Vous êtes sur la page 1sur 48

MANUEL DE FORMATION DU DEPARTEMENT EXPERTISE DOCUMENTS

DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

MANUEL DE FORMATION
DU DEPARTEMENT EXPERTISE DOCUMENTS

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 1 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

TABLE DES MATIÈRES

1. AUTORISATION ET SIGNATURES.......................................................................................................... 5
2. DOCUMENTS ASSOCIES ...................................................................................................................... 5
3. INTRODUCTION.................................................................................................................................. 6
4. TERMINOLOGIE ET INFORMATION COMPLEMENTAIRES................................................................... 7
5. OBTENTION DES HABILITATIONS ..................................................................................................... 8
5.1. Formation spécialisée........................................................................................................................ 8
5.2. Qualification ...................................................................................................................................... 9
5.3. Habilitation ...................................................................................................................................... 10
6. MAINTIEN DES COMPETENCES ...................................................................................................... 10
6.1. Critères essentiels................................................................................................................................. 10
6.2. Critères secondaires ............................................................................................................................. 10
7. SUSPENSION DES HABILITATIONS ..................................................................................................... 11
7.1 Interruption de l’activité........................................................................................................................ 11
7.2 Absence ................................................................................................................................................. 11
7.3 Maintien des compétences invalidées .................................................................................................. 11
8. ORIENTATION................................................................................................................................... 12
9. DUREE DE LA FORMATION ................................................................................................................ 12
10. METHOLOGIE D'ENSEIGNEMENT ..................................................................................................... 12
11. FORMATION SUPPLEMENTAIRE ...................................................................................................... 13
12. EXIGENCES POUR L’ACCOMPLISSEMENT DU PROGRAMME.............................................................. 13
13. CRITERES D’EVALUATION................................................................................................................ 14
14. EVALUATION DE LA FORMATION D’UNE PERSONNE EXPERIMENTEE ................................................ 14
15. IDENTIFICATION DES FORMATEURS :............................................................................................... 15
16. DOCUMENTATION.......................................................................................................................... 15
17 .SOMMAIRE DU PROGRAMME......................................................................................................... 16
17.1 Modules............................................................................................................................................... 16
17.2 Autres formations et rencontres professionnelles.............................................................................. 16
18 – « MODULE 1 » : INTRODUCTION DANS LE DOMAINE DE L’EXPERTISE DES DOCUMENTS .................. 17
18.1 Contenu du module............................................................................................................................. 17
18.2 Objectif ................................................................................................................................................ 17
18.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 18
18.4 Références ....................................................................................................................................... 18
18.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 19
18.6 Evaluation : .......................................................................................................................................... 19
19 – « MODULE 2 » : EQUIPEMENTS UTILISES DANS LE DOMAINE.......................................................... 20
19.1 Contenu du module............................................................................................................................. 20
19.2 Objectif ................................................................................................................................................ 20
19.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 20
19.4 Références ........................................................................................................................................... 21
19.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 21
19.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 22
20 – « MODULE 3 » : EXAMEN DU PAPIER ............................................................................................. 23
20.1 Contenu du module............................................................................................................................. 23

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 2 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

20.2 Objectif ................................................................................................................................................ 23


20.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 23
20.4 Références ........................................................................................................................................... 23
20.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 24
20.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 24
21 – « MODULE 4 » : ANALYSE DES ENCRES ET EXAMEN DES ELEMENTS SCRIPTURANTS........................ 25
21.1 Contenu du module :........................................................................................................................... 25
21.2 Objectif : .............................................................................................................................................. 25
21.3 La méthodologie d'enseignement ....................................................................................................... 25
21.4 Références ........................................................................................................................................... 25
21.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 26
21.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 27
22 – « MODULE 5» : LA COMPARAISON DES ECRITURES ET DES SIGNATURES MANUSCRITES.................. 28
22.1 Contenu du module............................................................................................................................. 28
22.2 Objectif ................................................................................................................................................ 29
22.3 Méthodes d'enseignement.................................................................................................................. 29
22.4 Références ........................................................................................................................................... 29
22.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 30
22.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 30
23 – « MODULE 6» : LES DOCUMENTS DACTYLOGRAPHIES .................................................................... 31
23.1 Contenu du module............................................................................................................................. 31
23.2 Objectif ................................................................................................................................................ 31
23.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 31
23.4 Références ........................................................................................................................................... 31
23.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 32
23.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 33
24 – « MODULE 7» : LES DOCUMENTS PHOTOCOPIES ET IMPRIMES...................................................... 34
24.1 Contenu du module............................................................................................................................. 34
24.2 Objectif ................................................................................................................................................ 34
24.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 34
24.4 Références ........................................................................................................................................... 35
24.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 35
24.6 EVALUATION........................................................................................................................................ 36
25 – « MODULE 8» : AUTHENTIFICATION DES DOCUMENTS................................................................... 37
25.1 Contenu du module............................................................................................................................. 37
25.2 Objectif ................................................................................................................................................ 38
25.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 38
25.4 Références : ......................................................................................................................................... 38
25.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 39
25.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 40
26 – « MODULE 9» : AUTHENTIFICATION DES CACHETS ET SEAUX DE L’ETAT.......................................... 41
26.1 Contenu du module............................................................................................................................. 41
26.2 Objectif ................................................................................................................................................ 41
26.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 41
26.4 Références ........................................................................................................................................... 41
26.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 42

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 3 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

26.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 42


27 – « MODULE 10» : EXAMEN DES TRACES DE FOULAGE ...................................................................... 43
27.1 Contenu du module............................................................................................................................. 43
27.2 Objectif ................................................................................................................................................ 43
27.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 43
27.4 Références ........................................................................................................................................... 43
27.5 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 44
27.6 Evaluation ............................................................................................................................................ 45
28 – « MODULE 11» : EXAMENS DE CAS DIVERS .................................................................................... 46
28.1 Domaines d'application ....................................................................................................................... 46
28.2 Objectif ................................................................................................................................................ 46
28.3 Méthodologie d'enseignement ........................................................................................................... 46
28.4 Références ....................................................................................................................................... 46
28.5 Evaluation ............................................................................................................................................ 47
29 – « MODULE 12» : EXAMEN FINAL ET PROJET DE RECHERCHE ........................................................... 48
29.1 Contenu du module............................................................................................................................. 48
29.2 Objectif ................................................................................................................................................ 48
29.3 Objectifs attendus (connaissances requises) ...................................................................................... 48
29.4 Evaluation ............................................................................................................................................ 48

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 4 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

1. AUTORISATION ET SIGNATURES
Rédigé par : Revue par : Autorisé par : Visa BAQ
TEMIME NAIT Mohamed
Nom TEMIME Abdelkader ZAAROUR Brahim
Abdelkader Hamid
Fonction Chef Dep DOC Chef Lab EMA Chef Dep DOC Chef BAQ

Date 16/11/2016 16/11/2016 16/11/2016 21/11/2016

Signature

2. DOCUMENTS ASSOCIES EN VIGUEUR :


- DOC/F.36 : Évaluation de traitement d’un dossier d’affaire.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 5 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

3. INTRODUCTION
L'objectif principal de ce programme de formation est d'assurer aux nouvelles recrues
une formation de qualité englobant tous les aspects de l'expertise des documents. Elle permettra
aux stagiaires d’acquérir les connaissances nécessaires (théoriques et pratiques) basées sur les
volets traités au niveau du département, leur permettant par la suite et ceci selon leurs domaines
de compétences et leurs pré-requis, de réaliser des expertises, des examens scientifiques, des
validations, afin de répondre aux attentes des requérants en toute conformité avec les procédures
en vigueur au niveau du département.
A l’issue de cette formation, le stagiaire en fonction de son poste et de ses attributions
devra:
a. Connaitre le principe de prétraitement des pièces à conviction.
b. Connaitre avec pertinence le principe de fonctionnement et le mode opératoire des
équipements pour lesquels il dispose d’une autorisation d’utilisation.
c. Vérifier l’acceptabilité et la conformité des affaires et des échantillons.
d. Respecter le logigramme des méthodes du département.
e. De conserver les pièces à conviction durant leur période de présence au niveau du
laboratoire.
f. De connaître les mesures d’hygiène et de sécurité vis-à-vis des risques au niveau du
département.
g. De réaliser une analyse des pièces à conviction, conformément aux méthodes
approuvées et mises en vigueur.
h. De contrôler et de valider le résultat obtenu à la suite d’une analyse.
i. D’interpréter les résultats obtenus en fonction des demandes du requérant.
j. De réaliser des examens complémentaires si nécessaires
k. De rédiger un rapport d’examen scientifique ou d’expertise.
l. De participer ou de réaliser une validation d’une méthode en fonction des
procédures en vigueur.
m. De réaliser ou de participer à la mise au point d’une méthode d’essai.
n. De former de nouveaux stagiaires.
o. De respecter et d’appliquer le système de management de la qualité en vigueur.
p. De réaliser des maintenances de premier niveau sur les appareils, pour lesquels il
dispose d’une autorisation de manipulation.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 6 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

D’autre part ce manuel vise aussi à permettre de réaliser des formations continues de
mise à jour des connaissances de maintien et de vérification des aptitudes déjà acquises.

