Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercice Amortissements

L’extrait de la balance avant inventaire de la société AMCL est ainsi établi au 31/12/2017:
SOLDES
N° COMPTES
DEBIT CREDIT
222 Constructions 270 000,000
2234 Matériel industriel 68 250,000
224 Matériel de transport 88 000,000
2822 Amortissements des constructions 64 125,000
28234 Amortissements du matériel industriel 42 087,000
2824 Amortissements du matériel de à déterminer
transport

* Les constructions ont été acquises à la date de création de l’entreprise.

* Le poste « matériel industriel » dont la durée de vie est de 5 ans comprend :


- Une machine A acquise à la date de création pour 42 000 D
- Une machine B achetée le 01/08/2016 pour 26 250 D

* Le poste « matériel de transport » comprend :


- Un camion BERLIET acheté le 01/07/2014 pour 40 000 D. Les amortissements correspondants (la
somme des amortissements) au 31/12/2016 s’élèvent à 20 000 D.
- Une voiture PEUGEOT achetée le 01/03/2016.
- Une voiture RENAULT acquise le 01/06/2017 pour 18 000 D.

* Le 01/02/2017, la société décide de vendre la machine A pour 3 500 D. La cession est réglée à crédit.
L’opération de cession n’a pas été comptabilisée.

T.A.F : En sachant que l’entreprise adopte le procédé de l’amortissement linéaire pour ses
immobilisations :
1) Déterminer la date de création de la société
2) Déterminer les taux d’amortissement des constructions et du matériel de transport
3) Déterminer le montant de l’amortissement du matériel de transport à faire figurer dans la balance
4) Enregistrer les écritures découlant de la cession
5) Enregistrer au journal les écritures d’inventaire relatives aux amortissements de l’exercice 2017.

Solution : Correction des questions 1 et 2

Notez Bien : ce que vous êtes censés écrire dans la correction est en rouge

Différence entre balance avant inventaire au 31/12/2017 et balance après inventaire au 31/12/2017 :
Balance après inventaire au 31/12/2017 : toutes les opérations, y compris les écritures d’inventaire, sont
comptabilisées jusqu’au 31/12/2017. Donc tous les soldes de fin de période s’arrêtent au 31/12/2017.
Balance avant inventaire au 31/12/2017 : c’est à dire les écritures d’inventaire du 31/12/2017 ne sont
pas encore comptabilisées. Donc leurs soldes s’arrêtent à la date d’inventaire de l’année précédente

1
(31/12/2016). Les autres opérations sont comptabilisées jusqu’au 31/12/2017. Donc leurs soldes s’arrêtent
au 31/12/2017.
Dans notre cas, les écritures d’amortissement sont des écritures d’inventaire car les amortissements sont
comptabilisés à la date d’inventaire. Par contre, les écritures concernant les immobilisations (constructions,
matériel industriel, matériel de transport) ne sont pas des écritures d’inventaire car elles ne se
comptabilisent pas à la date d’inventaire. Elles se comptabilisent à chaque date d’achat ou de vente ou de
mise en rebut.

Balance avant inventaire au 31/12/2017


SOLDES Explication
N° COMPTES
DEBIT CREDIT
222 Constructions 270 000,000 Les soldes débiteurs des comptes
2234 Matériel industriel 68 250,000 d’immobilisations : constructions,
224 Matériel de transport 88 000,000 matériel industriel, matériel de
transport sont arrêtés jusqu’au
31/12/2017 car les opérations qui
concernent ces immobilisations
ont été comptabilisées jusqu'au
31/12/2017, puisque ce ne sont
pas des écritures d’inventaire.

Les soldes débiteurs des comptes


d’immobilisations au 31/12/2017
représentent la valeur d’origine
des immobilisations

2822 Amortissements des constructions 64 125,000 Les soldes créditeurs des comptes
28234 Amortissements du matériel industriel 42 087,000 amortissements= somme des
2824 Amortissements du matériel de transport à déterminer amortissements sont arrêtés au
31/12/2016 puisque les écritures
d’inventaire du 31/12/2017 ne
sont pas encore comptabilisées

1/ La date de création de la société : ?


Les constructions sont acquises à la date de création de la société
La machine A est acquise à la date de création de la société

La date de création de la société représente la date d’achat des constructions et la date d’achat de la
machine A.

Comment on détermine la date de création de la société ?


La date de création est déterminée en faisant l’une des deux équations suivantes :
Equation 1 : somme des amorts des constructions de la date de création au 31/12/2016 = 64125=
annuité d’amortissement (a) * n , avec n le nombre d’années d’utilisation des constructions de la date de
création au 31/12/2016. La date d’acquisition des constructions qui est la date de création de la société est
déterminée après avoir calculé n.

