are under pressure
from a whole range of demands (energy production, industrial consumption, domestic consumption, production
of artificial snow), the overall impact of which is unknown. Hosting the Games will act as a catalyst for raising
awareness of this vital issue. It will also enable us:
- to make water one of the main indicators of the sustainable development of the mountains, with the introduction
of an “H20 footprint” concept as part of the Eco-resorts plan; and
- to promote new water resource management in the Alps, with a new systematic reconciliation programme making
it possible to coordinate withdrawals of water and to ensure the overall balance of the resource.

Finally, thanks to the partnership we’ve established with the “Water, Snow and Ice” foundation, the Games will
allow us to help scientists increase their knowledge in this vital field and, with the help of NGOs and athletes, to
strengthen efforts to raise awareness of the issue, especially among young people.

VOLUME 1 ANNECY 2018 21


1 VISION, HERITAGE ET COMMUNICATION

1.5 L’héritage des Jeux pour le sport


Notre territoire a été guidé et façonné par les Jeux. L’Olympisme lui a donné son caractère et sa vocation sportive.
L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 laissera au territoire un héritage durable
qui lui permettra de renforcer sa vocation sportive et de proposer une filière complète des sports de glisse et de
pleine nature.

Constituer un pôle d’excellence sportif


Combinées aux équipements déjà existants, les nouvelles infrastructures créées ou rénovées spécifiquement pour
les Jeux, telles que l’Anneau de vitesse d’Annecy, les tremplins de La Clusaz ou le stade de Slalom de Chamonix,
permettront de positionner la Haute-Savoie comme un pôle d’excellence international pour les sports de glisse
et de pleine nature.
Grâce aux Jeux, le territoire pourra accueillir des épreuves nationales et internationales dans l’ensemble des
disciplines olympiques et paralympiques d’hiver. La qualité de ces nouveaux équipements sera appréciée des
athlètes nationaux et internationaux qui viendront s’y préparer. En outre, ces équipements viendront compléter
les infrastructures déjà existantes utilisées dans le cadre des formations aux métiers du sport, en partenariat
avec les entreprises réunies autour de « Outdoor Sport Valley ».
Annecy et la Haute-Savoie deviendront ainsi un lieu d’accueil privilégié pour les sportifs du monde entier durant
leur carrière sportive mais aussi afin de préparer leur reconversion.

Assurer l’héritage du sport pour tous


L’élargissement de l’offre en matière de sport se traduira par une forte hausse de la pratique sportive sur
le territoire et une dynamisation des clubs sportifs. Pendant la phase de préparation des Jeux, les initiatives
éducatives et sportives permettront de sensibiliser les publics les plus jeunes et de faire découvrir les pratiques
sportives les moins connues.

1.6 Contributions au Mouvement olympique


Des Jeux authentiques proposant un modèle durable
Annecy 2018 souhaite participer au développement stratégique et durable des Jeux d’hiver aux côtés du Comité
International Olympique (CIO), du Comité International Paralympique (IPC), des Fédérations Internationales et de
l’ensemble de la famille olympique.

En proposant un modèle naturellement intégré à son environnement, Annecy 2018 souhaite démontrer que les
villes de montagne à taille humaine peuvent encore accéder au rêve olympique.
Pour cela, Annecy 2018 a élaboré son concept autour de trois initiatives clés visant à mettre en valeur les
caractéristiques des Jeux d’hiver :

Une expérience olympique plurielle


Le concept compact et intégré d’Annecy 2018 propose des Jeux au cœur des montagnes, avec des célébrations
au cœur même des villes et des aires de compétition au cœur des villages. Les deux pôles d’Annecy et de
Chamonix Mont-Blanc associeront sports de neige et de glace, ainsi que manifestations culturelles et festives.
Il en résultera une expérience variée et exceptionnelle pour les athlètes, les spectateurs et tous les membres
de la famille olympique.

Une nouvelle perspective pour les sports d’hiver


Le modèle d’éco-station proposé par Annecy 2018 et l’utilisation post olympique des équipements sportifs permet-
tront d’intégrer les plus hauts standards de développement durable et d’accessibilité dans la planification de futurs
événements.

Une nouvelle médiation entre les jeunes et l’événement olympique


Annecy 2018 souhaite contribuer à l’expansion des Jeux Olympiques auprès de la jeunesse du monde entier en
introduisant de nouvelles façons de communiquer sur l’événement. En coordination avec le CIO et dans le respect
des droits des radiodiffuseurs, Annecy 2018 créera « Olynk », le plus grand réseau social de diffusion d’images,
de clips vidéo et de messagerie autour des Jeux Olympiques. Olynk connectera les Jeux aux jeunes du monde
entier, en utilisant leur mode de communication et en leur fournissant la diversité, l’immédiateté et l’interactivité
qu’ils attendent des médias modernes. Le réseau offrira une expérience virtuelle des Jeux à 360°, qui les conduira
des coulisses des compétitions au cœur des célébrations.

22 VOLUME 1 ANNECY 2018


VISION, legacy and communication 1

1.5 The Games Legacy for Sport


Our region has been guided and shaped by the Games. Its character and sporting vocation come from Olympism.
Hosting the 2018 Olympic and Paralympic Games will give the region a lasting legacy, which will reinforce its
sporting identity and also provide it with a full winter and outdoor sports infrastructure.

Creating a centre of excellence for sport


Combined with existing facilities, the structures constructed or renovated for the Games, such as the Annecy
Speed Skating Oval, the Ski Jump boards at La Clusaz, and the Slalom Stadium in Chamonix, will make it possible
to position Haute-Savoie as an international centre of excellence for winter sports.
Hosting the 2018 Olympic and Paralympic Games will enable the region to stage national and international
competitions in every Olympic and Paralympic winter sport event. The size and quality of the Games facilities will
allow us to create residential training centres for national and international athletes. These centres will operate in
partnership with existing training and education providers as well as businesses belonging to the “Sport Outdoor
Valley” network.
Together they will constitute a major hub for athletes from across the world – a place from which they can grow
into athletes, experience their sporting careers and also prepare for life after retirement.

The Legacy for Sport for All


Extending the region’s sporting offer will inspire a big increase in sports participation and energise all the local
sports clubs. During the Games preparation phase, educational and sports initiatives will allow us to engage young
people and introduce them to lesser-known sports.

1.6 Contributions to the Olympic Movement


Authentic Games that offer more for less
Annecy 2018 will partner with the International Olympic Committee (IOC) and International Paralympic Committee
(IPC), as well as individual International Federations and all other members of the Olympic Family, to develop the
Winter Games, strategically and sustainably.

The highly integrated model proposed by Annecy 2018 opens the way for many more mountain cities to aspire to
the greatest honour in winter sport: the right to host the Olympic and Paralympic Winter Games.
Our Games plan includes a number of brand-enhancing initiatives to be developed with the IOC and IPC, all of
which could also be adopted by other future hosts. We are focussing on the following specific areas:

Event experience
Annecy’s compact and integrated concept offers Games in the heart of the mountains, with celebrations in the
heart of the city and race finishes in the heart of the resorts. Uniquely, both main hubs will bring together snow,
ice and cultural events. The result will be a varied and exceptional experience for athletes, spectators and every
member of the Olympic Family, which will amplify the inspirational impact of the Games.

A new future for Winter Sport


The Eco-resort guidelines promoted by Annecy 2018, as well as the proposed re-use of the Games sports facilities
in legacy, will offer a model for future Host Cities, and allow us to integrate the highest sustainability and acces-
sibility standards in the planning of future events.

Reaching young people in a new way


Annecy 2018 will reinforce the Olympic and Paralympic brands among young people by introducing new ways to
connect with the Winter Games. These include plans for the biggest ever social network, Olynk, to be developed in
collaboration with the IOC, respecting broadcast rights agreements. Olynk will provide a platform for distributing
videos and messaging about the Games. It will speak to young people worldwide in the language they know and
understand, providing them with the diversity, immediacy and interactivity they expect from modern media.
The network will offer users a 360° virtual Games experience, which will take them behind the scenes at the
competitions and to the heart of the street celebrations.

VOLUME 1 ANNECY 2018 23


1 VISION, HERITAGE ET COMMUNICATION

PLAN ET STRATEGIE DE COMMUNICATION

1.7 Programmes de communication


Annecy 2018 déploiera un dispositif de communication ambitieux proposant de multiples programmes aux niveaux
local, national et international, qui convergeront tous vers un objectif ultime : faire rayonner l’idéal olympique et
les valeurs essentielles qu’il véhicule.
Sur ce socle garantissant l’unité de toutes les actions seront déclinés des programmes spécifiques
d’envergure, témoignant des priorités stratégiques du projet d’Annecy 2018 : place privilégiée accordée à la
jeunesse, incitation à la pratique sportive et à la découverte des disciplines olympiques, impulsion de démarches
participatives ouvertes au plus grand nombre, mobilisation des champions pour la délivrance des messages
éco-responsables, valorisation de l’ADN sportif et de la richesse culturelle de notre territoire.
Avec un souci constant de créativité, l’ensemble des outils et techniques de communication sera mobilisé.
La puissance des outils de communication digitaux et des futures innovations technologiques sera utilisée
pour nouer un lien privilégié avec la jeunesse.

1.8 Communication du comité d’organisation


Le plan de communication d’Annecy 2018 s’articulera en cinq phases progressives :

2011 à 2018 : sensibiliser


Dans la continuité de la candidature et de l’impulsion qu’elle aura donnée, les habitants du territoire olympique
seront appelés à devenir les ambassadeurs des Jeux de 2018 et des valeurs olympiques. L’objectif consistera
à montrer l’intégration des Jeux dans leur environnement et la formidable opportunité qu’ils représentent pour
la région dans sa volonté d’inventer la montagne de demain. Dans le cadre de cette démarche, des espaces
collaboratifs permanents seront initiés avec les acteurs clés de la vie locale et les associations citoyennes.

2014 à 2016 : mobiliser


Annecy 2018 donnera l’impulsion à une dynamique nationale, en incitant les Français à vivre l’événement
olympique en tant qu’acteurs des Jeux. Par exemple, la date symbolique du J-1000 sera marquée par un événement
grand public au cœur des grandes villes françaises (espaces d’initiation aux sports d’hiver, rencontre avec les
champions, expositions interactives). Annecy 2018 lancera le réseau social Olynk, plateforme participative autour
des Jeux, afin de recueillir les contributions du public du monde entier, et notamment des jeunes.

2016 à 2018 : s’ouvrir au monde


Plusieurs initiatives sont ainsi envisagées, notamment une tournée événementielle pendant les saisons d’hiver
dans les stations des Alpes qui accueillent plusieurs millions de visiteurs par an, une présence sur les grands
événements internationaux et des campagnes internationales de promotion.

2018 : célébrer et partager


Des plus traditionnels aux plus innovants, les programmes de communication déployés durant les Jeux magnifieront le
plus grand et le plus prestigieux événement sportif d’hiver au monde. Le maître mot sera le partage : des exploits
sportifs, des émotions, de la passion, de la fête.
Grâce à Olynk, les jeunes du monde entier seront invités à s’immerger au cœur de l’événement olympique.

2018 à… : remercier et prolonger


Durant cette étape destinée à faire perdurer les Jeux bien au-delà de 2018, Annecy 2018 travaillera avec le
mouvement sportif et les autorités publiques pour valoriser durablement l’héritage des Jeux.

1.9 Plan de communication, échéances et budget


Mobilisant un budget de 57 millions USD, le dispositif global de communication d’Annecy 2018 s’inscrira dans
le cadre d’une démarche résolument inclusive pour l’ensemble des acteurs et forces vives devant être associés
à l’élaboration de l’événement olympique. Il sera réalisé en étroite collaboration avec le Mouvement olympique,
l’Etat et les autorités publiques locales, les sponsors TOP et nationaux ainsi que les partenaires médias.

24 VOLUME 1 ANNECY 2018


VISION, legacy and communication 1

COMMUNICATION STRATEGY AND PLAN

1.7 Communications Programmes


Annecy 2018 will implement an ambitious and coherent communications programme – before, during and after
the Olympic and Paralympic Winter Games. Projects will be carried out at local, national and international levels,
all converging towards a single target: to spread the inspiration of the Games and the Olympic Values across the
world.
Taking this principle as their foundation, a series of large-scale programmes will reflect the strategic priorities
of Annecy 2018. Special focus will be given to young people, encouraging sports participation, especially through
mass participation initiatives, and introducing audiences to new Olympic Sports. In addition, top athletes will be
recruited to deliver sustainability messages. And all the projects will play a part in promoting and reinforcing our
region’s sporting identity and cultural wealth.
The programmes will draw on the strength of France’s renowned creative industries. They will be delivered across
multiple media channels, with particular emphasis on new digital media as a means of reaching and engaging
young people.

1.8 Organising Committee Communications


The Annecy 2018 Communications Plan will be divided into five distinct phases:

2011 to 2018: Raising awareness


Capitalising on the momentum and excitement created by the bid, Annecy 2018 will invite residents of the Games
area to become ambassadors for the 2018 Winter Games. The aim will be to demonstrate the exceptional integra-
tion of the Annecy Games with their environment – and the outstanding opportunity the Games present for
developing the region’s vision for the mountains of the 21st century. Permanent collaboration structures with key
local stakeholders will also be developed in this phase.

2014 to 2016: Mobilising


Annecy 2018 will kick-start a nationwide movement, encouraging all French people to get involved in the 2018
Winter Games. For example, the “1,000 days to go” milestone will be marked by mass public events in the heart
of all of France’s major cities, with activities including winter sports tasters, “meet the athlete” sessions and
interactive exhibitions. Annecy 2018 will also launch the OLYNK social network, the Games’ interactive platform,
to crowd-source content and opinions, especially from young people.

2016 to 2018: Reaching out to the world


A number of initiatives are planned, including a winter roadshow across the Alpine resorts that welcome millions
of visitors every year. Annecy 2018 will also have a significant presence at major international events and through
international promotional campaigns.

2018: Celebrating and sharing


From the traditional to the ultra-innovative, the Games-time communications programmes will magnify the
world’s greatest and most prestigious winter sports event. The focus throughout will be on “sharing” – of sporting
achievements, emotion, passion and celebration.
Through OLYNK, young people from across the world will be invited to immerse themselves in the Olympic
Games.

2018 to …: Thanking and sustaining the benefits


This phase will see Annecy work with the sporting movement and public authorities to ensure that the benefits of
hosting the Games are sustained long beyond 2018.

1.9 Communications Plan, Timeline and Budget


The Annecy 2018 Communications Plan will be funded from a total budget of USD 57 million. The plan will be part
of an inclusive approach to organising the Winter Games, which will allow the broadest possible range of people
to play their part. All communications programmes will be developed in close collaboration with the International
Olympic Committee, TOP and domestic marketing partners, the French Government, the local public authorities
and media organisations.

VOLUME 1 ANNECY 2018 25


2 Concept
CONCEPT
2 CONCEPT GENERAL DES JEUX OLYMPIQUES

« L’Olympisme recherche le développement harmonieux du corps et des capacités mentales,


mais également celui des valeurs culturelles et artistiques de l’homme pour renforcer sa
compréhension et son sens de l’amitié pour l’union du sport, de l’art et de la culture. »

Pierre de Coubertin

CONCEPT GENERAL

2.1 Dates des Jeux


Annecy 2018 propose que les XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver se déroulent du vendredi 9 février 2018 (cérémonie
d’ouverture) au dimanche 25 février 2018 (cérémonie de clôture) et que les XIIes Jeux Paralympiques d’hiver se
déroulent du vendredi 9 mars 2018 (cérémonie d’ouverture) au dimanche 18 mars 2018 (cérémonie de clôture).

Plusieurs facteurs motivent le choix de ces dates :


- La météorologie, à cette période, offre aux athlètes les meilleures conditions possibles lors des compétitions
sportives. Au cours de la dernière décennie, les relevés météorologiques montrent que les sites olympiques
et paralympiques bénéficient, à ces dates, d’un enneigement naturel important et d’une qualité de neige
optimale.
- La période proposée pour les Jeux Olympiques correspond également aux vacances scolaires et universitaires
dont les dates seront fixées par l’Etat français en concertation avec le COJO. Ce choix favorise :
- la fréquentation maximale des sites de compétition, propice à une atmosphère festive ;
- la disponibilité de nombreux volontaires prêts à s’impliquer dans l’organisation et la réussite des Jeux ;
- la disponibilité des hébergements scolaires et universitaires pour accueillir les volontaires et les forces
de sécurité ;
- la disponibilité de la flotte de véhicules de transport scolaire, avec des chauffeurs expérimentés de conduite
en montagne.

Théâtre des cérémonies / Ceremonies theatre

28 VOLUME 1 ANNECY 2018


OVERALL CONCEPT OF THE OLYMPIC GAMES 2

“Olympism seeks the harmonious development of mind and body, but also the development of
man’s cultural and artistic values in order to strengthen his understanding and affinity with the
union between sport, art and culture.”

Pierre de Coubertin

OVERALL CONCEPT

2.1 Games Dates


Annecy 2018 proposes that the XXIII Olympic Winter Games take place from Friday 9 February 2018 (Opening
Ceremony) to Sunday 25 February 2018 (Closing Ceremony), and that the XII Paralympic Winter Games take place
from Friday 9 March 2018 (Opening Ceremony) to Sunday 18 March 2018 (Closing Ceremony).

These dates have been chosen for a number of reasons:


- The weather during these periods will provide athletes with the best possible conditions in which to train and
compete. Meteorological data from the last ten years shows that the proposed mountain venues for the Games
enjoy abundant natural snow cover and optimal snow quality during this time.
- The proposed period also matches school and university holidays, the exact dates of which will be set by the
French Government in consultation with the OCOG. This will bring a number of benefits, guaranteeing:
- maximum spectator attendance at competition venues, conducive to a festive atmosphere,
- a large and enthusiastic volunteer base ready to contribute to the success of the Games,
- the availability of school and university housing to host the volunteer and security forces, and
- the availability of the fleet of school transport vehicles, with drivers experienced in mountain driving.

Ceremonies theatre / Théâtre des cérémonies

VOLUME 1 ANNECY 2018 29


2 CONCEPT GENERAL DES JEUX OLYMPIQUES

2.2 Concept général


Annecy 2018 propose des Jeux authentiques au cœur des Alpes françaises, implantés sur deux lieux emblématiques
où la pratique sportive fait partie intégrante du mode de vie et des loisirs : Annecy, entre lac et montagnes, et
Chamonix Mont-Blanc, haut lieu de l’alpinisme et berceau des Jeux Olympiques d’hiver.
Annecy 2018, c’est aussi la certitude d’un événement offrant aux sportifs les meilleures conditions de compétition
pour que chacun puisse exprimer son talent. Imaginé et piloté par une équipe de champions originaires de la
région, le concept d’Annecy 2018 traduit la volonté de garantir le plus haut niveau de performance et de confort
pour les athlètes, grâce à des sites techniquement exigeants, des hébergements situés à quelques minutes
seulement des sites de compétition et un enneigement garanti.
Ce territoire de montagne est remarquablement desservi par les réseaux aérien et autoroutier et figure parmi les
premières destinations mondiales pour les sports d’hiver.

Le concept d’Annecy 2018 s’articule autour de quatre points forts :


Deux pôles combinant sports de neige et sports de glace
Dans chacun de ces deux pôles, Annecy 2018 propose de combiner des épreuves de neige et de glace offrant ainsi
un large choix à tous les participants des Jeux et leur permettant de découvrir plusieurs disciplines olympiques.

Le pôle d’Annecy accueillera les épreuves de Patinage artistique, de Patinage de vitesse, de Curling, de Ski
acrobatique, de Surf des neiges, de Ski de fond, de Saut à ski, de Combiné nordique et de Biathlon. Le pôle
de Chamonix Mont-Blanc, sera le théâtre du Ski alpin et du Hockey sur glace. Les épreuves de Bobsleigh, de Luge
et de Skeleton trouveront naturellement leur place sur la piste existante de La Plagne.
Chacun des pôles comprend un village olympique à proximité immédiate des sites de compétition afin d’offrir aux
athlètes un confort maximum.

Le regroupement sur chaque pôle de sites de compétition, d’un village olympique, d’un centre des médias et d’une
Place des médailles au cœur de la ville facilitera les opérations et favorisera la rencontre et le partage entre
l’ensemble des acteurs des Jeux et des spectateurs.

Des Jeux au cœur des villes et des villages


Le choix d’implanter :
- le Théâtre des cérémonies dans le centre historique d’Annecy,
- le village olympique, la Place des médailles, la patinoire de Hockey et le stade de Slalom au centre de Chamonix,
- les aires d’arrivée des épreuves de Ski alpin, de Ski nordique et de Biathlon au centre des villes et des villages
de montagne,
répond à la volonté d’Annecy 2018 d’offrir des Jeux intégrés à la vie locale et de garantir un spectacle mêlant
sport, culture et fête.

Un concept ultracompact relié par un système de transport performant


Le concept repose sur la proximité des deux pôles d’Annecy et de Chamonix Mont-Blanc et de l’aéroport
international de Genève. Ces trois villes sont reliées par un réseau routier, autoroutier et ferroviaire existant
et performant.
Le plan de transport olympique permettra une mobilité aisée et rapide entre les sites et offrira la possibilité
d’assister dans la même journée à plusieurs compétitions.

Un concept unique pour les Jeux Paralympiques


Toutes les épreuves de neige et de glace se dérouleront dans le pôle d’Annecy, sur les sites des Jeux Olympiques.
Le rayonnement des Jeux Paralympiques en sera amplifié : les athlètes seront réunis dans un seul village et seront
célébrés dans un seul et même Théâtre des cérémonies, à Annecy.

Outre ces points forts, le choix des sites répond à des critères :
- sportifs avec des sites techniquement exigeants et répondant aux conditions de sécurité requises ;
- environnementaux avec des sites garantissant une bonne intégration paysagère et urbaine des installations,
un impact environnemental minime et maîtrisé, ainsi qu’un enneigement abondant assuré ;
- historiques et culturels avec des sites sélectionnés selon l’histoire et la notoriété géographique de chaque
discipline, leur expérience en matière d’accueil d’événements internationaux et la spécificité des pratiques
sportives locales ;
- logistiques et opérationnels avec des sites disposant d’au moins deux itinéraires d’accès afin de sécuriser
l’acheminement des athlètes, de la famille olympique et des médias, et proposant suffisamment d’espace
pour accueillir toutes les opérations nécessaires au bon déroulement des Jeux.
Ce choix garantit un héritage sportif, social et économique pour l’ensemble du territoire.

30 VOLUME 1 ANNECY 2018


OVERALL CONCEPT OF THE OLYMPIC GAMES 2

2.2 General Concept


Annecy 2018 promises authentic Winter Games in the heart of the French Alps. The Games will be staged in two
iconic sites, within communities where sports participation forms part of daily life. The two main hubs will be
Annecy, a city set between the lake and the mountains, and Chamonix Mont-Blanc, a hotbed of mountain pursuits
and the birthplace of the Olympic Winter Games. This mountain region is exceptionally well served by air and
motorway networks and is among the world’s top winter sports destinations.
Annecy 2018 also promises athletes the best possible conditions in which to share their talent with the world.
Conceived and driven by a team of local champions, our Games concept is designed to deliver the highest levels
of athletic performance and comfort, with technically-demanding venues, accommodation just minutes from the
venues and guaranteed snow cover.

The Annecy 2018 Games concept is structured around four major assets:
Two hubs, each combining snow sports and ice sports
In both hubs a mixture of snow and ice events will offer all participants a wide range of options along with the
opportunity to discover new Olympic disciplines.

The Annecy hub will host competitions in Figure Skating and Speed Skating, Curling, Acrobatic Skiing, Snowboard,
Cross-country Skiing, Ski Jump, Nordic Combined and Biathlon. The Chamonix Mont-Blanc hub will be the stage
for Alpine Skiing and Ice Hockey. The Bobsleigh, Luge and Skeleton events will take place on the existing track at
La Plagne.
Each hub includes an Olympic village located close to the competition venues, so as to offer the athletes the
highest level of comfort.

This approach, which will also see an Olympic Village, Media Centre and Ceremonies venue located within the
heart of each city, will facilitate Games operations as well as encouraging sharing and interaction between all
Games participants and spectators.

Games in the heart of the cities and resorts


Annecy proposes to locate:
- the Ceremonies Theatre in Annecy’s historic city centre;
- an Olympic Village, Medals Plaza, Ice Hockey Arena and Slalom stadium in the centre of Chamonix; and
- race finish areas for the Alpine and Nordic Skiing competitions in the heart of the mountain resorts.
This strategy reflects Annecy 2018’s commitment to stage Games that are integrated with local life, and to
guarantee a spectacular festival of sport, culture and celebration.

An exceptionally-compact venue plan linked by a reliable transport system


The Games concept is based on the proximity of the Annecy and Chamonix Mont-Blanc hubs, both to one another
and to Geneva International Airport. These three cities are directly linked by an existing, high-performance road,
motorway and rail network. The Games transport plan will guarantee fast and comfortable travel between venues,
allowing visitors the chance to attend multiple competitions within the same day.

A unique concept for the Paralympic Games


Every snow and ice event in the Paralympic Games will be held within the Annecy hub, at Olympic Games venues.
Every athlete will be accommodated within a single Paralympic Village, and every medallist will be honoured at
the same Ceremonies Theatre in Annecy. Such unprecedented compactness will enhance the Games experience
for all participants, helping to reinforce the Paralympic brand.

In addition to these four key assets, the Annecy 2018 Games plan meets some important criteria in the following
areas:
- sports, with technically demanding venues that meet the necessary safety standards;
- environment, with venues where Games overlay and infrastructure will be well integrated with the local lands-
cape and architecture, where the environmental impact will be minimal and controlled and abundant snow cover
is guaranteed;
- history and culture, with venues chosen according to the history and geographical reputation of each discipline,
their experience in hosting international events and the type of sports practiced locally; and
- logistics and operations, with each venue offering at least two different access routes so as to ensure that
athletes, media and Olympic Family members will be delivered to their destination safely and on time,
and also providing enough space for all operational infrastructure needed for the Games to run smoothly.
This Games plan will ensure a region-wide sporting, social and economic legacy from the Olympic and Paralympic
Winter Games.

VOLUME 1 ANNECY 2018 31


D90

2 CONCEPT GENERAL DES JEUX OLYMPIQUES


D10
05

2.3 plan A / Map A

e GENEVA
ièr FRANCE
o nt
Fr er
o rd
B

S U I SS E
SW I T Z E RL A ND A40

0
A4
A41 N

Paris 10 km A4
10

A40
(520 km)
1 1
IBC
M MPC
1
H
6
A
B C

1 7 8

D E

2 3

4
5
Y
ANNEC
1
A4

Aix Les Bains

Lyon
St Exupéry 30
(81 km) A4

Chambéry

3
A4

32 VoLUMe 1 AnneCY 2018


OVERALL CONCEPT OF THE OLYMPIC GAMES 2

ANNECY
SU I S SE
patinage artistique Ski de fond
SWITZERLAND 1 Figure Skating 7 Cross Country Skiing
e
Frontièr

Border

piste courte Combiné nordique


Short Track Nordic Combined

patinage de vitesse Saut à ski


2 Speed Skating 8 Ski Jumping

Combiné nordique
Curling Nordic Combined
3 Curling
Martigny
(40 km)
Ski acrobatique - Sauts
4 Freestyle - Aerials 1 Village olympique d’Annecy
A
33 Annecy Olympic Village
km Ski acrobatique - Bosses
Freestyle - Moguls
1 Centre des médias d’Annecy
B IBC Main Media Centre
Surf des neiges - Halfpipe
MPC
5 Snowboard - Halfpipe
Village des médias
C
10 km
Media Village
Surf des neiges - Cross M
Snowboard - Cross
théâtre des cérémonies
Surf des neiges D Ceremonies Theatre
Slalom géant parallèle
Snowboard - Giant Slalom
Ski acrobatique - Ski cross 1 Cérémonie des médailles
Freestyle Ski Cross à Annecy
11 Annecy Medal Ceremony
H G
Biathlon Zone principale d’hôtels
9 12 6 Biathlon E Main Hotel Area
F H

10
CHAMONIX MONT-BLANC
1 2 1 2
IBC 1 Hockey sur glace 2 Village olympique
MPC 9 Ice Hockey F de Chamonix

CH 2
4 810 m 2 2 Chamonix Olympic Village

AM Ski Alpin

NC
1

ONIX 10 Alpine Skiing

MONT-BLA
2 Centre des médias
G IBC Chamonix
MPC Chamonix Media Centre
2 Hockey sur glace
11 Ice Hockey

2 Cérémonie des médailles


Milan 2 Ski Alpin H à Chamonix
Milano 12 Alpine Skiing Chamonix Medal Ceremony
(210 km)

I TA L I E LA PLAGNE
I TALY Bobsleigh
Bobsleigh
Skeleton Luge
Luge
13 Skeleton

Aéroport de Genève Aéroport de Lyon - Saint exupéry


Geneva Airport Lyon - Saint Exupéry Airport

Réseau routier olympique


autoroutes Site de compétition
Olympic route network 0 Competition venues
motorways

Réseau routier olympique


routes principales Scène olympique
Olympic route network Olympic Live Site
main roads

Autoroute tunnel
Motorway tunnel Autoroutes
Motorways

LA PLAGNE Gare principale


Main rail station
13 Réseau des routes
principales
Réseau ferré principal Main road network
Mainline rail

train des jeux Réseau ferré secondaire


Games train Secondary line rail

VoLUMe 1 AnneCY 2018 33


2 CONCEPT GENERAL DES JEUX OLYMPIQUES

CULTURE, EDUCATION, CEREMONIES ET ACTIVITES EN VILLE

2.4 Vision de l’ensemble


Proposer un modèle de montagne pour le XXIe siècle, c’est tout à la fois favoriser la diversité des activités humaines
qui s’y déroulent, faire du sport une composante des aspects sociaux, culturels et économiques de la vie en
société, et avoir la préoccupation constante de l’évolution du rapport de l’homme à son environnement.

Dans ce cadre, et à l’instar de ce qui caractérise les sports de glisse urbaine indissociables des musiques
acoustiques et du graff, Annecy 2018 propose des Jeux rassemblant dans une unité de lieu et de temps le sport,
la culture et la fête. La magie du sport de haut niveau sera aussi celle de l’art dans la rue et celle de villes et
de villages en fête. En offrant des Jeux dans une montagne vivante, habitée et préservée, les sites de compétition
et de célébration seront des lieux accessibles de vie et de partage. Nous offrirons à tous les participants des Jeux
une expérience unique, au cours de laquelle le sport mêlera les ingrédients essentiels pour vivre des moments
de bonheurs partagés : la culture et la fête.

Notre vision de la montagne de demain, notamment à travers la problématique de gestion durable de l’eau, source
des sports de neige et de glace, sera le socle des programmes culturels et éducatifs, des cérémonies et du relais
de la flamme.

2.5 Manifestations culturelles


Les manifestations culturelles se dérouleront au cœur d’Annecy et de Chamonix ainsi que sur tous les sites de
sport et de fête : concerts, expositions, projections, défilés, spectacles pyrotechniques, arts de la rue, débats
publics, etc. Ces manifestations seront conçues autour de trois thèmes :
- l’esprit de la montagne. Annecy et sa région sont riches en patrimoine architectural, en paysages et panoramas ;
la beauté de la montagne incite à la contemplation, à l’humilité, au goût du partage ;
- l’eau sous toutes ses formes. Lien fragile unissant l’humanité, l’eau est une préoccupation universelle et
sa gestion représente un enjeu de partage dans une société mondialisée ;
- l’homme de demain dans son milieu naturel. L’imbrication croissante du vivant et de l’artificiel transforme
la relation de l’homme à la nature et à son corps.
Ces programmes seront proposés dès 2015 afin de sensibiliser tous les publics autour de ces thématiques et
de ces enjeux. Ils auront un caractère intergénérationnel et devront favoriser les liens entre créations artistiques
et participations citoyennes, et cela jusqu’au défilé final des cérémonies de clôture.
Annecy 2018 associera à la création de ces programmes jeunes, artistes, acteurs locaux, mais aussi scientifiques,
intellectuels et autorités morales. Le Festival international du film d’animation pilotera un projet de création de
films et de jeux vidéo autour du sport et de l’olympisme qui seront proposés en ligne et sur les sites pendant
les Jeux, notamment dans les programmes de présentation sportive.

2.6 Programmes d’éducation


Annecy 2018 collabore avec le ministère chargé de l’Education afin de rassembler la jeunesse autour des valeurs
olympiques, en s’appuyant sur la nouvelle politique de développement du sport scolaire mise en place en parte-
nariat avec le mouvement sportif. Les enseignants, en France et dans les écoles françaises à l’étranger peuvent
dès à présent s’appuyer sur un ouvrage pédagogique « Education et olympisme, d’un pôle à l’autre », qui propose
des projets éducatifs interdisciplinaires. Cette initiative est portée dans les écoles par les champions olympiques
locaux.

Un programme national et international de rencontres scolaires, organisées autour du sport et de la culture, sera
mis en œuvre en phase d’organisation des Jeux, par le Comité national olympique français et l’Union nationale
du sport scolaire. L’objectif sera de faire vivre l’esprit olympique et de partager les valeurs qu’il porte.

Très tôt, les jeunes générations utilisent les technologies numériques et les réseaux sociaux qui offrent une
information instantanée. Des programmes utilisant ces nouvelles formes de communication seront développés.
Des initiatives dans ce sens ont été lancées en collaboration notamment avec l’Ecole des Gobelins. Elles se
concrétiseront grâce au réseau social « Olynk », spécialement créé en phase d’organisation. Ce réseau proposera
une plate-forme d’échanges et d’idées autour des Jeux d’Annecy 2018.

34 VOLUME 1 ANNECY 2018


OVERALL CONCEPT OF THE OLYMPIC GAMES 2

CULTURE, EDUCATION, CEREMONIES AND CITY ACTIVITIES

2.4 Overview
Creating a new blueprint for the mountains of the 21st century means developing the mix of human activities that
take place there. At the same time we must seek to integrate sport into social, cultural and economic life – all the
while taking account of the changing relationship between Man and Nature.

In this context, and in the image of the urban sports that are so closely intertwined with street art and hip-hop
music, Annecy 2018 proposes Games that bring together sport, culture and celebration in one time and place. The
magic of sport at the highest level will be reflected in street performances and cultural festivals in the heart of the
cities and resorts. By offering Games in mountain communities that are dynamic, well-populated and protected,
we will ensure that the competition and celebration venues are vibrant places of interaction, accessible to all. The
Annecy 2018 Games will offer all participants a unique experience – an experience through which sport will link
up with culture and celebration, uniting all the elements that enable shared moments of happiness.

Annecy’s vision for the mountain of tomorrow will form the basis of our Cultural and Education Programmes,
Ceremonies and the Torch Relay. Particular focus will be given to the issue of sustainable water management,
which affects the source of our snow and ice.

2.5 Cultural Events


Cultural events will take place in the heart of Annecy and Chamonix and in every sport and festival venue
– concerts, exhibitions, screenings, parades, fireworks shows, street performances and public talks.

The events will be designed around three themes:


- the spirit of the mountains. Annecy and its surrounding area boast a wealth of landscapes and panoramas that
showcase the best of Nature. The beauty of the mountains inspires reflection, humility and a desire to share.
- water in all its forms. Water forms a fragile link between all of humanity. The whole of our global society shares a
concern, and responsibility, for its protection.
- tomorrow’s man in his natural environment. The merging of the natural and artificial is transforming Man’s
relationship with Nature and his own body.
Annecy 2018 will invite young people, artists and local stakeholders as well as scientists, intellectuals and leading
thinkers to help create these programmes. The International Animation Film Market will run a film and video game
production project around sport and Olympism. This will be offered online and at venues at Games time, particu-
larly as part of the Sport Presentation programmes.

2.6 Education Programmes


Annecy 2018 will work with the French Ministry in charge of Education to bring young people together around
the Olympic and Paralympic Values. This work will draw on a new school sports policy developed in partnership
with the CNOSF. Teachers in France and French international schools now have access to an educational booklet,
“Education et olympisme, d’un pôle à l’autre”, which offers guidelines for interdisciplinary educational projects.
The initiative is also supported by local French Olympic Champions, with a programme of school visits underway
to accompany the book.

A national and international school exchange programme around sport and culture will also be administered by
the French NOC and the National School Sports Union during the Games preparation phase. The aim will be to
bring to life the spirit of the Olympic Games and to encourage young people to live the Olympic Values.

Annecy 2018 recognises that today’s young people adopt digital technology and social networking at a very early
age. For this reason, we will develop programmes using these instant media, as well as training young people
in new digital communication techniques. Initiatives in this area have already been launched, notably with the
Ecole des Gobelins, one of France’s leading applied arts schools. These programmes will be reinforced through the
(Olynk) social network that will be created in the Games preparation phase and will offer a platform for exchange
and ideas around the Annecy 2018 Games.

VOLUME 1 ANNECY 2018 35


2 CONCEPT GENERAL DES JEUX OLYMPIQUES

2.7 Cérémonies
A Annecy, les cérémonies d’ouverture, de clôture et de remise de médailles se dérouleront dans le Théâtre des
cérémonies. Implanté au cœur de la ville sur les rives du lac et face aux montagnes qui l’entourent, avec une
scène installée sur l’eau, il offrira un écrin exceptionnel aux cérémonies. Depuis les gradins, d’une capacité de
42 000 places assises couvertes, les spectateurs assisteront à un spectacle magique. Emergeant du lac, la vasque
olympique sera visible depuis ses rives comme depuis les cimes dominant Annecy.
A Chamonix, les athlètes seront célébrés sur la Place des médailles dans un cadre tout aussi impressionnant :
au centre de la ville, au pied du Mont-Blanc.
La flamme olympique remontera à contre-courant depuis la mer jusqu’aux montagnes, par les rivières et
les fleuves français. Son parcours mettra en valeur l’eau comme bien de l’humanité.

