Vous êtes sur la page 1sur 234

U.R.

SO MAROO
Collectif d’auteurs

LE CORPS
DE L’HUMANITE...
Une mondialisation humaniste
Naissance d’une Humanité
Préface de Gabriel YVES

UR
Directrice d’édition
Marie Laure SIMON

LES CARNETS DE L’U.R.


N° 6
Version française
LE COLLECTIF D’AUTEURS
sous la direction de Gabriel YVES

Les auteurs de cet ouvrage


sont des chercheurs en humanité
et du Vivant en cohérence... (la relation).
Ils sont, soit des membres co-créateurs de l’Université
soit des stagiaires - étudiants en écologie humaniste.

Qu’ils soient remerciés ici pour leur implication

DE
dans la recherche et dans l’écriture,
et dans leur abnégation pour leur anonymat

TE
dans une société aux gloires éphémères...

I ON
S
R TI
I E
V LA
N
U A RE
L
Editorial U.R. SO MAROO
Finca Huetares - Los Angeles
ATENAS (Alajuela)
COSTA RICA

ur.somaroo@yahoo.com
Croyez-moi, savants de la Terre,
ce n’est pas en dédaignant
les Livres Sacrés des Nations
que vous montrerez votre science,
c’est en les expliquant.

On ne peut point écrire l’Histoire sans monuments


et celle de la Terre n’en a point d’autre...

E
Ces livres sont les véritables archives où ces titres sont contenus.
Il faut en explorer les pages vénérables, les comparer entre elles,

E D
et savoir y trouver la Vérité qui souvent y languit
couverte par la rouille des âges...

S T
I ON Fabre d’Olivet

ER TI Avertissements

IV LA Les Carnets de l’UR tentent d’apporter un regard


le plus proche possible du Vivant...

N
U A RE
Sans prétendre à “la vérité”, ils offrent une palette de Connaissances
sur des thèmes spécifiques concernant la vie de l’humain et de la Planète.
Comme la première triade exprime “la Loi d’Evolution” de l’être humain,

L
la deuxième triade ouvre sur une dimension possible du changement.
L’essai sur “Le Corps de l’Humanité” propose de nombreuses idées nouvelles
qui peuvent déconcerter au premier abord puisque le conditionnement
de la société occidentale nous fait “voir la Vie” dans l’optique de la réduction,
de la limitation, du sectarisme matériel... et il nous est bien difficile de recevoir
de but en blanc un angle de fovéa plus large sur toutes les dimensions de la Vie...
Ami lecteur, si quelque chose te heurte dans la conception, prends cette chose
comme hypothèse de travail et vis sur ton chemin les expériences avec cette idée et
tu vérifieras ainsi la cohérence des propos. Au cas où tu constaterais une
incohérence, propose-nous ton regard sur une autre hypothèse, ta place est aussi
à “la Tribune du Partage”, si tu le veux bien...

Merci d’avance pour ta contribution à l’amélioration


de la Conscience Collective.
AU FIL DES PAGES...
Le public exige que chaque homme se cantonne dans son propre
champ d'activité. Personne, nulle part, ne concéderait que
la science et la poésie peuvent être réunies. Les gens ont oublié que
la science s'est développée à partir de la poésie, et ils ne réussissent
pas à envisager qu'un retournement puisse réunir les deux disciplines
avec profit, à un niveau supérieur et à leur avantage mutuel.
Goethe

DE
L’heur de vivre sans heurt...
La mondialisation est à la mode...

E
Préface de Gabriel YVES..................... pages 9

S T
I ON
La science sect... arisée...

R
Préface du collectif d’auteurs................... 15

E T I
1 - De la Terre et du Ciel............................. 25

IV LA
2 - La terreur de la Terre.............................. 45
3 - La démarche sur les observations

N
U A RE
de l’histoire d’un fœtus......................... 53
4 - Le Plan du possible............................... 63
5 - Le Terrain de l’embryon........................ 73

L 6 - L’Heur de la fécondation........................ 81
7 - Des Résonances en similitude................ 89
8 - L’Œuf-Humanité fait son nid................. 95
9 - Avant Moi... le déluge............................ 105
10 - L’Œuf qui se fait.................................... 115
11 - Et le Cancer prévalut.............................. 129
12 - L’Amant de Vénus................................ 145
13 - De la Conscientisation d’une naissance. 155
Le Corps de l’Humanité...

1 - Partenariat pour la Nouvelle Humanité 163


2 - Les influx d’un Corps Vivant................. 173
3 - Les Espaces du Temps ........................... 191
4 - Les Gardiens de l’Ordre Naturel............ 199
5 - Des histoires... à pleurer... ..................... 209

E
6 - Une Géographie humaniste... ............... 219

D
7 - De la Femme à la Famme... .................... 231
8 - Le puzzle organique... ........................... 243

TE
9 - L’Humanité accœurdée... .......................

I ON
10 - L’Inventerre du Futur... ........................
251
283

R S
11 - Naissance d’une Humanité... ................

I
293

E
12 - Appel aux Terriens... ............................. 301

V LA T
13 - Les Graines de Conscience... ......................

I
315

N
U A RE
Comparée au Réel, toute notre science
demeure primitive et enfantine.
Albert Einstein

L
La main de Dieu est à l'œuvre chez les vivants non chez les
morts. Elle est présente dans tout ce qui est en voie de
développement et de transformation, et non dans ce qui a déjà
pris forme et s'est rigidifié.

Ainsi la raison dans sa quête du divin,


se sert de ce qui s'est déjà développé...
et a sombré dans la léthargie...
George Trevelyan
Aux jeunes dont la nouvelle conscience permettra
l’émergence de la Planète de la Joie...
Aux femmes responsables et conscientes des enjeux
d’une mutation jamais réalisée...
Aux hommes heureux d’apporter aux femmes
le soutien de leur créativité...
A tous ceux qui veulent comprendre
ce que Vivre veut dire...
pour aider à la Nativité de l’Humanité.

DE
TE
I ON
Avertissement

R S I
Certaines idées développées dans cet ouvrage peuvent paraître

I E
V LA T
troublantes, voire choquantes, pour certains lecteurs dont les
conceptions sur la vie seraient restées aux formatages des

N
“principes pédagogiques” des états politiques. Nous leur

U A RE
conseillons d’accueillir ces idées nouvelles comme des postulats,
des hypothèses en attendant d’en faire des certitudes après
vérification.

L
D’autres idées peuvent paraître simplistes pour les lecteurs
ouverts aux autres dimensions. Ils voudront bien comprendre
les nécessités d’aborder ainsi ces sujets difficiles par des bases
élémentaires...

Les significations des mots données dans le texte peuvent


également surprendre. La valeur d’un mot a souvent été altérée
par usage ou par déformation volontaire en vue de
manipulation... Les mots expliqués leur redonnent leur véritable
sens lié à la valeur vibratoire des lettres. Voir en cela l’ouvrage
en préparation sur “L’alphabet retrouvé”...
Préface de Gabriel YVES

L’HEUR DE VIVRE SANS HEURT...

DE
La Mondialisation est à la mode...
On en parle et on se bat pour ou contre...

TE
Faux combats, puisque les intérêts sont masqués...

I ON
Le trompe-couillons du pour et du contre n’a nul besoin d’exister,

R S
ce trompe-couillons est un leurre de plus pour permettre

I
E
“les divisions... pour mieux régner”... pour mieux enfermer...

IV LA T
Soyons clairs ! Si la Mondialisation est nécessaire, elle se doit,

N
U A RE
pour être acceptable, de respecter les différences en TOUT,
et non de créer un “nivelage”, une normose, une robotisation
des individus et des lieux...

L L’humain s’est vécu pendant des millénaires,


en adaptation la plus proche possible de la nature.

Mais vint l’espace des chaos migratoires à travers les âges


et des espaces terrestres, qui ont fait partie
des “obligations sans raison.”(dont nous reparlerons dans cet ouvrage)

Et les conquêtes de territoires, la plupart du temps liées à des désirs


mercantiles qui ont impulsé des rencontres par rancœurs et répulsions...

Et les mortelles contaminations dogmatiques, imposées “à coup de hache”


par la religion catholique et romaine, qui ont façonné les esprits à l’esclavage.
Malgré toutes ces horreurs des périodes historiques
où les tueurs ont été loués comme des héros,
la pire des horreurs est née il y a à peine un siècle...

Les humains ont façonné un couple monstrueux :


l’industrie et la chimie, en l’auréolant du manteau de la science...

Oui, les humains ont façonné ce monstre sans nom,


fiers de leurs exploits technologiques,
sans jamais se poser la question des conséquences, puisque sans conscience...

DE
Que les Civilisations antiques meurent, cela se devait car
toute civilisation est le fruit d’une conjuration,

TE
et entraîne l’humain à l’esclavage et la nature à sa perte...

I ON
R S
Mais que la Planète soit en situation de survie par asphyxie

I
puisque le Vivant est délibérément massacré,

I E
V LA T
ne dépend plus de l’Histoire, aussi pourrie soit-elle...
cela dépend du présent, là, aujourd’hui...

N
U A RE
et il est inadmissible que pour le confort des pantoufles,
l’humain se rende complice du génocide planétaire...

L La Mondialisation : OUI !
Nous ne pouvons pas y échapper car c’est un courant galactique
qui nous oblige à nous unir TOUS sans exception...

J’ai bien dit UNIR, ne faire qu’UN en Conscience


- de la richesse des différences...
- de la puissance de l’esprit humain quand il évite
critiques et jugements, antiques mesures morales imposées
par les tortionnaires des églises politiques et religieuses...
- de la luxuriance des créativités mises au service
de la Vie sans aucune dépendance mercantile ou partisane...
- du potentiel de Santé naturelle que chaque individu
apporte aux autres du moment où il honore
les lois de sa propre nature...

J’ai bien dit UNIR, ne faire qu’UN en Conscience


- de la richesse des différences des Nations Humaines...
- de la puissance de l’esprit d’une Nation quand

DE
celle-ci se plonge avec joie dans l’œuvre de sa propre fonction...
- de la luxuriance des créativités des Nations

E
en reliances constructives dans l’affirmation de toutes...

S T
- du potentiel du dynamisme vécu et entretenu

I ON
par tous les courants d’alliance et de réalisation

R I
de l’ensemble des Nations, sans jamais avoir recours

I E
V LA T
à ce qui fut le cancer de l’humanité : l’économie...

J’ai bien dit UNIR...


N
U A RE
sans jamais oublier le machiavélique jeu des tyranniques agresseurs de Vie
et en conscientisant minutieusement, comment la majorité des individus
s’est laissé berner par les leurres du soi-disant progrès.

L S’UNIR, cela signifie “ne faire qu’un...”


S’UNIR pour un individu,
c’est ne faire qu’un avec son collectif de créativité...
S’UNIR pour un collectif,
c’est ne faire qu’un avec les collectifs de la Nation...
S’UNIR pour une Nation,
c’est ne faire qu’un avec les autres Nations...

Pour les trois niveaux, S’UNIR n’est possible


qu’autour D’UN BUT pour un objectif concret,
dirigé vers UN HORIZON du futur parfaitement établi.
C’est pourquoi il est proposé ici le schéma
d’une Mondialisation Vivante,
sans exclu, sans esclave, sans principe destructeur...

Une Mondialisation où les lois de Vie sont connues,


respectées, intégrées... dont la première est :

“Eviter de se fier aux règles, érigées en lois, par des histrions de la science
et de la politique, qui n’ont cure du Vivant, et dont l’unique objectif
est de servir leurs mesquins et propres intérêts
dans un vécu éphémère et sans conscience...

DE
“Par exemple : l’emblématique convention des Droits de l’Homme

E
qui souligne les limites à appliquer (sauf pour certains),

T
afin d’éviter de tirer sur les chaînes de “la Convention”

SI ON des opportunistes de l’époque...

R I
“L’humain est libre de penser et de dire ses opinions... à condition

E T
de suivre la Pensée Unique et de ne pas déranger les affaires

V LA
de ceux du parti politique dominant, non juifs,

NI non sémites, non croyants : les Sionistes...

U A RE
Une Mondialisation où l’individu est reconnu et valorisé en créativité
dans une fonction en concordance avec le collectif qu’il nourrit et qui le
nourrit, en affinité avec la Nation dont il est, par nature, acteur-créateur.

L
Cette Mondialisation possède un autre nom, plus sympathique :
Le Corps de l’Humanité.
On pourrait croire que l’expression “corps de l’humanité”
signifie simplement une organisation humaniste et sociale...

Non ! Il s’agit bel et bien d’un Corps physique avec des organes
et des systèmes à l’instar du corps humain.

Les mécanismes de l’Esprit et de la Conscience se répétant


sous différentes formes, il est intéressant de faire certaines analogies.
Ne dit-on point que le Macrocosme est à l’image du Microcosme ?
Le corps humain est un modèle tellement parfait dans sa conception,
qu’il ne peut sortir du hasard ou d’un esprit médiocre...

Il a donc été conçu par une Force Supérieure


“qui a créé l’Homme dans l’Image
et la Similitude...”
et dont le processus d’évolution est
“une continuelle incorporation de Lumière...”

DE
Pourquoi, à l’instar de l’Homme, l’Humanité ne serait-elle pas créée
dans l’Image et la Similitude du Divin avec pour horizon

E
une continuelle incorporation de Lumière ?

S T
I ON
C’est ce que les auteurs de cet ouvrage tentent de démontrer

R
en proposant des regards comparatifs osés mais avérés...

E T I
IV LA
Ami lecteur, avant de plonger dans la Beauté de la Vie
qui danse devant tes yeux, clos par tant de principes aveuglants,

N
U A RE
décharge-toi du conditionnement mental dont tu es pétri...
afin de t’ouvrir sur d’autres possibles.

LSi d’aventure au fil des pages, tu résonnes à cette vision,


à priori fantaisiste mais pourtant cohérente,
fais alors le tri des informations du conditionnement
par ignorance ou... manipulatoire, et apporte ton soutien
et ta créativité pour l’édification de cette nouvelle Humanité.

Bienvenue, mitoyen de la Planète !...


Gabriel YVES
Coordinateur du Collectif d’auteurs
Ce livre n’a pas été écrit pour ceux qui ne jurent que par
les “Verba magistri”, seul évangile de leur science scolaire.

Aussi libre à eux de critiquer sans le lire...

Nous citerons peu de références car l’habitude/obligation

E
scolaire de citer ses sources est un moyen de contrôler pour
entretenir la “Pensée Unique” en déniant tout ce qui n’est pas

D
référencé dans l’ordre de cette Pensée Unique.

E
T
I ON
Les citations qui imageront nos propos, souligneront

S
l’intérêt qu’ont retenu certains auteurs sur ces thèmes...

ER TI
et démontreront que nous ne sommes point les seuls

V LA
à penser de la sorte...

NI
U A RE
L
Préface des auteurs

LA SCIENCE SECT... ARISEE


Combien d’exemples montrent que la science
la plus officielle est un système de démantèlement du Vivant
et non le contraire, une source de connaissances vraies,
respectueuses de la vie.
Son histoire est essentiellement faite de guerres.

E
Et derrière ces guerres se trouvent des intérêts seulement

D
politiques donc financiers où la connaissance passe au second
plan et n’est recherchée que dans le but de trouver de meilleurs

TE
moyens d’INSTRUMENTALISER donc de contrôler le vivant.

I ON
R SAussi, comment donner une quelconque valeur,

I
E T
à la science agréée ?

V LA
Ceux qui, aspirés pour comprendre la vie dans sa plus grande

I
dimension mais ne suivant pas les contraintes du système dit

N
U A RE
scientifique, sont ridiculisés, discrédités d’office, éloignés voire
éliminés par les pontes, les hauts représentants des différentes
instances de contrôle du monde scientifique, sans jamais voir un

L
brin de reconnaissance. Par contre le génie des marginaux du
système n’en est pas moins récupéré par derrière… pour être
détourné et servir les intérêts de cette science au service de la
guerre.
En effet, beaucoup des plus grands apports en général, non
officialisés mais néanmoins bouleversant la science, proviennent à
l’origine, d’individus hors des normes de la science officielle, y
échappant au point qu’ils en furent exclus… Ces individus non
conditionnés par la caste scientifique et rapidement critiqués par
elle, se trouvent des êtres avant tout sensibles, enclin à
l’émerveillement et empreints d’expériences corporelles et
psychiques en lien direct avec le vivant le plus organique.
Les soldats scientifiques nourrissant les infinies attaques
internes n’ont pas peur du ridicule. Non pas parce qu’ils sont,
grâce à leurs connaissances, au-dessus de ces préoccupations…
mais parce qu’ils sont alimentés, agis et protégés par l’instance
ultime qui orchestre toute la société : la finance internationale.

Malheureusement celle-ci n’est pas une entité abstraite constituée


d’individus indépendants les uns des autres, c’est tout l’inverse.
Et depuis quelques millénaires, ce courant qui constitue
aujourd’hui la finance internationale a réussi à mondialiser ce

E
principe qui réduit l’individu dépossédé de cette abstraction

D
morte, conventionnée par eux… à néant.

TE
Les sciences agréées se trouvent par conséquent un instrument

I ON
de contrôle sous une apparence de recherche de connaissances.

R S I
E
Leur finalité se mesure à l’état de la science :

IV LA T
La science divise au lieu d’unir.
Elle permet les guerres les plus atroces au lieu de les éradiquer.

N
U A RE
Elle rend malade au lieu de donner la santé.
Elle rend dépendante de son industrie au lieu de rendre
autonome et auto-régénérant.

L
Elle pollue au lieu de préserver l’intégrité du Vivant.
Elle rend ennemis les opposés au lieu de les rendre à leur
complémentarité.
Elle interdit au lieu de rendre conscient.
Elle crée les élites et les dictatures au lieu de se faire la voix de
la vie la plus basique.
Elle masque les dictatures en démocraties par des jeux de
mots.
Elle rejette tout ce qui la déstabilise au lieu de grandir grâce à
ce qui la remet le plus en cause.
Elle est constituée de milliers de sections hermétiques les unes
aux autres.
Elle rend ignorant des sections qu’elle “étroitise” toujours plus
sous prétexte de besoin de spécialisations.
Elle oblige à choisir ces morceaux si petits de recherche qu’ils
ne peuvent être qu’en proie à de grandes spéculations…
Et une fois embarqué dans une des hyper-sections de cette
grande religion appelée science, point question de sortir
aisément de ce qui a été circonscrit par elle grâce à une
nomenclature sévère… sans déclencher automatiquement des
guerres de territoires violentes. La vie des chercheurs peut se
perdre quand ils osent s’aventurer plus loin que ce qui est

E
permis… mais peu importe pour la science, elle préfère ses

D
terminologies à la vie de ceux qui se sont risqués à la servir.

TE
Tout individu doit se revendiquer d’une des sections à partir du

I ON
moment où il se dit scientifique. Tout individu qui veut apporter

R S
ses découvertes aura peu de chance de le faire s’il n’est pas

I
E
reconnu comme faisant partie de cette caste. Et si cet individu

V LA T
reconnu scientifique prétend amener une nouveauté, celle-ci ne

I
doit pas sortir du cadre serré de la section où il fut obligé

N
U A RE
d’entrer. Puis il doit prouver qu’il s’y est soumis correctement,
pour enfin avoir la parole et bénéficier d’un minimum d’écoute et
de crédit (ce mot est à prendre dans tous les sens du terme).

LLa science, qui s’avère surtout une science de la censure,


et qui formate toute notre société, oblige à ce que tout individu
donne des références connues avant de pouvoir espérer être
entendu.

La science se fiche de la cohérence


à la plus petite échelle comme à la plus grande,
elle n’aime que les apparences logiques.
Ainsi elle privilégie ceux incapables de penser par eux-mêmes mais
aptes à régurgiter des théories déjà élaborées, déjà cataloguées,
jugées, classées donc contrôlées et contrôlables.
Plus vous vous verrez capable de citer des noms, plus vous serez
apprécié. C’est la loi de cette maladie, qui pour en arriver là,
induit que l’individu se soit coupé de ses sens physiques et
psychiques et soit devenu par conséquent un être profondément
dénaturé… et donc spéculatif, au grand bonheur des ultimes
décideurs de notre société mondialisée.

La science officielle est avant tout un système de nomenclature


avec des intérêts précis qui n’ont rien à voir avec le respect de la
vie et leurs applications se trouvent tout autant dirigées.

DE
Elle est faite non pas pour que chaque section spécialisée s’unisse
et confronte sa limitation pour accéder à une globalité qui rende

TE
compte de tous les aspects propres à l’humain et des forces de

I ON
cohérence agissant tout le Vivant, sans occultation, en prenant

R S
bien en compte ce qui est le plus inaccessible et le plus difficile

I
E
pour elle. Bien au contraire, elle est faite pour trouver des

V LA T
logiques qui permettraient de faire passer pour vrai, utile et

I
indépassable ses intérêts et applications au service de la finance

N
U A RE
internationale, donc de l’industrie, donc de la guerre, donc de
l’instrumentation du Vivant… l’inverse absolu de l’évolution, de
la paix, de la connaissance.

L
Pour cela il faut conditionner très sévèrement et apprendre aux
individus dès leur plus jeune âge à faire des choses dépourvues
de sens. Ceci étant assurément anxiogène, ainsi seront-ils nourris
de peur au point qu’ils ne puissent plus la discerner et s’en
départir. Ce conditionnement intégré comme “normal” fera des
individus de parfaits esclaves arrogants et d’agressifs défenseurs
de la section sociale ou scientifique qui aura bien voulu d’eux.
Et ils prendront comme un honneur de pénétrer dans l’espace
étriqué pourvus d’une étiquette connue et reconnue qui leur
assurera une survie sociale et financière…
une rassurance à l’angoisse inconsciente qui les agit.
Nous sommes donc riches d’un catalogue de sections dites
scientifiques plus ou moins “dures”… qui partent de notre
réalité d’aujourd’hui pour expliquer tout, et surtout ce qui
contredit notre réalité dégénérée et absurde.

Quel sociologue, pour prendre un exemple parmi tant d’autres,


ne va pas chercher dans toute manifestation de la vie ce qui peut
justifier notre dégénérescence actuelle ?

E
Observez comme depuis la création des différentes sections, les

D
individus, les représentants, ne cessent de plaquer leur mode de
pensée castrée, confuse, agressive, refoulée, inexpérimentée,

TE
peureuse, ignorante d’autres réalités, moralisante, pudibonde,

I ON
froide, désarticulée, rigide, morbide, névrotique, blasée,

R S
insensible, mensongère, cupide…

I
E
V LA T
Ces individus imbus de leur principes ne tiennent que parce que

I
protégés par un surarmement social, juridique et financier

N
U A RE
octroyés par les plus grosses banques et industriels qui font la
pluie et le beau temps des sciences.

L
Il peut se flatter, le scientifique, de se parer d’un titre le nimbant
automatiquement d’un certain nombre de qualités intrinsèques à
son statut.
Objectivité (pas d’empathie, extérieur au sujet, sectarisé et non
global, évacuant tout phénomène inexplicable par ses moyens)
Humilité (évolué, civilisé… ni bien ni mal ? et la confusion… tout
est possible)
Prouve par expériences (par le statistique – quantitatif)
En laboratoire (en milieu fermé)
Responsable (employé par labo et industriels pour la seule
production de produits…)
Ethique (tout ce qui précède le contredit)
Impartial...
Indépendant (crédits et technologies, statut social, mode de
pensée… quel médecin avant de se faire allopathe à été vivre les
autres types de médecine et surtout celles qui utilisent les processus
les plus contradictoires avec la médecine chimique ?)

Voir la nature comme :


Intéressée
Dominatrice-soumisse
Reproductrice (la seule distinction entre les deux sexes)

E
Mécanique

D
Evolutive

TE
I ON
Disséquer, voilà le propre des scientifiques. Démontrer les

R S
organismes vivants. Et penser comprendre en démontant des

I
E
systèmes qu’ils sont incapables de concevoir ni de créer. Tels des

V LA T
enfants devant des jouets, ils démontent… Remontent-ils se

I
qu’ils ont émietté, amputé, disséqué ? Non, et quand ils le

N
U A RE
prétendent, il manque la plupart des éléments. Ils soustraient. Ils
soustraient ce qu’ils ne perçoivent pas. Ils soustraient ce qui ne
leur paraît pas vital. Ils soustraient ce qui leur est

L
incompréhensible. Et que reste-il à la fin de l’opération ?
Trop peu de données pour comprendre le Vivant, mais
suffisamment pour ébaucher toutes sortes de spéculations.
D’ailleurs la spéculation est reconnue comme scientifique… Et la
cohérence globale dans tout cela ? Elle ne risque pas
d’apparaître…

Comment un scientifique agréé par les instances reconnues


socialement donc non contradictoire avec les intérêts de la
finance (et donc de l’industrie, de la chimie et du militaire) pourrait-
il réussir à toucher à cette cohérence et à en faire partie ?
Un médecin ou chirurgien conventionné est capable d’ôter tout
organe posant une difficulté au sein d’un organisme, souvent
sans prévenir l’individu concerné, et ceci sous la protection d’une
juridiction le dédouanant de quasi toute responsabilité. Ceci est la
méthode-type, la plus usitée en termes d’applications concrètes
au sein de la société. Voici le type de gestion de notre science
mise au service des individus. Une gestion, mais le mot est au fond
inadéquat, de conséquences dont on se fiche complètement des
causes.
Alors comment, en s’appuyant sur une aptitude à la soustraction

E
pour ne pas dire l’amputation comme moyen de compréhension

D
et d’application sur le Vivant, pourrions-nous percevoir les forces
qui sous-tendent et forment l’humanité ? D’autant plus quand la

TE
science s’est rendue complice des destructeurs de l’humanité, de

I ON
sa cohérence de ses spécificités de nature ?

R S I
E
Oui, les scientifiques et sous-scientifiques, les prétendus garants

V LA T
de la liberté humaine, se sont rendus complices en gobant la

I
médiocrité dont on les gave et qui les rend haineux de tout ce qui

N
U A RE
échappe à leur logique mercantilo-matérialiste. Mais le plus
pathétique se trouve peut-être dans le fait qu’en plus d’être
complices (souvent à leur insu), ils sont en plus bernés...

L
bernés par ceux qui conçoivent leurs programmes de
conditionnement. Car en effet, alors que ces derniers inculque un
mode de pensée vidé de toute substance rendant compte de
l’aspect multidimensionnel de la vie, eux de leur côté, s’appuient
sur ce qu’ils interdisent par le biais des sciences.

Depuis l’apparition de l’écriture cunéiforme, ce système se révèle


le même. Il ne s’améliore pour ainsi dire pas. Seules les
applications technologiques changent de forme… et encore. Il n’y
a de ce côté aucune évolution, seulement des modes et une
contamination qui agrandit ses surfaces d’inquisition telle une
gangrène.
Les faiseurs de guerres intellectuels qui naissent de la
sectarisation forcée de la science et donc de notre société,
deviennent, loin de leurs foyers, des applications aux résultats
sanguinaires…
orchestrées par des êtres qui se sont octroyés
ce qu’ils interdisent farouchement à tous les autres
grâce à leurs subordonnés incrédules et hypnotisés par la
notoriété qui leur est faite.

E
Notez ce qui est suspect, censuré, interdit, rejeté par notre société

D
comme douteux et vous aurez une bonne part de ce qui risquerait
de “subvertir” les individus au détriment de leur consommation

TE
et donc de la finance internationale… mais plus encore vous

I ON
aurez une bonne partie de ce qu’ils ne veulent pas partager, au

R S
risque que cela se retourne contre eux…

I
E
V LA T
Il est fort probable que la cohérence sous jacente à l’émergence et

I
la constitution de

N
U A RE
notre humanité comme un système organique
à part entière leur est connu.
L
Car vous allez voir comment ils ont colonisés, traumatisés,
contaminé, pourri dans une logique qui suit de manière
spectaculaire l’édification de notre Humanité, tel un grand corps,
pourvu de spécificités organiques complémentaires les unes aux
autres.

Aujourd’hui que notre Humanité est gangrenée de partout,


moribonde et non en paix et en santé… il est une chose à faire :
reconnaître ce qui fait la beauté par essence de la Vie qui gît
dans chaque cellule de ce grand corps.
La santé peut resurgir… mais non à coup de chimio. Les guerres
chimiques à quelque échelle que ce soit ne peuvent ramener la
paix. C’est la connaissance réelle qui permet la revitalisation et
alors la mise en place d’actions appropriées.

Aussi le constat d’une science dépravée et d’une administration à


son image laissera place à une observation et une compréhension
du Vivant beaucoup plus large.

La science par définition scie.

DE
Elle découpe jusqu’à ce qu’elle ne le puisse plus. Mais s’en tenir à
cela ne suffit pas. L’on ne peut prétendre respecter le vivant et

TE
agir pour lui en le dépeçant et en lui ôtant la moitié de ce qui le

I ON
constitue, sous prétexte que cette partie se trouve non

R S
mesurable, non quantifiable, non perceptible avec les moyens et

I
E
méthodes agréées actuellement. Le vrai visage de la science

V LA T
pourra surgir enfin en tant que tel… et le merveilleux retrouvera

I
sa place prédominante pour ceux que l’on a humiliés et rejetés

N
U A RE
alors qu’ils étaient d’authentiques chercheurs mais ayant comme
défaut de dépasser les cadres rigides des institutions… et par
conséquent de les mettre en danger.

L La science du Futur
sera synonyme de Conscience…
chose inexistante et déniée actuellement parce que
non mesurable par les adeptes de cette “religion” moderne.
La science du Futur reconnaîtra la permanence et la puissance
des forces d’esprit comme étant non point des effets aléatoires et
secondaires mais bien les principes formant les atomes et
coordonnant dans une danse cosmique l’intégralité du Vivant.
Au lieu de contrer les mouvements pulsifs naturels et
multidimensionnels elle comprendra comment accompagner en
toute conscience le grand courant de la vie qui, s’il n’est pas
brimé, s’expand et offre des horizons toujours plus généreux. Le
moindre élément, même inanimé, produit par la nature est
multidimensionnel. Des chercheurs dans différents domaines
ont été obligés au cours de leurs expériences d’en faire le constat.
Ces milliers de résultats sont occultés, étouffés, détruits encore
aujourd’hui… et pourtant ils montrent bien comment le subtil
immatériel est puissant et omniscient. La physique quantique le

E
sait, et bien qu’écartée autant que possible du public, et assimilée

D
à une branche plutôt spéculative qu’autre chose… elle prouve
imparablement la présence de la CONSCIENCE et sa puissance.

T
I ONE
Le Futur appartiendra à ce qui est détruit aujourd’hui.

R S I
L’Esprit qui anime l’individu, mais celui plus vaste qui

I E
V LA T
structure l’Humanité tel un ensemble organique en
lien avec les autres ensembles vivants de la planète peut
N
Udans leAbutRdeElégitimer l’illégitime.
s’apprécier si l’on sait étendre sa vision au-delà
des chaos sciemment produits

L Le Collectif d’auteurs
Les hommes regardent sans bienveillance
ce qui dépasse leur médiocrité.

Ils consentent à applaudir l’histrion, auprès duquel


ils se sentent graves et importants,
mais la noblesse des vrais génies les écrase
et le torrent de leurs idées les dérangent.
Dr René Allendy

DE LA TERRE ET DU CIEL...

E
L'illusion germe dans les esprits des humains en “mal de sens”

D
comme une graine génétiquement modifiée dans un sol pollué...

TE
Elle est tellement expansive qu'elle se multiplie

I ON
sans tenir compte des différentes familles humaines...

S
Elle prolifère sans limitation comme un humain balayant la raison,

R TI
pour faire naître des réalités sans fondement, loin du réel de la Vie...

I E
V LAL'illusion se vit comme Princesse en haillons,

N
U A RE
où l'humain s'accroche à l'auréole sans s'apercevoir
que ses haillons recouvrent un corps vide, un corps fantomatique...

L'illusion devient le support des croyances humaines

L afin de donner raison au mal être, à la petitesse,


à la nullité des individus...
“L'idée qu'on s’en fait”
pour s'affirmer dans une fausse certitude s'impose
en leitmotiv, en litanie de chaque instant...
Dès que l'individu rencontre un argument pour se fortifier dans son illusion
sur une conception ou une situation, il s'arme de critiques et de jugements
pour couvrir de boue, de salissures les porteurs d'illusion adverses...

Mordicus, il sait et il campe sur ses positions, dans son illusoire savoir,
quelque soit les intempéries, les tempêtes que cela déclenche chez les autres...

DE
L’Océan de la prétention submerge la Planète,
d'horreurs, d'atrocités et de glauques viscosités...

TE
La palme du génie de “l'ingéniosité” des tortures physiques et psychiques,

I ON
revient sans contexte au genre humain...

S
Jamais dans le monde animal nous rencontrons un tel génie des tortures...

R
L'humain peut être fier de sa petitesse et de sa cruauté...

E T I “L'idée qu'il se fait de lui-même,

IV LA
l'idée qu'il se fait du monde, révèlent le niveau de Conscience

N
de l'individu, et ses actes signent son état conscientiel...”

U A RE En guise d'excuse, le vent des rumeurs amène jusqu'ici


la puanteur de la mauvaise foi, et fait flotter la barrière de l'ignorance...

L
“On nous cache tout, donc on se fait de fausses idées...” Foutaise !
La connaissance est à portée de celui qui veut...
et la méconnaissance n'empêche en rien l'authenticité !

Nous allons développer ici un point de vue qui se veut


UN CANEVAS DE REFLEXION
sur lequel chaque humain peut/doit apporter sa laine de couleur,
en cherchant à comprendre les couleurs des autres, leurs différences
et en s'écoutant, construire cette humanité sans jamais critiquer,
juger, détruire, ce qui fait la Beauté de la Planète :

les différences...
Entendre un point de vue contraire au sien, demande de l'adopter (le mettre à côté de
soi comme possible), de tout faire pour en vérifier l'authenticité et... si cela est avéré,
alors il est heureux de se l'approprier (mettre en soi, faire sien). Croire une parole
qu'un personnage illustre à donnée comme précepte, et le citer comme référence,
souligne que la personne a “adopté” cette parole mais ne l'a ni vérifiée (personnage
illustre ? illustre pour qui ?) ni appropriée... La cohérence d'un propos (cohérence
parce qu'infaillible à des vérifications sous divers angles) est la meilleure garantie
pour illustrer le Réel.
Sur la Planète de l'illusion, les paroles sont des mensonges manifestés, et les silences,
les sceaux de confirmation erronés... principalement envers soi-même.

Ceci étant situé, nous allons exposer bon nombre de propos cohérents, qui demandent
d'être adoptés le temps de la vérification, puis appropriés ou non suivant qu'ils soient
pour le lecteur dans une résonance personnelle à sa propre “fonction de nature”...

DE
Ouvrons tout d'abord sur des généralités qui font partie des abysses de l'illusion et des
croyances (même et surtout si c'est affirmé par la science limitatrice, de la

tronqués.
TE
civilisation de l'économie) afin d'y voir clair sur des énoncés non avérés parce que

I ON
R S
Rappelons-nous que la manipulation consiste à “épouser” la vérité sur quatre-vingt-

I
quinze pour cent et... “d'oublier” un élément essentiel afin que personne ne s'infiltre

part !
I E
V LA T
dans la cohérence de cette vérité... Ou bien d'usurper un “signifiant” en le plaçant en
évidence à la place d'un autre mot. Par exemple : où sont les écoles de Santé ?... Nulle

N
U A RE
On sait qu'il y a des études médicales durant six, sept ans pour faire un docte-guerrier
contre la maladie... Un combattant est un héros quand il arrive à terrasser son
adversaire, mais on ne peut lui demander de redonner la vie à ce qui a été détruit avant

L
et pendant le combat.

Une des multiples illusions est de croire


qu'un médecin est capable de “donner la Santé”.

Il n'en a pas la compétence,


ni la capacité puisqu'il ne sait en rien la définir.

La Santé c'est, suivant le dictionnaire accréditeur des illusions :


“Etat de quelqu'un dont l'organisme fonctionne normalement..."
Ce qui nous pousse à comprendre “la normale”...
Le même dictionnaire répond à cela : “ce qui est habituel”...
et habituel : “ce qui est passé en habitude”...
et habitude : “manière d'être acquise par répétition”...
Bref ! de tentatives d'explication superficielle
et de valses lentes des termes “insignifiants” il en est bien difficile
de comprendre ce qu'est effectivement la Santé...

et il ne faudrait pas en déduire (illusion)


que la Santé est simplement une absence de maladie...

Cette entrée en matière peut paraître longue pour certains,


toutefois il est nécessaire de bien l'intégrer, avant d'entreprendre
le parcours des chemins méandreux
de toutes les approches du Corps de l'Humanité.

DE
Nous nous permettrons même de renvoyer les lecteurs à cette partie de ce chapitre

E
par le symbole “&” entre parenthèses, pour lui permettre de se souvenir
qu'il est nécessaire d'adopter (et non de rejeter) avant de s'approprier.

S T
I ON
Nullement question d'imposer un point de vue,

R I
seulement de souligner une mise en garde contre un déni trop rapide...

E T
V LA
L'APPARTENANCE ET LA FONCTION
I
N
U A RE
En bon humain qu'il est, l'individu semble avoir
des yeux pour voir et un esprit pour réfléchir.
Il sait observer la nature (non travaillée par l'homme)

L
et peut constater que “tout est à sa place”, que rien ne manque,
que tout est vivant, en osmose et harmonie continuelles.
Déserts, forêts, savanes, océans, montagnes... “tout est à sa place”.
Autrement dit :
tout a une “appartenance” de lieu, de climat, de magnétisme, etc.
La nature est composée de millions d'espèces des trois règnes,
formant le cadre de vie de l'humain,
de milliers de formes différentes et de couleurs infinies,
permettant ainsi d'engendrer la beauté à tous les instants,
quelque soit le lieu et la saison.

Comment est-ce possible que, sans l'intervention de l'homme,


la nature soit l'expression la plus grandiose de la Beauté.
D'où vient ce miracle du Vivant ?
Une seule réponse : chaque élément de la nature
possède une fonction qui le détermine.
Chaque élément est “dans sa nature propre pour une fonction déterminée”.

Une espèce, une essence, une variété ne peuvent s'épanouir qu'en étant,
qu'en épousant, qu'en vivant cette espèce, cette essence, cette variété.
En “Conscience révélée et appliquée” l'élément de la nature exerce sa fonction
et réalise ce dont pourquoi il est fait...
C'est pourquoi aucun élément de la nature s'avérera jaloux d'un autre élément.
La jalousie n'appartient pas à la nature.

DE
La nature se vit libre.

E
Chaque élément exprime et manifeste son affirmation par sa fonction.

T
C'est là sa liberté en affirmation de ses qualités sans frustration de ses manques.

I ON
Chaque humain, même s'il n'y met pas les mots,

S
sait reconnaître, sait voir que la nature est ainsi.

R I
Un pommier donne des pommes sans être frustré de ne point faire de banane...

E
V LA T
L'individu a des yeux pour voir et un esprit pour réfléchir...

I Pour voir, il voit ! Au pire, il se fait expliquer ce qu'il ne voit pas

N
U A RE
et s'invente des visions par comparaison de déduction,
mais pour réfléchir... c'est une autre paire de manches...
encore faudrait-il qu'on lui ait appris à penser...

L
Tentons quelques instants de réflexion...
La nature ouvre les portes de son université tous les jours...
Les profs sont les éléments de la nature même...
Il n'y a qu'à observer et “adopter” les mécanismes de vie
de tous les éléments en les comparant.

Très vite la leçon à tirer sera que tout fonctionne de la même manière
Point de différence fondamentale,
ce qui distingue les éléments ce sont des particularités atomiques
extrêmement minimes...
Les trois premiers règnes possèdent une masse importante de similitudes
sans pour autant que cela “saute aux yeux” des humains,
à part de ceux des peuples d'Argile...
Mais si nous osons faire une comparaison entre un élément de la nature,
un chêne par exemple, et un humain, que voyons-nous
de leurs similitudes et de leurs différences ?
A première vue,
nous pourrions dire qu'il n'existe aucun élément de comparaison...
et nous serions dans l'illusion la plus notoire...

Le chêne se nourrit par ses racines qu'il plonge dans la terre afin de tirer,
d'aspirer, d'aimanter les énergies compostées qui lui sont nécessaires,
et par ses branches et feuilles, il permettra les échanges aériens
qui lui donneront les systèmes de distribution
pour répartir les énergies assimilées de la terre...

DE
L'humain se nourrit de la même manière...

E
Comme “pour sa fonction” il est dans une obligation de se déplacer,

T
il ne peut donc s'enraciner, c'est pourquoi il va devoir créer son compost tous les jours

SI ON
dans son intestin afin de permettre à ses racines (radicelles dans l'intestin)
d'absorber l'énergie qui lui est nécessaire.

ER T I
Par ses bronches, et non ses branches, il va mettre en place les systèmes
de distribution pour brûler et transporter les énergies produites par le compost...

IV LA L'humain est un arbre qui marche,


N
U A RE
disons plutôt un apprenti-arbre car il est loin d'en avoir la conscience...

Observons ce qui les distingue...

L
Le chêne, dans sa fonction, est capable de vivre un millénaire et plus
s'il ne rencontre pas un mauvais matin, un “arbre qui marche”
armé d'une tronçonneuse...

Saluons le plus vieil arbre du monde en Tasmanie, qui s'avère fêter ses
douze mille ans...

Combien y a-t-il de “glands”, pardon... d'hommes qui ont atteint


une longévité physique naturelle, puisqu'ils sont programmés pour vivre
jusque 150 ans, quand ils n'usent pas leurs organes et leurs systèmes
par manque de conscience ?

Ce qui les distingue réellement se sont les espaces


qu'ils s'accordent pour être...
Le chêne s'implique totalement dans sa fonction,
l'humain s'implique totalement dans ses désirs....
parce qu'il se donne le choix d'être ou de ne pas être...

Qui est le dégénéré dans l'histoire ?


Celui qui est sensé réfléchir et avoir une conscience active...
Triste constat ! mais bien réel, hélas !
Alors si l'humain a les yeux pour voir... à la lecture de l'état de la Planète aujourd'hui,
nous sommes en droit de nous demander s'il possède un esprit pour réfléchir,
ou s'il fonctionne uniquement par compulsion de ses désirs,
autrement dit, par habitudes...

DE
Ouvrons une bonne fois pour toute notre Conscience...

E
et donnons nous quelques instants de réflexion...

T
I ON
Un arbre a un cadre de vie où il a grandi, où il pousse naturellement sans effort,

S
dans un espace de la Planète qui correspond à son métabolisme.

ER T I
Autrement dit, il a, par nature, un choix de lieux qui correspond à sa nature...

IV LA
Il faut appartenir au règne hominal pour être capable de mettre

N
U A RE
en esclavage des arbres, des espèces végétales,
d'un autre espace planétaire.

Ces émigrés de force se trouvent en difficultés d'adaptation

L
puisqu'ils ne sont pas du lieu où l'humain décide de les faire pousser...
Le platane en Europe, par exemple, n'a rien à faire en ce lieu géographique.
Preuve en est : rencontre-t-on des forêts naturelles de platanes en Europe ? Non !...

Ces émigrés de l'Inde deviennent, malgré eux, des pollueurs du lieu,


puisque les micro-organismes qui digèrent leurs feuilles mortes,
n'existent pas dans cette zone du monde...
d'autant plus que les services municipaux les castrent tous les ans
un peu plus, puisque leurs pousses dépassent les “normes” admises.
Réflexion faite, à quoi sert de faire venir des plantes d'un autre monde
qui n'y ont qu'un effet exotique sur l'environnement, et...
le plastronnage orgueilleux de ceux qui ont commandé leur importation
dans un pays d’où ils ne sont en aucun cas natifs...
Conclusion... les végétaux, les animaux, etc... les humains
ont des lieux de naissance auxquels se relie leur attachement.
Et dans ce lieu, dans cet espace, végétaux, animaux et humains
ont une fonction essentielle qu'eux seuls, comme individus (êtres uniques)
doivent mettre en œuvre...

Nous avons vu dans les Familles Humaines que


le chemin de chacune est spécifique.
De plus, la fonction correspond dans une Nation Humaine à une œuvre,
un service dont la Nation a besoin en tant
qu'organe du Corps de l'Humanité...

E
L'appartenance à un lieu, à une espèce, à une race

D
doit être la fierté de celui qui la vit.

TE
La fonction, suivant sa nature profonde au sein d'un collectif

I ONet d'une Nation Humaine, assure la dignité et

R S I
la reconnaissance d'un individu.
Appartenance et Fonction sont les deux pieds,

I E
V LA T les deux piliers d'un individu...
Rien n’interdit de visiter d'autres lieux, d'autres contrées,
l'important est de grandir à la rencontre des différences

N
U A RE
et de se sentir appartenir à sa terre, d'en être fier en lui apportant
ce que l'on est, en lui dédiant sa nature profonde.

L
Si la désuète civilisation de l'économie a brouillé les cartes
de l'humanisme et du sentiment d'humanité, il est temps aujourd'hui
de recouvrer, pour chaque individu, sa fierté et sa dignité...
il y gagnera la Santé.

LES DIMENSIONS DE LA VIE


Il faut être un peu, beaucoup, passionnément... “nœud-nœud”, simplet,
benêt ou/et arriviste pour croire ou se faire croire,
qu'il n'y a que la dimension matérialiste,
la dimension visible de l'Espace qui existe...

