Vous êtes sur la page 1sur 291

DANIEL RACINE

L’ART DE CONJUGUER
Petit traité de conjugaison française, avec exercices de rédaction et d’harmonie
des temps et des modes.

EDUC-EN-LIGNE
Tous droits réservés.
© educ-en-ligne 2005
L’ART DE CONJUGUER
Petit traité de conjugaison française, avec exercices de rédaction et d’harmonie
des temps et des modes.
43 unités grammaticales couvrant l'ensemble des verbes au programme de
français du ministère de l'Éducation – troisième cycle primaire et premier cycle
secondaire.
La construction d'une phrase conjuguée :
Le verbe et son sujet (accord).
Les types de phrases conjuguées.
Conjugaisons :
Les verbes auxiliaires, tous les temps, tous les modes.
Premier groupe (verbes réguliers en –er) ; tous les temps, tous les modes.
Deuxième groupe (verbe en –ir, tous les temps, tous les modes.
Les verbes irréguliers en –er, les verbes en –ir ne finissant pas en –issant au
participe présent, tous les temps, tous les modes.
Les verbes du troisième groupe, tous les temps, tous les modes.
Les autres verbes (irréguliers) au programme de français du ministère de
l'Éducation du Québec, tous les temps, tous les modes.
Méthodologie :
1. Grammaire – exposé et exemples.
2. Consignes de l’exercice.
3. Dépannage (aide ponctuelle sur la question en cours et retour à la
grammaire).
4. Corrigé.
Chaque exercice regroupe une vingtaine de verbes à conjuguer selon le contexte
temporel de la phrase. Une aide ponctuelle sous forme de rubrique de
dépannage correspond à chacune des questions de l'exercice.
Syntaxe
Série d’exercices de simplification de phrases (retraits), d’enrichissement de
phrases (ajouts), de transformation (substitution de mots, de groupes de mots ou
de propositions), de modification (nouveaux accords dictés par un changement
de genre ou de nombre apporté par la substitution).

Présentation 3
Table des matières

Le verbe et son sujet Page 6


Les types de phrase Page 16
Le présent de l'indicatif, verbe avoir Page 22
Le présent de l'indicatif, verbe être Page 27
Le présent de l'indicatif, verbe aller et venir Page 32
Le présent de l'indicatif, verbes en –er Page 37
Le présent de l'indicatif, verbe en –ir et –issant Page 42
Le présent de l'indicatif, verbes particuliers en –er et –ir Page 47
Le présent de l'indicatif, verbe irréguliers en –ir Page 51
Le présent de l'indicatif, verbe irréguliers en –oir Page 57
Le présent de l'indicatif, les autres verbes Page 63
L'imparfait de l'indicatif Page 69
Le passé composé de l'indicatif, partie 1 Page 76
Le passé composé de l'indicatif, partie 2 Page 82
Le futur simple de l'indicatif Page 89
Le futur proche de l'indicatif Page 97
Le futur proche dans le passé Page 102
Le passé simple de l'indicatif Page 108
Imparfait ou passé composé ? Page 114
Imparfait, passé simple ou passé composé ? Page 117
Le plus-que-parfait de l'indicatif Page 123
Le futur antérieur de l'indicatif Page 131
Le passé antérieur de l'indicatif Page 139
Le passé surcomposé Page 149
L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et –ir Page 157
L'impératif : verbes irréguliers en –er et –ir Page 164
L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers Page 171
Le présent du conditionnel Page 179
Le passé du conditionnel Page 186

Table des matières 4


L'art de conjuguer

Concordance des modes et des temps avec SI Page 193


Le présent du subjonctif, verbe avoir Page 202
Le présent du subjonctif, verbe être Page 208
Le présent du subjonctif, verbe aller Page 214
Le présent du subjonctif, verbe venir Page 220
Le présent du subjonctif, verbe faire Page 226
Le présent du subjonctif, autres verbes Page 232
Le passé du subjonctif Page 237
L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif Page 244
Le participe présent et l'adjectif verbal Page 252
Le participe passé Page 260
L'emploi du participe passé Page 266
L'accord du participe passé Page 276
La voix passive Page 282
Les logiciels educ-en-ligne© : Répartition par niveau (primaire et Page 289
secondaire), progression et fonctionnement

Chaque unité se retrouve en logiciel interactif educ-en-ligne© (avec


autocorrection).

Table des matières


L'art de conjuguer

Table des matières


L'art de conjuguer

LE VERBE ET SON SUJET

1. L'ACCORD DU VERBE AVEC SON SUJET


Un verbe s'écrit à la personne (1re, 2e ou 3e) du sujet et s'accorde en genre
(masculin ou féminin) et en nombre (singulier ou pluriel) avec lui :
JE SUIS, TU ES, IL (ELLE, ON) EST, NOUS SOMMES, VOUS ÊTES, ILS (ELLES)
SONT.
Je dois donc identifier le sujet avant d'écrire le verbe.
 En français, le genre masculin sert à la fois à désigner un sujet masculin et,
quand on a un masculin et un féminin, le genre mixte (ou neutre). Le genre
féminin est exclusivement réservé à la description du féminin.
Si Toi = féminin, Moi = masculin, alors toi et moi = NOUS (masculin
pluriel) : NOUS SOMMES CONTENTS.
Si Marie et toi (féminin) = VOUS (féminin pluriel), VOUS ÊTES CONTENTES ;
Marie et Hélène = ELLES (féminin pluriel), ELLES SONT CONTENTES ;
Marie et Pierre = ILS (masculin pluriel), ILS SONT CONTENTS ;
Les filles et moi (masculin) = NOUS (masculin pluriel), NOUS SOMMES
CONTENTS.
L'adjectif ou le participe passé qui accompagne le verbe être décrit le sujet et
porte son genre et son nombre :
ELLES SONT BELLES (féminin pluriel).

Le verbe et son sujet 7


L'art de conjuguer

2. LES VERBES QUI DÉCRIVENT LE SUJET


Les verbes suivants, parmi d'autres moins connus, entrent dans cette catégorie :
 être, sembler, paraître, apparaître, avoir l'air, passer pour, devenir, se faire, se
rendre, rester, demeurer, s'affirmer (comme), se montrer, se révéler. se sentir,
s'avérer, tomber (malade), etc. :
MARIE a l'air HEUREUSE ; ELLE ET SA MÈRE se sentent PRIVILÉGIÉES. PAUL
ET TOI vous affirmez HABILES tandis que LUCIE se montre MALADROITE.

3. LES MOTS ÉCRANS


Souvent, un ou plusieurs mots se glissent entre le sujet et le verbe. Je dois alors
être sûr de ne pas confondre le sujet et un mot écran, et garder l'accord entre le
verbe et son sujet :
C'EST TOI QUI TRAVAILLES LE PLUS (toi, 2e personne du singulier est le sujet
réel de TRAVAILLES, QUI n'en est que le reflet).
C'EST TOI ET MOI, TOUJOURS LES MÊMES, QUI TRAVAILLONS À CE
PROJET (1re personne, masculin pluriel).
MARIE, TOI QUI, ENTRE TOUTES, ES SI GENTILLE, QUI CHANTES SI BIEN,
RÉPONDS-MOI ! (2e personne, féminin singulier).

Le verbe et son sujet 8


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous et conjugue les verbes entre parenthèses ( ) en
faisant l'accord avec le sujet. Je respecte la ponctuation et les majuscules,
comme dans Marie dit qu'elle vient mais en es-tu sûr ?

1. Je (garder) tous mes papiers dans la pièce qui (se trouver) à gauche.
________________________________________________________________________
2. Tu (ne pas voir) que je [féminin] (être occupé) ?
________________________________________________________________________
3. On (respecter) les règlements que la ville (avoir) affichés.
________________________________________________________________________
4. Nous (ne rien jeter) de ce que Pierre et toi (fabriquer).
________________________________________________________________________
5. Vous (ne plus visiter) la dame qui (habite) en haut ?
________________________________________________________________________
6. Ils (avoir) faim mais vous (ne pas leur donner) à manger.
________________________________________________________________________
7. Toi et moi (aimer) ce qui (être) beau.
________________________________________________________________________
8. Paul et toi (préférer) ce qui (se lire) facilement.
________________________________________________________________________
9. Les amis et moi (marcher) dans la rue où tu (habiter).
________________________________________________________________________
10. Les garçons et toi (choisir) tout ce qui vous (intéresser).
________________________________________________________________________
11. Paul et Virginie (être) amoureux et on les (envier).
________________________________________________________________________
12. Pierre et Paul (chanter) ce qu'on (aimer) entendre.
________________________________________________________________________
13. Marie et Hélène (travailler) à réaliser ce qui t' (attirer).
________________________________________________________________________

Le verbe et son sujet 9


L'art de conjuguer

14. Les filles et moi (se lever) dès que le directeur (entrer).
________________________________________________________________________
15. Toi [féminin] et moi [masculin] (être heureux) quand tu (venir).
________________________________________________________________________
16. Elle et toi [féminin] (être content) quand Pierre et elle (chanter).
________________________________________________________________________
17. Toi qui (rire) et (se moquer) de nous, fais attention !
________________________________________________________________________
18. C'est Pierre et elle qui, dès l'aube, (courir) et (sauter) dans le parc.
________________________________________________________________________
19. C'est toi et moi qui (aller) vers les amis qui nous (recevoir).
________________________________________________________________________
20. Ce n'est que Pierre et Marie qui (arriver) et qui (sonner) à la porte.
________________________________________________________________________

Le verbe et son sujet 10


L'art de conjuguer

AIDE
1. Je : 1re personne du singulier. Gard/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
la pièce qui : 3e personne du singulier. Se trouv/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
2. Tu, 2e personne du singulier. Ne pas vo/ir : -is, -is, -it, -yons, -yez, -ient.
Négation : NE + verbe + PAS.
je : 1re personne du féminin singulier. Être : suis, es, est, sommes, êtes, sont.
L'adjectif s'accorde avec le pronom je, féminin singulier.
3. On : 3e personne du singulier. Respect/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
la ville : 3e personne du singulier. Avoir : ai, as, a, avons, avez, ont.
4. Nous : 1re personne du pluriel. Ne rien jet/er : -te, -tes, -te, -ons, -ez, -tent.
Négation : NE + verbe + RIEN.
Pierre et toi : 2e personne du pluriel. Fabriqu/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
5. Vous : 2e personne du pluriel. Ne plus visit/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
la dame qui : 3e personne du singulier. Habit/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
6. Ils : 3e personne du pluriel. Avoir : Avoir : ai, as, a, avons, avez, ont.
vous : 2e personne du pluriel. Ne pas donner : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
Négation : NE + pronom leur + verbe + PAS.
7. Toi et moi : 1re personne du pluriel. Aim/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
ce qui : 3e personne du singulier. Être : suis, es, est, sommes, êtes, sont.
8. Paul et toi : 2e personne du pluriel. Préfér/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
ce qui : 3e personne du singulier. Se lire : me -s, te -s, se -t, nous -sons, vous
-sez, se -sent.
9. Les amis et moi : 1re personne du pluriel. March/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
tu : 2e personne du singulier. Habiter : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.

Le verbe et son sujet 11


L'art de conjuguer

10. Les garçons et toi : 2e personne du pluriel. Choisi/r : -s, -s, -t, -ssons, -ssez, -
ssent.
tout ce qui : 3e personne du singulier. intéress/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
11. Paul et Virginie : 3e personne du masculin pluriel. Être : suis, es, est, sommes,
êtes, sont.
amoureux : l'adjectif prend le genre et le nombre du sujet.
on : 3e personne du singulier. Envi/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
12. Pierre et Paul : 3e personne du pluriel. Chant/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
on : 3e personne du singulier. Aimer : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
13. Marie et Hélène : 3e personne du pluriel. Travaill/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -
ent. + newline +
ce qui : 3e personne du singulier. Attir/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
14. Les filles et moi : 1re personne du pluriel. Se lev/er : me -e, te -es, se -e, nous
-ons, vous -ez, se -ent.
le directeur : 3e personne du singulier. Entr/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
15. Toi et moi : 1re personne du masculin pluriel. Être : suis, es, est, sommes, êtes,
sont.
L'adjectif s'accorde avec le sujet toi et moi, masculin pluriel.
tu : 2e personne du singulier. V/enir : -iens, -iens, -ient, -enons, -enez,
-iennent.
16. Elle et toi [féminin] : 2e personne du féminin pluriel. Être : suis, es, est,
sommes, êtes, sont.
L'adjectif s'accorde avec le sujet Elle et toi, féminin pluriel.
Pierre et elle : 3e personne du pluriel. Chant/er : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
17. Toi qui : 2e personne du singulier. Ri/re : -s. -s, -t, -ons, -ez, -ent.
se moqu/er : me -e, te -es, se -e, nous -ons, vous -ez, se -ent. Le sujet est Toi
qui, 2e personne du singulier.
18. Pierre et elle qui : 3e personne du pluriel. Cour/ir : -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
sauter : -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent. Le sujet est Pierre et elle qui, 3e personne du
pluriel.

Le verbe et son sujet 12


L'art de conjuguer

19. toi et moi qui : 1re personne du pluriel. Aller : vais, vas, va, allons, allez,
vont.
les amis qui : 3e personne du pluriel. Re/cevoir : -çois, -çois, -çoit, -cevons,
-cevez, -çoivent.
20. Pierre et Marie qui : 3e personne du pluriel. Arriv/er : -e, -es, -e, -ons, -ez,
-ent.
qui, pronom relatif à Pierre et Marie, 3e personne du pluriel. Sonn/er : -e, -es,
-e, -ons, -ez, -ent.

Le verbe et son sujet 13


L'art de conjuguer

LES TYPES DE PHRASE

1. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE


Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
2. LA PHRASE DÉCLARATIVE NÉGATIVE
Si je déclare quelque chose qui n'est pas ou qui ne se passe pas, j'utilise aussi une
phrase déclarative :
Paul n'est pas là. Il n'a pas faim. Il ne mange pas avec sa soeur. Il ne dit plus :
Oui. Il ne répond pas que non.
Ces phrases (Non, ce n'est pas ainsi, il n'a pas ceci, il ne fait pas cela) sont
appelées PHRASES DÉCLARATIVES, de forme NÉGATIVE.
3. LA PHRASE INTERROGATIVE
Si je pose une question sur quelque chose qui est ou sur ce qui se passe, j'utilise
une phrase interrogative :
Paul est-il là ? N'a-t-il pas faim ? Est-ce qu'il mange avec sa soeur ? Quand
arrivera-t-il ?
Ces questions se forment en inversant le pronom sujet et le verbe ou en
commençant la phrase par Est-ce que.
Je remarque l'ajout de -t- après une voyelle :
Arrivera-t-il ? Mange-t-il ?

Les types de phrase 14


L'art de conjuguer

4. LA PHRASE EXCLAMATIVE
Si je m'exclame à propos de quelque chose qui est ou qui se passe, ou donne un
ordre, j'utilise une phrase exclamative :
Voilà Paul, enfin ! Qu'il a faim ! Mange ! Quel bel appétit ! C'est interdit de
copier !
Ces exclamations se terminent avec un point d'exclamation ! et commencent
souvent par des mots comme que, quel, comme, etc., mais peuvent ressembler à
de simples phrases déclaratives affirmatives ou négatives :
Il vient ! Il ne parle pas !

Les types de phrase 15


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je forme une phrase avec les mots ou groupes de mots ci-dessous. Je tiens
compte de la ponctuation et des majuscules pour former ma phrase.
1. les pommiers sont // brille, // les oiseaux sont // Le soleil // en fleurs, //
de retour.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
2. chaude // journée de printemps, // Quelle merveilleuse // et ensoleillée !
// de printemps,
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
3. les deux enfants prennent // Après leur douche, // avec leurs parents. // le
petit-déjeuner //
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
4. et des fraises ! // Que c'est bon, // avec du miel // les muffins
________________________________________________________________________
5. à l'école. // pas // ne // C'est samedi, // et les enfants // vont
________________________________________________________________________
6. huit heures, // à partir. // Mais à // Paul se prépare //
________________________________________________________________________
7. surpris // Son père //et il lui demande : // est
________________________________________________________________________
8. aujourd'hui, // alors pourquoi // Il n'y a pas d'école, // sors-tu ?
________________________________________________________________________
9. qu'il a // Lafontaine. // une partie de soccer // Paul répond // au parc
________________________________________________________________________
10. et lui // se tourne // Maman // vers sa fille // demande :
________________________________________________________________________
11. tu vas faire // Et toi, // de cette belle journée ? // qu'est-ce que
________________________________________________________________________

Les types de phrase 16


L'art de conjuguer

12. envie d'aller // avec Paul // Je n'ai pas // au parc // et ses amis.
________________________________________________________________________

13. Valérie // de vêtements. // les boutiques // allons regarder // et moi


________________________________________________________________________

14. Maman // d'accord : // Mais // du tout // n'est pas


________________________________________________________________________
15. trop beau // Il fait beaucoup // dans un magasin ! // pour aller s'enfermer
________________________________________________________________________
16. les magasins // De toute façon, // 10 heures. // n'ouvrent pas avant
________________________________________________________________________
17. en attendant ? // n'irais-tu pas // Pourquoi // promener le chien
________________________________________________________________________

18. qui // la tête // frétille de la queue. // qui n'est pas sourd et // Marie
caresse // de son ami poilu
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. son amie Valérie // Ne va-t-elle pas aussi // à l'accompagner ? // inviter
________________________________________________________________________
20. allons chercher // beau Max, // notre petite voisine! // Allez, viens, mon
________________________________________________________________________

Les types de phrase 17


L'art de conjuguer

AIDE
1. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
2. LA PHRASE EXCLAMATIVE
Si je m'exclame à propos de quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une
phrase exclamative :
Voilà Paul, enfin ! Qu'il a faim ! Quel bel appétit ! C'est interdit de copier !
Ces exclamations se terminent avec un point d'exclamation ! et commencent
souvent par des mots comme que, quel, comme, etc., mais peuvent
ressembler à de simples phrases déclaratives affirmatives ou négatives : Il
vient ! Ne parle pas !
3. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
4. LA PHRASE EXCLAMATIVE
Si je m'exclame à propos de quelque chose qui est ou qui se passe, ou donne
un ordre, j'utilise une phrase exclamative :
Voilà Paul, enfin ! Qu'il a faim ! Mange ! Quel bel appétit ! C'est interdit de
copier !
Ces exclamations se terminent avec un point d'exclamation ! et commencent
souvent par des mots comme que, quel, comme, etc., mais peuvent
ressembler à de simples phrases déclaratives affirmatives ou négatives : Il
vient ! Il ne parle pas !

Les types de phrase 18


L'art de conjuguer

5. LA PHRASE DÉCLARATIVE NÉGATIVE


Si je déclare quelque chose qui n'est pas ou qui ne se passe pas, j'utilise aussi
une phrase déclarative :
Paul n'est pas là. Il n'a pas faim. Il ne mange pas avec sa soeur. Il ne dit plus :
Oui. Il ne répond pas que non.
Ces phrases (Non, ce n'est pas ainsi, il n'a pas ceci, il ne fait pas cela) sont
appelées PHRASES DÉCLARATIVES, de forme NÉGATIVE.
6. PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
7. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui . Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
8. LA PHRASE INTERROGATIVE
Si je pose une question sur quelque chose qui est ou sur ce qui se passe,
j'utilise une phrase interrogative :
Paul est-il là ? N'a-t-il pas faim ? Est-ce qu'il mange avec sa soeur ? Quand
arrivera-t-il ?
Ces questions se forment en inversant le pronom sujet et le verbe ou en
commençant la phrase par Est-ce que.
Je remarque l'ajout de -t- après une voyelle : Arrivera-t-il ? Mange-t-il ?
9. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.

Les types de phrase 19


L'art de conjuguer

10. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE


Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
11. LA PHRASE INTERROGATIVE
Si je pose une question sur quelque chose qui est ou sur ce qui se passe,
j'utilise une phrase interrogative :
Paul est-il là ? N'a-t-il pas faim ? Est-ce qu'il mange avec sa soeur ? Quand
arrivera-t-il ?
Ces questions se forment en inversant le pronom sujet et le verbe ou en
commençant la phrase par Est-ce que.
Je remarque l'ajout de -t- après une voyelle : Arrivera-t-il ? Mange-t-il ?
12. PHRASE DÉCLARATIVE NÉGATIVE
Si je déclare quelque chose qui n'est pas ou qui ne se passe pas, j'utilise aussi
une phrase déclarative :
Paul n'est pas là. Il n'a pas faim. Il ne mange pas avec sa soeur. Il ne dit plus :
Oui. Il ne répond pas que non.
Ces phrases (Non, ce n'est pas ainsi, il n'a pas ceci, il ne fait pas cela) sont
appelées PHRASES DÉCLARATIVES, de forme NÉGATIVE.
13. LA PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.
14. PHRASE DÉCLARATIVE NÉGATIVE
Si je déclare quelque chose qui n'est pas ou qui ne se passe pas, j'utilise aussi
une phrase déclarative :
Paul n'est pas là. Il n'a pas faim. Il ne mange pas avec sa soeur. Il ne dit plus :
Oui. Il ne répond pas que non.
Ces phrases (Non, ce n'est pas ainsi, il n'a pas ceci, il ne fait pas cela) sont
appelées PHRASES DÉCLARATIVES, de forme NÉGATIVE.

Les types de phrase 20


L'art de conjuguer

15. PHRASE EXCLAMATIVE


Si je m'exclame à propos de quelque chose qui est ou qui se passe, ou donne
un ordre, j'utilise une phrase exclamative :
Voilà Paul, enfin ! Qu'il a faim ! Mange ! Quel bel appétit ! C'est interdit de
copier !
Ces exclamations se terminent avec un point d'exclamation ! et commencent
souvent par des mots comme que, quel, comme, etc., mais peuvent
ressembler à de simples phrases déclaratives affirmatives ou négatives : Il
vient ! Il ne parle pas !
16. LA PHRASE DÉCLARATIVE NÉGATIVE
Si je déclare quelque chose qui n'est pas ou qui ne se passe pas, j'utilise aussi
une phrase déclarative :
Paul n'est pas là. Il n'a pas faim. Il ne mange pas avec sa soeur. Il ne dit plus :
Oui. Il ne répond pas que non.
Ces phrases (Non, ce n'est pas ainsi, il n'a pas ceci, il ne fait pas cela) sont
appelées PHRASES DÉCLARATIVES, de forme NÉGATIVE.
17. LA PHRASE INTERROGATIVE
Si je pose une question sur quelque chose qui est ou sur ce qui se passe,
j'utilise une phrase interrogative :
Paul est-il là ? N'a-t-il pas faim ? Est-ce qu'il mange avec sa soeur ? Quand
arrivera-t-il ?
Ces questions se forment en inversant le pronom sujet et le verbe ou en
commençant la phrase par Est-ce que.
Je remarque l'ajout de -t- après une voyelle : Arrivera-t-il ? Mange-t-il ?
18. PHRASE DÉCLARATIVE AFFIRMATIVE
Si je déclare quelque chose qui est ou qui se passe, j'utilise une phrase
déclarative :
Paul est là. Il a faim. Il mange avec sa soeur. Il dit : Oui. Il répond que non.
Ces phrases (Oui, c'est ainsi, il a ceci, il fait cela) sont appelées PHRASES
DÉCLARATIVES, de forme AFFIRMATIVE.

Les types de phrase 21


L'art de conjuguer

19. LA PHRASE INTERROGATIVE


Si je pose une question sur quelque chose qui est ou sur ce qui se passe,
j'utilise une phrase interrogative :
Paul est-il là ? N'a-t-il pas faim ? Est-ce qu'il mange avec sa soeur ? Quand
arrivera-t-il ?
Ces questions se forment en inversant le pronom sujet et le verbe ou en
commençant la phrase par Est-ce que.
Je remarque l'ajout de -t- après une voyelle : Arrivera-t-il ? Mange-t-il ?
20. PHRASE EXCLAMATIVE
Si je m'exclame à propos de quelque chose qui est ou qui se passe, ou donne
un ordre, j'utilise une phrase exclamative :
Voilà Paul, enfin ! Qu'il a faim ! Mange ! Quel bel appétit ! C'est interdit de
copier !
Ces exclamations se terminent avec un point d'exclamation ! et commencent
souvent par des mots comme que, quel, comme, etc., mais peuvent
ressembler à de simples phrases déclaratives affirmatives ou négatives : Il
vient ! Il ne parle pas !

Les types de phrase 22


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBE AVOIR

L'INDICATIF indique, décrit, relate une action ou une situation en cours, passée
ou future.
L'indicatif PRÉSENT indique que le fait a lieu en ce moment :
J'AI TRÈS FAIM (en ce moment)
MON AMI A FROID.
Dans un sens plus large, le présent indique aussi :
1. Une habitude :
J'AI DEUX KILOMÈTRES À FAIRE POUR ALLER À L'ÉCOLE (tous les jours).
J'AI SIX HEURES DE COURS (mon horaire quotidien).
2. Un fait généralement vrai hier, aujourd'hui ou demain :
A BEAU MENTIR QUI VIENT DE LOIN.
L'ARGENT N'A PAS D'ODEUR.
3. Un passé récent ou un futur proche :
À PEINE RENTRÉ, J'AI À NOUVEAU SA VISITE.
DEMAIN, J'AI UN EXAMEN D'ANGLAIS.
4. Un futur qui résulte directement d'un autre fait :
UN GESTE DE TROP, J'AI UN BLÂME !
5. Un passé qu'on présente comme en train de se produire :
NOUS L'AVONS ALORS À NOS TROUSSES.
6. Un futur avec SI :
SI TU AS FROID CE SOIR, JE TE RÉCHAUFFERAI.

Le présent de l'indicatif – avoir 23


L'art de conjuguer

INDICATIF PRÉSENT - LE VERBE AVOIR


J'ai, je n'ai pas, ai-je ? est-ce que j'ai ? n'ai-je pas ? est-ce que je n'ai pas ?
Tu as, tu n'as pas, as-tu ? est-ce que tu as ? n'as-tu pas ? est-ce que tu n'as pas ?
Il (elle, on) a, il (elle, on) n'a pas, a-t-il (elle, on) ? est-ce qu'il (elle, on) a ? n'a-t-il
(elle, on) pas ?
 On remarque ici le -t- rajouté :
ferme-t-il ? marche-t-il ? est-ce qu'il (elle, on) n'a pas ?
Nous avons, nous n'avons pas, avons-nous ? est-ce que nous avons ? n'avons-
nous pas ? est-ce que nous n'avons pas ?
Vous avez, vous n'avez pas, avez-vous ? est-ce que vous avez ? n'avez-vous pas ?
est-ce que vous n'avez pas ?
Ils (elles) ont, ils (elles) n'ont pas, ont-ils (elles) ? est-ce qu'ils (elles) ont ? n'ont-ils
(elles) pas ? est-ce qu'ils (elles) n'ont pas ?
ATTENTION ! NÉGATION AVEC DE :
J'AI UN CHIEN ---- JE N'AI PAS DE CHIEN.
MARIE ET MOI AVONS DE LA CHANCE AUJOURD'HUI --- NI MARIE NI
MOI N'AVONS DE CHANCE AUJOURD'HUI.

Le présent de l'indicatif – avoir 24


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'introduis le sujet proposé dans la phrase (AVOIR) FAIM. J'écris la phrase
avec le verbe AVOIR conjugué à l'indicatif présent. Je respecte la
ponctuation et les majuscules, comme dans Pierre a mal aux dents.
1. Paul.
________________________________________________________________________
2. Marie.
________________________________________________________________________
3. Je.
________________________________________________________________________
4. Paul et moi.
________________________________________________________________________
5. Tu.
________________________________________________________________________
6. Marie et toi.
________________________________________________________________________
7. Paul et Marie.
________________________________________________________________________
8. Marie et Hélène.
________________________________________________________________________
9. Marie et moi.
________________________________________________________________________
10. On.
________________________________________________________________________
11. Je/ ne jamais.
________________________________________________________________________
12. Tu/ ne plus.
________________________________________________________________________
13. Toi et moi/ ne pas.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – avoir 25


L'art de conjuguer

14. Marie/ ne jamais.


________________________________________________________________________
15. Hélène et Marie/ ne plus.
________________________________________________________________________
16. Marie et toi/ pas.
________________________________________________________________________
17. Toi et moi, / -nous ?
________________________________________________________________________
18. Marie/ Est-ce que/ ne pas ?
________________________________________________________________________
19. Tu/ Est-ce que/ ne plus ?
________________________________________________________________________
20. Marie et Hélène/ Est-ce que/ ne jamais ?
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – avoir 26


L'art de conjuguer

AIDE

1. Paul. 3e personne du singulier (voir grammaire).


2. Marie. 3e personne du singulier (voir grammaire).
3. Je. 1re personne du singulier (voir grammaire).
4. Paul et moi = 1re personne du pluriel (nous).
5. Tu. 2e personne du singulier (voir grammaire).
6. Marie et toi = 2e personne du pluriel (vous).
7. Paul et Marie = 3e personne du pluriel (ils).
8. Marie et Hélène = 3e personne du pluriel (elles).
9. Marie et moi = 1re personne du pluriel (nous).
10. On. 3e personne du singulier (voir grammaire).
11. Je/ ne jamais. 1re personne du singulier, négative.
12. Tu/ ne plus. 2e personne du singulier, négative.
13. Toi et moi/ ne pas = 1re personne du pluriel (nous), négative.
14. Marie/ ne jamais. 3e personne du singulier, négative.
15. Hélène et Marie/ ne plus = 3e personne du pluriel, négative.
16. Marie et toi/ pas = 2e personne du pluriel, négative.
17. Toi et moi, / -nous ? = 1re personne du pluriel (nous), interrogative négative.
18. Est-ce que Marie n' (avoir) pas ? 3e personne du singulier, interrogative
négative.
19. Est-ce que tu n' (avoir) plus ? 2e personne du singulier, interrogative négative.
20. Est-ce que Marie et Hélène n' (avoir) jamais ? = 3e personne du pluriel,
interrogative négative.

Le présent de l'indicatif – avoir 27


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBE ÊTRE

Le verbe ÊTRE s'utilise pour exprimer une identité ou un état :


Je suis Paul. Je suis un étudiant. Je suis content.
Il sert à introduire un attribut du sujet (attribut = le mot – ou le groupe de mots –
qui décrit le sujet, comme Paul, étudiant et content décrivent le sujet JE).
1. LE VERBE ÊTRE À L'INDICATIF PRÉSENT
JE : Je suis, je ne suis pas, suis-je ? est-ce que je suis ? ne suis-je pas ? est-ce que je
ne suis pas ?
TU : Tu es, tu n'es pas, es-tu ? est-ce que tu es ? n'es-tu pas ? est-ce que tu n'es
pas ?
IL / ELLE / ON : Il (elle, on) est, il (elle, on) n'est pas, est-il (elle, on) ? est-ce qu'il
(elle, on) est ? n'est-il (elle, on) pas ? est-ce qu'il (elle, on) n'est pas ?
NOUS : Nous sommes, nous ne sommes pas, sommes-nous ? est-ce que nous
sommes ? ne sommes-nous pas ? est-ce que nous ne sommes pas ?
VOUS : Vous êtes, vous n'êtes pas, êtes-vous ? est-ce que vous êtes ? n'êtes-vous
pas ? est-ce que vous n'êtes pas ?
ILS / ELLES : Ils (elles) sont, ils (elles) ne sont pas, sont-ils (elles) ? est-ce qu'ils
(elles) sont ? ne sont-ils (elles) pas ? est-ce qu'ils (elles) ne sont pas ?

Le présent de l'indicatif – être 28


L'art de conjuguer

2. L'ADJECTIF OU LE PARTICIPE PASSÉ QUI ACCOMPAGNE LE VERBE


ÊTRE S'ACCORDE AVEC LE SUJET :
JE (féminin) SUIS ASSISE.
PIERRE ET PAUL SONT FATIGUÉS.
 ATTENTION :
Avec un double sujet masculin féminin, on ne fait pas l'accord avec le féminin :
PAUL ET VIRGINIE SONT AMOUREUX. LUI ET ELLE, NE LE SONT-ILS
PAS ?

Le présent de l'indicatif – être 29


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'introduis le sujet proposé dans la phrase (ÊTRE) CONTENT. J'écris la
phrase avec le verbe ÊTRE conjugué à l'indicatif présent. Je respecte la
ponctuation et les majuscules, comme dans Pierre est mon copain.
1. Nous (masculin).
________________________________________________________________________
2. Tu (féminin).
________________________________________________________________________
3. Vous (masculin).
________________________________________________________________________
4. Paul.
________________________________________________________________________
5. Je (féminin).
________________________________________________________________________
6. Paul et Hélène.
________________________________________________________________________
7. vous (masculin) je (féminin).
________________________________________________________________________
8. elle tu (masculin).
________________________________________________________________________
9. je (féminin)/ Est-ce que ?
________________________________________________________________________
10. Tu (masculin)/ ne plus.
________________________________________________________________________
11. Qui/ ne jamais ?
________________________________________________________________________
12. Paul et Virginie ?
________________________________________________________________________
13. Toi (masculin) et moi (féminin), / -nous ? (attention à la virgule)
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – être 30


L'art de conjuguer

14. ils/ Ne pas ?


________________________________________________________________________
15. elle/ Est-ce que/ ne jamais ?
________________________________________________________________________
16. Ni toi (féminin) ni moi (féminin).
________________________________________________________________________
17. Paul, Marie et toi (féminin)/ ne plus.
________________________________________________________________________
18. je (féminin)/ Ne pas ?
________________________________________________________________________
19. tu (masculin)/ Ne jamais ?
________________________________________________________________________
20. les amis/ Est-ce que/ ne pas ?
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – être 31


L'art de conjuguer

AIDE

Je suis heureux, heureuse.


Tu es heureux, heureuse.
Il est heureux, elle est heureuse.
Nous sommes heureux, heureuses.
Vous êtes heureux, heureuses.
Ils sont heureux, elles sont heureuses.

Pierre est mon copain, c'est vrai, n'est-ce pas ?


Marie et Hélène ne sont pas de bonnes amies. Le sont-elles ?
Elle et lui, sont-ils heureux ? Ne le sont-ils pas ? Est-ce qu'ils ne le sont pas ?

Le présent de l'indicatif – être 32


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBES ALLER


ET VENIR

1. LE VERBE ALLER
JE : Je vais, je ne vais pas, vais-je ? est-ce que je vais ? ne vais-je pas ? est-ce que je
ne vais pas ?
TU : Tu vas, tu ne vas pas, vas-tu ? est-ce que tu vas ? ne vas-tu pas ? est-ce que
tu ne vas pas ?
IL / ELLE / ON : Il (elle, on) va, il (elle, on) ne va pas, va-t-il (elle, on) ? est-ce
qu'il (elle, on) va ? ne va-t-il (elle, on) pas ? est-ce qu'il (elle, on) ne va pas ?
NOUS : Nous allons, nous n'allons pas, allons-nous ? est-ce que nous allons ?
n'allons-nous pas ? est-ce que nous n'allons pas ?
VOUS : Vous allez, vous n'allez pas, allez-vous ? est-ce que vous allez ? n'allez-
vous pas ? est-ce que vous n'allez pas ?
ILS / ELLES : Ils (elles) vont, ils (elles) ne vont pas, vont-ils (elles) ? est-ce qu'ils
(elles) vont ? ne vont-ils (elles) pas ? est-ce qu'ils (elles) ne vont pas ?
2. LE VERBE ALLER SUIVI D'UN AUTRE VERBE
Les verbes qui suivent ALLER sont des infinitifs. Ils indiquent une action ou un
état à venir bientôt :
JE VAIS MANGER, TU VAS PARTIR, IL VA PLEUVOIR, ELLE VA ARRIVER,
ON VA PARLER, NOUS ALLONS RENTRER, VOUS ALLEZ RÉUSSIR, ILS
VONT TOMBER, ELLES VONT CHANTER.

Le présent de l'indicatif – aller et venir 33


L'art de conjuguer

3. LE VERBE VENIR
JE : Je viens, je ne viens pas, est-ce que je viens ? (on n'utilise pas Viens-je ?), est-
ce que je ne viens pas ?
TU : Tu viens, tu ne viens pas, viens-tu ? est-ce que tu viens ? ne viens-tu pas ?
est-ce que tu ne viens pas ?
IL / ELLE / ON : Il (elle, on) vient, il (elle, on) ne vient pas, vient-il (elle, on) ?
est-ce qu'il (elle, on) vient ? ne vient-il (elle, on) pas ? est-ce qu'il (elle, on) ne
vient pas ?
NOUS : Nous venons, nous ne venons pas, venons-nous ? est-ce que nous
venons ? ne venons-nous pas ? est-ce que nous ne venons pas ?
VOUS : Vous venez, vous ne venez pas, venez-vous ? est-ce que vous venez ? ne
venez-vous pas ? est-ce que vous ne venez pas ?
ILS / ELLES : Ils (elles) viennent, ils (elles) ne viennent pas, viennent-ils (elles) ?
est-ce qu'ils (elles) viennent ? ne viennent-ils (elles) pas ? est-ce qu'ils (elles) ne
viennent pas ?
4. LE VERBE VENIR SUIVI D'UN AUTRE VERBE
Les verbes qui suivent VENIR DE sont des infinitifs, et indiquent une action ou
un état récent :
JE VIENS DE FINIR, TU VIENS DE MANGER, IL VIENT DE PARTIR, ELLE
VIENT DE CHANTER, ON VIENT DE DORMIR, NOUS VENONS D'ARRIVER,
VOUS VENEZ DE GAGNER, ILS VIENNENT DE COURIR, ELLES VIENNENT
DE PARLER.

Le présent de l'indicatif – aller et venir 34


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue les verbes (ou les groupes verbaux ou les locutions verbales)
entre parenthèses ( ) à l'indicatif présent en les accordant avec le sujet de la
phrase proposée ci-dessous. Je les sépare par une virgule et l'espace
typographique, comme dans un, deux
1. Maryse (aller) chez Paul ; Jean et sa mère (venir) chez nous.
________________________________________________________________________
2. C'est toi qui (venir) nous voir et c'est nous qui (aller) ailleurs !
________________________________________________________________________
3. Tu (aller) tous les jours à l'école et tu (venir) me saluer au passage.
________________________________________________________________________
4. Toi et moi (aller) bien, mais Marie et Lise (venir) quand même pour nous
soigner.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
5. Jacques et moi (aller) au théâtre et Alice et toi (venir) avec nous.
________________________________________________________________________
6. Ça (aller) bien, mes parents (venir) à cinq heures.
________________________________________________________________________
7. Est-ce que ce sont tes amis et toi qui (venir), ou moi qui (aller) chez vous ?
________________________________________________________________________
8. Pierre et toi (aller) au restaurant, Marie et moi (aller) chez ma tante.
________________________________________________________________________
9. Est-ce elle qui (venir) chez toi ou toi qui (aller) chez elle ?
________________________________________________________________________
10. Dis-moi, qui (aller) au marché, chaque matin ? Est-ce toi qui (venir) aider tes
parents ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
11. Nous (ne pas venir) ce soir, nous (aller) voir mon cousin Marc.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – aller et venir 35


L'art de conjuguer

12. Est-ce que j'y (aller) tout de suite ? Pierre ne (venir)-t-il pas pour moi ?
________________________________________________________________________
13. Marie (venir d'appeler) mais nous (ne pas aller) la rejoindre tout de suite.
________________________________________________________________________
14. Ces livres (aller encore tomber) et nous (venir de les réparer).
________________________________________________________________________
15. Ça (aller aller), je (venir de lui parler).
________________________________________________________________________
16. (ne pas aller se fâcher)-il quand il apprendra qu'elle et toi (venir de partir)
sans lui ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
17. Toi et moi, (ne pas venir de conclure) un marché et (nous ne pas aller le
respecter) ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Est-ce que ton amie et toi (ne pas venir de finir), est-ce que vous (ne pas aller
se reposer) ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. C'est toi qui (venir de me dire) que Paul et elle (ne pas aller partir)
immédiatement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
20. Toi et moi (ne pas aller rire) tous les jours quand leurs enfants (aller venir)
passer leurs vacances chez nous.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – aller et venir 36


L'art de conjuguer

AIDE
ALLER
Je vais, tu vas il/elle/on va, nous allons, vous allez, ils/elles vont
Je ne vais pas…, etc.
Vais-je ? OU : Est-ce que je vais ?
Ne vais-je pas ? OU : Est-ce que je ne vais pas ?
Pierre va tomber = futur proche (présent de ALLER + infinitif)
Pierre ne va pas tomber.
Pierre va-t-il tomber ? OU : Est-ce que Pierre va tomber ?
Marie ne va-t-elle pas partir ? OU : Est-ce que Marie ne va pas partir ?
VENIR
Je viens, tu viens, il/elle/on vient, nous venons, vous venez, ils/elles viennent
Je ne viens pas…, etc.
Viens-je ? (la forme s'utilise peu à la 1re personne parce qu'elle se dit mal, mais
on dit : viens-tu ?) OU : Est-ce que je viens ?
Ne viens-tu pas ? OU : Est-ce que tu ne viens pas ?
Julie vient de rentrer = passé récent (présent de VENIR + DE + infinitif)
Julie ne vient pas de rentrer.
Julie vient-elle de partir ? OU : Est-ce que Julie vient de partir ?
Julie ne vient-elle pas de rentrer ? OU : Est-ce que Julie ne vient pas de rentrer ?

Le présent de l'indicatif – aller et venir 37


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBES EN -ER

Les verbes en -er (comme « aimer ») se terminent de la manière suivante :


Je danse : -e
Tu danses : -es
Il/elle/on danse : -e
Nous dansons : -ons
Vous dansez : -ez
Ils/elles dansent : -ent
ATTENTION :
Aux verbes en -cer :
Je lance, tu lances, il/elle/on lance, NOUS LANÇONS, vous lancez,
ils/elles lancent.
Aux verbes en -ger :
Je mange, tu manges, il/elle/on mange, NOUS MANGEONS,
vous mangez, ils/elles mangent.
Aux verbes en -yer :
Je paie
OU je paye, tu balaies
OU tu balayes, il/elle/on déblaie
OU il/elle/on déblaye, nous effrayons, vous essayez, ils/elles raient
OU ils/elles rayent.

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 38


L'art de conjuguer

Les verbes en -eler se conjuguent généralement selon le modèle de « geler » :


Je gèle, tu gèles, il/elle/on gèle, nous gelons, vous gelez, ils/elles gèlent.
Ainsi :
Je cisèle, congèle, décèle, dégèle, harcèle, martèle, modèle, pèle et recèle.
Plusieurs verbes en -eler suivent plutôt le modèle d' « appeler » :
J'appelle, tu appelles, il/elle/on appelle, nous appelons, vous appelez,
ils/elles appellent.
Ainsi :
J'attelle, chancelle, constelle, ensorcelle, excelle, flagelle, interpelle, épelle, nivelle,
querelle, rappelle, renouvelle, ruisselle, scelle (un document) et selle (un cheval).
Les verbes en -eter se conjuguent généralement selon le modèle d' « acheter » :
J'achète, tu achètes, il/elle/on achète, nous achetons, vous achetez,
ils/elles achètent.
Ainsi :
J'empiète, furète, halète, inquiète, répète.
Mais :
Je jette, tu jettes, il/elle/on jette, nous jetons, vous jetez, ils/elles jettent ;
je brevette, empaquette, étiquette, feuillette, piquette, projette, rejette et volette.