ACTIVITES ORGANISEES EN VILLE

2.8 Activités organisées en ville


Le « parc olympique urbain » occupera l’ensemble du centre historique et piétonnier d’Annecy, de la gare principale
des spectateurs au Théâtre des cérémonies. Il proposera une mixité d’activités sportives, culturelles et festives.
Dans ce cadre, deux sites en milieu ouvert seront proposés:
- La « Place des Nations », lieu de rencontre ouvert à tous, sera organisée autour de cinq pavillons représentant
les cinq continents. Elle présentera la diversité des cultures historiques et artistiques des nations olympiques,
célébrant l’universalité des Jeux.
- La « Place des Jeux » présentera sous une forme aussi ludique que pédagogique les problématiques de
la montagne du XXIe siècle et les nouvelles formes de communication sociale.
Chamonix sera animée de la même façon, proposant un site ouvert reliant les sites de compétitions au centre-
ville.

La mise en place de ces projets débutera dès le début de la phase d’organisation des Jeux, en co-création avec
tous les partenaires concernés : autorités publiques locales, partenaires olympiques, établissements scolaires et
culturels, associations citoyennes, réseaux sociaux et commerçants. Cette collaboration permettra de valoriser
les idées et les compétences de chacun de ces acteurs.

2.9 Développement des activités sportives


Annecy 2018 a l’ambition de promouvoir la pratique des sports d’hiver et de pleine nature en particulier auprès
des jeunes. Cette démarche a été initiée le 23 juin 2010, à l’occasion de la Journée olympique qui a rassemblé
30 000 Annéciens autour d’espaces sportifs animés par des champions olympiques français.

Cette initiative sera pérennisée et étendue au niveau national en étroite collaboration avec le Comité national
olympique français, en particulier à l’occasion de la Journée olympique. Autour de la course olympique, cette
Journée mettra à l’honneur chaque année une région du monde et différentes disciplines sportives.

BUDGETS

2.10 Budgets
Les actions seront financées par le COJO, les collectivités publiques et les partenaires éducatifs et sportifs.
Le budget total des Jeux Olympiques et Paralympiques est estimé à 176,2 millions USD répartis entre :
- les cérémonies d’ouverture et de clôture, relais de la flamme, autres cérémonies : 103,9 millions USD ;
- le programme culturel : 33,2 millions USD ;
- le programme d’éducation : 23,5 millions USD ;
- les activités en ville : 15,7 millions USD.
Le détail est présenté dans le dossier financier.

36 VOLUME 1 ANNECY 2018


OVERALL CONCEPT OF THE OLYMPIC GAMES 2

2.7 Ceremonies
The Annecy Ceremonies Theatre will host the Opening and Closing Ceremonies as well as the Annecy Medals
Ceremonies. It will provide an exceptional showcase, located in the heart of the city, on the shores of the lake
and surrounded by mountains, with a stage erected on the water. The stands will provide covered seating for
42,000 spectators, who will enjoy a magical spectacle. Emerging from the lake, the Olympic Cauldron will be visible
from the shores as well as from the peaks that dominate the area.
In Chamonix, medallists will be honoured in an equally impressive setting – at a Medals Plaza in the heart of the
town and at the foot of Mont-Blanc.
The Olympic Flame will travel against the current, up from the sea to the mountains through France’s rivers and
streams. Its journey will place a spotlight on water as humanity’s common good.

ACTIVITIES ORGANISED IN THE CITY

2.8 Activities Organised in the City


The “Urban Olympic Park” will take up all of Annecy’s historic, pedestrianised city centre, from the main train
station to the Ceremonies Theatre. It will offer visitors a mixture of sporting, cultural and celebratory activities.
Two large live sites are planned:
- “Nations Square,” which will be a rallying point for all participants, structured around five pavilions representing
the five continents. It will showcase the diverse histories and cultures of the Olympic nations, celebrating the
universality of the Games.
- “Games Square,” which will highlight the issues of the mountains of the 21st century and new forms of social
communication in ways that are both fun and educational.
Chamonix will be brought to life in the same way, with activities taking place across an area that stretches from
the centre of town to the competition venues.

These projects will begin at the start of the Games preparation phase as part of a “co-creation” process with all
relevant stakeholders: local authorities, TOP Partners, continental associations, school and cultural establish-
ments, citizen associations and social and business networks. This approach will allow us to make full use of the
ideas and skills of each party.

2.9 Developing Sporting Activities


Annecy 2018 is determined to promote participation in winter and outdoor sports, especially among young people.
This process began on 23 June 2010 when our Olympic Day celebrations attracted 30,000 local residents who were
able to take part in sports activities overseen by French Olympic Champions.

The programme will become a permanent fixture that will be rolled out nationwide with the support of the French
NOC, particularly around Olympic Day. Every year of the hosting cycle, the Olympic Day celebrations will highlight
a different area of the world and different sporting disciplines.

BUDGETS

2.10 Budgets
These initiatives will be funded by the OCOG, the public authorities and educational and sporting partners.
The total budget for the Olympic and Paralympic Games is estimated at 176.2 million, broken down as follows:
- opening and Closing Ceremonies, Torch Relay and other Ceremonies: USD 103.9 million
- cultural Programme: USD 33.2 million
- education Programme: USD 23.5 million
- city celebrations and activities: USD 15.7 million
Please refer to the Financial Annex for the full details.

VOLUME 1 ANNECY 2018 37


3
Structure et climat
politiques et economiques
POLITICAL AND ECONOMIC
CLIMATE AND STRUCTURE
3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

La France offre des conditions politiques et économiques favorables à l’accueil des Jeux. Elle
est une démocratie aux institutions politiques stables, organisée autour d’un Etat central fort
et d’autorités publiques locales dynamiques. Elle s’appuie sur une économie solide au sein de
laquelle la région Rhône-Alpes constitue un pôle attractif.

La candidature d’Annecy à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018


est soutenue avec enthousiasme par la population, 90 % des Français se déclarant favorables
à l’accueil de cet événement à Annecy et en Haute-Savoie. Annecy 2018 bénéficie également du
soutien de la Confédération suisse, impliquée dans le projet.

Durant la phase d’organisation des Jeux, Annecy 2018 mettra en place une gouvernance unique,
associant tous les partenaires publics et privés, qui garantira la coordination des actions et leur
efficacité.

STRUCTURE POLITIQUE ET SOUTIEN

3.1 Structure politique


La France est une démocratie parlementaire stable et l’une des plus anciennes républiques du monde. Les
principes qui forment le socle des institutions de la Ve République, sont définis à l’article 1er de la Constitution
française et issus de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. « La France est une République
indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction
d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Historiquement très centralisé autour du Gouvernement national, l’Etat français a progressivement attribué
des moyens et compétences de plus en plus larges à ses collectivités locales. La participation de la France à la
construction de l’Union européenne depuis 1957 a également influencé l’évolution de sa législation, qui doit être
compatible avec les directives et règlements communautaires.

Institutions nationales
Les institutions nationales françaises sont organisées autour de trois pouvoirs indépendants : le pouvoir exécutif,
le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.
La Constitution attribue le pouvoir exécutif au Président de la République, élu au suffrage universel direct pour
5 ans. Le Président promulgue les lois votées par le Parlement, dirige la politique internationale et les armées. Il
nomme également le Premier ministre, qui dirige l’action du Gouvernement et les administrations centrales. Le
Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation.
Le Parlement, garant du pouvoir législatif, est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale où siègent les
députés (élus au suffrage universel direct tous les 5 ans), et le Sénat qui réunit les sénateurs (élus au suffrage
universel indirect, pour une durée de 6 ans). Le Parlement vote les lois et le budget national, peut censurer le
Gouvernement et partage avec lui l’initiative législative.
Enfin, le pouvoir judiciaire est détenu par des organes juridictionnels indépendants qui assurent l’Etat de droit.

Institutions locales
La France compte trois principales subdivisions territoriales : la région, le département et la commune.
Il existe 22 régions métropolitaines, 100 départements et 36 600 communes. Elles sont administrées par des
autorités locales (respectivement le conseil régional, le conseil général et le conseil municipal) qui disposent d’un
budget propre et dont les représentants sont élus tous les 6 ans au suffrage universel direct.
Une réforme de l’organisation territoriale prévoit le remplacement des conseillers généraux et régionaux par des
conseillers territoriaux à partir de 2014, pour une vision plus globale du territoire.
Les communes peuvent se regrouper dans un établissement public (syndicat, communauté de communes,
communauté d’agglomération) afin de mettre en commun leurs services publics et de développer plus efficace-
ment des projets de territoire.

40 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

France offers favourable economic and political conditions for hosting the Games. The country is
a democracy with stable political institutions, organised around a strong central Government and
dynamic local authorities. France also boasts a robust economy, of which the Rhone-Alpes region
is a key component and an attractive commercial hub.

Annecy’s bid to host the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games enjoys strong public support,
with 90 per cent of the French population declaring themselves in favour of staging the event in
Annecy and Haute-Savoie. Annecy 2018 also enjoys the support of the Swiss Confederation, which
is closely involved in the plans.

During the Games preparation phase, Annecy will put in place a unique governance structure
bringing together all public and private sector partners. This will help guarantee the coordination
and efficiency of all their actions.

POLITICAL STRUCTURE AND SUPPORT

3.1 Political Structure


France is a stable parliamentary democracy and one of the world’s longest-standing republics. The following
principles, which form the foundation of the Fifth Republic’s institutions, are set out in Article 1 of the Constitution.
“France shall be an indivisible, secular, democratic and social Republic. It shall ensure the equality of all citizens
before the law, without distinction of origin, race or religion. It shall respect all beliefs”.

Historically highly-centralised around the national Government, France has come to grant increasingly extensive
powers and resources to its local authorities. France’s participation in the construction of the European Union
since 1957 has also had an extensive influence on the way its legislation is shaped, requiring that it be in line with
Community directives and regulations.

National Institutions
France’s national institutions are organised around three independent powers: the executive, the legislative and
the judiciary.
The Constitution grants executive power to the French President, elected for a five-year term by direct universal
suffrage. The President promulgates Acts of Parliament, negotiates and ratifies international treaties, and is the
commander-in-chief of the armed forces. He also appoints the Prime Minister, who directs the operation of the
Government. The Government determines and conducts the nation’s policy.
The Parliament, which holds legislative power, is composed of two chambers: the National Assembly (deputies
elected by direct universal suffrage every five years) and the Senate (senators elected for six years by indirect
universal suffrage). Parliament votes on laws and on the national budget, may call a motion of censure on the
Government and shares the right to initiate the Parliamentary debate on new law.
Lastly, judicial power is held by independent jurisdictional bodies, which guarantee the Rule of Law.

Local Institutions
France has three levels of territorial administration: the regions, the departments and the municipalities.
There are 22 mainland regions, 100 departments and 36,600 municipalities. They are administered by local authori-
ties (the Regional Council, the General Council and the Municipal Council), each of which has its own budget and
representatives, elected every six years by direct universal suffrage.
A territorial administration reform has provided that the General and Regional Council Members be replaced by
Territorial Council Members, from 2014 on, to deliver a broader vision for the territory.
The municipalities may combine into a public establishment, pooling their public services and more effectively
developing area-wide projects (syndicates, communities of municipalities, communities of greater metropolitan
areas).

VOLUME 1 ANNECY 2018 41


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

Compétences et interactions
L’Etat est responsable de la planification, du suivi et de la réalisation des grands travaux d’équipements à l’échelle
nationale. Il partage le financement des infrastructures de transport avec les collectivités locales. Les grands
équipements sportifs seront, dans le cadre des Jeux, financés à la fois par l’Etat et par tous les échelons d’auto-
rités locales.

L’Etat est représenté dans chaque département et région par un préfet, qui assure la coordination des politiques
publiques au niveau local.

Les institutions nationales et locales exercent différentes compétences et collaborent dans la gestion du pays.
- Les services publics liés à la sécurité, aux douanes et à l’immigration sont sous la responsabilité exclusive de l’Etat.
- Les services médicaux sont une compétence partagée entre l’Etat, qui organise les services de santé publique, et les
départements, responsables des services d’urgence et de secours.
- Les transports publics sont gérés par toutes les autorités publiques locales : les régions sont autorités de transport
ferroviaire régional, les départements gèrent des lignes départementales de cars, et les communes sont responsa-
bles de leurs transports urbains (bus, tram ou métro).
- Les communes ou leurs groupements gèrent la propreté des villes notamment.

La Constitution française protège l’indépendance des autorités publiques locales : elles sont libres de mettre en
œuvre leurs politiques et de voter leur budget dans le respect des compétences qui leur sont attribuées par la loi.
Toutefois, l’Etat garantit une part importante de leurs ressources financières et exerce un contrôle sur la légalité
de leurs décisions.

3.2 Autorités publiques concernées par l’organisation des Jeux


La candidature d’Annecy reçoit le soutien inconditionnel de toutes les autorités publiques nationales et locales.
Celles-ci seront impliquées dans la préparation et l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver.
Cet événement est porteur d’un tel élan que toutes les composantes du pays seront mobilisées pour assurer sa
réussite.
Responsabilités des autorités publiques

Autorités Responsabilités Actions de soutien


National
Chef de l’Etat et chef du - Sécurité - Co-financement des infrastructures sportives, ferroviaires et
Gouvernement - Douanes et immigration d’aménagement
- Lutte antidopage - Subvention aux Jeux Paralympiques
- Santé publique - Participation aux programmes éducatifs et culturels
- Développement durable - Mise à disposition de fonctionnaires d’Etat
- Législation commerciale et sur la propriété industrielle - Participation à la coordination des opérations
- Fiscalité
- Droit du travail
- Télécommunications/radiocommunications
- Construction des infrastructures ferroviaires
- Aménagement et exploitation du réseau autoroutier
- Services d’incendie et de secours
Régional
Région Rhône-Alpes - Formation professionnelle et lycées - Co-financement des infrastructures sportives et ferroviaires
- Organisation des transports ferroviaires - Financement d’études
- Achat du matériel roulant ferroviaire - Participation aux programmes éducatifs et culturels
- Mise à disposition gratuite de compétences humaines et de ressources
matérielles
- Subvention aux Jeux Paralympiques
- Participation à la coordination des opérations
Local
Départements - Aménagement et exploitation du réseau routier dont - Co-financement des infrastructures sportives et de transport
de la Haute-Savoie déneigement - Subvention aux Jeux Paralympiques
et de la Savoie - Transports publics départementaux - Mise à disposition gratuite de ressources humaines
et matérielles
- Participation aux programmes éducatifs et culturels
- Participation à la coordination des opérations
- Financement des services d’incendie et de secours

Communes (1) - Construction et exploitation des infrastructures - Co-financement des infrastructures sportives et de transport
ou groupements sportives - Subvention aux Jeux Paralympiques
de communes (2) accueillant - Opérations d’aménagement - Participation aux programmes éducatifs, culturels et aux sites de célébration
un site ou concernée par - Entretien de la voirie - Mise à disposition gratuite des services publics et des installations
les opérations olympiques - Transports publics locaux - Participation à la coordination des opérations
Autorités suisses
Confédération suisse - Sécurité, immigration, douanes, gestion du trafic - Participation à la coordination des opérations de sécurité, d’immigration,
Canton de Genève aérien et terrestre sur le territoire suisse de douanes et de transport
- Radiocommunications
(1) Communes : Annecy, Aime-la-Plagne, Annecy-le-Vieux, Chamonix, Epagny, La Clusaz, Le Grand-Bornand, Les Houches, Macôt-La Plagne, Metz-Tessy, Passy, Pringy, Saint-Gervais et Seynod.
(2) Groupements de communes : communauté d’agglomération d’Annecy, communauté de communes de la vallée de Chamonix, syndicat intercommunal pour la protection et l’aménagement du
Semnoz, syndicat intercommunal de la Grande Plagne, syndicat intercommunal à vocation unique des Houches Saint-Gervais.

42 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

Powers and Interaction


The national Government is responsible for planning, monitoring and delivery of major infrastructure work at the
national level. It jointly finances transport infrastructure with the local authorities. Major sporting infrastructures
required for the Games will be financed both by the Government and all levels of local authority.

The national Government is represented in each Department and Region by a Prefect, who serves as coordinator
of public policy at the local level.

The national or local institutions hold different powers and cooperate in managing the country.
- The national Government holds sole power for all services relating to security, customs and immigration.
- Responsibility for medical services is shared by the national Government, which organises public health services,
and the Departments, which are responsible for emergency and rescue services.
- Public transport is managed by all of the local authorities: the Regions hold authority for regional rail transport,
the Departments manage the Department-wide bus lines, and the municipalities are responsible for their own
urban transport (bus, tramway or metro).
- The municipalities and municipality groupings manage city clean-up, for instance.

The French Constitution protects the independence of the local authorities, which are free to implement their
policies and vote their own budgets, in line with the powers granted to them by the law. However, the national
Government provides a substantial part of the financial resources required and ensures that the decisions made
are in line with the law.

3.2 Public Authorities Involved in the Olympic Games


Annecy’s bid enjoys the unconditional support of the local and national authorities. The said authorities will be
closely involved in planning and hosting the Winter Olympic Games.
The drive inherent in the event is such that every sector of the country will be mobilised to make it a success.

Responsibilities of the public authorities


Authorities Responsibilities Support
National
President of the Republic - Security - Joint financing of sporting, rail and development infrastructure
and French Government - Customs and immigration - Paralympic Games subsidy
- Anti-doping - Participation in educational and cultural programmes
- Public health - Provision of civil servants
- Sustainable development - Participation in coordination of operations
- Legislation on trade and intellectual property
- Taxation
- Employment law
- Telecommunications / radio frequencies
- Construction of rail infrastructure
- Development and operation of the motorway network
- Fire departments and emergency

Regional
Rhône-Alpes Region - High schools and further education and training - Joint financing of sporting and rail infrastructures
- Operation of rail infrastructure - Financing of studies
- Financing of rolling stock - Free provision of human skills and material resources
- Subsidies for Paralympic Games
- Participation in educational and cultural programmes
- Participation in coordination of operations
Local
Departments - Development and operation of the road network - Joint financing of sporting and transport infrastructures
of Haute-Savoie (snow removal) - Subsidies for Paralympic Games
and Savoie - Departmental public transport - Free provision of human skills and material resources
- Participation in educational and cultural programmes and live sites
- Participation in coodination of operations
- Fire and rescue services

Municipalities(1) and - Construction and operation of sports infrastructure - Joint financing of sporting and transport infrastructure
municipality groupings(2) - Development operations - Subsidies for Paralympic Games
hosting a venue or affected - Road maintenance - Participation in educational and cultural programmes and live sites
by Olympic operations - Local public transport - Free provision of public services and facilities
- Participation in coordination of operations
Swiss authorities
Swiss Confederation - S ecurity, immigration, air and surface traffic - Participation in coordination of security, immigration,
Canton of Geneva management on Swiss territory customs and transport operations
- Provision of radio frequencies
(1) Municipalities: Annecy, Aime-La Plagne, Annecy-le-Vieux, Chamonix, Epagny, La Clusaz, Le Grand-Bornand, Les Houches, Macôt-La Plagne, Metz-Tessy, Passy, Pringy, Saint-Gervais and Seynod.
(2) Municipality groupings: Annecy conurbation community, Chamonix Valley Municipality Community, Intermunicipal Syndicate for the Conservation and Development of Semnoz, Intermunicipal
Syndicate of Grande Plagne, Intermunicipal Syndicate of Les Houches Saint-Gervais

VOLUME 1 ANNECY 2018 43


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

Coordination entre les autorités


Phase de candidature
Les représentants de l’Etat et de toutes les autorités publiques locales sont réunis au sein du comité de candida-
ture, définissent ensemble la stratégie générale et prennent les décisions majeures.
A l’échelon national, la Délégation interministérielle aux grands événements sportifs (DIGES) coordonne l’action
de tous les ministères impliqués dans la candidature.
Au niveau local, des comités de pilotage ont été créés par site et par thème. Ils visent à faciliter la participation
des usagers et des élus locaux à la prise de décision et à coordonner la planification des opérations.
Enfin, un comité de coordination a été mis en place avec le soutien des autorités cantonales genevoises afin
d’organiser la coopération entre les gouvernements français et suisses, en particulier sur les questions de trans-
port, d’immigration, des douanes, de sécurité et de technologie.

Phase d’organisation
Les instances dirigeantes du COJO réuniront tous les niveaux de gouvernement.
L’action des ministères concernés sera coordonnée par un comité interministériel des Jeux Olympiques placé
sous l’autorité du Premier ministre.
La direction d’audit et de contrôle des infrastructures (DACI) contrôlera l’avancement des constructions des
infrastructures par les différents maîtres d’ouvrage. Tous les autres domaines seront pilotés par le COJO et mis en
œuvre avec les partenaires publics et privés concernés dans des commissions thématiques régulières.
Les autorités suisses et italiennes seront représentées à la fois dans les instances dirigeantes du COJO et dans
toutes les commissions thématiques les concernant.
Veuillez vous reporter à la question 4.7.2 pour une description complète de la gouvernance du COJO.

3.3 Garanties des autorités


Le Président de la République et le Gouvernement national ont apporté leur total soutien ainsi que les garan-
ties concernant leurs engagements dans l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, notamment des
garanties financières pour les infrastructures des sites et de transport.
De même, la ville d’Annecy, la région Rhône-Alpes, les départements de la Haute-Savoie et de la Savoie, ainsi que
toutes les autres communes et les groupements de communes concernés par le projet olympique et cités dans la
question 3.2, ont voté à une très large majorité des délibérations garantissant leur soutien et leurs engagements.
Enfin, les autorités du Canton de Genève et de la Confédération suisse se sont engagées à respecter la Charte
olympique et à tout mettre en œuvre pour faciliter les opérations olympiques et paralympiques sur le territoire
suisse.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

3.4 Soutiens politiques et publics


En vertu de la Constitution française, les partis politiques peuvent exercer leur activité librement dès lors qu’ils
respectent « les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. »

Les partis représentés de manière significative à l’Assemblée nationale ont tous affirmé leur soutien à la candi-
dature. Celle-ci bénéficie d’un large consensus national dépassant les clivages politiques.
Soutien
Partis politiques Raisons principales Force au niveau national, régional et local(1)
ou opposition
National : 4 %
Nouveau centre Soutien
Local : 80 % (liste « Plus fort Annecy »)
National : 4,5 % (groupe « Gauche démocrate et républicaine »)
Parti communiste Soutien
Soutien global Régional : 6,4 % (groupe « Front de gauche »)
aux objectifs du projet National : 35,4 % (groupe « Socialiste, radical, citoyen et divers gauche »)
Parti socialiste Soutien et soutien à la diffusion Régional : 30,6 % (groupe « Parti socialiste et divers gauche »)
des valeurs olympiques Local : 6,7 %
National : 54,9 %
Union pour un mouvement
Soutien Régional : 25,5 % (groupe « UMP et divers droite »)
populaire
Local : 8,9 %
Total national : 98,8 %
(1) Niveau national : élus à l’Assemblée nationale ; niveau régional : élus au conseil régional Rhône-Alpes ; niveau local : élus au conseil municipal d’Annecy.

44 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

Coordination between Authorities


Bid Phase
The representatives of the Government and all of the local authorities work together within the Bid Committee.
They define the bid’s overall strategy together and make all major decisions.
At the national level, the Interministerial Delegation on Major Sporting Events (DIGES) coordinates the action of
all the Ministries involved in the bid.
At the local level, Steering Committees have been established by venue and by theme. They were designed to facil-
itate the participation of local users and officials in decision-making and to coordinate operational planning.
Lastly, a Coordination Committee has been set up with the assistance of the Canton of Geneva, to plan out cooper-
ation between the French and Swiss governments, in particular on matters of transport, immigration, customs,
security and technology.

Preparation Phase
The OCOG leadership will bring together all levels of government.
The action of all the Ministries involved will be coordinated by an Interministerial Committee for the Olympic
Games placed under the authority of the Prime Minister.
The department of audit and control (DACI) will oversee the construction of infrastructure, as carried out by the
respective main contractors. All of the other areas will be headed by the OCOG and implemented with the relevant
public and private sector partners through regular thematic committees.
The Swiss and Italian authorities will be represented within the OCOG leadership and on all committees relevant
to them.
Please refer to Question 4.7.2 for a complete description of the OCOG’s governance.

3.3 Guarantees from Authorities


The President of the Republic and the French Government have stated their full support and provided all of the
necessary guarantees regarding their commitments to hosting the Olympic and Paralympic Winter Games, in
particular the financial guarantees for hosting venue and transport infrastructure.
Likewise, the City of Annecy, the Regional Council of Rhône-Alpes, the General Councils of Haute-Savoie and
Savoie, and all of the other municipalities and municipality groupings involved in the Games project and listed in
Question 3.2, have voted statements guaranteeing their support and commitments.
Finally, the authorities of the Canton of Geneva and the Swiss Confederation have also committed to abide by
the Olympic Charter and do everything in their power to facilitate Olympic and Paralympic operations on Swiss
territory.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

3.4 Political and Public Support


By virtue of the French Constitution, political parties may exercise their activities freely, provided that they abide
by the “principles of national sovereignty and democracy”.

All parties with significant representation in the National Assembly have affirmed their support for the bid.
A large national consensus for the project cuts across political divisions.
Support
Political parties Main reasons Influence at national, regional and local level(1)
or opposition
National: 4%
New Centre Support
Local: 80% (“Plus fort Annecy” Group)
National: 4.5% (“Gauche démocrate et républicaine” Group)
Communist Party Support
Overall support Regional: 6.4% (“Front de gauche” Group)
for project objectives National: 35.4% (“Socialiste, radical, citoyen et divers gauche” Group)
Socialist Party Support and support of the olympic Regional: 30.6% (“Parti socialiste et divers gauche” Group)
values Local: 6.7%
National: 54.5%
Union for a People’s
Support Regional: 25.5% (“UMP et divers droite” Group)
Movement
Local: 8.9%
National total: 98.8%
(1) National level: National Assembly elected officials; Regional level: Rhône-Alpes Regional Council elected officials; local level: Annecy Municipal Council elected officials.

VOLUME 1 ANNECY 2018 45


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

Autres personnalités politiques et publiques soutenant le projet


Toutes les personnalités politiques majeures sont mobilisées. Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, le
Premier ministre, François Fillon, et son Gouvernement, ainsi que le président de l’Assemblée nationale, Bernard
Accoyer, ont affirmé leur soutien à plusieurs reprises. Ils ont mis en œuvre tous les moyens nécessaires à la
candidature d’Annecy pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018. Le président
de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, les présidents des conseils généraux de la Haute-Savoie et de
la Savoie, Christian Monteil et Hervé Gaymard, ont également engagé leurs administrations au service du projet
Annecy 2018. Le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut, ainsi que les maires de toutes les communes accueillant un
site olympique sont mobilisés et travaillent ensemble à la réussite de cette candidature. Le soutien du Canton de
Genève a été publiquement apporté par Marc Muller, Conseiller d’Etat.

Le monde sportif est lui aussi derrière la candidature d’Annecy. Les membres français du CIO, Jean-Claude Killy,
Guy Drut et Maurice Herzog (membre honoraire) apportent leur expertise et connaissance du monde olympique.
Toutes les composantes du sport français ont déclaré leur soutien au projet olympique d’Annecy : Denis Masseglia,
le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Gérard Masson, le président du Comité
paralympique et sportif français, les membres de la commission des athlètes du CNOSF, les présidents de toutes
les fédérations de sports olympiques, les associations sportives locales, les ambassadeurs sportifs et tous les
médaillés olympiques français d’été et d’hiver.

Le soutien du monde économique s’exprime au travers du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), des
chambres de commerce et d’industrie, d’agriculture et des métiers de la Haute-Savoie et de toutes les entreprises
implantées dans la région, membres du Club Entreprises 2018.
Associées au projet, les associations environnementales témoignent de la diversité des soutiens apportés à
Annecy 2018.
Les syndicats français ont toujours reconnu la dimension d’intérêt public des événements sportifs internationaux
organisés en France, dès lors que sont respectés le droit du travail et des travailleurs.

Il existe une opposition locale à la candidature au travers d’un « comité anti-jeux » qui s’exprime par l’intermé-
diaire d’un blog et organise quelques réunions. Un dialogue a été mis en place durant la phase de candidature afin
d’écouter ses revendications et d’expliquer les impacts positifs des Jeux.

3.5 Echéances électorales


Les différentes élections locales et nationales prévues jusqu’en 2018 n’auront aucune incidence sur la préparation
et l’organisation des Jeux. Les garanties et délibérations signées par toutes les autorités publiques les engagent
quel que soit le résultat des élections futures.

Année Mois Election


Mars Elections cantonales partielles (Conseil général)
2011
Septembre Elections sénatoriales partielles (Sénat)
Mai Election présidentielle
2012
Juin Elections législatives (Assemblée nationale)
Mars Elections municipales et territoriales
2014 Juin Elections européennes
Septembre Elections sénatoriales partielles (Sénat)
Mai Elections présidentielles
2017 Juin Elections législatives (Assemblée nationale)
Septembre Elections sénatoriales partielles (Sénat)

46 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

Other political and public figures supporting the project


All of the major political figures are mobilised. The President of the Republic, Nicolas Sarkozy, the Prime Minister,
François Fillon and his Ministers, and National Assembly President, Bernard Accoyer, have all stated their support
on several occasions. They have activated all of the resources called for by the Annecy Bid to host the 2018
Olympic and Paralympic Winter Games. The President of the Rhône-Alpes Region, Jean-Jack Queyranne, and the
Presidents of the General Councils of Haute-Savoie and Savoie, Christian Monteil and Hervé Gaymard, have also
made commitments on behalf of their administrations to serve the Annecy 2018 Project. The Mayor of Annecy,
Jean-Luc Rigaut, and the mayors of all of the municipalities hosting an olympic venue, have mobilised and are
working together to make the bid a success. The Canton of Geneva has also publicly stated its support to through
State Council Member, Marc Muller.

The sporting community is also behind Annecy’s bid. French IOC Members, Jean-Claude Killy, Guy Drut and
Maurice Herzog (Honorary Member) are providing the bid team with their expertise and knowledge of the Olympic
Movement. And support for an Annecy 2018 Games has been flooding in from every corner of the French sporting
community, including: Denis Masseglia, President of the French National Olympic and Sport Committee (CNOSF),
Gérard Masson, President of the French Paralympic Committee (FFH), the Members of the French NOC Athletes
Commission, the Presidents of all of the International Federations, the local sport associations, the sports ambas-
sadors and all French Olympic medallists from both Summer and Winter Games.

The business community’s support can be heard through the French Employers’ Union (MEDEF), the Chambers of
Commerce and Industry, Agriculture and Professions of Haute-Savoie, and all the companies established in the
region who are members of the “Club 2018” business network.
The local environmental associations, who have also joined the project, demonstrate the wide range of support
which Annecy 2018 enjoys.
France’s trade unions have always recognised the public interest dimension of the international sporting events
held in France, provided that labour and workers’ rights are upheld.

Some local opposition to the bid does exist and is channelled through an “Anti-Games Committee” which commu-
nicates via a blog and holds various meetings. A dialogue has been put in place during the bid phase to listen to
the group’s concerns and to explain the positive benefits of hosting the Games in Annecy.

3.5 Election Dates


The local and national elections scheduled up to 2018 will not impact the planning or hosting of the Games. The
guarantees and decisions signed by all of the public authorities are binding upon them, whatever the outcome of
the elections.

Year Month Election


March Partial Cantonal elections (General Council)
2011
September Partial Senate elections (Senate)
May Presidential election
2012
June Legislative elections (National Assembly)
March Municipal and territorial elections
2014 June European elections
September Partial Senate elections (Senate)
May Presidential elections
2017 June Legislative elections (National Assembly)
September Partial Senate elections (Senate)

VOLUME 1 ANNECY 2018 47


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

3.6 Représentativité du comité de candidature


Annecy 2018 associe tous les acteurs concernés par la candidature :
- la ville d’Annecy
- le CNOSF, la Fédération française handisport et les fédérations françaises de sports d’hiver
- les athlètes olympiques et paralympiques
- les membres français du CIO
- la Présidence de la République française
- le Gouvernement national, en particulier le ministère chargé des Sports
- les représentants locaux à l’Assemblée nationale et au Sénat
- la région Rhône-Alpes
- les conseils généraux de la Haute-Savoie et de la Savoie
- les communes concernées par un site olympique
- les entreprises partenaires de la candidature
- les chambres de commerce et d’industrie, des métiers et d’agriculture de la Haute-Savoie
- l’agence économique départementale de la Haute-Savoie
- l’université de Savoie
- les associations environnementales et d’insertion sociale
- l’association de soutien des entreprises régionales à la candidature (Club 2018)
- l’association de soutien local à la candidature (« Impliquons-nous »).

48 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

3.6 Breadth of Representation on Bid Committee


All of the players affected by the Bid are represented on Annecy 2018:
- the City of Annecy
- the French NOC, French Handisport Federation and the French National Federations Winter Sports
- the Olympic and Paralympic athletes
- the French members of the IOC
- the President of the French Republic
- the National Government, in particular the Ministry in charge of Sport
- local representatives in the National Assembly and Senate
- the Rhône-Alpes Region
- the General Council of Haute-Savoie and Savoie
- the municipalities that are proposed hosts of Games venues
- the bid’s commercial partners
- the Chambers of Commerce and Industry, Professions and Agriculture of Haute-Savoie
- the Departmental Economic Agency of Haute-Savoie
- the University of Savoie
- the environmental and social integration associations
- the association of regional companies supporting the bid (Club 2018)
- the local bid supporters’ association (“Impliquons-Nous” – “Let’s Get On Board”).

VOLUME 1 ANNECY 2018 49


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES
POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE
PIB (milliards USD) / GDP (USD billion) : France
2700
2535
2463
Economie2400
/ Economy 2348
2244
2158
2073
2013
2100France est un pays riche et stable économiquement, classé 5e puissance mondiale par la Banque mondiale.
La 1946
1874
Ses ressources
1722 économiques
1776 sont variées et s’appuient sur un secteur des services de plus en plus développé.
1800
La région Rhône-Alpes est la 2e région française, et la 7e région européenne en termes de production de richesses.
77,6%
Le
1500département de la Haute-Savoie est un pôle très attractif et dynamique, dont la population et la richesse
PIB (milliards
augmententUSD) / GDP (USD billion) : France
régulièrement.
1200
2700 73,4% 2535
3.7 Données
900
économiques / Economic data 2348
2463
2400 2244
2158 2,1%
PIB (milliards
600 USD) / GDP (USD billion) : 2013
2,2% France 2073
2100
1946 18,3%
2700 21,2% 1874
3001722 1776 2535
1800 3,2%
2463
77,6% 2,0%
2400 2348
0 2244
1500 2158
1998 1999 2000 2001 2002 2003
2073 2004 2005 2006 2007 2008
2100 2013
1946
1200 1874
1722
73,4%
1776
1800
77,6%
900
1500 2,1%
600 2,2%
1200 18,3%
21,2%
300 73,4%
900 3,2% 2,0%
0 2,1%
6001998 1999
2,2% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
18,3%
21,2%
300
3,2% 2,0%
0
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008

PIB (milliards USD) / GDP (USD billion) : Rhône-Alpes


244
250 237
228
225 215
207
197
200 186 190
179
175 170
166
73,4%
150

PIB (milliards
125 USD) / GDP (USD billion) : Rhône-Alpes
69,2% 244
250 100 237
228
225 215
75 207 2,8%
197
200 PIB (milliards
50
3%USD) / GDP (USD186
billion) :190
Rhône-Alpes
179 244 22,7%
175 250 170
26% 237
25166 228
1,8% 73,4% 1,1%
225 215
150 0 207
1998 1999 2000 2001 2002 197
2003 2004 2005 2006 2007 2008
200 186 190
125
179
175 69,2% 170
100 166
73,4%
PIB
150 (millions USD) / GDP (USD million) : Haute-Savoie (2005)
75 Services Energie / Energy Industrie / Industry Agriculture 2,8% ) 1%
( En % de la valeur ajoutée / % of added value
125 Source:
3% Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)
50
69,2% 22,7%
PIB :
100 24 26%
203 millions USD
25 28%
GDP : 24,203
1,8% USD million 1,1%
0 75 2,8%
1998 1999
3% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
50 71%
22,7%
26%
25
1,8% 1,1%
0 Services Energie / Energy Industrie / Industry Agriculture ( En % de la valeur ajoutée / % of added value )
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Source: Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)

50 VOLUME 1 ANNECY 2018


Services Energie / Energy Industrie / Industry Agriculture ( En % de la valeur ajoutée / % of added value )
Source: Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)
POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3
STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

Economie / Economy

France is a wealthy and economically-stable country, ranked the 5th world power by the World Bank. The country
enjoys varied economic resources and can rely on an increasingly-developed services sector. The Rhône-Alpes
Region is ranked 2nd in France and 7th in Europe in terms of production of wealth. The Haute-Savoie region is a very
attractive and dynamic hub, whose population and wealth continue to grow.