Il faut même être très lourding pour s'imaginer une vie humaine
comme une finalité à l'existence...
Nous savons que les maîtres de cette Planète en ce moment, connaissent
parfaitement toutes les Dimensions de vie sans pouvoir y accéder du fait
de leurs dissidences au concept divin. Ils aimeraient nous rendre aveugles
par rapport à ces Dimensions et c'est là, la raison première pour avoir
détourné à leur profit, à leur vision, les véritables valeurs des religions...
Soyons clairs à tous les niveaux, la Vie se joue entre un monde invisible et
un monde visible, le monde du Temps et le monde de l'Espace, le monde
du subtil et celui du dense...
Sans ces deux polarités, aucune vie n'est possible...

Alors assez de jouer les balourds, regardons ouvertement

DE le Réel de la Vie
en tentant d'approcher ici la danse de l'Espace-Temps

E
dont on nous rebat les oreilles, mais dont on ne nous dit rien ou si peu...

T
I ON
Pour schématiser ce monde complexe de l'Espace-Temps et des diverses

S
dimensions, (à approfondir ultérieurement avant de s'approprier l'idée)

ER T I nous pouvons exprimer que


les quatre premières dimensions appartiennent à l'Espace...

IV LA
N
C'est ce que nous voyons avec nos yeux d'humains :

U A RE
l'immensité de l'Univers et le monde de la densité et de la forme....

Les autres Dimensions appartiennent au Temps :

L les plus proches (jusqu'à la 12ème)


au “Temps relatif” (Tr)
et au-delà au “Tems Réel” (TR)

Si nous tentons de représenter l'Espace-Temps,


nous prendrons comme image la roue
avec en son moyeux, le Tems et dans sa périphérie la plus large,
la plus éloignée, les quatre dimensions de l'Espace,
et entre les deux le Temps relatif.

Temps relatif voulant dire : plus ou moins d'Espace dans le Temps...


Intellectuellement nous pouvons concevoir
ainsi cette représentation de l'Espace-Temps,
toutefois, dans le Réel, cela est
une abstraction tellement délicate à expliquer,
qu'il vaut mieux
“vivre les dimensions du Temps”
pour savoir de quoi nous parlons. SOURCE
Intellectualiser l'informel, l'éther, TEMPS
les forces puissantes RELATIF
mais sans substance, est une gageure...

E
C'est pourquoi les êtres qui ne vivent uniquement

D
que par l'Espace, pour le matériel, ont beau jeu actuellement...
ESPACE

E
toutefois ils ont mangé leur pain blanc...
La Vie se joue entre cette hyper dilatation de l'Espace qui a

T
I ON
pour nature la densité et la forme, et cette construction du Temps

S
en substance plus ou moins formelle suivant les Dimensions,

R I
pour arriver à un informel total au niveau du Tems...

E T
IV LA Et cela nous amène à un mot qui, lui aussi,
a été détourné de son véritable sens...

N
U A RE
Il s'agit du mot “Dieu”.
Dans “l'idée qu'on s'en fait”, Dieu représente une entité suprême, ou le Grand
Architecte ou un vieillard barbu sur son nuage qui surveille toutes nos conneries...

L
Ceci dit, en cela, rien n'explique “le mot Dieu”...
Il signifie quoi, réellement ?...
Nous avons découvert que le mot signifie : “Lumière divisée”
et nous avons pu vérifier que c'est la valeur que donnent
à ce mot bien des peuples du monde...

Lumière divisée ?
et oui... le Tems et l'Espace, l'Amour et la Conscience...*
Le “GOD” des Anglais (germe dans l'Espace-Temps divisé,
en traduction vibratoire)...
Le “AMMA” des Dogons (Am/ma : l'entité première
et son pendant dans l'Espace-Terre)...
* Conscience : séparation jusqu'au plus petit en gardant toujours à l'esprit la globalité.
Le “ALLAH” des musulmans (AL, la Source - LA, son miroir
dans le féminin - H, l'invisible qui s'incarne)...
et le “TAO” asiatique : le yin et le yang...

La majorité des peuples de la Terre


reconnaissaient le Divin dans ses deux
vertus/qualités, à l’instar des peuples
à peaux noire de la Plaksa, en nommant
la Source “ISWARA” et en la qualifiant
d’Esprit mâle, créateur,
et la Conscience “PRATICI”

E
l’Intelligence féminine...

E D
Dieu signifie donc “Lumière Divisée”
T
I ON
et quand nous reprenons le schéma de l'Espace-Tems,

S
nous constatons que nos maîtres à penser jusqu'alors,

R I
en brouillant les données de base des moments de la Vie...

E T
nous ont fait croire que :

V LA
- le Temps était la montre

I
qui ne montre en réalité que des segments d'espaces découpés conventionnellement

N
U A RE
- que le chemin de la vie était l'Amour...
alors que c'est un chemin de Conscience puisque nous sommes “incarnés”

L
- que rien n'existe d'autre
que nos malheureuses années passées sur Terre à trimer comme esclave domestique

- que le sexe masculin


était l'élu du divin et que le féminin n'était rien, la terre uniquement,
alors qu'elle “incarne” le Divin sur Terre et que l'homme non,
il doit incarner la vibration “OM” (HOM) que la femme possède par nature

- que seule la “société Trimale”


(du verbe trimer) est la seule civilisée, par rapport aux “sociétés tribales”,
toujours sauvages.
Alors assez de jouer les balourds à qui on fait tout gober,
regardons ouvertement le Réel de la Vie.
Mais constatons que notre “espace”
imparti est celui des quatre premières Dimensions,
et que “le reste” ne doit pas exister pour ce terrien,
qui doit toujours avoir les yeux baissés vers le sol
pour trimer, trimer afin de produire...
Et le balourd trime... pour le confort des pantoufles...
sans se poser de question de ce qu'il vient faire sur Terre ?

Comment ça fonctionne tout ça ?


Quelle fonction j’ai ?

E
Qu'est-ce qu'on peut bien attendre de moi ?..

D
E
La Vie n'aurait donc aucun sens ?..

S T
I ON
Il est important d'observer que la majorité des personnes

R
se fige sur les acquis.

E I
Il y a “rétention de l'acquis”, et même attachement,

T
adoption des principes, pour exclure tout ce qui viendrait “déranger”...

IV LA
Ces personnes se figent, se cristallisent dans leurs possessions

N
qu'elles soient de l'ordre du matériel, des idées, des croyances,

U A RE
des principes ou... du regard sur soi
et de la morale qu'on s'impose pour juger les autres...

L
Cela correspond à une infirmité, à un handicap, à une maladie...
La personne qui manifeste ce genre d'attitude exprime par là
qu'elle est bloquée en-dessous de l'âge de 4 ans...

La rétention de l'acquis, la possession et l'attachement


appartiennent à l'enfant en-dessous de ses 4 ans...

Il doit naturellement quitter cet “attractio”, pulsion naturelle


inconsciente, dès l'âge de ses sept ans, et avec elle quitter toutes
ses peurs afin qu'à treize ans l'individu soit dans la pleine
possession des forces de sa conscience...
C'est ainsi que, dans notre société dite civilisée, l'humain est
conditionné pour “rester enfant”, sans évolution possible puisque
nulle part par les institutions, il est proposé une voie évolutive*...
à part le “progrès” ** infernal, “enfernal”...

C'est là “l'enfer-me-ment” de ces quatre premières Dimensions.


Aujourd'hui un voile tombe et découvre que la Vie ne se limite en rien à
l'Espace. L'Espace est l'expression du Temps, la partie manifestée afin de
faire... grandir le Divin lui-même. Pour entendre et comprendre cela, il nous
faut affirmer quelques postulats que le lecteur prendra comme “théories de
recherches de cohérence”...

Ces postulats donnés froidement sont les suivants :

- au-delà des quatre premières dimensions, de la 5ème à la 12ème


se vivent des hiérarchies d'entités “en substance” non en matière
puisque non dense. Ces entités aident les quatre premières
Dimensions à agir suivant une planification vibratoire
déterminée.

DE
TE
- Un humain est avant tout une âme incarnée grâce à l'Esprit de
sa Conscience. Ses atomes sont immortels et comme tels

I
S N
appartiennent à son âme.

R O
E T I
- L'âme choisit son incarnation autant de fois

IV A
qu'il lui est nécessaire pour acquérir une conscience élevée.

L
C'est uniquement par les quatre premières dimensions
N
U A RE
que la Conscience se forge.

* Dans les années 1960, la Cour Suprême des USA, déclare finalement

L
inconstitutionnelles, les lois CONTRE l'enseignement de la théorie de l'évolution :
1er amendement de la Constitution impose la neutralité de l'école en matière religieuse.

** Progrès signifie : "pour le matériel", ce qui est dense, tangible...


- Dans les dimensions du Temps relatif (Tr) TOUT est
scientifique, c'est-à-dire que tout s'agence suivant un ordre
rigoureux et préétabli. Ainsi, ce que les scientistes de la Terre
affirment comme postulat, par ex : la fonction crée l'organe...,
n'est que l'interprétation, la déduction, l'extrapolation du Réel
mis en place par les scientalchimistes du Temps relatif dans
d'autres lieux.

Il faut être bien naïf pour croire que les millions de fleurs de la
Planète sont des générations spontanées ou des hybrides
accidentelles...

DE
La Beauté, l'épanouissement floral est l'œuvre des Créateurs

TE
dans le Temps relatif, de véritables Artistes de la Vie...

I ON
R S
Avec ce postulat peut-être avons-nous une réponse sur

I
l'énigmatique question de “l'œuf et de la poule...” surtout quand

I E
V LA T
ceux qui la pose oublient que si c'était la poule la première, il
lui aurait fallu un coq... et que si c'était l'œuf, il en aurait fallu

N
U A RE
deux... qui a donc créé l'œuf ou la poule ?...

Qui a donc créé les animaux ?... Qui a donc créé l'humain ?...

L
Ah oui, c'est vrai ! le barbu descendu de son nuage,
pour aller faire ses besoins et s'amuser avec un tas de glaise...
Ce n'est point très catholique ce que nous disons-là,
mais c'est... très romain...

- Le corps se trouve donc être “un véhicule” d'expérimentation


pour une conscience nouvelle et une fonction qui spécifie
l'individuation, conduit par l'entité supérieure de ce véhicule le
"Soi"...
Dieu ne joue pas aux dés a exprimé
l'auguste chercheur en relativité...
Il savait de quoi il parlait...
Reste à comprendre que si l'individu débarque aujourd'hui sur
la Planète, avec sa Conscience chargée par ses milliers
d'incarnations dont les leçons ont été tirées afin de lui servir
d'outil pour sa fonction, il arrive avec un “ordre de mission”,
ayant promis de réussir...

Or, il débarque dans un contexte absurde, rendu absurde par ceux qui
refusent le pouvoir, la suprématie du Divin, et qui tentent de prendre “sa
place”...
Les “anges déchus” des textes sacrés...
Or, les matérialistes “Fils de l'anneau”, les “satans” (sat : fils, an : anneau), se
complaisent dans les 4 premières dimensions (l'anneau) et se veulent de
nature “diabolique”... Diabole : ce qui sépare, à l'inverse de Symbole : ce qui
réunit...
Les Diables et les Satans sont là, présents sur Terre puisqu'ils ne peuvent
accéder aux Dimensions supérieures à la quatrième, et ils séparent tout,
produisent de l'horreur pour récolter l'énergie de la peur puisqu'ils s'en
nourrissent...
Ces monstres sans aucun sentiment sont décidés à faire disparaître
l'humanité qu'ils étouffent depuis des milliers d'années...
Ces monstres sans sentiment représentent en quelque sorte,
la maladie de l'Humanité...
et nous verrons dans le cours de l'ouvrage
comment ils ont agi pour en arriver... à leur propre perte...

- Ah ! encore un postulat à réajuster, afin de redonner au Temps


les réalités de ses "hors-loges"...
Tout le monde connaît la chanson :
le Macrocosme est à l'image du Microcosme...
C'est admissible quand on ne cherche pas en profondeur... mais
ce n'est pas avéré. Il y a similitude en effet mais cela demande
plus de discernement...

Afin de répondre à une Loi de vie essentielle de l'Espace Temps,


nous constatons que lorsqu'il y a bipolarité (féminin-masculin
par exemple), il y a automatiquement des pôles contraires afin
de créer le mouvement.
Un homme est l'inverse de la femme, c'est pour cela qu'ils s'aimantent mais
c'est dans l'ignorance des différences qu'ils en viennent à se repousser
croyants l'un et l'autre qu'ils se vivent dans la similitude...
Or, il n'y a pas plus différents
qu'une femme à la nature dense, terre
et qu'un homme de nature éther, ciel...
Les deux sont faits pour évoluer ensemble grâce à leurs différences, toutefois,
aurait-il fallu qu'ils soient enseigner sur les inverses de leur nature...

Ainsi, le Macrocosme et le Microcosme sont en similitude


mais sont, d'expression de nature, exactement inverses...

DE
Prenons un exemple simple :

TE
le système solaire comme un hologramme du Macrocosme

I ON
et un atome comme sujet du Microcosme.

R S
Les deux ont un noyau central autour duquel tournent des satellites, Planètes

I
ou électrons... Dans cette forme nous pouvons dire qu'il y a similitude, mais

I E
V LA T
quand on regarde de plus près et que l'on s'interroge d'où vient l'énergie de
l'un et de l'autre, on s'aperçoit que le mécanisme est contraire...

N
U A RE
Le Soleil est Lumière-énergie pour tous ses satellites-Planètes en densité.
Dans l'atome, la densité est au centre, le noyau et...
la Lumière photonique se situe dans les satellites-électrons...

L
Vous pouvez nous rétorquer “mais qu'est-ce que cela change ? il y a similitude
de forme et inversion des mécanismes d'action”... Si l'on désire comprendre le
Féminin-Masculin, il est essentiel de replacer les mécanismes de chaque
pôle...

Si l'on désire appréhender l'Espace-Temps dans tout ce que cela comporte, il


est nécessaire d'avoir une conscience suffisamment aiguisée pour discerner
les Lois de vie en application dans l'un et l'autre pôle...

Ceci étant dit et... compris, nous l'espérons,


nous allons aborder un questionnement plus précis sur
l'Humanité
et ses rouages vivants et... rouillés.
"L'ultime tyrannie dans la société n'est pas le contrôle de la loi martiale,
c'est le contrôle exercé au travers de
la manipulation psychologique des consciences et qui définit la réalité,
de sorte que ceux qui subissent cette manipulation
ne peuvent même pas réaliser qu'ils sont prisonniers
et incapables d'imaginer qu'il existe autre chose
en dehors de leur propre monde."
Barbara Marciniak

DE 2

IT E
LA TERREUR DE LA TERRE ...

R S O N
I
Il est bien difficile de comprendre comment le genre hominal

I E
V LA T
en est arrivé à un tel degré d'agressivité...

N
U A RE
Comment se l'expliquer ?
Comment expliquer à un enfant que la vie c'est d'agresser l'autre ?..

L
Comme “civilisés”, nous devrions avoir honte d'être complice
d'un tel massacre de la Planète et de la vie des "autres"...
Comme “humains” nous devrions crier au scandale
et à la stupidité des hommes politiques qui nous gouvernent...
Comme “individus” nous devrions hurler à la tête
de tous les scientifiques, de tous les politiques,
de tous les pontifes des églises, de tous les militaires,
de tous les tyrans Illuminati, tireurs de ficelles,
Francs-Maçons, hypocrites affairistes,
sionistes, facho-artisans de l'antisémitisme,
et aux enseignants conditionneurs d'enfants,
et aux médecins froussards qui n'ont point manifesté
dans la rue contre les vaccins obligatoires
pour défendre leurs patients et leur dignité,
et à tous les tortionnaires quels qu'ils soient...
Assez ! Vous oubliez la Vie !..
Vous oubliez les enfants et leur futur...
Vous oubliez d'être des hommes...
parce qu'un homme digne de ce nom,
connaît la valeur de la Vie, mesure la valeur du don,
en ne possédant que le sentiment d'Humanité...
Un homme se tient debout devant la lâcheté des despotes et de

E
leurs complices, les larves à la botte pour une solde sans valeur.

D
TE
L'arme de tous calibres
I ON
R S contre larmes de toutes douleurs...
I
I E
V LA T
Ils peuvent vaincre... ils ne seront jamais glorieux.
Quand on se vit en traître, l'éternité ne suffit pas

N
U A RE
à éponger la cruauté et l'ignominie... d'une seule vie...

Que les Hommes meurent debout !

L
Que les traîtres soient maudits pour l'éternité en continuant
à faire de “la Planète bleue”, la “Planète de l'Obscur”...
C'est l'heure de séparer “le bon grain de l'ivraie”...

Tiens ! dans le parc aux crocodiles,


un Homme se lève et crie son étonnement,
et son désarroi devant tant d'absurdité...
Le Dr Ron Paul, membre du Congrès Américain,
fait “campagne pour la liberté”
et s'exprime ainsi devant le Congrès en cette année 2010 :
“Les Etats-Unis ont rompu avec la réalité,
la raison et la force de la loi.

Est-ce qu'il s'agit de “circonstances courantes”


ou tout juste d'un mauvais rêve ?

Serait-ce vraiment un mauvais rêve ou… peut-être même un cauchemar ?


Est-ce le fruit de mon imagination ou avons-nous perdu l'esprit ?
La chose est en tout cas surréaliste et même pas croyable…

DE
C'est une grandiose absurdité, une énorme tromperie, une

TE
psychose paranoïaque énorme basée sur des notions absurdes

I ON et sur des idées

R S
qui n'auraient jamais dû voir le jour.
I
E
V LA T
Les choses simples ont été grossièrement dénaturées et faussées…

I la folie s'est travestie en logique…

N
De grandioses machinations se sont construites sur des mensonges…

U A RE
le mal s'est paré de vertu… l'ignorance se fait passer pour sagesse…
La destruction et l'appauvrissement se voient qualifiés d'humanitaires…
la violence est devenue l'outil du changement…

L
Les guerres préventives devraient soi-disant conduire à la paix…
la tolérance est assurée par les fusils du gouvernement…
Des perspectives réactionnaires tiennent lieu de progrès…
c'est un empire qui s'arroge la place de la république…
L'esclavage est baptisé liberté…
la vertu et l'excellence cèdent à la médiocrité…
Le socialisme vient au secours du capitalisme…
le gouvernement hors contrôle cesse d'être inspiré par la Constitution,
la force de la loi ou la moralité…
en se chamaillant, les politiciens mesquins ouvrent la porte au chaos…

La philosophie qui nous détruit


ne peut même pas être définie…
Nous avons rompu avec la réalité
et sommes devenus une nation psychotique…

L'ignorance, prétendant tout connaître,


a remplacé la sagesse…
L'argent ne pousse pas sur les arbres,
et la prospérité ne peut sortir des planches
à billets ou de l'escalade des déficits…

DE
Nous sommes au cœur d'une dilapidation ininterrompue

TE
de l'argent du peuple, de taxations exorbitantes,

I ON
de déficits de trillions de dollars jetés par les fenêtres

R S
par un état dépensier et guerrier, coutumier des pratiques

I
de copinage, faisant croire que des stocks illimités

I E
V LA T de papier représentent la richesse.

N
Nous avons une banque centrale qui, en secret détruit la valeur de l'argent

U A RE
et ce, sans mesure, sans le moindre regret, mais plutôt encouragée
par les pseudo-capitalistes de Wall Street,
le complexe militaro industriel et Détroit…

L
Des troupes stationnées dans 700 bases et 130 pays du monde
font la police dans notre empire.
Une guerre périlleuse se répand aujourd'hui au Moyen Orient et en Asie Centrale.
Des milliers de civils innocents sont tués, et nous commençons à être connus
comme les tortionnaires du 21ème siècle.

Nous imaginons qu'en cachant au public les photos de tortures,


par ailleurs déjà diffusées,
nous serons reconnus en tant que bonne et généreuse nation.
Si nos ennemis veulent nous attaquer
parce que nous sommes riches et libres,
les preuves de torture perdent leur sens.
Ce qui est triste c'est que nous avons oublié ce qui a fait
la grandeur, la beauté et la prospérité de l'Amérique.
Il nous faut au plus vite rafraîchir nos mémoires,
renforcer notre amour de la liberté,
notre compréhension de la liberté
et notre confiance en la liberté.
Le statu quo ne peut plus être la règle.
La violence et la liberté perdue ne pourront trouver de solution
sans pensée révolutionnaire.

DE
Nous devons prendre distance de la folie des foules grégaires.

TE
Les voies de l'intelligence et de la paix rendent le revirement

I ON
encore possible, et c'est là la bonne nouvelle…

R S Le nombre de ceux qui s'en préoccupent

I
est en train de croître exponentiellement.

I E
V LA TIl est clair que tout ceci pourrait n'être

N
qu'un mauvais rêve, un cauchemar…

U A RE
Il est possible que je me trompe sérieusement, que j'exagère
et que mes inquiétudes ne soient pas totalement fondées.
Je voudrais l'espérer…

L Mais à tout hasard, il nous faut nous préparer


à des changements révolutionnaires
dans un futur maintenant assez proche...”

Dr RON PAUL - Texas *

* VIDEO du discours du Dr Ron Paul


http://www.examiner.com/x-18425-LA-County-Nonpartisan-Examiner~y2010m1d14-Ron-Paul-
US-has-broken-with-reality-sanity-and-rule-of-law-calls-for-Revolutionary-changes
Merci Dr Ron Paul d'avoir ainsi déclamé votre désapprobation
par rapport aux attitudes de votre gouvernement.
Vos mots sont encore tièdes par rapport aux actes,
mais ils sont... et ils vous honorent. Merci !

De par le monde bien des gens ont pris position


contre la barbarie des Sionistes, des Pleutres-Maçons, et autres
corrompus du pouvoir... cela leur a coûté la Vie, comme
John Fitgerald Kennedy, Martin Luther King et tant d'autres...
mais l'heure est venue où des masses de gens vont contester...

E
Il en va de la Vie de l'Humanité entière.

D
Effectivement le constat que nous pouvons faire,

E
T
c'est que les Jeunes n'ont aucun, aucun, aucun horizon...

SI ON La société est sans but, sans créativité collective


qui donnerait une motivation à la jeunesse...

ER T I
V LA
Les mafieux du pouvoir vont devoir se rendre compte

I
que c'est la jeunesse d'aujourd'hui qui va les renverser...

N
U A RE
Elle gronde, prête à exploser...

Et ces jeunes ont été à bonne école...

L
quand on pense qu'un être de 12 ans a vu, a subi,
12 000 meurtres à la télévision...

Comment peut-il s'imaginer “agir” pour son futur ?...


Nous allons parcourir un brin d'Histoire dans les pages suivantes pour
comprendre comment tout cela est arrivé. Or, pour résumer ce grand
schéma de l'horreur, on va s'apercevoir que seulement les sociétés
patriarcales se sont construites par des agressions...

Toutes les "civilisations", (civilisation... seulement de nom !)


sont nées d'une conspiration et les agressions en furent
les "résistances économiques"...
Quelle mentalité !
Qu'il faut donc être fat
pour en arriver à un tel manque de dignité...
La Terre est la Planète des horreurs, de la Terreur...

Il n'est pas question de nous étendre sur le sujet, mais


uniquement d'en faire froidement le constat, car nous sommes
tous responsables par notre façon "de non agir"...
Par notre indolence et notre insouciance
nous sommes tous complices des malfrats du pouvoir...

DE
Soyons clairs avec nous-mêmes, sans indulgence pour nos petites
préoccupations, notre petite santé, nos petites économies...

TE
La Vie n'existe pas quand il n'y a que petitesse,

I ON
R S
La Vie est la Prospérité à tous les niveaux, à tous les instants...

I
C'est ce que nous allons exposer ici en décrivant

I E T
ce que nous entendons par “Corps de l'Humanité”...

V LA
N
Première hypothèse de travail

U A RE
Réflexion : afin qu'un corps soit en fonctionnement, il est

L
nécessaire qu'il se constitue, qu'il mette en place ses “organes”...
(organe voulant dire : "instrument de musique, instrument vibratoire”)
Et où se situe le Temps de la constitution d'un corps ?...
uniquement dans la période fœtale.

Peut-on dire que l'Humanité est un grand Corps ? Non !..


Peut-on envisager que cela soit, peut-être, un Corps fœtal,
toujours en construction ?.. Cela pourrait être possible...

Les personnes qui ont vu le film de John Boormann : “Excalibur” vont se


remémorer les images de ce document, au demeurant hyper violent, mais
dont il semble que la symbolique soit passée à côté de bien des spectateurs...
En quelques lignes nous allons expliquer cette symbolique
car elle traite de “l'actualité de notre monde”...

En effet, les premières images montrent un personnage qui s'approche


sortant d'une toile de fond rougeoyante de feux et de combattants en
silhouettes sombres... Ce personnage est Merlin, l'inconscient personnel...
Les guerriers sont comme des “cellules” cherchant, combattant pour un
territoire... et toute l'histoire conte la Création du fœtus humain où la
“violence” * est de chaque instant... En regardant à nouveau ce film, le lecteur
rencontrera des termes légendaires qui sont forts appropriés... Mondragon,
qui est la pulsion de vie... Excalibur, l'épée sacrée, dont le nom veut dire “dont
on ne peut mesurer la Lumière”, qui représente l'âme de l'individu, la lame de

DE
l'épée, la prolongation de l'épaule, le Roy Arthur qui symbolise le Cœur et les
douze chevaliers qui représentent les organes du fœtus, dont Lancelot : la
rate...

TE
Nous laissons aux lecteurs la réflexion sur “le qui est qui”... en sachant que

I ON
Morgane, l'inconscient collectif, va faire l'amour avec son propre frère Arthur.

S
Il sortira de cet acte un fils masqué d'or, Mordred, la maladie... qui tuera son

R
propre terrain et périra avec... Le fœtus est malade avant d'avoir pu vivre

E
“en Corps”...

T I
Et Excalibur, l'âme, retourne dans les Océans de la Source

IV LA pour un jour ressortir à nouveau...

N
U A RE
Bonne découverte aux lecteurs, les symboles sont signifiants à chaque image
du film... et nous ici, nous nous interrogeons sur la conscience de Boormann,

L
s'il sait ou non ce qu'il a mis en scène... Toujours est-il que ce document
représente tous les combats que se livrent des cellules d'un fœtus pour tenter
d'être viables jusqu'au bout...

Alors notre hypothèse de base est celle ci...


Après avoir vécu trois ou quatre humanités
qui toutes ont avorté...
avant de naître au Corps d'une Humanité viable,
la Mère-Terre vit actuellement les contractions de la naissance
ou plutôt, de la Nativité de la Nouvelle Humanité...
* violence : “la vie sortant de l'enfermement”. Une naissance est violence, un arbre qui fait
monter la sève dans son tronc se fait violence, etc.
La Violence est le contraire de l'Agression, elle donne la vie...
Difficile à croire ?.. Pourquoi ?
Rappelons nous que le Microcosme est en similitude au Macrocosme...

Une femme (de nature Terre) met neuf mois pour avoir un bébé “à terme”...
La Mère-Terre met 9 000 ans pour mettre “au jour” le bébé-humanité...
Un jour de construction du fœtus au sein de la Mère-Femme
représente 33 ans,
et dix jours Trois-cenT-Trente-Trois années
pour la Mère-Terre...
L'Espace-Temps n'est pas le même pour tout le monde...

E
même s'il y a assurément similitude...

D
Un électron tourne à la vitesse de la lumière autour de son noyau,
la Terre met trois cent soixante cinq jours pour tourner autour de son Soleil...

TE
I ON
Nous allons exprimer les similitudes à tous les niveaux

R S
entre la journée d'un fœtus, ses grandes périodes de construction

I
et... les actions menées sur la Terre par les “cellules-guerrières”

I E
V LA T à la recherche de leur territoire, et
dans la constitution de leur fonction...

N
U A RE
Nous n'affirmons rien, nous donnons la matière à réflexion,
et surtout, la possibilité que chaque lecteur apporte sa
contribution pour affirmer ou infirmer cette hypothèse.

L En cas d'infirmation nous n'acceptons aucune critique de bas niveau


sans qu'il soit proposé une solution de remplacement possible.
Critiquer pour critiquer c'est facile, mais démontrer que c'est une erreur
en donnant une solution de remplacement, là, c'est constructif...

Mais nous savons, comme le disait Shopenhauer, que :


“Toute vérité franchit 3 étapes...
D'abord elle est ridiculisée...
Ensuite elle subit une forte opposition...
Puis elle est considérée comme ayant
toujours été une évidence...”
Alors, franchissons la première étape...
Pour commencer à donner à réfléchir aux sceptiques de premier niveau,
nous vous proposons de regarder les “exponentielles de croissance”
du corps d'un fœtus humain et...
du Corps du fœtus de l'Humanité...

L'embryon se met en place grâce à deux cellules...


par le système de la mitose au début de la 5ème semaine
il est à 2000 cellules.

A deux mois et demi il pèse........................ 10 gr...


A la fin du 4ème mois il pèse..................... 110 gr...
A la fin du 5ème mois il pèse..................... 250 gr...
A la 25ème semaine il pèse........................ 560 gr...
A 7 mois et une semaine il pèse... son premier kg...
A la fin du 8ème mois il est en action à.. 1 kg 500...
A 8 mois et demi il en est à.................... 2 kg 400...
une semaine plus tard il fait................... 2 kg 600...
et... à la fin de la dernière semaine
il monte allègrement à 3 kg 300... *

Exploit réussi par...

DE
cent milliards de cellules au moment de la naissance...

TE
en se remémorant qu'il a commencé avec 2 cellules...

I ON
R S
C'est tout le contraire de l'économie... (la gestion par restriction)

I
c'est... la prospérité en action...

IVE A T
N L
En ce qui concerne l'embryon-humanité, nous ne pouvons donner

U A RE
des chiffres qu'au niveau de la quantité des “cellules”, des humains...

L
* Suivant les personnes et les terrains parentaux, cela peut aller de 2kg800 à 3kg500...
et plus, pour ceux qui jouent les prolongations dans le ventre...
Nous n'avons aucun chiffre à -7000 av JC,
par contre en -5000 il y avait environ 5 millions d'individus

DE
en -3500 cela passe à............................... 20 millions,
à -2000 à............................................... 50 millions,

ITE
à - 500 à.............................................. 150 millions,
à l'an 1 à.............................................. 200 millions,

R S N
en +1000 à............................................ 250 millions,

O
E T I
en +1700 à............................................ 600 millions,
un siècle plus tard à................................. 1 milliard,

IV A
en 1930 à................................................. 2 milliards

L
N et la grande accélération dans l'exponentielle :

U A RE
en 1975... 4 milliards
en 1990... 5 milliards
en 1999... 6 milliards

L
Ces “exponentielles de croissance” entre parfaitement
dans la similitude des espaces relatifs... (voir le schéma suivant)

-7000 -6000 - 5000 -4000 -3000 -2000 -1000 1 1000 2000


1 mois 2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème

courbe de quantité de cellules du fœtus


de deux à cent milliards...

courbe de quantité d’humains


du fœtus humanité de trois millions à six milliards
Similitudes ou pas, coïncidences ou non,
cela pose question.
Et si véritablement nous n'avions vécu depuis plusieurs
millénaires sur la peau de la Terre, qu'en tant que
"cellules d'un fœtus en construction"
cela voudrait dire que l'Humanité non encore constituée,
et malade à l'état fœtal de surcroît,
va naître réellement dans les quelques mois qui suivent ?..

Enfin, un horizon se dessine, enfin un futur doit se façonner...

DE
enfin les armes ne seront plus nécessaires
et les larmes non plus...

TE
Est-ce possible que cela soit vrai ?...

I ON
enfin, l'arrêt du cauchemar !...

R S I
Pour nous à l'Université de la Relation, c'est une possibilité, pour ne pas

E
V LA T
dire la seule possibilité... ou alors ce fœtus, à nouveau ne survivra point à
sa maladie et disparaîtra à sa naissance...

I
N
U A RE
Dans le corps de la Terre-Femme,
le fœtus se prépare tout entier à "vivre le passage"...

Sur la peau de la Mère-Terre, nous demandons à tous de se mobiliser, de

L
nous aider par des échanges, des recherches concrètes et efficientes à mettre
en œuvre, afin de permettre au plus grand nombre de conscientiser cette
réalité... et si pour certains cela se veut être uniquement qu'un beau rêve,
nous leur répondons qu'il vaut mieux vivre un beau rêve que l'affreux
cauchemar d'aujourd'hui...

Mais nous n'avons que faire des briseurs de rêves...


des briseurs tout court...

La Terreur de la Terre va aller s'amplifiant


jusqu'à ce que la naissance se produise
pour donner le choix à tous d'aller vers la Vie
ou de rester coucher au lit d'Europe, la Déesse des Enfers...
Je suis Un qui se transforme en Deux.
Je suis Deux qui se transforme en Quatre.
Je suis Quatre qui se transforme en Huit.
Je suis Un après cela...

L’Obscurité et la Lumière sont toutes deux de même nature,


leur différence n’est qu’apparence
puisque chacune est née de la Source du Tout.
Tables de Thot

LA DEMARCHE SUR LES


OBSERVATIONS
DE L'HISTOIRE D'UN FŒTUS...

DE
Dans la similitude, la grande observation trompeuse
est le constat du "comment est porté le fœtus"...

TE
I ON
Pour la Terre-Femme, le fœtus est DANS son ventre...
S
R TI
Pour la Mère-Terre, le fœtus est SUR sa peau...

I E
V LA Astuce du Grand Architecte
pour permettre à chaque individu

N
U A RE
d'entrer sur le chemin de la Conscience...

Si nous étions “enfermés” dans un espace

L à l'intérieur de la Planète, il serait évident...


qu'un jour nous devrions en sortir...
point besoin de faire travailler les méninges pour cela...
Par contre, en laissant une certaine latitude de mouvements et
d'infinis espaces, il est bien difficile alors de se poser
la question sur “l'enfermement fœtal”...

Curieusement, les cellules d'un fœtus humain œuvrent


“sans se poser de question”
car elles sont dès leur naissance en résonance avec leur fonction.

Pour l'humain, cellule du fœtus de l'Humanité,


il a une prédétermination établie à l'intérieur de lui

DE
qui l'oblige à "une créativité spécifique" (et non à une profession
sociétale), qui l'entraîne à œuvrer dans cette spécificité.

E
L'individu se dira alors que c'est “sa nature”,

S T
et qu'il ne sait nullement pourquoi il aime faire ça...

I ON
R I
Or un jour, le fœtus de la Terre-Femme, doit quitter son monde aquatique

E T
pour passer autant de temps (9 mois) sur la peau de sa Mère-Femme afin de

V LA
s'accoutumer (se sécuriser) au monde aérien... et plus tard, sept ans après, se

NI
séparer définitivement de cette Mère-Femme en coupant le cordon ombilical
psychique, et aller vivre son indépendance “d'individu”...

U A RE
A contrario,
le fœtus de la Mère-Terre doit épouser “consciemment”

L
les espaces de sa Mère afin de s'y ancrer dans une fonction organique,
vibratoire, puisqu'elle est la "structure" fondamentale magnétique. *
La coupure du cordon ombilical psychique
se fera par le changement de niveau de conscience des humains
et sera effective le jour où
la notion de “possession” aura disparu...

La possession était nécessaire dans toute la période des recherches de


territoires, des migrations obligatoires... pour la constitution du fœtus.

Parenthèse ouverte : ce n'est point parce que les migrations étaient


obligatoires que “les massacres” étaient aussi obligatoires... Les
appropriations auraient pu se trouver “partagées” et non “volées”... par
ententes cordiales et non par des tueries...
* magnétisme différent suivant les fonctions
C'est à cela que nous voyons la maladie fœtale de l'Humanité :
“l'Aliénose obscurantis”
produite par la reptation des pirates-dragons de Babylone
et par leurs virus prédateurs, les Aryens.

Or, curieusement, c'est la période où ils se sont manifestés que le patriarcat a


vu le jour, avec la culture de l'esclavagisme et ses rituels d'agression... Même
période où la possession fut couronnée puisque ce fut l'époque des...
”propriétés privées”, scléroses en plaque pour la Mère-Terre...
Parenthèse fermée.

Possession : poser-session, “poser pendant un temps”...

DE
C'est dans ce sens que doit être compris le terme de possession. Dans le cas
où il serait entendu comme “cela m'appartient” nous avons à faire à une
“maladie” qui est : “être posséder par” autrement dit, une transfusion

TE
vampirique d'état par la négation de soi : “je ne vaux que parce que j'ai...”

I ON
gangrène incurable qui se termine en mort par étouffement d'avidité...

R S
C'est ce que nommeraient les psychologues conventionnels, des

I
E
attachements qui finissent infailliblement “au bout d'une corde”, soit à une

IV LA T
pierre pour se noyer dans des fleuves de douleurs et d'amertume, soit à une
branche pour se pendre à Jacques ou Noémie pourvu que l'on se sente

N
“attaché”... et sans possibilité de s'en sortir seul car incapable de voir que

U A RE
l'individu a perdu sa souveraineté...

La “pose-session” était nécessaire dans ces périodes

L
de quête du lieu répondant à la fonction de la tribu...
mais à la naissance tout sera instauré, les lieux rencontrés
et la fonction des Nations Humaines correspondantes
pourra se mettre en mouvement...
et la possession disparaîtra des consciences...

Ceci étant exprimé,


qu'est-ce qu'un “organe” pour le Corps de l'Humanité ?
Nous le répétons,
ORGANE désignait tout d'abord “l'instrument de musique,
l'instrument vibratoire” en correspondance
avec des “organes humains”.
Par exemple, “l'organe-violon” correspond à l'organe poumon,
“l'organe-djembé” correspond à l'organe intestin,
les cuivres aux organes du sang, etc.
Ainsi un organe répond à une donnée vibratoire...

Une “organisation” correspond à une partition (ré-partition)


musicale afin que les valeurs de liaison,
de relation soient harmonieuses...
L'organisation est limitée à un espace.
L'organe prend en compte l'ensemble des organisations

DE dans leur spécificité.

E
Quand les organes s'affilient et jouent ensemble

S T
la partition de la Vie, il est dit qu'il y a “orgasmisation”...
I ON
L'orgasme (musique de l'âme) signifie pour le Corps “mouvement du

ER T I
sang”. Quand il y a “orgasmisation”, cela sous-entend que le
sang, la vie, est en mouvement dans le Corps entier...

IV LA
N
Mais l'Humanité n'en est pas encore là...

U A RE
Deuxième hypothèse de travail
LSi des ethnies entières se sont déplacées pour rencontrer
“inconsciemment” leurs lieux respectifs,
cela sous-entend que, guidées par une prédétermination
de fonction, elles devaient s'imposer, s'enraciner dans un espace
qui correspondait à la fois à l'énergie nécessaire à la fonction,
et à la fois aux moyens des liaisons, des échanges,
avec les autres organes en correspondance avec cette fonction.

Par exemple l'estomac ne peut se trouver loin du duodénum,


qui lui-même doit pouvoir répondre, rejoindre les intestins...
Nous entendons les sourires et les haussements d'épaules de certains
lecteurs... Qu'est ce que c'est que ce délire ?... Comment peut-il y avoir une
analogie entre les organes physiques d'un corps humain et des organes
pseudo-physiques d'une Humanité ?... On ne voit nulle part de “tubulures”
reliant des organes, supposés tels, à d'autres organes ?...

Nous entendons ces mille questions


que certains se posent sans avoir terminé de lire toutes les explications...

Trop d'humains sont encore des petits enfants bloqués

E
dans leur esprit, qui compensent leur manque de dimension
par un intellect débordant...

E D
La “relation” est “la tuyauterie” qui emmène
d'un organe à un autre...

S T
I ON
La relation n'existe pas encore en tant que fœtus.

ER T I C'est un état particulièrement complexe


qui demande pour un individu,

IV LA
d'avoir atteint le début des 39 forces de son Esprit (sur 52)
pour s'approprier la relation.

N
U A RE
A savoir que l'Humanité actuelle à son état fœtal,
n'en est qu'à 7 forces de l'Esprit... autrement dit,
sans aucune capacité à être en relation d'aucune sorte,
tout juste en communication foireuse parce que mensongère...

L Alors qu'est-ce que la RELATION ?...

Le mot “Relation” signifie Action de revenir à la même attitude,


autrement dit avoir une permanence d'actions qui permettent
d'assumer un engagement :
relation à la Terre, à la famille, à sa parole, etc...

Comment peut-il y avoir relation dans le paysage inhumain


d'une société qui a pour objectif premier
de courir après l'argent ?...
Cela signe le fait que la relation n'existe plus, ni avec le milieu,
ni avec les autres, ni avec soi-même...
Le chaos de notre belle société s'avère être né
de la séparation des autres et de soi-même...

La relation exige une obligation de durée,


une permanence...
Aujourd'hui, tout est basé sur le superficiel,
la consommation, la mouvance
par attraction, par tentation, et... entretenue par

E
l'inculture de la vie, des Lois de vie...

D
TE
Tout est mouvement dans la nature,

I ON
tout est permanence de mouvements

R S I
produits PAR LA RELATION.
Or, la vie en société dite civilisée, a réduit la relation en peau de chagrin.

I E
V LA T
La relation n'existe plus puisque cette pieuvre inhumaine, la civilisation,
a été fondée sur des valeurs superficielles et conventionnelles
et non sur des valeurs de vie liées à la relation.

N
U A RE
Rencontrer quelqu'un un jour, n'est point entrer en relation.
Quand deux solitudes se croisent,

L
leurs manques de vie les attirent
mais elles ne construisent en rien une relation.
L'attrait se révèle par compensation, par manque,
alors que la relation
demande une connaissance absolue de l'autre et de soi-même...

Survolons les deux phases d'attitudes qui nous semblent


les plus déterminantes pour assumer notre type de “latitude” de relation.

Par rapport à soi-même, nous vivons


soit en Intégrité de soi, soit en Déni de soi...
Entre ces deux phases s'intercalent des kyrielles de possibles
qui ne sont que mensonges et jeux de masques...

L'Intégrité c'est :
La réponse du Présent à la question du Futur.
Autrement dit : est-ce que je vis intégralement dans le présent en
honorant à chaque instant ma nature pour me permettre d'être dans
MA fonction au sein du grand Corps de l'Humanité ?
C'est là, la position la plus juste pour
une relation en profondeur avec soi, les autres, la Terre, etc.

Le Déni c'est :
DE
E
Le refus de vivre l'Ordre Naturel.

S T
Autrement dit : je n'accepte point ce que je suis, je ne veux même pas

I ON
savoir ce que je suis et encore moins ce que je viens faire sur Terre. Je

R I
renie mon individuation et mon appartenance au Réel de la vie, tout en

E
V LA T
cherchant à m'agiter dans ce qui ne m'appartient pas de faire et d'être,
car cela n'est point ma nature...

I
N
U A RE
Il est évident que la relation ne peut-être bâtie sur ces bases.
Faisons-en le constat sans clémence,
en ce qui concerne la Planète aujourd'hui.

L
Le Chaos sociétal nous pousse, en quittant ses berges glaciales, à
vivre des “aventures de vie” en apnée... des sensations, des
impressions d'union, de fusion, qui sont cataloguées comme des
“moments d'amour”,
des instants de réchauffement du cœur...

En ce qui concerne les Nations et leurs fonctions, la relation se


fera entre les Nations-Soeurs (dans la même fonction) et entre les
Nations de Service (nations dépendantes pour une même finalité, par exemple
entre les nations fonction Rate et les nations fonction Pancréas).
Ces relations sont exemptes d'un “système commercial”
ou économique (système non vivant), mais uniquement sur les bases
de nature de la Nation et de sa Fonction.

Autrement dit “une toile de réseaux de relation” va se tisser pour permettre


au Corps de fonctionner indépendamment d'une “tuyauterie organique” à
l'instar du Corps humain !

Nous l'avons vu,


les similitudes ne veulent point dire que c'est “exactement pareil”.

Dieu fit l'Homme dans son Image


et dans la similitude...
Dans son Image veut dire “à l'intérieur de son Image”,
le mot “Image” voulant exprimer “l'Etre maître du Tems”.

Autrement dit le chemin de l'Homme est EN Dieu

DE
et non VERS Dieu, qui soulignerait une séparation
entre Dieu et l'Homme... ce qu'ont voulu faire croire les églises.

TE
Dans la similitude veut dire, dans les mêmes schémas directeurs

I ON
S
sans pour autant avoir les mêmes formes...

ER T I
Le Corps de l'Humanité est en similitude au corps de l'Homme,

IV LA
qui sont tous les deux en similitude du Corps de l'Univers...
en se souvenant que l'Univers est “l'expression dense et spatiale”

N
U A RE
des accords du Tems et du Temps relatif.

Ces “accords” composés par les êtres du Temps Relatif pour mettre une

L
première forme (partition), suivant les “impulsions du Tems”... doivent s'ex-
primer (sortir de la première forme) par les “organes” (les instruments
vibratoires) suivant leur fonction dans l'œuvre globale. Ainsi la dénomination
de “Corps de l'Humanité”, doit s'entendre comme la réunion d'un immense
orchestre (un collectif d'organes) répondant à la fonction de chaque Nation
Humaine.
Chaque Nation Humaine apporte alors sa note vibratoire,
sa différence, qui sans elle, l'ensemble orchestral
ne pourrait fonctionner en perfection et en authenticité.