Le présent de l'indicatif – verbes en -er 39


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue les verbes entre parenthèses ( ) de la phrase ci-dessous.
J'écris les verbes conjugués en les séparant par la virgule et l'espace
typographique comme : un, deux
1. Paul (se décourager) trop vite ; toi et moi (avancer) lentement mais sûrement.
________________________________________________________________________
2. Tu (aimer) lire ; ton père et moi (songer) à t'abonner à cette nouvelle revue.
________________________________________________________________________
3. Elle et moi (commencer) tôt le matin mais Pierre et toi (travailler) plus tard.
________________________________________________________________________
4. Nous (partager) nos ressources et nos associés nous (montrer) leur
reconnaissance.
________________________________________________________________________
5. Je te (parler) mais tu ne m' (écouter) pas !
________________________________________________________________________
6. C'est elle et moi qui l' (interroger) depuis ce matin mais Paul ne nous
(encourager) pas.
________________________________________________________________________
7. Les jeunes filles (s'arrêter) pendant que Paul et moi (avancer) pour leur ouvrir
le chemin.
________________________________________________________________________
8. C'est toi qui (payer) aujourd'hui ; moi, j' (essayer) de me faire rembourser la
course d'hier.
________________________________________________________________________
9. Nous (acquiescer) à ta demande, mais tu ne nous (effrayer) pas avec tes
menaces.
________________________________________________________________________
10. C'est nous qui l' (héberger) mais c'est toi qui (payer) ses déplacements.
________________________________________________________________________
11. (Acheter)-tu toujours ce journal que Marie (jeter) aussitôt qu'elle le voit ?
________________________________________________________________________
12. Comment (épeler)-tu le verbe « acquiescer » qu'elle (répéter) tout le temps ?
________________________________________________________________________
Le présent de l'indicatif – verbes en -er 40
L'art de conjuguer

13. Pierre et Chantal (renouveler)-ils leur contrat parce que toi et moi (projeter)
de passer le même avec l'assureur ?
________________________________________________________________________
14. Je (déceler) une faiblesse chez Marie qui (chanceler) tout à coup.
________________________________________________________________________
15. Ne (harceler)-tu pas tes amis quand tu (marteler) ce slogan ?
________________________________________________________________________
16. C'est toujours mes soeurs et moi qui (peler) ces fruits que ton frère et toi
(acheter) au marché.
________________________________________________________________________
17. Les employés (étiqueter) les produits que leurs collègues (empaqueter) pour
le magasin.
________________________________________________________________________
18. Elle (se lever) dès que tu l' (appeler).
________________________________________________________________________
19. C'est parce qu'on (geler) depuis un mois que les gens (s'acheter) des
vêtements chauds.
________________________________________________________________________
20. Un article du magazine que tu (feuilleter) suggère qu'on (s'atteler) à la
résolution de ce problème le plus tôt possible.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes en -er 41


L'art de conjuguer

AIDE

Verbes réguliers en –er


Ils se conjuguent tous selon le modèle d'aimer :

J'aime Je march -e Je cass -e Je parl -e Je chant -e


Tu aimes Tu march -es Tu cass -es Tu parl -es Tu chant -es
Il (elle, on) Il (elle, on) Il (elle, on) Il (elle, on) Il (elle, on)
aime march -e cass –e parl –e chant –e
Nous Nous Nous Nous
Nous aimons
march -ons cass -ons parl -ons chant -ons
Vous Vous Vous Vous
Vous aimez
march -ez cass -ez parl -ez chant- ez
Ils (elles) Ils (elles) Ils (elles) Ils (elles) Ils (elles)
aiment march -ent cass -ent parl -ent chant- ent

Je n'aime pas – *Aimé-je ? – Est-ce que j'aime ? – *N'aimé-je pas ? – Est-ce que je
n'aime pas ?

* Peu usité à la première personne du singulier

Le présent de l'indicatif – verbes en -er 42


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBES EN -IR


ET -ISSANT

UN VERBE MODÈLE : FINIR

Je finis, je ne finis pas, finis-je ? (peu usité), est-ce que je finis ? ne finis-je pas ?
(peu usité), est-ce que je ne finis pas ?
Tu finis, tu ne finis pas, finis-tu ? est-ce que tu finis ? est-ce que tu ne finis pas ?
Il (elle, on) finit, il (elle, on) ne finit pas, finit-il (elle, on) ? est-ce qu'il (elle, on)
finit ? est-ce qu'il (elle, on) ne finit pas ?
Nous finissons, nous ne finissons pas, finissons-nous ? est-ce que nous finissons ?
est-ce que nous ne finissons pas ?
Vous finissez, vous ne finissez pas, finissez-vous ? est-ce que vous finissez ? est-
ce que vous ne finissez pas ?
Ils (elles) finissent, ils (elles) ne finissent pas, finissent-ils (elles) ? est-ce qu'ils
(elles) finissent ? est-ce qu'ils (elles) ne finissent pas ?

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 43


L'art de conjuguer

Le cas de HAÏR :
JE HAIS, tu hais, il (elle, on) hait, NOUS HAÏSSONS, vous haïssez, ils (elles)
haïssent. Je ne hais pas, hais-je ? tu ne hais pas, est-ce que tu hais ? il (elle, on) ne
hait pas, hait-il (elle, on) ? nous ne haïssons pas, haïssons-nous ? vous ne haïssez
pas, haïssez-vous ? ils (elles) ne haïssent pas, haïssent-ils (elles) ?
Quelques autres verbes en –ir et –issant :
Je jaillis, je ne jaillis pas, jaillis-je ? est-ce que je jaillis ? ne jaillis-je pas ? est-ce que
je ne jaillis pas ? Tu envahis, il (elle, on) se réjouit, nous vieillissons, vous
punissez, ils (elles) obéissent, il (elle, on) réagit, nous applaudissons, vous vous
enhardissez, ils (elles) guérissent.
Je réussis, tu te salis, il (elle, on) se nourrit, nous trahissons, tu atterris, il (elle, on)
frémit, nous gémissons, vous vous unissez.

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 44


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue le verbe (ou le groupe verbal ou la locution verbale) entre
parenthèses ( ) à l'indicatif présent en l'accordant avec le sujet de la phrase
proposée ci-dessous. Je n'écris que le verbe ou le groupe entre parenthèses,
comme dans : prenez-vous ?
1. De l'eau (jaillir) soudain du sol.
________________________________________________________________________
2. Tu (envahir) ma maison.
________________________________________________________________________
3. Je (me réjouir) de ta venue.
________________________________________________________________________
4. Nous (vieillir) tous les jours.
________________________________________________________________________
5. Vous (punir) un innocent.
________________________________________________________________________
6. Ils (obéir) sans réfléchir.
________________________________________________________________________
7. est-ce que tu (réagir) toujours ainsi ?
________________________________________________________________________
8. est-ce que vous (ne pas l'applaudir ?)
________________________________________________________________________
9. (T'enhardir, tu) toujours en la voyant ?
________________________________________________________________________
10. Cette blessure (ne pas guérir.)
________________________________________________________________________
11. Je (réussir) ce coup chaque matin.
________________________________________________________________________
12. Nous (ne pas nous salir) les mains.
________________________________________________________________________
13. On (ne pas se nourrir) toujours comme on le veut.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 45


L'art de conjuguer

14. Vous (ne pas me trahir) vraiment.


________________________________________________________________________
15. Je (ne pas haïr) cette nourriture.
________________________________________________________________________
16. Elle pense que nous la (haïr.)
________________________________________________________________________
17. (Ne pas atterrir, -tu) bientôt ?
________________________________________________________________________
18. Ils (frémir) en te voyant.
________________________________________________________________________
19. Chaque matin, je (gémir) en me levant.
________________________________________________________________________
20. Tu (t'unir) à nous par ce serment.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 46


L'art de conjuguer

AIDE

JE jaillis, je ne jaillis pas, jaillis-je ?


est-ce que je jaillis ? ne jaillis-je pas ?
est-ce que je ne jaillis pas ?
TU envahis, IL/elle/on se réjouit, NOUS vieillissons, VOUS punissez, ILS/elles
obéissent.
Il (elle, on) réagit, nous applaudissons, vous vous enhardissez, ils (elles)
guérissent, je réussis, tu te salis, il (elle, on) se nourrit, nous trahissons, je hais, tu
ne hais pas, hais-je ? est-ce que tu hais ? il (elle, on) hait, nous haïssons, vous
haïssez, ils (elles) haïssent, tu atterris, il (elle, on) frémit, nous gémissons, vous
vous unissez.

Le présent de l'indicatif – verbes en -ir 47


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF
QUELQUES VERBES PARTICULIERS
EN –ER et –IR

1. APPELER, JETER
J'appelle, tu appelles, il (elle, on) appelle, nous appelons, vous appelez, ils (elles)
appellent.
Je jette, tu jettes, il (elle, on) jette, nous jetons, vous jetez, ils (elles) jettent.
2. GELER, PRÉFÉRER, ESPÉRER
Je gèle, préfère, j'espère, tu gèles, préfères, espères, il (elle, on) gèle, préfère,
espère, nous gelons, préférons, espérons, vous gelez, préférez, espérez, ils (elles)
gèlent, préfèrent, espèrent.
3. HAÏR
Je hais, tu hais, il (elle, on) hait, nous haïssons, vous haïssez, ils (elles) haïssent.
 ATTENTION aux doubles sujets :
Pierre et moi, nous y participons. Toi et elle, vous habitez Montréal. Elle et moi,
nous nous connaissons depuis peu.
ET ATTENTION aux mots écrans :
Est-ce que tu ne lui parles jamais = le sujet est TU
C'est moi qui les cherche = le sujet est MOI = JE
N'est-ce pas Paul et toi qui taquinez Virginie ? = le sujet est Paul et TOI = VOUS

Le présent de l'indicatif – quelques verbes particuliers en –er et -ir 48


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue le verbe ou son groupe entre parenthèses ( ) à l'indicatif présent
en l'accordant avec son sujet dans la phrase proposée ci-dessous. J'écris toute
la phrase en respectant les majuscules et la ponctuation, comme dans Nous
mangeons bien.
1. Il fait froid, je (geler !)
________________________________________________________________________
2. Tu me (répéter toujours la même chose.)
________________________________________________________________________
3. (Manger, -on à midi ?)
________________________________________________________________________
4. Nous (ne pas déménager avant un mois.)
________________________________________________________________________
5. Est-ce que c'est toi qui (finir aujourd'hui ?)
________________________________________________________________________
6. Toi et moi, (ne pas foncer, -nous toujours tout droit) ?
________________________________________________________________________
7. (Se réjouir, -elle déjà ?)
________________________________________________________________________
8. Est-ce que Paul et toi (ne pas le nourrir assez ?)
________________________________________________________________________
9. Je (préférer voyager seul.)
________________________________________________________________________
10. Nous (avancer lentement.)
________________________________________________________________________
11. Tu me (agacer royalement !)
________________________________________________________________________
12. Est-ce que Paul vous (trahir ?)
________________________________________________________________________
13. (Finir, -tu à midi ?)
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – quelques verbes particuliers en –er et -ir 49


L'art de conjuguer

14. Je n'y (penser plus jamais.)


________________________________________________________________________
15. Lui (obéir, -elle de bon cœur ?)
________________________________________________________________________
16. Nous te (déranger, n'est-ce pas ?)
________________________________________________________________________
17. Tu (te salir beaucoup dehors.)
________________________________________________________________________
18. Est-ce Paul et elle (ne pas agir trop vite ?)
________________________________________________________________________
19. Elle (haïr cet endroit.)
________________________________________________________________________
20. Nous (ne pas nous décourager) avant d'avoir essayé.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – quelques verbes particuliers en –er et -ir 50


L'art de conjuguer

AIDE
1. Je gèle, je ne gèle pas, gelé-je ? (peu usité), est-ce que je gèle ?
2. Tu répètes, tu ne répètes pas, répètes-tu ? est-ce que tu ne répètes pas ?
3. On mange, on ne mange pas, mange-t-on, est-ce qu'on ne mange pas ?
4. Nous déménageons, nous ne déménageons pas, déménageons-nous ? est-ce
que nous déménageons ?
5. Tu finis, tu ne finis pas, finis-tu ? est-ce que tu finis ?
6. Nous fonçons, nous ne fonçons pas, fonçons-nous ? est-ce que nous fonçons ?
7. Elle se réjouit, elle ne se réjouit pas, se réjouit-elle ? est-ce qu'elle se réjouit ?
8. Vous nourrissez, vous ne nourrissez pas, nourrissez-vous ? est-ce que vous
nourrissez ?
9. Je préfère, je ne préfère pas, préféré-je ? est-ce que je préfère ?
10. Nous avançons, nous n'avançons pas, avançons-nous ? est-ce que nous
avançons ?
11. Tu agaces, tu n'agaces pas, agaces-tu ? est-ce que tu agaces ?
12. Il trahit, il ne trahit pas, trahit-il ? est-ce qu'il trahit ?
13. Tu finis, tu ne finis pas, finis-tu ? est-ce que tu finis ?
14. Je pense, je ne pense pas, pensé-je ? est-ce que je pense ?
15. Elle obéit, elle n'obéit pas, obéit-elle ? est-ce qu'elle obéi ?
16. Nous dérangeons, nous ne dérangeons pas, dérangeons-nous ? est-ce que
nous dérangeons ?
17. Tu salis, tu ne salis pas, salis-tu ? est-ce que tu salis ?
18. Ils agissent, ils n'agissent pas, agissent-ils, est-ce qu'ils agissent ?
19. Elle hait, elle n'ait pas, hait-elle ? est-ce qu'elle hait ?
20. Nous nous décourageons, nous ne nous décourageons pas, nous
décourageons-nous ? est-ce que nous nous décourageons ?

Le présent de l'indicatif – quelques verbes particuliers en –er et -ir 51


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBES


IRRÉGULIERS EN -IR

LES VERBES EN -IR DONT LE PARTICIPE PRÉSENT NE SE TERMINE PAS


EN –ISSANT
La plupart de ces verbes, dont couvrir, cueillir, offrir et souffrir forment leur
présent selon le modèle suivant :
1. je retire la terminaison -ir de l'infinitif : couvr -, cueill -, offr -, ouvr -, souffr -,
etc. ;
2. je la remplace par la terminaison de la conjugaison du présent : -e avec je, -es
avec tu, -e avec il, elle et on, -ons avec nous, -ez avec vous et -ent avec ils et elles.
Je coure, tu couvres, il (elle, on) cueille, nous offrons, vous ouvrez, ils (elles)
souffrent.
Certains verbes sont différents au singulier, dont tenir, venir et acquérir, pour
lesquels je procède ainsi :
1. je retire la terminaison -ir de l'infinitif : ten -, ven - , acquér - ;
2. j'ajoute un -i avant le -e (pour des raisons euphoniques – c'est-à-dire pour
l'harmonie des sons -) :
tien -, vien -, acquiér - ;
3. je remplace le -ir par -s avec je, -s avec tu, -t avec il, elle et on.
Pour acquérir, l'accent aigu tombe devant deux consonnes :
j'acquiers, tu acquiers, il acquiert.

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 52


L'art de conjuguer

Pour le pluriel, j'ajoute -ons à ten - ou à ven - avec nous et -ez avec vous :
nous tenons, vous tenez, nous venons, vous venez, nous acquérons, vous
acquérez
et -nent à tien -, vien - et - rent à acquiér - avec ils et elles :
ils (elles) tiennent, ils (elles) viennent, ils (elles) acquièrent
(le é devient è pour des raisons euphoniques).

AUTRES VERBES EN -IR


Il s'agit de connaître la forme de la 1re personne des autres verbes en –ir :
courir : je cours, tu cours, il (elle, on) court, nous courons, vous courez, ils (elles)
courent.
bouillir : je bous, tu bous, il (elle, on) bout, nous bouillons, vous bouillez, ils
bouillent.
fuir : je fuis, tu fuis, il (elle, on) fuit nous fuyons, vous fuyez, ils (elles) fuient.
mourir : je meurs, tu meurs, il (elle, on) meurt, nous mourons, vous mourez, ils
(elles) meurent.
partir : je pars, tu pars, il (elle, on) part nous partons, vous partez, ils (elles)
partent.
repentir (se) : repen -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
servir : je sers, tu sers, il (elle, on) sert, nous servons, vous servez, ils (elles)
servent.
Forme négative :
je ne viens jamais, tu ne meurs pas, il ne sert plus, nous ne finissons que (cela),
vous ne partez nulle part, elles ne finissent rien.
Forme interrogative :
est-ce que j'acquiers, viens, coure, cueille, etc. (la 1re personne n'est pas usitée
avec inversion du sujet) ;
viens-tu ? sert-elle ? couvrons-nous ? partez-vous ? bouillent-ils ?
Forme interrogative négative :
ne coures-tu pas ? ne cueille-t-on rien ? ne courons-nous plus ? ne venez-vous
jamais ? ne fuient-ils nulle part ?

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 53


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue à l'indicatif présent les verbes ou groupes verbaux présentés
avant la phrase ci-dessous. J'écris la phrase entière en respectant la
ponctuation et les majuscules, comme dans : Pierre nous ment-il ?
1. acquérir / sortir : Je - ces objets qui - de l'ordinaire.
________________________________________________________________________
2. ne venir que / ouvrir : Vous ne - que quand on vous - la porte.
________________________________________________________________________
3. tressaillir / courir : Tu - d'effroi quand elles - là-bas.
________________________________________________________________________
4. partir / fuir : Toi, tu - et nous, nous -.
________________________________________________________________________
5. cueillir / sentir : Elle - les fleurs qui - bon.
________________________________________________________________________
6. mourir / mentir : Je - si vous me - encore.
________________________________________________________________________
7. bouillir / ne pas tenir : Tu - d'impatience quand nous - te au courant.
________________________________________________________________________
8. se servir / sortir : Nous - quand tu -.
________________________________________________________________________
9. assaillir / se repentir : Quand le doute nous -, nous - d'être venus.
________________________________________________________________________
10. partir / dormir : Quand tu -, nous - bien.
________________________________________________________________________
11. offrir / cueillir : Lui - tu ces fleurs que nous - en ce moment ?
________________________________________________________________________
12. mentir / ne pas courir : Me - tu ? Est-ce que nous - pour rien ?
________________________________________________________________________
13. bouillir / ne pas mourir : Quand l'eau -, les bactéries - elles - ?
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 54


L'art de conjuguer

14. ne pas tressaillir / partir : - elle de joie quand nous - ?


________________________________________________________________________
15. ne pas s'enfuir / tenir : Ces oies - elles quand tu - ce fusil ?
________________________________________________________________________
16. ne pas se servir / sortir : - il quand nous - ?
________________________________________________________________________
17. ne pas se vêtir / venir : Est-ce que je - de neuf quand elles - me voir ?
________________________________________________________________________
18. ne pas mourir / se sentir : - vous de peur quand elle - mal ?
________________________________________________________________________
19. ne pas ouvrir / dormir : Pourquoi - elle pas la porte pendant qu'ils - ?
________________________________________________________________________
20. mentir / ne pas se repentir : Quand elle -, elle -.
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 55


L'art de conjuguer

AIDE
1. acquérir : acqu -iers, -iers, -iert, -érons, -érez, -ièrent.
sortir : sor -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
2. venir : v -iens, -iens, -ient, -enons, -enez, -iennent.
ouvrir : ouvr -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
3. tressaillir : tressaill -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
courir : cour -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
4. partir : par -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
fuir : fu is, -is, -it, -yons, -yez, -ient.
5. cueillir : cueill -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
sentir : sen -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
6. mourir : meur -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
mentir : men -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
7. bouillir : bou -s, -s, -t, -illons, -illez, -illent.
tenir : t -iens, -iens, -ient, -enons, -enez, -iennent.
8. servir : ser -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent.
sortir : sor -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
9. assaillir : assaill -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
repentir (se) : repen -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
10. partir : par -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
dormir : dor s, -s, -t, -mons, -mez, -ment.
11. offrir : offr -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
cueillir : cueill -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
12. mentir : men -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
courir : cour -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
13. bouillir : bou -s, -s, -t, -illons, -illez, -illent.
mourir : meur -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 56
L'art de conjuguer

14. tressaillir : tressaill -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.


partir : par -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
15. enfuir (s') : enfu is, -is, -it, -yons, -yez, -ient.
tenir : t -iens, -iens, -ient, -enons, -enez, -iennent.
16. servir (se) : ser -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent.
sortir : sor -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
17. vêtir (se) : vêt -s, -s, - , -ons, -ez, -ent.
venir : v -iens, -iens, -ient, -enons, -enez, -iennent.
18. mourir : mourir : meur -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
sentir (se) : sen -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.
19. ouvrir : ouvr -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
dormir : dor s, -s, -t, -mons, -mez, -ment.
20. mentir : men -s, -s, -t, -tons, -tez, -tent.

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –ir 57


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – VERBES


IRRÉGULIERS EN -OIR

UN MODÈLE : LE VERBE RECEVOIR.


Je reçois, tu reçois, il (elle, on) reçoit, nous recevons, vous recevez, ils (elles)
reçoivent.
Le verbe s'asseoir a deux formes (en -ied et, plus courante, en -oi).
1. (forme en -ied) :
je m'assieds, tu t'assieds, il (elle, on) s'assied, nous nous asseyons, vous vous
asseyez, ils (elles) s'asseyent.
2. (plus courante, en -oi) :
je m'assois, tu t'assois, il (elle, on) s'assoit, nous nous assoyons, vous vous
assoyez, ils (elles) s'assoient.
D'autres verbes :
falloir - verbe impersonnel = il faut ; pleuvoir - verbe impersonnel = il pleut ;
devoir - je dois, tu dois, il (elle, on) doit, nous devons, vous devez, ils (elles)
doivent ; s'émouvoir - je m'émeus, tu t'émeus, il (elle, on) s'émeut, nous nous
émouvons, vous vous émouvez, ils (elles) s'émeuvent ;
pouvoir - je peux, tu peux, il (elle, on) peut, nous pouvons, vous pouvez, ils
(elles) peuvent ; savoir - je sais, tu sais, il (elle, on) sait,
nous savons, vous savez, ils (elles) savent ;
valoir - je vaux, tu vaux, il (elle, on) vaut, nous valons, vous valez, ils (elles)
valent ;
voir - je vois, tu vois, il (elle, on) voit, nous voyons, vous voyez, ils (elles) voient ;
vouloir - je veux, tu veux, il (elle, on) veut, nous voulons, vous voulez, ils (elles)
veulent.

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 58


L'art de conjuguer

Forme négative :
je ne m'assois jamais, tu ne vois personne, il ne reçoit plus, on ne sait pas, nous ne
pouvons que (cela), vous ne voulez plus, elles ne valent rien.
Forme interrogative :
1. est-ce que je m'assieds, reçois, vaux, vois, etc. (la forme de l'inversion du sujet,
sais-je ? vois-je ? n'est pas usitée à la 1re personne du singulier.
2. Les autres personnes le sont : sais-tu ? veut-elle ? pouvons-nous ? voyez-
vous ? s'assoient-ils ? Ou : est-ce que tu sais ? etc.
Forme interrogative négative :
ne peux-tu pas ? ne voit-on rien ? ne voulons-nous plus ? ne recevez-vous
jamais ? ne s'assoient-ils nulle part ? Ou : est-ce que tu ne peux pas ? etc.

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 59


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue à l'indicatif présent les verbes ou groupes verbaux présentés
avant la phrase ci-dessous. J'écris la phrase entière en respectant la
ponctuation et les majuscules, comme dans : Pierre nous voit-il ?
1. s'asseoir / s'asseoir (forme en -oi) : Je - ici, et vous, où -?
_______________________________________________________________________
2. devoir / s'asseoir (forme en -oi) : Je - constater qu'elle - souvent.
_______________________________________________________________________
3. pleuvoir / devoir : Il -, vous - vous abriter.
_______________________________________________________________________
4. s'émouvoir / revoir : Je - chaque fois que nous la -.
_______________________________________________________________________
5. recevoir / prévoir : Nous - des appels et je - aussi des visites.
_______________________________________________________________________
6. pouvoir / valoir : - vous nous dire ce que cela -?
_______________________________________________________________________
7. savoir / vouloir : - elles que je - les revoir?
_______________________________________________________________________
8. devoir / prévoir : Tu - savoir ce que nous - faire.
_______________________________________________________________________
9. savoir / falloir : Vous - toujours ce qu'il - acheter.
_______________________________________________________________________
10. savoir / voir : - vous s'il - encore son médecin?
_______________________________________________________________________
11. s'émouvoir / revoir : Nous - à la pensée que nous la - ce soir.
_______________________________________________________________________
12. pleuvoir /ne pas vouloir : Même s'il -, nous - de parapluie.
_______________________________________________________________________
13. pouvoir / prévoir : - tu nous dire quand ils - nous recevoir?
_______________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 60


L'art de conjuguer

14. savoir / falloir : - vous s'il - l'inviter?


_______________________________________________________________________
15. ne pas voir / ne pas en valoir : - elles qu'ils - la peine?
_______________________________________________________________________
16. savoir / ne jamais voir : - tu que nous le -?
_______________________________________________________________________
17. vouloir / n'en plus pouvoir : Vous - continuer mais je -.
_______________________________________________________________________
18. ne devoir jeter que / ne pas prévoir : Nous - ce que tu -utiliser.
_______________________________________________________________________
19. ne rien devoir / ne pas s'asseoir (forme en -ied) : Ils - dire si je -.
_______________________________________________________________________
20. s'asseoir (forme en -ied) / pouvoir : Elles - comme elles le -.
_______________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 61


L'art de conjuguer

AIDE
1. s'ass -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
2. d -ois, -ois, -oit, -evons, -evez, -oivent ;
ass -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
3. Il pl eut (verbe impersonnel) ;
d -ois, -ois, -oit, -evons, -evez, -oivent.
4. s'ém -eus, -eus, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent ;
rev -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
5. re -çois, -çois, -çoit, -cevons, -cevez, -çoivent ;
prév -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
6. p -eux, -eux, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent ;
v -aux, -aux, -aut, -alons, -alez, -alent.
7. s -ais, -ais, ait, avons, -avez, -avent ;
v -eux, -eux, -eut, -oulons, -oulez, -eulent.
8. d -ois, -ois, -oit, -evons, -evez, -oivent ;
prév -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
9. s -ais, -ais, ait, avons, -avez, -avent ;
il f -aut (verbe impersonnel).
10. s -ais, -ais, ait, avons, -avez, -avent ;
v -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
11. s'ém -eus, -eus, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent ;
rev -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
12. Il pl eut (verbe impersonnel) ;
v -eux, -eux, -eut, -oulons, -oulez, -eulent.
13. p -eux, -eux, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent ;
prév -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient.
14. s -ais, -ais, ait, avons, -avez, -avent ;
Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 62
L'art de conjuguer

il f -aut (verbe impersonnel).


15. v -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient ;
v -aux, -aux, -aut, -alons, -alez, -alent ;
ne verbe pronom pas que pronom ne pronom en verbe pas
complément.
16. s -ais, -ais, ait, avons, -avez, -avent ;
v -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient ;
verbe pronom que pronom ne pronom verbe jamais.
17. v -eux, -eux, -eut, -oulons, -oulez, -eulent ;
p -eux, -eux, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent ;
... mais pronom ne pronom verbe plus.
18. d -ois, -ois, -oit, -evons, -evez, -oivent ;
prév -ois, -ois, -oit, -oyons, -oyez, -oient ;
pronom ne verbe verbe infinitif que ce que pronom ne verbe pas
infinitif.
19. d -ois, -ois, -oit, -evons, -evez, -oivent ;
s'ass -ieds, -ieds, -ied, -eyons, -eyez, -eyent ;
pronom ne verbe rien infinitif si pronom ne pronom verbe pas.
20. s'ass -ieds, -ieds, -ied, -eyons, -eyez, -eyent ;
p -eux, -eux, -eut, -ouvons, -ouvez, -euvent.

Le présent de l'indicatif – verbes irréguliers en –oir 63


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DE L'INDICATIF – LES AUTRES


VERBES

LES VERBES EN - RE, - DRE, - TRE.


La plupart de ces verbes suivent le modèle de leur 1re personne (du singulier et
du pluriel) :
vendre : je vends, tu vends, il (elle, on) vend, nous vendons, vous vendez, ils
(elles) vendent.
Certains verbes présentent des irrégularités :
–B–
battre : je bats, tu bats, il (elle, on) bat nous battons, vous battez, ils (elles) battent,
boire : je bois, tu bois, il (elle, on) boit, nous buvons, vous buvez, ils (elles)
boivent.
–C–
conclure : je conclus, tu conclus, il (elle, on) conclut, nous concluons, vous
concluez, ils (elles) concluent,
conduire : je conduis, tu conduis, il (elle, on) conduit, nous conduisons, vous
conduisez, ils (elles) conduisent,
connaître (î devant t) : je connais, tu connais, il (elle, on) connaît, nous
connaissons, vous connaissez, ils (elles) connaissent,
coudre : je couds, tu couds, il (elle, on) coud, nous cousons, vous cousez, ils
(elles) cousent,
craindre : je crains, tu crains, il (elle, on) craint, nous craignons, vous craignez, ils
(elles) craignent,
croire : je crois, tu crois, il (elle, on) croit, nous croyons, vous croyez, ils (elles)
croient,
croître : je croîs, tu croîs, il (elle, on) croît, nous croissons, vous croissez, ils (elles)
croissent.

Le présent de l'indicatif – autres verbes 64


L'art de conjuguer

–D–
dire : je dis, tu dis, il (elle, on) dit, nous disons, vous dites, ils (elles) disent, MAIS
contredire, dédire, interdire.
–E–
écrire : j'écris, tu écris, il (elle, on) écrit, nous écrivons, vous écrivez, ils (elles)
écrivent.
–F–
faire : je fais, tu fais, il (elle, on) fait, nous faisons, vous faites, ils font.
–L–
lire : je lis, tu lis, il (elle, on) lit, nous lisons, vous lisez, ils (elles) lisent.
–M–
maudire : je maudis, tu maudis, il (elle, on) maudit, nous maudissons, vous
maudissez, ils (elles) maudissent,
mettre : je mets, tu mets, il (elle, on) met, nous mettons, vous mettez, ils (elles)
mettent,
moudre : je mouds, tu mouds, il (elle, on) moud, nous moulons, vous moulez, ils
(elles) moulent.
–N–
naître (î devant t) : je nais, tu nais, il (elle, on) naît, nous naissons, vous naissez,
ils (elles) naissent.
–P–
plaire (î devant t) : je plais, tu plais, il (elle, on) plaît, nous plaisons, vous plaisez,
ils (elles) plaisent,
prédire : vous contrediSEZ, dédiSEZ, interdiSEZ, prédiSEZ,
prendre : je prends, tu prends, il (elle, on) prend, nous prenons, vous prenez, ils
(elles) prennent.
–R–
résoudre : je résous, tu résous, il (elle, on) résout, nous résolvons, vous résolvez,
ils (elles) résolvent,
rire : je ris, tu ris, il (elle, on) rit, nous rions, vous riez, ils (elles) rient,
rompre : je romps, tu romps, il (elle, on) rompt, nous rompons, vous rompez, ils
(elles) rompent.

Le présent de l'indicatif – autres verbes 65


L'art de conjuguer

–S–
suffire : je suffis, tu suffis, il (elle, on) suffit, nous suffisons, vous suffisez, ils
(elles) suffisent.
–T–
se taire : je me tais, tu te tais, il (elle, on) se tait, nous nous taisons, vous vous
taisez, ils (elles) se taisent.
–V–
vaincre : je vaincs, tu vaincs, il (elle, on) vainc, nous vainquons, vous vainquez,
ils (elles) vainquent,
vivre : je vis, tu vis, il (elle, on) vit, nous vivons, vous vivez, ils (elles) vivent.
Forme négative :
je ne crains rien, tu ne peins pas, il ne boit jamais, nous ne plaisons qu'à vous,
vous ne prenez rien, elles ne mettent plus cela.
Forme interrogative :
1. est-ce que je prends, crois, peins, joins ? etc.
2. (la 1re personne n'est pas usitée), plais-tu ? craint-elle ? joignons-nous ? dites-
vous ? connaissent-ils ?
Forme interrogative négative :
ne dis-tu pas ? ne fait-on rien ? ne plaisons-nous plus ? ne le prenez-vous jamais ?
ne naissent-ils nulle part ?

Le présent de l'indicatif – autres verbes 66


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue à l'indicatif présent les verbes ou groupes verbaux présentés
avant la phrase ci-dessous. J'écris la phrase entière en respectant la
ponctuation et les majuscules, comme dans : Pierre lui rend-il son
argent ?
1. se battre / déplaire : Je me - et cela vous - .
________________________________________________________________________
2. conclure / suffire : Nous en - que cela lui - .
________________________________________________________________________
3. croire / dire : Nous - que vous - du mal de nous.
________________________________________________________________________
4. craindre / conduire : Elles - les chauffeurs qui - trop vite.
________________________________________________________________________
5. dire / plaire : Ce que vous - me - énormément.
________________________________________________________________________
6. faire / connaître : Vous - la même chose depuis qu'on vous - .
________________________________________________________________________
7. coudre / moudre : Tu - ma chemise pendant que je - ton café.
________________________________________________________________________
8. boire / vaincre : Nous - du petit lait quand tu - tes ennemis.
________________________________________________________________________
9. lire / écrire : Nous - ce que vous - .
________________________________________________________________________
10. se taire / rompre : Vous - mais je - soudain le silence.
________________________________________________________________________
11. suivre / luire : Elle - des yeux ces reflets qui - .
________________________________________________________________________
12. médire / ne pas croire : Vous - de nous mais on - vous.
________________________________________________________________________
13. maudire / ne rien résoudre : Ils - leur sort mais ils - .
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – autres verbes 67


L'art de conjuguer

14. prendre / rire : Quand tu - cet air fâché, nous - .


________________________________________________________________________
15. reconnaître / vivre : Il - que nous - bien.
________________________________________________________________________
16. renaître / reprendre : Cette personne - à la vie et - goût au travail.
________________________________________________________________________
17. dire / naître : Vous - que nous - tous égaux.
________________________________________________________________________
18. recoudre / défaire : - vous toujours ce que nous - ?
________________________________________________________________________
19. refaire / défaire : - vous ce qu'ils - au fur et à mesure ?
________________________________________________________________________
20. ne rien craindre / s'en remettre : - vous si je - à son bon jugement ?
________________________________________________________________________

Le présent de l'indicatif – autres verbes 68


L'art de conjuguer

AIDE
1. se bat -s, -s, -, -tons, -tez, -tent ; dépl -ais, -ais, -aît, -aisons, -aisez, -aisent.
2. conclu -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent ; suffi -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent.
3. cr -ois, -ois, oit, -oyons, -oyez, -oient ; di -s, -s, -t, -sons, -tes, -sent.
4. crai -ns, -ns, -nt, -gnons, -gnez, -gnent ; condui -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent.
5. di -s, -s, -t, -sons, -tes, -sent ; pl -ais, -ais, -aît, -aisons, -aisez, -aisent.
6. fai -s, -s, -t, -sons, -tes, -ont ; conn -ais, -ais, -aît, -aissons, -aissez, -aissent.
7. cou -ds, -ds, -d, -sons, -sez, -sent ; mou -ds, -ds, -d, -lons, -lez, -lent.
8. b -ois, -ois, -oit, -uvons, -uvez, -oivent ; vain -cs, -cs, -c, -quons, -quez,-quent.
9. li -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent ; écri -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent.
10. se tai -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent ; romp -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
11. sui -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent ; lui -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
12. médi -s, -s, -t, -sons, -sez, -sent ; cr -ois, -ois, oit, -oyons, -oyez, -oient.
13. maudi -s, -s, -t, -ssons, -ssez, -ssent ; réso -us, -us, -ut, -lvons, -lvez, -lvent.
14. pren -ds, -ds, -d, -ons, -ez, -nent ; ri -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
15. reconn -ais, -ais, -aît, -aissons, -aissez, -aissent ; vi -s, -s, -t, -vons, -vez, -vent.
16. ren -ais, -ais, -aît, -aissons, -aissez, -aissent ; repren-ds, -ds, -d, -ons, -ez,
-nent.
17. di -s, -s, -t, -sons, -tes, -sent ; n -ais, -ais, -aît, -aissons, -aissez, -aissent.
18. recou -ds, -ds, -d, -sons, -sez, -sent ; déf -ais, -ais, -ait, -aisons, -aites, -ont.
19. refai -s, -s, -t, -sons, -tes, -ont ; déf -ais, -ais, -ait, -aisons, -aites, -ont.
20. crai -ns, -ns, -nt, -gnons, -gnez, -gnent ; remet -s, -s, -, -tons, -tez, -tent.

Le présent de l'indicatif – autres verbes 69


L'art de conjuguer

L'IMPARFAIT DE L'INDICATIF

L'IMPARFAIT de l'indicatif décrit une situation ou une action qui dure dans le
passé :
L'année dernière, je vivais à Montréal. Je fréquentais l'école du quartier. J'y avais
beaucoup d'amis.
Une action qui se répète :
Je marchais tous les jours pour aller à l'école. Chaque soir, je faisais mes devoirs
avec Marie. Elle et moi, nous allions chaque mardi au cinéma.
Ou encore la situation à partir de laquelle une action a lieu :
Je courais (action en cours). Il y avait de la glace noire sur le trottoir (situation à
partir de laquelle une action va se dérouler). J'ai glissé et je suis tombé (actions,
événements). Je me suis foulé la cheville (action). J'avais très mal (situation qui
résulte de l'action).

ALLER et VENIR + INFINITIF DANS LE PASSÉ


À l'imparfait, suivis d'un infinitif, ALLER et VENIR expriment :
ALLER, un futur immédiat dans le passé :
J'allais finir quand il a sonné.
VENIR, un passé immédiat dans le passé :
Je venais de terminer quand elle est entrée.
AVOIR : J'avais, tu avais, il (elle, on) avait, nous avions,
vous aviez, ils (elles) avaient.
ÊTRE : J'étais, tu étais, il (elle, on) était, nous étions, vous étiez, ils
(elles) étaient.
ALLER :
J'allais, tu allais, il (elle, on) allait, nous allions, vous alliez, ils (elles) allaient.
L'imparfait de l'indicatif 70
L'art de conjuguer

VENIR :
Je venais, tu venais, il (elle, on) venait, nous venions, vous veniez, ils (elles)
venaient.
VERBES EN –ER :
Je marchais, tu marchais, il (elle, on) marchait, nous marchions, vous marchiez,
ils (elles) marchaient.
VERBES EN –IR (finissant) :
Je finissais, tu finissais, il (elle, on) finissait, nous finissions, vous finissiez, ils
(elles) finissaient.

VERBES IRRÉGULIERS
-OIR (devoir) :
Je devais, nous devions. Je voyais, nous VOYIONS (yi).
–IR, -iant) (fuir) :
Je fuyais, nous fuyions (yi).
–IRE, rire :
Je riais, nous RIIONS (double i).
–TRE (mettre, connaître) :
Je mettais, nous mettions. Je connaissais, nous connaissions.
–OIRE (boire, croire) :
Je buvais, nous buvions. Je croyais, nous croyions (yi).
–DRE (coudre) :
Je cousais, nous cousions.
 Je constate ainsi l'ajout systématique de –ais, -ais, -ait, -ions, -iez et aient à la
forme de la 1re personne du pluriel du présent de chacun de ces verbes :
DIRE = nous disons (présent) : imparfait = je disais, tu disais, il (elle, on) disait,
nous disions, vous disiez, ils (elles) disaient.

L'imparfait de l'indicatif 71
L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue à l'indicatif imparfait les verbes ou groupes verbaux présentés
avant la phrase ci-dessous. J'écris la phrase entière en respectant la
ponctuation et les majuscules, comme dans : Pierre lui rendait-il l'argent
qu'elle lui prêtait?
1. marcher / accompagner. Hier, je -. Paul m'-.
________________________________________________________________________
2. jouer / tenir compagnie. Samedi, tu - . Marie te -.
________________________________________________________________________
3. travailler / aider. Ce matin, Marie -. Tu l'-.
________________________________________________________________________
4. être triste / consoler. Avant-hier, toi et moi -. Marie et Paul nous -.
________________________________________________________________________
5. s'asseoir (forme en -eyais) / tenir. Quand elle s'-, Paul lui - sa chaise.
________________________________________________________________________
6. entrer / ouvrir. Lorsque les filles -, tu leur - la porte.
________________________________________________________________________
7. rendre visite / accueillir. Quand Marie et moi te -, tu ne nous - pas bien.
________________________________________________________________________
8. chuchoter / entendre. Quand je -, Marie ne m' - pas.
________________________________________________________________________
9. se cacher / voir. Lorsqu'elles -, nous ne les - pas.
________________________________________________________________________
10. taquiner / en vouloir (à). Quand tu nous -, nous ne t' - pas.
________________________________________________________________________
11. avoir chaud / être content. Hier, j'- et j' (masculin) -.
________________________________________________________________________
12. avoir soif / offrir. Ce matin, Marie - mais toi et moi ne lui - rien à boire.
________________________________________________________________________
13. souffrir / s'en apercevoir. Tu - mais elle ne s'en - pas.
________________________________________________________________________

L'imparfait de l'indicatif 72
L'art de conjuguer

14. crier / écouter. Vous - mais Marie et Hélène ne vous - pas.


________________________________________________________________________
15. appeler / répondre. Toi et moi - mais Paul ne nous - pas.
________________________________________________________________________
16. faire / manger. Comme personne ne - la cuisine, il - au restaurant.
________________________________________________________________________
17. commencer / courir. À quelle heure -tu? Combien de temps -tu?
________________________________________________________________________
18. parler / rire. Nous -vous de Paul? -nous?
________________________________________________________________________
19. aimer / commencer. N'-elle pas nager? Ne -elle pas la première?
________________________________________________________________________
20. chanter / écouter. Marie ne -elle pas merveilleusement? Ne l'-nous pas avec
plaisir?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

L'imparfait de l'indicatif 73
L'art de conjuguer

AIDE
1. march/er, accompagn/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
2. jou/er, ten/ir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
3. travaill/er, aid/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
4. être : ét/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Toi et moi = 1re personne du pluriel - triste, adjectif, s'accorde avec toi et moi :
s pour le pluriel.
consol/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient (Marie et Paul = 3e personne du
pluriel).
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
5. s'asseoir (forme en -eyais) : m'assey/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ten/ir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
6. entr/er, ouvr/ir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
7. rend/re : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas bien accueillir : sujet NE pronom complément direct (CD) accueill/ -
ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient PAS adverbe.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
8. chuchot/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas entendre : sujet NE pronom complément direct (CD) entend/ -ais, -
ais, -ait, -ions, -iez, -aient PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
9. se cach/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas voir : sujet NE pronom complément direct (CD) voy/ -ais, -ais, -ait,
ions, -iez, -aient PAS.

L'imparfait de l'indicatif 74
L'art de conjuguer

Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?


10. taquin/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas en vouloir (à) : sujet NE pronom complément indirect (CI - à toi) EN
(CI - de cela) voul/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
11. av/oir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
être : ét/ -ais, -ais, -ait, ions, -iez, -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
12. av/oir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne rien offrir : sujet nous (toi et moi = 1re personne du pluriel) NE pronom
complément indirect (CI - à elle) offr/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient RIEN.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
13. souffr/ir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas s'en apercevoir : sujet NE pronom complément direct (CD) EN (CI -
de cela) apercev/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
14. cri/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas écouter : sujet NE pronom complément direct (CD) écout/ -ais, -ais, -
ait, -ions, -iez, -aient PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
15. appel/er : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
ne pas répondre : sujet NE pronom complément direct (CD) répond/ -ais, -
ais, -ait, -ions, -iez, -aient PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
16. personne ne faire : sujet PERSONNE NE fai/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient
CD.
manger : mange/ -ais, -ais, -ait, mang/ -ions, -iez, mange/ -aient.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
17. commencer : commenç/ : -ais, -ais, -ait, commenc/ -ions, -iez, commenç/ -
aient sujet.
cour/ir : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?

L'imparfait de l'indicatif 75
L'art de conjuguer

18. parl/er / ri/re : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
19. ne pas aimer? : NE aim/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet PAS.
ne pas commencer? : NE commenç/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet
PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?
20. ne pas chanter? : NE chant/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet PAS.
ne pas écouter?. NE écout/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient sujet PAS.
Ai-je respecté la ponctuation? Utilisé des majuscules là où il doit y en avoir?

L'imparfait de l'indicatif 76
L'art de conjuguer

LE PASSÉ COMPOSÉ DE L'INDICATIF, PARTIE 1

Le passé composé décrit un ÉVÉNEMENT ou UN ÉTAT COMMENCÉ dans le


passé.
Il accompagne l'imparfait qui décrit la SITUATION dans laquelle cet événement
a eu lieu ou cet état a commencé :
Hier, IL NEIGEAIT (imparfait = situation) et il EST SORTI (événement passé)
plus tôt que d'habitude. Il FAISAIT froid et il MARCHAIT vite (imparfait). Il N'A
PAS VU le camion arriver.
Il n'A PAS EU le temps de sauter de côté. Le chauffeur EST PARVENU à bloquer
ses freins. Paul S'EST EXCUSÉ auprès du chauffeur. On peut dire que Paul A EU
chaud ! Il est ici. IL EST ARRIVÉ il y a 10 minutes à peine (situation commencée
dans le passé).
Le passé composé s'utilise aussi pour décrire quelque chose qui a commencé
dans le passé mais qui n'a pas pris fin :
Nous NOUS SOMMES INSTALLÉS à Montréal en 1982 (nous y sommes depuis
lors). Paul EST ARRIVÉ il y a quelques minutes (il est toujours là).

AVOIR, ÊTRE OU S'ÊTRE ?


Je remarque que, dans le texte qui précède, le passé composé se forme tantôt avec
l'auxiliaire AVOIR (IL A EU), tantôt avec l'auxiliaire ÊTRE (IL EST SORTI), tantôt
avec l'auxiliaire S'ÊTRE (S'EST EXCUSÉ).
1. Dans les temps composés, la plupart des verbes utilisent l'auxiliaire AVOIR :
J'AI FINI, TU AVAIS PRIS, NOUS EÛMES DONNÉ.
2. Cependant, quelques verbes de mouvement se conjuguent avec ÊTRE :
Naître (et mourir, décéder) : je suis né(e), ils sont morts ; Monter (et descendre) :
tu es monté(e), elles sont descendues ; Entrer (et sortir, ressortir) : elle est entrée,
on est sorti ; Aller (et venir, revenir, devenir, advenir, intervenir, parvenir,
survenir, rentrer, retourner, rester) : on est allé, venu, revenu, devenu, ce qui est
advenu, elle est intervenue, survenue, rentrée, retournée, restée ; Tomber (et
retomber) : nous sommes tombé(e)s, vous êtes retombé(e)s ; Échoir (et éclore) :
Ces biens sont échus, ces roses sont écloses.

