Vous êtes sur la page 1sur 62

Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

FA043018 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN ISO 12944-8


Octobre 1998

Indice de classement : T 34-555-8

ICS : 87.020 ; 87.040


Peintures et vernis
Anticorrosion des structures en acier
par systèmes de peinture
Partie 8 : Développement de spécifications
pour les travaux neufs et l'entretien

E : Paints and varnishes — Corrosion protection of steel structures


by protective paint systems — Part 8 : Development of specifications
for new work and maintenance
D : Beschichtungsstoffe — Korrosionsschutz von Stahlbauten
durch Beschichtungssysteme — Teil 8 : Erarbeiten von Spezifikationen
© AFNOR 1998 — Tous droits réservés

für Erstschutz und Instandsetzung

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 20 septembre 1998 pour prendre effet
le 20 octobre 1998.

Correspondance La norme européenne EN ISO 12944-8:1998 a le statut d'une norme française. Elle
reproduit intégralement la norme internationale ISO 12944-8:1998.

Analyse Le présent document fournit des indications pour l'élaboration de spécifications rela-
tives aux travaux de protection contre la corrosion décrivant tous les aspects à pren-
dre en compte lorsqu'il s'agit de protéger une structure en acier contre la corrosion.
Pour faciliter la tâche de l'utilisateur, celui-ci établit une distinction entre les spécifi-
cations du projet, les spécifications du système de peinture, les spécifications des
travaux de peinture et les spécifications de contrôle et d'évaluation. Diverses
annexes traitent d'aspects particuliers tels que la planification des travaux, les surfa-
ces de référence et le contrôle, et présentent des modèles et des formulaires desti-
nés à faciliter le travail.

Descripteurs Thésaurus International Technique : peinture, vernis, construction métallique, cor-


rosion, prévention de la corrosion, revêtement de protection, peinturage, spécifica-
tion, entretien.

Modifications
Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), Tour Europe 92049 Paris La Défense Cedex
Tél. : 01 42 91 55 55 — Tél. international : + 33 1 42 91 55 55

© AFNOR 1998 AFNOR 1998 1er tirage 98-10-P


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Système de peinture anti-corrossion BNPV CN31

Membres de la commission de normalisation


Président : M PAUTASSO
Secrétariat : M JANMOT — BNPV

M ANDRE LABORATOIRE PONTS ET CHAUSSES


M BAUDOUIN EDF/SQR/TEGG
M BURGUN GEPI
M CAVAILLE SEMANAZ
M CURTET INTERNATIONAL CELOMER
MME DILLEE AFNOR
M FLIPO UNPVF
M GRISONI BECKER INDUSTRIE
M HUE AFNOR
M LACAZE SNEAP
M LE ROUX BICHON S.A.
M LEGAY KALON
M LUCAS ONHGPI
M MAIRE CETE NORMANDIE/CENTRE
M MATHIEU BITUMASTIC
M MEHUE SETRA
M MEUNIER SNCF/VOMC
M PAUTASSO MINISTERE DEFENSE STCN
M RAVINET CEFRACOR
M ROBERT LASSARAT PHILIPPE
M SAMARAN SGS QUALITEST
M TAILLIBERT HEMPEL PEINTURE FRANCE
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

—3— NF EN ISO 12944-8:1998

Avant-propos national
Références aux normes françaises
La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
ISO 2409 : NF EN ISO 2409 (indice de classement : T 30-038)
ISO 4623 : NF EN ISO 4623 (indice de classement : T 30-013)
ISO 4624 : NF EN 24624 (indice de classement : T 30-062)
ISO 4628-4 : NF T 30-079
ISO 4628-5 : NF T 30-080
ISO 8503-1 : NF EN ISO 8503-1 (indice de classement : T 35-503-1)
ISO 8503-2 : NF EN ISO 8503-2 (indice de classement : T 35-503-2)
ISO 8503-3 : NF EN ISO 8503-3 (indice de classement : T 35-503-3)
ISO 8503-4 : NF EN ISO 8503-4 (indice de classement : T 35-503-4)
ISO 11124-1 : NF EN ISO 11124-1 (indice de classement : T 35-505-1)
ISO 11124-2 : NF EN ISO 11124-2 (indice de classement : T 35-505-2)
ISO 11124-3 : NF EN ISO 11124-3 (indice de classement : T 35-505-3)
ISO 11124-4 : NF EN ISO 11124-4 (indice de classement : T 35-505-4)
ISO 11126-1 : NF EN ISO 11126-1 (indice de classement : T 35-508-1)
ISO 11126-3 : NF EN ISO 11126-3 (indice de classement : T 35-508-3)
ISO 11126-4 : NF EN ISO 11126-4 (indice de classement : T 35-508-4)
ISO 11126-5 : NF EN ISO 11126-5 (indice de classement : T 35-508-5)
ISO 11126-6 : NF EN ISO 11126-6 (indice de classement : T 35-508-6)
ISO 11126-8 : NF EN ISO 11126-8 (indice de classement : T 35-508-8)
ISO 12944-1 : NF EN ISO 12944-1 (indice de classement : T 34-555-1)
ISO 12944-2 : NF EN ISO 12944-2 (indice de classement : T 34-555-2)
ISO 12944-3 : NF EN ISO 12944-3 (indice de classement : T 34-555-3)
ISO 12944-4 : NF EN ISO 12944-4 (indice de classement : T 34-555-4)
ISO 12944-5 : NF EN ISO 12944-5 (indice de classement : T 34-555-5)
ISO 12944-6 : NF EN ISO 12944-6 (indice de classement : T 34-555-6)
ISO 12944-7 : NF EN ISO 12944-7 (indice de classement : T 34-555-7)

La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
de même domaine d'application mais non identiques est la suivante :
ISO 4628-2 : NF T 30-071
ISO 4628-3 : NF T 30-071

Les autres normes mentionnées à l'article «Références normatives» n'ont pas de correspondance dans la collec-
tion des normes françaises : elles peuvent être obtenues auprès d'AFNOR.
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

NORME EUROPÉENNE EN ISO 12944-8


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Mai 1998

ICS 87.020.00
Descripteurs : peinture, vernis, construction métallique, corrosion, prévention de la corrosion, revêtement de pro-
tection, couche de peinture, peinturage, spécification, sommaire.

Version française

Peintures et vernis —
Anticorrosion des structures en acier par systèmes de peinture —
Partie 8 : Développement de spécifications pour les travaux neufs et l'entretien
(ISO 12944-8:1998)

Beschichtungsstoffe — Paints and varnishes —


Korrosionsschutz von Stahlbauten Corrosion protection of steel structures
durch Beschichtungssysteme — by protective paint systems —
Teil 8 : Erarbeiten von Spezifikationen Part 8 : Development of specifications
für Erstschutz und Instandsetzung for new work and maintenance
(ISO 12944-8:1998) (ISO 12944-8:1998)

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 2 mars 1998.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-
Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 1998 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN ISO 12944-8:1998 F
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 2
EN ISO 12944-8:1998

Avant-propos

Le texte de la norme internationale ISO 12944-8:1998 a été élaborée par le Comité Technique ISO/TC 35 «Pein-
tures et vernis» en collaboration avec le Comité Technique CEN/TC 139 «Peintures et vernis», dont le secrétariat
est tenu par le DIN.
La présente norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale soit par publication d'un texte identi-
que, soit par entérinement au plus tard en novembre 1998, et toutes les normes nationales en contradiction
devront être retirées au plus tard en novembre 1998.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette norme en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande,
France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque,
Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Notice d'entérinement

Le texte de la norme internationale ISO 12944-8:1998 a été approuvé par le CEN comme norme européenne sans
aucune modification.

NOTE : Les références normatives aux normes internationales sont mentionnées en annexe ZA (normative).
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F)

Sommaire Page

1 Domaine d'application ........................................................... 1


2 Références normatives .......................................................... 1
3 Définitions ................................................................................ 4
4 Développement d'une spécification pour les
travaux neufs ou l'entretien.................................................... 6
5 Contenu d'une spécification................................................... 7
Annexe A (informative) Informations types à inclure dans une
spécification des systèmes de peinture, pour les travaux neufs
et l'entretien ...................................................................................... 20

Annexe B (informative) Surfaces de référence ............................... 22


Annexe C (informative) Logigramme pour les travaux neufs........ 25
Annexe D (informative) Logigramme pour l'entretien .................... 26
Annexe E (informative) Classification des environnements —
Liste de vérification.......................................................................... 27
Annexe F (informative) Exemple d'une spécification de projet
simple ................................................................................................ 29
Annexe G (informative) Formulaire recommandé de spécification
de système de peinture — Travaux neufs ..................................... 34
Annexe H (informative) Formulaire recommandé de spécification
de système de peinture — Entretien .............................................. 35
Annexe I (informative) Formulaire recommandé de procès-verbal
d'avancement de travaux de peinture et des conditions
d'application ..................................................................................... 36

ii
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe J (informative) Formulaire recommandé de procès-verbal


final de travaux de protection contre la corrosion........................ 37

Annexe K (informative) Formulaire recommandé de rapport de


contrôle détaillé sur l'état d'un système de peinture existant,
avec évaluation d'un besoin d'entretien ........................................ 40

iii
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération
mondiale d'organismes nationaux de normalisation (comités membres de
l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une
étude a le droit de faire partie du comité technique créé à cet effet. Les
organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales,
en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore
étroitement avec la Commission électrotechnique internationale (CEI) en
ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques


sont soumis aux comités membres pour vote. Leur publication comme
Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des
comités membres votants.

La Norme internationale ISO 12944-8 a été élaborée par le comité


technique ISO/TC 35, Peintures et vernis, sous-comité SC 14, Systèmes
de peinture protectrice pour les structures en acier.

L'ISO 12944 comprend les parties suivantes, présentées sous le titre


général Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par
systèmes de peinture:

— Partie 1 : Introduction générale

— Partie 2 : Classification des environnements

— Partie 3 : Conception et dispositions constructives

— Partie 4 : Types de subjectile et de préparation de surface

— Partie 5 : Systèmes de peinture

— Partie 6 : Essais de performance en laboratoire

— Partie 7 : Exécution et surveillance des travaux de peinture

— Partie 8 : Développement de spécifications pour les travaux neufs et


l'entretien

Les annexes A à K de la présente partie de l'ISO 12944 sont données


uniquement à titre d'information.

iv
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Introduction
L'acier non protégé exposé à l'atmosphère, immergé ou enterré est soumis
à la corrosion, qui peut conduire à son endommagement. De ce fait, les
structures en acier sont souvent protégées pour résister aux conditions de
corrosion pendant la durée de vie souhaitée de la structure.

