Vous êtes sur la page 1sur 8

Baccalauréat marocain historique

Epreuve de mai 1980

~ Examens historiques ~
Baccalauréat sciences expérimentales
mai 1980

Problème 1 :
Soit P l’application de ℂ dans ℂ définie par : P ( z ) = z 3 − (1 − 2sin α ) z 2 + (1 − 2sin α ) z − 1
α étant un paramètre réel appartenant à l’intervalle [ 0, π ]
1. a) Calculer P (1)
b) En déduire trois nombres réels a,b ,c tels que : P ( z ) = ( z − 1) ( az 2 + bz + c )
c) Résoudre dans ℂ l’équation P ( z ) = 0
On obtient trois solutions qu’on notera z 1; z 2 ; z 3 tel que z 1 = 1 .
2. a) Déterminer le module et l’argument de chacune des solutions z 1 ; z 2 ; z 3
b) Pour quelles valeurs de α les modules : z 2 + 1 ; z 1 ; z 3 − 1 pris dans cet ordre , forment
une progression géométrique.

Problème 2 :
Première partie
 2 2x 
Soit f la fonction numérique de la variable réelle x définie par : f ( x ) = ln  2 
 1+ x 
1. Etudier la fonction f : ensemble de définition, limites, variations .
(
2. Soit (C ) la courbe représentative de f dans un repère orthonormé O , i , j )
a) Déterminer les coordonnées des points d’intersection de (C ) avec l’axe des abscisses.
b) Vérifier que pour tout nombre réel x appartenant à l’ensemble de définition de f :
f (x ) 1 
x
( )  1 
= ln 2 2 − ln ( x ) − ln 1 + 2  
x   x 
Préciser les branches infinies de (C )
c) Montrer que la courbe (C ) admet un point d’inflexion dont on calculera l’abscisse
d) Tracer (C ) . ( On prendra ln 2 ≃ 0,7 )
3. Soit g la restriction de f à l’intervalle ]0,1] .
Montrer que g admet une fonction réciproque g −1 dont on précisera l’ensemble de définition
et l’ensemble des valeurs.

1/8 Math.ma – 9/2017


Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

( )
Tracer dans le même repère O , i , j la courbe représentative de g −1 . Calculer g −1 ( x )

Deuxième partie
 π
1. Soit α un nombre réel appartenant à l’intervalle 0,  ,
 2
1 − cos ( 2α )
Montrer que : tan 2 (α ) =
1 + cos ( 2α )
π 
Vérifier que tan   = 2 − 1
8
 3π 
En déduire la valeur de tan  
 8 
1− x 2 b
2. a) Trouver deux nombres réels a et b tels que pour tout x réel : =a+
1+ x 2
1+ x 2

2 +1 1− x 2
b) Calculer l’intégrale I = ∫ dx
2 −1 1 + x 2

3. A l’aide des résultats précédents et en utilisant une intégration par parties , calculer
l’aire de la surface limitées par la courbe (C ) et l’axe des abscisses et les droites
d’équation :

x = 2 − 1 et x = 2 + 1
1
N.B. On rappelle que : Arc tan′ ( x ) =
1+ x 2

2/8 Math.ma – 9/2017


Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

Corrigé : Problème 1

P ( z ) = z 3 − (1 − 2sin α ) z 2 + (1 − 2sin α ) z − 1;α ∈ [ 0, π ]


1. a) P (1) = 0
b) P ( z ) = ( z − 1) ( az 2 + bz + c ) = az 3 + (b − a ) z 2 + (c − b ) z − c
par identification on trouve : a = 1,b = 2sin (α ) ,c = 1
c)
P (z ) = 0 ⇔ (z ( )
− 1) z 2 + ( 2sin (α ) ) z + 1 = 0
⇔ z − 1 = 0 ou z 2 + ( 2sin (α ) ) z + 1 = 0
z = 1 ; ∆′ = ( i cos α ) d 'ou ′ : z ′ = − sin α + i cos α
2


z ′′ = − sin α − i cos α
D’où S = {1, − sin α + i cos α , − sin α − i cos α }
i ( 0)
2. a) z 1 = 1 = 1.e
π 
π  π  i  +α 
z 2 = − sin α + i cos α = cos  + α  + i sin  + α  = 1.e  2 
2  2 
 π 
i  − −α 
z 3 = − sin α − i cos α = z 2 = 1.e  2 

b) ( z 2 + 1 , z 1 , z 3 − 1 ) forment une suite géométrique si et seulement si


z 1 = z 2 +1 . z 3 −1 ⇔ 1 = z 2z 3 − z 2 + z 3 − 1
2

⇔ 1 = 1 − z 2 + z 2 −1
⇔ 1 = −2i cos α
⇔ 1 = 2 cos α
1 −1
⇔ cos α = ou cos α =
2 2
π 2π
⇔ α= ou α =
3 3

