Vous êtes sur la page 1sur 13

CONTRAT D’EMPLOI ENKO EDUCATION BURKINA FASO SAS

Entre

La société Enko Education Burkina Faso, SAS, enregistré au RCCM sous le numéro
BFOUA2018 B4439 dont le siège social se situe à La Fabrique SARL, parcelle E1/2/2, LOT
48, section XA, Dassasgho, Ouagadougou, et dont l’activité principale est
l’enseignement, représentée par Thierry Adam en sa fonction de Directeur
d’établissement

(“l'École”)

Et

Mr Devito Gaetan COLDAY

Né le 24/05/1993 à Douala, de nationalité Camerounaise

Sexe : masculin

Fils de : Ezabol NONO

et de : Eugénie Marie Pascal COLDAY

Situation matrimoniale : célibataire, sans enfant

Demeurant à Ouagadougou

Passeport No 0984985

(“l’Employé”)

Privé et Confidentiel

1
Nous sommes heureux de confirmer notre offre concernant votre nomination au poste
de professeur de Mathématiques du 1 septembre 2021 au 31 août 2022.

Ce contrat est soumis aux termes et conditions mentionnés et précisés ci-dessous et


votre signature à ce contrat signifiera votre acceptation des termes et conditions du
contrat.

Enko Education Burkina Faso SAS vous embauche afin de mobiliser vos efforts et vos
compétences dans le but de :
1. Ajouter de la valeur à l'école ;
2. Offrir le plus haut niveau de service et d’excellence à l’école ;
3. Créer de la valeur pour Enko Education ; et
4. Développer votre carrière professionnelle.

Dans les pages suivantes, les tâches et responsabilités essentielles concernant ce contrat
de travail et les règles et directives relatives à vos conditions d’emploi seront précisées.
Ce contrat ne peut pas traiter toutes les circonstances possibles, mais l'exigence
essentielle est d’agir à tout moment dans le meilleur intérêt de Enko Education et de
l'école. Ceci implique de la confiance, de la bonne foi, de l'honnêteté, du respect, de
l'efficacité, de la compétence et une conduite irréprochable dans toutes vos relations
avec les dirigeants, le personnel, les élèves et le reste de la communauté scolaire à Enko
Ouaga Campus.
En retour, l’École s’efforcera de développer une carrière enrichissante et stimulante.

Il est convenu que :

1. INTERPRÉTATION :
1.1 Dans cet accord “Les parties” sont
1.1.1 Enko Education Burkina Faso SAS, une société de droit
burkinabè enregistrée au Registre de Commerce sous le
numéro BFOUA2018 B4439 et située à Zogona, Ouagadougou
(‘Enko’, ‘Enko Education’, ‘l'École’, ‘la Société’, ‘l’Employeur’,
‘nous’ ou ‘notre’ désignent Enko Education Burkina Faso SAS) ;
et Devito Gaetan COLDAY, un citoyen Camerounais avec le
Passeport No 0984985 (‘Mr.’, ‘l’Employé, ‘vous’ ou ‘votre’) ;
1.1.2 Le Contrat sera régi et interprété conformément aux lois au
Burkina Faso notamment la loi n°028-2008 du 13 mai 2008
portant Code du travail au Burkina Faso, la Convention
collective interprofessionnelle du 9 juillet 1974 ainsi que
Convention collective des établissements d’enseignement
privé non conventionnés du 30 mars 1979

2. POSITION, FONCTIONS et HEURES DE TRAVAIL :

2.1 Enko Education emploie l’Employé en tant que professeur en salle de


classe à l’école internationale Enko Ouaga Campus, gérée par Enko
Education Burkina Faso SAS. Cependant, conformément à la nature de la

2
mission de Enko Education, l’Employé peut se voir attribuer des tâches
temporaires dans d’autres villes et pays.

Les voyages - congés du travailleur muté et de sa famille sont à la charge


de l’employeur qui supportera également les frais de transport des
bagages jusqu’à concurrence de 50 kg par membre de la famille.

2.2 L’Employé exécute les tâches décrites dans le calendrier (emploi du


temps) ainsi que toute autre tâche nécessaire dans le cadre du présent
contrat et/ou de la poursuite des activités de Enko Education ou de l’école.
L’école se réserve le droit d’apporter les modifications nécessaires à
l’emploi du temps pendant la durée du contrat.

