Vous êtes sur la page 1sur 12

INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

FA151417 ISSN 0335-3931

NF EN 1992-2/NA
Avril 2007

Indice de classement : P 18-720-1/NA

ICS : 91.010.30 ; 91.080.40 ; 93.040

Eurocode 2 : Calcul des structures en béton —


Partie 2 : Ponts en béton — Calcul et dispositions
constructives
Annexe nationale à la NF EN 1992-2
Partie 2 : Ponts en béton — Calcul et dispositions constructives

E : Eurocode 2: Design of concrete structures — Part 2 :Concrete bridges —


Design and detailing rules — National annex to NF EN 1992-2 — Concrete
bridges — Design and detailing rules
D : Eurocode 2: Planning von Stahlbeton- und Spannbetontragwerken —
© AFNOR 2007 — Tous droits réservés

Teil 2 : Betonbrücken — Planungs- und Ausführungsregeln — Nationaler


Anhang zu NF EN 1992-2 — Betonbrücken — Planungs- und Ausführungsregeln

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 20 mars 2007 pour prendre effet
le 20 avril 2007.

Correspondance À la date de publication du présent document, il n'existe pas de travaux européens


ou internationaux traitant du même sujet.

Analyse Le présent document complète la norme NF EN 1992-2, de mai 2006 qui a transposé
dans la collection française la norme européenne EN 1992-2:2005. Il définit les
conditions de l’application sur le territoire français de la norme NF EN 1992-2:2005,
laquelle reproduit la norme européenne EN 1992-2 «Eurocode 2 — Calcul des
structures en béton – Partie 2 : Ponts en béton — Calcul et dispositions
constructives».

Descripteurs Thésaurus International Technique : génie civil, pont, structure en béton, calcul,
règle de calcul, conception, règle de construction, résistance des matériaux, acier
pour béton, acier pour précontrainte, béton, vérification.

Modifications

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR 2007 AFNOR 2007 1er tirage 2007-04-F


INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

Calcul des structures en béton BNSR CF EC2

Membres de la commission de normalisation


Président : M CORTADE
Secrétariat : MME PERO — SETRA

M BABA BUREAU VERITAS


M BALOCHE CSTB — SERVICE DES STRUCTURES
M BOUCHON SETRA — CTOA
MME BOURDETTE ATHIL
M BUI SETRA — CTOA
M CAUSSE VINCI CONSTRUCTION GRANDS PROJETS
M CHAUSSIN MISOA
MME CHAUVEL EDF — SEPTEN
M COIN
M CORTADE
M DE CHEFDEBIEN CERIB
M FONTAINE CGPC — 3ÈME SECTION
M GAUSSET ARCADIS
M GRENIER
M GUITONNEAU PARSIDER
M HOLLEBECQ AFCAB
M IMBERTY SETRA
M LACROIX
M LE DUFF
M MARTIN BUREAU VERITAS
M MATHIEU CEMAGREF
M MOREAU BOUYGUES CONSTRUCTION
MME OSMANI EIFFAGE
M PAILLE SOCOTEC
M PASSEMAN CERIB
MME PATROUILLEAU AFNOR
M PEYRAC DREIF
M PY KP1 R&D
M RAOUL SETRA — CTOA
MME ROBERT CERIB
M SCHELL RS CONSEIL ET DÉVELOPPEMENT
M TEPHANY MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE
ET DES LIBERTÉS LOCALES
M THEVENIN BUREAU VERITAS
M THONIER
M TOUTLEMONDE LCPC
M TRINH CETEN APAVE INT
M XERCAVINS PX DAM CONSULTANT
M ZHAO C.I.T.C.M.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

—3— NF EN 1992-2/NA

Avant-propos

(1) La présente Annexe Nationale définit les conditions de l’application sur le territoire français de la norme
NF EN 1992-2 de mai 2006, laquelle reproduit la norme européenne EN 1992-2:2005 : Eurocode 2 — Calcul des
structures en béton — Partie 2 : Ponts en béton — Calcul et dispositions constructives, avec ses annexes A à J
et KK à QQ, ratifiée par le Comité Européen de Normalisation le 25 avril 2005 et mise à disposition en octobre 2005.
(2) La présente Annexe Nationale a été préparée par la commission de normalisation CF EC2 du BNSR
«Calcul des structures en béton».
(3) La présente Annexe Nationale :
— fournit des «paramètres déterminés au plan national» (NDP) pour les clauses suivantes de la norme
NF EN 1992-2:2006 autorisant un choix national :

