Vous êtes sur la page 1sur 4

Le Prophète de la Terreur

Je suis venu vous apporter le Carnage !

‛Abdullāh bin Ahmad bin Hanbal a dit, “Mon père m'a rapporté, que Ya‛qūb a dit, ‘mon père nous a rapporté de Ibn Ishaq qui a dit, ‘Et Yahyah bin ‛Urwah bin Az-Zubayr, m'a rapporté, de son père, ‛Urwah bin ‛Abdullāh bin ‛Amr Ibn Al-Aws, qui a dit, ‘je lui ai dit, ‘Qu'as tu vu le plus de l'inimitié du Messager d'Allah alayhi salat wa salam frappant les

Quraysh ?

Il a dit, ‘J'étais présent avec eux et leur noble peuple lorsqu'ils se rencontrèrent un

jour à la pierre (c'est à dire la Ka'bah). Ils étaient en trin de parler sur le Messager d'Allah, et dirent, ‘Nous n'avons pas vu semblable ce sur quoi nous sommes restés patients envers cet

homme. Il a ridiculisé notre intelligence et a juré à nos pères et a fait (apparaître) notre religion en dégoût divisant notre groupe et jurant à nos dieux. Nous sommes restés patients avec lui dans

cette grande affaire,

Il a dit, ‘En étant dans cet état, le Messager d'Allah alayhi salat wa salam vint à eux et commenca à les approcher jusqu'à ce qu'il détint le pilier. Ensuite il passa par eux en exécutant la cicumbulation (Tawaf) autour de la maison (c à dire la Ka'bah) passant devant eux ils l'accusèrent de ce qu'il avait dit alors j'ai donc remarqué ca sur l'expression de son visage. Ensuite il continua jusqu'à ce qu'il passa vers eux une seconde fois et ils l'accusèrent encore de la même chose j'ai donc remarqué ca sur l'expression de son visage. Ensuite il passa vers eux une troisième fois et ils l'accusèrent de la même chose. Alors il dit, ‘Entendez-vous, O groupe de Quraysh ? Par Celui qui détient l'âme de Muhammad entre ses

mains, je suis venu à vous avec le carnage !'

ou quelque chose comme ca (c'est à dire ce qu'ils ont dit étaient comme ca).

[Musnad Imam Ahmad]

« Et les Quraish les mushrikin se sont plaint que le Messager alayhi salat wa salam, “A Ridiculisé nos idéaux, injurié nos ancêtres, fustigé notre religion, divisé nos rangs, et a insulté nos dieux.” Et après ils ont dit ceci, le Messager alayhi salat wa salam leur a répondu, “Ecoutez (ces mots)- O assemblée des Quraysh ! Je jure par Celui qui detient mon âme entre Ses mains ! Vraiment, je suis venu vous massacrer.” Enregistré dans le Musnad Ahmad sous # 7036 ; le Muhaddith Muhaqqiq Ahmad Shaakir (rahimahullah) l'a classifié comme Sahih.

Il est rapporté par ibn Abi Hakim, l'al-Hakim et Ibn Abbas que le Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) dit aux gens de Makkah ; O peuple je suis venu a vous avec le carnage. Dans une autre version il est dit ; j'ai été envoyé pour vous massacrer et pour prendre vos récoltes et non pour les cultiver.

Tiré du Tafsir al-Badhawi pour la Surah Muhammad et du Tafsir ul-Saadi (Nasir ibn Muhammad al-Saadi)

Dahouq l'al-Qattaal

Ibn Taymiyyah, Siyaasah Shariah, Vol. 1, P18, - cite la bataille de zaat ul-salaasil où le Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) dit ; annal dahooq al-Qattaal (je suis celui qui sourit quand il tue). Dahooq est celui qui sourit et al-Qattaal est celui qui tue beaucoup.

Ibn Kathir, Al-Bidaayah wal Nihaayah, Vol. 3, P199, Ali bin Ibrahim al-Hashim quand les juifs de Banu Qurayza et de Banu Nadhir sont venus au Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) et ont dit à quoi appelez vous? Le Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) a répondu laa ilaaha illallah muhamadan rasoulallah et ce qui a été révélé sur moi dans votre Torah et ce que vos savants vous ont informé de moi, que je viendrai de Makkah, un homme libre, que je quitterai le polythéisme, l'alcool, que je m'eloignerai des affaires…que je serai le sceau des prophètes, que je mettrai l'épée dans la gaine et la poitrine, que je ne craindrai personne et que je sourirai quand je tue et cela partout ou il y a un signe humain ou des pas d'animaux (c à dire un signe de vie) mon "sultan" (autorité) atteindra (cette terre) là-bas.

C'est aussi rapporté dans Dalaail Nabuwwah, Vol2, P508 par l'Imam Bayhaqi.

La Surah Muhammad est aussi appelé Surah al-Dahooq al-Qataal et Surah al-Qitaal comme il est dit dans le Tafsir Ibn Kathir où il a parlé de l'attribut du Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) déclaré aux gens dans le nom de cette surah.

