Vous êtes sur la page 1sur 19

Cadre Comptable

101 Capital Social


1011 Capital souscrit, non appelé
1012 Capital souscrit, appelé, non versé
1013 Capital souscrit, appelé, versé, non amorti
1014 Capital souscrit, appelé, versé, amorti
1018 Capital souscrit, soumis à des conditions
particulières
109 Apporteurs, Capital souscrit, non appelé
11 Réserves
111 Réserve légale
112 Réserve statutaire ou contractuelles
113 Réserves réglementées
118 Autres réserves
12 Report à nouveau
121 Report à nouveau créditeur
129 Report à nouveau débiteur
13 Résultat net de l’exercice
130 Résultat en instance d’affectation
131 Résultat net : Bénéfice
139 Résultat net : Perte
16 Emprunts et dettes assimilées
44 Etat et collectivités Publiques
443 Etat, TVA facturée
445 Etat, TVA récupérable
412 Clients, Effets à recevoir en portefeuille
461 Apporteurs, opérations sur le capital
4611 Apporteurs, apports en Nature
4612 Apporteurs, apports en Numéraire
4613 Apporteurs, Capital appelé, non versé
4614 Apporteurs, Compte d’apport, opérations de
Restructuration (fusion…)

M. SAKHO
4615 Apporteurs, versements reçus sur augmentation
du capital
4616 Apporteurs, versements anticipés
4617 Apporteurs défaillants
4618 Apporteurs, titres à échanger
4619 Apporteurs, capital à rembourser
462 Associés, comptes courants
467 Apporteurs, restant dû sur capital appelé
4732 Mandataires
521 Banques locales
627 Publicité, Publication, Relations Publiques
632 Rémunérations d’intermédiaires et de conseils
6324 Honoraires des professions réglementées
646 Droits d’Enregistrement
681 Dotations aux amortissements d’exploitation
77 Revenus financiers et produits assimilés
707 Produits accessoires
781 Transferts de charges d’exploitation

212 Brevets, licences, concessions et droits similaires


213 Logiciels et sites internet
215 Fonds commercial
22 Terrains
23 Bâtiments, Installations techniques et Agencements
241 MOIC
244 Matériel et mobilier
245 Matériel de transport
31 Marchandises
32 Matières premières et fournitures liées
36 Produits finis
401 Fournisseurs DEC
481 Fournisseurs d’investissement
411 Clients
491 Dépréciation client

M. SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

CHAPITRE I: CARACTERISTIQUES DES SOCIETES COMMERCIALES


I) DEFINITION:
Une société commerciale est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes
conviennent de mettre en commun leurs biens (en natures ou en numéraires) en vue de
partager le bénéfice ou de profiter de l’économie qui en découlent. Les associés
s’engagent aussi à contribuer aux pertes.
La loi autorise la création d’une Société par une seule personne, dénommée
« Associé unique », par un écrit. Ce type de société est appelée « Société
Unipersonnelle ». EXEMPLE : SUA, SUARL…

II) ASPECTS JURIDIQUES DES SOCIETES COMMERCIALES:

1) Le contrat de Société
Juridiquement, la création d’une société commerciale doit respectée certains critères
fondamentaux :
 L’objet et la cause de la société doivent être licites : Toute société doit avoir un
objet licite.
Par exemple : on ne peut pas créer une société commerciale pour vendre de la
drogue, ou bien de la cocaïne ou encore créer une société commerciale pour
fabriquer des faux billets de banque (l’objet est illicite)
 La volonté non biaisée des associés de collaborer (pas de contraintes exercées
sur les associés)
 La mise en commun d’apports par les associés
 La vocation au résultat des associés (et l’engagement à contribuer aux pertes).

2) La personnalité des sociétés


Les sociétés commerciales jouissent de la personnalité morale. Elles possèdent tous les
attributs relatifs à cette personnalité :
 Un nom ou dénomination sociale
 Une adresse géographique exacte ou siège social
 Un patrimoine différent de celui des associés
 Une durée de vie qui ne doit pas excéder 99 ans
 Des statuts qui définissent : les critères de fonctionnement, la nature de la
société, les apports, le capital social, le mode de répartition du bénéfice, la
date de création et de dissolution.

3) Les Apports
Ce sont des transferts de propriétés des associés vers la société nouvellement créé.
Chaque associé doit faire un apport. Ces apports peuvent être :
De l’argent, de la liquidité (apports en numéraires)
Des biens ou des créances (apports en natures)
Du savoir faire, de la connaissance (apports en industries)

III) Les différents types de sociétés commerciales


Une Société est dite commerciale si son objet est commercial c’est-à-dire effectué des
actes de commerce ou si sa forme est commerciale.

