Vous êtes sur la page 1sur 5

Pourquoi sauvegarder ?

Ce document est destiné à sensibiliser aussi bien à titre personnel, que professionnel, les 
personnes   qui   n'ont   pas   encore   pris   l'habitude   de   sauvegarder   leurs   données   sur   d'autres  
supports que celui de leur poste de travail.
 Bien sûr, la plupart d'entre vous, vous stockez vos données sur un serveur de fichiers (ex:  le  
serveur Bananier). C'est ce qu'il faut faire car ce serveur est sauvegardé tous les jours par un  
robot de sauvegarde. Mais voilà, toutes vos données ne sont pas sauvegardées car elles restent  
en local sur votre machine et je ne pense pas qu'à la maison vous avez un serveur de fichiers  
sauvegarder par un robot de sauvegarder (qui c'est !!!).
Ce document est plutôt orienté vers les utilisateurs de Windows mais l'idée reste le même  
pour les autres systèmes d'exploitations. J'espère que ce document vous servira.

Sauvegarder, c'est la santé !!!

Surtout   la   votre,   imaginez   :   vous   perdez   toutes   vos   données   de   travails,   vos   données 
personnelles, vos photos (alors là galère !!!)... . 

Voici les bonnes raisons de sauvegarder :

Panne du matériel informatique (disque dur, disquette...) 
Attaque virale 
Panne de courant en plein travail 
Plantage du logiciel 
Mauvaise manipulation de l’utilisateur 
Vol

Voilà   pourquoi,   il   est   indispensable   de   sauvegarder   vos   documents   importants.  La 


première bonne habitude à prendre est de stocker tous les fichiers de données dans un 
même dossier (le dossier « parent ») dans lequel vous pourrez créer tous les dossiers et 
sous­dossiers   que   vous   souhaitez   (les   dossiers   «   enfants   »)   Cette   bonne   habitude   vous 
permettra, le cas échéant, d’être sûr, en sauvegardant ce dossier « parent » de récupérer 
toutes vos données.

Rédacteur Fabrice ALLAMÉLOU                                           INRA ­ Jouy en Josas – Mathématique Informatique Appliquée  – janvier 2006
Page 1/5
Pourquoi sauvegarder ?
L'architecture se présentera donc selon l'exemple suivant :

Ainsi,   en   sauvegardant   le   dossier   «   Données   »,   on   sauvegarde   toutes   les   données   se 


trouvant sous l’arborescence.

Si vous utilisez un logiciel de messagerie, je vous conseille de modifier le chemin du 
répertoire de stockage et de mettre ce répertoire dans votre dossier de sauvegarde. Dans 
l'exemple ci­dessus, le dossier se nomme « Messagerie ».

Pour les personnes qui utilisent le répertoire « Mes documents », vous pouvez déplacer le 
chemin de destination. Pour le faire, il faut faire un clique droit sur « Mes documents » et 
vous   verrez   un   bouton   nommé   « Déplacer... »,   cliquez   dessus   et   indiquez   le   nouveau 
chemin.

Les fichiers placés dans le dossier « Mes documents » qui contient lui­même les sous­
dossiers « Mes images », « Ma musique », « Mes sources de données » etc... .
Votre dossier « Favoris »
Vos courriers électroniques…
Votre carnet d’adresses

Sur quel support sauvegarder ?

Rédacteur Fabrice ALLAMÉLOU                                           INRA ­ Jouy en Josas – Mathématique Informatique Appliquée  – janvier 2006
Page 2/5
Pourquoi sauvegarder ?
La disquette
La disquette ne peut pas être considérée comme un support 
convenable de sauvegarde pour deux raisons essentielles : sa 
capacité   de  stockage  et   sa  fragilité.   Elle   peut   convenir   de 
manière très ponctuelle mais ne peut en aucune façon être la 
solution unique de sauvegarde.

Sur une partition du disque dur
Cette   solution   est   sans   doute   la   moins   sécurisée.   Certains 
logiciels permettent de partitionner un disque dur en plusieurs 
disques   virtuels.   Une   fois   la   partition   réalisée,   vous   verrez 
apparaître deux disques (ou plus, si vous avez créé plusieurs 
partitions)   dans   votre   postes   de   travail   :   le   disque  C:  et   le 
disque  D:  (le   disque  D:  peut   être   renommé   par   une   autre 
lettre).
Ceci   vous   permet   de   sauvegarder   vos   documents   sur   le 
disque D:.
Le jour où un virus infecte le disque système (C:) ou tout 
simplement   lorsque   vous   voulez   réinstaller   votre   système 
d'exploitation. Vous pouvez alors formater votre disque système 
(C:)   et   réinstaller   le   système   d'exploitation   tout   en   gardant 
votre partition D: avec ses données.
Cette formule fonctionne bien, tant que le disque ne connaît 
pas une panne mécanique. Si le disque casse physiquement, il 
ne sera plus possible de lire le disque dur avec ses partitions C: 
et D:.