2.3 En plus de ce qui précède, les enseignants doivent contribuer à la


communication de l’école. A cette fin, les enseignants peuvent se voir
attribuer des tâches liées au marketing et à la communication pour Enko
Education et Enko Ouaga Campus.

2.4 Le fonctionnement de l’école demande la présence des enseignants à


l’école à partir de 7h45 et jusqu’à 16h00. La répartition entre le nombre
d’heures en classe et le nombre d’heures passées sur des responsabilités
supplémentaires sera déterminée en commun accord en fonction du
nombre d'élèves et de matières, et peut varier dans le temps.

2.5 Si aucun travail d'équipe n'est prévu entre 15h00 (fin des cours) et 16h00, les
enseignants ont le droit de quitter l’école à partir de 15h00. Une salle
privée est aménagée pour les enseignants. Ils peuvent s’y rendre à tous
les moments qu’ils ne passent pas en classe et y disposent d’une
connexion internet pour faciliter la préparation des cours et le suivi des
classes.

3 DEBUT et DUREE DU CONTRAT :

3.1 Ce contrat entre en vigueur le 1 septembre 2021 et le restera pendant une


période d’un (1) an à compter de la date de signature. Le 1 septembre 2021
est ainsi la “date de début” et, sauf résiliation conformément aux
dispositions du présent contrat, le contrat se terminera le 31 août 2022 (“la
date de fin”). Le congé annuel sera calculé en fonction de cette date.

3.2 Il est convenu entre les parties que ce contrat ne garantit pas ou ne crée
aucune attente concernant un renouvellement ou un autre accord avec
l’école.

3.3 L’Employé déclare formellement être libre de tout lien ou engagement de


toute autre entreprise, y compris son ou ses employeurs précédents, qui
pourrait l'empêcher de remplir les obligations de ce contrat de travail,

3
sous réserve du résultat des examens médicaux de recrutement. En
particulier, l'employé certifie ne pas être lié avec son ancien employeur
par un accord de non-concurrence.

4 SALAIRES et BÉNÉFICES :

4.1 Votre rémunération sera exprimée sur la base du coût direct total pour la
société qui vous emploie, soit un salaire brut total de XOF 370.000
composé de :

- Salaire de base XOF 265.104


- Indemnité logement XOF 69.930
- Indemnité fonction XOF 17.483
- Indemnité transport XOF 17.483

4.1.1 Pendant toute la durée du présent contrat, l'Ecole paiera à


l’Employé le salaire convenu, au plus tard le 30 de chaque mois.

4.2 Les principales responsabilités de l’Employé seront décrites dans un


document de référence nommé en interne une “scorecard”, qui lui sera
communiquée à intervalles réguliers ; puis qui sera évaluée et révisée à la
fin de chaque période de référence. La scorecard décrira les objectifs
prioritaires sur la période considérée, les résultats attendus et les
compétences requises.

4.3 Après une (01) année d'emploi, l’Employé aura la possibilité d'inscrire ses
enfants à l'école avec une réduction de 50% sur les frais de scolarité. Cela
exclut les dépenses supplémentaires telles que les livres, la cantine, les
activités facultatives, les frais de transport et d'examen, les frais
d’inscription, etc.

6 CONGÉ ANNUEL :

Conformément à la législation burkinabè, l’Employé a droit à deux virgule cinq


(2,5) jours de congés par mois travaillé, soit trente (30) jours calendaires par an.
Les enseignants sont censés se présenter au travail une semaine avant le début
de l’année scolaire et rester à l’école une semaine après le début des vacances
scolaires pour la clôture de l'année académique.

7 CONGÉS SPÉCIAUX et CONGÉS DE MALADIE :

4
Conformément à la législation burkinabè (notamment l’article 60 convention
collective interprofessionnelle) un maximum de dix (10) jours par an de congé
spécial payé, non déductible du congé annuel, sera accordé aux salariés à
l'occasion d'événements concernant directement leur propre famille.

7.1 Les congés spéciaux non utilisés au cours des douze (12) mois de service
sont perdus et ne peuvent pas être accumulés, reportés ou pris en
espèces.

7.2 En cas d’absence inévitable de l’Employé pour cause de maladie, de deuil


familial, de congé de compassion ou d’urgence familiale, le chef
d’établissement doit être informé le plus tôt que possible et un formulaire
de congé doit être rempli au plus tôt.

7.3 Absences pour maladies et accidents non professionnels : Les absences


justifiées par l’intéressé et résultant de maladies et d’accidents non
professionnels ne constituent pas une cause de rupture du contrat de
travail dans la limite de 1 an, ce délai étant prorogé jusqu’au
remplacement du travailleur.