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

Sont commerciales par leur forme et quelque soit par leur objet, les sociétés
suivantes :
 Les Sociétés Anonymes (S.A)
 Les Sociétés A Responsabilités Limitées (S.A.R.L)
 Les Sociétés en Nom Collectif (S.N.C)

A) Société Anonyme (SA):


C’est une société de capitaux. Le capital minimum demandé est de 10.000.000 F CFA.
Il est réparti en droits sociaux appelés actions ou parts sociales de valeur nominale (V.N)
égale à 10.000 F.
A la date de la constitution la société peut appeler l’intégralité du capital ou une partie du
capital. Dans une libération partielle, la loi exige le minimum légal autrement dit ¼ des
apports en numéraires. Dans les sociétés de capitaux, la responsabilité des associés est
limitée à leurs apports. Autrement dit en cas de faillite de la société, les associés sont
tenus responsables jusqu’en la limite de leurs apports. Ils ne feront pas l’objet de
poursuite judiciaire.

B) Société en Nom Collectif (SNC):


Ce sont des sociétés de personnes. L’accent est mis sur la crédibilité de la personne et
non son accord. Il n’existe pas de minimum ni de maximum pour la formation du
capital minimum ce qui fait que la responsabilité des associés est illimité mais
également solidaire. Le capital constitué est réparti en droits sociaux appelé part sociale.
Le capital peut être libéré intégralement ou partiellement.
C) Société A Responsabilité Limitée (SARL):
Elles sont considérées comme des sociétés de capitaux. Le capital minimum à la
constitution est de 0 F CFA réparti en droits sociaux appelés parts sociales. La
responsabilité des associés est limitée à leurs apports. Le capital peut être libéré selon le
SYSCOHADA intégralement ou partiellement.

N.B:
 Toute société à une durée qui doit être mentionnée dans les statuts : Elle ne
peut excéder 99 ans.
L’arrivée du terme entraine une dissolution de pleins droits de la société à moins
que sa prorogation soit décidée un an avant la date d’expiration.
 Les sociétés disposent d’un délai de 3 ans pour appeler tout le capital restant.
 Les apports en natures sont toujours intégralement libérés quelque soit le
type de sociétés à la constitution. Par contre les apports en numéraires
peuvent être libérés au Minimum légal.

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

CHAPITRE II: LA CONSTITUTION DES SOCIETES COMMERCIALES


I) INTRODUCTION
Les modalités de comptabilisation des opérations de constitution sont identiques quelque
soit le type de Société d’après le SYSCOHADA. Les opérations de comptabilisation de
constitution doivent être comptabilisées séparément. Il s’agit : de la promesse d’apport
avec ces écritures comptables, de la libération (natures et numéraires), des frais de
constitution et de l’ouverture du compte bancaire.
Quand à la libération, elle peut être effectuée partiellement ou intégralement.

I) ASPECTS COMPTABLES DES OPERATIONS DE CONSTITUTION:

 LIBERATION PARTIELLE :
1) LES OPÉRATIONS SIMPLES:
Elles sont identiques aux différentes sociétés pour les modalités de comptabilisation.
Elles sont composées de la promesse d’apport, de la constatation de l’appel, de la
constatation de la créance, de la libération en natures et en numéraires, de la
régularisation, des frais de constitution et de l’ouverture du compte bancaire.

a) La promesse d’apport:
La promesse d’apport est un engagement faite par les apporteurs de participer à la
constitution du capital.
L’apport peut être défini comme étant de ce que l’apporteur décide d’apporter à la
formation du capital. Il peut être :
- De l’argent (apports en numéraires)
- Des biens ou créances (apports en natures)
- Du savoir faire, des connaissances (apports en industries)
ATTENTION :
Dans une libération partielle, seuls les apports en numéraires sont concernés
autrement dit les apports en natures sont intégralement libérés.
NB :
 TABLEAU DE PROMESSE DES APPORTS
Le tableau des apports se présente comme suit :
Nom des Apporteurs TOTAL DES APPORTS Apports en Apports en numéraires
natures
TOTAUX Appelé Non Appelé
A ------------------- ------------- ----------- -------- --------------
B --------------------- ------------- ----------- -------- ------------
TOTAUX Capital social W X Y Z

Comptabilisation de la promesse
4611 AA en natures W
4612 AA en numéraires X
1011 CSNA W+X
Promesse d’apport

