Vous êtes sur la page 1sur 11

ROYAUME DU MAROC

INSAAT E.S.

CONSTRUCTION DE L’AUTOROUTE :
MARRAKECH – AGADIR

Tronçon ARGANA – AMKROUD / LOT2


Contrat 132/07/S

01 V.E. N° 849-2007-
08/02/22 DTAA/SB du 13/08/07
00 25/07/07 H. BARKACHI C. KALPAKOGLU S. SATILMIS
Indice DATE Description Rédigé par Vérifier par Approuvé par
Révision

PLAN D’ASSURANCE QUALITE


PROCEDURE D’EXECUTION
DES OUVRAGES BUSES

VISA DU MAITRE D’ŒUVRE

NOM QUALITE DATE VISA

OBSERVATIONS :

Le visa de Maître d’œuvre ne diminue en rien la responsabilité de l’entrepreneur quant au respect de ses obligations contractuelles

Service émetteur Type Mot clé Indice DATE

B E T PR M T E X E 01 08/02/2022
DATE: 08/02/2022
PROCEDURE D’EXECUTION
REV. : 01
DES OUVRAGES BUSES
INSAAT PAGE: 2 DE 11
E.S.

CONTROLE DES DISTRUBITIONS

DATE DE
COPIE
DISTRIBUERE A DATE DE REMISE RECUPERATION DE

L’ANCIEN DOCUMENT

01-05 DTAA 08/02/2022


Directeur Qualité
06 08/02/2022
Seyhan SATILMIS
Directeur du Projet
07 08/02/2022
Ceyhun KALPAKOGLU
Directeur Des Travaux
08 08/02/2022
Ziya GEÇMEZ
09 Laboratoire Interne 08/02/2022

10 Laboratoire Externe 08/02/2022

11 Responsable PHS 08/02/2022


DATE: 08/02/2022
PROCEDURE D’EXECUTION
REV. : 01
DES OUVRAGES BUSES
INSAAT PAGE: 3 DE 11
E.S.

SOMMAIRE

1. OBJET

2. SPECIFICATIONS A RESPECTER

3. INTERFERENCES

4. MOYENS

5. MATERIAUX

6. DESCRIPTION DE LA PROCEDURE

7. INSPECTIONS ET ESSAIS

8. ANNEXES

Plan de contrôle
Fiche de réception des buses
Fiches de contrôles
1. OBJET

Cette procédure décrit les diverses opérations nécessaires pour la réalisation des
ouvrages d’assainissement «buses en béton armé centrifugés» du tracé de
l’Autoroute conformément aux profils transversaux du projet.

2. SPECIFICATIONS A RESPECTER

Cahier des Clauses Techniques Particulières du Projet, Lot B.

3. INTERFERENCES

Avant commencement les suivantes activités peuvent être cause d’interférence:

- Décapage de terre végétale


- Calage fil d’eau
- Plans d’exécution soumis au MO
- Installation des buses
- Réception géotechnique

4. MOYENS

4.1 Personnel

Le personnel nécessaire pour les activités de cette procédure sera:

- Equipe de Topographie
- Opérateurs d’engin
- Inspecteurs de contrôle interne et externe
- Personnel de Laboratoire
- Maçons
- Ferrailleurs
- Coffreurs
- Conducteurs d’engins
- Opérateurs de la CAB

4.2 Matériel

Le matériel à utiliser sera:

- Pelles mécaniques
- Compacteurs à bille
- Dames sauteuses
- Plaques vibrantes
- Chargeur
- Citernes d’arrosage
- Vibreurs
- Matériel Topographique
- Matériel de Laboratoire
- Grue
- Compresseurs
- Groupes électrogènes
- Centrale à Béton
- Camions malaxeurs
- Panneaux de coffrages

5. MATERIAUX

a - Fouille

- Matériaux de remblaiement : Par ordre de priorité (article B3.4.1.1)


- Fouille de l’ouvrage
- Déblais de l’autoroute
- Emprunt

- Lit de sable : Sable agrée par le Maître d’oeuvre


- Eau d’arrosage

b - Incorporés à l’ouvrage

Désignation des fournitures Fournisseurs

- Buses en béton armé CAO


Tous les fournisseurs feront l’objet
- Béton
d’agrément du M.O
- Acier

Les types de bétons suivants seront utilisés suivront la nouvelle classification,


conformément à l’article B3.5.1 du CCTP lot B.

- Béton de propreté dosée à 250 kg de ciment CPJ 45 par m3 de béton, granulats


0/20.

- Béton B20 : Béton armé de qualité dosé à 250 kg de cimentCPJ45 par m3 de


béton ; granulats 0/25

- Béton B25 : Béton armé de qualité dosé à 350 kg de ciment CPJ 45 par m3  ;
granulats 0/25.