3.1.2 (102)P 5.3.2.2 (104) 6.8.1 (102) 9.1 (103)


3.1.6 (101)P 5.5 (104) 6.8.7 (101) 9.2.2 (101)
3.1.6 (102)P 5.7 (105) 7.2 (102) 9.5.3 (101)
3.2.4 (101)P 6.1 (109) 7.3.1 (105) 9.7 (102)
4.2 (105) 6.1 (110) 7.3.3 (101) 9.8.1 (103)
4.2 (106) 6.2.2 (101) 7.3.4 (101) 11.9 (101)
4.4.1.2 (109) 6.2.3 (103) 8.9.1 (101) 113.2 (102)
5.1.3 (101)P 6.2.3 (107) 8.10.4 (105) 113.3.2 (103)
5.2 (105) 6.2.3 (109) 8.10.4 (107)

— fixe les conditions d'emploi des annexes informatives A, B et D à J et KK à QQ de la norme pour les ponts ;
— fournit des informations complémentaires non contradictoires pour faciliter l'application de la norme
NF EN 1992-2:2006.
(4) Les clauses citées sont celles de la norme européenne EN 1992-2:2005.
(5) La présente Annexe Nationale est prévue pour être utilisée avec la norme NF EN 1992-2:2006 pour le calcul
de ponts neufs, associée aux normes NF EN 1990 à NF EN 1999 et à leurs annexes nationales respectives.
En attendant la publication de l'ensemble des Annexes nationales aux Eurocodes, les «paramètres déterminés
au plan national» sont, lorsqu'il y a lieu, définis pour le projet individuel.
(6) Quand la norme NF EN 1992-2:2006 est rendue applicable dans un marché public ou privé, l’Annexe
Nationale est également applicable, sauf mention contraire dans les documents particuliers du marché.
Lorsque la NF EN 1992-2 rend applicable une clause de la norme NF EN 1992-1-1, cette clause est applicable
avec la clause correspondante de l'annexe nationale de la NF EN 1992-1-1.
Lorsque la présente norme rend applicable une clause de la norme NF EN 1992-1-1, cette clause est applicable
avec la clause correspondante de l'annexe nationale de la NF EN 1992-1-1.
(7) Pour la durée d’utilisation de projet à considérer dans la présente Annexe Nationale, voir la définition
donnée par la NF EN 1990 et son Annexe Nationale. En aucun cas cette durée ne peut être confondue avec celle
définie par les textes législatifs et réglementaires traitant des responsabilités et des garanties.
(8) Dans un but de clarification, les «paramètres déterminés au plan national» sont encadrés. Le reste du texte
consiste en des compléments à caractère non contradictoire pour l’application sur le territoire français de la norme
européenne.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

NF EN 1992-2/NA —4—

Annexe nationale
(normative)

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

AN.1 Application nationale des clauses de la norme européenne


NOTE La numérotation des clauses est celle de la norme NF EN 1992-2:2006.

Clause 3.1.2 (102)P Note

La valeur de Cmin à utiliser est C20/25 et la valeur de Cmax à utiliser est C90/105 conforme à l’annexe nationale
de la norme NF EN 1992-1-1 sauf dispositions contraires dans les normes spécifiques à certains types
d’ouvrages (par exemple la norme NF EN 1536 pour les pieux forés, la norme NF P 94 262 pour les fondations
profondes, la norme NF P 94-282 pour les écrans de soutènement).

Clause 3.1.6 (101)P Note

La valeur de αcc à utiliser est 1,00 conforme à l’annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1.

Clause 3.1.6 (102)P Note

La valeur de αct à utiliser est celle recommandée conforme à l’annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1.

Clause 3.2.4 (101)P Note

Les classes d'acier de béton armé à utiliser sont celles recommandées, la classe A est en outre autorisée pour
les aciers d'effort tranchant et de torsion.

Clause 4.2 (105) Note

La classe d'exposition à utiliser pour les surfaces protégées par une étanchéité est celle recommandée.

Clause 4.2 (106) Note 1

Les valeurs des distances x et y à utiliser sont celles recommandées.

Clause 4.2 (106) Note 2

Les valeurs des classes d'exposition des surfaces directement soumises aux sels de déverglaçage à utiliser
sont celles recommandées, avec les enrobages pour les classes XD donnés dans les Tableaux 4.4N de la
norme NF EN 1992-1-1 et 4.5NF de l’annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1.