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

Comptabilisation de l’appel à la constitution


1011 CSNA W+Y
1012 CSANV W+Y
Constatation de l’appel

Constatation de la créance
109 ACSNA Z
4613 ACANV W+Y
4611 AA en natures W
4612 AA en numéraires X
Constatation de la créance
NB : En ce qui concerne la libération partielle, on peut regrouper la promesse d’apport et
la constatation de la créance en une seule écriture.
Le schéma de comptabilisation est le suivant :
109 ACSNA Z
4613 ACANV W+Y
1011 CSNA Z
1012 CSANV W+Y
Promesse et créance

b) La libération de la promesse :
C’est une acquisition de biens par le biais des apports. Pour la comptabilisation, il faudra
débiter tous les comptes de biens concernés par le crédit du compte 4613 et tout autre
compte de dettes.
Apports en natures
212 Brevets VA
213 Logiciels ----
215 Fonds commercial …..
22 Terrains …….
231 Bâtiments ……
241 MOIC …….
244 Matériel et mobilier ……
245 Matériel de transport …..
31 Stocks de M/ses ……
32 Stocks de MP ……
36 Stock de Produits Finis …….
411 Client VNC
412 CEAR VA
521 Banque VA
4613 ACANV W
162 Emprunts VA
401 Fournisseurs DEC ----
43 Organismes sociaux ….
44 État …..
481 Fournisseur d’investissement …….
491 Dépréciation client VNC-VA
Libération en natures

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

NB : Pour la comptabilisation des apports en natures : on débite les comptes de biens


concernés à leur valeur d’apport par le crédit des comptes de dettes à leur valeur
d’apport et le compte 4613 pour le montant des apports en natures.
Apports en numéraires
4732 Mandataires
Ou Ou Y
521 Banque
4613 ACANV Y
Libération en numéraires

Régularisation du compte 1013


1012 CSANV W+Y
1013 CSAVNA W+Y
Régularisation

c) Les frais de constitution:


Ce sont des frais ou des dépenses engagées par la société lors de sa constitution. Ils
comportent en général sur la publicité, les honoraires du notaire et le droit
d’enregistrement et éventuellement la TVA.
Le schéma de comptabilisation est le suivant :
6324 Honoraires du notaire A
627 Frais de publicité B
646 Droits d’enregistrements C
445 TVA récupérable D
4732 Mandataires
Ou Ou A+B+C+D
5…. Banque
Frais de constitution
D= (A+B) X18%
NB : Le compte 445 est débité que si la TVA sur les frais de constitution est déductible
par contre si elle n’est pas déductible, les frais sont enregistrés TTC dans les comptes de
charges concernés.
d) Ouverture du compte bancaire
521 Banque Reliquat
4732 Mandataires Reliquat
Ouverture du compte bancaire

APPLICATION 1:
Le 01/07/N, les associés A et B créent une SNC.
L’associé A apporte un bâtiment évalué à 30.000.000 dont 2/5 pour le terrain.
L’ensemble immobiliser est grevé d’une hypothèque de 5.000.000 F à la charge de la
SNC. Il apporte aussi une créance client d’une valeur de 3.000.000 F reprise pour
2.500.000 F et d’un matériel estimé à 2.500.000 F.
L’associé B dépose chez le notaire sa part du capital appelé. Son apport représente la
moitié du capital.

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

Les frais de constitutions comprennent de 550.000 F, les frais du PUB pour 125.000 F
HT, des honoraires du notaire pour 200.000 F. Ces frais ont été réglés par le notaire qui a
viré après le reliquat dans un compte bancaire au nom de la société.
N.B:

 La TVA sur les frais est de 18% déductible


 A la constitution, la société a appelé le minimum légal.
TAF:

1. Calculer l’apport de chaque associé


2. Présenter le tableau de promesse des apports
3. Passer toutes les écritures relatives aux faits comptables de la
constitution.

 SERIE D’EXERCICES (VOIR TD)


EXERCICES A FAIRE ET A CORRIGER
2) LES OPÉRATIONS PARTICULIÈRES:
On peut noter:
 Les appels ultérieurs
 Le traitement des créances
 L’actionnaire retardataire
 Les versements anticipés
 Les actionnaires défaillants

e) Les appels ultérieurs:


Dans une libération partielle à la souscription, la Société dispose d’un délai de 3 ans pour
appeler tout le capital restant.
L’appel ultérieur peut être défini comme étant le fait d’appeler le capital non libéré à la
souscription.
Pour la comptabilisation, on passe 4 articles.
 A la date d’appel et à la date de la libération, les articles suivants
seront passés :
1011 CSNV Montant appelé
1012 CSANV Montant appelé
Décision d’appel : appel du….
4613 ACANV Montant appelé
109 ACSNV Montant appelé
Appel du…..
5… Banque Mt versé
4732 Mandataires Mt versé
467 ARD/CA Mt non versé
4613 ACANV Montant appelé
Libération du……
1012 CSANV Montant versé
1013 CSAVNA Montant versé
Régularisation

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

REMARQUES :

 Le compte 467 ARD/CA est utilisé lors de la libération de l’appel, s’il existe au
moment de la libération un actionnaire qui n’a pas répondu à l’appel.