3.8 Revenu par habitant / Per capita income


France 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
PIB /Habitant (USD)
28 677 29 436 30 844 31 812 32 673 33 417 34 563 35 616 37 025 38 604 39 521
GDP per capita (USD)
Source : Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)
Taux d’inflation annuel moyen / Average annual inflation rate (%)

3.9 Taux
3,0
%
d’inflation et taux de change / Inflation and exchange rates
2,8
2,5
Taux d’inflation annuel moyen / Average
1,9
annual
2,1 inflation
2,1rate (%)
2,0 1,7 1,7 1,8
% 1,5 1,5
1,5
3,0
2,8
1,0
2,5
2,1 2,1
0,5 1,7 1,7 1,9 1,8
0,5
2,0
1,5 1,5 0,1
0
1,5
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
1,0
Source 0,5
0,5 : Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)
0 0,1
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Source : Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)

Les organismes français ne réalisant pas de prévision As France’s economic institutions do not produce
d’inflation à long terme, Annecy 2018 a analysé son long-term forecasts, Annecy 2018 has analysed infla-
évolution au cours de la dernière décennie en France tion trends over the last decade, in France and in the
et dans la zone Euro. Ses variations limitées et la stabi- Euro zone. Its limited fluctuation and the stability
lité de l’économie européenne, renforcée par les règles of the European economy, bolstered by the rules of
du Pacte de stabilité et de croissance, ont conduit à the Stability and Growth Pact, have led us to set the
retenir un taux moyen annuel d’inflation de 2 % entre average annual inflation rate at two per cent between
2010 et 2018. 2010 and 2018.

Taux de change annuel moyen / Average annual exchange rate (EUR / USD)
%
1,50 1,37 1,47 1,39 1,32
1,24 1,25 1,26
1,25 1,13
Taux de change annuel moyen / Average annual exchange rate (EUR / USD)
0,92 0,9 0,95
1,00
%
0,75
1,50 1,37 1,47 1,39 1,32
1,24 1,25 1,26
0,50
1,25 1,13
0,25 0,92 0,9 0,95
1,00
0
0,75
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
0,50
Source
0,25 : Banque de France
0
Annecy 2018 a utilisé un taux de change unique de Annecy 2018 has assumed a single exchange rate, at
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
1 euro pour 1,3 USD, qui correspond au taux moyen 1 euro per 1.3 USD, or the average rate observed since
constaté
Source : Banquedepuis
de France l’introduction de l’euro en 2002. C’était the Euro was came into effect in 2002. This was also
aussi le taux moyen au mois de septembre 2010, au the average rate in September 2010, when the financial
cours duquel les éléments financiers du dossier de data used to produce this bid were finalised.
candidature ont été arrêtés. Le COJO se prémunira The OCOG will take into account the risks caused by
des risques induits par ses variations grâce à des these fluctuations, using the banking and financial
mécanismes bancaires et financiers présentés dans le mechanisms listed in the detailed financial budget.
budget financier détaillé.

Disocier VOLUME 1 ANNECY 2018 51


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

OBLIGATIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES

3.10 Impact des obligations nationales et internationales


La France n’est engagée dans aucun accord national ou international allant à l’encontre des obligations de la ville
d’Annecy, du CNO et du COJO telles que stipulées dans la Charte olympique et dans le Contrat de ville hôte.

OPINION PUBLIQUE

3.11 Soutien de la population


Avant que la candidature d’Annecy aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 ne s’inscrive dans le
processus officiel de sélection, l’initiation du projet a étroitement associé durant plusieurs années les forces
vives locales (acteurs associatifs, sportifs, politiques, institutionnels, économiques, touristiques, culturels,
éducatifs…).
La dernière étude en date* confirme ce mouvement d’adhésion. 90 % des Français se déclarent favorables au fait
qu’Annecy et la Haute-Savoie accueillent les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver en 2018. A l’échelle de la
région Rhône-Alpes, 88 % des habitants se déclarent favorables. Au niveau local, 74 % des habitants du départe-
ment, qui couvre l’ensemble du territoire olympique prévu, affirment leur adhésion au projet.
L’engouement de la population s’exprime également de manière variée et concrète. Au niveau local, les nombreuses
opérations événementielles célébrant l’Olympisme et la candidature d’Annecy rassemblent des foules enthou-
siastes. Le 23 juin 2010, plus de 30 000 Annéciens se sont ainsi mobilisés pour fêter la Journée olympique et
l’accession d’Annecy au statut de ville candidate.
Cette mobilisation est également très active sur les réseaux sociaux du web, comme par exemple Facebook dont
la page officielle compte 127 000 membres au 15 novembre 2010.

* Etude d’opinion réalisée du 14 au 22 octobre 2010 par l’institut CSA auprès d’un échantillon de 2000 personnes de 15 ans et plus (1000 au niveau national, 1000 au niveau local) représentatif de
la population française selon la méthode des quotas en retenant les critères suivant : sexe, âge, CSP, lieu d’habitation. Question posée « Etes-vous favorable au fait qu’Annecy et la Haute-Savoie
accueillent les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver en 2018 ? »

52 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

NATIONAL AND INTERNATIONAL OBLIGATIONS

3.10 Impact of National and International Obligations


No national or international agreement binding upon France goes against the obligations of the City of Annecy,
NOC or OCOG, as stipulated in the Olympic Charter and the Host City Contract.

PUBLIC OPINION

3.11 Public Support


Before Annecy’s endeavour to host the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games achieved its current status in
the official selection process, the project developed, in its incipient stages, from the close and energetic support
found at the local level (players from the association-based, sporting, political, institutional, economic, tourist,
cultural, educational, etc. communities).
The latest study to date* confirms this wave of support. 90% of the French population has stated it is in favour
of hosting the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games in Annecy. At the level of the Rhône-Alpes Region,
88% of residents have stated they are in favour of it, while at the local level, 74% of the residents in the Department,
which covers the entirety of the planned Olympic territory, have stated their support for the project.
The population has shown its enthusiasm in a variety of very concrete ways. Locally, the many events celebrating
Olympism and Annecy’s bid have attracted vibrant populations. On 23 June 2010, more then 30,000 Annecy
residents mobilised to celebrate Olympic Day and Annecy’s rise to Candidate City status.
Mobilisation is strong as well on a variety of online social networks, with the official Facebook page showing
127,000 members as of 15 November 2010.

* Opinion survey carried out from 14 to 22 October 2010 by the CSA Institute, on a sample of 2,000 people ages 15 and above (1,000 at the national level, 1,000 at the local level), representative of the
French population, based on the quota method and using the following criteria: gender, age, socio-professional category, place of residence. The question was asked as follows: «Are you in favour of
Annecy and Haute-Savoie hosting the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games?»

VOLUME 1 ANNECY 2018 53


3 STRUCTURE ET CLIMAT POLITIQUES ET ECONOMIQUES

3.12 Référendum
Les Jeux Olympiques n’entrent pas dans le cadre prévu par la Constitution pour l’organisation d’un référendum
national.
Au niveau local, la législation française en matière de démocratie directe autorise toutes les autorités publiques
locales à organiser un référendum. Toutes ces autorités ont adopté des délibérations s’engageant à soutenir
l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver à Annecy en 2018.

54 VOLUME 1 ANNECY 2018


POLITICAL AND ECONOMIC CLIMATE AND STRUCTURE 3

3.12 Referendum
The Olympic Games do not fall within the scope set out by the Constitution as regards the organisation of a
national referendum.
At the local level, French legislation on direct democracy allows all local public authorities to hold referendums.
All of these authorities have adopted deliberation decisions in which they have committed their support to hosting
the Winter Olympic and Paralympic Games in Annecy in 2018.

VOLUME 1 ANNECY 2018 55


4 ASPECTS JURIDIQUES
LEGAL ASPECTS
4 ASPECTS JURIDIQUES

Le projet d’Annecy 2018 est en parfaite adhésion avec la Charte olympique dont il défend
les principes fondateurs : le sport (neige et glace), la culture et l’environnement.

Annecy 2018 et l’ensemble des partenaires impliqués dans le projet d’organisation des Jeux
Olympiques et Paralympiques d’hiver respecteront le Contrat de ville hôte et l’ensemble des
engagements pris à l’égard du CIO.

La France dispose d’un dispositif juridique adapté à l’organisation des Jeux et qui assure une
protection très efficace des marques olympiques. Dans ce cadre, et sur la base de l’expérience
acquise en matière d’accueil de grands événements sportifs internationaux, le COJO associera
toutes les parties prenantes du projet olympique. Il garantira le bon déroulement des Jeux et
la promotion de l’Olympisme.

EXECUTION DES OBLIGATIONS ET RESPECT DE LA CHARTE OLYMPIQUE ET DU CONTRAT DE VILLE HOTE

4.1 Respect de la Charte olympique et du Contrat de ville hôte


Le Gouvernement français, toutes les autorités locales concernées par le projet d’organisation des Jeux
Olympiques et Paralympiques d’hiver, le Conseil fédéral suisse et le Canton de Genève, le Comité national
olympique français garantissent :
- le respect de la Charte olympique et du Contrat de ville hôte ;
- la compréhension et l’acceptation que toutes les déclarations, garanties et stipulations accessoires figurant
dans le dossier de candidature de la ville, ainsi que tous les autres engagements pris à l’égard du CIO, par écrit
ou oralement, soit par la ville candidate (y compris le comité de candidature) soit par son CNO, auront force
obligatoire pour la ville ;
- l’application des mesures nécessaires pour que la ville remplisse complètement ses obligations.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

4.2 Réunions ou manifestations nationales ou internationales


Le Gouvernement français et l’ensemble des autorités locales compétentes confirment qu’aucune autre réunion
ou manifestation importante ne se tiendra à Annecy, dans ses environs ou sur les autres sites de compétition,
ni pendant les Jeux Olympiques d’hiver, ni pendant la semaine qui les précède ou celle qui les suit (soit entre le
2 février et le 4 mars 2018). Les autorités cantonales suisses ont pris cet engagement pour la même période.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

LEGISLATION

4.3 Nouvelle législation


La France est dotée d’un dispositif juridique adapté à l’organisation des Jeux. L’accueil de grandes manifestations
sportives, comme les Championnats du monde FIS de Ski alpin en 2009, la Coupe du monde de Rugby de l’IRB
en 2007 et les Championnats du monde d’Athlétisme de l’IAAF en 2003, a contribué à l’évolution constante de
ce dispositif. En outre, la loi du 22 juillet 2009 relative au développement et à la modernisation des services
touristiques facilite la construction des infrastructures sportives en les reconnaissant d’intérêt général.

58 VOLUME 1 ANNECY 2018


LEGAL ASPECTS 4

The Annecy 2018 Games plan fully adheres to the Olympic Charter and defends its fundamental
sporting (snow and ice), cultural and environmental principles.

All the organisations involved in organising the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games are
committed to upholding the provisions of the Host City Contract. All the necessary guarantees
have been secured.

France’s existing legal system is conducive to organising the Games. It will afford effective protec-
tion to the Olympic marks through a number of existing provisions. The system has been developed
based on the country’s significant experience of hosting major international sporting events.

FULFILMENT OF OBLIGATIONS AND RESPECT OF THE OLYMPIC CHARTER AND HOST CITY CONTRACT

4.1 Respect of the Olympic Charter and Host City Contract


The French Government, all the local authorities involved in organising the Olympic and Paralympic Winter
Games, the Swiss Federal Council, the Council of State of Geneva and the French National Olympic Committee
guarantee:
- respect for the Olympic Charter and Host City Contract;
- understanding and acceptance that all representations, warranties and covenants contained in the Candidate
City’s bid documents, as well all as other commitments made, either in writing or orally, by either the Candidate
City (including the Bid Committee) or its NOC to the IOC, shall be binding on the city;
- the implementation of measures necessary for ensuring that the city fulfils its obligations completely.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

4.2 National or International Meetings and Events


The French Government and all relevant authorities guarantee that no other major national or international
meeting or event will be held in Annecy, in its vicinity or at the other competition venues, either during the Olympic
Winter Games, or during the week immediately before or after the Games (therefore from 2 February to 4 March
2018). The Swiss Cantonal Authorities have also made this commitment for the same period.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

LEGISLATION

4.3 New Legislation


France’s legal system is well suited to hosting the Games. It has been developed through the successful staging
of major sports events such as the 2009 FIS Alpine World Ski Championships, the 2007 IRB Rugby World Cup and
the 2003 IAAF World Championships. Furthermore, the law of 22 July 2009 on the development and modernisa-
tion of tourism services facilitates the construction of sports infrastructure, recognising it as being in the public
interest.

VOLUME 1 ANNECY 2018 59


4 ASPECTS JURIDIQUES

PROTECTION DE LA DESIGNATION, DU NOM DE DOMAINE ET DES MARQUES OLYMPIQUES

4.4 Protection de la désignation « Annecy 2018 »


La désignation « Annecy 2018 » a fait l’objet d’un enregistrement en qualité de marque auprès de l’Institut national
de la propriété industrielle (INPI), dans les 45 classes de produits et services de la classification de Nice, sous le
numéro 3541051. Cette marque a été déposée par la ville d’Annecy puis cédée au Comité national olympique et
sportif français (CNOSF), qui en est le détenteur depuis juillet 2009.

Les noms de domaine « annecy2018 » et « annecy-2018 » suivis des extensions « .com », « .net », « .org », « .eu »,
« .info » et « .fr » ont été déposés par le conseil général de la Haute-Savoie, puis cédés au CNOSF.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

4.5 Protection des marques olympiques


En vertu des dispositions de l’article L. 141-5 du Code du sport, le CNOSF est reconnu légalement en France
comme le propriétaire des emblèmes olympiques nationaux et le dépositaire de la devise, de l’hymne, du symbole
olympiques et des termes « Jeux Olympiques » et « Olympiade ».

Le symbole olympique ainsi que la devise « citius, altius, fortius » sont déposés à titre de marque sur le territoire
français au nom du CNOSF. En conséquence, ces marques sont protégées contre les reproductions et imitations
non autorisées sur le fondement des dispositions qui sanctionnent la contrefaçon (articles L. 713-2 et L. 713-3
du Code de la propriété intellectuelle). En cas de contrefaçon sur le territoire français, le CNOSF, peut donc agir
devant les juridictions civiles ou pénales.

La renommée du symbole olympique a en outre été expressément reconnue par la jurisprudence française à de
multiples reprises, ce qui lui permet également de bénéficier des dispositions de l’article L. 713-5 du Code de la
propriété intellectuelle qui prévoit que :
« La reproduction ou l’imitation d’une marque jouissant d’une renommée, pour des produits ou services non
similaires à ceux désignés dans l’enregistrement, engage la responsabilité civile de son auteur s’il est de nature
à porter préjudice au propriétaire de la marque ou si cette reproduction ou imitation constitue une exploitation
injustifiée de cette dernière. Les dispositions de l’alinéa précédent sont applicables à la reproduction ou l’imita-
tion d’une marque notoirement connue au sens de l’article 6 bis de la convention de Paris pour la protection de la
propriété industrielle précitée. »

Les termes « Olympique » et « Jeux Olympiques » sont, pour leur part, protégés en France en tant que marques
d’usage notoire pour désigner l’événement sportif mondialement connu que sont les Jeux Olympiques, ainsi que
les produits et services afférents à leur organisation. A ce titre, toute reproduction ou imitation non autorisée peut
être sanctionnée.

La protection des signes et emblèmes du Mouvement olympique est, au surplus, renforcée par les dispositions
spécifiques de l’article L. 141-5 du Code du sport qui prévoient que : « Le Comité national olympique et sportif
français est propriétaire des emblèmes olympiques nationaux et dépositaire de la devise, de l’hymne, du symbole
olympiques et des termes « Jeux Olympiques » et « Olympiade ».
Le fait de déposer à titre de marque, de reproduire, d’imiter, de supprimer ou de modifier les emblèmes, devise,
hymne, symbole et termes mentionnés au premier alinéa, sans l’autorisation du CNOSF est puni des peines prévues
aux articles L. 716-9 du Code de la propriété intellectuelle. »

La loi française et la jurisprudence permettent ainsi, non seulement la reconnaissance du CNOSF comme déposi-
taire, pour le compte du CIO, des droits sur le symbole, les marques, emblèmes et signes distinctifs du Mouvement
olympique, mais également la possibilité de sanctionner, y compris pénalement, leur utilisation non autorisée sur
le territoire français. Cette protection est absolue, opposable à tous, sans qu’il soit nécessaire de faire la preuve
d’un préjudice, d’une exploitation injustifiée ou d’un quelconque risque de confusion.

Le ministère chargé de l’Industrie apporte la garantie que toutes les mesures juridiques nécessaires seront prises
afin de protéger, au nom du CIO, les marques olympiques et autres désignations liées aux Jeux.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

60 VOLUME 1 ANNECY 2018


LEGAL ASPECTS 4

WORD MARK, DOMAIN NAME AND OLYMPIC MARK PROTECTION

4.4 Protection of the Word Mark “Annecy 2018”


The word mark “Annecy 2018” has been registered as a trademark with the French National Institute of Industrial
Property (Institut National de la propriété industrielle - INPI) in the 45 classes of products and services of the Nice
Classification under No. 3541051. This trademark was filed by the City of Annecy and subsequently transferred to
the French National Olympic and Sport Committee which is the current owner, in July 2009.

The domain names “annecy2018” and “annecy-2018” followed by the extensions “.com”, “.net”, “.org”, “.eu”, “.info”
and “.fr” were registered by the General Council of the Haute-Savoie (Conseil général de la Haute-Savoie) and
subsequently transferred to the FNOSC.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

4.5 Olympic Mark Protection


Under the provisions of Article L. 141-5 of the French Sports Code, the French NOC is legally recognised in France
as the owner of the Olympic emblems and holder on trust of the Olympic Motto, Anthem, Symbol and the terms
“Jeux Olympiques” (Olympic Games) and “Olympiade” (Olympiad).

The Olympic Symbol and the Olympic Motto “citius, altius, fortius” are registered trademarks on French territory,
owned by the French NOC. As a result, these marks are protected against unauthorised reproductions and imita-
tions under the legal provisions against counterfeiting (articles L. 713-2 and L. 713-3 of the French Intellectual
Property Code). In case of counterfeiting on French territory, the French NOC can initiate legal proceedings before
civil or criminal jurisdictions.

The reputation of the Olympic Symbol has been expressly recognised by the French jurisdictions on several
occasions, which affords it protection under the provisions of Article L. 713-5 of the French Intellectual Property
Code, which state:
“Any person who reproduces or imitates a mark enjoying repute for goods or services that are not similar to those
designated in the registration shall be liable under civil law if such use is likely to cause a prejudice to the owner of
the mark or if such reproduction or imitation constitutes unjustified exploitation of the mark. The previous paragraph
shall apply to the reproduction or imitation of a mark that is well known within the meaning of “Article 6 bis” of the
Paris Convention for the Protection of Industrial Property referred to above.”

The terms “Olympique” (Olympic) and “Jeux Olympiques” (Olympic Games) are protected in France as well known
marks which apply to the internationally-known sport event, the Olympic Games, and to its related products and
services. As such, any unauthorised reproduction or imitation may result in legal action.

The protection of the Olympic Movement’s signs and emblems is also reinforced by the provisions specific to
Article 141-5 of the French Sports Code stipulating that “The French National Olympic and Sport Committee is
owner of the national Olympic Emblems and holder on trust of the Motto, the Anthem, the Olympic Symbol and the
terms “Olympique” (Olympic) and “Jeux Olympiques” (Olympic Games).
Whoever deposits by way of mark, reproduces, imitates, removes or modifies the Emblems, Motto, Anthem, Symbol
and terms mentioned in the first paragraph without the authorisation of the National French Olympic and Sport
Committee incurs the sentences provided by articles L. 716-9 of the Intellectual Property Code.”

French law and jurisdiction thereby not only expressly recognise the French NOC as holder on trust of the rights
on the symbol, marks, emblems and signs of the Olympic Movement on behalf of the IOC, but also the prospect of
penalising, including criminally, unauthorised use of theses rights on French territory. This protection is absolute
and enforceable against all persons, without requiring the burden of proof of prejudice, unjustified exploitation or
any possibility of confusion.

The French Ministry in charge of Industry guarantee that all required legal measures will be taken in order to
protect the Olympic Marks and other Games-related designations in the name of the IOC.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

VOLUME 1 ANNECY 2018 61


4 ASPECTS JURIDIQUES

INFORMATIONS CONCERNANT D’EVENTUELS ACCORDS CONCLUS PRECEDEMMENT

4.6 Accords conclus précédemment


La ville d’Annecy, le comité de candidature Annecy 2018 et le CNOSF n’ont signé aucun accord qui entrerait en
vigueur après la date d’élection de la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver et qui n’aurait pas été approuvé par
le CIO.
Conformément aux principes et aux conditions de l’Accord sur le Programme de marketing conjoint, les contrats
de partenariat conclus par le CNOSF ne vont pas au-delà du 31 décembre 2012 et ne gêneront ni n’entraveront
l’exécution du Contrat de ville hôte. Les futurs accords qui seront signés avant l’élection de la ville hôte des Jeux
de 2018 seront immédiatement soumis au CIO et n’iront pas au-delà du 31 décembre 2012.

ENTITE JURIDIQUE

4.7 Entité juridique


4.7.1 Structure juridique du comité de candidature
Le comité de candidature Annecy 2018 s’est constitué en association à but non lucratif le 23 juin 2009.
L’association a pour mission de préparer le projet d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2018
à Annecy, de promouvoir la candidature à l’échelon local, national et international et de promouvoir les principes
fondamentaux de l’Olympisme inscrits dans la Charte olympique.

L’organisation s’appuie sur deux principes fondateurs :


- regrouper toutes les parties prenantes dans les instances dirigeantes. Elles sont garantes de l’apport des
moyens et des engagements nécessaires à la bonne organisation des Jeux ;
- donner une place prépondérante aux sportifs olympiques et paralympiques. De nombreux Olympiens occupent
des responsabilités opérationnelles ou dirigeantes dans le comité de candidature.

Annecy 2018 est co-présidée par le président du Comité national olympique français et le maire d’Annecy.

L’association est structurée à trois niveaux :


- L’assemblée générale réunit toutes les parties prenantes et approuve les comptes de l’association et le rapport
annuel du conseil d’administration. Elle comprend les membres français du Comité International Olympique,
les membres du Comité national olympique français et des fédérations sportives nationales, des sportifs de
haut-niveau, des représentants de l’Etat français, des représentants des collectivités locales, et des acteurs du
monde économique.

- Le conseil d’administration, composé de 24 membres, représente chacune des parties prenantes dont les
membres français du CIO. Chaque membre détient une voix. Le conseil d’administration arrête les grandes orien-
tations stratégiques et confie leur mise en œuvre au conseil de surveillance. Il se réunit tous les deux mois.

- Le conseil de surveillance est issu du conseil d’administration. Il est composé du président du Comité national
olympique français, du maire d’Annecy, d’un représentant de l’Etat, du président de la région Rhône-Alpes et du
président du département de la Haute-Savoie. Il se réunit tous les 15 jours.
Il délègue la gestion opérationnelle de la candidature à une direction générale. Cette direction composée d’experts
et de sportifs, élabore un programme d’actions, le met en œuvre et rend compte au conseil de surveillance.
Deux conseils d’orientation thématiques (sport et développement durable), présidés par des sportifs, formulent
des propositions à la direction générale.

Annecy 2018 dispose également de deux structures placées auprès du conseil de surveillance :
- un comité des financeurs composé des organismes publics impliqués et des entreprises privées partenaires.
Il est chargé de veiller à la transparence financière, ainsi qu’au respect des règles et des procédures de contrôle
interne.
- un comité des sites composé des maires des villes des sites du territoire olympique.

Le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut, est le représentant légal de la ville candidate. Il a été habilité à signer les
contrats et autres documents au nom de la ville d’Annecy.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

62 VOLUME 1 ANNECY 2018


LEGAL ASPECTS 4

DETAILS OF ANY PRIOR AGREEMENTS

4.6 Prior Agreements


The City of Annecy, the Annecy 2018 Bid Committee and the French NOC have not signed any agreements that
would be in effect after the date of election of the Host City for the Olympic Winter Games or that have not been
previously approved by the IOC.
In compliance with the principles and provisions of the Joint Marketing Programme Agreement, the partnership
agreements signed by the French NOC do not extend beyond 31 December 2012 and shall not disrupt nor impede
the execution of the Host City Contract. Future agreements to be signed before the election of the host city will be
immediately submitted to the IOC and will not go beyond 31 December 2012.

LEGAL ENTITY

4.7 Legal entity


4.7.1 Bid Committee Legal Entity
The Annecy 2018 Bid Committee was formed as a non-profit association, on 23 June 2009.
The responsibilities of Annecy 2018 are to prepare the hosting plan for the 2018 Olympic and Paralympic Games
in Annecy; to promote the bid at the national and international levels; to promote the fundamental principles of
Olympism listed in the Olympic Charter.

The Committee is based on two founding principles:


- to ensure that all stakeholders are part of the leadership structures, as they will guarantee the resources and
commitments needed to successfully host the Games;
- to give prevalence to Olympic and Paralympic athletes. Many former Olympians hold operational or leadership
roles on the Bid Committee.

Annecy 2018 is co-chaired by the President of the French National Olympic Committee and the Mayor of Annecy.

Annecy 2018 is run by three bodies :


- The Assembly General includes all of the stakeholders. It approves the association’s accounts and the Board of
Directors’ annual report. It consists of the French members of the International Olympic Committee, members
of the French National Olympic Committee and national sports federations, top-level athletes, French national
government representatives, local government representatives (Region, department, Host City, venue location
cities), business community members.

- The Board of Directors is composed of 24 members, representing each of the stakeholder parties, including-
French members of the International Olympic Committee. Each member has one voice. The Board determines
the major strategic avenues and entrusts them to a Supervisory Board to be implemented. It meets every two
months.

- The Supervisory Board, resulting from the Board of Directors, is composed of the President of the French
National Olympic Committee, the Mayor of the Host City, a national government representative, the President
of the Rhône-Alpes Regional Council and the President of the Haute-Savoie Council, chair of the Supervisory
Board. It meets every two weeks.
It delegates operational management to a directorate general. Composed of experts and athletes, this manage-
ment develops a program of actions, implements and reports to the Supervisory Board.
The Directorate General draws upon the proposals issued by two guidance committees, each dealing with a
specific topic (sport and sustainable development), chaired by athletes.

The association also includes two structures placed under the Supervisory Board:
- a Financing Committee, composed of all the public bodies and private corporations partnering the bid. It is
in charge of seeing that there is full financial transparency and compliance with all internal control rules and
procedures.
- a Venues Committee, composed of the mayors of venue location cities across the Olympic territory.

Jean-Luc Rigaut, Mayor of Annecy, has been empowered to represent the Candidate City and sign all contracts
and other documents in the name of the City of Annecy.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

VOLUME 1 ANNECY 2018 63


4 ASPECTS JURIDIQUES

4.7.2 Structure juridique du COJO


Le COJO d’Annecy 2018 sera constitué dans les cinq mois suivant la signature du Contrat de ville hôte. Il prendra
la forme d’une association de droit privé à but non lucratif et reconnue d’utilité publique. Une telle structure
présente de nombreux avantages fiscaux et une grande souplesse de fonctionnement. Les formalités de consti-
tution sont simples et ne prennent que quelques semaines. En relation constante avec le CIO et l’IPC, le COJO sera
responsable de toutes les questions directement liées à la planification et à l’organisation des Jeux Olympiques
et Paralympiques de 2018.

Le Conseil olympique sera l’autorité suprême du COJO et lui donnera ses orientations stratégiques. Conformément
à la Charte olympique, il comprendra les membres français du CIO, le président et le secrétaire général du CNOSF
et au moins un représentant de la ville d’Annecy, ainsi que des athlètes. Le Comité Paralympique français, les
fédérations françaises de sports d’hiver, l’Etat, les autorités locales, des représentants du secteur privé, ainsi que
des autorités suisses et italiennes, seront aussi représentés.

La direction générale et les directions opérationnelles auront la charge de toutes les opérations, y compris
celles des transports et de la sécurité. En contact direct avec le CIO, ces directions travailleront aussi avec des
partenaires privés et publics (autorités locales, services de l’Etat) par l’intermédiaire de cellules de coordination
qu’elles dirigeront.

Sous la responsabilité du Conseil olympique, la Direction d’audit et de contrôle des infrastructures (DACI)
surveillera l’avancée des constructions par les différents maitres d’ouvrage et la Société d’aménagement des
Jeux Olympiques (SAJO). En cas de difficultés observées, la DACI alertera directement le président du Conseil
olympique, qui pourra mettre en œuvre ou sollicitera diverses mesures, y compris le transfert de la maitrise
d’ouvrage, selon la gravité de la situation.

Enfin, comme lors des derniers grands événements organisés en France, une structure de coordination et d’impul-
sion interministérielle sera placée sous l’autorité directe du Premier ministre. Elle sera composée, au maximum,
d’une dizaine de personnes issues des principaux ministère concernés (Sports, Budget, Affaires étrangères,
Affaires intérieures, Transports) et sera mis en place dès janvier 2012.

Un accord signé pendant la phase de transition formalisera les responsabilités des différents acteurs.

Premier Ministre Comité International Olympique


Comité Interministériel JO

Comité d'Organisation PARTENAIRES


des Jeux Olympiques (COJO) OPERATIONNELS

CONSEIL OLYMPIQUE

Mouvement Olympique Partenaires publics

Etat Partenaires privés


DIRECTION GENERALE
Collectivités locales Directions opérationnelles Partenaires suisses/italiens

Autorités suisses/italiennes

MAÎTRE D'OUVRAGE
Partenaires privés

SOCIETE D’AMENAGEMENT
Direction d’audit et de contrôle DES JEUX OLYMPIQUES
des infrastructures (DACI) (SAJO)

64 VOLUME 1 ANNECY 2018


LEGAL ASPECTS 4

4.7.2 Legal structure of the OCOG


The Annecy 2018 OCOG will be assembled within five months following the signature of the Host City Contract. It
will take the form of a non-profit association operating under private law and in the public interest. This type of
structure offers various tax advantages and great operating flexibility. The formalities required for its setup are
simple and take just a few weeks. The OCOG will work side by side with the IOC and IPC. It will be in charge of all
aspects relating directly to the planning and organisation of the 2018 Olympic and Paralympic Games.

The Olympic Council will be the supreme authority of the OCOG and will provide the latter with its strategic
orientations. In accordance with the Olympic Charter, it will comprise French members of the IOC, the President
and Secretary General of the FNOSC and at least one representative from the City of Annecy, as well as several
athletes. The French Paralympic Committee, the French Winter Sports Federations, the State, the local authori-
ties, the private sector, as well as the Swiss and Italian authorities, will also be represented.

The Executive Board and the Operations Departments will be in charge of all operations, including those relating to
transport and security. Liaising directly with the IOC, these entities will also work with private and public partners
(local authorities, State departments, etc.) via coordination units, which they will be in charge of running.

Under the aegis of the Olympic Council, the Department of Audit and Control (DACI) will oversee the progress
of the construction projects carried out by the various prime contractors and the Society for Olympic Games
Development (SAJO). In the event that difficulties are observed, the DACI will alert the President of the Olympic
Council, who may implement or request a variety of measures, including a change of prime contractor, depending
on the seriousness of the situation.

Lastly, as with other major events held in France in the past, an interministerial coordination and steering
committee will be set up and placed under the Prime Minister’s direct authority. It will comprise a maximum
of around ten individuals from the main ministries involved (Sport, Budget, Foreign Affairs, Home Affairs and
Transport) and will be put in place in January 2012.

An agreement will be signed during the transition phase to formalise the responsibilities of the various players.

Prime Minister International Olympic Committee


Interministerial Committee for the OG

Organising Committee
for the Olympic Games (OCOG) OPERATIONAL
PARTNERS
OLYMPIC COUNCIL

Olympic Movement Public-sector partners

French Government Private- sector partners


EXECUTIVE BOARD
Local Authorities Operational Departments Swiss/Italian partners

Swiss/Italian authorities

PRIME CONTRACTORS
Private-sector partners

SOCIETY FOR OLYMPIC


Department of Audit GAMES DEVELOPMENT
and Control (DACI) (SAJO)

VOLUME 1 ANNECY 2018 65


4 ASPECTS JURIDIQUES

4.7.3 Plan de transition


La période de transition entre la signature du Contrat de ville hôte (juillet 2011) et la constitution du COJO (décembre
2011) sera assurée, dans la continuité, par l’équipe de candidature. Cette équipe s’assurera du déploiement de
la vision exprimée durant la candidature dans l’ensemble de la conduite du projet.

Quatre missions principales seront menées pendant cette période :


- la mise en place de la gouvernance du COJO ;
- l’installation d’une collaboration forte avec le CIO, les FI et les partenaires olympiques ;
- la planification générale des Jeux Olympiques et Paralympiques ;
- le démarrage du processus de construction des infrastructures.

Le financement du plan de transition sera entièrement assuré par les autorités publiques au travers de subven-
tions, de prestations de services et du maintien au sein du COJO des personnels mis à disposition pendant
la phase de candidature.

LANGUE OFFICIELLE

4.8 Langue officielle


Le français est la langue officielle de la candidature d’Annecy aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver
de 2018.

66 VOLUME 1 ANNECY 2018


LEGAL ASPECTS 4

4.7.3 Transition Plan


During the transition period between the signing of the Host City Contract (July 2011) and the formation of the
OCOG (December 2011) continuity shall be provided by the Bid Team. This team will ensure that the vision set out
during the bid is implemented across the project.

Four main objectives will pursued during this period:


- setting up the OCOG governance structure;
- establishing strong relationships with the IOC, IFs and TOP Partners;
- general planning for the Olympic and Paralympic Winter Games;
- initiating the construction process for the Games infrastructure.

The transition plan will be entirely financed by government bodies in the form of subsidies, services and the reten-
tion within the OCOG of personnel already involved in the bid phase.

OFFICIAL LANGUAGE

4.8 Official Language


French is the official language of Annecy’s bid for the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games.

VOLUME 1 ANNECY 2018 67


5
IMMIGRATION
ET FORMALITES DOUANIERES
CUSTOMS AND IMMIGRATION
FORMALITIES
5 IMMIGRATION ET FORMALITES DOUANIERES

Au-delà de la ville hôte, le pays tout entier ouvre ses portes aux Jeux Olympiques d’hiver. Acteurs
et spectateurs de cette grande célébration olympique seront accueillis avec enthousiasme en
France.

Ainsi, les procédures d’entrée et de séjour sur le territoire seront simplifiées et le traitement des
demandes facilité. Les membres de la famille olympique n’auront pas besoin de visa, seul un
passeport et une carte d’accréditation olympique suffiront. Le personnel des Jeux verra égale-
ment son entrée et la délivrance d’un permis de travail simplifiées. Des procédures d’autorisation
faciliteront l’importation des équipements indispensables à l’organisation des Jeux.

Les dispositions en vigueur en Suisse seront de la même teneur que celles valables en France.

REGLEMENTATION REGISSANT L’ENTREE DANS LE PAYS HOTE

5.1 Immigration et visas d’entrée


La réglementation européenne fixe les conditions d’entrée dans l’« espace Schengen », dont la France et la Suisse
font partie.

Les ressortissants des Etats membres de l’Union européenne (UE), des autres Etats de l’Espace économique
européen (EEE), de la Confédération suisse, d’Andorre et de Monaco sont dispensés de visa. Un simple passeport
ou une carte d’identité en cours de validité leur suffit pour entrer sur le territoire français.

Pour un court séjour (moins de 90 jours), les ressortissants des pays suivants sont également dispensés de visa :
Albanie, Antigua et Barbuda, Argentine, Australie, Barbade, Brésil, Bosnie-Herzégovine, Brunei Darussalam,
Canada, Chili, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, El Salvador, Etats-Unis d’Amérique, Guatemala, Honduras, Israël,
Japon, Macédoine, Malaisie, Maurice, Mexique, Monténégro, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay,
Saint-Marin, Saint-Christophe et Nevis, Saint-Siège, Serbie, Seychelles, Singapour, Uruguay, Venezuela, et les
régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao (République populaire de Chine).

Enfin, les ressortissants titulaires d’un titre de séjour délivré par un Etat appliquant les accords de Schengen
peuvent également entrer sur le territoire français sans présenter de visa.

Les ressortissants de tous les autres pays doivent être en possession d’un passeport en cours de validité ainsi
que d’un visa.

5.2 Règles sanitaires et de vaccination


Aucune recommandation, règle sanitaire particulière ou vaccination ne s’applique à l’entrée des personnes sur le
territoire français ou suisse.
La France applique le règlement sanitaire international de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De plus, un
dispositif de veille permanente, confié à l’Institut national de veille sanitaire (INVS), prévient tout risque d’intro-
duction de maladies ou d’épidémies.

70 VOLUME 1 ANNECY 2018


CUSTOMS AND IMMIGRATION FORMALITIES 5

All participants in the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games will receive a warm and enthu-
siastic welcome in France.

European Union law allows measures to be put in place to facilitate visa request and issuance
procedures for the duration of the Games. Moreover, every member of the Olympic Family in
possession of a passport and accreditation card will be able to enter French territory without a
visa. Games personnel will also enjoy simplified entry and work-permit issuance processes.

These provisions will also be valid in Switzerland, which is home to the gateway international
airport.

REGULATIONS GOVERNING THE ENTRY OF ACCREDITED PERSONS

5.1 Immigration and Entry Visas


European regulations establish the requirements for entering the “Schengen Area”, to which France and
Switzerland both belong.

No visa is required for nationals of European Union (EU) Member States, other European Economic Area (EEA)
States, the Swiss Confederation, Andorra and Monaco. A valid passport or ID card is sufficient for nationals of
these countries to enter the French territory.

For short stays (fewer than 90 days), nationals of the following countries are also able to enter without a visa:
Albania, Antigua and Barbuda, Argentina, Australia, Barbados, Brazil, Bosnia-Herzegovina, Brunei Darussalam,
Canada, Chile, Costa Rica, Croatia, El Salvador, Guatemala, Honduras, Israel, Japan, Macedonia, Malaysia,
Mauritius, Mexico, Montenegro, Nicaragua, New Zealand, Panama, Paraguay, San Marino, St Kitts and Nevis,
Serbia, Seychelles, Singapore, South Korea, United States of America, Uruguay, the Vatican, Venezuela and the
special administrative regions of Hong Kong and Macao (China).

Finally, nationals with a visitors or residence permit issued by a State enforcing the Schengen Principles may also
enter the French territory without a visa.

