Vous êtes sur la page 1sur 15

République Algérienne démocratique Et

Populaire
Ministère de l’Enseignement Supérieure
Et De La Recherche Scientifique
Université Djilali Liabes
Facultés de science et technologie
Département de L’hydraulique

Mini projet I : Calcule de la capacité d’un


réservoir

Présenté par :
*Merine abdel djawed
*Mouadden imed eddine ameur
Sous l’encadrement de :
*Mme Labiode zehour

Année universitaire : 2021_2022


Introduction
L’eau demeure une source de vie des êtres vivants, élément essentiel dans leur subsistance et
leur développement, et cela dans les différentes catégories telles que l’agriculture, la
consommation humaine, l’industrie et la production d’énergie.

La multiplicité de ses usages a fait de l’eau une ressource fondamentale des activités
Humaines. Au cours du XXème siècle, la consommation de l’eau a augmentée deux fois plus vite
que la population, résultat plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à cette
ressource si précieuse.

Cependant, les évolutions technologiques ont permis de construire des constructions plus grands
et plus attractifs, comme des châteaux d'eau, des silos et de grands réservoirs de stockage, voire
plus de 10 000 mètres cubes, qui doivent répondre à des conditions telles que la résistance et la
durabilité, mais aussi des conditions. Economique, ce qui est un point clé en ingénierie. Notre
métier est de réaliser une étude hydraulique du réservoir et de calculer sa capacité; ce dernier est
destiné à alimenter le village de Ain_Trid à sidi bel Abbes, qui est une zone à relief plate.

Chapitre I : Etude bibliographique 


I_1_ Généralités sur les réservoirs :
I_1_ 1_ Définition :
 Le réservoirest un ouvrage hydraulique intermédiaire entre les réseaux d'adductions et les
réseaux de distributions. Cet ouvrage est aménagé pour contenir de l’eau soit pour la
consommation publique, ou pour l’industrie. Nous allons utiliser les quatre réservoirs existants
qui sont implantés à des cotes différentes ayant chacun une capacité bien déterminée.

I_1_ 2_Rôle des réservoirs


Le rôle du réservoir est :
 Emmagasinement d’eau pendant toute la durée de fonctionnement de la station de
pompage ;
 Réducteur des dépenses d'énergie (stockage la nuit et distribution gravitaire pendant les
heures de pointes) ;
  Assurer la continuité de la distribution pendant l’arrêt de la pompe ;
 Assurer une réserve d’incendie ;
 Ils peuvent également jouer le rôle de brise charge dans le cas d’une distribution étagée.

I_1_ 3_Types de réservoir


D’après la nature des matériaux, on distingue :
- Les réservoirs métalliques.
- Les réservoirs en maçonnerie.
- Les réservoirs en béton armé, ordinaires ou précontraints.
D’après la situation des lieux, ils peuvent être :
- Enterrés.
- Semi-enterrés. (sur surface)
- Sur- élevés, sur tour.
D’après les nombreux usages des réservoirs on peut les classer en :
- Réservoir principal d’accumulation et de stockage ;
- Réservoir d’équilibre (réservoir tampon) ;
- Réservoir de traitement.
Selon des servitudes d’esthétisme on peut affirmer les fonctions d’un réservoir comme
on peut l’intégrer au paysage.
Enfin, d’après leurs formes, ils peuvent être :
- Circulaires.
- Carrés.

I_1_ 4_Capacité des réservoirs


Avant de passer  au dimensionnement du réservoir, il faut d’abord connaître la capacité qu’il peut
contenir. Cela dépend de la différence entre la quantité d’eau fournie par la source et la quantité
d’eau nécessaire à la consommation. La détermination de la capacité du réservoir est conditionnée
par les variations du débit en fonction du temps selon les besoins journaliers en eau. Il existe deux
sortes de capacité du réservoir à savoir :
 Capacité théorique ;
 Capacité pratique.

I_1_ 5_Dimensionnement de réservoirs :


            Dans
le dimensionnement d’un réservoir, on doit tenir compte du diamètre intérieur et
extérieur du réservoir et de la hauteur totale du réservoir.