Le passé composé de l'indicatif, 1 77


L'art de conjuguer

3. Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec S'ÊTRE :


Je me suis tu(e), tu t'es trompé(e), il s'est assis, elle s'est levée, nous nous sommes
parlé, vous vous êtes revu(e)s, elles se sont retrouvées.

QUELQUES VERBES AU PASSÉ COMPOSÉ


1. AVOIR :
J'ai eu, tu as eu, il (elle, on) a eu, nous avons eu, vous avez eu, ils (elles) ont eu. Je
n'ai pas eu, etc., ai-je eu, etc., est-ce que j'ai eu, etc., n'ai-je pas eu, etc., est-ce que
je n'ai pas eu, etc.
On remarque aussi le -t- euphonique (pour le son) à la forme interrogative à la 3e
personne du singulier :
A-T-ELLE EU ? A-T-ON TERMINÉ ?
2. ÊTRE :
J'ai été, tu as été, il (elle, on) a été, nous avons été, vous avez été, ils (elles) ont été.
3. AIMER :
J'ai aimé, nous avons aimé.
4. ALLER :
Je suis allé(e), elle est allée, ils sont allés, elles sont allées.
5. S'ASSEOIR :
Je me suis assis(e), elle s'est assise, ils se sont assis, elles se sont assises.

LE PASSÉ COMPOSÉ AVEC DES ADVERBES OU DES ADJECTIFS


Ils ont BIEN fait leur travail ; Il a VITE terminé ; On a DÉJÀ mangé ; Ils sont
TOUS venus.

Le passé composé de l'indicatif, 1 78


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris les phrases ci-dessous en conjuguant au passé composé le verbe ou le
groupe verbal (GV) entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. Hello, Marc ! C'est Isabelle. Écoute, hier, je (aller) à la librairie avec Marie.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
2. Elle (regarder) les nouveautés.
________________________________________________________________________
3. Nous (choisir) un livre pour Paul.
________________________________________________________________________
4. Elle et moi (se disputer) pour payer. (Rappel : moi = Isabelle.)
________________________________________________________________________
5. Puis tu (entrer) dans le magasin avec Jeanne. (Rappel : tu = Marc.)
________________________________________________________________________
6. Elle et toi (se moquer) de nous. (Rappel : toi = Marc.)
________________________________________________________________________
7. Ton amie (sortir) son porte-monnaie.
________________________________________________________________________
8. C'est elle qui (payer).
________________________________________________________________________
9. Ma soeur et moi (sortir). (Rappel : moi = Isabelle.)
________________________________________________________________________
10. D'autres clients (arriver).
________________________________________________________________________
11. Elle et moi (se mettre) à marcher dans la rue. (Rappel : moi = Isabelle.)
________________________________________________________________________
12. Tout à coup, elle (éternuer).
________________________________________________________________________
13. Un passant (s'arrêter).
________________________________________________________________________

Le passé composé de l'indicatif, 1 79


L'art de conjuguer

14. Il (lui montrer) des fleurs qui poussaient là.


________________________________________________________________________
15. Il (lui dire) qu'elle leur était sans doute allergique.
________________________________________________________________________
16. Ma soeur et moi (le remercier).
________________________________________________________________________
17. Nous (reprendre) notre route.
________________________________________________________________________
18. Ta copine et toi (courir) derrière nous.
________________________________________________________________________
19. Nous (attendre) que vous nous rattrapiez.
________________________________________________________________________
20. Nous (repartir) tous ensemble. (Rappel : nous = les filles et Marc.)
________________________________________________________________________

Le passé composé de l'indicatif, 1 80


L'art de conjuguer

AIDE

1. Aller : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : allé.


Verbe en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
2. Regarder : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : regardé.
3. Choisir : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : choisi.
4. Se disputer : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : disputé.
Verbe pronominal en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
5. Entrer : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : entré.
Verbe en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
6. Se moquer : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : moqué.
Verbe pronominal en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
7. Sortir quelque chose : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : sorti.
8. Payer : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : payé.
9. Sortir : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : sorti.
Verbe en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
10. Arriver : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : arrivé. Verbe en être : le
participe passé s'accorde avec le sujet.
11. Se mettre : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : arrivé.
Verbe pronominal en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
12. Éternuer : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : éternué.
13. S'arrêter : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : arrêté.
Verbe pronominal en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
14. Montrer : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : montrer.
15. Dire : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : dit.
16. Remercier : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : remercié.
17. Reprendre : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : repris.

Le passé composé de l'indicatif, 1 81


L'art de conjuguer

18. Courir : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : couru.


19. Attendre : se conjugue avec AVOIR. Participe passé : attendu.
20. Repartir : se conjugue avec ÊTRE. Participe passé : reparti.
Verbe en être : le participe passé s'accorde avec le sujet.
J'identifie le genre du pronom sujet représentant Isabelle, Marc, Marie et
Jeanne.

Le passé composé de l'indicatif, 1 82


L'art de conjuguer

LE PASSÉ COMPOSÉ DE L'INDICATIF, PARTIE 2

LE PARTICIPE PASSÉ DE CERTAINS VERBES


Comme je l'ai appris en exécutant l'exercice Passé composé 1, le passé composé
de l'indicatif est un temps facile à écrire si je connais bien l'indicatif présent des
auxiliaires ÊTRE et AVOIR et si je sais choisir lequel de ces deux auxiliaires
convient au verbe que je m'apprête à utiliser. En fait, pour la plupart des verbes,
y compris ÊTRE, j'utilise le présent d'AVOIR suivi du participe passé du verbe :
J'ai été, tu as mangé, il/elle/on a écrit, nous avons voulu, vous avez fait, ils/elles
ont choisi, etc.
Pour quelques autres verbes de mouvement dont l'action s'applique au sujet et
non à un complément direct, comme entrer, rentrer, sortir, ressortir, naître,
mourir, décéder, aller, venir, revenir, survenir, devenir, partir, retourner, monter,
remontrer, descendre, redescendre, tomber, retomber, passer, repasser par, etc.,
j'utilise l'indicatif présent suivi du participe passé qui, lui, s'accorde avec le sujet :
il est allé, elle est revenue, nous sommes rentrés, elles sont parties.
Bien sûr, je dois éviter la confusion –er et –é :
J'ai mangé ; un plat à manger chaud ; des choses à emporter.
Pris de doute, je remplace le verbe en –er par un verbe en –re ou en –dre :
j'ai fait, un plat à prendre.

Le passé composé de l'indicatif, 2 83


L'art de conjuguer

 Une autre difficulté : celle de la forme du participe passé.


Le tableau suivant indique l'orthographe des principaux participes passés.

1. -é : tous les verbes en - er ainsi que : été (être) et né (naître).


2. -i : tous les verbes en - ir ainsi que : lui (luire), nui (nuire), ri (rire), suffi
(suffire), suivi (suivre).
3. -is : acquis (acquérir), assis (asseoir), mis (mettre), occis (occire), pris (prendre).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit avec -se (acquise, assise, mise, occise,
prise).
4. -it : dit (dire), écrit (écrire), conduit (conduire), confit (confire), construit
(construire), cuit (cuire), frit (frire).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit avec -te (dite, écrite, conduite, confite,
construite, cuite, frite.
5. -u : tous les verbes en - oir et en - re ainsi que : couru (courir), tenu (tenir), venu
(venir), vêtu (vêtir).
6. -û : dû (devoir), redû (redevoir), crû (croître), recrû (recroître), mû (mouvoir).
MAIS : due, dus, dues, crue, crus, crues, mue, mus, mues ainsi que : accru, décru,
ému et promu.
7. -ert : couvert (couvrir), offert (offrir), ouvert (ouvrir), souffert (souffrir).
8. -rt : mort (mourir).
9. -t : tous les verbes en - indre : craint (craindre), plaint (plaindre), atteint
(atteindre), éteint (éteindre), feint (feindre), peint (peindre), joint, rejoint (joindre,
rejoindre), etc. ainsi que : fait (faire), extrait (extraire).
10. - s : absous, absoute (absoudre), dissous, dissoute (dissoudre), inclus (inclure),
clos (clore).
11. ATTENTION : le verbe bénir a deux formes de participe passé :
Un homme béni, une journée bénie (sens de comblé, heureux) ;
Du pain bénit, de l'eau bénite (sens de consacré par une bénédiction, par des
cérémonies rituelles).

Le passé composé de l'indicatif, 2 84


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant au passé composé le verbe ou le
groupe verbal (GV) entre parenthèses ( ) comme : Marie a fini ses devoirs
puis elle est allée au cinéma.
1. (Naître)-tu à Montréal, Myriam ? (Venir)-tu d'ailleurs ?
________________________________________________________________________
2. Je (ne pas naître) ici, je (arriver) au Québec il y a dix ans. (Rappel : Je =
Myriam.)
________________________________________________________________________
3. Nous (quitter) le Liban quand mes parents (décider) de venir à Montréal.
________________________________________________________________________
4. Pourquoi (choisir)-ils notre pays ? (Être contente)-tu qu'ils prennent cette
décision ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
5. Nous (retrouver) de la famille à Montréal. Je (aimer) revoir mes cousins.
________________________________________________________________________
6. (Ne pas être)-tu triste de quitter ton pays ? (Ne pas en vouloir)-tu à tes
parents ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
7. J'étais petite et je (ne pas avoir) le temps d'y penser. Je (suivre) mes parents.
________________________________________________________________________
8. Où (s'installer)-vous quand vous (immigrer) ?
________________________________________________________________________
9. Mon père (louer) un appartement où nous (emménager).
________________________________________________________________________
10. Puis il (se trouver) du travail et ma mère (ouvrir) un magasin.
________________________________________________________________________
11. Je (commencer) l'école maternelle quand je (avoir) cinq ans.
________________________________________________________________________

Le passé composé de l'indicatif, 2 85


L'art de conjuguer

12. Maman (attendre) un autre enfant et mon frère (arriver).


________________________________________________________________________
13. Nous le (appeler) Paul et il (grandir).
________________________________________________________________________
14. Quand il (entrer) en maternelle, je (passer) au secondaire. (Rappel : je =
Myriam.)
________________________________________________________________________
15. Je (ne pas oublier) le Liban mais personne de ma famille (ne rester) là-bas.
________________________________________________________________________
16. Mes oncles (vendre) leurs maisons et (venir) nous rejoindre.
________________________________________________________________________
17. Ma tante (ne pas vouloir) rester seule et ma mère lui (faire) une place au
magasin.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Elle (prendre) des cours à l'université et y (rencontrer) Henri.
________________________________________________________________________
19. Ils (tomber) amoureux et (se fiancer).
________________________________________________________________________
20. La semaine dernière, ils (se marier) et ils (partir) en voyage de noces.
________________________________________________________________________

Le passé composé de l'indicatif, 2 86


L'art de conjuguer

AIDE
1. (Naître)-tu : verbe en être.
Forme interrogative : auxiliaire au présent pronom sujet ; p.p. né.
Accord du p.p. avec le sujet féminin singulier : e.
(Venir)-tu : verbe en être.
Phrase interrogative : auxiliaire au présent pronom sujet ; p.p. venu.
Accord du p.p. avec le sujet féminin singulier : e.
2. Je (ne pas naître) : verbe en être.
Phrase négative : sujet NE auxiliaire au présent PAS ; p.p. né.
Accord du p.p. avec le sujet féminin singulier : e.
je (arriver) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet féminin singulier : e.
3. Nous (quitter) : verbe en avoir.
mes parents (décider) : verbe en avoir.
4. Pourquoi (choisir)-ils : verbe en avoir.
Phrase interrogative : adverbe interrogatif auxiliaire au présent pronom sujet
ils ; p.p. choisi.
(Être contente)-tu : verbe en avoir.
Phrase interrogative : auxiliaire au présent pronom sujet ; p.p. été.
5. Nous (retrouver) : verbe en avoir.
Je (aimer) : verbe en avoir.
6. (Ne pas être)-tu : verbe en avoir.
Phrase interrogative négative : NE auxiliaire au présent pronom sujet PAS ;
p.p. été.
(Ne pas en vouloir)-tu : verbe en avoir
Phrase interrogative négative : NE pronom complément en auxiliaire au
présent pronom sujet PAS ; p.p. voulu.
7. J'étais petit et je (ne pas avoir) : verbe en avoir.

Le passé composé de l'indicatif, 2 87


L'art de conjuguer

Je (suivre) : verbe en avoir.


8. Où (s'installer)-vous : verbe en s'être.
Phrase interrogative : adverbe interrogatif pronom complément vous
auxiliaire au présent pronom sujet ; p.p. installé.
Accord du p.p. avec le pronom complément vous, masculin pluriel : s.
quand vous (immigrer) : verbe en avoir.
9. Mon père (louer) : verbe en avoir.
nous (emménager) : verbe en avoir.
10. Puis il (se trouver) : verbe en s'être.
ma mère (ouvrir) : verbe en avoir.
11. Je (commencer) : verbe en avoir.
je (avoir) : verbe en avoir.
12. Maman (attendre) : verbe en avoir.
mon frère (arriver) : verbe en être.
13. Nous le (appeler) : verbe en avoir.
il (grandir) : verbe en avoir.
14. il (entrer) : verbe en être.
je (passer) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet féminin singulier : e.
15. Je (ne pas oublier) : verbe en avoir.
Phrase négative : pronom sujet NE auxiliaire au présent PAS ; p.p. oublié.
personne de ma famille (ne rester) : pronom indéfini personne et son
complément NE auxiliaire au présent ; p.p. resté.
16. Mes oncles (vendre) : verbe en avoir.
et (venir) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet masculin pluriel : s.
17. Ma tante (ne pas vouloir) : verbe en avoir.
Phrase négative : sujet NE auxiliaire au présent PAS ; p.p. voulu.
ma mère lui (faire) : verbe en avoir.
18. Elle (prendre) : verbe en avoir.
et y (rencontrer) : verbe en avoir.
19. Ils (tomber) : verbe en être.

Le passé composé de l'indicatif, 2 88


L'art de conjuguer

Accord du p.p. avec le sujet masculin pluriel : s.


et (se fiancer) : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément se, masculin pluriel : s.
20. ils (se marier) : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément se, masculin pluriel : s.
ils (partir) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet masculin pluriel : s.

Le passé composé de l'indicatif, 2 89


L'art de conjuguer

LE FUTUR SIMPLE DE L'INDICATIF

Le futur situe une action ou un état dans une période à venir :


Demain (période à venir), je me lèverai (action) à 8 h. Je prendrai une douche
(action) et je me sentirai (état) frais et dispos.
LE FUTUR SIMPLE
Le verbe au futur simple décrit ce qui se fera ou ce qui sera à un moment d'une
période à venir : Je me lèverai à 8h. et je me sentirai frais et dispos.
COMMENT SE CONJUGUE LE FUTUR SIMPLE
Le futur se forme généralement avec l'infinitif auquel viennent s'ajouter les
suffixes -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont :
Verbes en –er :
Nager : je nagerai, tu nageras, il (elle, on) nagera, nous nagerons, vous nagerez,
ils (elles) nageront.
 Mais JETER et APPELER :
Je jetterai, tu appelleras, etc.
Tandis que ACHETER et GELER :
J'achèterai, tu gèleras, et lever, mener : je lèverai, tu mèneras, etc.
Verbes en –yer comme APPUYER :
J'appuierai, tu appuieras, etc.
EMPLOYER :
J'emploierai, tu emploieras, etc.

Le futur simple de l'indicatif 90


L'art de conjuguer

ESSAYER :
J'essaierai, tu essaieras, etc.
PAYER :
Je paierai ou je payerai, tu paieras ou tu payeras, etc.
ENVOYER :
J'enverrai, tu enverras, il (elle, on) enverra, nous enverrons, vous enverrez, ils
(elles) enverront.
Verbes en –ir comme FINIR :
Je finirai, tu finiras, il (elle, on) finira, nous finirons, vous finirez, ils (elles)
finiront.
Avec les verbes en -re, on remplace généralement le e final par les suffixes -ai,
-as, -a, -ons, -ez, -ont comme CRAINDRE :
Je craindrai, tu craindras, il (elle) craindra, nous craindrons, vous craindrez, ils
(elles) craindront.
DIRE :
Je dirai, tu diras, il (elle) dira, nous dirons, vous direz, ils (elles) diront.
Certains verbes ne sont pas aussi réguliers au futur :
AVOIR :
J'aurai, tu auras, il (elle, on) aura, nous aurons, vous aurez, ils (elles) auront.
ÊTRE :
Je serai, tu seras, il (elle) sera, nous serons, vous serez, ils (elles) seront.
ALLER :
J'irai, tu iras, il (elle, on) ira, nous irons, vous irez, ils (elles) iront.
VENIR :
Je viendrai, tu viendras, il (elle, on) viendra, nous viendrons, vous viendrez, ils
(elles) viendront.
ACQUÉRIR :
J'acquerrai, tu acquerras, il (elle, on) acquerra, nous acquerrons, vous acquerrez,
ils (elles) acquerront.

Le futur simple de l'indicatif 91


L'art de conjuguer

COURIR :
Je courrai, tu courras, il (elle, on) courra, nous courrons, vous courrez, ils (elles)
courront.
CUEILLIR :
Je cueillerai, tu cueilleras, il (elle, on) cueillera, nous cueillerons, vous cueillerez,
ils (elles) cueilleront.
FAIRE :
Je ferai, tu feras, il (elle, on) fera, nous ferons, vous ferez, ils (elles) feront.
TENIR :
Je tiendrai, tu tiendras, il (elle, on) tiendra, nous tiendrons, vous tiendrez, ils
(elles) tiendront.

 Certains verbes en -oir, comme VOIR, changent aussi de forme :


Je verrai, tu verras, il verra, nous verrons, vous verrez, ils (elles) verront.
Mais PRÉVOIR :
Je prévoirai, etc.
S'ASSEOIR a deux formes :
Je m'assoirai, etc. Et je m'assiérai, etc.
DEVOIR :
Je devrai, etc. ;
ÉCHOIR :
Il écherra (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne) ;
FALLOIR :
Il faudra (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne) ;
MOUVOIR :
Je mouvrai, etc. ;
PLEUVOIR :
Il pleuvra (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne) ;
POUVOIR :
Je pourrai, etc. ;

Le futur simple de l'indicatif 92


L'art de conjuguer

SAVOIR :
Je saurai, etc. ;
VALOIR :
Je vaudrai, etc. ;
VOULOIR :
Je voudrai, etc.

Le futur simple de l'indicatif 93


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je reformule la phrase ci-dessous au futur simple de l'indicatif. Je respecte la
ponctuation et je fais attention aux majuscules.
1. Je suis heureux quand je peux nager ici.
________________________________________________________________________
2. Quand il le faut, tu y vas.
________________________________________________________________________
3. Il appuie sur ce bouton et les visiteurs s'assoient. [s'asseoir, forme en -oi.]
________________________________________________________________________
4. Elle essaie ce produit et elle en est contente. [essayer, forme en -aie.]
________________________________________________________________________
5. Tu paies bien ceux que tu emploies. [payer, forme en -aie.]
________________________________________________________________________
6. Nous t'appelons quand nous jetons nos surplus.
________________________________________________________________________
7. Vous devez venir, il gèle chez vous.
________________________________________________________________________
8. Ils nous l'envoient, cela vaut mieux.
________________________________________________________________________
9. Elles les craignent et ne viennent pas.
________________________________________________________________________
10. Marie nous voit-elle et court-elle à notre rencontre ?
________________________________________________________________________
11. Paul en meurt d'envie et nous dit de venir.
________________________________________________________________________
12. Tu t'assieds ici quand il pleut. [s'asseoir, forme en -ieds.]
________________________________________________________________________
13. Ils en veulent quand ils savent où en trouver.
________________________________________________________________________
14. Je ne veux pas du rôle qui m'échoit. [échoir, forme en -oi.]
________________________________________________________________________

Le futur simple de l'indicatif 94


L'art de conjuguer

15. Tu ne peux pas y arriver malgré les efforts que tu déploies.


________________________________________________________________________
16. Je bous de rage quand vous achetez ce produit.
________________________________________________________________________
17. Tu me fais peur quand tu essayes cet engin. [essayer, forme en -aye.]
________________________________________________________________________
18. Elle cueille des fleurs et les tient tout contre elle.
________________________________________________________________________
19. Nous acquérons les terrains qu'elle veut vendre.
________________________________________________________________________
20. Ce que je vois m'émeut beaucoup.
________________________________________________________________________

Le futur simple de l'indicatif 95


L'art de conjuguer

AIDE
1. être : je se -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
pouvoir : je pour -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
2. falloir : il faudra (verbe impersonnel).
aller : j'i -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
3. appuyer : j'appuie -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
s'asseoir, forme en oi : je m'assoi -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
4. essayer : j'essaie -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
être : je se -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
5. payer : je paie -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
employer : j'emploie -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
6. appeler : j'appelle -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
jeter : je jette -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
7. devoir : je dev -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
geler : je gèle -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
8. envoyer : j'enver -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
valoir : je vaud -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
9. craindre : je craind -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
venir : je viend -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
10. voir : je ver -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
courir : je cour -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
11. mourir : je mou -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
dire : je di -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
12. s'asseoir : je m'assié -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
pleuvoir : il pleuvra (verbe impersonnel).

Le futur simple de l'indicatif 96


L'art de conjuguer

13. vouloir : je voud -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.


savoir : je sau -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
14. vouloir : je voud -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
échoir : il échoira (verbe impersonnel).
15. pouvoir : je pour -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
déployer : je déploi -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
16. bouillir : je bouilli -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
acheter : j'achète -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
17. faire : je fe -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
essayer : j'essaye -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
18. cueillir : je cueille -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
tenir : je tiend -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
19. acquérir : j'acquer -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
vouloir : je voud -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
20. voir : je ver -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.
émouvoir : j'émouv -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.

Le futur simple de l'indicatif 97


L'art de conjuguer

LE FUTUR PROCHE DE L'INDICATIF

Le futur proche exprime une action ou un état sur le point de survenir et se


forme avec LE PRÉSENT de l'indicatif d'aller + l'infinitif du verbe :
Je vais prendre un bain, tu vas venir, il va partir, elle va manger, on va parler,
nous allons arriver, vous allez rentrer, ils vont courir, elles vont chanter.
- Avec un adverbe (temps, lieu, manière, négation, etc.), le futur proche se
construit ainsi :
TEMPS OU MANIÈRE :
Sujet + ALLER (présent de l'indicatif) + adverbe + infinitif :
Pierre va bientôt arriver - Marie va vite nous écrire.
NÉGATION :
Sujet + ne + ALLER (présent de l'indicatif) + adverbe + infinitif :
Je ne vais plus lui parler - Elle ne va jamais venir.
-À la forme interrogative :
Vais-je boire cette eau ? Vas-tu finir ton travail ?
Va-t-il commencer ? Va-t-elle bientôt arriver ?
Va-t-on commencer ? Allons-nous soudain tomber ?
Allez-vous enfin chanter ? Vont-ils manger ?
Vont-elles enfin parler ? Est-ce que vous allez venir ?
Est-ce que nous allons rire ?

Le futur proche de l'indicatif 98


L'art de conjuguer

-à la forme interrogative négative :


Ne vais-je pas enfin manger ? Ne vas-tu pas encore pleurer ?
Est-ce qu'il ne va plus répondre ? Est-ce que nous n'allons rien leur dire ?
N'allez-vous jamais vous fâcher ? Est-ce qu'elles ne vont rien décider ?

Le futur proche de l'indicatif 99


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je récris la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes ou groupes verbaux
(GV) au futur proche. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Paul (arriver) dans un instant.
________________________________________________________________________
2. Il (ne pas entrer) seul.
________________________________________________________________________
3. Il (s'asseoir) ici.
________________________________________________________________________
4. (m'écouter)-tu ?
________________________________________________________________________
5. (y penser)-tu ?
________________________________________________________________________
6. Je (vite vous préparer) à manger.
________________________________________________________________________
7. Vous (enfin me dire) ce qui se passe ?
________________________________________________________________________
8. Je (sérieusement y réfléchir).
________________________________________________________________________
9. Nous (vous communiquer) notre décision.
________________________________________________________________________
10. Nos amies (aussitôt vous téléphoner).
________________________________________________________________________
11. Elles (vous faire part) de leurs expériences.
________________________________________________________________________
12. (accepter)-elle mon offre ?
________________________________________________________________________
13. (ne jamais me payer)-il ?
________________________________________________________________________
14. Est-ce que Marie (l'informer) ?
________________________________________________________________________

Le futur proche de l'indicatif 100


L'art de conjuguer

15. Est-ce qu'elle (encore venir) à la réunion ?


________________________________________________________________________
16. Il (ne rien t'arriver) de grave.
________________________________________________________________________
17. J'espère que tu (ne pas t'inquiéter).
________________________________________________________________________
18. Je (ne plus jamais me faire) du souci.
________________________________________________________________________
19. Ils (bientôt arriver).
________________________________________________________________________
20. Vous (ne jamais leur faire) de la peine.
________________________________________________________________________

Le futur proche de l'indicatif 101


L'art de conjuguer

AIDE
1. sujet Paul + aller, Ind. présent + infinitif.
2. sujet il + adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + adverbe de négation
PAS + infinitif.
3. sujet il + aller, Ind. présent + pronom + infinitif.
4. aller, Ind. présent + -tu + pronom + infinitif.
5. aller, Ind. présent + -tu + pronom y + infinitif.
6. sujet je + aller, Ind. présent + adverbe + pronom + infinitif.
7. sujet vous + aller, Ind. présent + adverbe + pronom + infinitif.
8. sujet je + aller, Ind. présent + adverbe de manière + pronom adverbial y +
infinitif.
9. sujet nous + aller, Ind. présent + pronom + infinitif.
10. sujet nos amies + aller, Ind. présent + adverbe + pronom + infinitif.
11. sujet elles + aller, Ind. présent + pronom + infinitif.
12. aller, Ind. présent + -t-(euphonique) + pronom + infinitif. Euphonique = pour
la prononciation.
13. adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + -t-(euphonique) + pronom +
adverbe de négation de temps + pronom + infinitif. Euphonique = pour la
prononciation.
14. Est-ce que + sujet Marie + aller, Ind. présent + pronom + infinitif.
15. Est-ce que + sujet elle + aller, Ind. présent + adverbe de répétition + infinitif.
16. sujet il + adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + pronom indéfini
RIEN + pronom + infinitif.
17. sujet tu + adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + adverbe de négation
PAS + pronom + infinitif.
18. sujet je + adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + adverbe PLUS +
adverbe de négation de temps + pronom + infinitif.
19. sujet ils + aller, Ind. présent + adverbe de temps + infinitif.
20. sujet vous + adverbe de négation NE + aller, Ind. présent + adverbe de
négation de temps + pronom + infinitif.

Le futur proche de l'indicatif 102


L'art de conjuguer

LE FUTUR PROCHE DANS LE PASSÉ

Le futur proche dans le passé exprime une action ou un état qui était sur le point
de survenir dans le passé et se forme avec L'IMPARFAIT de l'indicatif d'aller +
l'infinitif du verbe :
J'allais prendre un bain, tu allais venir, il allait partir, elle allait manger ;
On allait parler, nous allions arriver, vous alliez rentrer, ils allaient courir ;
Elles allaient chanter.
- Avec un adverbe (temps, manière, négation, etc.), le futur proche dans le passé
se construit ainsi :
TEMPS OU MANIÈRE :
Sujet + ALLER (imparfait de l'indicatif) + adverbe + infinitif
Jacques allait bientôt partir – Tu allais vite lui parler
NÉGATION
Sujet + ne + ALLER (imparfait de l'indicatif) + adverbe + infinitif
Je n'allais plus le voir
Nous n'allions jamais jouer ensemble
N'avoir que (= seulement) :
Je n'allais avoir qu'elle à qui parler.
– À la forme interrogative :
Allais-je boire du thé ? Allais-tu finir de jouer ? Allait-il mourir ? Allait-elle
bientôt danser ? Allait-on commencer ? Allions-nous encore tomber ? Alliez-
vous enfin chanter ? Allaient-ils aller en ville ? Allaient-elles enfin descendre ?
Est-ce que vous alliez vous asseoir ? Est-ce que nous allions nous reposer ? Cette
toile allait-elle se vendre ? (Et non cette toile allait se vendre ?)

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 103


L'art de conjuguer

– À la forme interrogative négative :


N'allais-je pas encore travailler ? N'allais-tu plus jamais nous voir ?
Cette chanson n'allait-elle pas lui plaire ? N'allait-on pas déménager ?
Est-ce qu'il n'allait plus venir ? Est-ce que nous n'allions rien faire pour elle ?
N'alliez-vous jamais vous reposer ? Est-ce qu'elles n'allaient rien commander ?

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 104


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je récris la phrase ci-dessous en conjuguant le verbe ou le groupe verbal
(GV) entre parenthèses ( ) au futur proche dans le passé. Je respecte la
ponctuation et les majuscules.
1. Il était six heures et Marie (arriver).
________________________________________________________________________
2. J'étais content parce que je (enfin la voir).
________________________________________________________________________
3. Le moment vint où elle (entrer).
________________________________________________________________________
4. Je me demandais si elle (être surprise) de me trouver là.
________________________________________________________________________
5. Le désordre de la pièce (ne pas la fâcher) ?
________________________________________________________________________
6. (pouvoir)-je la calmer ?
________________________________________________________________________
7. Est-ce que nos amis (ne pas la retarder) ?
________________________________________________________________________
8. (les prévenir)-tu à temps ?
________________________________________________________________________
9. Pierre (se dépêcher) ?
________________________________________________________________________
10. Tina et toi, (avoir)-vous assez d'imagination ?
________________________________________________________________________
11. (soudain vous retrouver)-vous à court d'idées ?
________________________________________________________________________
12. Jean me dit alors que tout (bien se passer).
________________________________________________________________________
13. Marie (être ravie) du nouveau décor.
________________________________________________________________________

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 105


L'art de conjuguer

14. Elle (beaucoup aimer) la couleur des murs.


________________________________________________________________________
15. Les meubles (particulièrement la combler).
________________________________________________________________________
16. Nous (tous recevoir) ses félicitations.
________________________________________________________________________
17. (encore me faire du souci)-je ?
________________________________________________________________________
18. Est-ce que je (ne pas enfin me reposer) ?
________________________________________________________________________
19. Les amis (ne pas me soutenir)-ils ?
________________________________________________________________________
20. Oui, Marie (n'avoir que) des mots flatteurs pour moi.
________________________________________________________________________

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 106


L'art de conjuguer

AIDE
1. sujet Marie + aller, Ind. imparfait + infinitif.
2. sujet je + aller, Ind. imparfait + adverbe + pronom LA + infinitif.
3. sujet elle + aller, Ind. imparfait + infinitif.
4. sujet elle + aller, Ind. imparfait + infinitif.
5. GN sujet + adverbe de négation NE + aller, Ind. imparfait + pronom IL +
adverbe de négation PAS + pronom LA + infinitif.
GN = Groupe nominal ( le désordre de la pièce ).
Attention : le GN, masculin singulier = il, pronom sujet obligatoire dans une
phrase interrogative avec inversion du sujet.
6. aller, Ind. imparfait + sujet je + infinitif.
7. GN sujet + adverbe de négation NE + aller, Ind. imparfait + adverbe de
négation PAS + pronom LA + infinitif.
GN = Groupe nominal (nos amis).
8. aller, Ind. imparfait + sujet tu + pronom LES + infinitif.
9. Pierre + aller, Ind. imparfait + sujet il + pronom SE + infinitif.
Attention : Pierre, masculin singulier = il, pronom sujet obligatoire dans une
phrase interrogative avec inversion du sujet.
10. GN + aller, Ind. imparfait + sujet vous + infinitif.
GN = Groupe nominal (Tina et toi).
Attention : Tina et toi, pluriel = vous, pronom sujet obligatoire dans une
phrase interrogative avec inversion du sujet.
11. aller, Ind. imparfait + sujet vous + adverbe de temps + pronom VOUS +
infinitif.
12. sujet tout + aller, Ind. imparfait + adverbe de manière + pronom SE + infinitif.
13. Marie + aller, Ind. imparfait + infinitif.
14. sujet elle + aller, Ind. imparfait + adverbe de manière + infinitif.
15. GN sujet + aller, Ind. imparfait + adverbe de manière + pronom LA + infinitif.
GN = Groupe nominal (Les meubles).

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 107


L'art de conjuguer

16. sujet nous + aller, Ind. imparfait + pronom TOUS + infinitif.


17. aller, Ind. imparfait + sujet je + adverbe de répétition + pronom ME + infinitif.
18. sujet je + adverbe de négation NE + aller, Ind. imparfait + adverbe de
négation PAS + adverbe + pronom ME + infinitif.
19. GN sujet + adverbe de négation NE + aller, Ind. imparfait + pronom ILS +
adverbe de négation PAS + pronom ME + infinitif.
GN = Groupe nominal (Les amis).
Attention : Les amis, masculin pluriel = ils, pronom sujet obligatoire dans une
phrase interrogative avec inversion du sujet.
20. sujet Marie + adverbe de négation NE + aller, Ind. imparfait + infinitif +
conjonction adverbiale QUE.

Le futur proche dans le passé de l'indicatif 108


L'art de conjuguer

LE PASSÉ SIMPLE DE L'INDICATIF

Le passé simple est un temps littéraire. On le retrouve dans les romans et les
récits historiques. Dans les médias et le langage utilitaire, on préfère le passé
composé. Aujourd'hui, on n'utilise plus guère que la 3 e personne du singulier du
passé simple.
Le passé simple décrit un ÉVÉNEMENT dans le passé et, tout comme le passé
composé qui le remplace, il accompagne l'imparfait qui décrit la SITUATION
dans laquelle cet événement a lieu :
Hier, il NEIGEAIT (imparfait). Marie SORTIT de chez elle (passé simple). Alors
qu'elle MARCHAIT (imparfait) dans la rue, elle GLISSA et SE FOULA la cheville
(passé simple). Une ambulance ARRIVA. On y INSTALLA Marie et on la
CONDUISIT à l'hôpital (passé simple).
QUELQUES VERBES AU PASSÉ SIMPLE
AVOIR :
J'eus, tu eus, il (elle, on) eut, nous eûmes, vous eûtes, ils (elles) eurent.
Je n'eus pas, etc., eus-je, etc., est-ce que j'eus, etc.,
n'eus-je pas, etc., est-ce que je n'eus pas, etc.
ÊTRE :
Je fus, tu fus, il (elle, on) fut, nous fûmes, vous fûtes, ils (elles) furent.
AIMER (et tous les verbes en -er, incluant ALLER) :
J'aim/ai, tu aim/as, il (elle, on) aim/a, nous aim/âmes, vous aim/âtes, ils (elles)
aim/èrent.
 Attention : les verbes en -ger et en -cer s'écrivent -geai, -geas, -gea, -geâmes, -
geâtes, -gèrent (JE MANGEAI, etc.) et -çai, -ças, -ça, -çâmes, -çâtes, -cèrent (JE
COMMENÇAI, etc.).
On remarque aussi le -t- euphonique (pour le son) à la forme interrogative des
verbes finissant par -a à la 3 e personne du singulier :
Déménagea-t-elle ? Débuta-t-on ? Mangea-t-il ?

Le passé simple de l'indicatif 109


L'art de conjuguer

FINIR (et tous les verbes en -ir et -issant au participe présent) :


Je fin/is, tu fin/is, il (elle, on) fin/it, nous fin/îmes, vous fin/îtes, ils (elles)
fin/irent.
FAIRE :
Je fis, tu fis, il (elle, on) fit, nous fîmes, vous fîtes, ils (elles) firent.
VENIR (et TENIR [t-]) :
Je v/ins, tu v/ins, il (elle, on) v/int, nous v/înmes, vous v/întes, ils (elles)
v/inrent.
CRAINDRE (et PLAINDRE [plaign-], ÉTEINDRE [éteign-], etc.) :
Je craign/is, tu craign/is, il (elle, on) craign/it, nous craign/îmes, vous
craign/îtes, ils (elles) craign/irent.
FUIR :
Je fuis, tu fuis, il (elle, on) fuit, nous fuîmes, vous fuîtes, ils (elles) fuirent.
VOIR (et DIRE [d-], RIRE [r-], etc.) :
Je v/is, tu v/is, il (elle, on) v/it, nous v/îmes, vous v/îtes, ils (elles) v/irent.
COURIR (et beaucoup de verbes comme MOURIR [mour-], BOIRE [b-], CROIRE
[cr-], POUVOIR [p-], SAVOIR [s-], VIVRE [véc-], etc.) :
Je cour/us, tu cour/us, il (elle, on) cour/ut, nous cour/ûmes, vous cour/ûtes, ils
(elles) cour/urent.

Le passé simple de l'indicatif 110


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je récris les phrases ci-dessous en conjuguant les verbes entre parenthèses ( )
au passé simple. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Paul (entrer). Nous dormions. Il (avancer) à pas de loup.
________________________________________________________________________
2. Il (faire) attention à la chaise mais (ne pas voir) pas mes bottes.
________________________________________________________________________
3. Il (trébucher) soudain et (s'accrocher) à la table.
________________________________________________________________________
4. Je (s'éveiller) en sursaut et (pousser) un cri.
________________________________________________________________________
5. Les autres (s'agiter) et (sortir) de leur sommeil.
________________________________________________________________________
6. Nous (se mettre) à grogner et les petits (gémir).
________________________________________________________________________
7. Vous (faire) alors irruption et Hélène (allumer) la lampe.
________________________________________________________________________
8. Pierre (tomber)-il ou (sauter)-il du lit ?
________________________________________________________________________
9. Nous (avoir) tous peur et nous (se plaindre).
________________________________________________________________________
10. Je (s'asseoir) sur mon lit et (se frotter) les yeux.
________________________________________________________________________
11. Un hibou (hululer) et un chat (miauler).
______________________________________________________________________
12. Je (tousser) et Paul (éternuer).
________________________________________________________________________
13. Vous (faire) alors irruption et Hélène (allumer) la lampe.
________________________________________________________________________
14. Les petits (se lever) mais vous leur (demander) de se recoucher.
________________________________________________________________________

Le passé simple de l'indicatif 111


L'art de conjuguer

15. (Venir) le temps des explications et Hélène les (exiger).


________________________________________________________________________
16. Ses questions (savoir) embarrasser Paul qui (finir) par avouer.
________________________________________________________________________
17. Ce lui (être) pénible de confesser son vol. J'(avoir) pitié de lui.
________________________________________________________________________
18. En fait, nous (rire) tant que nous en (pleurer).
________________________________________________________________________
19. Les murs de la tente (trembler) et les petits (frissonner).
________________________________________________________________________
20. Vexé, Paul (se recoucher) et nous (dire) qu'il ne restait plus de chocolat.
________________________________________________________________________

Le passé simple de l'indicatif 112


L'art de conjuguer

AIDE
1. entr/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
avan/cer : -çai, -ças, -ça, -çâmes, -çates, -cèrent.
2. f/aire : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
ne pas v/oir : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent (sujet + ne + v- + pas).
3. trébuch/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
s'accroch/er : sujet + m' -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, s' -èrent.
4. s'éveill/er : sujet + m' -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, s' -èrent.
pouss/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
5. s'agit/er : sujet + m' -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, s' -èrent.
sort/ir : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
6. se m/ettre : sujet + me -is, te -is, se -it, nous -îmes, vous -îtes, se -irent.
gém/ir : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
7. f/aire : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
allum/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
8. tomb/er : -ai-je, -as-tu, -a-t-il (elle, on), -âmes-nous, -âtes-vous, -èrent-ils
(elles)?
saut/er : -ai-je, -as-tu, -a-t-il (elle, on), -âmes-nous, -âtes-vous, -èrent-ils
(elles)?
9. avoir : eus, eus, eut, eûmes, eûtes, eurent.
se pl/aindre : sujet + me -aignis, te -aignis, se -aignit, nous -aignîmes, vous -
aignîtes, se -aignirent.
10. s'ass/eoir : sujet + m' -is, t' -is, s' -it, nous -îmes, vous -îtes, s' -irent.
se frott/er : me -ai, te -as, se -a, nous -âmes, vous -âtes, se -èrent.
11. hulul/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
miaul/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
12. touss/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.

Le passé simple de l'indicatif 113


L'art de conjuguer

éternu/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.


13. f/aire : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
allumer : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
14. se lev/er : sujet + me -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, se -èrent.
demand/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
15. v/enir : -ins, -ins, -int, -înmes, -întes, -inrent.
exig/er : -eai, -eas, -ea, -eâmes, -eâtes, -èrent.
16. s/avoir : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent.
fin/ir : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
17. être : fus, fus, fut, fûmes, fûtes, furent.
avoir : eus, eus, eut, eûmes, eûtes, eurent.
18. r/ire : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
pleur/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
19. trembl/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
frissonn/er : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
20. se recouch/er : sujet + me -ai, te -as, se -a, nous -âmes, vous -âtes, se -èrent.
d/ire : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.

Le passé simple de l'indicatif 114


L'art de conjuguer

IMPARFAIT OU PASSÉ COMPOSÉ ?

L'imparfait est un temps du mode indicatif. Il réfère à un état ou une action en


cours, ou qui se répète :
J'AVAIS de la peine. Tous les jours, je DEVAIS aller voir cet homme qui me
VOULAIT du mal. Chaque fois qu'il me PARLAIT, chaque mot qu'il me DISAIT
me TRANSPERÇAIT l'âme. Je VOULAIS être aimable : il me DÉCOURAGEAIT.
Je ne SAVAIS vraiment plus comment m'en sortir.
Ainsi, l'imparfait sert surtout de scène ou de décor à un événement qui est
survenu alors que les choses étaient ainsi. Ce temps s'emploie pour décrire
comment étaient les choses ou comment on se sentait :
C'était l'automne. Les feuilles tombaient. Marie se sentait bien.
LE PASSÉ COMPOSÉ
Le passé composé de l'indicatif s'emploie pour décrire ce qui est survenu
pendant certains moments ou états :
Les enfants couraient. Pierre A TRÉBUCHÉ, S'EST FAIT mal à la cheville et
Marie A APPELÉ à l'aide. Julie A ENTENDU ses cris et A COURU vers ses amis.
Le passé composé remplace le passé simple dans l'usage courant de la langue,
mais il a aussi conservé son rôle original de décrire un événement qui explique
une situation présente :
Nous SOMMES VENUS ici en 2001, et nous sommes heureux d'être parmi vous.
Vous rendez-vous compte que nous AVONS DÉJÀ TRAVAILLÉ quatre heures ?
Il est temps que nous prenions une pause !
Je SUIS ARRIVÉ à 10 heures, il est midi, qu'attends-tu pour t'occuper de moi ?
= Je suis ici depuis deux heures.

Imparfait ou passé composé ? 115


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je choisis entre l'imparfait et le passé composé et j'écris le verbe conjugué,
comme : prenais (OU :) ai pris
1. Hier, il (neiger).
________________________________________________________________________
2. Je (sortir) à 7 heures.
________________________________________________________________________
3. Le trottoir (être) glissant.
________________________________________________________________________
4. Je (glisser) sur la glace.
________________________________________________________________________
5. Je (tomber).
________________________________________________________________________
6. Je (être) par terre dans la neige.
________________________________________________________________________
7. Je (avoir) très mal à la jambe.
________________________________________________________________________
8. Un passant (arriver).
________________________________________________________________________
9. Il me (aider) à me relever.
________________________________________________________________________
10. Je (rentrer) à la maison pour me soigner.
________________________________________________________________________

Imparfait ou passé composé ? 116


L'art de conjuguer

AIDE
L'imparfait s'emploie pour décrire comment étaient les choses ou comment on se
sentait :
C'était l'automne. Les feuilles tombaient. Marie se sentait bien.
Le passé composé s'emploie pour décrire ce qui est survenu pendant ces
moments ou ces états :
Pierre s'est fait mal et Marie a appelé à l'aide. Julie a entendu ses cris et a couru
vers ses amis.

Imparfait ou passé composé ? 117


L'art de conjuguer

IMPARFAIT, PASSÉ SIMPLE OU PASSÉ


COMPOSÉ ?