7.4 Les employés seront enregistrés par l’employeur à la Caisse Nationale de


Sécurité Sociale (CNSS).

7.5 Si le travailleur malade fait constater son état par le service médical de
l’Entreprise, ou le poste médical le plus proche dans un délai de 48
heures, ou s’il est prouvé que le travailleur suit un traitement par
médecine traditionnelle, il n’aura pas d’autres formalités à accomplir.

Dans la négative il doit, sauf cas de force majeure, avertir l’employeur du


motif de son absence dans un délai de 72 heures suivant la date de
l’accident ou de la maladie.

Cet avis est confirmé par un certificat médical délivré par un médecin et à
produire dans un délai maximum de 6 jours, à compter du 1er jour de
l’indisponibilité.

7.6 Le contrat de travail du travailleur accidenté est suspendu jusqu’à


consolidation de la blessure. Au cas où après consolidation de la blessure,
le travailleur accidenté du travail ne serait plus à même de reprendre son
service et de l’assurer dans les conditions normales, l’employeur
recherchera, avec les délégués du personnel de son établissement, la
possibilité de reclasser l’intéressé dans un autre emploi. Durant la période
prévue pour l’indemnisation du travailleur malade, le travailleur accidenté,
en état d’incapacité temporaire, reçoit une allocation calculée de manière
à lui assurer son ancien salaire, heures supplémentaires non comprises,
défalcation faite de la somme qui lui est due en vertu de la
réglementation sur les accidents du travail pour cette même période.

5
8 RÉSILIATION :

8.1 L’une ou l’autre des parties peut mettre fin au présent contrat pendant la
période d’essai en donnant à l’autre un préavis écrit d’un (1) mois ou un
paiement tenant lieu de cette notification à l’autre.

8.2 Après la période d’essai, vous ou la Société peuvent mettre fin à votre
emploi au sein de l’École en donnant un préavis écrit d'au moins trois (3)
mois, lequel préavis ne peut expirer qu’à la fin de l’année scolaire.

8.3 Autres circonstances dans lesquelles l’une ou l’autre des parties peuvent
résilier le contrat :

a) La résiliation de la part de l'École peut être motivée par les raisons


suivantes (liste non exhaustive) : mauvais comportement,
exigences opérationnelles, mauvaise performance ou incapacité
en cas de maladie ;

b) L'École a le droit de résilier le présent contrat sans préavis si


l'Employé commet un acte ou une faute grave, y compris, mais
sans s'y limiter, ceux énoncés dans le Code du Travail.

9 OBLIGATIONS DE L’EMPLOYÉ :

9.1 Pendant la durée du présent contrat, l'Employé servira honnêtement et


fidèlement la Société dans les conditions mentionnées ci-dessus et
consacre toute son attention à ses fonctions. Il ne pourra être engagé ou
intéressé sans l'autorisation écrite préalable de la Société, directement ou
indirectement à quelque titre que ce soit dans une entreprise, un métier
ou une activité quelconque, autre que l'activité d'Enko Education à
laquelle il a été employé.

9.2 L’Employé doit à tout moment garder le secret et ne pas donner ou


divulguer à une personne ou à une autre entité, sauf dans la mesure où
cela est absolument nécessaire dans le cours normal des affaires ou sur
ordre d'un tribunal compétent, des secrets, comptes, affaires financières,
brevets, marques, ou tout autre conseil ou information de quelque nature
que ce soit, se rapportant ou faisant référence au commerce, aux affaires,
aux négociations ou aux préoccupations de la Société.

9.3 L’Employé ne doit pas, pour son propre usage ou bénéfice ou pour celui
des autres, utiliser ou tirer profit des informations ou connaissances
relatives à l'activité ou l'affaire de l'école, qu'il a pu acquérir pour des
raisons de son emploi au sein de la Société.

9.4 À la résiliation du présent contrat, l’employé doit retourner à l’école tous


les manuels, rapports, documents, équipements ou autres biens de
l’École, qui peuvent lui être fournis par ou pour le compte de la Société
et/ou qui aurait autrement pu être en sa possession.

6
9.5 L’Employé s’engage à se conformer à toutes les politiques applicables au
sein de la société, présentes ou futures, y compris, mais sans s’y limiter, le
« Code de Conduite », les politiques internes et autres.

