Vous êtes sur la page 1sur 21

Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

FA112876 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN ISO 4624


Novembre 2003

Indice de classement : T 30-062

ICS : 87.040

Peintures et vernis
Essai de traction

E : Paints and varnishes — Pull-off test for adhesion


D : Beschichtungsstoffe — Abrießversuch zur Bestimmung der Haftfestigkeit

Norme française homologuée


© AFNOR 2003 — Tous droits réservés

par décision du Directeur Général d'AFNOR le 20 octobre 2003 pour prendre effet
le 20 novembre 2003.
Remplace la norme homologuée NF EN 24624, de novembre 1992.

Correspondance La Norme européenne EN ISO 4624:2003 a le statut d'une norme française. Elle
reproduit intégralement la Norme internationale ISO 4624:2002.

Analyse Le présent document décrit des méthodes de détermination de l’adhérence par essai
de traction sur une couche unique ou sur un système multicouche de peintures,
vernis ou produits assimilés.

Descripteurs Thésaurus International Technique : peinture, vernis, essai, essai de traction,


adhérence, matériel d’essai.

Modifications Par rapport au document remplacé, mise à jour de certains termes pour tenir compte
de l’évolution technique.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2003 AFNOR 2003 1er tirage 2003-11-P


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Revêtements organiques : Peintures et vernis AFNOR T30A

Membres de la commission de normalisation


Président : M JANMOT — FIPEC
Secrétariat : M CHIVOT — AFNOR

M ARNOUX ADAL

M GARCON GALVAZINC ASSOCIATION

M JANMOT FIPEC

M LAMIGE TOTAL SA
M L'ANTOINE SIGMA COATINGS FRANCE SA

M LUDWIG ATLAS MATERIAL TESTING TECHNOLOGY

M MAIRE CETE LAB REG PONTS ET CHAUSSEES

MR MATHIEU OHGPI

M PAUTASSO DGA DSA

M PLU SNCF DION INGENIERIE

MME PODGORSKI CTBA

M PRETI ALLIOS

M RHOME AKZO NOBEL COATINGS SA


M TERRIOL EDF POLE INDUSTRIE SQR — LABORATOIRE

MME TOURNIER CEBTP

M WOZNIAK DYRUP

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
ISO 1513 : NF EN ISO 1513 (indice de classement : T 30-066)
ISO 1514 : NF EN ISO 1514 (indice de classement : T 30-101)
ISO 2808 : NF EN ISO 2808 (indice de classement : T 30-120)
ISO 3270 : NF EN 23270 (indice de classement : T 30-058)
ISO 15528 : NF EN ISO 15528 (indice de classement : T 30-091)
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

NORME EUROPÉENNE EN ISO 4624


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Mai 2003

ICS : 87.040 Remplace EN 24624:1992

Version française

Peintures et vernis — Essai de traction


(ISO 4624:2002)

Beschichtungsstoffe — Abreißversuch Paints and varnishes —


zur Bestimmung der haftfestihkeit Pull-off test for adhesion
(ISO 4624:2002) (ISO 4624:2002)

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 17 mars 2003.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte,
Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2003 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN ISO 4624:2003 F
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 2
EN ISO 4624:2003

Avant-propos

Le texte de l'ISO 4624:2002 a été élaboré par le Comité Technique ISO/TC 35 «Peintures et vernis» de l'Organi-
sation Internationale de Normalisation (ISO) et a été repris comme EN ISO 4624:2003 par le Comité Technique
CEN/TC 139 «Peintures et vernis», dont le secrétariat est tenu par le DIN.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en novembre 2003, et toutes les normes nationales en contradiction devront être
retirées au plus tard en novembre 2003.
Le présent document remplace l’EN 24624:1992.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Portugal,
République Tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse.

Notice d’entérinement

Le texte de l’ISO 4624:2002 a été approuvé par le CEN comme EN ISO 4624:2003 sans aucune modification.
NOTE Les références normatives aux Normes internationales sont listées dans l’annexe ZA (normative).
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

Page 3
EN ISO 4624:2003

Annexe ZA
(normative)
Références normatives aux publications internationales
avec leurs publications européennes correspondantes

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées
ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces
publications ne s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.
Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique
(y compris les amendements).
NOTE Dans le cas où une publication internationale est modifiée par des modifications communes, indiqué par (mod.),
l’EN ou le HD correspondant(e) s’applique.