 Si tout le capital est appelé et libéré (appel et libération des 4 quarts) : il


faudra solder le solde du compte 1013 CSAVNA par le crédit du compte 101
Capital social (avec le montant du capital).
 APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)

f) Le paiement des créances:


L’apport des créances peut être défini comme étant de ce que le client doit à un
apporteur. Il est classé dans les apports en nature.
Attention : Dans le calcul de l’apport de l’associé la créance est prise en compte par
rapport à sa valeur d’apport et non par rapport à sa valeur nette comptable (VNC).
N.B:
 La nouvelle société peut reprendre la créance,
 À une valeur égale à sa valeur nominale
 À une valeur inférieure à sa valeur nominale
Quelque soit la valeur de reprise, l’associé reste garant de la créance jusqu’à son
règlement.
 VOIR SCHEMA DE COMPTABILISATION :
 R=VR
 R inférieur à la VR
 R=VR inférieur ou égale à la VN

a) Apports particuliers : Évaluation des apports patrimoniaux d’un associé


Il peut arriver lors de la création d’une Société commerciale qu’un actionnaire apporte
une ancienne entreprise (sa situation active et passive) dont la détermination de son
apport va faire l’objet d’une analyse en vue de calculer l’apport net.
On doit présenter donc un tableau d’analyse pour calculer son apport net, autrement dit
son patrimoine net par rapport à la nouvelle société.
 Pour les éléments d’actifs (biens et créances) :
- Si la VNC est supérieure à la VA : donc on a une moins value (VNC-VA)
- Si la VA est supérieure à la VNC : on a une plus value (VA –VNC)
 Pour les éléments du Passif (Dettes) :
- Si la VNC est supérieure à la VA : donc on a une plus value (VNC-VA)
- Si la VA est supérieure à la VNC : on a une moins value (VA –VNC)

b) TABLEAU D’EVALUATION DES APPORTS DES PLUS VALUES ET


MOINS VALUES :
Le tableau se présente comme suit :

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

ELEMENTS VNC VA +VALUES -VALUES


ACTIF : Biens
Immob.incorporelles
Immob.corporelles VNC VA
Immob.financiéres
Stocks
Disponibilités
TOTAUX BIENS Somme VNC Biens Somme VA Biens Somme +Values Somme -Values
Biens Biens
PASSIF : Dettes
Emprunts
Fournisseurs VNC VA
Organismes sociaux
Etat
TOTALES Somme VNC Dettes Somme VA Dettes Somme +Values Somme –Values
DETTES Dettes Dettes
c) Calcul de l’apport net de l’associé :
 1ERE METHODE : APPORT NET = Somme VA Biens – Somme VA Dettes
 2EME METHODE : APPORT NET = Somme des capitaux propres du bilan de
l’associé (capital, résultat, réserves, report à nouveau, subvention
d’investissement) + somme des plus values (biens et dettes) – Somme des moins
values (biens et dettes).
REMARQUES :
 Tout élément du bilan non repris (laissé à la charge de l’associé) : sa valeur
d’apport est nulle (VA= 0 et VNC = valeur du bilan).
 Tout élément estimé et qui n’est pas dans le bilan : sa valeur nette comptable est
nulle (VNC = 0 et VA = valeur estimée).
APPLICATION (VOIR TD)

g) Les actionnaires retardataires


C’est un actionnaire qui libère l’appel après la date normale de libération (libération
tardive après la date limite de libération). Il doit à la Société :
- Le montant appelé par rapport à son apport
- Des intérêts de retard
- Des frais de rappel
- Et éventuellement la TVA
Le schéma de comptabilisation est le suivant pour l’actionnaire retardataire (2 articles) :
5…. Banque MAR+Somme frais
467 ARD/CA MAR
707 Produits accessoires Frais+timbres
77 Revenus financiers Intérêts retard
443 État, TVA facturée TVA/intérêt
Libération actionnaire retardataire
1012 CSANV MAR
1013 CSAVNA MAR
Régularisation
Calculs à faire :

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

 MAR = Montant Actionnaire Retardataire


 MAR= Son nombre d’action * VN * X/4
Avec X/4 : Le nombre de quarts de l’appel ultérieur
 Intérêt retardataire = MAR * Taux d’intérêt * N/1200
Avec N = La date limite de libération jusqu’à la date ou l’actionnaire à répondu à
l’appel.
d) APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)

h) Les Actionnaires Défaillants:


