Vous êtes sur la page 1sur 40

Chapitre 2: Introduction au

Cloud Computing

Matière: Cloud et Virtualisation

Enseignante: Nourhene Ellouze

Niveau: GLSI3 et IoT3


Plan
▪ Introduction
▪ Définition
▪ Historique
▪ Caractéristiques du Cloud
▪ Modèles de Services
▪ Modèles de déploiement
▪ Les principaux acteurs
▪ Avantages et Inconvénients du Cloud
▪ Défis du Cloud Computing
2
Introduction
▪ « Cloud » ??? : « Cloud » est un mot
anglais qui veut dire « nuage ».
▪ C’est un terme marketing, Voilà
pourquoi vous l’entendez souvent.
▪ Pour quoi un nuage ?
▪ Le Cloud est généralement matérialisé
par un nuage qui dit « vous ne voyez
pas ce qu’il y a à l’intérieur mais ne
vous inquiétez pas ça fonctionne ».
▪ Direction les nuages !
3
Qu'est-ce que le « Cloud » ?
▪ Avant l’apparition du Cloud
▪ Pour stocker vos photos et fichiers numériques:

▪ Si le PC et le disque dure tombe en panne

▪ Avec le Cloud

4
Qu'est-ce que le « Cloud » ?

5
Qu'est-ce que le « Cloud » ?
▪ Un nouveau Concept dans le monde technologique

▪ Un nouveau mode d’utilisation des ressources informatique


▪ Les entreprises ne sont plus gérants de leurs serveurs informatiques mais peuvent ainsi
accéder de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à gérer
l'infrastructure sous-jacente, souvent complexe.

▪ Les applications et les données ne se trouvent plus sur l'ordinateur local, mais dans un
nuage (cloud) composé d'un certain nombre de serveurs distants interconnectés au
moyen d'une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système.

▪ L'accès au service se fait par une application standard, en général un navigateur web
6
Qu'est-ce que le « Cloud » ?
▪ La définition formulée du National Institute of Standard and Technology (NIST)
« Un modèle permettant un accès omniprésent, commode et à la demande à un ensemble
de ressources de calcul configurables et partagées (exemples : réseaux, serveurs,
stockage, applications et services) qui peuvent être allouées aux utilisateurs avec le
minimum d’effort de gestion ou d’interaction avec le prestataire de service ».

▪ le Cloud computing c’est de pouvoir utiliser des ressources informatiques sans les
posséder. 7
Qu'est-ce que le « Cloud » ?
▪ La définition du NIST reste la norme à laquelle les gens se réfèrent en parlant
du cloud

▪ La définition du NIST en ce qui concerne le cloud comporte trois principaux


composants:
▪ Cinq caractéristiques clés du cloud

▪ Quatre modèles de déploiement cloud

▪ Trois modèles de services cloud

8
Historique

Cloud
Entreprise Computing
Internet
Architecture
Client/Serveur

Personal
Computer

Mainframe/ Evolution de l’infrastructure


Mini-computers

9
Historique

Services et
Applications et Applications
sites web Cloud
Applications Internet
Client/Serveur

Applications
de bureau
Evolution des applications et
Accès via terminaux Interfaces graphiques
aux applications des
Mainframes

10
Historique
▪ Juillet 2002. Amazon est un site de vente en ligne.
▪ Pour évoluer et gérer plus de clients, Amazon a dû
installer des dizaines de milliers de serveurs dans le
monde qui sont répartis dans de multiples
datacenters.
▪ Problèmes: Tous ces serveurs ne sont pas utilisés en
même temps. Certains sont prêts pour faire face à la
demande lors des pics de vente.
▪ Solutions:
▪ L’idée est de les louer à d’autres développeurs web
▪ Non pas louer la machine physique elle-même mais la
puissance de ces machines
11
Caractéristiques du Cloud
5 caractéristiques