Nationals of all other countries must hold a valid passport in addition to a visa.

5.2 Health and Vaccination Requirements


No specific recommendations, health regulations or vaccination requirements are placed upon those entering
French or Swiss territory.
France applies the World Health Organisation’s (WHO) health regulations. A permanent monitoring system admin-
istered by the National Health Watch Institute, minimises the risk of disease or epidemic entering the country.

VOLUME 1 ANNECY 2018 71


5 IMMIGRATION ET FORMALITES DOUANIERES

5.3 Carte d’identité et d’accréditation olympique


5.3.1 Entrée des accrédités sur le territoire olympique
A l’occasion des Jeux, la France et la Suisse appliqueront le dispositif spécifique prévu par le droit de l’Union
européenne pour l’entrée des accrédités. Sur le modèle des règlements adoptés à l’occasion des Jeux Olympiques
et Paralympiques d’Athènes en 2004 et de Turin en 2006, le Code communautaire des visas (règlement
n° 810/2009), adopté en 2009, permet la facilitation des procédures de demande et de délivrance des visas pour
la durée des Jeux. Le COJO travaillera en étroite collaboration avec l’ensemble des autorités gouvernementales
françaises organisées au sein d’une structure unique chargée de faciliter la délivrance des autorisations d’entrée
sur le territoire pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Ces autorisations seront automatiquement notifiées
sur l’accréditation pour les ressortissants des pays concernés.

Toute personne titulaire d’un passeport en cours de validité et d’une carte d’identité et d’accréditation olympique
pourra entrer sur le territoire français et y séjourner. Cette règlementation s’applique également à la Suisse.

Le Gouvernement français (ministère chargé de l’Immigration) s’engage à ce que les accrédités puissent exercer
leur fonction olympique sur le territoire français pour la durée des Jeux et pour une période comprise entre un
mois avant et un mois après les Jeux. Le Gouvernement fédéral suisse a pris le même engagement.

La Règle 53 de la Charte olympique sera entièrement respectée.


Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

5.3.2 Réglementation à l’occasion des épreuves tests


Lors des épreuves tests, l’entrée des membres de la famille olympique sur le territoire français sera soumise à
la réglementation habituellement en vigueur et décrite dans le paragraphe 5.1. Pour les ressortissants des pays
ne bénéficiant pas d’une dispense de visa, la procédure d’obtention de ce dernier sera simplifiée pour l’occasion,
avec la mise en place de « bureaux olympiques » dans les principaux consulats et ambassades de France.

PERMIS DE TRAVAIL

5.4 Entrée et séjour du personnel des Jeux


Le Gouvernement français (ministères chargés de l’Immigration et du Travail) garantit que l’entrée temporaire
sur le territoire français du personnel nécessaire à la préparation et à l’organisation des Jeux Olympiques et
Paralympiques d’hiver sera autorisée et simplifiée.
Le personnel concerné pourra ainsi résider et travailler en France pendant une période d’au moins un an avant les
Jeux, sans avoir à s’acquitter de droits et de taxes.
Le Gouvernement fédéral suisse s’engage à reconnaître la validité des permis de travail ainsi délivrés et à autoriser
le personnel concerné à entrer sur son territoire dans le cadre de ses missions.
Veuillez trouver les documents signés dans les dossiers de garanties.

5.5 Permis de travail et de résidence


La catégorie de personnel des Jeux décrite dans la question 5.4 pourra obtenir un permis de travail et de résidence
selon une procédure spécifique et simplifiée, mise en place par le Gouvernement français (ministère chargé
de l’Immigration, en collaboration avec le ministère chargé des Affaires étrangères et du ministère chargé du
Travail).
Pour un traitement plus efficace, cette procédure sera coordonnée par le COJO qui centralisera les demandes de
permis de travail et de résidence déposées collectivement par un même employeur. Le COJO les déposera ensuite
auprès de la structure unique, placée sous l’autorité de ces ministères.
Les permis de travail et de résidence seront délivrés dans un délai qui ne dépassera pas une semaine.

Cette démarche évitera aux ressortissants des pays hors UE et EEE de s’adresser à l’ambassade ou au consulat
de France.

72 VOLUME 1 ANNECY 2018


CUSTOMS AND IMMIGRATION FORMALITIES 5

5.3 Identity Card and Olympic Accreditation


5.3.1 Entry of Accredited Persons onto French Territory
France and Switzerland will, for the Games, apply the specific system provided for by European Union Law
regarding the entry of accredited individuals. Taking as its model the rules adopted for the Athens 2004 Olympic
and Paralympic Games and the Torino 2006 Winter Games, the Community Code on Visas (Regulation No. 810/2009),
adopted in 2009, will make it possible to facilitate the Games-time visa application and issuance procedure. The
OCOG will work closely with all the relevant French governmental authorities, within a single integrated structure
tasked with issuing permits for access to the territory for the Olympic and Paralympic Games. These permits will
be automatically marked on the Games credentials of those concerned.

Any individual bearing a valid passport and a Games ID card and accreditation will be eligible for entry and
temporary residency on the French territory. This regulation also applies to Switzerland.

The French Government (Ministry in charge of immigration) commits to ensuring that accredited parties are able
to exercise their Games function on French soil for the duration of the Games and for a period spanning from one
month prior to one month after the Games. The Swiss Government has made an identical commitment.

Rule 53 of the Olympic Charter shall also be upheld.


Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

5.3.2 Regulations Governing Test Events


During the Test Events, members of the Olympic Family will be granted access to the French territory subject to
the regulations usually in effect and set out in Paragraph 5.1. Nationals of countries not benefiting from a visa
exemption will enjoy simplified visa issuance procedures with the creation of “Olympic offices” in all major French
consulates and embassies.

WORK PERMIT

5.4 Entry and Stay of Games Personnel


The French Government (Ministries in charge of immigration and Employment) guarantees that the temporary
entry to the French territory of all personnel required for the planning and hosting of the Winter Olympic and
Paralympic Games will be approved and simplified.
The relevant personnel will thus be able to reside and work in France for a period of at least one year prior to the
Games, not subject to duties or taxes.
The Swiss Federal Government has committed to recognising the validity of the work permits issued under this
system and to allow the relevant personnel to enter the country for the professional purposes herein.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

5.5 Work and Residence Permit


Games personnel belonging to the category described in Question 5.4 will be able to secure a work and residence
permit under a special, simplified procedure instituted by the French Government (Ministry in charge of
Immigration, in cooperation with the Ministry in charge of European Affairs).
To ensure speedier processing, the procedure will be coordinated by the OCOG. The latter will centralise work and
residence permit applications, and these can be submitted by a single employer to the central office, which is
placed under the authority of said Ministries.
The permits will be issued within a timeframe not exceeding one week.

This will avoid non-EU and non-EEA nationals having to contact their French Embassy or Consulate.

VOLUME 1 ANNECY 2018 73


5 IMMIGRATION ET FORMALITES DOUANIERES

IMPORTATION ET EXPORTATION DE MARCHANDISES

5.6 Importation de produits et d’équipements spéciaux


L’importation en France des produits et équipements nécessaires aux personnes accréditées pour remplir leurs
missions dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques et en provenance d’un état hors UE sera exonérée
de droits et de taxes dans le cadre du Code des douanes communautaire et de ses dispositions d’application
(régime de l’Admission Temporaire).

Leur importation fera l’objet de procédures simplifiées en fonction de la nature des biens.

Les marchandises pouvant entrer librement sur le territoire français sont les suivantes :
- les matériels, équipements et articles sportifs des délégations et des athlètes participant aux compétitions ;
- les objets à usage personnel, contenus dans les bagages personnels du voyageur et ne traduisant, par leur
nature et leur nombre, aucune préoccupation d’ordre commercial ;
- les biens personnels transportés par le voyageur, nécessaires à l’exercice de son activité professionnelle, comme
les téléphones, les micro-ordinateurs portables et les appareils professionnels ;
- les véhicules immatriculés dans les pays tiers, introduits sur le territoire communautaire avant et pendant la
période de compétition. Ils ne peuvent être cédés, prêtés, loués ou mis à disposition de personnes résidant sur
le territoire douanier de l’Union européenne.

Les marchandises soumises à la procédure de simple déclaration verbale et à la présentation d’un inventaire
comprennent :
- les matériels de production et de reportages radiodiffusés ou télévisés et les véhicules spécialement adaptés à
ces fins, ainsi que leurs équipements ;
- les appareils électriques répondant aux dispositions de sécurité imposées par la réglementation communautaire ;
- les télécopieurs, répondeurs téléphoniques, terminaux informatiques et autres appareils pouvant être raccordés
au réseau général des télécommunications ;
- les supports d’information, de son et d’informatique ;
- les films cinématographiques, films et bandes magnétiques destinés à la projection, ainsi que tous les matériels
nécessaires à la production de films.

Ces articles doivent être importés par des organismes et des sociétés accrédités pour prétendre bénéficier de
cette procédure simplifiée.

Des règles spécifiques sont appliquées à certains types de produits :


- les produits médicaux destinés à l’usage des athlètes ou d’autres membres de la famille olympique bénéfi-
cient d’un régime dérogatoire à l’obligation d’obtention d’une autorisation préalable d’importation, délivrée par
l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). Cette dérogation est accordée à une
délégation si les quantités importées par chacun de ses membres n’excèdent pas une durée de traitement de
trois mois. Les médecins des délégations peuvent également bénéficier de cette dérogation pour les produits
médicaux contenus dans leur trousse d’urgence. En revanche, une autorisation d’importation doit être délivrée
pour la réserve d’un médecin, quelle que soit la quantité de produits médicaux. Leur détention est placée sous
l’autorité et la responsabilité exclusive d’un médecin vis-à-vis des services habilités à effectuer les contrôles ;
- les armes et munitions destinées aux compétitions sportives bénéficient d’un régime dérogatoire : le tireur doit
être en possession de l’invitation officielle du COJO et de la carte européenne d’arme à feu s’il est originaire d’un
pays de l’Union européenne. Il doit également présenter un inventaire ;
- l’importation, la détention et le port d’armes à feu et de munitions par les personnels des services de sécurité
sont soumis à un accord préalable du Gouvernement français (services compétents du ministère de l’Intérieur) ;
- en France et dans l’Union européenne, certaines denrées alimentaires peuvent être soumises à des restrictions
d’importation. Les produits à base de viande et de lait ne sont pas autorisés à moins qu’ils ne soient accom-
pagnés d’une attestation sanitaire officielle délivrée par les services vétérinaires officiels du pays d’origine et
ne soient déclarés en douane. Des exceptions peuvent être appliquées si les denrées sont requises pour des
raisons médicales.

L’entrée de ces produits et équipements spéciaux en Suisse sera soumise aux procédures de transit, qui seront
simplifiées pour l’occasion.

74 VOLUME 1 ANNECY 2018


CUSTOMS AND IMMIGRATION FORMALITIES 5

MERCHANDISE IMPORT AND EXPORT

5.6 Special Product and Equipment Export


The importation in France of products and equipment from a State not belonging to the European Union and
required by accredited parties to fulfil their responsibilities for the purposes of the Winter Olympic and Paralympic
Games, will be exempt from duties and taxes under the European Union Customs Code’s temporary admission
clause.

Importation of these goods will be subject to simplified procedures, depending on the type of goods involved.

Goods eligible for free entry onto French territory:


- the sporting material, equipment and items belonging to competing delegations and athletes;
- personal effects contained in travellers’ personal luggage, provided that their size and nature are not suited for
commercial purposes;
- personal items carried for personal professional activity, specifically telephones, portable computers and
professional equipment;
- vehicles registered in non-Member countries and brought into the European Community prior to or during the
competition period. These must not be sold, lent, rented or made available to people residing on European Union
customs territory.

Goods requiring verbal declaration and written inventory:


- production and reporting equipment for sound or television broadcasting, all vehicles designed specially for this
purpose, and related materials;
- electrical appliances fulfilling safety conditions set out in European Community regulations;
- fax machines, telephone answering machines, computers and other devices that may be connected to the
general telecommunications network;
- sound and computer-based information media;
- cinematographic works, magnetic films and tapes intended for projection, and all equipment required for film
production;

The above articles must be imported by accredited bodies and companies in order to qualify for the simplified
procedure.

Special rules are applied to certain types of products:


- pharmaceutical products intended for use by athletes or other members of the Olympic Family may be imported
duty-free, subject to prior approval from the French Health Products Safety Agency (AFSSAPS). This allowance
will be made to an NOC and NPC provided that the quantities imported by each of its members do not exceed
three months’ treatment. Delegation physicians can also benefit from the duty exemption on medical products
contained in their emergency kits. However, importation approvals must be issued for a physician’s supplies,
regardless of the quantities concerned. The medicines must be held and supervised by a sole physician who is
accountable to the relevant authorities.
- firearms and ammunition to be used in sporting competitions are exempted from normal procedures: the shooter
must hold an official invitation from the OCOG and a European firearms license if he or she is a European Union
national. The shooter must also provide an inventory.
- security personnel that wish to import, hold or carry firearms and ammunition must receive prior approval from
the relevant departments within the Ministry of the Interior;
- Within France and the European Community, there can be restrictions in relation to importing food items. Food
products made from meat and dairy products are not allowed, unless accompanied by an official health certifi-
cate issued by the official veterinary authority of the country of origin, or are declared at customs. Exceptions
may be made if the food products are required for medical reasons.

The entry of these products and special equipment in Switzerland will be subject to transit procedures, which will
be simplified for the occasion.

VOLUME 1 ANNECY 2018 75


5 IMMIGRATION ET FORMALITES DOUANIERES

5.7 Formalités douanières


5.7.1 Garantie d’exemption des droits de douane
Le Gouvernement français (ministère chargé des Douanes) garantit que l’importation, l’utilisation et l’exportation
de marchandises – y compris les consommables – nécessaires au CIO, aux FI, aux CNO et à leurs délégations, aux
médias, aux sponsors et aux fournisseurs dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques seront exemptes
de droits de douane et de taxes, à condition que ces marchandises soient consommées sur le territoire français
ou réexportées après les Jeux. Leur vente ou leur don sur le territoire national est formellement interdit. Aucun
dépôt de caution n’est nécessaire.
Veuillez trouver les documents signés dans les dossiers de garanties.

5.7.2 Importation/exportation des marchandises pour les épreuves tests


Les dispositions réglementaires relatives à l’importation, l’utilisation et l’exportation de produits et équipements
spéciaux décrits (question 5.6) seront applicables lors des épreuves tests organisées avant les Jeux Olympiques
d’hiver. Les marchandises requises pour leur organisation seront exemptes de droits de douane et de taxe dans
les mêmes conditions que lors des Jeux si elles sont destinées à être réexportées.

5.8 Diffusion des productions des médias


Aucune restriction ne s’applique aux productions des médias sur le territoire français si elles sont essentielle-
ment destinées à une diffusion à l’étranger.

5.9 Importation de journaux, périodiques ou publications


La liberté de la presse est un principe inscrit dans la Constitution française.
L’importation de journaux, périodiques ou autres publications étrangères n’est soumise à aucune restriction.
Toutefois, la diffusion de publications, françaises ou étrangères, incitant à des pratiques ou à des comportements
contraires aux lois et règlements en vigueur ainsi qu’aux bonnes mœurs, est interdite.

Les magazines et périodiques sont exemptés de droits de douane, conformément aux dispositions de l’Accord de
Florence, signé en 1950 lors de la Conférence générale de l’Unesco.

5.10 Entrée des chiens guides pour aveugles


Les conditions d’entrée sur le territoire français des chiens guides pour aveugles ont été fixées, dans le cadre de
l’Union européenne.
L’entrée sur les territoires français et suisse des chiens guides pour aveugles, comme tout autre animal de compa-
gnie, est soumise à la présentation de certificats vétérinaires et à l’identification par puce électronique. Pour les
chiens en provenance d’Etats hors UE et EEE, des conditions supplémentaires peuvent être exigées.

76 VOLUME 1 ANNECY 2018


CUSTOMS AND IMMIGRATION FORMALITIES 5

5.7 Customs Procedures


5.7.1 Customs Duties Exemption Guarantee
The French Government (Ministry in charge of Customs) guarantees that the import, use and export of goods,
including consumable items, required by the IOC, IFs, NOCs and their delegations, media, Marketing Partners and
suppliers, as part of the Olympic and Paralympic Games will be exonerated from duty and tax, provided that the
said products are consumed on French territory or re-exported after the Games. They may not be sold or donated
on French soil. No down payment (deposit) is required.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

5.7.2 Import/export of merchandise for test competitions


Regulations regarding the import, use and export of special products and equipment as described in Response 5.6
will apply to the test events held prior to the Winter Olympic Games. The merchandise required for their organisa-
tion will be exonerated from duty and tax, under the same conditions as during the Games, if they are destined to
be re-exported.

5.8 Media Production Broadcasts


No restrictions apply to media productions on French soil, if they are intended primarily for broadcast abroad.

5.9 Import of Newspapers, Periodicals or Publications


Freedom of the press is a principle enshrined in the French Constitution.
The import of newspapers, periodicals or other foreign publications is not subject to any restrictions. However,
the dissemination of French or foreign publications encouraging practices or behaviours contrary to the laws or
regulations in effect, or to rules of common decency, is prohibited.

Magazines and periodicals are exempt from customs duties under the Florence Agreement, signed in 1950, at the
Unesco General Conference.

5.10 Entry of Guide Dogs for People with Visual Impairments


The rules governing the entry of guide dogs for people with visual impairments are in line with those of the
European Union.
For each guide dog or other accompanying animal brought onto French or Swiss soil, a veterinary certificate must
be shown and a microchip identification must be done. Dogs from non-EU or non-EEA States may be subject to
additional conditions.

VOLUME 1 ANNECY 2018 77


6
ENVIRONNEMENT
et METEOroLOGIE
ENVIRONMENT
AND METEOROLOGY
6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

Avec son lac, réputé pour être le plus pur d’Europe, et le Mont-Blanc, plus haut sommet des Alpes,
Annecy offre au Mouvement olympique un cadre environnemental somptueux où organiser les
compétitions olympiques d’hiver.

Avec les Jeux, Annecy 2018 propose de développer le modèle de la station de montagne du XXIe
siècle, fière de ses beautés, consciente de ses impacts, responsable de son futur.
Des Jeux proches de la nature, bénéficiant d’un enneigement optimal grâce au choix de sites
d’altitude ;
Des Jeux intégrés aux politiques locales, respectant ou renforçant les projets environnementaux
et urbanistiques existants ;
Des Jeux innovants, valorisant le savoir-faire régional au moyen de nouvelles technologies et allant
au-delà des exigences nationales et internationales en matière d’environnement et de climat  ;
Des Jeux à empreinte positive, laissant un héritage durable avec le développement de l’éco-station ;
Des Jeux concertés, privilégiant le dialogue avec tous les acteurs du territoire, citoyens, associa-
tions, élus et entreprises.

Annecy 2018 organisera des Jeux éco-responsables, avec une promesse  : celle d’inventer
la montagne du XXIe siècle.

ENVIRONNEMENT

6.1 Environnement général


Situés aux frontières suisses et italiennes, les départements de Savoie et de Haute-Savoie s’étendent sur
un territoire de près de 10  500 km2, entre lacs (Léman, du Bourget et d’Annecy) et montagnes (massifs
du Mont-Blanc, des Aravis, des Bauges, de la Vanoise ou du Beaufortain). C’est au cœur de ce cadre exceptionnel
que se trouve Annecy.
Cet environnement, prisé des touristes, est d’une grande valeur écologique, comme en témoignent les nombreux
parcs nationaux, réserves et autres espaces à haute valeur patrimoniale présents sur le territoire. Largement
répertoriée, cette richesse est protégée des activités humaines par un ensemble de mesures de préservation
des espaces sensibles.

Le concept d’Annecy 2018 s’inscrit totalement dans cette démarche de respect de la nature.

Les risques naturels potentiels sont connus à Annecy et ses environs. Toutefois, chaque commune concernée par
le projet olympique a élaboré un plan de prévention, dont les objectifs sont de connaître les dangers éventuels et
de prendre des mesures pour s’en protéger. Même si la montagne est par essence imprévisible, les sites olympi-
ques et les axes de communication sont situés dans des zones présentant des risques très limités et bénéficiant
de protections naturelles ou humaines éprouvées.

80 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

With its shimmering lake, reputed to be the purest in Europe, and Mont-Blanc, the highest peak in
the Alps, Annecy offers the Olympic Movement a glorious environmental setting in which to hold
the Winter Olympic Games.

With the Games, Annecy 2018 wishes to revolutionise the 21st century’s mountain resort model – to
create mountain resorts proud of their beauty, aware of their impacts and responsible for their
future.
Games close to nature, blended into the peaks around them and enjoying optimal snow cover,
thanks to carefully-selected high-altitude venues;
Games that are integrated into local policies, in line with or improving upon the environmental and
urban projects in existence;
Games that are innovative, bringing out the best available know-how, using new technologies and
exceeding national and international requirements on the environment and the climate;
Games with a positive footprint, that will leave a lasting legacy, thanks to the development of the
“eco-resort”;
Games built from consensus, prioritising dialogue with all local stakeholders, citizens, associa-
tions, elected officials and enterprises.

Annecy 2018 will hold ecologically-responsible Games, which make a promise: to reinvent the
mountains of the 21st century.

ENVIRONMENT

6.1 General Environment


The Departments of Savoie and Haute-Savoie border both Switzerland and Italy. They stretch across 10,500 km2 of
land shaped by lakes and mountains. Annecy lies at the heart of this extraordinary landscape.
The local environment, which is beloved of tourists, is also of substantial ecological value. It is home to a number
of national parks, reserves and many other important areas of natural heritage. This natural wealth is protected
from human activity through a range of conservation measures.

Annecy 2018’s Games concept is fully aligned with this ecologically-responsible approach.

The potential natural risks are known in Annecy and the surrounding area. However, each of the host municipali-
ties has developed a prevention plan designed to familiarise all stakeholders with the dangers, and to identify
mitigating measures. The mountain environment is, by its nature, unpredictable, but every effort has been taken
to select Games venues and transport routes that are located in areas presenting very limited risk and benefitting
from proven natural or man-made protection.

VOLUME 1 ANNECY 2018 81


D90

6 ENVIRONNEMENT ET METEOROlOgIE
D10
05

6.1 General Environment / Environnement général


GENEVA
FR ANCE

A40

0
A4
A 41 N

Paris 10 km A4
10
(520 km)

A40
6
A
B C

7 8
1
D E

4
5
1
A4

Aix Les Bains

Lyon
St Exupéry 30
(81 km) A4

Chambéry

3
A4

82 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROlOgY 6

SUISSE Parc Naturel Régional


Regional Nature Park
Parc National
Nationa Park
S W IT Z E R L A N D
e

Zones de préservation de la nature


Frontièr

Patrimoine historique
Border

Nature conservation areas


et culturel
Historical and cultural sites
Espaces strictement protégés
Strictly protected areas

ANNECY
Patinage artistique Ski de fond
Martigny 1 Figure Skating 7 Cross Country Skiing

(40 km) Piste courte Combiné nordique


Short Track Nordic Combined

Patinage de vitesse Saut à ski


2 Speed Skating 8 Ski Jumping

Combiné nordique
Curling
Nordic Combined
3 Curling

10 km Ski acrobatique - Sauts 1 Village olympique d’Annecy


4 Freestyle - Aerials A Annecy Olympic Village

Ski acrobatique - Bosses


Freestyle - Moguls 1 Centre des médias d’annecy
B IBC
MPC Main Media Centre
11 Surf des neiges - Halfpipe
5 Snowboard - Halfpipe
CHAMONIX C
Village des médias
Media Village
9 MONT-BLANC Surf des neiges - Cross M
Snowboard - Cross
Théâtre des cérémonies
Surf des neiges
Slalom géant parallèle D Ceremonies Theatre
10
Snowboard - Giant Slalom
Ski acrobatique - Ski cross 1 Cérémonie des médailles
à Annecy
Freestyle Ski Cross
Annecy Medal Ceremony

Biathlon Zone principale d’hôtels


4 810 m Biathlon E
6 Main Hotel Area
H

CHAMONIX MONT-BLANC
1 Hockey sur glace 2 Village olympique
Milan 9 Ice Hockey F de Chamonix
Chamonix Olympic Village
Milano
(210 km) 1 Ski Alpin
10 Alpine Skiing
2 Centre des médias
G IBC Chamonix
MPC Chamonix Media Centre
I TA L I E 11
2 Hockey sur glace
Ice Hockey
I TA LY
2 Cérémonie des médailles
2 Ski Alpin H à Chamonix
12 Alpine Skiing Chamonix Medal Ceremony

LA PLAGNE
Bobsleigh Skeleton Luge
13 Bobsleigh Skeleton Luge

Aéroport Genève Aéroport Lyon-Saint Exupéry


Geneva Airport secondaire
Secondary International Airport

Autoroutes Site de compétition


Motorways 0 Competition venues

LA PLAGNE Réseau des routes principales Scène olympique


Main road network Olympic Live Site
13
Autoroute tunnel Réseau ferré principal
Motorway tunnel Mainline rail

Gare principale Réseau ferré secondaire


Main rail station Secondary line rail

VOLUME 1 ANNECY 2018 83


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.2 Qualité de l’air


Nichés dans un environnement alpin exceptionnel, Annecy et l’ensemble de sa région bénéficient d’une excel-
lente qualité de l’air. Dans les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, le suivi de sa qualité est réalisé
par l’association « l’Air de l’Ain et des Pays de Savoie », habilitée par les autorités publiques. Celle-ci mesure en
continu les différentes concentrations de polluants sur le territoire olympique et assure également la sensibili-
sation des citoyens et des autorités publiques.
Menée à l’échelle des départements concernés, l’étude de la qualité de l’air est menée à l’aide de :
- 19 stations de référence fonctionnant en permanence toute l’année ;
- 4 stations mobiles utilisées ponctuellement ;
- des modélisations cartographiques.

En cas de pic de pollution, les autorités publiques activent un dispositif d’alerte, proportionné aux niveaux atteints,
afin de minimiser l’impact sur la santé des riverains.

Les données suivantes témoignent de la qualité de l’air pour les stations de référence d’Annecy et de Chamonix
en donnant les valeurs moyennes sur la période 2005-2009. La qualité de l’air dans les territoires concernés est
bonne à excellente.

Données 2005-2009 (µg/m3) Annecy Chamonix Norme OMS (2005)*


Monoxyde de carbone (CO) nc nc nc
Particules fines (PM10) 26 27 20***
Dioxyde de soufre (SO2) µg/m3 nc 9** 20
Dioxyde d’azote (NO2) 28 32 40
Ozone (O3) 44 39 100
nc : Les mesures ont été abandonnées en raison de valeur très faibles et ne présentant aucun risque pour la santé.
* CO : moyenne annuelle - PM10 : moyenne annuelle - SO2 : moyenne journalière - NO2 : moyenne annuelle - Ozone : moyenne sur 8 heures.
** Moyenne annuelle
*** Normes françaises = 40 µg/m³
Source : Air de l’Ain et des Pays de Savoie

84 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.2 Air Quality


Annecy and the whole region enjoy excellent air quality. In the Departments of Savoie and Haute-Savoie, air quality
is monitored by the “Air de l’Ain et des Pays de Savoie” association certified by the public authorities. It measures
pollutant concentration levels across the Games area, while also engaging in awareness-raising for citizens and
the public authorities.
The air quality of each Department is studied using data from:
- 19 reference stations running continuously, throughout the year;
- 4 mobile stations used on an ad hoc basis;
- cartographic modelling.

Should there be a spike in pollution levels, the public authorities trigger an alert system, proportional to the levels
reached, in order to minimise the impact on residents’ health.

The data provided below attests to the air quality in the Annecy and Chamonix reference stations, providing average
values for the period from 2005-2009. Air quality in the areas concerned is consistently good to excellent.

2005-2009 data (µg/m3) Annecy Chamonix WHO standard (2005)*


Carbon monoxide (CO) nc nc nc
Fine particles (PM10) 26 27 20***
Sulphur dioxide (SO2) µg/m3 nc 9** 20
Nitrogen dioxide (NO2) 28 32 40
Ozone (O3) 44 39 100
nc: Measurement was discontinued as the figures were very low and showed no risk for human health.
* CO: annual average - PM10: annual average - SO2: daily average - NO2: annual average - Ozone: average over 8-hour period.
** annual average
*** French standard = 40 micrograms per cubic metre
Source: Air de l’Ain et des Pays de Savoie

VOLUME 1 ANNECY 2018 85


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.3 Eau potable


La qualité chimique et bactériologique des eaux à Annecy et à Chamonix est excellente et répond très largement aux
objectifs fixés par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et par la directive cadre française sur l’eau pour 2015.
En France, les normes encadrant la qualité de l’eau sont définies au niveau européen et actualisées selon
les recommandations de l’OMS. En plus de l’analyse quotidienne par les unités de production elles-mêmes,
les autorités régionales exercent régulièrement des contrôles supplémentaires et informent la population de
la qualité sanitaire de l’eau.

Données 2005-2009 Annecy Chamonix La Plagne Norme OMS


Qualité bactériologique Classe A A A -
Escherichia coli n/100 ml 0,03 0,01 0,09 -
Nitrates Mg/l 4,86 1,05 0,03 50
Sulfates Mg/l 20,58 23,76 77,97 500
Turbidité NFU 0,46 0,50 0,77 5
Dureté TH °f 17,99 7,10 19,06 -
Arsenic µg/l <5 <5 <5 10
Sources : Direction des affaires sanitaires et sociales, service santé - environnement (2009)
- Pas de valeurs - guide OMS. Conforme à la législation nationale.

L’approvisionnement en eau sur le territoire olympique est garanti par des ressources abondantes et diversi-
fiées : sources, aquifères et lacs. Les capacités de production et de distribution sont adaptées pour supporter
les fortes fluctuations inhérentes aux régions touristiques. Les systèmes de production des pôles d’Annecy
(150 000 habitants connectés) et de Chamonix (30 000 habitants connectés) sont aptes à desservir respective-
ment le double et le triple de la demande en période hivernale.

86 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.3 Drinking Water


The chemical and bacteriological quality of the water in Annecy and Chamonix is excellent and comfortably meets
the targets set by the World Health Organisation (WHO) and the French Framework Water Directive for 2015.
In France, the standards that govern water quality are in line with European levels and updated in accordance
with WHO recommendations. In addition to the daily analysis carried out by the production units themselves, the
regional authorities regularly perform additional inspections and inform residents of water quality.

2005-2009 data Annecy Chamonix La Plagne WHO standard


Bacteriological quality Class A A A -
Escherichia coli n/100 ml 0.03 0.01 0.09 -
Nitrates Mg/l 4.86 1.05 0.03 50
Sulphates Mg/l 20.58 23.76 77.97 500
Turbidity NFU 0.46 0.50 0.77 5
Hardness TH °f 17.99 7.10 19.06 -
Arsenic µg/l <5 <5 <5 10
Sources: Directorate on Health and Social Affairs, Health & Environment Department (2009)
- No figures – WHO Guide. In compliance with national legislations

Water supply to the Games area is guaranteed by abundant and diverse resources, namely streams, aquifers and
lakes. The local production and distribution capacity can withstand the sharp fluctuations inherent in tourist
regions. The production systems at the two Games hubs of Annecy (150,000 inhabitants connected) and Chamonix
(30,000 inhabitants connected) are capable of satisfying winter demand two and three times over respectively.

VOLUME 1 ANNECY 2018 87


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.4 Mobilisation des parties prenantes


Afin de mobiliser toutes les parties prenantes autour de son projet environnemental, le comité de candidature
a identifié quatre partenaires.

L’Etat et les autorités publiques


En France, la politique environnementale est définie par l’Etat et portée par un organe unique en Europe : le minis-
tère de l’Ecologie, du Développement durable, du Transport et du Logement. La mise en œuvre de sa politique
est confiée à divers opérateurs gouvernementaux, à l’image de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de
l’énergie (ADEME). Tout au long de la candidature, ces acteurs ont été associés au travail d’Annecy 2018, apportant
leur adhésion et leur expertise.

De même, dès 2008, les autorités publiques locales ont été impliquées dans la candidature : elles ont apporté leur
soutien à Annecy 2018 dans l’élaboration de son projet olympique. Cette collaboration a permis d’intégrer dans ce
projet olympique les politiques environnementales et urbanistiques en place sur le territoire, comme les agendas 21
et les plans climats locaux.

Outre la mise en commun des compétences, des consultations et des visites sur le terrain ont été effectuées
confirmant le large soutien des autorités. Cette démarche a contribué à l’optimisation du choix des sites, à l’élabo-
ration de projets innovants laissant un héritage durable aux autorités publiques et à l’accélération des politiques
environnementales.

La coopération avec les acteurs publics se poursuivra avant, pendant et après les Jeux.

Les ONG et le Conseil d’orientation environnement et développement durable


Un Conseil d’orientation a été mis en place en 2009. Composé d’une cinquantaine d’acteurs locaux et présidé
par un champion olympique expérimenté et investi dans les questions de développement durable, il implique
plusieurs associations et organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales, des institu-
tions publiques ainsi que des entreprises concernées par le projet environnemental d’Annecy 2018.
Lieu d’échanges et de débats animé par une association environnementale locale, le Conseil se réunit réguliè-
rement et alimente le comité de candidature en idées et préconisations. Afin de garantir l’intégration de ses
propositions, son président siège au comité de candidature.
Il continuera à tenir un rôle majeur dans le cadre du système de management environnemental (SME) du COJO
(question 6.9).

Les sportifs, la jeunesse et les citoyens


Le projet environnemental d’Annecy 2018 est porté par le comité et le président du Conseil d’orientation, Champion
Olympique.
Les sportifs impliqués dans la candidature seront les ambassadeurs du développement durable, dans le cadre
du programme de sensibilisation mené principalement auprès de la jeunesse.

Assurée au travers de réunions publiques d’information, de débats et d’activités sportives, la mobilisation


du public a déjà débuté, avec des initiatives comme « l’ odyssée du flocon à la vague  ». Depuis deux ans,
ce programme pédagogique et ludique autour de l’eau propose des défis animés par des sportifs. Des campagnes
de sensibilisation continueront à être menées tout au long de la préparation des Jeux et pendant l’événement.
En parallèle, les volontaires et les collaborateurs d’Annecy 2018 seront formés aux bons gestes environnemen-
taux, ce qui constituera un héritage environnemental pour les manifestations futures.

Les entreprises
Le secteur privé est impliqué dans la démarche environnementale d’Annecy 2018 et continuera à l’être lors de la
phase d’organisation. Outre la présence de leurs représentants au sein du Conseil d’orientation, de nombreuses
entreprises sont informées et sensibilisées au sein du Club 2018, plate-forme d’échanges et de soutien au projet
olympique. D’autre part, tous les appels d’offres lancés par le COJO intégreront des critères de sélection environ-
nementaux, incitant les fournisseurs à développer leur approche environnementale.

88 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.4 Stakeholder Movement


The Bid Committee has identified four partners to help mobilise all stakeholders around its environmental plans.

The National Government and the Public Authorities


In France, environmental policy is determined by the Government and entrusted to a governmental body that is
unique in Europe: the Ministry of Ecology, Sustainable Development, Transport and Housing. Policy is implemented
through a wide range of governmental operators, such as the Agency for the Environment and Energy Efficiency
(Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie - ADEME). All of these bodies are involved in the Annecy
2018 bid, providing their support and expertise.

From as early as 2008, the local public authorities have been heavily involved in the bid and have lent their support
to Annecy 2018 in the development of its Games project. This collaboration has allowed us to integrate environ-
mental and urban policies in place across the region, such as the respective Agenda 21 documents and local
Climate Plans.

In addition to the skills-sharing efforts, a number of consultations and on-the-ground visits have been carried
out, confirming the breadth of the authorities’ support. This approach has contributed to the optimisation of the
choice of venues, the development of innovative projects leaving a lasting legacy to the public authorities and the
acceleration of environmental policies.

Cooperation between the OCOG and the aforementioned public bodies will continue up to, during and after the
Games.

The NGOs and the Environmental and Sustainable Development Guidance Council
An Environmental and Sustainable Development Guidance Council was set up in 2009. It is chaired by an
experienced Olympic Champion, who is heavily involved in sustainability matters, and composed of some
50 local stakeholders. The Council brings together a large number of national and international associations and
non-governmental organisations (NGOs), public institutions as well as companies involved in the Annecy 2018
environmental plans.
The Council meets on regular basis and acts as a hub of exchange and debate. It is run by a local environmental
NGO and feeds the Bid Committee with ideas and recommendations. In order to ensure that its proposals are
taken into account, its Chairman sits on the Bid Committee board.
The Environmental Council will continue to play a major role in the OCOG’s Environmental Management System
(SME) (Question 6.9).

Athletes, Young People and Residents


Annecy 2018’s environmental plan is being driven by the comitee and the President of the Environmental and
Sustainable Development Guidance Council, an Olympic Champion.
All the athletes involved in the Bid will act as sustainable development ambassadors, as part of an awareness-
raising programme geared towards young people.

A public engagement campaign is already underway through public information sessions, debates, sporting activi-
ties and initiatives such as “From Snowflake to Wave: An Odyssey” – an education project that has been running
for the past two years. The project teaches children about water in a fun way, with athletic challenges overseen
by some of France’s top athletes. Awareness-raising campaigns will continue throughout the Games preparation
and operations phases. At the same time, Annecy 2018’s volunteers and partners will be trained to behave in
environmentally-responsible ways, creating a further environmental legacy for future events.

Enterprises
The private sector is strongly supportive of Annecy 2018’s environmental approach, and will continue to be closely
involved during the Games preparation phase. Many private companies are represented on the Environmental
and Sustainable Development Guidance Council, and many more receive promotional materials and information
through the Club 2018 business supporters group. All OCOG tender notices will include environmental selection
criteria, encouraging potential suppliers to improve their performance in this area.