Publication Année Titre EN Année

ISO 1513 1992 Peintures et vernis — Examen et préparation EN ISO 1513 1991
des échantillons pour essais
ISO 1514 1993 Peintures et vernis — Panneaux normalisés EN ISO 1514 1997
pour essais
ISO 2808 1997 Peintures et vernis — Détermination de EN ISO 2808 1999
l’épaisseur du feuil
ISO 3270 1984 Peintures et vernis et leurs matières EN 23270 1991
premières — Températures et humidités pour
le conditionnement et l’essai
ISO 15528 2000 Peintures, vernis et matières premières pour EN ISO 15528 2000
peintures et vernis — Échantillonnage
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ
Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Sommaire Page

1 Domaine d'application ...................................................................................................................................... 1


2 Références normatives ..................................................................................................................................... 1
3 Principe ............................................................................................................................................................. 1
4 Informations supplémentaires requises ............................................................................................................ 2
5 Appareillage ...................................................................................................................................................... 2
6 Adhésifs ............................................................................................................................................................ 4
7 Échantillonnage ................................................................................................................................................ 5
8 Panneaux d'essai ............................................................................................................................................. 5
9 Mode opératoire ............................................................................................................................................... 6
10 Calcul et expression des résultats .................................................................................................................. 9
11 Fidélité .......................................................................................................................................................... 10
12 Rapport d'essai ............................................................................................................................................. 10

Annex
A Informations supplémentaires requises .......................................................................................................... 11
Bibliographie.......................................................................................................................................................... 12

© ISO 2002 – Tous droits réservés iii


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée aux
comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du comité
technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en liaison
avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec la Commission électrotechnique
internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI, Partie 3.

Les projets de Normes internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour
vote. Leur publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres
votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments de la présente Norme internationale peuvent faire l'objet
de droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne pas
avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

La Norme internationale ISO 4624 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 35, Peintures et vernis, sous-
comité SC 9, Méthodes générales d'essais des peintures et vernis.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 4624:1978), dont l'article 6 et les paragraphes
5.1, 5.2, 5.4 et 8.2 ont fait l'objet d'une révision technique.

L'annexe A constitue un élément normatif de la présente Norme internationale.

iv © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Introduction
La présente Norme internationale est l'une des deux normes qui décrivent des méthodes d'évaluation de
l'adhérence d'une couche unique ou d'un système multicouche de peintures, vernis ou produit assimilé par le
mesurage de l'effort de traction minimal nécessaire pour détacher ou rompre le revêtement dans une direction
perpendiculaire au subjectile.

Le résultat de l'essai est affecté non seulement par les propriétés mécaniques du système à essayer, mais
également par la nature et la préparation du subjectile, la méthode d'application de la peinture, les conditions de
séchage du revêtement, la température, l'humidité et d'autres facteurs comme le type d'instrument d'essai utilisé.

L'autre Norme internationale est l'ISO 2409:1992, Peintures et vernis — Essai de quadrillage

© ISO 2002 – Tous droits réservés v


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

NORME INTERNATIONALE ISO 4624:2002(F)

Peintures et vernis — Essai de traction

1 Domaine d'application

La présente Norme internationale décrit des méthodes de détermination de l'adhérence par un essai de traction sur
une couche unique ou sur un système multicouche de peintures, vernis ou produits assimilés.

Ces méthodes d'essai se sont révélées utiles pour comparer l'adhérence de diverses couches. Elles sont surtout
utiles pour fournir des classifications relatives pour une série de panneaux revêtus présentant des différences
d'adhérence significatives.

L'essai peut être effectué sur une large variété de subjectiles. Différents modes opératoires sont présentés selon que
le subjectile est déformable, par exemple métal, plastique et bois, ou rigide, par exemple béton épais et plaques de
métal. Pour des besoins particuliers, le revêtement peut être appliqué directement sur un plot d'essai.