Clause 4.4.1.2 (109) Note

Les exigences à utiliser sont celles recommandées.

NOTE En cas de délai d'attente important ou d'exposition à un environnement agressif, des dispositions particulières
peuvent devoir être prises.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

—5— NF EN 1992-2/NA

Section 5 — Liste des clauses applicables


Dans la liste des clauses applicables de la norme NF EN 1992-1-1, la référence à 5.8.5 (4) est invalide car cette
clause n'existe pas.

Clause 5.1.3 (101)P Note

Sauf indication contraire des documents particuliers du marché, on n'utilisera pas de cas de charges simplifiés.

Clause 5.2 (105) Note

La valeur de θ0 à utiliser est celle recommandée.

Clause 5.3.2.2 (104) Note

La valeur de t à utiliser est celle recommandée.

Clause 5.5 (104) Note 1

Les valeurs de k1 , k2 , k3 , k4 et k5 à utiliser sont celles recommandées.

Clause 5.7 (105) Note 1

Les détails relatifs aux méthodes acceptables pour l'analyse non-linéaire et le format de sécurité à utiliser sont
ceux recommandés.
Les expressions proposées s'écrivent de la manière suivante, conformément au format de la norme NF EN 1990 :

1  q ud
E  γ G G + γ Q Q ≤ --------R  --------
  γ Rd  γ O 

 q ud 
E  γ G G + γ Q Q ≤ R  -------------------
   γ Rd ⋅ γ O

q 
γ Sd E  γ G G + γ q Q ≤ --------R  --------
1 ud

γ Rd  γ O 

NOTE La valeur de αcc à utiliser dans le calcul de rupture globale est αcc = 1.

Clause 5.10.9 (1)P Note


En complément de l'annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1, pour les situations en construction, les
justifications spéciales à apporter sont les suivantes :
Il est possible de prendre rsup = rinf = 1,0 lorsque des précautions particulières sont prises, tant au niveau de la
conception qu´au niveau de l´exécution, pour que la précontrainte probable Pm soit réalisée dans l´ouvrage.
Dans le cas de la post-tension, ces précautions consistent notamment :
— à prévoir, dès le niveau de la conception, des conduits vides permettant de mettre en place des câbles
complémentaires pour les cas où la tension probable ne serait pas obtenue sur chantier ;
— à imposer des mesures du coefficient de transmission sur les premiers câbles mis en tension (épreuve de
convenance) et sur un nombre suffisant de câbles tendus ultérieurement (épreuve de contrôle) ;
— à établir un programme de travaux suffisamment échelonné pour permettre de déterminer et d´effectuer les
corrections éventuellement nécessaires.
Si la structure est très sensible aux effets de la précontrainte, il convient de maintenir les valeurs rsup = 1,05
et rinf = 0,95.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

NF EN 1992-2/NA —6—

Section 6 — liste des clauses applicables


Dans la liste des clauses de la norme NF EN 1992-1-1 applicables , la référence à 6.2.2 (7) est invalide car cette
clause n'existe pas, et la référence à la clause 6.8.5 (1) est à remplacer par 6.8.5 (1)P.

Clause 6.1 (109) b) Note

La valeur de fctx à utiliser est celle recommandée.

Clause 6.1 (109) Note

Les méthodes applicables sont les méthodes a) et b).

Les éléments précontraints par pré-tension, ne sont pas concernés par la rupture fragile.

Clause 6.1 (110) ii) Note


En ii) b) après l’Expression (6.101b), il convient de lire «où ∆σp est la plus petite valeur de 0,4 fpk et de 500 MPa.».

La valeur de kcm à utiliser est sans objet.

Clause 6.1 (110) iii) Note

La valeur de kp à utiliser est la valeur recommandée.

Clause 6.2.2 (101) Note

Les valeurs à utiliser sont les suivantes, conformes à l'annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1 :
CRd,c = 0,18/γC
k1 = 0,15
vmin = 0,34/γC fck1/2 pour les dalles bénéficiant d'un effet de redistribution transversale sous le cas de
charge considéré ;
= 0,053/γC k3/2 fck1/2 pour les poutres, et pour les dalles autres que celles ci-dessus ;
= 0,35/γC fck1/2 pour les voiles.

