Vous êtes sur la page 1sur 50

Comptabilité générale

S1

Cours animé par : EL MODNI Rania


Introduction
Objectifs du chapitre

1/Identifier les différents types d’opérations


2/Connaître la notion de flux

3/Comprendre ce qu’est un compte


4/Savoir comment on enregistre les opérations réalisées dans
les comptes
L’entreprise

ü L’entreprise est un centre de décision économique autonome (une entité), disposant


de ressources humaines, matérielles et financières qu’elle gère en vue de produire
des biens et des services destinés à la vente.

ü La différence entre les recettes dégagées par la commercialisation des biens et


services et les dépenses engendrées par l’exploitation fait ressortir un « Résultat ».
L’entreprise et ses partenaires
Les différents types d’opérations

5
3 - Intérêt de la comptabilité générale pour les partenaires de l’entreprise

Intérêt/ Dividende
Ressources financières:
• Associés
• Actionnaires
• Banque Fonds

Règlement

Fournisseurs Bien et
service
Entreprise Client Trésorerie
Vente de
Biens et
Impôt Infrastructure + services
Etat Législation + Création de
sécurité… richesse

Salaire Travail
Salariés
Les différents types d’opérations

Opérations d’investissement
L’investissement représente l’acquisition ou la création d’un bien durable destiné à rester au
moins un an dans l’entreprise. L’investissement permet à l’entreprise de : augmenter sa
productivité (nouvelle machine), de moderniser ses équipements (remplacer des équipements
obsolètes), d’opérer une croissance externe (achat d’une autre entreprise)…

Opérations d’exploitation
L’ensemble des opérations nécessaires à la réalisation de l’activité normale
courante de l’entreprise liée au cycle d’exploitation : Achat de matières premières,
vente des produits, paiement des salaires,…

Opérations financières
Les opérations liées à la gestion de la trésorerie de l’entreprise: opérations de
placement des excédents de trésorerie (achat de titres…), et les opérations de
financement (emprunt bancaire).

A chaque opération il est possible d’associer deux flux : réel et monétaire


3 - Intérêt de la comptabilité générale pour les partenaires de l’entreprise

Qu’est ce qu’un Flux ?


Flux d’information

Entreprise Flux monétaire Fournisseur

Flux réel

Seuls les flux réels et monétaires font l’objet


d’enregistrement comptable

Un flux réel est un mouvement de valeur observé entre l’entreprise et un autre agent économique. Ce mouvement
peut concerner des biens matériels (matières premières, marchandises, outillages…) ou des services rendus par des
tiers à l’ entreprise (Etat, banques, assurances…).

Le flux monétaire est la contrepartie du flux réel. C’est le mouvement dans le sens inverse comme moyen de règlement
du flux réel.
L es caractéristiques d’un flux
Un flux est caractérisé par trois éléments:
•Son origine: son point de départ
•Sa destination: vers qui il se dirige

•Son intensité: son montant

Entreprise Vente de marchandises d’une


valeur de 100 000 Dhs Client
Origine Destination
Comment ?

La comptabilité se propose de développer une technique permettant


de conserver en mémoire un maximum d’informations véhiculées par
les flux:

Toute opération …est traduite en flux R …sera enregistrée


s’appuie sur une pièce et M… dans un compte
justificative …
Définition

La comptabilité est un système d’organisation de l’information financière


permettant de saisir, classer, enregistrer des données de bases chiffrées et de
fournir un ensemble d’informations destinées aux différents utilisateurs.

ü La tenue de la comptabilité est une obligation légale. Elle résulte des


dispositions du droit comptable et du droit fiscal.

ü Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant est tenue


de tenir une comptabilité. D’après la Loi n° 9 – 88 (Loi comptable) : tout
commerçant marocain doit tenir une comptabilité qui respecte les dispositions
du le plan comptable marocain.
ü La CG est tenue au Maroc d’après les dispositions du Code Général de
normalisation Comptable CGNC appliqué par toutes les entreprises depuis
Janvier 1994.
1. Le code général de la normalisation comptable

Qu’est qu’une norme?


