Vous êtes sur la page 1sur 39

ReGrid Final Workshop

Intégration des Energies Renouvelables


(plan solaire et éolien Marocain) au réseau
électrique au Maroc
*****

M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014


Ingénieur Energies Renouvelables
Chargé du Partenariat Energétique Maroco-Allemand(PAREMA)
Direction de l’Electricité et des Energies Renouvelables
Rencontres Ministérielles
Comité de Pilotage
SG BMWi/SG MEMEE plus parties prenantes

Chambre de
Sécretariat PAREMA Commerce allemande,
GIZ/MEMEE Casablanca (AHK)

Groupes de Travail

GT 1 GT 2

Coopération au développement et Coopération en politique énergétique /


stratégies à faibles émissions de carbone Accompagnement de projets
via les projets ‘Energie’ d’investissement et de recherche

(Co-Chairs: BMUB/BMZ. á nommer) (Co-Chairs: BMWi, à nommer)

2
SOMMAIRE

I. Contexte général

II. Problématique de l’intégration des EnR

III. Etude de la demande

IV. Capacité d’accueil

V. Perspectives et conclusions

3
SOMMAIRE

I. Contexte général

4
CONTEXTE ÉNERGÉTIQUE NATIONAL 2012
 Consommation énergie primaire : 17,75 millions de TEP
Dépendance énergétique : 96,2%

 Facture énergétique : 104,3 milliards de Dh


Consommation domestique 1.1%
: 0,54 TEP/habitant/an
7.1%
2.4% 6.5% Produits pétroliers
Charbon+coke de pétrole
Hydraulique

22.2% Gaz naturel


60.8% Echange d'électricité
Eolien

5
CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR DE L’ÉLECTRICITÉ 2013
• Énergie nette appelée : 32.026 GWh
> Taux d’évolution / 2012 : 3,1%
• Production d’électricité : 26.941 GWh
• Solde des échanges : 5.400 GWh
• Puissance installée : 7.242 MW
• Pointe maximale enregistrée en 2013 : 5.580 MW
Répartition de la production:
STEP Fuel et Gasoil
Eolien
Hydraulique 0.1% 1.7%
0.5%
1.1%

Gaz Naturel Charbon


2.1% 4.4%
6
Le Maroc souhaite tirer profit de ses atouts pour augmenter la part des énergies renouvelables

ATOUTS DU MAROC POUR LE DÉVELOPPEMENT DES


ÉNERGIES RENOUVELABLES OBJECTIFS

1 Potentiel "énergie renouvelable" considérable Part des énergies renouvelables dans la puissance installée totale
42%

2 Infrastructure énergétique de transit très


développée
en % 2020

3 Capacité à réaliser les grands projets Hydraulique 14%

4 Cadre législatif et institutionnel attractif Solaire 14%

Eolien 14%
5 Important potentiel de croissance de la
demande
Le Maroc dispose de gisements énergies renouvelables considérables

GISEMENT EOLIEN : 25 000 MW ON SHORE GISEMENT SOLAIRE : 5,5 Kwh/m²/j

> 6 m/s

5-6 m/s

4-5 m/s

3-4 m/s

< 3 m/s
Inconnu dont
potential offshore
> 5,5 kWh/m²

5,3 à 5,5 kWh/m²

5,0 à 5,3 kWh/m²

4,7 à 5,0 kWh/m²

< 4,5 kWh/m²


Le maroc au cœur d’un carrefour énergétique régional
Le Maroc est devenu une plateforme régionale pour les échanges d’électricité entre l’Europe et le
Maghreb
Apports techniques des interconnexions : Maroc-Algerie

• Réaction de façon ‘’solidaire’’ des systèmes


électriques interconnectés face aux événements
imprévisibles
• Amélioration de la qualité de service des clients
(stabilité de la fréquence, continuité de service par
l’appui mutuel des réseaux interconnectés, etc.)

Maroc-Espagne
Apports économiques des interconnexions :
• Opportunités pour les échanges d’énergie
• Optimisation de l’utilisation des moyens de
production (partage de la réserve tournante, etc)
• Optimisation des investissements (décalage des
investissements et introduction des unités plus
puissantes) Mise en service en 1988
• Valorisation des ER à travers l’export
400 kV en 2008
Espagne
Capacité d’Echange: 2400 MW
400 kV 220 KVEchanges de secours
225 KV
Maroc Algérie 150 KV Tunisie
90 KV
2x400 kV 400 kV 9
II. Problématique de l’intégration des ER
Problématique de l’intégration des EnR