9.6 En cas d’incapacité d’exercer ses fonctions, quelle qu’en soit la cause,
l’employé s’engage à prévenir son supérieur hiérarchique et à fournir,
dans un délai de dix-huit (18) heures, une preuve écrite de son absence.

9.7 L’Employé accepte en outre d'informer immédiatement la Société de tout


changement qui pourrait survenir dans sa situation personnelle ou
familiale (adresse, état matrimonial, etc.).

10. ACCORD DE NON-CONCURRENCE :

10.1 En signant le présent contrat l’Employé accepte l’accord de


non-concurrence, comme régi par l’article 23 de la Convention Collective
Interprofessionnelle.

10.2 Dans l'exercice de ses fonctions, l'employé est en contact permanent avec
les parents et les clients de l'école. De plus, il possède une expertise
spécifique et des informations confidentielles sur la Société et sa
stratégie. En raison de ces caractéristiques, une interdiction de la
concurrence est nécessaire pour protéger les intérêts de la société.

L’Employé accepte de :

▪ Ne pas travailler directement ou indirectement en tant


qu’employé ou avec un autre statut avec les concurrents de la
Société ; et
▪ Ne pas prospecter directement ou indirectement les clients
(parents) de la Société.

10.3 L’interdiction de la concurrence et de la sollicitation des clients est limitée


à une période de douze (12) mois à compter de la date effective de
résiliation du contrat et couvre le territoire burkinabè. La Société se
réserve le droit de libérer le salarié de son obligation de non-concurrence,
pour quelque raison que ce soit.

10.4 L’Employé accepte en plus de ne pas récupérer les employés de la Société


encore à l'école à la date de cessation de son contrat de travail.

11 AVIS ET DOMICILIATION:

11.1 Les parties choisissent domicilia citandi et executandi afin de donner des
avis concernant tout processus et à toute autre fin comme suit :

7
11.1.1 L'École : Enko Ouaga Campus; proche de la mosquée Lamizana
sur l’Avenue Babanguida, Zogona, Ouagadougou ; la section primaire, sise
à kalgondin

11.1.2 L’Employé : 01 BP 212 OUAGA 01

11.2 Chaque partie aura le droit par notification écrite à l'autre, de modifier son
domicile par toute autre adresse au Burkina Faso.

12 CODE ÉTHIQUE

Vous devez signaler toute irrégularité, malhonnêteté, mauvaise conduite que


vous pourriez remarquer commise par d'autres employés, en particulier lorsque
cela peut entraîner une perte et/ou des préjudices à l'école.

Le lieu de travail se compose d’employés de sexe, cultures, croyances religieuses,


langues, races et convictions politiques diverses. Cette diversité culturelle est
considérée comme l'une des forces de l'école. Vous devez vous efforcer à tout
moment de vous conduire de manière polie et respectueuse envers les croyances
et la culture de tous les autres employés. Vous ne devez pas promouvoir ou
propager une idéologie ou une conviction sur le lieu de travail qui, de quelque
manière que ce soit, porte atteinte à un autre employé ou à un groupe
d'employés ou qui cause un désaccord sur le lieu de travail.

13 INFORMATION CONFIDENTIELLE :

13.1 L'Employé reconnaît que, dans l'exercice de ses fonctions, il aura accès à
des informations confidentielles et à des secrets commerciaux
concernant les produits et services de l'employeur, y compris des
informations confidentielles concernant ses clients, autres employés,
fournisseurs et logiciels.

L’Employé garantit et s'engage par la présente à :

13.1.1 Ne pas, que ce soit pendant la durée de son emploi ou à tout


moment après la fin de son emploi, pour quelque cause que ce
soit, à son profit ou au profit de toute autre personne, tirer profit
des informations et les connaissances relatives aux activités et aux
affaires de l'Employeur qu'il a pu acquérir en raison de sa
nomination au terme du présent contrat ;

13.1.2 Pendant le maintien de son emploi ou à tout moment après la


résiliation de celui-ci, pour quelque cause que ce soit, ne divulguer
à aucune personne, entreprise ou société (sauf si cela est
nécessaire dans l'exercice de ses fonctions) et faire tout ce qui est
en possible pour empêcher la divulgation des secrets
commerciaux ou toute information confidentielle relative aux
affaires financières, aux clients ou aux relations commerciales que

8
l’Employé aurait pu acquérir en raison de sa nomination aux
termes du présent contrat ;

13.1.3 Dès la cessation de son emploi et / ou à tout autre moment si


l'Employeur le demande, remettre à l'Employeur tous les produits,
supports magnétiques, autres articles qui sont la propriété de
l'Employeur et tous les documents confidentiels (correspondances,
listes de clients, notes, procès-verbaux, mémorandums, plans,
dessins ou autres documents) contenant du savoir-faire ou des
secrets compilés par ou livrés à l'Employé à tout moment pendant
son emploi et qui concernent l'entreprise ou ses finances. Pour
éviter tout doute, il est déclaré par la présente que tous les droits
sur tous les documents susmentionnés sont à tout moment
dévolus à l’Employeur.