Une norme est une règle à suivre, c’est une manière unique de
présenter la chose à respecter par tous les utilisateurs.

Normaliser: créer des normes, uniformiser

Normes comptables: les règles et les procédures à suivre lors de


l’établissement et la mise en place de la comptabilité au niveau
d’une entreprise.
Pourquoi la normalisation comptable?
Avoir une information homogène: La
normalisation garantit à tous les
utilisateurs le respect des mêmes règles
et donc ça permet de faire des
comparaisons dans le temps et entre
entreprises.
Permettre à l’Etat de
contrôler la comptabilité
Parler le même langage:
de l’entreprise et de
Faciliter la lecture des
vérifier l’exactitude des
documents comptables et
montants payés au titre Pourquoi normaliser? des états de synthèses
des impôts et taxes et
aux différents utilisateurs.
donc limiter les risques de
fraude

Objectif ultime:
Donner une image fidèle
Pourquoi la normalisation comptable?

Qu’est ce que l’image fidèle ?


Faire transparaitre le plus fidèlement possible la réalité économique de
l’entreprise. Il faut entendre par « image fidèle » la volonté de présenter les
comptes en ayant le souci de la vérité.

Comment atteindre l’image fidèle ?


En respectant dans la tenue de la comptabilité générale les normes dictées par
le code générale de normalisation comptable « CGNC ». Soit un semble de
règles qui vont cadrer aussi bien le fond que la forme.
Le Plan Comptable

Code général de normalisation comptable


(CGNC)
Réglemente deux aspects

Dispositif de fond Dispositif de forme


Les 7 principes comptables La codification et le classement du PCGE
fondamentaux

Image fidèle des comptes


publiés par l’entreprise
Les dispositions de fond

Les dispositions de fond


§ Les entreprises doivent établir à la fin de chaque exercice
comptable des états de synthèses aptes à donner une image
fidèle de leur patrimoine, de leur situation financière et de
leurs résultats.

§ La présentation de cette image fidèle repose nécessairement


sur un certain nombre de conventions de base appelées
principes comptables fondamentaux.

§Ceux-ci sont en nombre de 7 :


Les principes comptables

Les principes comptables


Le principe de la continuité d’exploitation :
L’entreprise doit établir ses états de synthèse dans la perspective d’une poursuite
normale de ses activités.

L’entreprise établit sa comptabilité en supposant qu’elle va exister aujourd’hui et


demain, qu’elle poursuivra normalement son activité. La notion de temps prédomine
dans la logique d’établissement des Etats de synthèses. Ex: Biens durable par
opposition à bien d’exploitation. LT, CT.
Les principes comptables

Les principes comptables


• Le principe de permanence des méthodes :
L’entreprise doit établir ses états de synthèse en appliquant les mêmes
règles d’évaluation et présentation d’un exercice à l’autre.

Les méthodes retenues ne doivent pas être modifiées d’une année à l’autre. Parfois
nous avons le choix entre plusieurs méthodes (ex: amortissement). Le changement
de méthodes sans justification peut altérer l’image fidèle.
Les principes comptables

Principes comptables(suite)
• Le principe du coût historique :
La valeur d’entrée d’un élément inscrite en comptabilité reste intangible
quelle que soit l’évolution ultérieure du pouvoir d’achat de la monnaie
ou de la valeur actuelle de l’élément.

Les biens sont enregistrés à leur coût historique (coût d’achat) sans tenir compte du
changement de la valeur du bien sur le marché. Intangible = inchangé
Les principes comptables

Principes comptables(suite)
• Le principe de spécialisation des exercices :
Les charges et les produits doivent être rattachés à l’exercice qui les
concerne effectivement et à celui-là seulement.