VOLUME 1 ANNECY 2018 89


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.5 Objectifs du COJO


Annecy 2018 ambitionne d’organiser des Jeux exemplaires dont l’héritage sera la montagne du XXIe siècle.
En phase avec les objectifs de l’agenda 21 du CIO et les directives gouvernementales, cette ambition est partagée
par les autorités publiques locales, attentives à l’évolution de leur territoire.

Inventer la montagne du XXIe siècle, c’est œuvrer à l’avènement d’un territoire alpin fort, à la fois accueillant pour
le tourisme et respectueux des populations locales, de l’architecture traditionnelle ainsi que de l’environnement
sur un plan global et local.

Annecy 2018 profitera du formidable élan impulsé par les Jeux Olympiques d’hiver pour développer un nouveau
modèle  : l’éco-station. Appelée à être adoptée par de nombreuses autorités publiques locales, l’éco-station
deviendra une référence dans l’industrie du tourisme de la région et un héritage durable et primordial des Jeux.

Dans cette perspective, la stratégie d’Annecy 2018 est double : mettre en œuvre un ambitieux programme environ-
nemental afin de minimiser les impacts durant toute la période d’organisation des Jeux, et le pérenniser sous
la forme d’un héritage à long terme.

Pour ce faire, Annecy 2018 a bâti son programme environnemental dans le respect de différentes législations
et démarches environnementales, comme :
- l es engagements internationaux en faveur de la protection du climat (protocole de Kyoto) et de la protection
des Alpes (convention alpine) ;
- les lois françaises en vigueur en matière de protection de l’environnement ;
- la charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de montagne ;
- les politiques locales en vigueur ;
- les préconisations du Conseil d’orientation.

Les mesures prévues avant, pendant et après les Jeux s’appuient sur la sobriété des comportements et l’usage
de technologies économes en énergie et en matières premières (territoire Négawatt) ainsi que sur la réduction,
le recyclage et la réutilisation des ressources nécessaires à l’organisation des Jeux.

Conception et construction durables des sites, énergie


- certification Minergie pour les stades de glace ;
-c ertification Minergie P pour les constructions permanentes des villages olympiques et du centre principal
des médias ;
-c ertification LEED ND (Neighborghood Development) pour les quartiers des villages olympiques et du centre
principal des médias ;
- 100 % d’approvisionnement en énergie électrique renouvelable, certifiée par l’organisme TÜV SÜD ;
-p roduction d’énergie renouvelable supplémentaire sur les villages olympiques et les stades de glace (chaufferie
à bois, solaire thermique ou solaire photovoltaïque) ;
- équipement des villages en compteurs intelligents ;
- intégration du matériau bois, local et neutre en CO2, pour les constructions permanentes et temporaires.

Transports
- concept de Jeux compacts, limitant les déplacements et l’impact carbone ;
- aucune création de route ni d’autoroute ;
- amélioration des infrastructures ferroviaires desservant les sites olympiques ;
- usage du train encouragé pour rejoindre le territoire olympique et privilégié pour circuler sur ce territoire ;
- accès aux sites exclusivement en transports publics pour les spectateurs et les volontaires ;
- gratuité des transports publics sur le territoire olympique pour les accrédités et les détenteurs de billets ;
- système de management environnemental (SME) dédié aux transports ;
- écobilan carbone dédié aux transports. Les émissions de CO2 liées à l’usage des transports aériens, ferro-
viaires et routiers durant les Jeux seront compensées par le COJO, par les spectateurs et visiteurs eux-mêmes
lors de l’achat de leur titre de transport, ainsi que par l’héritage environnemental, avec des infrastructures
de transports publics, notamment ferroviaires, s’inscrivant dans une logique durable.

90 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.5 OCOG Objectives


Annecy 2018 is determined to stage exemplary Games whose legacy will be a new blueprint for the mountains
of the 21st Century. This ambition is in line with the objectives of the IOC’s Agenda 21 in addition to governmental
directives. It is shared by Annecy’s local authorities, who are eager to secure a healthy future for the region.

Creating a new blueprint for the mountains of the 21st Century means working towards the development of a
strong Alpine region – one that is both open to tourism and at the same time respectful of local populations,
traditional architecture and the global and local environment.

Annecy 2018 will use the impetus created by hosting the Winter Games to develop a new model: the ‘eco-resort.’
Destined to be adopted by a large number of local ski associations, the “eco-resort” will become the standard in
the Region’s tourism industry, representing a lasting and fundamental legacy for the Games.

With this in mind, Annecy 2018’s environmental strategy is two-fold: to implement a far-reaching programme in
order to minimise the environmental impact of the Games throughout the preparation and hosting phases, and to
provide a lasting legacy.

To this end, the Bid Committee has designed its environmental programme in full compliance with the legislation
and environmental processes already in place, including:
- the international commitments made in favour of climate control (Kyoto Protocol) and the conservation of the
Alpes (Alpine Convention);
- French legislation on environmental protection;
- the National Sustainable Development Charter in mountain resorts;
- local policies in effect;
- recommendations issued by the Guidance Council.

The measures planned before, during and after the Games are based on moderate consumption behaviours and the
use of technology that is both energy-efficient and low in its use non-renewable resources (Negawatt Territory).
Another key principle is the reduction, recycling and reuse of all resources needed to organise the Games.

Sustainable venue design and construction


- Minergie certification for the ice arenas;
- Minergie P certification for the permanent buildings of the Olympic Villages and Main Media Centre;
- LEED certification (neighbourhood development) for neighbourhoods surrounding the Olympic Villages and Main
Media Centre;
- 100 per cent renewable electricity energy supply, certified by TÜV SÜD;
- additional renewable power generation at Olympic Villages and the ice arenas (wood heating, solar thermal
energy and solar photovoltaic energy);
- Villages equipped with intelligent meters; and
- Integration of local and CO2-neutral timber material for permanent and temporary structures.

Transport
- Compact Games concept, limiting transport and carbon impact;
- No new road infrastructure constructed for the Games;
- Improved rail infrastructures serving all Games venues;
- Train use encouraged for travel to the Games area and prioritised for travel between venues;
- All spectators and volunteers to travel to venues by public transport;
- Free public transport within the Games area for Olympic Family members and ticket holders;
- Dedicated Environmental Management System (SME) for transport;
- Dedicated Ecological Carbon Review for transport. Carbon emissions linked to air, rail and road transport
during the Games will be offset in a number of ways: by the OCOG; by spectators and visitors themselves when
they buy their transport passes; and also through the positive environmental legacy of the public transport
infrastructure.

VOLUME 1 ANNECY 2018 91


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

Pollution atmosphérique et sonore


- cœur des Jeux préservé des nuisances atmosphériques liées au trafic par la mise place d’un service de navettes
et de parkings relais ;
- utilisation de modes de transport à faibles émissions (Train des Jeux, véhicules électriques ou hybrides) ;
- piétonisation des cœurs urbains des Jeux pour limiter le trafic et préserver les riverains des nuisances
sonores ;
- optimisation des systèmes audio pour respecter les normes en vigueur lors des manifestations en plein air.

Gestion des déchets solides


- réduction des déchets à la source au niveau de l’emballage des produits dérivés, de la nourriture et des boissons,
en partenariat avec les fournisseurs et sponsors ;
- tri sélectif des déchets et utilisation de filières locales de recyclage ;
- valorisation énergétique de 100 % des déchets non recyclés via un réseau de chauffage urbain existant.

Gestion de l’eau et traitement des eaux usées


- utilisation de l’outil d’évaluation empreinte H2O, permettant de calculer l’impact sur la ressource en eau dans
le cadre du programme Eco-station ;
- assainissement de 100 % des eaux usées par le réseau et les unités de traitement existants ;
- épuration naturelle des eaux pluviales sur les sites des villages olympiques et du village des médias ;
- systèmes intégrés de récupération des eaux de pluie sur les nouvelles constructions permanentes ;
- intégration d’équipements économes en eau pour tous les bâtiments ;
- réduction des besoins en eau par l’installation de toilettes sèches sur les sites de compétition ;
- optimisation des systèmes de production de neige de culture, alliant intégration paysagère, efficacité énergé-
tique et économies d’eau ;
- engagements d’hôteliers sur les économies d’énergie et d’eau.

Sols, biodiversité et paysages


- réalisation d’évaluations préliminaires des impacts environnementaux et mise en place des préconisations
formulées ;
- intégration paysagère et architecturales des nouvelles constructions permanentes ;
- limitation des surfaces agricoles et forestières utilisées et compensation systématique ;
- remise en état intégral des sites temporaires après les Jeux, à l’exemple du site des nouvelles glisses d’Annecy
organisé dans un parc naturel ;
- intégration ou création de corridors écologiques sur certains sites, à l’image du centre principal des médias ;
- mise en place d’un réseau d’alerte, animé par des volontaires, qui assurera sur le terrain le suivi du programme
environnemental avant, pendant et après les Jeux ;
- soutien au développement de la filière biologique régionale par l’utilisation préférentielle de produits bio dans
les espaces de restauration.

Sensibilisation à l’environnement
- formation de sportifs afin qu’ils deviennent des ambassadeurs du développement durable, engagés dans des
campagnes de sensibilisation ;
- création d’une agence de mobilité douce pour l’incitation et l’information du public ;
- mobilisation d’«  un million de jeunes  », autour de cinq chantiers éducatifs majeurs, dont la sensibilisation
au développement durable ;
- organisation de campagnes de sensibilisation aux économies d’énergie à l’image de « familles à énergie positive »,
concours lancé en 2009 permettant des économies d’énergie de 15 % en moyenne ;
- organisation de campagne de sensibilisation aux déchets « montagne propre » ;
- développement du programme pédagogique «  l’odyssée du flocon à la vague  » permettant la sensibilisation
de la jeunesse aux thématiques de l’eau par des activités sportives ;
- promotion d’initiatives pour la préservation des ressources en eau, en collaboration avec la Fondation Eau, Neige
et Glace. Fondée en 2009, implantée sur les bords du lac d’Annecy et créée sous l’égide de la Fondation de
France, cette fondation finance des projets de recherche relatifs à la gestion durable de l’eau des montagnes.
- mise en place sur chaque site d’espaces d’information dédiés à l’environnement (promotion des actions
de développement durable, baromètres de consommation, indicateurs environnementaux).

92 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

Air and Noise Pollution


- The core Games area will be protected from air pollution due to traffic, with a specially-created shuttle service
and park-and-ride programmes;
- Low-emission transport methods (Games Train, electric or hybrid vehicles) will be used;
- Centres of the host communities will be fully-pedestrian, limiting traffic and protecting the populations from
sound pollution;
- The sound systems will be optimised to comply with the relevant standards during outdoor events.

Solid waste management


- Reduction of waste at source through the reduction of related product, food and beverage packaging in partner-
ship with suppliers and Marketing Partners;
- Sorting of all waste and use of local recycling infrastructure;
- 100 per cent of non-recyclable waste to be converted to energy through an existing urban heating network.

Water management and waste-water treatment


- Use of an ‘H20 footprint’ evaluation tool, as part of the Eco-resort project, enabling the measurement of the
impact on water resources;
- All waste water sanitised using existing network and treatment units;
- Natural purification of rainwater collected at Olympic Villages and Media Village;
- integrated rainwater recovery systems on all new permanent structures;
- water-efficient equipment incorporated into all buildings;
- water requirements reduced by installing dry toilets at all competition venues;
-o  ptimised artificial snow production systems, combining landscape integration, energy-efficiency and water
saving;
- hotels committed to water-and energy-efficiency.

Soil, biodiversity and landscapes


- preliminary environmental impact assessment and relevant recommendations adopted;
- new permanent structures integrated into landscape and architectural environment;
- minimal use and systematic offsetting of farmland and forests;
-c  omplete reconditioning of temporary venue plots after the Games, as exemplified in the Annecy Snow Park,
located in natural parkland;
- ecological corridors integrated or created at certain venues (such as at the Main Media Centre);
- v olunteer alert network set up to monitor implementation of the Environmental Programme before, during and
after the Games;
-s  upport for the development of the region‘s organic farming sector, with priority given to organic produce in all
Games catering areas.

Raising awareness about the environment


- Training for athletes so that they can become sustainable development ambassadors, spearheading the aware-
ness-raising campaigns;
- Creating a low-impact mobility agency to encourage and educate the public;
-E  ngaging “One Million Young People” around five large-scale educational projects, including raising awareness
about sustainable development;
-E  nergy-efficiency campaigns modelled on the “positive-energy families” competition, which was first held in
2009 and has enabled energy savings of an average of 15 per cent per household;
- A waste awareness campaign, to be called “Clean Mountains”;
-E  xtending the “From Snowflake to Wave: An Odyssey” educational programme to engage young people in water
management issues through sports activities;
- I nitiatives for promoting responsible water management in collaboration with the Water, Snow and Ice founda-
tion. Established in 2009 and created under the of the responsibility of the Fondation de France, this body is
based on the shores of Lake Annecy and funds research projects relating to sustainable water management in
the mountains;
- I nformation areas at every Games venue to educate people about the environment (promoting sustainable devel-
opment action, consumer activity barometers, environmental indicators).

VOLUME 1 ANNECY 2018 93


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.6 Les impacts environnementaux


Afin de limiter les impacts sur l’environnement et d’éviter les risques naturels, Annecy 2018 privilégie l’utilisation
d’infrastructures (transport, sites) déjà existantes et la construction des nouveaux sites sur des terrains voués
à l’urbanisation, comme dans le cas du village des médias à Annecy.

Ainsi, l’atteinte aux milieux naturels, agricoles et forestiers est très fortement réduite  par une maîtrise de
la consommation d’espaces :
- les sites de compétition et de non-compétition s’étendront sur une superficie totale de 420 hectares, dont
moins de 0,5 % sur des surfaces agricoles définitivement consommées. De même, seuls 18 hectares (soit 4 % de
la superficie totale) devront être déboisés. Dans les deux cas, des compensations (création ou restauration
d’habitat écologique) et des reboisements sont prévus ;
- le renforcement des infrastructures ferroviaires n’impactera aucune terre agricole et forestière.
Un outil de suivi de la consommation d’espaces sera intégré à l’étude OGI.

A l’initiative des autorités publiques locales, des études ont d’ores et déjà été lancées afin de définir les mesures
à mettre en œuvre pour protéger et valoriser ces espaces.

La législation française impose la réalisation d’une étude d’impact détaillée sur l’environnement préalable à
toute opération d’aménagements majeurs (transport, site de compétition, hébergements). Cette étude évalue les
impacts résiduels potentiels sur l’environnement du projet concerné, puis propose des mesures d’atténuation, de
réduction et de compensation. Elle évalue ensuite les impacts résiduels subsistants si ces mesures étaient mises
en œuvre. La construction de la plupart des nouveaux sites et la modernisation de nombreuses infrastructures de
transport y seront donc soumises.
Les compensations écologiques devront concerner un écosystème équivalent au milieu impacté, porter sur une
surface au moins égale à celles concernées, et être réalisées dans la région.

Le comité de candidature a confié à des bureaux spécialisés indépendants la réalisation d’évaluations prélimi-
naires des impacts de ces constructions et de ces aménagements. Ces bureaux ont reçu le soutien des services
de l’Etat et des associations de protection de l’environnement. Leurs évaluations se sont basées sur les critères
suivants :
- milieux naturels ;
- occupation du sol ;
- eaux de surface ;
- eaux souterraines ;
- sites et sols pollués ;
- déchets ;
- risques naturels ;
- risques technologiques ;
- mobilité douce ;
- bruit ;
- qualité de l’air ;
- patrimoine.

A la lumière de ces études, il apparaît que :


- la majorité des sites olympiques prévus ne présente pas d’impact sur l’environnement ou seulement des impacts
résiduels faibles ;
- certains sites permettront même d’obtenir un impact résiduel positif sur l’environnement. Ainsi, la construction
du village olympique d’Annecy mettra en valeur certaines potentialités naturelles de la zone, en favorisant la
restauration du ruisseau voisin et l’entretien de la zone humide proche ;
- pour les sites présentant des impacts potentiels inévitables mais modérés sur l’environnement, des mesures
sont proposées afin de les limiter ou les compenser. A titre d’exemple, les travaux de doublement de la ligne
ferroviaire entre Aix-les-Bains et Annecy s’accompagneront de mesures de protection pour éviter tout risque de
pollution du cours d’eau voisin durant la phase de chantier.

Les sites présentant un impact sur l’environnement trop important n’ont pas été retenus dans le projet d’Annecy
2018 et les emplacements répondant à cette attente ont été privilégiés. Par exemple, le choix du site qui accueillera
le village olympique de Chamonix évite d’utiliser des terres agricoles contrairement à l’emplacement initialement
prévu.

En conséquence, à ce stade, la faisabilité environnementale du projet d’Annecy 2018 est assurée. Les évaluations
préliminaires et détaillées des impacts seront transmises au CIO lors de la visite de la commission d’évaluation.

94 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.6 Environmental Impacts


In order to limit its impact on the environment and mitigate natural risks, Annecy 2018 has given priority to the use
of existing transport and venue infrastructure, and will build new venues only on land specifically designated for
urban development, such as the Annecy Media Village.

The result is a significantly reduced impact on the natural, agricultural and forest environments:
- The competition and non-competition venues will span a total surface of 420 hectares, less than 0.5 per cent
of which will be permanently-used farmland. Similarly, there will be forest removal on only 18 hectares (or
4 per cent of the total surface). In both cases, offsetting measures (the creation or restoration of the ecological
habitat) and tree replanting is planned.
- The rail infrastructure enhancements will have no impact on the farmland and forests.
A tool to monitor space consumption will be incorporated into the OGI study.

Under French law, a detailed environmental impact study must be carried out prior to any major development
project. The study considers the project’s potential residual impact on the environment and then suggests mitiga-
tion, reduction and offsetting measures. It then evaluates the remaining residual impacts if these solutions have
been implemented. Most of the new Games venues and transport upgrades will therefore be subject to this
process.
By law, the ecological offsetting measures must be applied to an ecosystem equivalent to the environment
impacted, and cover a surface area at least equal to that affected. All offsetting must also be carried out within
the local region.

The Bid Committee has engaged a number of independent specialist firms to carry out the preliminary impact
studies on these structures and development projects. The firms have received the support of the Government
and environmental protection associations. The assessment criteria included the following:
- natural environments;
- land use;
- surface water;
- ground water;
- polluted sites and ground;
- waste;
- natural risks;
- technological risks;
- low-impact mobility;
- noise;
- air quality;
- legacy.

The studies have found that:


- most of the planned Games venues will have no impact on the environment or only limited residual impact;
- some venues will even enable a positive residual impact on the environment. For example, the construction
of the Annecy Olympic Village will nurture some of the area’s natural potential, encouraging the clean-up of a
neighbouring stream and sustaining the nearby wetlands;
- measures are being put in place to limit or offset the inevitable but moderate environmental impacts of certain
new venues and infrastructure. For example, rail track enhancement works between Aix-les-Bains and Annecy
will be accompanied by protection measures to prevent any risk of pollution to the neighbouring waterway.

Annecy 2018 has rejected proposed venues that would have created too significant an environmental impact in
favour of sites that meet the required standards. For example, the new location for the Chamonix Olympic Village
does not require any use of farmland, in contrast to the original site.

As a result, the Annecy Games plan now boasts full environmental feasibility. The preliminary and detailed impact
studies will be provided to the IOC during the Evaluation Commission visit.

VOLUME 1 ANNECY 2018 95


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.7 Garanties
Le Gouvernement français, les communes d’Annecy et de Chamonix et tous les maîtres d’ouvrage s’engagent
respectivement à ce que les travaux de construction nécessaires à l’organisation des Jeux soient réalisés dans
le respect de l’ensemble des protocoles internationaux, lois et réglementations nationales et locales en matière
d’aménagement urbain et d’environnement.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

6.8 Système de certification


Annecy 2018 appliquera des systèmes de certification dans le cadre de la construction et de la rénovation des
infrastructures liées aux Jeux.
A l’échelle du bâtiment, la certification Minergie, développée en Suisse, sera utilisée. Elle garantit un très haut
niveau de performance thermique, sanitaire et environnementale. Les constructions permanentes des villages
olympiques et du centre principal des médias seront certifiées Minergie P, soit le niveau maximal de la gamme.
Les stades de glace seront quant à eux certifiés Minergie.
Ainsi, les constructions et rénovations seront très largement au-dessus des normes françaises actuelles. Elles
anticiperont de plus de dix ans la réglementation thermique nationale et les exigences liées à l’impact écologique
des constructions.

A l’échelle du quartier, le label américain LEED-ND (Neighbourhood Development) sera appliqué pour qualifier la
qualité environnementale et sociale de l’urbanisme des villages olympiques et du centre principal des médias.

Encourager cette évolution et l’associer aux exigences du style architectural alpin laisseront à la région un héritage
positif s’inscrivant dans la promesse d’inventer la montagne du XXIe siècle.

6.9 Système de management environnemental


Durant la phase de candidature, Annecy 2018 a défini les principes et les objectifs du programme environnemental
des Jeux. Les écobilans carbone et les études d’impact initiales ont identifié les domaines d’action principaux.
Ainsi, dès le début de sa phase d’organisation, le COJO mettra en place un système de management environne-
mental (SME) sur la base des objectifs prédéfinis. Le COJO bénéficiera ainsi d’une vision transversale et pourra
agir à tous les niveaux tout au long de la phase d’organisation.
Dans la continuité de la phase de candidature, le COJO agira en étroite collaboration avec les autorités publiques
chargées de l’environnement et en adéquation avec les politiques locales, régionales, nationales et internatio-
nales. D’autre part, le Conseil d’orientation rencontrera sur une base régulière les responsables du SME afin
d’intégrer les recommandations de ses membres.

La nouvelle norme de développement durable et événementiel « ISO 20121 » sera utilisée pour encadrer
l’organisation des Jeux. Développée par l’Organisation internationale de normalisation, elle entrera en vigueur en
2012 pour les Jeux Olympiques de Londres.
L’étude « Olympic Games Impact » (OGI) sera également un outil de pilotage complémentaire du SME. Cette étude
est déjà engagée par Annecy 2018. Sa réalisation a été confiée à un bureau d’étude regroupant plusieurs ONG
et universités.

96 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.7 Guarantees
The French Government, the Municipalities of Annecy and Chamonix and all primary contractors are committed
to ensuring that all of the construction required to host the 2018 Winter Games is completed in line with interna-
tional agreements and national or local laws and regulations regarding urban development and the environment.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

6.8 Certification System


Annecy 2018 will apply for recognised certification for all infrastructure building and renovation associated with
the Games.

The Minergie certification system, developed in Switzerland, will be used for all buildings. It guarantees top-level
thermal performance, sanitary amenities and environmental quality. The permanent buildings of the Olympic
Villages and the Main Media Centre will meet the Minergie P certification standard, the highest available. The ice
arenas will be Minergie certified. All of the infrastructure built and renovated for the Games will, as a result, be
far above French standards. It will be ten years ahead of new national heating regulations, as well as rules on the
ecological impact of new structures.

On the neighbourhood side, the American LEED ND (neighbourhood development) mark will be used to certify the
environmental and social quality of the urban development of the Olympic Villages.

Encouraging this development and aligning it with the Alpine architectural style will leave the region a positive
legacy in keeping with the promise of a new blueprint for the mountains of the 21st century.

6.9 Environment Management System


During the bid, Annecy 2018 has set out the principles and aims of the Games environmental programme. The
Ecological Carbon Balance Reviews and initial impact studies have helped identify the main areas of action.
From the first organising stage, the OCOG will institute an environmental management system (EMS), based on
predefined targets. This means that the OCOG will have the benefit of a cross-cutting perspective and will be able
to take action at all levels, throughout the hosting phase.
Building from the bid phase, the OCOG will work closely with the public authorities in charge of environment and in
line with local, regional, national and international policies. In addition, the Guidance Council on the Environment
and Sustainable Development will meet on a regular basis with the SME heads in order to incorporate its members’
recommendations.

The new sustainable development and event standard, “ISO 20121”, will be used as the reference point in planning
out the Games. Developed by the International Standards Organisation, it will come into effect in 2012, for the
Olympic Games in London.
The Olympics Games Impacts (OGI) Study will serve as a steering tool, as a supplement to the SME. This study,
which has already been commissioned by Annecy 2018, will be carried out by a consortium comprising a number
of NGOs and universities.

VOLUME 1 ANNECY 2018 97


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.10 Plan pilote concernant l’environnement


Pour inventer la montagne du XXIe siècle et assurer un héritage environnemental positif après les Jeux, Annecy
2018 a élaboré un programme environnemental qui s’appuie sur les projets pilotes suivants :

Les éco-stations
La dynamique insufflée par la candidature contribuera à la diffusion du modèle d’éco-station dans de nombreux
sites de sports d’hiver.
Lancé en 2010 à l’initiative d’Annecy 2018, « Eco-station » est un programme de recherche européen (INTERREG IV A)
qui associe des instituts universitaires, des bureaux d’études, des associations, des autorités politiques et des
champions. Les axes d’études concernent le développement urbain et architectural des stations de ski, l’éco-
mobilité, la gestion des ressources naturelles (notamment l’eau) et paysagères, ainsi que le développement de
nouvelles pratiques touristiques et sportives.
Novateur et intégré, ce modèle en développement propose un ensemble de solutions - incluant des technologies
innovantes et de nouvelles formes de gouvernance et de sensibilisation - visant à faire évoluer les comportements
vers un tourisme plus respectueux de son environnement et des populations locales.
Quatre stations tests (deux en France et deux en Suisse) commenceront à mettre en œuvre ce modèle dès le début
de l’année 2011. A la lumière de cette expérience, il sera adopté par l’ensemble des stations olympiques. L’objectif
est de le généraliser à l’ensemble de l’arc alpin sur la base d’une labellisation.

Le Train des Jeux


Colonne vertébrale du dispositif olympique de transport, le Train des Jeux reliera de façon rapide, propre et
confortable les pôles d’Annecy et de Chamonix Mont-Blanc. Pendant les Jeux, ce dispositif sera complété par des
transports collectifs comprenant des cars à faibles émissions.
Le développement des gares et l’extension du réseau ferroviaire profiteront durablement à l’amélioration de la
qualité de vie des vallées concernées avec la réduction attendue du trafic et le développement d’un mode de
transport alternatif à la route.

La filière bois
Le bois et l’eau sont les principales ressources naturelles de la région. Annecy 2018 souhaite contribuer au
développement et à la structuration de la filière locale du bois. Inscrite dans les politiques publiques nationales et
régionales, cette filière est créatrice d’emplois à tous les niveaux de qualification. Le bois est un matériau naturel
renouvelable, recyclable et stockant le carbone qui occupe une place centrale dans le projet olympique. Il sera
privilégié pour la construction d’infrastructures temporaires ou permanentes dont l’architecture sera moderne et
respectueuse du paysage.

Le « territoire Négawatt »
La meilleure énergie est l’énergie économisée par une amélioration des comportements ou des technologies.
L’efficience énergétique sera recherchée par le recours à des technologies efficaces pour réduire la demande en
énergie, ainsi que par l’information et la sensibilisation du grand public tout au long de la période olympique.

98 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.10 Environmental pilot projects


In order to create a new blueprint for the mountains of the 21st Century, and to guarantee a positive environmental
legacy for the Games, Annecy 2018 has developed an environmental programme that draws on the following pilot
projects:

“Eco-resorts”
The momentum created by the bid will help the roll-out the “Eco-resort” model across a large number of winter
sport resorts.
The Eco-resort, first launched in 2010 on the initiative of Annecy 2018, is an INTERREG IV A European research
programme involving academic institutes, engineering firms, associations, political authorities and champions.
The research areas include the urban and architectural development of ski resorts, eco-mobility, natural (including
water) and landscaped resource management, and the development of new tourism and sporting practices.
This development model, which is both innovative and integrated, puts forth a whole range of solutions (including
innovative technologies, new forms of governance and awareness-raising), designed to encourage behaviour
change, and to trigger a movement towards more environmentally and socially-conscious tourism.
Four pilot resorts (two in France and two in Switzerland) will begin to implement the guidelines from early 2011.
Based on the success of this experiment, the model will be adopted by all the proposed Games resorts. The aim is
to extend the model to the whole of the Alpine arc as part of a certification process.

The Games Train


As the backbone of the Games transport plan, the Games Train will provide fast, clean and comfortable travel
between the Annecy and Chamonix hubs. It will be supported at Games time by public transport services, including
low-emissions vehicles.
The enhancement of train stations and the extension of the rail system will make a lasting contribution to
improving quality of life within Annecy’s neighbouring valleys. It is expected to reduce traffic levels and will provide
a welcome alternative to road transport.

The timber sector


Wood and water are the main natural resources in the region. Annecy 2018 is determined to help support the
development and structuring of the local timber industry, which creates jobs at all skills levels and is a focus of
regional and national public policy initiatives. This natural material - renewable, recyclable and carbon-storing -
will play a central role in the Games project. It will be the preferred material for the construction of all temporary
and permanent structures, whose design will therefore be both modern and in keeping with the landscape.

The “Negawatt region”


The best energy is energy saved, through improved consumer behaviours and technologies. Annecy 2018 will seek
to ensure energy-efficiency through the use of technologies that reduce consumption, as well as through public
information and engagement programmes at Games time.

VOLUME 1 ANNECY 2018 99


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.11 La gestion énergétique


Le projet environnemental d’Annecy 2018 prévoit de réduire la consommation d’énergie et d’optimiser son usage,
tout en favorisant les énergies renouvelables :
- les stades de glace et les constructions permanentes des villages olympiques et des médias seront certifiés
Minergie et Minergie P. Pour cela, ils intégreront des technologies très innovantes en termes de conception, de
méthodes de construction et de régulation thermique, comme les compteurs intelligents ;
- les stades de glace intégreront des installations de production d’énergie renouvelable ;
- 100 % de l’électricité consommée sur les sites olympiques sera d’origine renouvelable (hydraulique, éolien et
photovoltaïque), certifiée TÜV SÜD, avec des émissions minimales de gaz à effet de serre ;
- la consommation de carburant sera réduite grâce au dispositif olympique privilégiant les transports publics et
en sélectionnant les véhicules aux motorisations les plus efficaces ;
- des campagnes de sensibilisation impliquant des champions assureront la promotion auprès du public de
comportements économes en énergie.

6.12 Relations avec les fournisseurs


Le COJO mettra en place une charte d’achats éco-responsables applicable à tous ses fournisseurs et partenaires.
De plus, dans le cadre des appels d’offres lancés, des critères de sélection permettront de privilégier :
- les fournisseurs locaux ;
- les produits dont la labellisation induit une réduction de l’impact sur l’environnement tout au long de leur cycle
de vie ;
- les produits de l’agriculture biologique, cultivés à proximité (région Rhône-Alpes, Italie du Nord et Suisse) ;
- les produits issus du commerce équitable.

100 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.11 Energy Management


Annecy 2018’s environmental plans seek to reduce and optimise energy consumption, while encouraging renew-
able energy:
- the ice arenas and the permanent structures in the Olympic Villages and Media Village will be Minergie and
Minergie P certified. They will feature highly innovative technologies across design, construction methods and
heating control, for example intelligent meters;
- the ice arenas will include facilities for the creation of renewable energy;
- 100 per cent of electricity consumed at Games venues will be renewable in origin (hydraulic, wind and photo-
voltaic), certified by TÜV SÜD, with minimal greenhouse gas emissions;
- fuel consumption will be reduced thanks to a Games transport plan that prioritises public transport (Games
Train, shuttles) and the choice of vehicles with the most efficient engine systems;
- athlete-led engagement campaigns will promote energy-efficient behaviours to the public.

6.12 Supplier Relations


The OCOG will set up an ecologically-responsible purchasing charter applicable to all of its suppliers and
partners.
In addition, tender notices will set out selection criteria prioritising:
- local suppliers;
- produce certified as having a reduced environmental impact across its life cycle;
- organic produce, local produce (Rhône-Alpes Region, Northern Italy and Switzerland);
- free trade goods.

VOLUME 1 ANNECY 2018 101


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie

6.13 Eléments complémentaires


La charte sociale
Conçu dans une perspective de développement durable, le projet d’Annecy 2018 porte également une responsa-
bilité : créer une dynamique collective autour du progrès social et économique. Il se fixe une ambition de haute
qualité sociale dans la phase de préparation, pendant la période des Jeux, mais aussi durablement après les
Jeux.
Le comité de candidature a élaboré une charte « Annecy 2018  : jouons ensemble pour l’emploi  » pour faciliter
l’insertion professionnelle des personnes à la recherche d’un emploi. Elle engage le comité de candidature,
l’ensemble des autorités publiques locales ainsi que les entreprises qui développeraient des emplois dans le cadre
des Jeux, à contribuer à l’insertion professionnelle et à la formation des jeunes, des chômeurs, des personnes en
situation de handicap ou encore des seniors et ce, afin de lutter contre l’exclusion.
Veuillez trouver la charte dans le dossier des garanties.

La lutte contre les émissions de gaz à effet de serre


Annecy 2018 a réalisé une première évaluation des émissions de gaz à effet de serre liées au transport des
personnes (famille olympique, athlètes, médias, spectateurs, main-d’œuvre, etc.) et des marchandises, aux
bâtiments, aux infrastructures sportives ainsi qu’aux activités du COJO, durant les huit ans que dureront la prépa-
ration et l’organisation des Jeux.

Cet outil a permis de retenir certaines actions environnementales destinées à réduire les émissions de gaz à effet
de serre. Par exemple :
- la définition d’une stratégie de mobilité tournée vers les transports publics ;
- l’usage du bois local pour la construction ;
- l’utilisation exclusive d’énergie renouvelable garantissant une réduction de 60% les émissions totales de CO2 du
secteur électrique (au regard de la combinaison d’énergie électrique conventionnelle au niveau européen) ;
- l e choix du label Minergie P. Une économie de 30 kWh par an et par mètre carré de surface habitable construite
sera ainsi réalisée, soit une baisse de moitié de la consommation d’énergie des bâtiments labellisés.

Par secteur, les émissions de gaz à effet de serre sont estimées à :

Emissions de GES (478 000 T CO2eq)


Transports aériens
72%

Transports ferroviaire et routier


9%
Bâtiments
9%

Infrastructures
8%
Préparation de l'évènement
2%

Le COJO entreprendra un écobilan détaillé et exhaustif dès le début de la phase de préparation des Jeux, quanti-
fiant avec plus de précision les impacts sur l’environnement de leur organisation. Cet outil lui permettra d’affiner
sa stratégie d’action et de sélectionner les solutions de compensation les plus efficaces.

100 % des émissions de CO2 seront compensées par le COJO, par les spectateurs et les visiteurs lors de l’achat de
leur titre de transport, ainsi que par l’héritage environnemental des infrastructures de transport public.

Le budget environnement Annecy 2018


Le projet d’Annecy 2018 s’inscrit dans une politique gouvernementale et territoriale visant à impulser des change-
ments de comportement sur le long terme et à limiter ainsi les impacts sur l’environnement.
A moins de 5 h
20%
Le COJO allouera à son projet environnemental un budget de 88,5 millions 20% dont 66,5
USD millions USD seront
A moins de 5 h
consacrés à des bâtiments haute qualité environnementale (villages olympiques, centre des médias
Resteetdesites
l’Europede
A moinsdécennies.
compétition), garantissant des résultats sur plusieurs de 3 h 7%
48%
Reste du monde
5% des infra-
Ce montant ne tient pas compte des investissements significatifs engagés pour la modernisation
structures de transport public, dont l’héritage environnemental sera sans aucune mesure avec les montants
Locaux
alloués et les résultats obtenus sur la période des Jeux. 20%

102 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY 6

6.13 Additional Features


The Social Responsibility Charter
Designed with sustainable development in mind, the Annecy 2018 project also carries an important responsibility:
to create a collective dynamic based on social and economic progress. It has set itself the goal of establishing
the best possible social conditions during the preparatory phase, at Games time and in the long term, once the
Games are over. Annecy 2018’s sustainable vision also includes a commitment to fostering social and economic
development.
In an effort to fight against exclusion, the Bid Committee has introduced an “Engaging Together for Employment”
Charter, encouraging its commercial and local authority partners to commit to providing training and professional
opportunities for under-25s, senior citizens and people who are unemployed or have disabilities.
Please refer to the charter provided in the Guarantees File.

Fighting Greenhouse Gas Emissions


Annecy 2018 has performed an initial assessment of the greenhouse gas emissions resulting from individual
Games transport (Olympic Family, media, spectators and workforce) as well as freight, buildings, sporting infra-
structure and all OCOG activities throughout the eight-year Games preparation and hosting phases.

This process has allowed us to identify a number of environmental initiatives designed to reduce greenhouse gas
emissions. These include:
- an emphasis on public transport within the Games Transport Plan;
- the use of local timber in construction;
- a policy of 100 per cent renewable electric energy, guaranteeing a 60 per cent reduction in total CO2 emissions
(compared with the standard European electrical energy mix);
- t he Minergie P certification standard for the Olympic Villages, which will make it possible to save 30 kWh per
year and per square meter of living space built, equivalent to a 50 per cent reduction in the energy consumption
of each building.

Greenhouse gas emissions by sector are estimated as follows:

GHG emissions (478,000T CO2 eq)


Air transport
72%

Rail and road transport


9%
Buildings
9%

Infrastructures
8%
Event preparation
2%

The OCOG will carry out a detailed, comprehensive ecological review from the start of the Games preparation
phase, which will quantify more precisely the environmental impact of hosting the Games. This process will enable
us to fine-tune our action strategy and select the most effective offsetting solutions.

100 per cent of CO2 emissions linked to the Games will be offset – by the OCOG, by spectators and visitors when they
purchase their transport passes, and also by the environmental legacy of new public transport infrastructure.