4. TERMINOLOGIE ET INFORMATION COMPLEMENTAIRES


Avant de décrire le détail des formations, il est utile de définir les points suivants :
 Stagiaire : élément non encore autorisé à effectuer seul des manipulations ayant un impact
direct ou indirect sur les résultats d’un examen scientifique ou d’une expertise.
 Formateur : élément préalablement qualifié par une formation diplômante ou qualifiante par
un organisme externe, à réaliser des manipulations ayant un impact direct ou indirect sur les
résultats d’un examen scientifique ou d’une expertise.
 Habilitation: fait, sanctionné par l’achèvement de tous les modules listés sur la fiche
d'habilitation (INCC/F.13) en vigueur et l’approbation du chef de département, le sous-
directeur, le Directeur de criminalistique le responsable assurance qualité et le Directeur
Général de l’INCC-GN.
 Connaissances : se réfèrent à un groupe d'information de nature factuelle ou procédurale qui,
si appliqué, permet une exécution adéquate du travail, tel qu’un ensemble d'information
appliqué directement à l'exécution d'une fonction.
Exemples de connaissance : réglementations et directives juridiques, classification
d’éléments…etc.
 Compétences: se réfèrent à la manipulation manuelle, verbale ou mentale de données ou des
choses. Les compétences peuvent être aisément mesurées par un test de performance où la
qualité et la quantité de la performance sont évaluées, d'habitude dans un délai fixe établi. Ce
qui les définies comme étant l’aptitude à exécuter certaines tâches
Exemples de compétences : aisance dans une langue, maîtrise d’une technique ou d'un logiciel,
etc.
 Capacités : se réfèrent au pouvoir d'exécuter une activité observable actuellement. Cela
signifie que les capacités ont été prouvées par des activités ou des comportements qui sont
semblables à ceux exigés par le travail, par exemple la capacité de planifier et organiser le
travail. Le pouvoir présent d'exécuter une fonction de travail, d’exécuter l'activité en
appliquant ou utilisant la connaissance et les compétences associées.
Exemples de capacités : communication verbale, encadrement du personnel etc.
Ainsi, Il convient que le personnel responsable des avis et interprétations figurant dans les
rapports d'essai ait également aient :
Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 7 /48 Date d’impression : 21/11/2016
DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Une connaissance pertinente des techniques employées pour les essais qu’ils réalisent,
une connaissance des exigences générales contenues dans la législation et les normes;
 Une compréhension de l'importance des écarts décelés par rapport à l'usage normal
des objets, matériaux, produits, etc., concernés.
 Formation spécialisée: s’effectue au niveau du département et englobe la formation analyste
et la formation de techniciens (Cf. procédure de gestion de la formation INCC/P.12 en vigueur)
en vue d’obtenir une habilitation. Elle est dispensée aussi dans le cas de la perte des
compétences pour le personnel préalablement habilité.
L’application des exigences du manuel de formation et des procédures qui lui sont associées,
au niveau du département d’expertise documents intervient dans les trois cas suivants:
 L’obtention des habilitations.
 Le maintien des compétences.
 La suspension des habilitations.
 Concernant la formation spécialisée/analyste, le candidat doit réussir tous les modules
du programme de formation cité ci-dessous dans le point 16.1 et bénéficiera d’une
habilitation donnant lieu à une autorisation d’exécution des tâches maitrisées et qui
fera l’objet d’un suivi permanant.
 À propos de la formation spécialisée/techniciens, le candidat dans une première phase
de familiarisation doit suivre le module 01 « introduction dans le domaine de
l’expertise des documents » et sera qualifié pour effectuer les tâches relatives à la
réception, l’enregistrement et l’archivage des dossiers d’affaires pour une durée de 04
mois. Dans une deuxième phase le candidat doit suivre les modules 2-8-9-10 (point
16.1) et bénéficiera d’une habilitation donnant lieu à une autorisation d’exécution des
tâches maitrisées et qui fera l’objet d’un suivi permanant. Dans une troisième phase le
candidat doit suivre les modules restants (point 16.1) et bénéficiera d’une habilitation
donnant lieu à une autorisation d’exécution des tâches maitrisées et qui fera l’objet
d’un suivi permanant.

5. OBTENTION DES HABILITATIONS


Se déroule comme suit :
5.1. Formation spécialisée
Consiste à dispenser au stagiaire, les connaissances théoriques et pratiques requises
pour l’exécution d’une tâche spécifique.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 8 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

Les séances de formations sont conditionnées par un volume horaire que devra
assurer chaque formateur en fonction du planning de formation (DOC/F22) préalablement
notifié sur la fiche de suivi de la formation (DOC/F.39 en vigueur) et qu’il devra documenter
tout au long de la formation.

5.2. Qualification
A l’issue de la formation initiale, un ou plusieurs tests de qualification en fonction
de sa future orientation seront établis par le formateur. Ces tests devront être
documentés, par la fiche de suivi de qualification et maintien de la compétence (DOC/F.35)
en vigueur. Ils peuvent être de différentes formes comme il est décrit ci-dessous.

a) Evaluation théorique :
 Evaluation écrite :
- Choix vrai/faux.
- Choix multiple.
- Trouver le mot manquant.
- Correspondance de colonnes.
- Tests avec documentation autorisée ou non autorisée.
- Réponse courte.
 Évaluation orale :
- Présentation.
- Session de questions et réponses.

b) Evaluation pratique :
 Traitement des affaires avec assistance d’un expert, à l’issue l’expert doit remplir la
fiche d’évaluation de traitement d’un dossier d’affaire (DOC/F.36 en vigueur).
 Développement d'un plan d'examen basé sur la demande du client et le type de cas,
les pièces à conviction soumises et leurs conditions d’acceptabilité, les méthodes
applicables.
 Cas simulés incluant la présentation des résultats et du dossier.
 Rédaction de rapports.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 9 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

Les copies des tests ainsi que tous les documents relatifs au déroulement de
la formation et des épreuves de qualification sont archivés au niveau du classeur de
formation et de suivi des compétences du stagiaire.

5.3. Habilitation
Lorsque les tests sont réussis, le stagiaire bénéficiera d’une habilitation (INCC/F.13 en
vigueur), accordée par les responsables hiérarchiques, donnant lieu à une autorisation
d’exécution des tâches maitrisées et qui fera l’objet d’un suivi permanant.

6. MAINTIEN DES COMPETENCES


La vérification du maintien des compétences est réalisée de façon permanente afin d’assurer
continuellement l’aptitude du personnel habilité à l’occasion de la suspension d’une personne
habilitée.
Deux types de compétences sont concernés par ce monitoring :
• Compétences, Connaissances et Capacités techniques (CCCt) qui mesurent la
connaissance acquise et les compétences «dures» («Hard Skills») relatives aux essais
pratiqués, l’interprétation des résultats…etc.
• Compétences, Connaissances et Capacités comportementales (CCCc) qui mesurent des
compétences «douces» («Soft Skills»), y compris les attitudes et l'approche que les
candidats amènent à leur travail, comme la capacité de communiquer ou à collaborer à
des projets d'équipe.
Le maintien des compétences pour le personnel du département expertise documents est
assuré par le respect des critères suivants:
6.1. Critères essentiels
 Traitement en continue d’affaires.
 Participer à un test de compétence externe en fonction de sa disponibilité et ou à un test
interne (au niveau du département) au moins une fois par an. Ce test est réalisé par le
responsable direct ou par le responsable de la formation, et documenté à la fin de son
déroulement par la fiche de suivi de la qualification et des compétences (DOC/F.35 en
vigueur).
6.2. Critères secondaires
 Encadrer ou co-encadrer des projets de recherches.
 Réaliser ou participer à des validations.
Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 10 /48 Date d’impression : 21/11/2016
DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Présentations internes (études de cas, études statistiques…etc).


 Présentations externes lors des séminaires et des rencontres scientifiques.
 Lecture de publications avec présentation internes (discussion).
Ces points constituent un élément de choix pour l’accès à la formation continue. Ainsi, le
personnel qui ne satisfait pas les critères de maintien de compétences ne pourra pas accéder
la formation en continue.
L’enregistrement du maintien des compétences et le suivi des habilitations, est réalisé par le
responsable de la formation (RF), par l’archivage des fiches de suivi de la qualification et de
compétences, de formation, des tests et des résultats obtenus au niveau des Classeurs de
formations et de suivi des compétences, ainsi qu’en archivant les fiche d’habilitation dans le
dossier du personnel,.

7. SUSPENSION DES HABILITATIONS


Elle peut avoir de nombreuses causes, à savoir :
7.1 Interruption de l’activité
Pouvant avoir lieu, en raison d’un transfert pour besoins de formations externes, pour une
période allant jusqu’à un (01) an. Cette interruption n’aura pas d’impact sur l’habilitation de
l’élément en question, à qui il suffira de connaitre les éventuelles modifications sur les
méthodes pour lesquelles il est habilité. Cependant, une prolongation de l’interruption de
l’activité au-delà d’un (01) an, induit la suspension avec la requalification de l’élément en
question.
7.2 Absence
Pour cause de maladie ou d’affectation à d’autres tâches et ceci pour une période supérieure à
un (01) an, cette interruption aura pour impact une suspension des habilitations avec mise à
jour des connaissances (modifications réalisées durant la période d’absence) et requalification.
7.3 Maintien des compétences invalidées
En fonction des cas, nécessitera une évaluation de l’impact qui aboutira à une requalification ou
une formation initiale avec qualification ou une suspension définitive, ce cas comprend
notamment les fautes graves.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 11 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

8. ORIENTATION
8.1 Durant la période de la formation, les documents suivants seront abordés: le manuel qualité;
les procédures; le manuel de formation du département et les procédures d’hygiène et de
sécurité.
8.2 Les grandes lignes du programme de formation et ses attentes seront discutés avec le stagiaire
avant le commencement de la formation.
8.3 Les sujets suivants seront aussi abordés avec le stagiaire : le système judiciaire et le système
de gestion LIMS de l’INCC/GN.
8.4 L'ordre dans lequel les modules sont présentés dans le sommaire ne devrait pas être
nécessairement considéré comme un ordre obligatoire.
8.5 L’évaluation et le traitement des cas réels par les stagiaires seront effectués d’une manière
continue tout au long de la période de formation. Le responsable du module doit renseigner le
formulaire d’évaluation d’une affaire (DOC/F.36) pour chaque cas traités.
8.6 Dès l'achèvement de ce programme de formation, chaque stagiaire doit être en mesure
d'effectuer les différents examens et analyses requis dans le domaine de l’expertise des
documents, et qualifié en qualité de spécialiste dans le domaine.
8.7 Pour le déroulement et l’exécution de la formation, la procédure DOC/P.10 en vigueur doit
être suivie.