Service à la
demande

Accessibilité sur
Mutualisation des
l’ensemble d’un
ressources
réseau

Cloud Computing

Rapidement
Service mesurable
élastique

12
Caractéristiques du Cloud
▪ Un service à la demande
▪ L'usager peut réserver ou libérer unilatéralement les ressources en fonction de ses
besoins sans interaction humaine avec le prestataire de service, et ce via, par exemple
un portail web et une interface de gestion.
▪ L’automatisation de l’exécution de ce processus offre des avantages tant pour le
fournisseur que pour le consommateur du service.
▪ Cela permet aux clients de se procurer et d'accéder rapidement aux services qu'ils souhaitent.
▪ C'est une caractéristique très intéressante du cloud.
▪ Obtention rapide et facile des ressources dont le client a besoin.
▪ Dans les environnements traditionnels, les demandes prenaient souvent des jours ou des semaines à
être satisfaites, entraînant des retards dans les projets et les initiatives.
▪ Cette caractéristique réduit également la charge administrative pour le fournisseur.
13
Caractéristiques du Cloud
▪ Mutualisation des ressources (Resource Pooling):
▪ Les ressources de différents fournisseurs de Cloud peuvent être mises en commun afin
de servir plusieurs utilisateurs du Cloud pour garantir une meilleure disponibilité des
ressources.
▪ Les ressources sont allouées et réallouées d’une façon dynamique suivant les demandes
des utilisateurs.
▪ La mise en commun des ressources est souvent réalisée à l'aide de la virtualisation.
▪ La virtualisation permet aux fournisseurs d'augmenter la densité de leurs systèmes, puisqu’ils peuvent
héberger plusieurs sessions virtuelles sur un seul système
▪ Cette caractéristique permet de réduire les coûts et permet une flexibilité du côté du
fournisseur

14
Caractéristiques du Cloud
▪ Elasticité rapide:
▪ Cette caractéristique décrit la capacité d'un environnement cloud à se développer facilement
pour satisfaire la demande des utilisateurs
▪ Variation (augmenter et diminuer) dynamique et automatique des quantité des ressources allouées selon
les besoins et les demandes des utilisateurs.
▪ Cette variation est transparente à l’utilisateur.
▪ Les ressources disponibles semblent êtres illimitées et la quantité demandée peut être adaptée à
tout moment.
▪ L'élasticité rapide est obtenue grâce à l'utilisation de l'automatisation et de l'orchestration.
▪ Lorsque l'utilisation des ressources atteint un certain point, un déclencheur est déclenché. Ce déclencheur
lance automatiquement le processus d'extension de capacité.
▪ Une fois que l'utilisation a diminué, la capacité diminue au besoin pour garantir que les ressources ne sont
pas gaspillées.
▪ La fonction d'élasticité rapide des implémentations cloud est ce qui leur permet de gérer la
capacité de « rafale » nécessaire à bon nombre de leurs utilisateurs.
▪ La capacité de rafale est une capacité accrue qui n'est nécessaire que pendant une courte période.
15
Caractéristiques du Cloud
▪ Service mesurable
▪ Les services cloud doivent avoir la capacité de mesurer l'utilisation
▪ La consommation des ressources et des services associés est facturé en fonction de
l'usage fait par l’utilisateur
▪ La consommation peut être quantifiée à l'aide de diverses métriques, telles que: le temps utilisé, la
bande passante utilisée et les données utilisées
▪ Dans un environnement Cloud, le prestataire de service dispose d’un système de
facturation et de mesure lui permettant de contrôler, mesurer et reporter de façon
transparente et précise la consommation des différentes ressources par les utilisateurs

16
Caractéristiques du Cloud
▪ Accessibilité à l’ensemble du réseau
▪ Les services cloud doivent être facilement accessibles.
▪ Le fournisseur ne doit pas exiger que les utilisateurs disposent d'une grande quantité de
bande passante pour utiliser le service
▪ Les ressources sont disponibles sur le réseau et peuvent êtres allouées en utilisant des
plateformes hétérogènes de client lourd ou léger (téléphone portable, ordinateur
portable, PDAs, etc.).

Autres caractéristiques: capacité de résistance, la réutilisation des


ressources et la portabilité.
17
Caractéristiques du Cloud
▪ Capacité de résistance aux défaillances
▪ La défaillance d’un nœud du système n’a aucun impact sur la disponibilité de l’information et n’engendre
pas un temps d’arrêt perceptible.
▪ Les prestataires du Cloud et les développeurs des Clouds privés doivent prendre en considération la
topologie du réseau et mettre en place des nœuds de backup
▪ Réutilisation des ressources
▪ Les ressources allouées à un utilisateur peuvent être réaffectées à un autre utilisateur une fois qu’elles
sont libérées
▪ Dans le cas d’un Cloud de stockage, il est possible de récupérer les données d’un ancien utilisateur.
▪ Un système de sécurité empêchant les nouveaux utilisateurs de récupérer des données supprimées et
appartenant à d’autres utilisateurs doit être mis en place.
▪ Portabilité
▪ La migration des clients et de leurs données d’un fournisseur de Cloud à un autre est très difficile
▪ Une interopérabilité est requise entre les services appartenant à différents fournisseurs.
▪ Il faut adopter des protocoles et des services standards pour éviter que les utilisateurs des services Cloud
soient dépendants d’un unique prestataire de Cloud
18
Modèles de Services
▪ IaaS: Infrastructure as a Service
▪ L’accès à tout ou une partie de SaaS
Clients finaux
l’Infrastructure d’un prestataire sous
forme d’un service

