Vous êtes sur la page 1sur 10

Partie 1 : Initiation à la comptabilité générale

Chapitre 3 : Le compte
Toute opération effectuée par l’entreprise modifie le bilan. Dans la pratique, on ne peut pas établir un bilan
après chaque opération. Un tel travail serait long, coûteux et sans grand intérêt.
Pour résoudre ce problème, chaque poste du bilan fera l’objet d’un tableau appelé « compte » où sont
enregistrées les opérations le concernant.
Le bilan qui n’est en principe établi qu’une seule fois par an ne sera pas utilisé pour enregistrer immédiatement
les opérations effectuées par l’entreprise.
I- Le compte : définition et présentation
1- Présentation du compte :
Exemple :
Le commerçant EL ISSAMI a réalisé les opérations suivantes durant le mois d’octobre 2019 :
 Le 01/10 : il a en caisse 14 000 DH ;
 Le 03/10 : vente de 9 500 DH de marchandises contre espèces (pièce de caisse n°R46) ;
 Le 06/10 : le client AZIRA lui verse 4 000 DH en espèces (pièce de caisse n°R47) ;
 Le 10/10 : il règle en espèces 5 000 DH à son fournisseur TIJANI (pièce de caisse n°C34) ;
 Le 13/10 : vente de marchandises en espèces pour 2 500 DH (pièce de caisse n°R48) ;
 Le 15/10 : il règle la quittance d’électricité en espèces 750 DH (pièce de caisse n°C35) ;
 Le 20/10 : achat de marchandises contre espèces 9 500 DH (pièce de caisse n°C36) ;
 Le 25/10 : il dépose en banque 1 250 DH (pièce de caisse n°C37).
TAF : Présenter le « compte » caisse de Mr EL ISSAMI
Il existe plusieurs façons de tenir un compte. Les représentations les plus utilisés sont :
a)- le compte à colonnes séparées :
Date Libellé Débit Date Libellé Crédit
01/10 Avoir en Caisse 14 000 10/10 PC n°C34 5 000
03/10 PC n°R46 9 500 15/10 PC n°C35 750
06/10 PC n°R47 4 000 20/10 PC n°C36 9 500
13/10 PC n°R48 2 500 25/10 PC n°C37 1 250
Solde débiteur 13 500
Total 30 000 Total 30 000
b)- le compte à colonnes mariées :
Mouvement solde
Date Libellé Débit Crédit Débiteur Créditeur
01/10 Avoir en Caisse 14 000 14 000
03/10 PC n°R46 9 500 23 500
06/10 PC n°R47 4 000 27 500
10/10 PC n°C34 5 000 22 500
13/10 PC n°R48 2 500 25 000
15/10 PC n°C35 750 24 250
20/10 PC n°C36 9 500 14 750
25/10 PC n°C37 1 250 13 500

P : BENYAHIA Imad P a g e 1 | 10
c)- le compte en T (ou le compte schématique) :

Débit Compte Caisse Crédit


01/10 14 000 10/10 5 000
03/10 9 500 15/10 750
06/10 4 000 20/10 9 500
13/10 2 500 25/10 1 250

Solde débiteur = 13 500


2- Définition du compte :
Le compte est un document comptable qui sert à enregistrer les opérations réalisées par une entreprise. Il
se présente sous la forme d’un tableau divisé en 2 parties : la partie gauche appelée débit, la partie droite
appelée crédit.
Débiter un compte c’est inscrire une opération au débit ;
Créditer un compte c’est inscrire une opération au crédit.
Arrêter un compte c’est calculer un solde : trois cas peuvent se présenter :
 Total débit > Total crédit : Solde débiteur
 Total débit < Total crédit : Solde créditeur
 Total débit = Total crédit : Solde nul

P : BENYAHIA Imad P a g e 2 | 10
LES COMPTES DE GESTION
1- Les charges :
Exemple :
L’entreprise Alpha a acheté 3 000 DH de marchandises à son fournisseur Amine.
Marchandises

3 000 DH

 Opération d’achat
 Sortie d’argent
 Source d’appauvrissement
Définition : Une charge est une opération d’achat réalisée par l’entreprise qui est à l’origine d’un
appauvrissement de son patrimoine.
Exemples de charge :
 Achats de marchandises
 Achats de fournitures de bureau tel que papier stylos,
 Paiement du loyer, de l’électricité
 Paiement des impôts
 Paiement du salaire etc.
2- Les produits :
Exemple :
L’entreprise Alpha a vendu 2 000 DH de marchandises au client Yassir.