La pensée du Tems, mise en plan par le Temps relatif,


se voit appliquée par les organes-Nations
des dimensions de l'Espace.
En accédant à cette compréhension, à cette logique, nous devons, nous
ensuite chercher à établir les lieux fonctionnels géographiques des organes et
des systèmes en similitude au corps humain, sans toutefois s'attacher à une

E
similitude de forme...

E D
Pour comprendre comment le fœtus de l'humanité a pu
se constituer “dans l'Histoire”... il est nécessaire d'avoir

S T
I ON"l'Horizon du Corps de l'Humanité"
en projection afin d'ouvrir à la fois sur l'origine

ER T I de la constitution fœtale,
et à la fois sur la trajectoire pour le Futur...

IV LA
N
U A RE
Commençons par l'hypothèse d'une projection possible
sur un futur des Nations Humaines,
en répartition des lieux par rapport à leur fonction...

L
Nous comprenons mieux l’unité de la biosphère quand
sont mises en évidence les corrélations profondes entre le comportement
humain et les événements qui ont modifié ou marqué l’environnement.
Unité, Diversité : ce binôme fait notre richesse.
Si l’homme du XXIe siècle reconnaît cette réalité,
il sera capable de maîtriser son avenir...
Federico MAYOR

LE PLAN DU POSSIBLE...
Vous connaissez la bouteille à encre ?...

Il s'agit d'un monde opaque sans fond,

DE
d'où peuvent surgir n'importe quelle extrapolation
par l'empirisme de ceux qui se considèrent comme

TE
I ON
“scientifiques”...

S
Les heures de gloire de cette science sans conscience et

R TI sans humanité sont déjà du passé...

I E
V LA
gloire éphémère s'il en est pour avoir créé
les machineries de l'horreur et de la destruction.

N
U A RE
Les extrapolations faites par ceux qui, prétendus savants,
imposent leurs diktats et théories sur les origines de l'Homme...
de l'évolutionnisme (l’homme descend du singe) à la caricature contraire

L
que “le singe descendrait de l'homme...” tentent de nous
prouver que le premier homme vient de l'Afrique...
Le “premier homme” n'a aucune importance en soi
si l'on ne définit point de quelle humanité il faisait partie...
et retracer d'hypothétiques migrations sans tenir compte de
continents engloutis, des déplacements des pôles et des terres
émergées depuis ce bipède hominal, c'est faire fi de bon nombre
de paramètres manquants à la panoplie du “savant”...

Ce dit-savant, paléontologue en l'occurrence, devrait “savoir”


qu'il y a d'autres moyens que la “pelle-balayette” pour découvrir
les restes “restitués” des époques antiques... Ces moyens ne sont
point d'ordre technologique mais d'ordre “atomo-Temporel”, dont

E
nous parlerons ultérieurement.

D
Pour notre “hypothèse du fœtus de l'humanité”, nous nous
contenterons de faire le point entre la fin de la dernière

TE
glaciation, et le début de l'humanité embryonnaire...

I ON
R S
Nous avons vu dans l'ouvrage des Familles Humaines qu'il y

I
E
avait intervention des Familles Ciel sur les Familles d'Argile,

V LA T
donc des incarnations d'âmes venues pour permettre de changer,

I
de faire muter les niveaux de conscience.

N
U A RE
Nos légendes ou nos histoires du “Temps passé” nous content
l'intervention d'êtres venus d'autres espaces, des extraterrestres,

L
et ceux venus des autres Dimensions, des apparitions et des
présences momentanées. Mais elles nous parlent également
d'êtres nés génétiquement d'une femme et qui auraient
développé des facultés au-delà du commun, pour permettre à
leur peuple, aux individus de l'époque et du lieu, de faire un pas
en avant dans l'évolution de leur conscience personnelle.

Nous avons constaté que ces trois niveaux d'intervention


“ont existé” pendant la mise en œuvre du “fœtus-humanité”...

Les êtres venus de l'Espace (3ème et 4ème D) se sont manifestés


pour la majorité comme apportant des moyens de “matérialité”...
un apport de technicité répondant à l'Espace, sans plus,
ayant même tendance à incliner les terriens des peuples d'Argile,
vers des pensées à visée matérielle, plus que spirituelle...

Les apparitions venant des Dimensions du Temps relatif,


apportaient des “messages” à l'adresse de personnages, meneurs
et responsables de groupes d'individus, ou à l'adresse
d'institutions inadéquates (ex : église catholique) au travers
de jeunes et innocentes personnes de manière à éviter
la suspicion de critiques par ambition personnelle...

DE
Quant aux âmes incarnées (ré-incarnées)
avec une fixation d'objectif dès la petite enfance,

TE
montrent qu'elles sont “missionnées” pour agir réellement

I ON
au devant des foules pour les entraîner

R S I
à suivre un certain chemin

E
en correspondance avec les mutations du moment...

IV LA T
Ainsi, les structures terre : les peuples d'Argile, sont aidées dans

N
U A RE
leur évolution par les mouvances et les interventions des êtres de
l'Espace, des êtres du Temps relatif qui se manifestent sous
multiformes, et notamment par

L le Corps Marial, l'Âme du Corps de l'Humanité,


et des êtres venant se réincarner pour des missions spécifiques,
sans compter les “forces” qui “adombrent” un individu allant mourir
pour prendre “sa place” sans avoir à repasser par le cycle de
l'enfance.

Actuellement, et depuis un demi-siècle, “le Ciel”


agit de plus en plus ouvertement
pour aider la naissance de l'Humanité...
Les “Aliens” de l'Espace qui ont introduit la maladie au fœtus,
sont de plus en plus mal du fait du changement vibratoire
de la Mère-Terre... Les contractions se font sentir...
Nous allons souligner la plupart des interventions cosmiques et des Cieux
aux phases clefs de la constitution du fœtus de l'Humanité. Nous
constaterons alors que certaines données relevées dans les livres sacrés ont
une base véridique même si par la suite certaines “extrapolations”
intellectualo-scientifiques ont dévié leurs véritables sens...

Avant de spécifier les localisations de chaque organe et de chaque système, il


est important de supprimer des notions dont pourraient s'emparer
l'inconscient du lecteur pour y semer le doute...

DE
Il s'agit de faire le point sur les analogies entre
le Corps d'un humain et celui de l'Humanité dans leurs formes.

TE
Le corps de l'humain a la capacité de se déplacer “par ses jambes”,

I ON
S
et “d'embrasser”, d'agir par ses bras.

R
Les membres font partie intégrante de son corps mais...

E T I
ils ne sont pas vitaux, ils n'existent que comme “capacité à...”

IV LAQuand par accident l'humain se voit amputé


des bras et des jambes , il continue à vivre...

N
U A RE
Le Corps de l'Humanité n'a nullement besoin de bras et de
jambes puisque son meilleur “support-Terre” roule dans l'Univers...

L Le corps de l'humain possède un autre membre :


“la Tour des testeurs”,
autrement dit la tête (teste) qui a pour fonction
d'avoir des vestibules de perception de l'environnement,
pour indiquer au reste du corps comment est "l'extérieur"...
et le cerveau, dans cette Tour de contrôle
donne des ordres pour agir, parler, penser...

Pour le Corps de l'Humanité, nul besoin d'une tour de contrôle...


le Corps entier possède ses capteurs suivant les organes...
Le corps humain a également une “charpente” pour se tenir
à l'état vertical. Dans cette charpente sont établies
des forces nerveuses, neurologiques mais également des forces
sanguines et des modes de transmission d'informations.

Le Corps de l'Humanité possède une “charpente” sous forme de


globe où circulent les systèmes des eaux,
les courants magnétiques et électriques, et où, en son intérieur,
circulent les informations des autres Dimensions.

E
Ceci dit, les fonctions apparentes des cerveaux humains vont se

D
retrouver “sur la Terre” puisque certaines Nations Humaines
ont pour vocation de porter des “races neurologiques”...

TE
I ON
Deuxième mise au point sur les fonctions organiques et les

R S
systèmes...

I
E
Le monde occidental a la fâcheuse manie de penser

IV LA T
par restriction. L'économie en est une conséquence...
Or en ce qui concerne le sujet traité, nos savants

N
U A RE
ont tendance à ne voir que d'un œil...
Une fonction est physiologique uniquement, point !

L
Pour eux, elle n'a aucune correspondance avec le psychisme...
alors que dans le reste du monde, les sauvages * ont la notion
des conséquences psychiques sur le physique,
et l'expliquent fort bien... Mais les à priori de la science
sont autant d'œillères pour les limitologues de la Conscience.

Cette boule qui roule dans l'Océan de l'Univers


porte sur sa peau la future Humanité...
qui s'est fœtalement construite depuis 9000 ans
en rapport avec des “fonctions internes des autres Temps (Tr)”
et avec “les Espaces-Fonctions”...
* Sauvage, terme désignant l’humain nature, non conditionné.
Cela nous amène à expliquer les Espaces-Fonctions,
où les milliards de cellules (les humains) doivent œuvrer pour
instaurer tous ensemble un organisme vivant,
en conscience d'une appartenance au grand Tout...

Le propos actuel n'est pas d'entrer dans les justifications, la


démonstration que tel organe a pour lieu géographique telle
partie de la Planète, non ! C'est simplement de nommer les
fonctions par rapport à leurs lieux. La correspondance entre la
fonction et les Nations Humaines se fera ultérieurement.

DE
Nous demandons au lecteur de ne point s'attacher aux frontières
politiques,

TE
les Nations Humaines sont parfois à cheval sur trois pays,

I ON
mais ce qui compte c'est la Nation et non les pays

R Squi ont souvent des limites arbitraires édictées

I
E
par des Bismarck en quête de valorisation...

IV LA T
De plus comme les systèmes sanguins, lymphatiques, et nerveux

N
U A RE
appartiennent à des Nations en extérieures ou incluses dans
d'autres organes... nous ne les nommerons point en ce moment...

L
Ami lecteur, si tu as devant les yeux une carte, une planisphère,
nous te demandons de la retourner de 90°
en plaçant l'Asie en bas et les Amériques en haut...
Pourquoi cette lubie ?...
Pourquoi lire autrement une carte
que la convention générale a “normalisée” ?...

Observons et réfléchissons...
Qui a choisi de nommer les points cardinaux,
Nord, Sud, Est, Ouest ?
Qui a décidé de placer le Nord au dessus ?...
Des individus de l'hémisphère Nord qui ne voyaient pas plus loin
que le bout de leurs lorgnettes...
Qui a cru que ces “savants” avaient raison ?
Tout le monde, sauf...

Ces individus ont joué du rationnel en disant que


l'axe de la Terre est concordant avec ses 2 pôles...
que la giration de la Terre autour du Soleil est horizontale...
Par rapport à quoi ?..

E
Qui sait l'axe ou les axes de l'Univers ?..

D
Qui sait si le Nord du système solaire n'est pas vers notre Est arbitraire ?...
Qui sait si la giration de la Terre autour du Soleil n'est pas verticale ?...

TE
I ON
Pour une nouvelle hypothèse de travail, ami lecteur,

R S
nous te demandons de suivre notre raisonnement,

I
E
notre logique pour un temps (&).

IV LA T
La planisphère avec l'Asie vers le bas et les Amériques

N
U A RE
vers le haut montre une coupure importante en Atlantique,
comme si l’océan séparait deux mondes...
Maintenant trace de la Chine jusqu'au Moyen-Orient, deux traits

L
parallèles, l'un sur le 23ème parallèle et l'autre sur le 50ème. Cette
zone délimitée va représenter symboliquement le tronc d'un arbre.
Au pied de l'arbre en devenir, nous rencontrerons des racines,
sur la gauche la partie indonésienne et sur la droite la partie
japonaise.

En haut du tronc, à partir de la Palestine/Egypte/Turquie,


des "branches" se forment vers l'Afrique d'une part
et vers l'Europe d'autre part...
Au dessus de cet arbre symbolique plane un oiseau
pas moins symbolique : les Amériques...
Or, si nous analysons les spiritualités de “l'arbre et de l'oiseau”,
nous faisons le constat que l'arbre porte des forces multiples
spirituelles alors que l'oiseau n'a qu'une seule spiritualité : l'air,
l'esprit du souffle...

Nous parlons de la spiritualité des natifs, non des apports


cancérigènes des religions occidentales ou asiatiques.

Le Tronc a commencé à sa base par des spiritualités de la Terre

E
et du Feu, puis dans la région de l'Inde

D
aux spiritualités des autres Dimensions que celle de l'Espace,
pour arriver au carrefour des spiritualités : le Moyen Orient.

TE
De là ont poussé des “branches” spiritualistes sur l'Europe

I ON
et sur l'Afrique pour coloniser les peuples animistes...

R S
qui avaient leurs valeurs : en Afrique, les phénomènes émotionnels,

I
E
le risque pour dépasser ses peurs...

V LA T
en Europe les croyances en l'hégémonie des dieux de la nature...

I
N
U A RE
L'Oiseau, montre encore aujourd'hui, qu'il possède une seule
spiritualité : celle du Souffle, le culte de l'Esprit du Souffle...
Nous reprendrons cela en détail ultérieurement...

L
Cette séparation de l'Atlantique, entre l'Arbre et l'Oiseau, est en
réalité une analogie au diaphragme du corps humain... Ce qui fait
que nous rencontrons dans l'Oiseau, toutes les Nations des
Poumons de l'Humanité, mais également l'organe Cœur et le
Thymus, ces deux derniers en Amérique Centrale.

Dans l'Arbre nous rencontrons par analyse tous les organes de


dessous le diaphragme : le Foie pour la Chine et la Vésicule Biliaire
pour son parent le Japon. Les Reins, les pays des Roys de l'eau,
Sud-Est asiatique, Indonésie, Mélanésie...
L'estomac, tous les peuples en bordure du lieu qui se nomme
“milieu des Terres”: la Méditerranée avec la France pour la Rate,
certains pays d'Europe de l'Est pour le Pancréas, le Moyen Orient
comme zone sexuelle et l'Afrique comme des ensembles des organes
digestifs...

Lancer tout de go comme cela, l'hypothèse de cette répartition


peut paraître totalement farfelue (&)... Toutefois si nous nous
permettons de l'écrire après tant d'années de recherche, c'est que
cela nous apparaît cohérent... Voyons la suite...

DE
A la lumière de ce premier schéma de disposition des fonctions,
nous allons pouvoir aborder la constitution du fœtus

TE
suivant les rouages historiques, géopolitiques,

I ON
géographiques physiques, mythiques et spirituels...

R S I
E
Suivez le guide...

IV LA T
N
U A RE
L
La Création et l'antiquité de l'Univers, ou simplement de la Terre,
ne peuvent être impunément défigurées,
et il y a, pour l'enseignement spirituel, un effort à faire,
effort intellectuel aussi grand qu'indispensable.
Saint Yves d'Alveydre

LE TERRAIN DE L'EMBRYON...

Pour qu'il puisse y avoir fécondation,

E
le terrain porteur doit remplir certaines conditions...

D
E
Nous avons constaté pour les humains petits-enfants

T
“faire un enfant” est toujours “un jeu d'enfant”

SI ON
parce que sans conscience des conséquences de l'acte.

ER TI
Le terrain maternel est rarement préparé à cet acte...

IV LA détoxination physique et psychique...


être vibratoirement fort pour accueillir l'âme qui s'incarne,

N
U A RE
par un état général puissant de Femme réalisée
AVANT de pouvoir être mère... etc...

L ...et bien sûr l'équivalence du futur père


puisqu'il va donner la pulsion de vie à l'être qui désire venir
au travers de ce terrain parental précisément.
Le peu de conscience des humains fait que le terrain parental est
rarement préparé... que les peurs habitent souvent la mère qui les
transmettra à son enfant... que la puissance physique et
psychique font que c'est encore une enfant qui va avoir un
enfant, l'âge calendaire n'y faisant rien... que l'âme qui s'incarne
sert le plus souvent à endormir, camoufler un mal-être qui ne se
dit pas... etc...
Est-ce cela être en conscience de l'acte de maternité ?

Pour devenir une Mère, la Terre se prépare pendant des milliers

E
d'années, après avoir vécu des grossesses sans résultat...

D
Peut-être que ces humanités avortées précédemment
n'étaient que des apprentissages de Conscience ?...

TE
I ON
Peut-être que les cellules (les humains) qui formaient ces corps

R S
étaient déjà contaminés par une maladie similaire

I
E
à celle d'aujourd'hui,

IV LA T “l'Aliénose obscurantis” ?...

N
U A RE
Peut-être qu'elle-même n'avait pas encore terminé sa croissance
dans l'organe-galaxie dont elle fait partie ?...
Les suppositions peuvent aller bon train...

L Nous ne le saurons que plus tard...

Ce que nous pouvons faire aujourd'hui, c'est d'apprécier l'état


physique de la Terre juste avant la mise en œuvre de l'embryon.
Comment se vivait-elle pour permettre
un développement d'une “fécondation” ?...

Sur le sujet nos "savants" sont très handicapés,


perclus d'hypothèses et rongés d'extrapolations...
Mais sans remords de déductions hâtives,
ils offrent des “vérités” non avérées...
cela permet de mettre un baume sur l'ignorance...
Comment savoir ?...

Nous ne sommes pas des spécialistes d'une époque ou d'une


technique particulière de recherche... mais nous avons notre “bon
sens” et notre conscience. Avec ces deux alliés nous tentons, non
d'affirmer, mais de présenter une logique plausible...

Nous pensons que le début embryonnaire


de l'Humanité fût vers - 7000.

E
Comment était “l'état de la Planète” à cette époque ?

D
Tout d'abord elle venait de passer une période

E
T
de glaciation très forte jusqu'au - 10 000,

I ON
et en - 8000 il restait encore bien des glaces dans le monde...

S
ER I
Ceci a eu pour conséquences que l'eau des Océans avait

T
V LA
énormément baissé et que les glaciers recouvraient de grandes

I
surfaces sur les continents.

N
U A RE
Les ébauches de cartes, montrent
A/- l'emprise des glaces à -10000

L B/ - les Terres de l'Europe avec le niveau des Océans


à - 20 m minimum “sous le niveau actuel”
C/- les Terres de l'Europe à -38 m (seuil de Byzance)
D/- les Terres de l'Europe à -100 m
si cela était descendu jusque-là...

Qu'observons-nous ? D'abord qu'il y avait moins de Terres


puisque les glaciers en recouvraient une bonne partie. Ensuite
que le fait d'avoir des niveaux d'eau plus bas a permis de relier
des Terres qui aujourd'hui ne le sont plus.
Par exemple, le Dogger bank, qui était une terre entre
l'Angleterre et la France et la Suède, faisait qu'au niveau
uniquement de - 20 m, l'Angleterre n'était pas une île, que le Rhin
se jetait entre la France et l'Angleterre et que la Seine était un de
ses affluents.

Malgré que les possibilités en existaient,


les migrations étaient minimes
du fait qu'il y avait peu d'habitants dans ces contrées...
Il a fallu attendre les premières déglaciations pour voir les eaux

E
remonter, du fait d'un climat se radoucissant vers - 8000.

E D
Après plusieurs milliers d'années,

T
d'une Terre frigorifique... elle put en mille ans... (tout de même !)

SI ON
se mettre en capacité d'accueillir à nouveau,
une “promesse de fécondation d'une tentative d'humanité”...

ER T I
V LA
Les peuplades qui avaient survécues à ces longues séquences

I
glaciales, par reproduction pour assurer la survie de l'espèce

N
U A RE
hominale, pouvaient dès lors espérer un climat plus clément
et une durée de vie individuelle plus longue...

L
L'observation que nous pouvons faire, c'est qu'en fin du
Paléolithique Supérieur (-10000), toutes les ethnies avaient comme
seul moyen d'adaptation l'instinct sauvage du primate, ayant
évacué, quitté de leurs mémoires, les prouesses scientifiques et
technologiques qui ont tué les antiques civilisations...

Pas ou peu de choses restaient des Atlantes,


de la Lémurie et encore moins du Gondwana...

Les bipèdes de l'époque s'accrochaient à leur survie


et n'étaient rien moins que des animaux de la 2ème Dimension...
L’EUROPE DE - 7500

- 100m
DOGGER
LIMITE DE
BANK - 20m GLACIATION

KOUROU
AHA
R
VA
SEUIL DE BYZANCE
- 38m
Durant un millénaire de - 8000 à - 7000 la cruauté des homidiens
ne pouvait se comparer à aucun animal... Il est nécessaire de se
souvenir que la configuration “morphologique” de la Planète, du
fait de la dernière glaciation, et du changement des pôles, n'était
point celle que nous connaissons aujourd'hui. Nous l'avons vu
par rapport au niveau des eaux, mais également ce que nous
appelons “Races” ne répondait en rien à nos répartitions
territoriales actuelles... Par exemple au Moyen-Orient s'étaient
implantés des êtres à peau noires, “les Gian-ben-Gians”...

DE
Qu'en ce début du Néolitique, l'antique race Rouge eut sombré
avec le continent qui la portait, sans doute le Gondwana...

TE
Que la fonte des glaciers, vu des autres espaces de l'Univers ait

I ON
attiré des peuples étrangers à la Terre...

R S
Quant aux peuples d'Argile qui avaient survécu, ils

I
E
s'accrochaient à leur appartenance, à leur terre comme des bêtes

V LA T
traquées pour défendre leur peau...

I
N
U A RE
La future Mère-Terre portait sur son dos une nouvelle floraison
végétale grâce au réchauffement climatique, où les humains ayant
sauvegardé l'espèce voulaient conserver leur garde-manger,

L
autrement dit, leurs territoires de chasse et de cueillette... un œil
toujours ouvert sur l'horizon pour voir quand l'envahisseur
barbare arriverait... Des murailles s'édifiaient... une tentative de
sédentarisation se mit en place tout d'abord en ce que nous
nommons actuellement la Chine, puis en Asie du Sud-Est, puis en
Afrique-Orientale...

Les humains de l'époque, nous le répétons,


n'avaient guère de Conscience
sur une globalité de l'Espace-Terre...
Ils faisaient tous partis de la Mère-Terre comme les autres
espèces animales, y compris les Aliens, les envahisseurs de la
dernière humanité qui s'étaient par croisements, dégénérés, et
qui luttaient eux aussi, pour leur survie...

La Mère-Terre se relevait d'une grave maladie...


quand tout à coup surgit dans sa partie sexuelle,
une pulsion extraordinaire de “renaissance”

E
et d'envie de fécondation...

D
TE
Le “croissant fertile” émergeait d'une longue période de froid...

I ON
la partie fécondante de la Terre pouvait à nouveau,

S
attendre les attentions et les intentions du Ciel...

R TI
I E
Quand allait-il donner sa semence et générer l'éclosion

V LAd'un nouveau type d'Humanité ?...

N
U A RE
Sous quelle forme cela allait-il se faire ?...

La Terre espérait,
L manifestant sa patience habituelle...
L'instruction actuelle met le scepticisme sur le trône,
et elle condamne au cachot l'intelligence pure...

La révision de vos Principes qui abaissent l'homme


dans le matérialisme permettrait, à l'examen, de démasquer l'erreur...
La Science y gagnerait beaucoup, l'Humanité... tout !

Vous nous demandez de vous enseigner la vraie science,


l'endroit inconnu de l'envers comme de la Nature,
et vous croyez la réponse aussi facile que la demande...

Vous ne semblez pas vous faire une idée exacte des effrayantes difficultés
qu'il y aurait à communiquer, même le plus simple élément de notre science,
à ceux qui ont été pétris cérébralement dans le monde
des méthodes familières à vos sciences à vous, Occidentaux..
Vous ne voyez pas
que plus vous vous croyez instruits dans les urnes,
moins vous êtes capables de comprendre l'autre...
Koot Hoomi Lal Sing
Sage Tibétain en 1800
6

L'HEUR DE LA FECONDATION...
DE
A l'instant de la conception pour la Terre,

TE
les Gian-ben-Gians demeuraient les maîtres de l'Afrique et de l'Asie...

I ON
leur centre de vie avait été la Corne de l'Afrique

R S
et principalement l'Ethiopie, toujours considérée comme

I
“la Tête du Serpent” par les peuples noirs dont leur spiritualité

I E
V LA T
vénère la puissance de ce reptile et qui se lit par les lettres NJ ou NG :
le naja, le Négus, le Niger, le nègre, etc...

N
U A RE
Ensuite ces noirs, après que les Austréens (race rouge) eurent disparus,
avaient migré vers la terre colonisée
et mise en valeur par la race rouge : le Bhârat-Versh *.

L
* Bhârat signifie : loi du Créateur - Bhârat-Versh : "tabernacle du Créateur"
Cette terre avait deux centres spirituels :
Ayodhya (Principe Masculin-Etre Principe)
et Pratishtana (Matière divine-Principe).

Ayodhya, la ville de Dieu


était le siège de l'Université et de la Dynastie Solaire.
Pratishtana, la ville de la Nature,
était le centre de l'Université et de la Dynastie Lunaire.

Les Gians avaient changé ce nom de Bhârat par le mot “Indes”

E
qui signifie, “pays des Noirs bleus”.

D
L’Asie mineure, les noirs l'appelaient “Plaksha”
qui signifie, “la Juridiction de la Paix”.

TE
I ON
En l'actuel Iran, les villes des Noirs de l'époque se nommaient :

R S I
Ishdankair *, centre de Dieu

E
et Bamiyan, temple de la Colombe.

IV LA T
N
L'Egypte s'appelait alors Chemi et Mitzra... Chemi : chemin étroit.

U A RE
Sa capitale creusée dans le roc répondait au nom
de Thebah, la Cité Principe.

L
L'Europe de l'Ouest était Varaha, “la Terre sortant des Océans”,
et l'Europe de l'Est, Kourou, “la règle de l'eau”
dans le sens de limitation.

Ces deux noms de l'Europe néolithique,


encore nommés ainsi dans les écrits de l'Inde,
valaient mieux que le nom actuel de
“Europe, Déesse des Enfers...”

C'est vrai que ses Princes s'y reconnaissent...


* Ishdan en hongrois signifie : Dieu ou génie
A l'époque ces deux noms,Varaha et Kourou,
signifiaient l’émergence de ce continent sortant des glaces.
Cette récente émergence des eaux
apparut tout juste 2000 ans auparavant.

Le souverain de la Race noire portait le titre


des anciens rois de la Race rouge : Rawhon (Dragon)
et ses vice-rois de la Mitzra et de la Plaksha
avaient pour titre Pha-Rawhon (reflets du Dragon).

DE
Le souverain avait un blason brodé sur son étendard :
un dragon et avait élu domicile à “Ayodhya”

TE
reconnue comme Métropole du Monde...

I ON
Les Gian-ben-Gians étaient sans caste...

R S et la synthèse scientifique sur la vie

I
E
s'exprimait par Wodha, l'Unité de Dieu,

V LA T
symbole qui, altéré par les millénaires donna : Bouddha.

I
N
U A RE
Cette grande Unité rassemblait
les deux polarités du Divin :
Iswara, l'Esprit mâle et Praciti, l'Intelligence féminine.
L Dans tout ce “royaume” une famille celtique
s’était réfugiée depuis 4 siècles : les Bodhones.
Ce nom voulant dire “sans lit, sans gîte...”
sorte de nomades permanents comme les “Bédouins”.

Ils furent accueillis chaleureusement


et ces exilés de Varaha se virent concéder des terres,
et ils continuèrent à se gouverner
suivant leurs coutumes celtiques...
Voilà dans quelle situation se trouvait “le vagin fertile”
croissant fertile...
de la Mère-Terre, quand vint la féconder

un être de Race blanche, arrivant de l'Occident...


Il avait œuvré sur les territoires de Varaha et de Kourou,
dans toute la Celtide, pour arrêter le massacre des héros-guerriers
qui se sacrifiaient volontairement.

DE
Ils s'immolaient pour partir “de l'autre côté de la Vie”
comme messagers envoyés aux ancêtres...

TE
I ON
Ce réformateur avait tenté par la sagesse et la douceur d'apaiser

R S
ces passions déchaînées... principalement par la rivalité

I
des sexes (mâles guerriers) et l'Autorité sacerdotale (Druidesses)...

I E
V LA T
Il institua l'égalité entre l'Homme et la Femme
dans la spiritualité, dans les foyers, dans les relations...

N
U A RE
Après avoir mis en Varaha des principes de science
et de bienfaisance pour y accomplir une pacifique réforme,
après avoir institué l'égalité des collèges sacerdotaux

L masculins et féminins
et mis en place la reconnaissance
de la première Energie annuelle : Noé-el,
il fut poussé, par une recrudescence des passions dominatrices,
à partir en exil...

Ce réformateur en avait trop fait chez des êtres


dont la Conscience n'était pas encore établie,
mais il avait acquis l'expérience
de la conviction salvatrice
qu'il savait fécondante pour la porter dans un autre lieu...
C'est ainsi que cet être quitta cette zone des mondes
avec une multitude d'hommes et son étendard
offrant à la vue le symbole du Bélier...
C'est une migration de plusieurs milliers
d'hommes et de femmes qui se fit...
à pied s’il vous plaît, car le premier cheval dompté le fut en - 3000...

Ce nouveau nomade malgré lui se nommait Râm, le Bélier.


Il désigna son premier disciple Hanouman,

DE
chef des guerriers, “chef des hommes”...
et c'est plus en conquérant qu'en réformateur

E
qu'il traversa le Kourou...

S T
I ON
Il prit les forteresses du Caucase, et arriva à la Tatarah

R I
et y rencontra de solides alliés.

E
V LA T
Ces tribus avaient un lien très fort avec les Irlandais,

I liés à l'ancêtre connu et commun, Oghas.

N
U A RE
Curieusement, ces peuples jaunes suivaient la loi du Varaha
et vénéraient Thor (le Taureau).

L
Quand Râm arriva en future Perse, les Persans de l’époque
le nommèrent, à cause de sa réforme du calendrier zodiacal :
Râm, “le chef de la marche des Astres”.
Bien entendu, dans tout le croissant fertile,
Râm rassembla tous les Celtes Bodhones et mit en pratique
toute sa longue expérience de “l'Union des peuples”...

L'alliance des Celtes du Varaha qui deviendront les Aryas,


les Aryens, (gens du Bélier) avec les Scythes d'Asie
qui sont devenus des TouRâmiens (gens de Thor et de Râm)
sera rompue définitivement vers - 3200.
Nous verrons à quoi cela correspond cette cission
pour le fœtus de l'Humanité...

Quand il fut prêt, Râm marcha sur le royaume noir


auquel il donna le nom de I-Râm (Iran).
Il déconfit l'armée du Dragon et s'attaqua à la capitale de
Isdhan-Kaïr
aidé par les Bodhones et les Touraniens.
Il chassa les noirs qui fuirent en Inde,
en Arabie, en Plaksha, en Arménie...

DE
Cette histoire est contée dans le Râmayan ainsi que dans
le Zeud Avesta... et nous pouvons y trouver également tous

TE
ses apports en cohérence de vie sur le plan social ou spirituel.

I ON
R S I
E
Râm institua, au foyer comme dans la relation sociale,

IV LA T
la supériorité de la Femme dans

N
U A RE
“le grand mystère intellectuel, moral et physique
de la génération et de l'incarnation”...

L “Le champ vaut plus que la semence,


la fille plus que le fils,
la Vierge excelle l'adolescent,
la femme l'homme...
la mère égale dix mille pères...”
Râm GIAN-SHYD

Râm institua sa métropole à Var * en I-Râm,


divisée en 16 gouvernements, recevant le nom de Vara,
en souvenir de Varaha...
* Actuellement, la ville de Hamadan
Ce fut l'instant de la fécondation, Vara, la Terre,
venait de recevoir l'empreinte céleste de la
nouvelle Humanité,
l'instant où le Ciel féconde la Terre...

Nous savons que, dans notre hypothèse de travail, 1 mois de


grossesse humaine représente 1000 ans pour le fœtus de

DE
l'Humanité. Nous savons également qu'un jour de grossesse
égale trente-trois jours sur l'Espace-Terre...

TE
Or dès qu'il y a conception, chez l’humain, il est nécessaire de 20

I ON
S
à 25 heures afin que les deux noyaux fusionnent et que les

R I
informations génétiques que contiennent l'un et l'autre,

I E
V LA T
constituent le patrimoine génétique du futur bébé...

Huit jours après la fécondation, le blastocyste produit des

N
U A RE
substances qui vont agir sur l’organisme maternel... L’être en
potentiel possède un patrimoine génétique différent pour moitié
de celui des cellules de la mère. Afin d’éviter le rejet, les cellules

L
du blastocyste sécrètent une substance qui crée une zone de
tolérance immunitaire pour l’embryon implanté...

C’est le premier domicile...

Si nous calculons justement,


huit jours représentent environ trois siècles
pour l'embryon-Humanité
afin que commence le cycle de la mitose...

Que se passe-t-il en - 6700 si nous faisons


partir la fécondation en - 7000 ?
Une quadruple concordance chronologique exprimée
par des Brahmes, par Arrien, par Pline et par Râm lui-même,
fixe exactement le cycle de l'Agneau et du Bélier
commençant soixante quatre siècles avant Sandrocottus tué
trois siècles et 26 ans avant notre ère, par Alexandre le Grand.

Les comptes sont faciles...


Le commencement de la première mitose du fœtus de l'Humanité

DE
s'est passé en - 6700 d'une cellule de la “Mère-Terre”, Vara
et du Père-Ciel, Râm, dans l'utérus * de la Terre d'I-Râm.

TE
I ON
Ce cycle de constitution de l'embryon

S
puis du fœtus en correspondance

R I
avec le cycle de Râm se termina en - 3200.

E
V LA T
Curieusement, la Mère-Terre à ce moment-là, manifesta

Ibien des réactions physiques, de feu et d'eau pendant

N
U A RE
cette période qui correspond également à tout un temps où
les femmes eurent la suprématie
de l'ordre familial et social...
LTout de suite après s'établit le Patriarcat...
Coïncidences ?... Certainement pas !

Belle légende à laquelle on voudrait croire...


Reconnaissons-en la cohérence...
ensuite nous verrons si cela est toujours une légende...

* UTERUS = UT, base de vibration TERRE, US = usage


Toutes les grandes théories scientifiques ont eu leurs pionniers
avant de connaître leurs colonisateurs, leurs patients législateurs,
puis... leurs révolutionnaires.
Dr I. Velikowski

La perception d'une finalité ne prend pas toujours une forme


suffisamment précise pour servir de moteur à l'action.
Il est alors utile de faire naître une vision.
Dès lors que cette vision est installée et qu'un engagement l'accompagne,
les événements et les processus de sa réalisation opèrent déjà.
Willis Herman

LES RESONANCES EN
SIMILITUDE...
DE
Il est parfois difficile d'entrer en compréhension

TE
I ON
des similitudes,
principalement lorsqu'il s'agit d'une comparaison
S
R TI
comme la formation d'un fœtus et

I E une “conception fœtale de l'Humanité“...

V LA
En analysant l'évolution d'un embryon puis d'un fœtus,

N
U A RE
on a tendance à oublier
la transformation du métabolisme de la mère.

L
Que se passe-t-il pour cette mère qui se doit de quitter cette
magnifique expérience de la maternité qui dure 18 mois :
neuf mois SOUS la peau, neuf mois SUR la peau ?...
Comment réagit-elle, inconsciemment, par son corps quand
celui-ci nourrit, protège, berce l'être qui est en elle ?
Nous savons les transformations hormonales,
l'arrêt de l'ovulation et la modification du cycle menstruel,
et nous savons aussi l'impact de la grossesse sur le physique
et le psychisme que cela met en place...

En ce qui concerne la Mère-Terre, des manifestations identiques


ont bien eu lieu et des bouleversements ont changé
la physionomie de “la peau de la Terre”...

Tout d'abord le radoucissement de la Planète a fait que la fonte

E
des glaciers amorcée un millénaire auparavant s'est accentuée

D
en ce temps de fécondation.
Les traces de cette modification morphologique sont parvenues

TE
jusqu'à nous. Par exemple : de la mer Caspienne à la mer d'Aral,

I ON
cela ne formait qu'une seule mer intérieure...

R S
L'ouverture de la mer Baltique se fit à ce moment là...

I
E
et les eaux montèrent de telle sorte que le Dogger Bank

V LA T
fut enfoui sous les eaux et que la terre des futurs “Britons”

I se trouva séparée du reste du continent...

N
U A RE
Nous n'avons point connaissance des montées des eaux
dans d'autres parties du monde, toutefois, il est évident

L qu'il se forma d'autres configurations terrestres.

Mais ce ne fut pas tout, le tellurisme de la Terre changea


et l'activité volcanique s'intensifia...
Curieusement, dans la zone correspondant à l'Anatolie,
dans le Vagin-Croissant fertile,
émergea la première “métallurgie” du cuivre...
avant celle du fer... Il y a une similitude à observer (&)
quand on sait les besoins en cuivre et en fer du fœtus...

Revenons à cette difficulté que pourrait rencontrer le lecteur


par rapport aux similitudes de la “grossesse”...
Il faut se dire que les cellules de la mère s'activent
et que bien des phénomènes du métabolisme se transforment...
Dans le cas de la fécondation par RAM de la Mère-Terre,
il est probable que beaucoup de gens vont se poser la question
du comment est-il possible qu'un individu féconde la Terre...

A ceci, il nous faut répondre à deux niveaux...


Tout d'abord on peut s'interroger sur les actions
des compagnons de RAM, qui eux ne semblent pas
avoir eu d'implication dans la fécondation.

E
Il est nécessaire de comprendre que la Terre possède bien

D
des niveaux de vie, trop souvent réduits à l'idée que
“l'homme est fait pour dominer la Terre, le monde, la nature"...

TE
I ON
Cette vision suffisante et absurde appartient à des êtres bloqués

R S
aux 7 forces de l'Esprit... autrement dit sans aucun discernement

I
E
parce que, sans aucune conscience...

IV LA T
La Terre possède les minéraux, les végétaux,

N
U A RE
les animaux et... les terriens.
Elle les possède, non en tant qu'esclave, mais en tant que
champ expérimental d'harmonie entre les règnes.

L Les peuples d'Argile, nous l'avons vu dans le livre


des Familles Humaines, sont nés de la Terre, et participent
à son évolution et à sa transformation
au même titre que le sycomore ou que le lion...
Les compagnons de RAM se trouvaient, pour certains,
en 2ème Dimension, et pour d'autres en 3ème.

Toutefois, comme peuple d'Argile,


ils faisaient partie du “vagin fertile”, c'est-à-dire de la Terre...

Ensuite il faut se dire que RAM


n'était pas un terrien comme les autres...
Né par le ventre d'une mère, au cœur de la Celtide, son âme
portait l'empreinte des Maîtres de Civilisation et possédait
le savoir inné, lié à sa “mission”.
Autrement dit, appelé le Dieu bleu,
il était un envoyé des sphères célestes
pour mettre en œuvre une nouvelle humanité...
Pareil à RAM, bon nombre “d'envoyés célestes” vinrent
incliner la zone où ils vécurent pour une amélioration
des systèmes sociétaux primaires.

DE
Ces êtres s'incarnaient bien souvent, naissant par une femme
et avaient une physiologie différente des peuples d'Argile,

TE
ce qui leur permettait de vivre très longtemps.

I ON
Toutefois, certains se manifestaient momentanément,

R S
ponctuellement, pour intervenir dans “les affaires de la Terre”...

I
Ces genres de personnage intervinrent tout au long

I E
V LA T
de la construction de l'embryon et du fœtus Humanité,
et en général, là où ils devaient agir

N
U A RE
pour transformer les consciences.

Le vent des âges parle d'eux comme étant des Géants

L
ou des Titans que les terriens nommèrent des dieux...

D'autres interventions cosmico-célestes impliquèrent


des modifications de la Mère-Terre
car elles étaient d'un ordre plus physique...

Le système solaire tout entier participa à la mise en œuvre


du fœtus humanité et au fur et à mesure
de notre exploration nous découvrirons
comment cela a joué sur la Planète
et sur le comportement des “cellules-fœtales”, les humains.
Ce qu'il est important de bien comprendre, de bien intégrer,
c'est le distinction entre les terriens, familles d'Argile,
qui font partie de la Mère-Terre
et les humains nés de terriens
qui forment le corps fœtal de l'Humanité.
Cette notion est essentielle
afin de bien ajuster les paramètres des similitudes.

Or, sans ici, entrer dans les faits qui vont justifier ce constat,
nous devons observer de l'Histoire

DE
que des humains-cellules du fœtus
ont détruit des humains-cellules de la Mère-Terre.

TE
I ON
Alors que les peuples d'Argile acceptaient de recevoir

R S I
les étrangers à leur nation,
ces derniers se sont montrés de féroces agresseurs

E T
en tuant, maltraitant ceux qui leurs ouvraient leur terre...

IV LA
N
On se demande pourquoi un tel besoin de massacre et de sang.

U A RE
Pourquoi ces apôtres du mal ont commis ces actes d'atrocités ?

Quand on pense à un Colomb qui décima dans la seule île

L d'Hispanolia, huit millions de Taïnos


tout en se faisant, pour son compte, proxénète
et trafiquant de chair humaine pour le sexe...
ou à un Cortes qui détruisit la belle Tenochtitlan où
les Aztèques avaient réussi à instaurer une qualité de relation
dans une cité exemplaire... ou à Pizaro qui détruisit l'Inca
qui l'accueillait les bras ouverts...
et tous les autres faits de tuerie en tous genres qui font la gloire
des pays d'Europe et des blancs en général...
Quand on pense à ce genre d'attitude indigne de l'Homme,
on se demande pourquoi ces massacres ?...
La réponse est évidente, nous allons le comprendre dans
les explications qui seront données dans les chapitres suivants,
mais tout de suite nous devons accepter cette hypothèse que
durant les quatre premiers mois (quatre millénaires) du fœtus-
humanité, tout se passa naturellement
l’espace de cette période de matriarcat,
quand ensuite, survint un “virus aliénant”...
les aliens qui débarquèrent
à Babylone et qui créèrent une maladie, un cancer :
l'aliénose obscurantis

DE qui déboucha sur le patriarcat,


la propriété privée et... la terreur.

TE
Depuis lors, le cancer a bien grandi, épuisant la Mère-Terre

I ON
S
et le fœtus-Humanité depuis des millénaires.

ER T I
Aux mitocondries naturelles de vies se sont mélangées

IV LA les mythocondries illusoires


des faiseurs d'impostures et... d'esclaves...

N
U A RE
Nous verrons donc, à la lecture d'une “revisitation”
de notre histoire que nous tenterons de montrer

L la moins rébarbative possible...


comment se sont implantées les déviances de l'évolution
par cette maladie inhumaine...

Pour les datations de tous ces événements, le lecteur nous pardonnera


l'approximation sur les époques lointaines, en se souvenant
qu'un siècle correspond à peine à trois jours d'un fœtus...

Par contre aujourd'hui nous avons une approche plus avérée


de certains événements qui ne correspondent pas aux dates énoncées
à une époque de l'Histoire où il était plus difficile encore de dater,
et qui ont été retransmises par répétitions uniquement...
Pourquoi prendrai-je le parti
de ce qui est contre ce qui sera ?
Saint-Exupéry

Lorsque la Terre, couverte encore de boue par le déluge récent,


se trouva réchauffée par les rayons généreux du Soleil,
elle fit renaître la vie sous d'innombrables aspects,
certains montraient des formes anciennes,
d'autres des créatures nouvelles.
Ovide

L'ŒUF-HUMANITE
FAIT SON NID...
Vara... la nidification de la fécondation

E
vient de faire frémir la Mère-Terre...

D
Elle sait qu'elle est enceinte d'une nouvelle Humanité.

E
T
A partir de cette matrice à l'air libre,

SI ON
elle va nourrir les œuvres du Ciel pour une nativité à terme,
malgré ses tentatives antérieures avortées.

ER TI
Elle sait qu'elle est impliquée dans l'aide à cette Création majeure

V LA
de la maïeutique des consciences.

I
Elle sait qu'elle se drape d'une pelisse divine en favorisant

N
U A RE
le tissage des volontés célestes.
Elle sait, par vécus expérimentaux,
que les hommes sont encore loin de se réaliser à l'état d'H'OM,

L
c'est-à-dire, d'incarner individuellement la vibration divine
OM...
Elle sait !
Mais en Vara, à l'heure de la mise en œuvre du cycle de Râm,
toutes les cellules humaines appartenant à la Mère-Terre
reçoivent l'information de cette fécondation,
de l'ensemencement d'une nouvelle vie.

C'est l'heure de la mise en œuvre


et non celle d'une naissance...
C'est l'heure de construire les bases de cette Humanité
et non celle de s'endormir dans son confort et ses limitations...
C'est l'heure de se tracer l'horizon d'une Humanité vivante
en pensant collectif et non individualité aimante, aimantante...

La Mère-Terre sait que les forces-Ciel viennent à son aide...

De partout du cosmos viendront des âmes de géants s'incarnant,


épousant la forme humaine pour porter leurs créativités...
De partout des autres Dimensions des Messagers légueront
aux hommes, leur sagesse et les plans de la Future Humanité...

DE
De partout du Cosmos également risquent de s'immiscer des
êtres de l'Obscur pour contrer le Plan divin

E
à leur propre profit...

S T
La Mère-Terre sait...
I ON
ER TI
Sans vouloir prétendre donner un cours de physiologie fœtal,

IV LA
nous devons malgré tout rappeler comment se construit un fœtus
pour pouvoir comparer, associer par analogie la construction du

N
U A RE
fœtus-Humanité à celle du fœtus humain.