Il existe différentes façons de protéger les structures en acier contre la


corrosion. L'ISO 12944 traite, dans ses différentes parties, de la protection
à l'aide de systèmes de peinture et de produits de revêtements similaires,
en prenant en compte tous les facteurs importants pour réaliser une
protection adéquate contre la corrosion. Des mesures supplémentaires ou
d'autres types de mesures sont possibles, mais nécessitent un accord
particulier entre les parties intéressées.

Pour protéger efficacement les structures en acier contre la corrosion, il est


nécessaire que les maîtres d'ouvrage, les maîtres d'œuvre, les
consultants, les entreprises qui effectuent les travaux de protection contre
la corrosion, les contrôleurs des revêtements de protection et les fabricants
de produits de peinture disposent d'informations concises sur l'état de l'art
en matière de protection contre la corrosion par des systèmes de peinture.
Ces informations doivent être aussi complètes que possible, sans
ambiguïtés et claires, pour éviter difficultés et malentendus entre les
parties concernées par la réalisation pratique des travaux de protection.

L'ISO 12944 est destinée à fournir des informations sous la forme d'une
série d'instructions. Elle s'adresse à des personnes possédant quelques
connaissances techniques. On suppose également que l'utilisateur de
l'ISO 12944 connaît les autres Normes internationales traitant de la
préparation des surfaces, ainsi que les réglementations nationales
applicables.

Même si l'ISO 12944 ne traite pas de questions financières et


contractuelles, l'attention est attirée sur le fait que, compte tenu des
conséquences considérables d'une protection insuffisante contre la
corrosion, la non-conformité aux prescriptions et aux recommandations
fournies dans la présente norme peut avoir de graves répercussions
financières.

L'ISO 12944-1 définit le domaine général d'application de l'ensemble des


parties de l'ISO 12944. Elle donne quelques termes et définitions de base
et fournit une introduction générale aux autres parties de l'ISO 12944.
Enfin, elle inclut un exposé général sur l'hygiène, la sécurité et la protection
de l'environnement, ainsi que les principes directeurs pour l'utilisation de
l'ISO 12944 dans le cadre d'un projet donné.

La présente partie de l'ISO 12944 a pour objet de faciliter l'élaboration


d'une spécification pour la protection contre la corrosion.

v
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

NORME INTERNATIONALE © ISO ISO 12944-8:1998(F)

Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par


systèmes de peinture —
Partie 8:
Développement de spécifications pour les travaux neufs et l'entretien

1 Domaine d'application

La présente partie de l'ISO 12944 traite du développement de spécifications relatives à la protection


contre la corrosion des structures en acier, au moyen de systèmes de peinture. Elle s'applique aux
travaux neufs et à l'entretien en atelier ou sur site, ainsi qu'à la protection contre la corrosion des
éléments individuels. Elle concerne la protection anticorrosion des structures en acier exposées à
différentes contraintes de corrosion dues à l'environnement — en intérieur, à l'extérieur, immergées
dans l'eau ou enterrées — ainsi qu’à des contraintes spéciales, qu’elles soient au milieu ou à des
températures élevées. Elle prend en considération l'existence de besoins différents en matière de
durabilité.

La présente partie de l'ISO 12944 traite également des subjectiles d'acier qui ont été galvanisés à
chaud, revêtus de métal par projection à chaud, électrozingués ou shérardisés, ainsi que des aciers
préalablement peints.

L'annexe B traite des surfaces de référence permettant d'évaluer la qualité de la protection contre la
corrosion et les performances des systèmes de peinture utilisés. Les annexes C et D présentent des
logigrammes détaillés de travaux pour les travaux neufs et l'entretien. Il convient de s'y référer lorsque
l'on élabore une spécification.

En cas de contraintes de corrosion extrêmes ou de températures élevées, ou bien si les systèmes de


peinture doivent être utilisés sur d'autres subjectiles, comme des métaux non ferreux ou du béton, les
spécifications doivent en tenir compte. Dans de tels cas, la présente partie de l'ISO 12944 peut
également servir de guide.

2 Références normatives

Les normes suivantes contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui en est faite,
constituent des dispositions valables pour la présente partie de l'ISO 12944. Au moment de la
publication, les éditions indiquées étaient en vigueur. Toute norme est sujette à révision et les parties
prenantes des accords fondés sur la présente partie de l'ISO 12944 sont invitées à rechercher la
possibilité d'appliquer les éditions les plus récentes des normes indiquées ci-après. Les membres de la
CEI et de l'ISO possèdent le registre des Normes internationales en vigueur à un moment donné.

ISO 2409: 1992, Peintures et vernis — Essai de quadrillage.

1
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

ISO 2808: 1997, Peintures et vernis — Détermination de l'épaisseur du feuil.

ISO 4623: 1984, Peintures et vernis — Essai de corrosion filiforme sur acier.

ISO 4624: 1978, Peintures et vernis — Essai de traction.

ISO 4628-2: 1982, Peintures et vernis — Évaluation de la dégradation des surfaces peintes —
Désignation de l'intensité, de la quantité et de la dimension des types
courants de défauts — Partie 2: Désignation du degré de cloquage.

ISO 4628-3: 1982, Peintures et vernis — Évaluation de la dégradation des surfaces peintes —
Désignation de l'intensité, de la quantité et de la dimension des types
courants de défauts — Partie 3: Désignation du degré d'enrouillement.

ISO 4628-4: 1982, Peintures et vernis — Évaluation de la dégradation des surfaces peintes —
Désignation de l'intensité, de la quantité et de la dimension des types
courants de défauts — Partie 4: Désignation du degré de craquelage.

ISO 4628-5: 1982, Peintures et vernis — Évaluation de la dégradation des surfaces peintes —
Désignation de l'intensité, de la quantité et de la dimension des types
courants de défauts — Partie 5: Désignation du degré d'écaillage.

ISO 4628-6: 1990, Peintures et vernis — Évaluation de la dégradation des surfaces peintes —
Désignation de l'intensité, de la quantité et de la dimension des types
courants de défauts — Partie 6: Cotation du degré de farinage par la
méthode du ruban adhésif.

ISO 8501-1: 1988, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Évaluation visuelle de la propreté d'un subjectile —
Partie 1: Degrés de rouille et degrés de préparation des subjectiles d'acier
non recouverts et des subjectiles d'acier après décapage sur toute la surface
des revêtements précédents.

ISO 8501-2: 1994, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Évaluation visuelle de la propreté d'un subjectile —
Partie 2: Degrés de préparation des subjectiles d'acier précédemment
revêtus après décapage localisé des couches.

ISO 8503-1: 1988, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Caractéristiques de rugosité des subjectiles d'acier
décapés — Partie 1: Spécifications et définitions relatives aux échantillons de
comparaison viso-tactile ISO pour caractériser les surfaces préparées par
projection d'abrasif.

ISO 8503-2: 1988, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Caractéristiques de rugosité des subjectiles d'acier
décapés — Partie 2 : Méthode pour caractériser un profil de surface en acier
décapée par projection d'abrasif — Utilisation d'échantillons de comparaison
viso-tactile ISO

ISO 8503-3: 1988, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Caractéristiques de rugosité des subjectiles d'acier
décapés — Partie 3: Méthode pour étalonner les échantillons de
comparaison viso-tactile ISO et pour caractériser un profil de surface —-
Utilisation d'un microscope optique.

2
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

ISO 8503-4: 1988, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Caractéristiques de rugosité des subjectiles d'acier
décapés — Partie 4: Méthode pour étalonner les échantillons de
comparaison viso-tactile ISO et pour caractériser un profil de surface —
Utilisation d'un appareil à palpeur.

ISO 11124-1: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs métalliques destinés à la
préparation par projection — Partie 1: Introduction et classification.

ISO 11124-2: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs métalliques destinés à la
préparation par projection — Partie 2: Grenaille angulaire en fonte trempée.

ISO 11124-3: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs métalliques destinés à la
préparation par projection — Partie 3: Grenailles ronde et angulaire en acier
coulé à haut carbone.

ISO 11124-4: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs métalliques destinés à la
préparation par projection — Partie 4: Grenaille ronde en acier coulé à bas
carbone.

ISO 11126-1: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 1: Introduction générale et
classification.

ISO 11126-3: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 3: Scories de raffinage du cuivre.

ISO 11126-4: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 4: Cendres fondues.

ISO 11126-5: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 5: Scories de raffinage du nickel.

ISO 11126-6: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 6: Scories de four de métallurgie.

ISO 11126-7: 1995, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 7: Oxyde d'aluminium fondu.

ISO 11126-8: 1993, Préparation des subjectiles d'acier avant application de peintures et de
produits assimilés — Spécifications pour abrasifs non métalliques destinés à
la préparation par projection — Partie 8: Sable d'olivine.

ISO 12944-1: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 1: Introduction générale.

3
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

ISO 12944-2: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 2: Classification des environnements.

ISO 12944-3: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 3: Conception et dispositions constructives.

ISO 12944-4: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 4: Types de subjectile et de préparation de surface.

ISO 12944-5: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 5: Systèmes de peinture.

ISO 12944-6: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 6: Essais de performance en laboratoire.

ISO 12944-7: 1998, Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en acier par systèmes de
peinture — Partie 7: Exécution et surveillance des travaux de peinture.

3 Définitions

Pour les besoins de la présente partie de l'ISO 12944, les définitions suivantes s'appliquent et s'ajoutent
à celles données dans l'ISO 12944-1:

3.1 élément constitutif

Partie d'une structure (3.10) exposée à un environnement particulier, et qui nécessite de ce fait une
spécification particulière pour le système de peinture.

NOTE — Par exemple, un réservoir de stockage comportera plusieurs éléments constitutifs, car
il comprend une surface intérieure, une surface extérieure et éventuellement un treillis raidisseur.

3.2 épaisseur du feuil sec (DFT)

Épaisseur résiduelle du revêtement après le durcissement.

NOTE — Pour tout détail, voir ISO 12944-5, paragraphe 5.4.

3.3 durabilité

Durée de vie escomptée d'un système de peinture jusqu'à la première application importante de
peinture d'entretien.

NOTE — Pour toute autre information importante sur la durabilité et les plages de durabilité, voir
ISO 12944-1.

3.4 inspecteur

Personne chargée de garantir la conformité à une ou plusieurs spécifications individuelles (3.8.1


à 3.8.4).

4
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

3.5 entretien

Ensemble des mesures traitées dans l'ISO 12944, visant à assurer la protection de la structure en acier
contre la corrosion.

NOTE — L'entretien ne se limite pas aux travaux de peinture, qui peuvent consister soit à
repeindre des zones (localement) pour réparer les zones détériorées du système de peinture, soit
à repeindre d'abord partiellement puis à passer une couche de finition sur la structure, soit à
repeindre l'ensemble.

3.6 épaisseur nominale du feuil sec (NDFT)

Épaisseur du feuil sec spécifiée pour chaque couche ou pour l'ensemble du système de peinture pour
obtenir la durabilité requise.

NOTE — Pour tout détail, voir ISO 12944-5, paragraphe 5.4.