▪ PaaS: Platform as a Service


PaaS Développeurs

▪ Plateforme de développement offerte


sous forme d’un service IaaS Architectes
▪ SaaS: Software as a Service réseau

▪ L’accès à un logiciel sous forme de


service
19
Modèles de Services: Exemples
▪ IaaS :
▪ Installation d’un serveur pour une entreprise,
Architectes
stockage de données réseau

▪ PaaS :
▪ Développer et déployer des applications
spécifiques (ex., site web dynamique.) sur
l’infrastructure d’un fournisseur dans un
environnement spécifique Développeurs

▪ SaaS:
▪ Utiliser les applications d’un fournisseur avec
un simple navigateur

Clients finaux 20
Modèles de Services: IaaS
▪ L’utilisateur (entreprise) peut louer des ressources matérielles virtualisés
▪ Ex. ressources de traitement, de stockage, de calcul, de réseau (les firewalls), etc.
▪ Ressources sont offertes sous forme de machines virtuelles (VM).
▪ Utilisation des techniques de virtualisation (ex., Xen, KVM et Vmware) pour partitionner
les ressources physiques en des ressources virtuelles
▪ Physiquement, les ressources proviennent d'une multitude de serveurs et de réseaux
généralement distribués à travers de nombreux data-centres
▪ Le fournisseur de services Cloud a la responsabilité d'entretenir l’infrastructure
▪ L'accès aux ressources virtualisés est donné à l'entreprise cliente afin que celle-
ci puisse construire ses propres plateformes IT.
21
Modèles de Services: PaaS
▪ Les utilisateurs (e.g., les développeurs) n’ont pas besoin de mettre en place un
environnement de développement sur leurs propres machines.
▪ Un environnement d’exécution (platform de développement) leur est fourni
▪ Les développeurs peuvent créer leurs propres applications et programmes en
utilisant les outils et les librairies offertes par le prestataire de la plateforme.
PaaS= IaaS +Plateforme
▪ Le fournisseur de services Cloud a la responsabilité d'entretenir l’infrastructure
ainsi que la plateforme fournie comme service
22
Modèles de Services: SaaS
▪ Il consiste à offrir des applications qui sont déjà installées et exécutées sur une

plateforme Cloud.

▪ Ce type de service permet à l’utilisateur d’uniquement exploiter des applications

offertes par le prestataire de service sans gérer et contrôler l’infrastructure Cloud

(réseau, serveurs, système d’exploitation, stockage, etc.).

▪ Le fournisseur de services Cloud a la responsabilité d'entretenir l’infrastructure et

l’application fournie comme service 23


Modèles de déploiement

▪ NIST distingue quatre modèles de déploiement Cloud :