Clause 6.2.3 (103) Notes

Les valeurs à utiliser pour ν1 sont les valeurs recommandées par les notes 1 et 2, conformes à l'annexe
nationale de la norme NF EN 1992-1-1.
La valeur à utiliser pour αcw, conforme à l'annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1, est celle
recommandée dans le cas des section sans effort de traction.
Dans le cas de la flexion composée avec traction, avec une membrure comprimée, il convient d'utiliser
l'Expression (6.9) en remplaçant αcw par αcw,t avec αcw,t = (1 + σct / fctm).
Le cas d'une section entièrement tendue n'est pas traité.

Clause 6.2.3 (107) Note

Les indications à utiliser sont celles recommandées.


NOTE D'autres schémas plus complets de superpositions de treillis, prenant en compte les tracés des différents câbles
de précontrainte, peuvent être utilisés.

Clause 6.2.3 (109) Note

La valeur à utiliser pour hred est celle recommandée.


INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

—7— NF EN 1992-2/NA

Clause 6.8.1 (102) Note

Les règles complémentaires à utiliser sont :


h) béton comprimé des ponts routiers, lorsque σc < 0,6 fck sous combinaison ELS caractéristique ;
i) armatures tendues dans les sections de béton armé des ponts routiers, lorsque σs < 300 MPa sous
combinaison caractéristique d'actions ;
j) armatures de précontrainte et armatures de béton armé, dans les zones où, sous combinaison fréquente
d'actions avec Pm, les fibres extrêmes du béton restent comprimées ;
k) armatures d'effort tranchant pour les structures en béton armé, lorsque ces armatures ont été dimensionnées
à l'ELU avec un schéma de bielles d'inclinaison θ telle que 1,0 ≤ cotan θ ≤ 1,5.

Clause 6.8.7 (101) Note

La valeur de k1 recommandée est 0,85, conformément à l'annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1.

Clause 7.2 (102) Note

La valeur de k1 à utiliser est celle recommandée.


L'augmentation maximale de la limite de contrainte au-delà de la valeur k1fck en présence d'un confinement à
utiliser est celle recommandée.

Clause 7.3.1 (105) Notes

À défaut d'exigences plus détaillées, les valeurs de wmax et les conditions d'application à utiliser sont données
dans le Tableau 7.101NF :

Tableau 7.101NF : Valeurs recommandées de wmax et règles de combinaison pertinentes

Éléments en béton armé


Éléments en béton précontraint
et élément en béton précontraint
à armatures adhérentes
sans armatures adhérentes
Classe d'exposition
Combinaison fréquente Combinaison fréquente
de charges de charges

X0, XC1 0,30 mm (1) 0,20 mm

XC2, XC3, XC4 0,30 mm 0,20 mm (2) (3)

XD1, XD2, XD3, XS1, XS2, XS3 0,20 mm Décompression (3)

NOTE Pour les classes d'exposition X0 et XC1, l'ouverture des fissures n'a pas d'incidence sur la durabilité
et cette limite est fixée pour garantir un aspect acceptable. En l'absence de conditions sur l'aspect, cette
limite peut être traitée de manière moins stricte.
NOTE Pour cette classe d’exposition, en outre, il convient de vérifier la décompression sous la
combinaison quasi permanente des charges.
NOTE Le contrôle de la décompression impose que le béton situé à moins de 100 mm des armatures de
précontrainte adhérentes ou de leurs gaines soit comprimé sous combinaison de charges spécifiée, avec la
valeur probable de précontrainte Pm.

En l'absence d'exigences spécifiques (étanchéité à l'eau par exemple), on peut admettre que la limitation des ouvertures
calculées des fissures aux valeurs wmax du Tableau 7.101NF sera généralement satisfaisante du point de vue de l'aspect et
de la durabilité.
Pour les dalles et voiles de plus de 0,8 m d’épaisseur et pour les poutres en béton armé de plus de 2 m de hauteur, la maîtrise
de la fissuration peut être définie par les Documents Particuliers du Marché.
Les éléments de fondations profondes et les écrans de soutènement pourront faire l’objet de dispositions particulières dans
les normes correspondantes.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

NF EN 1992-2/NA —8—

Clause 7.3.1 (110)


Pour les structures en béton armé, il n'est pas nécessaire de vérifier la fissuration des âmes lorsque les
armatures d'effort tranchant ont été dimensionnées à l'ELU avec un schéma de bielles d'inclinaison θ telle
que 1,0 ≤ cotan θ ≤ 1,5.
Pour les structures en béton précontraint, il n'est pas nécessaire de vérifier la fissuration des âmes lorsque le
critère donné dans l'annexe QQ est respecté.

Clause 7.3.2 (102)


La valeur de σs à utiliser pour le calcul de la section minimale est σs = fyk.