6. DESCRIPTION DE LA PROCEDURE

6. 1 – Réalisation des ouvrages busés.

Après établissement, par le bureau technique de l’entreprise et approbation par le


Maître d’œuvre, des plans, dessins et croquis complémentaires d’exécution
nécessaires, l’entreprise procédera à la réalisation des ouvrages busés comme
suit :

a – Calage / plan d’exécution


Sur la base des dessins types, et du levé du T.N et des profils d’eau le bureau
technique établi le plan BPE de l’ouvrage. Le calage fera l’objet d’une sortie sur site.

Les plans (calage, coffrage et ferraillage) seront soumis à l’approbation du Maître


d’Ouvrage.

L’entreprise proposera au Maître d’Ouvrage, si nécessaire, les dispositions qu’il


compte d’adopter pour assurer l’écoulement des eaux avant mise en service des
réseaux à exécuter.

b - Fouilles

L’implantation à pour but de matérialiser sur le terrain la position PK et l’axe de


l’ouvrage

L’implantation est faite suivant la position donnée par le plan et profil en long de
l’autoroute

La longueur de l’ouvrage et la côte du terrain naturel et du fil d’eau seront levées


contradictoirement

c - Exécution

Les fouilles seront exécutées à la pelle conformément aux prescriptions de l’article


B.3.3.2 du CCTP, en respectant les dimensions prévues par les plans d’adaptation
pour éviter toute sur largeur de la fouille.

Un réglage fin du fond de fouille se fera à la main en respectant les niveaux


implantés par le topographe.

Les fonds de fouilles seront préparés soigneusement afin de respecter les


tolérances définies par l’article B3.3.3 du CCTP.

Les fonds de fouilles seront maintenus à sec en permanence par gravité ou


pompage éventuel.
Aucun rejet direct d’eau chargée ne sera autorisé dans les cours d’eau
Les fonds de fouilles seront énergiquement damés et réglés selon les prescriptions
des plans d’exécution.

Dans les zones rocheuses, les parties instables seront purgées, soit maintenues par
blindage ou tout autre procède agrée par le Maître d’Ouvrage.

Les matériaux provenant de l’excavation des fouilles et qui ne sont pas réutilisables
pour le remblaiement de celles-ci seront évacués en dépôts définitifs.

Le remblaiement des fouilles des ouvrages sera réalisé par des matériaux types
G.T.R.

- Pour le remblai primaire : les matériaux au contact de la buse montes


jusqu’au 40 cm au dessus de la génératrice supérieure des buses, dont la
dimension des plus gros éléments ne devra pas être supérieure a 20 mm.
- Pour le remblai secondaire : les matériaux de remblai ordinaires achevant
le remblai de la tranchée ou du cavalier de protection au-delà de la cote
génératrice supérieure de la buse +0,40m, conformément aux plans
types du dossier d’exécution, dont la dimension des plus gros éléments ne
devra pas être supérieure a 80 mm.

Le compactage se fera en couches élémentaires de 20 cm d’épaisseur.


Conformément à l’article B3.4.1.2 du CCTP Lot B

d – Réception

La réception du fond de fouille d’un ouvrage busé fait l’objet d’un point d’arrêt avant
la mise en œuvre du lit de pose en sable.

Les fonds de fouilles seront réceptionnés par le Maître d’œuvre.

Les caractéristiques a respecter sont les suivantes :

EV2 > 30 Mpa avec K < 2 ou une densité d > 95% d’OPN

Les niveaux de fond de fouille devront être respectés avec une tolérance de ± 3 cm
en altimétrie et ± 5 cm en planimétrie.

e – Protection du fond de fouille

Après la mise à niveau du fond de fouille et sa réception, un cordon en matériaux


extrait de la fouille sera réalisée autour de la fouille afin d’éviter l’écoulement d’eau
de l’emprise de l’autoroute vers l’ouvrage.

f - Pose du lit de sable

Le lit de pose en sable sera mis en place et sera réglé et compacté jusqu'au niveau
défini dans les plans d'exécution.

g - Pose des tuyaux

La pose des éléments se fera conformément aux recommandations du constructeur


et suivant les plans «bon pour exécution ».

Les tuyaux approvisionnés seront réceptionnés par le contrôle externe et extérieur


avant pose
L’opération d’emboîtement doit être menée avec précaution. Le premier tuyau sera
positionné au point bas, tulipe dirigée vers l’amont et l’extrémité mâle orienté vers
l’aval.
Du matériel adéquat sera mis à la disposition des équipes de pose pour la
manutention de ces éléments.

La manutention des tuyaux sera fait à l’aide des joints en caoutchouc.


