Vous êtes sur la page 1sur 6

Bonjour a toutes et à tous, je suis manal nahal , aujourd'hui mes camarades et moi allons vous

présenter le fruit de notre travail ce semestre dans la matière de gestion de portefeuille

Notre présentation d’aujourd’hui est une synthèse globale de notre recherche et porte sur les
éléments suivants :

 justification de l'allocation par les conditions macroéconomiques et conjoncturels.


 Paris et justification des différents mouvements effectués sur notre portefeuille respectifs.
(rebalancement)
 Tableaux synthétiques des différentes réalisations contenant tous les titres du
portefeuille.
 CONCLUSION (apports, contraintes et limites)

Commençons par l’étude macroéconomique, pour ceci on a opté pour une stratégie top-down dans
notre analyse

PARTIE 1 :
Les agrégats:

Pour notre cas de recherche plus précisément notre étude macro-économique, on a


choisi des agrégats économiques qui reflètent le résultat de l'activité de l'ensemble de
l'économie, et favorisent l'analyse et la mesure du résultat d'une activité dans son
ensemble et qui sont les suivants :

 PIB : qui a connu croissance de 15,2% au deuxième trimestre 2021, grâce a l’activité
agricole Cependant, l’évolution de la pandémie entrave l’activité de certains secteurs
cruciaux tels que le tourisme. Ceci nous a permis de recourir aux sociétés des secteurs
qui ont connu une évolution en évitant le secteur du tourisme et en se focalisant sur les
sociétés produis antes de matière première par exemple affriqiua gaz, cosumar.
 Le taux d’inflation qui est de 1,7% , ceci a touché au secteur monétaire et bancaire
 Les exportations : de bonnes performances des principaux secteurs d’exportations du
pays; automobile hausse de 42,8%, phosphate hausse de 23,8% et textile hausse de
35,1%.dans notre cas de recherche on a pris la société SODEP qui peut illustrer
parfaitement la situation des imports et export au Maroc
 Les importations ont affiché une augmentation de 23,2% sur les huit premiers mois de
2021.
 Le taux d’accroissement de la masse monétaire en circulation s’est accéléré sous
l’effet d’une hausse importante de la circulation fiduciaire. Ceci a impacté
primordialement le secteur bancaire, raison pour laquelle on a choisi par exemple CIH
et BANK OF AFRICA
 Et finalement, du flux net des investissements directs des marocains à l’étranger, il a
diminué de 16,4% à 2,4 milliards .
Les secteurs

On a prévu une hausse au niveau du secteur bancaire à travers la croissance des crédits
bancaires qui sera impacté par:

 Les niveaux bas des taux débiteurs suite à la réduction du taux directeur en 2020
combiné à la poursuite du programme ‘Relance’ qui encourage l’octroi des crédits.
 les effets prévus du programme Intelaka.

Pour le secteur d'industrie pharmaceutique ce secteur présente de belles perspectives


d’évolution, cela s'explique par:
 La poursuite de la crise sanitaire, avec l’arrivée de nouveaux variant.
 La nécessité de faire plusieurs doses.

En ce qui concerne le secteur du Bâtiment et Travaux Publics, et en se basant sur les


prévisions de HCP:

 Le secteur devrait connaître une hausse de 3,5% en 2021 après un repli de 3,8%
enregistré en 2020.
 La reprise des travaux d'infrastructure et le dynamisme que devrait connaître la
branche du bâtiment, stimulé par la politique publique mise en œuvre en 2020 pour
encourager la demande.

Argumentation
Le choix des valeurs de notre portefeuille a porté sur les projets futurs des titres cotés.

LabelVie: compte reprendre l’extension du parc commercial Atacadao ainsi que les analystes
de CFG Research recommandent le titre LabelVie à l’achat qui représentera une plus-value
potentielle de 17% par rapport au cours actuel du marché. 

Sothema: après la signature de convention de fabrication et de mise en seringue au Maroc, du


vaccin anti-Covid-19, l'augmentation de valeurs du titre était prévue. Ainsi que la valeur du
laboratoire pharmaceutique se rapprochait petit à petit du Top10 de la Bourse de Casablanca.

CIH : affiche l’un des coûts du risque les plus bas du marché, compte tenu de sa forte
exposition sur les crédits immobiliers ; à l’horizon du plan (2025) le coût du risque projeté
s’établi à 0,50% soit un niveau plus important que celui enregistré en 2019 (0,45%).

Attijariwafa Bank: dispose de la structure des revenus la plus diversifiée du secteur ; Ainsi
qu'une politique de provisionnement prudente permettant au groupe de normaliser plus
rapidement le coût du risque au niveau pré-crise.

Disway: dispose d’un avantage compétitif au niveau de sa chaine logistique, grâce à sa


plateforme moderne à côté de Casablanca. Celle-ci permet à DWY de développer
progressivement des services logistiques pour compte de tiers et une plateforme d’e-
commerce. Disway se différencie avec une qualité de service largement supérieure à ses
concurrents ce qui se traduit par un haut niveau de part de marché.

PARTIE 2:

On a prix des poids supérieurs à ceux du marché pour l'ensemble de nos titres afin d'adopter une
stratégie active. (la gestion active d’un portefeuille vise à gérer les actifs apportés par les
investisseurs afin d’obtenir la meilleure performance possible que le marché sur un horizon
d’investissement.) En prenant l'exemple de Disway, on a pris un poids supérieur de 9,69% à celui du
masi.

REBALANCEMENT DU PORTEFEUILLE

Week3:

on a vendu la valeur de cosumar car elle ne cessait de donner des performances négatives.