9. DUREE DE LA FORMATION
9.1 La durée de la formation est variable et sera laissée à l'appréciation des formateurs et du
responsable de la formation (RF). Certains stagiaires peuvent exiger moins de temps que d'autres,
selon l'expérience, l'éducation, ou la capacité d'apprentissage.
9.2 Toutefois, la période de formation devrait être accomplie dans une période allant jusqu’à 61
semaines sans compter la période des congés, la formation supplémentaire (Séminaires et
conférences, Visites,..) et la formation de base de l’INCC/GN (02 semaines). Un planning pour
l'achèvement de chaque module est inclus dans ce manuel. Les stagiaires sont censés se
conformer à ce planning.

10. METHOLOGIE D'ENSEIGNEMENT


10.1 Le programme de formation contient un domaine d'application et les objectifs pour chaque
module. Une orientation est donnée au stagiaire avant tout travail (de lecture, pratique ou de
recherche) ;

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 12 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

10.2 Le sujet de chaque module doit être discuté avec le stagiaire ;


10.3 Le stagiaire est soumis à des évaluations sous différentes formes :
 Question orales ou écrites
 Tests pratiques
 Traitement de cas et rédaction de rapport avec assistance d’un expert
10.4 Les résultats doivent être examinés et critiqués avec le stagiaire avant le début du prochain
module ;
10.5 Pour permettre au stagiaire d’acquérir une expérience pratique, ce dernier est engagé dans le
traitement des affaires avec l’assistance d’un expert.

11. FORMATION SUPPLEMENTAIRE


11.1 Toute formation supplémentaire provenant des organismes / organisations externe est
considérée comme précieuse, mais elle doit être subordonnées à des facteurs tels que les progrès
du stagiaire, les exigences requises de la formation et la disponibilité de la formation particulière
au moment opportun.
11.2 Sources pour les formations supplémentaires pourrait comprendre :
 Séminaires et conférences (internes et externes) ;
 Visites dans les imprimeries et les usines de fabrication de papier, de cachets et d’encre ;

12. EXIGENCES POUR L’ACCOMPLISSEMENT DU PROGRAMME


12.1 Le programme de formation sera coordonné par un responsable de la formation (RF).
12.2 Le responsable de la formation est responsable de la formation globale. Il peut déléguer
certaines tâches et cours à d'autres spécialistes dans le Département.
12.3 Le RF est responsable de s'assurer que le planning de formation est rempli en temps
opportun.
12.4 Si un stagiaire fait preuve d'insuffisances qui peuvent avoir un impact sur la réussite du
programme de formation, le RF doit aviser le personnel encadreur du département, le responsable
qualité et formation, le directeur criminalistique et le DG/INCC.GN.
12.5 Le stagiaire doit tenir un classeur de formation englobant les informations recueillies lors de
la formation. Des copies des évaluations faites, des présentations et des documents de recherches
élaborés pendant la formation seront maintenus dans le classeur. La liste de la documentation
suggérée pour lecture pour chaque module doit être maintenue. Les réponses écrites aux
questions d’études et de recherches doivent également être maintenues dans le classeur.
Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 13 /48 Date d’impression : 21/11/2016
DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

12.6 Le stagiaire doit avoir un bilan mensuel d'activités (participation au traitement des affaires)
effectuées à fournir au RF à la fin de chaque mois.
12.7 Les échantillons de cas pour le test final pratique seront préparés et validés par le chef de
département, les chefs laboratoires et le responsable qualité.
12.8 Les échantillons de cas doivent avoir comme objectives l’évaluation de la compétence du
stagiaire dans l'application des techniques et des procédures d’analyses en conformité avec les
procédures et le Manuel de Qualité du département.
12.9 Une fois que la personne accomplit les tests pratiques et obtient les résultats attendus, un
examen technique final sera effectué.
12.10 La durée de l’examen sera limitée à deux (2) heures. Après l'examen, les personnes
présentes évaluent la performance du stagiaire qui sera soit satisfaisante ou insuffisante. Si les
résultats sont jugés insuffisants, des mesures doivent être prises pour effectuer des actions
appropriées.

13. CRITERES D’EVALUATION


13.1 La procédure DOC/P.10 doit être appliquée et respecter durant l’évaluation des personnes en
formation.
13.2 Le stagiaire est admis s’il accomplira avec succès toutes les évaluations orales, pratiques ainsi
que des examens théoriques avec une note de 15/20.
13.3 L'échec du stagiaire dans un examen écrit ou pratique (inclure aussi l'examen final) donne
lieu à une réévaluation effectuée au cours de 30 jours.
13.4 L'échec dans le deuxième examen conduit à l’échec du stagiaire.
13.5 L’évaluation de la formation du stagiaire impliquera probablement un certain nombre
d'examinateurs qualifiés, mais la décision de qualification (ou non qualification) du stagiaire est
appuyée par le responsable qualité, le directeur de la criminalistique sur recommandation du chef
du département et des chefs de laboratoire.

14. EVALUATION DE LA FORMATION D’UNE PERSONNE EXPERIMENTEE


14.1 La responsabilité d'évaluer le degré de qualification d’une personne nouvellement recruté qui
a déjà effectué avec succès un programme de formation de qualification en expertise des
documents doit se faire avec le chef du département, les chefs de laboratoires et le RF.
14.2 Le contenu de ce manuel ne peut être ignoré pour une personne déjà formée et qui a fait
preuve de connaissances approfondies dans le domaine.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 14 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

14.3 Afin de remplacer la totalité de la formation prévue dans ce manuel, le stage de qualification
effectuée par la personne qualifiée doit être formellement structuré, et couvrir tous les aspects du
domaine de l’expertise des documents, doit avoir été administré par un organisme reconnu et de
durée d'environ un an ou plus (temps plein).
14.4 Les méthodes d’évaluation de l'achèvement d'une formation préalable pourrait inclure
l'examen de la demande d'emploi et la motivation de la personne, entretien personnel, l'examen
du dossier de formation, la vérification des références, la consultation avec les coordonnateurs de
formation préalable, l'administration d'une série d'examens pratiques, et / ou écrites et / ou
orales.
14.5 Pour commencer tout traitement des dossiers réels, la personne nouvellement recrutée doit
réussir un test de compétence.
14.6 La personne nouvellement recrutée doit être supervisée pour une période d'au moins un (01)
mois.
14.7 La procédure DOC/P.10 doit être appliquée et respecter durant l’évaluation des personnes en
formation.

15. IDENTIFICATION DES FORMATEURS :


Les formateurs aptes à dispenser cette formation doivent :
 Posséder un niveau de formation compatibles avec les données à transmettre (master en
criminalistique/ ingénieur en chimie/ experts en expertise des documents, formation en
expertise des documents) ou autre titre jugé équivalent.
 Justifier d’une expérience pratique équivalente à 02 ans dans le domaine.

16. DOCUMENTATION
16.1 La majorité des références bibliographiques qui sont énumérées dans les modules sont
disponibles soit en format papier ou format électronique au niveau du département ou au niveau
de la bibliothèque de l’INCC/GN. Les références non disponibles seront procurées sur demande
par la bibliothèque de l’INCC/GN.
16.2 La documentation des modules du présent manuel de formation en format électronique est
accessible sur le réseau intranet de l’INCC-GN sur le lien suivant : « \\10.0.70.111\Formation
DOC ».

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 15 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

16.3 La documentation en version papier (non-existante en version électronique) est accessible


soit au niveau du département, soit au niveau du centre de documentation/INCC (accéder à
http://cdd.incc.gn pour la liste des documents existants).