14 DÉCLARATIONS DE PRESSE OU DÉCLARATIONS A D’AUTRES PARTIES

Vous ne devez pas émettre (et/ou inciter d’autres parties à émettre) des
communiqués de presse ni publier (et/ou inciter d’autres parties à publier) des
articles ou quelconque publicité dans les médias sans le consentement de
l’Employeur. Vous n'êtes pas autorisé à faire des déclarations publiques pour le
compte de l'Employeur, sans la permission de l'Employeur.

Vous n'êtes pas autorisé à faire des représentations, ni conclure des accords
verbaux ou écrits avec des clients, des fournisseurs, pour le compte de
l'Employeur, qui peuvent causer perte ou dommage à votre employeur et/ou
compromettre la réputation de votre employeur.

15 PROTECTION DES SYSTÈMES INFORMATIQUES

Le chargement et l’utilisation de logiciels privés ou non autorisés sur le matériel


informatique de l’École est interdit.

Vous vous engagez à ne copier aucun logiciel, concédé sous licence pour une
utilisation sur un ordinateur ou des ordinateurs spécifiques, autre que celui
autorisé par le contrat de licence ou les conditions de vente applicables. Vous
vous engagez également à ne pas utiliser de version illégalement copiée d'un tel
logiciel de quelque manière que ce soit en rapport avec ou résultant de votre
emploi.

Le service des systèmes d'information procédera, chaque fois que cela sera jugé
nécessaire, à des vérifications aléatoires et / ou spécifiques des ordinateurs pour
vérifier la conformité à la politique de droit d'auteur.

Vous ne pouvez pas sortir, emporter chez vous ou dupliquer ou transmettre des
informations commerciales, des secrets, des systèmes ou d’autres données ou
informations de l’École, stockés sur les systèmes informatiques, sans autorisation.

9
Vous ne pouvez pas altérer, saboter, supprimer ou introduire un virus ou
endommager une partie des systèmes informatiques de l’École ou les
informations et les données qui y figurent.

Vous n'êtes pas autorisé à utiliser le matériel informatique ou les systèmes


logiciels de l’École pour accéder à Internet ou à tout autre réseau externe, à
moins d’être autorisé à le faire à des fins professionnelles. L'accès à Internet ne
sera approuvé que pour les employés qui ont un besoin commercial légitime et
démontrable pour un tel accès.

Vous devez éviter toute utilisation / utilisation inutile ou non autorisée du matériel
informatique / logiciel / systèmes / téléphone portable / téléphone / fax ou
d’autres installations de l’École. Ce qui précède ne doit pas être utilisé
inutilement à des fins privées et, en particulier, Internet, l'intranet ou le système
de messagerie ne doivent pas être utilisés pour envoyer des messages privés ou à
des fins autres que professionnelles.

16 INVENTIONS:

16.1 Toutes les inventions ou améliorations apportées aux inventions, que


l'employé peut, de temps à autre, au cours de son emploi, inventer,
découvrir ou faire et qui sont liées à une succursale ou à une division de
l'entreprise de l'Employeur, deviennent immédiatement propriété de
l'employeur.

16.2 L’Employé doit :

16.2.1 Mettre immédiatement à la disposition de l’employeur toutes les


informations de quelque nature que ce soit en ce qui concerne
cette invention ou cette amélioration.

16.2.2 Signer tous les documents et exécuter toutes les autres actions
que l'employeur peut raisonnablement exiger pour s'assurer que
cette invention ou amélioration est brevetée ou enregistrée au
nom de l'employeur dans n'importe quelle partie du monde.

16.2.3 Les dispositions de 16.2.1 et 16.2.2 s'appliquent mutatis à tout


procédé, méthode ou secret commercial qui ne peut être breveté
et à toutes les inventions ou améliorations dont le salarié est
co-inventeur, dans la mesure de son intérêt.