3.7 projet

Ensemble des travaux auxquels s'applique la spécification (3.8) en cours d'élaboration. Le projet peut
porter sur une ou plusieurs structures.

3.8 spécification

Document technique décrivant toutes les exigences à respecter pour la protection contre la corrosion
d'une structure en acier au moyen de systèmes de peinture. Ce document se compose de plusieurs
spécifications individuelles — spécification du projet, spécification du système de peinture, spécification
des travaux de peinture, spécification de contrôle et d'évaluation comme défini de 3.8.1 à 3.8.4.

3.8.1 spécification du projet

Spécification qui décrit le projet et les prescriptions qui s'y rapportent spécifiquement.

NOTE — L'auteur de la spécification du projet peut être, par exemple, le maître d'ouvrage de la
structure à protéger ou l'entrepreneur principal.

3.8.2 spécification du système de peinture

Spécification qui décrit la préparation de surface d'une structure et le(s) système(s) de peinture à
appliquer sur la structure, conformément à la spécification du projet (3.8.1).

NOTE — L'auteur de la spécification du système de peinture peut être, par exemple, un fabricant
de peinture.

3.8.3 spécification des travaux de peinture

Spécification qui décrit la façon dont les travaux de peinture doivent être réalisés en conformité avec la
spécification du projet (3.8.1), la spécification du système de peinture (3.8.2) et la spécification de
contrôle et d'évaluation (3.8.4).

5
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

NOTE — L'auteur de la spécification des travaux de peinture peut être, par exemple, une
entreprise de travaux de peinture.

3.8.4 spécification de contrôle et d'évaluation

Spécification qui décrit comment le contrôle et l'évaluation doivent être réalisés.

3.9 auteur d'une spécification

Toute personne responsable de l'élaboration d'une spécification.

3.10 structure

Construction en acier (pont, bâtiment d'usine, réservoir de stockage, construction offshore, etc.)
constituée de plusieurs éléments constitutifs (3.1). Il peut y avoir une ou plusieurs structure(s) dans un
projet donné (3.7).

4 Développement d'une spécification pour les travaux neufs ou l'entretien

Il est recommandé que l'auteur de la spécification se réfère aux informations données dans l'article 5, et
définisse quelle(s) spécification(s) s'applique(nt) au projet ou à l'élément constitutif à protéger. Ensuite, il
convient que l'auteur de la spécification vérifie dans le tableau approprié, point par point, quels sont les
points à prendre en compte dans la spécification. Les différents points font l'objet d'une information
détaillée dans la colonne «Remarques» des tableaux 1 à 4 et dans les annexes.

Lors de l'élaboration d'une spécification, dans le cadre de travaux neufs ou de travaux d'entretien, il est
important de choisir le système de peinture le mieux adapté. Pour l'obtenir, il faut prendre en
considération tous les paramètres concernés, par exemple:

— la durabilité requise;

— les conditions de l'environnement et les contraintes spéciales;

— la préparation de surface;

— les différents types de peinture;

— les nombres et types de revêtement [couche(s) primaire(s), intermédiaire(s) et de finition(s)];

— les méthodes d'application et les prescriptions d'application;

— le site d'application (en atelier ou sur site);

— les prescriptions relatives à l'échafaudage;

— les prescriptions relatives à l'entretien (futur) si nécessaire;

— les prescriptions relatives à la santé et à la sécurité;

— les prescriptions relatives à la protection de l'environnement.

6
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Ces paramètres sont décrits en détail dans l'ISO 12944-1 à l'ISO 12944-7. La présente partie de
l'ISO 12944 ne donne que les informations qui sont considérées comme particulièrement importantes
pour l'auteur d'une spécification.

Lors de l'élaboration d'une spécification relative aux travaux d'entretien sur une structure ou un élément
constitutif, il faut choisir entre

— une réfection complète, et

— une réfection partielle du système de peinture en place.

S'il a été décidé de procéder à une réfection complète, il est préférable d'élaborer la spécification
comme une spécification pour travaux neufs, en utilisant par exemple le formulaire donné dans
l'annexe G.

Au début de l'élaboration de la spécification d’un projet, un choix définitif doit être fait par l'auteur de la
spécification sur des paramètres essentiels à la planification, comme par exemple la protection des
assemblages par boulons autobloquants en acier à haute définition, celle des surfaces intérieures des
sections creuses et des autres surfaces d'acier cachées (pour tous détails relatifs à la conception, voir
ISO 12944-3).

Les surfaces à exclure, c'est-à-dire les éléments qui ne sont pas à peindre, doivent être indiquées dans
la spécification.

Le choix des systèmes de peinture doit se fonder sur l'expérience pratique et/ou sur les résultats des
essais de performance réalisés en laboratoire, surtout s'il s'agit de revêtements faisant appel aux
nouvelles technologies. Pour les surfaces déjà recouvertes d'un revêtement, les systèmes de peinture
doivent être soumis à un essai de compatibilité avec les revêtements existants.

En outre, l'auteur de la spécification doit tenir compte de la réglementation applicable et/ou des
exigences relatives à la protection de l'environnement, à la santé et à la sécurité, ainsi que des
conditions de travail en atelier ou sur chantier.

Les prescriptions relatives à la santé et à la sécurité au travail, et au contrôle de la pollution, etc., varient
considérablement d'un pays à l'autre, d'où la difficulté d'inclure dans une spécification des informations
détaillées sur ces prescriptions. Néanmoins, la spécification doit attirer l'attention sur la nécessité de
respecter les législations et les réglementations locales, régionales, nationales et internationales en
vigueur.

5 Contenu d'une spécification

Les éléments pour lesquels il est préférable d'élaborer une spécification sont énumérés dans les
tableaux 1 à 4, avec les en-têtes suivants:

— contenu d'une spécification de projet (tableau 1);

— contenu d'une spécification de système de peinture (tableau 2);

— contenu d'une spécification de travaux de peinture (tableau 3);

— contenu d'une spécification de contrôle et d'évaluation (tableau 4).

NOTE — Pour les petites structures, ou celles dont la protection n'est pas sujette à des
spécifications spéciales, seuls certains points nécessitent d'être pris en compte.

7
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

L'annexe F donne un exemple de spécification basée sur le tableau 1.

NOTE — Chaque tableau contient suffisamment d'informations pour permettre à la personne


chargée des spécifications d'élaborer une spécification pour l'un quelconque des sujets énumérés
ci-dessus, sans avoir à faire constamment référence aux autres tableaux. C'est pourquoi certaines
expressions se retrouvent dans chaque tableau; par exemple, en 1.1, 2.1, 3.1 et 4.1, les points
«nom du projet», «nom du maître d'ouvrage» et «nom de l'auteur de la spécification» sont
répétés, alors que ces informations ne devraient apparaître qu'une seule fois dans la spécification.

8
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 1 — Contenu d'une spécification de projet

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
1.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES
1.1.1 Nom du projet
1.1.2 Nom du maître d'ouvrage
1.1.3 Emplacement(s) de la (des) structure(s)
1.1.4 Nom de l'auteur de la spécification Organisme et personne.
1.1.5 Conditions environnementales du site (des sites) où se Voir annexe E et ISO 12944-2.
trouve(nt) la (les) structure(s)
1.1.6 Références à des normes et réglementations
1.2 TYPE DE PROJET Les termes «projet, structure» et
«élément constitutif» sont définis
dans l'article 3.
1.2.1 Construction neuve, sans protection
1.2.2 Construction neuve, décapée par projection et recouverte
d'un revêtement
1.2.3 Retouches et finitions
1.2.4 Entretien Voir annexes H, I, J et K.
1.2.5 Construction neuve et entretien combinés
1.2.6 Éléments qui ne doivent pas être revêtus
1.3 TYPES DE STRUCTURE ET D'ÉLÉMENT CONSTITUTIF Il est préférable de diviser chaque
projet en fonction des contraintes
de corrosion, et de le décrire en
tenant compte des prescriptions
particulières concernant la
conception.
1.3.1 Conception Voir ISO 12944-3.
1.3.2 Méthode(s) d'assemblage Boulonage ou soudage, par
exemple.
1.3.3 Raccordement(s) Voir ISO 12944-3 et ISO 12944-5.
1.3.4 Couples galvaniques Voir ISO 12944-3.
1.3.5 Accessibilité (par exemple ouvertures de visite) Voir ISO 12944-3.
1.3.6 Caissons et éléments creux Voir ISO 12944-3.
1.4 DESCRIPTION DE CHAQUE ÉLÉMENT CONSTITUTIF Il est préférable de diviser chaque
structure en éléments constitutifs,
en fonction du (des) système(s) de
peinture à utiliser et des
contraintes de corrosion associés
à chaque élément constitutif.
1.4.1 Subjectile(s) Voir ISO 12944-4. Inclut les
subjectiles avec revêtements
métalliques (par exemple zinc).
1.4.2 Type et état du système de peinture existant Voir annexe K et ISO 12944-5.
1.4.3 Surfaces (m2)
«à suivre»

9
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Tableau 1 (suite)

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
1.5 DESCRIPTION DE L'ENVIRONNEMENT Les descriptions sont données
DE CHAQUE ÉLÉMENT CONSTITUTIF dans l'ISO 12944-2. Voir aussi
annexe E.
1.5.1 Conditions d'environnement atmosphérique Voir annexe E, E.1.1.
1.5.2 Situations particulières Voir annexe E, E.4.1.
1.5.3 Contraintes particulières Voir annexe E, E.4.2 (y compris les
effets de l'exposition à un fort
rayonnement UV).
1.6 DURABILITÉ
1.6.1 Plage de durabilité Voir ISO 12944-1.
1.7 SYSTÈMES DE PEINTURE — CONTRAINTES L'ISO 12944-4 fournit des détails
PARTICULIÈRES RELATIVES AUX SURFACES sur les types de surface, les
ET À LA PRÉPARATION DES SURFACES degrés de préparation de surface,
les profils de surface et les
méthodes de préparation de
surface. Dans la spécification, le
degré de préparation de surface
requis doit être précisé pour
chacun des systèmes de peinture
qui seront utilisés.
1.7.1 Types de surface et de degré(s) de préparation de surface La spécification doit, non
pour les travaux neufs et l'entretien seulement indiquer le degré de
préparation de surface, mais
également fournir des détails sur
les travaux de préparation de
surface nécessaires. Voir aussi
annexes G et H et tableau 3.
1.7.2 Méthode(s) de préparation de surface Voir ISO 12944-4.
1.8 SYSTÈMES DE PEINTURE — CONTRAINTES
PARTICULIÈRES RELATIVES AUX PRODUITS DE
PEINTURE
1.8.1 Systèmes de peinture pour travaux neufs, retouches Voir ISO 12944-5, ISO 12944-7, et
et entretien annexes G et H et tableau 2.
1.8.2 Contraintes particulières relatives aux revêtements Par exemple: compatibilité avec
et aux travaux de peinture les revêtements existants,
protection des arêtes (voir
ISO 12944-5 et ISO 12944-7),
revêtements antidérapants, ou
pulvérisations effectuées à l'aide
de pistolets Airless (sans air
comprimé) plutôt qu'avec un
équipement classique.
«à suivre»