L'IMPARFAIT
L'imparfait est un temps du mode indicatif. Il réfère à un état ou une action en
cours, ou qui se répète :
J'AVAIS de la peine. Tous les jours, je DEVAIS aller voir cet homme qui me
VOULAIT du mal. Chaque fois qu'il me PARLAIT, chaque mot qu'il me DISAIT
me TRANSPERÇAIT l'âme. Je VOULAIS être aimable : il me DÉCOURAGEAIT.
Je ne SAVAIS vraiment plus comment m'en sortir.
Ainsi, l'imparfait sert surtout de scène ou de décor à un événement qui est
survenu alors que les choses étaient ainsi. Ce temps s'emploie pour décrire
comment étaient les choses ou comment on se sentait :
C'était l'automne. Les feuilles tombaient. Marie se sentait bien.
LE PASSÉ SIMPLE
Le passé simple décrit l'événement passé qui survint à un moment ou dans une
situation décrite par l'imparfait, qui sert de toile de fond :
J'ENTRAI. Paul m'attendait. Marie était sortie. Nous étions seuls. Je lui DIS ce
que j'avais sur le cœur. Il me REGARDA un instant, mais ne RÉPONDIT rien.
Puis il SE LEVA, SE DIRIGEA vers la commode, y PRIT une enveloppe et me la
TENDIT. Je l'OUVRIS. Elle contenait deux billets d'entrée pour le Cirque du
Soleil. Un sentiment de reconnaissance m'ENVAHIT. Paul souriait. Je
l'EMBRASSAI et nous NOUS SERRÂMES la main. J'étais radieuse. Paul souriait
encore quand je le QUITTAI.
De nos jours, la 3e personne s'utilise encore fréquemment en français écrit et
formel. Les autres personnes se lisent dans la littérature mais ne s'utilisent
pratiquement plus. Le passé composé a remplacé le passé simple en langage
courant.

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 118


L'art de conjuguer

LE PASSÉ COMPOSÉ
Le passé composé de l'indicatif s'emploie pour décrire ce qui est survenu
pendant certains moments ou états :
Les enfants couraient. Pierre A TRÉBUCHÉ, S'EST FAIT mal à la cheville et
Marie A APPELÉ à l'aide. Julie A ENTENDU ses cris et A COURU vers ses amis.
Le passé composé remplace le passé simple dans l'usage courant de la langue,
mais il a aussi conservé son rôle original de décrire un événement qui explique
une situation présente :
Nous SOMMES VENUS ici en 2001, et nous sommes heureux d'être parmi vous.
Vous rendez-vous compte que nous AVONS DÉJÀ TRAVAILLÉ quatre heures ?
Il est temps que nous prenions une pause !
Je SUIS ARRIVÉ à 10 heures, il est midi, qu'attends-tu pour t'occuper de moi ?
= Je suis ici depuis deux heures.

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 119


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je choisis entre l'imparfait et le passé composé et j'écris la phrase ci-dessous
en respectant la ponctuation et les majuscules.
1. Hier, il (neiger) quand je (sortir).
________________________________________________________________________
2. Le trottoir (être couvert) de verglas et je (glisser) sur la glace.
________________________________________________________________________
3. Je (tomber) et (se retrouver) par terre dans la neige.
________________________________________________________________________
4. Je (avoir) très mal à la jambe et (ne pas parvenir) à me relever.
________________________________________________________________________
5. Je (être désespéré) mais un passant (arriver).
________________________________________________________________________
6. Il me (aider) et je (se remettre) debout.
________________________________________________________________________
7. La neige (continuer) à tomber tandis que nous (marcher).
________________________________________________________________________
8. Le passant me (demander) si je (vouloir aller) à la clinique.
________________________________________________________________________
9. Comme je (préférer rentrer), je le (remercier).
________________________________________________________________________
10. Voilà ce qui (se passer) et pourquoi je (ne pas venir travailler).
________________________________________________________________________

Je continue en choisissant entre l'imparfait et le passé simple.


11. L'obscurité (régner) quand un coup de feu (claquer).
________________________________________________________________________
12. Comme je (être) seul et désarmé, la panique (s'emparer) de moi.
________________________________________________________________________
13. Je (entendre) soudain des pas qui (se rapprocher).
________________________________________________________________________

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 120


L'art de conjuguer

14. Un instant, je (se demander) qui (pouvoir) bien venir vers moi.
________________________________________________________________________
15. (Être) -ce le tireur qui me (chercher) ?
________________________________________________________________________
16. C'est alors que je (percevoir) ta voix qui (chuchoter).
________________________________________________________________________
17. Tu me (prendre) par la main et nous (partir).
________________________________________________________________________
18. Tandis que nous (s'éloigner), les bruits de pas (disparaître).
________________________________________________________________________
19. Nous (arriver) à la sortie où Marie nous (attendre).
________________________________________________________________________
20. Vous me (dire) au revoir et je (prendre) un taxi pour rentrer.
________________________________________________________________________

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 121


L'art de conjuguer

AIDE
1. À l'imparfait, neiger et sortir se conjuguent NEIGE-ait (forme impersonnelle,
3e personne du singulier seulement) et SORT-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Au passé composé, neiger se conjugue avec avoir, participe passé neigé ;
sortir avec être, participe passé sorti.
2. À l'imparfait, être et glisser se conjuguent ÉT-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient
et GLISS-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé, être et glisser se
conjuguent avec avoir, participes passés, été et glissé.
3. À l'imparfait, tomber et se retrouver se conjuguent TOMB-ais, -ais, -ait, -ions,
-iez, -aient et RETROUV-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé,
tomber se conjugue avec être, participe passé, tombé ; se retrouver avec
s'être, participe passé retrouvé.
4. À l'imparfait, avoir et parvenir se conjuguent AV-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -
aient et PARVEN-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé, avoir se
conjugue avec avoir, participe passé, eu ; parvenir avec être, participe passé
parvenu.
Phrase déclarative négative avec ne pas : Je n'allais pas – Je ne suis pas allé.
5. À l'imparfait, être et arriver se conjuguent ÉT-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient
et ARRIV-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé, être se conjugue
avec avoir, participe passé, été ; arriver avec être, participe passé arrivé.
6. À l'imparfait, aider et se remettre se conjuguent AID-ais, -ais, -ait, -ions, -iez,
-aient et REMETT-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé, aider se
conjugue avec avoir, participe passé, aidé ; se remettre avec s'être, participe
passé remis.
7. À l'imparfait, continuer et marcher se conjuguent CONTINU-ais, -ais, -ait, -
ions, -iez, -aient et MARCH-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé
composé, continuer et marcher se conjugue avec avoir, participe passé,
continué ; marcher avec être, participe passé marché.
8. À l'imparfait, demander et vouloir se conjuguent DEMAND-ais, -ais, -ait, -
ions, -iez, -aient et VOUL-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé,
ils se conjuguent avec avoir, participe passé, demandé et voulu.
9. À l'imparfait, préférer et remercier se conjuguent PRÉFÉR-ais, -ais, -ait, -ions,
-iez, -aient et REMERCI-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé,
ils se conjuguent avec avoir, participe passé, préféré et remercier.

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 122


L'art de conjuguer

10. À l'imparfait, se passer et venir se conjuguent PASS-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -
aient et VEN-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient. Au passé composé, se passer se
conjugue avec s'être et venir avec être, participes passés passé et venu.
Phrase déclarative négative avec ne pas : Je n'allais pas – Je ne suis pas parti.
11. À l'imparfait et au passé simple, régner et claquer se conjuguent RÉGN /
CLAQU -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
12. À l'imparfait et au passé simple, être et s'emparer se conjuguent ÉT /
EMPAR -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; F-us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent et
EMPAR-ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
13. À l'imparfait et au passé simple, entendre et se rapprocher se conjuguent
ENTEND / RAPPROCH -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; ENTEND-is, -is, -
it, -îmes, -îtes, -irent et RAPPROCH-ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
14. À l'imparfait et au passé simple, se demander et pouvoir se conjuguent
DEMAND / POUV -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; DEMAND-ai, -as, -a, -
âmes, -âtes, -èrent et P-us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent.
15. À l'imparfait et au passé simple, être et chercher se conjuguent ÉT / CHECH
-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; F-us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent et
RAPPROCH-ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
16. À l'imparfait et au passé simple, percevoir et chuchoter se conjuguent
PERCEV / CHUCHOT -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; PERÇ-us, -us, -ut, -
ûmes, -ûtes, -urent et CHUCHOT-ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
17. À l'imparfait et au passé simple, prendre et partir se conjuguent PREN /
PART -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; PR / PART -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -
irent.
18. À l'imparfait et au passé simple, s'éloigner et disparaître se conjuguent
ÉLOIGN / DISPARAISS -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; ÉLOIGN-ai, -as, -a,
-âmes, -âtes, -èrent et DISPAR-us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent.
19. À l'imparfait et au passé simple, arriver et aller se conjuguent ARRIV / ALL
-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
20. À l'imparfait et au passé simple, dire et prendre se conjuguent DIS / PREN -
ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient ; D / PR -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.

Imparfait, passé simple ou passé composé ? 123


L'art de conjuguer

LE PLUS-QUE-PARFAIT DE L'INDICATIF

L'imparfait exprime une situation ou un événement en cours dans le passé :


HIER, J'ÉTAIS DANS LA RUE. JE MARCHAIS. IL PLEUVAIT. Parfois, une
situation est antérieure à (existe avant) une autre. Elle s'exprime alors au PLUS-
QUE-PARFAIT de l'indicatif :
J'ÉTAIS CONTENT (situation en cours = imparfait) PARCE QUE J'AVAIS FINI
MES DEVOIRS (action achevée = plus-que-parfait).
Je remarque que le plus-que-parfait est un temps composé de l'imparfait de
l'auxiliaire suivi du participe passé du verbe FINIR.
Dans le texte qui suit, l'imparfait alterne avec le plus-que-parfait et le passé
simple (événement) :
Pierre AVAIT ACHETÉ un cadeau à Monique (plus-que-parfait). Il SOURIAIT
(imparfait). Il AVAIT TROUVÉ (plus-que-parfait) ce que son amie DÉSIRAIT
(imparfait). On SONNA (passé simple). Pierre OUVRIT la porte à Monique, qui
ENTRA (passé simple). Monique AVAIT MIS son beau manteau blanc (plus-que-
parfait). Elle S'ÉTAIT HABILLÉE pour plaire à Pierre (plus-que-parfait) et le
sourire de son ami lui MONTRA (passé simple) qu'elle NE S'ÉTAIT PAS
TROMPÉE (plus-que-parfait). Pierre REFERMA la porte (passé simple) par
laquelle Monique ÉTAIT ENTRÉE (plus-que-parfait) et l'INVITA à passer au
salon (passé simple) où l'ATTENDAIT le cadeau (imparfait) qu'il avait préparé
(plus-que-parfait).

AVOIR, ÊTRE OU S'ÊTRE ?


Je remarque que, dans le texte qui précède, le plus-que-parfait se forme tantôt
avec l'auxiliaire AVOIR (IL AVAIT TROUVÉ), tantôt avec l'auxiliaire ÊTRE
(ÉTAIT ENTRÉE), tantôt avec l'auxiliaire S'ÊTRE (S'ÉTAIT HABILLÉE).

Le plus-que-parfait de l'indicatif 124


L'art de conjuguer

1. Dans les temps composés, la plupart des verbes utilisent l'auxiliaire AVOIR :
J'AI FINI, TU AVAIS PRIS, NOUS EÛMES DONNÉ.
2. Cependant, quelques verbes de mouvement se conjuguent avec ÊTRE :
Naître (et mourir, décéder) : j'étais né(e), ils étaient morts ; Monter (et
descendre) : tu étais monté(e), elles étaient descendues ; Entrer (et sortir,
ressortir) : elle était entrée, on était sorti ; Aller (et venir, revenir, devenir,
advenir, intervenir, parvenir, survenir, rentrer, retourner, rester) : on était allé,
venu, revenu, devenu, ce qui était advenu, elle était intervenue, survenue,
rentrée, retournée, restée ; Tomber (et retomber) : nous étions tombé(e)s, vous
étiez retombé(e)s ; Échoir (et éclore) : Ces biens étaient échus, ces roses étaient
écloses.
3. Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec S'ÊTRE : Je m'étais tu(e), tu
t'étais trompé(e), il s'était assis.
QUELQUES VERBES CONJUGUÉS AVEC AVOIR, ÊTRE ET S'ÊTRE AU
PLUS-QUE-PARFAIT
AVOIR IMPARFAIT :
J'avais, tu avais, il (elle, on) avait, nous avions, vous aviez, ils (elles) avaient.
PLUS-QUE-PARFAIT : J'avais eu, tu avais eu, il (elle, on) avait eu, nous avions
eu, vous aviez eu, ils (elles) avaient eu.
Je n'avais pas eu, avais-je eu ? est-ce que j'avais eu ? n'avais-je pas eu ? est-ce que
je n'avais pas eu ?
ÊTRE IMPARFAIT : J'étais, tu étais, il (elle, on) était, nous étions, vous étiez, ils
(elles) étaient.
Je n'étais pas, étais-je ? est-ce que j'étais ? n'étais-je pas ? est-ce que je n'étais pas ?
PLUS-QUE-PARFAIT : J'avais été, tu avais été, il (elle, on) avait été, nous avions
été, vous aviez été, ils (elles) avaient été.
ALLER, PLUS-QUE-PARFAIT : J'étais allé(e), je n'étais pas allé(e), étais-je allé(e) ?
est-ce que j'étais allé(e) ? n'étais-je pas allé(e) ? est-ce que je n'étais pas allé(e) ?
AVEC S'ÊTRE, AUXILIAIRE DU PLUS-QUE-PARFAIT : Je m'étais trompé(e), tu
t'étais assis(e), il (elle, on) s'était levé(e), nous nous étions couché(e)s, vous vous
étiez moqué(e)s, ils (elles) s'étaient blessé(e)s.
Je ne m'étais pas assis(e), m'étais-je assis(e) ? est-ce que je m'étais assis(e) ? ne
m'étais-je pas assis(e) ? est-ce que je ne m'étais pas assis(e) ?

Le plus-que-parfait de l'indicatif 125


L'art de conjuguer

SE TROMPER, PLUS-QUE-PARFAIT
Je m'étais trompé(e), tu t'étais trompé(e), il (elle, on) s'était trompé(e), nous nous
étions trompés (es), vous vous étiez trompés (es), ils (elles) s'étaient trompés (es).
Je ne m'étais pas trompé(e), m'étais-je trompé(e) ? Est-ce que je m'étais
trompé(e) ? ne m'étais-je pas trompé(e) ? est-ce que je ne m'étais pas trompé(e) ?
 ATTENTION : Les adverbes de temps, tout comme ceux de négation et
quelques autres, se placent entre l'auxiliaire et le participe passé :
Il n'avait jamais fini. Elle était déjà sortie. Nous étions vite revenus.
Tu t'étais bien assis.

Le plus-que-parfait de l'indicatif 126


L'art de conjuguer

EXERCICE
1. Je récris la phrase ci-dessous en y incluant les verbes ou groupes
verbaux (GV) entre parenthèses ( ) conjugués au plus-que-parfait de
l'indicatif. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. se bien habiller / prendre. Paul - et - son parapluie.
________________________________________________________________________
2. partir / recevoir. Il - parce qu'il - un appel urgent.
________________________________________________________________________
3. téléphoner / demander. Virginie lui - et lui - de venir.
________________________________________________________________________
4. se blesser / être conduit. Elle - et - à l'hôpital.
________________________________________________________________________
5. souffrir / bien soigner. –elle ? -on son amie ?
________________________________________________________________________
6. se presser / même courir. Paul - et -.
________________________________________________________________________
7. voir / interpeller. En chemin, il - Jacques et il le -.
________________________________________________________________________
8. répondre / déjà prévenir. Jacques lui - qu'on le -.
________________________________________________________________________
9. aussi dire / appeler. Il lui - qu'il - Marie.
________________________________________________________________________
10. pleurer / promettre. Marie - mais elle - de le rejoindre.
________________________________________________________________________
11. déjà se coucher / se relever. Elle - mais elle -.
________________________________________________________________________
12. ne pas toujours répondre / avoir besoin. -elle quand on - d'elle ?
________________________________________________________________________
13. déjà refuser / demander. -elle d'aider un ami qui - de l'aide ?
________________________________________________________________________

Le plus-que-parfait de l'indicatif 127


L'art de conjuguer

14. se cacher / fuir. -elle ou -elle devant une urgence ?


________________________________________________________________________
15. se rejoindre / s'informer. Les trois amis - et – d'où se trouvait Virginie.
________________________________________________________________________
16. dire / faire. On leur - de monter au troisième, ce qu'ils -.
________________________________________________________________________
17. se tromper / se renseigner. Ils - de couloir mais - à nouveau.
________________________________________________________________________
18. enfin arriver / se précipiter. Ils - et - dans la chambre.
________________________________________________________________________
19. embrasser / s'asseoir. Ils - Virginie et - autour d'elle.
________________________________________________________________________
20. glisser / tomber. Virginie raconta son histoire. Elle - et elle -.
________________________________________________________________________

Le plus-que-parfait de l'indicatif 128


L'art de conjuguer

AIDE

1. se bien habiller (p.p. habillé) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de


l'auxiliaire + adverbe + participe passé.
prendre (p.p. pris) = verbe en avoir.
2. partir (p.p. pris) = verbe en être.
Le participe passé s'accorde avec le sujet. Il = masculin singulier.
recevoir (p.p. reçu) verbe en avoir.
3. téléphoner (p.p. téléphoné) = verbe en avoir.
demander (p.p. demandé) = verbe en avoir.
4. se blesser (p.p. blessé) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de l'auxiliaire
+ participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', féminin singulier : elle a
blessé qui ? Elle-même : + e.
être conduit (p.p. conduit) = verbe en avoir.
Le participe passé conduit s'accorde comme un adjectif avec elle, féminin
singulier, après le participe passé d'être (forme passive) : + e.
5. souffrir (p.p. souffert) = verbe en avoir.
Phrase interrogative avec inversion verbe + sujet : imparfait de l'auxiliaire +
pronom sujet + participe passé.
bien soigner (p.p. soigné) = verbe en avoir.
Phrase interrogative avec inversion verbe + sujet : pronom la (l') + imparfait
de l'auxiliaire + sujet + adverbe + participe passé.
6. se presser (p.p. pressé) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de l'auxiliaire
+ participe passé.
même courir (p.p. couru) = verbe en avoir.
7. voir (p.p. vu) = verbe en avoir.
interpeller (p.p. interpellé) = verbe en avoir.
8. répondre (p.p. répondu) = verbe en avoir.
déjà prévenir (p.p. prévenu) = verbe en avoir.

Le plus-que-parfait de l'indicatif 129


L'art de conjuguer

9. aussi dire (p.p. dit) = verbe en avoir.


appeler (p.p. appelé) = verbe en avoir.
10. pleurer (p.p. pleuré) = verbe en avoir.
promettre (p.p. promis) = verbe en avoir.
11. déjà se coucher (p.p. couché) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de
l'auxiliaire + adverbe + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', féminin singulier : elle a
couché qui ? Elle-même : + e.
se relever (p.p. relevé) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de l'auxiliaire
+ participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', féminin singulier : elle a
relevé qui ? Elle-même : + e.
12. ne pas toujours répondre = verbe en avoir.
Forme interrogative négative : NE + imparfait de l'auxiliaire + pronom sujet
elle + PAS + adverbe + participe passé répondu.
avoir besoin (p.p. eu) = verbe en avoir ).
13. déjà refuser (p.p. refusé) = verbe en avoir.
Forme interrogative : imparfait de l'auxiliaire + pronom sujet elle + adverbe
+ participe passé refusé.
demander (p.p. demandé) = verbe en avoir.
14. se cacher (p.p. caché) = verbe en s'être, phrase interrogative : pronom se +
imparfait de l'auxiliaire + sujet elle + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', féminin singulier : elle a
caché qui ? Elle-même : + e.
fuir (p.p. fui) = verbe en avoir.
15. se rejoindre (p.p. rejoint) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de
l'auxiliaire + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont
rejoint qui ? Les uns les autres = eux-mêmes : + s.
s'informer (p.p. informé) = verbe en s'être : se + imparfait de l'auxiliaire +
participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont
informé qui ? eux-mêmes : + s.
16. dire (p.p. dit) = verbe en avoir.
faire (p.p. fait) = verbe en avoir.

Le plus-que-parfait de l'indicatif 130


L'art de conjuguer

17. se tromper (p.p. trompé) = verbe en s'être : sujet + se + imparfait de


l'auxiliaire + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont
trompé qui ? eux-mêmes : + s.
se renseigner = verbe en s'être : se + imparfait de l'auxilaire + participe
passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont
renseigné qui ? eux-mêmes : + s.
18. enfin arriver (p.p. arrivé) = verbe en être : sujet + auxiliaire + adverbe +
participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le sujet. Ils = masculin pluriel : + s.
se précipiter = verbe en s'être : se + imparfait de l'auxiliaire + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont
précipité qui ? eux-mêmes : + s.
19. embrasser (p.p. embrassé) = verbe en avoir.
s'asseoir = verbe en s'être : se + imparfait de l'auxiliaire + participe passé.
Le participe passé s'accorde avec le pronom s', masculin pluriel : ils ont assis
qui ? eux-mêmes : + s.
20. glisser (p.p. glisser) = verbe en avoir.
tomber (p.p. tombé) = verbe en être.
Le participe passé s'accorde avec le sujet. Elle = féminin singulier : + e.

Le plus-que-parfait de l'indicatif 131


L'art de conjuguer

LE FUTUR ANTÉRIEUR DE L'INDICATIF

Le futur exprime une situation ou un événement à venir :


Demain, j'irai chez mes amis.
Parfois, quelque chose aura lieu avant cet événement. On l'exprime alors au
FUTUR ANTÉRIEUR (FA) de l'indicatif :
Demain, quand j'irai (futur) chez mes amis, j'AURAI FINI (futur antérieur) mes
devoirs (action achevée à ce moment-là dans le futur = FA).
Je remarque que le FA est un temps composé du futur de l'auxiliaire suivi du
participe passé du verbe FINIR. Dans le texte qui suit, le futur simple alterne
avec le FA :
Demain, il FERA beau et nous irons à la pêche (futur). J'AURAI SORTI mes
lignes et je SERAI ALLÉ à la boutique de sports acheter mes vers (FA). Lorsque
j'AURAI FINI de préparer mes affaires (FA), nous pourrons partir tout de suite
(futur). Quand nous AURONS ATTRAPÉ assez de poissons et que nous nous
SERONS BIEN AMUSÉS (FA), nous rentrerons (futur).
QUAND, DÈS QUE, AUSSITÔT QUE et LORSQUE introduisent souvent le futur
antérieur :
Quand, dès que, lorsque, aussitôt que je l'aurai vu, je vous le dirai.
LE FUTUR ANTÉRIEUR POUR EXPRIMER UNE SUPPOSITION
Le FA s'utilise aussi pour marquer un état ou un événement possible, c'est-à-dire
une possibilité à une époque donnée, tant dans le passé que dans le futur :
Hier, Paul AURA sans doute (supposition) APPRIS la nouvelle, ce qui l'AURA
AMENÉ à prendre cette décision.
Il SERA alors ALLÉ voir Marie pour lui demander de l'aide. Elle lui AURA peut-
être MONTRÉ ta lettre et il AURA COMPRIS qu'il devait (imparfait) renoncer à
son projet.

Le futur antérieur de l'indicatif 132


L'art de conjuguer

AVOIR, ÊTRE OU S'ÊTRE ?


Je remarque que, dans le texte qui précède, le FA se forme tantôt avec l'auxiliaire
AVOIR (J'AURAI FINI), tantôt avec l'auxiliaire ÊTRE (JE SERAI ALLÉ), tantôt
avec l'auxiliaire S'ÊTRE (NOUS NOUS SERONS BIEN AMUSÉS).
1. Dans les temps composés, la plupart des verbes utilisent l'auxiliaire AVOIR :
J'AI FINI, TU AURAS PRIS, NOUS AVIONS DONNÉ.
2. Cependant, quelques verbes de mouvement se conjuguent avec ÊTRE :
Naître (et mourir, décéder) : je serai né(e), ils seront morts ;
Monter (et descendre) : tu seras monté(e), elles seront descendues ;
Entrer (et sortir, ressortir) : elle sera entrée, on sera sorti ;
Aller (et venir, revenir, devenir, advenir, intervenir, parvenir, survenir, rentrer,
retourner, rester) : on sera allé, venu, revenu, devenu, ce qui sera advenu, elle
sera intervenue, survenue, rentrée, retournée, restée ;
Tomber (et retomber) : nous serons tombé(e)s, vous serez retombé(e)s ;
Échoir (et éclore) : Ces biens seront échus, ces roses seront écloses.
3. Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec S'ÊTRE :
Je me serai tu(e), tu te seras trompé(e), il se sera assis, elles se seront égarées, etc.
AVOIR FUTUR
J'aurai, tu auras, il (elle, on) aura, nous aurons, vous aurez, ils (elles) auront ; je
n'aurai pas, etc., aurai-je ? auras-tu ? aura-t-il (elle, on) ? - ici, je remarque le -t-
euphonique (pour le son) -, aurons-nous ? aurez-vous ? auront-ils (elles) ?
FUTUR ANTÉRIEUR
J'aurai eu, tu auras eu, il (elle, on) aura eu, nous aurons eu, vous aurez eu, ils
(elles) auront eu ; je n'aurai pas eu, aurai-je eu ? est-ce que j'aurai eu ? n'aurai-je
pas eu ? est-ce que je n'aurai pas eu ?
ÊTRE FUTUR
Je serai, tu seras, il (elle, on) sera, nous serons, vous serez, ils (elles) seront ; je ne
serai pas, etc., serai-je ? seras-tu ? sera-t-il (elle, on) ? - ici, je remarque le -t-
euphonique (pour le son) - serons-nous, serez-vous, seront-ils (elles).
ÊTRE, FUTUR ANTÉRIEUR
J'aurai été, tu auras été, il (elle, on) aura été, nous aurons été, vous aurez été, ils
(elles) auront été ; je n'aurai pas été, aurai-je été ? est-ce que j'aurai été ? n'aurai-je
pas été ? est-ce que je n'aurai pas été ?

Le futur antérieur de l'indicatif 133


L'art de conjuguer

ALLER, FUTUR ANTÉRIEUR


Je serai allé(e), je ne serai pas allé(e), serai-je allé(e) ? est-ce que je serai allé(e) ? ne
serai-je pas allé(e) ? est-ce que je ne serai pas allé(e) ?
S'ÊTRE FUTUR (ne peut s'utiliser sans participe passé)
Je me serai, tu te seras, il (elle, on) se sera, nous nous serons, vous vous serez, ils
(elles) se seront ; je ne me serai pas, me serai-je ? est-ce que je me serai ? ne me
serai-je pas ? est-ce que je ne me serai pas ?
SE TROMPER, FUTUR ANTÉRIEUR
Je me serai trompé(e), tu te seras trompé(e), il (elle, on) se sera trompé(e), nous
nous serons trompés(es), vous vous serez trompés(es), ils (elles) se seront
trompés(es) ; je ne me serai pas trompés(e), me serai-je trompés(e) ? est-ce que je
me serai trompés(e) ? ne me serai-je pas trompés(e) ? est-ce que je ne me serai pas
trompés(e) ?
 ATTENTION : Les adverbes de temps, tout comme ceux de négation et
quelques autres, se placent entre l'auxiliaire et le participe passé :
IL N'AURA JAMAIS FINI À TEMPS. ELLE SERA DÉJÀ SORTIE.
NOUS SERONS VITE REVENUS. TU TE SERAS BIEN AMUSÉ, PAUL.

Le futur antérieur de l'indicatif 134


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je récris la phrase ci-dessous en y incluant les deux verbes ou groupes
verbaux (GV) proposés, conjugués au futur antérieur de l'indicatif. Je
respecte la ponctuation et les majuscules.
1. déjà acheter / boucler. Tu - ton billet, vendredi passé. Demain, préviens-moi
quand tu - ta valise.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
2. se lever / prendre. Marie - et - sa douche.
________________________________________________________________________
3. s'habiller / se préparer. Quand elle - et -, elle te rejoindra.
________________________________________________________________________
4. se raser / finir. Toi, tu - et tu - de te coiffer.
________________________________________________________________________
5. mettre / ramasser. Quand vous - la table et que vous - le journal, prenez
place.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
6. couper / ne rien oublier. -tu assez de pain ? –tu ?
________________________________________________________________________
7. lire / discuter. Dès que vous - les nouvelles et que vous en -, déjeunez.
________________________________________________________________________
8. bouillir / préparer. Aussitôt que l'eau - et que Marie - le café, commencez.
________________________________________________________________________
9. déjeuner / ranger. Après que vous - et que vous - la table, pensez-y bien.
________________________________________________________________________
10. assez manger / avoir. –vous ? -vous suffisamment à boire ?
________________________________________________________________________
11. ne pas en avoir / ne pas assez se servir. -vous le temps et –vous ?
________________________________________________________________________

Le futur antérieur de l'indicatif 135


L'art de conjuguer

12. reprendre / se resservir. Quand vous - du café et que tu - de pain, souris.


________________________________________________________________________
13. penser / tout prévoir. Tu - à tout. Vous -.
________________________________________________________________________
14. ne pas bien aider / ne pas être utile. Marie te –elle ? Te –elle ?
________________________________________________________________________
15. donner / raccrocher. Quand tu me - de vos nouvelles et que je-, je
descendrai.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. commander / arriver. Le taxi que je - -.
________________________________________________________________________
17. ranger / s'assurer. J'y monterai quand je - ma valise et - d'avoir assez
d'argent.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. aussi fermer / vider. Je - la porte à clé et je - ma boîte à lettres.
________________________________________________________________________
19. payer / partir. Lorsque je - le chauffeur et qu'il -, je sonnerai.
________________________________________________________________________
20. ouvrir / embrasser. Dès que tu me - et que Marie me -, nous partirons.
________________________________________________________________________

Le futur antérieur de l'indicatif 136


L'art de conjuguer

AIDE
1. Dans cet exemple, on retrouve le FA comme temps de supposition dans le
passé (vendredi, donc passé) et de projection d'action future.
déjà acheter (p.p. acheté) : verbe en avoir.
sujet + futur de l'auxiliaire + adverbe + participe passé.
boucler (p.p. bouclé) : verbe en avoir.
2. se lever (p.p. levé) : verbe en s'être : sujet + pronom se féminin singulier +
auxiliaire au futur + participe passé levé.
Accord du p.p. levé avec le pronom se : + e = levée.
prendre (p.p. pris) : verbe en avoir.
3. s'habiller (p.p. habillé) : verbe en s'être : sujet + pronom se féminin singulier
+ auxiliaire au futur + participe passé habillé.
Accord du p.p. habillé avec le pronom se : + e = habillée.
se préparer (p.p. préparé) : verbe en s'être : pronom se féminin singulier +
auxiliaire au futur + participe passé préparé.
Accord du p.p. préparé avec le pronom se : + e = préparée.
4. se raser (p.p. rasé) : verbe en s'être : sujet + pronom te masculin singulier +
auxiliaire au futur + participe passé rasé.
finir (p.p. fini) : verbe en avoir.
5. mettre (p.p. mis) : verbe en avoir.
ramasser (p.p. ramassé) : verbe en avoir.
6. couper (p.p. coupé) : verbe en avoir.
Phrase interrogative : auxiliaire au futur + pronom sujet tu + participe passé
coupé.
ne rien oublier (p.p. oublié) : verbe en avoir.
Phrase interrogative négative : N' + auxiliaire au futur + pronom sujet tu +
adverbe de négation RIEN + participe passé oublié.
7. lire (p.p. lu) : verbe en avoir.
discuter (p.p. discuté) : verbe en avoir.
Le futur antérieur de l'indicatif 137
L'art de conjuguer

8. bouillir (p.p. bouilli) : verbe en avoir.


préparer (p.p. préparé) : verbe en avoir.
9. déjeuner (p.p. déjeuné) : verbe en avoir.
ranger (p.p. rangé) : verbe en avoir.
10. assez manger (p.p. mangé) : verbe en avoir.
Phrase interrogative : auxiliaire au futur + pronom sujet vous + adverbe
assez + participe passé mangé.
avoir (p.p. eu) : verbe en avoir.
Phrase interrogative : auxiliaire au futur + pronom sujet vous + participe
passé.
11. ne pas en avoir (p.p. eu) : verbe en avoir.
Phrase interrogative négative : N' + pronom en + auxiliaire au futur +
pronom sujet vous + PAS + participe passé eu.
ne pas assez se servir (p.p. servi) : verbe en s'être.
Phrase interrogative négative : NE + pronom vous masculin pluriel +
auxiliaire au futur + pronom sujet vous + PAS + adverbe de quantité assez +
participe passé servi.
Accord du p.p. servi avec le pronom vous : + s = servis.
12. reprendre (p.p. repris) : verbe en avoir.
se resservir (p.p. resservi) : : verbe en s'être : sujet + pronom te masculin
singulier + auxiliaire au futur + participe passé resservi.
13. penser (p.p. pensé) : verbe en avoir.
tout prévoir (p.p. prévu) : verbe en avoir.
14. ne pas bien aider (p.p. aidé) : verbe en avoir.
Phrase interrogative négative : sujet + NE + pronom complément direct t' +
auxiliaire au futur + pronom sujet elle + PAS + adverbe bien + participe
passé aidé.
-t- euphonique (pour le son) entre aura et elle : ne t'aura-t-elle pas.
ne pas être utile (p.p. été) : verbe en avoir.
Phrase interrogative négative : NE + pronom complément direct t' +
auxiliaire au futur + pronom sujet elle + PAS + participe passé été.
-t- euphonique (pour le son) entre aura et elle : ne t'aura-t-elle pas.
15. donner (p.p. donné) : verbe en avoir.
raccrocher (p.p. raccroché) : verbe en avoir.

Le futur antérieur de l'indicatif 138


L'art de conjuguer

16. commander (p.p. commandé) : verbe en avoir.


arriver (p.p. arrivé) : verbe en être.
17. ranger (p.p. rangé) : verbe en avoir.
s'assurer (p.p. assuré) : verbe en s'être : pronom me masculin singulier +
auxiliaire au futur + participe passé assuré.
18. aussi fermer (p.p. fermé) : verbe en avoir.
vider (p.p. vidé) : verbe en avoir.
19. payer (p.p. payé) : verbe en avoir.
partir (p.p. parti) : verbe en s'être.
20. ouvrir (p.p. ouvert) : verbe en avoir.
embrasser (p.p. embrassé) : verbe en avoir.

Le futur antérieur de l'indicatif 139


L'art de conjuguer

LE PASSÉ ANTÉRIEUR DE L'INDICATIF

A. UN ÉVÉNEMENT IMMÉDIATEMENT AVANT UN AUTRE


Le passé antérieur exprime un événement qui a immédiatement précédé un autre
événement :
DÈS QUE J'EUS FINI, IL SE LEVA. LORSQUE TU FUS ENTRÉ, ILS SE
LEVÈRENT. QUAND NOUS NOUS FÛMES ASSIS, ELLE SOUPIRA.
C'est généralement une conjonction de temps QUAND, LORSQUE, DÈS QUE,
AUSSITÔT QUE, À PEINE, APRÈS QUE qui l'introduit dans une phrase
complément de phrase (CP) :
QUAND J'EUS MANGÉ, JE ME SENTIS MIEUX.
B. UNE ACTION FAITE RAPIDEMENT
On introduit généralement le passé antérieur avec BIENTÔT, VITE, EN UN
INSTANT, ENFIN, ETC. :
ELLE M'EUT BIENTÔT DISTRAIT DE MES OBLIGATIONS. ENFIN IL EUT FINI
ET JE RESPIRAIS PLUS LIBREMENT.
C. AVOIR, ÊTRE OU S'ÊTRE ?
Je remarque que, dans le texte qui précède, le passé antérieur se forme tantôt
avec l'auxiliaire AVOIR (J'EUS FINI), tantôt avec l'auxiliaire ÊTRE (TU FUS
ENTRÉ), tantôt avec l'auxiliaire S'ÊTRE (NOUS NOUS FÛMES ASSIS).
1. Dans les temps composés, la plupart des verbes utilisent l'auxiliaire AVOIR :
J'EUS FINI, TU AVAIS PRIS, NOUS AURONS DONNÉ.

Le passé antérieur de l'indicatif 140


L'art de conjuguer

2. Cependant, quelques verbes de mouvement se conjuguent avec ÊTRE :


Naître (et mourir, décéder) : je fus né(e), ils furent morts ; Monter (et descendre) :
tu fus monté(e), elles furent descendues ; Entrer (et sortir, ressortir) : elle fut
entrée, on fut sorti ; Aller (et venir, revenir, devenir, advenir, intervenir, parvenir,
survenir, rentrer, retourner, rester) : on fut allé, venu, revenu, devenu, ce qui fut
advenu, elle fut intervenue, survenue, rentrée, retournée, restée ; Tomber (et
retomber) : nous fûmes tombé(e)s, vous fûtes retombé(e)s ; Échoir (et éclore) : Ces
biens furent échus, ces roses furent écloses.
3. Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec S'ÊTRE :
Je me fus tu(e), tu te fus trompé(e), il se fut assis.
D. PASSÉ SIMPLE DE L'AUXILIAIRE
1. AVOIR :
J'eus, tu eus, il (elle, on) eut, nous eûmes, vous eûtes, ils (elles) eurent. Je n'eus
pas, etc., est-ce que je n'eus pas, etc., n'eus-je pas, etc., est-ce que je n'eus pas, etc.
2. ÊTRE :
Je fus, tu fus, il (elle, on) fut, nous fûmes, vous fûtes, ils (elles) furent.
3. S'ÊTRE :
Je me fus, tu te fus, il (elle, on) se fut, nous nous fûmes, vous vous fûtes, ils (elles)
se furent.
QUELQUES PASSÉS ANTÉRIEURS FORMÉS AVEC L'AUXILAIRE :
J'eus aimé, tu eus écrit, il (elle, on) eut fini, nous eûmes cru, vous eûtes pris, ils
(elles) eurent bu.
Je fus tombé(e), tu fus parti(e), il (elle, on) fut devenu(e), nous fûmes entré(e)s,
vous fûtes né(e)s, ils (elles) furent devenu(e)s.
Je me fus assis(e), tu te fus moqué(e), il / elle / on se fut trompé(e), nous nous
fûmes levé(e), vous vous fûtes aperçu(e)s, ils / elles se furent salué(e)s.
 NOTE : LE PASSÉ ANTÉRIEUR AVEC DES ADVERBES OU DES ADJECTIFS
Ils eurent BIEN fait leur travail. Il eut VITE terminé. On eut DÉJÀ mangé. Ils
furent TOUS venus.

Le passé antérieur de l'indicatif 141


L'art de conjuguer

E. LE PARTICIPE PASSÉ DE LA PLUPART DES VERBES


Le tableau suivant indique l'orthographe des principaux participes passés.
1. -é : tous les verbes en - er ainsi que : été (être) et né (naître).
2. -i : tous les verbes en – ir ainsi que : lui (luire), nui (nuire), ri (rire), suffi
(suffire), suivi (suivre).
3. -is : acquis (acquérir), assis (asseoir), mis (mettre), occis (occire), pris (prendre).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -se (acquise, assise, mise, occise, prise).
4. - it : dit (dire), écrit (écrire), conduit (conduire), confit (confire), construit
(construire), cuit (cuire), frit (frire). STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -te
(dite, écrite, conduite, confite, construite, cuite, frite).
5. -u : tous les verbes en - oir et en - re ainsi que : couru (courir), tenu (tenir), venu
(venir), vêtu (vêtir).
6. -û : dû (devoir), redû (redevoir), crû (croître), recrû (recroître), mû (mouvoir).
MAIS : due, dus, dues, crue, crus, crues, mue, mus, mues, ainsi que : accru,
décru, ému et promu.
7. -ert : couvert (couvrir), offert (offrir), ouvert (ouvrir), souffert (souffrir).
8. -rt : mort (mourir).
9. -t : tous les verbes en – indre : craint (craindre), plaint (plaindre), atteint
(atteindre), éteint (éteindre), feint (feindre), peint (peindre), joint, rejoint (joindre,
rejoindre), etc. ainsi que : fait (faire), extrait (extraire).
10. -s : absous, absoute (absoudre), dissous, dissoute (dissoudre), inclus (inclure),
clos (clore).
11. ATTENTION : le verbe bénir a deux formes de participe passé : Un homme
béni, une journée bénie (sens de comblé, heureux) ; Du pain bénit, de l'eau bénite
(sens de consacré par une bénédiction, par des cérémonies rituelles).
F. L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : voir l'unité Accord du participe passé.
Sommaire :
1. AVEC L'AUXILIAIRE ÊTRE, il s'accorde comme un adjectif avec son sujet :
ELLE FUT MONTÉE. ILS FURENT PARTIS.
2. AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR, il s'accorde avec le complément direct (CD)
placé avant :
LES POMMES (CD féminin pluriel) QUE J'EUS CUEILLIES.
Mais il ne s'accorde pas avec le complément placé après :
J'EUS CUEILLI DES POMMES.

Le passé antérieur de l'indicatif 142


L'art de conjuguer

Il ne s'accorde pas avec le complément indirect (CI) :


LA FILLE À QUI J'EUS PARLÉ (J'ai parlé à la fille = complément introduit par à
= indirect).
3. À LA FORME PRONOMINALE, si le verbe est un pronominal essentiel (se
moquer, s'asseoir, etc.), il s'accorde comme un adjectif avec le sujet :
ELLE SE FUT MOQUÉE DE LUI, ELLES SE FURENT ASSISES.
Si le verbe n'est pas un pronominal essentiel (se laver, se parler, etc.) :
Elle se fut lavée – elle eut lavé qui : ELLE s' = complément direct (sans
préposition à ou de), on fait l'accord.
Elle se fut lavé les mains – elle eut lavé quoi : les mains, à qui ? à ELLE s' =
complément indirect, on ne fait pas l'accord.
ELLES SE FURENT VUES : SE = complément direct (vu qui ? ELLES) ; ELLES SE
FURENT PARLÉ : SE = complément indirect (parlé à qui ? À ELLES).
G. USAGE
Le passé antérieur est un temps littéraire. À l'oral, il se remplace par un passé
surcomposé du type QUAND J'AI EU MANGÉ (voir la section du passé
surcomposé).
 ATTENTION : Je ne dois pas confondre le passé antérieur ELLE EUT FINI
(qui précède immédiatement un autre événement comme dans : Dès qu'elle eut
fini, elle se leva, avec le passé 2e forme du conditionnel ELLE EÛT FINI (qui
signifie ELLE AURAIT FINI SI) comme dans Elle eût fini (si on lui en avait donné
le temps).

Le passé antérieur de l'indicatif 143


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes entre parenthèses
( ) aux temps indiqués. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. passé antérieur / passé simple. À peine (soupirer)-il qu'il (se décider).
________________________________________________________________________
2. passé antérieur / passé simple. Dès qu'il (se décider), il (parler).
________________________________________________________________________
3. passé antérieur / passé simple. Après qu'il (parler), il (se lever).
________________________________________________________________________
4. passé antérieur / passé simple. Lorsqu'il (se lever), il (saluer) la salle.
________________________________________________________________________
5. passé antérieur / passé simple. Quand il (saluer) la salle, il (sortir).
________________________________________________________________________
6. passé antérieur / passé simple. Dès qu'il (sortir), un murmure (s'élever).
________________________________________________________________________
7. passé simple / passé antérieur. Je (prendre) la parole quand les murmures
(se taire).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
8. passé antérieur / passé simple. Quand je (finir) de parler, trois femmes
(s'agiter).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
9. passé antérieur / passé simple. Une fois qu'elles (se calmer), tu (intervenir).
________________________________________________________________________
10. imparfait / passé antérieur. Tu (sourire) encore après qu'elles (se rasseoir).
________________________________________________________________________
11. passé antérieur / plus-que-parfait. À peine (prononcer)-tu un mot qu'on te
déjà (accepter).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le passé antérieur de l'indicatif 144


L'art de conjuguer

12. passé antérieur / passé simple. Lorsque je (quitter) la salle, Marie


(s'approcher).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
13. passé antérieur / imparfait. Elle me bientôt (montrer) ce qui (ne pas aller)
dans mon discours.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
14. passé antérieur / imparfait. En quelques mots, elle (achever) de me
convaincre qu'elle (être) merveilleuse.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
15. passé antérieur / passé composé. Après que nous (s'en aller), nous (se
promener).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. passé antérieur / passé simple. Nous (marcher) à peine quelques pas qu'un
restaurant (attirer) nos regards.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
17. présent (historique) / passé antérieur. Et voilà que vous (arriver) aussitôt que
nous (entrer).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. passé antérieur / présent (historique). Dès que Pierre et toi (s'apercevoir) de
notre présence, vous (venir).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. passé antérieur / passé composé. Aussitôt que nous (se saluer), nous
(s'asseoir).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le passé antérieur de l'indicatif 145


L'art de conjuguer

20. passé antérieur / passé simple. Quand vous (partir), nous (décider) de rester
encore un peu.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le passé antérieur de l'indicatif 146


L'art de conjuguer

AIDE
1. soupirer, passé antérieur : verbe en avoir.
Inversion du sujet : passé simple de l'auxiliaire + pronom sujet + p.p.
se décider, passé simple : me décid/ -ai, te -as, se -a, nous -âmes, vous -âtes,
se -èrent.
2. se décider, passé antérieur : verbe en s'être.
parler, passé simple : parl/ -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
3. parler, passé antérieur : verbe en avoir.
se lever, passé simple : me lev/ -ai, te -as, se -a, nous -âmes, vous -âtes, se -
èrent.
4. se lever, passé antérieur : verbe en s'être.
saluer, passé simple : salu/ -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
5. saluer, passé antérieur : verbe en avoir.
sortir, passé simple : sort/ -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
6. sortir, passé antérieur : verbe en être/
s'élever, passé simple : m'élev/ -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, s' -
èrent.
7. prendre, passé simple : pr/ -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent.
se taire, passé antérieur : verbe en s'être.
Se taire, pronominal essentiel, accord avec le sujet masculin pluriel = + s.
8. finir, passé antérieur : verbe en avoir.
s'agiter, passé simple : m'agit/ -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -âtes, s' -
èrent.
9. se calmer, passé antérieur : verbe en s'être.
Accord avec le pronom complément direct se, féminin pluriel = + es.
intervenir, passé simple : interv/ -ins, -ins, -int, -înmes, -întes, -inrent.
10. sourire, imparfait : souri/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
se rasseoir, passé antérieur : verbe en s'être/

Le passé antérieur de l'indicatif 147


L'art de conjuguer

Accord avec le pronom complément direct se, féminin pluriel = + es.