17 COPYRIGHT:

17.1 L’Employé attribue par la présente à l'employeur la propriété de tous les


travaux, dessins ou matériels dont il deviendra à l'avenir l'auteur et quels
travaux, dessins ou matériels seront créés par lui dans le cadre normal de
ses fonctions en ce qui concerne ce contrat.

10
17.2 La cession est sans aucune indemnisation, dans son intégralité et en
aucune manière limitée en ce qui concerne la nature du droit attribué, le
domaine où la cession doit être effective et la période pour laquelle
l'affectation doit être effective.

18 FORMATION DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

18.1 La société consacre un budget à la formation et au développement


personnel qui dépasse largement toute exigence légale en la matière. Les
deux parties reconnaissent que la formation et les certifications offrent à
l’Employé une valeur ajoutée durable pour la carrière de l’Employé dans
l’espace de l’éducation internationale.

18.2 Si l'Employé bénéficie d'une formation payée par la Société, l'Employé


s'engage à servir l'Employeur pour la durée de la formation et pour une
période de trois ans après.

18.3 Avant de participer à une formation, l'Employé signera une convention


soulignant les dates, la nature, la durée, le montant réel déboursé par la
Société et les conditions et modalités de remboursement. L'Employé ne
sera pas admissible à la formation à moins que le document ne soit signé.
Si l'Employé ne se conforme pas aux modalités et conditions établies dans
le congrès ci-dessus et conformément à la clause (18.4), l'Employeur peut
choisir de recourir à tout moyen légal de recouvrer le remboursement dû
à l'École.

18.4 Sauf dans les circonstances énoncées à l'article 18.2, vous devez
rembourser l'employeur comme suit :

18.4.1 Si vous cessez d’occuper votre emploi avant d’aller à la formation,


mais que l’employeur a déjà assumé la responsabilité des coûts, cent pour
cent (100%) du coût ou la proportion des coûts que la société ne peut
récupérer avec le prestataire de cours doivent être remboursé ;

18.4.2 Si vous cessez votre emploi plus de douze (12) mois mais pas plus
de vingt-quatre (24) mois après la fin du stage, cinquante pour cent (50%)
des coûts seront remboursés ;

18.4.3 Si vous cessez votre emploi plus de vingt-quatre (24) mois mais pas
plus de trente-six (36) mois après la fin du stage, vingt-cinq pourcent
(25%) des coûts seront remboursés.

18.4.4 En signant ce contrat, vous acceptez de rembourser les coûts en


vertu de cette clause (18.4) et que ces coûts peuvent être déduits de votre
salaire ou autre rémunération qui vous est due par l'Employeur.

18.5 Si l'Employé résilie volontairement le contrat avec la société ou si la société


licencie l'Employé pour faute, l’Employé s'engage à rembourser le
montant réel déboursé par la société.

11
19 GÉNÉRAL:

19.1 Cet accord contient l'intégralité de l'accord entre les parties et il n'y a pas
de promesses, engagements, représentations, garanties, termes,
conditions ou obligations autres que celles contenues dans le présent
contrat.

19.2 Les dispositions du présent contrat sont dissociables et, par conséquent,
l’invalidité de l’un des articles, prononcée par un tribunal compétent ne
s’étend pas aux autres.

19.3 Le présent contrat sera régi et interprété conformément aux lois du


Burkina Faso. Chacune des parties se soumet irrévocablement à toutes
fins liées à ce document à la compétence exclusive des tribunaux du
Burkina Faso.

19.4 Veuillez compléter et renvoyer les documents suivants à la Société pour


assurer le paiement :

▪ Ce contrat, signé par vous

▪ Fiche avec les données personnelles

▪ Formulaire d’instruction bancaire

▪ Une copie de votre document d’identité

20 DÉCLARATION:

Vous vous engagez à ce que toutes les informations et la documentation que


vous avez fournies lors de votre candidature soient authentiques et exactes et
que vous n'avez omis de mentionner lors du dépôt de votre candidature, ou lors
de tout entretien ou discussion qui ont suivi, aucun fait notable susceptible
d’influencer la décision de cette nomination.

Nous vous souhaitons la bienvenue à Enko Ouaga Campus et Enko Education.

Nom et position, Date Signature


représentant la Société

Je reconnais avoir pris connaissance de la Convention collective des établissements


d’enseignement privé non conventionnés du 30 mars 1979 et accepte par la
présente les conditions comme énoncées dans la lettre ci-dessus.

12
Nom Date Signature

13

Vous aimerez peut-être aussi