Ne garder dans un exercice comptable que les charges et les produits qui lui sont
rattachés. Parfois des charges qui ne concernent notre exercice sont enregistrées lors
de l’exercice. Cette situation doit être corrigée (écritures de régularisations).
Exemple: Souscrire une assurance annuelle qui couvre la période allant du
31/03/2020 au 31/03/2021. Je ne doit comptabiliser en 2020 que la partie de la
charge qui lui correspond, soit 9 mois de l’année 2020.
Les principes comptables

Les principes comptables (Suite)


• Le principe de prudence :
Les produits ne sont pris en compte que s’ils sont certain et définitivement
acquis par l’entreprise ; en revanche les charges sont à prendre en compte
dès lors qu’elles sont probables.

La prudent couvre deux dimensions :

1/ au niveau des produits : Le produit n’est enregistré que quand il est certain. A la
fin de l’année, le cours de mon action Axa augmente. Ceci génère pour l’entreprise
une plus value probable qui n’est pas comptabilisée. La plus value ne sera
comptabilisée que lors de la vente des actions à un prix supérieur au prix d’achat.

2/ au niveau des charges : la charge est enregistrée dès lors qu’elle est probable. A la
fin de l’année, le cours de mon actionAxa diminue. Ceci génère pour l’entreprise une
moins value probable qui est comptabilisée.
Les principes comptables

Les principes comptables (Suite)


Le principe de clarté :
L’entreprise doit organiser sa comptabilité, enregistrer ses
opérations, préparer et présenter ses états de synthèse
conformément aux prescriptions du code général de
normalisation comptable.

Le principe d’importance significative :


Les états de synthèse doivent révéler tous les éléments dont
l’importance peut affecter les évaluations et les décisions.
CHAPITRE I:

Le Bilan Comptable
Notions d’emplois et de ressources : Exemple

Le 01/ 01/ 2021, Mr Ahmed a créée Une société « AVAP», il a apporté un capital de
700.000 DH et a emprunté une somme de 300.000 DH. Ensuite, il a utilisé cet argent pour
faire les emplois suivants :

• Acquisition d'un fonds commercial 300.000 Dh


• Acquisition d'un local 350.000 Dh
• Acquisition de Mobilier de bureau 50.000,00.
• Acquisition d'un Matériel de transport 120.000,00.
• Constitution d'un stock de marchandises 60.00000.
• Dépôt en Banque 20.000,00

Travail à faire: Etablir le Bilan.


Notions d’emplois et de ressources : Exemple

2- Notion d'emplois et de ressources : Les éléments donnés ci-dessus,


peuvent être classés en deux catégories comme suit

Emplois :

Fonds commercial 300.000 Dhs


Local 350.000 Dhs
Mobilier de bureau 50.000,00 Dhs
Matériel de transport 120.000 Dhs
Marchandises 160.000 Dhs
Banque 20 000,00 Dhs

Total emplois 1.000.000 Dhs


Notions d’emplois et de ressources : Exemple

Ressources

Capital 700 000 Dhs


Emprunts 300 000 Dhs

Total ressources 1 000 000 Dhs


Notions de ressources

Ressources : Ce sont les possibilités financières, dont dispose le l'entreprise pour


financer son entreprise. On constate que ces ressources sont de deux familles :
- Il y a une ressource interne : exemple : capital qu'on qualifie de Capitaux
propres ;
- Il y a une ressource externe : exemple : Emprunts, qu'on qualifie de dettes.
Notions d’emplois
Emplois: Ce sont les utilisations économiques des ressources dont a
disposé l'entreprise.
- Des emplois dans des biens durables : matériels, fonds commercial, local
- Des emplois dans des biens circulants : Stocks, banque....

Les notions d'emplois et de ressources sont remplacées comptablement


par les notions d'Actif et de Passif
Emplois = Actif
Ø Actif Immobilisé : Local. - Fonds commercial....etc.
Ø Actif Circulant : stocks - Banque... etc.

Ressources = Passif
Ø Capitaux propres : Capital …
Ø Dettes Empruts : Emprunt …
Qu’est ce qu’un bilan?