The Annecy 2018 Environmental Budget


Annecy 2018’s environmental approach is aligned with French national and local government policy to encourage
sustainable development, and to transform people’s behaviour in terms of environmental responsibility, thereby
A moins de 5 h
limiting environmental impact. 20%
20%
A moins de 5 h
The OCOG will allocate its environmental project a USD 88.5 million budget,including USD 66.5 Reste million to be
de l’Europe
A moins deVillages,
dedicated to high-quality sustainable buildings (Olympic 3h Media Centre and competition venues),
7% thereby
48%
guaranteeing results over several decades. Reste du monde
5%
This figure does not take into account the significant investments to be made in upgrading public transport
Locaux infra-
structure, whose environmental legacy will be in no way comparable to the environmental budget and 20%the results
obtained at Games time.

VOLUME 1 ANNECY 2018 103


6 ENVIRONNEMENT et mEtEorologie / ENVIRONMENT AND METEOROLOGY

meteorologie / meteorology

6.14 Temperature, Humidity and Wind / Température, humidité et vent


Temperature Humidity (%) Wind (general tendencies)
VENUES Température (°C) Humidité (%) Vent (tendances générales) (km/h)
SITES Average Average Strength
Minimum Maximum Minimum Maximum Direction
Moyenne Moyenne Force (km/h)
Annecy
Annecy1
9h00 / 9 a.m. -7.8 11.3 2.3 46 99 80 N 5
12h00 / 12 noon -4.3 15.6 6 25 99 65 W/NW & S/SE 8
15h00 / 3 p.m. -3.6 17.1 6.8 30 98 62 W/NW & S/SE 9.5
18h00 / 6 p.m. -5.1 12.9 4.1 43 98 72 N 7.5
21h00 / 9 p.m. -6.2 17 2.4 20 99 79 NE 6.5
Nordic Centre - Biathlon Stadium / Centre Nordique - Stade de Biathlon2
9h00 / 9 a.m. -13.2 10.5 -2 12 100 70 W/NW 1
12h00 / 12 noon -9.9 12.2 -1.5 12 100 70 S/SW 2
15h00 / 3 p.m. -8 13 2 14 100 74 S/SW 3.5
18h00 / 6 p.m. -12.4 11.7 -0.7 18 100 76 SW 1.5
21h00 / 9 p.m. -14.6 10.2 -2.3 14 99 75 S/SW 0.5
Snow Park / Site des nouvelles glisses3
9h00 / 9 a.m. -15 5 -5 50 100 80 W/NW & S/SE 0.5
12h00 / 12 noon -10 6 0 40 100 60 NW 2
15h00 / 3 p.m. -7 7 3 30 100 50 NW 2
18h00 / 6 p.m. -10 5 1 40 100 65 NW 1
21h00 / 9 p.m. -15 5 -2 60 100 80 W/NW & S/SE 0.5
Chamonix Mont-Blanc
Alpine Skiing Sadium - Slalom Stadium / Stade de Ski Alpin - Stade de Slalom4
9h00 / 9 a.m. -17.8 9.5 -3.7 16 99 88 SW 2
12h00 / 12 noon -8.4 17 3.4 14 99 61 SSW 4
15h00 / 3 p.m. -4.5 16.3 4.4 17 99 60 S/SSW 5.5
18h00 / 6 p.m. -8.5 9.8 0.5 19 99 82 NNE/SSW 2
21h00 / 9 p.m. -12.7 9.6 -2.4 19 99 89 N/SSW 1.5
La Plagne
Sliding Centre / Centre de glisse 5
9h00 / 9 a.m. -17.3 10.3 -4.7 9 98 63 S/SW 2
12h00 / 12 noon -14 12.1 -3.9 10 100 65 SW 3.5
15h00 / 3 p.m. -13.8 12.4 -3 10 100 66 SW 4
18h00 / 6 p.m. -15.4 11 -3.4 10 98 65 SW 2
21h00 / 9 p.m. -17.2 10.1 -4.6 10 98 65 S/SW 1
1 : Annecy weather station / Station météo d’Annecy - 2 : La Clusaz weather station / Station météo de la Clusaz - 3 : Semnoz weather station / Station météo du Semnoz
4 : Chamonix weather station / Station météo de Chamonix - 5 : La Plagne weather station / Station météo de la Plagne

104 VOLUME 1 ANNECY 2018


ENVIRONMENT AND METEOROLOGY / ENVIRONNEMENT et mEtEorologie 6

6.15 Precipitation, Fog and Snow depth / Précipitations, brouillard et hauteur de neige
Number of Average volume Fog (number Snow depth
precitation days of precipitation (in l/m2) of days of fog (in cm during period of Games)
Nombre de jours Volume moyen during period Hauteur de neige
de précipitations des précipitations (l/m2) of Games) (en cm pendant la période des Jeux)
Brouillard
Period Période
(nombre de
Annually of Games Annually des Jeux Average
jours pendant Minimum Maximum
Annuellement Période Annuellement Period la période Moyenne
des Jeux of Games des Jeux)
Annecy
Annecy 1 127 4 1,255 82 2.5 0 20 8.9
Nordic Centre / Centre Nordique 2 139 5 1,711 135 1.4 41 179 95
Snow Park / Site des nouvelles glisses3 150 6 - - 4 80 220 120
Chamonix Mont-Blanc
Alpine Skiing Sadium - Slalom Stadium /
128 4 1,301 81 1.6 88 107 97
Stade de Ski Alpin - Stade de Slalom 4
La Plagne
Sliding Centre / Centre de Glisse 5 122 5 1,325 76 1.3 43 152 82
1: Annecy weather station / Station météo d’Annecy - 2: La Clusaz weather station / Station météo de la Clusaz - 3: Semnoz weather station / Station météo du Semnoz
4: Chamonix weather station / Station météo de Chamonix - 5: La Plagne weather station / Station météo de la Plagne

VOLUME 1 ANNECY 2018 105


7 FinanceS
Finance
7 FINANCES

Le budget élaboré par Annecy 2018 est équilibré et prudent. Il prend en compte l’ensemble des
besoins nécessaires dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver.
Il est également adapté au modèle de Jeux intégrés au territoire développé par Annecy 2018. Si
l’existence de nombreux sites permet de limiter les investissements, ceux-ci s’inscrivent dans un
héritage à long terme réaliste pour Annecy et sa région.

L’engagement total de l’Etat français et des autorités publiques locales derrière le projet Annecy
2018 permet de garantir la réalisation des infrastructures et la mise en œuvre des services publics
indispensables à la bonne tenue des Jeux.

GARANTIES FINANCIERES

7.1 Garanties nationales


7.1.1 Garantie financière
Le Gouvernement français garantit la couverture d’un éventuel déficit du COJO. Il s’engage également à suppléer
le COJO si celui-ci est dans l’incapacité de rembourser toutes avances et contributions versées par le CIO au
COJO.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

7.1.2 Mécanisme de couverture d’un éventuel déficit


La garantie relative à la couverture d’un éventuel déficit et au remboursement des avances et contributions
versées au COJO par le CIO sera mise en œuvre par voie législative. Cette garantie sera incluse dans la loi de
finances qui sera votée par le Parlement en 2011.

7.2 Garanties
7.2.1 Garantie de mise à disposition sans frais des services publics
Les autorités françaises nationales, régionales et locales s’engagent à mettre gracieusement à la disposition du
COJO les services publics de transport, de sécurité, de secours, douaniers et d’immigration, ainsi que tous les
autres services publics nécessaires à la bonne tenue des Jeux.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

7.2.2 Garanties financières supplémentaires


Le Gouvernement français a pris les garanties supplémentaires suivantes :
- la participation au financement des manifestations culturelles ;
- la mise à disposition des ressources nécessaires au bon déroulement de la phase de transition ;
- la garantie de réalisation des infrastructures en cas de défaillance d’un maître d’ouvrage.

Les municipalités accueillant des épreuves sportives des Jeux ou des épreuves tests ont apporté les garanties
que toutes les compétitions seront exonérées de la taxe sur les spectacles.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

108 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

The budget presented by Annecy 2018 is balanced and prudent. It takes account of all the provi-
sions required to organise the Olympic and Paralympic Winter Games. The budget is also tailored
to the Bid Committee’s proposed model for Games that are highly integrated with the local area.
The large number of existing venues will allow infrastructure costs to be kept low. New facilities will
only be built where they offer a realistic long-term legacy for Annecy and its surrounding region.

All levels of the French government are fully committed to the project, guaranteeing the delivery of
all the infrastructures and essential public services needed for the Games to run smo othly.

FINANCIAL GUARANTEES

7.1 National Guarantees


7.1.1 Financial Guarantee
The French Government guarantees to cover any potential economic shortfall of the OCOG. It also commits to
covering the OCOG should it be unable to refund advances payment or contributions made by the IOC to the
OCOG.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

7.1.2 Guarantee Mechanism in the Event of Shortfall


The guarantee covering any possible shortfall and refund of advances payment and contributions paid by the IOC
to the OCOG shall be executed through legislation. It will be incorporated into the Finance Law and be voted on by
the Parliament in 2011.

7.2 Guarantees
7.2.1 Guarantee on Provision of Public Services
The French national, regional and local authorities have committed to providing the OCOG, at no cost, all public
transport, security, emergency, customs and immigration services as well as all other public services needed to
effectively host the Games.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

7.2.2 Additional Financial Guarantees


The French Government has provided the following additional guarantees:
- contribution to the funding of cultural events;
- provision of resources required for the transition between bid committee and OCOG to run smoothly;
- a guarantee on the construction of infrastructure, in the event that development partners run into difficulty.

The municipalities hosting Olympic and Paralympic Games or Test Events have provided the requested guarantees
that all sporting competitions will be exonerated from entertainment tax.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

VOLUME 1 ANNECY 2018 109


7 FINANCES

7.3 Contrôle général des prix


Le Gouvernement français garantit que les prix, notamment des hôtels et des services connexes, seront stricte-
ment contrôlés avant et pendant la période des Jeux, selon la législation sur les prix et la concurrence applicable
en France.

Malgré le principe de libre concurrence, la loi permet aux autorités gouvernementales de prendre « contre des
hausses ou des baisses excessives de prix, des mesures temporaires motivées par des circonstances exception-
nelles ou une situation manifestement anormale du marché dans un secteur déterminé ».

Ainsi, un dispositif de contrôle spécifique, adapté à l’envergure de l’événement, sera mis en place par la Direction
générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes du ministère chargé de l’économie,
dont les services ont pour mission de garantir le bon fonctionnement des marchés, et notamment le respect des
règles de la concurrence entre les différents opérateurs. Sa mission visera à déceler les infractions à la législation
en vigueur et à prendre, le cas échéant, les mesures nécessaires pour y remédier.

Les tarifs des hôtels et ceux de leurs services connexes feront l’objet d’une attention toute particulière.
Annecy 2018 a travaillé en collaboration avec les hôteliers du territoire olympique qui se sont engagés sur des
tarifs attractifs pour les Jeux afin de contribuer à la promotion de la région.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

7.4 Financement de fonctionnement et d’entretien des nouvelles


infrastructures
Le COJO ne sera responsable d’aucun coût de fonctionnement lié aux nouvelles infrastructures durant la période
précédant les Jeux.

Le COJO sera le premier à utiliser le village olympique d’Annecy, le village des médias ainsi que les infrastructures
pérennes du CIRTV/CPP. Concernant le village olympique de Chamonix, une partie de celui-ci sera terminée avant
les Jeux et exploitée par son promoteur. Le COJO louera aux promoteurs l’ensemble de ces infrastructures pendant
la période couvrant l’installation des sites, les opérations des Jeux et le démontage.

L’exploitation des sites de compétition sera placée sous la responsabilité des maîtres d’ouvrage concernés, avant
et après les Jeux Olympiques. La période d’utilisation de ces sites, qui couvre leur installation, les opérations des
Jeux et le démontage, fera l’objet d’une convention de mise à disposition gratuite du site, le COJO assurant les
coûts de fonctionnement durant les Jeux.

Les plans de financement sont consultables dans l’annexe financière détaillée remise avec le dossier de
candidature.

110 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.3 General Price Control


The French Government guarantees that all prices, in particular those of hotels and hotel-related services, will be
subject to tight control prior to and during the Games period. These controls will be in line with existing legislation
on pricing and competition in France.

Despite the principle of free competition, the law allows governmental authorities to take actions, “against exces-
sive price increases or decreases, temporary measures through exceptional circumstances or a clearly abnormal
market situation in a specific sector”.

Thereby, a special control system suited to the magnitude of the event will be set up by the national competition
authority, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)
under the Minister of the Economy, in charge of ensuring that market mechanisms run normally and, that there
is compliance with the competition rules between market players. Its purpose is to detect violations of the
legislation in effect and to take the measures necessary to remedy whenever necessary.

Special attention will be paid in particular to hotel rates and other hotel-related services.
Annecy 2018 has been working in conjunction with the hotels in the region, to gain a commitment to apply
attractive rates during the Games, in order to promote the Region.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

7.4 Financing the Running and Maintenance Costs of New Infrastructure


The OCOG will not be responsible for any pre-Games operating costs for new infrastructure.

The OCOG will be the first tenant of the Annecy Olympic Village, the Media Village and all the permanent infrastructures
of the IBC/MPC. Part of the Chamonix Olympic Village will be completed prior to the Games and operated pre-Games
by its developer. The OCOG will rent all of these infrastructures from the respective developers throughout the period
covering Games overlay, Games operations and dismantling.

The newly constructed competition venues will be operated by the respective landlords pre-Games. The period of
use covering Games overlay, Games operations and dismantling will be subject to an agreement with the landlords
and the OCOG to make the venues available at no cost, with the OCOG covering Games-time operational costs.

The finance plans can be found in the Finance annex.

VOLUME 1 ANNECY 2018 111


7 FINANCES

IMPOTS ET TAXES

7.5 Fiscalité
Le Gouvernement français a validé un régime fiscal favorable applicable au COJO, au CIO et aux tiers impliqués
dans les Jeux Olympiques et Paralympiques.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

7.5.1 Impact de la fiscalité


Compte tenu du niveau actuel des infrastructures en Haute-Savoie et en France, les besoins spécifiques en aména-
gements supplémentaires nécessaires à la bonne organisation des Jeux Olympiques sont raisonnables. De fait,
aucune fiscalité additionnelle ne sera appliquée. L’envergure financière de l’Etat, de la région Rhône-Alpes et des
différentes autorités publiques locales permettra de financer cet effort grâce à des programmes d’investissement
pluriannuels existants. Ainsi, aucun impôt collecté auprès des particuliers ne sera augmenté en raison des Jeux.
Les droits de douane n’auront pas non plus d’incidence sur les Jeux. Les équipements et services nécessaires
à leur organisation en seront totalement exonérés, à leur entrée comme à leur sortie des territoires français et
suisse (questions 5.6 et 5.7).

7.5.2 Statut du comité d’organisation


Le COJO revêtira la forme d’une association reconnue d’utilité publique, à but non lucratif (question 4.7.2). Grâce à
ce statut, les dons au COJO seront déductibles du revenu imposable. Le COJO pourra toutefois mener des activités
industrielles, commerciales et professionnelles, si celles-ci restent dans le cadre d’une gestion désintéressée.
Sa gestion et sa comptabilité seront effectuées selon les règles de droit privé, applicables aux entreprises.
Le statut juridique du COJO est indépendant de son statut fiscal. Celui-ci est déterminé par la nature économique
de ses activités. Son imposition et son assujettissement aux taxes seront décrits dans les paragraphes ci-après.

7.5.3 Impact du statut fiscal sur le COJO


Le COJO aura le caractère d’un organisme à but non lucratif effectuant des opérations commerciales.
Les principales règles fiscales applicables seront les suivantes :
- le COJO ne sera pas redevable de la taxe foncière sur les propriétés bâties car il n’assumera aucun investissement
durable et ne sera pas propriétaire de biens immobiliers ;
- le COJO ne sera pas soumis à l’impôt sur les sociétés puisque répondant aux critères d’exonération. La loi
française prévoit en effet que soient exonérées les associations organisant (avec le concours des autorités
publiques locales) des réunions sportives et autres manifestations publiques présentant du point de vue écono-
mique un intérêt certain pour la commune ou la région ;
- les contrats à titre onéreux que le COJO conclura directement seront soumis à la TVA (taxe sur la valeur ajoutée),
sauf si les preneurs sont établis hors de l’Union européenne ou assujettis dans un autre Etat membre. La TVA est
un impôt totalement neutre pour les opérateurs économiques ;
- en dehors de la TVA, la seule autre taxe sur les ventes ayant une incidence sur les Jeux est la « taxe sur les
spectacles », perçue au bénéfice des autorités publiques locales. Toutefois, la majorité des sports inscrits au
programme des Jeux d’hiver en est d’ores et déjà exemptée. Cette exemption sera étendue par les communes à
l’ensemble des compétitions sportives devant se dérouler dans le cadre des Jeux ;
- enfin, le COJO sera également soumis aux taxes et participations assises sur les salaires (taxe sur les salaires,
taxe d’apprentissage, participation des employeurs au développement de la formation professionnelle continue
et participation des employeurs à l’effort de construction).

Les autres taxes susceptibles d’être prélevées sur les montants versés par des tiers au COJO ou au CIO ne seront
pas applicables :
- les dotations du CIO au COJO, alimentées par les droits de télévision et de parrainage, ont le caractère fiscal d’une
subvention exceptionnelle. Elles seront versées au COJO au titre de l’organisation générale des Jeux Olympiques,
sans contrepartie, tel que défini dans le Contrat ville hôte. Elles ne seront donc ni soumises à la TVA, ni prises
en compte dans la détermination du droit du COJO à récupération de la TVA qu’il aura acquittée auprès de ses
fournisseurs ;
- les versements effectués au profit du CIO par les « TOP sponsors », en contrepartie d’opérations de publicité et
de parrainage, ne seront soumis à la TVA que pour les « TOP sponsors » établis en France. De même, les verse-
ments effectués directement au profit du COJO par les partenaires, en contrepartie de ce type d’opérations, ne
seront soumis à la TVA que dans l’hypothèse où les partenaires assujettis à la TVA concernée sont établis en
France ;
- les primes versées par l’Etat aux athlètes français médaillés olympiques sont traditionnellement exonérées
d’impôt par la loi de finances de l’année considérée. Dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques à
Annecy en 2018, le Gouvernement s’engage à exonérer de tout impôt payable en France l’ensemble des athlètes
olympiques, quelles que soient leur nationalité et le débiteur de la prime ;
- en France, il existe normalement une taxe de 5 % sur la vente des droits TV des événements sportifs. Cette taxe
ne s’applique pas car les droits TV sont facturés par un organisme résident d’un pays étranger.

112 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

TAXES

7.5 Taxation
The French Government has approved a favourable tax regime applicable to the OCOG, the IOC and the third parties
involved in Olympic and Paralympic Games
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

7.5.1 Impact of Taxation


Considering the current level of infrastructure in Haute-Savoie and France, the requirement for additional specific
works in preparation for the Games is modest. No additional taxation is to be implemented. The financial capacity
of the State, Rhône-Alpes Region and local authorities involved will make it possible to fund the effort through
existing multi-year investment programmes. All taxes levied on the general public will not be increased as a result
of the Games.
Similarly, custom duties will not impact the Games. All of the infrastructures and services required to host the
2018 Winter Games will be fully exonerated from tax, both upon entry to and exit from France and Switzerland
(Questions 5.6 and 5.7).

7.5.2 Legal Form of the Organising Committee


The OCOG will be formed as an association of recognised public interest (Question 4.7.2). Though non-profit in
purpose whereby all donations made to the OCOG will be deductible from taxable income, it will still be able
to conduct industrial, commercial and professional activities managed as non-private interests. Management
responsibilities and accounting will be conducted according to private laws applicable to enterprise. The legal
status will be distinct from its tax status. The OCOG’s tax status will be determined by the economic nature of its
activities. Taxation and tax liability will be described in the paragraphs hereafter.

7.5.3 Impact of Fiscal Status on the OCOG


The OCOG will operate as a non-profit organisation conducting commercial operations.
The main fiscal rules applicable to it will be as follows:
- The OCOG will not be subject to land tax on constructed property. In any event it will not take on any long-term
investments and will not own real estate property;
- The OCOG will not be subject to corporate tax. It is exonerated from such tax because French law exonerates
all associations hosting (with the contribution of local authorities) sporting events and other public events of
specific economic benefit for the municipality or region from corporate tax;
- All paid contracts established by the OCOG shall be subject to VAT, even if the signing parties are outside the
European Union or subject to tax in another Member State. It should be noted that VAT is a fully-neutral tax for
economic operators;
- Aside from VAT, the only other tax on sales with an impact on the Games is “entertainment tax”, levied by the
local municipalities. However, most of the sports listed on the Winter Games programme are already exempt.
This exemption will be extended by the municipalities to all of the sporting competitions that are to take place
as part of the Games;
- Lastly, the OCOG will be susceptible to taxation based on salary (salary tax, apprenticeship tax, employer contri-
bution to the development of continuing vocational training and employer contribution to construction efforts).

Payments from third parties to the OCOG or IOC shall not be subjected to taxes:
- IOC allocation to OCOG: for sponsorship and television rights are deemed one-time subsidies under fiscal law.
They are paid to the OCOG as part of the general organisation of the Olympic Games, without claim for compensa-
tion, as set out in the Host City Contract. As such, they will neither be subject to VAT, nor taken into consideration
in determining the OCOG’s recovery of the VAT paid to its suppliers;
- Payments made to the IOC by TOP Sponsors, pursuant to advertising and sponsorship operations will not be
subject to VAT in France except when they come from TOP Sponsors established in France. Similarly, payments
made directly to the OCOG by the partners pursuant to such operations will be subject to French VAT only in the
event where the partners subject to the relevant VAT are established in France;
- Bonuses paid by the State to French Olympic medal-winning athletes have traditionally been exempt from tax by
the Finance Law of the relevant year. For the 2018 Olympic Games in Annecy, the French Government commits
to exonerating all Olympic athletes from any tax payable in France, whatever their nationality and the bonus
issuing party;
- In France, there exists a 5 per cent law on the sale of sporting event television broadcasting rights. This tax is not
of relevance because the television rights will be invoiced by an organisation based in a foreign country.

VOLUME 1 ANNECY 2018 113


7 FINANCES

7.5.4 Taxes prélevées sur les montants versés au CIO


Les redevances payées sur des droits de propriété intellectuelle au profit de personnes ne résidant pas en France
de manière permanente font généralement l’objet d’une taxation. La convention fiscale en matière d’impôts sur
le revenu et sur la fortune signée entre la France et la Suisse prévoit l’application d’une imposition de 5 % sur le
montant brut de ces rémunérations. Annecy 2018 a budgété cette somme afin de ne pas pénaliser le CIO.
Si le COJO réalise un bénéfice, les montants qu’il reversera au CIO ne seront soumis à aucun impôt sur le revenu.

COJO & HORS COJO

7.6 Budgets
Les budgets COJO et hors COJO ont été élaborés sur la base d’une analyse fonctionnelle par groupe de clients.
L’ensemble des besoins nécessaires à la bonne tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver a été consi-
déré. Cette analyse s’attache à ce que l’ensemble des investissements pérennes et des dépenses opérationnelles
s’inscrive dans un héritage réaliste pour le territoire olympique et pour la France.
Cette démarche garantit des budgets adaptés pour les Jeux Olympiques d’hiver d’Annecy 2018, dont le détail est
présenté dans le dossier financier.

114 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.5.4 Taxes Levied on Money Paid to the IOC


Royalties paid on intellectual property rights to persons not permanently residing in France are generally taxed.
The fiscal agreements between France and Switzerland, where income and wealth tax are concerned, require a
5 per cent tax of the gross compensation received. Annecy 2018 has budgeted this amount so as not penalise
the IOC.
Additionally, should the OCOG earn a profit, the sum it pays to the IOC will not be subject to any income tax.

OCOG & NON-OCOG

7.6 Budgeting
The OCOG and non-OCOG budgets have been drawn up on the basis of a functional analysis by client group. All
resources required for the successful staging of the Olympic and Paralympic Winter Games have been taken into
account. This analysis will seek to ensure that all long-term investments and operational expenditures deliver a
genuine legacy for the host communities and for the people of France.
This approach establishes fiscally responsible budgets customized for the Annecy 2018 Olympic Winter Games,
as detailed in the Finance Annex.

VOLUME 1 ANNECY 2018 115


7 FINANCES

7.6.1.1 / 7.6.1.2 Budget détaillé des Jeux (budget du COJO) en valeur 2010
Le budget du COJO a été élaboré en fonction de la conjoncture économique actuelle. L’ensemble des revenus et
des dépenses a ainsi été évalué en valeur 2010.
Les revenus ont été estimés avec prudence alors que les dépenses ont été abordées avec exhaustivité. Une réserve
de 10 % a été intégrée afin de parer à tout imprévu.
Il est à noter que le budget du COJO est présenté à l’équilibre, sans subventions publiques. Le budget des Jeux
Paralympiques est également à l’équilibre grâce à une contribution spécifique des autorités publiques.
Le budget du COJO a ainsi été évalué à 1,85 milliard USD, soit 1,42 milliard EUR. Le taux de change utilisé pour
l’ensemble des conversions est 1 EUR = 1,30 USD (question 3.9).

EUR 2010 USD 2010 EUR 2010 USD 2010


A REVENUS % B DEPENSES %
(000) (000) (000) (000)
1 Contribution du CIO 288 874 375 536 20,3 B1 Dépenses en capital
13 - Installations sportives - - 0
2 Parrainage TOP 131 306 170 698 9,2 - Village(s) olympique(s) et - - 0
autres villages
3 Parrainage local 496 000 644 800 34,8 - CPP - - 0
3 Fournisseurs officiels 79 000 102 700 5,6 - CIRTV - - 0
- Autres - - 0
4 Vente de billets 159 128 206 867 11,2 - - 0
B2 Fonctionnement
14 Sites sportifs
a) Coûts de location / constructions 108 048 140 462 7,6
5 Licences temporaires / aménagement olympique
- produits sous licence 30 805 40 047 2,2 b) Frais de fonctionnement 10 576 13 749 0,7
- programme des monnaies 1 340 1 742 0,1 14 Village(s) olympique(s)
- philatélie 446 579 0,0 et autres villages
1 186 899 1 542 968 83,4 a) Coûts de location / constructions 89 994 116 993 6,3
temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 4 872 6 333 0,3
6 Loteries 15 000 19 500 1,1 14 CPP
a) Coûts de location / constructions 12 904 16 775 0,9
7 Dons 9 500 12 350 0,7 temporaires / aménagement olympique
24 500 31 850 1,7 b) Frais de fonctionnement 3 155 4 102 0,2
14 CIRTV
8 Aliénation de biens 42 670 55 471 3,0 a) Coûts de location / constructions 36 046 46 860 2,5
42 670 55 471 3,0 temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 1 615 2 100 0,1
14 Autres sites
a) Coûts de location / constructions 46 613 60 597 3,3
temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 1 320 1 716 0,1
15 Main-d’oeuvre 201 841 262 394 14,2
16 Systèmes d’information 136 784 177 819 9,6
9 Subventions 16 Télécommunications 86 365 112 275 6,1
- gouvernement national - - 0 et autres technologies
- gouvernement régional - - 0 16 Internet 6 000 7 800 0,4
- gouvernement local - - 0 17 Cérémonies et culture
- - 0 - Cérémonie d’ouverture 30 000 39 000 2,1
- Cérémonie de clôture 20 000 26 000 1,4
10 Divers 169 238 220 009 11,9 - Autres programmes 29 645 38 538 2,1
18 Services médicaux 15 092 19 619 1,1
19 Restauration 19 873 25 835 1,4
20 Transport 59 415 77 239 4,2
21 Sécurité 31 306 40 698 2,2
22 Jeux Paralympiques 72 095 93 723 5,1
23 Publicité et promotion 37 210 48 373 2,6
24 Administration 84 129 109 367 5,9
25 Épreuves pré-olympiques et coordination 23 137 30 078 1,6
26 Autres 255 272 331 854 17,9
11 Déficit - - 0 27 Excédent - - 0
12 Total 1 423 307 1 850 299 100 28 Total 1 423 307 1 850 299 100

116 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.6.1.1 / 7.6.1.2 Detailed Games (OCOG) budget at 2010 levels


The OCOG budget was created in consideration of the current economic environment. As such, all revenues and
expenses have been valued at 2010 levels.
Revenues have been estimated using an attainable approach, while expenses have been quantified extensively.
A 10 per cent contingency has been included to cover any unforeseen costs.
It is worthy to note that the Olympic budget is balanced without public subsidies. The Paralympic budget is
balanced as well with the assistance of a specific contribution from the public authorities.
The total OCOG budget has been valued at USD 1.85 billion, or EUR 1.42 billion. The exchange rate used for all
conversion in the bid book is EUR 1 = USD 1.30 (Question 3.9).

EUR 2010 USD 2010 EUR 2010 USD 2010


A REVENUES % B EXPENDITURE %
(000) (000) (000) (000)
1 IOC Contribution 288,874 375,536 20.3 B1 Capital Investments
13 - Sports facilities - - 0
2 TOP sponsorship 131,306 170,698 9.2 - Olympic Village(s) - - 0
and other villages
3 Local sponsorship 496,000 644,800 34.8 - MPC - - 0
3 Fournisseurs officiels 79,000 102,700 5.6 - IBC - - 0
- Other - - 0
4 Ticket sales 159,128 206,867 11.2 - - 0
B2 Fonctionnement
14 Sports venues
a) Rent / temporary construction 108,048 140,462 7.6
5 Licensing costs / overlay
- Licensing merchandise 30,805 40,047 2.2 b) Running costs 10,576 13,749 0.7
- Coin programme 1,340 1,742 0.1 14 Olympic Village(s)
- Philately 446 579 0.0 & other villages
1,186,899 1,542,968 83.4 a) Rent / temporary construction 89,994 116,993 6.3
costs / overlay
b) Running costs 4,872 6,333 0.3
6 Lotteries 15,000 19,500 1.1 14 MPC
a) Rent / temporary construction 12,904 16,775 0.9
7 Donations 9,500 12,350 0.7 costs / overlay
24,500 31,850 1.7 b) Running costs 3,155 4,102 0.2
14 IBC
8 Disposal of assets 42,670 55,471 3.0 a) Rent / temporary construction 36,046 46,860 2.5
42,670 55,471 3.0 costs / overlay
b) Running costs 1,615 2,100 0.1
14 Other venues
a) Rent / temporary construction 46,613 60,597 3.3
costs / overlay
b) Running costs 1,320 1,716 0.1
15 Workforce 201,841 262,394 14.2
16 Information systems 136,784 177,819 9.6
9 Subsidies 16 Telecommunications 86,365 112,275 6.1
- National government - - 0 & other technologies
- Regional government - - 0 16 Internet 6,000 7,800 0.4
- Local government - - 0 17 Ceremonies and culture
- - 0 - Opening Ceremony 30,000 39,000 2.1
- Closing Ceremony 20,000 26,000 1.4
10 Other 169,238 220,009 11.9 - Other 29,645 38,538 2.1
18 Medical services 15,092 19,619 1.1
19 Catering 19,873 25,835 1.4
20 Transport 59,415 77,239 4.2
21 Security 31,306 40,698 2.2
22 Paralympic Games 72,095 93,723 5.1
23 Advertising & promotion 37,210 48,373 2.6
24 Administration 84,129 109,367 5.9
25 Pre-Olympic events & coordination 23,137 30,078 1.6
26 Pre-Olympic events & coordination 255,272 331,854 17.9
11 Shortfall - - 0.0 27 Surplus - - 0.0
12 Total 1,423,307 1,850,299 100 28 Total 1,423,307 1,850,299 100

VOLUME 1 ANNECY 2018 117


7 FINANCES

7.6.1.3 / 7.6.1.4 Budget détaillé des Jeux (budget du COJO) en valeur 2018
Un taux annuel d’inflation de 2 % (question 3.9) a été appliqué afin d’obtenir le budget projeté en valeur 2018.
Les estimations ont été effectuées sur la base des prévisions de trésorerie présentées à la question 7.6.3.

EUR 2010 USD 2010 EUR 2010 USD 2010


A REVENUS % B DEPENSES %
(000) (000) (000) (000)
1 Contribution du CIO 338 462 440 000 20,6 B1 Dépenses en capital
13 - Installations sportives - - 0
2 Parrainage TOP 153 846 200 000 9,4 - Village(s) olympique(s) et - - 0
autres villages
3 Parrainage local 569 748 740 673 34,7 - CPP - - 0
3 Fournisseurs officiels 90 746 117 970 5,5 - CIRTV - - 0
- Autres - - 0
4 Vente de billets 179 205 232 966 10,9 - - 0
B2 Fonctionnement
14 Sites sportifs
a) Coûts de location / constructions 124 595 161 974 7,6
5 Licences temporaires / aménagement olympique
- produits sous licence 35 756 46 483 2,2 b) Frais de fonctionnement 12 190 15 847 0,7
- programme des monnaies 1 534 1 994 0,1 14 Village(s) olympique(s)
- philatélie 518 673 0,0 et autres villages
1 369 814 1 780 758 83,2 a) Coûts de location / constructions 103 838 134 989 6,3
temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 5 613 7 297 0,3
6 Loteries 17 306 22 498 1,1 14 CPP
a) Coûts de location / constructions 14 876 19 339 0,9
7 Dons 10 978 14 272 0,7 temporaires / aménagement olympique
28 284 36 770 1,7 b) Frais de fonctionnement 3 647 4 742 0,2
14 CIRTV
8 Aliénation de biens 50 195 65 254 3,1 a) Coûts de location / constructions 41 559 54 027 2,5
50 195 65 254 3,1 temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 1 861 2 419 0,1
14 Autres sites
a) Coûts de location / constructions 53 782 69 917 3,3
temporaires / aménagement olympique
b) Frais de fonctionnement 1 516 1 971 0,1
15 Main-d’oeuvre 228 754 297 381 13,9
16 Systèmes d’information 159 123 206 860 9,7
9 Subventions 16 Télécommunications 99 705 129 617 6,1
- gouvernement national - - 0 et autres technologies
- gouvernement régional - - 0 16 Internet 6 922 8 999 0,4
- gouvernement local - - 0 17 Cérémonies et culture
- - 0 - Cérémonie d’ouverture 34 973 45 465 2,1
- Cérémonie de clôture 23 318 30 313 1,4
10 Divers 195 393 254 011 11,9 - Autres programmes 34 463 44 802 2,1
18 Services médicaux 17 545 22 809 1,1
19 Restauration 23 106 30 038 1,4
20 Transport 68 895 89 563 4,2
21 Sécurité 36 530 47 489 2,2
22 Jeux Paralympiques 83 981 109 176 5,1
23 Publicité et promotion 42 936 55 817 2,6
24 Administration 96 919 125 994 5,9
25 Épreuves pré-olympiques et coordination 26 493 34 441 1,6
26 Autres 295 416 384 041 18,0
11 Déficit - - 0,0 27 Excédent 1 128 1 466 0,1
12 Total 1 643 686 2 136 792 100 28 Total 1 643 686 2 136 792 100

118 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.6.1.3 / 7.6.1.4 Detailed Games Budget (OCOG budget) in 2018 value


A 2% annual inflation rate (Question 3.9) has been applied in order to derive the forecasted budget in 2018 value
terms. Provisions listed in Question 7.6.3.

EUR 2010 USD 2010 EUR 2010 USD 2010


A REVENUES % B EXPENDITURE %
(000) (000) (000) (000)
1 IOC Contribution 338,462 440,000 20.6 B1 Capital Investments
13 - Sports facilities - - 0
2 TOP sponsorship 153,846 200,000 9.4 - Olympic Village(s) - - 0
and other villages
3 Local sponsorship 569,748 740,673 34.7 - MPC - - 0
3 Fournisseurs officiels 90,746 117,970 5.5 - IBC - - 0
- Other - - 0
4 Ticket sales 179,205 232,966 10.9 - - 0
B2 Fonctionnement
14 Sports venues
a) Rent / temporary construction 124,595 161,974 7.6
5 Licensing costs / overlay
- Licensing merchandise 35,756 46,483 2.2 b) Running costs 12,190 15,847 0.7
- Coin programme 1,534 1,994 0.1 14 Olympic Village(s)
- Philately 518 673 0.0 & other villages
1,369,814 1,780,758 83.2 a) Rent / temporary construction 103,838 134,989 6.3
costs / overlay
b) Running costs 5,613 7,297 0.3
6 Lotteries 17,306 22,498 1.1 14 MPC
a) Rent / temporary construction 14,876 19,339 0.9
7 Donations 10,978 14,272 0.7 costs / overlay
28,284 36,770 1.7 b) Running costs 3,647 4,742 0.2
14 IBC
8 Disposal of assets 50,195 65,254 3.1 a) Rent / temporary construction 41,559 54,027 2.5
50,195 65,254 3.1 costs / overlay
b) Running costs 1,861 2,419 0.1
14 Other venues
a) Rent / temporary construction 53,782 69,917 3.3
costs / overlay
b) Running costs 1,516 1,971 0.1
15 Workforce 228,754 297,381 13.9
16 Information systems 159,123 206,860 9.7
9 Subsidies 16 Telecommunications 99,705 129,617 6.1
- National government - - 0 & other technologies
- Regional government - - 0 16 Internet 6,922 8,999 0.4
- Local government - - 0 17 Ceremonies and culture
- - 0 - Opening Ceremony 34,973 45,465 2.1
- Closing Ceremony 23,318 30,313 1.4
10 Other 195,393 254,011 11.9 - Other 34,463 44,802 2.1
18 Medical services 17,545 22,809 1.1
19 Catering 23,106 30,038 1.4
20 Transport 68,895 89,563 4.2
21 Security 36,530 47,489 2.2
22 Paralympic Games 83,981 109,176 5.1
23 Advertising & promotion 42,936 55,817 2.6
24 Administration 96,919 125,994 5.9
25 Pre-Olympic events & coordination 26,493 34,441 1.6
26 Pre-Olympic events & coordination 295,416 384,041 18.0
11 Shortfall - - 0.0 27 Surplus 1,128 1,466 0.1
12 Total 1,643,686 2,136,792 100.0 28 Total 1,643,686 2,136,792 100

VOLUME 1 ANNECY 2018 119


7 FINANCES

7.6.2 Dépenses en capital et opérations liées aux Jeux (budget hors COJO)
Le budget hors COJO, estimé en valeur 2010 à 3,3 milliards USD (2,5 milliards EUR), a été élaboré conformément au
concept proposé pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver d’Annecy. Il intègre l’ensemble des équipe-
ments nécessaires à la bonne organisation des Jeux, ainsi que la valorisation des services publics nécessaires
aux opérations des Jeux.
Il reste modeste puisqu’une partie importante des infrastructures requises existe déjà. De plus, afin de laisser un
héritage maîtrisé, les équipements qui ne répondent pas à un besoin intégré dans un programme de développe-
ment des villes seront réalisés en temporaire et pris en charge par le COJO.
Les dépenses en capital ont fait l’objet de garanties jointes au dossier de candidature. Le plan de financement,
préparé en accord avec l’Etat et l’ensemble des autorités publiques locales, ne subira pas d’aléas puisqu’il ne
représentera annuellement que 4,5 % des 8,8 milliards USD (6,8 milliards EUR) investis chaque année par les
autorités publiques dans la construction d’infrastructures en Rhône-Alpes.

