Vous êtes sur la page 1sur 36

INSTITUT SUPERIEUR DES PECHES MARITIMES

AGADIR

FILIERE PECHE (P2)

MODULE AQUACULTURE

2- FERMES PISCICOLES

REGRAGUI Aziz
1
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

• La pisciculture est une activité aquacole qui


désigne l'élevage des poissons en eaux
douces, saumâtres ou salées.

• La pisciculture nécessite la maîtrise du cycle


de vie de l’espèce pour pouvoir conduire
l’élevage de l’œuf à la taille adulte.
– exigences alimentaires
– comportements des poissons.

2
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
• L’aquaculture extensive en eau douce : dans les étangs avec un
rendement supérieur à celui de l’écosystème naturel. La densité est faible
et l’alimentation des poissons est naturelle. Certains producteurs
apportent un complément de nourriture.
– Exemples : Carpe, brochet, poisson-chat, etc.
– Intrants économiques et de main-d’œuvre sont généralement faibles.
– Productivité du système est relativement basse.
– Apport d’engrais pour accroître la fertilité et la production de poissons.

• En pisciculture semi-intensive, l
– Apports d’intrants sont moyens,
– Production de poissons augmentée par les engrais et/ou des aliments
supplémentaires.
– main-d’œuvre et d’alimentation, compensés par l’accroissement des
rendements.

3
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

• L’aquaculture intensive : Dans les systèmes intensifs,


les poissons sont élevés dans des bassins ou cage
jusqu’à la taille commerciale.

Deux techniques existent :


– Bassin à terre en circuit ouvert:
• eau douce les bassins sont alimentés par l’eau de la rivière en
amont et la lui restituent en aval
• eau de me par pompage

– Bassin à terre en circuit fermé:


– la recirculation l’eau reste en circuit fermé.
– Les systèmes en recirculation sont plus coûteux (énergie),
mais permettent une meilleure maîtrise des conditions
d’élevage (température, oxygène) et de la qualité de l’eau.

4
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Pisciculture en bassin

5
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

6
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

• L’aquaculture intensive .
– Elevage dans les cages
Le châssis

Les grandes cages d’élevage: châssis constitué de gros tuyaux en polyéthylène haute
densité (PEHD) ou en acier vide.
Dans les petites cages: on utilise communément des fûts en plastique vides liés à l’ossature
de la cage.
7
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
SYSTÈME DE CAGE PISCICOLE

8
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

9
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

Une exploitation marine nécessite un ensemble


de compétences:
– biologie, physiologies et manipulation des
poissons
– stratégies alimentaires
– zootechnie
– Entretien des cages, réparation des filets..
– Navigation,
– Plongée sous marine
– planification technique
– planification financière
10
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

Empoissonnement des cages


Les paramètres zootechniques sont :
– la biomasse (exprimée en kg) = poids moyen x nombre de poissons
(représente le poids total du cheptel aquacole).
– le volume d’élevage (exprimé en m3 ) = capacité de la cage à accueillir les
poissons.
– la densité d’élevage (exprimée en kg/m3 ) = biomasse (poids total des
poissons) / volume disponible.
– la densité finale (exprimée en kg/m3 ) = biomasse à la fin du cycle de
production / volume disponible.
– le taux de mortalité (exprimé en %) = fraction de poissons qui seront perdus
(morts, fuites) au cours du cycle de production.
– le potentiel de production (exprimé en kg) = densité finale x volume
d’élevage.
11
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
• La densité optimale d'empoissonnement est la quantité de poisson
placée dans le milieu en début d'élevage qui permet d'obtenir en fin de
cycle le meilleur endement.
• La détermination de la densité d'empoissonnement est certainement
un des facteurs clé de la réussite ou de l'échec d'un élevage
• La densité finale (qui dépend principalement de l’espèce et des
caractéristiques environnementales) permet de déterminer le nombre de
poissons à stocker indiquant ainsi le potentiel de production de la cage.

12
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Le tableau illustre le calcul à faire pour déterminer le nombre de poissons à
mettre dans une cage :

* (25 kg/m3 ) valeur moyenne obtenue avec les espèces marines dans l’élevage en cage à
petite échelle.
13
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
caractéristique principale d’un filet est la maille
• empêcher la fuite des poissons
• permettre un renouvellement adéquat de l’eau dans
la cage
• maintenir un niveau d’oxygène dissous suffisant
• meilleure dispersion des déchets métaboliques et
des résidus d’aliment non consommés
Tableau des dimensions des mailles utilisables par rapport à la taille des poissons démersaux

14
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Stratégie alimentaire
L’élevage a pour objectif la transformation de la nourriture en
biomasse marchande de poisson à partir de l’aliment administré
• Le régime alimentaire est une caractéristique spécifique liée
à l’espèce
• herbivores
• carnassières
• Omnivores

• Les besoins alimentaires des poissons varient en quantité et


en qualité selon l’espèce, la taille et les habitudes
alimentaires.