On a remplacé le titre cosumar par autohall, Attijari Global Research recommandent aux
investisseurs de conserver le titre Auto Hall dans les portefeuilles. La société de recherche croit
toujours en la capacité d’Auto Hall de surprendre le marché en termes de dividende sur la période
2021-2022.

Week4:

on a vendu le titre afriquia gaz suite à la non-renouvellement du contrat du gazoduc Maghreb-


Europe (GME) qui alimente l’Espagne via le Maroc. Et donc on a prévu un impact négatif sur la
performance selon l'hypothèse défavorable.
Week6:

On a acheté 771 actions snep car ce groupe génère un bon profit et il est bien positionné dans son
marché.

Week7:

On a vendu 1335 actions sothema dès qu’ils dégagent une plus value ,car le futur était incertain en
relation avec des changements économiques .

On a acheté 10690 actions lesieur cristal; Actuellement, lesieur cristal réalise 20% du chiffre
d’affaires à l’exportation. Elle a l’ambition de faire, demain, 20% du résultat à l’international, en
grande partie en Afrique. L’élargissement de son portefeuille de marques constitue un levier de
croissance important selon sa stratégie 2023.

PARTIE 3 :

TABLEAU 1
Ici on a le premier tableau qui représente l’ensemble des titres qu’on a choisi depuis notre initiation
dans ce portefeuille c’est-à-dire il contient les titres qu’on a choisi de garder et les titres achetés (en
jaune) et aussi ceux qu’on a vendu durant les 10 semaines (en bleu). On a classé ces titres selon
leurs poids dans notre portefeuille et aussi leurs performances hebdomadaires durant cette période.

TABLEAU 2
On passe au 2 eme tableau avec lequel on a classifié les titres selon plusieurs critères (lire et
expliquer les colonnes indiqués ci-dessous)

Prix d’achat : le cours avec lequel on a acheté chaque titre

Prix de vente : le cours avec lequel on a vendu les titres concernés

Prix courant :le cours de clôture de la 10 eme semaine

Quantité : la quantité de chaque titre dans notre portefeuille jusqu’à la 10 eme semaine

Nous signalons que cette semaine a été marquée principalement par des performances positives.

Concernant la contribution de performance du portefeuille qui permet de comprendre aisément


d’où provient la performance du portefeuille, on constate que CIH a grandement contribué pour
0,90% à la performance globale du portefeuille et on observe aussi qu'il y a des valeurs qui ont
contribué à la performance du ptf négativement comme Attijariwafa bank et Auto Hall; d'où on peu
accentué l'importance de la diversification qui nous a permis de réduire le risque et les pertes et par
conséquent avoir une performance positive de 1,95%.
En ce qui concerne la contribution de sa performance dans le MASI: elle représente la contribution
d’un titre dans le marché en pourcentage

Par rapport à l’attribution de performance on constate que BANK OF AFRICA et LABEL VIE ont
contribué dans la performance de notre ptf plus de 0,31% chacune que dans la performance du masi.

CIH a grandement contribué dans la performance de notre ptf plus de 0,80% dans la performance du
masi.

AUTO HALL a une attribution négative de 0,34%, ça veut dire que ce titre il a contribué dans la
performance du MASI plus que dans notre ptf. Donc si nous avions adopté une stratégie passive, on
aurait avoir une contribution plus élevée.

PMV latente : la plus ou moins-value qu’on peut réaliser si on vend ces titres dans l’instant T, par exp
pour label vie, on va réaliser une plus value de 157 150 dh si on vend ses titres aujourd'hui, par
contre si on procède à la vente des titres de Attijariwafa bank on réalisera une perte.

PMV réalisé : l’ensemble des plus ou moins-values qu’on a réalisés nous-mêmes d’après la vente de
certains titres (COSUMAR face à AUTOHALL)

TABLEAU 3:

pour la 1ère semaine, l'attribution de l'ensemble des titres de notre portefeuille est de l'ordre de
0,36%, ceci dû à la combinaison des poids choisis dans le ptf qui sont mieux que le benchmark; Et
donc ceci a fait gagner à notre ptf plus que dans le benchmark.
La 3eme semaine a été marquée par l'attribution de performance la plus élevée grâce à notre
allocation qui a fait gagner à notre portefeuille plus de 1,68%.

La 7éme semaine a été caractérisée par une attribution de performance négative suite à notre
allocation qui a fait perdre à notre portefeuille 0,36% que dans le benchmark

et pour la 10eme semaine, la combinaison des poids choisis dans le ptf a fait gagner à notre ptf plus
de 0,38% que dans le benchmark.

En moyenne, on a une attribution de 0,17%, donc notre stratégie active a été bénéfique pour notre
ptf.

Notre portefeuille a réalisé un rendement de plus de 1,87% sur les 10 périodes alors que le
rendement de l'indice n'affiche que 1,56% soit une différence de +0,31%

le rendement moyen de notre portefeuille est de 0,19%

le risque du portefeuille est évalué à 1,10%, on comprends alors que le rendement moyen varie entre
1.29% et -0,91%

Si le marché de référence fait une variation de 10%, notre portefeuille devrait effectuer un
mouvement de 7,7% seulement;

PARTIE 4 :
On touche maintenant vers la fin de notre présentation de ce travail qui nous a permis de nous
introduire sur le monde boursier et de nous familiariser avec les termes et calculs de ce domaine,
parmi les apports qu’on a pu acquérir c’est comment effectuer une analyse de la situation
macroéconomique pour pouvoir choisir nos entreprise ainsi que la gestion de notre portefeuille dans
une situation post-covid ; parmi les limites et contraintes qu’on a fait face c’est incertitude de
l’évolution de certains secteurs et la non disponibilité de l’information .

Vous aimerez peut-être aussi