Vous êtes sur la page 1sur 2

CONCEPTION ET MODELISATION D’UN SYSTEME D’INFORMATION

TD N°1

Etude de cas N°1 :


Les dirigeants de l’Entreprise E désirent mettre en oeuvre une base de données destinée à servir à l’administration générale. Les
renseignements suivants ont été recueillis :
Chaque département de l’entreprise a un numéro, une dépense de fonctionnement budgétée. Tous les départements ont un employé
comme responsable hiérarchique. Les employés ont un nom, une adresse. Il travaille sur un projet. Il travaille dans un bureau. Ils ont
un numéro de téléphone.
Pour chaque employé, on connaît la liste des fonctions remplies dans l’entreprise avec la date et les différents salaires perçus.
Chaque projet est identifié par son numéro et par son budget.
Les bureaux ont un numéro, une surface, une fenêtre, un type. On connaît la liste de tous les numéros de téléphone qui s’y trouve.
Les règles de gestion de l’entreprise sont les suivantes :
· Tout projet est attribué à un département et un seul. Il en est de même pour les bureaux.
· Aucun employé n’est responsable de plus d’un département.
· Tout employé est affecté à un département et un seul.
· Tout employé ne peut se voir attribuer plus d’un poste téléphonique à la fois, mais le même poste peut être attribué à plusieurs
employés.
· Aucun employé n’a plus d’une fonction à la fois, mais il a pu remplir plusieurs fonctions au cours de sa carrière.
· A une fonction peuvent correspondre plusieurs salaires.
· Tout employé peut participer à plusieurs projets mais jamais simultanément.

Etude de cas N°2 :


Le département de biologie de l’université veut se doter d’un système d’information permettant de gérer les projets scientifiques en
cours dans les laboratoires qui lui sont rattachés, et ce, en vue de favoriser les collaborations futures entre les chercheurs des différents
laboratoires. Vous êtes chargé de modéliser une partie du système :
Description des notions à modéliser:
Une étude scientifique se caractérise par un intitulé, un protocole déterminé, une durée spécifique (en nombre de mois) et aboutit à une
conclusion (sous forme de résumé). Il existe différents types d’études scientifiques ; les études qui utilisent des techniques de biologie
moléculaire (les études scientifiques dites « humides ») et celles qui impliquent une analyse informatique (les études «
bioinformatiques »). Une étude peut être répertoriée dans la base sans qu’aucun chercheur ne soit encore désigné pour sa mise en
œuvre.
Chaque étude scientifique étudie une ou plusieurs espèces à la fois. Chaque espèce est caractérisée dans le système par son nom latin
et son nom usuel. Lorsque plusieurs espèces à la fois sont étudiées dans une étude particulière, il est important de savoir si ces espèces
sont proches d’un point de vue évolutif. C’est pourquoi le système prend en compte le temps de divergence (en millions d’années) qui
existe entre deux espèces (c’est-à-dire le temps qui sépare deux espèces de leur plus proche ancêtre commun).
Chaque étude peut être mise en œuvre par un ou plusieurs chercheurs. Chaque chercheur peut participer à plusieurs études à la fois.
Chaque chercheur participe au moins à une étude. On prend en compte les informations suivantes pour chaque chercheur : son nom,
son prénom, sa nationalité son âge et son statut. Chaque chercheur est en rattaché à un laboratoire scientifique en fonction d’une date
de début d’affectation et d’une date de fin d’affectation. Il existe cependant un certain nombre de chercheurs non rattachés. Un
chercheur n’appartient qu’à un seul laboratoire à la fois, mais l’information sur d’éventuelles anciennes affectations au sein du
département est conservée dans la base. Un laboratoire scientifique se caractérise dans la base de données par son nom et sa date de
création. Un laboratoire ne peut exister dans la base que si au moins un de chercheurs du département lui est rattaché.

Etude de cas N°3 :


Dix magasins de location de dvd vidéo se sont regroupés pour mettre en commun les dvd dont ils disposent et ont fondé un club de
location.
A la suite d'une rencontre avec les représentants de ce club, il ressort que chaque point de vente disposera d'un terminal clavier-écran
relié à un site central et qu'il faudra pouvoir prendre en compte les éléments suivants :
- un client qui s'inscrit au club verse une caution. Suivant le montant de cette caution il aura le droit d'emprunter en même temps de 1 à
6 dvd,
- les dvd empruntés doivent être retournés dans un délai de 3 jours dans n'importe quelle boutique du club,
- plusieurs dvd peuvent contenir le même film,
- un film est rattaché à un genre cinématographique (nom et type de public) et est caractérisé par sa durée, son réalisateur et la liste des
acteurs principaux,
- une location n'est permise que si le client est en règle (pas de dépassement du nombre d'emprunts maximum, pas de dvd en retard),

1TDI (2010-2011) Page 1


- la consultation d'un client permettra d'obtenir son nom, son adresse, son nombre d'emprunts en cours, la liste des numéros de dvd et
des titres qu'il a actuellement empruntés,
- la consultation d'un genre permettra d'obtenir la liste des films de ce genre disponibles dans le magasin,
- périodiquement, on veut obtenir la liste des retardataires, on veut pour chaque dvd non retourné à temps les informations suivantes :
nom et adresse du client, date de l'emprunt, numéro(s) de dvd et titre du (des) film(s) concerné(s),
- on veut pouvoir connaître pour chaque dvd (identifié par une numérotation commune aux dix magasins) où il est, quand il a été mis
en service, quel film y est enregistré, combien de fois il a déjà été loué, et quel est son état (de très bon à mauvais).

1TDI (2010-2011) Page 2

Vous aimerez peut-être aussi