Vous êtes sur la page 1sur 3

Discours à l’oral

Colonialisme

Nous avons fait le choix de vous présenter aujourd’hui le thème de l’Afrique et des différentes zones
de convoitises que ce continent a suscité.

Sommaire :

Je vais commencer par évoquer le contexte historique du colonialisme en Afrique ; ce contexte sera
illustré par une affiche française de l’époque présentée et analysée par Clotilde ; j’identifierai enfin
les attributs perçants de l’affiche avant que Clotilde ne conclue ce thème.

Contexte historique :

Comme vous l’avez deviné à travers le titre, nous allons étudier la conquête de l’Afrique et
notamment les différents acteurs de cet acte.

Afin de mieux comprendre les informations qui vont suivre, je vais recontextualiser cet épisode
historique.

Nous sommes au XIXème Siècle, de nombreux Etats puissants portent de plus en plus d’intérêt au
territoire africain et à l’occupation de celui-ci. L'Afrique subsaharienne est l’une des dernières régions
du monde encore non touchées par ces Etats. En plus de sa situation idéale, à l’époque les
puissances sont toutes envieuses les unes des autres et la conquête de nouveaux espaces est
primordiale.

Différentes motivations sont présentes : les élites européennes s’en préoccupent pour des raisons :

- Economiques, notamment la recherche de débouchés commerciaux mais aussi le souci de


contrôler les matières premières tirées de l’agriculture tropicale ou des mines.
- Culturelles, en effet on l’associe à tout le courant scientifique de l’époque et à la soif de
connaissances universelles qui légitime les expéditions et l’intervention des Européens
- Idéologiques, le « devoir de civiliser les races inférieures ». Au XIXe siècle, les Européens sont
persuadés de la supériorité de leur civilisation

Une course à la possession entre la France et les Britanniques (les deux plus grandes puissances
impérialistes de l’époque) se met en place.

Le contrôle du haut-Nil provoque l’incident de Fachoda à l’automne 1898, où l’on frôle la guerre
entre les deux pays.

Nous sommes désormais au XXe siècle, la France met réellement en place son impérialisme, après un
certain nombre de pays conquis et l’entrée dans la IIIème République.

Si les précédents pays conquis n’avaient pas suscité de convoitises spécifiques de la part d’autres
puissances européennes, le cas est différent pour le Maroc. Trois États s’y intéressent. Tout d’abord,
le Royaume-Uni en raison du Détroit de Gibraltar, la France qui obtiendrait la neutralité britannique
et l’Espagne également intéressée.
Le Maroc est alors devenu un espace pour les affichistes français. Il devient un des « thèmes »
récurrents de la production d’affiches sur le champ colonial et la propagande au sein du pays est
donc très présente.

Afin d’illustrer ce dernier argument nous allons continuer en présentant une affiche française
d’époque.

Contexte tableau + analyse

Tabeau

Comme évoqué juste avant, cette affiche de propagande n’a pas été illustrée par hasard.

En effet, de nombreux attributs de la république française sont dissimulés derrière les acteurs et les
décors.

Les attributs reflétant la république :

- Le bonnet phrygien : Coiffe des affranchis de l'Antiquité


- Les mains croisées : La fraternité
- La cape rouge : L'autorité de l'État républicain

Les attributs reflétant l’autorité impériale :

- La couronne : Le pouvoir
- La couronne de lauriers : La victoire
- Le sein nu : Nourricière et émancipatrice
- La cuirasse : Combattante et invincible
- Le Soleil : La lumière
- Les faisceaux : Unité du peuple et autorité de l’État républicain

Concusion

Le bonnet phrygien Coiffe des affranchis de l'Antiquité


Le peuple Libre

La couronne Le pouvoir
La couronne de lauriers La victoire
La connaissance

Le sein nu Nourricière et émancipatrice

La cuirasse Combattante et invincible

Le Soleil La lumière

Les mains croisées La fraternité

Les faisceaux Unité du peuple et autorité de l’État républic

La cape rouge L'autorité de l'État républicain

Vous aimerez peut-être aussi