11. prononcer, passé antérieur : verbe en avoir.
Inversion du sujet : passé simple de l'auxiliaire + pronom sujet + p.p.
accepter, plus-que-parfait : verbe en avoir : pronom sujet + pronom
complément t' + auxiliaire imparfait + adverbe de temps déjà + p.p.
12. quitter, passé antérieur : verbe en avoir/
s'approcher, passé simple : m'approch/ -ai, t' -as, s' -a, nous -âmes, vous -
âtes, s' -èrent.
13. montrer, passé antérieur : verbe en avoir.
ne pas aller, imparfait : n'all/ -ais pas, -ais pas, -ait pas, -ions pas, -iez pas, -
aient pas.
14. achever, passé antérieur : verbe en avoir.
être, imparfait : ét/ -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
15. s'en aller, passé antérieur : verbe en s'être.
Adverbe pronominal EN dans s'en aller : je m'en fus allé(e), etc.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct nous, masculin pluriel =
+ s.
se promener, passé composé : verbe en être. Pronom sujet + pronom
complément nous + auxiliaire présent + p.p. (voir grammaire E1).
Accord du p.p. avec le pronom complément direct nous, masculin pluriel =
+ s.
16. marcher, passé antérieur : verbe en avoir.
attirer, passé simple : attir/ -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.
17. arriver, présent (historique) : arriv/ -e, -es, -e, -ons, -ez, -ent.
entrer, passé antérieur : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet nous, masculin pluriel = + s.
18. s'apercevoir, passé antérieur : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct vous, masculin pluriel =
+ s.
venir, présent (historique) : v/ -iens, -iens, -ient, -enons, -enez, -iennent.
19. se saluer, passé antérieur : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct nous, masculin pluriel =
+ s.

Le passé antérieur de l'indicatif 148


L'art de conjuguer

s'asseoir, passé composé : pronom sujet + pronom complément direct nous +


auxiliaire présent + p.p.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct nous, masculin pluriel =
+ s.
20. partir, passé antérieur : verbe en être.
décider, passé simple : décid/ -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent.

Le passé antérieur de l'indicatif 149


L'art de conjuguer

LE PASSÉ SURCOMPOSÉ

A. UN ÉVÉNEMENT IMMÉDIATEMENT AVANT UN AUTRE


Comme le passé antérieur de l'indicatif, le passé surcomposé exprime ce qui a
immédiatement précédé un autre événement, et on l'emploie surtout dans des
phrases compléments de phrase (propositions subordonnées) après une
conjonction de temps comme QUAND, LORSQUE, DÈS QUE, AUSSITÔT QUE,
À PEINE, APRÈS QUE, etc. Il se rattache alors à une phrase matrice (proposition
principale) et un passé composé :
APRÈS QUE J'AI ENCORE EU TOUSSÉ, ELLE S'EST INQUIÉTÉE.
B. USAGE
On utilise surtout le passé antérieur de l'indicatif en rapport avec le passé simple
ou le passé composé de l'indicatif. Ainsi, quand je rédige dans un style littéraire :
AUSSITÔT QU'ELLE EUT FINI DE S'HABILLER, ELLE PASSA AU
MAQUILLAGE,
à l'oral, je préfère dire, pour raconter la même séquence d'événements :
AUSSITÔT QU'ELLE A EU FINI DE S'HABILLER, ELLE EST PASSÉE AU
MAQUILLAGE.
C. FORMATION
Un passé surcomposé se forme avec le passé composé de l'auxiliaire AVOIR – j'ai
eu, tu as eu, il (elle, on) a eu, nous avons eu, vous avez eu, ils (elles) ont eu – suivi
du participe passé du verbe conjugué :
ELLE A EU FINI. J'ai eu aimé, tu as eu fini, il a eu pris, elle a eu dit, nous avons
eu souffert, vous avez eu éteint, ils ont eu bu, elles ont eu dû.

Le passé surcomposé de l'indicatif 150


L'art de conjuguer

D. PLACE DES ADVERBES


On place généralement les adverbes de négation entre le présent de l'auxiliaire et
le participe passé EU :
JE N'AI PAS EU FINI QUE...
et les autres adverbes entre le p.p. de l'auxiliaire et le p.p. du verbe conjugué :
JE N'AI PAS EU ENCORE FINI D'ÉTERNUER QU'IL M'A TENDU UN
MOUCHOIR.
E. LE PARTICIPE PASSÉ DE LA PLUPART DES VERBES
Le tableau suivant indique l'orthographe des principaux participes passés.
1. -é : tous les verbes en -er ainsi que : été (être) et né (naître).
2. -i : tous les verbes en -ir ainsi que : lui (luire), nui (nuire), ri (rire), suffi suffire),
suivi (suivre).
3. -is : acquis (acquérir), assis (asseoir), mis (mettre), occis (occire), pris (prendre).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -se (acquise, assise, mise, occise, prise).
4. -it : dit (dire), écrit (écrire), conduit (conduire), confit (confire), construit
(construire), cuit (cuire), frit (frire).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -te (dite, écrite, conduite, confite,
construite, cuite, frite.
5. -u : tous les verbes en -oir et en -re ainsi que : couru (courir), tenu (tenir), venu
(venir), vêtu (vêtir).
6. -û : dû (devoir), redû (redevoir), crû (croître), recrû (recroître), mû (mouvoir).
MAIS : due, dus, dues, crue, crus, crues, mue, mus, mues, ainsi que : accru, écru,
ému et promu.
7. -ert : couvert (couvrir), offert (offrir), ouvert (ouvrir), souffert (souffrir).
8. -rt : mort (mourir).
9. -t : tous les verbes en -indre : craint (craindre), plaint (plaindre), atteint
(atteindre), éteint (éteindre), feint (feindre), peint (peindre), joint, rejoint (joindre,
rejoindre), etc. ainsi que : fait (faire), extrait (extraire).
10. -s : absous, absoute (absoudre), dissous, dissoute (dissoudre), inclus (inclure),
clos (clore).
11. ATTENTION : le verbe bénir a deux formes de participe passé : Un homme
béni, une journée bénie (sens de comblé, heureux).
Du pain bénit, de l'eau bénite (sens de consacré par une bénédiction, par des
cérémonies rituelles).

Le passé surcomposé de l'indicatif 151


L'art de conjuguer

F. L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : voir l'unité Accord du participe passé.


Sommaire facultatif :
1. AVEC L'AUXILIAIRE ÊTRE
Il s'accorde comme un adjectif avec son sujet :
ELLE EST MONTÉE. ILS SONT PARTIS.
2. AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR
Il s'accorde avec le complément direct (CD) placé avant :
LES POMMES (CD féminin pluriel) QUE J'AI CUEILLIES.
Mais il ne s'accorde pas avec le complément placé après :
J'AI CUEILLI DES POMMES.
Il ne s'accorde pas avec le complément indirect (CI) :
LA FILLE À QUI J'AI PARLÉ. (J'ai parlé à la fille = complément introduit par à =
indirect).
3. À LA FORME PRONOMINALE
Si le verbe est un pronominal essentiel (se moquer, s'asseoir, etc.) : Il s'accorde
comme un adjectif avec le sujet :
ELLE S'EST MOQUÉE DE LUI, ELLES SE SONT ASSISES.
Si le verbe n'est pas un pronominal essentiel (se laver, se parler, etc.) :
Elle se fut lavée – elle eut lavé qui : ELLE s' = complément direct (sans
préposition à ou de), on fait l'accord. Mais : Elle s'est lavé les mains : elle s'est
lavé quoi : les mains, à qui ? à ELLE - s' = complément indirect, on ne fait pas
l'accord.
ELLES SE SONT VUES : SE = complément direct (vu qui ? ELLES) - ELLES SE
SONT PARLÉ : SE = complément indirect (parlé à qui ? À ELLES).

Le passé surcomposé de l'indicatif 152


L'art de conjuguer

G. LES AUXILIAIRES ÊTRE ET S'ÊTRE POUR LE PASSÉ COMPOSÉ


Plusieurs verbes de mouvement se conjuguent avec l'auxiliaire être au présent :
Naître (et mourir, décéder) : je suis né(e), ils sont morts.
Monter (et descendre) : tu es monté(e), elles sont descendues.
Entrer (et sortir, ressortir) : elle est entrée, on est sorti.
Aller (et venir, revenir, devenir, advenir, intervenir, parvenir, survenir, rentrer,
retourner) : on est allé, venu, revenu, devenu, ce qui est advenu, elle est
intervenue, survenue, rentrée, retournée.
Tomber (et retomber) : nous sommes tombé(e)s, vous êtes retombé(e)s.
Échoir (et éclore) : Ces biens sont échus, ces roses sont écloses.
Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec S'ÊTRE :
Je me suis tu(e), tu t'es trompé(e), il s'est assis, elle s'en est allée, on s'est adressé,
nous nous sommes assis(es), vous vous êtes vu(e)s, ils se sont crus, elles se sont
abîmées.

Le passé surcomposé de l'indicatif 153


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes entre parenthèses
( ), le premier au passé surcomposé et le second au passé composé de
l'indicatif. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Aussitôt que tu (recevoir) ma lettre, tu (apprendre) le grand événement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
2. Quand elle (réfléchir), elle (vivement réagir).
________________________________________________________________________
3. À peine (montrer)-nous notre surprise que vous (vouloir) nous rassurer.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
4. Quand vous le (voir) de vos propres yeux, vous (croire) !
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
5. Je (ne pas envoyer) ce trait que tu (riposter) !
________________________________________________________________________
6. Une fois qu'ils (méditer), ils (revenir) à de meilleurs sentiments.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
7. Aussitôt qu'il (assez neiger), nous (sortir) avec nos skis.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
8. Une fois que je (finir), je (ranger) mes affaires.
________________________________________________________________________
9. Quand il (en casser) dix, il (regretter) son imprudence.
________________________________________________________________________
10. Tu (ne pas plutôt lâcher) ce mot que tu (s'en mordre) la langue.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le passé surcomposé de l'indicatif 154


L'art de conjuguer

11. Lorsqu'elle (finir) de ranger, elle (se reposer).


________________________________________________________________________
12. Dès que tu (protester), ils (cesser) leur manège.
________________________________________________________________________
13. Quand je (en pêcher) assez, je (ranger) mes affaires.
________________________________________________________________________
14. Après qu'il me (déposer) chez moi, il (repartir) en ville.
________________________________________________________________________
15. À peine (décider)-nous d'arrêter que nous (se sentir) mieux.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. Une fois que tu (boire) de cette liqueur, tu (ne plus être) le même.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
17. Quand tu (avouer) cela, tu (paraître) très soulagé.
________________________________________________________________________
18. Lorsqu'elle (fermer) la porte, elle (pousser) un soupir.
________________________________________________________________________
19. Dès qu'elles (finir) de lire ce rapport, elles (s'énerver).
________________________________________________________________________
20. Aussitôt que nous (souffler) la dernière bougie, l'obscurité (envahir) la pièce.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Le passé surcomposé de l'indicatif 155


L'art de conjuguer

AIDE
1. Aussitôt que tu (recevoir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
tu (apprendre) : verbe en avoir.
2. Quand elle (réfléchir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
elle (vivement réagir) : verbe en avoir.
3. À peine (montrer)-nous : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
Inversion du sujet : présent de l'auxiliaire + pronom sujet + p.p. de
l'auxiliaire + p.p. du verbe conjugué.
que vous (vouloir) : verbe en avoir.
4. Quand vous le (voir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
vous (croire) ! verbe en avoir.
5. Je (ne pas envoyer) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
que tu (riposter) : verbe en avoir.
6. Une fois qu'ils (méditer) passé composé de l'auxiliaire + p.p.
ils (revenir) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet masculin pluriel = + s.
7. Aussitôt qu'il (assez neiger) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
nous (sortir) : verbe en être.
Accord du p.p. avec le sujet masculin pluriel = + s.
8. Une fois que je (finir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
je (ranger) : verbe en avoir.
9. Quand il (en casser) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
il (regretter) : verbe en avoir.
10. Tu (ne pas plutôt lâcher) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
que tu (s'en mordre) : verbe en s'être.
Adverbe pronominal EN dans s'en mordre la langue : je m'en suis mordu la
langue, etc.

Le passé surcomposé de l'indicatif 156


L'art de conjuguer

Accord du p.p. avec s'être : pas d'accord parce que le pronom SE est un
complément indirect (mordre quoi ? la langue ; à qui ? à soi-même).
11. Lorsqu'elle (finir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
elle (se reposer) : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct s', féminin singulier = + e.
12. Dès que tu (protester) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
ils (cesser) : verbe en avoir.
13. Quand je (en pêcher) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
je (ranger) : verbe en avoir.
14. Après qu'il me (déposer) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
il (repartir) en ville : verbe en être.
15. À peine (décider)-nous : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
Inversion du sujet : présent de l'auxiliaire + pronom sujet + p.p. de
l'auxiliaire + p.p. du verbe conjugué.
que nous (se sentir) : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct nous, masculin pluriel =
+ s.
16. Une fois que tu (boire) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
tu (ne plus être) : verbe en avoir.
17. Quand tu (avouer) cela : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
tu (paraître) : verbe en avoir.
18. Lorsqu'elle (fermer) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
elle (pousser) : verbe en avoir.
19. Dès qu'elles (finir) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
elles (s'énerver) : verbe en s'être.
Accord du p.p. avec le pronom complément direct se, féminin pluriel = + es.
20. Aussitôt que nous (souffler) : passé composé de l'auxiliaire + p.p.
l'obscurité (envahir) : verbe en avoir.

Le passé surcomposé de l'indicatif 157


L'art de conjuguer

L'IMPÉRATIF : AUXILIAIRES ET VERBES


RÉGULIERS EN –ER ET -IR

L'impératif est un mode du verbe qui s'utilise pour commander, exhorter,


conseiller, prier ou défendre d'être, de devenir, de paraître ou, le plus souvent, de
faire quelque chose :
SOIS SAGE ! ASSIEDS-TOI ET MANGE ! (2e personne du singulier) ; NE SOYEZ
PAS INQUIET, PAUL, LEVEZ-VOUS ! (forme polie) ; FAISONS VITE,
MONTONS ! (1re personne du pluriel) ; ALLONS, LES FILLES, NE SOYEZ PAS
MÉCHANTES, CALMEZ-VOUS ! (2e personne du pluriel).
L'impératif s'utilise surtout au présent, et parfois au passé, avec un sens de
renforcement :
AIE TERMINÉ AVANT 8H, ET SOIS PARTI AVANT LES AUTRES (Assure-toi
d'avoir terminé avant 8h et d'être parti avant les autres).
LES VERBES AUXILIAIRES AU PRÉSENT
AVOIR :
AIE, AYONS, AYEZ
ÊTRE :
SOIS, SOYONS, SOYEZ
 Attention : avec ÊTRE, DEVENIR, PARAÎTRE et d'autres verbes d'état (verbes
qui décrivent le sujet), l'adjectif qui suit s'accorde avec la personne du verbe
(féminin et pluriel :
SOIS PATIENTE, MARIE !
NE PARAISSEZ PAS SI EXCITÉS, ON VOUS OBSERVE, LES GARS !

158 L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir


L'art de conjuguer

ALLER :
VA, ALLONS, ALLEZ. Mais : VA CHEZ ELLE, VAS-Y DONC ! (je remarque le S
avant la voyelle du pronom) ; NE VA PLUS CHEZ LUI, N'Y VA JAMAIS PLUS !
VENIR :
VIENS, VENONS, VENEZ ; FAIRE : FAIS, FAISONS, FAITES.
LES VERBES RÉGULIERS EN -ER
CHANTER :
CHANTE, CHANTONS, CHANTEZ, NE CHANTE PAS, NE CHANTONS
PLUS, NE CHANTEZ JAMAIS
SE LAVER :
LAVE-TOI, LAVONS-NOUS, LAVEZ-VOUS, NE TE LAVE PAS, NE NOUS
LAVONS QUE LES MAINS. Mais : LAVER : LAVE-LE, LAVES-EN UN, NE
LAVE PERSONNE, (je remarque le S avant la voyelle du pronom) ; NE LAVEZ
RIEN AVEC CE PRODUIT.
LES VERBES RÉGULIERS EN -IR
FINIR :
FINIS, FINISSONS, FINISSEZ ; NE FINIS PAS, NE FINISSONS RIEN ; NE
FINISSEZ QUE CELA.
SE RÉJOUIR :
RÉJOUIS-TOI, NE NOUS RÉJOUISSONS PAS, NE VOUS RÉJOUISSEZ PLUS.
Je remarque qu'à la forme pronominale, on place un trait d'union entre le verbe
et le pronom : REGARDE-TOI, HABILLE-TOI, GOÛTONS-Y, FINISSEZ-LES,
MONTRE CETTE PAGE (CD) À PAUL (CI), MONTRE-LA-LUI !

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 159


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant à l'impératif présent les verbes
entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. (Avoir, toi) toujours cette pensée à l'esprit, Paul, et (être) prêt !
________________________________________________________________________
2. (Ne pas avoir, toi) peur, (venir) ici !
________________________________________________________________________
3. (Ne pas être) pessimiste, (penser) à tes succès !
________________________________________________________________________
4. (Ne plus avoir, toi) d'hésitations, (se procurer) un autre vélo !
________________________________________________________________________
5. (Ne pas être) en retard, (finir) ton travail à temps !
________________________________________________________________________
6. (Faire, vous) venir Marie et (lui parler) de nous !
________________________________________________________________________
7. (Être gentil), les amies, (nous chanter) cette chanson !
________________________________________________________________________
8. (Avoir, nous) du courage et (lui parler) de notre problème !
________________________________________________________________________
9. (Y aller, toi) tout seul et (les éblouir) !
________________________________________________________________________
10. (Aller, toi) au magasin et (parler) au gérant !
________________________________________________________________________
11. (Y aller, nous) ensemble et (leur faire) plaisir !
________________________________________________________________________
12. (En venir, vous) au fait et (nous expliquer) ce qui se passe !
________________________________________________________________________
13. (Les faire, nous) revenir et (les regarder) de nouveau !
________________________________________________________________________
14. (Être honnête, nous) et (les fournir) sans frais !
________________________________________________________________________

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 160


L'art de conjuguer

15. (Ne pas vieillir, vous) avant le temps, (se reposer) !


________________________________________________________________________
16. (Faire, nous) des affaires avec eux et (s'enrichir) !
________________________________________________________________________
17. (Ne pas y aller, toi), Marie, (revenir) chez nous !
________________________________________________________________________
18. (Ne pas nous faire peur, vous), les filles, (être prudent) !
________________________________________________________________________
19. (Ne plus gémir, nous), (avoir) plus de fierté !
________________________________________________________________________
20. (Avoir) ton livre en main et (le lui montrer) s'il te parle !
________________________________________________________________________

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 161


L'art de conjuguer

AIDE
1. Avoir : 2e personne, forme familière (toi).
Être : 2e personne, forme familière (toi).
2. Avoir : 2e personne, forme familière (toi).
Venir : 2e personne, forme familière (toi).
3. Être : 2e personne, forme familière (tes dans la 2e partie).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Penser : 2e personne, forme familière (tes succès).
4. Avoir : 2e personne, forme familière (toi).
Adverbe de négation N' + verbe + adverbe de négation PAS.
Se procurer : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe procurer + trait d'union + pronom toi.
5. Être : 2e personne, forme familière (ton dans la 2e partie).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Finir : 2e personne, forme familière (ton travail).
6. Faire : 2e personne, pluriel (vous).
Parler : 2e personne, pluriel (vous).
Verbe parler + trait d'union + pronom lui.
7. Être : 2e personne, pluriel (les filles = vous).
Gentil : l'adjectif s'accorde avec le sujet féminin pluriel les filles.
Chanter : 2e personne, pluriel (les filles = vous).
Verbe chanter + trait d'union + pronom nous.
8. Avoir : 1re personne du pluriel (nous).
Parler : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe parler + trait d'union + pronom lui.

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 162


L'art de conjuguer

9. Aller : 2e personne, forme familière (toi).


Verbe aller + trait d'union + pronom adverbial y.
Éblouir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe éblouir + trait d'union + pronom les.
10. Aller : 2e personne, forme familière (toi).
Parler : 2e personne, forme familière (toi).
11. Aller : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe aller + trait d'union + pronom adverbial y.
Faire : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe faire + trait d'union + pronom leur.
12. Venir : 2e personne, pluriel (vous).
Verbe venir + trait d'union + pronom adverbial en.
Expliquer : 2e personne, pluriel (vous).
Verbe expliquer + trait d'union + pronom nous.
13. Faire : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe faire + trait d'union + pronom les.
Regarder : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe regarder + trait d'union + pronom les.
14. Être : 1re personne, pluriel (nous).
Honnête : l'adjectif s'accorde avec nous, pluriel.
Fournir : 1re personne, pluriel (nous).
Verbe fournir + trait d'union + pronom les.
15. Vieillir : 2e personne, pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Se reposer : 2e personne, pluriel (vous de la première partie).
Verbe reposer + trait d'union + pronom vous.
16. Faire : 1re personne du pluriel (nous).
S'enrichir : 1re personne du pluriel (nous de la première partie).
Verbe enrichir + trait d'union + pronom nous.

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 163


L'art de conjuguer

17. Aller : 2e personne, forme familière (toi).


Adverbe de négation NE + pronom adverbial y + verbe + adverbe de
négation PAS.
Revenir : 2e personne, forme familière (toi).
18. Faire : 2e personne, pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + pronom nous + verbe + adverbe de négation
PAS.
Être : 2e personne, pluriel (vous).
Prudent : l'adjectif s'accorde en genre et en nombre avec le sujet féminin
pluriel les filles.
19. Gémir : 1re personne, pluriel (nous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PLUS.
Avoir : 1re personne, pluriel (nous).
20. Avoir : 2e personne, forme familière (ton).
Montrer : 2e personne, forme familière (ton de la 1re partie).

L'impératif : auxiliaires et verbes en –er et -ir 164


L'art de conjuguer

L'IMPÉRATIF : VERBES IRRÉGULIERS


EN –ER ET -IR

L'impératif est un mode du verbe qui s'utilise pour commander, exhorter,


conseiller, prier ou défendre d'être, de devenir, de paraître ou, le plus souvent, de
faire quelque chose :
Jette ce papier ! Espère en lui! (2e personne du singulier)
N'appelez pas, Paul, levez-vous ! (forme polie)
Ne mentons pas ! (1re personne du pluriel)
Allons, les filles, ouvrez-nous, (2e personne du pluriel).
L'impératif s'utilise surtout au présent, et parfois au passé, avec un sens de
renforcement :
Sois levé avant 8h, et sois parti avant les autres (assure-toi d'être levé avant 8h et
d'être parti avant les autres.
VERBES IRRÉGULIERS EN -ER
Acheter : achète, achetons, achetez, mais : achètes-en trois. Je remarque le s avant
la voyelle du pronom.
Appeler : appelle, appelons, appelez. Je remarque deux l à la 2e personne du
singulier, mais : appelles-en un, n'en appelle plus. Je remarque le s devant la
voyelle.
Commencer : commence, commençons, commencez. Je remarque le ç avant le o.
Déployer : déploie, déployons, déployez, déploies-en deux.
Envoyer : envoie, envoyons, envoyez, envoies-en un, envoies-y Paul, n'y envoie
plus Marie.
Espérer : espère, espérons, espérez.
Essayer : essaie, essayons, essayez, essaies-en un, n'en essaie pas.
Geler : gèle, gelons, gelez.
165 L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir
L'art de conjuguer

Jeter : jette, jetons, jetez, jettes-en cinq. Je remarque deux l à la 2e personne du


singulier et le s devant la voyelle.
Manger : mange, mangeons, mangez. Je remarque le e entre le g et le o.
Payer : paie, paies-en quatre, ne payons pas, payez. Ou : paye, payes-en.
Se lever : lève-toi, levons-nous, levez-vous. Je remarque l'accent grave à la 2e
personne du singulier, mais : lèves-en un, n'en lève pas. Je remarque le s devant
la voyelle.
VERBES IRRÉGULIERS EN -IR
Acquérir : acquiers, acquérons, acquérez.
Bouillir : bous, bouillons, bouillez.
Courir : cours, courons, courez.
Cueillir : cueille, cueilles-en, cueillons, cueillez.
Dormir : dors, dormons, dormez.
Fuir : fuis, fuyons, fuyez.
Haïr : hais, haïssons, haïssez.
Mentir : ne mens pas, ne mentons plus, ne mentez jamais.
Mourir : ne meurs pas, ne mourons pas, ne mourez pas.
Offrir : offre, offres-en un, offrons, offrez.
Ouvrir : ouvre, ouvres-en deux, ouvrons, ouvrez.
Partir : pars, partons, partez.
Se repentir : repens-toi, repentons-nous, repentez-vous.
Sentir : sens, sentons, sentez.
Se servir : sers-toi, servons-nous, servez-vous.
Tenir : tiens, tenons, tenez.
Tressaillir : tressaille, tressaillons, tressaillez.
Se vêtir : vêts-toi, vêtons-nous, vêtez-vous.

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 166


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je copie la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes entre parenthèses ( ) à
l'impératif. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. (Commencer, nous) à travailler et (te sentir) utile à quelque chose !
________________________________________________________________________
2. (Courir, tu) à la maison et (essayer) de lui parler !
________________________________________________________________________
3. (Te repentir) sincèrement et (espérer) tout de lui !
________________________________________________________________________
4. (Payer, nous) nos dettes et (commencer) par celle-ci !
________________________________________________________________________
5. (Haïr, tu) le mensonge et (rejeter) le mal !
________________________________________________________________________
6. (M'envoyer) ce devoir et (t'offrir) des vacances !
________________________________________________________________________
7. (Te servir) et (manger) !
________________________________________________________________________
8. (Ne pas mourir, nous) de faim, (manger) !
________________________________________________________________________
9. (L'appeler, toi), cet homme, et (acquérir) sa part !
________________________________________________________________________
10. (Ne plus bouillir, tu) de colère, (crier) un bon coup !
________________________________________________________________________
11. (Ne jamais jouer) avec lui, (te tenir) loin !
________________________________________________________________________
12. (Sortir, tu) et (lever) la tête !
________________________________________________________________________
13. (Ne plus geler), (te vêtir) plus chaudement !
________________________________________________________________________
14. (Lui ouvrir, nous) notre coeur et (l'employer), cette dame !
________________________________________________________________________

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 167


L'art de conjuguer

15. (Fuir, vous), (ne pas l'essayer) !


________________________________________________________________________
16. (Ne pas partir, tu) en taxi, (employer) un autre moyen de transport !
________________________________________________________________________
17. (Ne pas partir, vous), (essayer) une dernière fois !
________________________________________________________________________
18. (En cueillir, toi) quelques-unes, mais (les payer) !
________________________________________________________________________
19. (Ne pas me mentir, tu), (le sortir) de ta poche !
________________________________________________________________________
20. (Déployer, tu) tes ailes et (partir) avec eux !
________________________________________________________________________

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 168


L'art de conjuguer

AIDE
1. Commencer : 1re personne du pluriel (nous).
Se sentir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe sentir + trait d'union + pronom toi.
2. Courir : 2e personne, forme familière (toi).
Essayer : 2e personne, forme familière (toi).
Comme pour payer, deux formes possibles : en -aie et en -yaie.
3. Se repentir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe repentir + trait d'union + pronom toi.
Espérer : 2e personne, forme familière (toi).
4. Payer : 1re personne du pluriel (nous).
Commencer : 1re personne du pluriel (nous).
5. Haïr : 2e personne, forme familière (toi).
Rejeter : 2e personne, forme familière (toi).
6. Envoyer : 2e personne, forme familière (t' de t'offrir, 2e partie de la phrase).
Verbe envoyer + trait d'union + pronom moi (complément indirect).
Offrir : 2e personne, forme familière (t').
Verbe offrir + trait d'union + pronom toi (complément indirect).
7. Se servir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe servir + trait d'union + pronom toi.
Manger : 2e personne, forme familière (toi).
8. mourir : 1re personne du pluriel (nous).
Manger : 1re personne du pluriel (nous).
9. Appeler : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe appeler + trait d'union + pronom le (complément direct).
Acquérir : 2e personne, forme familière (toi).
10. Bouillir : 2e personne, forme familière (toi).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PLUS.

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 169


L'art de conjuguer

Crier : 2e personne, forme familière (toi).


11. Jouer : 2e personne, forme familière (te de te tenir, 2e partie de la phrase).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation JAMAIS.
Se tenir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe tenir + trait d'union + pronom toi.
12. Sortir : 2e personne, forme familière (toi).
Lever : 2e personne, forme familière (toi).
13. Geler : 2e personne, forme familière (te de te vêtir, 2e partie de la phrase).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PLUS.
2e personne, forme familière (toi).
Verbe vêtir + trait d'union + pronom toi.
14. Ouvrir : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe ouvrir + trait d'union + pronom lui (complément indirect).
Employer : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe employer + trait d'union + pronom le (complément direct).
15. Fuir : 2e personne du pluriel (vous).
Essayer : 2e personne du pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + pronom complément direct l' + verbe + adverbe
de négation PAS.
16. Partir : 2e personne, forme familière (toi).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Employer : 2e personne, forme familière (toi).
17. Partir : 2e personne du pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Essayer : 2e personne du pluriel (vous).
18. Cueillir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe cueillir + trait d'union + pronom en (complément indirect).
Ajout euphonique (pour le son) à la voyelle finale E (de cueillir) d'un S
devant EN.
Payer : 2e personne, forme familière (toi).
Comme pour essayer, deux formes possibles, en -aie et en -yaie.
Verbe payer + trait d'union + pronom les (complément direct).

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 170


L'art de conjuguer

19. Mentir : 2e personne, forme familière (toi).


Adverbe de négation NE + pronom ME + verbe + adverbe de négation PAS.
Sortir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe sortir + trait d'union + pronom le (complément direct).
20. Déployer : 2e personne du singulier, forme familière (toi).
Partir : 2e personne du singulier, forme familière (toi).

L'impératif : verbes irréguliers en –er et -ir 171


L'art de conjuguer

L'IMPÉRATIF : 3E GROUPE ET VERBES


IRRÉGULIERS

VERBES EN -OIR
Certains verbes ne s'utilisent pas à l'impératif, comme le verbe pouvoir ou les
verbes impersonnels comme pleuvoir, falloir.
S'asseoir (forme en -ieds) : assieds-toi, asseyons-nous, asseyez-vous.
S'asseoir (forme en -ois) : assois-toi, assoyons-nous, assoyez-vous
Devoir : dois, devons, devez
Mouvoir : meus, mouvons, mouvez
Savoir : sache, sachons, sachez
Valoir : vaux, valons, valez
Voir : vois, voyons, voyez
 Vouloir : veuille, *voulons, veuillez (*je note la forme de la 1re personne du
pluriel).
VERBES EN -RE
Perdre : perds, perdons, perdez
Vendre : vends, vendons, vendez (revendre)
VERBES IRRÉGULIERS :
Absoudre, dissoudre, comme résoudre : résous, résolvons, résolvez
Battre : bats, battons, battez (débattre, rabattre)
Boire : bois, buvons, buvez
Conclure : conclus, concluons, concluez
Conduire : conduis, conduisons, conduisez (reconduire)
172 L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers
L'art de conjuguer

Connaître : connais, connaissons, connaissez (reconnaître)


Coudre : couds, cousons, cousez (recoudre, découdre)
Craindre : crains, craignons, craignez
Croire : crois, croyons, croyez
Croître : croîs, croissons, croissez (décroître)
Dire : dis, disons, dites (redire = redites) ; mais Contredire = contredisez, Dédire
= dédisez, Interdire = interdisez, Médire = médisez, Prédire = prédisez
var G3. Écrire : écris, écrivons, écrivez (récrire ou réécrire)
Faire : fais, faisons, faites (défaire, refaire)
Lire : lis, lisons, lisez (relire)
Maudire : maudis, maudissons, maudissez
Mettre : mets, mettons, mettez (démettre, remettre)
Moudre : mouds, moulons, moulez
Naître : nais, naissons, naissez (renaître)
Plaire : plais, plaisons, plaisez (déplaire)
Prendre : prends, prenons, prenez (reprendre)
Rire : ris, rions, riez
Rompre : romps, rompons, rompez
Suffire : suffis, suffisons, suffisez
Suivre : suis, suivons, suivez
Taire (se) : tais-toi, taisons-nous, taisez-vous
Vaincre : vaincs, vainquons, vainquez
Vivre : vis, vivons, vivez (revivre)

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 173


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant à l'impératif le verbe ou groupe
verbal (GV) entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. (Prendre place), Paul, et (me dire) ce que vous voulez !
________________________________________________________________________
2. (Faire) votre rapport et (savoir) que je vous écoute attentivement !
________________________________________________________________________
3. (Prévoir, nous) une pause et (savoir) la respecter !
________________________________________________________________________
4. (Ne pas perdre) de temps, (écrire) ton nom ici !
________________________________________________________________________
5. (Ne rien craindre, tu), (prendre) ma main !
________________________________________________________________________
6. (Vaincre, nous) nos hésitations et (le croire) !
________________________________________________________________________
7. (Ne rien craindre, vous), mais (ne pas rompre) les rangs !
________________________________________________________________________
8. (Savoir) que je suis ton ami et (me suivre) sans crainte !
________________________________________________________________________
9. (Te connaître) toi-même et (te conduire) avec sagesse !
________________________________________________________________________
10. (Vouloir) excuser mon retard, (vous mettre) à l'aise !
________________________________________________________________________
11. (T'asseoir [forme en -ieds]) et (lire) ce dossier !
________________________________________________________________________
12. (Ne pas conclure, nous) maintenant, (revoir) cela demain !
________________________________________________________________________
13. (Me maudire) si vous voulez, mais (savoir) que je reste votre ami !
________________________________________________________________________

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 174


L'art de conjuguer

14. (Nous asseoir [forme en -ois]) et (moudre) ce café bien fin !


________________________________________________________________________
15. (Résoudre) ce problème et (mettre) les chances de notre côté !
________________________________________________________________________
16. (La recevoir) chez toi et (renaître) à la vie !
________________________________________________________________________
17. (Te suffire) à toi-même et (recoudre) ces boutons !
________________________________________________________________________
18. (Lui plaire, vous), (lui redire) des mots tendres !
________________________________________________________________________
19. (Rire) encore mais (ne pas leur vendre) ton secret !
________________________________________________________________________
20. (Vous taire), (ne pas médire) de moi !
________________________________________________________________________

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 175


L'art de conjuguer

AIDE
1. Prendre : 2e personne, forme polie (vous).
Forme de prendre : pren + ds/ons/ez.
Dire : 2e personne, forme polie (vous).
Verbe + trait d'union + pronom moi.
Forme de dire : di + s/sons/tes.
2. Faire : 2e personne du pluriel (vous).
Forme de faire : fai + s/sons/tes.
Savoir : 2e personne du pluriel (vous).
Forme de savoir : sach + e/ons/ez.
3. Prévoir : 1re personne du pluriel (nous).
Forme de prévoir : pré + vois/voyons/voyez.
Savoir : 1re personne du pluriel (nous).
Forme de savoir : sach + e/ons/ez.
4. Perdre : 2e personne, forme familière ( ton de la 2e partie de la phrase).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Forme de perdre : perd + s/ons/ez.
Écrire : 2e personne, forme familière (ton).
Forme d'écrire : écri+ s/vons/vez.
5. Craindre : 2e personne, forme familière (toi).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation RIEN.
Forme de craindre : crai + ns/gnons/gnez.
Prendre : 2e personne, forme familière (toi).
Forme de prendre : pren + ds/ons/ez.
6. Vaincre : 1re personne du pluriel (nous).
Forme de vaincre : vain + cs/quons/quez.
Croire : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe + trait d'union + pronom le (complément direct).

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 176


L'art de conjuguer

Forme de croire : cro + is/yons/yez.


7. Craindre : 2e personne du pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation RIEN.
Forme de craindre : crai + ns/gnons/gnez.
Rompre : 2e personne du pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Forme de rompre : romp + s/ons/ez.
8. Savoir : 2e personne, forme familière (ton).
Forme de savoir : sach + e/ons/ez.
Suivre : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe + trait d'union + pronom moi (complément direct).
Forme de suivre : sui + s/vons/vez.
9. Se connaître : 2e personne, forme familière (toi-même).
(Verbe + trait d'union + pronom toi (complément direct).
Forme de connaître : connais/sons/sez.
Se conduire : 2e personne, forme familière ( toi-même de la 1re partie de la
phrase).
Verbe conduire : condui + s/sons/sez.
10. Vouloir : 2e personne du pluriel ( vous de la 2e partie de la phrase).
Forme de vouloir : veuil + le/lons/lez.
Se mettre : 2e personne du pluriel (vous).
Verbe + trait d'union + pronom vous (complément direct).
Forme de mettre : met + s/tons/tez.
11. S'asseoir : 2e personne, forme familière (T').
Verbe + trait d'union + pronom toi (complément direct).
Formes de asseoir : 1) ass + ieds/eyons/eyez ; 2) asso + is/yons/yez.
Lire : 2e personne, forme familière ( T' de la 1re partie de la phrase).
Forme de lire : lis/ons/ez.
12. Conclure : 1re personne du pluriel (nous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Forme de conclure : conclu + s/ons/ez.

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 177


L'art de conjuguer

Revoir : 1re personne du pluriel (nous).


Forme de revoir : revo + is/yons/yez.
13. Maudire : 2e personne du pluriel ( votre de la 2e partie de la phrase).
Verbe + trait d'union + pronom moi (complément direct).
Forme de maudire : maudis/sons/sez.
Savoir : 2e personne du pluriel (votre).
Forme de savoir : sach + e/ons/ez.
14. S'asseoir : 1re personne du pluriel (nous).
Verbe + trait d'union + pronom nous (complément direct).
Formes de asseoir : 1) ass + ieds/eyons/eyez ; 2) asso + is/yons/yez.
Moudre : 1re personne du pluriel (nous).
Forme de moudre : mou + ds/lons/lez.
15. Résoudre : 1re personne du pluriel ( notre de la 2e partie de la phrase).
Forme de résoudre : réso + us/lvons/lvez.
Mettre : 1re personne du pluriel (notre).
Forme de mettre : met + s/tons/tez.
16. Recevoir : 2e personne, forme familière (toi).
Verbe + trait d'union + pronom la (complément direct).
Forme de recevoir : re + çois/cevons/cevez.
Renaître : 2e personne, forme familière (toi).
Forme de renaître : renais/sons/sez.
17. Suffire : 2e personne, forme familière (te, toi-même).
Verbe + trait d'union + pronom toi (complément indirect).
Forme de suffire : suffis/ons/ez.
Recoudre : 2e personne, forme familière (te, toi-même de la 1re partie de la
phrase).
Forme de recoudre : recou + ds/sons/sez.
18. Plaire : 2e personne du pluriel (vous).
Verbe + trait d'union + pronom lui (complément indirect).
Forme de plaire : plais/ons/ez.
Redire : 2e personne du pluriel (vous).

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 178


L'art de conjuguer

Verbe + trait d'union + pronom lui (complément indirect).


Forme de redire : redi + s/sons/tes.
19. Rire : 2e personne, forme familière ( ton de la 2e partie de la phrase).
Forme de rire : ri + s/ons/ez.
Vendre : 2e personne, forme familière (ton).
Adverbe de négation NE + pronom complément indirect leur + verbe +
adverbe de négation PAS.
Forme de vendre : vend + s/ons/ez.
20. Se taire : 2e personne du pluriel (vous).
Verbe + trait d'union + pronom vous (complément direct).
Forme de taire : tais/ons/ez.
Médire : 2e personne du pluriel (vous).
Adverbe de négation NE + verbe + adverbe de négation PAS.
Forme de médire : médis/ons/ez.

L'impératif : 3e groupe et verbes irréguliers 179


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU CONDITIONNEL

Le présent exprime une action ou un état qui pourrait survenir dès maintenant
ou dans période à venir, à une condition généralement exprimée par un
imparfait de l'indicatif :
SI JE POUVAIS (condition à l'imparfait de l'indicatif) LE FAIRE, JE PARTIRAIS
TOUT DE SUITE (action qui pourrait survenir dès maintenant, au présent du
conditionnel).
Le conditionnel présent s'utilise aussi avec le subjonctif :
HÉLÈNE SERAIT HEUREUSE QU'IL VIENNE.
Il s'utilise également avec l'infinitif :
HÉLÈNE SERAIT CONTENTE DE LE VOIR.
Il s'utilise encore pour exprimer un simple vœu ou une supposition :
JE SERAIS LÀ. ELLE ARRIVERAIT EN AVANCE.
Le conditionnel présent se forme sur le modèle du futur de l'indicatif, avec, à la
place des suffixes -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront, les suffixes -rais, -rais, -rait, -
rions, -riez, -raient :
AVOIR : J'AURAIS, TU AURAIS, IL (ELLE, ON) AURAIT, NOUS AURIONS,
VOUS AURIEZ, ILS (ELLES) AURAIENT.
ÊTRE : JE SERAIS, TU SERAIS, IL (ELLE, ON) SERAIT, NOUS SERIONS, VOUS
SERIEZ, ILS (ELLES) SERAIENT.
AIMER : J'AIMERAIS, TU AIMERAIS, IL (ELLE, ON) AIMERAIT, NOUS
AIMERIONS, VOUS AIMERIEZ, ILS (ELLES) AIMERAIENT.

180 Le présent du conditionnel


L'art de conjuguer

FINIR : JE FINIRAIS, TU FINIRAIS, IL (ELLE, ON) FINIRAIT, NOUS


FINIRIONS, VOUS FINIRIEZ, ILS (ELLES) FINIRAIENT.
JETER et APPELER : JE JETTERAIS, TU APPELLERAIS, etc.
ACHETER et GELER : J'ACHÈTERAIS, TU GÈLERAIS, etc.
LEVER, MENER : JE LÈVERAIS, TU MÈNERAIS, etc.
Verbes en –yer :
APPUYER : J'APPUIERAIS, TU APPUIERAIS, etc. EMPLOYER :
J'EMPLOIERAIS, TU EMPLOIERAIS, etc. ESSAYER : J'ESSAIERAIS, TU
ESSAIERAIS, etc. PAYER : JE PA/I//E/RAIS ou PAY/E/RAIS, TU
PA/I//E/RAIS ou PAY/E/RAIS, etc.
Verbes en –ir :
FINIR : JE FINIRAIS, TU FINIRAIS, IL (ELLE, ON) FINIRAIT, NOUS
FINIRIONS, VOUS FINIRIEZ, ILS (ELLES) FINIRAIENT.
Avec les verbes en -re, on remplace généralement le e final par les suffixes -ais, -
ais, -ait, -ions, -iez, -aient :
CRAINDRE : JE CRAINDRAIS, TU CRAINDRAIS, IL (ELLE) CRAINDRAIT,
NOUS CRAINDRIONS, VOUS CRAINDRIEZ, ILS (ELLES) CRAINDRAIENT.
DIRE : JE DIRAIS, TU DIRAIS, IL (ELLE) DIRAIT, NOUS DIRIONS, VOUS
DIRIEZ, ILS (ELLES) DIRAIENT.
Certains verbes ne sont pas aussi réguliers : ALLER : J'IRAIS, TU IRAIS, IL
(ELLE, ON) IRAIT, NOUS IRIONS, VOUS IRIEZ, ILS (ELLES) IRAIENT.
VENIR : JE VIENDRAIS, TU VIENDRAIS, IL (ELLE, ON) VIENDRAIT, NOUS
VIENDRIONS, VOUS VIENDRIEZ, ILS (ELLES) VIENDRAIENT.
ACQUÉRIR : J'ACQUERRAIS, TU ACQUERRAIS, IL (ELLE, ON)
ACQUERRAIT, NOUS ACQUERRIONS, VOUS ACQUERRIEZ, ILS (ELLES
ACQUERRAIENT.
COURIR : JE COURRAIS, TU COURRAIS, IL (ELLE, ON) COURRAIT, NOUS
COURRIONS, VOUS COURRIEZ, ILS (ELLES) COURRAIENT.
CUEILLIR : JE CUEILLERAIS, TU CUEILLERAIS, IL (ELLE, ON) CUEILLERAIT,
NOUS CUEILLERIONS, VOUS CUEILLERIEZ, ILS (ELLES) CUEILLERAIENT.
ENVOYER : J'ENVERRAIS, TU ENVERRAIS, IL (ELLE, ON) ENVERRAIT,
NOUS ENVERRIONS, VOUS ENVERRIEZ, ILS (ELLES) ENVERRAIENT.
FAIRE : JE FERAIS, TU FERAIS, IL (ELLE, ON) FERAIT, NOUS FERIONS, VOUS
FERIEZ, ILS (ELLES) FERAIENT.
TENIR : JE TIENDRAIS, TU TIENDRAIS, IL (ELLE, ON) TIENDRAIT, NOUS
TIENDRIONS, VOUS TIENDRIEZ, ILS (ELLES) TIENDRAIENT.

