Vous êtes sur la page 1sur 3

Tous les sujets et corrigés des Bac Comoriens sont disponibles sur le site internet :

https ://lechaya.com/

Exercice 1 : (3 points)
Dans l’espace est rapporté d’un repère orthonormé (O,~i,~j,~k), on donne les points

A(4 ;0 ;0),B(0 ;3 ;0) et C(2 ;3 ;3)

1. Placer les points dans le repère (O,~i,~j,~k).

2. Montrer que les points A,B et C determinent un plan.

3. Calculer la surface du triangle ABC.

4. .

a) Caractériser l’ensemble(L) des points M de l’espace tels que :


−−→ −−→ −−→
M A + M B + M C = 9

b) Soit H le projeté orthogonal du point G sur la droite (AB), ou G est le centre de


gravité du triange ABC.
# » # » # » # »
Montrer que HG ∧ AB = BG ∧ AB. ET en déduire la distance du point G à la
droite (AB).
c) Justifier alors que la droite (AB) coupe l’ensemble (L) en deux points distincts.

Exercice 2 : (3 points)
Une boite contient 7 stylos (4 bleus et 3 noirs), indiscernables au touchés. On tire au
hasard un stylo dans la boite. Soient les événements

A : « Obtenire un stylo bleu » et B : « Obtenir un stylo noir ».

On donnera tout les resultats sous formes de fractions irrèductible.

1. Calculer la probabilité des événements A et B.

2. On répète 10 fois cette épreuve, de manière independante. Soit X la variable aléatoire qui
associe le nombre de stylos bleus obtenus aux cours de ces 10 épreuves.

a) Déterminer les valeurs prises par la variable aléatoire X.


b) Définir l’événement (X=5) et puis calculer la probabilité de cette événement.
c) Calculer l’espérance mathématique, la variance et l’ecrat type de X.
Exercice 3 : (4 points)
Dans le plan complexe rapporté d’un repére orthonormé direct (O,~u, ~v ), on considère
l’application f qui, à tout point M d’affixe z associe le point M’ d’affixe z’ tel que :

z 0 = z 2 − 2z̄ − 3
où z̄ est le conjugué du nombre z.

1. Démontrer que f admet deux points invariants (poser z=x+iy, oùx et y des nombres réels)

2. On pose z=x+iy ; où x et y des nombres réels.

a) Ecrire z’ sous forme algébrique, en fonction de x et y.


b) Démontrer que l’ensemble (H) des points M d’affixe z tels que z’ soit imaginaire pur
a pour équation cartésienne : x2 − y 2 − 2x − 3 = 0.

3. Déterminer la nature et les éléments caractéristiques de (H).

4. Tracer (H).

Exercice 4 : (4 points)
1. .

a) Montrer que, pour tout entier naturel n, l’entier 204n − 1 est divisible par 203.
b) En déduire que, l’entier 204n + 202, pour tout entier naturel n, est divisible par 203.

2. On admet que 673 est un nombre premier. Déterminer le diviseur et le quotient d’une
division euclidienne de dividende 2030 et de reste 11.

3. le plan est rapporté d’un repère orthonormé (O,~i,~j), on donne les points A(3 ;2),B(x,0) et
C(0 ;y) où x et y des entiers relatifs.

a) Démontrer que le triangle ABC est un triangle rectangle en A si et seulement si :

3x + 2y = 13

b) On considére l’équation (E) : 3x+2y=13. Verifier que le couple (3 ;2) est une solution
particuliere de l’équation (E).
c) Determiner dans Z2 la solution générale de l’équation (E).
Problème : (6 points)

Partie A : « Étude d’une famille de fonctions ».


Pour tout entier naturel n non nil, on défini les fonctions fn sur l’intervalle ]0,+ ∞[par :
fn (x) = (ln x)n .

On note (Cn ) la courbe représentative de fn dans un repére orthonormé orthonormé


(O,~i, ~j).

1. Calculer lim fn (x) et Calculer lim ( fnx(x) ), Iterpréter le resultat.


x→+∞ x→+∞

2. Suivant la parité de l’entier naturel n>0, déterminer lim fn (x).


x→+0

3. a) Etudier le sens de variations des fonctions fn sur ]0, +∞[, pour tout entier n>0.
(on distinguera deux cas : si n est pair et si n est impair).
b) Dresser les tableaux de variations des fonctions fn pour tout entier naturel n>0.

4. a) Montrer que les courbes (Cn ) passent par deux points fixes A et B que l’on détermi-
nera, où A est le point d’ordonnée nulle.
b) Etablir l’équation de la tangente (Tn ) à la courbe (Cn ) au point B.

Partie B : « Étude d’un cas particulier ».


1. Tracer (C2 ) dans le repère orthonormé (O, ~i, ~j).

2. Montrer que la fonction H(x) = x ln x − x, est une primitive de f1 sur ]0, +∞[.

3. A l’aide d’une integration par parties, calculer la valeur exacte de la surface du domaine
plan limité par (C2 ), l’axe des abscisses et les doites d’équations x=1 et x=e .

Partie C : « Étude d’une suite ».


Soit Wn la valeur moyenne de la fonction K(x) = f1x(x) sur l’intervalle [en ; en+1 ]
Wn
Pour tout entier naturel n non nul on pose : Un = ne −n

2n+1
1. Montrer que, pour tout entier naturel n>0, on a : Wn = 2(e−1)en .

2. Calculer alors lim Wn et lim Un .


n→+∞ n→+∞

Vous aimerez peut-être aussi