▪ Cloud public

▪ Cloud privé

▪ Cloud communautaire

▪ Cloud hybride

24
Modèles de déploiement : Cloud public
▪ Modèle de déploiement accessible à un large public,
particuliers et entreprises
▪ Géré par des organisations externes qui louent les
ressources de stockage, de traitement, de calcul, etc.
à travers Internet.
▪ Pour lancer rapidement un service sur le marché qui
n’a pas de contraintes stricte en termes de sécurité,
les entreprises font appel au Cloud public.
▪ Ce modèle offre une flexibilité et une facilité
d’exploitation des ressources. Public
▪ Les utilisateurs du Cloud public n’ont pas un contrôle
total sur leurs l’infrastructure, les données, etc. IaaS, PaaS, et SaaS
▪ Il y a encore des interrogations concernant la
sécurité offerte, la protection des données
personnelles et confidentielles, etc.
25
Modèles de déploiement : Cloud privé
▪ Ce modèle est géré et utilisé par une seule
organisation
▪ Les ressources sont hébergées:
▪ En interne par l’organisation elle-même, c’est le Cloud
privé interne, ou
▪ Chez un tiers, c’est le Cloud privé externe.
▪ Les organisations possédant le Cloud ont un
contrôle total sur les données, les applications et les
équipements.
▪ Les organisations font face aux préoccupations en
Privé
termes de contrôle de données, de disponibilité et
de sécurité.
▪ Besoin d’un investissement initial de mise en place
de l’infrastructure réseau, des data-centers, des
firewalls, etc. par l’organisation propriétaire.
26
Modèles de déploiement : Cloud hybride
▪ Ce modèle est à la fois la combinaison d’un
Cloud privé avec un Cloud public
▪ Il permet aux entreprises d’alterner entre les
deux types de Cloud
▪ Les applications et données critiques sont
hébergées en interne dans les data-centers du
Cloud privé
▪ Les autres services et données qui n’exigent pas un
contrôle spécifique et sécurisé seront gérés par un Hybride
Cloud public
▪ Cette architecture composite du Cloud hybride
nécessite une bonne isolation entre les deux
environnements. 27
Modèles de déploiement : Cloud communautaire

▪ le Cloud communautaire est partagé entre


plusieurs organisations qui ont des intérêts
communs.

▪ Les ressources sont fournies par ce groupe


d’organisations ou par un tiers. Communautaire

28
Progrès technologique et Cloud
▪ Les récents progrès technologiques sont l'une des principales raisons pour
lesquelles le cloud prend de l'ampleur.
▪ Le modèle cloud manquait de composants clés pour en faire une option viable.
▪ Il était coûteux d'avoir suffisamment de serveurs pour servir vos clients.
▪ Besoin d’avoir des serveurs séparés pour chaque client.
▪ Les applications étaient monolithiques et ne pouvaient pas s'étendre sur plusieurs
emplacements.
▪ Aujourd'hui, une technologie a été mise au point pour remédier à bon nombre
de ces lacunes.

29
Progrès technologique et Cloud: La virtualisation
▪ La virtualisation a été un moteur important dans le mouvement vers le cloud
▪ La virtualisation peut jouer un rôle important dans une implémentation
cloud, mais elle n'est certainement pas nécessaire.
▪ Avec la virtualisation, vous pouvez héberger plusieurs systèmes virtuels sur
un seul système physique, ce qui a permis:
▪ Réduction des coûts de mise en œuvre.
▪ Absence du besoin d'avoir des systèmes physiques séparés pour chaque client.
▪ La mise en commun des ressources et l'utilisation accrue d'un système physique.

30
Progrès technologique et Cloud: Architecture des applications
▪ Il y a eu de nombreux progrès dans les architectures des applications .
▪ Auparavant, une seule application ne pouvait pas desservir plusieurs clients.
▪ Désormais, plusieurs clients peuvent accéder à une seule instance d'une application.
▪ Les applications ont également commencé à mettre en œuvre des architectures
orientées services qui permet:
▪ De décomposer les applications en composants qui sont accessibles individuellement.
▪ Aux applications de partager des composants.
▪ Expose des API qui peuvent être utilisées par des systèmes clients ou des applications côté client.
▪ L'informatique open source permet aux fournisseurs de personnaliser les applications
de mise en œuvre dans le cloud telles que les hyperviseurs et les technologies
d'orchestration pour répondre à leurs propres besoins.
▪ Il y a également eu une normalisation accrue autour du développement Web. Cette
standardisation a permis d'augmenter la compatibilité et l'interopérabilité.
31
Progrès technologique et Cloud: Augmentation de la bande passante

▪ Les vitesses d'accès à Internet (bande passante) ont considérablement


augmenté.
▪ Augmentation de la vitesse globale d'accès aux applications.

▪ Dans de nombreux cas, l'accès basé sur Internet peut être comparable à l'accès
local basé sur le réseau local.

▪ Une bande passante accrue peut signifier de meilleurs temps de réponse.


▪ Amélioration de la convivialité des applications Web.

32
Les principaux acteurs

▪ IaaS : EC2 ou Amazon Elastic Compute Cloud, est un environnement


informatique virtuel, qui permet d'utiliser des interfaces de service Web pour
lancer des applications avec une variété de systèmes d'exploitation

▪ PaaS : Amazon Simple Storage, est un service de stockage en ligne, il est utilisé
conjointement avec d’autres fonctionnalités des services cloud d’Amazon.