Comme la science occidentale se limite à ce qui est visible, la

L
biochimie, nous emprunterons les descriptions de cette
construction fœtale humaine à la conception chinoise plus
complète puisque de vision plus large.
Avant tout rappelons-nous que tout est énergie,
et engrammons que dans le corps,
huit forces-sources vont gérer tous les rouages
de cette merveilleuse machinerie...

- Le Cœur se trouve être le grand distributeur


du Sang et de la Vie. L'Intestin Grêle lui est lié puisque le sang
se charge d'Energie par l'intermédiaire de ses villosités.

- Le Foie se trouve être le grand réceptacle de cette Vie,

DE
engrangeant et distribuant les sucres-carburants brûlés
par les cellules. Il régit tous les mouvements et pour ce faire

TE
il est couplé à la Vésicule Biliaire,

I ON
la rectrice de la Voie de l'individu.

R S I
- L'Estomac est le grand foyer central, récoltant et fournissant

I E
V LA T
après transformation, la matière première à la fabrication de
l'Energie. Relié à la Rate, il ordonne l'utilisation des sels minéraux

N
U A RE
par échanges ioniques au travers des membranes cellulaires,
et il fabrique l'électricité dont le système nerveux a besoin. Il est
le centre de la relation et la Rate son alliée, dynamise les atomes

L
et a pour fonction le contrôle de la distribution sanguine.

- Les Poumons, par oxydation, brûlent et alchimisent ce qui


doit être sélectionné pour être assimilé ou évacué. En cela, ils sont
aidés par le Gros Intestin, qui lui aussi a une fonction
d'oxydation des déchets inutilisables qu'il évacue.

- Les Reins et la Vessie permettent l'élimination des toxines


et des sels minéraux en excès par liquides, mais assurent aussi le
collectage de substances fabriquées par le Corps, comme la
mélatonine, qui doivent être réabsorbées buccalement d'où la
nécessité d'éviter d'ingérer n'importe quel produit...
C'est ainsi que les cinq organes (cœur, Foie, Rate, Poumons, Reins)
vont s'orchestrer pour distribuer les matériaux
à l'ensemble de “l'organisme”...
et que les cinq viscères (Estomac, Intestin Grêle, Gros Intestin,
Vessie et Vésicule Biliaire) vont stocker et transformer des solides,
des liquides, des fluides qu'ils font circuler entre-eux
ou qu'ils rejettent à l'extérieur du corps.

Nous pouvons résumer ainsi

E
les cinq fonctions régulatrices de Vie dans le Corps :

D
- Cœur et Intestin Grêle : fonction sanguine d'irrigation,

E
T
de transport de matériaux et... de la mémoire existentielle.

SI ON
- Foie et Vésicule Biliaire : fonction locomotrice,
de séparation, de direction et de puissance active d'implication.

ER I
- Rate et Estomac : fonction nutritive et de commande

T
V LA
de relations et des humeurs dynamiques ou...

NI- Poumons et Gros Intestin : fonction respiratoire,

U A RE
d'oxygénation, de comburation et... de créativité psychique.
- Reins et Vessie : fonction de cristallisation, d'élimination,
de sécurisation des systèmes et de la pulsion de Vie.

L
Parmi les organes trois d'entre eux : le Cœur, le Foie et l'Estomac
sont identifiés comme les outils, les instruments du
Foyer de l'Energie Nutritive et
de sa fusion avec la Pulsion de Vie,
l'Energie Vitale, la véritable identité de l'individu (être unique).

Les Poumons et le Gros Intestin représentent


le Foyer de la Comburation
dont la flamme brûle en oxydant pour purifier.
Ils deviennent ainsi les serviteurs du Foyer de l'Energie Nutritive.
Les Reins et la Vessie s'identifient au
Foyer de la genèse,
de la reproduction des formes et de la cristallisation.
Il est nommé également le Foyer de l'Energie Ancestrale
et du capital génétique.

Les organes figurent


les supports de deux grands systèmes :
- l'élaboration et la spécification des Energies :
les 3 Foyers

DE
- l'utilisation des Energies élaborées
par le système endocrinien : les 5 fonctions

TE
I ON
A bien voir, les dix organes des 3 Foyers ont un

R S I
“maître à penser”... le Pancréas,
non organe mais glande exocrine* et presque viscère...

I E
V LA TLe Pancréas contrôle trois fonctions :
Respiration, Digestion et Reproduction,

N
U A RE
et également les fonctions vitales des 3 Foyers...

Le Pancréas a une fonction de synthèse des 3 Foyers

L
et des 5 grandes Fonctions Organiques...

Il impose la forme et la concrétisation


afin que l'organisme soit en régularisation permanente.

Il est ainsi le “Grand Horloger” du corps humain,


obligeant les fonctions, régulant les formes,
impliquant les mécanismes en une gestion coordonnée...

* Glande exocrine : glande excrétant “par l'intermédiaire d'un canal”, ses fabrications.
Glande endocrine : glande qui sécrète des substances dont le sang se charge au passage.
Toutefois ce grand Réalisateur du Vivant
suit un plan spécifique à l'individu,
qui lui est soufflé par le Maître-Cœur, l'ordinateur de la Vie,
en reliance avec la kyrielle de molécules d'ADN
présentes en chaque cellule...

Ainsi fonctionnent les rouages d'un corps humain...

Ainsi devrait fonctionner les organes du Corps de l'Humanité,


quand le fœtus-Humanité prendra vie dans une autre dimension,

E
comme le fœtus humain quitte son monde aquatique

D
pour passer au monde aérien...

TE
Chaque Nation Humaine pourra ainsi prendre Conscience

I ON
de sa fonctiondans le Grand Corps de l'Humanité et dirigera

R S
ses activités, ses créativités suivant la spécificité liée à un organe.

I
I E
V LA T
Si une Nation Humaine se situe, par exemple,
dans la fonction Intestin Grêle,

N
U A RE
elle sait qu'elle fonctionnera en reliance avec la fonction Cœur.
Cela va sous entendre concrètement
qu'une certaine partie de l'Afrique

L
sera en liaison permanente avec un secteur de la Méso-Amérique.

Dans la seconde partie de cet ouvrage, nous développerons


comment fonctionne le Corps de l'Humanité en spécifiant
les qualités “de nature” des Nations Humaines
en actions spécifiques liées à leur fonction.

Pour l'instant revenons à l'embryon-Humanité


afin d'étudier le cycle de Râm à partir de - 6700.
Nous nous souvenons que depuis l'instant de la fécondation à
Vara, il s'est passé tout juste huit jours (trois siècles) pour permettre
à la nidification de s'effectuer...

Le matriarcat qui ne se nomme pas mais qui est effectif, s'instaure


sans heurt dans le Vagin-fertile, et le nouvel ordre ainsi établi se
répand comme une vague lente au fil des ans.

La femme-mère est reconnue, écoutée et vénérée. De par sa


Conscience innée, elle gère tous les instants de la vie de famille et

E
de la vie du collectif...

D
La reconnaissance de la femme par le Verbe de Râm
oblige à l'implication et... à l'application.

TE
C'est de cette période que date l'apparition du groupe sanguin A.

I ON
R S
La Mère-Terre, jusqu'alors n'était composée que de sang O, ce

I
E
sang mélodique qui unit par vagues d'ondes “natures”...

IV LA T
Le groupe A, dès la mitose, met en œuvre une dynamique

N
U A RE
particulièrement forte... qui n'a d'égale que la dynamique
de la Mère-Terre en effervescence tellurique et volcanique.

L
Dans la formation de l'embryon humain, le phénomène le plus
important se trouve être la constitution des trois “feuillets”,
trois semaines après la fécondation
alors qu'il ne mesure que 2 millimètres.

Ces feuillets sont identifiés comme trois couches


de cellules, différentes de constitution...

Les gènes portés par les chromosomes ont orchestré


la formation de ces trois feuillets
qui vont donner naissance à des organes.
En similitude avec cette période de construction
de l'embryon humain,
les siècles nouveaux s'égrainent au soleil du Croissant fertile.
Ce dernier représente en réalité le “sac vitellin”
et permet la multiplication des cellules et la croissance de
l'embryon-Humanité.

En résonance avec le centre-moteur, les peuples,


cellules de la Mère-Terre,

E
voient apparaître des “Somites”

D
correspondant à la fonction organique des lieux.

TE
Au 21ème jour (7ème siècle depuis la fécondation),

I ON
dans ce lieu que l'on nommera l'Ethiopie,

R S I
prennent corps quelques êtres

E
porteurs de la fonction en vibration avec les futurs intestins.

IV LA T
Le 22ème jour, soit une trentaine d'années plus tard, voit apparaître

N
U A RE
d'autres somites qui créent une technique de céramique
dans la zone de l'Indus en résonance au cœur embryonnaire...

L
Le 23ème jour, il s'agit du tube neural
qui voit le jour dans la partie scandinave...

C'est alors que les divisions, jusqu'à présent s'effectuant


en binaire se mettent en œuvre en base trois...

Il y a de ce fait une expansion démographique qui nous montre


en - 6000, soit dix siècles après la fécondation,
que les activités des humains-cellules se déploient à vive allure...
En bord de la “Mer Blanche” c'est la fondation d'Ougarit...
Le peuple des Balkans remonte vers le Nord-Ouest...
En Chine, les poteries rouges font leur apparition...
En I-RAM, comme en Indus, les céramiques signent la créativité
de l'époque, en même temps que la fabrication de briques crues
faites de terre et de paille hachée.

Pour l'embryon humain, en fin de quatrième semaine,


le cœur bat et le sang commence à circuler...

Pour l'embryon-Humanité, Râm le fécondant a permis une vie


nouvelle pour un empire qui s'étend de l'Inde, Bhârat-Versh, au
Varaha, de la Plaksha à la Ts'in... et tout ceci est conté, chanté

E
dans le Râmayan. Le cœur battant de l'embryon-Humanité

D
inonde le nouveau monde du sang de Râm et de ses propositions
des Principes vivants et des réalités sociales...

TE
I ON
Il orchestre la naissance et les constitutions de chaque organe...

R S
L'alliance des peuples s'organise avec bonheur et paix...

I
E
Zoroastre n'a-t-il point exprimé que Var était une ville

IV LA T admirable, semblable au Paradis,


et dont les habitants étaient tous heureux ?

N
U A RE
Appuyé en cette appréciation par les livres sacrés Hindous,
décrivant Râm comme un puissant théocrate,

L enseignant l'agriculture,
donnant des lois nouvelles aux peuples déjà civilisés,
fondant des villes, terrassant les rois pervers,
et répandant partout la félicité...

Le sang du fœtus-Humanité porte alors en mémoire existentielle,


les préceptes de Râm, du culte des Ancêtres,
de l'immortalité de l'âme et... de la supériorité de la Femme...

Le cœur embryonnaire se divise en quatre zones


qui deviendront la Gandhara, le Machada,
le Parinda et le Tchola.
Le cerveau embryonnaire Scandinave se sépare
en deux segments...
Les bronches sont désormais formées en Anahuac...
L'appendice pancréatique prend forme en Kourou...
Le système nerveux s'ancre en Terre ibérique...
Les “organes sexuels” se forment dans toute la zone
de Mizraïm, de Libye et d'Arabie...
Les intestins se développent depuis la terre Abyssine...
Le thymus s'ébauche en Tehuacan...

E
En tous ces lieux, des humains-cellules porteurs inconscients

D
d'un futur prometteur, s'organisent
en priant la Mère-Terre pour sa clémence...

TE
I ON
R S I
I E
V LA T
N
U A RE
L
Dans une chaîne où tous les chaînons se lient,
lequel faudra-t-il regarder comme le premier ?
Si la moitié de cette chaîne a été longtemps cachée
dans l'obscurité, est-ce une raison pour en nier l'existence ?
Si, lorsque je la montre en l'éclairant, on dit que je la crée,
qu'on prenne un autre flambeau et qu'on me fasse voir,
en la frappant d'une clarté plus vive,
ou qu'elle n'existe pas, ou qu'elle existe autrement.
Fabre d'Olivet

AVANT MOI... LE DELUGE !...


Il semblerait qu'entre le début du néolithique et l'an 1
la Terre aurait produit, localement ou planétairement...
quatorze déluges d'intensités différentes.

DE
“Le déluge” biblique paraît le plus important en intensité et en durée.

TE
Dans les annales des peuples, il aurait duré cinquante-deux ans...

I ON
S
L'idée que “les âges du monde” aient été ponctués

R TI
par de grands bouleversements terrestres naturels est répandue

I Esur toute la Planète, dans tous les peuples...

V LA
La question reste : quand se sont-ils produits ?
N
U A RE Dans la période qui nous intéresse,
pour mieux comprendre la construction du fœtus-Humanité,

L
il est bien difficile parfois d'être en accord avec certains
chercheurs qui semblent être passés à côté de données
ommises par ignorance ou occultées sciemment...
Qu'est-ce qui fait que nous ne possédons point de dates précises
sur certains mouvements naturels ou provoqués par l'humain ?

Plusieurs raisons à cela mais une prédomine plus que les autres.
Il s'agit de “la Conspiration du silence”...

En effet, vers 1500 avant notre ère, le législateur grec Lycurgue


promulgua, sur “ordre supérieur”,
l'institution du “mensonge d'Etat”...
et, de par là-même, la Conspiration du silence...

DE
Il favorisa la mise en œuvre des “sociétés secrètes”

E
afin d'interdire au peuple l'accès aux connaissances

S T
I ON
du réel des faits et de la Vie...

R I
Il justifia et légiféra sur

I E
V LA T
la privatisation de la Connaissance
pour le bien de la plèbe, bien entendu...

N
et ceci dure depuis trois mille cinq cent ans...

U A RE
avec pour secte... pardon, pour société secrète reconnue de tous :
l'église romaine, dite catholique pour bannière de sainteté,
derrière laquelle se cachent les forces sataniques

L les plus puissantes et les plus agissantes.

Durant sa période de gloire, de salvatrice des âmes perdues...


elle s'est faite une joie de détruire toutes les traces écrites,
sculptées et autres, d'un passé qui gênait sa propagande...

C'est l'époque où durant cinq siècles, elle détruisit la vie portée


par les femmes sous prétexte de “sorcellerie”...

C’est le tas d'ordure qui pointe du doigt


celui qui a un cheveu tombé sur sa chemise...
Il ne faudrait pas croire que cela est du passé,
c'est toujours présent,
mais la cécité, l'amnésie et l'endormissement de la masse
font que cette institution a toujours pignon sur rue...
aidée en cela par les Etats,
complices des crimes contre l'Humanité...

La destruction de notre mémoire,


du patrimoine mémoriel de l'Humanité,
fait que les chercheurs doivent “trouver”, dater les situations

E
par déductions et extrapolations... et ils ont bien du mérite.

D
Mais des erreurs se glissent dans leurs recherches, c'est évident.

TEIl reste l'analyse au fameux carbone 14,

I ON
qui a longtemps été considérée (par qui ?) comme la méthode idéale

R S
de datation et qui aujourd'hui est totalement remise en cause...

I
E
et nos scientistes de chercher à pallier cette “erreur” non

V LA T
admissible par des scientifiques de compétence assurée...

I
N
U A RE
Les branleurs de la science ont fait perdre beaucoup de temps
à des chercheurs sincères par leurs affirmations abusives...
et là nous ne parlons que du 14C... Mais au fait cela ne fait-il pas

L
partie du “brouillage des pistes” de la conspiration du silence ? ...

Nos recherches sur le déluge et autre chronologie de l'Histoire des humains


se sont effectuées par tâtonnement au fil des jours... Elles sont les plus
précises possible mais en aucun cas n'excluent l'erreur, qu'on se le dise...

Pour nous, le grand déluge biblique survint dans un laps de


temps de trois siècles (soit dix semaines de l'embryon-Humain),
au moment où il est question
de déterminer “la Polarisation”
c'est-à-dire le choix du sexe du futur fœtus...
et où la cavité abdominale se forme...
Ces trois siècles commencèrent à - 5 500...
Que se passa-t-il sur Terre pendant cette période ?

Les manifestations cataclysmiques furent nombreuses


et nous retiendrons principalement :
- la formation de la mer Noire, inexistante jusqu'alors...
- la réouverture de la mer Baltique dont la première ouverture
se fit en -6900, (période de fécondation) pour se refermer en -5840

DE
du fait d'une baisse des eaux (soubresaut de la dernière glaciation ?)...
- raz de marée sur les côtes de Norvège, “débâcle de la bipartition”,

TE
les eaux glacées de la mer du Nord entrent dans la Manche...

I ON
- la mer Caspienne et la mer d'Aral ne font qu'une...

R S
- le Sahara devient une immense mer

I
pour rester marécageux sur presque mille ans...

I E
V LA T
Par quoi la morphologie de la Mère-Terre a-t-elle été bouleversée ?

N
Par quoi ces cataclysmes ont-ils été provoqués ? ...

U A RE
Par une voyageuse de l'Espace...

L La comète Vénus, à la longue chevelure de feu,


est venue apporter son soutien comme marraine
à la nouvelle Humanité en formation,
en s'accrochant définitivement au système solaire.

La belle Vénus était déjà passée proche de notre famille solaire,


quelques éons auparavant. Là, elle venait s'inviter pour soutenir
le Féminarcat
(et non le matriarcat, qui traite du règne de la mère)
que va engendrer le futur bébé-Humanité quand il sera né...
Ce mot : Futur souligne “la Voie de la Femme”...
par le F : le chemin, la Voie...
UT, de base de Vie “utérus”...
UR, Lumière incarnée et déployée.

Le Futur sera féminin ou ne sera pas,


dans la dimension de la femme-Femme
et non de la femme-mère.
Vénus arrive ainsi comme alliée de la Mère-Terre...

DE
Comme sœurs cosmiques toutes les deux, elles vont devoir
éduquer et soutenir la nouvelle Humanité à grandir et à évoluer.

TE
I ON
En attendant, quand la marraine arrive dans “la danse du Soleil”

R S
elle bouscule tous les participants et le Soleil lui-même...

I
et elle a beaucoup de difficulté à se stabiliser sur une orbite

I E
V LA T
régulière, ce qu'elle arrivera à effectuer à plus
de quatre millénaires d’ici... aidée par Mars son complémentaire...

N
U A RE
Cette ronde elliptique irrégulière a mis en émoi la Mère-Terre...
Submergée par les eaux des océans,

L
par les avalanches de pluie diluviennes,
la Mère-Terre fut ballottée brutalement et longtemps,
et perdit un grand nombre de ses cellules-humaines...
L'embryon aussi subit des pertes énormes par les mouvements
aléatoires de la Mère-Terre... Les ravages furent considérables...
et il fallut quelques siècles pour voir se rétablir un calme relatif...

Toutefois, la Vie pousse à la roue... les humains s’affairent...


- Le néolithique danubien s'étend
du bassin du Danube au Bassin parisien...
- C'est alors la naissance de plusieurs
grandes agglomérations européennes...
- Le Pancréas se rapproche de la Rate...
- Les volcans d'Auvergne sont en grande activité
qui durera encore deux millénaires jusqu'en - 3000...
- Les migrations se font de partout, comme les Foulbés,
qui vont de la vallée du Nil jusqu'au Sénégal
et au Cameroun...
- Le volcan Mazama en Orégon explose et s'effondre,
donnant naissance au Crater Lake,
toujours visible aujourd'hui...
- Le néolithique se développe partout en Egypte

E
et au Moyen-Orient...

D
- Le Croissant fertile porte bien son nom...
- La civilisation de Sumer avec sa religion

TE
I ON
à douze dieux prend forme...
- UR nettoie les dernières souillures du déluge

R S I
et prend sa place à côté de Samara (Ubaid)...

E
- Dans le monde s'instaurent des sédentarisations

IV LA T en Ibérie, en Celtide, en Ligurie, en Illyrie...


- et il est estimé qu'à - 5000, la population du globe

N
U A RE
est d'environ cinq millions de personnes,
cinq millions qui représentent pour une part,
les cellules-humains de l'embryon Humanité,

L mais également les cellules-humains de la Mère-Terre...


et...
“Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier à la surface de la
Terre et que des filles leur furent nées, “les fils de Dieu” (ou fils du Ciel)
virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour
femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent...”

“En ces jours, les géants étaient sur la Terre et ils y étaient encore
lorsque les fils de Dieu vinrent trouver des filles d’hommes et eurent
d’elles des enfants...”
Genèse 5,6
Après le déluge qui bouleversa la Planète, mais aussi le système
solaire du fait de l'arrivée de la comète Vénus,
les “spectateurs” qui, dans le Cosmos, furent témoins de
l'événement se rapprochèrent de la Terre et débarquèrent...

Tous n'étaient point des dieux,


même si les terriens de l'époque les qualifièrent ainsi...

Des êtres de l'Espace vinrent coloniser la Planète comme

E
ils l'avaient déjà fait des milliers d'années auparavant, se

D
rendant responsables des avortements des humanités passées...
par notamment ceux de la Planète noire “Mulge” qui explosa.

TE
I ON
On nomme Mulge la Planète de Marduk, et c'est dans son orbite

R S
que vint s'accrocher Vénus (dans le système solaire).

I
I E
V LA T
Des êtres du Temps relatif vinrent également
ensemencer la Conscience des humains afin de les faire évoluer...

N
U A RE
Le discernement n'était certes pas facile pour les peuples d'Argile
qui virent débarquer des Christophe Colomb du Cosmos...

L
Ils n'étaient pas nombreux mais ils allaient vite le devenir par
reproduction, en transformant ainsi les gènes,
l’ADN des peuples...

Ce fut l'époque où naquit Sémiramis


dans la petite bourgade de Ask-Chalan (appelée aujourd'hui Ascalon).

Elle venait apporter son Sceau de Conscience


dans le cycle de Râm,
et soutenir les femmes dans leurs réelles qualités
de gardiennes de la Terre en résonance à la Source...
L'embryon-Humanité avait maintenant l'équivalence
de deux mois de gestation (deux mille ans...)
et il allait très prochainement passer à l'état fœtal.

Le livre d'Enoch nous lègue un point de vue d'une ambiance


de l'époque, qui précise celui de la Genèse...

“Les filles des hommes devinrent enceintes et portèrent de grands


géants... qui dévorèrent toutes les acquisitions des hommes.

E
Et lorsque les hommes ne purent plus subvenir à leurs besoins,

D
les géants se retournèrent contre eux et dévorèrent l'humanité.
Et ils commencèrent à pécher contre les oiseaux et les bêtes

TE
et les reptiles et les poissons et à s'entredévorer la chair

I ON et à boire le sang.

R S
La Terre porta accusation contre ces anarchisants”...

I
E
Enoch 7, 2-6

IV LA T
N
Le chaos du déluge ne produisit point seulement des

U A RE
bouleversements terrestres,
il influa sur les humains et sur les êtres venus d'ailleurs
pour aider ou pour vampiriser la Planète...

L Les fils des étoiles marchèrent sur la Terre...


Certaines familles apportèrent une Conscience nouvelle
aux peuples d'Argile,
d'autres ont pollué ces peuples par métissage...

Les reptiliens d'Alpha Dragonis ont corrompu l'ADN


des peuples avec le leur...

La Mère-Terre se sentait violée,


salie par cette agression contre sa nature...
et elle eut peur des conséquences
pour le bébé-Humanité qu'elle portait...

La ronde des astres ne se vit point toujours comme


une danse joyeuse... elle a aussi des contretemps,
qui obligent au changement de rythme,
à la dé-cadence souvent mortifère...

“Avant nous le déluge” se sont dit les dragons envahisseurs...


bonne aubaine pour vampiriser le sang des terriens...

DE
et la guerre des étoiles eut lieu

E
avec pour champ de bataille... la Mère-Terre.

S T
I ON
ER T I
IV LA
N
U A RE
L
Comment se faire une idée juste de la grandiose épopée de l'humanité,
quand l'on reste enfermé dans les limites si étriquées
de l'ignorance d'un savoir conventionnel ?...
St Yves d’Alveydre

La Conscience dort dans la pierre,


rêve dans la plante, s’éveille dans l’animal,
prend conscience d’elle-même chez l’homme...
Pythagore

10

L'ŒUF QUI SE FAIT...


Le monde changea...

DE
TE
La Planète avait changé de position par rapport à son axe...

I ON
L'étoile du pôle Nord était maintenant Alpha Dragonis...

S
et un vent de sécheresse souffla si fort, la chaleur devint telle

R TI
que le Sahara et d'autres parties du monde se désertifièrent...

I E
V LA
Le fœtus-Humanité faisait suite à l'embryon...

N
U A RE
C'est à partir de cette période (- 4 500) que le Soleil
et son système tout entier inclina sa trajectoire
vers le cœur de la Galaxie.

L Depuis des milliers et des milliers d'années,


le Soleil resta fixé dans les zones les plus denses de l'Espace,
c'est-à-dire en périphérie de la Galaxie.
A partir de là, comme pour aider à l'élaboration du fœtus
de l'Humanité, “le virage” solaire dura près de quatre mille ans,
afin de se stabiliser sur une trajectoire spiralée
qui l'entraîne vers son but ultime : le centre de la Galaxie.

Parenthèse ouverte : il ne faut point s'y tromper,


la stabilité n'existe pas dans l'Univers,
la stabilité n'existe jamais, en aucune phase de vie...

E
Le rêve des humains, toujours petits enfants,

D
c'est de pouvoir être “tranquilles”, de se vivre “pépères”
en attendant la retraite... et surtout ne rien faire, ne point agir...

TE
éviter d'êtres responsables, surtout de sa propre existence...

I ON
R S
Les atomes n'ont pas institué la semaine des 35 heures...

I
E
ni les astres non plus... Mais dans l'indolence du genre humain

IV LA T
cela fait partie de la tapisserie du confortable...
Pourvu que rien ne bouge !!!

N
U A RE
Mais qu'on se le dise, le chaos des mondes est pour bientôt,
la naissance du bébé-Humanité se fera par anti-Césarienne...
quand les Césars de toutes espèces

L auront quitté leurs trônes pontificaux...


Parenthèse fermée...

Pour la Mère-Terre, la fin du néolithique


pointe à l'horizon.
- Misraïm étend son influence dans le sud de la Mer
Blanche, en Numidie puisque les Noirs ont subi l'influence
de la désertification du Sahara et ont migré vers le Sud...
Son influence est importante également en Plaksha
et au Bhârat-Versh...
- Le peuple UBAID, infiltré par les envahisseurs de l'Espace,
et composé de Scythes, de Ka-Eld, de Pelaska et de Celtes
Bodhones, développe une civilisation sociale grandissante.

- C'est au Nord de la Mer Noire, chez les Scythes qu'une


révolution prit naissance qui influencera le monde entier :
la domestication du cheval...
- Les Roms quittent le Bhârat-Versh et migrent vers
Misraïm, l'Assyrie, la Phrygie, l'Achaie et jusque chez

E
les Lucaniens...

D
E
- C'est là l'époque du “Temps Astronomique”,

S T
I ON
du “cycle Julien”, c'est-à-dire - 4173...

R I
- Le Thymus termine la séparation du cortex

I E
V LA T
et de la médula en terre de Tehuacan.

- En Sh'in les constructions font comme des centres

N
U A RE
collectifs où les échanges vont bon train.

- Le Sud Est asiatique n'est pas en reste

L malgré la permanente activité volcanique...

- Les terres scandinaves, elles aussi, sont de plus en plus


actives, et la Celtibérie multiplie sa zone d'influence en
remontant vers le Nord jusqu'aux abords de la Baltique...

- Enfin, la Mésopotamie devient le foyer de vie


par excellence puisque des villes s’y établissent...
Il faut souligner qu'en - 3 500, la population sur la Mère-Terre
en était approximativement à vingt millions d'individus...
et c'est le moment où l'Egypte s'inscrit dans l'Histoire
et que les hiéroglyphes apparaissent.
Rappelons-nous que jusqu'ici, “le cycle de Râm” a
produit, avec plus ou moins d'application suivant
les peuples, une grande période de calme
où le matriarcat exerçait son action,
géré par des collectifs sans aucune propriété individuelle...
La Terre n'appartient à personne !...

Rappelons-nous également que le cycle de Râm


va prendre fin en - 3 200...

Que s'est-il donc passé pour que tout à coup,


après trois mille cinq cent ans d'application (quinze semaines
du fœtus-humain) tout devienne un chaos généralisé ?...

Quelle mouche a piqué le fœtus-Humanité ?

Cette mouche se nomme IRSHOU...

E
et elle fut l'aiguillon, le dard qui a fait se cabrer les cellules

D
humaines masculines, ébranlant l'empire de Râm...

TE
Fallait-il cela, en similitude au fœtus-humain,

I
R S O N
qui, à correspondance de dates,
a mis en place son système musculaire,

E I
son système immunitaire, son système circulatoire...

T
V
qu'il fixe le calcium, que les alvéoles des poumons

NI L A se mettent en mouvement, etc. ?...

U AR E
Toujours est-il que le chaos fut immense...

L
Toutefois, avant d’exposer l’histoire d’Irshou, nous devons
expliquer la saga d’une famille qui fut importante
pour l’évolution du fœtus-Humanité, mais qui favorisa
un terrain adéquat à la mise en œuvre de la maladie...

Rappelons-nous, qu’à l’époque de Râm, existaient différentes


familles humaines, un peu disparates...

Les barbares de la Keltide : du Varaha et du Kourou,


après le départ de Râm, réinstaurèrent l’ancien régime
des “agresseurs dominants”, puisque c’était le seul “jeu”
qui permettait d’engendrer des “héros”...

La brutalité cruelle, comme ferment de l’héroïsme...

Quand Râm institua Vara, son empire paradisiaque,


les héros keltes continuèrent à se défier, et les vainqueurs,

E
héros éphémères, se suicidaient en pleine gloire...

D
E
A cette époque, les peuples d’Argile renaissaient de la Terre...

T
La Mère-Terre reformait “sa chair” après la dernière glaciation.

SI N
Ses anciennes “cellules”, humains s’étant perpétués pour

O
R
une survivance de l’espèce durant ces millénaires de glace,

E T I
reprenaient vie sans trop savoir

IV L A
où la Planète en était de son état général.

N
U A RE
Le Peuple Rouge, les Austréens, avait péri avec sa terre...
Les Ethiopiens avaient conquis une partie de l’Asie...
Le Peuple Jaune de l’ancienne civilisation TAK subsitait...

L
et les Blancs jouaient aux héros, en ce réveil terrestre...
Toutefois, parmi ces peuples, survécut une poignée
de “visiteurs-colonisateurs” venant d’autres mondes de l’Espace...
et principalement des “reptiliens” de l’ancienne Planète noire :
Mulge qui se sont également réfugiés sur Mars...

Après que survint l’amarrage de Vénus dans l’orbite


de l’ancienne Planète Mulge, et qui déclencha le déluge le plus
important du moment, des “martiens”,

E
reptiliens, transmigrants et colonisateurs,

D
débarquèrent sur Terre pour occuper son espace,
et se mélangèrent aux terriens.

TE
I ON
Ils ne furent pas les seuls, d’autres “extraterrestes”

R S I
s’acclimatèrent à la Planète Bleue...

I E
V LA T
N
U A RE
Ceci pour souligner que des êtres comme Râm, Noé
et d’autres personnages de “l’Ancien des Temps”,
ne furent point des “terriens ordinaires”,

L et leurs descendances non plus...

Leur durée de longévité trouble certains historiens qui


s’étonnent des dates énoncées par les textes sacrés...

Pour un mortel en quête de cohérence,


et qui se prend pour référent...
il préférera mettre en doute “le calendrier” et les textes anciens,
plutôt que d’émettre des hypothèses-vérités sur les Colomb
de l’Espace... Et bien oui, la Terre a été (est toujours...) victime
d’agresseurs-colonisateurs-clonisateurs, des aliens...
Nous devons en faire le constat, si nous voulons établir
le bilan de santé du fœtus-Humanité, en toute objectivité,
et l’on ne doit en rien s’étonner que certains humanoïdes
de notre Histoire, aient pu vivre un millénaire et plus...

Des historiens “ouverts” (il y en eut plusieurs, qu’ils soient ici remerciés,
à qui nous empruntons quelques passages de leurs recherches)
ont su faire le rapprochement entre les terriens et les “dieux”,
discernant comment un seul individu ait pu créer,
sous plusieurs noms différents et dans des espaces voisins,

E
des civilisations dont nous sommes toujours admiratifs...

D
A cette époque (- 3 200), l’empire de Vara se répartissait le monde

E
T
en seize états, et, nous l’avons vu, cela ressemblait à un paradis,

SI ON
comme le souligna Hermès Trismégiste
en parlant du chaos qui s’intaura :

ER T I
V LA
“Telle est la révolution universelle par laquelle, jusqu’à nos jours,

I
fut brisée l’ancienne hiérarchie de Pouvoirs sacerdotaux et juridiques,

N
U A RE
qui avait, pendant tant de siècles, donné au Monde
la plus grande somme de paix internationale,
de liberté locale et de bonheur général dont il puisse jouir.”

L
Dans ce monde paisible, une femme manifesta sa Conscience...
Sémiramis, qui devint Ishstar, Astarté, Isis et autres...
Elle épousa Kuch, l’éthiopien à peau noire, un des petits fils
de Noé, fils de Cham, “le brulé”en hébreu (avec la peau noire ?).

Elle mit au monde un fils


à la même couleur de peau que son père :
NIMROD,
le premier humain de cette humanité, à avoir été déifié...
Par qui ???
Du fait de sa naissance et... de son arrogance à tenir tête à Dieu
(les dieux), il favorisa l’implantation des reptiliens dans son
royaume de Sinhar, en échange de quoi ces “êtres-anges” des
autres espaces lui donnèrent des “clefs matérialistes”
afin de donner une expansion rapide à son royaume.

C’est ainsi que la Mésopotamie avec Sumer, Akkad


et Babylone devint l’image de la Source des Civilisations...

Nimrod épousa sa mère pour poursuivre son œuvre de


“civilisateur” grignotant petit à petit
les conceptions mises en place par Râm.

En adulant la mère et non la femme,


il sema un doute dans l’esprit des hommes...
et ce doute se propagea, telle une mauvaise herbe,
dans les territoires de Râm...

DE
et la confusion grandit dans les têtes des masculins
toujours petits garçons,

ITE
qui en vinrent à rêver d’être les dirigeants du monde...

S N
Nous le savons tous, la saveur d’un mets dépend de la qualité

R O
I
de la sauce... trop de sel, trop de piquant, et le plat devient

IVE A T immangeable.

N L
La Sauce Nimrod ne changeait rien aux mets,

U A RE
sauf que “le goût du manque” pour les masculins
se fit cruellement sentir...

L Ils en oublièrent que la Femme


est par nature Conscience, qu’elle seule sait la Vie et
qu’elle est la gardienne de la Terre
de par sa Polarité divine innée.
L’homme, ou le prétendu tel, est glorieusement
“un messager de la Source”, au service de la Femme...

C’est ainsi que Irshou fut empoisonné par la Sauce Nimrod


et voulut appliquer ces préceptes en devenant jaloux,
contestataire et destructeur des bases acquises...

Nous prions le lecteur de se souvenir qu’au moment de l’Histoire

E
où se placent ces faits indéniables, l’ancien Monde,

D
l’ancien Cycle fondé par Râm
avait atteint un degré de culture scientifique peu ordinaire.

TE
I ON
C’est pourquoi nous allons voir Irshou,

R S I
avant de recourir aux armes,

E
affirmer son opposition dans l’Intelligence pure

V LA T
et dans le domaine des Principes les plus transcendants.

I
N
U A RE
Comme tous les schismatiques, tous les sectaires
et tous les révolutionnaires du Monde,
sauf de bien rares exceptions,

L Irshou fut un ambitieux,


et un impuissant à reconstruire ce qu’il voulait détruire,
pour s’y substituer.

La cause intellectuelle qui rendit possible l’arrivée de ce sectaire,


remonte à plus haut que lui, et nous devons nous y arrêter
quelque temps.
La quadruple hiérarchie de sciences léguée par les temples
de la Race rouge au sacerdoce de la Race noire
et par ce dernier à la Théocratie de Râm, ramenait
mathématiquement et géométriquement toutes les sciences
et tous les arts à l’Unité divine, Iod, Wodh ou Boudh.
Cette science de méthode est la seule en effet qui permette
à l’intelligence humaine de remonter
de degré en degré tous les échelons de la Vérité,
avec exactitude, et non pas dans le simple mirage imaginatif
des fantaisies exotériques de la Théologie ou de la Métaphysique.

Or, si cette science de méthode n’était accessible


que dans les temples, l’art expérimental qui en résulte,
et qui est lui-même mathématique
et géométrique, était dans les mains de tout le monde.

DE
L’Unité divine représentée sous le nom de Wodh
était considérée comme insaisissable dans son essence,

TEen dehors de la Synthèse des sciences.

I ON
R S I
Sa première manifestation,

I Ela seule qui fut biologiquement accessible

V LA T à l’Ame et à l’Esprit humain,


était envisagée comme Dyade androgynique
N
U A RE
éternellement et indissolublement unie.

C’est Elle que Moïse tirera plus tard des sanctuaires d’Égypte

L
et d’Éthiopie, et que le grand Prêtre hébraïque, une fois l’an,
devant les prêtres seuls, prononçait à l’antique, en trois fois :

IOD, EVAUE, IODEVE, IEVE.

Tel est le Dieu créateur, Père et Mère, dont les quatre lettres
correspondent aux quatre hiérarchies des sciences...
La première lettre exprime le Principe Masculin universel
ou l’Esprit de l’Univers
et dont les trois autres lettres expriment le Principe Féminin
universel ou l’Ame de l’Univers, la Vie.
Voyage à la recherche des connaissances perdues
dans le livre du schisme d’Irshou...

Un peu avant le Kali-Youg,


disent les livres sacrés des Brahmes,
près de trente-cinq siècles après Râm, (conception de l’Humanité)
l’Empire universel du Bélier reçut, à son centre même,
son premier germe de maladie et de dissolution.

DE
La fonction du Kousha de l’Inde était devenue héréditaire,
et la famille impériale fut alors en dissension, du fait de deux

E
frères, dont on peut lire la légende exotérique dans les Pouranas,

S T
et principalement dans le Scanda-Pourana et dans le Brahmanda.

I ON
ER T I
L’empereur Ougra venait de mourir,
et son fils aîné, Tarak’hya, lui avait succédé.

IV LA Le fils cadet, Irshou, Régent des Provinces,


N
U A RE
était extrêmement ambitieux, et ne pouvant atteindre
le souverain Pouvoir par les voies légales et légitimes,
il provoqua un schisme,
L afin de chercher un sceptre dans une révolution.

Après avoir formé son état-major


des ambitieux et des mécontents des hautes classes,
il suscita la désaffection et la révolte
des classes inférieures des villes et des campagnes.

Tarak’hya, à la tête de toute l’organisation régulière de l’Empire,


dut réprimer et expulser du pays cette révolution
qui prendra dans l’Histoire divers noms, suivant les contrées.
Aux Indes, ce sera la guerre civile des Yonijas.
Sur toutes les côtes du golfe d’Oman, du golfe Persique et du
golfe Arabique, ce sera le mouvement des Phéniciens, des
Érythréens, des Rouges, à cause du drapeau de pourpre sur le
fond duquel s’armoriait la Colombe ponceau, que l’impérial
révolté avait prise pour blason de son étendard.

En Égypte, ce sera plus tard l’invasion des Hiksos, ou


Irshouïstes,et cette invasion donnera à ce pays les pharaons
arbitraires, les despotes schismatiques, connus sous le nom

E
de Rois Pasteurs.

D
En Assyrie, en Syrie, ces Yonijas de l’Inde

E
T
fonderont tous les temples ioniens ou naturalistes.

SI ON
Ils susciteront partout des révoltes à tendance pseudo-
républicaines, jusqu’au moment où ils pourront s’emparer du

ER I
Pouvoir militaire, pour constituer le Césarisme

T
V LA
sous le nom de Nimrod,

NI la voie du tigre , le Cycle de l’arbitraire,

U A RE
et de la Force primant le Droit.

En Syrie comme partout, ils écraseront l’ancienne Synarchie

L et ses pouvoirs trinitaires, pour multiplier à l’infini


les pouvoirs personnels, monarchiques ou oligarchiques.

Et leur souvenir se perpétuera dans la mémoire des hommes


sous différents noms : Iduméens, Pallantis, Philistins, etc.

A l’ancien droit des gens de la Théocratie de l’Agneau,


à l’ancienne hiérarchie des souverainetés
de Justice de l’Empire du Bélier,
ils opposeront une loi nouvelle,
marquée du caractère public.
Cette Loi sera celle du Taureau... et en effet, le César de Babylone
opposera le Touran et les Touraniens dissociés
de leur antique Alliance à l’Empire arbitral du Bélier,
et à toutes ses divisions juridiques.

Ce Césarisme arbitraire ira plus loin encore,


et s’alliant avec les Celtes d’Europe restés fidèles
à l’ancienne Loi sanglante du Taureau zodiacal,
il portera la guerre jusque dans les colonies européennes

E
de l’Empire du Bélier, ayant pour cœur et pour cerveau

D
les temples de la Théocratie de l’Agneau.

TE
Mais Irshou, n’ayant pas parcouru les degrés supérieurs de

I ON
l’Initiation, voulut, sans science et sans guide,

R S I
aller au-delà de ces données.

I E
V LA T
L’Unité, la grande Union Créatrice,
étant l’Éternel Masculin et l’Éternel Féminin,

N
U A RE
Esprit et Ame, Essence et Forme,
Temps sans bornes et Espace illimité...
qu’importe... Irshou étanchait sa soif de pouvoir...

L Le schismatique posa, en dehors des temples,


les interrogations suivantes :
Est-ce au Dieu mâle ou à la Nature féminine,
à Iswara ou à Pracriti, à Osiris ou à Isis, à IOD ou à EVAUE
qu’il faut dire d’abord “notre Père ou notre Mère” ?

Le Nom sacré, comment le sanctifier


dans la science et dans la Vie,
à tous leurs degrés visibles ou invisibles ?
La concordance, l’union, l’harmonie inséparable
des deux Principes biologiques, n’impliquent pas,
soit que l’Un NE puisse être supérieur à l’Autre,
soit que l’Un N’ait PAS été et NE soit PAS plus accessible
et plus directement bienfaisant que l’Autre.

Ce fut le schisme d’Irshou...


Toujours est-il que le chaos fut immense...

E
Et ce chaos se ressentit aussi bien sur la Mère-Terre que dans

D
le fœtus-Humanité qui en porte encore les traumatismes.

TE
I ON
C’est alors que survint
la MALADIE de l’Humanité en construction...

R S
La Mère-Terre était blessée par tant de cruauté, et son fœtus

I
E T
insécurisé, ce qui permit au virus de cette maladie de prendre

V LA
racine puisque le système immunitaire était défaillant...

NI
U A RE
Dans les annales hindoues, une date est importante :

le 18 février - 3 102, le Kaliyug...


L le début de l’âge des conflits...

et la maladie fut !
Etes-vous purs de tout meurtre ?
(question adressée au clergé qui domine la foi
et qui “tient injustement la vérité captive”...)

“Les ténèbres couvrirent la Terre,


et les hommes étaient plongés dans d'épaisses ténèbres.
Rome porte sur le front “Mystère, la Grande Babylone”
Romains I,18

Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande,


la mère des impudicités et des abominations de la Terre..
Apc.XVII,5

11

ET LE CANCER PREVALUT...
La maladie s’installa, sournoise...

DE
Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération
cellulaire anormale et anomique

TE
au sein d'un tissu normal de l'organisme.

I O N
Ces cellules dérivent toutes d'un même clône,

S
cellule initiatrice du cancer qui a acquis certaines

R
E I
caractéristiques lui permettant de se diviser indéfiniment.

T
V
Au cours de l'évolution de la maladie,

I L A
certaines cellules peuvent migrer de leur lieu de production

N
U AR E et former des métastases.

“Cancer” est un terme général désignant toute maladie

L
pour lesquelles certaines cellules du corps humain se divisent
d'une manière incontrôlée. Les nouvelles cellules résultantes
peuvent former une tumeur maligne (un néoplasme)
ou se propager à travers le corps. (définition Wikipédia)
La Santé demande une seule chose : la Paix...
et la Paix exige l’absence de déchet...

Un corps étranger, aussi lumineux soit-il, n’appartenant pas


au corps est un déchet à éliminer...
Un corps étranger contrevenant aux lois de la vie du corps
est un intrus dont il faut se débarrasser au plus vite...
au même titre que les cellules du corps qui favorisent
la maintenance de ce corps étranger...

Que cela soit clair...


Un intrus ne subsiste QUE parce qu’il a dans la place un complice
qui le protège par... intérêt personnel...

Un cancer ne se maintient et prolifère QUE parce que le terrain


lui est favorable... Il faut être clair !
Le reste est du roman à l’eau de rose...

DE Alors pourquoi cette maladie


dans le corps fœtal de l’Humanité ?

TE
Pourquoi persiste-t-elle depuis cinq mille ans ?

I ON
Qui a intérêt à la maintenir et à la faire se développer ?

S
Quels sont les salopards qui sabordent l’Humanité ?

R TI
E
V LA
Nous sommes sûrs, amis lecteurs, que vous pensez la même

I
chose que nous... Ils passent tous les jours à la télé,

N
U A RE
ces rats... ces scélérats... ces célèbres rats !

Que faisons-nous ? restons-nous assis devant la télé pour...

L les critiquer ? Cela ne les touche guère !...