Etat de synthèse destiné à donner une


image fidèle de la situation patrimoniale
de l’entreprise à un moment donné

Etat cumulatif : les biens sont


enregistrés depuis la date de Un tableau en deux parties
création de l’entreprise Qu’est ce qu’un qui recense et évalue en
bilan? unités monétaires, à une date
donnée, les emplois de
l’Entreprise et les ressources
qui ont permis de les financer.

La photographie des biens et


dettes du patrimoine de
l’entreprise à une date donnée.
Le bilan est toujours équilibré :
conséquence directe de la partie double.

ACTIF
(Biens, emplois…) = PASSIF
(Financements, ressources…)
Le bilan est toujours équilibré :

ACTIF
Les biens nécessaires au démarrage et PASSIF
au fonctionnement de l’activité de • Le capital appartenant aux actionnaires

=
l’Entreprise à savoir : les locaux, les machines, ou associés.
les meubles, voiture, les ordinateurs, • Les crédits accordés par des organismes
mobiliers financiers en cas d’insuffisance du capital
, les stocks de matières premières ou • Les dettes envers les fournisseurs et les tiers.
marchandises….
Le bilan d’ouverture

Le bilan d’ouverture est le bilan propre à


la création de l’entreprise

ACTIF
(Biens + créances) = PASSIF
(Capital + Dettes)

Particularités:
ü Toujours équilibré Actif = Passif
ü Absence de résultat.
Le bilan d’ouverture

EXEMPLE : Monsieur Ali a crée une entreprise. Pour ceci il a apporté un


capital de 1500.000 DH qu’il a employé ainsi :

Constructions : 800.000
Matériel de transport : 500.000
Matériel de bureau : 200.000
Par ailleurs, Monsieur Ali a demandé un crédit de 1 M DH destinée à l’achat
de marchandise : 700.000 DH, le reste est déposé dans la caisse.

Q : Etablir le bilan d’ouverture de l’Es Ali.


Actif Montant Passif Montant
Actif immobilise: Financement permanent

Bâtiments 800.000 Capital social ou personnel 1.500.000

Matériel de transport 500.000 Dettes de financement:

Mobilier, matériel de bureau et 200.000 Autres dettes de financement 1.000.000


aménagements divers
Actif circulant: Passif circulant:

Stocks:

Marchandises: 700.000
Trésorerie –actif: Trésorerie – Passif:

Caisse, régies d’avance et accréditifs 300.000


Total 2.500.000 Total 2.500.000
Le 01/ 01/ 2021 l’entreprise ASIAL vous remet les éléments suivants et vous demande d’établir
son Bilan :

ü Frais de constitution 7000


ü Fonds commercial 400 000
ü Immeuble 650 000
ü Matériel industriel 200 000
ü Matériel de transport 150 000
ü Matériel de bureau 63 000
ü Mobilier de bureau 40 000
ü Stock de matière première 320 000
ü Créances clients 60 000
ü Banque 220 000
ü Caisse 10 000
ü Capital ??????
ü Emprunts 120 000
ü Dettes fournisseurs 390 000

TAF : Etablir le bilan de l’entreprise ASIAL au 01/ 01/ 2021 .


Résultat du Bilan
Comment le résultat affecte le bilan ?

L’actif présente tous les emplois de l’entreprise à un moment donné, le passif recense tous les
moyens de financement qui ont été utilisés. Lorsqu’il existe une différence elle représente le résultat
réalisé.
Le résultat = Actif – Passif
• 1er cas : actif > Passif
Les emplois réalisés dépassent les ressources initialement mises à la disposition de l’Ese. Dans ce cas
l’entreprise a généré par sa propre activité des ressources supplémentaires c’est le bénéfice. Il
s’intègre au nouveau financement permanent de l’entreprise dans la rubrique : capitaux propres
• 2éme cas Actif < Passif
Les ressources apportées sont supérieures aux emplois réalisés cela veut dire que certaines
ressources ont été mal employées, elles sont perdues au lieu d’avoir leur contrepartie au niveau de
l’actif.
Donc Actif – Passif = Perte. Cette perte s’intègre également au finalement permanent mais en signe
négatif Elle vient en déduction des capitaux propres de l’Ese.
Exemple
Au 01/ 01/ 2019, les éléments du bilan de l'entreprise « SIMALEX » sont les suivants :
- Construction 500.000
- Mobilier de Bureau 120.000
- Matériel de transport 80.000
- Marchandises 600.000,00
- Banque 100.000
- Capital 800.000
- Emprunts 420.000
- Dettes fournisseurs 180.000

Travail à faire : Etablir le bilan de départ de « SIMALEX » au 31/12/ 2019.