33
Les principaux acteurs

▪ SaaS : Google Apps (Gmail, Docs, Drive, Agenda, Slides …) , est une collection de
service Cloud pour la messagerie, stockage et partage, communication, etc.

▪ PaaS : Google App Engine, est une plateforme de développement d’application en


ligne ( support les langages python, Java, PHPet Go)

34
Les principaux acteurs

▪ Microsoft est l’un des seuls acteurs au niveau mondial à proposer des offres
sur les trois modèles de services : SaaS, PaaS et IaaS.
▪ SaaS : Offices 365, propose des applications web compatibles avec les formats
de la suite Microsoft Office classique (Word, Excel, PowerPoint, etc.)

▪ PaaS : Windows Azure, offre la possibilité de migrer une application existante ou d’en
développer dans différents langages de programmation dont .NET, Rubis, Python, Java
ou PHP

▪ IaaS : une solution de cloud privé qui repose sur Windows Server 2008.
35
Avantages et Inconvénients du Cloud
▪ Avantages:
▪ Réduction du coût de gestion et de l’investissement initial
▪ Les entreprises ne se soucient pas de la gestion des ressources où du personnel nécessaire à la
supervision de leurs plateformes
▪ Une infrastructure dynamique offrant des coûts réduits et des services améliorés avec
moins de coûts de développement et de maintenance
▪ Des services à la demande, flexibles, évolutifs, améliorés et adaptables grâce au modèle
de paiement à l’usage
▪ Disponibilité et des performances cohérentes avec des charges maximales provisionnées
automatiquement
▪ Rétablissement rapide et amélioration des capacités de restauration pour améliorer la
résilience des entreprises
▪ Capacité de traitement, de stockage, de réseau illimité, etc. de manière élastique
▪ Des mises à jour automatiques de logiciels, compatibilité du format de document
améliorée et compatibilité améliorée entre les différents systèmes d'exploitation
▪ Collaboration de groupe facile via Cloud
▪ Flexibilité pour les utilisateurs à l'échelle mondiale de travailler sur le même projet 36
Avantages et Inconvénients du Cloud
▪ Inconvénients:
▪ Le Cloud nécessite un réseau avec une haute vitesse de communication et une
connectivité constante

▪ Les données et les applications sur un Cloud public pourraient ne pas être très
sécurisées, ce qui pose le problème de la confidentialité et de la sécurité

▪ Nécessite une surveillance et une application constante des accords de niveau de service
(SLA).

37
Défis du Cloud Computing
▪ Performances
▪ Pour certaines applications intensives orientées transactions et autres applications
gourmandes en données, le cloud computing peut manquer de performances adéquates
▪ Les utilisateurs éloignés des fournisseurs de cloud peuvent connaître une latence et des
retards élevés
▪ Sécurité et confidentialité
▪ Les entreprises sont toujours préoccupées par la sécurité lors de l'utilisation du cloud
▪ Les clients s'inquiètent de la vulnérabilité aux attaques, lorsque les informations et les
ressources informatiques critiques sont en dehors du pare-feu
▪ La solution de sécurité suppose que les fournisseurs de cloud computing suivent les
pratiques de sécurité standard

38
Défis du Cloud Computing
▪ Contrôle
▪ Les fournisseurs de cloud computing ont un contrôle total sur les plates-formes, ce qui
provoque l’inquiétude de certains départements informatiques
▪ Les fournisseurs de cloud computing ne conçoivent généralement pas de plates-formes
pour des entreprises spécifiques et leurs pratiques commerciales.
▪ Coûts de la bande passante
▪ Avec le cloud computing, les entreprises peuvent économiser de l'argent sur le matériel
et les logiciels
▪ L’utilisation de cloud pourra entraîner des frais de bande passante réseau plus élevés
▪ Le coût de la bande passante dépend de l’application
▪ Faible pour les applications Internet plus petites, qui ne sont pas gourmandes en données
▪ Augmente considérablement pour les applications gourmandes en données.
39
Récapitulant
▪ Que désigne cloud computing?

▪ Quels sont les principaux caractéristiques du Cloud ?

▪ Quels sont les trois modèles de services du Cloud? Citez des exemples pour
chacun de ces modèles de services?

▪ Quels sont les modèles de déploiement du Cloud?

▪ Quels sont les motivations pour migrer vers l’utilisation du Cloud?

40

Vous aimerez peut-être aussi