En parlant de guerre,
pourquoi ne point créer un schisme comme celui d’Irshou ?
N’est-ce point comme cela que se guérit une maladie ?
Le mal par le mal, eux qui veulent nous décimer pour avoir la
place de jouir des espaces de la Planète, sans nous, les terriens...

A réfléchir... pas trop longtemps, car nous n’avons plus


suffisamment d’espace pour repousser au lendemain...
Juste le temps de finir ce livre pour voir ce que nous pouvons
mettreen œuvre afin d’arriver à nous offrir
une Planète en joie et en beauté...

Alors comment commença cette maladie, ce cancer mortel ?

Quand Nimrod se fit complice des envahisseurs...


il accepta de dégénérer la Planète en usurpant une gloire
qu’il ne méritait pas.
Il est curieux que la conscience de Sémiramis
ne le freina pas suffisamment pour lui éviter de tomber
dans son vice de gloriole...

E
On prétend qu’il fut déifié... mais par qui ???

D
ITE
Par les envahisseurs agresseurs dont il fut le parfait collabo ?

N
Cela n’est pas sans nous rappeller des attitudes de lâcheté

R S IO
de la guerre... qui ne sera sans doute pas la dernière,
comme on veut bien la nommer...

IVE A T
Il aurait pu aller rencontrer les armées de Râm

N L
U A RE
qui n’auraient fait qu’une bouchée de ces aliens...
mais il a préféré débaucher un Irshou pour permettre
le chaos généralisé, afin d’y trouver son compte...

L A chacun sa honte !
Oui, à chacun sa honte... mais il faut être terrien
pour avoir honte, pour avoir du sentiment...
Or, le virus cancérigène de la maladie, les Aliens, les Reptiliens,
les Aryens-reptiliens et leurs complices, n’ont aucun sentiment...
Ce sont des animaux à sang froid qui ne sont que cruauté,
des charognards sanguinaires...

Cette maladie porte un nom : LA BETE DE BABYLONE,


qui a “apprivoisée, domptée” Nimrod, et non le contraire...

Au centre même du “Vagin Fertile” de la Mère-Terre,

E
quand le fœtus-Humanité se formait,

D
la maladie s’introduisit en faisant miroiter au Prince
de ces lieux les bienfaits d’une technologie nouvelle,

TE
I ON
en échange d’un “pied-à-terre”...

R S I
La société sumérienne a émergé

E
et est arrivée très vite à l’apogée de son développement,

IV LA T
grâce à une soudaine “infusion de connaissances”
par la race blanche Aryenne, venue de la Planète Mars,

N
U A RE
qui monopolisa toute la zone du Caucase à l’Indus
en passant par l’Egypte.
Notre Histoire le confirme,

L
ces civilisations hautement évoluées, ont spontanément surgi...

Les Aryens de Mars qui ont infiltré le Moyen-Orient,


ont tapissé le Vagin Fertile de la Mère-Terre,
et quand les Reptiliens Annunaki (du dieu-serpent) se sont
immiscés dans cette race Aryenne, ils ont eu beau jeu
d’ensemencer leurs technologies,
de féconder les femmes aryennes et terriennes
pour avoir un support en correspondance avec ce qu’ils émanent,
et ont créé des mythes de tryades, Père, Mère, fils, pour asseoir
LE PATRIARCAT...
Tout cela aurait pu être brillant et heureux,
s’il n’y avait pas eu... les esclaves de ces civilisations.

Ce que le règne de Râm n’a jamais prôné ni admis...

Une civilisation qui a besoin d’esclaves pour se créer,


n’est point une civilisation
mais une conjuration ostraciste à des fins matérielles
pour les meneurs,
en l’occurence la famille Aryano-Reptilienne

E
à peau blanche pour masquer leur peau de lézard...

D
TE
I ON
Voilà donc où le schisme d’Irshou a mené... à une méthode

R S
de domination des peuples d’Argile, par esclavagisme,

I
conditionnement et limitation d’expansion de vie...

I E
V LA T
La Bête de Babylone est synonyme du rêve despotique

N
dela domination du Monde par des égos mégalomanes,

U A RE
mythomanes, sanguinaires et démoniaques.

Et c’est de ces civilisations là dont on nous rebat les oreilles

L encore aujourd’hui.
Où se cache la Vie dans ces étalages matériels ?

Les pyramides, les temples, les cathédrales


sont les signatures des despotes
qui ont tué des milliers d’esclaves...
afin de pouvoir mettre les autres terriens en soumission.

Ouvrons les yeux sur nos soi-disant civilisations,


œuvres d’un Patriarcat sans conscience...
Pour les masculins bloqués aux sept forces de l’Esprit
qui analysent ces “prouesses” antiques comme de la Sagesse,
nous leur conseillons d’être lucides sur les réalités dont
ils deviennent complices par indolence
et par auto-satisfaction d’une médiocrité...

Pour les féminins bloqués également aux sept forces de l’Esprit


qui accréditent le matérialisme comme seul moyen de réalisation
et qui, ce faisant, donnent crédit à leurs Princes charmants,
et deviennent complices de la situation chaotique de la société,

E
puisqu’elles ont perdu le sens même de la Vie :

D
leur démission au poste de Souveraines de l’Humanité...
nous leur conseillons de reprendre la vie en mains...

TE
I ON
Regardons comment cette maladie en incubation depuis le déluge

R S
puis en émergence depuis - 3 000, sous le règne de Nimrod,

I
E
après le schisme d’Irshou,

IV LA T
a évolué durant la constitution du fœtus-Humanité.

N
U A RE
De - 3 000 à - 2 000, le Patriarcat assied sa dictature...
Sumer et l’Indus vivent les plus belles effervescences,
les Aryens-Aryas-Reptiliens s’en donnent à cœur-joie...

L
En Egypte, des piles de cailloux s’entassent en pyramides,
au grand étonnement du Sphinx, présent depuis une autre
humanité, et qui voit sa face subir un “lifting”,
puisque sa gueule de lion n’étant plus de mode pour les esthètes
pharaoniques, ceux-ci lui ont apposé un masque “modern’style”...

Les Chinois laissent des traces écrites et confirment


que l’Etoile du Nord est bien dans la constellation du dragon...

Babylone s’orne de sa Tour, afin d’éviter à Dieu de prévoir


un prochain Titanic au cas où il y aurait un autre déluge...
La Tour doit être plus haute que la montée des eaux...
Pourtant, le Titanic économique est en train de se construire.
C’est ici, à Babylone que le système d’argent fut inventé
comme chaîne d’asservissement... et d’esclavage récompensé.
Entre Babylone et la City de Londres,
ce Titanic-là a coûté bien des vies humaines...
Il fut, et est encore, la prison des Etats et des individus...

Et à la fin de ce millénaire (- 2 100) ce fut l’achèvement


de la dynastie de Râm,

E
dont les partisans allèrent trouver refuge au Tibet,

D
créant, par espérance d’un renouveau, des “Agnèleries”
(Lamaseries). Lam veut dire agneau, par rapport à Râm, le bélier...

TE
Par cette migration des inconditionnels de Râm,

I ON
le Patriarcat fêta celle-ci comme une victoire définitive,

R S
et une accréditation à accentuer ses actes de barbarie,

I
E
toujours sans humanité.

IV LA T
De - 2 000 à - 1 000, le visage du monde changea...

N
U A RE
La démence du Patriarcat avide de pouvoir et de conquêtes
nouvelles détériora la croissance du fœtus-Humanité
qui resta bloqué par les peurs et les souffrances...

L
Sumer et l’Akkad se mélangèrent et cette dernière l’emporta
sur la civilisation Sumérienne.

Depuis le règne de l’Assyrien Belochus en - 1 930


jusqu’au règne de l’Egyptien Orus - 1 600,
le monde vécu trois siècles de guerres permanentes...

Ce fut l’époque où la saga d’Abram commença, comme


une résurgence de la pensée de Râm... Ab-Ram...
pour qui la femme comptait beaucoup.
A l’écoute de son Dieu unique, comme le décrivit Râm
pour lui-même, et non à l’écoute des faux-dieux de l’Espace...
il tenta de rassembler le peuple Sémite qui s’était dispersé
dans tous les espaces possibles en territoire ou/et en métissage
multiple, y compris avec les Reptiliens ou les fils de Reptiliens...

Il reçut du Dieu unique la vibration réelle de son nom,


Abraham, Père d’une multitude...

La Crète, Mycène, le Péloponèse firent l’objet de convoitises

E
Assyriennes et d’autres peuples...

D
Les agresseurs faisaient leur œuvre d’assassins
pour cause de jungle patriarcale... Le plus fort gagne !

TE
Ne sont-ce point des valeurs “éducatives” que l’on met en avant

I ON
avec nos jeux olympiques modernes ?

R S I
“Sans compèt’ j’suis rien...

E
là, j’me sens fort parce que j’bats l’autre...”

IV LA T
Nous nous souvenons, que c’est à cette époque également que

N
U A RE
LE MENSONGE D’ETAT FUT LEGIFERE, LEGALISE
par le Grec Lycurgue, et qu’il créa “les écoles de Mystère”...

L
Afin qu’un peuple se nourrisse de “possibles d’un autre monde”
il est important de lui laisser croire que certains y ont droit
et que d’autres... non, puisqu’ils ne le méritent pas...
On nomme cela comment ?... Ah oui ! la carotte et le bâton...
En attendant, comme la progéniture reptilienne s’agrandissait,
il fallait aussi la nourrir dans ses besoins à elle...
Les Reptiliens, pour subsister, ont besoin de trois éléments :
les rituels, de manière à créer des égrégores
qui génèrent la soumission,
la peur, comme “énergie nutritive” pour ces bêtes à sang froid,
le sang frais, animal ou humain, qui fait les festins
de ces sataniques êtres...
Autant de raisons pour créer des Ecoles initiatiques de Mystère
mais qui ne le sont plus aujourd’hui,
car nous savons ce qu’elles cachent
de mensonges et d’orgies sanguinaires...
Ne vous y trompez point amis lecteurs, les guerres sont
engendrées pour satisfaire les besoins vitaux de ces monstres...
Ils ont toujours voulu nous faire croire que le terrien était
un être maléfique, qu’il recherchait les conflits,
qu’il a toujours fait la guerre à son voisin...
Tout cela est faux ! Quand un peuple d’Argile a fait la guerre à
un autre, c’est qu’un blanc, un Aryen était passé par là
auparavant, ensemençant des idées de cupidité
et autres pour créer “des sources de peur”.
Et le mensonge d’Etat continue à régner sur les peuples
apathiques... On se souvient du Rwanda, et de la conduite
exemplaire de la France dans l’aide au massacre

E
des Tutsis dont elle peut s’enorgueillir...

D
N’est-ce pas Monsieur Sarkozy ? Vous qui, à l’époque, avez
soutenu par une soi-disant opération humanitaire

TE
I ON
“Opération Turquoise”,
le massacre d’un million de Tutsis en... 100 jours.

R S
Vous avez eu ce que vous vouliez : de la peur et du sang...

I
IVE T
Quels sont vos mensonges d’Etat, aujourd’hui ?

A
L
Négrophage... Sarkophage... cela vous colle à la peau...

N
U A RE
et ce n’est pas en nous contant que l’Histoire a toujours voulu
cela, comme les massacres de la St Barth ou ceux de la
révolution... que vous allez nous faire croire

L que vous serez un jour


le Sarko-Sage... S.S. du futur...

Ah ! les Ecoles de Mystère...


pour éviter de donner la connaissance aux pourceaux !...
Cela veut dire que le pourceau ne peut atteindre “le mystère”...
que pour lui, c’est un NON catégorique ?...
“Ils” confirment ainsi qu’il y a bien deux races sur Terre...
les Reptiliens et... les Pourceaux !
Les Reptiliens au sang de glace, sans sentiment, sans vie...
Les Pourceaux pateaugeant dans la fange, dans l’humus,
dans le sentiment d’humanité...

Pour sûr ! je préfère rester pourceau...


et laisser les Reptiliens... pour sots !

E
dans leur misère affective...

D
Au millénaire suivant, après avoir connu les épopées

E
T
d’Akhenaton et de Moïse, dans la période grecque du législateur

SI ON
des écoles de mascarade, l’Egypte se scinda en deux...
Les vélléités patriarcales dépassaient la sagesse soi-disant

ER I
enseignée par ce pays et... ses Ecoles de Mystères...

T
IV LA
Les Phéniciens... phœnix de quoi ? de qui ?... au nom usurpé,

N
U A RE
“Fils du Vent”, fondèrent Carthage en redescendant
des expéditions jusqu’en Adriatique.
Il fallait bien aller ensemencer de l’ADN de reptile

L dans ces mondes sauvages.

Les Hel-lènes naquirent... HEL étant un dieu de Sumer


du temps de Nimrod... Les Hellènes engendrèrent la civilisation
grecque, la civilisation de l’intellect et de la beauté factice,
la civilisation de la mythologie patriarcale sous couvert
d’égéries guerrières qui n’offraient
RIEN DE FEMININ, mais TOUT DU FEMINISME...

Les Etrusques, nés d’Aryens-Reptiliens, dont le culte de Janus


prouve leur appartenance :
le dieu aux deux visages humain-reptilien...
Les Etrusques laissèrent la place aux Italiques,
métissés d’Hellèniques,
qui créèrent Rome, la succursale de Babylone...
et l’anti-chambre de la City.
Les Césars reptiliens sont toujours les mêmes,
en Mésopotamie, en Egypte, en Grèce, à Rome ou à la City...
Un César reste un Lézard quel que soit son masque de civilisé...

Au grand carnaval des pourceaux, on ne s’y trompe point !

E
A cette époque également naquirent des êtres d’exception

D
qui s’incarnèrent avec des missions spécifiques d’ensemencement
à l’égard de certains peuples ou de certaines orientations.

TE
I ON
Confucius et Lao Tseu, venant d’Orion ou des Pleïades,

R S en ayant observé le cauchemar terreste...

I
E
vinrent, en Chine, donner des paroles de sagesse,

IV LA TIls vinrent dire aux peuples d’Argile


du Foie de l’Humanité toujours en construction :

N
U A RE
Attention ! vous devez agir avec discernement en prenant
en compte les différences... Evitez le chaos de l’Occident...
La barbarie n’a jamais fait une Humanité...

L
Alors que ce territoire avait déjà fait l’objet de pressions armées
pour une unification, ces deux âmes apportèrent
un regard d’assurance et de sûreté
grâce à la grande sagesse que leurs paroles portaient...

En Inde, une autre âme s’incarna à la même époque


pour s’adresser aux gens de l’Ombre, aux scientifiques
qui allaient prendre rang dans les temps modernes...
Il s’agit de Gauthama, le Bouddha...
Il s’est vécu comme le plus grand scientifique
que la Terre ait porté...
A l’instar de Râm, il démontra que tout était SCIENCE
dans la Vie, que tout était mathématique, géométrie,
vibrations et que tout avait une cohérence sans pareille...
Par son Corps-Laboratoire, il démontra qu’il n’y a besoin ni
d’argent, ni de matériel, pour aller sur la lune ou dans les
Dimensions du Temps relatif...
Il démontra qu’il était à la portée du terrien d’aller où il voulait
du moment qu’il respectait la Vie !
Il expliqua comment l’atome fonctionnait, comment il était

E
possible d’en créer une fusion ou une fission...

D
comment le Soleil aspirait l’hydrogène
de la Terre et des Planètes...

TE
Mais ses disciples, toujours aux sept forces de l’Esprit,

I ON
alors que lui avait atteint les cinquante-deux forces,

R S
(ce qui fut également de sa part, une formidable leçon d’évolution humaine)

I
E
ses disciples ne purent entendre et comprendre

V LA T
ce qu’il enseignait sur la science... Ils gardèrent seulement

I
la manière d’atteindre l’illumination... Ceci n’étant qu’une infime

N
U A RE
partie de son enseignement,
les valeurs qu’il donna furent tronquées.
Curieusement, il ne fut point prophète en son pays...

L
ce furent les anciens adeptes de Râm au Tibet qui comprirent
les valeurs de son enseignement, ainsi que tous les peuples
d’Argile du Sud-Est asiatique qui épousèrent ses conceptions...
Quelques exportations furent faites en Chine et au Nihon Kobu.
Mais qu’on ne s’y trompe pas, nous le répétons,
cette âme est venue dire
à TOUS LES SCIENTIFIQUES modernes :

Vous êtes “scientifiques” quand vous respectez la Vie...


sinon vous êtes des agresseurs de la Vie, et en aucun cas,
la science ne doit justifier un asservissement, une réduction
ou une destruction de la Vie...
Depuis le début du cancer,
la science patriarcale impose uniquement des actes de mort...
même, et surtout, la science médicale.

Et pour commencer le millénaire suivant, une autre âme


est venue s’incarner : Jésus de Nazareth...
Il vint uniquement pour donner un message aux Hébreux
afin de faire évoluer la tradition, à la suite d’Abraham...
Il vint leur dire : soyez de véritables Sémites, les fils d’Enoch,
de Noé, d’Abraham, soyez fidèles à votre nature et à votre foi...

Apprenez à partager, partager, partager, rien d’autre,


et faites fleurir les nations par vos dons...
sans utiliser vous-mêmes la manne que le Divin vous offre...

E
Dans ce même millénaire, naquit le prophète Mahomed

D
qui lui aussi s’adressa aux fils d’Abraham, aux Sémites bédouins,
en leur spécifiant qu’ils devaient

TE
porter au monde la parole du Divin
I ON
R S
concernant la Déité de la Femme... rien d’autre...

I
I E
V LA T
Nous nous apercevons que depuis la dynastie de Râm,
paradis sur Terre, les forces célestes envoyèrent des messagers

N
qui s’adressèrent aux peuples pour “contrer la maladie”...

U A RE
Un Abraham, un Akhénaton, un Bouddha, un Jésus,
un Mahomed apportèrent des ouvertures autres

L que le monde mortifère des Reptiliens...

Abraham ne rencontra point d’enthousiasme auprès de


son peuple, ni côté Plaksha, ni côté Misraïm...
Le patriarcat avait du mal à se détacher des biens de ce monde...
Akhénaton, en se coupant de l’ancien monde d’Amon,
fut contesté sur sa manière de faire qui contrait et
l’administration, et les religieux, et... les militaires
puisqu’il ne voulait plus de guerre...
Bouddha eut bien du mal à se faire comprendre,
sans pouvoir aucun sur les personnes ni les choses...
Jésus prêcha dans un désert d’Hébreux qui préféraient
le culte de l’apparence et de l’avoir, au règne du partage...
Mahomed fut immédiatement contré quand il exprima

E
les soi-disant versets sataniques, puisqu’ils redonnaient

D
la couronne de Souveraine à la Femme...
Déjà que fut détourné de son sens véritable, cette simple phrase :

TE“tu respecteras les quatre femmes de ta vie :

I ON ta mère, ta sœur, ta femme et ta fille...”

R S
par le fait, qu’un homme avait le droit à quatre femmes...

I
E
Comment les Imams-patriarches de l’époque auraient-ils pu

IV LA T
chanter les louanges d’une Femme déifiée
alors qu’elle était considérée comme impure...

N
U A RE
Les détournements d’idées sont l’apanage des manipulateurs
de ce monde. N’est-il point vrai qu’après avoir contré

L le prophète Jésus, et l’avoir crucifié...


qu’après avoir jeté aux lions les christiens de l’époque...
Rome épousa cette religion pour assujétir les peuples et s’en
servir comme outil d’oppression morale et culpabilisante ?...

Bonne aubaine que ce Jésus soit passé par là, pour s’approprier
l’idée et créer une église romaine qui affiche au fronton de
toutes les cathédrales que les Reptiliens sont là pour dominer
le terrien et massacrer la nature !...
Quelle preuve plus éclatante peut-on avoir sur “l’Amour”
prôné par la Sainte Mère l’église ?...
Vous avez dit manipulation ???
Cet outil pervers de la manipulation par les aliens, fut la cause
des métastases du cancer du fœtus-Humanité.
Le patriarcat invente cette “Mère de Dieu”
pour obliger les femmes à venir se réconforter dans son giron...
afin d’éviter qu’elles deviennent rebelles
et détrônent les masculins cupides et traîtres à la Vie.

Depuis cette époque “historique-héroïque” combien de guerres ???


Combien de morts sur la Planète, rouge de sang... et non bleue ?

E
La maladie a gangréné jusqu’au plus petit recoin

D
de cette Planète... et nous l’accréditons
toujours pour ses aumônes de misère...

TE
I ON
R S
Est-il encore besoin de démontrer plus encore comment
I
I E
V LA T
le patriarcat despotique a mis en place la maladie ?
Pour les récalcitrants, voici quelques questions à se poser

N
U A RE
afin d’être en Santé dans une humanité vivante...

Où sont les écoles d’éducation parentale, pour permettre aux

L
futurs parents de venir se forger afin d’avoir des enfants forts
qui deviendront des femmes et des hommes dignes
de leur état et de leur fonction ?...

Où sont les écoles de Santé, pour apprendre à tous comment


faire pour avoir un système immunitaire sans faille,
quels que soient les virus et les microbes qui tournent autour ?...

Où sont les écoles de la Relation où les femmes et les hommes


peuvent apprendre leurs différences de nature afin
de s’entendre sans plus aucun malentendu ?...
Quel horizon propose-t-on à la jeunesse ?
Quel but, quel projet pour une évolution de la nation
et même de l’Humanité entière ?...
Le navire Terre n’a aucun horizon, aucun but
et “ils” veulent que les pourceaux s’impliquent !

Où sont les écoles qui invitent à mettre en œuvre la Prospérité


à la place de la gestion par restriction, l’économie ?

Où sont les écoles qui forment les jeunes filles à devenir

E
de véritables Femmes, pour évoluer

D
par la suite dans un féminin épanoui ?...

TE
Où sont les écoles qui forment les jeunes hommes à devenir

I ON
de vrais Hommes autre que des machos qui

R S
“nous étonneront autrement que par des guerres ?...” (Victor Hugo)

I
I E
V LA TOù est la Vie dans cette société-cloaque
pourrie par l’industrie polluante et robotisante,

N
U A RE
pourrie par les laboratoires chimico-empoisonneurs de la nature,
pourrie par les drogues puantes du showbiz, et des médias,
pourrie par les politiciens menteurs, les scientifiques affabulateurs,

L
les médecins hypocrites, les militaires verreux et complices,

TOUS, du système d’asservissement,


TOUS agents du cancer de l’Humanité ?

Où est la Vie ?... Bravo l’Union pour détruire !...


C’est facile tant que chacun a ses miettes à défendre...

Mais bientôt, après la naissance du Corps de l’Humanité,


restera-t-il autant de partisans
pour construire ensemble ?
Chaque transformation s'est fondée sur un nouveau socle
métaphysique et idéologique, ou plutôt,
à partir d'émotions et d'intuitions plus profondes
dont l'expression rationnelle dévoile
une nouvelle représentation du Cosmos
et de la nature de l'Homme.
Lewis Mumford

12

L'AMANT DE VENUS...
Et la maladie inclina...

E
Que se passe-t-il pour la “fabrication” d'un fœtus humain

D
durant le cinq, six et septième mois ?

TE
Ces trois mois sont capitaux bien entendu...

I O N
d'eux va dépendre la sécurité du futur être, de la manière

S
dont ils sont vécus et par la mère et par le fœtus lui-même,

R
E I
dépendra la viabilité de l'être qui naîtra...

T
IV L A
Les statistiques montrent que trente pour cent des bébés qui naissent

N
U A RE
restent bloqués vibratoirement dans cette période du 5 au 7 ème mois...

Un blocage vibratoire sous-entend un “interdit de vie”,

L
dont la cause est à rencontrer par chaque individu afin
de débloquer le mécanisme par régression
et déprogrammation atomiques, psychiques...
Cela donne des êtres qui sont sortis de leur mère mais...
qui n'ont pas suffisamment d'énergie pour ETRE...
C'est ainsi que nous rencontrons des individus qui peuvent avoir
vingt, trente ou cinquante ans
et qui, vibratoirement, sont toujours “bloqués” à l'état fœtal...

On ne doit pas s'étonner alors qu'ils se comportent comme des zombies,


des larves, mal dans leur peau, et inconscients de tout ce qui fait la vie,
l'Espace dans ses notions spatiales et de durée, les conjonctures
relationnelles entre humains, avec la nature, etc...

DE
De plus, leur état vibratoire faible les fait “tomber malades”
très jeunes, du fait d'un terrain sans système immunitaire

TE
I ON
puisque... sans vie.

R S Les causes de ce blocage pour les humains ?

I
I E
V LA T
Tout d'abord des peurs, soit engendrées par la mère qui n'a pas,
bien souvent, totalement réglé ses problèmes avec sa propre mère...
ou des peurs à cause d'accidents ou de situations violentes...

N
U A RE
soit engendrées par l'être lui-même qui refuse de vivre cette incarnation
suivant ce que l'âme analyse de la situation actuelle parentale ou sociétale...

Toujours est-il qu'il y a “traumatisme bloquant les systèmes de vie”

L dont et par le système d'information des atomes,


monde des autres communications psychiques.

Le fœtus-Humanité suivrait-il ce processus de blocage du fait de l'insécurité


provoquée par la mise en place de la maladie : “la cleptose possessionis”
du pouvoir et de la propriété privée, provoquée par le patriarcat
et la contagion reptilienne ?...

Pour le fœtus humain, c'est, au cinquième mois,


la mise en place des organes génitaux...
c'est également le moment où les reins commencent à filtrer le sang
et que les intestins produisent des sucs gastriques...
Quelque temps après, c'est le moment où, le choix de la polarité du
germe ayant été déterminé, le corps fœtal féminin va produire
les “bourgeons” de six millions d'ovules, qui éclosent par vagues
chaque mois de la vie de la femme suivant ses cycles...

Puisque c'est le créneau des mises en œuvre des hypersensibilités


et des résonances, les cinq sens vont alors pouvoir s'inscrire
dans leurs programmes, également suivant le genre...

Il est aussi l'heure d'entrer dans un ordre préétabli d'espace


pour toutes les cellules du cerveau et du système nerveux.

DE
Discernement, séparation, rassemblement, cohérence sont de mise
pour établir l'ordre de la fonction...

TE
I ON
A chacun sa place, à chacun sa fonction...
l'anarchie n'est point de mise puisque

R S
“le désir” n'existe pas dans la nature, ni... la possession.
I
E
V LA T
Au début du sixième mois, le pancréas, jusqu'alors en germe,

I
se développe, prend son espace et fabrique ses outils d'action.

N
U A RE
Ensuite viennent l'élaboration des conduits aériens des poumons,
la “tubulure”, pendant que les alvéoles s'aplatissent...

Au septième mois, le cerveau devient très actif...

L
l'entraînement des circuits de relation et de communication devient
de plus en plus intensif... les sillons de circonvolution se forment...
Tous les organes sont pratiquement prêts à fonctionner sauf
les poumons qui ne prennent pas leurs fonctions dans l'immédiat...

Le foie fabrique des globules rouges prenant le relais de la moelle


épinière et... le fœtus voit, sent, ressent et bouge volontairement,
au-delà de toute motilité.
Et cela correspond pour le fœtus-Humanité à l'avènement de Jésus,
la période charnière de l'Histoire qui fut datée comme l'an 1,
cette phase transitionnelle...
La période charnière... période de transition, de fonction, mentionne le dictionnaire...
Une charnière, à l'époque patriarcale devrait se décliner
au masculin... un charnier...
puisque c'est la transition entre les charniers artisanaux
et les charniers industriels...
La charnière des charniers montre que la maladie suit
son cours en sophistication des massacres...
Avant de tourner la page sur les massacres industriels de l'après an 1,
observons ce qui se passa dans ces trois derniers millénaires de la belle amitié
et fraternité entre, les hommes... qui n’en étaient pas...
C'est à partir de - 3 000 que le fœtus-Humanité, fit une transfusion sanguine.
En effet, là où il n'y avait que du sang O, le sang mélodique de la Mère-Terre

DE
et le sang A qui apparut à la conception du fœtus par Râm...
émergea tout à coup le groupe sanguin B,
produit par le mélange d'avec les envahisseurs...

TE
I ON
Et nous le savons, un sang B n'est point compatible avec un sang A...

R S
Nous ne disons point que les différents sangs ne sont pas nécessaires,

I
ou qu'il y en a un plus que l'autre, non, nous constatons uniquement que

I E
V LA T
sur une base constante du O à la conception de l'embryon Humanité
est apparu le sang A, un sang très dynamique très jeune,
donc nécessaire à la dynamique de vie...

N
U A RE
Puis au moment de la déclaration de la maladie, le sang B apparut,
sang réactif plus qu'actif... ne devenant actif que très tard en âge...

L
Le sang B devient, dans notre hypothèse de l'analogie entre le fœtus
humain et le fœtus-Humanité, une coïncidence curieuse par
l'avènement du patriarcat, la prise de pouvoir des aliens
et la rupture d'avec les cycles naturels de la vie.

Coïncidence ou preuve de l'implantation du “réactif étranger” ?

Le sang AB n'apparaitra dans le fœtus-Humanité, qu'après la


naissance de Mahomed, à l'apparition des Khazars et des... Askhenazes...
Ce “détail” n'est pas sans importance lui non plus, nous le verrons...

De - 3 000 à - 2 000 nous l'avons vu dans le chapitre précédent,


ce millénaire vit surgir de terre la Tour Nimrodienne de Babel
et les Pyramides martiennes d'Egypte...
La construction allait bon train puisque la main-d'œuvre se payait à coup de fouet...
Seul le culte Lamaique, ancienne dynastie de Râm,
n'utilisa point les esclaves pour bâtir les édifices au Tibet.
Par contre, quand Sumer lâcha son empire au profit des Akkadiens,
les Aryens-Sumériens partirent envahir l'Indus pour y bâtir,
à coup de fouet là encore, une civilisation “raffinée”...

Après - 2 000 jusqu'à - 1 000, la mer Blanche (Méditérannée)


fut l'objet de “croisières conquérantes”, en tous sens...
Ce qui ne se fit pas sans trace de sang...
On se souvient qu'il y eut trois siècles de guerres ininterrompues...
Par contre ce millénaire fut marqué par un fait sans précédent

E
et qui n'a pas intrigué les historiens plus que ça...

D
E
Quand un fœtus est pratiquement conforme, l'âme, le Soi,

T
l'être supérieur comme on voudra bien nommer cet autre Moi,

SI ON
vient “s'ancrer” physiquement dans le corps afin que
ce véhicule de chair suive le chemin déterminé par l'Ame.

ER T I
Cette âme s'incarne en plusieurs points pour ancrer la Conscience,

IV LApartie de l'âme agissante, et l'inconscient, autre partie

N
mettant la forme adéquate à la pulsion de la Conscience.

U A RE
Ainsi, le corps fonctionne par l'Esprit qui œuvre en ces deux polarités avec
pour Centre, la Rate, le lien de l'idéation et de la dynamisation des atomes.

L L'Ame de la Terre se trouve être de polarité féminine et


elle s'est formée à partir de cette Terre en relation à la Source.
Nous la connaissons sous le nom de “Corps Marial”,
les âmes des femmes...
Quand il est temps pour l'âme humaine de se connecter au corps physique du fœtus,
elle choisit deux points d'ancrage en pôles opposés et complémentaires :
un pôle de séparation et un pôle de réunification...
L'Esprit, voguant entre les deux, produit donc un mouvement de pulse.
Dans le corps humain, il s'agit du foie pour la séparation
et du cœur pour l'unification,
le centre splénique en est la dynamisation...
Etant donné la configuration morpho-géographique de notre Planète,
il fut difficile d'ancrer dans la polarité foie,
l'inconscient de l'Ame de la Planète.
Ce qui pourtant eut lieu pour l'ancrage de la dernière humanité à
Tuklamakan... où l’on y retrouve la plus grande pyramide sur Terre.

Cette polarité de la forme est en liaison directe avec ORION,


le lieu des âmes de la famille de l'Ombre sur Terre,
et c'est en Lydie que s'ancra l'Artémision dans le fœtus-Humanité
et plus exactement à Ephèse vers - 1 100.
La polarité de la Conscience pure alla s'ancrer de l'autre côté
du diaphragme du fœtus-Humanité, à la fonction du Cœur-Thymus,

DE
exactement au même moment, au cœur de la zone Olmèque, comme
“Sceau de la Transformation de la Conscience Humaine”.

TE
Comme Orion est porteur des âmes de la famille de l'Ombre sur Terre,

I ON
S
les Pléïades sont porteuses des âmes de la famille de Lumière.

ER I
Ce fut donc, dans ce sixième millénaire du fœtus-Humanité,

T
que l'Ame de cette Humanité en gestation décida de mettre en œuvre

IV LA
une force civilisatrice en conscience humaniste...

N
U A RE
Quel est l’intérêt d'avoir implanté ceci il y a maintenant trois mille ans,
à part pour les agences de voyage qui y envoient des touristes en mal d'exotisme ?...

L
Que l'on ne s'y trompe point, ces deux pôles d'ancrage de
la Conscience et de la Forme sont toujours actifs et plus que jamais...
Ce sont des puissances spécifiques électromagnétiques.
Le sceau de la transformation de la Conscience Humaine
comprend neuf pyramides intercroisées dans le lieu très précis
d'un ancien “Temple” toujours sous terre aujourd'hui...

L'Artémision, quant à lui, est toujours actif sous forme


d'une immense colonne électromagnétique également
où la “Conscience d'Orion” est continuellement branchée...

Amis lecteurs, ouvrez les yeux sur ces réalités autres


que la vision limitée à la troisième Dimension,
ouvrez les yeux et voyez que tout autour de nous est géométrie sacrée,
qu'il y a des tunnels magnétiques qui nous relient à d'autres espaces,
des plissements du Temps naturels et artificiels, des vortex d'énergie, etc...
la science technologique le sait parfaitement mais désire laisser
les pourceaux dans leur asservissement...

Pour l'instant, acceptez cette hypothèse de recherche pour vous-mêmes...


quand vous verrez “l'Etoile bleue” se dresser dans le Ciel, vous serez
à même de voir de vos yeux, les autres structures électromagnétiques
et vous vous souviendrez que la Terre et l'Humanité
sont reliées à deux forces amies et alliées, les Pléiades et Orion.
Continuons l'explication de la gestation du fœtus-Humanité...

DE
- 1 100, l'Esprit de l'incarnation de la Nouvelle Humanité
s'est ancré dans le fœtus porté par la Mère-Terre...

TE
Est-ce une coïncidence ?... Ce fut pour la Mère-Terre

I ON
un moment astronomique singulier de son histoire.

R S
En effet l'aphélie de la Terre, c'est-à-dire le moment où elle est le plus

I
proche du soleil, fut le 21 décembre, en hiver, et le plus loin en été...

I E
V LA T
C'est le point culminant qui se reproduit tous les 20 000 ans environ.
Or, en moins 11 000 la situation s'est inversée, en moitié de cycle

N
et en moins 1000, moins 1100, redémarre un autre cycle,

U A RE
responsable des écarts climatiques entre les saisons...
celui que nous vivons actuellement
et qui va vers l'aphélie au 21 juin... dans 7000 ans...

L
Pour l'heure, à - 1 000, la Grèce se construit, forgeant
sa ruche de philosophes et de penseurs en tous genres...
qui peaufineront “l'habeas Corpus” et des théories copiées de Babylone...

Les Etrusques, eux aussi venus des Aryens-Reptiliens,


s'épanouissent en pointillé et... en italique...

Les Phéniciens fondent Carthage afin d'avoir un point d'accroche


supplémentaire du patriarcat pour faire naître des guerres puniques,
histoire de passer des siècles en faisant couler le sang...
Mais tout cela ne semblait pas concorder avec l'harmonie
de l'espace-Terre...
La marraine du fœtus-Humanité, toujours en rotation-orbitale
désordonnée vint aider sa soeur la Terre à mettre un peu d'ordre
dans le chaos des humains déshumanisés...

Pour se faire elle aimanta, en allant faire la coquette


dans les alentours de Nargal, son frère-amant de toujours...

Et ce fut en - 747 que Nargal-Mars quitta son orbite


pour tenter de rencontrer Vénus...
Ce qu'il fit rapidement et le choc fut tel que la Planète Vénus
stabilisa son orbite...

DE
et qu'il y eût un cataclysme planétaire important,
cataclysme prédit par Amos, des années auparavant.

E
Ce fut l'année où le Prince-Roi de Jérusalem nettoya ses écuries...

T
Ce roi se nommait AUGIAS...

SI ON Pendant près de cinquante ans,

ER T I
entre la fondation de Rome par les rejetons de Babylone,
la fondation de Syracuse et Naxos par les Grecs en Sicile,

IV LA
et toujours par les Grecs, la fondation de Crotone, et de Sybaris

N
en Italie, et la prise de Babylone par les Assyriens,

U A RE
et la multiplication des colonies celtiques en Gaule...
la Mère-Terre avait de quoi perdre la tête, de se sentir désaxée...

L
Ce qu'elle fit car dès -700 le pôle Nord ne se rencontra plus
à la perpendiculaire d'Alpha Dragonis mais...
à l'étoile polaire de la petite Ourse...
Les Romains en profitèrent pour créer le nouveau calendrier
de Numa Pompilius de 355 jours et 12 mois lunaires...

La Mère-Terre et son fœtus pesaient à l'époque aux alentours


de cent cinquante millions de personnes...
malgré les hécatombes, les massacres en tous lieux,
le fœtus-Humanité se façonnait dans la douleur...
mais, dans la nature n'est-ce pas quand une plante a peur
qu'elle devient plus productive ?... Les cellules du fœtus ont dû
avoir bien peur de la maladie pour se reproduire autant !...
Avant l'an 1, il y eut un ensemencement du Ciel, “d'âmes sagesse”
pendant les six derniers siècles...
époque où l'intensité du champ magnétique
était égale à 1,6 fois la valeur actuelle...

- Anaximandre établit la phylogénie du poisson à l'homme,


2500 ans avant Darwin, et il dresse une carte du monde habité...
- Archiloque proclame la dignité de la personne humaine...
- Pythagore exprime que la Terre est ronde et tourne autour
d'un axe... et Philaloas en explique la rotation
- Jérémie et Ezéchiel professent la liberté du choix entre le bien

DE
et le mal et condamnent les puissances dominantes...
- Lao-Tseu exprime par le Tao-Të-King la loi universelle

E
des manifestations et de leurs transformations

T
- Shamkaya, en Inde, enseigne que l'Esprit est éternel

SI ON
et la matière changeante
- Zarathoustra prêche la lutte éternelle entre le bien et le mal...

ER T I
- Confucius propose une rénovation morale et sociale
et préconise une collectivité fondée sur l'éducation

IV LA
- Héraclite d'Ephèse conceptualise la notion d'évolution universelle

N
puisque tout est mouvement et en perpétuel devenir...

U A RE
- Siddharta Cakyammis dégage huit impératifs des comportements :
foi, résolution, parole, action, vie, effort, pensée, méditation...
- Hippocrate découvre que le cœur est le vecteur

L
de la circulation sanguine et traite du nutritionisme...
- Mo Ti, philosophe chinois, affirme que l'amour de son prochain
doit être le fondement d'une société...
- Platon postule pour la survie de l'âme...
et souligne que la politique a pour idéal... la justice !
- Tang Tchou définit le libre arbitre...
- Diogène se déclare citoyen du monde...
- Aristote conceptualise la gravité terrestre... et la gravité de la justice
en ayant une distinction entre le législatif et l'exécutif...
- Epicure proclame qu'il faut se libérer de la douleur et de la peur...

- Les Esséniens se déclarent contre la guerre


et contre la propriété privée...
A lire toute cette énumération d'hommes de sagesse
(ceux-ci ne représentent qu'une faible partie)
on pourrait croire que le patriarcat a du bon !...

Ce serait oublier deux choses :

la première c'est que pour une même époque la liste des assassins
agresseurs de la vie serait mille fois plus longue...

Les Darius, les Alexandre, les Nabuchodonosor, les Cambyse,


les Empédoche, les Hannibal, les Caius Julius Caesar, et tous les Augustes
ensemenceurs de morts pour leur vanité personnelle...
Oui, la liste serait longue, mais aucun ne justifierait ces tueries...

La seconde chose c'est oublier que


les masculins n'ont pas vocation de “diriger” la Terre, mais celle
d'apporter aux gérantes de la Planète leur sagesse et leurs
innovations. Ils sont des messagers de la Source et, de ce fait,
doivent laisser la Vie diriger la Vie,
la Femme diriger la Terre, eux, n'arrivant sur la Planète que
pour donner des qualités nouvelles, un ensemencement de valeurs

DE
supérieures, un apport des forces-ciel pour illuminer la densité
et y semer... la Paix. Rien d'autre !

TE
Les prétendants à des postes de responsabilités et de décision sont des

I ON
S
petits enfants, toujours bloqués dans le ventre de leur mère, qui jouent
“au plus fort”

ER I
puisqu'ils constatent leurs faiblesses et leur petitesse...

T
IV LA Une colère signe l'impuissance, la faiblesse...

N
Un crime, une agression, affirme l'état pathogène

U A RE
de l'individu qui le commet...
Nous l'avons vu, la Maladie du fœtus-Humanité est liée à la faiblesse
des humains infantiles qui jouent à tuer pour se prouver qu'ils sont forts...

L Ils ont un pois chiche en guise de conscience et


se donnent “le droit” de tuer celui qui en a deux...
Un monde infantile perclus de cruauté
ne forme pas une Humanité...
Nous ne saisissons rien de ce qui nous affecte.
Tout ce qui échappe à la vision des yeux relève de la vision intellectuelle.
Misérable raison, c'est de nous que tu tires les éléments de ta croyance
et tu prétends nous réfuter !...
Tu te terrasses toi-même en prétendant nous réfuter.
Démocrite

"J'apporte, dit Apollonius au garde qui bloquait le pont sur l'Euphrate,


la Continence, la Justice, la Force, la Tempérance, la Bravoure, la Patience
et autres vertus dont les noms sont féminins.
- Donnez-moi la liste de tous ces esclavages, dit le garde.
- Non point ! Ce ne sont pas mes esclaves mais mes maîtresses..."
Apollonius de Tyane

13

DE LA CONSCIENTISATION
D'UNE NAISSANCE...

DE L'année 1, le passage...
qui fut vécue sans savoir que cela l'était.

ITE Le fils de l'homme vient de naître

N
et déjà, il est recherché pour être massacré...

R S IO
L'essence des Aryens-Reptiliens est vraiment peu de chose

IVE A T pour avoir peur d'un bébé


au point d'en faire massacrer des centaines, des milliers...

N L
au cas où il viendrait à grandir et à les détrôner...

U A RE
Quelle horreur ces Césars-Lézards !
Et l'on nous chante encore “la beauté de leurs civilisations” !

L
Bien sûr, après ce passage, les massacres continuaient,
de plus en plus sophistiqués...
La Mère-Terre fut saignée dans toutes ses parties,
aucune ne resta Vierge d'un massacre.
Dans cette ultime partie de la mise en œuvre du fœtus-Humanité,
les deux derniers mois de grossesse ne furent point plus faciles...
La règle du jeu devint l'économie, rien d'autre...
et pour se distraire : le Monopoly...
La grande chaîne de l'esclavage, le maillon des enfermements
depuis Babylone devint l'argent...
L'argent est devenu la seule et unique finalité
de l'existence terrestre...

Sans argent on crève !


Avec de l'argent on crève aussi...

DE Avec l'Obscur on crève !


Sans l'Obscur on vit !

TESerait-ce la clé de la Santé, Dr Rothchild ?

I ON
R S
Certains nous disent que depuis ces deux mille ans il y eut énormément

I
de progrès... que la misère a disparu... que l'industrie sauve le monde...

I E
V LA T
que les guerres sont nécessaires pour notre sécurité...
puisque les terroristes sont à nos portes...

N
Il nous semble, c'est un constat, que nous ne devons pas habiter

U A RE
la même Planète... ou alors nous n'avons pas les mêmes lunettes...
Rien de tel que quelqu'un qui ne veut pas voir
l'état réel de la Planète, de l'humanité, de la manipulation...

L Il n'y a rien à dire aux aveugles par conviction...


Ils ont, c'est certain, un intérêt occulte pour être ainsi...
à moins qu'ils soient réellement naïfs... Difficile à croire !

Donc pendant ces deux millénaires nous avons vu débarquer


les Huns et les Autres...
la Horde Blanche des Mongols... les Vikings, les Aztèques...
et puis l'inquisition, des “religieux” serviteurs du Divin,
plus tortionnaires encore que les Conquistadores...
à moins que ce ne soient les mêmes ....
et puis les pires, les Khazars... les Khazars à la bannière rouge,
plus sournois que les autres qui ont massacré,
au nom de l'épuration raciale, par les bombes et la crémation...
Nous n'avons pas l'espace ici pour Hitlérer votre lanterne...
Ce n'est pas le sujet et pourtant, cela fait partie
de la grande maladie du fœtus-Humanité.

Comprenez bien que lorsque des cellules, au hasard :


sémites juifs par exemple,
sont à leur place, et que des celulles malades, cancéreuses,
faux juifs, non sémites,
veulent prendre la place, le mieux c'est d'inventer
des “fours à réduction”,
industrie financée par ceux qui veulent prendre la place...
C'est moins barbare que d'aller zigouiller des sauvages au fusil, non ?

DE
C'est à cette époque, vers 700, que le sang AB fit son apparition...

E
Quand on sait qu'un sang A ne s'entend pas,

T
tempéramentalement parlant, avec un sang B,

I ON
comment cela peut-il se traduire dans un même corps ?