C’est un actionnaire retardataire qui ne s’est pas libéré pendant le délai de retard (qui n’a
pas répondu à l’appel malgré les lettres de rappel). Pour récupérer ce qu’il doit à la
société ses actions sont finalement vendues aux enchères.
Le compte « 4617 –Apporteurs défaillants » sera utilisé.
Pour le traitement comptable de la défaillance, on passe à 5 articles :
4617 Apporteurs Défaillants MAD
467 ARD/CA MAD
Constatation de la défaillance
521 Banque Vente brute
4617 A. Défaillants Vente brute
Vente des actions (PV*Nombre d’actions)
4617 Apporteurs Défaillants Somme frais
77 Revenus financiers Intérêts Déf.
707 Produits accessoires Frais + timbres
443 État, TVA facturée TVA/intérêt
Imputation des frais
4617 Apporteurs Défaillants Restant vente
521 Banque Restant vente
Versement du reste
1012 CSANV MAD
1013 CSAVNA MAD
Régularisation
e) Calculs à faire :
 MAD = Montant Actionnaire Défaillant
 MAD= Son nombre d’action * VN * X/4
X/4 : Le nombre de quarts de l’appel ultérieurs
 Intérêt défaillance (ID) = MAD * Taux d’intérêt * N/1200
Avec N = La date limite ou normale de libération jusqu’à la date de la vente des actions
de l’actionnaire.
APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)

M.SAKHO
COURS RECAPITULATIF COMPTA DES SOCIETES/COURS EN LIGNE

3) Les Versements anticipés:


Il y’a versement anticipé à chaque fois que le montant versé est supérieur au montant
appelé. A la date d’encaissement de l’anticipation, le compte 4616 Apporteurs,
versements anticipés est crédité du montant global anticipé par les différents
actionnaires.
MONTANT ANTICIPÉ = MONTANT VERSÉ – MONTANT APPELÉ
N.B:
 Tout quart versé non appelé est une anticipation, il est enregistré au crédit
du compte 4616.
 Tout quart anticipé est à solder à son appel, il est enregistré au débit du
compte 4616.

APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)


SERIE D’EXERCICES SUR LA CONSTITUTION (TD)

 LIBERATION INTEGRALE : PROMESSE D’APPORT

Comptabilisation de la promesse
4611 AA en natures W
4612 AA en numéraires X
1011 CSNA W+X
Promesse d’apport

Comptabilisation de l’appel à la constitution


1011 CSNA W+X
1012 CSANV W+X
Constatation de l’appel

Constatation de la créance
4613 ACANV W+X

4611 AA en natures W
4612 AA en numéraires X
Constatation de la créance

 Les autres écritures restent inchangées

M.SAKHO
CHAPITRE III : LA REPARTITION DES RESULTATS
I) PRINCIPES
Les Sociétés sont tenues à la fin de chaque exercice comptable de procéder à la
détermination et à la répartition du Résultat net après impôt.
La perte est généralement reportée à nouveau.
Le Résultat (bénéfice) est répartit en fonction du projet de répartition établi par
l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO).
Le projet tient compte des contraintes juridiques (les lois), des contraintes statutaires
(les statuts) et des contraintes contractuelles (les contrats d’emprunts).
Le Résultat de l’exercice est en général affecté de la manière suivante :
 Une partie aux réserves, aura pour effet de consolider la surface financière
de l’Entité (Elle donne aux créanciers plus de sécurité).
 Une partie aux apporteurs, sous forme de dividendes
 Le reste en report à nouveau

II) LES ELEMENTS DU TABLEAU DE REPARTITION

1. LE RÉSULTAT :
Il est égal à la différence entre le total produits et le total des charges de l’exercice.
RESULTAT = PRODUITS – CHARGES
 Si le Résultat de l’exercice est un Bénéfice : le signe est positif
 Si le Résultat de l’exercice est une perte : le montant sera précédé du signe
négatif (-).
13- RESULTAT
131 – Résultat net : Bénéfice
139 – Résultat net : Perte.
2. LES RESERVES
Ce sont des sommes prélevées sur le bénéfice à reporter et conserver par la Société.
Elles sont composées en général : de la réserve légale, de la réserve statutaire, de la
réserve réglementée et de la réserve facultative.
2.1 LA RESERVE LEGALE (RL) :
Elle et obligatoire parce que imposée par la loi. Elle est égale à 10% du Résultat net de
l’exercice mais elle cesse d’être obligatoire si le plafond est atteint (20% du Capital
social).
RESERVE LEGALE N (RL N) = 10% DU RESULTAT
PLAFOND = 20% DU CAPITAL SOCIAL
- Si la somme des réserves légales N est inférieure à 20% du capital social :
Donc RL N = 10% DU RESULTAT NET
- Si la somme des réserves légales N est supérieure à 20% du capital social :
Donc RL N = 20% du capital social – Somme des réserves légales n-1
APPLICATION 1 :
On vous donne les informations suivantes de la Balance d’une société commerciale :
101 Capital social = 30 000 000
111 Réserve légale = 4 000 000
131 Résultat net : Bénéfice = 6 000 000
TAF : Calculer la réserve légale de l’année en cours.