10
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 1 (suite)

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
1.8.3 Prescriptions particulières, concernant, en particulier: Par exemple: faible niveau de
— l'hygiène et la sécurité; substances nocives, protection
— la protection de l'environnement. contre la pollution par ces
substances, évacuation des
déchets.
1.9 SYSTÈMES DE PEINTURE — CONTRAINTES
PARTICULIÈRES RELATIVES AUX TRAVAUX DE
PEINTURE
1.9.1 Lieu de réalisation des travaux de peinture: en atelier et/ou Voir ISO 12944-7.
sur chantier
1.9.2 Conditions des travaux de peinture Par exemple: calendrier et
conditions climatiques (à prendre
en compte par l'opérateur).
Voir aussi ISO 12944-7.
1.9.3 Méthode d'application des systèmes de peinture pour les Voir ISO 12944-7. En cas
travaux neufs, les retouches et l'entretien d'exigences particulières, celles-ci
doivent être précisées. Les
méthodes d'application
particulières doivent être décrites
en détail.
1.9.4 Contraintes relatives aux travaux de peinture Par exemple: compatibilité avec
les revêtements existants,
nécessité de masquer les surfaces
qui doivent être soudées (voir
ISO 12944-7), protection des
arêtes (voir ISO 12944-5 et
ISO 12944-7).
1.9.5 Prescriptions particulières concernant, en particulier: Par exemple: faible niveau de
— l'hygiène et la sécurité; substances nocives, protection
— la protection de l'environnement. contre la pollution par ces
substances, élimination des
déchets.
1.10 PROPRIÉTÉS (AUTRES QU'ANTICORROSIVES) DES
SYSTÈMES DE PEINTURE
1.10.1 Couleurs Il est préférable que les couleurs
correspondent à des désignations
de couleurs comme le système de
couleurs Munsell, RAL 840 HR,
NF X 08-002, BS 4800, NS 4054,
UNE 48103, JPMA ou NCS,
conformément aux normes
nationales lorsqu'elles s'appliquent.
Il convient que les couleurs de
toutes les couches d'un système
de peinture soient différentes l'une
de l'autre. Il convient que la couleur
de l'avant-dernière couche soit
totalement masquée par la couche
de finition.
«à suivre»

11
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Tableau 1 (suite)

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
1.10.2 Stabilité de la couleur de la couche de finition Voir aussi n° 1.5.3 du présent
tableau.
1.11 MANAGEMENT DE LA QUALITÉ
1.11.1 Maîtrise de la qualité, assurance de la qualité et archives
1.12 CONTRÔLE ET ÉVALUATION Voir tableau 4.
1.12.1 Contrôle par des organismes internes
1.12.2 Contrôle par des organismes externes (c'est-à-dire
indépendants)
1.12.3 Noms des organismes de contrôle externes et/ou des Ces organismes et/ou inspecteurs,
inspecteurs eux-mêmes s'il y a lieu, doivent être nommés
par l'auteur de la spécification.
1.12.4 Méthodes de contrôle L'auteur de la spécification doit
préciser les méthodes et les types
d'instruments requis, en se basant
si possible sur des normes
internationales. Il doit également
indiquer les procédures à suivre
pour l'archivage et la transmission
pour information des
procès-verbaux.
1.12.5 Démarches de contrôle Ces démarches, s'il y en a, doivent
être explicitées en détail.
1.13 SURFACES DE RÉFÉRENCE
1.13.1 Archives L'auteur de la spécification doit
normalement spécifier pour quel(s)
élément(s) constitutif(s) de chaque
1.13.2 Responsabilité de l'archivage structure du projet des surfaces de
référence sont nécessaires. Si ce
n'est pas spécifié, une quelconque
des partiesintéressées peut
1.13.3 Emplacement et nombre de surfaces de référence également demander la
préparation de surfaces de
référence (conditions à convenir).
Les surfaces de
1.13.4 Taille de la (des) surface(s) de référence référence doivent être
normalement préparées en
présence de toutes les parties
concernées: maître d'ouvrage,
fabricant de
1.13.5 Repérage de la (des) surface(s) de référence peinture, sous-traitants et
entrepreneur principal. Voir aussi
ISO 12944-7 et annexe B.

«à suivre»

12
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 1 (fin)

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
1.14 HYGIÈNE ET SÉCURITÉ; PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT
1.14.1 Réglementations applicables Les réglementations applicables
sur site doivent être observées. Le
cas échéant, elles doivent être
décrites par l'auteur de la
spécification. Voir ISO 12944-7.
1.15 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES
1.15.1 Traitement des écarts par rapport à la spécification, limites À spécifier par l'auteur de la
du contrôle et de l'évaluation spécification.
1.15.2 Facteurs particuliers liés à l'exécution et à la surveillance des À spécifier par l'auteur de la
travaux de peinture spécification.
1.15.3 Autres prescriptions Les prescriptions relatives au
transport, au chargement, au
déchargement et au stockage
doivent être précisées, s'il y a lieu.
1.16 RÉUNIONS
1.16.1 Réunion préliminaire et réunion de démarrage du chantier Il est préférable de donner les
détails de la réunion préliminaire et
de la réunion de démarrage du
chantier. La réunion de démarrage
a pour objet de régler les questions
en suspens concernant les travaux
de peinture (voir annexes C et D)
et d'établir si les surfaces
préalablement revêtues sont
acceptables.
1.17 DOCUMENTATION Les types de documents requis
doivent être précisés par l'auteur
de la spécification.
1.17.1 Documents sur la préparation de surface et le(s) système(s)
de peinture, comprenant des informations sur
— les travaux de peinture;
— les contraintes (voir nos 1.7 à 1.9 du présent tableau);
— les propriétés (voir no 1.10 du présent tableau);
— le contrôle et l'évaluation;
— les surfaces de référence;
— les autres aspects.
1) Ces points sont recommandés. Si un sous-titre particulier est inclus dans la spécification, les
instructions figurant dans la colonne «Remarques» doivent être suivies.

13
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Tableau 2 — Contenu d'une spécification de système de peinture

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
2.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES
2.1.1 Nom du projet
2.1.2 Nom du maître d'ouvrage
2.1.3 Nom de l'auteur de la spécification Organisme et personne.
2.2 FINITIONS COMPLÉMENTAIRES
2.2.1 Arêtes Voir ISO 12944-3.
2.2.2 Imperfections de surface de l'acier
2.2.3 Irrégularités de soudures Voir ISO 12944-3.
2.2.4 Surfaces de soudage pour soudage sur site Voir ISO 12944-3 et ISO 12944-7.
2.3 PRÉPARATION DE SURFACE
2.3.1 Degré(s) de préparation de surface, y compris la préparation Voir ISO 12944-4. Tous détails
des revêtements existants complémentaires doivent être
fournis concernant le nettoyage, le
dégraissage et les salissures, ainsi
que l'état du revêtement
éventuellement existant.
2.3.2 Profil de surface (rugosité) Voir ISO 8503-1 à lSO 8503-4.
2.3.3 Surfaces de soudage pour soudage sur site Voir ISO 12944-3 et ISO 12944-7.
2.4 SYSTÈME(S) DE PEINTURE
2.4.1 Description du (des) système(s) de peinture conformément Voir annexe A, et ISO 12944-5,
aux annexes G et H ISO 12944-6 et ISO 12944-7.
2.4.2 Protection des arêtes
2.4.3 Délai(s) de recouvrement Le prescriptions concernant les
délais de recouvrement doivent
être indiquées. Voir aussi les fiches
techniques du fabricant et les
instructions d'application.
2.4.4 Fiches techniques et fiches relatives à la sécurité, Ces fiches de données sont
concernant les produits de peinture préparées et fournies par les
fabricants de peinture.
2.4.5 Résultats des essais de performance Des résultats d'essais en
laboratoire selon l'ISO 12944-6
et/ou d'autres essais d'aptitude à
l'emploi du produit doivent être
fournis.
2.5 FABRICANT DE PEINTURE
2.5.1 Qualification du fabricant de peinture Il est préférable de spécifier les
procédures.
2.5.2 Liste des fabricants de peinture Il est souhaitable de disposer d'une
liste de fournisseurs qualifiés pour
les produits de peinture spécifiés.
Si l'on doit utiliser des produits
d'autres fournisseurs, la procédure
de sélection doit normalement être
décrite.
«à suivre»

14
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 2 (fin)

N° Titre/sous-titre 1) Remarques
2.6 MAÎTRISE ET ASSURANCE DE LA QUALITÉ POUR LES Voir tableau 4.
MATÉRIAUX DE PEINTURE
2.6.1 Contrôle, qualité du contrôle et vérification
2.6.2 Contrôle par des organismes internes
2.6.3 Contrôle par des organismes externes
(c'est-à-dire indépendants)
2.6.4 Noms des inspecteurs
2.6.5 Méthodes de contrôle Les méthodes de contrôle du
fabricant, s'il y a lieu, doivent être
décrites.
2.6.6 Démarches de contrôle Ces démarches, s'il y en a, doivent
être explicitées en détail.
2.6.7 Certificat(s) de conformité Le cas échéant, les prescriptions
relatives aux certificats de
conformité des produits de
peinture doivent être spécifiées.
2.6.8 Surface(s) de référence
2.6.8.1 Procès-verbaux
2.6.8.2 Responsabilité du procès-verbal
2.6.8.3 Emplacement et nombre de surfaces de référence Voir tableau 1, n° 1.13.
2.6.8.4 Taille de la (des) surface(s) de référence
2.6.8.5 Repérage de la (des) surface(s) de référence
1) Ces points sont recommandés. Si un sous-titre particulier est inclus dans la spécification, les
instructions figurant dans la colonne «Remarques» doivent être suivies.

