Vous êtes sur la page 1sur 8

LE GRAISSAGE

 
But :
Assurer le glissement de deux surfaces en interposant entre elles un film d’huile
plus ou moins épais.

Schéma grossi de deux surfaces lubrifiées en contact

Le graissage doit :
-éviter le grippage des arêtes de surface
-réduire le frottement
-ralentir l’usure
-évacuer la chaleur
-éviter que les pièces ne se corrodent
-participer à l’étanchéité
 

 
Différents types de graissage :
 Composition du circuit de graissage :
 
Les huiles moteurs :
 
 
Dans un moteur se trouvent réunies toutes les conditions dans lesquelles l’huile
doit jouer son rôle, elle doit :
 
LUBRIFIER : c’est à dire diminuer l’usure et l’énergie absorbée par les
frottements
 
REFROIDIR_ efficacement, en particulier le piston
 
Participer à la bonne ETANCHEITé des pistons pour réaliser une bonne
compression
 
Maintenir la PROPRETE interne du moteur
 
PROTEGER les surfaces internes du moteur contre la corrosion
 
 
 
Les lubrifiants modernes doivent répondre aux nouvelles exigences des moteurs
suralimentés :
 
Très haut rendement
 
Economie de carburant

Augmentation du kilométrage entre deux vidanges


 
 
La plupart des huiles sont issues du pétrole brut, auxquels est ajouté différents
produits pour obtenir les caractéristiques désirées ; (anti usure, anti corrosion…).
Ce sont les HUILES MINERALES.
 
Pour des exigences de fonctionnement très sévères il existe des huiles
SYNTHETIQUES.
 
La viscosité :
 
__C’est la mesure du temps d’écoulement d’un volume déterminé d’huile à
travers un orifice calibré dans un appareil et des conditions normalisées.
 
LE REFROIDISSEMENT DES MOTEURS  
Constatation : un moteur en fonctionnant dégage de la chaleur due :

- __à la combustion des gaz dans le cylindre (T°)_

- __au frottement des pièces en mouvement________

Conséquence : Le dégagement de chaleur entraîne :

- _____la dilatation des pièces (risque de


serrage)__________

- __la modification des propriétés des materiaux_________

- ____l’alteration du lubrifiant_______

Il faut évacuer la chaleur en excès.

Réalisation :

Deux types de refroidissement existe,

- ____le refroidissement à air_____________

- ___le refroidissement liquide___________________


 

 
I - Refroidissement par air

   

Le cylindre et la culasse sont recouvert


d’ailettes qui permettent d’augmenter
la surface de contact avec l’air. Parfois
le moteur est muni d’un ventilateur qui
pousse de l’air vers les ailettes. Cet air
est canalisé par des tôles qui entoure
le moteur.
II - refroidissement liquide

 2-1 constitution

 
  9
1 - YDVHG¶H[ SDQVLRQ
8
- UDGLDW
HXU
7
6 - YHQW
LODW
HXU

5 -SRP SHj HDX

- FLUFXODW
LRQG¶HDX

3 -W
KHUP RVW
DW

- FODSHW
GHGpSUHVVLRQ

- ERXFKRQGHYDVH
4
-FODSHW
GHVXUSUHVVLRQ

2-2 Etude des organes constitutifs:

a)- Le radiateur

Role: Permettre une grande surface de


contact entre le fluide et l’air ambiant.

1- Boite à eau

2- ailettes

3- faisceau

b) - la pompe à eau

Role: acceleré la circulation de l’eau.


(environ 2 m/s )
c)-le vase d’expansion

Rôle: Il permet de mettre le circuit sous


pression (= 0,7 bars), cela permet
d’augmenter la température d’ébullition
du liquide de refroidissement.

Fonctionnement:

Démarrage moteur= eau froide

Le liquide est soumis à la pression


atmosphérique, il occupe un certain
volume dans le vase. ( Niveau de liquide
de refroidissement)

Moteur en fonctionnement= eau


chaude

La chaleur dilate le liquide qui occupe plus


de place, l’espace disponible au dessus du
liquide diminue, il y a donc augmentation
de pression.

Le vase d’expansion est muni d’un


bouchon à clapet, qui permet de
maintenir une pression constante en
s’ouvrant et se fermant.

 
2-3 la ventilation

Role: La ventilation doit assurer le passage d’une grande quantité d’air à travers le
radiateur, quel que soit la vitesse du véhicule et la charge du moteur.

Réalisation: Le ventilateur peut être placé devant ou derrière le radiateur. Il peut être
entraîné mécaniquement à partir du moteur ou électriquement (moto ventilateur)

2-4 Réglage de la température de l’eau:

 La température de fonctionnement idéal d’un moteur est de l’ordre de 90 –95° pour un
moteur essence et de 75-80 ° pour un moteur Diesel.

 Si la température du moteur est trop faible:

- le carburant se vaporise mal

- le graissage est défectueux car l’huile est trop épaisse

- le cylindre et le piston ne sont pas complètement dilatés (manque de


compression).

 Il faut:

  - maintenir le liquide de refroidissement dans la plage de température de

fonctionnement du moteur.

  - Lors des démarrage à froid le moteur doit atteindre sa température le plus

Rapidement possible.

Vous aimerez peut-être aussi