17 .SOMMAIRE DU PROGRAMME
17.1 Modules
INTITULE DU MODULE Durée
INTRODUCTION DANS LE DOMAINE DE L’EXPERTISE DES
MODULE 1 02 semaines
DOCUMENTS
MODULE 2 EQUIPEMENTS UTILISES DANS LE DOMAINE 03 semaines
MODULE 3 EXAMEN DU PAPIER 03 semaines
MODULE 4 ANALYSE DES ENCRES ET EXAMEN DES ELEMENTS SCRIPTURANTS 05 semaines
LA COMPARAISON DES ECRITURES ET DES SIGNATURES
MODULE 5 20 semaines
MANUSCRITES
MODULE 6 LES DOCUMENTS DACTYLOGRAPHIES 03 semaines
MODULE 7 LES DOCUMENTS PHOTOCOPIES ET IMPRIMES 03 semaines
MODULE 8 AUTHENTIFICATION DES DOCUMENTS 08 semaines
MODULE 9 AUTHENTIFICATION DES CACHETS ET SEAUX DE L’ETAT. 03 semaines
MODULE 10 EXAMEN DES TRACES DE FOULAGE 03 semaines
MODULE 11 EXAMENS DES CAS DIVERS 02 semaines
MODULE 12 EXAMEN FINAL ET PROJET DE RECHERCHES 06 semaines
Total 61 semaines

17.2 Autres formations et rencontres professionnelles

17.2.1 Ateliers / Séminaires

17.2.2 Visites

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 16 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

18 – « MODULE 1 » : INTRODUCTION DANS LE DOMAINE DE L’EXPERTISE DES DOCUMENTS

18.1 Contenu du module


18.1.1 Présentation du département
18.1.2 Historique du domaine de l’expertise des documents :
18.1.2.1 Théorie, cas d’espèce (affaire Omar REDDAD et Dreyfus), qualification, formation,
documentation (journaux forensiques, revues, associations,..)
18.1.2.2 Introduction (succincte) sur les différents cas traités en document :
-Comparaison des écritures et des signatures, Graphologie, Forensique linguistique,..).
-Les altérations.
-La révélation des traces de foulage.
-L’analyse des encres.
-Les documents de sécurité.
-Les procédés d’impression.
-Les cachets et sceaux d’état.
-Autres (croisement des traits, datation,..).
18.1.3 Manuel de prélèvement et de conditionnement des pièces a conviction.
18.1.4 Critères d’acceptation des dossiers d’affaires au niveau du département.
18.1.5. Processus de traitement d’un dossier d’affaire.

18.2 Objectif
L’objectif de ce module est de :
- Donner un aperçu sur le domaine de l’expertise des documents ;
- Définir les différents types d’examens effectués dans le domaine de l’expertise des documents ;
- Définir l’importance de l'expertise des documents dans le processus judiciaire ;
- Avoir des connaissances pour recueillir, manipuler, enregistrer, préserver, conditionner et
stocker les pièces à conviction soumises pour expertise.
- Expliquer au stagiaire le processus suivi pour le traitement d’un cas d’affaire dès sa réception au
niveau du bureau saisine & scellé jusqu’à la rédaction et l’expédition du rapport d’expertise ou
examen scientifique au requérants.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 17 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

18.3 Méthodologie d'enseignement


- Etude des publications, livres et présentations proposées.
- Observation des dossiers d’affaires et échantillons réels reçus au niveau du département et
bureau saisine et scellés.
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

18.4 Références
 ASTM E 2195 – 09, 2009, Standard Terminology Relating to the Examination of Questioned
Documents, AFNOR.
 ASTM E444 – 09, 2009, Standard Guide for Scope of Work of Forensic Document Examiners,
AFNOR.
 BUQUET, A., 1990, L’expertise des écritures et des documents contestés, CNRS Edition.
 BUQUET, A., 1991, L’Expertise des Ecritures Manuscrites, Masson, pp 141-148.
 Delval, P., 1998, Faux et fraudes: la criminalité internationale des faux documents, Paris PUF,
pp 19-21, 129-133, Chap 1,2.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor and
Francis, 3rd Edition, pp 2-6.
 Hilton, O, 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC Press
LLC, Chap 1, 2.
 Jean Paul GAUTHIER, expertise en écritures quel poids dans la balance ?, Editions Golias, 2000.
 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, pp 9-11, 248-265, 407- 423.
 Koppenhaver, K. M., 2007, Forensic Document Examination: Principles and Practice, Humana
Press. pp 47-54.
 Lewis, Jane A, 2014, Forensic document examination fandamentals and current trends,
Elsevier, chap 2 - 3.
 Manuel de prélèvement et de conditionnement des pièces à conviction de l’INCC/GN.
 Note N°2015/009/2 du 26/01/2015 relative aux anomalies constatées concernant les
demandes d’expertises reçues au niveau du département.
 Présentation power point intitulée « expertise en écritures et en documents »
 Présentation power point intitulée « introduction au domaine de l’expertise des documents »

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 18 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Présentation power point intitulée « l’expertise en documents - écritures & signatures ».


 DELVAL PIERRE, 1998, FAUX ET FRAUDES : LA CRIMINALITE INTERNATIONALE DES FAUX
DOCUMENTS, PUF.
،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻷول واﻟﺜﺎﻧﻲ‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
‫ ﻣﻌﮭﺪ اﻟﺪراﺳﺎت‬،‫ ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ اﻟﻤﺨﺘﺒﺮ اﻟﻔﻨﻲ ﻟﻠﻜﺸﻒ ﻋﻦ ﺗﺰوﯾﺮ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﺘﻮاﻗﯿﻊ واﻷﺧﺘﺎم واﻟﺒﺼﻤﺎت‬،‫أﻣﺠﺪ ﻋﻤﺮ ﻋﻄﯿﺔ‬ 
.‫ ﻣﺼﺮف ﻟﯿﺒﯿﺎ اﻟﻤﺮﻛﺰي‬-‫اﻟﻤﺼﺮﻓﯿﺔ واﻟﻤﺎﻟﯿﺔ‬
‫ دار اﻟﻨﺸﺮ ﺑﺎﻟﻤﺮﻛﺰ‬،‫ م‬1991 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1411 ،‫ ﺗﺄﻣﯿﻦ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﻮﺛﺎﺋﻖ ﺿﺪ اﻟﺘﺰوﯾﺮ‬،‫اﻟﺪﻛﺘﻮر ﻣﺼﻄﻔﻰ ﻛﻤﺎل ﺷﻔﯿﻖ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻷول إﻟﻰ اﻟﺮاﺑﻊ‬،‫اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻟﻠﺪراﺳﺎت اﻷﻣﻨﯿﺔ واﻟﺘﺪرﯾﺐ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬

18.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


18.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les missions du département ;
18.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer l'historique et l’évolution du domaine de
l’expertise des documents et l’importance de l'expertise des documents dans le processus
judiciaire ;
18.5.3 Le stagiaire doit:
- Avoir des connaissances et aptitudes pour manipuler, préserver, enregistrer, conditionner et
stocker les pièces à conviction soumises pour expertise au niveau du département ;
- Le stagiaire est en mesure de citer les différents types d’examens effectués par un expert en
document.

18.6 Evaluation :
18.6.1 Test écrit ou oral.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 19 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

19 – « MODULE 2 » : EQUIPEMENTS UTILISES DANS LE DOMAINE

19.1 Contenu du module


19.1.1 Les différentes sources de lumière, les spectres de lumière (UV, Visible et IR)
19.1.2 Microscopie
19.1.3 Vidéo Spectral comparateur
19.1.4 Macroscope de comparaison
19.1.5 Raman
19.1.6 ESDA
19.1.7 HPTLC
19.1.8 Les autres équipements de laboratoire
19.1.8 Exercices pratiques.

19.2 Objectif
L’objectif de ce module est de :
- Donner des informations théorique et pratique sur le fonctionnement des différents
équipements utilisés dans le domaine et leur utilisation;
- Expliquer les différentes sources de lumière, leur utilisation et les différents phénomènes
rencontrés dans le domaine tels que : le spectre de la lumière, la luminescence, la fluorescence et
la phosphorescence.
- Décrire les fonctions des principales parties du stéréo-microscope, Macroscope de comparaison,
Raman, ESDA, vidéo spectral comparateur et HPTLC et de démontrer leur utilisation dans les
différents cas rencontrés dans le domaine.

19.3 Méthodologie d'enseignement


- Etude des publications, livres, manuels d’utilisation et présentations proposées.
- Manipulation d’échantillons réels en utilisant les équipements.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 20 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

19.4 Références
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition,
Chap 8.
 Ellen, D, 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, pp 126-134, 140-142, 175-179, 204-208.
 Geiman, I. and all, 2009, Application of Raman Spectroscopy and Surface-Enhanced
Scattering to the Analysis of Synthetic Dyes Found in Ballpoint Pen Inks. Journal of forensic
sciences. Volume 54, 4.
 Hilton, O., 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC
Press LLC, pp 138-141.
 James, S.H & Nordby, J.J., 2003, forensic science: an introduction to scientific and
investigation technique, CRC Press, pp 252-360, 364-367.
 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor
& Francis Group, 2nd Edition, pp 309-311.
 Lewis, Jane A, 2014, Forensic document examination fandamentals and current trends,
Elsevier, chap 6.
 Manuel d'installation et d'utilisation ESDA 2 “Foster & Freeman”.
 Manuel d'installation et d'utilisation “CAMAG”.
 Manuel d'installation et d'utilisation “Zeiss”.
 Manuel d'installation et d'utilisation « Foster & Freeman».
 Manuel d'installation et d'utilisation « Projectina».
 Manuels d'installation et d'utilisation « Projectina », « Foster & Freeman ».
 Richards, G.B, “The application of electronic video techniques to infrared and ultraviolet
examination”, journal of forensic science, Vol 22, N° 1, 1977.
 UNODC, 2011, Guide pour la création d'une capacité d'expertise scientifique des
documents, Nations Unies.

19.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


19.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer le spectre de la lumière, les différentes sources
de lumières, leur utilisation et les phénomènes de luminescence, la fluorescence et de
phosphorescence.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 21 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

19.5.2 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des principales parties d'un
microscope, et de démontrer la mise au point d'un stéréo-microscope ;
19.5.3 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des principales parties du « vidéo
spectrale comparateur » et de démontrer son utilisation.
19.5.4 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des parties principales du
« Macroscope de comparaison » et de démontrer son utilisation.
19.5.5 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des parties principales du « FORAM
Raman » et de démontrer son utilisation.
19.5.6 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des parties principales de
« l’ESDA » et de démontrer son utilisation. Le stagiaire doit également être en mesure de décrire
d'autres méthodes de révélation des traces de foulage.
19.5.7 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les fonctions des parties principales de HPTLC et
de démontrer son utilisation.