15
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Tableau 3 — Contenu d'une spécification de travaux de peinture

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES
3.1.1 Nom du projet
3.1.2 Nom du maître d'ouvrage
3.1.3 Nom de l'auteur de la spécification Organisme et personne.
3.2 ENTREPRENEUR DE PEINTURE
3.2.1 Liste des entrepreneurs de peinture Il est souhaitable de disposer d'une
liste d'entrepreneurs de peinture
qualifiés. Si ce sont d'autres
entreprises qui effectuent les
travaux, il convient normalement
que le processus de sélection de
l'entreprise soit décrit.
3.2.2 Qualification des entrepreneurs de peinture Les prescriptions doivent être
spécifiées.
3.2.3 Qualification du personnel Il peut s'agir de contrôleurs
internes, de superviseurs ou
d'ouvriers. Voir aussi
lSO 12944-7.1998,
paragraphe 3.1.
3.3 PLANIFICATION DES TRAVAUX NEUFS ET DES TRAVAUX D'ENTRETIEN
3.3.1 Étapes de planification Voir annexes C et D.
3.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX NEUFS ET DES TRAVAUX D'ENTRETIEN
3.4.1 Tâches des entrepreneurs de peinture et méthodes Chaque tâche et chaque méthode
d'exécution des travaux de peinture doit être décrite (y compris la mise
en place d'échafaudages,
l'éclairage, l'utilisation de machines
et d'équipements, la protection en
matière d'hygiène, de sécurité et
d'environnement). Voir aussi
ISO 12944-3, ISO 12944-4 et
ISO 12944-7.
3.4.2 Conditions d'élimination des déchets ne nuisant pas à Conformément aux
l'environnement réglementations nationales et
régionales.
3.5 MAÎTRISE ET ASSURANCE DE LA QUALITÉ Voir tableau 4.
3.5.1 Contrôle, qualité du contrôle et vérification
3.5.2 Contrôle par des organismes internes
3.5.3 Contrôle par des organismes externes (c'est-à-dire
indépendants)
3.5.4 Noms des contrôleurs
3.5.5 Méthodes de contrôle Les méthodes de contrôle doivent
être décrites.
3.5.6 Démarches de contrôle Ces démarches, s'il y en a, doivent
être explicitées en détail.
3.5.7 Surface(s) de référence
«à suivre»

16
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 3 (fin)

N° Titre/sous-titre 1) Remarques
3.5.7.1 Procès-verbaux
3.5.7.2 Responsabilité du procès-verbal
3.5.7.3 Emplacement et nombre de surfaces de référence Voir tableau 1, n° 1.13.
3.5.7.4 Taille de la (des) surface(s) de référence
3.5.7.5 Repérage de la (des) surface(s) de référence
1) Ces points sont recommandés. Si un sous-titre particulier est inclus dans la spécification, les
instructions figurant dans la colonne «Remarques» doivent être suivies.

17
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Tableau 4 — Contenu d'une spécification de contrôle et d'évaluation

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
4.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES
4.1.1 Nom du projet
4.1.2 Nom du maître d'ouvrage
4.1.3 Nom de l'auteur de la spécification Organisme et personne.
4.2 CONTRÔLEURS
4.2.1 Liste des contrôleurs et des organismes de contrôle Une liste des noms et adresses
des contrôleurs — contrôleurs
d'une tierce partie, contrôleurs du
client — doit être fournie, précisant
leurs tâches et leurs
responsabilités. Elle peut se limiter
à un seul nom.
4.2.2 Méthodes de contrôle Voir tableau 1, no 1.12.4.
4.2.3 Traitement des écarts par rapport aux spécifications Voir tableau 1, nos 1.15.1 et 1.15.2.
4.3 MAÎTRISE ET ASSURANCE DE LA QUALITÉ
4.3.1 Qualification des contrôleurs Pour la qualification des
contrôleurs, les réglementations
nationales, les normes
internationales et autres
documents en vigueur doivent être
pris en compte.
4.3.2 Contrôle, qualité du contrôle et enregistrement des résultats Voir nos 4.3.7 et 4.3.8 du présent
du contrôle tableau.
4.3.3 Contrôle par des organismes internes
4.3.4 Contrôle par des organismes externes
(c'est-à-dire indépendants)
4.3.5 Assurance de la qualité et plan de contrôle Le plan de contrôle doit décrire les
tâches de contrôle et l'étendue des
travaux de contrôle.

L'étendue du contrôle doit être


raisonnablement fonction de la
taille et du type de projet, de
structure ou d'élément constitutif.
La sévérité des contraintes de
corrosion considérées doit
également être prise en compte.
4.3.6 Démarches de contrôle Ces démarches, s'il y en a, doivent
être explicitées en détail.
4.3.7 Surface(s) de référence et responsabilité de l'archivage des Voir tableau 1, no 1.13, annexe B
procès-verbaux relatifs à (aux) surface(s) de référence et nos 4.3.2 et 4.3.8 du présent
tableau.
«à suivre»

18
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Tableau 4 (fin)

N° Titre/Sous-titre 1) Remarques
4.3.8 Prescriptions concernant les procès-verbaux relatifs à la Les procès-verbaux relatifs à la
maîtrise et à l'assurance de la qualité maîtrise et à l'assurance de la
qualité se limitent normalement
aux travaux de préparation de
surface, à des informations
générales sur les produits de
peinture utilisés, à l'application de
la peinture, aux conditions
d'environnement pendant les
travaux et aux résultats des
mesurages effectués. Des
personnes doivent être désignées
pour archiver ces procès-verbaux
pour les différentes parties des
travaux. Voir annexes I, J et K.
4.3.9 Diffusion des procès-verbaux Émetteurs et destinataires des
procès-verbaux doivent être
mentionnés.
1) Ces points sont recommandés. Si un sous-titre particulier est inclus dans la spécification, les
instructions figurant dans la colonne «Remarques» doivent être suivies.

19
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe A
(informative)

Informations types à inclure dans une spécification des systèmes de peinture, pour les travaux
neufs et l'entretien

PROJET

Nom du projet
Maître d'ouvrage du projet
Lieu d'implantation du projet
Nom de l'auteur de la spécification

ÉLÉMENT CONSTITUTIF:

CATEGORIE DE CORROSIVITÉ:

SYSTÈME DE PEINTURE:

SYSTÈME DE PEINTURE ISO 12944-5 n° (s'il y a lieu):

DURABILITÉ REQUISE:

APPLICATION EN ATELIER

PRÉPARATION DE SURFACE, SI UN PRIMAIRE DE PRÉFABRICATION DOIT ÊTRE UTILISÉ:

PRIMAIRE DE PRÉFABRICATION, S'IL Y A LIEU:

PRÉPARATION DE SURFACE:

COUCHE PRIMAIRE (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):


1ère couche 1) µm
2ème couche 1) µm

PROTECTION DES ARÊTES

BANDE(S) DE PROTECTION, LE CAS ÉCHÉANT: µm

COUCHE INTERMÉDIAIRE (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):


1ère couche 1) µm
2ème couche 1) µm
3ème couche 1) µm

COUCHE(S) DE FINITION (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):


1ère couche 1) µm
2ème couche 1) µm
3ème couche 1) µm

ÉPAISSEUR NOMINALE TOTALE DU FEUIL SEC: µm

1) Barrer ou souligner comme il convient.

20
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

APPLICATION SUR CHANTIER

PRÉPARATION DE SURFACE:

COUCHE PRIMAIRE (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):

1ère couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

2ème couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

COUCHE INTERMÉDIAIRE (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):

1ère couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

2ème couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

3ème couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

COUCHE DE FINITION (TYPE ET ÉPAISSEUR NOMINALE DU FEUIL SEC):

1ère couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

2ème couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

3ème couche 1) SURFACE TOTALE/RETOUCHES 1)


µm

ÉPAISSEUR NOMINALE TOTALE DU FEUIL SEC : µm

COULEURS (conformément au tableau 1, no 1.10.1):

—————
1) Barrer ou souligner comme il convient.

21
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe B
(informative)

Surfaces de référence

Les surfaces de référence sont des surfaces appropriées de la structure qui permettent

— d'obtenir un niveau de qualité minimum acceptable pour la réalisation des travaux;

— de vérifier l'exactitude des données fournies par un fabricant ou un entrepreneur;

— d'évaluer à tout moment le niveau de performance du revêtement une fois le travail achevé.

Ainsi, les surfaces de référence deviennent des surfaces témoins, qui vont servir à évaluer la qualité de
la préparation de surface et des travaux de peinture. Elles sont également un moyen de juger si les
performances du système de peinture spécifié sont satisfaisantes.

Il est préférable de préparer des surfaces de référence pour chaque élément constitutif important de la
structure. Pour cela, l'entrepreneur de peinture prépare la surface et applique chacune des couches de
peinture spécifiées sous la surveillance d'un inspecteur agréé par l'auteur de la spécification, le fabricant
de peinture et/ou le maître d'ouvrage, ou selon toute autre exigence. Chaque étape de la préparation et
de l'application de peinture doit être déclarée conforme à la spécification avant le passage à l'étape
suivante.

Différents environnements sont susceptibles d'exister selon les endroits de la structure, une fois que la
structure en acier est opérationnelle. Les surfaces de référence doivent donc être situées de façon à en
tenir compte, d'une part dans l'environnement le plus défavorable et d'autre part dans le plus favorable.
Elles incluent normalement les soudures et autres joints, les arêtes, angles et autres surfaces de la
structure présentant en principe un risque élevé de corrosion.

L'entrepreneur doit appliquer un repérage clair et permanent sur les surfaces de référence. Celles-ci
doivent faire l'objet d'un procès-verbal détaillé, et des mesures doivent être prises pour éviter leur
destruction (par exemple par recouvrement de peinture).

Pour de plus amples détails, voir ISO 12944-7.

22
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Formulaire recommandé de procès-verbal relatif aux surfaces de référence

Procès-verbal relatif aux surfaces de référence, pour les travaux de protection contre la
corrosion
Maître d'ouvrage:
Auteur de la spécification:
Projet:
Élément constitutif:
Entreprise Personne responsable
Préparation de surface:
Travaux de peinture:
Fournisseur de produits de
peinture:
Surface de référence 1) Surface, en m²
Emplacement et repérage:
État initial de la surface:
Surface non revêtue (informations selon l'ISO 8501-1)
Degré d'enrouillement MA MB MC MD
Informations complémentaires:
Surface en acier revêtu de zinc, le cas échéant:
M Surface galvanisée à chaud
M Surface revêtue de métal par projection à chaud
M Surface électrozinguée
Corrosion du zinc (par exemple rouille blanche) M OUI M NON
Informations complémentaires:
Surface peinte

Type(s) de revêtement (y compris épaisseur et âge, s'ils sont connus):


Degré d'enrouillement selon l'ISO 4628-3:
Degré de cloquage selon l'ISO 4628-2:
Degré de craquelage selon l'ISO 4628-4:
Degré d'écaillage selon l'ISO 4628-5:
Informations complémentaires:
Préparation de surface:
Degré de préparation (ISO 8501-1/ISO 8501-2)
M Sa 1 M Sa 2 M Sa 2 1/2 M Sa 3 M PSa 2
M PSa 2 1/2 M PSa 3 M St 2 1/2 M St 3 M PSt 2
M PSt 3 M PMa 3 M FI 2 1/2
Autres informations relatives à la méthode de préparation et au degré obtenu 2):
Remarques :

1) Remplir un formulaire par surface de référence.


2) Par exemple, pour les degrés de préparation St 2 et St 3, préciser si l'on a utilisé des outils à
main ou des outils mécaniques.