3/8 Math.ma – 9/2017


Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

Corrigé : Problème 2

Première partie
 2 2x 
f ( x ) = ln  
 1+ x
2

1. Ensemble de définition de f : D f = ]0, +∞[
Limites aux bornes de D f : lim+ f ( x ) = −∞; lim f ( x ) = −∞
x →0 x →+∞

1− x 2
f ′( x ) = ; tableau de variation de f :
x (1 + x 2 )

2. a) Intersection de (C ) avec l’axe des abscisses

 2 2x 
f (x ) = 0 ⇔ ln  2 
=0
 1+ x 
2 2x
⇔ =1
1+ x 2
⇔ x 2 − 2 2x + 1 = 0
∆′ = 1 ; d’où x ′ = 2 − 1 et x ′′ = 2 + 1
Donc (C ) ∩ (Ox ) = {A , B } avec A ( )
2 − 1,0 et B ( 2 + 1,0 )

b)
4/8 Math.ma – 9/2017
Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

f (x ) 1  2 2x 
=
ln  
x x  1+ x 2 
 
1  2 2x 
= ln  
x  2 1 
 x  x 2 + 1 
  
 
1  2 2 
= ln  
x   1 
 x  x 2 + 1 
  
1
x 
= (
  1  
)
ln 2 2 − ln  x  2 + 1  
 x  
1
x 
(  1
) 
= ln 2 2 − ln ( x ) − ln  2 + 1 
x 

Branches infinies de (C )
• La droite d’équation x = 0 est asymptote à (C )
f (x )
• lim
x →+∞ x
1
= lim  ln 2 2 −
x →+∞ x
 x
(
ln x 1  1
x x


)
− ln  2 + 1  = 0

Donc (C ) admet une branche parabolique de direction l’axe (Ox )

c) f ′′ ( x ) =
x 4 − 4x 2 − 1
x 2 (1 + x 2 )
2
;I ( 2 + 5 ,f ( 2+ 5 )) est un point d’inflexion

5/8 Math.ma – 9/2017


Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

d) Représentation graphique de f :

y
3

-1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 x
-1

-2

-3

-4

-5

-6

-7

-8

3. g est définie , continue et strictement croissante sur sur ]0,1] et

g ( ]0,1]) =  −∞,ln
 ( 2 )
Donc g est une bijection de ]0,1] sur  −∞,ln
 ( 2 )
g admet une bijection réciproque g −1 de  −∞,ln ( 2 )  sur ]0,1]
 

6/8 Math.ma – 9/2017


Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

Représentation graphique de g −1 :
y
4

-7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 x
-1

-2

-3

-4

-5

-6

-7

-8

On a :
 2 2x  2 2x
y = ln  2 
⇔ ey =
 1 + x  1+ x 2
⇔ e y x 2 − 2 2x + e y = 0
2 + 2 − e 2x
∆′ = 2 − e 2 y d’où : x ′ = > 1 à rejeter
ex
2 − 2 − e 2x
x ′′ = >1
ex
2 − 2 − e 2x
D’où g −1 ( x ) =
ex

Deuxième partie
7/8 Math.ma – 9/2017
Baccalauréat marocain historique
Epreuve de mai 1980

1 − cos ( 2α ) 2sin 2 (α )
1. = = tan 2 (α )
1 + cos ( 2α ) 2cos (α )
2

π   3π 
tan   = 2 − 1 ; tan   = 2 +1
8  8 
2. a) On trouve a = −1 et b = 2
b)
1− x 2
2 +1
I =∫ dx
2 −1 1 + x 2

2 +1  2 
= ∫  −1 +  dx
2 −1
 1+ x 2 
= [ −x + 2Arc tan x ]
2 +1
2 −1

= −2 + 2Arc tan ( )
2 + 1 − 2Arc tan ( )
2 −1
 3π   π 
= −2 +  2 ×  −  2 × 
 8   8

π
I = −2 +
2

つづく

8/8 Math.ma – 9/2017

Vous aimerez peut-être aussi