Le cédérom, le dévédérom, la clé USB
La taille beaucoup plus importante des CD et DVD, le faible 
coût des graveurs et des disques vierges, la relative fiabilité des 
supports   font   que   cette   formule   de   sauvegarde   peut   sembler 
être une bonne formule. De plus, le fait de pouvoir transporter 
le   support   et   le   mettre   en   lieu   sûr   joue   en   faveur   de   cette 
solution.   Il   en   est   de   même   des   clés   USB.   Les   clés   USB 
permettent de sauvegarder quelques documents mais elles ne 
peuvent pas être considérées comme de véritables solutions de 
sauvegarde. Leur capacité reste mesurée, donc   n’autorise pas 
une   sauvegarde   importante   et   le   support   n’est   pas   d’une 
fiabilité   extraordinaire.   De   plus,   ces   supports   ont   comme 
inconvénient de ne pas pouvoir automatiser la sauvegarde. Ce 
type   de   sauvegarde   nécessite   d'être   physiquement   devant 
l’ordinateur afin d'effectuer la manipulation et il vaut mieux ne 
pas utiliser l’ordinateur pendant la sauvegarde (surtout dans le 
cas d’une gravure de CD).

Rédacteur Fabrice ALLAMÉLOU                                           INRA ­ Jouy en Josas – Mathématique Informatique Appliquée  – janvier 2006
Page 3/5
Pourquoi sauvegarder ?
Installer un deuxième disque dur
Un second disque dur (DD) de faible capacité ou pas peut 
être un support de sauvegarde intéressant. Vous êtes à l’abri 
d’une   défaillance   physique   du   DD   principal.   En   cas   de 
problème,   vous   pouvez   le   remplacer   par   un   autre   disque, 
réinstaller   le   système,  vos  applications,   et  retrouver   tous   vos 
documents depuis ce deuxième disque. Il y a très peu de risques 
que vos deux disques tombent en panne en même temps !
Cependant,   on   n'est   pas   à   l'abri   de   la   malchance.   Une 
surtension électrique, un court circuit, ... et « hop ! » une bonne 
odeur vient à votre nez et oui les DD ont grillé (douloureuse 
expérience vécue par un ami).
D’où l'intérêt d’utiliser de préférence un disque externe. On 
comprend donc les données du problème :
Sauvegarder sur un véritable disque dur est une solution à 
privilégier car le support est de très grande capacité et permet 
d’automatiser   la   sauvegarde.   Le   fait   de   sauvegarder   sur   un 
support externe à l’ordinateur présente le gros avantage de ne 
pas avoir la sauvegarde au même endroit que l’unité centrale. 
La meilleure solution consistera donc à sauvegarder sur un 
disque dur externe à la machine…
Deux   bonnes   solutions   sont   à   envisager   :   le   disque   dur 
extractible et le disque « réseau ».
Le réseau représente, bien entendu, la solution idéale.

Le disque dur externe
Sauvegarder ses données sur un disque dur externe présente 
de nombreux avantages : la capacité de stockage est énorme et 
le disque externe (DD) vous permet de mettre vos sauvegarde 
en sécurité. Le disque dur externe comme son nom l'indique, 
est   physiquement   indépendant   de   votre   PC.   C'est   la   solution 
idéale si vous souhaitez mettre votre DD à l'abri. Les différentes 
connections   pour   communiquer   avec   votre   PC   sont   :   USB, 
USB2,   firewire,   ethernet,   ...   .  C’est   sans   doute   la   meilleure 
solution après la sauvegarde réseau. Un disque ancien récupéré 
sur une vieille machine peut très bien faire l’affaire. Même si sa 
capacité   est   limitée   (   8   ou   10Go   ),   elle   peut   être   largement 
suffisante pour sauvegarder vos données essentielles.

Sauvegarder sur Internet
C'est   une   solution   très  peu   connue   de   tous  mais   pourtant   il   y   a   de   plus  en  plus   de 
professionnels   qui   proposent   ce   service   gratuit   ou   payant.   Le   principe   est   simple,   vous 
sauvegardez vos données sur des serveurs via la connexion internet (identifiant + mot de 
passe). 

Rédacteur Fabrice ALLAMÉLOU                                           INRA ­ Jouy en Josas – Mathématique Informatique Appliquée  – janvier 2006
Page 4/5
Pourquoi sauvegarder ?
Cette solution présente des avantages et des inconvénients :

Avantages :
Les fichiers sont, à priori, en lieu sûr.
La sauvegarde est « déportée ».
Vous accédez à vos fichiers de n’importe quel poste connecté à internet.
Le support est « virtuel » (risque de perte ou de vol limités… pas difficile à transporter !).

Inconvénients :
L’espace est limité.
Connexion internet nécessaire.
Confidentialité des documents ?
Aucune garantie contractuelle

Conclusion
Je pense qu'avec toutes ses informations, chacun pourra choisir la solution idéale pour 
son propre besoin dans le domaine professionnel ou personnel. Le choix sera sûrement basé 
sur plusieurs critères, sur le critère technique et principalement le critère du coût.
Pour un particulier comme moi, j'ai opté la solution du disque dur externe de grande 
capacité   via   une   connection   ethernet   (réseau)   car   j'ai   plusieurs   machines.   Mais   ça   ne 
m'empêche pas de faire en plus une sauvegarde annuelle sur support DVD­ROM. Bien sûr 
j'utilise un logiciel gratuit (Cobian Backup) pour automatiser mes sauvegardes.
N'hésitez pas à opter pour plusieurs solutions de sauvegarde sans pour autant u passer 
trop de temps. Vous diminuerez ainsi le risque de pertes de données (DD grillé, DVD ou CD 
raillé,...).

Surtout n'oubliez pas que « Sauvegarder, c'est la santé !!! »  ;­)

Rédacteur Fabrice ALLAMÉLOU                                           INRA ­ Jouy en Josas – Mathématique Informatique Appliquée  – janvier 2006
Page 5/5