Marchandises

2 000 DH

 Opération de vente
 Entrée d’argent
 Source d’enrichissement
Définition : Un produit est une opération de vente réalisée par l’entreprise qui est à l’origine d’un
d’enrichissement de son patrimoine.
Exemple de produit :
 Vente de marchandises
 des loyers reçus
 des intérêts reçus sur des prêts etc.
P : BENYAHIA Imad P a g e 3 | 10
II- Principe de la partie double :
1- Notions de comptes de situations et comptes de gestions :
On distingue deux grandes catégories de comptes :
 Les comptes de bilan (ou comptes de situations), ils décrivent la situation patrimoniale de l’entreprise.
 Les comptes de charges et les comptes de produits (ou comptes de gestions), ils constatent les
emplois et les ressources extérieurs aux éléments du patrimoine de l’entreprise.
2- fonctionnement des comptes :
D compte d’actif C D compte de passif C D compte de charge C D compte de produit C

Exemple : Exemple : Exemple : Exemple :


Matériel de transport Capital Achat de M/se Vente de M/se

Remarque :
Les comptes d’actif et les comptes de charges fonctionnent d’une manière identique, il en est de même pour
les comptes de passif et les comptes de produits.

Les comptes d’actif et les comptes de charges présentent généralement un solde débiteur.

Les comptes de passif et les comptes de produits présentent généralement un solde créditeur.

Exemple :
Enregistrer les opérations suivantes dans les comptes concernés :
1- Retrait de la banque pour alimenter la caisse 3 000 DH.
2- Règlement du fournisseur 12 000 DH, moitié en espèces et le reste par le chèque.
3- Achat de marchandises auprès du fournisseur SALMI pour 10 000 DH, le quart du montant est réglé en
espèce, le reste à crédit.
4- Vente de marchandises au client HADDOU pour 15 000 D, le 1/3 du montant est réglé en espèce, le 1/3
par chèque et le reste à crédit.

Solution :
1-
Caisse Banque

3 000 3 000
Principe de la partie double

2-
Fournisseur Caisse Banque

12 000 6 000 6 000

P : BENYAHIA Imad P a g e 4 | 10
3-
Achat de M/ses Caisse Fournisseur

10 000 2 500 7 500

4-
Vente de M/ses Caisse Banque Client

15 000 5 000 5 000 5 000

Conclusion :
L’enregistrement de toute opération, résultant de l’activité de l’entreprise, nécessite l’utilisation de 2 comptes
ou plusieurs comptes : l’un est débiteur, l’autre est créditeur : c’est le principe de la partie double.
 Pour tout enregistrement il faut respecter l’égalité fondamentale :
Emplois (Total débits) = Ressources (Total crédits)

III- Le plan comptable général des entreprises (PCGE) :