Calcul du diamètre :

Le diamètre du réservoir est calculé sur base du volume du réservoir (capacité pratique du
réservoir). La formule couramment utilisée dans le calcul du diamètre est celle de
FONLLADOSA qui est la suivante :
Avec :

D= Diamètre intérieur en m ;


           V= Volume du réservoir en m3.
Calcul de la hauteur totale du réservoir (Ht) :

La hauteur totale du réservoir est donnée par la somme de la hauteur utile (Hu) et la hauteur libre
(Hl).
                                        Ht= Hu +Hl
Hauteur utile (Hu) :
La hauteur utile c’est la hauteur du niveau d’eau dans le réservoir et elle est comprise entre 3 et
6m et dans certains cas, elle peut atteindre 8m. D’après FONLLADOSA, la hauteur utile est
déterminée par la formule suivante :
                                       Hu= 0,46  D
Avec : Hu= Hauteur utile en m ;
           D= Diamètre intérieur en m.
Hauteur libre (Hl)  : La hauteur libre est la hauteur entre le niveau d’eau et la paroi intérieure du
couvercle. Elle est comprise entre 0,2 et 0,5m. On considère que la tranchée d’air est de 0,4m
pour permettre une bonne aération dans le réservoir.

I\2_ Définitions :
1_La dotation journalière :

Ensemble des revenus assignés à un établissement d'utilité publique. Dans notre cas c’est les
besoins en eau pour les différents équipements.
2_Le taux d’accroissement :

Le taux d’accroissement de la population est l‘augmentation du nombre d‘habitants d’une région


au cours d’une Période donnée. Il indique le nombre de naissance et de décès enregistré pendant
la période et le nombre de personne qui sont émigrés ou immergés.

3_Le débit :

Représente un volume d'eau écoulé par unité de temps, généralement exprimé en


m3/s.

4_Les besoins en eaux :

Le besoin en eau est défini comme la quantité d'eau qu'un usager demanderait en dehors de toute
contrainte physique ou économique pour maximiser son utilité ou sa santé.

5_L’adduction :

L'adduction d'eau regroupe les techniques permettant d'amener l'eau depuis sa source à travers un


réseau de conduites ou d'ouvrages architecturaux, vers les lieux de consommation.
6_Débit journalier moyen :

Il représente la quantité d’eau consommée par l’ensemble de la population et des installations


industrielles pendant une journée.

6_Débit journalier maximale :

Il représente la quantité d’eau maximale de la consommation pendant une journée


7_KJ :
Coefficient de la variation de la consommation journalière maximale
8_Débit horaire maximale : (débit de pointe)

Il représente le plus grand débit dans le réseau de distribution pendant une heure
9_KH :
C’est le coefficient de variation horaire il représente le rapport entre α max et β max avec :
α max  : varie entre [1.2_1.4]
β max  : coefficient tenant compte du nombre de la population
(dans notre cas β =1.4).
Chapitre II: Représentation de la zone d’étude
II\1_Situation Géographique :

La ville de Ain_Thrid se situe au nord-est de la Wilaya de sidi Bel Abbes. Elle fait partie De la
Daïra de Tassala.
Elle est délimitée :
Au nord par la commune de Sidi Khaled.
Au sud par la commune de Sidi Bel Abbes.
A l’est par la commune de Sidi Hamadouche .
A l’ouest par la commune de Tassala.
Elle s’étend sur une superficie globale de 11603.64 Ha, elle a une altitude moyenne de plus de
600m par rapport au niveau de mer.

II\2_Situation Climatique :

La ville de Ain-Thrid et les villages avoisinants se caractérisent par :


Un climat semi-aride ( précipitations insuffisante sec et froid (classification de Koppen : BSK et
BSH).
Les données pluviométriques de SELTZER font ressortir des précipitations irréguliere et leur
répartition inégale sur l’espace de la Wilaya de Sidi Bel Abbes.
En effet la pluviométrie varie de moins de 200mm à plus de 600mm, les zones très arrosés (plus
de 600mm)sont très peut nombreuses. En fait seule une partie de la forêt de Moulay Slissen et les
crêtes de Tessala reçoivent plus de 600mm. Par contre les hautes plaines steppique reçoivent
moins de 300mm
Partout ailleurs dans la Wilaya la pluviométrie se situe entre 310mm et 500mm seulement lors de
la dernière décennie, une sécheresse persistante touche la quasi-totalité de la Wilaya qui n’arrive
plus à atteindre ses moyennes annuelles normales.