19.6 Evaluation
19.6.2 Le stagiaire doit compléter des exercices et un test écrit ou pratique pour démontrer
l'utilisation de chacun des instruments.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 22 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

20 – « MODULE 3 » : EXAMEN DU PAPIER

20.1 Contenu du module


20.1.1 Introduction & Historique
20.1.2 Processus de fabrication du papier
20.1.3 Equipements utilisés dans la fabrication du papier
20.1.4 Les différents types de papier
20.1.5 Les papiers de sécurité
20.1.6 Les techniques utilisées pour l’examen du papier
20.1.7 Procédure d’examen du papier
20.1.8 Exercices pratiques

20.2 Objectif
L’objectif de ce module est de :
- Donner un aperçu sur le processus de fabrication du papier (papier de sécurité y inclus) ;
-Décrire les différents examens appliqués dans l'examen du papier.

20.3 Méthodologie d'enseignement


- Etude des publications, livres et présentations proposées.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

20.4 Références
 ASTM E 2288 – 09, 2009, Standard Guide for Physical Match of Paper Cuts, Tears, and
Perforations in Forensic Document Examinations, AFNOR.
 Berger, C.E.H, 2009, Objective paper structure comparison through of transmitted light
image, Journal of forensic science international. Volume 192, pp1-6.
 BUQUET. A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition, pp75-
90.
 Causin, V., and all., 2010, Forensic differentiation of paper by X- ray diffraction and infrared
spectroscopy, Journal of forensic science international. Volume 197, pp 70-74.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 23 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Delval, P., 1998, Faux et fraudes: la criminalité internationale des faux documents, Paris PUF,
pp 24-30.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, pp 116-121.
 Jean Claude Faudouas, 1991, Dictionnaire technique du papier et des encres, Eyrolles édition.
 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, Chap 24 & 25.
 Marc Payot, contribution à l’étude du papier en criminalistique, DESVIGNE&Cie, PYOT&Cie
édition.
 Claudine Dardy, 1998, IDENTITES DE PAPIERS, L'HARMAT.

20.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


20.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les processus fondamentaux utilisés dans la
fabrication du papier et le nom des principaux composants du papier et expliquer leurs fonctions.
20.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer la notion du papier de sécurité et ses
caractéristiques
20.5.3 Le stagiaire doit être en mesure d'effectuer les principaux examens non destructifs du
papier.

20.6 Evaluation
20.6.1 Le stagiaire doit réussir un test écrit ou oral.
Ou
20.6.2 Le stagiaire doit effectuer un test pratique démontrant ses connaissances et capacités à
effectuer les examens non destructifs du papier.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 24 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

21 – « MODULE 4 » : ANALYSE DES ENCRES ET EXAMEN DES ELEMENTS SCRIPTURANTS

21.1 Contenu du module :


21.1.1 Historique des encres et des éléments scripturants.
21.1.2 La composition de l’encre.
21.1.3 Les éléments scripturants.
21.1.4 Les caractéristiques physiques de l’encre.
21.1.5 Les techniques d’analyse des encres.
21.1.6 Procédure d’examen des encres.
21.1.7 Exercices pratiques.

21.2 Objectif :
L’objectif de ce module est de donner au stagiaire des connaissances théorique et pratique sur les
différents types d’encre, les éléments scripturants, leurs caractéristiques ainsi que les techniques
d’analyse appliquées pour l'examen et la comparaison des encres.

21.3 La méthodologie d'enseignement


- Etude des publications, livres et présentations proposées.
- Manipulation d’échantillons en utilisant les équipements.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

21.4 Références
 Brunelle, R.L.; Reed, R.W.; “Forensic Examination of Ink and Paper”; Charles c. Thomas-
Publisher; Springfield, Illinois; 1984.
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition, pp 90-
99.
 Causin, V, and all., 2008, the discrimination potential of ultraviolet visible
spectrophotometer, Thin Layer Chromatography for Forensic Analysis of Black and Blue
Ballpoint Inks, Journal of forensic science international, Volume 53, N°6, pp 1468-1473.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 25 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Claude Roux, Michelle Novotnyb, Ian Evansc, Chris Lennard, “A study to investigate the
evidential value of blueand black ballpoint pen inks in Australia”, Forensic Science
International 101 (1999) 167–176.
 EDEWG (European Document experts Working Group), “Skills and Knowledge base for
European Forensic Document Examiners”, Issue N°.011, date issued: February 2001.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, pp 122-134.
 Geiman, I., and all, 2009, Application of Raman Spectroscopy and Surface-Enhanced
Scattering to the Analysis of Synthetic Dyes Found in Ballpoint Pen Inks. Journal of forensic
sciences. Volume 54, 4.
 Hilton, O., 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC Press
LLC, pp 39-41, 126-131, 148, 275-277, 280-283.
 Jean Claude Faudouas, 1991, Dictionnaire technique du papier et des encres, Eyrolles édition.
 Jeffrey D. Wilson, M.F.S; Gerald M. Laporte, M.S.F.S.; and Antonio A. Cantu, “Differentiation
of Black Gel Inks Using Optical and Chemical Techniques”, journal of forensic science, Vol. 49,
No. 2, Mar. 2004.
 Kelly, J.S. &Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, chap 13.
 Koppenhaver, K. M., 2007, Forensic Document Examination: Principles and Practice, Humana
Press. Pp 195-198.
 Richards, G.B, “The application of electronic video techniques to infrared and ultraviolet
examination”, journal of forensic science, Vol 22, N° 1, 1977.
 Williams, M.R., and all, 2009, Analysis of Black Writing Ink by Electroscopy Ionization Mass
Spectrometry, Journal of forensic science international, Volume 191, pp 97-103.

21.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


21.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les différents types d’encre, éléments
scripturants et leur propriétés.
21.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les principales techniques utilisées dans
l’analyse et la comparaison des encres.
21.5.4 Le stagiaire doit démontrer ses capacités à effectuer les examens des encres généralement
effectuée au niveau du département.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 26 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

21.5.5 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer la procédure de comparaison des encres en
utilisant les différentes sources de lumière (UV, IR, NIR, Lum IR) et techniques suivantes : RAMAN
et HPTLC.

21.6 Evaluation
- Test oral ou écrit.
Ou
- Traitement de dossiers d’affaires reçus au niveau du département ou exercices pratique avec
l’assistance d’un spécialiste.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 27 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

22 – « MODULE 5» : LA COMPARAISON DES ECRITURES ET DES SIGNATURES MANUSCRITES

22.1 Contenu du module


22.1.1Les écritures
22.1.1.1 Introduction dans le domaine de la comparaison des écritures : historique, types
d’écritures.
22.1.1.2 Développement de l’écriture chez un individu :
- Apprendre à écrire
-La variation de l’écriture (intra et inter-variabilité)
22.1.1.3 Les caractéristiques de l’écriture :
- Le système d’écriture
- Les caractéristiques individuelles
- Les caractéristiques de classe
22.1.1.4 Les lois de l’écriture
22.1.1.5 Le processus de comparaison
22.1.1.6 Les imitations et les déguisements
22.1.1.7 Les spécimens de comparaison
22.1.1.8 Les facteurs affectant l’écriture d’un individu (alcool, drogue,..)
22.1.1.9 La procédure de la comparaison de l’écriture
22.1.1.10 L’échelle de conclusion
22.1.1.11 Les graffitis
22.1.1.11 Traitement de dossiers d’affaires reçus au niveau du département avec l’assistance d’un
expert
22.1.2 Les signatures
22.1.2.1 Introduction
22.1.2.2 Les types de signatures : de fantaisie, imitée, déguisée,…
22.1.2.3 Les caractéristiques des signatures et leur complexité
22.1.2.4 Le processus de comparaison
22.1.2.5 Les spécimens de comparaison
22.1.2.6 La procédure de la comparaison des signatures
22.1.2.7 L’échelle de conclusion
22.1.2.8 Traitement de dossiers d’affaires reçus au niveau du département avec l’assistance d’un
expert

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 28 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

22.2 Objectif
L’objectif de ce module est de donner aux stagiaires les connaissances nécessaires (théoriques et
pratiques) ainsi que les principes de base de la comparaison des écritures et des signatures.
22.3 Méthodes d'enseignement
- Etude des publications, livres et présentations proposées.
-Observation et traitement de cas réels au niveau du département.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.
22.4 Références
 ASTM E 1658 – 08, 2008, Standard Terminology for Expressing Conclusions of Forensic
Document Examiners, AFNOR.
 ASTM E 2195 – 09, 2009, Standard Terminology Relating to the Examination of Questioned
Documents, AFNOR.
 ASTM E 2290 – 07a, 2007, Standard Guide for Examination of Handwritten Items, AFNOR.
 Best Practice Manuel for the Forensic Examination of Handwriting, ENFSI-BPM-FHX-01,
version 01, November 2015.
 Bird, C., and all, 2010, Forensic handwriting examiner opinion on the process of production of
disguised and simulated signatures, Journal of forensic science, Volume 195, pp 103-107.
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition.
 BUQUET, A, Manuel de Criminalistique Moderne Paris PUF - 4ed 2001
 BUQUET, A., 1991, L’expertise des écritures Manuscrites, Masson.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, chap 2-5.
 Hilton, O, 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC Press
LLC, chap 8-10.
 Jean Paul GAUTHIER, expertise en écritures quel poids dans la balance?, Editions Golias,
2000.
 Kelly, J.S. &Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, Chap 7-9.
 Koppenhaver, K. M., 2007, Forensic Document Examination: Principles and Practice, Humana
Press, pp 1-5.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 29 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 MUNCH, A., 2000, l’Expertise en Ecritures et en Signatures, Septentrion.