Le présent du conditionnel 181


L'art de conjuguer

Certains verbes en -oir, comme voir, changent aussi de forme :


VOIR : JE VERRAIS, TU VERRAIS, IL VERRAIT, NOUS VERRIONS, VOUS
VERRIEZ, ILS (ELLES) VERRAIENT, mais :
PRÉVOIR : JE PRÉVOIRAIS, etc.
S'ASSEOIR a deux formes : JE M'ASSOIRAIS, etc. et JE M'ASSIÉRAIS, etc.
DEVOIR : JE DEVRAIS, etc.
ÉCHOIR : IL ÉCHERRAIT (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne).
FALLOIR : IL FAUDRAIT (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne).
MOUVOIR : JE MOUVRAIS, etc.
PLEUVOIR : IL PLEUVRAIT (verbe impersonnel utilisé à la 3e personne).
POUVOIR : JE POURRAIS, etc.
SAVOIR : JE SAURAIS, etc.
VALOIR : JE VAUDRAIS, etc.
VOULOIR : JE VOUDRAIS, etc.

Le présent du conditionnel 182


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je récris la phrase ci-dessous en conjuguant au conditionnel présent
les verbes entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. À Paul, vous (ne pas dire) cela, vous (se taire).
________________________________________________________________________
2. Je (avoir) la joie de te voir et nous (passer) de bons moments.
________________________________________________________________________
3. S'il vous le demandait, vous me (appeler) et me (parler).
________________________________________________________________________
4. Où (tu, aller), qui te (accueillir) ?
________________________________________________________________________
5. Je (s'y asseoir [forme en -oi]) et je (se reposer) bien un peu !
________________________________________________________________________
6. S'il faisait plus froid, il (geler) et l'eau (ne plus bouillir).
________________________________________________________________________
7. Si tu les vendais, nous les (vouloir) et nous te les (acheter).
________________________________________________________________________
8. Si je voulais, je (appuyer) ici et ses ailles (se déployer).
________________________________________________________________________
9. Elle (ne plus le craindre) et (être rassurée) si tu étais là.
________________________________________________________________________
10. Si elle me le demandait, je (devoir) le faire, mais j'en (mourir).
________________________________________________________________________
11. S'il le fallait, tu me le (envoyer) et je te (payer [forme en -y]).
________________________________________________________________________
12. Si tu la menaçais, elle (défaillir) mais je (courir) la rassurer.
________________________________________________________________________
13. S'il m'écrivait, je (pouvoir) t'appeler et nous lui (envoyer) de l'argent.
________________________________________________________________________

Le présent du conditionnel 183


L'art de conjuguer

________________________________________________________________________
14. Si elle me parlait, je (comprendre) et je (ne pas la faire) attendre.
________________________________________________________________________
15. En aurions-nous le temps, nous (ouvrir) nos livres et (étudier) nos leçons.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. S'il l'exigeait, nous le (payer [forme en -aie]) et il (ne pas nous jeter) dehors.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
17. Si cela dépendait de moi, vous (revenir) et elle (vouloir) me remercier.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Si j'intervenais, tu (ne pas pouvoir l'acheter) et elle (être forcée) d'en trouver
un autre.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. S'il le fallait, je (savoir) quoi faire et nous (en rire).
________________________________________________________________________
20. Vous le (craindre) et (courir) vous cacher si vous le connaissiez.
________________________________________________________________________

Le présent du conditionnel 184


L'art de conjuguer

AIDE
1. Di/rais, etc.
Tai/rais, etc.
2. Au/rais, etc.
Passe/rais, etc.
3. Appelle/rais, etc.
Parle/rais, etc.
4. I/rais, etc.
Accueille/rais, etc.
5. Assoi/rais, etc.
Repose/rais, etc.
6. Gèle/rais, etc.
Bouilli/rais, etc.
7. Voud/rais, etc.
Achète/rais, etc.
8. Appuie/rais, etc.
Déploie/rais, etc.
9. Craind/rais, etc.
Se/rais, etc.
10. Dev/rais, etc.
Mour/rais, etc.
11. Enver/rais, etc.
Paye/rais, etc.
12. Défaillir/ais, etc.
Cour/rais, etc.
13. Pour/rais, etc.
Enver/rais, etc.

Le présent du conditionnel 185


L'art de conjuguer

14. Comprend/rais, etc.


Fe/rais, etc.
15. Ouvri/rais, etc.
Étudie/rais, etc.
16. Paie/rais, etc.
Jette/rais, etc.
17. Reviend/rais, etc.
Voud/rais, etc.
18. Pour/rais, etc.
Se/rais, etc.
19. Sau/rais, etc.
Ri/rais, etc.
20. Craind/rais, etc.
Cour/rais, etc.

Le présent du conditionnel 186


L'art de conjuguer

LE PASSÉ DU CONDITIONNEL

Il exprime une action ou un état qui serait survenu dans le passé si une condition
avait été remplie. On utilise le plus-que-parfait de l'indicatif pour exprimer cette
condition :
SI J'AVAIS SU (condition passée à remplir - indicatif plus-que-parfait), JE
SERAIS VENU (action qui serait survenue si j'avais su) ; SI ELLE ME L'AVAIT
PERMIS, JE ME SERAIS REPOSÉ.
LE CONDITIONNEL PASSÉ se forme avec les auxiliaires avoir et être, comme le
FUTUR ANTÉRIEUR de l'indicatif.
Avec AVOIR, pour la plupart des verbes :
JE L'AURAIS VU, ENTENDU, PRIS, MANGÉ, AIMÉ, FINI, BU, etc.
Avec ÊTRE, pour plusieurs verbes de mouvement et des verbes comme devenir :
IL SERAIT DEVENU RICHE, ELLE SERAIT MONTÉE, MORTE, etc.
Avec s'être, pour les verbes pronominaux :
IL SE SERAIT APERÇU DE CELA, ELLE SE SERAIT ASSISE, etc.
Avec être également, pour les verbes à la voix passive :
IL AURAIT ÉTÉ OPÉRÉ PAR UN GRAND CHIRURGIEN, LA COUR AURAIT
ÉTÉ JONCHÉE DE FEUILLES, etc.
Phrase négative :
JE N'AURAIS PLUS EU FAIM.
Phrases interrogatives :
SERAIS-TU PARTI, PAUL ? EST-CE QU'ELLE SE SERAIT MOQUÉE DE VOUS ?
Phrases interrogatives négatives :
N'AURAIS-JE JAMAIS PRIS LE TEMPS DE RÉPONDRE ? EST-CE QUE VOUS
NE SERIEZ PAS ALLÉS LA VOIR ?

187 Le passé du conditionnel


L'art de conjuguer

QUEL QUES VERBES AU CONDITIONNEL PASSÉ


(voir les règles d'accord du p. p. avec avoir dans l'unité Accord du participe passé) :
J'AURAIS CHANTÉ, TU AURAIS CRU, IL (ELLE, ON) AURAIT VU, NOUS
AURIONS TERMINÉ, VOUS AURIEZ ACCOMPLI, ILS (ELLES) AURAIENT
RÊVÉ.
JE SERAIS PARTI(E), TU SERAIS ALLÉ(E), IL SERAIT NÉ, ELLE SERAIT
TOMBÉE, ON SERAIT PARTI, NOUS SERIONS MONTÉ(E)S, VOUS SERIEZ
MORT(E)S, ILS SERAIENT SURVENUS, ELLES SERAIENT ÉCLOSES.
JE ME SERAIS ASSIS(E), TU TE SERAIS LEVÉ(E), IL SE SERAIT SOUVENU,
ELLE SE SERAIT MOQUÉE, ON SE SERAIT TROMPÉ, NOUS NOUS SERIONS
EN ALLÉ(E)S, VOUS VOUS SERIEZ BAIGNÉ(E)S, ILS SE SERAIENT
CHANGÉS, ELLES SE SERAIENT BLESSÉES.
J'AURAIS ÉTÉ ÉLU(E), TU AURAIS ÉTÉ FÉLICITÉ(E), IL AURAIT ÉTÉ
GRONDÉ, ELLE AURAIT ÉTÉ DÉSIGNÉE, ON AURAIT ÉTÉ CHASSÉ, NOUS
AURIONS ÉTÉ CHOISI(E)S, VOUS AURIEZ ÉTÉ ADMIS(ES), ILS AURAIENT
ÉTÉ INCLUS, ELLES AURAIENT ÉTÉ BÉNIES.
LE CONDITIONNEL PASSÉ DEUXIÈME FORME
Il s'agit d'un temps qu'on n'utilise plus aujourd'hui. Il se forme avec l'imparfait
du subjonctif et le participe passé du verbe, et a la valeur du conditionnel passé :
J'EUSSE PRIS, TU EUSSES MANGÉ, IL (ELLE, ON) EÛT FINI, NOUS EUSSIONS
BU, VOUS EUSSIEZ FAIT, ILS (ELLES) EUSSENT CRU.
JE FUSSE RENTRÉ(E), TU FUSSES REVENU(E), IL FÛT MONTÉ, ELLE FÛT
MORTE, NOUS FÛMES PARTI(E)S, VOUS FÛTES ALLÉ(E)S, ILS FURENT
DESCENDUS, ELLES FURENT ÉCLOSES.
J'EUSSE ÉTÉ CHOISI(E), TU EUSSES ÉTÉ VU(E), IL EÛT ÉTÉ ENTENDU,
NOUS EÛMES ÉTÉ TRAHI(E)S, VOUS EÛTES ÉTÉ SÉLECTIONNÉ(E)S, ILS
EUSSENT ÉTÉ INCLUS, ELLES EUSSENT ÉTÉ EXCLUES.
 ATTENTION !
La place de l'adverbe de négation ou d'un complément dans les temps
composés :
IL N'AURAIT RIEN DIT S'IL AVAIT SU. IL AURAIT ALORS MIEUX VALU
QU'IL FÛT DÉJÀ PARTI.

Le passé du conditionnel 188


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes ou groupes
verbaux (GV) entre parenthèses ( ) au passé du conditionnel. Je
respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Je (y croire) et je (en acheter) s'il m'avait dit la vérité.
________________________________________________________________________
2. Je (en avoir) le temps et je (pouvoir) le faire si cela avait été nécessaire.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
3. Tu (se lever), Marie, et tu (le saluer) si tu l'avais vu entrer.
________________________________________________________________________
4. Jacques et moi (rester assis) et nous (continuer) à lire si Paul était arrivé.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
5. Je ne (en vouloir) pour rien au monde, et Paul (s'en priver volontiers) !
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
6. Si c'était arrivé, nous (le lui signaler) et il (en tenir) compte.
________________________________________________________________________
7. S'ils avaient été gentils, ils (se souvenir) d'elle et lui (envoyer) une carte de
voeux.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
8. Elle (apprécier) le cadeau et te (remercier), Paul, si elle l'avait reçu.
________________________________________________________________________
9. Dommage qu'ils soient arrivés, nous (pouvoir) nous reposer et tu (finir) ton
roman.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
10. Si on avait appelé les filles, elles y (aller) et nous (être) tristes.
________________________________________________________________________

Le passé du conditionnel 189


L'art de conjuguer

11. Si elle s'en était aperçue, elle (trouver) une chaise et (s'y asseoir).
________________________________________________________________________
12. Si on ne t'avait pas appelé, Paul, tu (rentrer) et nous (fêter) ton retour.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
13. Si je m'étais fatigué, je le (faire taire) et nous (partir).
________________________________________________________________________
14. S'ils avaient été à vendre, Paul et moi (monter) les voir et nous (se cotiser).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
15. S'il s'était décidé, il (descendre) et il (lui plaire).
________________________________________________________________________
16. Si le vent s'était levé, les nuages (venir) et il (faire) froid.
________________________________________________________________________
17. Si elle l'avait exigé, tu (devoir) partir, Pierre, et tu (mourir) de chagrin.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Le (accepter)-vous et le (payer)-vous, ce cahier, si je vous l'avais demandé ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. S'il avait plu, mes amis, nous (être trempé) et nous (être malade).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
20. S'il l'avait fallu, tu (savoir) quoi faire et elle (guérir).
________________________________________________________________________

Le passé du conditionnel 190


L'art de conjuguer

AIDE
1. Croire : verbe en avoir, p. p. cru.
Acheter : verbe en avoir, p. p. acheté.
2. Avoir : verbe en avoir, p. p. eu. Pas d'accord du p.p. avec en.
Pouvoir : verbe en avoir, p. p. pu.
3. Se lever : verbe en s'être, p. p. levé.
Le p. p. des verbes essentiellement pronominaux s'accorde en genre et en
nombre avec le sujet tu, pour Marie, féminin singulier.
Saluer : verbe en avoir, p. p. salué.
4. Rester : verbe en être, p. p. resté.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet
Jacques et moi, masculin pluriel.
Jacques et moi = nous.
Continuer : verbe en avoir, p. p. continué.
5. Vouloir : verbe en avoir, p. p. voulu.
Se priver : verbe en s'être, p. p. privé.
Le p. p. des verbes essentiellement pronominaux s'accorde en genre et en
nombre avec le sujet Paul, masculin singulier.
L'adverbe complément de manière volontiers se place entre l'auxiliaire et le p.
p.
6. Signaler : verbe en avoir, p. p. signalé.
Tenir : verbe en avoir, p. p. tenu.
7. Se souvenir : verbe en s'être, p. p. souvenu.
Le p. p. des verbes essentiellement pronominaux s'accorde en genre et en
nombre avec le sujet ils, masculin pluriel.
Envoyer : verbe en avoir, p. p. envoyé.
8. Apprécier : verbe en avoir, p. p. apprécié.
Remercier : verbe en avoir, p. p. remercié.

Le passé du conditionnel 191


L'art de conjuguer

9. Pouvoir : verbe en avoir, p. p. pu.


Finir : verbe en avoir, p. p. fini.
10. Aller : verbe en être, p. p. allé.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet elles,
féminin pluriel.
Être : verbe en avoir, p. p. été.
11. Trouver : verbe en avoir, p. p. trouvé.
S'asseoir : verbe en s'être, p. p. assis.
Le p. p. des verbes essentiellement pronominaux s'accorde en genre et en
nombre avec le sujet elle, féminin singulier.
12. Rentrer : verbe en être, p. p. rentré.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet tu,
masculin singulier.
Fêter : verbe en avoir, p. p. fêté.
13. Faire : verbe en avoir, p. p. fait.
Partir : verbe en être, p. p. parti.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet nous,
masculin pluriel.
Nous : comprend le je du début de la phrase. On sait que nous est masculin
parce que dans Si je m'étais fatigué le p. p. est accordé au masculin. Donc l'une
des composantes du sujet nous est au masculin.
14. Monter : verbe en être, p. p. monté.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet Paul
et moi, masculin pluriel.
Paul et moi = nous.
Se cotiser : verbe en s'être, p. p. cotisé.
Le p. p. des verbes essentiellement pronominaux s'accorde en genre et en
nombre avec le sujet nous, masculin pluriel.
15. Descendre : verbe en être, p. p. descendu.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet il,
masculin singulier.
Plaire : verbe en avoir, p. p. plu.

Le passé du conditionnel 192


L'art de conjuguer

16. Venir : verbe en être, p. p. venu.


Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet les
nuages, masculin pluriel.
Faire : verbe en avoir, p. p. fait.
17. Devoir : verbe en avoir, p. p. dû (due, dus, dues).
Mourir : verbe en être, p. p. mort.
Le p. p. des verbes en être s'accorde en genre et en nombre avec le sujet tu,
pour Pierre, masculin singulier.
18. Accepter : verbe en avoir, p. p. accepté.
Payer : verbe en avoir, p. p. payé.
Voir la forme interrogative : Verbe + pronom sujet + p. p.
19. Être : verbe en avoir, p. p. été.
Trempé et malade : l'attribut du sujet s'accorde avec le sujet.
20. Savoir : verbe en avoir, p. p. su.
Guérir : verbe en avoir, p. p. guéri.

Le passé du conditionnel 193


L'art de conjuguer

CONCORDANCE DES MODES ET DES TEMPS AVEC SI

J'emploie l'indicatif imparfait pour décrire la condition d'une réalisation


possible dès maintenant.
J'écris la réalisation au conditionnel présent :

Si elle venait (indicatif imparfait), je serais (conditionnel présent) content.

J'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une réalisation possible


plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :

S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.

Ou encore :

Si cela continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des mesures.

J'emploie l'indicatif plus-que-parfait pour décrire la condition d'une réalisation


qui aurait été possible auparavant.
J'écris la réalisation au conditionnel passé :

Si tu avais été (indicatif plus-que-parfait) là, cela ne serait pas arrivé


(conditionnel passé).

194 Concordance des temps et des modes avec SI


L'art de conjuguer

SI + L'INDICATIF OU LE CONDITIONNEL

La phrase introduite par SI n'a parfois pas de sens conditionnel. On met alors
son verbe à l'indicatif s'il s'agit d'un fait réel et au conditionnel s'il s'agit d'un
fait éventuel :

Je ne sais pas s'il est venu (indicatif) = est-il venu ?


Je ne sais pas s'il viendrait (conditionnel) = viendrait-il si les conditions étaient
favorables à sa venue ?
Rose ne désirait pas savoir si tu viendrais = s'il était vrai que tu viendrais.
Je voulais m'informer si tu allais venir = s'il était vrai que tu allais venir.

Dans ces deux dernières phrases, l'idée sous-jacente est : s'il était vrai que.
Parfois, on peut remplacer SI par QUAND et l'usage du conditionnel présent ou
de l'indicatif futur ou encore, dans le passé, de imparfait suivi de l'infinitif est
alors possible :

Elle désire savoir SI tu viendras (si tu vas venir).


Elle désirait savoir SI tu viendrais (si tu allais venir).

Concordance des temps et des modes avec SI 195


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase en conjuguant le verbe ou groupe verbal entre parenthèses
( ) au mode et au temps appropriés. Parfois, j'ai le choix entre deux temps. Je
respecte la ponctuation et les majuscules.

1. Si tu ne finis pas, tu (avoir) des ennuis.


________________________________________________________________________
2. Elle viendra si je le lui (demander).
________________________________________________________________________
3. Si tu cours assez vite, tu (le rattraper).
________________________________________________________________________
4. Si j'avais un vélo, je (s'exercer) tous les jours.
________________________________________________________________________
5. Je (te l'acheter) bien si j'en avais les moyens.
________________________________________________________________________
6. Elle lui écrirait si elle (en avoir le temps).
________________________________________________________________________
7. Si cela (être) possible, je l'aurais fait.
________________________________________________________________________
8. Il ne serait certainement pas venu s'il (savoir) qu'elle était là.
________________________________________________________________________
9. Il se demandait s'il (faire) plus chaud le lendemain.
________________________________________________________________________
10. Nous nous demandions s'il (ne pas avoir hâte) d'en finir
________________________________________________________________________
11. Je (aimer) le repas si on me l'avait servi chaud.
________________________________________________________________________
12. Que (tu, faire) si elle ne vient pas ?
________________________________________________________________________
13. Est-ce que (tu, me soutenir) si je me présentais comme candidat ?
________________________________________________________________________

Concordance des temps et des modes avec SI 196


L'art de conjuguer

14. Si tu l'avais vu ainsi, (tu, l'aider).


________________________________________________________________________
15. Demain, je (aller) déposer sa candidature si elle est toujours d'accord.
________________________________________________________________________
16. Si elle se présente, elle (avoir) du mal à remporter le prix.
________________________________________________________________________
17. Elle se demandait s'il (l'aider).
________________________________________________________________________
18. J'ignorais si, éventuellement, Marie (se lever) à la même heure.
________________________________________________________________________
19. Je ne sais pas si elle (ne pas venir) si tu le lui demandais encore.
________________________________________________________________________
20. Je cherchais à deviner si elle (se fâcher) au cas où tu ne serais pas là.
________________________________________________________________________

Concordance des temps et des modes avec SI 197


L'art de conjuguer

AIDE

1. Avoir : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une


réalisation possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.

2. Demander : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une


réalisation possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.

3. Rattraper : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une


réalisation possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.
Avec une forme simple, le pronom CD se place entre le GNS et le verbe.
Avec une forme complexe (indicatif futur proche), le pronom CD se place
entre l'auxiliaire aller et l'infinitif.

4. S'exercer : j'emploie l'imparfait de l'indicatif pour décrire la condition d'une


réalisation possible dès maintenant. J'écris la réalisation au conditionnel
présent :
Si elle venait (indicatif imparfait), je serais (conditionnel) content.

Concordance des temps et des modes avec SI 198


L'art de conjuguer

5. Acheter : j'emploie l'imparfait de l'indicatif pour décrire la condition d'une


réalisation possible dès maintenant. J'écris la réalisation au conditionnel
présent :
Si elle venait (indicatif imparfait), je serais (conditionnel) content.

6. Avoir : j'emploie l'imparfait de l'indicatif pour décrire la condition d'une


réalisation possible dès maintenant. J'écris la réalisation au conditionnel
présent :
Si elle venait (indicatif imparfait), je serais (conditionnel) content.

7. Être : j'emploie le plus-que-parfait pour décrire la condition d'une réalisation


qui aurait été possible auparavant. J'écris la réalisation au conditionnel
passé :
Si tu avais été (indicatif plus-que-parfait) là, cela ne serait pas arrivé
(conditionnel passé).

8. Savoir : j'emploie l'indicatif plus-que-parfait pour décrire la condition d'une


réalisation qui aurait été possible auparavant. J'écris la réalisation au
conditionnel passé :
Si tu avais été (indicatif plus-que-parfait) là, cela ne serait pas arrivé
(conditionnel passé).

9. Faire : j'emploie le conditionnel présent ou aller à l'indicatif imparfait suivi


de l'infinitif pour décrire la condition d'une réalisation qui aurait été possible
auparavant :
Il s'informerait (ou : allait s'informer) pour savoir si Jacques partirait (ou :
allait partir) plus tard.

10. Ne pas avoir hâte : j'emploie le conditionnel présent ou aller à l'indicatif


imparfait suivi de l'infinitif pour décrire la condition d'une réalisation qui
aurait été possible auparavant :
Il s'informerait (ou : allait s'informer) pour savoir si Jacques partirait (ou :
allait partir) plus tard.

Concordance des temps et des modes avec SI 199


L'art de conjuguer

11. Aimer : j'emploie l'indicatif plus-que-parfait pour décrire la condition d'une


réalisation qui aurait été possible auparavant. J'écris la réalisation au
conditionnel passé :
Si tu avais été (indicatif plus-que-parfait) là, cela ne serait pas arrivé
(conditionnel passé).

12. Faire : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une réalisation
possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.
Avec une forme simple, le pronom CD se place entre le GNS et le verbe.
Avec une forme complexe (indicatif futur proche), le pronom CD se place
entre l'auxiliaire aller et l'infinitif.

13. Soutenir : j'emploie l'imparfait de l'indicatif pour décrire la condition d'une


réalisation possible dès maintenant. J'écris la réalisation au conditionnel
présent :
Si elle venait (indicatif imparfait), je serais (conditionnel) content.

14. Aider : j'emploie le plus-que-parfait pour décrire la condition d'une


réalisation qui aurait été possible auparavant. J'écris la réalisation au
conditionnel passé :
Si tu avais été (plus-que-parfait) là, cela ne serait pas arrivé (conditionnel
passé).

15. Aller : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une réalisation
possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.

Concordance des temps et des modes avec SI 200


L'art de conjuguer

16. Ne pas avoir : j'emploie l'indicatif présent pour décrire la condition d'une
réalisation possible plus tard.
J'écris la réalisation à l'indicatif futur :
S'il pleut (indicatif présent), je prendrai (indicatif futur) mon parapluie.
Ou encore : Si ça continue, je vais prendre (indicatif futur proche) des
mesures.

17. Aider : la phrase introduite par SI n'a parfois pas de sens conditionnel. On
met alors son verbe à l'indicatif s'il s'agit d'un fait réel et au conditionnel s'il
s'agit d'un fait éventuel :
Je ne sais pas s'il est venu (indicatif) = Est-il venu ?
Je ne sais pas s'il viendrait (conditionnel) = Viendrait-il si les conditions
étaient favorables à sa venue ?
Rose ne désirait savoir pas savoir si tu viendrais = s'il était vrai que tu
viendrais.
Je voulais m'informer si tu allais venir = s'il était vrai que tu allais venir.
Dans ces deux dernières phrases, l'idée sous-jacente est s'il était vrai que.

18. Se lever : la phrase introduite par SI n'a parfois pas de sens conditionnel. On
met alors son verbe à l'indicatif s'il s'agit d'un fait réel et au conditionnel s'il
s'agit d'un fait éventuel :
Je ne sais pas s'il viendrait (conditionnel) = Viendrait-il si les conditions
étaient favorables à sa venue ?
Rose ne désirait savoir pas savoir si tu viendrais = s'il était vrai que tu
viendrais.
Je voulais m'informer si tu allais venir = s'il était vrai que tu allais venir.
Dans ces deux dernières phrases, l'idée sous-jacente est s'il était vrai que.

19. Ne pas venir : la phrase introduite par SI n'a parfois pas de sens conditionnel.
On met alors son verbe à l'indicatif s'il s'agit d'un fait réel et au conditionnel
s'il s'agit d'un fait éventuel :
Je deux dernières phrases, l'idée sous-jacente est s'il était vrai que.

Concordance des temps et des modes avec SI 201


L'art de conjuguer

20. Se fâcher : la phrase introduite par SI n'a parfois par de sens conditionnel.
On met alors son verbe à l'indicatif s'il s'agit d'un fait réel et au conditionnel
s'il s'agit d'un fait éventuel :
Je ne sais pas s'il est venu (indicatif) = Est-il venu ?
Je ne sais pas s'il viendrait (conditionnel) = Viendrait-il si les conditions
étaient favorables à sa venue ?
Rose ne phrases, l'idée sous-jacente est s'il était vrai que.

Concordance des temps et des modes avec SI 202


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, VERBE AVOIR

1. Le subjonctif indique l'action qui dépend d'une volonté. Le subjonctif présent


exprime aussi bien le futur que le présent :
JE VEUX (volonté) QUE TU AIES CE QU'IL TE FAUT (présent).
JE DÉSIRE (volonté) QUE TU AIES CHAUD DEMAIN (futur).
2. Le subjonctif indique aussi une situation ou une action qu'on souhaite, qu'on
regrette ou dont on doute :
JE SOUHAITE QUE TU N'AIES PLUS JAMAIS FAIM.
JE DOUTE QU'IL EN AIT LE COURAGE.
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase complément de la phrase (CP)
matrice (principale). Il est introduit par QUE :
QUE J'AIE PEUR (CP), TU L'ESPÈRES BIEN ! (P matrice)
Dans un CP, on utilise aussi le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est un interrogatif :
EN CONNAISSEZ-VOUS UN QUI AIT CE LIVRE ?
2. Quand l'antécédent est une proposition négative :
IL N'Y EN A PAS UN QUI AIT LE CRAN DE LE FAIRE.
3. Quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.) :
C'EST LE SEUL QUI AIT UNE JAGUAR.

203 Le présent du subjonctif, verbe avoir


L'art de conjuguer

PRÉSENT (2 types de phrases : affirmative et négative)


Que j'aie, que je n'aie pas
Que tu aies, que tu n'aies que cela
Qu'il (elle, on) ait, qu'il (elle, on) n'ait jamais
Que nous ayons, que nous n'ayons rien
Que vous ayez, que vous n'ayez pas
Qu'ils (elles) aient, qu'ils (elles) n'aient plus
PERSONNE / RIEN / NUL + NE + SUBJONCTIF
Que personne n'ait peur !
Que rien n'ait changé.
Pour que nul n'ait faim.

Le présent du subjonctif, verbe avoir 204


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase matrice et je la complète par une phrase complément de
phrase (CP) formée avec les éléments (sujet + groupe verbal) entre
parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Je ne souhaite pas (il, avoir des problèmes).
________________________________________________________________________
2. Ils regrettent (nous, ne pas avoir de leurs nouvelles).
________________________________________________________________________
3. Vous n'avez jamais ordonné (elles, n'avoir qu'une seule ration).
________________________________________________________________________
4. Tu défends (je, avoir une conversation) avec eux.
________________________________________________________________________
5. Elles recommandent (nous, ne rien avoir à faire) avec Paul.
________________________________________________________________________
6. Il se pourrait (tu, avoir une lettre) de lui sous peu.
________________________________________________________________________
7. Supposez (on, ne pas avoir assez d'imagination) pour cela.
________________________________________________________________________
8. Il serait souhaitable (vous, avoir plus de temps) pour réaliser ce projet.
________________________________________________________________________
9. Nous ne voulons plus (elle, avoir du mal) à boucler ses fins de mois.
________________________________________________________________________
10. Je doute (il, n'avoir qu'un seul revenu).
________________________________________________________________________
11. Elle interdit (Marie, avoir l'occasion) de rencontrer Paul.
________________________________________________________________________
12. C'est pour (personne, n'avoir trop) à faire.
________________________________________________________________________
13. Il est douteux (tu, ne rien avoir à te reprocher).
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe avoir 205


L'art de conjuguer

14. Ce serait impossible (nous, avoir tort) à ce sujet.


________________________________________________________________________
15. Vous interdisez (on, en avoir plus d'un) à la fois.
________________________________________________________________________
16. Il n'y a que vous qui (avoir l'occasion) de lui parler.
________________________________________________________________________
17. Je ne connais personne qui (n'avoir rien à offrir) à la société.
________________________________________________________________________
18. C'est le plus beau que (je, avoir à votre disposition).
________________________________________________________________________
19. Y a-t-il quelqu'un qui (avoir une autre idée?
________________________________________________________________________
20. Existe-t-il une fille qui (avoir plus de charme qu'elle) ?
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe avoir 206


L'art de conjuguer

AIDE
1. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
2. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + verbe
conjugué + adverbe de négation (pas).
3. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (elles) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + conjonction marquant la restriction (que).
4. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
5. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (nous) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + adverbe de négation (rien).
6. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
7. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (on) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + adverbe de négation (pas).
8. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
9. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
10. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (il) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + conjonction marquant la restriction (que).
11. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
12. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase avec un n' qui correspond au pronom indéfini personne, partie d'une
phrase négative Ne... personne : pronom personne + n' + verbe conjugué.
13. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Phrase négative : pronom sujet (tu) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + adverbe de négation (rien).

Le présent du subjonctif, verbe avoir 207


L'art de conjuguer

14. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.


15. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Pronom sujet (on) + pronom complément indirect en + verbe conjugué.
16. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Dans une phrase CP (proposition relative), on peut utiliser le subjonctif
introduit par QUI quand l'antécédent est une phrase négative (ici, avec la
restriction NE... QUE.
17. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Dans une phrase CP (proposition relative), on peut utiliser le subjonctif
introduit par QUI quand l'antécédent est une phrase négative.
Phrase négative : pronom sujet (tu) + adverbe de négation (n') + verbe
conjugué + adverbe de négation (rien).
18. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
19. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Dans une phrase CP (proposition relative), on peut utiliser le subjonctif
introduit par QUI quand l'antécédent est une phrase interrogative.
20. Ai + e, es, t, ent ; ay + ons, ez.
Dans une phrase CP (proposition relative), on peut utiliser le subjonctif
introduit par QUI quand l'antécédent est une phrase interrogative.

Le présent du subjonctif, verbe avoir 208


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, VERBE ÊTRE

1. Le subjonctif indique l'action qui dépend d'une volonté. Le subjonctif présent


exprime aussi bien le futur que le présent :
JE VEUX (volonté) QUE TU SOIS HEUREUX (présent).
JE DÉSIRE (volonté) QUE TU SOIS LÀ DEMAIN (futur).
2. Le subjonctif indique aussi une situation ou une action qu'on souhaite, qu'on
regrette ou dont on doute :
JE SOUHAITE QUE TU NE SOIS PAS MALADE.
JE DOUTE QU'IL SOIT SATISFAIT.
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase complément de la phrase matrice
(CP). Il est introduit par QUE :
QUE TU SOIS PUNI (phrase CP), JE LE CRAINS (phrase matrice).
Dans une phrase relative, on utilise le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est un interrogatif :
EN CONNAISSEZ-VOUS UN QUI SOIT MEILLEUR ?
2. Quand l'antécédent est une phrase négative :
IL N'Y EN A PAS UNE QUI SOIT CONTENTE.
3. Quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.) :
C'EST LE SEUL QUI SOIT LÀ.

209 Le présent du subjonctif, verbe être


L'art de conjuguer

PRÉSENT (2 types de phrases : affirmative et négative)


Que je sois, que je ne sois pas
Que tu sois, que tu ne sois que ...
Qu'il (elle, on) soit, qu'il (elle, on) ne soit jamais
Que nous soyons, que nous ne soyons rien
Que vous soyez, que vous ne soyez personne
Qu'ils (elles) soient, qu'ils (elles) ne soient plus.
 ATTENTION ! L'adjectif attribut du sujet s'accorde en genre et en nombre avec
le sujet :
Marie parle : que je sois contente, que toi, Hélène, sois heureuse, qu'elle soit
gentille, que nous, toi et moi, soyons satisfaites, que vous, les filles, soyez douces,
qu'elles soient merveilleuses.
PERSONNE / RIEN / NUL / JAMAIS + NE + SUBJONCTIF
Que personne ne soit triste !
Que rien ne soit changé !
Que nul ne soit prévenu …
Que jamais ne soit révélé …

Le présent du subjonctif, verbe être 210


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en la complétant avec les éléments (sujet +
groupe verbal) entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. Je voudrais (il, être là).
________________________________________________________________________
2. Ils regrettent (nous, ne pas être) parmi eux.
________________________________________________________________________
3. Vous suggérez (elles, ne pas en être informées).
________________________________________________________________________
4. Tu as ordonné (je, être récompensé).
________________________________________________________________________
5. Elles recommandent (nous, ne pas être dérangés).
________________________________________________________________________
6. Il se pourrait (tu, être) bien surpris.
________________________________________________________________________
7. Supposez (on, ne pas être) en mesure de le faire.
________________________________________________________________________
8. On accepte (Pierre et toi, être) les nouveaux candidats.
________________________________________________________________________
9. Nous ne voulons pas (elle, être) mal à l'aise.
________________________________________________________________________
10. Je doute (il, n'être qu'un pauvre mendiant).
________________________________________________________________________
11. Elle interdit (Marie, être vue) en compagnie de Paul.
________________________________________________________________________
12. Il doute (nous, être réellement) malades.
________________________________________________________________________
13. Je ne voudrais pas (tu, ne pas être) à la hauteur.
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe être 211


L'art de conjuguer

14. Est-il possible (vous, ne pas être choisies), mes amies ?


________________________________________________________________________
15. Vous auriez souhaité (personne, n'en être informé).
________________________________________________________________________
16. Il n'y a qu'elle qui (en être avisée).
________________________________________________________________________
17. Il n'y a personne qui (ne pas être) au courant.
________________________________________________________________________
18. C'est le plus beau (je, être en mesure) de vous offrir.
________________________________________________________________________
19. Y a-t-il quelqu'un qui (être sûr) de devancer Paul ?
________________________________________________________________________
20. Existe-t-il une fille qui (être plus intelligente) qu'elle ?
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe être 212


L'art de conjuguer

AIDE
1. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
2. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
3. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + pronom complément
indirect (en) + verbe conjugué + adverbe de négation (pas).
Accord en genre et en nombre de l'attribut informées avec le sujet elles.
4. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
5. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
Accord en genre et en nombre de l'attribut dérangés avec le sujet nous.
6. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
7. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (on) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de
négation (pas).
8. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pierre et toi = vous. Le verbe s'accorde avec le sujet, 2e personne du pluriel,
masculin.
9. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
10. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (il) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de
restriction (que).
11. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
L'attribut (le participe passé vue) s'accorde avec le sujet Marie, 1re personne
du singulier, féminin.
12. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Accord en genre et en nombre de l'attribut malades avec le sujet nous.

Le présent du subjonctif, verbe être 213


L'art de conjuguer

13. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.


Pronom sujet (tu) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de
négation (pas).
14. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (vous) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
Accord en genre et en nombre de l'attribut choisies avec le sujet vous (pour
mes amies).
15. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Structure : Que personne ne + pronom complément indirect (en) + verbe
conjugué.
16. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Accord en genre et en nombre de l'attribut avisée avec le sujet elle.
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est une phrase négative.
17. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Pronom sujet (qui) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est une proposition négative.
18. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Après un antécédent superlatif (le plus beau), on utilise le subjonctif s'il ne
s'agit pas d'indiquer un événement réel : le plus grand que je connaisse
(MAIS : le plus grand que je fabriquerai = indication d'une fabrication
future).
19. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est une proposition interrogative.
20. soi + is, is, it, ent ; soy + ons, ez.
Accord en genre et en nombre de l'attribut intelligente avec le sujet elle.
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est une proposition interrogative.

Le présent du subjonctif, verbe être 214


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, VERBE ALLER

1. Le subjonctif indique l'action qui dépend d'une volonté. Le subjonctif présent


exprime aussi bien le futur que le présent :
JE VEUX (volonté) QUE TU Y AILLES TOUT DE SUITE (présent).
JE DÉSIRE (volonté) QUE NOUS Y ALLIONS DEMAIN (futur).
2. Le subjonctif indique aussi une situation ou une action qu'on souhaite, qu'on
regrette ou dont on doute :
JE SOUHAITE QU'ELLE N'AILLE PAS CHEZ LUI.
JE DOUTE QU'IL Y AILLE À TEMPS.
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase qui complète la phrase matrice
(CP). Il est introduit par QUE :
QUE J'Y AILLE (CP), TU L'ESPÈRES BIEN ! (phrase matrice).
Dans une phrase relative, on utilise le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est un interrogatif :
EN CONNAISSEZ-VOUS UN QUI AILLE LÀ-BAS ?
2. Quand l'antécédent est une phrase négative :
IL N'Y EN A PAS UN QUI AILLE BIEN.
3. Quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.) :
C'EST LE SEUL CHAPEAU QUI LUI AILLE.

215 Le présent du subjonctif, verbe aller


L'art de conjuguer

PRÉSENT (2 types de phrases : affirmative et négative)


Que j'aille, que je n'aille pas...
Que tu ailles, que tu n'ailles que là.
Qu'il (elle, on) aille, qu'il (elle, on) n'aille jamais...
Que nous allions, que nous n'allions nulle part.
Que vous alliez, que vous n'alliez pas…
Qu'ils (elles) aillent, qu'ils (elles) n'aillent plus…
PERSONNE / RIEN / NUL + NE + SUBJONCTIF
Que personne n'aille chez lui !
Que rien n'aille jamais, ...
Que nul n'aille de ce côté.

Le présent du subjonctif, verbe aller 216


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je complète la phrase ci-dessous avec les éléments (sujet + groupe verbal)
entre parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Il veut (je, y aller).
________________________________________________________________________
2. Hélène désire (il, aller chez Paul).
________________________________________________________________________
3. Il faut (tu, aller le voir).
________________________________________________________________________
4. Il n'est pas nécessaire (vous, aller à Paris).
________________________________________________________________________
5. Ce serait agréable (nous, y aller en avion).
________________________________________________________________________
6. Ce n'est pas le seul (qui aller là-bas).
________________________________________________________________________
7. Je veux le plus grand (qui m'aller).
________________________________________________________________________
8. J'aurais voulu (il, y aller plus tôt).
________________________________________________________________________
9. Il faudrait (tu, aller la voir avant).
________________________________________________________________________
10. Il faut (nous, aller travailler avant son arrivée).
________________________________________________________________________
11. C'est bien (je, aller l'aider avant lui).
________________________________________________________________________
12. Je ne pense pas (vous, y aller aussi souvent que moi).
________________________________________________________________________
13. Il s'en est fallu de peu (on, aller trop loin).
________________________________________________________________________
14. Elle regrette (rien, ne t'aller) mieux.
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe aller 217


L'art de conjuguer

15. Il a peur (personne, n'aller le visiter).


________________________________________________________________________
16. Il aurait fallu (il, aller voir un médecin).
________________________________________________________________________
17. Il est à craindre (elles, aller chez lui).
________________________________________________________________________
18. Tu souhaites (je, ne jamais y aller).
________________________________________________________________________
19. Elle voudrait (je, ne jamais aller là-bas tout seul).
________________________________________________________________________
20. Il n'y en a pas une (qui aller à Paul).
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe aller 218


L'art de conjuguer

AIDE
1. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
2. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
3. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
4. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
5. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
6. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI
quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.).
7. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI
quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.).
8. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
9. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
10. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Aller au subjonctif + infinitif.
11. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Aller au subjonctif + pronom complément direct + infinitif.
12. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
13. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
14. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
15. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Aller au subjonctif + pronom complément direct + infinitif.
16. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
17. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
18. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Pronom sujet (je) + adverbe de négation (ne) + pronom complément de lieu
(y) + verbe conjugué + adverbe de négation (jamais).

Le présent du subjonctif, verbe aller 219


L'art de conjuguer

19. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.


Pronom sujet (je) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de
négation (jamais).
20. aill + e, es, e, ent ; all + ions, iez.
Quand l'antécédent est une phrase négative, on peut utiliser le subjonctif
introduit par QUI.

Le présent du subjonctif, verbe aller 220


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, VERBE VENIR

1. Le subjonctif indique l'action qui dépend d'une volonté. Le subjonctif présent


exprime aussi bien le futur que le présent :
JE VEUX (volonté) QUE TU VIENNES AVEC NOUS MAINTENANT (présent).
JE DÉSIRE (volonté) QUE TU REVIENNES DEMAIN (futur). JE VOUDRAIS
QUE TU VIENNES (ces temps-ci) PLUS SOUVENT. HIER (passé), JE VOULAIS
QUE TU VIENNES (sans préciser le moment).
2. Le subjonctif indique aussi une situation ou une action qu'on souhaite, qu'on
regrette ou dont on doute :
JE SOUHAITE QUE EN VENIONS À UNE SOLUTION PACIFIQUE. JE DOUTE
QU'IL REVIENNE À TEMPS.
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase complément de la phrase matrice
(CP). Il est introduit par QUE :
QU'ELLE VIENNE (CP), TU L'ESPÈRES ! (Phrase matrice.)
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est une phrase interrogative :
Y EN A-T-IL UN QUI VIENNE DANS CE FORMAT ? En fait, on ne dit pas qu'il
y en a un qui VIENT dans ce format, mais on évoque la POSSIBILITÉ d'un qui y
VIENNE.

221 Le présent du subjonctif, verbe venir


L'art de conjuguer

2. Quand l'antécédent est une phrase négative :


IL N'Y EN A PAS UN QUI VIENNE DE MON PAYS. Ici, on insiste sur l'origine
possible plutôt que sur le fait de venir. On ne dit pas : aucun ne VIENT de mon
pays, mais on regrette qu'il n'y en AIT pas un qui en VIENNE.
3. Quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.) :
C'EST LE SEUL QUI VIENNE EN PRIME. - Il ne vient pas en prime, il PEUT
venir en prime.
PRÉSENT (2 types de phrases : affirmative et négative)
Que je vienne, que je ne vienne pas.
Que tu viennes, que tu ne viennes que ...
Qu'il (elle, on) vienne, qu'il (elle, on) ne vienne jamais.
Que nous venions, que nous ne venions de nulle part.
Que vous veniez, que vous ne veniez pas.
Qu'ils (elles) viennent, qu'ils (elles) ne viennent plus.
PERSONNE / RIEN / NUL + NE + SUBJONCTIF
Que personne ne vienne ici !
Que rien ne vienne changer nos habitudes !
Que nul ne vienne se frotter à lui !