II\3_Situation Topographique :

La commune de Ain-Thrid est présente un relief plaine, avec des


Pentes qu’ils sont parfois très fortes dans leurs ensemble avec :
Altitude  : 496m
Longitude :0°40’33’’ Ouest =-0.675745.
Latitude : 35°17’5’’ Nord =35.2846.

Chapitre III : les formules et les calcules des besoins


en eau
III\1_Evaluation de population :

Le réseau d’alimentation en eau potable de la région est conçu, tenant compte de la croissance
démographique et évaluation de la population dans le temps.
Le nombre d’habitations dans le futur est estimé par la formule suivante :
N=N0 (1 +T) n.
N : population à l'horizon considéré.
No : population de référence. Avec No=2971 habitants.
T : taux d'accroissement. Avec T=1.8%
n : nombre d'années séparant deux horizons. Avec n=30 ans
donc : N=2971(1+0.018)30 =5073 habitants.

III\2_Calcule des besoins en eau :

Les besoins en eau potable d’une agglomération dépendent du mode de vie de la population. Le
calcul des besoins soit de la population ou les autres équipements de la ville de Ain Thrid, exige
une fixation impérative des normes de consommation unitaire qui doivent rester valable tant que
les critères qui ont contribués à l’établissement de ces normes restent inchangés.
Les ressources en eau susceptibles d’être mobilisent pour satisfaction qualitativement et
quantitativement les besoins en eau pour la consommation. Ce qui est à savoir, nous pouvons dire
que l’évaluation des besoins en eau potable de Ain-Thrid que nous les citerons, après nous
permet de connaitre la consommation journalière de la ville de Ain-Thrid.
III\2_1_Catégorie des besoins :

Vu l’urbanisation, le niveau de vie et le confort que Ain-Thrid tend à les connaitre, il est
préférable de se pencher sur tous les différents catégories des besoins tel que :
. Besoins domestiques.

. Besoins scolaires.

. Besoins sanitaires.

. Besoins des services municipaux administratifs.


III\2_2_Estimation des besoins en eau :
1-Débit journalier moyen :
Qjmoy=q*N/1000
Avec :
Qjmoy : consommation moyenne journalière.
N : Nombre d’habitants (ou la section d’équipement) à l’horizon donné.
q : débit de dotation (l/s/habitant).
Exemple :
Pour les besoins domestiques  :
Qjmoy=5073*200/1000=1014.6 m3/s
Pour les besoins de la poste (administration)  :
Qjmoy=345.96*0.5/1000=0.17298 m3 /s.

2-Debit journalier maximale :


Qjmax=Qjmoy*Kjmax
Avec Kjmax=1.3 (pour les besoins domestiques)
Et Kjmax= 1.2 (pour tous les autres équipements)
Exemples :
Pour les besoins domestique :
Qjmax =1014.6*1.3=1318.98 m3 /s.
Pour les besoins de la poste (administration)  :
Qjmax =0.17298*1.2=0.207576 m3 /s
3-Débit horaire : il est calculé d’après l’interpolation suivante :
Qjmax=>100%
Qh=> Kh.
Exemples :
Besoins domestique :

Pour le calcule de débit horaire il suffit de trouver les ‘Kh’ avec :


Kh = α max * β max.
Kh=1.2*1.40=1.68, On prend Kh=1.7, et donc : α max =1.7/1.4=1.214285714.
Besoins de mosquée :
Qjmax=24=>100%
Qh= ?====> 20%
Kh=> 20% (100/5=20 : c’est le nombre des prières)
Donc Qh=24*20/100=4.8 m3 /s.
4-Débit consomé:
C’est la somme des débits consommés (débits horaires) dans une heure donnée pendant la journée
Exemple :
Du 00h_01h :
Qconsommé= Qh(domestique)+Qh(centre de santé)= 13,1898+ 0,09262= 13,28242 m3/s.
Pour le Kh : Qjmax 100%
Qconsommé Kh(%)
Kh= Qconsommé*100/Qjmax=13,28242*100/1382,776=0,960562%
5-Débit pompé :
Q pompé=∑Qjmax/24h= 1382,776/24= 57,61566 m3 /s.
Kh (débit pompé)=100%/24h= 4,166666%.