L’emboîtement sera effectué de manière à assurer d’une part une étanchéité
correcte entre bus et, d’autre part, l’alignement correct de leurs axes. Ainsi, une
vérification régulière de l’alignement des tuyaux sera effectuée au cours de la pose.
S’il est nécessaire de caler les éléments pour les aligner, l’emploi du sable sera
recommandé.

h - Remblaiement

Les matériaux pour remblaiement des fouilles et des cavaliers seront d'une classe
GTR au moins équivalente au meilleur sol constitutif de la fouille. Les sols classés
A4 ou F1 étant exclus. Leur provenance est en ordre de priorité (article B3.4.1.1) :
- La fouille de l'ouvrage;
- Les terrassements de l'autoroute;
- Les emprunts.

Les matériaux seront mis en œuvre par couche élémentaire de 20 cm. Chaque
couche sera compactée avec des plaques vibrantes des types PQ3 ou PQ4
conformément aux prescriptions du GTR pour l’utilisation des matériaux en remblai.

On notera que la circulation au-dessus des buses ne sera autorisée tant que la
hauteur du remblai au-dessus de la génératrice supérieure des buses n'atteindra
pas 1.00 m, correspondant a la hauteur du cavalier de protection.

i - Réception

Les remblaiements des fouilles doivent répondre à l'une des prescriptions


suivantes :
- Densité > 95 % d’OPM
ou
- EV2 > 40 MPa avec K<2

6. 2 – Réalisation des murs en aile, murs de tête et regards

Les murs en aile (amont et aval) et les regards seront réalisés conformément aux
plans types et suivant les implantations.

Les implantations des murs en aile seront effectuées par une équipe topographique
interne et contrôlé par le contrôle externe.

Il sera procédé à des contrôles par le responsable qualité assainissement pour les
phases principales des travaux de réalisation des têtes. (Coffrage / ferraillage,
bétonnage).

Les étapes de réalisation des têtes et regards comprennent


Etape (1) : Construction du radier
Etape (2) : Construction des ailes
Etapes (3) : Regards

L’exécution des séquences de travaux se fera selon l’ordre suivant :

a – Radier

Mise en place du béton de propreté d’une épaisseur de 10 cm ou selon les plans


BPE

Implantation et traçage du périmètre de la structure de fondation sur le béton de


propreté

Mise en œuvre des armatures préfaçonées et des aciers en attente des murs de
tête avec des cales nécessaires en mortiers permettant d’assurer l’enrobage des
armatures

Réalisation du coffrage en assemblant solidement les différents panneaux entre


eux.

Traitement avec le produit décoffrant.

Contrôle de l'altimétrie du ferraillage et du coffrage.

Etablissement de la demande d’autorisation de bétonnage (point d’arrêt).

Bétonnage de la partie d'ouvrage concernée.


Enfin d’opération préparer la surface de reprise de bétonnage entre le radier et les
murs de tête

b – Ailes de tête

Montage de la paroi intérieure du coffrage et traitement avec le produit décoffrant de


type agrée par le Maître d’œuvre.

Mise en œuvre des armatures préfaçonnées des murs en ailes avec les cales
d’enrobage nécessaires

Réception des aciers avant de placer les parois externes du coffrage dont les faces
internes sont traitées par le même produit décoffrant.

Les panneaux sont solidement rigidifiés par des tiges de serrage et suffisamment
étayés afin de s’opposer à toute déformation ou déplacement au cours de
bétonnage.

Contrôle du ferraillage et du coffrage et établissement de la demande d’autorisation


de bétonnage (point d’arrêt)

c – Regards

La construction des regards des OH et demi traversée sera exécutée de la même


façon que les murs de tête.

7 – INSPECTIONS ET ESSAIS

a – Intervenants

Chef de lot B Assainissement (contrôle interne)


Responsable du contrôle externe
Représentant du contrôle extérieur

b - Réception

Les contrôles et réceptions de conformité seront effectués après nettoyage


systématique de l’ouvrage fini

Contrôle des tolérances planimétriques :


- Implantation en plan : ± 5 cm
- Contrôle de demi – longueur de base : + 20 cm - 00 cm
- Relevé topographique du fil d’eau des tuyaux : ± 1 cm
- Contrôle des niveaux de raccordement aux ouvrages : ± 1 cm
- Ecart angulaire : selon les
prescriptions du
fabricant
c – Points critiques – points d’arrêts

Points critiques
- Contrôle de l'implantation des fouilles
- Contrôle du lit de pose
- Identification des matériaux pour remblaiement
- Contrôle de l'indice de compactage des couches élémentaires

Points d’arrêts
- Agrément des fournisseurs
- Réception des buses avant la pose
- Réception géotechnique
- Réception du fond de fouille
- Réception des tuyaux posés (fil d'eau)
- Autorisation de bétonnage (têtes et regards)
ANNEXES

Vous aimerez peut-être aussi