Le présent du subjonctif, verbe venir 222


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je complète la phrase avec les éléments (sujet + groupe verbal) entre
parenthèses ( ) conjugués au subjonctif. Je respecte la ponctuation et les
majuscules).
1. Je veux (on, venir vite).
________________________________________________________________________
2. Ce serait bien (tu, devenir bilingue).
________________________________________________________________________
3. Il ne faut pas (il, revenir ici).
________________________________________________________________________
4. C'est dommage (vous, venir si tard).
________________________________________________________________________
5. Il regrette (nous, ne pas venir à sa soirée).
________________________________________________________________________
6. Il faudrait (on, revenir au vieux système).
________________________________________________________________________
7. Nous souhaiterions (tu, devenir l'un des nôtres).
________________________________________________________________________
8. Il est impératif (elle, venir seule).
________________________________________________________________________
9. C'est possible (je, ne plus revenir avec elle).
________________________________________________________________________
10. Pouvez-vous imaginer deux personnes (qui en revenir)?
________________________________________________________________________
11. Il regrette (nous, ne pas venir le voir).
________________________________________________________________________
12. En connaissez-vous un (qui venir régulièrement)?
________________________________________________________________________
13. Je désire (rien, ne venir abîmer) notre relation.
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe venir 223


L'art de conjuguer

14. Il fallait (on, revenir avant onze heures).


________________________________________________________________________
15. Tu voudrais (elles, devenir savantes).
________________________________________________________________________
16. Je regrette (tu, ne pas revenir seule).
________________________________________________________________________
17. Il faut (vous, venir nous voir).
________________________________________________________________________
18. C'est le seul (qui venir si tard).
________________________________________________________________________
19. (Il, venir au plus tôt)!
________________________________________________________________________
20. Ne pense pas (elles, ne venir me voir qu'en son absence).
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe venir 224


L'art de conjuguer

AIDE
1. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
2. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
3. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
4. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
5. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
6. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
7. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
8. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
9. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Pronom sujet (je) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de
négation (plus).
10. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI
quand l'antécédent est une phrase interrogative.
11. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Pronom sujet (nous) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe
de négation (pas).
12. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI
quand l'antécédent est une phrase interrogative.
13. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Pronom indéfini sujet (rien) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué.
14. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
15. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
16. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.

Le présent du subjonctif, verbe venir 225


L'art de conjuguer

Pronom sujet (tu) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué + adverbe de


négation (pas).
17. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
18. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI
quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.).
19. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
20. vienn + e, es, e, ent ; ven + ions, iez.
Pronom sujet (elles) + adverbe de négation (ne) + verbe conjugué +
complément direct (pronom me + infinitif) + conjonction marquant la
restriction (que).

Le présent du subjonctif, verbe venir 226


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, VERBE FAIRE

1. Le subjonctif indique l'action qui dépend d'une volonté. Le subjonctif présent


exprime aussi bien le futur que le présent :
JE VEUX (volonté) QU'ELLE FASSE SES DEVOIRS (présent).
JE DÉSIRE (volonté) QUE TU FASSES CELA DEMAIN (futur).
2. Le subjonctif indique aussi une situation ou une action qu'on souhaite, qu'on
regrette ou dont on doute :
JE SOUHAITE QUE TU NE FASSES PAS DE CAUCHEMAR.
JE DOUTE QU'IL FASSE BEAU DEMAIN.
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase qui complète la phrase matrice
(CP). Il est introduit par QUE :
QUE JE TE FASSE NOMMER (CP), TU L'ESPÈRES BIEN ! (phrase matrice)
Dans une phrase relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est un interrogatif :
EN VOYEZ-VOUS UN QUI FASSE L'AFFAIRE ? On évoque une existence
possible.
2. Quand l'antécédent est une proposition négative :
IL N'Y EN A PAS UN QUI ME FASSE PLAISIR. On regrette un manque.

227 Le présent du subjonctif, verbe faire


L'art de conjuguer

3. Quand l'antécédent est un superlatif (le plus, le dernier, le seul, etc.) :


C'EST LA SEULE CHEMISE QUI LUI FASSE. On parle d'une possibilité.
PRÉSENT (2 types de phrases : affirmative et négative)
Que je fasse, que je ne fasse pas.
Que tu fasses, que tu ne fasses que...
Qu'il (elle, on) fasse, qu'il (elle, on) ne fasse jamais.
Que nous fassions, que nous ne fassions rien.
Que vous fassiez, que vous ne fassiez pas...
Qu'ils (elles) fassent, qu'ils (elles) ne fassent plus.
PERSONNE / RIEN / NUL + NE + SUBJONCTIF
Que personne ne fasse un geste !
Que rien ne fasse obstacle à nos projets.
Que nul ne lui fasse concurrence.

Le présent du subjonctif, verbe faire 228


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris une phrase complète en utilisant les éléments (sujet + groupe verbal)
entre parenthèses ( ) conjugués au subjonctif. Je respecte la ponctuation et
les majuscules.
1. Que voulez-vous (je, y faire) ?
________________________________________________________________________
2. (elle, me faire parvenir) son dossier !
________________________________________________________________________
3. Il faut (nous, refaire) ce travail.
________________________________________________________________________
4. Elle désire (vous, faire plus attention).
________________________________________________________________________
5. C'est pour (tu, faire fortune).
________________________________________________________________________
6. Il n'y a rien qui (faire une différence).
________________________________________________________________________
7. (elle, ne pas faire un drame) de cette histoire !
________________________________________________________________________
8. Elle exige (il, lui faire des excuses).
________________________________________________________________________
9. Nous cédons de peur (nous nous en faire prier) par la police.
________________________________________________________________________
10. Est-ce qu'il y a en un qui (faire l'affaire) ?
________________________________________________________________________
11. Je voudrais (il, faire moins froid).
________________________________________________________________________
12. J'ai bien peur (vous, ne plus faire le poids).
________________________________________________________________________
13. Tu le protèges pour (il, ne pas se faire battre) par cette brute.
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe faire 229


L'art de conjuguer

14. Je l'ai accompagné pour (personne, ne refaire) ses devoirs.


________________________________________________________________________
15. Je ne pense pas (il ne faire que cela).
________________________________________________________________________
16. C'est le seul qui (faire face) à ses responsabilités.
________________________________________________________________________
17. Elle refuse (tu, refaire surface).
________________________________________________________________________
18. Elle doute (je, me faire vraiment) du souci pour elle.
________________________________________________________________________
19. (ils, faire plus vite)!
________________________________________________________________________
20. Nous souhaitons (elles, ne rien faire) avant demain.
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, verbe faire 230


L'art de conjuguer

AIDE
1. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
2. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
3. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
4. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
5. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
6. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Quand l'antécédent est une proposition négative, on peut utiliser le
subjonctif introduit par QUI.
7. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Phrase négative : pronom sujet (elle) + adverbe de négation (ne) + verbe
conjugué + adverbe de négation (pas).
8. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
9. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Forme pronominale : nous nous + pronom adverbial complément indirect
(en) + verbe conjugué + infinitif.
10. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est une proposition interrogative.
11. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
12. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Phrase négative : pronom sujet (elle) + adverbe de négation (ne) + verbe
conjugué + adverbe de négation (plus).
13. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Forme pronominale, phrase négative : il + adverbe de négation (ne) +
pronom personnel se + verbe conjugué + adverbe de négation (pas) +
infinitif.
14. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
15. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.

Le présent du subjonctif, verbe faire 231


L'art de conjuguer

Phrase négative : pronom sujet (il) + adverbe de négation (ne) + verbe


conjugué + conjonction marquant la restriction (que).
16. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
Dans une proposition relative, on peut utiliser le subjonctif introduit par
QUI quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.).
17. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
18. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
19. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.
20. Fas + se, ses, se, sions, siez, sent.Nous souhaitons qu'elles ne fassent rien
avant demain.
Phrase négative : pronom sujet (elles) + adverbe de négation (ne) + verbe
conjugué + adverbe de négation (rien).

Le présent du subjonctif, verbe faire 232


L'art de conjuguer

LE PRÉSENT DU SUBJONCTIF, AUTRES VERBES

Les verbes réguliers en –er se conjuguent comme à l'indicatif aux 3 premières


personnes du singulier et à la 3e du pluriel :
j'aime = que j'aime ; tu aimes = que tu aimes ; il (elle, on) aime = qu'il (elle,
on) aime ; ils (elles) aiment = qu'ils (elles) aiment.
Aux 2 autres personnes du pluriel, le subjonctif présent suit le modèle de
l'imparfait de l'indicatif :
nous aimions = que nous aimions ; vous aimiez = que vous aimiez.
FORMATION, VERBES EN –IR ET AUTRES VERBES RÉGULIERS
Pour la majorité des autres verbes, le subjonctif présent suit le modèle suivant :
Base = indicatif imparfait, 1re personne du pluriel : je retire le -ions et le remplace
par e, es, e, ions, iez, ent, comme dans
FINIR = NOUS FINISSIONS = que je FINISS + e, que tu finisses, qu'il (elle,
on) finisse, que nous finissions, que vous finissiez, qu'ils (elles) finissent.
S'ASSEOIR = ASSEYIONS = ASSEY + e, que je m'asseye, que tu t'asseyes, qu'il
(elle, on) s'asseye, que nous nous asseyions, que vous vous asseyiez, qu'ils
(elles) s'asseyent. MAIS : ASSOYIONS = que je m'assoie, que tu t'assoies, qu'il
(elle, on) s'assoie, que nous nous assoyions, que vous vous assoyiez, qu'ils
(elles) s'assoient.
TRANSMETTRE = TRANSMETTIONS = TRANSMETT + e, que je transmette,
que tu transmettes, qu'il (elle, on) transmette, que nous transmettions, que vous
transmettiez, qu'ils (elles) transmettent.

233 Le présent du subjonctif, autres verbes


L'art de conjuguer

EXCEPTIONS EUPHONIQUES (dues au son) :


PRENDRE = PRENIONS = que je prenne, que tu prennes, qu'il (elle, on) prenne,
que nous prenions, que vous preniez, qu'ils (elles) prennent.
JETER = JETIONS = que je jette, que tu jettes, qu'il (elle, on) jette, que nous
jetions, que vous jetiez, qu'ils (elles) jettent.
ACHETER = ACHETIONS = que j'achète, que tu achètes, qu'il (elle, on) achète,
que nous achetions, que vous achetiez, qu'ils (elles) achètent.
APPELER (comme JETER).
BOIRE = BUVIONS = que je boive, que tu boives, qu'il (elle, on) boive, que nous
buvions, que vous buviez, qu'ils (elles) boivent.
CROIRE = CROYIONS = que je croie, que tu croies, qu'il (elle, on) croie, que nous
croyions, que vous croyiez, qu'ils (elles) croient.
VOIR = VOYONS = que je voie, que tu voies, qu'il (elle, on) voie, que nous
voyions, que vous voyiez, qu'ils (elles) voient.
VOULOIR = VOULIONS = que je veuille, que tu veuilles, qu'il (elle, on) veuille,
que nous voulions, que vous vouliez, qu'ils (elles) veuillent.
D'autres exceptions, comme aller, avoir, être, faire et venir font l'objet d'unités
particulières.

Le présent du subjonctif, autres verbes 234


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase suivante en conjuguant au subjonctif présent le verbe entre
parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Elle veut que nous (manger) à 6 heures.
________________________________________________________________________
2. Je ne pense pas qu'il (partir) si tôt.
________________________________________________________________________
3. Il faut que tu (finir) avant ce soir.
________________________________________________________________________
4. Nous désirons que tu (transmettre) ces informations au plus vite.
________________________________________________________________________
5. Elle désire que tu (s'asseoir, forme en –eyions) à côté d'elle.
________________________________________________________________________
6. Je préfère qu'elle (ne pas s'asseoir, forme en –oyions) là.
________________________________________________________________________
7. Ce n'est pas sûr que nous (aimer) cette pièce.
________________________________________________________________________
8. Il faut qu'elles me (croire)!
________________________________________________________________________
9. Ce n'est pas que nous (ne pas te croire), mais c'est impossible !
________________________________________________________________________
10. Rien n'empêche que tu le (prendre) avec toi.
________________________________________________________________________
11. Que tu le (vouloir) ou non, c'est ainsi !
________________________________________________________________________
12. Ce n'est pas que nous (ne pas vouloir) y aller, bien au contraire !
________________________________________________________________________
13. Il est urgent que je (jeter) ce vieil appareil.
________________________________________________________________________
14. Il faut qu'elle l' (appeler) tout de suite !
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, autres verbes 235


L'art de conjuguer

15. Elle ne veut pas que je la (voir) malade.


________________________________________________________________________
16. Ils demandent que nous les (appeler) demain.
________________________________________________________________________
17. Je refuse que vous (jeter) mon travail à la poubelle !
________________________________________________________________________
18. Je crois qu'ils veulent que nous (prendre) des mesures draconiennes.
________________________________________________________________________
19. J'exige que vous (appeler) le propriétaire !
________________________________________________________________________
20. Il ne faut pas que tu (boire) cela !
________________________________________________________________________

Le présent du subjonctif, autres verbes 236


L'art de conjuguer

AIDE
1. Manger : nous mangions, que je mange, etc.
2. Partir : nous partions, que je parte, etc.
3. Finir : nous finissions, que je finisse, etc.
4. Transmettre : nous transmettions, que je transmette, etc.
5. S'asseoir (forme en –eyions) : nous nous asseyions, que je m'asseye, etc.
6. S'asseoir (forme en –oyions) : nous nous assoyions, que je m'assoie, etc.
7. Aimer : nous aimions, que j'aime, etc.
8. Croire : nous croyions, que je croie, etc.
9. Croire : nous croyions, que je croie, etc.
10. Prendre : nous prenions, que je prenne, etc.
11. Vouloir : nous voulions, que je veuille, etc.
12. Vouloir : nous voulions, que je veuille, etc.
13. Jeter : nous jetions, que je jette, etc.
14. Appeler : nous appelions, que j'appelle, etc.
15. Voir : nous voyions, que je voie, etc.
16. Appeler : nous appelions, que j'appelle, etc.
17. Jeter : nous jetions, que je jette, etc.
18. Prendre : nous prenions, que je prenne, etc.
19. Appeler : nous appelions, que j'appelle, etc.
20. Boire : nous buvions, que je boive, etc.

Le présent du subjonctif, autres verbes 237


L'art de conjuguer

LE PASSÉ DU SUBJONCTIF

Le subjonctif passé indique l'événement ou l'état passé, maintenant, plus tard ou


dans le passé dont la réalisation dépend, dépendra ou dépendait d'une volonté,
d'un souhait, d'un doute, etc. Il se forme avec le subjonctif présent de l'auxiliaire
(AVOIR, ÊTRE ou S'ÊTRE) et le participe passé du verbe :
Je voudrais (volonté) que tu aies fini avant moi.
Je doute (volonté) que tu sois parti à midi.
Il ne croit pas qu'elle se soit trompée.
PASSÉ AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR
Que j'aie eu, que je n'aie pas fini.
Que tu aies acheté, que tu n'aies pris que cela.
Qu'il (elle, on) ait ri, qu'il (elle, on) n'ait jamais été.
Que nous ayons cru, que nous n'ayons rien bu.
Que vous ayez dormi, que vous n'ayez pas déjeuné.
Qu'ils (elles) aient douté, qu'ils (elles) n'aient plus fait.
PERSONNE / RIEN / NUL + NE + SUBJONCTIF
Que personne n'ait eu peur ... Que rien n'ait été changé, ... Pour que nul n'ait senti
sa présence.
PASSÉ AVEC L'AUXILIAIRE ÊTRE
Un certain nombre de verbes forment leur passé avec l'auxiliaire ÊTRE, comme
naître, renaître, mourir, aller, venir, devenir, revenir, advenir, tomber, retomber, entrer,
rester, rentrer, retourner, sortir, ressortir, monter, remonter, descendre et redescendre.
Que je sois tombé(e), que je ne sois pas assis(e).
Que tu sois parti(e), que tu ne sois jamais revenu(e).
Qu'il soit allé, qu'elle soit née, qu'on ne soit plus venu.
Que nous soyons arrivé(e)s, que nous ne soyons que monté(e)s.
Que vous soyez entré(e)s, que vous ne soyez rien devenu(e)s.
Qu'ils soient morts, qu'elles ne soient plus retombées.

238 Le passé du subjonctif


L'art de conjuguer

PASSÉ AVEC L'AUXILIAIRE S'ÊTRE


Le participe passé s'accorde avec le sujet si le verbe est un pronominal essentiel,
comme dans ELLE S'EST MOQUÉE. Autrement, il suit les mêmes règles qu'avec
l'auxiliaire avoir (voir l'unité Accord du participe passé).
Que je me sois assis(e), que je ne me sois pas levé(e).
Que tu te sois baigné(e), que tu ne te sois plus couché(e).
Qu'il se soit rasé, qu'on se soit tu, qu'elle ne se soit jamais cachée.
Que nous nous soyons blessé(e)s, que nous ne nous soyons que changé(e)s.
Que vous vous soyez vu(e)s, vous ne vous soyez pas battu(e)s
Qu'ils se soient tués, qu'elles ne se soient pas visitées.
LA PLACE DU PRONOM COMPLÉMENT ET DE L'ADVERBE
Il voudrait que je LE LUI aie dit.
C'est dommage que VOUS L'ayez perdu.
Je doute que vous LE LUI ayez DÉJÀ dit.
Il aurait fallu que je NE ME sois JAMAIS adressé à vous.

Le passé du subjonctif 239


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je complète la phrase avec les éléments (sujet + groupe verbal) entre
parenthèses ( ). Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Je ne nie pas (il, avoir déjà) des problèmes.
________________________________________________________________________
2. Il n'y a qu'elle qui (être informée).
________________________________________________________________________
3. (personne ne, se lever) m'étonne.
________________________________________________________________________
4. Ils regrettent (nous, ne pas recevoir) de vivres.
________________________________________________________________________
5. Cela me fâche que rien ne (se passer).
________________________________________________________________________
6. Je doute (vous, obtenir) ce que vous cherchiez.
________________________________________________________________________
7. Supposez (ils, ne pas trouver) ce qu'ils cherchaient ?
________________________________________________________________________
8. Il avait honte (elles, se battre) pendant une heure.
________________________________________________________________________
9. Je ne pense pas (elles, choisir) cette vie.
________________________________________________________________________
10. (rien ne, pouvoir) t'arrêter me surprend.
________________________________________________________________________
11. (tu, aller) chez Virginie ne m'étonne pas, Paul.
________________________________________________________________________
12. Cela l'agace (les filles, s'endormir).
________________________________________________________________________
13. On n'a rien trouvé qui (pouvoir) causer une panne.
________________________________________________________________________
14. Ce sont les seules qui (s'être assis) dans ce fauteuil.
________________________________________________________________________

Le passé du subjonctif 240


L'art de conjuguer

15. Je ne pense pas (vous, s'être douché) ce matin, les garçons.


________________________________________________________________________
16. Rien ne prouve (elle, aller) chez lui.
________________________________________________________________________
17. Il regrette (je, ne plus lui donner) signe de vie.
________________________________________________________________________
18. Je préférerais (tu, ne jamais travailler) avec elle.
________________________________________________________________________
19. Tu voudrais, Pierre, (nous, ne pas se quereller).
________________________________________________________________________
20. Il faudrait (tu, naître) avant elle, Marie.
________________________________________________________________________

Le passé du subjonctif 241


L'art de conjuguer

AIDE
1. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : eu. Auxiliaire : avoir.
L'adverbe de temps (déjà) se place entre l'auxiliaire et le p. p.
2. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : été. Auxiliaire : avoir.
Le p. p. s'accorde en genre et en nombre avec le sujet elle.
3. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : levé. Auxiliaire : s'être.
Le p. p. ici, s'accorde avec le sujet (pronom indéfini personne, comme un
masculin singulier).
Personne ne : pronom indéfini sujet + ne + verbe conjugué (passé composé de
l'auxiliaire) + p.p. du verbe.
4. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : reçu. Auxiliaire : avoir.
L'adverbe de négation pas se place entre l'auxiliaire et le p. p.
5. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : passé. Auxiliaire : s'être.
Rien ne : pronom indéfini sujet + ne + passé composé de l'auxiliaire + p. p.
6. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : obtenu. Auxiliaire : avoir.
7. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : trouvé. Auxiliaire : avoir.
L'adverbe de négation pas se place entre l'auxiliaire et le p. p.
8. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : battu. Auxiliaire : s'être.
Le p. p., ici, s'accorde en genre et en nombre avec le sujet elles.

Le passé du subjonctif 242


L'art de conjuguer

9. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.


Participe passé (p. p.) : choisir. Auxiliaire : avoir.
10. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : pu. Auxiliaire : avoir.
Rien ne : pronom indéfini sujet + passé composé de l'auxiliaire + p. p.
11. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : allé. Auxiliaire : être.
Le p. p. s'accorde avec le sujet tu, c'est-à-dire Paul, masculin singulier.
12. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : endormi. Auxiliaire : s'être.
Le p. p., ici, s'accorde en genre et en nombre avec le sujet les filles, féminin
pluriel.
13. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : pu. Auxiliaire : avoir.
14. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : assis. Auxiliaire : s'être.
Le p. p., ici, s'accorde en genre et en nombre avec le sujet les seules, féminin
pluriel.
15. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : douché. Auxiliaire : s'être.
Le p. p., ici, s'accorde en genre et en nombre avec le sujet vous, c'est-à-dire les
garçons, masculin pluriel.
16. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : allé. Auxiliaire : être.
Le p. p. s'accorde en genre et en nombre avec le sujet elle, féminin singulier.
17. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : donné. Auxiliaire : avoir.
L'adverbe de négation plus se place entre l'auxiliaire et le p. p.
18. ai + s, s, t, ent ; ay + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : travaillé. Auxiliaire : avoir.
L'adverbe de négation jamais se place entre l'auxiliaire et le p. p.

Le passé du subjonctif 243


L'art de conjuguer

19. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.


Participe passé (p. p.) : querellé. Auxiliaire : s'être.
L'adverbe de négation pas se place entre l'auxiliaire et le p. p.
Le p. p. s'accorde en genre et en nombre avec le sujet nous, masculin pluriel
(Pierre est masculin).
20. soi + s, s, t, ent ; soy + ons, ez.
Participe passé (p. p.) : né. Auxiliaire : être.
Le p. p. s'accorde en genre et en nombre avec le sujet tu, féminin singulier
(Marie est féminin).

Le passé du subjonctif 244


L'art de conjuguer

L'IMPARFAIT ET LE PLUS-QUE-PARFAIT DU
SUBJONCTIF

L'IMPARFAIT DU SUBJONCTIF
Je me réfère à l'unité du présent du subjonctif pour comprendre l'usage du
subjonctif. L'imparfait est réservé à la lecture. On ne l'utilise plus dans la
communication orale, sinon dans un discours académique. En écriture, on utilise
parfois la 3e personne dans un style très littéraire, très formel, ou par ironie.
L'imparfait du subjonctif n'exprime pas un fait dans le passé, mais évoque plutôt
la possibilité ou le désir qu'un état ou un événement se réalise à un moment
passé :
Aujourd'hui, Marie VEUT (présent de l'indicatif) que Paul VIENNE (présent du
subjonctif) la voir (Paul ne vient pas la voir, on parle ici de la possibilité qu'il le
fasse).
Hier, Marie VOULAIT (imparfait) que Paul VÎNT (imparfait du subjonctif) la
voir (hier, il n'était pas certain que Paul viendrait la voir, on parle ici de la
possibilité qu'il le fît, comme le souhaitait Marie).

 L'usage oral moderne a remplacé l'imparfait du subjonctif par le présent :


Marie voulait qu'il vienne la voir.

245 L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif


L'art de conjuguer

QUELQUES VERBES PARMI LES PLUS COURANTS


AVOIR
Que j'eusse, tu eusses, il (elle, on) eût, nous eussions, vous eussiez, ils (elles)
eussent.
ÊTRE
Que je fusse, tu fusses, il (elle, on) fût, nous fussions, vous fussiez, ils (elles)
fussent.
ALLER
Que j'allasse, tu allasses, il (elle, on) allât, nous allassions, vous allassiez, ils (elles)
allassent.
CROIRE
Que je crusse, tu crusses, il (elle, on) crût, nous crussions, vous crussiez, ils (elles)
crussent.
FAIRE
Que je fisse, tu fisses, il (elle, on) fît, nous fissions, vous fissiez, ils (elles) fissent.
PARTIR
Que je partisse, tu partisses, il (elle, on) partît, nous partissions, vous partissiez,
ils (elles) partissent.
VENIR
Que je vinsse, tu vinsses, il (elle, on) vînt, nous vinssions, vous vinssiez, ils (elles)
vissent.

LE PLUS-QUE-PARFAIT DU SUBJONCTIF
Comme l'imparfait, le plus-que-parfait est réservé à la lecture. Il se forme avec le
subjonctif imparfait de l'auxiliaire (AVOIR, ÊTRE ou S'ÊTRE) et le participe passé
du verbe :
Je voulais (volonté) que tu eusses fini avant moi (tu n'avais pas fini avant moi,
mais c'est ce que je voulais qui fût accompli). Je doutais (volonté) que tu fusses
parti à midi (je ne savais pas si tu étais parti à midi, mais j'avais tendance à croire
que tu ne l'avais pas fait).
Il ne croyait pas qu'elle se fût trompée (s'était-elle trompée ? Lui ne le croyait
pas).

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 246


L'art de conjuguer

 Le plus-que-parfait du subjonctif sert parfois de passé au conditionnel (2e


forme) :
Toi ? Qui l'eût dit ? J'eusse souhaité qu'il continuât toujours...
Le subjonctif est surtout le mode de la phrase qui complète la phrase matrice
(proposition subordonnée conjonctive complément direct [CD] de la principale).
Il est introduit par QUE :
Que tu ne l'eusses pas vu (phrase CD), Je l'aurais regretté (phrase matrice).
Dans une phrase relative, on utilise souvent le subjonctif introduit par QUI :
1. Quand l'antécédent est un interrogatif :
En connaissiez-vous un qui fût allé la voir ?
2. Quand l'antécédent est une proposition négative :
Il n'y en avait pas un qui eût pu le faire.
3. Quand l'antécédent est un superlatif (le premier, le dernier, le seul, etc.) :
Il aurait bien été le seul qui se fût inquiété de moi.
IMPARFAIT DES AUXILIAIRES AVOIR / ÊTRE + PARTICIPE PASSÉ (voir
l'unité sur les règles d'accord du p. p. avec avoir Accord du participe passé) :
Que j'eusse pris, que je fusse parti(e).
Que tu eusses mangé, que tu fusses allé(e).
Qu'il (elle, on) eût dit, qu'il (elle, on) fût tombé(e).
Que nous eussions lu, que nous fussions né(e)s.
Que vous eussiez cru, que vous fussiez venu(e)s.
Qu'ils (elles) eussent bu, qu'ils (elles) fussent mort(e)s.
S'ÊTRE
Le participe passé s'accorde avec le sujet si le verbe est un pronominal essentiel,
comme dans ELLE SE FÛT MOQUÉE. Autrement, il suit les mêmes règles
qu'avec l'auxiliaire avoir (voir l'unité sur l'accord du participe passé).
Que je me fusse assis(e), que tu te fusses levé(e).
Qu'il (elle, on) se fût trompé(e), que nous nous fussions senti(e)s.
Que vous vous fussiez lavé(e)s, qu'ils (elles) se fussent amusé(e)s.

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 247


L'art de conjuguer

PERSONNE / RIEN / NUL + NE + PLUS-QUE-PARFAIT


Que personne n'eût eu de problèmes... Que rien ne se fût passé, ... Pour que nul
ne fût pris de remords, ...
LE NE EUPHONIQUE (pour le son)
Au subjonctif, on ajoute souvent NE dans une phrase affirmative pour des
raisons euphoniques :
Je craignais qu'il ne soit déjà loin... J'avais peur qu'elle n'ait lu votre texte avant
mes explications.
VERBES EN AVOIR OU EN ÊTRE
Un certain nombre de verbes (sans compléments directs ou indirects, c'est-à-dire
intransitifs) se conjuguent avec l'auxiliaire AVOIR quand on exprime une action
possible à l'époque dont on parle :
Qu'elle eût terminé avant nous, j'en doutais.
D'autres verbes intransitifs s'utilisent avec l'auxiliaire ÊTRE pour évoquer une
possibilité d'action accomplie dans le passé :
Que cet homme fût entré par là, nous refusions de le croire.
Les plus courants de ces verbes en être sont naître, paraître, mourir, aller, venir,
devenir, etc.
 ATTENTION À L'ADVERBE !
La place de l'adverbe de négation ou d'un complément dans les temps
composés :
Il n'eût rien dit qui eût un jour terni la bonne réputation de son ami. Il eût alors
mieux valu qu'il fût déjà parti.

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 248


L'art de conjuguer

EXERCICE
A – L'imparfait
Je complète la phrase ci-dessous avec les éléments (sujet + groupe verbal)
entre parenthèses (), conjugués à l'imparfait du subjonctif. Je respecte la
ponctuation et les majuscules.
1. Je ne voulais pas (on, te prendre) pour un voleur.
________________________________________________________________________
2. Tu désirais (elle, faire) preuve de plus de prudence.
________________________________________________________________________
3. Personne n'acceptait (les choses, se passer) ainsi.
________________________________________________________________________
4. (personne, n'en demander) m'étonnait.
________________________________________________________________________
5. Il protestait pour (chacun, obtenir) sa part.
________________________________________________________________________
6. Nous regrettions (elle, ne pas vous aimer) autant que vous l'aimiez.
________________________________________________________________________
7. Il n'aurait rien fait qui (lui valoir un jour) un blâme.
________________________________________________________________________
8. Il aurait fallu (on, ne pas recevoir) de tes nouvelles avant notre départ.
________________________________________________________________________
9. Tu déplorais (on, manger) avant midi.
________________________________________________________________________
10. Je faisais tout pour (elle me remarquer) mais rien ne fut suffisant.
________________________________________________________________________

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 249


L'art de conjuguer

B – Le plus-que-parfait

Je complète la phrase ci-dessous au plus-que-parfait du subjonctif.


11. Nous hésitions à croire (il, réussir).

12. Je craignais (elles, déjà sortir).


________________________________________________________________________
13. C'était regrettable (elle, déjà s'installer).
________________________________________________________________________
14. Il ne fallait pas (tu, partir) avant qu'elle arrivât, Paul.
________________________________________________________________________
15. Il eût mieux valu pour nous (il, déjà venir).
________________________________________________________________________
16. (je, désirer) une meilleure place était normal.
________________________________________________________________________
17. (elle, rentrer) si tard nous avait tous inquiétés.
________________________________________________________________________
18. Vous redoutiez (ils, ne s'asseoir) avant elles.
________________________________________________________________________
19. (moi, Marie, être payé) pour cela vous dérangeait.
________________________________________________________________________
20. (il, vraiment tomber), je n'en étais pas si sûr.
________________________________________________________________________

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 250


L'art de conjuguer

AIDE
L'imparfait
1. Prendre : que je prisse, esses, ît, issions, issiez, issent.
2. Faire : que je fasse, asses, ât, assions, assiez, assent.
3. Passer : que je passasse, asses, ât, assassions, assassiez, assassent.
4. Demander : que je demandasse, asses, ât, assassions, assassiez, assassent.
Construction : conjonction que + pronom indéfini sujet + n' + verbe
conjugué.
5. Obtenir : que j'obtinsse, insses, înt, inssions, inssiez, inssent.
6. Aimer : que j'aimasse, asses, ât, assions, assiez, assent.
7. Valoir : que je valusse, usses, ût, ussions, ussiez, ussent. Construction :
phrase relative introduite par le pronom qui + pronom complément indirect
(CI) lui + verbe conjugué.
8. Recevoir : que je reçusse, usses, ût, ussions, ussiez, ussent.
9. Manger : que je mangeasse, easses, eât, eassions, eassiez, eassent.
10. Remarquer : que je remarquasse, asses, ât, assions, assiez, assent.
Le plus-que-parfait
11. Réussir (p.p. réussi) : verbe en avoir, que j'eusse, eusses, eût, eussions,
eussiez, eussent + p. p.
12. Sortir (p.p. sorti) : verbe en être, que je fusse, usses, ût, ussions, ussiez, ussent
+ p. p. Le p. p. s'accorde avec le sujet elles. L'adverbe se place entre
l'auxiliaire avoir et le p. p.
13. S'installer (p.p. installé) : verbe en s'être, que je me fusse, usses, ût, ussions,
ussiez, ussent + p. p. Le p. p. s'accorde avec le complément direct (CD) s',
pronom pour elles. L'adverbe se place entre l'auxiliaire avoir et le p. p.
14. Partir (p.p. parti) : verbe en être, que je fusse, usses, ût, ussions, ussiez, ussent
+ p. p. Le p. p. s'accorde avec le complément direct (CD) tu, pronom pour
Paul.
15. Venir (p.p. venu) : verbe en être, que je fusse, usses, ût, ussions, ussiez,
ussent + p. p. Le p. p. s'accorde avec le sujet il. L'adverbe se place entre
l'auxiliaire avoir et le p. p.

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 251


L'art de conjuguer

16. Désirer (p.p. désiré) : verbe en avoir, que j'eusse, eusses, eût, eussions,
eussiez, eussent + p. p.
17. Rentrer (p.p. rentré) : verbe en être, que je fusse, usses, ût, ussions, ussiez,
ussent + p.p. Le p. p. s'accorde avec le sujet elle.
18. S'asseoir (p.p. assis) : verbe en s'être, que je me fusse, usses, ût, ussions,
ussiez, ussent + p. p. Le p.p. s'accorde avec le complément direct (CD) s',
pronom pour ils.
Ici, j'écris le ne euphonique (pour le son) même s'il s'agit d'une phrase
affirmative.
19. Être payé (p.p. été payé) : verbe en avoir, que j'eusse, eusses, eût, eussions,
eussiez, eussent + p. p.
payé s'accorde avec le sujet moi, Marie, 1re personne du singulier.
Construction : conjonction que + sujet + auxiliaire + p.p. de être + p. p. payé
(attribut du sujet).
20. Tomber (p.p. tombé) : verbe en être, que je fusse, usses, ût, ussions, ussiez,
ussent + p.p. Le p. p. s'accorde avec le sujet il. L'adverbe se place entre
l'auxiliaire avoir et le p. p.

L'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif 252


L'art de conjuguer

LE PARTICIPE PRÉSENT ET L'ADJECTIF VERBAL

On emploie parfois le participe présent (invariable), parfois l'adjectif verbal (qui


s'accorde comme un adjectif avec le groupe du nom ou le pronom qu'il décrit
comme épithète ou attribut).
COMME PARTICIPE PRÉSENT INVARIABLE
S'il est précédé de EN, c'est un gérondif (c'est-à-dire un participe présent précédé
de en. – Le gérondif sert ce complément de phrase [CP]) :
En marchant, en chantant, en s'amusant...
Autrement, le participe présent exprime généralement une action simultanée à
une autre action décrite par le verbe qui l'accompagne :
Je lis le journal, sautant (action simultanée à celle de lire) tout ce qui ne
m'intéresse pas. Il parla à mes soeurs travaillant dans la salle. Mes amis, soufflant
et rouspétant, entrèrent et s'installèrent.
Le participe présent a souvent un complément direct (CD) :
Se léchant les babines (CD), l'animal s'approcha.
Ou un complément indirect (CI) :
Parlant à ses amis (CI), elle leur confessa sa peine.
Avec NE, le participe présent est toujours invariable :
N'en pouvant plus, nous nous sommes couchés.

253 Le participe présent et l'adjectif verbal


L'art de conjuguer

COMME ADJECTIF
Le verbe prend la forme d'un adjectif quand il décrit un groupe du nom ou un
pronom :
Des mains tremblantes.
Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.
Il est parfois épithète (une histoire effrayante) et parfois attribut (ces montants
sont équivalents).
L'adjectif verbal est parfois accompagné d'un adverbe (des sujets bien pensants,
des vallées particulièrement attrayantes) ou d'un complément d'adjectif (une nuit
ruisselante d'étoiles).
L'orthographe de l'adjectif verbal est parfois différente de celle du participe
présent : voir Tableau.

Le participe présent et l'adjectif verbal 254


L'art de conjuguer

Tableau

INFINITIF PARTICIPE ADJECTIF


accompagner accompagnant accompagnant, e, s, es.
adhérer adhérant adhérent, e, s, es.
chanter chantant chantant, e, s, es.
communiquer communiquant communicant, e, s, es.
crier criant criant, e, s, es.
différer différant différent, e, s, es.
diverger divergeant divergent, e, s, es.
endormir endormant endormant, e, s, es.
équivaloir équivalant équivalent, e, s, es.
exceller excellant excellent, e, s, es.
exiger exigeant exigeant, e, s, es.
fatiguer fatiguant fatigant, e, s, es.
hurler hurlant hurlant, e, s, es.
influer influant influent, e, s, es.
naviguer naviguant navigant, e, s, es.
négliger négligeant négligent, e, s, es.
précéder précédant précédent, e, s, es.
siffler sifflant sifflant, e, s, es.
somnoler somnolant somnolant, e, s, es.
sourire souriant souriant, e, s, es.
toucher touchant touchant, e, s, es.
triompher triomphant triomphant, e, s, es.
vaquer vaquant vacant, e, s, es.
violer violant violent, e, s, es.
zigzaguer zigzaguant zigzagant, e, s, es.

Le participe présent et l'adjectif verbal 255


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris les verbes entre parenthèses ( ) de la phrase ci-dessous à la forme qui
convient (verbe au participe présent ou adjectif verbal). Je sépare le premier
mot du second avec la virgule et l'espace comme : participe, adjectif
1. En (adhérer) à ce club, elles deviendront (influer).
________________________________________________________________________
2. (Négliger) notre décision, ils cherchèrent une chambre (vaquer).
________________________________________________________________________
3. Des coups (violer) me réveillent, (précéder) une explosion.
________________________________________________________________________
4. Ces discours (fatiguer) (ne rien communiquer) de positif nous agacent.
________________________________________________________________________
5. (Accompagner) leurs maris, ces dames entrèrent en (zigzaguer).
________________________________________________________________________
6. En (exiger) son respect, il a rendu les choses (différer).
________________________________________________________________________
7. Ce n'est pas en (hurler) qu'on élimine les injustices les plus (crier).
________________________________________________________________________
8. Les pages (précéder) sont (exceller).
________________________________________________________________________
9. En (différer) les dates, nous avons perdu nos salles (communiquer).
________________________________________________________________________
10. Les marins (naviguer) en haute mer affichaient des airs (triompher).
________________________________________________________________________
11. Elle apporta des arguments (convaincre) pour éliminer toute idée (diverger).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
12. Ces pages (endormir) m'ont rendu tout (somnoler).
________________________________________________________________________

Le participe présent et l'adjectif verbal 256


L'art de conjuguer

13. Vous me soulagerez en me (communiquer) des nouvelles (différer).


________________________________________________________________________
14. Nous (provoquer) du regard, ils refusèrent une solution (équivaloir) à la leur.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
15. Elle arrive, (chanter), (siffler) des airs joyeux.
________________________________________________________________________
16. Elles se sont parlé tout en (vaquer) à (différer) occupations.
________________________________________________________________________
17. Ne (toucher) à rien, ils sont repartis tout (sourire).
________________________________________________________________________
18. (Violer) nos conventions, il m'a imposé ces activités (fatiguer).
________________________________________________________________________
19. Des opinions (diverger) et des propos (provoquer) rendent ces réunions
pénibles.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
20. Nous (précéder) et (fatiguer) nos coeurs usés, il se mit à courir.
________________________________________________________________________

Le participe présent et l'adjectif verbal 257


L'art de conjuguer

AIDE

1. En + participe présent (invariable). Verbe adhérer : voir Tableau.


Après le verbe d'état devenir, adjectif verbal attribut du pronom elles,
féminin pluriel. Verbe influer : voir Tableau.
2. notre décision = complément direct (CD), d'où participe présent (invariable).
Verbe négliger : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom une chambre, féminin
singulier. Verbe vaquer : voir Tableau.
3. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom des coups, masculin
pluriel. Verbe violer : voir Tableau.
une explosion = complément direct (CD), d'où participe présent (invariable).
Verbe précéder : voir Tableau.
4. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom Ces discours, masculin
pluriel. Verbe fatiguer : voir Tableau.
Après NE, participe présent (invariable). Verbe communiquer : voir Tableau.
5. leurs maris, complément direct (CD) du participe présent (invariable). Verbe
accompagner : voir Tableau.
En + participe présent (invariable). Verbe zigzaguer : voir Tableau.
6. En + participe présent (invariable). Verbe exiger : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom les choses, féminin
pluriel. Verbe différer : voir Tableau.
7. En + participe présent (invariable).Verbe hurler : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom les injustices, féminin
pluriel. Verbe crier : voir Tableau.
8. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom Les pages, féminin
pluriel. Verbe précéder : voir Tableau.
Après le verbe d'état être, adjectif verbal attribut du groupe du nom Les
pages, féminin pluriel. Verbe exceller : voir Tableau.
9. En + participe présent (invariable). Verbe différer : voir Tableau.

Le participe présent et l'adjectif verbal 258


L'art de conjuguer

C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom nos salles, féminin
pluriel. Verbe communiquer : voir Tableau.
10. en haute mer = complément de phrase (CP, lieu) du participe présent. Verbe
naviguer : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom des airs, masculin
pluriel. Verbe triompher : voir Tableau.
11. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom des arguments, masculin
pluriel. Verbe convaincre : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom toute idée, féminin
singulier. Verbe diverger : voir Tableau.
12. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom Ces pages, féminin
pluriel. Verbe endormir : voir Tableau.
Après le verbe rendre, comme un verbe d'état, adjectif verbal attribut du
pronom m'. Verbe somnoler : voir Tableau.
13. me = complément indirect (CI) du participe présent (invariable). Verbe
communiquer : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom des nouvelles, féminin
pluriel. Verbe différer : voir Tableau.
14. Nous = complément direct (CD) du participe présent (invariable). Verbe
provoquer : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom une solution, féminin
singulier. Verbe équivaloir : voir Tableau.
15. Le participe présent a une forme adverbiale invariable, complément
circonstanciel de manière du verbe arriver. Verbe chanter : voir Tableau.
des airs joyeux = complément direct du participe présent (invariable). Verbe
siffler : voir Tableau.
16. En + participe présent (invariable). Verbe vaquer : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal faisant partie du groupe du nom occupations,
féminin pluriel. Verbe différer : voir Tableau.
17. Après NE, participe présent (invariable). Verbe toucher : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit (comme attribut) le pronom ils. Verbe
sourire : voir Tableau.
18. nos conventions = complément direct (CD) du participe présent (invariable).
Verbe violer : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom ces activités, féminin
pluriel. Verbe fatiguer : voir Tableau.

Le participe présent et l'adjectif verbal 259


L'art de conjuguer

19. C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom Des opinions, féminin
pluriel. Verbe diverger : voir Tableau.
C'est un adjectif verbal qui décrit le groupe du nom des propos, masculin
pluriel. Verbe provoquer : voir Tableau.
20. Nous, complément direct (CD) du participe présent (invariable). Verbe
précéder : voir Tableau.
nos coeurs usés, complément direct (CD) du participe présent (invariable).
Verbe fatiguer : voir Tableau.

Le participe présent et l'adjectif verbal 260


L'art de conjuguer

LE PARTICIPE PASSÉ

Le tableau suivant indique l'orthographe des principaux participes passés.


- é : tous les verbes en - er
ainsi que : été (être) et né (naître).
- i : tous les verbes en - ir
ainsi que : lui (luire), nui (nuire), ri (rire), suffi (suffire), suivi (suivre).
- is : acquis (acquérir), assis (asseoir), mis (mettre), occis (occire), pris (prendre).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -se (acquise, assise, mise, occise, prise).
- it : dit (dire), écrit (écrire), conduit (conduire), confit (confire), construit
(construire), cuit (cuire), frit (frire).
STRATÉGIE : je sais que le féminin s'écrit -te (dite, écrite, conduite, confite,
construite, cuite, frite.
- u : tous les verbes en - oir et en - re
ainsi que : couru (courir), tenu (tenir), venu (venir), vêtu (vêtir).
- û : dû (devoir), redû (redevoir), crû (croître), recrû (recroître), mû (mouvoir).
MAIS : due, dus, dues, crue, crus, crues, mue, mus, mues
ainsi que : accru, décru, ému et promu.
- ert : couvert (couvrir), offert (offrir), ouvert (ouvrir), souffert (souffrir).
- rt : mort (mourir).
- t : tous les verbes en – indre, comme craint (craindre), plaint (plaindre), atteint
(atteindre), éteint (éteindre), feint (feindre), peint (peindre), joint, rejoint
(joindre, rejoindre), etc.
ainsi que : fait (faire), extrait (extraire).
- s : absous, absoute (absoudre), dissous, dissoute (dissoudre), inclus (inclure),
clos (clore).