Chapitre IV : Résultats et commentaires

IV\1_tableau de données pour les différents équipements:

Les équipements Dotation Surface (m2) Nombre

Ecole 40 l/j/élève 200 élèves


Mosquée 40 l/j/pratiquant 500 pratiquants
Stade 02 l/j/m² 9282.38 m²
La poste 0.5 l/j/m² 345.96 m²
APC 0.5 l/j/m² 1553.13 m²
Centre de santé 05 l/j/m² 702.061 m²
Gendarmerie 0.5 l/j/m² 4280.8 m²

IV\2_ calcules des besoins en eau:

Catégorie Kj Qjmoy Qjmax


des besoins
domestique 1.3 1014.6 1318.98
Ecole 1.2 8.00 9.60
Mosquée 1.2 20.00 24.00
Stade 1.2 18.56476 22.28
La poste 1.2 0.17298 0.21
APC 1.2 0.776565 0.93
Centre de santé 1.2 3.510305 4.21
Gendarmerie 1.2 2.1404 2.57
IV\3_Répartition des débits horaires:
centre de
Domestique école Mosqué Stade la poste APC Gendarmerie
Horrair santé
e Q
Kh Qh Kh Qh Kh Kh Qh Kh Qh Kh Qh Kh Qh Kh Qh
h
00_01 1 13,189
8                     2,2 0,09262    
13,189 0,11535
01_02 1 8 2,74 4
13,189 0,12124
02_03 1 8 2,88 8
13,189 0,13808
03_04 1 8 3,28 8
26,379 0,14229
04_05 2 6 3,38 8
39,569 0,14229
05_06 3 4 3,38 8
0,14229
06_07 5 65,949 20 4,8 3,38 8
85,733 23,4 2,2521 0,18439 23,3 0,60035
07_08 6,5 7 6 6 4,38 8 6 2
85,733 0,6086 0,02 0,11 0,18818 0,16293
08_09 6,5 7 6,34 4 8 1,7824 12,5 6 12,5 6 4,47 7 6,34 8
72,543 0,6086 0,9134 0,02 0,11 0,18818 0,16293
09_10 5,5 9 6,34 4 4,1 8 12,5 6 12,5 6 4,47 7 6,34 8
59,354 0,6086 0,9580 0,02 0,11 0,18818 0,16293
10_11 4,5 1 6,34 4 4,3 4 12,5 6 12,5 6 4,47 7 6,34 8
72,543 0,8236 1,6487 0,02 0,11 0,21513 0,22667
11_12 5,5 9 8,58 8     7,4 2 12,5 6 12,5 6 5,11 1 8,82 4
92,328 1,6487 0,02 0,11 0,25470
12_13 7 6     20 4,8 7,4 2 12,5 6 12,5 6 6,05 5    
92,328 0,6105 0,02 0,11 0,20713 0,16345
13_14 7 6 6,36 6 1 0,2228 12,5 6 12,5 6 4,92 2 6,36 2
72,543 0,6105 2,0497 0,02 0,11 0,18439 0,16345
14_15 5,5 9 6,36 6     9,2 6 12,5 6 12,5 6 4,38 8 6,36 2
59,354 0,6105 1,9160 0,02 0,11 0,20713 0,16345
15_16 4,5 1 6,36 6 20 4,8 8,6 8 12,5 6 12,5 6 4,92 2 6,36 2
0,6105 2,7627 0,20713 0,16345
16_17 5 65,949 6,36 6     12,4 2 4,92 2 6,36 2
85,733 0,18439 23,3 0,60035
17_18 6,5 7 23,5 2,256 20 4,8 13 2,8964 4,38 8 6 2
85,733 3,4756 0,20713
18_19 6,5 7     15,6 8 4,92 2
0,9357 0,21134
19_20 5 65,949 20 4,8 4,2 6 5,02 2
59,354 1,0694 0,21134
20_21 4,5 1 4,8 4 5,02 2
39,569 0,15913
21_22 3 4 3,78 8
26,379 0,18860
22_23 2 6 4,48 8
13,189 0,12924
23_00 1 8                     3,07 7    
la 100 1318,9 100 100 100 100 100 100
somme % 8 % 9,6 % 24 % 22,28 % 0,21 % 0,93 % 4,21 100% 2,57