S
ER T I
La personne se trouve en permanence en doute, elle doute d'elle
sur tout... et pour “dépasser” ce malaise permanent,

IV LA elle réagit avec violence, voire agressivité...

N
Les personnes de sang AB sont, pour la plupart, de grands

U A RE
révolutionnaires, des fanatiques, des pilotes de formule 1, etc...,
voir les pays où il y a le plus de sang AB : l'Amérique latine, et le Japon,
qui ont une propension à l'extrême en tout...

L
Pourquoi le sang AB et comment s’est-il constitué ?
Par mélange des races, des ADN...
Constat à nouveau que le fœtus-Humanité
est imprégné de toxines génétiques reptiliennes...

Depuis le Moyen-âge, l'industrie des abattoirs fut reluisante...


les cathédrales et les bûchers ...s'inscrivirent dans l'Histoire comme une
évolution, un progrès... et la renaissance... et le siècle des lumières...
et les guerres, et les guerres et les guerres...

Les océans de la peur submergèrent le Monde...


et les massacreurs furent glorifiés... et jamais, jamais, jamais
poursuivis pour crime contre l'Humanité. Nuremberg par exemple,
fut une mascarade pour condamner les lampistes...
Qui s'attaqua à la source du financement de cette guerre ?... personne !...
comme pour le Rwanda... comme pour le Viêt-Nam, comme pour l'Irak...
l’Afganistan et demain l'Iran... là où l'Humanité a été conçue... l'I-Râm...
Coïncidence ou machiavélisme ?

Ce qui préoccupe nos braves Reptiliens au pouvoir, c'est de constater


qu'en trois siècles... soit 10 jours du monde fœtal humain,
la Planète soit passée de six cents millions d'individus à six milliards...
et encore que les 4 derniers milliards se soient multipliés entre 1930
et 2000... 70 ans, c'est-à-dire deux jours d'un fœtus humain...

Comment cela se peut-il ?


Ils ont pourtant tout fait pour éliminer un maximum d'individus...
Ils inventent des Monsanto pour rendre toxiques les produits,
des Codex Alimentarius pour interdire les produits naturels,
des lâchers de gaz toxiques par avion...
des vaccins pour contaminer les “pourceaux” et les rendre stériles...
le terrorisme d'Etat, pour permettre les meurtres sans éclaboussures...
le trafic de drogue par les services de sécurité eux-mêmes
afin d'être bien assurés de leur impunité...
les manifestations électromagnétiques pour déclencher
des “catastrophes naturelles”...
et les manipulations génétiques dans la base de Dulce et autres lieux...

DE
Bref ! la peur est semée à tous les coins de rue...
et ces “pourceaux” font encore des enfants

E
et sont récalcitrants à se faire vacciner...

IT N
Cette croissance anormale de la quantité de personnes

S O
sur la Planète est la réponse à la maladie.

ER T I
Sans maladie, la Planète peut porter deux, trois fois plus de monde
encore, mais ce qui se trouve être l'enjeu d'un futur aujourd'hui

IV A
c'est que cette démographie est anormale en si peu de temps...

L
Observons à nouveau les graphiques comparatifs entre la courbe

N
U A RE
de croissance d'un fœtus et celle du fœtus-Humanité.
Jusqu'à - 3 000 on s'aperçoit que les deux courbes sont sensiblement les mêmes,
mais qu'au lieu d'évoluer naturellement en continuant à s’expanser
avec la dynastie de Râm, la maladie, par le schisme d'Irshou

L
et l'instauration du patriarcat et des guerres, ont maintenu les populations
à un niveau pratiquement constant, même s'il fallait de plus en plus d'esclaves...
Du moment où la dynastie de Râm aurait continué à évoluer régulièrement

E
en suivant la même exponentielle que celle du fœtus humain,
oui, nous serions à six milliards mais six milliards de Femmes-Femmes

E D
et de véritables Homs, et non six milliards de petits enfants trouillards
ou à la solde des cellules mortifères qui engendrent ce chaos...

T
I ON
Est-ce clair ? La dynastie de Râm était un exemple d'Humanité

S
en expansion permanente dans la paix et en collaboration constante avec la Mère-Terre.

ER T I
-7000
IV LA
-6000 - 5000 -4000 -3000 -2000 -1000 1 1000 2000

N
1 mois 2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème

U A RE
courbe de quantité de cellules du fœtus
qu’aurait dû épouser la courbe du fœtus humanité...

L courbe de quantité d’humains


du fœtus humanité de trois millions à six milliards
qui ont engendré la maladie par les tueries...

Début de la maladie...

Zone
de
maladie

Il est aisé de comprendre que les deux courbes auraient dû


se suivre dans une similitude parfaite,
mais la quantité de massacres a détruit bon nombre d’humains
dans les premiers temps du Patriarcat
et principalement des femmes...
Comme un arbre que l’on taille très fort qui réagit en donnant
plus de fruits, le fœtus-humanité réagit contre la disparition
de l’espèce par une exponentielle de naissance depuis 5 siècles...
Du fait de la reptation de certains humains collaborateurs des soi-disant hommes,
qui se sont pris pour des Pères Noël, avec leurs joujoux de guerre et de possessivité...
le fœtus-Humanité, aujourd'hui dans ses dernières heures, n'a pu se développer
sainement, sans heurt, en respectant la Vie et le plan Divin pour la Planète...
Tout ceci, c'est du passé peuvent répondre certains...
Que non ! Les âmes sont éternelles et les réincarnantions se font toujours
sur la même trajectoire...

Un reptilien ne va point se réincarner en fleur... il reste reptilien en permanence...


Un terrien lâche et froussard aujourd'hui est la continuité de ses incarnations passées,
et s'il désire se mettre debout, digne, en effaçant les déviances passées, il le peut...

E
Nous sommes le fruit de notre conscience qui s'est forgée vie après vie sur Terre
et ailleurs, alors que chacun se regarde dans sa glace et qu'il s'interroge

E D
non sur ses maladies d'aujourd'hui, ou sur sa petitesse, mais sur son passé.
A quelle époque ai-je refusé la vie ? à quelle époque ai-je trahi ?...

T
à quelle époque ai-je été pleutre, fourbe, lâche pour garder mes possessions,

SI ON pour conserver un peu de pouvoir ?...

ER T I
Mensonges et trahisons sont les deux bordures
du chemin spirituel de la Vie...

V LA
Où me suis-je menti ? Où ai-je trahi ma nature, ma voie ?

NI
U A RE
Quand ai-je fermé les yeux pour ne plus voir, ne plus savoir ? Quand ? Où ?...
C'est inscrit dans une mémoire millénaire, et je suis malade de cela aujourd'hui...
Il n'est point simple de se regarder en face, mais il est temps encore avant
que le fœtus-Humanité naisse... Il a besoin de toutes les cellules saines

L
pour devenir et sortir de ce cloaque...

Demain sera la naissance... Mieux ! La Nativité d'une Humanité,


du Grand Corps de l'Humanité.
Comment cela va-t-il se passer ? Les “accoucheurs” du Ciel sont prêts
depuis près de 70 ans à accompagner cette Nativité...
La Terre elle-même se prépare à cet événement...
mais ces êtres qui nous assistent pour cette maïeutique
se demandent combien de cellules,
combien d'humains seront prêts pour naître à la Vie...
La Nasa a constaté tous les préparatifs mis en œuvre pour l'instant magique...
La grille christique autour de la Terre est terminée, elle a été commencée
en 1987... Elle permet la communication avec les autres dimensions.
Avant cette structure électromagnétique, il y avait seulement une centaine
de points de contact pour passer au travers de la 4ème Dimension
afin d’être en relation avec les Dimensions supérieures.
Aujourd'hui, grâce à cette grille d'énergie christique,
l'Humanité est reliée aux forces de Lumière par... 87 000 points.

En 1991 l'axe du Soleil a disparu, obligeant la Planète Terre


à se vivre de moins en moins magnétique,
en augmentant son système électrique...
d'où la perte de mémoire intellectuelle (non naturelle) des humains...

DE
Ils sont prêts et désirent que le maximum d'humains

E
réponde présent pour cet acte exceptionnel.

T
N'oublions pas que la Terre a déjà vécu quatre avortements.

I N
Là, le bébé humanité sera-t-il viable ou va-t-il mourir “au passage” ?...

S O
ER T I
Nous reprendrons dans le dernier chapitre,
le comment pourra se vivre cette Nativité.

IV A
Pour l'instant, nous allons tenter de comprendre

L
comment peut se structurer le Corps de l'Humanité une fois né,

N
U A RE
une fois constitué,
et quel type de vie pourra y évoluer...

L
Avant le passage, avant le grand voyage vers un autre monde,
peut-être pouvons-nous nous imaginer ce que sera demain,
nous créer un horizon,
un but pour une Humanité Vivante...
LE CORPS DE L'HUMANITE
Perspective d'une Planète en PAIX
Cœur du Ciel, Cœur de la Terre,
Donnez-nous votre signe, votre mot,
Tant qu'il y aura le jour, tant qu'il y aura la lumière...
Quand viendra le temps des semailles, l'aube,
Y aura-t-il une route verdoyante, un chemin verdoyant ?
Popol Vuh
1

PARTENARIAT
POUR LA NOUVELLE HUMANITE
“Notre civilisation, comme toute civilisation
est une CONJURATION...

E
Quantité de minuscules divinités
DONT LE POUVOIR NE VIENT QUE DE NOTRE

E D
CONSENTEMENT A NE PAS CONTESTER,
détournent nos regards de la face fantastique du Réel...

T
I ON
La conjuration s'emploie à nous faire méconnaître qu'il y a

S-un autre monde dans celui que nous habitons...

ER I
-un autre homme dans celui que nous sommes...

T
V LA
Il faudrait briser le pacte, se faire barbare, et d'abord être réaliste...

NI
c'est-à-dire partir du principe que le Réel est inconnu...

U A RE
En usant librement des connaissances à notre disposition,
en établissant entre celles-ci les rapports inattendus,
en accueillant les faits sans préjugés anciens ni modernes

L
en nous conduisant, somme toute, parmi les produits du savoir,
comme un esprit étranger, ignorant les usages établis
et qui cherche à comprendre...
NOUS VERRIONS A CHAQUE INSTANT SURGIR
LE FANTASTIQUE EN MEME TEMPS QUE LE REEL”
Louis Pauwels 1970 - l'Homme éternel (Gallimard)
Cette entrée en matière de Louis Pauwels nous apporte une synthèse magistrale
de ce que nous avons exprimé auparavant : il y a conjuration pour chaque civilisation
(venant d'une même famille d'individus) qui existe uniquement
du fait de notre indolence...

Tentons d'en synthétiser les “arguments politiques”...

Il existe uniquement trois types de “gouvernement” :

- la gouvernance par mode empirique...


Le “hasard” organise les structures dites sociales
laissant libre cours aux errements moraux et d'échanges...

DEC'est la “Démocratie d'errances...”

E
- la gouvernance par mode despotique...

S T
Le pouvoir unilatéral (parti politique) centralise et planifie

I ON
toutes les fonctions nationales, sans jamais tenir compte

R TI
des particularismes minoritaires et individuels...

E
C'est la “Démocratie conditionnée...”

IV LA
- la gouvernance par mode implicatif...

N
U A RE
Le pouvoir s'appuie sur un horizon commun à toutes les nations
afin d'engendrer des directives nationales,
spécifiques suivant les qualités de nature des membres de ces nations.
Ce pouvoir est avant tout local (la nation) avant d'être mondial...

L
et il suit les directions intellectuelles et spirituelles des fonctions
(corps des métiers) par des structures de prospérité et de juste application...
C'est la “Démocratie de la Conscience...”

L'actuelle “Liberté-Egalité-Fraternité” à la française affiche


un masque d'ignorance et de naiveté (ce qui serait excusable)
ou un masque d'hypocrisie et de perfidie (ce qui serait inadmissible)...
Toujours est-il qu'une telle République ne peut subsister
qu'en affectionnant l'Esclavage Domestique...

En aucun cas, cette République n'affiche de probité...


vendue aux Reptiliens, elle n'est point un exemple à suivre,
malgré son slogan cache-misère...
Nous avons vu dans les deux autres ouvrages de cette triade,
comment fonctionnent les Familles Humaines et les Nations Humaines.

Nous savons qu'une Nation est une cellule vivante


du Corps de l'Humanité,
et que c'est à partir d'elle que tout s'organise.

Chaque Nation possède une orientation spécifique : sa fonction.


Sans elle, le Corps de l'Humanité ne peut fonctionner.
Il claudiquera tant qu'une Nation Humaine ne sera pas dans sa fonction...
Il compensera mais ne pourra point évoluer.

Autrement dit : chaque Nation Humaine est unique et en aucun cas


ne peut être supprimée ou confondue dans une autre Nation.

DE
Elle devra être reconnue et soutenue par les autres Nations
dans ses qualités, dans ses spécificités...

ITE
N
Quand il y a “conglomérat de Nations” pour former un organe

R S
du Corps de l'Humanité, chaque Nation détient une spécificité

IO
de l'organe afin que ce dernier affirme sa fonction.

IVE A T C'est le schéma de

N EL la gouvernance par mode implicatif...


Il est nécessaire que cela soit clair pour tous...

U AR
c'est pourquoi nous le spécifions à nouveau sous une autre forme...

L
Le courant galactique actuel oblige le système solaire à incliner
sa trajectoire vers le centre de la Galaxie...
dont les motifs nous sont encore inconnus,
mais nous en faisons le constat.

Le système solaire vogue donc vers d'autres horizons,


vers d'autres Dimensions...

Cause ou effet, le Soleil en a perdu son axe,


ses pôles ont disparu depuis vingt ans...
Et, depuis cette date, nous constatons diverses manifestations anti-natures.
- La perte de mémoire intellectuelle chez les “humains civilisés”...
- La “Parkinson” chez les humains immatures et/ou périduralisés...
- La multiplication des maladies et... des laboratoires...
- La contestation féministe, même si elle se trompe de combat...
- La démence au cœur de la jeunesse...
- La notion de mondialisation, de nouvel Ordre Mondial
s'est engrammée à ce moment là...
bien que cela fut déjà donné du temps des Grecs...
par les mêmes qu'aujourd'hui... Mais ce n'était point l'heure,
et ils ont dû attendre deux mille ans de plus

E
pour “espérer” mettre cela en place...

E D
Ce courant galactique qui incline vers cette réunion des peuples,
ne sous-entend pas que cela soit sous un seul et unique commandement.

T
I ON
Bien au contraire... la réunion des qualités... ne veut point dire

S
la normalisation à une seule qualité...

ER TI
Ouvrez vos yeux de reptiliens Messieurs les candidats
à la direction du Nouvel Ordre mondial... la partie n'est point gagnée

IV LA d'avance... et vous le savez bien.


Cela sera un NON au N.O.M que vous voulez nous imposer...

N
U A RE
Les dés sont jetés... regardez bien quels seront les numéros gagnants...
Certainement pas le 666... Il a trop triché depuis cinq millénaires...

Le Corps de l'Humanité,

L
respectueux de TOUTES les différences, et vivant par ces différences
répond au courant galactique actuel comme moyen d'unification
entre les peuples. C'est pourquoi, il est nécessaire de bien en intégrer
les rouages de manière à s'impliquer dans SA fonction, et non en
allant au turbin pour faire turbiner la pompe à fric...

Le Corps de l'Humanité pour se mettre en œuvre demande


une implication d'individus intègres, de Nations Humaines intègres,
de Terres et d'Hommes authentiques...
C’en est fini des bassesses, des pourritures, des corruptions et des médiocrités.
La Mère-Terre va accoucher très, très prochainement, elle a déjà
des contractions... Soit le bébé-Humanité en sortira viable,
soit il en sortira... assassiné par les complices du N. O. M. ...
et une nouvelle glaciation effacera
les traces des humains incapables d'être des HOMS...
Comme pour toute maladie dans un corps humain,
les cellules saines se fortifiant de plus en plus reprennent leur place
“sans avoir à lutter”...
Les cellules cancéreuses disparaissent d'elles-mêmes par reddition-rémission.
Pour le Corps de l'Humanité, c'est la même chose.
Nous ne devons pas partir en guerre car il n'y a rien à guérir...
La maladie, les agresseurs, ne désirent que cette réaction...
Mais nous devons simplement nous fortifier de plus en plus
en nous impliquant, rien d'autre...
Vu le nombre, ils doivent vite brandir le drapeau blanc...

Le Corps de l'Humanité va donc se constituer avant de naître.

DE
Pour cela, chaque Nation Humaine va compter et affuter ses outils,
ses qualités, comprendre à quoi elle sert et comment elle va se relier

E
aux autres Nations...

T
I ON
Chaque Famille humaine dans une Nation doit s’estimer, se jauger,

S
prendre ses mesures pour être authentiquement dans la fonction

ER T I
qui correspond en propre à sa nature.

IV LA
Ce n'est plus “un travail” qui est demandé mais une créativité

N
permanente correspondant à la nature de chaque individu...

U A RE
Plus d'obligation hors nature, mais pour cela il est nécessaire de se
connaître, de savoir réellement pourquoi l'on est fait, et s'affirmer dans

L
son authenticité en acceptant tous ses manques,
puisqu'il n'y a point là un “social”...
un social-communiste, un social-collectiviste, un social-capitaliste,
un social-four crématoire, un social-esclavagiste,
une social-banque mondiale,
un social-anarcho “j'm'en foutisme”, un social catholico-romano,
un social-arlequin mondain...

Le Social a servi de voilette, de chapeau, de cagoule, de masque


pour camoufler les écailles des reptiles...
c'est de l'attrape-couillons qui a eu bien du succès...

Qu'est-ce qu'il y a comme couillons dans ce patriarcat ! Comptez-vous !


“Le Social” est un mot à rayer du dictionnaire,
il est responsable de trop de viscosités...
sa simple évocation provoque “la poisse”...

Point de Social dans le Corps de l'Humanité... point de parti politique...


point d'économie, donc point de banque...
point d'esclave, donc point de travail...
point d'usines, donc point de pollutions...
point d'impôt, donc point de riches ni de pauvres...
point de possession, donc point de propriété privée...
point de laboratoire, donc point de maladie...
point de conditionnement, donc point d'école à formater...
point de loubard, donc point de flic pour les manipuler...
point de dictature, donc point d'armée pour la sécuriser...

Mais que restera-t-il donc comme nourriture pour nos médias


désinformatifs si tout cela n'existe plus ?...
Une liberté de la presse peut-être ?...
Une presse constructive, celle qui relie et non plus celle qui avilit...

DE
Comme l'a souligné Louis Pauwels...
Si nous cherchons à comprendre ce futur inconnu,

TE
nous verrons à chaque instant surgir
le fantastique en même temps que le Réel...

I
R S O N
autrement dit, LA VIE...
C'est uniquement cela... la Vie, qui nous manque !... Constatons-le.

E T I
Reprenons à nouveau car il est nécessaire d'enfoncer

IV A
le clou jusqu'au bout sinon... on décroche !

L
N
U AR E
Nous l'avons vu, tout à la base se trouve lié à des collectifs de créativité.
Nous rappelons qu'un collectif est tout le contraire
d'une communauté basée sur l'exclusion.

LLe collectif respecte et recherche les différences...

Douze collectifs de créativité fonctionnent dans une Nation.


Ils sont la Vie, la danse et la cadence des mouvements de la Nation,
autrement dit le pouls de la Nation.
Est-ce que le pouls bat normalement ou est-ce qu'il produit
des “extrasystoles” par manque d'équilibre dans la fonction ?
Chaque collectif, secteur de créativité, possède un lien de
“gestation des idées”... Personne n'oblige personne.
Une idée est portée au grand jour, c'est-à-dire énoncée.
Aucune critique ne vient s'y opposer. L'argumentation proposée par ceux
qui l'écoutent, l'analysent, doit suffire à la mettre en valeur
ou la faire “se décomposer” d'elle-même.
Jugement et critique étant des inventions patriarcales
seront des souvenirs d'un autre Temps...

L'idée quand elle est retenue, est donc regardée, observée, et... mise
en pratique dans un espace restreint pour en voir tous les avantages

DE
et les améliorations à y apporter. Ensuite elle est exposée, après
expérimentation, aux autres chambres de décision

E
afin de voir si elle est compatible avec les autres secteurs de créativité,

T
sans jamais nuire, ni à l'humain, ni à la nature.

SI ON
Après accord général, elle est appliquée à l'ensemble de la Nation mais
n'est jamais figée, elle portera des solutions d'extension, de remplacement.

ER T I
Autrement dit tout doit être évolutif, répondant en cela
aux lois de la prospérité.

IV LA
N
Chaque chambre de décision, en liaison avec les autres chambres

U A RE
de décision, donne l'impulsion générale à la Nation.
Le Grand Conseil, comme nous l'avons vu, se charge de l'exécutif,
autrement dit, au moment où se faire la chose suivant

L
le rythme des autres Nations...

Rappel d'un détail capital...


Quand un drapeau flotte au vent en permettant aux badeaux d'observer
ses couleurs mais aussi le sens du vent... est-ce que le badeau s'arrête
pour regarder la hampe qui porte le drapeau ? Non !
Or, sans hampe, point de drapeau... Quel que soit le vent...

Nous avons là l'image la plus significative


du Féminin et du Masculin...

La Femme est la hampe, elle est ancrée au sol, et plus elle est forte
plus elle peut porter un drapeau de grande envergure... son Homme...
Ceci pour dire que dans chaque chambre de décision,
comme dans le Grand Conseil de la Nation le support permanent
des actions doit être assuré par des femmes.
Elles sont, par nature, les garantes de Vie, même si jusqu'à présent
les mères, femmes petites filles,
ont fait des enfants mâles pour aller faire la guerre...
Dans une Nation, les gestionnaires seront des femmes...
Mais rappelons que le système féminin (mitochondrie) est par nature
immuable, dense, sans processus de mortalité parce que durable...
Le système masculin est lui, volatile, éthéré,
instantané et “mortel” s'il n'y a mutation...

DE
La permanence est la femme, l'évolution possible vient de l'homme...

E
Résultat : dans un organe, une organisation,

S T
I ON
la durée se fait par la femme,
l'évolution, la mutation se fait par l'homme...

ER T I
mais l'homme propose, la femme dispose, et...
c'est vrai pour tout ce qui est APPLICATION !

IV LA
L'homme possède sa vision étherée donc large, même sans limite...

N
U A RE
Il doit cristalliser sa vision afin qu'elle devienne réalité c'est-à-dire
qu'il doit faire un “projet qui se tient”... et va le proposer à la femme...
De par nature l'homme trouve que la femme est un frein,
une limitation, à son projet car elle n'en voit pas l'ampleur (d'après lui)...

L
Bien au contraire, elle sait “le quand, le comment, et le quoi faire”,
alors que lui, dès qu'il a son projet, piaffe d'impatience pour le mettre
en œuvre et se lance dans des projections aléatoires, hypothétiques,
des spéculations qui font que l'idée ne correspond pas à l'espace,
à la situation, aux besoins de l'instant...

Force est de constater que la femme est l'unique gestionnaire


de la Terre et que l'homme est un messager de l'évolution de cette
Terre et de cette femme, sans “faire pour elle”...

Elle est Conscience et doit exercer sa conscience !


Nul ne peut, ne doit lui voler cette expérience sous prétexte fallacieux
qu'elle n'a pas une vision assez ample...
C'est à l'homme de lui donner des “arguments concrets”,
ce qui va l'obliger à entrer dans “le comment”...
lui le planeur, en lui permettant
de les mettre en œuvre par les outils féminin du Vivant.

L'homme n'a jamais créé quoi que ce soit de vivant...


que des boîtes à roulettes, des clapiers, des rouages et... des bombes.
Il ne sait rien faire d'autre,
puisqu'il ne détient pas, par nature, les mécanismes de Vie...

La femme, elle, doit éviter de se tromper sur sa nature et sa fonction.


En aucun cas elle ne se fera la copie conforme du masculin...

DE
en aucun cas elle ne doit “réclamer” les mêmes droits que les hommes
dans une société bancale... en aucun cas elle ne doit manifester

E
comme “féministe” à l'égal de l'homme...

S T
I ON
Tout au contraire,

ER I
au lieu d'engendrer une gynocratie ou une gynarchie,
T
V LA
elle se doit de se révéler dans sa véritable nature,

NI de bazarder tout ce qui est patriarcat

U A RE
et de générer le “féminarcat” dans sa splendeur.
Ne vous trompez point de combat mesdames,

L
créez cette humanité féminine comme puissance naturelle
d'état, reconnaissez les idées flottantes des masculins
que vous avez engendrés, ils sont là pour vous servir,
surtout si vous montez haut leurs idées...
Ne vous appuyez point sur les épaules des masculins mages
et beaux parleurs,
c'est vous qui êtes la hampe, eux sont le drapeau aux milles couleurs,
sans vous, ils ne sont rien...
Sachez les mettre en valeur, vous qui êtes à la gestion,
et ils seront tous heureux de vous servir... et de vous aimer...
La sagesse, malgré la maladie du fœtus a réussi à perdurer,
et les peuples de la famille d'Argile ont tenté de préserver
la connaissance comme, par exemple au Guatemala sur leurs tissus
chamarés qui pour l'Occidental ne veulent rien dire
mais qui pour les Indigènes, signent leurs connaissances...
les boubous africains qui offrent à tous des symboles vivants
pour ceux qui les portent...
les poteries japonaises Satsouma qui expliquent sur des tasses à thé
ou sur des vases, l'histoire du Féminin Masculin
et leur évolution sur Terre à tous les deux...
les autres Dimensions, les obligations karmiques...

DE
le monde de la Terre spécifiquement femme...
et le monde du Ciel spécifiquement homme...

E
et lorsqu'une femme réussit à évoluer au point d'être élevée jusqu'au

S T
Naute des masculins, c'est qu'elle est devenue... Vierge.

I ON
Quant au masculin qui, sur Terre, a réussi à maîtriser son dragon,
c'est-à-dire d'avoir transcendé sa sexualité,

ER T I
il a atteint le niveau où il crée par la pensée...

IV LA
Tout ceci est bien loin des humains petits-enfants jaloux

N
et tyranniques qui ne connaissent même pas leur nature

U A RE
et leurs nécessités d'évolution...

Auraient-ils manqué une marche éducative ?...

L
ou cette marche aurait-elle été supprimée pour “éviter” aux humains
de s'élever au-dessus de leurs gêoliers tyrans ?...

La copie est à revoir pour la nouvelle Humanité...


On ne peut séparer le Créateur de sa Création.
Les deux deviennent intensément liés et évoluent
de concert dans une relation d'interdépendance mutuelle.
Ainsi, ce qui détruit, dégrade ou favorise l'un,
produit le même effet sur l'autre.
Robert Sperry

LES INFLUX
D'UN CORPS VIVANT...
Afin de mieux comprendre le Corps de l'Humanité,
nous allons en permanence parler des fonctions
et des systèmes en similitude avec un corps humain...

E
Cela permettra de réviser notre anatomie.

E D
Ne perdons point de vue que, sur la structure de Terre,
l'Humanité nouvelle qui va naître répondra à la polarité féminine...

T
I ON
et les organes de son Corps seront féminins,

S
c'est-à-dire qu'ils auront une inclinaison de structure

ER I
répondant à la densité et non à l'éther.

T
V A
C'est une des raisons qui fait que le patriarcat

I L
a été une erreur monumentale en imposant par la vision des hommes,

N
la vision éthérée, aux rapports à la densité...

U A RE
difficilement compréhensible pour eux.
De plus, les fonctions psychiques d'un organe,
ne répondent pas aux mêmes critères entre féminin et masculin...

L
Si quelqu'un doit décrire les fonctions du corps humain,
par laquelle va-t-il commencer ?
Par ce qui constitue sa structure, son squelette ou par les systèmes
de circulation ou par les “mécanismes nerveux et neurologiques” ?...
Peut-être par les rouages digestifs et respiratoires ?
Peut-être par les réactifs endocriniens ?... Par quoi ?...

Nous avons vu dans le chapitre 8 de la première partie comment s'inscrivaient


dans un corps les cinq fonctions régulatrices de vie
et tous les systèmes qui s'y rattachent.

Nous allons procéder par ordre de ses fonctions


en sachant que toutes sont imbriquées les unes dans les autres
à certaines parties des “circuits” et nous tenterons d'être le plus clair

E
possible pour en affiner les connexions et en comprendre les influx.

D
E
Souvent nous ferons des retours sur la généralité du fonctionnement

T
du Corps de l'Humanité, afin de ne point perdre de vue l'ensemble,

SI ON quand nous traiterons d'une spécificité.

ER T I
Petite particularité...
Comme un organe est parfois à cheval sur deux états politiques,

IV LA
ou englobe plusieurs états, nous allons de ce fait, lui donner un nom

N
qui nous semble le plus adapté à l'organe et/ou à sa fonction.

U A RE
Quand il s'agit d'un organe qui a conservé la même géographie
que le pays dénommé, nous lui avons laissé son nom antique.

L
De toutes façons, quand le Corps de l'Humanité sera né,
les nations concernées à chaque organe,
donneront leur avis sur comment elles désirent être nommées...

La fonction Distribution et Régulatrice de Vie


Il s'agit pour cette fonction d'irrigation et de transport de matériaux
à partir de deux organes, en extrémité, qui vont apporter
les supports nécessaires à la vie dans toutes les parties du Corps.
Il s'agit du Cœur et de l'Instestin Grêle.
Le Cœur physique du Corps de l'Humanité se situe en Mésoamérique
et comprend les Nations Humaines comprises actuellement dans
les états politiques du Costa-Rica, Panama, Nicaragua, Honduras,
Guatemala, Salvador, Jamaïque, Haïti, Saint-Domingue,
Porto-Rico et les petites Antilles.

Le nom que nous avons donné à cette zone et à cette fonction cœur est :
CORAZONVERDE
en un seul mot, en sachant que lorsque la naissance de l'Humanité sera effective, la
géographie de cet espace aura changé par le bouleversement tellurique.
Remarque à prendre en compte pour toutes les autres zones décrites dans nos propos.

DE
A noter que le cœur, comme régulateur, répartiteur et distributeur
est un mécanisme de “transport”. Il n'est pas le sang lui-même, ni la

E
lymphe, ni l'oxygène, ni les nutriments et autres qu'il se charge de

T
“mettre à disposition”.

SI ON
Son mécanisme aspirant/refoulant, même s'il se nourrit

ER T I
et utilise pour sa propre vie, les matériaux qu'il distribue,
n'est point à l'origine des “produits fabriqués”...

IV LA
N
Une pompe immergée qui distribue l'eau pour irriguer un jardin,

U A RE
ne va pas se prendre pour la source elle-même...
Dans la fonction d'un organe, il est nécessaire de sérier les obligations
et les limitations afin d'en bien connaître les qualités spécifiques

L
à assurer par les Nations Humaines qui le composent.

Corazonverde est en alliance avec l'Intestin Grêle CREATVERT


zone de l'Afrique tropicale comprenant les Nations Humaines
comprises actuellement dans les états politiques de Guinée, Sierra Léone,
Libéria, Mali (Sud), Burkina (Sud), Côte d'Ivoire, Ghana, Togo, Bénin,
Nigéria (Sud), Cameroun (Sud), Centrafrique, Gabon, Congo B.,
Congo K., Rwanda, Zambie, Angola.

L'Intestin grêle a pour fonction la transformation des produits


afin de les rendre assimilables et permettre leur transport
par le sang, pour être ensuite distribués.
La fonction première de Créatvert est donc la transformation
pour une créativité vivante d'utilisation et de distribution...
Il est bien évident que d'ores et déjà ce “couple” Corazonverde et
Créatvert a déjà des reliances humaines du fait que des individus de ces
régions d'Afrique se sont retrouvés dans l'espace Cœur malgré eux,
du fait de l'esclavage...

Par contre une chose est moins claire...


Dans le corps humain se vit un espace non reconnu par le monde
occidental, mais très important pour le monde oriental.
Il s'agit du Maître-Cœur, autrement dit du Centre Vital Spirituel
en rapport avec l'âme de l'individu.

DE
Ce Maître-Cœur régit bien des fonctions du Corps

E
et principalement le Cœur et la Sexualité.

S T
Dans le Corps d'un humain, il se situe autour du cœur physique...

I ON
Dans le Corps de l'Humanité il s'agit en réalité de
BHARAT-VERSH,

ER T I le Tabernacle du Divin : l'Inde.

IV LA
Bhârat-Versh a joué un rôle capital pendant le stade embryonnaire

N
U A RE
de l'Humanité, puis il a continué sa créativité,
en compensation, du fait de la maladie,
tant que le cœur physique n'était pas en fonction...

L
Bhârat-Versh est composé des Nations Humaines situées actuellement
dans les états politiques de l'Inde, de Ceylan, du Népal, du Cachemire,
du Pakistan (Est), du Bhoutan.

Sa fonction est primordiale pour la vie de l'Humanité, en rapport


avec le Thymus, les deux étant liés
comme “organes” d'évolution de la nouvelle Humanité...

De plus, le Bharât-Versh a une fonction spécifique


en liaison avec le sang de l'Humanité.

Cette Nation Humaine représentant le sang porte un nom :


la Nation Rome...
Les Roms sont d’éternels vagabonds des terres, forgés depuis
la nuit des temps pour porter “les nouvelles” et conserver
la mémoire existentielle des peuples...
Ils ont pour nom : gitan, gipsy, romanichel, zingaro et milles autres
noms suivant les pays où ils sont...
Malgré la maladie du fœtus-Humanité, ils ont réussi à garder
leurs coutumes... Ils doivent être reconnus pour leurs qualités
et leurs fonctions, eux dont l'espace territorial s'appelle : la planète.

Dans l'organisation de la nouvelle Humanité, ce peuple,

E
cette Nation Humaine
sera d'une force et d'une créativité considérable puisqu'elle devra

D
“irriguer” toutes les autres Nations par sa force de vie...

E
S T
I ON
Chaque Nation aura besoin du Sang, des Roms,
comme dynamisateur... Les “voleurs de poules” rejetés

R
de l'époque fœtale, seront recherchés, appelés, invités...

E T I dès que le patriarcat aura disparu...

IV LA
Ils se souviendront que leur origine vient du Bhârat-Versh,

N
U A RE
d'une contrée nommée SIND...,
qu'ils ont erré pendant longtemps et qu'ils ont également
subi la maladie et les pogroms... “Samudaripen” (génocide)

L
Ils se souviendront... mais au sein de cette nouvelle Humanité,
ils chanteront la joie qu'ils porteront dans tous les foyers...

Nous verrons ultérieurement les cadres de leur fonction...

La fonction du Mouvement et de la Voie


Venons-en à la deuxième fonction :
le grand réceptacle de cette vie distribuée par Corazonverde,
d'où doit sortir “le mouvement”, la locomotion de l'Humanité,
les séparations par discernement et la puissance active d'implication...
Il s'agit du Foie, organe spécifique de l'Humanité nouvelle,
et qui se nomme ZHONGGUO.
Cet organe engendre les mécanismes de distinction,
de Conscience dans sa pulsion et dans sa forme,
de la mémoire millénaire de la Terre et des humanités passées.
Elle est un des grands points de liaison entre la planète
et les mondes interstellaires et ceux du Temps relatif.

Dans les fonctions du Corps de l'Humanité,


cet organe prédomine pour la gestion du monde
et la coordination des mouvements
entre les organes et les systèmes.

La fonction Foie “stimule” à ne pas confondre

E
avec la fonction Rate qui “dynamise”.
Stimuler c'est aiguilloner, exciter l'activité,

D
alors que dynamiser c'est donner de l'énergie.

E
SIT
La fonction Foie ne donne rien elle excite ponctuellement l'activité.

N
La fonction Rate donne de l'énergie aux atomes des organes et des systèmes...

O
Mécanisme important à comprendre afin de connaître les limitations des fonctions.

ER T I
Le ZHONGGUO a pour vocation générale la stimulation

IV A
des mouvements, autrement dit être le grand coordinateur

L
N
des humeurs de chaque Nation Humaine,

U A RE
dans les organes, dans les fonctions d'organes
et dans les liaisons entre organes.

L
N'oublions pas que c'est un organe qui “s'autogère”
sur les bases des structures équilibrées,
comme “état conscientiel permanent”.

Dans sa manifestation du corps humain, le foie ne reçoit rien


d'un “nettoyage” lymphatique, il s'autorégule seul.

Nous comprendrons mieux cette rareté de fonctionnement


dans le développement qui suivra sur les interconnexions vitales.
Les Nations Humaines du Foie sont tous les peuples qui se répartissent
dans les territoires de la Chine actuelle y compris la Mongolie
intérieure, la Mandchourie, Taïwan et la Corée du nord.

ZHONGGUO, pour sa fonction de coordinateur,


a besoin d'un guide infaillible et incorruptible :
SATSUMA, la Vésicule Biliaire,
la rectrice de la Voie de l'Humanité et de son évolution.

De par sa nature et sa situation géographique,

E
toujours sur le qui-vive pour exercer son discernement,
le Japon est tout désigné pour avoir comme objectifs

D
la direction et l'horizon de l'Humanité.
E
S T
I ON
Les Nations Humaines composant SATSUMA sont dans les zones

ER T I
géographiques des Etats politiques suivants : le Japon de Hokkaido
à Kyusu, l'île Sakhaline, les îles Ryukyu et la Corée du Sud.

IV LA
Le couple Zhongguo-Satsuma va donc jouer un rôle déterminant

N
U A RE
sur l'ensemble du Corps de l'Humanité en ayant l'obligation
de veillance : à l'implication et à la stimulation
de l'action suivant les fonctions,

L à la modulation des rouages des relations,


au contrôle des humeurs
et des températures de chaque Nation,
et à la projection du Futur dans une intrépide
vivacité portée par la joie et la beauté...

L'Empire du Soleil Levant ne sera point “le péril jaune”


tant décrié par les Aryens-Reptiliens
qui ont peur qu'il occupe la place de base,
de socle de l'Humanité,
ce qui ne leur permettrait plus de se livrer
à leurs magouilles de lézards...
La fonction de l'Idéation, de la Dynamisation
et du Centre des Rencontres
La Rate, dans le corps humain, est le centre splénique,
c'est-à-dire le centre entre les fonctions cœur de réunification
et les fonctions foie de séparation,
là où sont “amarrées” les deux dimensions de l'Esprit.

L'effet de pulse entre la séparation et la réunification

DE permet à l'Esprit,
mouvement de Conscience partie de l'âme,

TE
de l'être supérieur de l'individu, d'incarner dans la forme,

I ON
le véhicule charnel que ce dernier a voulu.

R S I
Cet effet de pulse de l’Esprit est commandé

I E
V LA T
par des atomes spécifiques dans le myocarde.

La Rate se trouve être son centre

N
U A RE
et c'est à elle que viennent les informations du cerveau droit
qui transmet ce que les capteurs physiques lui apportent
des conditions extérieures.
Ces conditions sont analysées par la rate, qui donne en retour

L une réponse de pensée, de parole ou d'action...

La Rate est donc le centre de l'idéation,


le cerveau n'est qu'un décodeur
des pulsions électriques transmises, et exprimées en terme
de mots conventionnés par le cerveau gauche.

Autrement dit, la rate humaine est le “compilateur”


des informations existentielles apportées par les sens physiques.

Elle porte immédiatement l'information


au foie pour en analyser la fiabilité de conscientisation,
et au cœur pour en analyser la fiabilité d'affection.
A partir de cette analyse tripolaire,
la rate retransmet au cerveau droit la Réponse,
qui l'envoie immédiatement au cerveau gauche pour Actions...
Ce système de pensée est le système naturel.

Dès qu'il y a surintellectualisation,


les informations captées par les sens physiques en arrivant au cerveau
gauche, ne sont point transmises au cerveau droit
qui ne peut donc les guider vers la rate.

E
Au lieu d'avoir une analyse tripartite,
l'analyse qui se fait est uniquement intellectuelle

E D
et engage l'humain par une boîte de réflexion artificielle (boîte noire)
créée dans le cerveau gauche comme une sorte de tumeur.

S T
I ON
R
Quand une question se pose, ce n'est plus la conscience de l'individu

E T Iqui y répond mais la boîte noire,

V LA
la réflexion intellectuelle artificielle...

NI
U A RE
Cherchez l'erreur de “l'éducation intellectuelle”...

La Rate dans le Corps de l'Humanité,


DYSNAM,
L possède ce mécanisme de transfert des informations
arrivant du cerveau droit de l'Humanité,
qu'elle communique à Corazonverde et à Zhongguo
pour une analyse tripartite...

Mais Dysnam n'a pas que cette fonction,


elle joue un rôle important dans la dynamisation des atomes du sang,
les Roms,
dans le contrôle de la distribution sanguine avec le Pancréas, KIEV.

Elle a également une importante fonction couplée avec l'Estomac,


MEDITERRES,
dans les échanges par “obligation”...
Dysnam est composée des Nations Humaines correspondantes
aux états politiques de la France à l'exclusion de la Corse,
de la Belgique sud, de la Suisse francophone.

L'estomac Méditerres est une poche, un espace de rencontre,


de partage et de relation au “milieu des terres”...

Méditerres se compose des Nations Humaines


en bordure de la mer Méditerranée,
dans les limites de la plantation des oliviers...
Curieusement “la barrière oléagineuse” cerne parfaitement les Nations
Humaines correspondant à l'estomac, même si certaines Nations

DE
se rencontrent à cheval sur deux fonctions.
Par exemple : les Nations Provençales se situent sur Dysnam

E
et sur Méditerres afin d'aider aux relations des deux fonctions.

S T
I ON
Méditerres est le foyer central des RELATIONS
et des échanges afin de fabriquer des Energies spécifiques

ER T I
qui seront conduites ensuite aux intestins.

IV LA
Les Nations Humaines de Méditerres sont réparties sur les états

N
politiques suivants : Espagne (Sud) et Portugal, France (Sud), Italie,

U A RE
Croatie, Bosnie, Yougoslavie (sud), Albanie, Grèce, Turquie (Sud),
Crète, Chypre, Syrie (Nord), Liban, Palestine, Egypte (Nord), Libye
(Nord), Tunisie, Algérie (Nord) et Maroc Nord et Atlantique.

L Nous apprendrons comment cette Mer,


carrefour des civilisations,
a façonné ses outils pour devenir l'Estomac du Corps de l'Humanité...

La fonction du Foyer de la Comburation


Il s'agit, bien entendu, de la mise en œuvre du mécanisme d'oxygénation
de tout le Corps de l'Humanité,
par l'alchimie des mutations et des réutilisations,
par ces mutations, de tous les déchets...
N'oublions pas que la Paix d'un corps humain,
vient uniquement par la transformation des déchets de ce corps,
produits par lui ou introduits en lui...
Tant qu'un seul déchet subsiste dans une partie du corps,
ce dernier ne peut se vivre en Paix...

Il s'agit du même système pour le Corps de l'Humanité :


tant que des déchets subsistent, il ne pourra y avoir de Paix...
Quand nous parlons de déchets, nous nommons ici
aussi bien des déchets industriels que les déchets chimiques,
que les désordres psychiques des humains...

DE
Pour l'instant, nous voulons la Paix, mais nous vivons

E
dans un immense dépotoir

T
où à chaque pas nous nous enlisons un peu plus...

SI ON
Les poumons représentent les mécanismes d'épuration de toute

ER T I
a Planète... Les apparences sont trompeuses puisqu'un des poumons
détient la palme du plus gros pollueur...

IV LA
N
Nous avons à faire, avec le mécanisme des poumons, à deux fonctions

U A RE
bien précises, un mécanisme d'aspiration et un mécanisme
de refoulement... même si les poumons
ne sont point “une pompe” comme le cœur.

L Dans la géographie du Corps de l'Humanité,


l'aspiration se trouve être l'Amérique du Nord,
CATLINIA,
afin que tout ce qui est aspiré soit séparé et réuni par clan,
par similitude, pour être envoyé au lieu de détoxination.

En réalité les deux poumons détoxinent, transforment,


mais il ne s'agit point des mêmes éléments.
Les éléments les plus polluants, les plus toxiques, les plus putrides
reviennent naturellement au pays qui les a produits.
Ils ont été les faiseurs de guerre, ils seront les faiseurs de Paix...
AMAZONIA
L'Amérique du Sud, envoie au cœur tous les éléments les plus finement
détoxinés, et fournit au Corps entier l'oxygénation pour les œuvres,
les fonctions des organes...

Dans le corps humain, la fonction de comburation, de transformation


par le feu, par brûlage est particulièrement importante.
L'air est un support de communication, d'échange, mais également
un élément de transformation en se combinant avec l'énergie à muter
ou à dynamiser. Et le volume de ces organes occupe

E
une place prépondérante dans le corps...

E D
Les Nations Humaines dans l'organe Amazonia recouvrent les états

T
I ON
politiques des Guyanes, du Venezuela, de la Colombie, de l'Equateur,

S
du Pérou, de la Bolivie, du Chili (Nord), de l'Argentine (Nord),

ER T I
de l'Uruguay, du Paraguay et du Brésil.

V LA
Pour l'organe Catlinia, les Nations Humaines aidant au fonctionnement

NIsont comprises dans les Etats-Unis, à l'exception de l'Alaska

U A RE
et de Hawaï, avec en plus une partie du Québec.

Les poumons sont couplés à l'organe Gros Intestin,


HOMMORY DI TOGO
LDans le corps humain, le côlon a pour fonction de transformer
les déchets en un humus digeste, par tout un système de fermentation.

