Vous êtes sur la page 1sur 13

I- Introduction

II- Objet de la procédure


III- Application de la procédure
IV- Codification

A. Inventaire physique

V- Rapprochement entre l’inventaire physique et comptable


VI- La prise d’inventaire physique

 Phase préparatoire
 Le recensement physique
 L’établissement des états d’inventaire quantitatifs

B. Inventaire Comptable

VII- Tableau des investissements Annexe II

C. Rapprochement entre l’inventaire physique et comptable

VIII- Objectifs
IX- Mise à jour

D. Le fichier d’investissement

1- La forme du fichier
2- La tenue du fichier
3- Nécessité du fichier

Annexe

Annexe 1 Feuille de comptage


Annexe 2 Etat des inventaires
Annexe 3 Tableau des investissements
Annexe 4 Fichier des inventaires

Page 1
I. Introduction :

La présente procédure, s’appuie sur les dispositions légales et réglementaires ci-après


désignées :
-Arrêté du 21 juillet 1987 fixant le modèle type du registre d’inventaire d’objets
mobiliers
-Décret n°90-103 du 27.03.1990 fixant les conditions de réévaluation des
immobilisations corporelles amortissables figurant au bilan des entreprises et
organismes régis par le droit commercial.
-Décret n°93-250 du 24.10.1993 fixant les conditions de réévaluation des
immobilisations corporelles amortissables figurant au bilan
-Décret n°96-336 du 12.10.1996 fixant les conditions de réévaluation des
immobilisations corporelles amortissables figurant au bilan des entreprises et
organismes régis par le droit commercial.
-L’article 14 de la loi 07-11 du 25.11.2007 portant système comptable financier.
-Circulaires Banque Nationale D’Algérie n°1777 du 8 Février 1999,n° 1778 du 8
Février 1999,n° 1779 du 8 Février 19999.

II. Objet de la procédure :

Assurer la prise d’inventaire des biens de la société XXXXXXXX.

III. Application de la procédure :

Cette procédure s’applique à tous les biens acquis et existants de l’entreprise


XXXXXXXXX.

IV. Codification :

L’opération de codification doit permettre à l’entreprise de mettre et ou de créer s’il


n’existe pas, son fichier d’investissement.
Le numéro de référence de la codification doit comprendre en : X.YY.ZZ.NNN

 Rubrique comptable (X)


 L’année (YY)
 Nature du bien (ZZ)

Page 2
 La séquence (NNN)

A.Inventaire physique

V. Le registre des investissements :

Ce registre est conçu pour donner un numéro d’enregistrement lors de l’acquisition,


il comprend les colonnes suivantes :
 Numéro d’ordre
 Date d’entrée
 Numéro de code
 Désignation
 Provenance
 Valeur
 Affectation
 Sortie
 Observation

VI. la prise d’inventaire physique :

En règle générale, l’inventaire est réalisé en fin de chaque exercice. Cependant, cette
opération doit également intervenir à chaque changement de statut juridique de
l’entreprise, et même à chaque mutation ou départ du responsable chargé du
matériel.
La prise d’inventaire physique des investissements passe par les étapes suivantes et
selon les directives telles qu’inscrites sur la décision de désignation de la
commission des inventaires

1-La phase préparatoire


2-Le recensement physique
3-L’établissement des états d’inventaire quantitatifs

 Phase préparatoire :

Elle doit déterminer les modalités pratiques pour la réalisation de l’inventaire


Celles-ci sont :

Page 3
-Désignation par décisions des commissions d’inventaires et les membres
composant les équipes chargées de l’opération pour chaque Direction.

-Fixer les dates de début et fin des inventaires, en insistant sur le respect des
délais et la nécessité de disposer de l’inventaire en vue de l’établissement du
bilan comptable de l’entreprise,
-Identifier les biens à inventorier et les lieux d’inventaire, notamment par
l’opération de codification à effectuer dés l’acquisition du bien ou à défaut,
avant le recensement physique.

 Recensement physique :

Le recensement physique admet les étapes suivantes :

- Mise à jour du registre d’inventaire par codification, des dernières acquisitions.


- Préparation des feuilles de comptage, selon le model en (Annexe I).
- Recensement physique détaillé et sa transcription sur les feuilles de comptage.
Le système retenu doit néanmoins rester simple et doit permettre de s’assurer
que tous les biens sont recensés sans oubli ni omission.

 Etat d’inventaire :

Une fois, le comptage physique terminé, il y a lieu de procéder à :

-La transcription des feuilles de comptages sur les états d’inventaire quantitatifs,
détaillés de la même façon que les feuilles de comptage, mais présentés par
catégorie d’investissement. (Annexe II).
-La transmission des états d’inventaires quantitatifs à la comptabilité, qui
procédera aux différents rapprochements avec les comptes.

-L’archivage et la conservation des feuilles d’inventaire qui seront exigées en cas


de rapprochement avec les états d’inventaire.

Il ya lieux de noter que tous les documents doivent être soigneusement établis, de
préférence informatisés, et dument visés par les personnes ayant procédé au
recensement.
Il faut également souligner la nécessité d’une supervision étroite de la prise
d’inventaire par des responsables désignés pour cette mission.