Tableau.1 : Les besoins horaires de Ain-Thrid

Commentaire  : le calcule des besoins horaires nous a permet d’extraire les débits consommés
dans chaque heure.

la somme des Q Q pompé Qcons Q pompé Différence


Q cons Kh Qp Kh cumulé cumulé
57,6156
13,28242 0,960562 6 4,166666 13,28242 57,61566 44,33324
57,6156
13,30515 0,962206 6 4,166666 26,587574 115,23132 88,643746
57,6156
13,31105 0,962632 6 4,166666 39,898622 172,84698 132,948358
57,6156
13,32789 0,96385 6 4,166666 53,22651 230,46264 177,23613
57,6156
26,5219 1,918018 6 4,166666 79,748408 288,0783 208,329892
57,6156
39,7117 2,871882 6 4,166666 119,460106 345,69396 226,233854
57,6156
70,8913 5,126738 6 4,166666 190,351404 403,30962 212,958216
57,6156
88,77061 6,419739 6 4,166666 279,122014 460,92528 181,803266
57,6156
88,61787 6,408693 6 4,166666 367,739879 518,54094 150,801061
57,6156
74,55915 5,39199 6 4,166666 442,299024 576,1566 133,857576
57,6156
61,41391 4,441349 6 4,166666 503,712929 633,77226 130,059331
57,6156
75,60011 5,467271 6 4,166666 579,313034 691,38792 112,074886
57,6156
99,17403 7,172096 6 4,166666 678,487059 749,00358 70,516521
57,6156
93,67454 6,774383 6 4,166666 772,161603 806,61924 34,457637
57,6156
75,69407 5,474066 6 4,166666 847,855673 864,2349 16,379227
57,6156
67,19332 4,859306 6 4,166666 915,048997 921,85056 6,801563
57,6156
69,69286 5,040069 6 4,166666 984,741861 979,46622 -5,275641
57,6156 1081,21271
96,47085 6,976607 6 4,166666 1 1037,08188 -44,130831
57,6156 1170,62922
89,41651 6,46645 6 4,166666 3 1094,69754 -75,931683
57,6156 1242,52532
71,8961 5,199403 6 4,166666 5 1152,3132 -90,212125
57,6156 1303,16020
60,63488 4,385011 6 4,166666 7 1209,92886 -93,231347
57,6156 1342,88874
39,72854 2,8731 6 4,166666 5 1267,54452 -75,344225
57,6156 1369,45695
26,56821 1,921367 6 4,166666 3 1325,16018 -44,296773
57,6156
13,31905 0,963211 6 4,166666 1382,776 1382,77584 -0,00016
1382,77
1382,776 100% 6 100% 1382,776 1382,776 0
Tableau.2 : détermination des débits consommé et pompé horaires dans la
commune d’Ain-thrid

Commentaire  :
le débits consommés nous a permis de trouver les heures de pointes et le débit de pointe.

IV\4_l’histogramme :
Series1

99.174025

93.674544

96.47085

89.416512
88.617865
88.77061

75.600105
74.559145

71.896102
75.69407
70.891298

69.692864
67.193324

39.7285380000001
61.413905

60.634882
39.711698
Q consommés

26.568208
26.521898
13.305154

13.311048

13.327888

13.319047
13.28242

00_ 01_ 02_ 03_ 04_ 05_ 06_ 07_ 08_ 09_ 10_ 11_ 12_ 13_ 14_ 15_ 16_ 17_ 18_ 19_ 20_ 21_ 22_ 23_
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 00

Horaires

Histogramme de la consommation de l'agglomération


Cumulée

Commentaire :
il représente la variation des débits consommés totale pendant les 24h.
La plus grande valeur est appelé le débit de pointe (Qp).