Clause 7.3.3 (101) Note

La méthode simplifiée visant à la maîtrise de la fissuration sans calcul à utiliser est la suivante :
Il convient de vérifier que l'espacement des armatures est inférieur à 5(c + φ/2) et que la contrainte dans les
aciers passifs ne dépasse pas les valeurs suivantes sous la combinaison d'action considérée :
σs < 1 000 wmax pour des éléments ou parties d'éléments fléchis (c'est-à-dire ayant une face comprimée
et une face tendue) ;
σs < 600 wmax pour des éléments ou parties d'éléments entièrement tendus.
Dans ces expressions, σs est en MPa et wmax en mm. Lorsque la maîtrise de la fissuration est assurée
essentiellement par des armatures de pré-tension, il convient de remplacer σs par ∆σp.
Conformément au 7.3.1 (9), cette méthode dispense du calcul d'ouverture de fissure.

Clause 7.3.4 (101) Note

Pour les sections rectangulaires ou rectangulaires par morceaux, en flexion simple ou flexion composée non
déviée, la méthode reconnue permettant de maîtriser l'ouverture des fissures à utiliser est celle recommandée,
avec les compléments apportés par l’annexe nationale de la norme NF EN 1992-1-1.
Cette méthode est également à utiliser pour calculer les ouvertures de fissures dues à des déformations gênées,
à partir d'une valeur de contrainte σs donnée par l'expression (7.1).
Pour les autres cas de figure (sections non rectangulaires par morceaux, sections soumises à de la flexion
déviée, ferraillages complexes, par exemple), et en l'absence de méthode reconnue de calcul d'ouverture de
fissure, il convient d'assurer la maîtrise de la fissuration en utilisant la méthode simplifiée décrite en 7.3.3 (101)
du présent document.

Clause 8.9.1 (101) Note

La présente annexe nationale ne donne aucune restriction supplémentaire.

Clause 8.10.4 (105)


Dans la première phrase de la première Note, il convient de lire : «La valeur de X et le pourcentage maximal
d'armatures de précontrainte couplées dans une même section à utiliser dans un pays donné peuvent être fournis
par son Annexe Nationale.»

Clause 8.10.4 (105) Note

Les valeurs de X et le pourcentage maximal d'armatures couplées à utiliser sont celles recommandées.

Clause 8.10.4 (107) Note

Les prescriptions supplémentaires sont : capot étanche injecté, armatures de continuité entre les deux phases
de bétonnage, et éventuellement réalisation d'une étanchéité locale supplémentaire.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

—9— NF EN 1992-2/NA

Clause 9.1 (103) Note

Il convient de disposer dans les poutres des armatures de peau dont la section est :
— dans le sens de la fibre moyenne,
- pour les poutres de grande hauteur ou précontraintes, au moins 3 cm2 par mètre de paroi perpendiculaire
à la direction de ces armatures sans pouvoir être inférieure à 0,10% de la section droite de la poutre.
Ce ferraillage peut être omis dans les pièces préfabriquées précontraintes par prétension faisant l’objet
d’une procédure de contrôle interne approuvée par un organisme de contrôle ou de certification ;
- pour les poutres dont la portée est inférieure à 25 m et dont la largeur d’âme est inférieure à 15 cm,
au moins 1 cm2 par mètre de paroi perpendiculaire à la direction de ces armatures ;
- pour les poutres situées en classe d'exposition XD et XS au moins 5 cm2 par mètre de paroi
perpendiculaire à la direction de ces armatures ;
— dans le sens parallèle à la section transversale, au moins 2 cm2 par mètre de paroi perpendiculaire à la
direction de ces armatures pour les pièces précontraintes. Pour des poutres dont les dimensions
transversales sont inférieures à 40 cm, ce ferraillage peut être omis.
Ce ferraillage de peau couvre la vérification demandée en 7.3.3 (3) concernant le ferraillage de peau en zone
tendue pour les poutres de plus de 1 m de hauteur.

Clause 9.2.2 (101) Note

Les formes des armatures d'effort tranchant à utiliser sont celles recommandées.
NOTE Pour les ancrages de ces armatures voir la Figure 8.5.

Clause 9.5.3 (101) Note

Le diamètre minimal des armatures transversales à utiliser est φmin = max(6 mm ; 0,4φlong), où φlong est le
diamètre des barres longitudinales et la valeur recommandée pour les treillis soudés (φmin,mesh = 5 mm).