Afin que toutes les entreprises marocaines utilisent le même vocabulaire comptable et établissent les
documents de synthèses (Bilan, comptes de produits et charges …) sous la même forme, une normalisation
comptable a été instituée et prend la forme d’un plan comptable général des entreprises.
Le plan comptable général des entreprises est donc un ensemble de règles imposées ou recommandées par les
pouvoirs publics et qui visent unifier la comptabilité des entreprises.
1- Le plan des comptes :
Le PCGE classe les comptes à ouvrir en catégories homogènes appelées « classe ». Ces classes sont
numérotées de 1 à 0, soit 10 classes, mais seules les 8 premières (1 à 8) servent à la comptabilité générale.
Classes du plan de comptes Opérations concernées
Classe 1 : Comptes de financement permanant
Classe 2 : Comptes d’actif immobilisé
Classe 3 : Comptes d’actif circulant (hors trésorerie) Opérations de situation ou de bilan
Classe 4 : Comptes de passif circulant (hors trésorerie)
Classe 5 : Comptes de trésorerie
Classe 6 : Comptes de charges
Classe 7 : Comptes de produits Opérations de gestion ou de CPC
Classe 8 : Comptes de résultats
Classe 9 : Comptes analytiques
Classe 0 : Comptes spéciaux
2- La structure des comptes :
a)- la codification :
Le classement des comptes se caractérise par le mode de codification décimale. Cette codification permet de
donner une signification à chaque chiffre. Le compte comporte au moins 4 chiffres :
 Le premier chiffre permet d’identifier la classe ;
 Les deux premiers chiffres permettent d’identifier la rubrique ;
 Les trois premiers chiffres permettent d’identifier le poste ;
 Les quatre premiers chiffres permettent d’identifier le compte ;
 Les cinq premiers représentent le compte divisionnaire ;
 Un code de six chiffres et plus représente le sous compte.

P : BENYAHIA Imad P a g e 5 | 10
b)- la signification de certaines codifications :
Le PCGE a ménagé des constantes et des parallélismes dans la codification qui facilitent la compréhension et
l’utilisation des comptes.
 Les constantes : Le 4 en deuxièmes positions
Un compte de bilan qui comporte un 4 en 2ème position est soit un compte de créances, soit un
compte de dettes ; exemples :
1481 emprunts auprès des établissements de crédit
2411 prêts au personnel
3421 clients
4411 fournisseurs
 Les parallélismes
Un parallélisme de codification existe au niveau du 2ème et 3ème chiffre pour les créances et les
dettes circulantes ; exemples :
343 personnel-débiteur
443 personnel-créditeur
345 Etat-débiteur
445 Etat-créditeur

3-Les modèles proposés par le PCGE :


Les entreprises créent leur propre plan de comptes en adaptant le plan comptable général, tout en respectant
les normes définies par C.G.N.C « code général de la normalisation comptable » de la qui leur propose
deux modèles différents :
 Le modèle normal appliqué plus spécialement aux moyennes et grandes entreprises.
 Le modèle simplifie réservé aux petites entreprises ne dépassant pas certains seuils de taille fixé par la
loi.
4-Avantages de la normalisation comptable :
 Instaurer des régimes comptables uniformes ;
 Obtenir des informations fiables et pertinentes ;
 Parvenir à des états de synthèses qui reflètent l’image fidèle de l’entreprise.

P : BENYAHIA Imad P a g e 6 | 10
Exercice 1 :
Les soldes des comptes Banque et Caisse de l’entreprise BAHIJA au 1er mars 2019 sont les suivants :
Banque (solde débiteur) : 94 000 DH
Caisse : 9 000 DH
Durant le mois de mars, l’entreprise a réalisé les opérations suivantes :
03/03 Vente de marchandises au comptant contre chèque bancaire 15 000 DH
08/03 Achat de fournitures de bureau payées en espèces 450 DH
13/03 Règlement en espèces d’un client 6 700 DH
18/03 Paiement de la quittance d’eau et d’électricité par chèque bancaire 900 DH
21/03 Vente de marchandises contre espèces 12 800 DH
24/03 Versement en espèces pour alimenter le compte bancaire 5 000 DH
26/03 Paiement de la prime d’assurance par chèque bancaire 4 000 DH
28/03 Paiement d’un fournisseur par chèque bancaire 9 000 DH
TAF :
1. Indiquez pour chaque opération les comptes à débiter et les comptes à créditer.
Date Comptes à débiter Comptes à créditer

