Vous êtes sur la page 1sur 5

Sciences de l’ingénieur

CI4 : Guidages et assemblages

TP 3-1 GM Guidage en rotation sur le réducteur RI40 Page 1/5

Sciences de l'Ingénieur Durée : 2 heures


Première Nom :
Terminale Date :

Objectif du TP
L'élève devra, à partir d’un système et/ou d’un dessin d’ensemble du système, déterminer les
paramètres qui permettent de réaliser un guidage en rotation de façon correct et d’en assurer
l’étanchéité.
Données

En mettant à votre disposition :


Pré - requis :
Aucun.
Documents :
Sujet du TP ;
Dessin d’ensemble et la nomenclature du réducteur RI40 ;
Le guide des sciences et techniques industrielles.
Matériel :
Le logiciel motionworks ;
Le réducteur RI40.

Activités proposées

1 – Mise en situation
Le but de ce TP est d’étudier les solutions technologiques réalisants les fonctions techniques FT12 et FT6.
Le RI40 est étudié en configuration sans limiteur de couple.
Le diagramme FAST du système est donné à la figure 1.1.
Le repère utilisé est le suivant :
- L’axe x est porté par l’axe de l’arbre d’entrée.
- L’axe y est porté par l’axe de l’arbre de sortie.
Reporter les axes sur le dessin d’ensemble.
Compléter le diagramme FAST.
2 – Etude de la fonction techniques FT12 (guidage en rotation)
2.1 – Identification des liaisons.
{A}={1, 6, 9, 11, 12, 13, 14, 15, 17} {B}={3, 4} {C}={2}

Figure 2.1 Schéma cinématique.


Sciences de l’ingénieur
CI4 : Guidages et assemblages

TP 3-1 GM Guidage en rotation sur le réducteur RI40 Page 2/5

FP1 : Transmettre FT11 : Etablir une


FT1 : Transmettre liaison avec l’arbre S1 : Bout d’arbre cylindrique et
l’énergie entre le le mouvement clavette 4 sur vis 3
moteur et le récepteur moteur

FT12 : Etablir une S2 : Roulements à


liaison pivot
d’entrée billes (8)

FT13 : Modifier
les caractéristiques S3 : Système roue 2 et vis sans
du mouvement fin 3

FT14 : Etablir une


liaison pivot de S4 : Guidage 2-1 sur 2 roulements
sortie 18

FT15 Etablir une


liaison avec l’arbre S5 : Alésage rainuré dans la
récepteur roue 2

FT61 : Etanchéité S12 : Joint à lèvre (5)


C3 :Résister au milieu FT6 : Réaliser au niveau de
environnent. l’étanchéité. l’arbre moteur

FT62 : Etanchéité S13 : Joints plats


au niveau des
chapeaux d’entrée (7)

FT63 : Etanchéité S14 : Joints plats de


au niveau des
flasques sortie (16)

F614 : Etanchéité S15 : Rondelles


au niveau des
bouchons d’étanchéité (10)
FT65 : Etanchéité S16 : Joint à 2 lèvres
au niveau de
l’arbre récepteur (19)
Figure 1.1 Diagramme FAST partiel.
Identifier complètement la nature de la liaison entre les classes d’équivalences A et B.
Liaison pivot d’axe x
Identifier ci-dessous les éléments réalisant la liaison entre les classes d’équivalences A et B.
Roulements à billes (8)
Monter un des roulements de l’arbre d’entrée sur un des alésages de la pièce (1).
Cocher ci-dessous les mouvements possibles de l’arbre d’entrée par rapport au carter (1) dans ce cas-là ?
Tx Ty Tz
Rx Ry Rz
Nommer et schématiser la liaison qui correspond aux mobilités trouvées ci-dessus.
Liaison linéaire annulaire d’axe x
Sur le schéma cinématique de la figure 2.2, quels éléments réalisent la liaison ponctuelle entre les classes
d’équivalence A et B ?
Le chapeau (6) permet l’arrêt en translation de l’arbre d’entrée (modélisé par une liaison
ponctuelle)
Sciences de l’ingénieur
CI4 : Guidages et assemblages

TP 3-1 GM Guidage en rotation sur le réducteur RI40 Page 3/5

Compléter le schéma cinématique de la figure 2.2 au vu de ce que vous venez de trouver.

Figure 2.2 Schéma cinématique modifié

2.2 – Etude des liaisons.