2 Références normatives

Les documents normatifs suivants contiennent des dispositions qui, par suite de la référence qui y est faite,
constituent des dispositions valables pour la présente Norme internationale. Pour les références datées, les
amendements ultérieurs ou les révisions de ces publications ne s'appliquent pas. Toutefois, les parties prenantes
aux accords fondés sur la présente Norme internationale sont invitées à rechercher la possibilité d'appliquer les
éditions les plus récentes des documents normatifs indiqués ci-après. Pour les références non datées, la dernière
édition du document normatif en référence s'applique. Les membres de l'ISO et de la CEI possèdent le registre des
Normes internationales en vigueur.

ISO 1513:1992, Peintures et vernis — Examen et préparation des échantillons pour essais

ISO 1514:—1), Peintures et vernis — Panneaux normalisés pour essais

ISO 2808:1997, Peintures et vernis — Détermination de l'épaisseur du feuil

ISO 3270:1984, Peintures et vernis et leurs matières premières — Températures et humidités pour le
conditionnement et l'essai

ISO 15528:2000, Peintures, vernis et matières premières pour peintures et vernis — Échantillonnage

3 Principe

Appliquer le produit ou système soumis à l'essai à une épaisseur uniforme sur des panneaux plats dont la surface a
une texture uniforme.

Après le séchage/la prise, coller les plots avec un adhésif à même la surface du panneau revêtu et durci.

Après la prise de l'adhésif, les assemblages collés de plots sont placés dans un appareil de traction approprié. Les
assemblages collés sont soumis à un essai de traction contrôlé et on mesure la force nécessaire pour rompre
l'adhérence entre le revêtement et le subjectile.

1) À publier. (Révision de l’ISO 1514:1993)

© ISO 2002 – Tous droits réservés 1


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Le résultat d'essai est l'effort de traction nécessaire pour rompre l'interface la plus faible (rupture d'adhérence) ou la
composante la plus faible (rupture de cohésion) de l'assemblage d'essai. Les ruptures mixtes d'adhérence/de
cohésion peuvent aussi survenir.

4 Informations supplémentaires requises


Pour toute application particulière, la méthode d'essai spécifiée dans la présente Norme internationale doit être
complétée par des informations supplémentaires.

Les éléments d'information supplémentaire sont donnés dans l'annexe A.

5 Appareillage
5.1 Appareil de traction, permettant d'effectuer le mode opératoire choisi, spécifié à l'article 9. L'effort de traction
doit être appliqué perpendiculairement au plan du subjectile revêtu et doit augmenter à une vitesse parfaitement
uniforme, inférieure à 1 MPa/s2) de façon que la rupture de l'assemblage d'essai se produise avant 90 s. Des
dispositifs convenables pour l'application de l'effort de traction sont indiqués aux Figures 1 et 2.

NOTE 1 D'autres types de dispositifs de traction (mécaniques, pneumatiques, hydrauliques ou activés manuellement) peuvent
être utilisés au lieu de l'appareil de traction à condition qu'ils donnent les mêmes résultats. Le type d'instrument doit être consigné
dans le rapport d'essai, car les instruments activés par voie manuelle/mécanique/hydraulique sont dits donner des résultats très
différents.

NOTE 2 L'assemblage d'essai utilisé peut influer sur les résultats. De plus, les résultats sont reproductibles uniquement si
l'alignement coaxial des forces de traction est assuré.

5.2 Plots d'essai, consistant chacun en un cylindre avec des faces en acier ou en aluminium usiné, spécialement
conçus pour être utilisés avec l'appareil de traction. Chaque plot a une face plate rigide pour coller l'adhésif/le
revêtement sur un côté et un dispositif de connexion à l'appareil de traction sur l'autre côté. Chaque plot a un
diamètre nominal de 20 mm (voir cependant le paragraphe suivant) et une épaisseur suffisante pour assurer une
absence de déformation pendant l'essai. Il est recommandé de s'assurer que la longueur de chaque plot n'est pas
inférieure à la moitié de son diamètre. Les faces de chaque plot doivent être usinées perpendiculairement à son
grand axe avant utilisation.