،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺜﺎﻟﺚ واﻟﺮاﺑﻊ‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
‫ ﻣﻌﮭﺪ اﻟﺪراﺳﺎت‬،‫ ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ اﻟﻤﺨﺘﺒﺮ اﻟﻔﻨﻲ ﻟﻠﻜﺸﻒ ﻋﻦ ﺗﺰوﯾﺮ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﺘﻮاﻗﯿﻊ واﻷﺧﺘﺎم واﻟﺒﺼﻤﺎت‬،‫أﻣﺠﺪ ﻋﻤﺮ ﻋﻄﯿﺔ‬ 
.‫ ﻣﺼﺮف ﻟﯿﺒﯿﺎ اﻟﻤﺮﻛﺰي‬-‫اﻟﻤﺼﺮﻓﯿﺔ واﻟﻤﺎﻟﯿﺔ‬

22.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


22.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d’expliquer l’importance et le but de la comparaison des
écritures et des signatures
22.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les lois de l’écriture et de l’individualisation
22.5.3 Le stagiaire doit être en mesure d’expliquer les déguisements et imitations
22.5.4 Le stagiaire doit être en mesure d’évaluer un dossier d’affaire de comparaison des écritures
et des signatures (qualité et quantité des spécimens d’écritures et de signatures)
22.5.5 Le stagiaire doit être en mesure d’expliquer les différentes étapes de la procédure de
comparaison des écritures et des signatures
22.5.6 Le stagiaire doit être en mesure de procéder à la comparaison des écritures et des
signatures ;

22.6 Evaluation
- Tests orales ou écrites
- Tests pratiques
- Rédaction de rapports.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 30 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

23 – « MODULE 6» : LES DOCUMENTS DACTYLOGRAPHIES

23.1 Contenu du module


23.1.1 Introduction : historique & les différents aspects de l’expertise dactylographique ;
23.1.2 Les différents types de machines à écrire ;
23.1.3 Les caractéristiques générale et individuelles ;
23.1.4 Les rubans (types, lecture, lien entre un ruban et un document dactylographié) ;
23.1.5 Les corrections ;
23.1.6 Les systèmes de classification ;
23.1.7 Technique de mise en évidence d’une mention rajoutée : utilisation d’un gabarit ;
23.1.8 Les spécimens de comparaison ;
23.1.9 Processus d’identification des machines à écrire /procédure d'examen.

23.2 Objectif
L’objectif de ce module est de :
- Donner au stagiaire les connaissances théoriques et pratiques concernant l’expertise
dactylographique ayant pour but l’identification d’une machine à écrire. Ce module permettra au
stagiaire de ressortir :
- Le lien entre un texte et une machine.
- La mise en évidence d’une mention rajoutée.
- La marque d’une machine à écrire à partir d’un texte dactylographié.
- La récupération d’un texte dactylographié à partir d’un ruban utilisé.

23.3 Méthodologie d'enseignement


-Etude des publications, livres et présentations proposées.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

23.4 Références
 ASTM E2494 – 08, 2008, Standard Guide for Examination of Typewritten Items, AFNOR.
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition,
pp119-148

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 31 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Hilton. O, 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC Press
LLC, pp 22-24, 46-66, Chap 11,15.
 Hilton. O, “the influence of variation on typewriting identification”, the journal of criminal
law, criminology and police science, Vol 50 N°4, 1959.
 Hilton.O, The Complexities of identifying the Modern Typewriter, Journal of Forensic
Sciences, Vol. 17, No. 4.
 Jean Gayet, l'identification individuelle de la machine à écrire, Revue internationale de la
police criminelle, pp 1-27.
 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, pp 177-185, Chap 15.
 Koppenhaver, K. M., 2007, Forensic Document Examination: Principles and Practice, Humana
Press. pp 207-209.
‫ دار اﻟﻨﺸﺮ ﺑﺎﻟﻤﺮﻛﺰ‬،‫ م‬1990 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1410 ،‫ اﻟﺘﻌﺮف ﻋﻠﻰ ﺧﻄﻮط اﻵﻻت اﻟﻜﺎﺗﺒﺔ‬،‫اﻟﻠﻮاء أﻧﻮر ﻋﺒﺪ اﻟﺤﻤﯿﺪ ﻧﺼﺎر‬ 
.‫اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻟﻠﺪراﺳﺎت اﻷﻣﻨﯿﺔ واﻟﺘﺪرﯾﺐ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺨﺎﻣﺲ‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬

23.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


23.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les différents aspects de l’expertise
dactylographique ;
23.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les systèmes de classification des machines à
écrire.
23.5.4 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer la théorie de l'identification des machines à
écrire.
23.5.5 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer le processus d'identification du type de police.
23.5.6 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer et de démontrer l'utilisation des grilles
d’identification des machines à écrire.
23.5.7 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer les différents types de rubans encreurs,
comment différencier entre les types de rubans sur un document dactylographié,
23.5.8 Le stagiaire doit être en mesure de procéder à des examens d’une machine à écrire afin de:
- Identifier la police de caractères d'un texte
- Déterminer les mesures d’espacement d'un texte
- Détection des désalignements

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 32 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

- Le stagiaire doit être en mesure de procéder à des examens de rubans encreurs pour:
- Déchiffrer le texte du manuscrit sur le ruban

23.6 Evaluation
- Questions orales ou écrites
ou
- Tests pratiques

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 33 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

24 – « MODULE 7» : LES DOCUMENTS PHOTOCOPIES ET IMPRIMES

24.1 Contenu du module


24.1.1 Les documents photocopiés :
 Introduction : historique & mode de fonctionnement.
 Les toners : types de toners, caractérisation des toners, méthode de fixation du toner.
 Les photocopieurs : couleur, noir et blanc, analogique, digital
 Identification :
- Les caractéristiques de classe et les caractéristiques individuelles
24.1.2 Les documents imprimés :
 Les caractéristiques et le mode de fonctionnement des imprimantes :
- Impact : Matricielle
- Sans impact : Laser, jet d’encre, thermique
 Les caractéristiques de classe et les caractéristiques individuelles.
24.1.3 Les Fax
24.1.4 La collecte de spécimens de comparaison
24.1.5 Techniques d’examen
24.1.6 Exercices pratiques

24.2 Objectif
L’objectif de ce module est de donner au stagiaire les connaissances nécessaires (théoriques et
pratiques) qui lui permettent d'effectuer des examens sur des documents photocopiés ou
imprimés afin de déterminer s’ils ont été produits par la même machine ou non ou de déterminer
leurs sources.

24.3 Méthodologie d'enseignement


- Etude des publications, livres et présentations proposées.
- Présentation en power point.
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 34 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

24.4 Références
 Arbouine, M.W. and Day, S.P., (1994). The use of drum defects to link laserprinted documents
to individual laser printers. Journal of forensic science society. Volume 34. Pages 99-104.
 ASTM F 335 - 03 (Reapproved 2009), Standard Terminology Relating to Electrostatic Imaging,
AFNOR.
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition, pp163-
186.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor and
Francis, 3rd Edition, chap 8.
 Hilton, O., 1993, Scientific Examination of Questioned Documents, Revised Edition, CRC Press
LLC, pp 369-388
 Holland, N. W., (1984). Photocopy classification and identification. Journal of forensic society.
Volume 24. Pages 23-41.
 James, S.H & Nordby, J.J., 2003, forensic science: an introduction to scientific and investigation
technique, CRC Press, pp 367-369.
 Kelly, J.S. &Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, Chap 16.
 PIERRE DURCHON, les applications nouvelles des procédés d’impression, Editions du
Moniteur, 1989, quatrième partie.
 Totty, R. N. &Baxendale, D., (1981). Defects marks and identification of photocopying
machines. Journal of forensic science society. Volume 21, 23.
 Yoshinori Akao, Kazuhiko Kobayashi and Yoko Seki, (July 2005). Examination of spur marks
found on inkjet-printed documents. Journal of forensic science. Volume 50. Issue 4. Pages 915-
923.
‫ دراﺳﺔ‬،‫ إﺷﻜﺎﻟﯿﺔ اﻹﺛﺒﺎت اﻟﻌﻠﻤﻲ اﻟﺸﺮﻋﻲ ﻓﻲ ﻗﻀﺎﯾﺎ اﻟﻨﺎﺳﺨﺎت و اﻟﻄﺎﺑﻌﺎت اﻟﻤﻠﻮﻧﺔ و ﻏﯿﺮ اﻟﻤﻠﻮﻧﺔ‬،‫ رﯾﺎض ﻓﺘﺢ اﷲ ﺑﺼﻠﺔ‬.‫د‬ 
‫ﻣﺪﺧﻠﯿﺔ ﻓﻲ اﻷﺳﺲ اﻟﻌﻠﻤﯿﺔ و اﻟﺘﻘﻨﯿﺔ و أﺳﺎﻟﯿﺐ ارﺗﻜﺎب اﻟﺠﺮﯾﻤﺔ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪﯾﺔ و أﺷﺘﻘﺎق اﻟﺪﻟﯿﻞ اﻟﻤﺎدى و اﻷﻟﻜﺘﺮوﻧﻰ و ﺣﺪود‬
.(‫ )وﺛﯿﻘﺔ اﻟﻜﺘﺮوﻧﯿﺔ ﻣﻮﺟﻮدة ﻋﻠﻰ ﺷﺒﻜﺔ اﻟﺪاﺋﺮة‬.‫اﻷﺛﺒﺎت‬

24.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


24.5.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer le processus de base et le mode de
fonctionnement des photocopieurs et imprimantes (matricielle, jet d’encre, laser et thermique).