Politique énergétique du Maroc

Variabilité

Intermittence

Incertitude

11
Problématique de l’intégration des EnR

La production solaire

 Pas de production la nuit

 Sensible aux passages nuageux: nébulosité


900
800
Production en MW

700
600
500
400
300
200
100
0
12 12
00h 12h
Problématique de l’intégration des EnR

La production éolienne

 Sensible aux rafales du vent

 Vitesse de vent = 0 pas de production

40

35
Production en MW

30

25

20

15

10

0 13
0h 4h 8h 12h 16h 20h
Problématique de l’intégration des EnR

Incertitude de la production

Thermique Hydraulique Eolien Solaire

Fuel Eau Vent Ensoleillement


Charbon
Gaz
Stockage Absence Stockage
14
Problématique de l’intégration des EnR

Capacité d’accueil
capacité d’accueil : capacité maximale d’énergie renouvelable que peut recevoir un réseau
électrique sans impacter la gestion offre/demande .

Système électrique national au stade 2020

Prévision offre/demande Capacité de transport

Production renouvelable fatale Congestion dans le réseau

15
Etude de la demande
Etude de la demande

 Prévoir la demande à l’horizon 2020 (Développement de scénarios du cours Regrid )

 Construction de la « monotone de la charge »


Etude de la demande

Caractéristique de la consommation journalière

nous distinguons:
5000
4900
 Le creux de 4800
4700
consommation 4600
4500
4400
 Le pic de midi 4300
4200
4100
Consommation MW

 Le pic du soir 4000


3900
3800
3700
3600
3500
3400
3300
3200
3100
3000
2900
2800
2700
2600
2500
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Heures 18 18
Etude de la demande

Caractéristique de la consommation hebdomadaire

7000
nous distinguons :

 Dimanche 6000

 Samedi 5000
Puissance en MW

 Lundi 4000

 Jours ouvrables 3000

2000

1000

0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180
Heures
heures 19
Lundi Mardi Mercre Jeudi vendre samedi dimanch
Etude de la demande

Choix de la méthode

Définition: Une série chronologique est une série d’observations chiffrées d’un même phénomène
L’évolution de la demande en électricité dépend de :

 Activité
Le choix de économique
la méthodes des séries chronologiques:

 Importance accordé au temps


 Démographie
 Faible marge d’erreur
 Comportement des consommateurs
 Analyse des variations dans leur globalité Série
chronologique
 Développement de nouveaux usages d’électricité outils de développement de
Scénarios regrid

20
Etude de la demande

Approche adoptée

Série Série
Prévisions
primaire intermédiaire

L’application de la méthode des séries chronologiques se fait en quatre étapes :

 Déterminer les multiplicateurs saisonniers

 Désaisonnaliser les données

 Déterminer l’équation de la tendance

 Calculer les prévisions pour les périodes à venir 21


Etude de la demande

Prévision de la charge de l’année 2020

Multiplicateurs mois de l’an 2020 Mars Equation de


Avrilla Prévision pour l’an
Dessaisonalisation Energie prévue
saisonniers Janvier Janvier février 2010 tendance
3642,2
Mai 2020 Juin
Multiplicateurs saisonniers

Février 3654,36
courbe de la tendance Mars
0,97070039 Avril 0,87728248
1,02184360,96835392
1,05117496
3666,52
0,95523006
Enregistrements mensuels de la consommation d’énergie entre 2008
3000
et 2012 3678,68
Moyenne mobilede
L’objectif surla12 mois:
dessaisonalisation est de déceler et d’estimer les
Mai 3690,84
2500 Juin 3703
effets saisonniers pour les éliminer. k
2000 1 energie du mois i de l′ année j
Juillet 3715,16
moy prévue
Energie = x x ×
= ((14.053* Indice R =
mensuel) +1878.95)*Indice
Aout Saisonnier

courbe de la tendance
Septembreij
3727,32
1500
N y = l indice saisonnier
ij Juillet du mois
Septembreij i moy
iAoût
y=14,05333x+1878,947
Novembre
ijij
Décembre Octobre
3739,48
1000 i=k−N−1
Octobre
Linear (courbe de la
3751,64
tendance)
1,13184734Novembre 1,12240702 1,01274262 1,01284824
3763,8 0,90904732 0,96652206
500
Décembre 3775,96
0 22
0 10 20 30Somme 40 50 60 70 44508,96
Etude de la demande

Mise à l’échelle

Convertir les valeurs obtenues en puissances horaires, pour les 8784 heures de
l’année
Mois heure Puissance MW
JANVIER 1 4098,36
2 3867,93
En tenant en compte: 3 3752,59
4 3700,9

 Types de jour 5 3698,41


6 3819,48
7 4080,8
 Variations horaires
Décembre 8781 5844,4
8782 5570,77
 Variation saisonnières 8783 5174,68
8784 4729,16
23
Etude de la demande