M.SAKHO
APPLICATION 2 :
On vous donne les informations suivantes :
101 Capital social = 20 000 000
111 Réserve légale = 3 000 000
131 Résultat net : Bénéfice = 11 000 000
TAF : Calculer la réserve légale de l’année N.

 TD 1 (SERIE D’EXERCICES) A CORRIGER

2.2 LES AUTRES RESERVES :


Elles sont composées : de la réserve facultative et de la réserve réglementée. Elles
sont constituées dans le but d’assurer la CAF de la Société et d’augmenter la crédibilité
auprès des établissements financiers. Elles sont exprimées en général par un montant
fixe ou en % par rapport à un solde du tableau de répartition.

3. LES DIVIDENDES : La part des associés sur le Résultat


Un dividende est un revenu ou la part du résultat distribué aux actionnaires.
Il est composé de l’intérêt statutaire (IS) et du superdividende (SD).
DIVIDENDES = IS+SD
IRVM = 10% du Dividende
DIVIDENDE NET = DIVIDENDE BRUT - IRVM

3.1) L’INTERET STATUTAIRE (IS) OU PREMIER DIVIDENDE :


L’IS c’est l’intérêt calculé pour chaque actionnaire sur le capital libéré lors de la
répartition du résultat de l’exercice comptable. Il est obtenu en appliquant au capital
libéré no amorti un certain taux prévu par les statuts.
L’IS est déterminé comme suit :
o 1ER CAS : Si le capital est libéré il y a plus d’un an la formule est la suivante :

IS = VN* nombre d’action* taux IS

o 2EME CAS : Si le capital est libéré en cours d’exercice.

IS=VN * nombre d’action *taux IS * X /4 * N/1200


AVEC N = date de libération jusqu’au 31/12 au courant de l’exercice

3.2) LE SUPER DIVIDENDE (SD) OU DEUXIÈME DIVIDENDE :


C’est un supplément distribué aux actionnaires sur le reliquat : Il est calculé
proportionnellement aux nombres de parts et d’actions. L’intérêt Statutaire ajouté au
superdividende donne le nombre du dividende.

 APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)

M.SAKHO
4) LE REPORT A NOUVEAU (RAN) :
Ces sont des parts de bénéfices qui ne sont ni distribuées, ni mises en réserves en ce qui
concerne le report à nouveau antérieur : Il peut être créditeur ou débiteur.
 S’il est débiteur : Il représente des pertes non affectées au cours de l’exercice
antérieur. Il est utilisé pour le calcul du Bénéfice à répartir.
 S’il est Créditeur : Il représente la part du bénéfice de l’exercice précédent qui
n’a pas été mise en réserves ou distribuée aux associés, il est utilisé pour le calcul
du bénéfice à distribuer.

III) LE TABLEAU DE REPARTITION DU BENEFICE


La répartition des bénéfices se fait sous forme de tableaux. Le bénéfice ainsi répartit est
soumis à l’approbation de L’AGO des actionnaires. Cette assemblée fixe la date de mise
en paiement des dividendes dans les 9 mois qui suivent la clôture de l’exercice.
Il se présente comme suit :
ELEMENTS MONTANTS
RESULTAT NET
- RAN Débiteur N-1
BENEFICE A REPARTIR
-Réserve Légale (RL)
SOLDE 1
+RAN Créditeur N- 1
SOLDE 2
-Réserve Statutaire (RS)
SOLDE 3
-Intérêt Statutaire (IS)
SOLDE 4
-Réserve Facultative (RF)
SOLDE 5
-Super Dividende (SD)
SOLDE 6
-RAN N
SOLDE FINAL

M.SAKHO
IV) COMPTABILISATION DU TABLEAU DE REPARTITION
 1ER CAS : RAN N-1 CREDITEUR
131 Résultat Net RN
121 RAN Créditeur N-1 RAN N-1
111 Réserve Légale RL
112 Réserve Statutaire RS
1181 Réserve Facultative RF
465 Associés, dividendes à payer IS+SD
121 RAN N RAN N
Suivant répartition du Bénéfice
de L’AGO