Des plots de 7 mm de diamètre peuvent aussi être utilisés dans la méthode d'essai d'adhérence sur une seule face
(voir 9.4.2). Dans le cas de l'utilisation de plots de 7 mm de diamètre, effectuer 10 mesurages afin d'obtenir une
meilleure fidélité. Consigner le diamètre des plots dans le rapport d'essai.

5.3 Dispositif de centrage, pour assurer un alignement coaxial convenable de l'assemblage d'essai pendant
l'opération de collage décrite en 9.4.1 et 9.4.3. Un dispositif convenable est indiqué à la Figure 3.

5.4 Dispositif de découpage, tel qu'un couteau aiguisé, pour couper l'adhésif sec et la couche de peinture
jusqu'au subjectile, le long de la circonférence du plot.

En fonction des propriétés mécaniques du système de peinture (par exemple friabilité), le découpage de l'adhésif
sec et de la couche de peinture jusqu'au subjectile peut influer de manière importante sur l'adhérence du système de
peinture. Il est permis, si cela fait l'objet d'une spécification ou d'un accord entre les parties intéressées, de ne pas
effectuer un découpage si les systèmes de peinture ont une épaisseur de moins de 150 µm. Si les découpages
autour du plot ont été effectués, le rapport d'essai doit le mentionner, ainsi que le type d'instrument de découpage.

2) 1 MPa/s = 1 MN/m2 · s

2 © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Légende
1 Support
2 Rotule
3 Plots
4 Revêtement
5 Subjectile
Figure 1 — Exemple d'appareil d'essai convenant aux méthodes décrites en 9.4.1 et 9.4.3

© ISO 2002 – Tous droits réservés 3


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Légende
1 Revêtement
2 Éprouvette
3 Plot
4 Rotule
5 Support (convenablement étudié pour permettre un assemblage articulé)
6 Rotule
Figure 2 — Exemple d'appareil d'essai convenant aux méthodes décrites en 9.4.2

6 Adhésifs

Une attention particulière doit être portée au choix des adhésifs à utiliser pour l'essai. Pour obtenir une rupture du
revêtement, il est essentiel que les propriétés de cohésion et d'adhérence de l'adhésif soient supérieures à celles du
revêtement soumis à l'essai.

Une sélection préalable des adhésifs doit être effectuée, de façon à déterminer leurs possibilités d'utilisation. Les
adhésifs convenables et, si nécessaire, leurs constituants non mélangés ne doivent produire qu'un changement
faible ou non visible dans la couche soumise à l'essai, lorsqu'ils sont mis en contact avec le revêtement pendant une
durée équivalente au temps de prise de l'adhésif.

Les adhésifs qui donnent les résultats les plus élevés, c'est-à-dire la rupture d'adhérence la plus grande entre le
revêtement et le subjectile, doivent être préférés.

Dans la plupart des cas, les adhésifs cyanoacrylates, époxydes à deux composants sans solvant et polyesters
catalysés par peroxyde sont jugés adaptés. Dans le cas d'essais spéciaux dans des conditions de forte humidité, le
temps de prise de l'adhésif doit être aussi court que possible. L'utilisation d'un adhésif époxydes à deux composants
et à séchage rapide est préférable dans ces situations.

NOTE Lorsqu'il s'agit principalement d'une rupture d'adhérence, l'utilisation d'un autre type d'adhésif peut donner des résultats
plus utiles.

4 © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Dimensions en millimètres

Légende
1 Alignement de l’assemblage d’essai pour le mode opératoire d’adhérence (voir 5.3)
2 Cheville de centrage
Figure 3 — Exemple de dispositif convenable de centrage pour plots de 20 mm de diamètre

7 Échantillonnage

Prélever un échantillon représentatif du produit à soumettre à l'essai (ou de chaque produit, dans le cas d'un
système multicouche), conformément à l'ISO 15528.

Examiner et préparer ensuite l'échantillon pour l'essai, conformément à l'ISO 1513.