Comme un organe n'a pas que la fonction physique, nous devons


rencontrer l'élément complémentaire psychique qui va de pair...

Du fait de la fermentation, action de mutation, d'altération et de


dynamisation de certains éléments par rapport à d'autres,
l'analogie psychique sera donc elle aussi la fermentation,
autrement dit les influx de révélation qui vont ensuite,
au travers de la rate, devenir Source de Créativité.
Nous ignorons la plupart du temps que lorsque l'humain se sait fort
d'une idée, cette “trouvaille” vient de ses “entrailles” côloniques...

C'est ainsi que suivant ce qu'il mange, “l'arbre qui marche”


va avoir ou non une force de créativité.
La fermentation de son compost sera productive de créations diverses
ou non... et lorsque la fermentation se transforme en putréfaction,
les idées qui montent à la tête ne sont pas jolies-jolies...

La personne est malade par putréfaction, elle pense :


agression, brutalité, amertume, vulgarité et... n'a point d'idée créative.

DEElle se présente putride et sans vie...


“Je suis ce que je mange” trouve là tout son sens...

E
”je mange des nouilles pour le devenir ou... le rester”,

T
souligne bien l'apathie, l'indolence de la personne.

SI ON
Et ne parlons pas des cadavrivores, les carnassiers qui détruisent

ER T I
leur cerveau par non-élimination par le corps, des toxines vénéneuses...
Ils copient les Reptiliens dans leurs rituels carnivoristes,

IV LA
mais eux les reptiliens ne risquent rien par rapport à leur cerveau...

N
Un robot ne peut détruire un centre vital qu'il n'a pas par nature...

U A REDans ce Corps de l'Humanité, la Créativité générale,


les idées de création, d'ingéniosité, de réflexions porteuses de vie,

L
viendront de cette partie Intestinale de l'Afrique noire,
Hommory di Togo.
Cela peut paraître curieux que cette Afrique misérable que
nous connaissons devienne un pôle central de créativité.

Mais alors, nous oublions deux choses,


la première c'est que ce continent a été pillé de toutes ses richesses
naturelles par les mafias patriarcales, et détruit humainement
par ces mêmes mafieux.
La seconde c'est que nous n’avons pas encore connu l'Afrique noire en
action, parce que fœtus... en occultant qu'elle a déjà été avant Râm,
une force colossale d'expansion... rappelons-nous des Gian-ben-Gians...
Alors ne sous-estimons pas les amis africains...
nous pouvons compter sur eux.
Ils sont loin des fourberies des Aryens-Reptiliens, mais nous ne parlons
pas non plus des noirs décolorés vendus à ces mêmes Aryens...

Hommory di Togo comprend les Nations Humaines qui font partie


des Etats politiques actuels : Sénégal, Mali Nord, Burkina Faso Nord,
Niger, Nigeria Nord, Tchad, Cameroun Nord, Soudan, Ethiopie,
Somalie, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Zambie, Mozambique,
Zimbabwe, Botswana Nord et Namibie Nord.

Nous nous apercevons que toute l'Afrique Noire,

DE Créatvert et Hommory di Togo,


sont deux fonctions principalement,

E
non exclusivement, tournées vers les Amériques,

T
en contact avec le Cœur et les Poumons.

SI ON
En réalité, ces deux zones géographiques possèdent tous les atouts
pour assurer le système nutritif du Corps entier.

ER T I
C'est le système que nous allons appréhender

IV LA
quand nous verrons les relations de tous les organes....

N
U A RE
Le foyer Ancestral et du Capital Génétique

L LES ROYS DE L'EAU


dénomment les Reins et ont une représentation complexe
par rapport à la morphologie du Corps de l'Humanité.

Les Nations Humaines qui les composent sont les peuples de l'eau,
de la mer, avec, l'un et l'autre, des spécificités
suivant leurs attributions de fonction.
Un avec les eaux les plus chaudes de la Planète,
l'autre avec les courants froids de l'Antartique...

Regardons ce qui se passe dans le corps humain avec les reins...


On les sait grands nettoyeurs, purificateurs, transformateurs,
videurs de toutes les impuretés néfastes au corps.
Toutefois jusqu'à une certaine limite d'action,
puisque souvent l'humain maltraite leurs actes du fait
qu'il se nourrit par des produits “indigestes” qui ne peuvent être rejetés
suivant la quantité et la qualité, et ...cela se traduit par des calculs.

C'est ainsi que bien des individus se trouvent nuls en mathématiques


mais forts en... “calculs mentaux...”
En effet, les reins sont les lieux de la Paix (élimination des déchets)
et exigent que l'individu soit en Paix, c'est-à-dire, en SECURITE,
sans aucune peur en lui, sinon il “rumine”, ressasse ses peurs
et cristallise celles-ci dans les reins, le foie et la vésicule biliaire...

DE
Tous ces calculs sont d'origine mentale...
d'où l'humour sur les nuls en math et... forts en calculs mentaux...

E
mais il existe aussi des forts en math... non exempts de calculs...

T
I ON
Pourquoi ce titre de Foyer Ancestral et de Capital Génétique ?

S
ER T I
Il s'agit des bases fœtales (qui ont été vécues par la dynastie de Râm)
de connexion avec l'âme de l'individu qui s'incarne.

IV LA
Avant de se fixer dans les deux lieux, Cœur et Foie ayant pour centre

N
la Rate, l'Esprit est en contact avec l'embryon par les surrénales.

U A RE
Autrement dit, c'est par les surrénales que la reliance avec l'âme se fait
au départ, comme c'est par les surrénales que le fœtus déclenche
sa propre naissance...

L
(observons bien ce qui va se passer dans la zone des reins
du Corps de l'Humanité quand il sera l'heure de la naissance...).
Les surrénales représentent donc l'origine (l'ancestralité)
et l'action évolutive (la base génétique).

Ces glandes surrénales se localisent dans le Corps de l'Humanité


par l'île de Sumatra et l'île de la Nouvelle-Zélande.
Leurs fonctions sont capitales dans le devenir de l'Humanité...
nous en reparlerons.

“Le Roy de l'Eau-chaud” (en référence aux courants chauds des océans qui le
baignent) comprend les Nations Humaines qui sont régis actuellement par
les états politiques de Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Viêt-Nam,
Malaisie, Philippines, l'Indonésie jusqu'à la Nouvelle Guinée ouest.
“Le Roy de l'Eau-froid” comprend les Nations Humaines des états
politiques de Nouvelle-Zélande,
Nouvelle Guinée Est et les Iles de la Mélanésie.

Géographiquement on s'aperçoit que les deux Reins


sont en liaison en Nouvelle Guinée, centre nerveux du système,
mais aussi qu'ils entourent l'Australie, le Cerveau Ancestral de la Mère-
Terre et de la “motilité du fœtus-Humanité...”
et de la Future Humanité...
Les deux surrénales se situent à égale distance du centre de ce cerveau...
non pour rien, nous traiterons cela dans les pages suivantes...

DE
Les Reins sont couplés avec la Vessie dans le corps humain, de

E
manière à faire sortir les éléments transformés, et qui naturellement

T
doivent être réassimilés comme le préconisent certaines Nations

SI ON Humaines en Bhârat-Versh et
des centres actuels de Santé en occident...

ER T I
IV LA
Nous nommerons la Vessie du Corps de l'Humanité, par le nom déjà

N
attribué à l'urine de la fonction vessie, par les peuples

U A RE
l'utilisant en réabsortion :
AMAROLI,
ce qui veut dire “l'eau d'or”...

L
Et cette Eau d'Or est donc distribuée par ces états politiques qui lui
correspondent : La Micronésie, les Marianes et la Polynésie,
englobant les Nations Humaines de ces pays...

Les îles de Hawaii, Galapagos et Pâques représentent


la limitation géographique de l'Eau d'Or dans le Pacifique.
Elles ont pour fonction de réassimiliation à des fins de redistribution
principalement sur l'Amérique Centrale et les deux Poumons...

Elle est distribuée également en Océan Indien


par les Nations Humaines des états politiques suivants :
Maldives, Tchagor, Mascareigues, Seychelles.
L'île de Madagascar est la limitation de l'Eau d'Or en Océan Indien,
qui a pour fonction la réassimilation à des fins de redistribution
principalement sur Hommory di Togo, le Bhârat-Versh et la Plakshat.

Roys de l'Eau et Amaroli, le couple Reins-Vessie est d'une subtile


implication puisque tout le système sanguin va également en dépendre...

C'est ainsi, nous le répétons, que les cinq organes : Corazonverde,


Zhongguo, Dysnam, Amazonia/Catlinia et Roys de l'Eau
s'orchestrent pour distribuer tous les éléments vitaux à l'ensemble du
Corps de l’Humanité.

DE
Les cinq viscères,
Méditerres, Créatvert, Hommory di Togo, Satsouma, et Amaroli

E
vont emmagasiner et transformer les solides, liquides, etc,

T
qu'ils font circuler entre eux ou qu'ils rejettent à l'extérieur du Corps...

SI ON
Mais avec tout cela existe un “Réalisateur du Vivant”,

ER T I
le grand horloger du Corps de l'Humanité,
l'Arlequin des situations et des états :

IV LA ni organe mais toutefois organe,

N
ni glande exocrine mais également glande,

U A RE
ni viscère et pourtant viscère...

Il porte bien la casquette du réalisateur jouant sur tous les tableaux

L
et sachant... la finalité de l'œuvre, en l'occurence l'Humanité.

Nous l'avons pour l'instant, baptisé


KIEV
avec le K de la famille, I de l'être, E du déploiement, et le V de la Voie...
Nom d’un lieu du Pancréas où se manifeste une stucture Spacio-
Temporelle qui explique pourquoi cette fonction se situe en ce lieu,
l'Ukraine fait partie de la fonction pancréatique...

Cet Arlequin d'organe/viscère/glande se trouve couplé à Bhârat-Versh,


le Maître-cœur qui lui souffle les partitions qu'il doit mettre en œuvre...
Entrent dans l'ensemble de KIEV, les Nations Humaines actuellement
réparties dans les états politiques : Kazakhstan Ouest, Russie Sud,
Géorgie, Ukraine, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Tchécoslovaquie,
Autriche, Allemagne Sud et Suisse Nord-Est.

Mais... il reste encore des Terres-inconnues


sur la géographie du Corps de l'Humanité...
A quoi servent-elles ?

La Nature a horreur du vide...

E
Il n'y a rien pour rien dans un Corps...

D
fût-il celui de l'Humanité !

TE
I ON
R S I
I E
V LA T
N
U A RE
L
Nous étions déjà vieux quand les hommes sont nés,
car ce sont les dieux
qui nous ont appris à marcher...
Proverbe gitan
L'Esprit est comme le parapluie,
il ne sert que lorsqu'il est ouvert...
Dicton japonais

LES ESPACES DU TEMPS...


L'hymne à la Vie

DE
Avoir de l'Esprit est pour beaucoup d'individus un mot

E
qui demande d'être qualifié...

T
Un esprit futile, un esprit d'à-propos, un esprit de répartie,

SI N
un esprit brillant, clair ou nébuleux...

O
ER T I
Nous avons exprimé dans les pages précédentes que le fœtus Humanité
avait, à une époque, “ancré” l'Esprit de l'Ame de l'Humanité...

IV L A
N
Pour nous, ancrer l’Esprit est nécessaire

U A RE
afin de mettre en œuvre une Conscience Collective,
mais encore faut-il savoir comment l'Esprit fonctionne
avant de prétendre mettre en place

L
cette Conscience Collective de l'Humanité.

Toujours par similitude, par analogie,


voyons comment l'Esprit fonctionne pour le corps humain...
Tout d'abord, rectifions en les spécifiant, les qualificatifs nommés
plus haut pour qualifier l'esprit de quelqu'un.
En réalité, les valeurs énoncées s'adressent avant tout à... l'intellect
et non à l'Esprit. Ils sont trop souvent confondus l'un avec l'autre...

Dans le Réel, quand l'Esprit est en évolution,


la surintellectualisation déserte l'espace de vie de l'Esprit...
Quand, au contraire, ce dernier est absent de la personne,
celle-ci pour compenser, sera très brillante intellectuellement !

Le Réel de l'Esprit est relativement simple à comprendre.


Nous avons tous un Esprit puisque c'est l'outil d'incarnation de la
Conscience, qui elle-même est une concentration d'énergie de l'âme.

L'âme a nécessairement besoin, pour s'incarner,


de se structurer sur une partie d'elle-même, comme si elle se condensait
en un point alors qu'elle est, par essence, impalpable.

Cette Conscience, pour s'incarner et agir par un corps,


s'oblige à créer un mouvement permanent : l'Esprit,
qui veut dire mouvement spiralé permanent.

Ainsi, chaque être humain possède un Esprit dès sa naissance.


Cet esprit est formé de sept courants, sept forces... ce qui permet
à l'individu d'être “en conscience” quelques secondes par jour.

Par son évolution, la personne doit acquérir les treize forces de


l'Esprit, là où elle va pouvoir être en communication
avec sa conscience quelques minutes par jour uniquement...
Théoriquement, cela devrait se faire vers 13-14 ans
quand... l'éducation parentale a été efficiente...

Le palier suivant n’est accessible que vers quarante ans,


puisqu'il est nécessaire que les treize forces “grandissent”, pour en
arriver aux trente-neuf forces... et espérer ensuite atteindre
les cinquante-deux forces...
la plus grande évolution que l'humain puisse atteindre.
Le constat que nous pouvons faire en observant
“l'état de la Planète et de l'humain”,
c'est que la très grande majorité reste “scotchée” aux 7 forces...

Espérons que cela fasse partie du mouvement de construction


du fœtus-Humanité, et que cela puisse se “débloquer” promptement...

Nous pouvons témoigner des différences d'état et d'intelligence, pour


avoir, par expérience, franchi les niveaux de 13 et de 39 forces...
Nous n'avançons là aucune théorie sur l'Esprit

E
sans expérimentation réelle et durable *.

D
E
Le fœtus-Humanité se situe actuellement aux sept forces de l'Esprit

T
et son passage aux treize forces dépendra de la Conscientisation,

I ON
de la maturité des Nations Humaines, et... des individus.

S
ER T I Or, et nous le savons maintenant,
si la Conscience de l'Ame de l'Humanité est le Corps Marial,

IV LA
et que, pour s'ancrer, l'Esprit a choisi deux points de fixation :

N
le Sceau de la Conscience Humaine et Artémision,

U A RE
il est nécessaire que cela descende dans la “matière”, s'incarne par
les outils gestionnaires de la forme, par les Nations prédisposées à cela.

L
Nous voulons nommer ici le système neurologique
et toutes les ramifications nerveuses.

L'Humanité a-t-elle un cerveau ?


Quelles sont les Nations Humaines
qui correspondent,
qui répondent à cette fonction ?...

Et bien oui, l'Humanité a même trois cerveaux...


chacun ayant ses fonctions bien déterminées...

* voir les 13 Ors du Temps - carnet de l'UR n°2


Les Intelligences de Fonction
L'Humanité est un concept manifestée par un ensemble d'humains
reliés par des collectifs de Créativité au sein des Nations-Organes
qui correspondent à des fonctions en similitude au corps humain,
afin de réaliser une Conscience Collective appliquée.

L'Unité des fonctions amènera l'évolution de cette Conscience


Collective sans qu'un peuple, qu'une Nation ou qu'un individu,
soit plus ou moins qu'un autre.

DE
Il n'y a là aucune égalité de fonction puisque
c'est par des différences appliquées, qui, individuellement,

TE
font que la fonction de l'organe est souveraine

I ON
et qu'elle ne peut se comparer ou se mesurer avec d'autres.

R S I
Par contre il est nécessaire, pour une coordination juste dans

I E
V LA T
la mesure, que des Nations régulatrices analysent en permanence
l'état de chaque organe.

N
U A RE
Nous nous souviendrons que Unité ne veut en aucun cas dire
normalisation, standardisation, généralisation...

L
Le corps humain est une unité, mais tous les organes,
tous les systèmes répondent par leurs différences et leurs qualités
de fonction à l’Unité Vivante de l'individu.

LE CERVEAU ANTIQUE
a pour fonction, les liaisons avec les Dimensions du Temps relatif
et les forces de la Biosphère...
Autrement dit, ce cerveau relie et met en relation...

La première des relations est “l'attachement”


à la structure Terre, Nature, biosphère, etc...
des éléments les plus concrets aux forces les plus subtiles...
Le Cerveau Antique se compose de près de quatre cents groupes
ethniques qui correspondent à autant de Nations Humaines
regroupées en Conglomérat afin d'assurer la fonction.

Géographiquement, il comprend deux territoires importants :


l'Australie et la Tasmanie.

Quand cette entité de reliance à la structure de base Terre sera


réellement en fonction, il lui sera permis de contacter
en direct d'autres centres liés à sa fonction
afin de gérer la juste mesure entre la Nature et l'Humanité.

DE
Ce Cerveau Antique ouvre sur le fondement électromagnétique
terrestre mais également sur toutes les structures de communication

E
par celles, électromagnétiques, en reliance avec le Temps relatif.

S T
I ON
R I
LE CERVEAU CONVERGENCE
E T
IV LA a pour fonction le contact avec tous les organes

N
U A RE
et systèmes afin d'en éprouver les humeurs...

Ce cerveau est en reliance directe avec chaque Nation pour analyser,


mesurer les états de bien-être, de joie, de dynamisme de chaque collectif

L et de transmettre des solutions à une nostalgie montante,


à des humeurs réactives destructrices, etc...

Bien entendu, il est en relation avec le Maître de la Fonction


(de chaque Nation) pour évaluer les jeux équilibrés ou déviants...

Géographiquement, le Cerveau Convergence regroupe les Nations


Humaines réparties dans les Etats politiques de Belgique Wallonne,
d'Allemagne (Nord), Pologne,Biélorussie, Lituanie, Lettonie, Estonie,
Finlande et Russie de l'Ouest.
LE CERVEAU SENS
a pour fonction toutes les relations d'échanges,
de partage de la connaissance et autres par des rencontres
festives, scientifiques organisées par la jeunesse à des fins
de créativité nouvelle et d'évolution du Corps de l'Humanité.

Ce cerveau est le fief de la jeunesse


qui gère : et le courant de connaissance et le courant matériel.

Avec le Cerveau Convergence, il veille également aux applications

E
des courants distribués par les humeurs des Nations.

E D
Le Cerveau Sens est composé des Nations Humaines réparties
dans les états politiques de Norvège, Suède, Angleterre et Irlande.

S T
I ON
R
Quel est l'état de Santé de ces Cerveaux aujourd'hui ?

E I
Une tumeur est enregistrée au Cerveau-Sens.

T
V LA
Elle correspond au Cancer du fœtus-Humanité, et il a créé

I
des métastases dans bien des organes, dans bien des Nations.

N
U A RE
Par exemple le Cerveau-Antique se trouve totalement sous la dominance
du Cerveau-Sens qui a envahi ce territoire en y imposant des structures
de “survie” et des humains (?), contraires à la nature du lieu...

L
Constat !... Que faut-il faire avant la naissance de l'Humanité ?...

Nous savons que cette tumeur s'est propagée


également dans le Cerveau-Convergence
du fait de mariages “arrangés” pour dominer...

Et bien entendu, puisque cette tumeur “Frères-Noirs”


(Blackfriards de la City) détient des métastases économiques
dans les plus grandes places financières du monde,
elle a contaminé les Nations...

Constat !... Que faut-il faire avant la naissance de l'Humanité ?


Induction et Conduction
Les cerveaux veillant sur l'ensemble de l'Unité Humanité
et sur son adaptation évolutive constante
sont aux commandes des variations spatiales et temporelles.

Toutefois, à leurs postes de pilotages, ils sont limités à “l'induction”


afin d'orienter, d'incliner, de proposer...
A ces têtes pensantes, il est nécessaire de connecter des forces agissantes,
à l'induction apporter... la conduction.

DE
Autrement dit, avoir, sur la Planète, des Nations Humaines qui se sont
forgées des outils similaires au système nerveux d'un corps humain...

TE
L'impulsion, le mouvement caractérise la qualité première

I ON
S
en pensant acte, danse, chants et... sexualité, la pulsion de Vie.

ER I
Le grand centre nerveux du Corps de l'Humanité est

T JOTANIA
IV LA
la péninsule ibérique... déjà en connexion avec la majorité

N
U A RE
des Nations de la Planète, directement ou indirectement.

Les Nations Humaines qui composent Jotania sont les états politiques
d'Espagne et du Portugal.

L
De par le peuple Catalan, Jotania est en conduction sur tout
Méditerres, Dysnam et Hommory di Togo
pour les échanges de l'Estomac aux Intestins par le duodénum, Sahélia...

De par le peuple Basque, Jotania est en conduction avec les nations


nordiques des cerveaux convergences et sens, ainsi qu'en Catlinia...

De par le peuple Andalou, Jotania est en conduction avec la Nation


Rom, le système sanguin, toutes les terres du Maghreb et... de Plaksha...

De par les autres peuples de Jotania l'ensemble Cœur-Poumons


du Corps de l'Humanité, se trouve totalement connecté...
Ainsi, donc, Jotania génère la conduction... mais reste
le centre émotionnel de l'Humanité,
lié à la pulsion de vie première, la sexualité.

Du fait que l'Humanité doit se réaliser dans le genre féminin,


son émotionnel sera donc dans le genre déterminé.
Nous le répétons, cette sexualité féminine doit se révéler
dans les territoires de la Plaksha, de Varaha et de Misraïm.

Varaha, en liaison avec Kiev, doit veiller à la perpétuation des


Espèces, c'est-à-dire au maintien et à l'épanouissement des fonctions.
Plaksha et Misraïm doivent eux, ouvrir sur la sexualité féminine

E
pour arriver à la Déité de la Femme-Femme.

D
E
La Sexualité de l'Humanité correspond en réalité à

S T
l’épanouissement des femmes, unies entre toutes,
I ON
dans leur puissance de conscience...

ER T I
L'âme de l'Humanité est le Corps Marial,

V LA
et la Conscience de l'Humanité sera la Déité par l'Union,

NI de LA FEMME aux milliards de visages...

U A RE
Ce centre émotionnel donnera en permanence
la “température”du Corps de l'Humanité...

L
Si nous avions une vision juste et une sensation exacte
de chaque vie humaine ordinaire,
ce serait comme entendre l'herbe pousser et battre le cœur de l'écureuil,
et nous péririons de ce rugissement
qui gît de l'autre côté du silence.
George Eliot
Nul homme ne peut vous révéler quoi que ce soit
qui ne sommeille déjà à l’aube de votre connaissance.
La vision d’un homme ne prête pas ses ailes à un autre homme...
Et comme chacun de vous se tient seul DANS le savoir de Dieu,
ainsi chacun de vous doit rester seul DANS sa connaissance de Dieu
et DANS sa compréhension du monde.
4 Khalil GIBRAN

LES GARDIENS
DE L'ORDRE NATUREL...
S'ouvrir à la vie ou souffrir de la Non-Vie ?
Que manque-t-il donc à cet ensemble d'organes
et de systèmes pour permettre une cohésion totale ?

DE
Nous pourrions nous arrêter là en disant qu'il suffit de mettre
l'ordre naturel en place par les trois cerveaux et le tour serait joué...

TE
et cela ferait bien sourire les énergumènes de “la Maladie”

I ON
qui véraient ainsi que nous appliquons leur méthode... :

S
donner 90% de moyens et occulter la clef de la réalisation.

R TI
E
N'est-ce pas ce qu'ils ont fait en faisant faire des campagnes sur les

V LA
chakras afin d'attirer le plus de naïfs possibles à la foire à la

I
spiritualité, en laissant croire que, pour évoluer, il suffit d'aligner

N
U A RE
ses chakras, en occultant une marche... :
un chakra... pour éviter que l'humain grandisse...*

Là, il manque dans cette explication du Corps de l'Humanité,

L les réactifs... les moyens de ne point s'endormir...


les moyens pour agir dans la bonne direction.
* Voir le carnet de l’UR n° 3 : les Sceaux de la Conscience
Attention ! comme la population du monde est actuellement
soumise à conditionnements, à obligations,
à subir les ordres comme les esclaves...
il serait facile de penser que ces réactifs proposés sont des gêoliers,
des gardes-chiourmes pour bagnards éternels...

Non ! il est nécessaire de chasser ces idées de conditionnement


même si nous sommes encore dedans,
pour se dire que les mots-clefs de l'Humanité à naître seront :

le respect de l'intégrité de chaque Nation Humaine,

DE
de l'intégrité de chaque individu...

E
Cela peut paraître absurde mais ”les réactifs” dont l'Humanité

T
va avoir besoin seront les garants de l'INTEGRITE...

SI ON Pour ce faire, trois domaines d'action :

ER T I - le système endocrinien

IV LA - le système lymphatique

N
- et... le Thymus

U A RE
Regardons comment les uns et les autres fonctionnent
pour aider à la mise en place de cette intégrité généralisée.

L
1/ La Danse du Flux Vital
Le système hormonal dans le corps humain
possède lui aussi un chef d'orchestre.
Là où il y a “Organes”, instrument vibratoire,
il est nécessaire qu'il y ait orchestration...

Pour l'organisation hormonale, le système des réactifs d'action,


l'orchestration doit se faire par
VIK
nom donné à l'hypothalamus, représenté par le peuple Danois.
Le Danemark et une petite parcelle de l'Allemagne y attenant,
représentent pour le Corps de l'Humanité, cette glande
qui est la “Tête du serpent endocrinien”, serpent qui suit un parcours
bien établi pour permettre au sang de porter ses informations
là où elles doivent produire une réaction vitale.

Actuellement, dans notre système froid, glacial, de la reptilo-industrie,


les communications se font par reliance informatique, téléphonique,
postale... autrement dit par communication anonyme sans humanité.

Avant cette technologie qui supprime l'humanisme, nous avions


les “diplomates”, ceux qui ménagent “la chèvre et le chou”
pour sauvegarder des intérêts...

Dès que l'Humanité sera, les Roms, porteurs de l'information,


donneront en direct “les réactifs” permettant la mutation
ou l'orientation différente d'un organe.
Ils ne seront point “diplomates” car ils n'auront rien à préserver...
seulement à offrir pour la bonne marche de l'Humanité.

E
VIK, l'hypotalamus, le Danemark se situe
entre le Cerveau Convergence et le Cerveau Sens.

E D
De par sa fonction, il prend le “climat” général de la Planète
afin de réguler les horloges endocriniennes.

T
I ON
Ce n'est certainement pas une coïncidence que ce pays ait

S
un “pied d'observation”

R
au pôle Nord et des “accroches” dans certains territoires.

E T I
IV L A
Pour le lecteur non averti sur le mécanisme hormonal,

N
U A RE
nous allons ici schématiser le processus des actions et des régulations...

A/ Quand une alerte est émise par le Système Nerveux


sur une irrégularité dans n'importe quel organe,

L l'Hypotalamus le reçoit et agit sur l'Hypophyse


en fabriquant une certaine substance hormonale.

B/ L'Hypophyse fabrique à son tour une hormone


ayant une action spécifique sur la Thyroïde.
C/ La Thyroïde en fabrique une autre qui va agir sur “l'organe ciblé”
ou le groupe cellulaire, qui va réagir à la libération de cette hormone.

Nous voyons ici que le mécanisme est avant tout un système


de reliance, par l'écoute et l'action immédiate.
Il faut savoir qu'il n'y a pas de stockage d'hormones,
elles sont fabriquées au coup par coup suivant les besoins,
par une production en alerte permanente.
La quantité produite dépend de bien des paramètres : des variations
de température, d'hygrométrie, de pression interne comme
de celle du milieu ambiant, etc...

Schématiquement, nous obtenons le cycle de régulation hormonale ainsi :

Alerte du Système Nerveux hypothalamus hypophyse fabrication


de substance hormonale dilution dans le sang organe cible
et retour à la glande freinage de la fabrication baisse du taux
de dilution dans le sang activation de la fabrication pour retrouver
l'équilibre contrôle par arrêt d'alerte du système nerveux...

Chaque “groupe endocrinien” a des fonctions et des productions bien


précises en se souvenant toutefois que le complexe Hypothalamo-
Hypophysaire règne sur le système endocrinien entier, le système
nerveux autonome et ses fibres adrénergiques et cholinergiques
pour la modulation des réponses.

A noter que, dans ce mécanisme vital de “l'Ordre Naturel”,


le Corps évite de détruire...
il donne à l'organe ou aux cellules les moyens pour se fortifier
et non des armes pour tuer...

Système à méditer avant de tout vouloir jeter, détruire,


dans le futur Corps de l'Humanité...

Nous rencontrons ici un des grands principes


de la protection de la vie proposée par “la chair-terre”,
le féminarcat,
à l'opposé du patriarcat qui casse, sépare, détruit la vie...
Nous avons vu dans ce système que l'hypophyse
est en reliance avec VIK, l'hypothalamus.
Cette glande se nomme
TULIP
Elle regroupe les peuples des Pays-Bas,
glande elle aussi, située sous l'hypotalamus
au centre des Cerveaux Convergence et Sens.

Pas très loin, au bas du Cerveau Convergence se situe l'Epiphyse,

E
le territoire du Luxembourg qui a pour nom
LUX

E D
qui, nous l'espérons, soutiendra les actions de Corazonverde et de
Créatvert, les deux lieux de ses actions principales...

S T
I ON
Inutile de situer le Pancréas Endo et Exocrine.

R I
Nous l'avons fait en parlant de Kiev, le Réalisateur du Vivant.

E T
V LA
Les glandes Thyroïde et Parathyroïde

NI se situent entre Dysnam et VOX,

U A RE
en plein coeur de Méditerres, et que nous nommons tout simplement
THYR.

L
Il s'agit de l'isthme Corse/Sardaigne.
Ces peuples vont œuvrer, entre autres, sur Méditerres, Kiev et Satsouma.

Les Gonades se situent bien entendu en Plaksha,


dans une partie de l'ancienne Mésopotamie,
nous nommons ces glandes
URASK.
Elles vont avoir des actions directes sur les Roys de l'Eau
et en particulier sur les surrénales...

Les peurs, l'insécurité se manifestent


quand la fonction sexuelle n'est point vivante...
Les Surrénales sont situées, nous l'avons dit, à Sumatra
et en Nouvelle Zélande, en limite des Roys de l'Eau... Nous les nommons
SIRENAS
par rapport à leur immersion dans les eaux primordiales
et leur fonction auprès de Hommory di Togo, et des Roys de l'Eau.

Reste la glande du Thymus, qui comprend le Mexique et Cuba.


Nous allons lui consacrer un paragraphe entier dans ce chapitre...
Nous le nommons pour l'instant
MEX.

E
Avant de terminer ce survol sur le système endocrinien nous devons

D
préciser les couplages, c'est-à-dire le soutien mutuel pour produire dans
le même sens et les oppositions qui, en soi, sont une loi d'inversion,

TE
les productions hormonales allant en sens inverse.

I ON
Couplages

R S I
VIK couplé à URASK
Oppositions
VIK opposé à KIEV

E T
SIRENAS couplé à MEX

V LA
LUX couplé à TULIP

I
THYR couplé à KIEV
URASK opposé à THYR
SIRENAS opposé à TULIP
MEX opposé à LUX

N
U A RE
Avec ce simple petit schéma nous pouvons nous interroger
sur les relations “historiques” de ces zones...

L
2/ Les Circuits de la Paix
Nous l'avons vu, la Paix ne peut venir dans un corps
que s’il n'y réside plus aucun déchet.
Cela sous-entend que tout a été dégagé ou recyclé...
Nous avons donc à faire là au Système Immunitaire...
le Système de Défense par excellence...

Actuellement nous employons, pour notre civilisation de l'économie,


le système de défense contre des soi-disant terroristes...
Pourquoi seraient-ils devenus des terroristes,
s'il n'y avait pas contrainte, asphyxie du monde ?...
Ces êtres-là manifestent leur désapprobation par rapport à un système
qui les étouffe... Où sont en réalité les terroristes ?...
Le système de défense du corps se met en mouvement
dès qu'il y a “atteinte à la Vie” de quelque manière que ce soit.
Peut-on dire que ce système de défense est un système terroriste ?...
Certainement pas !
Il va falloir, sans doute, remettre les pendules à l'heure...

Aussi donc, le Corps de l'Humanité va posséder


une “armée lymphocitaire” pour phagocyter tous les ennemis du Corps,
et tout corps étranger, ou virus ou bactérie...
Autrement dit, en dehors du système endocrinien qui stimule les organes
et les cellules, le système lymphatique va donc s'employer à “nettoyer”
tous les résidus et les intrus indésirables dans l'organisme.

DE
En ce qui concerne les circuits de la Paix,

E
ils sont, pour le Corps de l'Humanité, au nombre de deux.

T
I ON
Le premier œuvrant géographiquement sur les Reins,

S
les Intestins et la zone sexuelle par deux pays dont les peuples

ER T I
sont de mêmes origines : la Mongolie et la Turquie,
et sur les autres organes d'Europe, sauf les cerveaux, de par la Russie.

IV LA
N
Le second circuit œuvre à partir du Thymus et du Cœur sur les

U A RE
Poumons, ayant des relais ganglionnaires lymphatiques au Canada
et dans le sud du Chili et de l'Argentine.

L
Les acteurs de la Paix sont donc ces Nations Humaines comprises
dans les états politiques cités, en sachant que plusieurs zones ne sont pas
surveillées par les lymphocytes comme le foie, les cerveaux, etc.
par contre, le sang, aussi porteur de déchets, est totalement contrôlé...

Est-ce que “la citerne de Pecquet”* serait la Mongolie ?


Toujours est-il que “la horde blanche” des Mongols, dans le dernier mois
du fœtus-Humanité a fait bien des “ravages” au sein de la maladie
patriarcale... mais, elle s'est, elle-même, laissé polluer, contaminer...
Gageons qu'après la naissance de l'Humanité, le mécanisme naturel du
système lymphatique prendra sa place à côté et en parallèle
du système sanguin...
* terme anatomique désignant une sorte de réserve...
3/ La Marche Evolutive de l'Humanité
Nous avons vu que Bhârat-Versh,
le Maître Coeur est le "Tabernacle du Divin"...
or, Mex, le Thymus est le "Tabernacle de l'Humanité"...
Cette zone territoriale est reconnue comme
“le berceau de la nouvelle Humanité”.

Nous nous souvenons qu'il existe, dans cette zone géographique, un lieu
qui est le Sceau de la transformation de la Conscience humaine,
mis en place depuis près de trois millénaires...
au sein même d'une structure électromagnétique de forme pyramidale

DE
et nommée la première pyramide du Temps.
Deux autres pyramides de ce genre existent en Plaksha et en Zhongguo...

TE
Cette pyramide du Temps va jouer un rôle important pour les premiers

I ON
S
pas de l'Humanité. A partir de 1950, les grilles électromagnétiques de la
Mère-Terre se sont déplacées et activent les lieux d'une autre manière.

ER I
Les Tibétains le savent bien, leur “grille” a glissé jusqu'au Mexique...

T
or l'église catholique connaît ce fait également...,

IV LA
puisque cela a été l'époque où elle a décidé que le prêtre

N
ne devait plus tourner le dos à ses ouailles... et elle a créé des autels

U A RE
permettant d'officier vers l'Ouest et non plus vers l'Est.
Pour cette modification, l'église a prétexté d'une “meilleure convivialité”
sans jamais parler du changement magnétique...

L Donc le Thymus, vient d'hériter de la grille


de la deuxième pyramide du Temps, réactivant ainsi la première...
Ce qui a permis à la Chine de récupérer le Tibet et...
de s'ouvrir au matérialisme...

MEX se compose donc des Nations Humaines


comprises dans les territoires du Mexique et de l'Ile de Cuba.
Sa fonction cen tant que Thymus, de maturer les lymphocythes T
est importante pour l'auto-immunité, mais ce n'est pas sa seule fonction...
Par le Thymus, le fœtus, le bébé puis l'enfant,
capte des forces très puissantes qui nourrissent ses cellules
dans ce qu'elles ont de plus subtil afin de dynamiser,
dans leur évolution, leur progression vers la Vie.
Curieusement, mystérieusement, cette glande vitale
s'atrophie en général après l'âge de sept ans,
pour certaines personnes, bien avant...

Pourquoi ?

Nous avons parlé du blocage de l'état évolutif d'un individu avant


l'âge de 4 ans, et même dans le ventre de sa mère...

Ce blocage psychique déclenche un arrêt de la fonction de cette glande


puisqu'elle ne peut plus nourrir la Vie au niveau des processus subtils,

DE
vibratoires, c'est-à-dire de l'ADN et des atomes,
par l'apport prânique, orgonomique comme on veut bien l'appeler.

TE
I ON
R S Nous certifions, par expériences,

I
E
qu'une personne ayant son thymus atrophié,

V LA T
peut lui redonner sa fonction et ne se nourrir que de prâna,

I
puisque c'est la substance qui permet de tout composer.

N
U A RECela demande, en débloquant le mécanisme évolutif,
d'avoir fait passer l'Esprit de 7 à 13 forces au minimum...

L Il est donc primordial que MEX permette


à chaque organe, à chaque cellule, d'être baigné par les forces canalisées
et envoyées dans tout le Corps de l'Humanité.

Comment ?

Le système est complexe mais simple à la fois,


complexe du fait de la quantité de lieux à pourvoir,
simple dans la liaison du Thymus à l'organe.

Un organe va se créer “un souffle” c'est-à-dire un mouvement


vibratoire entre toutes les Nations Humaines le composant.
Ce souffle doit se générer d'une certaine manière
que nous expliquerons ultérieurement.

Trois pôles vont s'en dégager et le Thymus sera en liaison permanente


avec ces trois pôles pour nourrir le souffle de l'organe.

Ami lecteur, ce n'est pas le moment de rentrer dans les détails de cette
“orchestration”,
il est nécessaire d'avoir tout d'abord la vision globale

E
de cette Unité du Corps de l'Humanité...

D
E
Merci de le comprendre...

S T
I ON
ER T I
IV LA
N
U A RE
L
L’Histoire authentique des civilisations est interdite.
Des conjurations puissantes veillent sur la stricte observance
d’une version altérée qui seule a le droit d’être exprimée...
Robert Charroux

Tant que l’Homme le fuit, le Diable est le plus fort...


Seule la confrontation avec l’Ombre permet de percevoir la Lumière.
Et celle-ci n’exclut pas l’Ombre...
L’Unité exige ce paradoxe qui est d’accepter l’Ombre...
Patrick PAUL

DES HISTOIRES... A PLEURER...


Constat de notre réalité...

D'abord nous avons survolé la similitude du fœtus-Humanité,


d'avec la constitution du fœtus-humain et nous avons constaté
que certaines “coïncidences” pouvaient exister

E
pour cette hypothèse de travail...

D
TE
Puis nous venons de rencontrer une base géographique

I ON
des possibles organes du Corps de l'Humanité,

R S
que nous allons développer plus amplement dans les pages suivantes...

I
I E
V LA T
Mais avant, il nous faut revenir au constat
de notre réalité d'aujourd'hui et... s'interroger.

N
U A RE
Nous ne nous attarderons pas sur toutes les horreurs commises
qui font que la planète est en piteux état...
Nous chercherons plutôt à en découvrir les causes et...

L les causes des causes...


Le monde est dirigé pas des hommes, ou plutôt,
par des individus qui se croient “Homme” et qui n'en ont nullement
les qualités puisqu'ils recherchent avant tout à combler leurs manques.

Disons que le monde est dirigé par des masculins et... des femmes
qui elles non plus n'étant pas dans leur nature, revendiquent
le statut de féministes... à l'égal de l'homme !

Si le monde est en déséquilibre de vie et d'organisation humaine,


cela vient du courant général démontrant la schizophrénie des dirigeants
qui maintiennent le régime du patriarcat institué il y a cinq mille ans...

DE
Or, le patriarcat est avant tout un ordre despotique

E
obligeant les humains à vivre hors de leur nature,

T
en les coupant des plus basiques systèmes du Vivant et de la santé,

SI ON
et en les enfermant par “dépendances engluantes”.

ER T I
Autrement dit, en maintenant un système d'esclavage
domestique dont la chaîne primordiale est l'économie.

IV LA Le patriarcat est en réalité


N
U A RE
le contraire de l'Ordre Naturel...
Dans les centres de conditionnement dénommés “écoles”, il est

L
de bon ton de penser que l'homme est en dehors du système naturel,
que l'Ordre Naturel n'existe pas pour lui...
L'humain politiquement correct
est un individu culturel avant tout,
ce qui n'a rien à voir avec la nature...
Or, quand on prétend que l'humain, civilisé bien entendu,
n'est QUE culturel, on affirme sans vergogne
qu'il est “au-dessus” de la Nature,
qu'il est le maître de cette Nature,
qu'il a le droit de vie et de mort sur la Nature...
Quand la folie patriarcale crée des fours crématoires,
ce n'est point pour “tuer la nature” mais pour réduire en savonnettes
des individus d'une culture inadaptée,
des êtres “culturellement déviants” par naissance...

Il nous semblait que l'Art faisait partie de la culture,


même si cela met sur un piedestale les névroses des artistes-bonzaïs
loin de la créativité authentique.
Favoriser et valoriser la médiocrité est un des fleurons du patriarcat...

Si l'Art est culture, il est nécessaire de se demander pourquoi certains


humains s'arrogent le droit de détruire des œuvres d'art d'une qualité

E
prestigieuse et d'une merveilleuse ingéniosité... : les humains.

D
E
A moins que certains humains ne soient point considérés comme

T
"culture" mais comme "nature", puisque l'humain-culture se donne

SI ON le droit de détruire la Nature,


il peut donc gazer sans remord l'humain-nature...

ER T I
C'est cela la logique de l'épuration des races, culture contre Nature ?
L'agri-culturel contre le naturel ?...

IV LA Le socio-culturel contre le créatif-naturel ?

N
Le politico-culturel contre l'implicatio-naturelle ?...

U A RE
Autrement dit : la débilité culturelle contre la cohérence naturelle...

Le patriarcat se révèle être un ennemi de la Vie

L
puisque rien ne rentre dans les lois de l'Ordre Naturel...

Un exemple de manipulation :
faire que “l'esthétique détrône la beauté “...
L'esthétique est à la mode, tout doit être esthétique...
Mais qu'est-ce que l'esthétique ?
“Science” qui détermine le caractère “du beau” dans la production
de l'art... Philosophie des Beaux-Arts... explique le dictionnaire !

L'esthétique est le produit d'une réflexion...


qui n'est donc pas naturelle puisque c'est une science...
la science “de façonner du beau” sur les critères
des intelligences conditionnantes.
Résultat : un assemblage de métal, de cuir
et quelques ornementations “design”...
et il faut s'extasier devant ce cadre froid qui pue la mort
et le reptilien, comme étant de “bon goût”... .
Le tout étant dans les gris et noir, cela va de soi
pour une famille qui prône l'Obscur...

L'esthétique répond en cela à une notion d'affichage de mort,


point de couleur, point de chaleur, juste du moderne
pour un appart-tombeau glacial,
ou pour un magasin à faire fuir la clientèle...

DE
Ne parlons point de “la mode” qui affuble des petites-filles sans

E
chaleur, voire frigides, d'écailles ou de dentelles “imbitables”

T
parce que non existantes, non mises en valeur.

SI ON
Pourquoi les jeunes mannequins acceptent-elles

ER T I
de se montrer avec ce genre d'accoutrement ? pour du fric ?...
A moins qu'elles ne soient filles de reptiliens...

IV LA
Il est inimaginable qu'elles enlaidissent leur corps par

N
ces déguisements...

U A RE
Alors qu'est-ce que la Beauté,
que l'on veut remplacer par l'esthétisme, et qui dérange tant ?

L La Beauté c'est la Vie, tout simplement,


la vie sans artifice, la vie qui rayonne.
L'esthétisme ne rayonne point, cela sent mauvais pour les sens.
C'est la drogue pour l'antichambre de l'hôpital psychiatrique...

Le médecin d'une grande banque nous a contacté afin de venir analyser


la “situation de santé” des employés qui étaient tous... dépressifs.
Nous avons constaté : tout était esthétique dans les noirs et les blancs...
Même les clients interrogés nous ont dit ne pas vouloir
rester longtemps dans ces lieux, qu'ils “sentaient une énergie spéciale”.
Le médecin, esthète lui-même,
a convenu que ce n'était point là le cadre idéal pour le travail...
La Beauté seule dynamise la Vie...
Le rayonnement de la vie est beauté
et il nourrit les sens physiques et psychiques sans aucune overdose...

C'est bien ce qui dérange la société patriarcale Aryeno-reptilienne


qui ne peut se plaire dans une nature vivante...
Elle a besoin de froid, de vide, d'obscur, de peur, de sang...

Alors la Beauté ne peut être tolérée...


mais les individus laissent faire sous prétexte que “chacun est libre”...
avec pour arrière-pensée des prédateurs :

E
tant qu’ils restent dans les rails déterminés pour eux...

D
TE
Alors quand allons-nous réinstituer

I ON
“l'obligation de Beauté”, “l'obligation de Vie”,

R S de Santé, de l'Ordre Naturel ?...

I
I E
V LA TL'esthétique infernale pourrit la vie de tous,
comme une pollution visuelle, énergétique, psychique...
La mode et le mode de l'esthétique entrent partout... et cela fait mal.

N
U A RE
C'est ce qui se cache derrière l'idée de Mondialisation uniformisante...
Si c'est le N.O.M. qui sort gagnant du bras de fer,

L
autant que la planète explose maintenant et le fœtus-Humanité avec elle...