261 Le participe passé


L'art de conjuguer

 ATTENTION : le verbe bénir a deux formes de participe passé :


Un homme béni, une journée bénie (sens de comblé, heureux).
Du pain bénit, de l'eau bénite (sens de consacré par une bénédiction, par des
cérémonies rituelles).
L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ
1. AVEC L'AUXILIAIRE ÊTRE
Il s'accorde comme un adjectif avec son sujet :
Elle est montée. Ils sont partis quand il est arrivé.
2. AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR
Il s'accorde avec le complément direct (CD) placé avant :
Les pommes (CD féminin pluriel) que j'ai cueillies.
Mais il ne s'accorde pas avec le complément placé après :
J'ai cueilli des pommes.
Il ne s'accorde pas avec le complément indirect (CI) :
La fille à qui j'ai parlé (J'ai parlé à la fille = complément introduit par à = indirect).
3. À LA FORME PRONOMINALE
Si le verbe est un pronominal essentiel (se moquer, s'asseoir, etc.), il s'accorde
comme un adjectif avec le sujet :
Elle s'est moquée de lui. Elles se sont assises.
Si le verbe n'est pas un pronominal essentiel (se laver, se parler, etc.) :
Elle s'est lavée (elle a lavé qui ?) = ELLE. s' = complément direct (sans
préposition À ou DE), on fait l'accord.
Elle s'est lavé les mains (elle a lavé quoi : les mains, à qui ? à ELLE. s' =
complément indirect, on ne fait pas l'accord.
Elles se sont vues : SE = CD (vu qui ? ELLES).
Elles se sont parlé : SE = CI (parlé à qui ? À ELLES).

Le participe passé 262


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant les verbes entre parenthèses ( ) au
passé composé. Je respecte la ponctuation et les majuscules.
1. Hélène (naître) en 1985 et (grandir) au Québec.
________________________________________________________________________
2. Elle y (aller) à pied et elle (suivre) nos conseils.
________________________________________________________________________
3. Nous (manger) quand ils (arriver).
________________________________________________________________________
4. Tu [masculin] (finir) ton travail et tu (se reposer).
________________________________________________________________________
5. Vous [féminin] (sortir) hier soir et vous (prendre) froid.
________________________________________________________________________
6. Cent dollars (suffire) et elles (s'asseoir) au premier rang.
________________________________________________________________________
7. Vous (rire) beaucoup et vous (commencer) à chanter.
________________________________________________________________________
8. -elles (acquérir) ce terrain et y (construire) -elles ce monument ?
________________________________________________________________________
9. (revoir) -tu cette amie et lui (dire) -tu de venir nous voir ?
________________________________________________________________________
10. Est-ce que vous lui (rendre) ses livres et est-ce que vous lui (écrire) un mot ?
________________________________________________________________________
11. Je (courir) derrière elle mais elle (descendre) trop vite.
________________________________________________________________________
12. Elle (tenir) à vous voir et elle (attendre) une heure.
________________________________________________________________________
13. Elles (venir) à midi et je leur (apprendre) la nouvelle.
________________________________________________________________________
14. Ils (se revêtir) de blanc et ils (défendre) leur titre.
________________________________________________________________________

Le participe passé 263


L'art de conjuguer

15. Tu (devoir) partir vite et nous (croire) que tu fuyais.


________________________________________________________________________
16. Vous me (offrir) un bon repas et cela me [masculin] (émouvoir).
________________________________________________________________________
17. Mes amis (se couvrir) -ils quand vous (ouvrir) la porte ?
________________________________________________________________________
18. Quand cette dame (mourir) -elle ? (souffrir) -elle beaucoup ?
________________________________________________________________________
19. Nous (craindre) ce dictateur qui (dissoudre) le parlement.
________________________________________________________________________
20. Marie (faire) -elle attention quand elle (peindre) ce mur ?
________________________________________________________________________

Le participe passé 264


L'art de conjuguer

AIDE
1. naître : -é, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin singulier.
grandir : -i, verbe en avoir.
2. aller : -é, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin singulier.
suivre : -i, verbe en avoir.
3. manger : -é, verbe en avoir.
arriver : -é, verbe en être, accord du PP avec le sujet masculin pluriel.
4. finir : -i, verbe en avoir.
se reposer : -é, verbe en s'être, accord du PP avec le pronom t' CD masculin
singulier.
5. sortir : -i, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin pluriel.
prendre : -is, verbe en avoir.
6. suffire : -i, verbe en avoir.
s'asseoir : -is, verbe en s'être, accord du PP avec le sujet féminin pluriel.
7. rire : -i, verbe en avoir.
L'adverbe beaucoup se place entre l'auxiliaire et le p.p.
commencer : -é, verbe en avoir.
8. acquérir : -is, verbe en avoir.
construire : -it, verbe en avoir.
Forme interrogative : ai-je, as-tu, a-t-il (elle, on), avons-nous, avez-vous, ont-
ils, elles + p.p. ?
9. revoir : -u, verbe en avoir.
dire : -it, verbe en avoir.
Forme interrogative : ai-je, as-tu, a-t-il (elle, on), avons-nous, avez-vous, ont-
ils, elles + p.p. ?
10. rendre : -u, verbe en avoir.
écrire : -it, verbe en avoir.
Forme interrogative : ai-je, as-tu, a-t-il (elle, on), avons-nous, avez-vous, ont-
ils, elles + p.p. ?
11. courir : -u, verbe en avoir.

Le participe passé 265


L'art de conjuguer

descendre : -u, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin singulier.


12. tenir : -u, verbe en avoir.
attendre : -u, verbe en avoir.
13. venir : -u, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin pluriel.
apprendre : -is, verbe en avoir.
14. revêtir : -u, verbe en s'être, accord du PP avec le pronom se CD masculin
pluriel.
défendre : -u, verbe en avoir.
15. devoir : -û, verbe en avoir.
croire : -u, verbe en avoir.
16. offrir : -ert, verbe en avoir.
émouvoir : -u, verbe en avoir.
17. se couvrir : -ert, verbe en s'être, accord du PP avec le pronom se CD
masculin pluriel.
Forme interrogative : me suis-je, t'es-tu, s'est-il (elle, on), nous sommes-nous,
vous êtes-vous, se sont-ils (elles) + p.p. ?
ouvrir : -ert, verbe en avoir.
18. mourir : -ort, verbe en être, accord du PP avec le sujet féminin singulier.
Forme interrogative : suis-je, es-tu, est-il (elle, on), sommes-nous, êtes-vous,
sont-ils (elles) + p.p. ?
souffrir : -ert, verbe en avoir.
Forme interrogative : ai-je, as-tu, a-t-il (elle, on), avons-nous, avez-vous, ont-
ils, elles + p.p. ?
L'adverbe beaucoup se place entre l'auxiliaire et le p.p.
19. craindre : -aint, verbe en avoir.
dissoudre : -ous (et non -out, dissoudre est l'une des deux exceptions avec
absoudre), verbe en avoir.
20. faire : -ait, verbe en avoir.
Forme interrogative : ai-je, as-tu, a-t-il (elle, on), avons-nous, avez-vous, ont-
ils, elles + p.p. ?
peindre : -int, verbe en avoir.

Le participe passé 266


L'art de conjuguer

L'EMPLOI DU PARTICIPE PASSÉ

A. SANS AUXILAIRE
Le participe passé sans auxiliaire s'accorde avec le mot auquel il se rapporte
(comme un simple adjectif) :
Voici des personnes fatiguées, troublées.
EXCEPTIONS
Attendu, excepté, ôté, passé, vu, étant donné, y compris, non compris
et quelques autres restent invariables quand ils sont placés immédiatement avant
le nom :
Tout le monde est là excepté la fille de Paul. Tous, y compris Paul et Marie.
Cependant, si le participe est placé après le nom :
Il les a toutes choisies, votre maman comprise.
(Mais on dira plutôt : ... y compris votre maman.)
B. AVEC LES AUXILIAIRES AVOIR OU ÊTRE
Le participe passé s'utilise avec les auxiliaires AVOIR et ÊTRE pour former les
temps composés.
Il s'utilise aussi dans les phrases passives (voir l'unité La voix passive).
Indicatif présent :
Ce prix est offert par le Conseil des Arts.
Indicatif futur simple et futur immédiat :
Ce prix sera offert (va être offert)...
En fait, la voix passive s'utilise à tous les modes et temps, même à l'infinitif :
Avoir été choisi par le Conseil ; avoir été soigné par un grand spécialiste.

267 L'emploi du participe passé


L'art de conjuguer

1. LE PASSÉ COMPOSÉ (INDICATIF) : présent de l'auxiliaire + p.p. du verbe.


J'ai mangé et je n'ai pas lu, ai-je bien fait ? Est-ce que je n'ai pas couru ? Tu as cru,
il/elle/on a fini, nous avons appris, vous avez choisi, ont-ils/elles craint ?
Je suis arrivé(e) et je ne suis pas entré(e) : suis-je monté(e) ? Est-ce que je suis
tombé(e) ? Tu es parti(e), il/elle/on est rentré(e), nous sommes venu(e)s, vous
êtes devenu(e)s, ils/elles sont né(e)s.
Je me suis moqué(e) et je ne m'en suis pas excusé(e) : ne me suis-je pas
expliqué(e) ? Tu t'es amélioré(e), il/elle/on s'est fatigué(e), nous nous sommes
levé(e)s, vous vous êtes retourné(e)s, ils/elles se sont réveillé(e)s.
2. LE PLUS-QUE-PARFAIT (INDICATIF) : imparfait de l'auxiliaire + p.p. du
verbe.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on avait,
nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
J'étais (je n'étais pas, étais-je, est-ce que je n'étais pas), tu étais, il/elle/on était
entré(e), nous étions, vous étiez, ils/elles étaient revenu(e)s.
Je m'étais (je ne m'étais pas, m'étais-je, est-ce que je ne m'étais pas) assis(e), nous
nous étions, vous vous étiez, ils/elles s'étaient caché(e)s.
3. LE PASSÉ ANTÉRIEUR (INDICATIF) : passé simple de l'auxiliaire + p.p. du
verbe.
J'eus (je n'eus pas, eus-je, est-ce que je n'eus pas), tu eus, il/elle/on eut, nous
eûmes, vous eûtes, ils/elles eurent vu.
var G3. (Suite du passé antérieur)
Je fus (je ne fus pas, fus-je, est-ce que je ne fus pas), tu fus, il/elle/on fut
devenu(e), nous fûmes, vous fûtes, ils/elles furent reparti(e)s.
Je me fus (je ne me fus pas, me fus-je, est-ce que je ne me fus pas), tu te fus,
il/elle/on se fut effrayé(e), nous nous fûmes, vous vous fûtes, ils/elles se furent
disputé(e)e.
4. LE FUTUR ANTÉRIEUR (INDICATIF) : futur de l'auxiliaire + p.p. du verbe.
J'aurai (je n'aurai pas, aurai-je, est-ce que je n'aurai pas), tu auras, il/elle/on aura,
nous aurons, vous aurez, ils/elles auront aimé.
Je serai (je ne serais pas, serai-je, est-ce que je ne serais pas), tu seras, il/elle/on
sera rentré(e), nous serons, vous serez, ils/elles seront arrivé(e)s.
Je me serai (je ne me serai pas, me serai-je, est-ce que je ne me serai pas), tu te
seras, il/elle/on se sera amusé(e), nous nous serons, vous vous serez, ils/elles se
seront trompé(e)s.

L'emploi du participe passé 268


L'art de conjuguer

5. LE PASSÉ (CONDITIONNEL) : présent de l'auxiliaire + p.p. du verbe.


J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais, il/elle/on
aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
Je serais (je ne serais pas, serais-je, est-ce que je ne serais pas), tu serais, il/elle/on
serait tombé(e), nous serions, vous seriez, ils/elles seraient parti(e)s.
Je me serais (je ne me serais pas, me serais-je, est-ce que je ne me serais pas), tu te
serais, il/elle/on se serait levé(e), nous nous serions, vous vous seriez, ils/elles
se seraient trompé(e)s.
6. LE PASSÉ 2e FORME (CONDITIONNEL) : l'imparfait du subjonctif de
l'auxiliaire + p.p. du verbe.
J'eusse, tu eusses, il/elle/on eût, nous eûmes, vous eûtes, ils/elles eurent préféré.
Je fusse (je ne fusse pas, fussé-je, est-ce que je ne fusse pas), tu fusses, il/elle/on
fût devenu(e), nous fussions, vous fussiez, ils/elles fussent reparti(e)s.
Je me fusse (je ne me fusse pas, me fussé-je, est-ce que je ne me fusse pas), tu te
fusses, il/elle/on se fût effrayé(e), nous nous fussions, vous vous fussiez,
ils/elles se fussent disputé(e)e.
7. LE PASSÉ (SUBJONCTIF) : le présent de l'auxiliaire + p.p. du verbe.
Que j'aie (je ne n'aie pas), tu aies, il/elle/on ait, nous ayons, vous ayez, ils/elles
aient peint.
Que je sois (je ne sois pas), tu sois, il/elle/on soit descendu(e), nous soyons, vous
soyez, ils/elles soient rentré(e)s.
Que je me sois (je ne me sois pas), tu te sois, il/elle/on se soit moqué(e), nous
nous soyons, vous vous soyez, ils/elles se soient éveillé(e)s.
8. LE PLUS-QUE-PARFAIT (SUBJONCTIF) : l'imparfait du subjonctif de
l'auxiliaire + p.p. du verbe. Se conjugue donc comme le passé 2e forme du
conditionnel, avec la conjonction QUE :
Que j'eusse reçu, etc.
9. LE PASSÉ (PARTICIPE) :
Ayant pris, étant arrivé(e/s), s'étant habillé(e/s) (ou autre p.p.).
10. LE PASSÉ (INFINITIF) :
Avoir été, être allé(e/s), s'être endormi(e/s) (ou autre p.p.).

L'emploi du participe passé 269


L'art de conjuguer

EXERCICE
J'écris la phrase ci-dessous en conjuguant les groupes verbaux entre
parenthèses ( ) aux modes et temps indiqués. Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. Je (déjà commencer, indicatif plus-que-parfait) à manger quand elle (rentrer,
indicatif passé composé).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
2. Il (retourner, indicatif plus-que-parfait) au travail et (recevoir, indicatif plus-
que-parfait) une augmentation.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
3. Nous [masculin] (suivre, indicatif plus-que-parfait) Paul et nous (s'asseoir,
indicatif plus-que-parfait).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
4. Tu (bien rire, indicatif plus-que-parfait) et cela me (suffire, indicatif plus-que-
parfait).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
5. Elle (prendre, indicatif plus-que-parfait) son temps et (mettre, indicatif plus-
que-parfait) sa robe rouge.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
6. Si je (être, indicatif plus-que-parfait) vous, je (acquérir, conditionnel passé) ce
terrain.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
7. Je le (construire, conditionnel passé) ici s'il me le (demandé, indicatif plus-
que-parfait).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

L'emploi du participe passé 270


L'art de conjuguer

8. Si tu (conduire, indicatif plus-que-parfait), il (ne te rien arriver, conditionnel


passé).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
9. Appelez quand elles (cuire, indicatif futur antérieur) dix minutes et que vous
les (faire frire, indicatif futur antérieur).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
10. Venez quand on (voir, indicatif futur antérieur) Paul et qu'on (se vêtir,
indicatif futur antérieur) de blanc.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
11. Le général le (promouvoir, conditionnel passé) s'il le (vouloir, indicatif plus-
que-parfait).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
12. S'il (mourir, indicatif plus-que-parfait), je (souffrir, conditionnel passé)
beaucoup.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
13. Ci-(joindre, p.p.), les documents (recevoir, p.p.) depuis Noël.
________________________________________________________________________
14. Veuillez accepter les lettres ci-(joindre, p.p.) et les reçus (annexer, p.p.).
________________________________________________________________________
15. Ci-(inclure, p.p.), ces explications qui vous sont (devoir, p.p.) depuis
longtemps.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. Nous (faire repeindre, conditionnel passé) tout ce que vous (vouloir,
conditionnel passé).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

L'emploi du participe passé 271


L'art de conjuguer

17. Je n'arrive pas à croire qu'elle (arriver, subjonctif passé) en retard et qu'elle
(ne pas s'excuser, subjonctif passé).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Elle (vouloir, conditionnel passé) qu'on (choisir, subjonctif passé) Paul à ta
place.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. Tu exigeais qu'ils (terminer, subjonctif passé), y (comprendre, p.p.) les pièces
du bas.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
20. Qu'elles (s'asseoir, subjonctif passé) ici nous (sembler, conditionnel passé)
impossible.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

L'emploi du participe passé 272


L'art de conjuguer

AIDE
1. commencer, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + déjà (adverbe) + commencé.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
rentrer, indicatif passé composé : verbe en être - indicatif présent de
l'auxiliaire + rentré, qui s'accorde avec le sujet elle.
Je suis arrivé(e) et je ne suis pas entré(e) : suis-je monté(e) ? Est-ce que je suis
tombé(e) ? Tu es parti(e), il/elle/on est rentré(e), nous sommes venu(e)s, vous
êtes devenu(e)s, ils/elles sont né(e)s.
2. retourner, indicatif plus-que-parfait : verbe en être - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + retourné, qui s'accorde avec le sujet il.
J'étais (je n'étais pas, étais-je, est-ce que je n'étais pas), tu étais, il/elle/on était
entré(e), nous étions, vous étiez, ils/elles étaient revenu(e)s.
recevoir, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + reçu.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
3. suivre, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + suivi.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
s'asseoir, indicatif plus-que-parfait : verbe en s'être - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + assis, qui s'accorde avec le complément direct nous, masculin.
Je m'étais (je ne m'étais pas, m'étais-je, est-ce que je ne m'étais pas) assis(e),
nous nous étions, vous vous étiez, ils/elles s'étaient caché(e)s.
4. bien rire, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + bien (adverbe) + ri.
suffire, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + suffi.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
5. prendre, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + pris.

L'emploi du participe passé 273


L'art de conjuguer

mettre, indicatif plus-que-parfait verbe en avoir - indicatif imparfait de


l'auxiliaire + mis
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
6. être, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + été.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
acquérir, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + acquis.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
7. construire, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + construit.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
demandé, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + demandé.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
8. conduire, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait de
l'auxiliaire + conduit.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
ne rien arriver, conditionnel passé : verbe en être – ne (adverbe) + te (pronom
complément indirect [CI]) + conditionnel présent de l'auxiliaire + rien
(adverbe) + arrivé.
Je serais (je ne serais pas, serais-je, est-ce que je ne serais pas), tu serais,
il/elle/on serait tombé(e), nous serions, vous seriez, ils/elles seraient
parti(e)s.
9. cuire, indicatif futur antérieur : verbe en avoir - indicatif futur de l'auxiliaire +
cuit.
faire frire, indicatif futur antérieur : verbe en avoir - indicatif futur de
l'auxiliaire + fait frire.
Attention : le p.p. FAIT devant un infinitif est toujours invariable parce qu'il
forme une expression verbale avec cet infinitif.

L'emploi du participe passé 274


L'art de conjuguer

J'aurai (je n'aurai pas, aurai-je, est-ce que je n'aurai pas), tu auras, il/elle/on
aura, nous aurons, vous aurez, ils/elles auront aimé.
10. voir, indicatif futur antérieur : verbe en avoir - indicatif futur de l'auxiliaire +
vu.
J'aurai (je n'aurai pas, aurai-je, est-ce que je n'aurai pas), tu auras, il/elle/on
aura, nous aurons, vous aurez, ils/elles auront aimé.
se vêtir, indicatif futur antérieur : verbe en s'être - indicatif futur de
l'auxiliaire + vêtu.
Je me serai (je ne me serai pas, me serai-je, est-ce que je ne me serai pas), tu te
seras, il/elle/on se sera amusé(e), nous nous serons, vous vous serez, ils/elles
se seront trompé(e)s.
11. promouvoir, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + promu.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
vouloir, indicatif plus-que-parfait : verbe en avoir - indicatif imparfait +
voulu.
J'avais (je n'avais pas, avais-je, est-ce que je n'avais pas), tu avais, il/elle/on
avait, nous avions, vous aviez, ils/elles avaient lu.
12. mourir, indicatif plus-que-parfait : verbe en être - indicatif imparfait + mort,
qui s'accorde avec le sujet il.
J'étais (je n'étais pas, étais-je, est-ce que je n'étais pas), tu étais, il/elle/on était
entré(e), nous étions, vous étiez, ils/elles étaient revenu(e)s.
souffrir beaucoup, conditionnel passé ; verbe en avoir - conditionnel présent +
beaucoup (adverbe) + souffert.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
13. joindre, p.p. : ci-joint (p.p. placé avant le nom, invariable).
recevoir, p.p. : reçu, s'accorde avec le nom documents comme un adjectif.
14. joindre, p.p. : ci-joint, s'accorde avec le nom lettres comme un adjectif.
annexer, p.p. : annexés, s'accorde avec le nom reçus comme un adjectif.
15. inclure, p.p. : inclus (pp. placé avant le nom, invariable).
devoir, p.p. : dû (dû, due, dus, dues), s'accorde avec le nom explications
comme un adjectif.
16. faire repeindre, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + fait repeindre.

L'emploi du participe passé 275


L'art de conjuguer

vouloir, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de


l'auxiliaire + voulu.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
17. arriver, subjonctif passé : verbe en être - subjonctif présent de l'auxiliaire +
arrivé, qui s'accorde avec le sujet elle.
Que je sois (je ne sois pas), tu sois, il/elle/on soit descendu(e), nous soyons,
vous soyez, ils/elles soient rentré(e)s.
ne pas s'excuser, subjonctif passé : verbe en s'être - subjonctif présent de
l'auxiliaire + excusé, qui s'accorde avec le complément direct s', féminin
singulier.
Que je me sois (je ne me sois pas), tu te sois, il/elle/on se soit moqué(e), nous
nous soyons, vous vous soyez, ils/elles se soient éveillé(e)s.
18. vouloir, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + voulu.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.
choisir, subjonctif passé : verbe en avoir - subjonctif présent de l'auxiliaire +
choisi.
Que j'aie (je ne n'aie pas), tu aies, il/elle/on ait, nous ayons, vous ayez,
ils/elles aient peint.
19. terminer, subjonctif passé : verbe en avoir - subjonctif présent de l'auxiliaire +
terminé.
Que j'aie (je ne n'aie pas), tu aies, il/elle/on ait, nous ayons, vous ayez,
ils/elles aient peint.
comprendre, p.p. : compris (p.p. placé avant le nom, invariable).
20. s'asseoir, subjonctif passé : verbe en s'être - subjonctif présent de l'auxiliaire +
assis, qui s'accorde avec le complément direct se, féminin pluriel.
Que je me sois (je ne me sois pas), tu te sois, il/elle/on se soit moqué(e), nous
nous soyons, vous vous soyez, ils/elles se soient éveillé(e)s.
sembler, conditionnel passé : verbe en avoir - conditionnel présent de
l'auxiliaire + semblé.
J'aurais (je n'aurais pas, aurais-je, est-ce que je n'aurais pas), tu aurais,
il/elle/on aurait, nous aurions, vous auriez, ils/elles auraient acheté.

L'emploi du participe passé 276


L'art de conjuguer

L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ

1. AVEC L'AUXILIAIRE ÊTRE


Il s'accorde comme un adjectif avec son sujet :
Elle est montée. Ils sont partis quand il est arrivé.
2. À LA FORME PRONOMINALE
Si le verbe est un pronominal essentiel (se moquer, s'asseoir, etc.), il s'accorde
comme un adjectif avec le sujet :
Elle s'est moquée de lui, elles se sont assises.
3. Si le verbe n'est pas un pronominal essentiel (se laver, se parler, etc.), il
s'accorde avec le pronom complément direct (CD) :
Elle s'est lavée : elle a lavé qui ? ELLE s' (CD) : on fait l'accord.
Elle s'est lavé les mains : elle a lavé quoi ? les mains (CD), à qui ? À ELLE = S'.
Ici, s'est un pronom complément indirect (CI) et on ne fait pas l'accord.
Elles se sont vues : se = CD (elles ont vu qui ? ELLES).
Elles se sont parlé : se = CI (elles ont parlé à qui ? À ELLES).
4. AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR
Il est généralement invariable :
Elles ont écrit à leur mère. Elles leur ont dit de venir. Elle vous a chanté cet air.
Tu as arrosé les fleurs.
 MAIS il s'accorde avec le CD placé avant le verbe :
La fille que j'ai aimée. J'ai aimé qui ? La fille (CD) placé avant le verbe. Ces fleurs,
il les a arrosées. Celles qu'il a arrosées.
Cependant, il ne s'accorde pas avec le CD (CD) placé après le verbe :
J'ai aimé cette jeune fille. Le CD fille est placé après le verbe.
Il ne s'accorde pas avec le CI :
La dame à qui j'ai parlé. Celle dont nous avons retenu la candidature.

277 L'accord du participe passé


L'art de conjuguer

5. AVEC L'AUXILIAIRE AVOIR ET SUIVI D'UN INFINITIF


Il s'accorde avec son CD placé avant si l'infinitif n'est pas le CD :
Les enfants que j'ai vus grandir. J'ai vu qui ? les enfants. Les enfants (CD) de voir.
Les enfants font quoi ? Ils grandissent : donc, le groupe nominal (GN) LES
ENFANTS est le sujet du verbe GRANDIR.
Il ne s'accorde pas si l'infinitif est le CD du verbe :
Les enfants que j'ai vu punir. J'ai vu quoi ? J'ai vu PUNIR. Punir qui ? LES
ENFANTS, CD de PUNIR. L'infinitif PUNIR est le CD de VOIR, LES ENFANTS
celui de l'infinitif PUNIR.
 Attention : FAIT + infinitif reste TOUJOURS invariable parce qu'il forme une
expression verbale avec cet infinitif :
Je LES ai FAIT rire.
6. AVEC EN OU BEAUCOUP
Il ne s'accorde pas :
Des fleurs ? J'en ai cueilli des centaines. J'en ai beaucoup cueilli.
7. AVEC COMBIEN EN
Il s'accorde avec le CD :
Combien en avez-vous cueillies ? Combien de fleurs as-tu cueillies ?
 MAIS :
Combien as-tu cueilli de fleurs ?
8. CI-JOINT
En tête de phrase, ci-joint est invariable :
Ci-joint, la lettre.
 MAIS :
La lettre ci-jointe.
9. COÛTER, VALOIR, PESER, MESURER, MARCHER, VIVRE, etc.
 ATTENTION :
Les 5 dollars que cela a coûté. Cela a coûté COMBIEN ? Et non QUOI.

L'accord du participe passé 278


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je conjugue les deux groupes verbaux (GV) entre parenthèses ( ) au passé
composé de l'indicatif et j'écris chacun des GV conjugués en les séparant par
la virgule et l'espace typographique comme : groupe verbal1, groupe
verbal2
1. Nous (ramasser) deux des feuilles qui (sortir) de ton sac.
________________________________________________________________________
2. Elle (partir) et je lui (écrire).
________________________________________________________________________
3. Marie (bien chanter) et je le lui (dit).
________________________________________________________________________
4. Elle (s'asseoir) et elle (se mettre) à pleurer.
________________________________________________________________________
5. Hélène (être choisi) par ceux qui (venir).
________________________________________________________________________
6. Cette fille, je la (voir) quand elle (voler) ton livre.
________________________________________________________________________
7. Quelles erreurs il (commettre) quand il (rédiger) cette lettre !
________________________________________________________________________
8. Combien d'amis est-ce que Marie (rencontrer) quand les filles (aller) à
Québec ?
________________________________________________________________________
9. Marie, pourquoi est-ce qu'ils (s'enfuir) quand ils t' (apercevoir) ?
________________________________________________________________________
10. Est-ce qu'elle (se brûler) quand elle (allumer) le feu ?
________________________________________________________________________
11. Est-ce qu'elle (se brûler) la main quand l'eau (bouillir) ?
________________________________________________________________________
12. Est-ce que Marie (se blesser) quand elle (tomber) ?
________________________________________________________________________
13. Est-ce que Marie (se casser) la jambe quand elle (glisser) ?
________________________________________________________________________

L'accord du participe passé 279


L'art de conjuguer

14. Ces filles que tu (voir courir) nous (faire gagner) la partie.
________________________________________________________________________
15. Ces livres que je vous (demander de lire), ce sont des milliers de lecteurs
qu'ils (savoir captiver).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
16. Ces garçons que vous (voir patiner) (se faire gronder) par leurs parents.
________________________________________________________________________
17. Combien de pages est-ce que tu (lire) et combien est-ce que tu en (vraiment
aimer) ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. Lesquels de mes conseils est-ce que tu (suivre) et combien d'heures est-ce que
tu (courir) ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
19. Quelles expériences est-ce qu'elle (vivre) et comment est-ce qu'elle (s'en
sortir) ?
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
20. Des amis, elle en (trouver) beaucoup et ils la (beaucoup aider).
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

L'accord du participe passé 280


L'art de conjuguer

AIDE
1. Pas de CD avant le p. p. ramassé.
Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet féminin pluriel.
2. Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet féminin.
Écrire à qui ? À elle (pronom lui) = CI, donc pas d'accord du p. p.
3. Pas de CD avant le p. p. chanté.
L'adverbe bien se place entre l'auxiliaire et le p. p. bien fait partie du GV.
Dire à qui ? à elle (pronom lui) = CI donc pas d'accord du p. p. ; dire quoi ?
le, CD masculin.
4. Elle assied qui ? Elle-même : s' = CD, féminin. Le p. p. s'accorde.
Elle met qui à pleurer ? Elle-même : s' = CD, féminin. Le p. p. s'accorde.
5. Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet féminin.
Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet masculin pluriel.
6. J'ai vu qui ? Cette fille = l', CD féminin placé avant le p. p., qui s'accorde.
Pas de CD avant le p. p. volé.
7. Il a commis quoi ? Des erreurs = CD féminin pluriel placé avant. Le p. p.
s'accorde.
Pas de CD avant le p. p. rédigé.
8. Combien d'amis - CD masculin pluriel placé avant. Le p. p. s'accorde.
Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet féminin pluriel.
9. S'enfuir = pronominal essentiel : le p. p. s'accorde avec le sujet masculin
pluriel.
Ils ont aperçu Marie = t', CD féminin. Le p. p. s'accorde.
10. Elle a brûlé qui ? Elle-même = s', CD féminin. Le p. p. s'accorde.
Pas de CD avant le p. p. allumé.
11. Elle a brûlé la main à qui ? À elle, CI. Le CD main est placé après le p. p., qui
ne s'accorde pas.
Pas de CD avant le p. p. bouilli.
12. Marie a blessé elle-même = s', CD féminin. Le p. p. s'accorde.

L'accord du participe passé 281


L'art de conjuguer

Le p. p. avec être s'accorde avec son sujet féminin.


13. Marie a cassé la jambe (CD) à elle-même (CI) = s', CI. Le p. p. ne s'accorde
pas.
Pas de CD avant le p. p. glissé.
14. Tu as vu quoi ? Ces filles qui couraient. Le p. p. s'accorde avec ces filles.
Ces filles nous ont fait gagner quoi ? la partie, CD placé après. À qui ? à
nous, CI. Le p. p. ne s'accorde pas.
15. Je vous ai demandé quoi ? De lire ces livres = CI. Le p. p. ne s'accorde pas.
Ils ont su quoi ? Captiver des milliers de lecteurs. Le CD est captiver (un
infinitif est par définition masculin [neutre] singulier), et non des milliers de
lecteurs.
16. Vous avez vu quoi ? Ces garçons qui patinaient = CD masculin pluriel. Le
p. p. s'accorde.
Ces garçons se sont fait quoi ? gronder, CD. Ils ont fait cela à qui ? à eux, CI.
Le p. p. ne s'accorde pas.
17. Tu as lu combien de pages = CD féminin pluriel. Le p. p. s'accorde.
Tu en as aimé combien (de pages) = CD féminin pluriel. Le p. p. s'accorde.
L'adverbe vraiment se place entre l'auxiliaire et le p. p. vraiment fait partie
du GV.
18. Tu as suivis quoi ? Lesquels (de mes conseils) = CD masculin pluriel. Le p. p.
s'accorde.
Tu as couru (pendant combien d'heures) = complément de temps. Le p. p. ne
s'accorde pas avec le complément de temps.
19. Elle a vécu quoi ? Des expériences = CD féminin pluriel. Le p. p. s'accorde.
Elle a sorti qui ? Elle-même de cela (en) = s', CD féminin. Le p. p. s'accorde.
20. Avec en, le p. p. ne s'accorde pas.
Ils ont aidé qui ? Elle = l', CD féminin. Le p. p. s'accorde.
L'adverbe beaucoup se place entre l'auxiliaire et le p. p. beaucoup fait partie
du GV.

L'accord du participe passé 282


L'art de conjuguer

LA VOIX PASSIVE

On parle de voix active quand le sujet fait l'action :


NOS AMIS ÉCOUTENT PAUL - LES FEUILLES JONCHENT LE SOL
On parle de voix passive quand le sujet subit l'action :
PAUL EST ÉCOUTÉ PAR SES AMIS - LE SOL EST JONCHÉ DE FEUILLES
La plupart des verbes d'action peuvent avoir un complément direct, comme
ÉCOUTER dans NOS AMIS ÉCOUTENT PAUL (Paul = complément direct du
verbe écoutent).
Presque tous ces verbes, qu'on appelle verbes transitifs, ont une forme passive
quand le sujet subit l'action. Le sujet du verbe actif devient alors le complément
d'agent du verbe passif :
PAUL EST ÉCOUTÉ PAR SES AMIS (complément d'agent) - LE SOL EST
JONCHÉ DE FEUILLES (complément d'agent).
Quand le sujet actif est ON, ce pronom disparaît :
ICI, ON IMPRIME DES LIVRES (actif) - ICI, DES LIVRES SONT IMPRIMÉS
(passif).
PRONOMINAL OU PASSIF ?
Sans agent, on utilise la forme pronominale pour exprimer une action dont le
sujet n'est pas l'acteur :
Ce problème S'EST RÉSOLU sans mal (pronominal) = Ce problème A ÉTÉ
RÉSOLU sans mal (passif) = ON A RÉSOLU sans mal ce problème (actif).
CONJUGAISON
Tous les verbes passifs se conjuguent avec ÊTRE. Le participe passé s'accorde en
genre et en nombre avec le sujet.

283 La voix passive


L'art de conjuguer

INDICATIF, AIMER
Présent : je suis aimé(e)
Futur : je serai aimé(e)
Imparfait : j'étais aimé(e)
Passé simple : je fus aimé(e)
Passé composé : j'ai été aimé(e)
Plus-que-parfait : j'avais été aimé(e)
Futur antérieur : je serai aimé(e)
Passé antérieur : j'eus été aimé(e)
Futur proche : je vais être aimé(e)
Futur proche dans le passé : j'allais être aimé(e)
Passé immédiat : je viens d'être aimé(e)
Passé immédiat dans le passé : je venais d'être aimé(e)
CONDITIONNEL
Présent : je serais aimé(e)
Passé : j'aurais été aimé(e)
SUBJONCTIF
Présent : que je sois aimé(e)
Passé : que j'aie été aimé(e)
Imparfait : que je fusse aimé(e)
Plus-que-parfait : que j'eusse été aimé(e)
IMPÉRATIF
sois aimé(e) !
INFINITIF
Présent : être aimé(e)
Passé : avoir été aimé(e)
PARTICIPE
Présent : étant aimé(e)
Passé : ayant été aimé(e).

La voix passive 284


L'art de conjuguer

EXERCICE
Je mets la phrase ci-dessous à la voix passive. Je respecte la ponctuation et les
majuscules.
1. Paul m'agace.
________________________________________________________________________
2. L'humidité rongeait ce mur.
________________________________________________________________________
3. La famille Rocher mettrait en vente la grande maison verte.
________________________________________________________________________
4. Le juge Dubois arbitrera nos différends.
________________________________________________________________________
5. On réglera cette affaire avant peu.
________________________________________________________________________
6. L'agence vendra ce terrain avant demain.
________________________________________________________________________
7. Le téléphone interrompit nos adieux.
________________________________________________________________________
8. Rita allait signer le document quand vous êtes arrivés.
________________________________________________________________________
9. Les policiers venaient de disperser la foule quand tu es sorti.
________________________________________________________________________
10. Paul aime Virginie. (J'utilise la préposition de.)
________________________________________________________________________
11. Marc veut que je bouche ce trou.
________________________________________________________________________
12. Ces gens désiraient qu'on achève le travail.
________________________________________________________________________
13. Les balles criblaient le mur d'en face. (J'utilise la préposition de.)
________________________________________________________________________
14. On venait de me signaler ton problème.
________________________________________________________________________

La voix passive 285


L'art de conjuguer

Je mets la phrase à la voix active. Je respecte la ponctuation et les


majuscules.
15. Ce travail sera effectué demain par mon associé.
________________________________________________________________________
16. Cette maladie aurait dû être diagnostiquée par le spécialiste.
________________________________________________________________________
17. J'aurais souhaité que ces événements tragiques leur soient dissimulés par
vous.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________
18. J'espère qu'il sera arrêté avant l'aube par les agents.
________________________________________________________________________
19. Toutes les factures vont être payées à temps par mon fils.
________________________________________________________________________
20. Ce garçon aurait été aimé de Marie.
________________________________________________________________________

La voix passive 286


L'art de conjuguer

AIDE
1. Paul m'agace : indicatif présent = le complément devient le sujet + présent de
l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent.
2. L'humidité rongeait... : indicatif imparfait = le complément devient le sujet +
imparfait de l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent.
3. La famille Dubois mettrait... : conditionnel présent = le complément devient
le sujet + présent de l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent.
4. Le juge Dubois arbitrera... : indicatif futur = le complément devient le sujet +
futur de l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent.
5. On réglera... : indicatif futur = le complément devient le sujet + futur de
l'auxiliaire + p.p. + complément de temps.
6. L'agence vendra... : indicatif futur = le complément devient le sujet + futur de
l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent + complément de
temps OU complément de temps + préposition + complément d'agent.
7. Le téléphone interrompit... : indicatif passé simple = le complément devient
le sujet + passé simple de l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément
d'agent.
8. Rita allait signer... : indicatif futur proche dans le passé = le complément
devient le sujet + futur immédiat dans le passé de l'auxiliaire + p.p. +
préposition + complément d'agent + c. de temps.
9. Les policiers venaient de disperser... : indicatif passé immédiat dans le passé
= le complément devient le sujet + passé immédiat dans le passé de
l'auxiliaire + p.p. + préposition + complément d'agent + c. de temps.
10. Paul aime... : indicatif présent = le complément devient le sujet + présent de
l'auxiliaire + p.p. + préposition de + complément d'agent.
11. Marc veut que je bouche... : subjonctif présent = Marc veut que + le
complément devient le sujet + présent de l'auxiliaire + p.p. + préposition +
complément d'agent (le pronom moi).
12. Ces gens désiraient qu'on achève... : subjonctif présent = Ces gens désiraient
que + le complément devient le sujet + présent de l'auxiliaire + p.p.
13. Les balles criblaient... : indicatif imparfait = le complément devient le sujet +
imparfait de l'auxiliaire + p.p. + préposition de + complément d'agent.

La voix passive 287


L'art de conjuguer

14. On venait de me signaler... : indicatif passé immédiat dans le passé = le


complément devient le sujet + passé immédiat dans le passé de l'auxiliaire
(avec le pronom m') + p.p.
15. Ce travail sera effectué... par mon associé : indicatif futur = le complément
d'agent (CA) devient le sujet + futur + sujet devenu complément direct (CD)
+ c. de temps.
16. Cette maladie aurait dû ... par le spécialiste : conditionnel passé = le
complément d'agent (CA) devient le sujet + passé + infinitif + sujet devenu
complément direct (CD).
17. J'aurais souhaité que ces événements tragiques leur soient dissimulés par
vous : subjonctif présent = le complément d'agent (CA) devient le sujet +
complément indirect (pronom leur) + présent + sujet devenu complément
direct (CD).
18. J'espère qu'il sera arrêté ... par les agents : indicatif futur = le complément
d'agent (CA) devient le sujet + complément direct (pronom l') + futur + sujet
devenu complément direct (CD) + c. de temps.
19. Toutes les factures vont être payées ... par mon fils : indicatif futur proche =
le complément d'agent (CA) devient le sujet + futur proche + sujet devenu
complément direct (CD) + complément de manière (ou temps) OU :
complément de manière (ou temps) + sujet devenu CD.
20. Ce garçon aurait été aimée de Marie : conditionnel passé = le complément
d'agent (CA) devient le sujet + passé + sujet devenu complément direct
(CD).

La voix passive 288


L'art de conjuguer

L'ART DE CONJUGUER
43 logiciels interactifs illustrés, auto correcteurs avec introduction grammaticale
et aide ponctuelle interactive pour chaque question.
Objectif général
L'utilisateur apprend à rédiger des phrases en se servant des modes et des temps
appropriés.
Il apprend ainsi à :
1. identifier le groupe nominal sujet (GNS) ;
2. discerner le genre et le nombre du GNS ;
3. identifier la personne du GNS ;
4. accorder le verbe avec son GNS ;
5. identifier les types de phrase déclarative, interrogative ou exclamative ;
6. différencier les phrases à la voix active des phrases passives ;
7. maîtriser la conjugaison des verbes, tant réguliers qu'irréguliers ;
8. maîtriser la concordance des modes et des temps après la conjonction SI ;
9. choisir l'auxiliaire qui convient (être, avoir, aller plus infinitif, venir de
plus infinitif) ;
10. maîtriser à l'aide de stratégies la forme des participes passés ;
11. identifier les compléments avec lesquels le participe passé doit ou ne doit
pas s'accorder ;
12. comprendre en évitant de les écrire les formes rares ou littéraires.

L'ensemble représente 850 phrases auto corrigées et assistées (aide ponctuelle).


Cible
Les élèves des écoles primaires (3e cycle) et secondaires en français, langue
maternelle ; les étudiants de français, langue seconde ; les adultes qui souhaitent
améliorer leur français écrit et les centres de formation aux adultes ; les élèves qui
doivent étudier à la maison ou en institution.
Contenu
Les logiciels couvrent l'ensemble des programmes scolaires, dont celui du
ministère de l'Éducation du Québec et ceux des divers ministères et
départements d'éducation francophones du monde. La plupart des verbes
irréguliers courants s'y retrouvent, avec des stratégies d'apprentissages
particulières à chaque cas.

La voix passive 289


L'art de conjuguer

L'art de conjuguer (43 logiciels)


Accord groupe nominal sujet (GNS) - verbe * ** ***
Les types de phrase **
Voix active, voix passive * ***
Concordance des modes et des temps avec SI * ***
Indicatif
Présent
Avoir * **
Être * **
Aller, venir * **
Verbes (du 1er groupe) en –er * **
Verbes (du 2e groupe) en –ir * **
Verbes difficiles en –er et en –ir * ** ***
Verbes irréguliers en –ir ** ***
Verbes irréguliers en –oir ** ***
Autres verbes (du 3 e groupe et autres) * ** ***
Futur
Futur simple, tous les verbes * ** ***
Futur proche, tous les verbes * ** ***
Futur proche dans le passé, tous les verbes ** ***
Imparfait
Imparfait, tous les verbes * **
Imparfait ou passé composé ? ** ***
Imparfait, passé composé ou passé simple ? ** ***
Passé simple
Passé simple, tous les verbes ** ***
Passé composé
Passé composé 1, tous les verbes * **
Passé composé 2, tous les verbes ** ***
Passé surcomposé, tous les verbes ** ***
Futur antérieur
Futur antérieur, tous les verbes ** ***
Plus-que-parfait
Plus-que-parfait, tous les verbes ** ***
Passé antérieur
Passé antérieur, tous les verbes ** ***
Conditionnel
Présent
Présent, tous les verbes * **
Passé
Passé, autres verbes ** ***

La voix passive 290


L'art de conjuguer

Subjonctif
Présent
Présent, avoir * **
Présent, être * **
Présent, faire * **
Présent, aller * **
Présent, venir * **
Présent, autres verbes ** ***
Passé
Passé, tous les verbes ** ***
Imparfait et plus-que-parfait ***
Impératif
Verbes auxiliaires et verbes réguliers * **
Verbes irrégulier en –er et en –ir ** ***
Verbes du 3 e groupe et verbes irréguliers ** ***
Participe
Participe présent ** ***
Participe passé * ** ***
Accord du participe passé ** ***
Emploi du participe passé * ** ***
Progression
Un astérisque * signale le niveau du 3 e cycle primaire.
Deux astérisques ** signalent le niveau du 1er cycle secondaire.
Trois astérisques *** signalent le niveau de 2 e cycle secondaire.
Il va de soi que les logiciels marqués * serviront de matériel de révision pour le
secondaire, tandis que les logiciels marqués ** ou *** constitueront une réserve de
cours avancés pour les utilisateurs des niveaux inférieurs.
Fonctionnement
Dès son entrée dans l'interface du logiciel, l'utilisateur a accès à la partie
grammaticale, synthèse du sujet de l'exercice. Une fois inscrit, il voit apparaître la
consigne de l'exercice et la première de 20 questions, ainsi qu'un bouton d'aide
ponctuelle qui lui permet de retrouver le point précis présenté plus tôt d'une
manière plus générale dans la partie grammaticale. Il n'a cependant plus accès à
cette partie grammaticale et doit se contenter, en cas de difficulté, de l'aide
ponctuelle disponible. Il rédige alors sa réponse et la valide. Une réponse correcte
lui procure 2 points. En cas d'erreur, il a droit à une reprise qui, si couronnée de
succès, lui donne 1 point. À la fin de l'exercice, l'utilisateur peut recommencer ou
poursuivre avec l'exercice suivant, selon ses résultats.

La voix passive 291