8 Panneaux d'essai

8.1 Subjectile

Sauf accord contraire, choisir le subjectile parmi ceux décrits dans l'ISO 1514 et, dans la mesure du possible, dans
le même matériau que celui qui sera utilisé dans la pratique. Les panneaux de subjectile doivent être plans et
exempts de toute déformation.

8.2 Préparation et revêtement

Sauf accord contraire, préparer chaque panneau d'essai conformément à la méthode de prétraitement choisie pour
la surface d'origine. Consigner la méthode de prétraitement dans le rapport d'essai.

8.3 Séchage et conditionnement

Sécher (ou sécher à l'étuve) et vieillir (le cas échéant) chaque panneau d'essai revêtu pendant la durée spécifiée et
dans les conditions spécifiées. Avant essai, conditionner les panneaux revêtus à (23 ± 2) ◦ C et à une humidité
relative de (50 ± 5) % (voir l'ISO 3270), sauf accord contraire, pendant une durée d'au moins 16 h.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 5


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

8.4 Épaisseur du revêtement

L'épaisseur du revêtement doit faire l'objet d'une spécification et d'un accord entre les parties intéressées.
Déterminer l'épaisseur, en micromètres, du revêtement sec par l'une des méthodes spécifiées dans l'ISO 2808.

NOTE Voir aussi l'article 1.

9 Mode opératoire

9.1 Nombre de déterminations

Effectuer au moins six déterminations, c'est-à-dire en utilisant au moins six assemblages d'essai (voir 9.4).

9.2 Conditions ambiantes

Sauf accord contraire (voir l'ISO 3270), effectuer l'essai à une température de (23 ± 2) ◦ C et à une humidité relative
de (50 ± 5) %◦ C,

9.3 Adhésifs

Préparer et appliquer l'adhésif (voir l'article 6) conformément aux instructions du fabricant. Utiliser la quantité
minimale d'adhésif nécessaire pour obtenir un assemblage solide, régulier et uniforme entre les constituants de
l'assemblage d'essai. Éliminer immédiatement tout excès d'adhésif, si possible.

9.4 Assemblages d'essai

9.4.1 Méthode générale d'essai (utilisant deux plots) des subjectiles rigides et des subjectiles déformables.

Utiliser comme éprouvette une surface coupée dans le subjectile revêtu (disque d'au moins 30 mm de diamètre ou
carré d'au moins 30 mm de côté). Prendre soin de ne pas déformer l'éprouvette. Appliquer régulièrement l'adhésif
sur les surfaces de deux plots (5.2) fraîchement nettoyés, de même diamètre (voir Notes 1 et 2).

Placer l'éprouvette entre les faces des plots revêtues de l'adhésif, de façon que les axes des plots d'essai soient
alignés au centre de l'éprouvette, comme indiqué à la Figure 4. Aligner l'assemblage d'essai dans le dispositif de
centrage (5.3) et l'y maintenir pendant une durée égale au temps de prise de l'adhésif. Dans le cas d'essais
particuliers dans des conditions d'humidité élevée, le temps de prise de l'adhésif doit être aussi court que possible;
l'utilisation d'adhésifs époxyde à deux composants et à séchage rapide est préférable dans ces situations. À la fin de
ce temps, sauf spécification ou accord contraire (voir 5.4), utiliser soigneusement le dispositif de découpage (5.4)
pour couper autour de la circonférence des plots d'essai jusqu'au subjectile.

NOTE 1 L'adhérence à l'interface de l'adhésif/du revêtement peut être améliorée en ponçant légèrement la surface du
revêtement sec et la surface du plot d'essai avant l'application de l'adhésif.

NOTE 2 Dans le cas de subjectiles déformables et de soupçon d'adhérence faible entre la face non revêtue du subjectile et celle
du plot d'essai, revêtir les deux faces du subjectile du produit soumis à l'essai.