Tableau 7.6.2.a) 1/2 EUR 2010 (000) USD 2010 (000)

Coûts supplémentaires Coûts supplémentaires


C - Dépenses en capital Coût total Coût total
liés aux Jeux liés aux Jeux
- Aéroports - - - -
- Routes et voies ferrées 29 900 665 500 38 870 865 150
- Hébergement 45 311 268 119 58 904 348 554
- Sites sportifs
- Sites de compétition 256 510 363 640 333 463 472 732
- Sites d'entraînement - 4 400 - 5 720
- Villages olympiques 87 875 244 992 114 238 318 489
- Villages des médias - 96 270 - 125 151
- Alimentation & infrastructure électriques 13 077 88 077 17 000 114 499
- Systèmes de gestion de l'environnement - - - -
- Médical - - - -
- Sécurité - - - -
- Réseau & infrastructure de télécommunications - - - -
- CPP / CIRTV 3 400 119 700 4 420 155 610
SOUS-TOTAL C – Dépenses en capital : 436 073 1 850 697 566 895 2 405 906
Coûts supplémentaires Coûts supplémentaires
D - Fonctionnement Coût total Coût total
liés aux Jeux liés aux Jeux
- Sécurité 500 000 500 000 650 000 650 000
- Transport 5 134 5 134 6 675 6 675
- Médical - - - -
- Systèmes de gestion de l'environnement (yc nettoyage et déneigement) 4 575 5 075 5 947 6 597
- Culture, Olympisme & Education 15 000 45 000 19 500 58 500
- Cellule de transition 1 827 1 827 2 374 2 374
- Sport & Actions d’accompagnement 35 920 132 100 46 696 171 730
SOUS-TOTAL D – Fonctionnement : 562 455 689 135 731 192 895 876
TOTAL Hors budget COJO (C+D) : 998 528 2 539 833 1 298 087 3 301 782

120 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.6.2 Capital and Operational Expenditure Arising from the Games (non-OCOG budget)
The non-OCOG budget, estimated at USD 3.3 billion in 2010 values (EUR 2.5 billion) was establish in correlation
with the concept put forth for the Winter Olympic and Paralympic Games in Annecy. It comprises all of the infrastruc-
tures required to host the Games, to include public services needed for Games operations.
The budget remains modest in that much of the required infrastructure is already in place. Moreover, in order to
leave a sustainable legacy, any infrastructure not fulfilling a requirement specifically listed in a city development
plan will be built for temporary use only and financed by the OCOG.
All capital expenditure is covered in the guarantees attached to the Bid Book. The financing plan set out in the
agreement with the State and all of the local authorities involved will not be affected by unexpected events, in
that it amounts, annually, to only 4.5% of the USD 8.8 billion (EUR 6.8 billion) invested each year by the public
authorities in infrastructure-building in the Rhône-Alpes Region.

Table 7.6.2.a) 1/2 EUR 2010 (000) USD 2010 (000)

Games Games
C - Capital Investments Total costs Total costs
incremental costs incremental costs
- Airport - - - -
- Roads and railways 29,900 665,500 38,870 865,150
- Accomodation 45,311 268,119 58,904 348,554
- Sports venues
- Competition venues 256,510 363,640 333,463 472,732
- Training venues - 4,400 - 5,720
- Olympic Villages 87,875 244,992 114,238 318,489
- Media Village - 96,270 - 125,151
- Power / Electricity Infrastructure 13,077 88,077 17,000 114,499
- Environmental Management Systems - - - -
- Medical - - - -
- Security - - - -
- Telecommunication Network & Infrastructure - - - -
- IBC / MPC 3,400 119,700 4,420 155,610
SUBTOTAL C – Capital Investments: 436,073 1,850,697 566,895 2,405,906
Games Games
D - Operations Total costs Total costs
incremental costs incremental costs
- Security 500,000 500,000 650,000 650,000
- Transport 5,134 5,134 6,675 6,675
- Medical - - - -
- Environmental Management Systems (inc. Cleaning & Snow removal) 4,575 5,075 5,947 6,597
- Culture, Olympism & Education 15,000 45,000 19,500 58,500
- Transition Task Forsk 1,827 1,827 2,374 2,374
- Sporting Support Projects 35,920 132,100 46,696 171,730
SUBTOTAL D – Operations: 562,455 689,135 731,192 895,876
TOTAL Non-OCOG BUDGET (C+D) : 998,528 2,539,833 1,298,087 3,301,782

VOLUME 1 ANNECY 2018 121


7 FINANCES

Tableau 7.6.2.a) 3/4 EUR 2018 (000) USD 2018 (000)


Coûts supplémentaires Coûts supplémentaires
C - Dépenses en capital Coût total Coût total
liés aux Jeux liés aux Jeux
- Aéroports - - - -
- Routes et voies ferrées 35 033 779 739 45 542 1 013 661
- Hébergement 53 089 314 144 69 016 408 387
- Sites sportifs
- Sites de compétition 300 542 426 062 390 705 553 881
- Sites d'entraînement - 5 156 - 6 702
- Villages olympiques 102 960 287 047 133 847 373 161
- Villages des médias 112 796 - 146 634
- Alimentation & infrastructure électriques 15 322 103 196 19 918 134 154
- Systèmes de gestion de l'environnement - - - -
- Médical - - - -
- Sécurité - - - -
- Réseau & infrastructure de télécommunications - - - -
- CPP / CIRTV 3 984 140 248 5 179 182 322
SOUS-TOTAL C – Dépenses en capital : 510 929 2 168 387 664 208 2 818 903
Coûts supplémentaires Coûts supplémentaires
D - Fonctionnement Coût total Coût total
liés aux Jeux liés aux Jeux
- Sécurité 585 830 585 830 761 579 761 579
- Transport 6 016 6 016 7 820 7 820
- Médical - - - -
- Systèmes de gestion de l'environnement (dont nettoyage et déneigement) 5 360 5 946 6 968 7 729
- Culture, Olympisme & Education 17 575 52 725 22 847 68 542
- Cellule de transition 2 140 2 140 2 782 2 782
- Sport & Actions d’accompagnement 42 086 154 776 54 712 201 209
SOUS-TOTAL D – Fonctionnement : 659 006 807 432 856 708 1 049 661
TOTAL Hors budget COJO (C+D) : 1 169 935 2 975 819 1 520 916 3 868 564

122 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

Table 7.6.2.a) 3/4 EUR 2018 (000) USD 2018 (000)


Games Games
C - Capital Investments Total costs Total costs
incremental costs incremental costs
- Airport - - - -
- Roads and railways 35,033 779,739 45,542 1,013,661
- Accomodation 53,089 314,144 69,016 408,387
- Sports venues
- Competition venues 300,542 426,062 390,705 553,881
- Training venues - 5,156 - 6,702
- Olympic Villages 102,960 287,047 133,847 373,161
- Media Village - 112,796 - 146,634
- Power / Electricity Infrastructure 15,322 103,196 19,918 134,154
- Environmental Management Systems - - - -
- Medical - - - -
- Security - - - -
- Telecommunication Network & Infrastructure - - - -
- IBC / MPC 3,984 140,248 5,179 182,322
SUBTOTAL C – Capital Investments: 510,929 2,168,387 664,208 2,818,903
Games Games
D - Operations Total costs Total costs
incremental costs incremental costs
- Security 585,830 585,830 761,579 761,579
- Transport 6,016 6,016 7,820 7,820
- Medical - - - -
- Environmental Management Systems (inc. Cleaning & Snow removal) 5,360 5 946 6,968 7,729
- Culture, Olympism & Education 17,575 52,725 22,847 68,542
- Transition Task Forsk 2,140 2,140 2,782 2,782
- Sporting Support Projects 42,086 154,776 54,712 201,209
SUBTOTAL D – Operations: 659,006 807,432 856,708 1,049,661
TOTAL Non-OCOG BUDGET (C+D) : 1,169,935 2,975,819 1,520,916 3,868,564

VOLUME 1 ANNECY 2018 123


7 FINANCES / FINANCE

Tableau 7.6.2.b) Total des dépenses en capital (budget du COJO et hors budget COJO)
EUR 2010 (000)
Dépenses en capital hors budget COJO Dépenses en capital budget COJO
Non-OCOG capital investments OCOG capital investments Total COJO
&
C B1 - ligne budgétaire 13 / budget line 13 Hors COJO
Rénovation des Rénovation des OCOG
Nouvelles Nouvelles
Installations Total Installations Total &
Installations Installations
Existantes Intermédiaire Existantes Intermédiaire Non-OCOG
New New
Upgrading of existing Sub-total Upgrading of existing Sub-total Total
installations installations
installations installations
Installations sportives
Stade de Biathlon (Biathlon) - 1,050 1,050 - - - 1,050
Centre de glisse de La Plagne (Bobsleigh / Luge / Skeleton) - 1,500 1,500 - - - 1,500
Patinoire de Chamonix (Hockey sur glace) 60,400 - 60,400 - - - 60,400
Patinoire du Mont-Blanc (Hockey sur glace) 45,300 - 45,300 - - - 45,300
Anneau de vitesse (Patinage de vitesse) 90,000 - 90,000 - - - 90,000
Centre de patinage (Piste courte / Patinage artistique) 70,600 - 70,600 - - - 70,600
Centre nordique 1 (Ski de fond / Combiné nordique)
22,750 - 22,750 - - - 22,750
Centre nordique 2 (Saut à ski / Combiné nordique)
Stade de Ski alpin (Ski alpin) - 49,760 49,760 - - - 49,760
Stade de Slalom (Ski alpin) - 4,450 4,450 - - - 4,450
Site des nouvelles glisses 1 (Surf des neiges / Ski cross)
- 700 700 - - - 700
Site des nouvelles glisses 2 (Ski acrobatique - Bosses / Sauts)
Stade de Ski alpin paralympique 17,130 - 17,130 - - - 17,130
306,180 57,460 363,640 - - - 363,640
Villages olympiques et autres villages
Village olympique d’Annecy 141,500 - 141,500 - - - 141,500
Village olympique de Chamonix 103,492 - 103,492 - - - 103,492
Village des médias 96,270 - 96,270 - - - 96,270
341,262 - 341,262 - - - 341,262
CPP & CIRTV
Centre principal de presse 57,170 - 57,170 - - - 57,170
Centre international de radio télévision 59,130 - 59,130 - - - 59,130
Centre des médias en montagne - 3,400 3,400 - - - 3,400
116,300 3,400 119 700 - - - 119,700
Autres
Hébergement 259,995 8,124 268,119 - - - 268,119
Site d’entraînement - Patinoire Jean-Régis - 2,100 2,100 - - - 2,100
Site d’entraînement - Boulodrome - 2,300 2,300 - - - 2,300
259,995 12,524 272,519 - - - 272,519
Totaux 1,023,736 73,384 1, 097,120 - - - 1,097,120

EUR 2018 (000)


Installations sportives
Stade de Biathlon (Biathlon) - 1,230 1,230 - - - 1,230
Centre de glisse de La Plagne (Bobsleigh / Luge / Skeleton) - 1,757 1,757 - - - 1,757
Patinoire de Chamonix (Hockey sur glace) 70,768 - 70,768 - - - 70,768
Patinoire du Mont-Blanc (Hockey sur glace) 53,076 - 53,076 - - - 53,076
Anneau de vitesse (Patinage de vitesse) 105,449 - 105,449 - - - 105,449
Centre de patinage (Piste courte / Patinage artistique) 82,719 - 82,719 - - - 82,719
Centre nordique 1 (Ski de fond / Combiné nordique)
26,655 - 26,655 - - - 26,655
Centre nordique 2 (Saut à ski / Combiné nordique)
Stade de Ski alpin (Ski alpin) - 58,302 58,302 - - - 58,302
Stade de Slalom (Ski alpin) - 5,214 5,214 - - - 5,214
Site des nouvelles glisses 1 (Surf des neiges / Ski cross)
- 820 820 - - - 820
Site des nouvelles glisses 2 (Ski acrobatique - Bosses / Sauts)
Centre nordique 3 (Ski alpin paralympique) 20,071 - 20,071 - - - 20,071
358,739 67,324 426,062 - - - 426,062
Villages olympiques et autres villages
Village olympique d’Annecy 165,790 - 165,790 - - - 165,790
Village olympique de Chamonix 121,257 - 121, 257 - - - 121,257
Village des médias 112,796 - 112,796 - - - 112, 796
399,843 - 399,843 - - - 399,843
CPP & CIRTV
Centre principal de presse 66,984 - 66,984 - - - 66,984
Centre international de radio télévision 69,280 - 69,280 - - - 69,280
Centre des médias en montagne - 3,984 3,984 - - - 3,984
136,264 3,984 140,248 - - - 140,248
Autres
Hébergement 304,625 9,519 314,144 - - - 314,144
Site d’entraînement - Patinoire Jean-Régis - 2,460 2,460 - - - 2,460
Site d’entraînement - Boulodrome - 2,695 2,695 - - - 2,695
304,625 14,674 319,299 - - - 319,299
Totaux 1,199,470 85,981 1,285, 451 - - - 1,285,451

124 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCES / FINANCE 7

Table 7.6.2.b) Total (OCOG & NON-OCOG) Capital Investments Budget


USD 2010 (000)
Dépenses en capital hors budget COJO Dépenses en capital budget COJO
Non-OCOG capital investments OCOG capital investments Total COJO
&
C B1 - ligne budgétaire 13 / budget line 13 Hors COJO
Rénovation des Rénovation des OCOG
Nouvelles Nouvelles
Installations Total Installations Total &
Installations Installations
Existantes Intermédiaire Existantes Intermédiaire Non-OCOG
New New
Upgrading of existing Sub-total Upgrading of existing Sub-total Total
installations installations
installations installations
Sports facilities
- 1,365 1,365 - - - 1,365 Biathlon Stadium (Biatlhon)
- 1,950 1,950 - - - 1,950 La Plagne Sliding Centre (Bobsleigh / Luge / Skeleton)
78,520 - 78,520 - - - 78,520 Chamonix Ice Rink (Ice Hockey)
58,890 - 58,890 - - - 58,890 Mont-Blanc Ice Rink (Ice Hockey)
117,000 - 117,000 - - - 117,000 Speed Skating Oval (Speed skating)
91,780 - 91,780 - - - 91,780 Ice Skating Centre (Figure skating / Short track)
Nordic Centre 1 (Cross country skiing / Nordic combined)
29,575 - 29,575 - - - 29,575
Nordic Centre 2 (Ski jumping / Nordic combined)
- 64,688 64,688 - - - 64,688 Alpine Skiing Stadium (Alpine skiing)
- 5,785 5,785 - - - 5,785 Slalom Stadium (Alpine skiing)
Snow Park 1 (Snowboard / Ski cross)
- 910 910 - - - 910
Snow Park 2 (Freestyle skiing - Aerials / Moguls)
22,269 - 22,269 - - - 22,269 Stadium Paralympic alpine skiing
398,034 74,698 472,732 - - - 472,732
Olympic villages and other villages
183,950 - 183,950 - - - 183,950 Annecy Olympic Village
134,539 - 134,539 - - - 134,539 Chamonix Olympic Village
125,151 - 125,151 - - - 125,151 Media village
443,640 - 443,640 - - - 443,640
IBC & MPC
74,321 - 74,321 - - - 74,321 Main Press Centre
76,869 - 76,869 - - - 76,869 International Broadcasting Centre
- 4,420 4,420 - - - 4,420 Mountain Media Centre
151,190 4,420 155,610 - - - 155,610
Other
337,993 10,561 348,554 - - - 348,554 Accomodation
- 2,730 2,730 - - - 2,730 Training venues - Jean-Regis Ice Rink
- 2,990 2,990 - - - 2,990 Training venues - Boulodrome
337,993 16,281 354, 274 - - - 354,274
1,330,857 95,399 1,426,257 - - - 1 426 257 Totals

USD 2018 (000)


Sports facilities
- 1,599 1,599 - - - 1,599 Biathlon Stadium (Biatlhon)
- 2,285 2,285 - - - 2,285 La Plagne Sliding Centre (Bobsleigh / Luge / Skeleton)
91,999 - 91,999 - - - 91,999 Chamonix Ice Rink (Ice Hockey)
68,999 - 68,999 - - - 68,999 Mont-Blanc Ice Rink (Ice Hockey)
137,084 - 137,084 - - - 137,084 Speed Skating Oval (Speed skating)
107,535 - 107,535 - - - 107,535 Ice Skating Centre (Figure skating / Short track)
34,652 - 34,652 - - - Nordic Centre 1 (Cross country skiing / Nordic combined)
34,652
- - - - - - Nordic Centre 2 (Ski jumping / Nordic combined)
- 75,792 75,792 - - - 75,792 Alpine Skiing Stadium (Alpine skiing)
- 6,778 6,778 - - - 6,778 Slalom Stadium (Alpine skiing)
Snow Park 1 (Snowboard / Ski cross)
- 1,066 1,066 - - - 1,066
Snow Park 2 (Freestyle skiing- Aerials / Moguls)
26,092 - 26,092 - - - 26,092 Nordic Centre 3 (Paralympic alpine skiing)
466,360 87,521 553,881 - - - 553,881
Olympic villages and other villages
215,527 - 215,527 - - - 215,527 Annecy Olympic Village
157,634 - 157,634 - - - 157,634 Chamonix Olympic Village
146,634 - 146,634 - - - 146,634 Media village
519,795 - 519,795 - - - 519,795
IBC & MPC
87,079 - 87,079 - - - 87,079 Main Press Centre
90,064 - 90,064 - - - 90,064 International Broadcasting Centre
- 5 179 5,179 - - - 5,179 Mountain Media Centre
177,143 5,179 182,322 - - - 182,322
Other
396,013 12,374 408,387 - - - 408,387 Accomodation
- 3,199 3,199 - - - 3,199 Training venues - Jean-Regis Ice Rink
- 3,503 3,503 - - - 3,503 Training venues - Boulodrome
396,013 19,076 415,089 - - - 415,089
1,559,312 111,775 1,671,087 - - - 1,671,087 Totals

VOLUME 1 ANNECY 2018 125


7 FINANCES

7.6.3 Flux de trésorerie


Les prévisions de trésorerie ont été établies sur la période comprise entre la création du COJO et sa dissolution
en 2020. Les dépenses liées à la phase de transition entre le comité de candidature et le comité d’organisation, au
cours du second semestre 2011, seront financées dans le cadre du budget hors COJO.
Ces prévisions tiennent compte d’une analyse fine de l’ensemble des recettes et dépenses, incluant l’impact des
apports en nature sur les prévisions de trésorerie du COJO.

Le financement de première année d’activité du COJO sera assuré par un emprunt bancaire, ouvert avec le soutien
de l’Etat auprès d’un organisme de crédit.

Année Année Année Année Année Année Année Année Année


Année
des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux des Jeux
des Jeux
-7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 +1 +2
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Etat trésorerie en début d’année - - - 4 743 19 204 30 634 30 559 199 611 0 3 033
Rentrées
- Financement bancaire - 781 -781 - - - - 6 095 -6 095 -
- Contribution CIO - - - 15 231 28 769 32 154 118 462 143 846 - -
- Parrainage TOP - - - - 9 231 9 231 9 231 9 231 - -
- Etat, région, ville - - - - - - - - - -
- Autres revenus - 1 789 20 118 29 666 38 132 93 978 329 026 298 383 41 482 12 160
Sous total - 2 570 19 337 44 896 76 132 135 363 456 718 457 555 35 387 12 160
Sorties
- Dépenses en capital - - - - - - - - - -
- Fonctionnement - 2 570 14 594 30 435 64 702 135 438 287 666 657 166 32 354 14 065
Sous total - 2 570 14 594 30 435 64 702 135 438 287 666 657 166 32 354 14 065
Etat trésorerie en fin d’année - - 4 743 19 204 30 634 30 559 199 611 - 3 033 1 128
Ligne de crédit bancaire - 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000
- moins trésorerie utilisée - -781 - - - - - -6 095 - -
Trésorerie disponible - 9 219 10 000 10 000 10 000 10 000 10 000 3 905 10 000 10 000

7.6.4 Annexe financière détaillée


Le dossier financier présentant la composition de chacun des postes budgétaires (budgets COJO et hors COJO)
est fourni séparément. Ce dossier présente également l’ensemble de l’équipe ayant contribué à l’élaboration de
ces budgets.

126 VOLUME 1 ANNECY 2018


FINANCE 7

7.6.3 Cash Flow


Cash flow forecasts have been drawn up for the period from the creation of the OCOG to its dissolution in 2020. The
expenses arising from the transition from Bid Committee to Organising Committee in the Second Semester 2011,
will be covered by the non-OCOG budget.
The forecasts are based on in-depth analysis of all revenues and expenses, including the impact of VIK to the
OCOG cash-flow forecast.

During its first year of operation, OCOG financing will be derived from a bank loan taken out with a lending institution,
with the support of the French Government.

Games Games Games Games Games Games Games Games Games


Games
year year year year year year year year year
year
-7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 +1 +2
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Cash position beginning of year - - - 4,743 19,204 30,634 30,559 199,611 0 3,033
Cash inflows
- Bank financing - 781 -781 - - - - 6,095 -6,095 -
- IOC Contribution - - - 15,231 28,769 32,154 118,462 143,846 - -
- TOP Sponsorship - - - - 9,231 9,231 9,231 9,231 - -
- State, region, city - - - - - - - - - -
- Other income - 1,789 20,118 29,666 38,132 93,978 329,026 298,383 41,482 12,160
Sub total - 2,570 19,337 44,896 76,132 135,363 456,718 457,555 35,387 12,160
Cash outflows
- Capital investments - - - - - - - - - -
- Operations - 2,570 14,594 30,435 64,702 135,438 287,666 657,166 32,354 14,065
Sub total - 2,570 14,594 30,435 64,702 135,438 287,666 657,166 32,354 14,065
Cash position end of year - - 4,743 19,204 30,634 30,559 199,611 - 3,033 1,128
Bank credit line - 10,000 10,000 10 000 10,000 10,000 10,000 10,000 10,000 10,000
- less cash utilised - -781 - - - - - -6,095 - -
Cash available - 9,219 10,000 10,000 10,000 10,000 10,000 3,905 10,000 10,000

7.6.4 Finance Annex


The financial documents showing the components of each budget entry (OCOG and non-OCOG budgets) is provided
separately. This annex also includes the names of all contributions involved in creating these budgets.

VOLUME 1 ANNECY 2018 127


8 Marketing
Marketing
8 MARKETING

Dynamisé par l’accueil en France des plus grands événements sportifs, le marché du partena-
riat privé est extrêmement mature et en croissance constante. Les 500 plus grandes entreprises
françaises sont ainsi toutes impliquées dans des programmes de partenariat avec le sport.
Les lois nationales sur la protection de la propriété intellectuelle assurent un cadre propice.
Le programme marketing mis en place répondra aux valeurs et aux règles du Mouvement
olympique, ainsi qu’aux spécificités du marché français. Structurés autour du principe d’exclu-
sivité dans chaque catégorie de produit, les différents niveaux de partenariat seront déclinés de
manière harmonieuse. Le développement des valeurs et de la marque olympiques seront au cœur
de l’activité de marketing.
La passion des Français pour les Jeux et le concept proposé par Annecy garantissent de fortes
affluences de spectateurs sur les sites et des audiences médiatiques élevées.

PROGRAMMES DE MARKETING CONJOINT

8.1 Programme de marketing conjoint des Jeux Olympiques d’hiver


Un accord sur le programme de marketing conjoint a été conclu entre la ville d’Annecy et le Comité national
olympique français.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

8.2 Programme de marketing conjoint des Jeux Paralympiques d’hiver


A l’image du programme de marketing conjoint des Jeux Olympiques d’hiver, un programme liant le futur COJO
et le Comité national paralympique français sera établi au plus tard le 31 décembre 2012 pour couvrir la période
de 2013 à 2020.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

PREVENTION DU MARKETING SAUVAGE

8.3 Marketing sauvage


La France possède une législation stricte concernant la protection des droits de propriété intellectuelle. L’ensemble
des marques olympiques, ainsi que les détenteurs de droits liés ou de licences seront donc protégés.
Cette protection sera renforcée par la législation relative à l’affichage publicitaire. Ce dernier est fortement
réglementé dans les zones urbaines et il est interdit au-dehors. Cette réglementation ainsi que le contrôle intégral
par le COJO des espaces publicitaires assureront la visibilité exclusive des partenaires des Jeux.
La législation française interdit également la vente à la sauvette et la contrefaçon. Des agents de contrôle
procéderont à la consignation voire à la confiscation des produits illicites.

8.3.1 Garantie gouvernementale


Le Gouvernement français s’est engagé à mettre en œuvre l’ensemble des mesures nécessaires pour réduire
efficacement et sanctionner les pratiques commerciales contraires au droit telles que la contrefaçon, la
concurrence déloyale, le marketing sauvage et la vente à la sauvette. Les autorités contrôleront également les
espaces publicitaires (incluant l’espace aérien) pour la période commençant deux semaines avant la cérémonie
d’ouverture et se terminant à la fin de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver.
Le Canton de Genève apporte son soutien dans la sécurisation des espaces publicitaires situés sur son territoire
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

8.3.2 / 8.3.3 / 8.3.4 Contrôle des espaces publicitaires


Annecy 2018 s’est assuré la maîtrise, en France comme en Suisse, de l’ensemble des espaces publicitaires
existants ou futurs situés à proximité des sites et des voies de circulation olympiques, dans les transports publics,
dans les gares et les aéroports.
Les autorités publiques qui autorisent l’exploitation de ces espaces et de l’affichage événementiel ont fourni
à Annecy 2018 les garanties nécessaires.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

130 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

Energised by France’s hosting of major sporting events, the private partnership market is extremely
mature and continuously growing. The Top 500 French Companies are, all involved in partnership
programmes with sports. National law on intellectual property protection provides a framework
conducive to this.
The specially-established Marketing Programme will be in line with the Olympic Movement’s
values and rules, as well as with the features specific to the French market. Built around the
founding principle of exclusivity in each product category, each level of the partnership will have
its own distinct role, smoothly connecting back with the whole. Developing the Olympic values and
brand will be a central objective to Marketing.
The passion of the French people for the Games and the concept put forth by Annecy will guarantee
high spectator attendance at the venues and large media audiences.

JOINT MARKETING PROGRAMMES

8.1 Olympic Winter Games Joint Marketing Programme


A Joint Marketing Programme Agreement has been signed between the City of Annecy and the French National
Olympic Committee.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

8.2 Paralympic Winter Games Joint Marketing Programme


Similar to the Winter Olympic Games Joint Marketing Programme, a programme binding the future OCOG with
the French National Paralympic Committee will be established by 31 December 2012, at the latest, covering the
period from 2013 to 2020.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

AMBUSH MARKETING PREVENTION

8.3 Ambush Marketing


French law tightly regulates the protection of intellectual property rights. Consequently, all Olympic brands and
holders of rights or licenses will be protected.
This protection will be bolstered by legislation on advertising billboards, which is subject to stringent regulation
in urban areas and prohibited outside urban areas. These regulations and the full control exercised by the OCOG
over advertising areas will ensure that Games partners all enjoy exclusive visibility.
French law furthermore prohibits ticket hawking and counterfeiting. Authorised agents will, impound or confiscate
illegal products.

8.3.1 Government Guarantee


The French Government has committed to take all measures necessary to effectively curb and sanction commercial
mal practices that are against the law, such as counterfeiting, unfair competition, ambush marketing, hawking,
etc. The authorities will also monitor the advertising space (including air space) throughout the duration of the
period from two weeks before the Opening Ceremony to the end of the Winter Olympic Games Closing Ceremony
to enforce legal compliance.
The Canton (State) of Geneva offers its support in securing advertising spaces under its jurisdiction.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

8.3.2 / 8.3.3 / 8.3.4 Advertising Space Control


Annecy 2018 has ensured that all of the existing or future advertising space will be under its control, both in
France and Switzerland, in the vicinity of the Olympic venues and traffic routes, in the mass transit system, railway
stations and airports.
The public authorities responsible for issuing the operating permits for most of these areas and event billboard
advertising have provided Annecy 2018 with the necessary guarantees.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

VOLUME 1 ANNECY 2018 131


8 MARKETING

8.3.2 Contrôle de la publicité (publicité extérieure) / Advertising controls (outdoor advertising)

City-wide billboard signage / Panneaux d’affichage dans toute la ville Owner will grant OCOG full control
Owned by / Propriétaire
Contrôle total cédé au COJO
Nb of panels (private / privé) (1)
Type Cities / Villes par le propriétaire
Nb de faces
Annecy
590 2m² / 8m² / 12m² Annecy Clear Channel France yes / oui
21 8m² Annecy Axo SAS yes / oui
74 8m² / 12m² Annecy CBS Outdoor SA yes / oui
40 2m² Annecy Alfa Conseil Sarl yes / oui
109 2m² / 8m² / 12m² Annecy JCDecaux yes / oui
7,265 8m² / 12m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
10,944 2m² / 8m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
4,180 8m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
12,830 2m² / 8m² / 12m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
14,850 2m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
14,850 2m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
14,850 2m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
1,900 2m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
6,970 2m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
6,013 8m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
6,150 8m² Annecy & Annemasse (+ France) JCDecaux yes / oui
38 12m² Aix-les-Bains CBS Outdoor SA yes / oui
47 12m² Chambéry CBS Outdoor SA yes / oui
70 2m² Cran-Gevrier - Sévrier - Douvaine - Sallanches Publi Essor sarl yes / oui
26 0.5m² / 1m² La Clusaz Sitour France yes / oui
14 12m² La Roche-sur-Foron - Bonneville Axo SAS yes / oui
16 0.5m² / 1m² Le Grand-Bornand Sitour France yes / oui
53 2m² Pays de Gex Axo SAS yes / oui
92 2m² / 8m² Seynod Alfa Conseil Sarl yes / oui
1 12m² Ugine Frohlich Sarl yes / oui
Chamonix Mont-Blanc
76 0.5m² / 1m² Chamonix Sitour France yes / oui
26 2m² Chamonix Espace 72 Sarl yes / oui
14 2m² Cluses Frohlich Sarl yes / oui
1 12m² Cluses Frohlich Sarl yes / oui
40 12m² Cluses Axo SAS yes / oui
21 0.5m² / 1m² Flaine Sitour France yes / oui
9 0.5m² / 1m² Les Houches Sitour France yes / oui
1 12m² Magland Frohlich Sarl yes / oui
42 0.5m² / 1m² Megève Sitour France yes / oui
1 4m² Morzine Frohlich Sarl yes / oui
25 0.5m² / 1m² Morzine Sitour France yes / oui
3 0.5m² / 1m² Saint-Gervais Sitour France yes / oui
42 12m² Sallanches Axo SAS yes / oui
1 12m² Taninges Frohlich Sarl yes / oui
99 2m² / 12m² Vallée de l’Arve Clear Channel France yes / oui
28 12m² Vallée de l’Arve JCDecaux yes / oui
Genève / Geneva
25 8m² Annemasse Frohlich Sarl yes / oui
1 12m² Annemasse Frohlich Sarl yes / oui
31 12m² Annemasse Clear Channel France yes / oui
95 8m² / 12m² Annemasse Axo SAS yes / oui
57 12m² Annemasse CBS Outdoor SA yes / oui
38 12m² Annemasse FG Publicité yes / oui
68 2m² / 12m² Annemasse JCDecaux yes / oui
1 12m² Evian / Amphion Frohlich Sarl yes / oui
131 2m² / 3.5m² / 7m² Genève SGA yes / oui
301 2m² / 12m² Thonon-les-Bains Clear Channel France yes / oui
35 12m² Thonon-les-Bains Axo SAS yes / oui
17 12m² Thonon-les-Bains CBS Outdoor SA yes / oui
17 12m² Thonon-les-Bains JCDecaux yes / oui
1 12m² Vétraz-Monthoux Frohlich Sarl yes / oui
14 2m² Ville-la-Grand Frohlich Sarl yes / oui
La Plagne
25 12m² Albertville FG Publicité yes / oui
38 2m² / 12m² Albertville JCDecaux yes / oui
26 2m² / 12m² Albertville & Tarentaise Clear Channel France yes / oui
40 12m² Albertville & Tarentaise CBS Outdoor SA yes / oui
1 2m² La Perrière Frohlich Sarl yes / oui
56 0.5m² / 1m² La Plagne Sitour France yes / oui
1 4m² Macôt Frohlich Sarl yes / oui
3 4m² Macôt la Plagne FG Publicité yes / oui
1 12m² Moûtiers Frohlich Sarl yes / oui
(1) Propriétaires privés uniquement / Private owners only
(2) Pub : Public Priv : Privé / Private
(3) Monthly rate based on 1 EUR = 1.3 USD & 1 CHF = 1.2 USD / Tarif mensuel basé sur 1 EUR = 1,3 USD & 1 CHF = 1,2 USD

132 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

2010 best commercial price Period of OCOG control


Applicable legislation 2018 indexed price Période sous le contrôle du COJO
Meilleur prix sur Incumbencies
Législation Prix indexé en 2018
le marché en 2010 Start date Finish date Restrictions
applicable (2) (000) USD (3)
(000) USD (3) Date de début Date de fin

Pub. & Priv. 266 311.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non


Priv. 10.9 17.9 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 27.9 45.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 10.9 17.9 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 45.9 75.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 19,149.3 31,366.5 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 5,896.3 9,658.1 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 2,689.8 4,405.9 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 5,957.3 9,758.1 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 4,430.4 7,257 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 4,430.4 7,257 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 4,430.4 7,257 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 1,118 1,831.3 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 2,597.9 4,255.3 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 4,127.2 6,760.4 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Pub. & Priv. 4,174.1 6,837.2 8/01/2018 28/02/2018 national network / réseau national
Priv. 12.4 20.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 18.5 30.3 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 32.8 53.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 4.1 4.8 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 4.4 7.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 2.2 2.6 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Pub. 18.4 30.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 33.2 54.3 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 1.2 1.4 8/01/2018 28/02/2018 no / non

Priv. 8.8 10.3 1/12/2017 30/11/2018 no / non


Priv. 4.6 5.4 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Pub. 4.7 5.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 14.6 23.8 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 2.1 2.4 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 1.3 1.5 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 5.8 6.8 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 0.5 0.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 3.6 4.2 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 0.4 0.5 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 15.3 25 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 1.0 1.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 40.3 47.1 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 10.3 16.9 8/01/2018 28/02/2018 no / non

Priv. 11.7 13.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non


Priv. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 18.7 21.9 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 41.3 67.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 20.8 34.1 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 18.8 30.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 23.4 38.3 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 303.7 497.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 100.9 118.1 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 14.6 23.9 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 5.5 9.1 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 7.8 12.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 4.7 5.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non

Priv. 11.7 19.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non


Pub. & Priv. 15.0 24.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. & Priv. 13.5 15.8 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 12.8 21.0 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 0.4 0.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 6.3 7.3 1/12/2017 30/11/2018 no / non
Priv. 0.5 0.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Priv. 1.6 2.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Pub. 0.6 0.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Global gross value = USD 105.8 million / Valeur brute totale = 105,8 millions USD
Gross value excluding national network = USD 2.6 million / Valeur brute hors réseau national = 2,6 millions USD

VOLUME 1 ANNECY 2018 133


8 MARKETING

8.3.3 Contrôle de la publicité (publicité dans les transports publics)


Advertising controls (advertising on public transport)

Period of OCOG control

Législation applicable (2)


COJO par le propriétaire
Owner will grant OCOG

sur le marché en 2010


2010 best commercial
Contrôle total cédé au
City-wide billboard signage

Applicable legislation

price / Meilleur prix

Prix indexé en 2018


2018 indexed price
Période sous le contrôle
Panneaux d’affichage dans toute la ville

Incumbencies
du COJO

Restrictions
(000) USD (3)