Au 31/ 12/ 2019, les éléments du bilan sont les suivants :


• Construction 500 000
• Mobilier de bureau 120 000
• Matériel de transport 60 000
• Marchandises 800.000
• Banque 250.000
• Capital 800.000
• Emprunts 300.000
• Fournisseurs 60.000

TAF : Etablir le bilan de l’entreprise ASIAL au 01/ 01/ 2021 et au 31/12/ 2019
Exemple

Pour la même entreprise « SIMALEX», on suppose qu'au 31/ 12/ 2019, la


situation était la suivante :
Construction 500 000
Mobilier de bureau 100.000,00
Matériels de transport 150.000
Marchandises 550.000
Banque 100.000,00.
Capital 800.000,00.
Emprunts 450.000
Fournisseurs 150.000

Travail à faire : Etablir le bilan de l'entreprise « SMAITEX. » au 31/12/ 2005.


Le classement des comptes

Codification des comptes


Chaque compte est identifié par un intitulé et par un code c’est à dire un
numéro de compte. Un compte comporte au moins 4 chiffres :

Le poste
La classe La rubrique
Le compte

D 2 3 1 1 Terrain C
Par la suite, le niveau de détail selon la convention suivante :
Compte principal : codification à 4 chiffres
Compte divisionnaire : codification à 5 chiffres
Sous compte : codification à 6 chiffres et plus
Le classement des comptes

Exemple

le compte 3421 clients :


Le chiffre 3 : identifie la classe : l’Actif circulant HT
Les chiffres 34 : identifie la rubrique : créances de l’actif circulant HT
Les chiffres 342 : identifie le poste : clients et comptes rattachés
Les chiffres 3421 : identifie le compte : clients.
Les chiffres 34211:identifie le compte divisionnaire: clients – catégorie A:
Les chiffres 34212: identifie le Compte divisionnaire clients – catégorie B
LE BILAN SIMPLIFIEE
(Lecture verticale)

Actif Passif
Actif immobilise Financement permanent
Exigibilité croissant
Liquidité croissante

Actif circulant Passif circulant

Trésorerie Actif Trésorerie Passif


L’Actif Immobilisé (Immobilisations):

1. Immobilisations en non-valeurs
2. Immobilisations Incorporelles Actif
3. Immobilisations Corporelles Actif immobilisé
4. Immobilisations Financières
L’Actif Circulant (Exploitation):

1. Stock Actif
2. Client
3. Divers

Actif Circulant
LA TRESORERIE
Actif Passif

Trésorerie Passif
Trésorerie Actif
Du côté du passif

Passif
Capitaux propres Passif interne
(Propriétaires)

Dettes
Passif externe
(tiers)
Le Plan Comptable

Les classes du bilan

Actif Passif
Classe 2: Actifs immobilisés Classe1 : Financement Permanent
Biens conservés sur le LT (>1 an) Ex : Les ressources, les dettes à rembourser
Terrain, machine, voiture…
2
sur le LT (> 1 an) 1
Ex : Capital, Emprunt bancaire …

Classe 3: Actif Circulant Classe 4 : Passif circulant


Actif conservé sur le CT (<1 an) Dettes à rembourser sur le CT (<an)
Ex : Créance client , stock….. Ex : Dette fournisseur
3 4
Classe 5 : Trésorerie actif (actif liquide) Classe 5 : Trésorerie passif
Ex : Banque solde débiteur (TD>TC) Ex : Banque solde créditeur
Caisse (découvert)
5 5

Vous aimerez peut-être aussi