9.4.2 Méthode pour essai sur une seule face (convenant uniquement aux subjectiles rigides)

Appliquer régulièrement l'adhésif sur la surface non revêtue et fraîchement nettoyée d'un plot (5.2). Placer la surface
du plot revêtue de l'adhésif en contact avec le revêtement (voir notes en 9.4.1), pendant une durée égale au temps
de prise de l'adhésif. À la fin de cette période, utiliser soigneusement le dispositif de découpage (5.4) pour couper
autour de la circonférence du plot, jusqu'au subjectile, sauf spécification ou accord contraire.

Positionner la bague extérieure et procéder à l'essai comme indiqué à la Figure 5.

6 © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Légende
1 Plot revêtu de l’adhésif
2 Subjectile peint sur un ou deux côtés
Figure 4 — Assemblage d'essai pour la méthode dite du «sandwich» (subjectile peint sur un ou deux côtés)

Légende
1 Bague extérieure
2 Plot revêtu de l’adhésif
3 Couche de peinture
4 Subjectile
Figure 5 — Assemblage d'essai pour subjectiles rigides

© ISO 2002 – Tous droits réservés 7


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

9.4.3 Méthode utilisant des plots, l'un étant utilisé comme subjectile peint d'essai

Appliquer régulièrement l'adhésif sur la surface non revêtue et fraîchement nettoyée d'un plot. Placer la surface du
plot revêtue de l'adhésif en contact avec la surface du deuxième plot revêtue du produit à l'essai, de la façon indiquée
à la Figure 6, et aligner l'assemblage d'essai dans le dispositif de centrage (5.3), pendant une durée égale au temps
de prise de l'adhésif.

Légende
1 Plot d’essai peint
2 Feuil de peinture
3 Adhésif
4 Plot revêtu de l’adhésif
Figure 6 — Assemblage d'essai utilisant uniquement des plots

9.5 Mesurage

9.5.1 Force de rupture

Immédiatement après le temps admis pour la prise de l'adhésif, placer l'assemblage d'essai dans l'appareil de
traction (5.1), en prenant soin d'aligner les plots de manière que la force de traction soit appliquée uniformément sur
la surface d'essai sans moment de flexion. Appliquer une force de traction, croissant à une vitesse inférieure ou
égale à 1 MPa/s, perpendiculairement au plan du subjectile revêtu et telle que la rupture de l'assemblage d'essai se
produise dans les 90 s qui suivent l'application initiale de la force.

Noter la force de traction pour rompre l'assemblage d'essai.

Répéter l'essai de traction pour chaque assemblage d'essai préparé (voir 9.1).

8 © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

9.5.2 Nature de la rupture

Examiner à l'œil nu la surface de la rupture afin d'établir sa nature et évaluer les types de rupture selon le système
suivant:

A est la rupture de cohésion du subjectile;

A/B est la rupture d'adhérence entre le subjectile et la première couche;

B est la rupture de cohésion de la première couche;

B/C est la rupture d'adhérence entre la première et la seconde couche;

n est la rupture d'adhérence de la n-ième couche d'un système multicouche;

n/m est la rupture d'adhérence entre la n-ième et la m-ième couche d'un système multicouche;

—/Y est la rupture d'adhérence entre la couche finale et l'adhésif;

Y est la rupture de cohésion de l'adhésif;

Y/Z est la rupture d'adhérence entre l'adhésif et le plot d'essai.

Exprimer la surface de rupture en pourcentage de chaque type de rupture, à 10 % près.

Lorsqu'il n'y a pas de cohérence dans la rupture du collage, revoir la préparation et l'application de revêtement;
lorsqu'il n'y a pas de cohérence dans la rupture de l'adhésif, voir l'article 6 et les notes données en 9.4.1. Répéter la
série d'essais en utilisant au moins six assemblages d'essai supplémentaires.

10 Calcul et expression des résultats

10.1 Résistance à la rupture

La résistance à la rupture, σ , pour chaque assemblage d'essai, est donnée, en mégapascals, par l'équation

σ = F /A

F est la force de rupture, en newtons;

A est la surface du plot, en millimètres carrés.

NOTE Dans le cas de plots de 20 mm de diamètre, la résistance à la rupture est donnée, en mégapascals, par l'équation

σ = 4F /400π = F /314

Calculer la moyenne des six déterminations au nombre entier le plus proche. Exprimer le résultat en moyenne et en
fourchette.