(000) USD (3)


full control
Owned by
Propriétaire
Nb of panels
Nb de faces

(private / privé) (1) Start date Finish date


Type Cities / Villes Date Date
de début de fin

Tramway
117 entire / intégral Geneva / Genève TPG Publicité SA yes / oui Pub. 94.3 109.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Bus
236 1m² / 2m² Annecy Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 75.2 123.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
1 4m² Annecy - Annemasse - Thonon-les-Bains Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 1.6 2.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
2 4m² Annecy - La Roche-sur-Foron - Annemasse - Genève Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 2.3 3.8 8/01/2018 28/02/2018 no / non
1 4m² Annecy - Sevrier - Doussard Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 1.6 2.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Annecy - Saint-Julien-en-Genevois
8 4m² Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 8.5 13.8 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Cruseilles - Geneva / Genève
287 1m² / 2m² Chambéry Clear Channel France yes / oui Pub. 91.7 150.1 8/01/2018 28/02/2018 no / non
5 4m² Chamonix - Geneva / Genève Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 11.3 13.3 1/12/2017 30/05/2018 no / non
3 4m² Evian - Thonon-les-Bains Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 3.1 5.0 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Geneva / Genève - Annemasse
188 7m² TPG Publicité SA yes / oui Pub. 444.6 728.3 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Saint-Julien-en-Genevois - Pays de Gex
1 4m² Geneva / Genève - Flaine Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 2.3 2.7 1/12/2017 30/05/2018 no / non
4 4m² Geneva / Genève - Thonon-les-Bains Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 3.8 6.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
2 4m² La Plagne - Aime Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 4.5 5.3 1/12/2017 30/05/2018 no / non
2 4m² La Plagne - Geneva / Genève Alfa Conseil Sarl yes / oui Pub. 4.5 5.3 1/12/2017 30/05/2018 no / non
36 1m² / 2m² Thonon-les-Bains Clear Channel France yes / oui Pub. 11.2 18.4 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Rail
Stations / Gares : Annecy - Chamonix - Saint-Gervais
73 1m² / 2m² Annemasse - Thonon-les-Bains - Evian- Cluses Mediatransports GIE yes / oui Pub. 17.9 29.3 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Sallanches - Rumilly - Bellegarde
Stations / Gares : Aime La Plagne - Chambéry -
Albertville - Moûtiers - Aix-les-Bains -
61 1m² / 2m² Mediatransports GIE yes / oui Pub. 14.8 24.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Bourg-Saint-Maurice - Montmélian -
Saint-Jean-de-Maurienne
16 2m² Station / Gare : Chambéry Mediatransports GIE yes / oui Pub. 6.7 11.0 8/01/2018 28/02/2018 no / non
13 2m² Station / Gare : Lyon Part Dieu Mediatransports GIE yes / oui Pub. 7.1 11.7 8/01/2018 28/02/2018 no / non
24 2m² Station / Gare : Lyon Part Dieu Mediatransports GIE yes / oui Pub. 15.2 25.0 8/01/2018 28/02/2018 no / non
2 23m² / 28m² Station / Gare : Lyon Part Dieu Mediatransports GIE yes / oui Pub. 53.3 62.4 8/01/2018 28/02/2018 no / non
1 21m² Station / Gare : Lyon Part Dieu Mediatransports GIE yes / oui Pub. 53.5 62.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Lift Stations / Gares de remontées mécaniques
66 2m² / 4m² Chamonix Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 27.7 32.4 15/12/2017 15/04/2018
hands-free terminals
70 Chamonix Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 15.6 18.2 15/12/2017 15/04/2018
bornes mains libres
videoboard
1 Chamonix Mediamountain yes / oui Pub. 3.8 4.5 1/12/2017 30/04/2018
écran géant
6 2m² / 4m² Chamonix - Les Houches Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 2.5 2.9 15/12/2017 15/04/2018
hands-free terminals
5 Chamonix - Les Houches Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 1.1 1.3 15/12/2017 15/04/2018
bornes mains libres
9 1,2 m² Chamonix - Les Houches BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 5.3 6.2 15/12/2017 15/04/2018
50 1,2 m² Flaine BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 21.1 24.6 15/12/2017 15/04/2018
30 2m² / 4m² La Clusaz Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 12.4 14.5 15/12/2017 15/04/2018
hands-free terminals
60 La Clusaz Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 13.4 15.6 15/12/2017 15/04/2018
bornes mains libres
80 1,2 m² La Plagne BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 47.2 55.3 15/12/2017 15/04/2018
15 2m² / 4m² Le Grand-Bornand Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 6.6 7.7 15/12/2017 15/04/2018
8 1,2 m² Le Grand-Bornand BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 4.8 5.6 15/12/2017 15/04/2018
42 2m² / 4m² Megève Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 17.6 20.6 15/12/2017 15/04/2018
hands-free terminals
40 Megève Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 8.9 10.4 15/12/2017 15/04/2018
bornes mains libres
6 1,2 m² Morzine BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 3.5 4.1 15/12/2017 15/04/2018
1 27,2 m² Morzine Mediamountain yes / oui Pub. 5.4 6.3 1/12/2017 30/04/2018
videoboard
1 Morzine Mediamountain yes / oui Pub. 3.8 4.5 1/12/2017 30/04/2018
écran géant
15 2m² / 4m² Saint-Gervais Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 3.2 3.8 15/12/2017 15/04/2018
22 1,2 m² Saint-Gervais BWI Media Montagne Sarl yes / oui Priv. 9.0 10.6 15/12/2017 15/04/2018
4 2m² / 4m² Vallorcine Espace 72 Sarl yes / oui Priv. 1.7 2.0 15/12/2017 15/04/2018
(1) Propriétaires privés uniquement / Private owners only
(2) Pub : Public Priv : Privé / Private
(3) Monthly rate based on 1 EUR = 1.3 USD & 1 CHF = 1.2 USD / Tarif mensuel basé sur 1 EUR = 1,3 USD & 1 CHF = 1,2 USD
Global gross value = USD 2.3 million / Valeur brute totale = 2,3 millions USD

134 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

8.3.4 Contrôle de la publicité (dans les aéroports/l’espace aérien)


Advertising controls (at the airports/airspace)

2010 best Period of OCOG control


Key areas
Owner will grant commercial 2018 Période sous

Incumbencies
Principaux secteurs Applicable

Restrictions
OCOG full control price indexed price le contrôle du COJO
Owned by legislation /
Nb of panels

Contrôle total Meilleur prix Prix indexé en


Nb de faces

Propriétaire Législation Start date Finish date


cédé au COJO par sur le marché 2018
Type applicable Date de Date
le propriétaire en 2010 (000) USD (1)
(000) USD (1) début de fin

Geneva International Airport (indoors / outdoors) / Aéroport international de Genève (publicité intérieure / extérieure)
flags, banners, megaposters, stickers,
104 3,5m² / drapeaux, oriflammes, Bercher yes / oui Pub. 453.7 743.2 8/01/2018 28/02/2018 no / non
grandes affiches, autocollants, 3,5m²
3 48m² / 144m² / 261m² Bercher yes / oui Pub. 216.5 354.6 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Lyon St Exupéry Airport (indoors / outdoors) / Aéroport international de Lyon St Exupéry (publicité intérieure / extérieure)
45 2m² / 4m² JCDecaux yes / oui Pub. 160.9 263.5 8/01/2018 28/02/2018 no / non
Chambéry Airport (indoors / outdoors) / Aéroport de Chambéry (publicité intérieure / extérieure)
6 1m² / 7m² / 12m² / 14m² Sarl Yucom yes / oui Pub. 29.1 34.1 15/12/2017 31/03/2018 no / non
Grenoble Airport (indoors / outdoors) / Aéroport de Grenoble (publicité intérieure / extérieure)
6 2m² / 4m² / 6m² / 25m² / 40m² Sarl Yucom yes / oui Pub. 30.0 35.1 15/12/2017 31/03/2018 no / non
(1) Monthly rate based on 1 EUR = 1.3 USD & 1 CHF = 1.2 USD / Tarif mensuel basé sur 1 EUR = 1,3 USD & 1 CHF = 1,2 USD
Global gross value = usd 1.7 Million / Valeur brute totale = 1,7 million usd

VOLUME 1 ANNECY 2018 135


8 MARKETING

PROGRAMME TOP ET AUTRES PROGRAMMES DE MARKETING DU CIO

8.4 Participation au programme TOP et autres programmes de marketing du CIO


Annecy 2018 s’engage à ce que le COJO participe de manière inconditionnelle au programme TOP ainsi qu’aux
autres programmes de marketing du CIO.
Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

PARRAINAGE NATIONAL

8.5 Programme de parrainage national


Le programme de parrainage national sera développé conjointement avec le CIO dans le respect du programme
des partenaires TOP et de leurs droits, de la stratégie marketing du Comité national olympique et sportif français
(CNOSF), des futurs sponsors, et de la promesse d’organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver
inoubliables.

Fédérateur et innovant, le projet d’Annecy 2018 rassemble déjà de nombreuses entreprises locales et nationales.
Les partenaires seront associés dès l’origine à l’élaboration d’opérations qui valoriseront leurs compétences,
aussi bien dans le marketing que dans l’organisation des Jeux. De plus, le succès des événements sportifs inter-
nationaux organisés en France ces dernières années démontre le soutien constant que leur témoigne le monde
économique.
La progression constante du marché du sponsoring sportif combinée à des estimations prudentes de revenus
garantit le réalisme et la faisabilité du budget du COJO.
Le montant du partenariat local (incluant les fournisseurs nationaux) s’élève à 765 millions USD (2010) dont
18 millions USD (2010) pour les Jeux Paralympiques.

Les catégories de produits et les revenus totaux présentés tiennent compte du programme de partenariat local
des Jeux Olympiques d’hiver et de celui des Jeux Paralympiques d’hiver.

Projections de revenus provenant des sponsors nationaux

Niveau de parrainage Catégorie de produit* Revenu projeté par niveau de parrainage (USD 2010)
Assurance
Automobile
Banque
Construction (BTP)
Chemin de fer
Premier plan Courrier postal
455 000 000
Energie (électricité) *
Environnement
Produits pétroliers
Télécom
Agroalimentaire *
Aménagements temporaires *
Compagnie aérienne
Confiserie
Gestion de l'eau
Groupe hôtelier
Deuxième plan Industrie du luxe
206 700 000
Intérim / Recrutement
Matériaux de construction
Photocopieur / Reprographie
Produits laitiers*
Vêtements de sport
Bricolage
Comptabilité / Fiscalité / Conseil
Energie (gaz)
Equipements médicaux
Equipements Sportifs
Formation / Formation linguistique
Fournitures de bureau
Juridique
Logistique - Entrepôt
Logistique - Transport
Troisième plan Mobilier bureau et divers
103 350 000
Mobilier d'intérieur
Nettoyage / Blanchisserie
Papier
Publicité / Médias
Services aéroportuaires
Services autoroutiers
Services de billetterie
Services de sécurité
Signalétique & Décoration
Tentes
Tribunes
Divers
* hors produits inclus dans les catégories TOP

136 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

TOP PROGRAMME AND OTHER IOC MARKETING PROGRAMMES

8.4 Participation in TOP Programme and Other IOC Marketing Programmes


Annecy 2018 commits to ensuring that the OCOG will participate unconditionally in the TOP Programme as well as
in other IOC Marketing Programmes.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

DOMESTIC SPONSORSHIP

8.5 National Sponsorship Programme


The National Sponsorship Programme will be developed jointly with the IOC, in compliance with the IOC’s TOP
Partners Programme and their rights, the French National Olympic Sports Committee (CNOSF) Marketing
Programme, the future sponsors, and our promise to organise unforgettable Winter Olympic and Paralympic
Games.

Annecy 2018’s project has rallied the support of local and national companies. In addition, the OCOG will seek to
work with partners from the start of the relationship to exploit their particular areas of professional expertise in
marketing and hosting the games. In addition, the success of the international sporting events hosted in France
these past few years shows that the business community has consistently been supportive of international
sporting events.
The consistent development of the sport sponsoring market, along with cautious revenues estimates, guarantees
that the OCOG’s budget is realistic and attainable.
Local partnerships (including national suppliers) will amount to USD 765 million (2010), including USD 18 million
(2010) for the Paralympic Games.

The product categories and total revenue figures listed take into account the local partnership programme for the
Winter Olympic Games and that of the Paralympic Games.

Projected Income from domestic sponsorship

Level of sponsorship Product category* Projected income by level of sponsorship (USD 2010)
Insurance
Automobiles
Banking
Construction
Rail services
First level Postal services
455,000,000
Energy utility services *
Environment
Oil products
Telecommunications
Food products *
Temporary construction *
Airline
Confectionery
Water utility service
Hotel group
Second level Luxury industry
206,700,000
Temporary workers / Recruitment
Building material
Photocopy / Reprography
Dairy products *
Sportswear
DIY
Accounting / Tax / Consulting
Energy (gas)
Medical supplies
Sports equipment
Training / Language Training Services
Office supplies
Legal services
Logistics - Warehouse
Logistics - Transport
Third level Office furniture & miscellaneous
103,350,000
Home furniture
Cleaning / Laundry
Paper
Advertising / Media
Airport services
Motorway services
Ticketing services
Security services
Signage / Decoration
Tents
Seating stands
Miscellaneous
* excluding products included in TOP categories

VOLUME 1 ANNECY 2018 137


8 MARKETING

BILLETTERIE

8.6 Programme de billetterie


Le programme de billetterie d’Annecy 2018 s’appuiera sur une offre en lien avec notre concept et ses valeurs :
la combinaison d’épreuves de neige et de glace dans chacun des deux pôles, au cœur des festivités, permettra
de constituer des offres attractives.
Les spectateurs vivront ainsi une expérience olympique unique. L’accès aux transports publics sur le terri-
toire olympique sera gratuit sur présentation d’un billet d’entrée, ce qui contribuera au succès populaire de
l’événement.
La richesse du territoire en termes de pratiquants et de passionnés des sports d’hiver, l’accessibilité de la région
depuis l’Europe entière et la mise en place d’un réseau de vente performant assureront la réussite du programme
de billetterie.

Les prévisions de recettes liées à la vente de billets s’élèvent à 213,5 millions USD :
- 206,9 millions USD, soit 1,6 million de billets, pour les Jeux Olympiques d’hiver ;
- 6,6 millions USD, soit 321 000 billets, pour les Jeux Paralympiques d’hiver.

8.6.1 Stratégie et prévisions de recettes


Le programme de billetterie des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver visera à maximiser les revenus
du COJO, tout en assurant le remplissage des sites olympiques grâce à un programme de billetterie abordable.
La stratégie globale sera définie en collaboration avec le CIO et l’IPC. Elle s’articulera notamment autour de :
- une coordination des phases de vente et des opérations de promotion avec la politique de communication
du COJO et le calendrier des événements majeurs précédant les Jeux ;
- une première phase de vente qui proposera l’achat de billets groupés, répondant aux attentes des supporters
et de la population locale, ou permettant de vivre l’expérience olympique dans sa diversité en associant soit
épreuve de glace et épreuve de neige, soit épreuve sportive et cérémonie de remise de médailles ;
- une seconde phase de vente à l’unité des billets encore disponibles, incluant notamment les cérémonies d’ouver-
ture et de clôture. Si la demande est supérieure à l’offre, un tirage au sort sera effectué.

En complément des billets réservés à la vente par les CNO, l’offre de billetterie s’appuiera au niveau national sur :
- la vente en ligne, sur le site internet officiel du COJO, et par téléphone au moyen d’un centre d’appel dédié ;
- un réseau de points de vente physiques mis en place avec l’aide du partenaire bancaire du COJO et du fournisseur
officiel de la billetterie ;
- des guichets de billetterie sur site pour la vente des reliquats de billets dans les jours ou les heures précédant
les épreuves ;
- l’agence officielle d’hospitalité et les partenaires du COJO qui proposeront des offres couplant le transport
et l’hébergement.

Le programme de billetterie sera souple et flexible permettant ainsi un taux de remplissage maximal :
- les spectateurs ayant acheté leurs billets en ligne pourront les offrir dans le cadre d’actions sociales ou les
revendre sur le site internet officiel ;
- le COJO pourra accompagner les partenaires des Jeux afin d’optimiser l’allocation de leurs billets non utilisés ;
- le COJO travaillera avec les CNO pour satisfaire au mieux leurs besoins et, le cas échéant, racheter les billets
non vendus ;
- la revente des places vacantes sera gérée, en temps réel, en fonction de l’affluence constatée et des entrées
et sorties de spectateurs ;

Dans le cadre des Jeux Paralympiques d’hiver, le COJO soutiendra des actions éducatives en mettant des billets
gratuits à disposition des établissements d’enseignement et des associations. De nombreux jeunes pourront ainsi
partager l’expérience des Jeux, être sensibilisés au handicap et apprécier les valeurs de courage et de dépasse-
ment de soi des athlètes.

138 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

TICKETING

8.6 Ticketing Programme


The Annecy 2018 Ticketing Programme will be based on an offer in connection with our Games’ concept and values
of offering two hubs to enjoy the combination of snow and ice competitions at affordable prices.
Spectators will be able to enjoy a fantastic Games experience around both of these worlds.
Access to public transport within the Games area will be included in the ticket price.
The local and cross-border population, with its wealth of winter sports affection and enthusiasts, as well of the
Region easy access from across all of Europe and a highly-effective sales network will contribute to the success
of the ticketing programme.

Forecast revenue from ticket sales will amount to USD 213.5 million:
- 1.6 million tickets, or USD 206.9 million for the Winter Olympic Games;
- 321,000 tickets or USD 6.6 million for the Winter Paralympic Games.

8.6.1 Strategy and Forecasted Revenue


The Winter Olympic and Paralympic Games Ticketing Programme will be designed to maximise the OCOG’s revenue,
all while guaranteeing full stadiums through an affordable ticketing programme.
The general strategy will be set out in conjunction with the IOC and the International Paralympic Committee (IPC).
Some of its core principles will be:
- to coordinate the sales phases and promotion of operations with the OCOG’s communications policy and the
major event calendar preceding the Games;
- to offer an initial sales stage to purchase bundled tickets, in line with supporter expectations, and the local
population, in making it possible to enjoy the Olympic experience in its full diversity of combining ice competition
with snow competition, or sporting competition with medal ceremony;
- to offer a second sale stage, during which the tickets still available are sold individually, including tickets to the
Opening and Closing Ceremonies. If demand still exceeds supply, a drawing will be held.

The ticketing offer, in addition to the tickets reserved for sale by the NOCs, will consist at the national level of:
- online sales via the OCOG’s official Web site and by phone via a dedicated call centre;
- a network of physical points of sale set up with the assistance of the OCOG’s banking partner and the official
ticket supplier;
- ticket offices on venue sites so that the tickets remaining in the days or hours preceding the competitions can
be sold;
- the official hospitality agency and the OCOG partners, which will market offers combining transport and
accommodation.

The Ticketing Programme will be flexible and adjustable, geared at enabling maximum attendance:
- spectators who have bought their tickets online will be able to offer them through regulated social initiatives or
resell them via the official website;
- the OCOG will support Games partners to optimise the distribution of their unused tickets;
- the OCOG will work with the NOCs to best meet their needs, and potentially buy-back unsold tickets;
- the remarketing of empty seats will be managed according to real-time monitoring of attendance levels.

As part of the Winter Paralympic Games, the OCOG will support educational initiatives by providing educational
institutions and associations with free tickets. This will make it possible for large youth populations to share in the
Games experience, increase awareness on disabilities and learn about Paralympic values.

VOLUME 1 ANNECY 2018 139


8 MARKETING

8.6.2 Pourcentage de vente


Les estimations de vente de billets ont été réalisées avec prudence. Les taux de remplissage ont été déterminés
suite à l’analyse des Jeux d’hiver précédents et de l’expérience locale en termes d’événements internationaux.
L’intérêt pour chaque sport a également été pris en compte.
Les pourcentages moyens de vente (basés sur les capacités nettes des sites) sont :
- 85 % pour les Jeux Olympiques d’hiver;
- 50 % pour les Jeux Paralympiques d’hiver.
Annecy 2018 est confiant quant à la possibilité d’atteindre voire de dépasser ces taux de remplissage.

8.6.3 Eventail des prix des billets


Les tarifs ont été déterminés de manière à rendre les Jeux financièrement accessibles au plus grand nombre.

Prix des billets pour les Jeux Olympiques


Prix min. Prix max. Prix min. Prix max.
Epreuve ou événement Billets %
EUR (2010) EUR (2010) USD (2010) USD (2010)
Cérémonies 67 200 3 99 900 129 1 170
Epreuves phares 735 680 40 49 350 64 455
Autres épreuves 1 056 000 57 20 149 26 194
Total 1 858 880 100

Les tarifs proposés procèdent de l’analyse des prix pratiqués lors des Jeux Olympiques d’hiver en 2006 et en 2010,
et lors des événements sportifs internationaux organisés en France au cours de la dernière décennie.
Dans le cadre des Jeux Olympiques d’hiver, 33 % des billets seront proposés à moins de 65 USD (50 EUR) et 67 %
à moins de 130 USD (100 EUR).

Prix des billets pour les Jeux Paralympiques


Prix min. Prix max. Prix min. Prix max.
Epreuve ou événement Billets %
EUR (2010) EUR (2010) USD (2010) USD (2010)
Cérémonies 71 400 11 10 99 13 129
Epreuves 577 150 89 5 10 7 13
Total 648 550 100

8.6.4 Comparatif des prix


Les prix proposés sont comparables avec ceux pratiqués lors des derniers événements majeurs organisés en
France.

Epreuve ou événement Date Prix min. USD (2010) Prix max. USD (2010)
Trophée Eric Bompard, Patinage ISU 2010 16 111
Fête du Lac, Annecy 2010 13 44
Coupe de France de Hockey, FFHG 2010 22 49
Internationaux de France de Tennis, ITF 2010 20 137
Coupe du Monde de Rugby, IRB 2007 13 647
Championnats du Monde d'Athlétisme, IAAF 2003 10 164
Coupe du Monde de Football, FIFA 1998 30 610

140 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

8.6.2 Sell-out Rates


The ticket sell-out rate estimates provided are conservative. Event attendance rates have been determined from
analysing past winter Games and local international event experience, in accordance with the interest expressed
in each sport.
The average sell rates (based on net venue capacity) are:
- 85% for the Winter Olympic Games;
- 50% for the Winter Paralympic Games.
Annecy 2018 is confident that these rates will be met or exceeded.

8.6.3 Ticket Price Range


The prices have been determined in order to offer an affordable Olympic experience for the largest possible
number of individuals.

Tickets prices for the Olympic Games


Min. price Max. price Min. price Max. price
Events Tickets %
EUR (2010) EUR (2010) USD (2010) USD (2010)
Ceremonies 67,200 3 99 900 129 1,170
High-profile events 735,680 40 49 350 64 455
Other competitions 1,056,000 57 20 149 26 194
Total 1,858,880 100

The prices suggested are based on analysis of the prices applied during the 2006 and 2010 Winter Olympic Games,
as well as at the international sporting events held in France over the past decade.
For the Winter Olympic Games, 33% of tickets will be offered at less than USD 65 (EUR 50), and 67% at less than
USD 130 (EUR 100).

Tickets prices for the Paralympic Games


Min. price Max. price Min. price Max. price
Events Tickets %
EUR (2010) EUR (2010) USD (2010) USD (2010)
Ceremonies 71,400 11 10 99 13 129
Events 577,150 89 5 10 7 13
Total 648,550 100

8.6.4 Comparative Pricing Charts


The proposed prices are similar with these prevailing during the last major events in France.

Events Date Min Price USD (2010) Max Price USD (2010)
ISU Trophée Eric Bompard Figure Skating Championships 2010 16 111
Lake Festival, Annecy 2010 13 44
FFHG French Cup in Hockey 2010 22 49
ITF French Open Grand Slam Tennis Tournament 2010 20 137
IRB Rugby World Cup 2007 13 647
IAAF World Championships in Athletics 2003 10 164
FIFA World Cup 1998 30 610

VOLUME 1 ANNECY 2018 141


8 MARKETING

LICENCES

8.7 Programme de licences


8.7.1 Projections de revenus issus de la vente de marchandises sous licence
La vente de marchandises sous licence dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver devrait
générer des revenus de 42 millions USD, dont 2 millions USD pour les Jeux Paralympiques.

Type de catégorie Projection de revenus (USD 2010)


Accessoires bureau
Accessoires en soie
Accessoires sports
Accessoires supporters
Articles maison
Bagagerie
Bijoux
Chocolats / Confiserie
Editions
Habillement / Habillement technique 41 996 500
Jeux
Lunettes
Parfum
Peluches
Pin's
Porte-clés
Posters
Tasses
Autres

142 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

LICENSING

8.7 Licensing Programme


8.7.1 Projected Income from Licensed Merchandise Sales
The sale of Winter Olympic and Paralympic merchandise is expected to generate approximately USD 42 million
in revenue, including USD 2 million from the Paralympic Games.

Category type Projected income (USD 2010)


Offices supplies
Silk accessories
Sporting accessories
Supporters accessories
Household goods
Luggage
Jewellery
Chocolats / Confectionery
Publications
Clothing / Technical clothing 41,996,500
Games
Glasses
Perfume
Soft toys
Pins
Key rings
Posters
Mugs
Miscellaneous

VOLUME 1 ANNECY 2018 143


8 MARKETING

8.7.2 Programme de monnaies olympiques


En collaboration avec la Monnaie de Paris, Annecy 2018 mettra en place un programme ambitieux de monnaies
olympiques de collection.
Ce programme, qui a déjà fait l’objet de travaux préparatoires, s’appuiera sur l’expérience de cette institution
prestigieuse et sur son savoir-faire dans l’émission de monnaies pour de grands événements sportifs tels que le
Tour de France, les Championnats du Monde d’Athlétisme IAAF en 2003, la Coupe du Monde de football FIFA en
1998 ou encore les Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville en 1992.

Il s’articulera autour d’un programme de monnaies, médailles et jetons de collection célébrant les épreuves
olympiques et paralympiques, et les sites de compétition. Il accompagnera également le relais de la flamme.

Les prévisions de revenus pour le COJO issus de ce programme sont estimées à 2 millions USD.
Le Gouvernement français (ministère chargé de l’Economie) et l’Hôtel de la Monnaie de Paris se sont engagés à le
mettre en œuvre.
Veuillez trouver les documents signés dans le dossier des garanties.

8.8 Contrôle des produits sous licence


Le COJO sélectionnera les détenteurs de licences et les sous-traitants dans le respect d’un cahier des charges
qui inclura des critères d’ordre social et environnemental, conformes aux législations européenne et française.
Ces critères comprendront des considérations :
Sociales :
- lutte contre le travail dissimulé et clandestin ;
- respect des conditions d’hygiène et de sécurité ;
- respect du temps de travail ;
- pratiques salariales en accord avec les salaires minimaux légaux et conventionnels ;
- lutte contre les discriminations ;
- respect du droit de réunion et de paroles (syndicats) ;
- lutte contre le travail des enfants en cas de sous-traitance à l’étranger ;
- lutte contre le travail forcé en cas de sous-traitance à l’étranger ;
- lutte contre toutes les formes de harcèlement.
Environnementales :
- sécurité des produits et services ;
- réduction et recyclage des déchets ;
- utilisation durable des ressources naturelles renouvelables (forêts, eau, etc.) ou non renouvelables (pétrole, gaz
naturel, etc.) ;
- amélioration de l’efficacité énergétique et utilisation préférentielle des sources d’énergie renouvelables ;
- réduction des risques en matière de santé, de sécurité et d’environnement ;
- protection de la biosphère ;
- mise en valeur de l’environnement.

Afin de contrôler le respect de l’ensemble de ces critères, les détenteurs de licence et les sous-traitants devront
s’engager à adresser un compte-rendu attestant de leur mise en œuvre. Ils seront également tenus de laisser libre
accès à leurs sites de production, de stockage et de distribution afin que des contrôles puissent être menés par
des auditeurs indépendants.

144 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

8.7.2 Olympic Coins Programme


Annecy 2018 will work in conjunction with the National Mint to design a large-scale Olympic commemorative
coins programme to support the Olympic Movement.
The programme, on which preparatory work has already begun, will draw on the experience from this prestigious
institution and on its know-how in producing coins programmes for major sporting events as it has done in the
past with the Tour de France, the 2003 IAAF World Championships in Athletics, the 1998 FIFA World Cup in Football
or the 1992 Winter Olympic Games in Albertville.

The program will be structured around collector’s coins, medals and tokens celebrating the Olympic and Paralympic
Competitions, the competition venues and also in connection with the Torch Relay.

The forecasted OCOG revenue from this programme is estimated at USD 2 million.
The French Government (Ministry in charge of the Economy) and the National Mint have committed to implemen-
ting this programme.
Please refer to the signed documents provided in the Guarantees File.

8.8 Licensed Product Monitoring


The OCOG will select license-holders and sub-contractors, in compliance with a set of specifications including
both social and environmental criteria in line with European and French legislations.
This criteria will include two types of factors:
Social:
- combating hidden and clandestine work;
- compliance with health and safety conditions;
- compliance with maximum work time regulations;
- salary practices in line with minimum legal and statutory pay levels;
- anti-discrimination;
- compliance with (union workers’) right to congregate and speak out;
- combating child labour in the event of sub-contracting abroad;
- combating forced labour in the event of sub-contracting abroad;
- combating all forms of harassment.
Environmental:
- security of products and services;
- waste reduction and recycling;
- sustainable use of renewable resources (forests, water, etc.) or non-renewable (oil, natural gas, etc.);
- energy efficiency and preferential use of renewable and sustainable energy sources;
- health, security and environmental risk mitigation;
- protection of the biosphere;
- environmental optimisation.

In order to ensure that all of the above criteria are fulfilled, license-holders and sub-contractors will be required
to provide a report certifying that they have implemented the required action. They will also be expected to leave
open access to their production, storage and distribution sites so that the relevant inspections can be carried out
by independent auditors.

VOLUME 1 ANNECY 2018 145


8 MARKETING

LOTERIE

8.9 Loterie et jeux de grattage


Annecy 2018 s’est rapproché de la loterie nationale française, La Française des Jeux, pour l’organisation de
loteries associées aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018. La Française des Jeux est titulaire de
droits exclusifs pour l’organisation et l’exploitation des jeux de loterie en points de vente et en ligne, sous contrôle
de l’Etat français. Elle lance de nombreux programmes dans le cadre d’événements sportifs, notamment des jeux
de loterie instantanée à l’occasion des Jeux Olympiques d’été, en partenariat avec le Comité national olympique
français.

Un programme de loterie spécifique est prévu pour promouvoir et financer le Mouvement olympique français.
Il comprendra :
- un jeu de grattage lors des Jeux Olympiques d’été 2016 et 2020, représentant un chiffre d’affaires cumulé de
260 millions USD ;
- un jeu de grattage spécifique Annecy 2018 qui sera lancé fin 2017, mettant en avant les sports d’hiver. Il générera
des ventes estimées à 130 millions USD ;
- un jeu multimédia ludique et innovant. Ce jeu pourrait rapporter 2,6 millions USD de mises ;
- deux tirages exceptionnels du loto, qui pourraient être organisés au moment de l’arrivée de la flamme olympique
en France et avant la cérémonie d’ouverture. Les ventes pour ces deux tirages sont estimées à 39 millions USD.

Les revenus estimés versés au COJO dans le cadre de ce programme de loterie s’élèveront à 19,5 millions USD. Ils
proviendront d’une partie des prélèvements publics perçus sur les mises, selon une affectation décidée par l’Etat,
et de la redevance payée par La Française des Jeux au titre de l’achat de licence.
Compte tenu du monopole de La Française des Jeux sur l’organisation de jeux de loterie en France, aucune loterie
sportive ne pourra faire concurrence à celle liée aux Jeux.

Depuis le printemps 2010, les paris sportifs sont autorisés en France. Leurs opérateurs doivent être agréés et
sont placés sous le contrôle de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) qui surveille la régularité des
paris. Conformément à la Charte olympique, le COJO mettra tout en œuvre pour interdire les paris sportifs sur les
épreuves olympiques.

Le Gouvernement français garantit le programme de loteries olympiques et les revenus attendus.


Veuillez trouver le document signé dans le dossier des garanties.

CENTRE D’ACCUEIL DES SPONSORS

8.10 Village des sponsors et espaces d’hospitalité


L’accueil des sponsors occupe une place essentielle dans le programme marketing d’Annecy 2018. Le COJO coopé-
rera avec le CIO pour définir le programme d’hospitalité et afin que cet accueil soit assuré dans des conditions
optimales.
L’accueil des sponsors privilégiera tout particulièrement :
- la proximité entre les hébergements, les sites de compétition et les villages des sponsors ;
- le confort et la rapidité des modes de déplacement.

Les villages des sponsors


Ils seront implantés dans des lieux emblématiques de chaque pôle de compétition.
Le village principal sera situé sur les bords du lac d’Annecy et offrira un panorama magnifique sur les montagnes.
Il sera sécurisé et accessible à pied depuis le Théâtre des cérémonies et le centre historique d’Annecy. De plus,
chaque sponsor du programme TOP pourra présenter ses produits et services, au cœur de la zone de festivités
olympiques, la Place des Jeux, ouverte au public et située à proximité du village.
Le village secondaire sera localisé à Chamonix, au pied du mont Blanc, permettant aux sponsors de vivre au rythme
des épreuves de Ski alpin et des tournois de Hockey sur glace.

Espaces d’hospitalité complémentaires


Ils seront proposés aux principaux partenaires dans les enceintes des patinoires accueillant les épreuves de
Patinage artistique, de Patinage de vitesse, de Hockey sur glace et de Curling.

146 VOLUME 1 ANNECY 2018


MARKETING 8

LOTTERY

8.9 Lottery and scratchcards


Annecy 2018 has developed closer ties with the French National Lottery system, La Française des Jeux, in view
of the lottery games involved in the 2018 Olympic and Paralympic Winter Games. La Française des Jeux owns
the exclusive right to organise and run lottery games at points of sale and online, under the supervision of the
French government. It originates a large number of programmes in connection with sporting events, including
the instant lottery games offered for the Olympic Summer Games, and in partnership with the French National
Olympic Committee.

Within the Annecy 2018 project structure, a special lottery programme is planned, in order to promote and finance
the French Olympic movement. It will include:
- a scratch game dedicated to the 2016 and 2020 Summer Olympic Games that will generate a global revenue
estimated USD 260 million;
- a special Annecy 2018 scratch game, to be launched in late 2017. This game will promote winter sports and
generate an estimated USD 130 million in sales;
- a fun and innovative multimedia game, which is expected to attract USD 2.6 million in betting;
- two special-edition Loto games, to be held possibly when the Olympic Flame arrives in France and just prior
to the Opening Ceremony. Sales for both these issues are estimated at USD 39 million.

The estimated revenues to be paid to the OCOG from this lottery programme amount to USD 19.5 million. Part of
this will come from public taxes collected on the wagers, at a percentage to be determined by the State, and the
tax paid by La Française des Jeux by way of license purchase.
As La Française des Jeux is the monopoly operator of lottery games in France, no sporting lottery will be able
to compete with the Games lottery offering.

Sport betting has been allowed under French law, since Spring 2010. Operators of such betting games must be
approved and are placed under the supervision of the Regulatory Authority for Online Games (ARJEL), which
ensures that all betting is legal. In compliance with the Olympic Charter, the OCOG will do everything in its power
to prevent betting on Olympic sporting competition outcomes.

The French Government guarantees the Olympic lottery programmes and expected revenues.
Please refer to the signed document provided in the Guarantees File.

SPONSOR HOSPITALITY CENTRE

8.10 Sponsors Village and Hospitality Areas


Sponsor hospitality is a key point in Annecy 2018’s marketing programme. Consequently, the OCOG will cooperate
with the IOC in implementing the Hospitality Programme and to ensure that sponsors enjoy the best program.
The concept in hosting gives priority to:
- proximity with the competition venues, sponsor accommodation areas and the sponsor amenities;
- confort and fast access.

The Main Sponsor Village will be located along Lake Annecy and offer breath-taking views on the Alps. It will be
fully secured and accessible on foot from the Ceremonies Theater and the centre of Annecy.
Each TOP sponsor will be able to showcase their products and services in the heart of the celebration area (Games
Square) – an area that is open to the public and close to the Sponsor Village.
A secondary village will play host to the sponsors in Chamonix, at the foot of the Mont-Blanc, giving them
the opportunity to soak up the atmosphere of the Alpine Ski and Ice Hockey competitions.

Additional hospitality areas will be offered to the main partners in the ice rinks that will host the Figure Skating,
Speed Skating, Ice Hockey and Curling competitions.

VOLUME 1 ANNECY 2018 147


Annecy 2018 organizational chart
Organigramme d’Annecy 2018

Political and strategic organs


Organes politiques et stratEgiques

Board of Directors
consultative organs
Conseil d’administration Organes consultatifs

Supervisory Board Sport Council


Conseil de surveillance Conseil d’orientation Sport
Mayor of Annecy Coach of the French Football team,
Co-President of the Bid Committee winner of the 1998 world cup
Jean-Luc RIGAUT President : AimE Jacquet
Maire d’Annecy Entraîneur de l’équipe de France de Football,
Co-président du Comité de candidature vainqueur de la coupe du monde 1998

President of the French NOC


Co-President of the Bid Committee
Denis MASSEGLIA Venues Council
Président du CNOSF Comité des sites
Co-président du Comité de candidature
President of the General Council
President of the Supervisory Board
President : CHRISTIAN MONTEIL
President of the General Council
Président du Conseil général de Haute-Savoie
Christian MONTEIL
Président du Conseil de Surveillance
Président du Conseil général de Haute-Savoie

President of the Rhône-Alpes Regional Council


Jean-Jack QUEYRANNE Financing Council
Président du Conseil Régional Rhône-Alpes Comité des financeurs

Technical Advisor to the President President of the Rhône-Alpes Regional Council


of the French Republic President : Jean-Jack QUEYRANNE
Sophie DION Président du Conseil Régional Rhône-Alpes
Conseillère auprès
du Président de la République

operational organ Environmental Council


Organe opErationnel Conseil d’orientation Environnement

Executive Board Olympic Champion


President : JEAN-PIERRE VIDAL
Comité exécutif
Champion olympique
Sport & technical aspects
Sport & technique

Marketing
Marketing
Club 2018
Communication Club des entreprises
Communication
President : JEAN-PIERRE deffis
International Relations
Relations internationales

Finance & administration


Finance & administration
Dos