IV\5_Calcule de capacité théorique de réservoir:


Vthéo=│ΔV-│+│ΔV+│=│-93,231347│+│226,233854│=319,4652 m3
IV\6-Calcule de besoin en eau pour la défense incendie  :
V inc= qinc *n inc*tinc
Avec : V inc : volume d’eau destiné à l’incendie (m3).
Q inc : débit d’incendie l/s.
T inc : temps d’incendie (h).
N inc : Le nombre de fois qu'un incendie se déclare dans la zone.
On a : qinc = 15 l/s=15*10-3m3/s, n inc=2, tinc=3h =10800s.
Donc : V inc= (15*10-3 )*2*(3*3600)=15*2*3*3.6=324m3
IV\7-Calcule de la capacité réel de réservoir  :
C= Vthé +Vinc
C= 324+319.4652=643,4652 m3
C=1000 m3
IV\8-Dimensionnement du réservoir  :
πD ²
C=S*H= *H
4
4 C 643 , 465201∗4
D²= = = 136.547556
πH 6π
D=√ 136.547556
D=11.685356m
IV\9-Calcule de la hauteur utile (hauteur d’eau) :
Hu=0.46*D
Hu=0.46*8.295
Hu=5.3752m
IV\10-Calcule de la hauteur Totale de réservoir  :
Ht=Hu+Hl
On prend : H libre= 0.4m
Ht=5.3752= +0.4=5.7752m

Conclusion général
Notre étude a englobé tous les points qui touchent le plan spécifique à la réalisation d’un
réservoir.
Nous signalons que durant notre étude, une priorité a été donnée surtout au côté technique pour
assurer un débit suffisant aux abonnés, nous avons proposé d’utiliser un réservoir surélevé en
béton armé avec une forme circulaire, car ce dernier est destiné à gérer les pointes de
consommation. Il permette de compenser les variations de prélèvement et d'assurer un
fonctionnement rentable de l'installation.
Et puis pour le matériau de construction qu’on a choisis, le béton armé pour des
raisons économiques ou l’eau ne peut être infiltrée. et pour l’isolation thermique d’eau
qui  maintenir la qualité de l’eau on choisis des briques ou des graviers.
La bonne aération de réservoir aussi et très importante et pour cela on réalise un toit
rentés qui assure aussi d’interdire le stockage des eaux pluviales sur le toit.
Et finalement bien que cette étude de dimensionnement est faite pour l’horizon de 30 ans (2052)
Cette étude nous a permis de mettre en pratique, toutes les connaissances que nous avons acquises
dans tous les domaine de l’hydraulique, et j’espère que, ce modeste travail servira, aux autorités
civiles ainsi qu’aux entreprises d’exécutions des travaux, comme référence, pour la réalisation des
réservoirs dans la commune d’Ain-Thrid.
Référence bibliographique :
(1)Données de la subdivision de DRE de Ain-Thrid (ingénieure :Mme Zouaouiya Karouri) ,
présentation de la zone d’étude ,
Mémoires :
(1)_CHAPITRE IV DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES DU RESEAU
D’ALIMENTATION ET CALCULS HYDRAULIQUES , /www.africmemoire.com
(2) Mr. Benariba Mourad, 2012-2013, Alimentation en Eau Potable de la ville de CHEBLI
(W.BLIDA)
Livres :
(1)_DUPONT, A.1981. Hydraulique Urbaine (Tome II) ouvrages de transport, élévation et
distribution des eaux. Paris: Edition Eyrolles.
(2)_DUPONT, A.1979. Hydraulique Urbaine (Tome I) Hydrologie, Captage et Traitement des
Eaux. Paris: Edition Eyrolles.
(3)_BONNIN, J.1977. Aide-mémoire d’Hydraulique urbaine. Paris: Edition Eyrolles.

Vous aimerez peut-être aussi