23
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Formulaire recommandé de procès-verbal relatif aux surfaces de référence (fin)

1 2 3 4 5 6
Primaire Couche 3) 3) 3) Couche
de préfa- primaire de
brication finition
Produit de peinture
— Fabricant
— Marque
— Lot et/ou n° de production
Couleur 4)
Méthode d'application 5)
Température de l'air, °C
Humidité relative, %
Température de surface, °C
Point de rosée, °C
Conditions atmosphériques (brève
description)
Diluant pour peinture (type et
quantité), si ajouté
Épaisseur moyenne du feuil, µm 6)
— humide
instrument utilisé
— sec
instrument utilisé
Autres mesurages, selon
spécifications 6)
Date
Heure
Emplacement des travaux de
peinture 7)
Nom(s) de l'entreprise
Signature(s) de la (des) personne(s)
responsable(s)
3) Autres opérations possibles, par exemple application de couches supplémentaires ou
protection des arêtes.
4) Voir tableau 1, no 1.10.
5) Voir ISO 12944-7:1998, paragraphe 5.3.
6) Noter chaque mesurage sur une feuille séparée.
7) Par exemple en aciérie, en atelier ou sur site.

24
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe C
(informative)
Logigramme pour les travaux neufs

1 2 3 4
Vérifier les contraintes Prendre en compte la Contrôler que l'accès à la
Départ de Etablir la conception conception et les
de corrosion structure sera possible si
actuelle de la dispositions
l'organigramme pour la structure en constructives données nécessaire, y compris
structure en acier dans l'ISO 12944-3 pour un échafaudage
acier

6 5
Préparer le plan de travail, Définir le degré des
en tenant compte de tous préparations de surface
les aspects de l'ouvrage, nécessaire, et choisir le
de l'environnement et des système de peinture et les
conditions climatiques méthodes de mise en
rencontrés oeuvre à utiliser

9 11

Effectuer les travaux Organiser le contrôle


des travaux de peinture
de peinture entièrement
7 y compris la préparation
8 en atelier
de surface
Demander les soumissions
Effectuer les travaux OUI et passer une commande
de peinture de travaux de protection
avant le montage ? à l'aide de systèmes de
peinture (voir étapes 18 à 21) 10 12 13

NON Effectuer les travaux Organiser le contrôle


des travaux de peinture Approbation pour les
de peinture entièrement travaux ainsi effectués
en atelier y compris la préparation
de surface

16 15 14
Tenir compte des Tenir compte des
interférences possibles interférences possibles Tenir compte des effets
avec les conditions
dues aux opérations climatiques, avec des travaux de peinture
normales ou aux autres l'environnement et d'autres
travaux dans les travaux facteurs dans les travaux nuisant à l'environnement
de peinture de peinture

17

Mesures spécifiques
à prendre

Installation d'une zone interdite Réalisation des travaux au Autres mesures, par exemple,
Installation d'une bâche sur la moment où un autre travail n'a pas couverture, enveloppage,
autour de la structure, fournissant chauffage des surfaces,
structure pour couvrir le matériel lieu par exemple, les dimanches,
une zone de sécurité ventilation (avec air chaud ou
les vacances ou la nuit ou non chauffé)

18

Préparer les demandes


de soumission

Attirer l'attention sur toutes Réalisation des travaux au Autres mesures, par exemples,
Indiquer qui commandera/ moment où un autre travail n'a couverture, enveloppage,
les réglementations applicables fournira les produits de pas lieu par exemple, les chauffage des surfaces,
les normes et directives peinture dimanches, les vacances ventilation (avec air chaud
ou la nuit ou non chauffé)

21 20 19

Passer la commande Examiner les soumissions Envoyer les demandes


de soumission

22 23 24 25

Instruire l'entrepreneur Préparer les surfaces Contrôler les travaux


sur le site Effectuer les travaux de références, si précisé de peinture

30 29 28 27 26
Engager la procédure Mesurer les aires des Indiquer, sur la structure
Effectuer la procédure d'acceptation y compris Réparer les dommages
surfaces protégées sur le elle-même, les détails des
de compte rendu la transmission de la dus au transport et
site, ou les calculer à partir travaux de peinture à faire
documentation s'y au montage
rattachant des dessins techniques (si exigés)

31 32 33 34
Enregistrer les détails Noter toute modification Effectuer les contrôles
des travaux de peinture dans les travaux de des qualités avant Effectuer les contrôles
entrepris pour la ou peinture ou le système l'expiration de la durée de de qualité régulièrement Fin de l'organigramme
les structure(s) de peinture la garantie, si cela est donné

25
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe D
(informative)
Logigramme pour l'entretien

1 2 3 4
Etablir la conception Déterminer les contraintes
Inclure les travaux de corrosion sur la
Départ de Déterminer
actuelle de la structure de peinture dans un structure dues à son
l'organigramme les travaux urgents plan de travail annuel
en acier emplacement et sa
conception

8
Définir le degré de
préparation de surface 7 6 5
nécessaire, et choisir les
systèmes de peinture et les déterminer le type Contrôler que l'accès à la Préparer le plan
méthodes de mise en et l'état du ou des structure sera possible de travail, en tenant compte
oeuvre à utiliser, en systeme(s) de revêtement si nécessaire, y compris de toutes les exigences
considérant la compativité ancien(s) existant pour un échafaudage opérationnelles
avec tout système de
revêtement restant après la
préparation de surface

10 9

Renforcer ou remplacer Retirer les éléments de


structure, par exemple,
les éléments faibles
tuyaux, câbles qui
de la structure
deviennent utiles

11 12 13
Tenir compte des Tenir compte des
interférences possibles interférences possibles Tenir compte des effets
avec les conditions
dues aux opérations climatiques, avec des travaux de peinture
normales ou aux autres l'environnement et d'autres
travaux dans les travaux facteurs dans les travaux nuisant à l'environnement
de peinture de peinture

14

Mesures spécifiques
à prendre

Installation d'une zone interdite Réalisation des travaux au Autres mesures, par exemple,
Installation d'une bâche sur la moment où un autre travail n'a pas couverture, enveloppage,
autour de la structure, fournissant chauffage des surfaces,
structure pour couvrir le matériel lieu par exemple, les dimanches,
une zone de sécurité ventilation (avec air chaud ou
les vacances ou la nuit ou non chauffé)

15

Préparer les demandes


de soumission

Attirer l'attention sur toutes Indiquer qui commandera/ Traiter les questions de
Traiter la question
les réglementations applicables, fournira les produits de garantie et de durée de
des surfaces de référence
les normes et directives peinture garantie

18 17 16

Passer la commande Examiner les soumissions Envoyer les demandes


de soumission

19 20 21 22

Instruire l'entrepreneur Préparer les surfaces Contrôler les travaux


sur le site Effectuer les travaux de références, si précisé de peinture

26 25 24 23
Engager la procédure Mesurer les aires des Indiquer, sur la structure
Effectuer la procédure d'acceptation y compris
surfaces protégées sur le elle-même, les détails des
de compte rendu la transmission de la
site, ou les calculer à partir travaux de peinture à faire
documentation s'y
rattachant des dessins techniques (si exigés)

27 28 29 30
Enregistrer les détails Noter toute modification Effectuer les contrôles
des travaux de peinture dans les travaux de des qualités avant Effectuer les contrôles
entrepris pour la ou peinture ou le système l'expiration de la durée de de qualité régulièrement Fin de l'organigramme
les structure(s) de peinture la garantie, si cela est donné

26
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe E
(informative)
Classification des environnements - Liste de vérification

(Tirée de l'ISO 12944-2)

E.1 Catégories d'environnement et types d'atmosphère associés

E.1.1 Catégories de corrosivité atmosphérique

C1 très faible
C2 faible
C3 moyenne
C4 élevée
C5-I très élevée (industrie)
C5-M très élevée (marine)

E.1.2 Types d'atmosphère

rurale
urbaine
industrielle
marine

E.2 Catégories d'eau et de sol

Im1 Eau douce


Im2 Eau de mer ou eau saumâtre
Im3 Sol

E.3 Conditions climatiques

Très froid
Froid
Tempéré froid
Tempéré chaud
Chaud et sec
Doux et sec
Très chaud et sec
Chaud et humide
Chaud et humide uniformément

E.4 Cas particuliers

E.4.1 Situations particulières

Corrosion à l'intérieur des bâtiments


Corrosion dans les caissons et éléments creux

27
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

E.4.2 Contraintes particulières

Contraintes chimiques
Contraintes mécaniques
Contraintes dues à la condensation
Contraintes dues aux températures moyennes ou élevées
Corrosion accrue due à la combinaison de contraintes

Pour tous détails, voir ISO 12944-2.

28
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe F
(informative)

Exemple d'une spécification de projet simple

(sur la base du tableau 1)

N° Titre/Sous-titre Remarques
1.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES
1.1.1 Pont de Tjörn
1.1.2 Office national suédois des routes
1.1.3 Côte ouest de la Suède
1.1.4 Bjorn Christensson
Office national suédois des routes
1.1.5 Catégorie C4 Voir ISO 12944-2
1.1.6 ISO 12944-1 à ISO 12944-8
1.2 TYPE DE PROJET
Pont suspendu, portée 366 m
1.2.1 Ne s'applique pas
1.2.2 Construction neuve décapée par projection et Préparation de surface et
revêtue application des couches
primaire et intermédiaire à
effectuer en atelier
1.2.3 Retouches et finitions À effectuer après montage sur
chantier
1.2.4 Ne s'applique pas
1.2.5 Ne s'applique pas
1.2.6 Ne s'applique pas
1.3 TYPES DE STRUCTURE ET D'ÉLÉMENT
CONSTITUTIF
Le projet inclut les structures et éléments constitutifs
suivants: structures en acier faiblement allié, câbles
en acier, grillages, escaliers, échelles.
1.3.1 La construction est conçue conformément à
l'ISO 12944-3.
1.3.2 La principale structure en acier est assemblée par
soudage ; seules quelques parties secondaires sont
boulonnées.
1.3.3 Les surfaces des parties en acier assemblées par Épaisseur nominale du feuil
des boulons ne doivent recevoir qu'une couche sec : 190 µm à 250 µm
primaire et une couche intermédiaire après la
préparation de surface.
Les espaces ou espacements et les fissures situés
au niveau des zones boulonnées doivent être
soigneusement comblés après assemblage, à l'aide
d'un matériau de revêtement spécifié.