 2EME CAS : RAN N-1 DEBITEUR


131 Résultat Net RN
129 RAN débiteur N-1 RAN N-1
111 Réserve Légale RL
112 Réserve Statutaire RS
1181 Réserve Facultative RF
465 Associés, dividendes à payer IS+SD
121 RAN N RAN N
Suivant répartition du Bénéfice
De L’AGO

 APPLICATION : VOIR TD (A FAIRE)


SERIE D’EXERCICES

M.SAKHO
EXERCICE D’APPLICATION

PROFESSEUR : M.SAKHO

COMPTABILITE DES SOCIETES COMMERCIALES

CAS 1 : La SA TERANGA au capital de 153 000 000 F, divisé en actions de valeur


nominale 15 000F est créée le 10/01/2009 par SARR, BA, BADJI et PENE. Les apports
effectués sont les suivants :

 SARR : Souscription de 2 500 actions dont 750 actions de natures représentant un


véhicule.
 BA : Souscription de 3 000 actions de numéraires.
 BADJI : Souscription de 3 000 actions représentant des mobiliers de bureau d’une
valeur de 4 000 000 F, un terrain évalué à 2 500 000 F et le reste en numéraires.
 PENE : Souscription du reste du capital représentant son entreprise individuelle dont
la situation patrimoniale est résumée à travers le bilan ci-dessous.

ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS


Bâtiments 9 000 000 Capital 15 000 000
Matériels et mobiliers 4 000 000 Réserves 6 000 000
Matériel de transport 7 000 000 Résultat net (bénéfice) + 3 000 000
Marchandises 2 000 000 Emprunts 4 000 000
Clients 3 000 000 Fournisseurs, DEC 2 000 000
Banques 4 500 000
Caisse 500 000
TOTAL 30 000 000 TOTAL 30 000 000
Apres expertise les éléments du bilan sont repris aux conditions suivantes :
* Le fonds commercial est évalué à 3 000 000 F
* Les bâtiments sont évalués à 12 000 000 F
* Les Matériels et mobiliers sont évalués à 2 800 000 F
* Le matériel de transport est évalué à 5 000 000 F
* Les marchandises se sont dépréciées de 500 000 F
* Les clients sont estimés à 2 000 000 F
* Les fournisseurs accordent une ristourne de 10%
* Les autres éléments sont repris à leur valeur bilancielle.
NB : Les actionnaires se sont libérés de moitié par banque le 01/02/2009.

Les frais de constitution réglés par banque sont : Publicité 1 850 000 F HT, honoraires du
notaire 850 000 F HT et droit d’enregistrement 415 000 F. TVA 18% déductible.

Le 05/04/2011, le conseil d’administration appelle le reste du capital et tous les actionnaires


se libèrent par banque un mois après.

TAF :
1) Présentez le tableau d’évaluation des apports de l’actionnaire PENE et
déterminez sa situation nette.
2) Présentez le tableau de promesse des apports
3) Passez toutes les écritures nécessaires de constitution, d’appels et de libération.

Page 1 sur 3
M.SAKHO
CAS 2 :
La SA KHOSA a été constituée le 01/04/2018 au capital de X francs actions de valeur
nominale 20 000 F reparti ainsi :
- L’apporteur LOUM détient des apports en natures et de numéraires indiqués
ci-dessous :
Apports en nature :
Logiciel de comptabilité 2.500.000 F
Dettes aux fournisseurs d’immobilisations 4.000.000 F
Camionnette de livraison 15.000.000.F
Mobilier de bureau 5.000.000 F
Emprunt bancaire de 6.000.000 F
Apports en numéraires : Souscription en numéraires 18 000 000 F ; libéré des 2/4 à la
constitution.
- L’apporteur JULO détient 800 actions. Parmi ces apports figurent une machine
industrielle de 5 000 000 F.
- L’apporteur ALEX détient 500 actions en numéraires libérés conformément à
l’appel lors de la souscription.
- L’actionnaire TAPHA détient 1000 actions dont des ordinateurs estimés à
5 000 000 F et un terrain de 5 000 000 F.
- L’apporteur MALICK apporte : des créances clients pour 8 000 000 F reprises à
7 000 000 F, des marchandises estimées à 7 000 000 F, un mobilier de bureau de
4 000 000 F et 900 actions en numéraires libérées intégralement lors de la phase
constitutive.
Les conditions de libérations définies par les statuts sont les suivants :
Le minimum légal à la constitution par banque
 2éme et 3éme Quarts le 01/07/2018
Le dernier Quart le 02/12/2018.
 L’actionnaire JULO libère conformément à l’appel.
 Les actionnaires ALEX et TAPHA détenteurs d’actions se libèrent
conformément aux statuts.
Le 10/04/2018, le notaire règle les frais de constitution par chèque bancaire et vire le reste des
fonds dans un compte ouvert au nom de la Société : honoraires 800 000 F, frais de publicité 1
000 000 F, droit d’enregistrement 2% du capital, TVA 18% récupérable.