• L’aliment fournit l’énergie potentielle du poisson :


• La ration d’entretien, sert à sa survie (nage, alimentation,
digestion, système immunitaire, etc.),
• La ration de croissance sert à son grossissement.
15
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Stratégie alimentaire
choisir l’aliment: la qualité de la nourriture va conditionner
son assimilation par les poissons donc leur croissance.
Paramètres impliqués dans le choix :

Indice de Conversion alimentaire:


I.C. = kg consommés/kg de gain de poids

16
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Stratégie alimentaire
• Alimentation

Nourriture : le plus souvent sous forme de granulés

Composition des granulés :

- Mélange de farines de poissons (40 à 50%)


- Huiles de poissons (10 à 20%)
- Céréales et graines protéagineuses (20 à 40%)
- Minéraux
- Vitamines

Utilisation de farines de viandes issues d’animaux terrestres : INTERDITE pour


l’alimentation des poissons d’élevage (arrêté du 14 novembre 2000)
17
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
La ration
Stratégie alimentaire:FERMES alimentaire
PISCICOLES
(La quantité journalière d’aliment à administrer aux poissons)

Les paramètres impliqués dans le calcul sont :


La température de l’eau : varie selon la saison
La biomasse en élevage (exprimée en kg)
Poids total du cheptel = poids moyen x nombre de poissons

Le taux d’alimentation :
– Il dépend de l’espèce, la taille (l’âge) des poissons et la température de l’eau
(le métabolisme et l’appétit des poissons)
– Il exprime, en pourcentage de la biomasse en élevage, la quantité d’aliment à
distribuer quotidiennement aux poissons.

*Le taux d’alimentation est exprimé


en pourcentage de la biomasse en
élevage.

18
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

Stratégie alimentaire: La ration alimentaire

Exemple de calcul de la ration alimentaire sur la base de la biomasse en élevage et


du taux d’alimentation

19
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
La ration
Stratégie alimentaire:FERMES alimentaire
PISCICOLES

• Le nombre de repas par jour :

• Les horaires des repas :


– L’aliment peut être distribué à 8 heures, à 10/11 heures et
à 15/16 heures.
– Garder toujours les mêmes horaires permet d’augmenter
l’apport de nourriture et d’obtenir une meilleure
conversion de l’aliment.
20
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Stratégie alimentaire: modalités d’administration
Éparpiller la nourriture
sur une large superficie
et administrer dans le
sens du courant.

Vérifier en plongée s’il


n’y ait pas de résidus de
nourriture au fond de la
cage.
- gaspillage alimentaire -
risque de prolifération
bactérienne (problèmes
sanitaires pour l’élevage.
21
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

Exemples d’espèces élevées:

22
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

23
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

24
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Considérations techniques
Caractéristiques des espèces d’élevage:

• La dorade royale est une espèce indigène ayant :


– un taux de croissance rapide,

– chaîne trophique courte,

– bon taux de conversion alimentaire,

– acceptation sans difficulté d'aliments composés,

– résistance à la maladie,

– reproduction facile en captivité,

– maturité précoce,

– fécondité élevée.

25
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

Caractères biologiques
– La daurade royale et la daurade rouge ayant un
Tolérance limitée à la salinité environ 20 à 30,
– une adaptation à la température;
– un bon taux de croissance.

Critères économiques
– accepter chez le consommateur
– facile à commercialiser;
– marcher interne ou externe.

26
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
SYSTEMES DE PRODUCTION
Les géniteurs:

• Les géniteurs : fermes d’élevage ou du milieu naturel.


• Les géniteurs de différents d’âges gardés dans des conditions de stockage de long
terme:
– d’1 an pour les mâles
– jusqu’à 5 ans pour les femelles, sont

• Au début de la saison de reproduction des groupes sélectionnés de reproducteurs sont


transférés à partir de leurs bacs de conditionnement aux bacs de maturation.

• En dehors de la saison de ponte ces espèces peuvent être conditionnées par des
manipulations environnementales pour allonger ou modifier sa période de
reproduction.

• Les poissons sont stockés dans des bacs équipés par des systèmes de
chauffage/refroidissement d’eau et un contrôle informatisé de température et
d’intensité lumineuse. 27
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

28
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Obtentions des juvéniles
• Apres avoir récupéré les gamètes à partir des géniteurs, les œufs sont déposé dans éclosoir pour
incubation à des température, salinité et lumière bien contrôler, et on procède à l’. L’œuf
fécondé se développe en juvéniles.

Grossissement
• Le grossissement vise la production de poisson de 300 à 350 g. II comporte une:
– première phase dite premier grossissement en bassins rectangulaires qui conduit les alevins
de 1-2 g à 20-30 g
– une deuxième phase dite grossissement final qui conduit le poisson à la taille commerciale.
La durée totale du grossissement varie entre 16 et 24 mois,
– grossissement en élevage intensifs (la nourriture est fourni artificiellement).

Affinage
• A la taille commerciale en suit un changement de régime alimentaire,
• passage a un milieu de salinité différente dans le but de modifier le goût et par suit augmenter
sa valeur commerciale.

29
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

• Évolution du poids moyen de quelques


espèces en écloserie : de la larve à celui du
juvénile

Évolution du poids moyen de quelques espèces en écloserie : de la larve à celui du


juvénile

30
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Cycle de production de Sparus aurata

31
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES
Cycle de production de Sparus aurata

32
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

33
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

TD PISCICULTURE

34
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

1- Décrire Modes d'élevage et cycle de production du loup-bar


35
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020
FERMES PISCICOLES

2- Interpréter les séquences alimentaires du turbot


36
MODULE AQUACULTURE REGRAGUI AZIZ-LP2/2020

Vous aimerez peut-être aussi