29
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

N° Titre/Sous-titre Remarques
1.3.4 Les raccordements formant des couples galvaniques Voir ISO 12944-3
doivent être évités.
1.3.5 Les surfaces intérieures des caissons dont Voir ISO 12944-3
l'accessibilité est assurée par des trous d'homme ne
doivent recevoir qu'une couche primaire et une
couche intermédiaire après la préparation de surface.
1.3.6 Les caissons et éléments creux qui ne sont pas Voir ISO 12944-3
accessibles par des trous d'homme doivent être
étanches et soumis à un essai de pression d'air.
1.4 DESCRIPTION DE CHAQUE ÉLÉMENT
CONSTITUTIF
1.4.1 Les subjectiles sont en acier, et en acier galvanisé à
chaud.
1.4.2 Ne s'applique pas
1.4.3 Ne s'applique pas
1.5 DESCRIPTION DE L'ENVIRONNEMENT DE Voir ISO 12944-2
CHAQUE ÉLÉMENT CONSTITUTIF
1.5.1 La structure en acier et les câbles sont exposés à
des contraintes de corrosion correspondantes à une
corrosivité de catégorie C4 (élevée).
1.5.2 Les surfaces intérieures des caissons dont
l'accessibilité est assurée par des trous d'homme
sont exposées à des contraintes de corrosion
correspondantes à une corrosivité de catégorie C2
(basse).
1.5.3 Les surfaces extérieures sont exposées à un fort
rayonnement UV.
1.6 DURABILITÉ
1.6.1 Ce projet requiert une plage de durabilité supérieure Voir ISO 12944-1
à 15 ans (élevée).
1.7 SYSTÈMES DE PEINTURE — CONTRAINTES
PARTICULIÈRES CONCERNANT LES SURFACES
ET LA PRÉPARATION DE SURFACE
1.7.1 Acier: préparation de surface selon l'ISO 8501-1
Sa 2 1/2 et l'ISO 8503-2 «moyen (G)»
Câbles en acier galvanisé à chaud : nettoyage
mécanique et chimique
En raison de l'importance particulière de la protection
contre la corrosion des câbles, il est nécessaire de
prévoir un traitement spécial de protection contre la
corrosion (voir annexe).2)
Acier galvanisé à chaud: préparé par décapage par
balayage jusqu'à atteindre la rugosité de surface
«fin (G)» selon l'ISO 8503-2

———————
2) Une spécification complète fournirait, dans une annexe, les détails d'une méthode particulière de ce type.

30
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

N° Titre/Sous-titre Remarques
1.7.2 Procéder au décapage par projection pour l'acier, et Voir ISO 12944-4
par balayage pour l'acier galvanisé à chaud.
Nettoyage mécanique et chimique selon annexe pour
les câbles galvanisés à chaud. 2)
1.8 SYSTÈMES DE PEINTURE - CONTRAINTES
PARTICULIÈRES RELATIVES AUX PRODUITS
DE PEINTURE
1.8.1 Sur l'acier, la couche primaire doit être une peinture
zinc époxy, et les couches intermédiaires une
peinture époxy pigmentée aux oxydes de fer.
Sur l'acier galvanisé à chaud, la couche primaire doit
être une peinture époxy pigmentée aux oxydes de
fer.
Sur les câbles, la couche de finition doit être une
peinture polyuréthane. En raison de l'importance
particulière de la protection contre la corrosion des
câbles, il est nécessaire de prévoir un traitement
supplémentaire de protection contre la corrosion (voir
annexe). 2)
1.8.2 La peinture époxy doit être appliquée à l'aide d'un
pistolet airless (sans air comprimé).
La peinture polyuréthane doit être appliquée
manuellement, sans pistolet.
1.9 SYSTÈMES DE PEINTURE - CONTRAINTES
PARTICULIÈRES RELATIVES AUX TRAVAUX
DE PEINTURE
1.9.1 L'entrepreneur doit appliquer les couches primaire et Voir ISO 12944-7
intermédiaire en atelier, et la couche finale sur
chantier.
1.9.2 Les parties soudées sur chantier doivent être Voir ISO 12944-7
protégées, même dans de bonnes conditions
atmosphériques.
1.9.3 Méthodes d'application
Le revêtement des arêtes doit être appliqué à la
brosse, sur au moins 20 mm de chaque côté de
l'arête.
1.9.4 Ne s'applique pas
1.9.5 L'entrepreneur doit s'assurer que l'édification des
échafaudages et l'utilisation des peintures choisies
sont conformes à toutes les réglementations relatives
à l'hygiène et à la sécurité. Les réglementations des
autorités locales relatives à l'environnement doivent
être respectées.

———————
2) Une spécification complète fournirait, dans une annexe, les détails d'une méthode particulière de ce type.

31
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

N° Titre/Sous-titre Remarques
1.10 PROPRIÉTÉS (AUTRES QU'ANTICORROSIVES)
DES SYSTÈMES DE PEINTURE
1.10.1 Couleur
Chaque couche doit avoir une couleur différente, y La couleur de la dernière
compris pour les bandes de protection des arêtes. couche intermédiaire doit
être masquée par la couche
de finition.
La couleur de la couche de finition doit être
NCS1080-Y80R.
1.10.2 La couleur de la couche de finition au terme de la
période de garantie doit encore être NCS1080-Y80R.
1.11 MANAGEMENT DE LA QUALITÉ
1.11.1 L'assurance de la qualité doit être réalisée
conformément à la BSK et à l'ISO 9002
(BSK = réglementation suédoise concernant les
structures en acier).
1.12 CONTRÔLE ET ÉVALUATION
1.12.1 Le contrôle doit être réalisé par l'entrepreneur
conformément à la BSK.
1.12.2 Un contrôle supplémentaire doit être effectué par des
organismes extérieurs, conformément au plan de
contrôle.
1.12.3 Les noms de l'organisme de contrôle externe et de
l'inspecteur seront indiqués ultérieurement (sur
chantier).
1.12.4 Le contrôle doit être effectué conformément à
l'ISO 8501-1, à l'ISO 8503-2 et à la SS 18 41 603).
1.12.5 Les démarches propres à la maîtrise de la qualité
doivent être conformes au plan de contrôle.
1.13 SURFACES DE RÉFÉRENCE
NON UTILISÉES DANS LE PRÉSENT PROJET
1.14 PROTECTION CONCERNANT L'HYGIÈNE, LA
SÉCURITÉ ET L'ENVIRONNEMENT
1.14.1 L'entrepreneur doit respecter les réglementations
suédoises d'hygiène et de sécurité concernant
l'utilisation de solvants et de produits époxy et
polyuréthane, ainsi que les réglementations locales
concernant la pollution de l'environnement par les
abrasifs utilisés, les poussières produites par le
décapage ainsi que par les solvants et peintures.

———————
3) Norme suédoise SS 18 41 60:1992, Paints and varnishes — Determination of thickness of a dry film on a metal
substrate — Magnetic flux and eddy current methods.

32
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

N° Titre/Sous-titre Remarques
1.15 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES
1.15.1 L'entrepreneur doit informer le client de tout écart
éventuel par rapport à cette spécification, au plan de
contrôle ou aux normes en référence.
1.15.2 Ne s'applique pas
1.15.3 Ne s'applique pas
1.16 RÉUNIONS
1.16.1 L'entrepreneur doit participer à la réunion préliminaire L'Administration nationale
et à la réunion de démarrage du chantier, afin de suédoise des routes fera
régler les questions éventuelles concernant les parvenir tous détails utiles.
travaux de peinture.
Au cours de la réalisation du projet, l'entrepreneur
doit participer à des réunions une fois par mois, afin
de suivre l'avancement des travaux, les résultats des
contrôles et toutes les autres questions relatives aux
travaux.
1.17 DOCUMENTATION
1.17.1 La documentation doit être conforme à la
réglementation suédoise sur les ponts.

33
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe G
(informative)

Formulaire recommandé de spécification de système de peinture — Travaux neufs

(À remplir pour chaque élément constitutif de la structure)


Projet:
Nom du maître d'ouvrage:

Projet : Système de peinture :


Emplacement : Système de peinture ISO 12944-5 n° :
Élément constitutif : Environnement :
N° sur le schéma/surface : Durabilité requise :
Position n° : Fiche n° :

APPLICATION EN ATELIER

DEGRÉ DE PRÉPARATION DE SURFACE :


TYPE DE PRIMAIRE DE PRÉFABRICATION (le cas échéant) :
Fabricant de peinture: Surface : ........... m²
SYSTÈME DE PEINTURE Délai de recouvrement
Épaisseur Temps de
nominale du minimum maximum séchage à ... °C
feuil sec, µm h h h
1ère couche........................
2ème couche........................
3ème couche........................
4ème couche........................
TOTAL :
NOTE — Pour les retouches dues aux dégradations, voir ci-après «application sur site»

APPLICATION SUR CHANTIER

DEGRÉ DE PRÉPARATION DE SURFACE


Retouches:
Surface totale:
Fabricant de peinture: Surface : ........... m²
SYSTÈME DE PEINTURE Délai de recouvrement
Épaisseur Temps de
nominale du minimum maximum séchage à.... °C
feuil sec, µm h h h
RETOUCHES
1ère couche........................
2ème couche........................
SURFACE TOTALE
1ère couche........................
2ème couche........................
3ème couche........................
4ème couche........................
TOTAL:

34
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe H
(informative)

Formulaire recommandé de spécification de système de peinture — Entretien

(À remplir pour chaque élément constitutif de la structure)


Projet:
Nom du maître d'ouvrage:

Projet: Système de peinture :


Emplacement : Système de peinture ISO 12955-5 n°:
Élément constitutif : Environnement :
N° sur le schéma/surface : Durabilité requise :
Position n° : Fiche n° :

RETOUCHES :
DEGRÉ DE PRÉPARATION DE SURFACE :
Fabricant de peinture : Surface : .............. m²
ÉTAT DU SUBJECTILE
(voir annexe K, section C)

Délai de recouvrement
SYSTÈME DE PEINTURE Épaisseur Temps de
nominale du minimum maximum séchage à ... °C
feuil sec, µm h h h
1ère couche......................
2ème couche......................
3ème couche......................
4ème couche......................
TOTAL:

APPLICATION SUR CHANTIER


DEGRÉ DE PRÉPARATION DE SURFACE:
Retouches:
Surface totale:
Fabricant de peinture: Surface : ................ m²
SYSTÈME DE PEINTURE Délai de recouvrement
Épaisseur Temps de
nominale du minimum maximum séchage à ... °C
feuil sec, µm h h h
RETOUCHES
1ère couche......................
2ème couche......................