Derrière l'instauration d'une Mondialisation dans le respect


des différences et vers un but commun, un horizon : le Corps
de l'Humanité, se cache la promesse de la Vie, de la Beauté,
de la Santé, de la Créativité et de... la Liberté.

A vous de choisir amis lecteurs...


ou l'esthétique mortifère, ou la Beauté vivante...
Avons-nous le choix ?
Nous avons vu que Râm avait édifié un système où la femme, gérante
et garante de la Vie, régissait tout dans l'Ordre Naturel.
Plus tard, quand des individus extérieurs, de genre masculin,
aidés par des aliens, se sont dressés en contre
par rapport à la gestion féminine,
ils ont parlé de cette période ancienne comme d'un matriarcat.

Or, le mot de matriarcat ne provient pas de la dynastie féminine


mais des arrivistes usurpateurs qui jouent à ceux qui savent...

Les femmes gérantes de la vie ne s'affublaient pas d'un nom


qui ne désigne qu'un seul stade de la femme : l'état de mère.

Or, d'avoir créé ce mot souligne le besoin de reconnaissance

DE des individus toujours petits enfants,


les fils des mères qui deviennent, par cette affirmation, “créateurs”...

E
Ils se découvrent les fécondateurs du ventre des femmes...

T
Ils deviennent créateurs de leurs fils et... “propriétaires de leur lignée”...

SI ON
La femme, créatrice de vie, devient uniquement un ventre ensemencé,
et ces hommes petits enfants, se prennent pour Dieu lui-même,

ER T I instituant la propriété privée...


Je possède des terres, des élevages, une femme, des enfants...

IV LA Je vaux ce que je possède...

N
J'ai pouvoir sur ce que je possède...

U A RE
J'ai tous les droits sur ce que je possède...

Voilà le crédo du patriarcat, chanté en chœur pour les masculins

L
toujours petits enfants, encouragés en cela par les aliens, aryens-reptiliens
et sionistes qui ont récupéré, rallié d'un même coup,
les masculins malades de leurs éthers et de leur non-forme.
La maladie a trouvé là le terrain favorable à son implantation...

Et les petits gamins de courir après les médailles,


les gloires éphémères, les compétitions valorisantes pour des nuls,
les places de capitaines d'entreprise, la recherche scientifique de la vie,
ne le connaissant pas, l'aide aux autres parce que faible soi-même,
la spéculation tous azimuts industrielle,
commerciale, financière, spirituelle...
et de détrôner toutes les traces d’un passé
avec les femmes comme gestionnaires,
mieux encore, de les salir, les bafouer, les rendre esclave...
Que de prétention dans le cœur de ces malades sans consistance
qui signent leur inconsistance par le besoin de créer des armées,
des guerres, des maladies et des destructions de tous ordres !...

Vraiment, c'est facile de détruire, facile de nuire, d'empoisonner...


C'est nettement plus difficile de nourrir la Vie...
mais encore faudrait-il la connaître...

Détruire la Vie ne peut venir que d'un état infantile,


sans conscience aucune...

E
Nous répétons que l'Ordre Naturel est simple.

D
Le féminin donne et entretient la Vie...

E
Le masculin nourrit et dynamise la Vie...

S T
Les deux genres sont nécessaires et se doivent
I ON
de s'impliquer et d'honorer leurs fonctions

R I
sans vouloir posséder les prérogatives de l'autre...
E T
IV LA
Les jeux de pouvoir, là aussi, sont des signatures d'infantilisme...

N
Qui a le pouvoir entre la Terre et le Ciel ?...

U A RE
Ces natures de densité et d'éther, totalement opposées
restent complémentaires pour l'action de vie.
La Terre gère sa force naturelle

L
qui agit sur les humeurs du Ciel qui, à son tour, dynamise la Terre...

Aucun pouvoir dans l'Ordre Naturel,


uniquement un jeu de complémentarités et...
d'épousailles permanentes...

Alors, pourquoi pas la même chose pour l’Humanité ?


Pourquoi chaque Nation Humaine
n'aurait-elle point une gestion féminine porteuse et gérante de la vie,
avec pour système évolutif toutes les ingéniosités des masculins ?

Pourquoi cette complémentarité serait-elle


si difficile à mettre en œuvre ?
Si cela paraît difficile, c'est uniquement dans les esprits
des humains petits enfants qui ne sont point ancrés
à la maturité d'H'OM et de FEMME...

Ces esprits, dans des corps de petits enfants, se sentent faibles


et veulent se prouver quelque chose : qu'ils sont quelqu'un !...
En jouant ce jeu d'affirmations mensongères
ils montrent qu'ils ne sont rien, personne...
tout le contraire de ce qu'ils voudraient démontrer. Incroyable, non ?

Et c'est visible à l'œil nu quand on ne se laisse pas subjuguer

E
par leurs belles paroles qui sonnent creux....

D
E
Ouvrez votre “petit écran” et observez...

T
regardez les gens de la rue... le commerçant, le médecin, le juge,

SI ON
le gendarme et le voleur... tous des petits enfants
toujours en-dessous de quatre ans d'âge vibratoire

ER T I
n'ayant pas dépassé les sept forces de l'Esprit...
Ouvrez les yeux sur les autres et observez leurs mots,

IV LA leurs formulations, leurs attitudes...

N
U A RE
Nous sommes tous des petits enfants qui croyons
que la vie c'est d'être dans ce chaos, dans une cour de récréation,
à l'école de la Vie où on ne rentre jamais en classe...

L
Les profs sont absents, ils ne sont point à la hauteur...

Serait-ce si difficile de s'accorder pour, ensemble, mettre


en œuvre une collaboration fructueuse en matière d'épanouissement
de vie, qui corresponde à la nature de tout un chacun ?

Serait-ce si difficile Mesdames de gérer la vie dans votre Nation


en rapport à sa fonction dans le grand Corps de l'Humanité, avec pour
obligation la réalisation de chaque cellule-individu qui la compose ?

Serait-ce si difficile Messieurs de mettre au service de votre


Nation, votre génie créatif afin de la dynamiser sans vouloir
vous immiscer dans les quand et les comment
vos œuvres seront mises en application ?
Un humain a toujours besoin d'un autre humain pour engendrer
une démarche constructive.

Un créateur de nature (point de culture) n'a pas obligatoirement


la fibre de l'exploitation. Le créatif ne saura pas obligatoirement
se vendre ou se mettre en valeur.
L'autre est complémentaire et ...
il est nécessaire d'accepter cette loi d'appartenance à des collectifs...

Alors laissons les femmes qui ont par nature (non par culture)
la Conscience de la Vie, gérer les cycles, les mouvances,

DE
les rapports, les nécessités d'une Nation.
Elles ne demandent qu'une collaboration authentique.

TE
Alors laissons aux hommes les inclinaisons dynamiques

I ON
puisqu'ils sont aux sources d'inspiration, de création

R S pour des projets grandioses mais applicables

I
seulement dans certains espaces de lieux ou de durée,

I E
V LA Tdont la femme en connaît l'opportunité et...
en a la conscience des conséquences.

N
U A RE
Et refusons tous systèmes d'esclavage, de conditionnement,
de limitation, de morale duelle qui ne sait appliquer la justesse,
de gestion par restriction pour instaurer la prospérité, de culture

L
patriarcale qui n'est qu'un moyen de jauger les handicapés de la Vie
pour les classer dans des cases robotisantes...

Bref ! refusons tout ce qui n'est pas la Vie suivant des lois de nature...
Les solutions sont là à portée de main.
Alors ouvrons sur la Vie !
Oui les solutions sont là,
elles ne résonnent pas forcément au cœur de tous.
Trop de gens ont encore peur de lâcher leur île aux mille tempêtes
pour se lancer vers l'inconnu où une île heureuse est à construire...

Ils ont peur de lâcher leurs mesquines possessions...


Vaut mieux tenir que courir, nous dit l'adage...
créé par qui ? on se le demande...
coucou... vous êtes démasqués messieurs les lézards...
votre génie n'est plus à la hauteur !...
Vous avez même pondu des adages...
toutefois, un œuf de lézard cela se débusque...

Tout ce qui parle d'attachement et de possession,


de mariage et d'union pour la force,
sous forme de principes ou de chansons douces...
attention ! œufs de lézards !...

DE
Il n'y a pas que les guerres avec les bombes pour changer
ou maintenir l'ordre mondial... il y a les bombes-spray soporifiques

E
psychologiques et les attrapes-couillons des télé-réalités absurdes,

T
et les ballons ronds ou ovales pour se sentir fort par procuration,

I ON
et les voyages “d'exotisme spirituel”, “d'exotisme sexuel”, etc...

S
ER T I
Ah oui, c'est bien vrai... chacun est libre...
de choisir son somnifère pour nourrir son indolence...

IV LA
N
Donc parlons à ceux qui sont éveillés,

U A RE
ou à ceux qui veulent enfin s'éveiller...
Nous demandons aux lecteurs qui désirent poursuivre sur

L
le Corps de l'Humanité de se projeter dans l'organisation de l'ensemble,
de se sentir impliqués par avance, pour prendre ces mots,
non comme une aventure utopique mais au contraire
comme un Futur possible à construire dès maintenant...

Un pas en avant...
ouvrons sur la nouvelle Humanité !
La prolifération humaine dans les magmas urbains
ne semble pas être une réussite du bien vivre.
Alors on s’imagine une planète Terre toute neuve,
toute vierge, avec très peu d’hommes...
On se serait rencontrés parfois...
On aurait eu des histoires époustouflantes à se raconter.
On aurait ri, ri... On se serait embrassé au revoir...
On aurait été chasseur, cueuilleur, pêcheur...
On aurait été vivant parmi les vivants...
Alain HERVE

Les Nations forgeront des socs de charrue de leurs glaives


et des serpettes de leurs lances...
Un peuple ne tirera plus l’épée contre un autre peuple,
et on n’apprendra plus l’art des combats
Isaïe II-4
6

UNE GEOGRAPHIE HUMANISTE...

E
Et l'H'OM refit l'humanité
à son image et dans la similitude...

E D Reprenons la base première

T
I ON
de la chair de l'Humanité : la Nation Humaine.

S
Nous avons vu comment fonctionnait une Nation Humaine,*

ER TI
et qu'elle représentait un organisme vivant.

IV LASa structure s'établit sur les collectifs de créativité


avec pour centres actifs et décisionnaires,

N
U A RE
les douze Chambres de Décision
qui ordonnent au Grand Conseil (l'exécutif).

L
Ces douze centres interagissent
comme système nerveux de cet organisme vivant.
Par rapport aux autres Nations Humaines,
une treizième Chambre de Décision incline les actions
suivant l'organe dont elle fait partie.
* Voir carnet de l'UR n° 5 sur les Nations Humaines
La treizième chambre se trouve être le chef d'orchestre
des douze autres pour donner la cadence, le rythme,
en harmonie avec les autres Nations de l'organe.

Ces chambres de décision sont obligatoirement reliées


entre elles mais, de plus, jouent sur les deux tresses,
les deux courants alimentant la vie de la Nation...

La tresse de la Prospérité
et la tresse de la Connaissance.

E
L'une et l'autre apportent et la nourriture physique

D
et la nourriture psychique et intellectuelle,
autrement dit, le mécanisme évolutif pour tous... pas d’exclus !

TE
I ON
A partir de ces chambres, des collectifs multiples forment

R S
des cercles de créativité, de rencontre, de partage, de festivité

I
suivant les genres, les âges et les objectifs d'action.

E
V LA T
Qui veut inventer une conscience collective ?
I
N
U A RE
“C’est sans doute le grand défi du XXI° siècle. Si vous y prêtez attention, où
que se porte votre regard - défis écologiques, élections politiques, injustices sociales,
éducation à la citoyenneté, guerres de religion, exploitation néocoloniale, ou simples

L
attitudes de consommateurs (constat de la maladie du patriarcat) - se pose une question
cruciale :
l’humanité saurait-elle faire preuve de conscience collective ?
Interrogation à la fois évidente et terriblement fugace dès que vous tentez de la cerner.
L’INCONSCIENT collectif, on voit bien ce que cette notion recouvre, pour le
meilleur comme pour le pire : chaque groupe humain dicte implicitement à ses
membres, dès la naissance, un ensemble de croyances, de valeurs et de
comportements, qui les déterminent ensuite à vie - la liberté individuelle consistant
ensuite précisément à se défaire de cette pression du groupe.
Mais la CONSCIENCE collective, qu’est-ce que cela pourrait être ?”
S’interroge la Revue Nouvelles Clés...

Nous pensons en avoir La Clef...


puisque c’est le courant impératif de Vie...
Nous avons retenu également que "la Joie" se veut être
le pouls de la Nation, orchestrée par les Philosophes de la Joie.

La Santé et la Beauté résident dans la Nation,


par l'ébullition permanente de la Joie,
quelque soit l'organe auquel appartient la Nation....

Il en sera fini de la tyrannie de la peur...

Le Féminarcat va s'organiser
pour assumer une gestion de la Nation
en Conscience des conséquences
et en révélation des dimensions réelles de la femme.
Le despotisme et le machisme du patriarcat
ont fait assez de mal en dévalorisant, salissant,
détruisant la gestionnaire de l'Ordre Naturel...

DE
Les Femmes vont recouvrer la place
qui leur revient de nature en donnant un sens

ITE
à la vie de la Nation... un sens à la Vie...

R S O N
E T I
Il ne faudrait pas croire que le Féminarcat
est la version inverse du patriarcat...

IV L A
N
Non point ! puisque c'est toute la différence

U A RE
entre la mort, le patriarcat, et... la Vie, le Féminarcat

l'esthétique et... la Beauté,

L l'esclavage et... la Liberté,

le conditionnement et... l'Ordre Naturel...


En regardant ces quelques "principes" de l'un et de l'autre,
on pourra en mesurer la différence...
Patriarcat Féminarcat

Exploitation du Vivant Gestion du Vivant


Marchandisation du Vivant Adaptation du Vivant
Pouvoir sur... Pouvoir de...
Possession Partage
Attachement Liberté
Hiérarchie élitiste Complémentarité des fonctions
Esclavage domestique Créativité individuelle/collective
Restriction Prospérité
Conditionnement Education
Instruction Expérimentation
Exclusion Unification par collectifs
Jugement de valeur Justesse des constats
Normalisation Respect des différences
Déni des sexes Reconnaissance des sexes
Assistanat Implication
Individualisme Collectif d'action
Sans futur Création d'un Futur
sans horizon vers un horizon humaniste

Ces quelques notions sur le Féminarcat montrent bien qu'il s'agit là

DE
d'une organisation collective et humaniste mondiale...
où l’intégrité de l’individu est reconnue et son génie valorisé.

TE
Chaque Nation est libre de se vivre suivant les critères

I O N
de nature des individus qui la composent.

S
La Conscience Collective dépend de la maturité, de l’intelligence,

R
E T I
de l’implication et de la créativité
de chaque individu composant la Nation... et ce n’est point un jeu !

IV L A
N
Les réglementations “du bien et du mal” moralisatrices

U A RE
et culpabilisatrices parce que “contre nature”,
et soutenues par des églises dogmatiques au service
de “l'asservissement”, de l'esclavagisme et non d'un dieu,

L s'arrêtent là où commence le Féminarcat...


Chaque Nation partage avec les Nations-soeurs du
même organe, mais chacune est souveraine, et affirme sa différence.

Chaque organe, coordonne toutes les Nations le composant


afin d'être dans sa fonction par rapport à la vitalité
et aux besoins du Corps de l'Humanité,
à l'écoute des organes en reliance de Vie :
système nerveux, sanguin, thymus...

Chaque organe pour sa fonction,


incarne physiquement et psychiquement

E
par l'application quotidienne de ses Nations Humaines,
les créativités qui lui sont nécessaires.

E D
Nous parlons bien ici de créativité et non de travail.
T
I ON
Une créativité sort des tripes de l'individu, de sa nature,

S
comme un fruit sort de la nature de l'arbre qui le porte.

ER T I
Nul besoin de “fabriquer” des machines à fabriquer des gadgets

IV LA
qui ne servent à rien, comme dans cette industrialo-commercialo-
société patriarcale où la “productivité” est le maître-traître mot

N
U A RE
pour simplement brasser du fric et nourrir la mégalomanie reptilienne...

Le travail sera donc banni du Féminarcat

L
puisqu'il n'y aura nullement besoin de “produire”
pour une “survivance financière” à la mode patriarcale...

Le travail n'existe en rien dans l'Ordre Naturel,


seulement dans les conventions/obligations culturelles et sociales :
alors pourquoi vouloir continuer à faire perdurer
des contraintes esclavagistes de la civilisation de l'économie ?...

90% de ce que produisent les usines est inutile à la vie,


est du superflu, du confortable... pour ne pas dire 100%...
Cherchez s’il existe une seule production d'usine nécessaire à la vie...
Nous n'en avons trouvé aucune...
Aidez-nous à démontrer qu'il existe une usine, une seule,
capable de produire une chose nécessaire à la vie... Merci !
Nous avons déjà traité le rapport à la créativité individuelle
et collective dans le document sur les Nations Humaines.

Nous nous attarderons maintenant sur le phénomène


de la Conscience Collective
dont nous avons induit plus haut la nécessité pour le Féminarcat.

L'Université de la Relation est particulièrement bien placée pour parler


de ce thème puisqu'il s'agit, en réalité, de son objet principal statutaire...

DE
Pour instituer une Conscience Collective Mondiale,

TE
il est nécessaire de réunir plusieurs facteurs.
I ON
R S Tout d'abord que tout ce qui traite des humains

I
ou de la vie dans la biosphère, soit basé sur les lois de l'Ordre Naturel,

I E
V LA T où la Vie est à la fois un éternel présent,
un horizon évolutif et une source de nécessités relationnelles,
et non sur des règles édictées par des humains limités

N
U A RE
dans leur vision et leur conscience.

L
Par l'éternel présent, la nécessité demeure
dans la Conscience et la relation aux Espaces cosmiques,
et aux Dimensions du Temps relatif.

Par l'horizon évolutif, il s'agit de faire grandir l'Humanité


dans sa réalisation la plus élevée,
dans le support du Corps de l'Humanité et de ses fonctions,
sans jamais tomber dans les pièges des habitudes et de l'indolence.
L'oisiveté n'existe point dans l'Ordre Naturel.

Ensuite, les LOIS de nature engendrent les actes


et les mouvements par besoins et non par désirs...
Par exemple, un humain qui suit la Loi d'évolution conscientise
par ses expériences, au fur et à mesure de ses mutations
à ses phases évolutives naturelles (tous les sept ans).

Ses besoins nutritionnels et de réalisation personnelle vont s'affirmer


suivant ses étapes et ses actes, ses créativités suivant
sa courbe évolutive... et il va se satisfaire de cette évolution de nature
puisqu'il pourra atteindre la Conscience Intégrée.

Par contre, quand l'humain reste bloqué en dessous de ses quatre ans
d’âge vibratoire, il est en manque de vie et tente, pour éviter
la dépression, de rééquilibrer, non par des besoins qu'il ne connait pas,

E
mais par des désirs qui le feront s'agiter pour compenser sa non-vie...

D
E
Il est alors évident qu'une Conscience Collective ne peut voir le jour,

T
tant que nous avons à faire à une société de petits enfants

SI ON
qui jouent aux légos, à la guerre, aux “docteurs-secoureurs”
du naufrage des autres, à défaut d’eux-mêmes,

ER T I
aux scientistes chercheurs de vie puisque c'est ce qui leur manque,
aux prêtres-confessioneurs pour sous-tanner leurs ouailles de censures,

IV LA
aux profs qui enseignent ce qu'ils ont le plus besoin d'apprendre

N
pour se justifier d'être en non-vie,

U A RE
aux banquiers sados, fabriquant les chaînes du manque,
aux clowns-politiques menteurs par vocation, etc...
rien que des petits enfants qui jouent à l'homme civilisé

L
pour masquer leur état d'homme manqué, d'enfant handicapé...

La société civilisée est un Disneyland pour paralysés de la Vie,


pour handicapés mentaux qui s'occupent à jouer
aux fous gentils ou méchants en attendant que ça passe...

La société civilisée est un hôpital psychiatrique où


les encore sauvages sont les gardiens... d'un peu de réalisme...

La Conscience Collective ne peut venir dans ce semblant d'humanité,


malade de surcroît...
Bien au contraire, pour émerger, la Conscience Collective
doit venir d'un monde naturel, d'une Humanité nature
où les Lois de vie sont respectées. Rien d'autre !
C'est perdre son temps que de penser qu'une Conscience Collective
peut s'établir sur des règles érigées en lois humaines...
Toutes les civilisations passées ou présentes, présentées
comme des exemples n'ont été et ne sont que des foyers
de putréfaction de la Vie, d'une part parce qu'elles se sont façonnées
sur le sang des guerres et de l'esclavage,
d'autre part parce que le patriarcat y a établi ses règles,
y compris ses rituels “trinitaires” afin de camoufler leur duperie.
De plus, celles qui se glorifiaient des rituels sacrificiels
montraient qu'elles étaient métastasées par le cancer Aryano-reptilien..
.

DE
Aucun humain-nature ne se donne le droit de sacrifier.
Par contre l'humain-culture, se donne tous les droits y compris ceux

E
de sacrifier, de faire couler le sang au nom d'un dieu auquel

T
il ne croit pas, pour camoufler le besoin d'hémoglobine des reptiliens...

SI ON
Quand on veut nous faire croire que l'homme

ER I
est par essence mauvais au point de tuer,
T
IV LA c'est totalement faux.

N
U A RE
Il est devenu sanguinaire au contact des aliens
et par intérêt comme complice de ceux-ci.

L L'Histoire est un tissu de mensonges...


Les vainqueurs l'ont tissée à leur avantage en faisant disparaître
les traces de leurs nuisances... et ils ont oublié que la mémoire de la Terre
existe et que tous leurs actes sont toujours présents dans cette mémoire,
accessible maintenant par un grand nombre de personnes...
Il va être temps de sortir le linge sale des placards...
et la trame de l'Histoire va se tisser d'une autre manière...
Il est l'heur !...

Il appartiendra à tous les Architectes de Vie,


dans la Conscience du Féminarcat,
de veiller à la Conscience Collective des Nations,
afin que la Conscience Collective planétaire émerge
de l'Unité des Nations.
Les Nations Humaines représentent donc la chair du Corps de
l'Humanité... L'ensemble des chairs et des organes sont formés par ces
chairs, qui peuvent se ressembler mais qui, aucunement, ne peuvent se
transposer ou se mélanger sans dommage pour l'ensemble de l'Humanité.

N'oublions point l'Ordre Naturel...


Il est essentiel que les races restent pures, intactes.
Dans ce fœtus-Humanité malade, le métissage est de rigueur.
Les Maîtres du grand cirque des civilisés le savent bien :
plus il y a de métissage, plus les gens seront dégénérés... et malades.

A-t-on déjà vu, dans un corps humain, des cellules d'un organe qui

DE
voulaient“faire l'amour” à des cellules d'un autre organe ? Non !
Si cela se fait, il y a déviance avec rejet ou cancer...

TE
A-t-on déjà vu dans la nature des papillons d'une espèce

I ON
”faire l'amour” avec des papillons d'une autre espèce. Non !...

R S I
Il faut un esprit humain tordu pour faire des clônages et n'importe quel

E T
mélange, pour jouer au créateur de monstruosités et de dégénérescence.

IV LA
N
Cela signe “l'intelligence artificielle” de leurs auteurs...

U A RE
Quand les Nations Humaines sont en “compatibilité” d'union, de
mélange, du fait de races similaires, il n'existe pas de dégénérescence.

L
La race brune, par exemple, a des compatibilités avec d'autres races
sans aucune incidence négative.

Rappelons que l'Ordre Naturel demande à être dans les “besoins”


et non dans les “désirs”... y compris dans les actes sexuels...

Mais devenons des hommes avant d'en discourir...


et pour cela commençons par faire la différence entre les besoins et
les désirs... afin de supprimer ces derniers, puisqu'ils n'apparaissent que
dans des nécessités compensatoires...

Un organe du Corps de l'Humanité regroupe toutes les qualités,


les spécificités d'état et d'actions pour être en œuvre juste
par rapport à ce que les autres organes attendent de lui.
Cela sous-entend que les Nations Humaines qui le composent
ont les qualités de la fonction.
Comment va-t-on repérer ces qualités ? sur quels critères ?

Quand on analyse une Nation, nous sommes obligés de jouer au détective


pour surveiller les faits et gestes des autochtones et ...
à l'anthropologue pour leurs histoires passées...

Nous devons prendre en compte leurs manières d'être entre humains,


leurs coutumes, leurs musiques, leurs spécificités créatives,
leur manière de marcher, de danser, de porter,

DE
leurs états de santé et les spécificités des faiblesses dans leurs corps,
et leurs besoins en nourriture, leur manière de se vêtir

E
au-delà des systèmes religieux...

T
Bref ! tout ce qui fait la vie d'une Nation, dans les plus petits détails.

SI ON
Puis, pour l'Histoire, observer comment ils ont été en reliance

ER T I
avec d'autres peuples, comment ils ont été occupés ou comment
ils ont envahi... Quelles ont été leurs migrations, leurs alliances, etc...

IV LA
Un gros travail de fourmi qui nous a obligés à comprendre

N
l'histoire des peuples autrement...

U A RE
Dans cette “Géographie Humaniste”, nous tenterons d'être
synthétiques pour démontrer combien les Nations concernées

L
font partie d'un type d'organe.

Nous demandons d'ailleurs à ces Nations de conforter ou d'apporter


des éléments nouveaux afin d'affirmer ou d'infirmer nos dires...
Nous espérons votre collaboration car nous ne désirons point
induire en erreur malgré le sérieux de nos recherches...

Alors observons la carte des Organes et des fonctions,


comme une échographie, juste avant la naissance
du bébé-Humanité...
APPROCHE DE LA GEOGRAPHIE ORGANIQUE

POUMONS

CŒUR THYMUS

DE
TE
I ON
R S
INTESTIN GRELE
DUODENUM
I
ESTOMAC RATE
CERVEAUX

I E
V LA T
COLON

N
U A RE
PANCREAS
ORG. GENITAUX

L
MAITRE CŒUR
LYMPHE
REINS

CERVEAU FOIE
ANTIQUE VESICULE
BILIAIRE
Ces cartes, en similitude d'organes d'avec le Corps humain,
doivent se graver dans la tête de chacun,
afin de ne point perdre de l'Esprit

l'appartenance d'une Nation à un organe...


l'appartenance d'un collectif à une Nation...
l'appartenance d'un individu à ses collectifs...
L'appartenance est le maître-mot de l'identité,
identité d'un individu, d'une Nation, d'un organe...

DE
Il nous faut être clairs sur la Cohérence du Vivant...

TE
L'appartenance est la clef de cette Cohérence et...

I ON
S
de la Conscience Collective.

ER I
A l'instant où nous écrivons ces pages, nous savons que certaines

T
réflexions peuvent avoir du mal à être acceptées,

IV LA voire à être digérées et intégrées.

N
Aussi nous devons enfoncer le clou sur l'élaboration du Féminarcat...

U A RE
L
On a vite fait de dire : c’est puéril !
Ce qui est puéril, c’est de se figurer
qu’en se bandant les yeux devant l’Inconnu,
on supprime l’Inconnu.
Victor Hugo

L’écrasement et le mépris du féminin


- pas seulement de la femme,
mais de l’ensemble des qualités “féminines” de l’humanité -
est l’assise même des sociétés guerrières et celles-ci ne pouvaient perdurer
qu’en continuant sur cette lancée, pour imposer la voix de la force
et se détourner de l’amour comme guide de Vie.
Françoise GANGE

DE LA FEMME A LA FAMME...

E
Pour demain la Femme-Vie...

E D
Il nous semble opportun de souligner diverses qualités de la gent
féminine, occultées depuis cinq mille ans déjà...

SIT N
Malgré tout ce que nous avons apporté comme explication,

ER T IO
certains angles de l'Etat Féminin n'ont point été abordés.

V
Tout d'abord quelle réponse donnent les grammairiens du français,

NI A
quand ils s'interrogent sur le pourquoi de la prononciation

L
E
d'un A dans femme alors qu'il n'est point écrit ? A part de souligner

U AR
que les “2 mm” font ce type de prononciation alors que dans
d'autres mots cela ne le fait point, qu'ont-ils à répondre à cela ?

L
Nous proposons une réponse liée à l'alphabet par lecture vibratoire.*

La voyelle A représente la “Première Energie”, l'Energie divine qui


“détruit” la consonne suivante quand elle n'est pas doublée (le “A” privatif)

* Voir L'Alphabet retrouvé. Ed. UR SO MAROO - collection “En Marge”


Dans le mot femme,
cette voyelle est prononcée à la place du E mais n'est point écrite,
c'est-à-dire qu'elle n'est pas encore manifestée,
elle souligne le Futur de la Femme...

En réalité c'est ce que nous affirmions dans le chapitre 1 de la première


partie en disant que Dieu veut dire “Lumière divisée”
que d'une part il y a la Source, dans sa partie Masculine
et d'autre part, dans la partie Conscience, la zone la plus dense,
l'autre partie divine est incluse dans le Féminin.

DE
Dieu, Lumière divisée, a donc deux polarités :
la Source, base de la Lumière Fécondante,

TE
et la Femme, les Femmes, manifestations spaciales
de la mise en œuvre de la Création Fécondée.

I ON
R S
C'est cette notion que Râm mit en place en Vara, son paradis sur Terre...

I
E T
Si cela était véritablement un paradis pourquoi les masculins récalcitrants

V LA
mirent-ils en mouvement une révolte qui se termina par le Patriarcat ?...

NI
U A RE
Nous le répétons ici car il est important d'ancrer dans notre vision
les causes de cette mutinerie...

L
1/ Les reptiliens sont arrivés de suite après le déluge dû à l'accrochage
de Vénus dans le système solaire.
Certains étaient déjà là mais sans pouvoir réel.
Par contre, à partir de ce nouveau débarquement, ils se sont empressés
de troubler l'ADN des terriens pour obtenir des métis reptiliens...

2/ Quand vint l'époque où la quantité de métis fut assez conséquente,


et que celle-ci put mettre en place le doute sur la Déité des Femmes,
cela permit à Irshou d'engendrer un bouleversement dans les consciences
afin que les masculins mettent en place des civilisations viriles
où la Femme était avilie et interdite de l'Ordre Naturel
comme seconde polarité du Divin...
Ceci nous le savons mais nous devons insister
sur le mécanisme de minimisation de la Femme,
sur le comment s'y sont pris les Aryens-Reptiliens pour faire
de la Femme, l'être le plus impur que la Terre ait porté...

Pour comprendre sur quoi les aliens ont œuvré


pour réaliser leur prouesse de démolition,
il est nécessaire de se situer à nouveau dans le cadre de l'époque.
De - 6000 à - 3000, le magnétisme de la Terre était plus du double
d'aujourd'hui, et le tellurisme volcanique était en pleine activité sur toute
la planète. Ceci est conséquent pour comprendre comment la femme
se trouvait en relation avec ce feu et cette magnétude, ce qui indisposait

E
les hommes... ils se sentaient dans leur éther, loin de cette densité.

D
E
Or, pour vivre à cette époque, il fallait se nourrir d'une certaine manière

T
et c'est sur la nourriture que les Aryens-reptiliens ont joué

SI ON pour “abattre la femme”.

ER T I
Généralement, nous avons pour habitude de penser
que tout notre monde est stable, sans grand changement apparent.

IV LA
Lorsqu'il y a un tsunami ou une guerre, nous savons qu'après avoir effacé

N
les dégâts tout redeviendra “comme avant”... Nous oublions que

U A RE
les “comme avant” d'il y a 5000 ans et plus, n'étaient point similaires aux
“comme avant” du Moyen-Age ou même de la Révolution...

L
La Terre est un organisme vivant et elle oblige à une adaptation
suivant ses humeurs et ses manifestations spatiales...

Nous sommes loin de nous imaginer que la planète perd de son


magnétisme depuis un demi-siècle et principalement depuis que les pôles
solaires ont disparu en 1991 et que, par contre, son électricité augmente...

Comme une bonne mère, la Terre se prépare à accoucher et sa


physiologie change... Est-ce que le fœtus-Humanité en est conscient ?
pas sûr !...

En ce temps là, qu’y avait-il de si différent


par rapport à notre époque ?
Tout d'abord, l'air véhiculait plus de gaz qu'aujourd'hui,
non des gaz polluants mais des gaz nourrissants...
des essences nécessaires à la formation du fœtus-Humanité,
des “minéraux gazeux” que nous ne connaissons plus à l'heure actuelle
sauf dans certaines parties de la planète.

L'eau, les plantes et les humains happaient cette manne


nutritionnelle sans trop s'en rendre compte.... c'était “naturel”,
comme un fœtus humain se nourrit “naturellement” de prâna
par son thymus à partir du deuxième mois de maturation,
et continue à le faire pendant sa période de bébé
et de la petite enfance...

DE
Cet état de chose est rarement pris en compte par les médecins

E
qui semblent incapables de voir toutes les propriétés du thymus.

T
I ON
Aujourd'hui, la pollution urbaine nous semble “naturelle”,

S nous en avons l'habitude...

ER T I
Pour les individus d'il y a sept mille ans, se nourrir, sans le

IV LA
conscientiser, des effets gazeux de l'activité volcanique

N
était aussi... une habitude...

U A RE
Toutefois, et notamment pour les femmes de nature plus magnétique
que les hommes, elles développaient une force puissante

L
et vivaient une sexualité aussi explosive que la Mère-Terre...

Cette vitalité naturelle mais exaltée,


donnait aux femmes des capacités soutenues de perception,
et bien au-delà de la simple résonance en communion naturelle
des peuples d'Argile avec la nature.

Elles avaient contact avec leur “puissance” en devenir...


Elle savaient qu'elles s'engageaient sur le chemin de la Déesse,
sans se prendre pour des déesses individuellement...

Le Réel de la Nativité du Corps de l'Humanité leur était perceptible


et elles œuvraient pour cela sans rien détruire de la Mère-Terre,
sans soumettre ni la nature, ni les humains en esclavage.
Cette hyper-vitalité due aux “minéraux gazeux” dans lesquels elles
baignaient, et qu'elles nommaient “Shem-anna”,
leur permettait de se vivre en santé et en longévité...
Sans pour autant le décrire, elles connaissaient la dynamique
produite par la combinaison monoatomique des minéraux,
au haut niveau de spin, et à l'absorption du prâna...
puisqu'elles devaient, c'est une supposition,
avoir le thymus en fonctionnement permanent...

Devant cette dynamique féminine, les apprentis-messagers


devaient se sentir “petits”... non qu'ils ne bénéficiaient point du même

DE
“bain vitalisant”, et leur nature électrique devait s'en trouver stimulée...
par contre leur conscience s'en trouvait certainement... fantomatique...

TE
Quand les reptiliens débarquèrent sur la planète après l'accrochage de

I ON
Vénus au système solaire, ils bénéficièrent eux aussi du bain

R S
dynamisant... et ils s'en nourrirent... (et s’en nourrissent encore aujourd’hui)

I
I E
V LA T
C'est la raison primordiale qui fit qu'ils axèrent leur infiltration
sur la multiplication de leur espèce en créant des kyrielles d'individus

N
portant leur empreinte ADN et cherchèrent à découvrir

U A RE
le moyen de priver les femmes du système dynamisateur naturel...

Après plus de mille ans de présence, d'ensemencement

L
d'une progéniture reptilo-humaine et d'étude sur les filles de la Terre...

Après avoir semé le doute dans le cœur des masculins,


sur leurs qualités de “chef” sur la planète et d'avoir
produit le chaos par Irshou et autres ambitieux mutins sans conscience,
les Aryens-reptiliens eurent beau jeu d'interdire...

Par réglementation despotique, ils obligèrent les femmes à “respirer”


comme ils le désiraient suivant une liste d'interdits et de lois morales.

Le conditionnement par interdits porta sur la nourriture,


entre autres interdits... puisque “la femme” fut déclarée “impure”
et rabattue au stade d'animal (de vache)...
Elle figura sur des emblèmes comme Déesse, mais dut ramper dans la vie
et ravaler sa conscience du Vivant... Celle qui se montrait digne
des honneurs des “Saigneurs” était prostituée...

D'un autre côté, il fallait, pour les reptiliens,


obliger les masculins à devenir des guerriers virils et belliqueux.

Pour ce faire, ils eurent recours à une action physiologique


sur le déclenchement hormonal afin que l'individu devienne
un belliqueux de première...

DE
Ils savaient que durant 21 jours l’enfant mâle subissait
une poussée hormonale spectaculaire...

E
Ils savaient que l'orgueil et la tentation émergeaient

T
de la glande de “l'intelligence” : la thyroïde... et que s'ils jouaient

SI ON
sur une possibilité de décupler le mécanisme hypophysaire,
tout en obligeant à une insuffisance interstitielle,

ER I
ils inclineraient ainsi les hommes à la démence.

T
IV LA Mais comment faire ?...

N
La réponse est fort simple, il s'agit de mettre en œuvre...

U A RE
la circoncision au 8ème jour du bébé...
et le mécanisme hormonal fera le reste en prédisposant
ce masculin à la démence, à l'orgueil... et à obéir

L à celui qui promet monts et merveilles...


et qui lui ordonnait la viande comme nourriture première...

Que veut-on bien nous faire croire en coupant ce “bout de chair” qui
recouvre “naturellement” le gland ?... que c'est une question d'hygiène ?
Que veut-on bien nous faire croire en pratiquant l'excision
chez la future femme ?... Que c'est pour ôter sa partie masculine ?
Balivernes que tout ceci !...
mais balivernes avec des conséquences graves,
qui, sous couvert de principes religieux, dénaturent les humains
pour en faire des robots, des larves ou des esclaves...
Qu'on y réfléchisse...
Le patriarcat s'est donc institué :
- sur des lois reptiliennes d'interdits visant à dégrader la femme
- sur des mutilations et des limitations jouant sur
l'équilibre hormonal
- sur des attachements à des dogmes, à des territoires
et à des principes par tentation :
propriété privée et possessions financières illusoires...

Pour maintenir ce dictat tyrannique (et ce jusqu’à nos jours),

DE
les maîtres reptiliens se repaissent de sang humain, d'orgies
immondes, d'énergie de peur dont ils organisent les “moissons” par

E
leurs guerres, et... par des rituels qui maintiennent

T
une chappe d'asservissement de la populace...

SI ON
Ainsi le patriarcat s'est institué...

ER T I ainsi il demeure...

IV LA
N
U A RE
Ainsi, durant quatre mille ans, les femmes engendrèrent
des forces jaillissantes pour un Futur commun :
le Corps de l'Humanité à faire vivre...
quand intervint “la maladie” par les Aliens,

L la beauté de la planète rayonnait sur une majeure partie.

Mais quel est l'horizon d'une Humanité


par les forces de l'Ordre Naturel ?
Gestion de la Vie par les femmes
et Dynamique d'Evolution par les hommes...
C'est simple :
une vie EN DIEU, dans sa manifestation planétaire
avec comme objectif pour LES femmes, toutes les femmes,
d'être et de s'affirmer dans la seconde polarité du Divin.
Autrement dit, former LA DEESSE.
Attention aux manipulations de l'Histoire,
qui ont fait prendre des femmes pour des déesses.
Une femme seule ne peut faire le pendant de la Source.
Il y aurait prétention à l'affirmer...

Cela ne gêne en rien certaines femmes d'affirmer qu'elles se veulent


déesses, qu'elles sont déesses, alors que ce se sont toujours des petites
filles qui entrent en résonance avec leur futur,
mais elle ne le sont point.

La Déesse sera formée par toutes les Femmes unies,

E
qui seront passées par les stades

D
de petite fille à femme,

E
de femme au féminin et du féminin à la vierge.

S T
I ON
Nous disons bien toutes les femmes. Qu'il en manque une seule
et l'état de Déesse ne pourra pas s'incarner sur Terre.

ER I
L'Horizon de l'Humanité ne sera pas atteint...

T
IV LA
Et vous, les hommes, vous êtes sur Terre pour les aider...

N
U A RE
Vous vous croyez supérieurs aux femmes
mais vous démontrez que nous n'êtes que des branquignoles
parce que rien n'a évolué en vous, rien n'a grandi...

L que de la frime, que de l'apparence, que du cinéma...

Vous n'êtes pas des hommes, tout simplement,


vous n'êtes pas des maîtres AU SERVICE, non de la femme,
mais de la Déesse à construire au travers des femmes,
vous n'êtes même pas les Messagers que vous devriez être par nature...

Pour être dans votre fonction de Messager de la Source,


il vous faudrait avoir quitté vos culottes courtes,
et avoir développé votre Conscience.

Pour ce faire, un seul chemin :


celui de l'apprenti permanent pour atteindre un certain stade...
Au plus tôt, coupez le cordon ombilical psychique d'avec votre mère,
si votre père ne vous a pas offert cette rupture...

Ensuite cherchez à avoir “la parole” en attendant “le verbe”,


au lieu de vous masturber devant de la chair dévêtue.

Vous voulez vous servir de votre sexe ? et qu'il soit fort ?

Deux approches conséquentes :


conscientisez ce que vous absorbez, ce que vous mettez
dans votre corps, et apprenez à poser votre vraie parole...
ayez des choses à dire qui en valent la peine.
Point de choses intellectuelles, c'est toujours se masturber,
et cela ne fait point grandir le sexe...
Uniquement des choses intelligentes capables d'être absorbées
sans rejet par les oreilles du terrain qui vous écoute...
C'est la seule manière pour un homme de dynamiser son sexe :
œuvrer sur sa parole.

DE
Ne courez pas après “les filles”, soyez mature dans votre parole,
ne “draguez” point... on ne drague que de la vase...

E
(avis pour les filles qui se laissent draguer...).

T
Cherchez à apprendre la femme, ce qu'elle est réellement...

SI ON
Elle n'a nullement besoin des hommes pour se faire jouir,
si elle jouit dans vos bras ne vous prenez pas pour un héros, elle jouit

ER TI
sans vous... ce qu'elle cherche en vous ce n'est point “la queue”
mais le messager qui doit la faire évoluer.

IV LA
N
U A RE
Alors d'abord, apprenez la nature de la femme,
allez rencontrer des initiatrices qui vous formeront à être un homme,
à tenir votre sexe en permanente érection et sans éjaculer,
car votre véritable orgasme à vous les hommes,

L
c'est de “régénérer votre cerveau” par votre jouissance,
et l'éjaculation ne procure pas l'orgasme
mais une simple décontraction de vos peurs... à ne pas être...

Alors devenez un homme avant de vouloir prétendre quoi que ce soit,


un homme en conscience, un homme chercheur de vie...
“Oui, mais mon message, c'est quoi ?”...
C'est une question qu'il est nécessaire de se poser très tôt...
“J'apporte quoi comme message ?”
Cela va demander d'ouvrir les yeux sur la Vie (non sur la société)
et de s'interroger sur ce que l'on aimerait faire,
en sachant qu'on n’œuvre jamais pour de l'argent...

Quand une âme masculine vient apporter son message sur Terre,
elle ne permet pas à l’humain d'en connaître le contenu,
avant d'être assez grand pour comprendre ce qu’il apporte.

DE
Or curieusement, ce message est en concordance avec une femme-
terre qui est dépositaire de la clef du message...

E
et c'est elle que l'homme

T
doit rencontrer pour se révéler sa mission, sa fonction, son message...

SI ON
Mais avant LA rencontre, il est nécessaire de grandir, de faire grandir

ER T I
sa conscience en gravissant les étapes de l'Esprit
pour arriver à un niveau de Conscience Intégrée.

IV LA
La synchronicité fera que les deux êtres qui se cherchent

N
produira au moment venu LA rencontre.

U A RE
Quand l'Homme arrive au stade de Conscience Intégrée,
il a jeté toutes ses peurs, tout son intellectualisme,

L
tout ce qui n'est pas naturel en lui...

Il va alors sur le chemin de l'H'OM,


de l'incarnation de la vibration “OM”...
Cela va se terminer par l'accès aux dimensions de l'Amour,
de la Source en se manifestant par de l'Androgynat.

Le Féminarcat va se réaliser en finalité par l'éclosion de la Déesse sur


Terre, grâce aux masculins qui doivent atteindre le niveau d'H'OM
pour communiquer aux femmes les manières de muter...

Le reste n'est rien... le matérialisme et tous les jeux de société qui


tuent et les humains et la Mère-Terre n'apportent rien
ni à l'humanité, ni à la Planète ni... au Divin.
Alors, arrêtons nos conneries... Il est clair que nous sommes autre chose
que des esclaves domestiques qui trimont pour de la monnaie de singe.

Ouvrons les yeux, c'est l'heure...


Ouvrons nos consciences, c'est l'heure...
Ouvrons nos poings serrés par manque d'amour, c'est l'heure...

E
Est-ce que des fils d'hommes, petits d'hommes,

D
peuvent entendre cela sans faire frémir leur égo ? ...

ITE Est-ce que des filles de la Terre,


filles dans la douleur de la Terre peuvent entendre cela,

R S N
sans rancœur pour les déviances du patriarcat ?

O
E T I
IV L A
Alors, nous pouvons continuer d'expliquer

N
U AR E le postulat pour un Futur humaniste...

En attendant... rien ne vous empêche de nous contacter

L si vous résonnez à ce Futur en Beauté...

www.universite-de-la-relation.org