Remarque : on n’a pas donné la valeur résiduelle (VR) dans l’énoncé. Donc la valeur résiduelle de
toutes les immobilisations = 0
Puisque l’entreprise utilise la méthode de l’amort linéaire, et la valeur résiduelle est nulle pour
toutes les immobilisations, la formule de l’annuité d’amort de toutes les immobilisations est : annuité
d’amort = a= V0 * taux d’amort

Annuité d’amortissement = a = V0 *taux d’amort = 270 000 * taux d’amort

2
On n’a pas donné le taux d’amortissement des constructions dans l’énoncé donc on ne peut pas calculer
l’annuité d’amortissement des constructions
Equation 1 : 64125= (270000*taux d’amort)*n, avec n le nombre d’années d’utilisation des
constructions de la date de création au 31/12/2016 : cette équation comprend deux inconnus : n et le
taux d’amort donc on ne peut pas calculer n à partir de l’équation 1

Equation 2 : somme des amorts du matériel industriel au 31/12/2016 = 42087= somme des amorts de
la machine A de la date de création au 31/12/2016 + somme des amorts de la machine B du 1/8/2016
au 31/12/2016

Somme des amorts de la machine A de la date de création au 31/12/2016 = a * n avec n le nombre


d’années d’utilisation de la machine A de la date de création au 31/12/2016
a = annuité d’amort de la machine A = V0 de la machine A* taux d’amort avec VO de la machine A=
42000, taux d’amort = 100/5% = 20% (on a donné dans l’énoncé la durée d’utilisation du matériel
industriel = 5 ans)
donc a = 42000*0,20 =8400
Somme des amorts de la machine A de la date de création au 31/12/2016 = a * n= 8400*n avec n le
nombre d’années d’utilisation de la machine A de la date de création au 31/12/2016 (voir schéma)

Somme des amorts de la machine B du 1/8/2016 au 31/12/2016= dotation aux amorts du 1/8/2016 au
31/12/2016 = a *5/12 (le nombre de mois entre 1er aout et 31 décembre = 5 mois)
avec a = annuité d’amort de la machine B = V0 de la machine B* taux d’amort donc a = 26250*20% =
5250

Somme des amorts de la machine B du 1/8/2016 au 31/12/2016= 5250*5/12 = 2187,5 (voir schéma)

Equation 2 : somme des amorts du matériel industriel au 31/12/2016 = 42087= somme des amorts de
la machine A de la date de création au 31/12/2016 + somme des amorts de la machine B du 1/8/2016
au 31/12/2016 = 8400*n + 2187,5
42087 = 8400*n + 2187,5 donc n = 4,7499= 4,75 ans = 4 ans et 0,75 ans *12 mois = 9 mois
n : le nombre d’années d’utilisation de la machine A de la date de création au 31/12/2016 = 4 ans et 9 mois
Quelle est la date de création ou date d’acquisition de la machine A ? (voir schéma)
Du 31/12/2012 au 31/12/2016 : 4 ans
Donc normalement la machine A a été achetée en 2012, pour connaitre le mois exact on fait 12 – 9 +1 = le
mois 4 donc la date d’achat de la machine A = la date de création : 1/4/2012

Règle : on détermine la date de création à partir de l’immobilisation dont l’annuité d’amort n’est
pas une inconnue. Dans notre exercice, la date de création est déterminée à partir de la somme des amorts
du matériel industriel car on peut calculer le montant de l’annuité d’amortissement. Dans l’énoncé, on a la
valeur d’origine de la machine A et on peut calculer le taux d’amort du matériel industriel puisqu’on a
donné la durée d’utilisation.

2/
 Le taux d’amortissement des constructions :? (voir schéma)
Somme des amorts des constructions du 1/4/2012 au 31/12/2016: solde créditeur du compte constructions
au 31/12/2016 = 64 125 D
Annuité d’amort des constructions = a = 270 000 *t avec 270 000 : VO des constructions et t : le taux
d’amort des constructions
3
64 125 D = dotation aux amorts des constructions du 1/4/2012 au 31/12/2012 (9mois) (=a*9/12) + dot
aux amorts du 31/12/20112au 31/12/2013 (=a) + dot aux amorts du 31/12/2013 au 31/12/2014 (=a) + dot
aux amorts du 31/12/2014 au 31/12/2015 (=a) + dot aux amorts du 31/12/2015au 31/12/2016 (=a)

64125 = a*9/12 + a*4 = (270 000*t)*9/12 + (270000*t)*4 donc t = 0,05 = 5%


2ème méthode : le nombre d’années d’utilisation des constructions du 1/4/2012 au 31/12/2016 = 4 ans 9
mois = 4,75 ans car 9mois/12 =0,75 an
64125 = 4,75 a = 4,75 * (270000*t) donc t =5%

 Le taux d’amortissement du matériel de transport : ?

SOLDES
N° COMPTES
DEBIT CREDIT
2824 Amortissements du matériel de à déterminer
transport

La somme des amorts de tout le matériel de transport au 31/12/2016 est une inconnue.
Or, dans l’énoncé, on a donné la somme des amorts du camion BERLIET au 31/12/2016 = 20 000 D
Donc, on peut calculer le taux d’amort du matériel de transport à partir de la somme des amorts du camion
BERLIET au 31/12/2016 (voir schéma)
Somme des amorts du camion Berliet du 1/7/2014 au 31/12/2016 = 20 000 D= dot aux amorts du 1/7/2014
au 31/12/2014 (= a*6/12) + dotation aux amorts du 31/12/2014 au 31/12/2015 (=a) + dot aux amorts du
31/12/2015 au 31/12/2016 (=a)= a*6/12 + 2*a
Avec a = annuité d’amort du camion Berliet= 40 000* t avec 40 000 = VO du camion BERLIET et t : le
taux d’amort du matériel de transport

20 000 = a*6/12 + 2*a = (40 000*t)*6/12 + (40 000*t)*2


donc t= 20%
2ème méthode : Le nombre d’années d’utilisation du camion BERLIET du 1/7/2014 au 31/12/2016  = 2 ans
6 mois = 2,5 ans
20000 = 2,5 *a = 2,5 *(40 000*t) donc t =20%

Vous aimerez peut-être aussi