SURFACE TOTALE
1ère couche......................
2ème couche......................
3ème couche......................
4ème couche......................
TOTAL:

35
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe I
(informative)
Formulaire recommandé de procès-verbal d'avancement de travaux de peinture
et des conditions d'application

36
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Annexe J
(informative)

Formulaire recommandé de procès-verbal final de travaux de protection


contre la corrosion

Nom de la structure: Projet n°: Schéma n°:


Système de peinture:
Système de peinture ISO 12944-5 n° (si applicable):
1ère couche 2ème couche 3ème couche 4ème couche 3ème couche
Entrepreneur de peinture

Travaux neufs Entretien


Degré de rouille de l'acier (ISO 8501-1) M Degré d'enrouillement
Ri ....... (ISO 4628-3)
M A M B M C M D M inconnu
M Défaut de laminage trouvé
M lavée (donner les
détails)..............
M Bords tranchants et ébarbés
M Résidus de soudage, y compris éclaboussures de soudure
non éliminées
Degré de préparation de surface (ISO 8501-1 ou ISO 8501-2)

Décapage par projection Sa 2 Sa 2 1/2 Sa 3


PSa 2 PSa 2 1/2 PSa 3
Nettoyage à la flamme FI
Nettoyage à la main et à St 2 St 3
l’outil Pst 2 PSt 3
Décapage à l’outil PMa
Profil de surface spécifié (ISO 8503-1) :
Comparateur G M Fin M Moyen M Gros M
Comparateur S M Fin M Moyen M Gros M

37
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Détail de la Détails de l'application de peinture


préparation
de surface
1ère couche 2ème couche 3ème couche 4ème couche 5ème couche
Degré de
préparation
de surface
obtenu
(ISO 8501-1,
ISO 8501-2)
Profil de
surface
obtenu
(ISO 8503-2)
Marque(s)/
types
d'abrasifs de
décapage
par
projection
(par exemple
selon les
séries de
normes
ISO 11124/
ISO 11126)
Fabricant(s)
d'abrasifs
Date
Température
de l'air, °C
Humidité
relative, %
Point de
rosée, °C
Température
de la
surface, °C
Désignation
de la
peinture et
du type de
couche/
produit n°
Couleur
Lot n°
Fabricant(s)
de peinture
Méthode
d'application
NDFT, µm
DFT
min. µm
moyenne µm
max. µm
En confor- oui/non oui/non oui/non oui/non oui/non
mité avec la
spécification?

38
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

Surfaces de référence fournies: M oui (noter n° du procès-verbal) M non

Date de préparation:
Remarques:

Utiliser une autre feuille, si nécessaire


Date: Nom de l'inspecteur:

Lieu: Signature:

39
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

Annexe K
(informative)

Formulaire recommandé de rapport de contrôle détaillé sur l'état d'un système de peinture
existant, avec évaluation d'un besoin d'entretien

A INFORMATIONS FONDAMENTALES
A1 Nom du projet:.......................................................................................................................
A2 Nom du maître d'ouvrage:.....................................................................................................
A3 Emplacement du projet/de la structure: ................................................................................
A4 Sur demande de:...................................................................................................................
A5 Fabricant(s) de peinture: .......................................................................................................
A6 Travaux de protection anticorrosion réalisés par: .................................................................
A7 Structure: ................................................................................... Surface: ..............m2
A8 Élément constitutif: .................................................................... Surface: ..............m2
A9 N° sur le schéma: .......................... Position n°: ........................
A10 Conditions d'environnement (voir annexe E et ISO 12944-2): ..............................................
A11 Plage de durabilité du système de peinture (voir ISO 12944-1):...........................................
A12 Durée de garantie: ................................du: ..................................au: ...................................

40
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

B SYSTÈME DE PEINTURE

B1 Préparation de surface (voir ISO 12944-4): ..........................................................................

B2 Profil de surface (rugosité) (voir ISO 12944-4): ....................................................................

B3 Subjectile (par exemple acier galvanisé à chaud):................................................................

B4 Primaire de préfabrication/n° de lot:......................................................................................

B5 Couche primaire/n° de lot:.....................................................................................................

B6 Couche intermédiaire/n° de lot: .............................................................................................

B7 Couche de finition/n° de lot: ..................................................................................................

B8 Date de fin d'application: .......................................................................................................

B9 Date(s) et description des travaux de réparation (s'il y a lieu):


..............................................................................................................................................
B10 Épaisseur du feuil sec (DFT) (voir ISO 2808): ................... Date du mesurage: ...................

Dispositif de mesurage:.........................................................................................................

Nombre de
mesures/
surface :
DFT min. µm
DFT
moyenne µm
DFT max. µm

41
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

C ÉVALUATION DE L'ÉTAT DU SYSTÈME DE PEINTURE


Type de Structure/ Degré de N° de photo/ Cause Nécessité de
défaut élément dégradation N° de photo présumée procéder à
constitutif numérique/ du défaut des
N° de réparations?
représen- (oui/non)
tation
graphique
C1 Degré de Désignation:
cloquage ....................
(voir Emplace-
ISO 4628-2) ment:
....................
Revêtement
concerné:
....................
•M
généralisé
• M localisé
C2 Degré Désignation:
d'enrouille- ....................
ment (Ri) Emplace-
(voir ment:
ISO 4628-3) ....................
Revêtement
concerné:
....................
M généralisé
M localisé
C3 Degré de Désignation:
craquelage ....................
(voir Emplace-
ISO 4628-4) ment:
....................
Revêtement
concerné:
....................
M généralisé
M localisé

42
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

© ISO ISO 12944-8:1998(F)

C ÉVALUATION DE L'ÉTAT DU SYSTÈME DE PEINTURE


C4 Degré Désignation :
d'écaillage .....................
(voir Emplace-
ISO 4628-5) ment :
.....................
Revêtement
concerné :
....................
M généralisé
M localisé
C5 Degré de Désignation :
farinage ....................
(voir Emplace-
ISO 4628-6) ment :
....................
Revêtement
concerné :
....................
M généralisé
M localisé
C6 Enrouillement Désignation :
des .....................
soudures, Emplace-
etc. ment :
.....................
Revêtement
concerné :
....................
M généralisé
M localisé
C7 Adhérence Désignation :
(voir .....................
ISO 2409 Emplace-
et/ou ment :
ISO 4624) .....................
Revêtement
concerné :
.....................
M généralisé
M localisé

43
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 12944-8:1998(F) © ISO

C ÉVALUATION DE L'ÉTAT DU SYSTÈME DE PEINTURE


C8 Corrosion Désignation :
filiforme .....................
(voir Emplace-
ISO 4623) ment :
.....................
Revêtement
concerné :
.....................
M généralisé
M localisé
C9 Autres
défauts

D ENTRETIEN
D1 Nature:
a) Structure
b) Élément constitutif
c) Emplacement de la surface
D2 Cause présumée (cocher la bonne M a) Usure normale
case) M b) Système de peinture non adapté
M c) Mauvaise application
D3 Mesures recommandées (cocher la M a) Peinture d'entretien non nécessaire avant le
bonne case) prochain contrôle (nombre d'années ..........)
M b) Peinture d'entretien nécessaire avant le prochain
contrôle (nombre d'années ..........)
M c) Peinture d'entretien nécessaire avant 1 an
M d) Peinture d'entretien nécessaire immédiatement
(< 4 mois)
D4 Remarques

Date du contrôle: Signature de l'inspecteur:

..................... .... .......................... .............

44
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 3
EN ISO 12944-8:1998

Annexe ZA
(normative)
Références normatives aux publications internationales
avec leurs publications européennes correspondantes

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

Cette norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-
après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publica-
tions ne s'appliquent à cette norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour
les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique.

Publication Année Titre EN Année

ISO 2409 1992 Peintures et vernis — Essai de quadrillage. EN ISO 2409 1994
ISO 4623 1984 Peintures et vernis — Essai de corrosion filiforme sur EN ISO 4623 1995
acier.
ISO 4624 1978 Peintures et vernis — Essai de traction. EN 24624 1992
ISO 8503-1 1988 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 8503-1 1995
peintures et de produits assimilés — Caractéristiques de
rugosité des subjectiles d'acier décapés — Partie 1 :
Spécifications et définitions relatives aux échantillons de
comparaison viso-tactile iso pour caractériser les surfa-
ces préparées par projection d'abrasif.
ISO 8503-2 1988 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 8503-2 1995
peintures et de produits assimilés — Caractéristiques de
rugosité des subjectiles d'acier décapés — Partie 2 :
Méthode pour caractériser un profil de surface en acier
décapée par projection d'abrasif — Utilisation d'échan-
tillons de comparaison viso-tactile iso.
ISO 8503-3 1988 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 8503-3 1995
peintures et de produits assimilés — Caractéristiques de
rugosité des subjectiles d'acier décapés — Partie 3 :
Méthode pour étalonner les échantillons de comparaison
viso-tactile iso et pour caractériser un profil de surface —
Utilisation d'un microscope optique.
ISO 8503-4 1988 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 8505-4 1995
peintures et de produits assimilés — Caractéristiques de
rugosité des subjectiles d'acier décapés — Partie 4 :
Méthode pour étalonner les échantillons de comparaison
viso-tactile iso et pour caractériser un profil de surface —
Utilisation d'un appareil à palpeur.
ISO 11124-1 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11124-1 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs métalliques destinés à la préparation par projec-
tion — Partie 1 : Introduction générale et classification.
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 4
EN ISO 12944-8:1998

Publication Année Titre EN Année

ISO 11124-2 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11124-2 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs métalliques destinés à la préparation par projec-
tion — Partie 2 : Grenaille angulaire en fonte trempée.
ISO 11124-3 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11124-3 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs métalliques destinés à la préparation par projec-
tion — Partie 3 : Grenaille ronde et angulaire en acier
coulé à haut carbone.
ISO 11124-4 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11124-4 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs métalliques destinés à la préparation par pro-
jection — Partie 4 : Grenaille ronde en acier coulé à bas
carbone.
ISO 11126-1 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-1 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par pro-
jection — Partie 1 : Introduction générale et classification.
ISO 11126-3 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-3 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par
projection — Partie 3 : Scories de raffinage du cuivre.
ISO 11126-4 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-4 1998
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par
projection — Partie 4 : Cendres fondues.
ISO 11126-5 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-5 1998
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par
projection — Partie 5 : Scories de raffinage du nickel.
ISO 11126-6 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-6 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par
projection — Partie 6 : Scories de four de métallurgie.
ISO 11126-8 1993 Préparation des subjectiles d'acier avant application de EN ISO 11126-8 1997
peintures et de produits assimilés — Spécifications pour
abrasifs non métalliques destinés à la préparation par
projection — Partie 8 : Sable d'olivine.
ISO 12944-1 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-1 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 1 : Introduction
générale.
ISO 12944-2 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-2 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 2 : Classification
des environnements.
ISO 12944-3 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-3 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 3 : Conception
et dispositions constructives.
ISO 12944-4 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-4 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 4 : Types de sur-
face et préparation de surface.
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 5
EN ISO 12944-8:1998

Publication Année Titre EN Année

ISO 12944-5 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-5 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 5 : Systèmes de
peinture.
ISO 12944-6 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN SIO 12944-6 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 6 : Essais de
performance en laboratoire.
ISO 12944-7 1998 Peintures et vernis — Anticorrosion des structures en EN ISO 12944-7 1998
acier par systèmes de peinture — Partie 7 : Exécution et
surveillance des travaux de peintures.
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Vous aimerez peut-être aussi