10.2 Nature de la rupture

Exprimer le résultat en pourcentage de surface moyenne estimée et en type de rupture dans le système soumis à
l'essai conformément à 9.5.2.

© ISO 2002 – Tous droits réservés 9


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

10.3 Exemple

Si un système de peinture soumis à l'essai de traction se rompt à une force moyenne de traction de 20 MPa et si
l'examen de la surface de chaque côté de l'endroit de la séparation révèle que la rupture de cohésion de la première
couche affecte une moyenne d'approximativement 30 % de la surface du plot et que la rupture d'adhérence entre la
première et la deuxième couche affecte 70 % de la surface du plot, le résultat de l'essai de traction s'exprime comme
suit:

20 MPa, 30 % B, 70 % B/C

11 Fidélité
Aucune donnée appropriée de fidélité n'est actuellement disponible. Des données sur une méthode apparentée sont
présentées dans l'ASTM D 4541.

Il convient que les utilisateurs de la présente Norme internationale soient conscients que les données de fidélité ne
constitueront qu'une indication de la précision de la méthode, du fait de l'évaluation subjective du moment où la
détérioration se produit et de la nature de la rupture.

Toutefois, la méthode a été jugée utile pour comparer la résistance à la traction de différents revêtements. Elle est le
plus utile dans les classements relatifs d'une série de panneaux revêtus présentant des différences significatives
d'adhérence (voir article 1).

12 Rapport d'essai
Le rapport d'essai doit mentionner au moins les informations suivantes:
a) tous les renseignements nécessaires à l'identification du/des produit(s) soumis à l'essai;
b) une référence à la présente Norme internationale (ISO 4624:2002);
c) les informations supplémentaires auxquelles il est fait référence dans l'annexe A;
d) une référence à la norme internationale ou nationale, à la spécification du produit ou à tout autre document
fournissant les informations indiquées en c);
e) la méthode choisie de prétraitement du subjectile;
f) l'épaisseur de couche du système de peinture et/ou l'épaisseur des couches individuelles;
g) le type d'instrument et le diamètre du plot utilisé;
h) le type d'instrument de découpage pour couper la circonférence autour du plot, si un tel instrument est utilisé;
i) les résultats d'essai, consignés conformément à l’article 10;
j) tout écart par rapport à la méthode d'essai spécifiée;
k) la date de l'essai.

10 © ISO 2002 – Tous droits réservés


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Annexe A
(normative)

Informations supplémentaires requises

Les éléments d'information supplémentaire énumérés dans la présente annexe doivent être fournis, le cas échéant,
pour permettre la réalisation de la méthode.

Il convient que les informations requises fassent, de préférence, l'objet d'un accord entre les parties intéressées et
qu'elles proviennent, en partie ou en totalité, d'une norme internationale ou nationale ou de tout autre document
concernant le produit à soumettre à l'essai.
a) Le matériau, l'épaisseur et la préparation de la surface du subjectile.
b) La méthode d'application du revêtement à soumettre à l'essai sur le subjectile.
c) La durée et les conditions de séchage (ou d'étuvage) ou (éventuellement) de vieillissement du revêtement avant
l'essai.
d) L'épaisseur, en micromètres, du revêtement sec et la méthode de mesurage conformément à l'ISO 2808;
indiquer s'il s'agit d'une couche unique ou d'un système multicouche.
e) L'adhésif (et, éventuellement, les proportions du mélange) et les conditions de prise (voir également l'article 6);
f) La durée et le conditionnement entre l'assemblage et l'essai.
g) La température et l'humidité de l'essai, si elles diffèrent de celles spécifiées en 9.2 (voir l'ISO 3270).

© ISO 2002 – Tous droits réservés 11


Saga intranet pour : STEG - SOC TUNISIENNE ELECT ET GAZ

ISO 4624:2002(F)

Bibliographie

[1] ASTM D 4541, Standard Test Method for Pull-Off Strength of Coatings Using Portable Adhesion Testers

12 © ISO 2002 – Tous droits réservés

Vous aimerez peut-être aussi