2. Présenter les comptes schématiques Banque et Caisse et déterminez leur solde au 31/03/19.
3. Etablissez le compte banque sous la forme dite « à colonnes mariées ».
Exercice 2 :
Les éléments du patrimoine de la société « FARAH » au 01/01/2019 se présentent comme suit :
Capital ? Matériel de transport 250 000
Constructions 500 000 Banque 190 000
Personnel (créditeur) 120 000 Matériel du bureau 50 000
Caisse 55 000 Marchandises 150 000
Emprunts auprès des établissements de crédit 90 000 Etat (créditeur) 30 000
Titre et valeur de placement 10 000 Matériel informatique 20 000
Terrains 100 000 Mobilier de bureau 50 000
Clients 230 000 Fournisseurs 300 000
Au cours de l’exercice 2019, la société a effectué les opérations suivantes :
05/01 : acquisition d’une voiture pour 120 000 DH, 20 000 DH par chèque bancaire, Le reste à crédit.
06/03 : acquisition en espèce de 3 000 DH mobilier du bureau.
22/04 : paiement par virement bancaire de 18 000 DH du principal d’un emprunt.
24/05 : récupération d’une créance sur un client de 110 000 DH par chèque bancaire.
12/06 : retrait de 25 000 DH du compte bancaire pour alimenter la caisse.
15/08 : acquisition du mobilier du bureau d’un montant de 35 000 DH, paiement par chèque bancaire.
15/11 : acquisition d’un matériel de transport pour 90 000 DH, 10 000 DH en espèce, 70 000 DH par chèque
bancaire et le reste à crédit.
TAF :
1. Présenter le bilan d’ouverture.
2. Présenter les opérations ci-dessus dans les comptes schématiques.
3. Présenter le compte « 5161 » et le compte « 5141 » à colonnes séparées.

P : BENYAHIA Imad P a g e 7 | 10
Exercice 3 :
Le bilan de la société « ZAOUI » se présente le 01/01/2019 comme suit:
Bilan de l’entreprise « ZAOUI » au 01/01/2019
Actif Montant Passif Montant
Actif immobilisé : Financement permanent :
Terrains 300 000 Capital social 1 000 000
Constructions 390 000 Emprunts auprès de la banque 300 000
Matériel et outillage 250 000 Passif circulant (hors trésorerie) :
Matériel de transport 130 000 Fournisseurs 160 000
Actif circulant (hors trésorerie) : Etat 40 000
Marchandises 80 000
Clients 35 000
Trésorerie-Actif :
Banque 300 000
Caisse 15 000
Total 1 500 000 Total 1 500 000

Au cours du mois de janvier 2019, la société a effectué les opérations suivantes :


Date Opérations Montant
02/01 Retrait de la banque pour alimenter la caisse 15 000
03/01 Ventes de marchandises : 60% par chèque bancaire et le reste à crédit 30 000
05/01 Récupération d’une créance client en espèces 12 000
07/01 Achat de marchandises : 70% par chèque bancaire et le reste en espèces 48 000
10/01 Acquisition d’une machine : 45% par chèque bancaire et le reste à crédit 40 000
15/01 Règlement d’une dette envers un fournisseur par chèque bancaire 20 000
Acquisition d’un lot d’actions par virement bancaire. L’entreprise compte garder ces
16/01 15 000
titres durablement
17/01 Remboursement d’une fraction de l’emprunt par virement bancaire 25 000
19/01 Obtention d’un nouvel emprunt déposé dans le compte bancaire 60 000
20/01 Achats de fournitures de bureau en espèces 5 000
22/01 Règlement d’une dette fournisseur en espèces 8 000
24/01 Règlement des frais de téléphone en espèces 1 300
26/01 Règlement des frais de réparation d’une machine par chèque bancaire 14 000
28/01 Acquisition d’une camionnette par chèque bancaire 80 000
31/01 Paiement des salaires par chèque bancaire 60 000
TAF :
1. Etablir l’ouverture des comptes au 01/01/2019.
2. Enregistrer ces opérations dans les comptes schématiques et calculer les soldes.