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 35 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

24.5.2 Le stagiaire doit être en mesure d'examiner des documents photocopiés ou imprimés afin
de déterminer s’ils ont été produits par la même machine ou non.

24.6 EVALUATION
24.6.1 Questions orales ou écrites ou tests pratiques ou traitement d’affaire réelle si disponible.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 36 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

25 – « MODULE 8» : AUTHENTIFICATION DES DOCUMENTS

25.1 Contenu du module


25.1.1 Les procédés d'impression
-Historique des procédés d’impression
-Les documents de sécurité et les procédés d’impression
-Les différents procédés d’impression (Impact, sans impact) :
 Offset
 Flexographie
 Héliogravure
 Sérigraphie
 Typographie
 Taille douce
 Jet d’encre
 Laser (toner)
 Matricielle
 Thermique : transfert thermique et sublimation thermique
 Gravure laser
 Autres
25.1.2 Les techniques d’examens :
- Examen microscopique ;
- Examen en utilisant « vidéo spectral comparateur » (les différentes sources de lumières)
25.1.3 Exercices pratiques :
- Identification des procédés d’impression
- Comparaison des procédés d’impression (en question et spécimen pour l’authentification
des documents)
25.1.4 Les documents – code pénal.
25.1.5 Les techniques de sécurisation de documents : Les différents signes de sécurité et les
techniques d’impression des mentions variables
25.1.6 Les altérations :
- Définition.
- Les formes d’altérations et leurs caractéristiques.
25.1.7 Les techniques de contrefaçon et de falsification des documents

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 37 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

25.1.8 Authentification des documents officiels et de billets de banque/ procédure d’analyse.


25.1.9 Examen des altérations/ procédure d’analyse.
25.1.10 Traitement de cas réels et exercices pratiques

25.2 Objectif
Le but de ce module est de donner au stagiaire les connaissances nécessaires lui permettant de :
- Procéder à l’authentification des documents et à la détection des différentes formes
d’altérations.
- Identifier les différents procédés d'impression en utilisant les équipements de laboratoire et les
instruments de base (compte fil) ;
- Développer les connaissances du stagiaire concernant les procédés d'impression dans le but de
les utiliser pour l’authentification des documents ;

25.3 Méthodologie d'enseignement


- Etudes des publications, livres et présentations proposées.
- Traitement de cas réels au niveau du département.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

25.4 Références :
 ASTM F1448 – 12, 2012, Standard Guide for Selection of Security Technology for Protection
Against Counterfeiting, Alteration, Diversion, Duplication, Simulation, and Substitution
(CADDSS) of Products or Documents, AFNOR.
 ASTM F909 − 94a (Reapproved 2011), Standard Terminology Relating to Printers, AFNOR.
 BUQUET, A, 1990, L’Expertise des Ecritures et des documents contestés, CNRS Edition,
pp101-116.
 Delval, P., 1998, Faux et fraudes: la criminalité internationale des faux documents, Paris PUF,
pp 19-21, 129-133, Chap 1,2.
 EDEWG (European Document experts Working Group), “Skills and Knowledge base for
European Forensic Document Examiners”, Issue N°.011, date issued: February 2001.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, chap 8.
Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 38 /48 Date d’impression : 21/11/2016
DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Glossaire du conseil de l'UE sur l’URL suivant


http://prado.consilium.europa.eu/FR/glossaryPopup.html
 Jean Claude Faudouas, 1991, Dictionnaire technique du papier et des encres, Eyrolles édition.
 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, Chap 27.
 PIERRE DURCHON, les applications nouvelles des procédés d’impression, Editions du
Moniteur, 1989.
 Présentation power point intitulée « les documents sécurisés1 et 2 ».
 Richards, G.B, “The application of electronic video techniques to infrared and ultraviolet
examination”, journal of forensic science, Vol 22, N° 1, 1977.
‫ أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ‬،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2002 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1422 ،‫أﻋﻤﺎل ﻧﺪوة ﺗﺰوﯾﺮ اﻟﺒﻄﺎﻗﺎت اﻻﺋﺘﻤﺎﻧﯿﺔ‬ 
.‫ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2010 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1431 ،‫ ﻣﮭﺎرات اﻟﺘﺤﻘﯿﻖ ﻓﻲ ﺟﺮاﺋﻢ ﺗﺰﯾﯿﻒ اﻟﻌﻤﻠﺔ‬،‫ ﻋﺒﺪ اﷲ ﺑﻦ ﺳﻌﻮد اﻟﺴﺮاﻧﻲ‬.‫د‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻷول‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
‫ دار اﻟﻨﺸﺮ‬،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬1987 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1408 ،‫ ﻣﻜﺎﻓﺤﺔ ﺗﺰوﯾﺮ اﻟﺠﻮازات ووﺛﺎﺋﻖ اﻟﺴﻔﺮ‬،‫ ﻣﺤﻤﺪ ﻋﻮدة اﻟﺠﺒﻮر‬.‫د‬ 
.‫ﺑﺎﻟﻤﺮﻛﺰ اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻟﻠﺪراﺳﺎت اﻷﻣﻨﯿﺔ واﻟﺘﺪرﯾﺐ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
‫ دار اﻟﻨﺸﺮ ﺑﺎﻟﻤﺮﻛﺰ‬،‫ م‬1991 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1411 ،‫ ﺗﺄﻣﯿﻦ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﻮﺛﺎﺋﻖ ﺿﺪ اﻟﺘﺰوﯾﺮ‬،‫اﻟﺪﻛﺘﻮر ﻣﺼﻄﻔﻰ ﻛﻤﺎل ﺷﻔﯿﻖ‬ 
.‫اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻟﻠﺪراﺳﺎت اﻷﻣﻨﯿﺔ واﻟﺘﺪرﯾﺐ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
.‫ ﻣﺼﺮ‬،‫ دار اﻟﺸﺮوق‬،‫ م‬1995 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1416 ،‫ ﺟﺮاﺋﻢ ﺑﻄﺎﻗﺔ اﻻﺋﺘﻤﺎن‬،‫رﯾﺎض ﻓﺘﺢ اﷲ ﺑﺼﻠﺔ‬ 
،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺜﺎﻣﻦ واﻟﺘﺎﺳﻊ واﻟﻌﺎﺷﺮ‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
‫ ﻣﺬﻛﺮة ﻟﻨﯿﻞ اﻟﺪﺑﻠﻮم‬،‫ م‬2007 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1428 ،‫ ﺟﺮاﺋﻢ ﺗﺰوﯾﺮ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﻌﻤﻼت اﻟﻮرﻗﯿﺔ‬،‫ﯾﻮﺳﻒ ﻏﻀﺒﺎن ﺧﯿﺮ اﻟﺪﯾﻦ‬ 
.‫ ﺟﺎﻣﻌﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬،‫اﻟﻤﮭﻨﻲ ﻓﻲ ﻋﻠﻮم اﻷدﻟﺔ اﻟﺠﻨﺎﺋﯿﺔ‬

25.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


25.5.1 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les différents signes de sécurité les plus utilisés
et leurs caractéristiques;
25.5.2 Le stagiaire doit être en mesure de démontrer ses capacités à détecter les documents
contrefaits et les faux billets de banque,
25.5.3 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les différentes formes d’altération;
25.5.4 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les différentes techniques d’analyse utilisées
pour la détection des altérations

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 39 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

25.5.5 Le stagiaire doit être en mesure de démontrer ses capacités pratiques à détecter les
différentes formes d’altération ;
25.5.6 Le stagiaire doit être en mesure de différencier entre les différents procédés d’impression ;
25.5.7 Le stagiaire doit se familiariser avec les techniques utilisées pour l’examen des procédés
d’impression
25.5.8 Le stagiaire doit définir l’importance des procédés d’impression dans la sécurisation des
documents

25.6 Evaluation
25.6.1 Questions orales ou écrites.
25.6.2 Le stagiaire doit effectuer des tests pratiques démontrant ses capacités à :
- Détecter les faux documents et les faux billets de banque
- Détecter les différentes formes d’altérations.
25.6.3 Rédaction de rapports d’examen.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 40 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

26 – « MODULE 9» : AUTHENTIFICATION DES CACHETS ET SEAUX DE L’ETAT

26.1 Contenu du module


26.1.1 Introduction.
26.1.2 Les différents types de cachets.
26.1.3 Le processus de fabrication des cachets.
26.1.4 Les caractéristiques de classe et les caractéristiques individuelles.
26.1.5 Techniques d’examen des cachets.
26.1.6 La collecte de spécimens de comparaison.
26.1.7 Procédure d’examen des cachets.
26.1.8 Traitement de cas réels et exercices pratiques.

26.2 Objectif
Le but de ce module est de donner au stagiaire les connaissances théoriques et pratiques
nécessaires pour la détermination de l’authenticité ou non des cachets.