Ibn Taymiyyah, Majmou al-Fataawa, Vol. 28, dans le tafsir du verset 29 sourate al Fath cite le tafsir de Dahaaq (tabi') où le Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) a dit ; je suis al-dahooq al-qattaal et c'est pour être Shidda' (dur) envers les kuffar (comme le dit la ayah).

Al-Maahi

Al-Maahi : (le destructeur). Cela a été expliqué dans le Ahaadith de Jubair bin Mut`am :

"al-Maahi : celui par lequel Allaah détruit et efface l'incroyance. » {le Ahaadith complet est, « je suis Muhammad, et je suis Ahmad, et je suis Al-Maahi par qui Allaah enlève l'incroyance, et je suis al-Haashir par qui les gens sont réunis à mes pieds, et al-Aaqib après qui il n'y a pas de Prophète. » Rapporté par Bukhaari dans le chapitre traitant du Tafsir de la Sourah Saff}

[Al-Mahi est connu comme étant le destructeur ou le terminateur/l'estincteur du kufr]

Jubair b. Mut'im a rapporté sur l'autorité de son père qu'il a entendu le Messager d'Allah (alayhi salat wa salam) dire : j'ai beaucoup de noms : je suis Muhammad, je suis Ahmad, je suis al-Mahi par qui Allah efface l'incroyance, et je suis Hashir (le rassembleur) à qui les pieds des gens seront rassemblés, et je suis 'Aqib (après qui il n'y en aura pas

d'autre), et Allah l'a nommé comme compatissant et clément. [Muslim, Livre 030, Numéro 5811]

Malik m'a rapporté de Ibn Shihab de Muhammad ibn Jubayr ibn Mutim que le Prophète, alayhi salat wa salam, a dit, « j'ai cinq noms. Je suis Muhammad. Je suis Ahmad. Je suis al-Mahi (le destructeur), par qui Allah efface le kufr. Je suis al-Hashir (le rassembleur), avant qui les gens sont rassemblés. Je suis al-Aqib (le dernier). » [Muwatta, Imam Malik, Livre 61, Numéro 61.1.1]

Nabi al-Malhama

Nabi al-Malhama : (Le Prophète du Carnage). Il était celui qui a été envoyé avec le Jihaad aux ennemis d'Allaah, et aucun prophète avant lui a fait le Jihaad dans la mesure où le Messager d'Allaah (alayhi salat wa salam) et sa nation ont combattu au Jihaad. Et les grandes guerres semblables qui ont eu lieu entre lui et les infidèles n'ont pas été vus avant lui. Sa nation a combattu les infidèles dans les pays aux fins de la terre. [Pris de ‘Zaad al Ma'aad' (1/88-97) de Ibn al-Qayyim]

Le Terrorisme

Plus que ca nous avons la parole du Messager d'Allah en ce qui concerne les 5 choses qui lui ont été donné et qu'aucun autre Prophète n'a eut, l'une d'elle était de gagner la victoire sur les ennemis à la distance d'un mois de voyage en les terrorisant.

Jabir bin 'Abdullah

a rapporté :

Le Prophète a dit, « On m'a donné cinq choses qui n'ont été donné à personne avant moi.

1. Allah m'a fait victorieux par la crainte, (En effrayant mes ennemis) à une distance d'un mois de voyage.

2. La terre a été faite pour moi (et pour ceux qui me suivent) un endroit pour prier et une

chose pour faire le Tayammum, et n'importe qui de ceux qui me suivent peuvent prier où le temps d'une prière est arrivée.

3. Le butin est devenu Halal (légal) pour moi et ce n'était pas permis pour ceux d'avant

moi.

4. On m'a donné le droit d'intercession (au Jour de la Résurrection).

5. Chaque Prophète a été envoyé à sa nation seulement mais moi j'ai été envoyé à toute

l'humanité.

[Bukhari, le Volume 1, le Livre 7, Numéro 331]

Et Aussi, les ayah (versets) suivants dans le Qur'an parle de se préparer le plus que l'on peut à terroriser l'ennemi (turhibouna bihi aduwullah). Le mot turhiboun signifie plus que

terroriser, il signifie horrifier l'ennemi.

Et préparez (pour lutter) contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.” [Anfal:60] – si vous niez cette ayat alors vous êtes kafir, pourquoi ? – en raison des versets suivants qui disent que si l'on nie les termes et le sens d'une ayat alors on est kafir :

C'est ainsi que Nous t'avons fait descendre le Livre (le Coran). Ceux à qui Nous avons donné le Livre y croient. Et parmi ceux-ci, il en est qui y croient. Seuls les mécréants renient Nos versets.”[ Ankabut : 47] – quiconque nie les termes et le sens est un kafir.

Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui dément la Vérité quand elle lui parvient? N'est-ce pas dans l'Enfer une demeure pour les mécréants?” [Ankabut:68] – qui est plus kafir que celui qui refuse de croire en la Parole d'Allah et ment sur Allah, n'y a t-il pas assez de place alors pour ce kafir en Enfer ?

Compilé par Abu Anas

Source: TibyanPubs Forum

Traduit de l'Anglais au Français par Oum Majda