Vous êtes sur la page 1sur 2

Etude énergétique

Ces relations peuvent être utilisées sans preuve


Travail du poids
Lorsque le centre de gravité du solide descend, le travail du poids est moteur :
⃗ = + mg ℎ
Le travail est résistant lorsque le centre de gravité monte : ⃗ = − mg ℎ
ℎ= − L’altitude de G entre les deux positions initiale et finale

Travail de frottement agissant sur un solide en translation

W
⏟ R⃗ = − ∆s
A→B
RT la force de frottement constate
∆ la distance parcourue entre A et B

Travail de tension de ressort

W
⏟ T⃗ = − (( − ) −( − ) )
1→2

K la raideur du ressort ; l la longueur ; l 0 sa longueur à vide.

Travail du couple torsion


⏟ (ℳ )= −
W ( − )
1→2

l’angle de déviation, la constante de torsion du fil

Le travail exerçant par un champ électrostatique uniforme


Une charge ponctuelle q dans un champ électrostatique uniforme E , W (F ) le travail
A B

exerçant par La force électrostatique ⃗ = ⃗ sur la charge , pour un déplacement de position


A vers B :
⏟ ⃗ = q E⃗ ∙ AB⃗ = −q(V − V ) = −qU
A→B
V le potentiel en A , V le potentiel en B ,

L'énergie cinétique d’un solide en translation


Un solide en translation de masse m du vecteur vitesse V son énergie cinétique EC a pour
1
expression : EC  m V 2
2

L'énergie cinétique d’un solide en rotation autour d’axe fixe


Un solide en rotation autour d’axe fixe de vitesse angulaire  son énergie cinétique EC
a pour expression :

1 /2
Etude énergétique

1
EC  J 2
2

Théorème d’énergie cinétique


La variation de l’énergie cinétique d’un solide entre deux instants est égale au somme
des travaux de toutes les forces extérieures agissant sur le solide entre ces deux instants :
EC  EC 2  EC 1  W ( F exi )
i 1 2

L’énergie potentielle de pesanteur

E =mgZ
Avec Z = z − z la différence d’altitude entre la position et la référence.

Énergie potentielle élastique du ressort


Epe l’énergie potentielle élastique du ressort, c’est l’énergie potentielle de la force exercée
par le ressort:
= ( − ) +

L’énergie potentielle élastique du couple torsion


Epc l’énergie potentielle élastique de la torsion, c’est l’énergie potentielle de la force
exercée par le fil de torsion:

= +

L’énergie potentielle électrostatique


Epél l’énergie potentielle électrostatique, c’est l’énergie potentielle de la force
électrostatique F⃗ = q E⃗ :

é = − qE⃗∙OM⃗ + Ct

Energie mécanique
Energie mécanique d’un solide est la somme de son énergie potentielle et
son énergie cinétique .
+
.
Théorème d’énergie mécanique
La variation de l’énergie mécanique d’un solide entre deux instants est égale au somme
des travaux des forces non conservative (les frottements)
∆ ( ⃗ )

Dans du mouvement sans frottement ∆ =∆( + )=


∆ = −∆

2 /2

Vous aimerez peut-être aussi