Page 4
B. Inventaire comptable

VII. Tableau des investissements (Annexe II) :


L’enregistrement des investissements s’effectue dans les comptes appropriés au fur
et à mesure des acquisitions selon les procédures généralement admises.

À la date de l’arrêté du bilan, il est procédé à l’élaboration du tableau


d’investissements sous l’égide du responsable de la fonction finance.

Récapitulatif de tous les enregistrements comptables et présentés par compte


d’investissement.

Ces tableaux sont conçus pour donner les renseignements afférents à l’acquisition :

 La date d’acquisition (date de la facture).


 La désignation et Référence.
 La quantité.
 La valeur d’acquisition unitaire.
 La valeur d’acquisition totale.
 La dotation en amortissement de l’exercice.
 Amortissement cumulés.
 la valeur nette comptable.

Cet inventaire comptable présente un élément de rapprochement avec l’état des


inventaires.

Page 5
C. Rapprochement entre l’inventaire physique et comptable

VIII. Objectif :

Cette opération permet la confrontation (identification) du bien dans ses aspects


physiques et comptables.

Ainsi le rapprochement entre les inventaires permet de mettre en évidence :

-les éléments constatés physiquement mais non comptabilisés.


-les éléments comptabilisés mais non inventories physiquement.
-Les éléments existants et comptabilisés mais non utilisables (déprécies,
reformes, etc.)

Ce rapprochement s’effectue sur la base des états d’inventaires des feuilles de


comptage et des tableaux d’investissements, sous la responsabilité du président de la
commission d’inventaire.

Tout élément qui ne répond pas aux rapprochements est repris sur ces états,
en vue d’un traitement, particulier qui se traduit en définitif par des enregistrements
rectificatifs.

IX. Mise à jour :


Le rapprochement entre les inventaires doit aboutir à une mise à jour du fichier
d’investissement et des comptes comptables y afférents.

S’il ya écart, il y a lieu d’entreprendre les actions suivantes :

 Eléments constatés physiquement mais non comptabilisés (codifies et portés


sur le registre d’inventaire) :

 A enregistrer dans le fichier d’investissement et comptes appropries sur


décision préalable de la direction générale.

 Eléments comptabilisés mais non inventories :

 A sortir du patrimoine de l’entreprise par le solde des comptes et sur décision


préalable de la direction générale.

Page 6
Une sortie du patrimoine possible que dans le cas de :

- Cession
- Disparition (disparition, vol, perte)
- Reforme

Toutes ses actions doivent être effectuées selon les dispositions réglementaires
généralement admises par les procédures internes et les textes de lois.

D. Le fichier d’investissement

1- La forme du fichier

La tenue d’un fichier d’investissements constitue la base d’une gestion saine des
actifs immobilisés de l’entreprise.
Le fichier est détaillé par élément d’investissement et doit donner en général, les
renseignements suivants :

 Le code.
 La désignation.
 Rubrique comptable.
 La date d’acquisition.
 Le montant.
 Fournisseurs.
 Amortissement d’exercice.
 Amortissement cumulé.
 Valeur nette.
 Observation.

2-La tenue du fichier

La création du fichier d’investissement doit s’effectuer après traitement des


inventaires et règlements des écarts.

Page 7
3-Nécessité du fichier

Le fonctionnement fiable d’un tel fichier donne aux postes financiers


d’investissements un caractère d’authenticité et de sincérité. Il est sous l’autorité du
responsable des moyens.

En effet le fichier permet :

 A l’entreprise de suivre ses immobilisations à tout moment.


 De connaitre les capacités de production et le besoin de renouvellement.
 De procéder à la réévaluation future des éléments dont la valeur réelle ne
correspond plus à la valeur comptable.
 De vérifier que la durée d’amortissement correspond à la durée de vie du
matériel.
 De vérifier à tout moment l’existence réelle des investissements enregistrés en
comptabilité.

Page 8
ANNEXE 1 : Feuille De Comptage

Page 9
Date :……………

Décision N°………………..

Modèle de feuille de comptage

Numéro :
Structure :
Numéro de bureau :

Numéro Désignation Nombre Observation


d’ordre

Noms et Prénoms de l’équipe de comptage : Signatures :

- …………………. ………………..
- ………………….. ………………..
- ………………….. ………………..

ANNEXE 2 : Etat Des Inventaires

Page 10
Code Désignation par nature Nombre Observation

Noms et Prénoms de l’équipe de comptage : Signatures et date :

- …………………. ………………..
- ………………….. ………………..
- ………………….. ………………..

Page 11
ANNEXE 3 : Tableau Des Investissements :

Compte Libellé Date Quantité Valeur Valeur totale Amortissement Amortissement Amortissement Valeur Observation
d’acquisition unitaire d’acquisition début exercice de l’exercice cumulé nette
d’acquisition comptable

Signature et date :

Page 12
ANNEXE 4 : Fichier Des Inventaires :

Code Libellé Compte Date Prix Prix Amortissement Amortissement Amortissement Fournisseur Observation
d’acquisition unitaire total début fin de l’exercice cumulé
d’exercice

Signature et date :

Page 13

Vous aimerez peut-être aussi