26.3 Méthodologie d'enseignement


- Etudes des publications, livres et présentations proposées.
-Traitement de cas réels au niveau du département.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

26.4 Références
 ASTM E 2286A - 08a, Standard Guide for Examination of Dry Seal Impressions, AFNOR.
 ASTM E 2289, janvier 2009, Standard Guide for Examination of Rubber Stamp Impressions,
AFNOR.
 Glossaire du CONSEIL de l'UE sur l’URL suivant :
http://prado.consilium.europa.eu/FR/glossaryPopup.html
 Kelly, J.S. &Lindblom, B.S, 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, Chap 20.
‫ دار اﻟﻨﺸﺮ ﺑﺎﻟﻤﺮﻛﺰ‬،‫ م‬1991 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1411 ،‫ ﺗﺄﻣﯿﻦ اﻟﻤﺴﺘﻨﺪات واﻟﻮﺛﺎﺋﻖ ﺿﺪ اﻟﺘﺰوﯾﺮ‬،‫اﻟﺪﻛﺘﻮر ﻣﺼﻄﻔﻰ ﻛﻤﺎل ﺷﻔﯿﻖ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺜﺎﻟﺚ ﻋﺸﺮ‬،‫اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻟﻠﺪراﺳﺎت اﻷﻣﻨﯿﺔ واﻟﺘﺪرﯾﺐ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬
Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 41 /48 Date d’impression : 21/11/2016
DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺴﺎدس‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬

26.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


26.5.1 Le stagiaire doit être en mesure de décrire les différents types de cachets et leurs
caractéristiques.
26.5.2 Le stagiaire doit être en mesure de démontrer ses capacités à déterminer l’authenticité ou
non des cachets.

26.6 Evaluation
26.6.1 Questions orales ou écrites.
26.6.2 Le stagiaire doit effectuer des tests pratiques démontrant ses capacités à authentifier les
cachets.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 42 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

27 – « MODULE 10» : EXAMEN DES TRACES DE FOULAGE

27.1 Contenu du module


27.1.1 Introduction :
-Définition,
-Intérêt de l’examen et la révélation des traces de foulage (détection des altérations,
croisement des traits,..).
27.1.2 Les techniques utilisées pour la révélation des traces de foulages :
- ESDA
- La lumière rasante
- Autres
27.1.3 Préservation et manipulation des pièces à conviction
27.1.4 Procédure d’analyse
27.1.4 Report des résultats
27.1.5 Exercices pratiques

27.2 Objectif
Le but de ce module est de donner au stagiaire les connaissances théorique et pratiques
nécessaires pour la détection et la révélation des traces de foulage.

27.3 Méthodologie d'enseignement


- Etudes des publications, livres et présentations proposées.
- Traitement de cas réels au niveau du département.
- Présentation en power point
- Eclaircissement des points incompris.
- Discussion.

27.4 Références
 ASTM F 335, 2003 (reapproved 2009), Standard Terminology Relating to Electrostatic
Imaging, AFNOR.
 BUQUET, A, 1990, L’expertise des écritures et des documents contestés, CNRS Edition, pp
214-216.
 Dunkerley, M.Y et Riley, T.P “the effect of fingerprint powder processing on E.S.D.A
impressions”, International journal of forensic document examiner, Vol 5, Jan/DEC 1999,

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 43 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 EDEWG (European Document experts Working Group), “Skills and Knowledge base for
European Forensic Document Examiners”, Issue N°.011, date issued: February 2001.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, pp 174-179.
 Foster & Freeman « Manuel d’utilisation 12-01 », ESDA2.
 Gerald M. LaPorte, “The Use of an Electrostatic Detection Device to Identify Individual and
Class Characteristics on Documents Produced by Printers and Copiers—A Preliminary Study,
Journal of forensic science, May 2004, Vol. 49, No. 3
 Kelly, J.S. &Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, pp 309-312.
 MyriamAzoury, Rachel Gabbay, Drorit Cohen et Joseph Almog,”ESDA Processing and Latent
Fingerprint Development: The Humidity Effect”, Journal of forensic science, May 2003, Vol.
48, No. 3
 Noblett MG, James EL. Optimum conditions for the examination of documents using an
electrostatic detection apparatus (device) to visualize indented writings. Journal of Forensic
Science 1983; 28(3):697–712.
 Riebeling IJ, Kobus HJ. Some parameters affecting the quality of ESDA results. Journal of
Forensic Science 1994; 39(1):15–20.
 Seward GH. Practical implications of charge transport model for electrostatic detection
apparatus (ESDA). Journal of Forensic Science 2000;45(2):506.
 Sharon Brown, Asne Klein, and Alan Chaikovsky, ”Deciphering Indented Impressions on
Plastic”, Journal of forensic science, July 2003, Vol. 48, No. 4.
،‫ اﻟﻄﺒﻌﺔ اﻷوﻟﻰ‬،‫ م‬2003 ‫ ھـ اﻟﻤﻮاﻓﻖ ﻟـ‬1424 ،‫ أﺳﺎﻟﯿﺐ اﻟﺘﺰوﯾﺮ واﻟﺘﺰﯾﯿﻒ وﻃﺮق اﻟﻜﺸﻒ ﻋﻨﮭﺎ‬،‫اﻟﻌﻤﯿﺪ ﻣﺤﻤﺪ أﺣﻤﺪ وﻗﯿﻊ اﷲ‬ 
.‫ اﻟﻔﺼﻞ اﻟﺴﺎﺑﻊ‬،‫أﻛﺎدﯾﻤﯿﺔ ﻧﺎﯾﻒ اﻟﻌﺮﺑﯿﺔ ﻟﻠﻌﻠﻮم اﻷﻣﻨﯿﺔ ﺑﺎﻟﺮﯾﺎض‬

27.5 Objectifs attendus (connaissances requises)


27.5.1 Le stagiaire doit être en mesure de d’expliquer comment les traces de foulage sont
produites.
27.5.2 Le stagiaire doit être en mesure de démontrer ses capacités à détecter et révéler les traces
de foulage.
27.5.3 Le stagiaire doit être en mesure de démontrer ses capacités à reporter les résultats de
révélation des traces de foulage.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 44 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

27.6 Evaluation
27.6.1 Questions orales ou écrites.
27.6.2 Le stagiaire doit effectuer un test pratique démontrant ses capacités à révéler les traces de
foulage.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 45 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

28 – « MODULE 11» : EXAMENS DE CAS DIVERS

28.1 Domaines d'application


28.1.1 La datation des documents
28.1.2 Les croisement des traits
28.1.5 Exercices pratiques (croisements des traits)

28.2 Objectif
Le but de ce module est de donner un aperçu sur la datation des documents et le problème de
croisement des traits.

28.3 Méthodologie d'enseignement


- Etudes des publications, livres et présentations proposées.
-Traitement de cas réels au niveau du département.
-Présentation en power point
-Eclaircissement des points incompris.
-Discussion.

28.4 Références
 Buquet, A, 1990, L’expertise des écritures et des documents contestés, CNRS Edition, pp 187-
190.
 Claudia Berger-Karin, Ursula Hendricks and Jochen Geyer-Lippmann- Comparison of natural
and artificial aging of ball point inks-Journal of Forensic Science - 2008, Volume 53, number 4,
pp 989-992.
 Ellen, D., 2006, The Scientific Examination of Documents: Methods and Techniques, Taylor
and Francis, 3rd Edition, pp 101, 109-112,121, 143-144, 189-190.
 Jürgen H. Bügler, Hans Buchner and Anton Dallmayer-Age determination of ballpoint pen ink
by thermal desorption and gas chromatography mass spectrometry - Journal of Forensic
Science - 2008, Volume 53, number 4, pp 982-988.
 Katherine Bojko, Claude Roux and Brian J. Reedy - An examination of the sequence of
intersecting lines using attenuated total reflectance-fourier transform infrared spectral
imaging - Journal of Forensic Science - 2008, Volume 53, number 6, pp 1458-1467.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 46 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

 Kelly, J.S. & Lindblom, B.S., 2006, Scientific Examination of Questioned Documents, Taylor &
Francis Group, 2nd Edition, pp 348-350.

28.5 Evaluation
-Exercices pratiques
-Aucune évaluation n’est envisagée du fait que le département n’effectue pas ces types
d’examens.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 47 /48 Date d’impression : 21/11/2016


DOC/MAN.02/VF.02 Date d’application : 30/11/2016

29 – « MODULE 12» : EXAMEN FINAL ET PROJET DE RECHERCHE

29.1 Contenu du module


29.1.1 Examen final complet
29.1.2 Projet de recherche

29.2 Objectif
- Evaluation du stagiaire sur les aspects techniques des différents cas traités dans le domaine de
l'expertise des documents ;
- Familiarisation du stagiaire avec la recherche scientifique.

29.3 Objectifs attendus (connaissances requises)


29.3.1 Le stagiaire doit être en mesure d'expliquer et de démontrer ses capacités à effectuer les
différents examens effectués dans le domaine.
29.3.2 Le stagiaire doit faire un projet de recherche. Le sujet peut être choisi par le stagiaire, mais
il doit être approuvé par les encadreurs.

29.4 Evaluation
29.4.1 Le stagiaire doit réussir un test écrit recouvrant tous les aspects de l’expertise des
documents ;
29.4.2 Le stagiaire doit démontrer ses capacités à effectuer les différents examens dans le
domaine ;
29.4.3 Le stagiaire doit réaliser un projet de recherche. Un rapport et une présentation doivent
être établis par le stagiaire.

Confidentiel-diffusion hors INCC interdite Page 48 /48 Date d’impression : 21/11/2016

Vous aimerez peut-être aussi