Clause 9.7 (102) Note


Il convient de lire dans la dernière phrase : «La valeur recommandée de smesh est l'épaisseur de la poutre cloison
ou 300 mm, si cette valeur est inférieure.».

La valeur de smesh à utiliser est celle recommandée.

Clause 9.8.1 (103) Note

La valeur de dmin à utiliser est celle recommandée.

Clause 11.9 (101) Note

La présente norme ne donne pas de limitation de l'utilisation des paquets de barres.

Clause 113.2 (102) Note

La valeur de pression du vent x est définie dans la norme NF EN 1991-1-4 et dans la norme NF EN 1991-1-6 et
dans leurs annexes nationales respectives.

Clause 113.3.2 (103) Note

La valeur de k à utiliser est celle recommandée.


INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

NF EN 1992-2/NA — 10 —

AN.2 Application nationale de l'Annexe A «Modification des coefficients partiels


relatifs aux matériaux»

L'Annexe A conserve un statut informatif.

AN.3 Application nationale de l'Annexe B «Déformations dues au fluage et au retrait»

L’Annexe B de la norme NF EN 1992-2:2006 conserve un statut informatif.

AN.4 Application nationale de l'Annexe D «Méthode de calcul détaillée des pertes de


précontrainte par relaxation»

L'Annexe D est conserve un statut informatif.

AN.5 Application nationale de l'Annexe E «Classes indicatives de résistance pour la


durabilité»

L'Annexe E prend un statut normatif.

AN.6 Application nationale de l'Annexe F «Expressions pour le calcul des armatures


tendues dans les situations de contraintes planes»

L'Annexe F conserve un statut informatif.

Dans la Note pour la convention de signe , il convient de se référer à la clause 6.109 et pas 6.9.

AN.7 Application nationale de l'Annexe G «Interaction sol-structure»

L'Annexe G conserve un statut informatif.

AN.8 Application nationale de l'Annexe H «Effets globaux du second ordre sur les
structures»

L'Annexe H conserve un statut informatif.

AN.9 Application nationale de l'Annexe I «Analyse des planchers-dalles et des voiles


de contreventement»

L'Annexe I conserve un statut informatif.


INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

— 11 — NF EN 1992-2/NA

AN.10 Application nationale de l'Annexe J «Dispositions constructives pour des cas


particuliers»

L'Annexe J conserve un statut informatif, et le J.104.2 est remplacé par le guide du Setra «Diffusion des efforts
concentrés — Efforts de précontrainte et des appareils d’appui» qui reste informatif.

AN.11 Application nationale de l'Annexe KK «Effets structurels induits par le


comportement différé du béton»

L'Annexe KK conserve un statut informatif.

AN.12 Application nationale de l'Annexe LL «Éléments de plaque en béton»

L'Annexe LL conserve un statut informatif.

Clause LL (114)
Il convient de remplacer l’Expression (LL.148) par :
z – y i m Edxy 1 V Edx V Edy
n Edxyi = n Edxy ------------- + --------------- + --- ------------------------- cot θ ... (LL.148)
z z 2 V Edo

AN.13 Application nationale de l'Annexe MM «Effort tranchant et flexion transversale»

L'Annexe MM conserve un statut informatif.

Dans les expressions (MM.105) et (MM.106), remplacer pd par pEd.

AN.14 Application nationale de l'Annexe NN «Étendue de contrainte équivalente


vis-à-vis de l'endommagement pour les vérifications à la fatigue»

L'Annexe NN conserve un statut informatif.

Clause NN.2.1
Pour le titre de cette clause il convient de lire : «Aciers de béton armé et de précontrainte».

AN.15 Application nationale de l'Annexe OO «Régions de discontinuité types pour les


ponts»

L'Annexe OO conserve un statut informatif.


INTRANORMES pour : NOEMIE - 02/10/2007

NF EN 1992-2/NA — 12 —

AN.16 Application nationale de l'Annexe PP «Format de sécurité pour l'analyse non


linéaire»

L'Annexe PP conserve un statut informatif.

AN.17 Application nationale de l'Annexe QQ «Maîtrise de la fissuration par cisaillement


des âmes»
Les conventions de signe de σ1 sont inversées par rapport aux notations du reste de la norme, il convient de lire :
si σ1 > – fctb…
si σ1 ≤ – fctb…

L'Annexe QQ prend un statut normatif.

Pour les éléments précontraints, le non-respect du critère σ1 > – fctb impose une vérification en fatigue des
armatures d'effort tranchant.

Vous aimerez peut-être aussi