Ouvrir le fichier assemblage du réducteur RI40 qui se trouve dans le répertoire ressource de votre classe.
Demandez au professeur de lancer l’animation du réducteur RI40.
Vous allez maintenant supprimer la liaison pivot qui permet de guider la vis
sans fin en rotation par rapport au bâti et la remplacer par les deux liaisons que
vous avez définies sur la figure 2.2.
Pour supprimer la liaison pivot entre la vis sans fin et le bâti, allez dans
l’arborescence (Figure à cotée) de l’onglet MOTIONWORKS , puis
sélectionnez la liaison « Pivot (Bâti-1, vis sans fin-1) ».
Vous allez maintenant créer les deux liaisons que vous avez définies sur la figure 2.2. Pour vous aider dans
votre création, il vous est fourni un exemple de la démarche à suivre pour créer une liaison avec
MOTIONWORKS. L’accès à cet exemple est disponible par un lien relatif au TP dans la page « TP Première SI ».
Avant de commencer à créer vos liaisons, activez l’option « vérifier l’hyperstatisme » qui se trouve dans
l’onglet « options de calcul » de la fenêtre « options de MOTIONWORKS » que l’on active dans le menu
« MOTIONWORKS ». L’activation de cette option vous permet de connaître le degrés d’hyperstaticité de votre
système (MOTIONWORKS ne mentionne rien quand le système est isostatique).
Après création des liaisons animez le mécanisme pour vérifier son fonctionnement.
Le problème est-il isostatique ? Oui

Que peut-on conclure à propos de cette représentation de la liaison entre les classes d’équivalence A et
B?
La décomposition en une liaison linéaire annulaire + une autre liaison linéaire annulaire et
une liaison ponctuelle est équivalente à une liaison pivot.

2.3 – Montage des roulements.


Compléter le schéma de la figure 2.3 en vous aidant des éléments de réponse ci-dessous.
- Bague intérieure - Bague extérieure - Chemin de roulement
- Elément roulant - Cage
Sciences de l’ingénieur
CI4 : Guidages et assemblages

TP 3-1 GM Guidage en rotation sur le réducteur RI40 Page 4/5

Bague extérieure
Chemin de roulement de la
bague extérieure

Cage

Chemin de roulement de la
bague intérieure
Bague intérieure

Elément roulant (billes sur


cet exemple)

Figure 2.3 Constitution d’un roulement.

Au cours du fonctionnement du mécanisme, l’effort qui s’exerce entre la roue et la vis, a pour point
d’application le point de contact entre la roue et la vis et a pour direction la normale aux deux surfaces.
Quelles sont les bagues qui sont tournantes par rapport à l’effort (charge) ?
Les bagues intérieures sont tournantes
Quelles sont les bagues qui sont montées serrées ?
Les bagues intérieures sont montées serrées
Conclusion :
Les bagues tournantes par rapport à la direction de la charge sont montées serrées
Pour réaliser complètement une liaison pivot, il faut arrêter en translation l’axe (3). Quel sont les éléments
qui permettent cet arrêt en translation, les repérer sur le plan d’ensemble.
Deux épaulements sur l’arbre (3) pour la bague intérieure des roulements,
Le chapeau (6) pour la bague extérieure. z

x y
Sciences de l’ingénieur
CI4 : Guidages et assemblages

TP 3-1 GM Guidage en rotation sur le réducteur RI40 Page 5/5

3 – Etude de la fonction technique FT6 (Etanchéité)


3.1 – Eléments d’étanchéité.

En vous aidant du plan d'ensemble du RI40, rechercher les liaisons assurant la séparation entre deux
enceintes contenant des fluides de natures différentes et (ou) à pression différentes et compléter le tableau 3.1 .
Fluides séparés Eléments assurant la séparation
Fluide1 Fluide 2
Pièce 1 Pièce 2 Mouvement Joint (éventuellement)
Nature Pression Nature Pression
Huile HP Air 0 Roue creuse 2 Flasque 15 R (19)

Huile HP Air 0 Vis 3 Carter 1 R (5)

Huile HP Air 0 Carter 1 Flasque 15 0 (16)


Bouchon de
Huile HP Air 0 Carter 1 0 (10)
vidange 14
Bouchon de
Huile HP Air 0 Carter 1 0 (10)
remplissage 9
Voyant de
Huile HP Air 0 Carter 1 0 (10)
niveau 13
Chapeau
Huile HP Air 0 Carter 1 0 (7)
moteur 6
Chapeau arrière
Huile HP Air 0 Carter 1 0 (7)
11
Tableau 3.1 Etanchéité entre pièces.
Nature: huile, air.
Pression: 0 pour une pression atmosphérique et HP pour une pression supérieure à la pression
atmosphérique.
Mouvement: 0 si les pièces sont fixes l'un par rapport à l'autre, R si elles sont en rotation relative, T si elles
sont en translation relative et V pour un autre mouvement.

Vous aimerez peut-être aussi