Le 01/07/2018, la Société a appelé les deuxièmes et troisièmes quarts des actions de


numéraires. Tous les actionnaires ont répondu à l’appel par virement bancaire le 02/07/2018.
Le 02/12/2018, le dernier Quart est appelé, tous les actionnaires concernés se libèrent par
chèque bancaire le même jour sauf l’actionnaire ALEX qui se libère avec un retard de 1 mois.
A cette occasion, la société lui fait payer des intérêts au taux de 8% et des frais de rappel de
100 000 F, TVA 18% sur les intérêts.
TAF :

1- Présenter le tableau des apports.


2- Passer toutes les écritures de constitution relatives aux faits comptables.
3- Passer les écritures relatives à l’appel et à la libération du 3éme Quart.
4- Passer toutes les écritures relatives à l’appel et à la libération du dernier quart
ainsi que la constatation du retard de l’actionnaire ALEX.

CAS 3 :

Page 2 sur 3
M.SAKHO
La SA KHOSA a été constituée le 01/03/2014 au capital de X francs actions de valeur
nominale 20 000 F reparti ainsi :
- L’actionnaire TIBOU détient 70% du capital
- L’actionnaire MAODO détient 15% du capital
- L’actionnaire THIERNO détient 500 actions
- L’actionnaire TAPHA détient 300 actions.
- L’actionnaire MALICK à déterminer
Les conditions de libérations définies par les statuts sont les suivants :
1/4 à la constitution
2EME ET 3EME QUART le 01-10-2014
1/4 le 01-06-2015.
 L’actionnaire TIBOU a apporté la situation active et passive de son ancienne
entreprise individuelle et aussi 40 000 000 F en numéraires qu’il libère de la moitié
lors de la constitution.
ACTIF MONTANTS PASSIF MONTANTS
Terrain 18 000 000 Capital 50 000 000
Bâtiment 30 000 000 Réserves 21 000 000
Matériel de transport 15 000 000 RAN 2 000 000
Marchandises 10 000 000 Emprunt 10 000 000
Clients 9 000 000 Fournisseurs 5 000 000
Banque 6 000 000
Les évaluations suivantes ont été faites par le commissaire aux apports:
-Le fonds commercial est évalué à 13 500 000 F
-Les terrains sont évalués à 15 000 000 F
-Les bâtiments sont estimés à 48 000 000 F
-Les créances clients sont reprises à 7 000 000 F
-Les fournisseurs accordent une ristourne de 10%
 L’actionnaire MAODO apporte un stock de marchandises valant 15 000 000 F ainsi
que 15 000 000 F en espèces libérés conformément à l’appel.
 Les actionnaires MALICK et THIERNO détenteurs d’actions de numéraires se
libèrent conformément aux statuts.
 L’actionnaire TAPHA détenteur d’actions de numéraires se libère intégralement.
Tous les fonds libérés sont déposés chez maitre FALL, notaire.

 Le 10/04, le notaire vire les fonds dans un compte ouvert au nom de la Société compte
tenu des frais de constitution honoraires 800 000 HT, frais de publicité 500 000 HT,
droit d’enregistrement 300 000 F, TVA 18%.
 Le 01/10/2014, le 2éme et le 3éme Quarts sont appelés, tous les actionnaires
concernés se libèrent par chèque bancaire le même jour.
 Le 01/06/2015, le dernier Quart est appelé, tous les actionnaires concernés se
libèrent par chèque bancaire le même jour sauf l’actionnaire THIERNO.
 Le 01/07/2005, un mois après une mise en demeure reste sans effet, le conseil
d’administration décide de procéder à la vente aux enchères publiques des actions de
l’actionnaire THIERNO à 21 500 F l’unité, frais facturés 100 000 F, Intérêts 115 000
TAF :
1/ Présenter le tableau d’évaluation des apports et calculer l’apport net de TIBOU de deux
manières différentes
2/ Calculer l’apport total de chaque actionnaire
3/ Présenter le tableau de Promesse des apports.
4/ Passer les écritures relatives à la constitution.
5/ Passer les écritures relatives à l’appel et à la libération du 2eme et du 3eme Quart.
6/ Passer les écritures relatives à l’appel du dernier quart, ainsi que la constatation de la
défaillance de THIERNO.

Page 3 sur 3
M.SAKHO

Vous aimerez peut-être aussi