Monotone de charge de l’an 2020

La monotone de la charge comptabilise la durée écoulée pour une puissance


quelconque 8000
7000

6000
Consomation en MW

Pic: 7040 MW 5000

4000

3000

2000 Creux: 3800 MW


1000

0
0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000 10000
Heures

24
La capacité d’accueil
La capacité d’accueil

Description du mix énergétique

12000
Consommation journalière

10000
Consommation en MW

Turbine à gaz
8000

6000
Hydraulique

4000
EnR

2000
Thermique de base
0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
Heures 26
La capacité d’accueil

Capacité d’accueil en énergie renouvelable


Développement de scénarios regrid

La puissance minimale thermique


𝒏
𝑷𝒎𝒊𝒏,𝒕 = 𝟏 𝑷𝒎𝒊𝒏,𝒊

A tout instant:
D(t) ≥ Pmin,t +PEnR(t)
 D :la demande à l’instant t

 PEnR : La production renouvelable

 Pmin : Puissance minimale thermique (charge résiduelle)


La capacité d’accueil

Capacité d’accueil en énergie renouvelable


Développement de scénarios regrid

D(t) ≥ Pmin,t +PEnR(t)


Capacité d’accueil maximale en éolien :

Dmin ≥ Pmin,t +PEol,max

Capacité d’accueil maximale en solaire :

Dmax ≥ Pmin,t + PEol,max +PSol,max

28
La capacité d’accueil

Monotone de la charge

8000

7000
2060 MW 1340 MW
6000 monotone de la charge
Production de base
Puissance en MW

5000 Safi
Capacité solaire maximale
EET
4000
ABM
3000 Capacité éolienne maximale CTJ
CTK
2000
CTM

1000 JLEC

0
2260

6407
250
499
744
998
1244
1493
1744
2010

2509
2766
3023
3298
3560
3822
4086
4342
4599
4865
5116
5381
5642
5898
6160

6673
6923
7177
7430
7678
7930
8174
8422
1

29
Heures
La capacité d’accueil

Effet des STEP

7000
6000
Consommation en MW
5000
4000
3000
2000
1000
7h 5h
0
0 5 10 15 20 25
Heures

Pompage: pendant les heures creuses

Turbinage: pendant les heures de pointe


30
La capacité d’accueil

Effet des STEP

Capacité totale des STEP prévue pour l’an 2020


8000
Site Capacité en MW

7000 Afourrare 460


6000 Abd Elmoumen 350
5000 I Fahsa 300
4000 Total 1110 Sans STEP

3000 Avec STEP

2000
1000
0
0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000

31
La capacité d’accueil

Monotone de la puissance avec effet des STEP

7000

6000
1160 MW 2440 MW Monotone de la charge
Production de base
5000
SAFI
4000
EET
3000 ABM
CTJ
2000
CTK
1000 CTM

0 JLEC
3901
301
601
901
1201
1501
1801
2101
2401
2701
3001
3301
3601

4201
4501
4801
5101
5401
5701
6001
6301
6601
6901
7201
1

32
La capacité d’accueil

Interconnexion avec l’espagne

Pic à midi

Creux

Heures
Courbe de consommation journalière de l’Espagne : Source Red Electrica
33
La capacité d’accueil

Capacité d’accueil en énergie renouvelable

Export via les interconnexions

2160 MW en solaire

34
La capacité d’accueil

Résultats:

Capacité d’accueil maximale en éolien:

2440 MW
Capacité d’accueil maximale en solaire:

2160 MW

35
La capacité d’accueil

Géographie de la production renouvelable

Sites éoliens Sites solaire

1960 MW 1660 MW
36
Photovoltaïque au service système du réseau électrique!

Concentration des moyens de production

 Dégradation de la tension au bout de ligne (zones éloignés des points de production)

 Ecrasement de tension au niveau de la zone sud suite à une réduction de la production


éolienne simultanément au pic de la demande

Centrales photovoltaïques en bout de ligne : 8 centrales PV d’une puissance globale de 400 MW de tailles de
10 à 30MW

 Economiquement rentable :parité réseau déjà atteinte


 Renforcement de la sécurité d’alimentation en électricité
 Outil de gestion du réseau
 Amélioration de la qualité de service fournie à la clientèle dans les régions éloignées notamment au cours de la
journée

37
Perspectives et conclusions

Perspectives

 Développer les méthodes de prévisions

 Déterminer de la capacité d’accueil en tenant compte du


comportement dynamique du réseau

 Améliorer la planification coordonnée des réseaux interconnectés

38
Merci de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi