Vous êtes sur la page 1sur 25

Toxicologie

Science des Poisons

Agents Physiques Chimiques

Autre Nature

Englobe une multitude de connaissances scientifiques

secteurs de l'activité humaine différents environnements

Chimie Professionnel
Agriculture Domestique
Alimentation
Industrie Pharmaceutique
Le milieu et les différents éléments pouvant affecter
l'organisme humain

L'organisme humain
Imprimerie Solvants Acétone, toluène, xylène
Chromate de plomb, jaune de zinc, noir de
Pigments
carbone
Fabrication et utilisation de
peintures Isocyanurate de triglycidyle (TGIC), polymère
Polymères, résines
d'épichlorohydrine et de bisphénol A
Acétate d'éthyle, alcool butylique, solvant
Solvants
stoddard, toluène, xylène
Matériaux de
Amiante, fibre de verre, laine de verre
construction
Service des incendies
Dioxyde de carbone, monoxyde de carbone,
Produits de combustion
oxydes d'azote
Produits de Acétaldéhyde, cyanure d'hydrogène,
décomposition formaldéhyde, fumée
Formaldéhyde, glutaraldéhyde, chlorure de
Désinfectants
benzalkonium, peroxyde d'hydrogène
Soins de santé
Anesthésiques volatiles Isoflurane, protoxyde d'azote
Médicaments pour Dipropionate de béclométhazone, sulfate de
inhalothérapie salbutamol
Oxydes de fer, oxydes de zinc, oxydes de
Fumées
manganèse
Soudure

Gaz
Un xénobiotique: Substance étrangère à l’organisme

les médicaments, les produits chimiques industriels,


les poisons naturels et les polluants environnementaux.

Xénobiotique est toxique lorsque,


après pénétration dans l’organisme, quelle que soit la voie,
à une certaine dose unique ou répétée,
elle provoque, immédiatement ou à terme
, de façon passagère ou durable,
des troubles d’une ou plusieurs fonctions de l’organisme
pouvant aller jusqu’à l’arrêt complet de ces fonctions et amener la mort.
Toutes les substances chimiques soient toxiques,
car il existe toujours une dose pouvant causer un effet nocif.
La dose est la quantité d’une substance à laquelle un organisme est exposé.
(mg/kg de poids corporel)

Dose-Effet relation entre l’exposition et l’intensité d’un effet

Dose-Réponse la relation entre la dose et le pourcentage


d’individus présentant un effet spécifique.

Structure-Activité les toxiques n'ont pas tous


le même degré de toxicité
(mg/kg de poids corporel)
(mg/kg de poids corporel)
le sel Non toxique

le
Très toxique
cyanure
la dose d’une substance pouvant causer
La DL50
la mort de 50 % d’une population animale
(dose létale 50) dans des conditions d’expérimentation précises

Détermination de la dose létale 50 (DL 50)


La CL50 la concentration du toxique dans l’air inspiré
(Concentration létale 50) qui cause la mort de 50 % des animaux

La DE50 la dose responsable d’un effet spécifique


autre que la létalité chez 50% des animaux
(Dose Efficace 50)
Facteurs Influençant sur la DL 50, et CL 50

Espèce animale Sexe Age Mode d’exposition

Autres ……….
Dose létale 50 (g/kg)1
Concentration létale
Produit (utilisation) Espèce animale
(ppm/4 h)2
Voie orale Voie cutanée

Sexe
lapin 5,34 Age 20,00 ---
Acétone (solvant) rat 5,80 --- 29 853,00
souris 3,00 --- ---

Autres ……….
hamster --- --- 25,40
Acroléine
lapin --- 0,20 ---
(fabrication de
rat 0,046 --- 8,30
polymères)
souris 0,028 --- ---

lapin 14,41 15,80 ---


Méthanol
rat 6,20 --- 64,00
(solvant)
souris 7,30 --- ---

1. Quantité exprimée en gramme par kilogramme (g/kg).


2. Concentration dans l’air exprimée en partie par million (ppm) pour une période de quatre
heures (4 h).
La valeur NOEL la dose à laquelle aucun effet (nocif)
(NOAEL) n’est observé
No Observed (Adverse) Effect Level

La valeur LOEL la plus faible dose provoquant un effet


Low Observed Effect Level

la quantité de substance qui entre en contact


La dose externe
avec l’homme par diverses voies d’exposition

La dose interne la quantité de substance qui a pénétré


dans l’organisme

La dose tissulaire la quantité de substance


dans un tissu spécifique

la dose cible quantité de produit chimique (en mg)


fixée par mg de macromolécule spécifique
dans un tissu
Les formes d’intoxication sont diverses

La fréquence et la durée de l’exposition

Fréquence
Forme d'intoxication Durée de l'exposition
d'administration

AIGUË Unique < 24 heures

SUBAIGUË Répétée <= 1 mois

SUBCHRONIQUE Répétée de 1 à 3 mois

CHRONIQUE Répétée > 3 mois


La fréquence et la durée de l’exposition
Exposition aiguë Exposition chronique

AIGUË Unique < 24 heures


Effet chronique
Effet aiguë

SUBAIGUË survienant après une exposition


survenant rapidement Répétée <= 1 mois
prolongée (mois, années, décennies)
(en général en moins de vingt-quatre heures) ou persistent
après une exposition limitée une fois que l’exposition a cessé.
SUBCHRONIQUE Répétée de 1 à 3 mois
Comparaison entre l'exposition aiguë ou chronique et
l'effet aigu ou chronique

EFFET

AIGU CHRONIQUE

Effet à court terme à la suite Effet à long terme à la suite d’une


d’une exposition à court terme exposition à court terme (ex. : trouble
AIGUË (ex. : irritation cutanée causée par respiratoire persistant à la suite d’une
le contact avec une solution très courte inhalation d’une forte
E
diluée d’acide sulfurique) concentration de chlore)
X
P
O
S Effet à long terme à la suite d’une
Effet à court terme à la suite exposition à long terme (ex. : cancer
I d’une exposition à long terme
T du foie, du poumon, du cerveau et du
CHRONIQUE (ex. : sensibilisation cutanée à système hématopoïétique causé par
I l’éthylènediamine à la suite d’un
O l’exposition à des doses élevées de
contact pendant plusieurs années) chlorure de vinyle pendant plusieurs
N
années)
Les effets néfastes résultent après une exposition à un toxique

locaux effets au point de contact avec l’organisme

systémiques effets sur un ou plusieurs organes/systèmes

réversibles Temporaires qui disparaissent


après cessation de l’exposition à la substance

irréversibles permanents qui persistent ou s’intensifient après


arrêt de l’exposition

immédiats apparaissent rapidement après une exposition


unique à un toxique

retardés apparaissent après un temps de latence


plus ou moins long
irritation de la peau,
réversibles nausées

irréversibles Cancer
cirrhose hépatique

intoxication au
immédiats
cyanure

effets cancérogènes apparition


retardés d’une fluorose
Interaction Modèle Effet

Additivité Addition 1+2=3 Aucune interaction


le résultat d’une exposition
combinée à plusieurs produits chimique
Synergie 1+2=5
Supraadditivité Augmentation
Potentialisation 0+3=5

Aboutir à une inhibition Réponse augmentée

Infraadditivité Antagonisme 0+3=2


Diminution

Interactions possibles entre certains produits chimiques

Vous aimerez peut-être aussi