P : BENYAHIA Imad P a g e 8 | 10
Exercice 4 :
L’entreprise SOTAM est une entreprise commerciale. Au 01/01/2019, elle dispose de la situation financière
suivante :
Elément Montant Elément Montant
Constructions 200 000 Matériel de transport 160 000
Emprunt A.E.C 300 000 Caisse 30 000
Stocks de marchandises 620 000 Clients 25 000
Fournisseurs 150 000 Capital social 800 000
Banques 130 000 Matériel de bureau 35 000
Au cours de l’exercice 2019, l’entreprise SOTAM a réalisé les opérations suivantes :
Acquisitions d’une voiture pour la livraison des marchandises.
120 000
Facture n°A-120 réglée comme suit : 20 000 DH par chèque bancaire et le reste à crédit.
Ventes de marchandises. Facture n°V-30 réglée comme suit :
120 000
60 000 DH par chèque, 20 000 DH en espèces et le reste à crédit.
Encaissement par chèque bancaire n°450 du loyer d’un magasin. 3 000
Paiement des commissions bancaires. Avis de débit n°10 230
Règlement d’une dettes fournisseur par chèque bancaire n°870. 35 000
Réception d’un chèque n°320 d’un client 23 000
Retrait de la banque pour alimenter la caisse. P.C n°70 9 000
Achats de marchandises. Facture n°A-40 réglée comme suit :
25 000
12 000 DH par chèque, 8 000 DH en espèces et le reste à crédit.
Versement des espèces en comptes bancaire. P.C n°80 5 000
Remboursement d’une fraction d’emprunt. Montant des intérêts s’élève à 600 DH. Avis de débit n°15 10 600
Paiement en espèces des dépenses suivantes : P.C n°85
 Quittance d’électricité 280
 Réparation d’une camionnette 600
 Honoraires 1 500
 Taxe urbaine 400
Recouvrement d’une créance client en espèces. PC n°90 6 500
Acquisition d’une machine industrielle. Facture n°130 réglée comme suit :
45 000
30 000 par chèque bancaire et le reste à crédit.
Paiement par chèque bancaire n°470 des salaires des employés. 34 000
TAF :
1. Etablir l’ouverture des comptes de situations au 01/01/2019.
2. Enregistrer ces opérations dans les comptes schématiques et calculer les soldes.

P : BENYAHIA Imad P a g e 9 | 10
Exercice 5 :
Le 01/06/19, la situation patrimoniale de l’entreprise « SOMEX » se présente ainsi :

 Matériel informatique 80 000  Marchandises 100 000


 Matériel et outillage 140 000  Banque 160 000
 Capital social 800 000  Matériel de transport 90 000
 Caisse 40 000  Titres de participation 115 000
 Constructions 250 000  Clients (Créances) 165 000
 Mobilier de bureau 60 000  Fournisseurs (dettes) 120 000
 Etat (Impôts) 80 000  Emprunts AEC 200 000

Au cours du mois de juin 2019, la société a effectué les opérations suivantes :

1 02/06 Paiement en espèce de la prime d’assurance 5 000 DH


2 06/06 Vente de 150 000 DH de marchandises par chèque bancaire
3 09/06 Payé en espèce pour 9 000 DH le loyer de Juillet
4 12/06 Achat à crédit de 60 000 DH de marchandises
5 15/06 Versé à un fournisseur un chèque de 50 000 DH
6 19/06 Acquisition d’un camion pour 180 000 DH à crédit
7 22/06 Reçu d’un client un chèque de 65 000 DH
8 24/06 Vente de 70 000 DH de marchandises à crédit
9 27/06 Paiement des employés pour 76 000 DH par chèque
10 29/06 Achats en espèces de timbres-fiscaux 1 400 DH
TAF :
1. Etablir l’ouverture des comptes de situations au 01/06/2019.
2. Enregistrer ces opérations dans les comptes schématiques et calculer les soldes.

P : BENYAHIA Imad P a g e 10 | 10

Vous aimerez peut-être aussi