Vous êtes sur la page 1sur 4

Agriculture au Brésil

UNE PUISSANCE AGRICOLE MONDIALE

Les ressources naturelles, la superficie, les conditions climatiques et les efforts de


modernisation du Brésil en font l'un des plus grands producteurs agricoles au
monde.

Aujourd'hui, le Brésil est le quatrième exportateur agricole mondial, après les


États-Unis, les Pays-Bas, l'Allemagne et devant la France. Le Brésil veut rester la
première puissance agricole mondiale. L'agriculture est un secteur clé de son
économie : elle est à l'origine de l'excédent commercial du Brésil (44 % des
exportations) et d'un secteur secondaire pourvoyeur d'emplois. L'objectif principal de
la politique agricole est de créer les conditions financières pour accroître la
production et la productivité en augmentant régulièrement les lignes de crédit
bonifiées. Alors même qu'il met en œuvre des politiques de soutien à son secteur
agricole, le Brésil, en tant que grand exportateur de produits agricoles, cherche à
accroître la libéralisation du commerce agricole et à ouvrir les marchés agricoles
dans le cadre de l'OMC. Négociations MERCOSUR.

Une visite à Embrapa Cerrados près de Brasilia a permis à la délégation de mieux


comprendre les efforts du gouvernement brésilien pour accroître la productivité
correspond à l'ensemble de l'Institut National Agronomique (INRA) et du Centre de
Coopération Internationale pour le Développement de la Recherche Agronomique
(CIRAD).
Cette unité spécialisée est consacrée à l'étude de la production agricole dans
l'écosystème de la savane brésilienne (Cerrado), en forte croissance depuis les
années 1970. Le Cerrado est situé dans la région centrale du Brésil et couvre une
superficie de 207 millions d'hectares. Il est composé de 12 000 espèces végétales et
constitue la deuxième plus grande source de biodiversité du Brésil.
Entre 1977 et 2013, la superficie agricole du Cerrado a augmenté de 28 %, la
productivité a augmenté de 147 % et la production de céréales et d'oléagineux a
augmenté de 214 % grâce aux améliorations génétiques du sol.

Le Cerrado représente désormais 60 % de la production de soja du pays, 95 % de


coton, 40 % de haricots, 50 % de maïs, 10 % de riz et 15 % de café. Pour le soja, le
rendement en 2013 était de 3 600 kg/ha sur 27 millions d'hectares. 90% des graines
de soja sont génétiquement modifiées (OGM). Embrapa cerrados développe un
projet de soja non OGM. C'est une société de recherche agronomique appartenant
au Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de l'Approvisionnement, dont le mandat
en France
Sur les 200 millions de têtes de bétail produites au Brésil, le Cerrado produit
également 69 millions de têtes de bétail, dont 54 millions d'hectares de terres
arables sur les 101 millions d'hectares que compte le pays.

Alors que le Brésil est le plus grand exportateur de viande rouge, Embrapa cerrados
est le leader MM. Luis Carlos BALBINO et José Roberto RODRIGUES PERES ont
souligné les très faibles rendements des pâturages : 0,5 vache à l'hectare, contre 3 à
4 vaches à l'hectare en France. L'objectif est d'augmenter à 1,25 tête/ha.
Embrapa cerrados mène également des recherches en faveur de l'agriculture
familiale ou de l'agroécologie visant à développer une agriculture durable d'un point
de vue environnemental, notamment les enjeux de lutte contre la déforestation et de
réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'agriculture familiale fournit environ 2/3 de l'alimentation brésilienne, emploie 14


millions de Brésiliens sur 4,3 millions d'exploitations, dont 3 millions font moins de 25
ha chacune. L'agro-industrie « exportatrice » représente 800 000 exploitations dont
165 000 couvrent plus de 500 ha et exploitent 62,7 % des terres.

Sources:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%A9sil#:~:text=Le%20Br%C3%A9sil%20
https://www.cairn.info/revue-problemes-d-amerique-latine-2014-4-page-33.htm
https://www.senat.fr/ga/ga121/ga121_mono.html

Vous aimerez peut-être aussi