Vous êtes sur la page 1sur 8

FORMULES PNEUMATIQUES ET HYDRAULIQUES

F= m.g

F : force en (N)

M : masse en KG

g : Accélération due à la pesanteur

LOI DE MARIOTTE

- Considérons une certaine quantité de gaz parfait occupant un volume V sous une pression P à
iu température constante :
 le produit de la pression par son volume est constant :

P.V = Cte = K

 ce qui conduit à un second énoncé : la pression d’une masse gazeuse est inversement proportionnelle au
volume qu’elle occupe.

P = K/V

P1V1 = K  P1V1 = P2V2  P1/P2 = V2/V1


P2V2= K

Exemple1 : - Une masse d’air occupe un volume de 1m3 à la température de 18°c sous une pression
absolue de 2 bars.
- On la comprime à température constante de 2 à 4bars, quel est le volume de l’air
comprimé.
Réponse 1 :

Etat initial Etat final

P0V0 = K P1V1 = K

P0V0 = P1V1  V1 = P0V0 /P1

A.N : V1 =2x1 /4 = 0.5m3


LOI DE GAY-LUSSAC

1- Généralités

- La dilatation des gazes diffère de celle des liquides et des solides, les gazes sont plus dilatables mais ils
ont pratiquement tous le même coefficient de dilatation.

2-Enoncé : A pression constante, le volume d’une masse invariable de gaz est proportionnelle à sa
température absolue.

V /T=K V0/T0=V1/T1 V0/V1=T0/T1

- Avec la température exprimée en degrés Kelvin, cette relation peut aussi s’écrire :

V=V0T/T0 V/T=V0/T0=Cte
Exemple : Une masse gazeuse occupe à 15°c et sous une pression p un volume de 1m3 que devient-le
volume de cette masse à 50°c sous la même pression p.
Solution :
V0=1m3 ; T0=273+15=288°K ; T1=273+50=323°K
V0/T0=V1/T1 d’ou V1=V0.T1/T0
A.N : V1=1x323/288 = 1,121m3
LOI DE CHARLES

1-Variation de la pression en fonction de la température

- La pression d’un gaz dont le volume est maintenu constant varie dans le même sens que sa
température
- La pression augmente quand la température s’élève.
- La pression chute quand la température baisse.

2- Enoncé : A volume constant, la pression d’une masse invariable de gaz est proportionnelle à sa
température absolue.

P = K.T P/T = K P1/T1 = P2/T2

Exemple : Un réservoir contient de l’air sous une pression de 2bars à la température de 20°c que
devienne la pression de l’air dans ce réservoir à la température de 60°c, sachant que la
pression de 2bars est une pression manométrique ou effective.

Solution :
P0 = Peffective + P atmosphérique
P0 = 2+1 = 3bars
T0 = 273+20 = 293°K
T1 = 273+60 = 333°K

P0/T0 =P1/T1 d’ou P1=P0.T1/T0

A.N : P1 =3.333/293 =3,41bars

Pression relative –pression absolue

- Les pressions indiquées par les manomètres sont des pressions de travail appelées pressions relatives
car elles sont relatives à la pression atmosphérique.

- Exemple : Un vérin travail sous une pression manométrique de 7 bars, c’est la pression lue au
manomètre, appelée pression relative. mais les chambres de ce vérin étaient avant
l’admission d’air à la pression atmosphérique par l’échappement soit 1 bars, le
manomètre indiquant alors 0 bars.

- Pour cette raison, on doit intervenir la notion de pression absolue qui’est la pression relative + la
pression atmosphérique
- Si la pression de travail lue au manomètre est de 7 bars, la pression absolue est de 7+1, soit 8 bars.

Pression absolue = Pression relative + Pression


Atmosphérique

 La pression distribuée par le compresseur varie suivant les installations, elle se situe
généralement entre 7 et 10 bars.

(1bar = 1daN/cm2 =105 pascal ).


Pression=force/surface P = F/S F = P.S

Unités de pression :

 L’unité légale : le pascal « Pa » qui vaut 1N/m2.


 L’unité pratique : le bar qui vaut 100.000Pa « 1bar = 105Pa ».
 Il existe d’autres unités : N/cm2 – N/mm2 – daN/cm2.
 1bar = 105Pa = 100.000N/m2 = 1000N/dm2 = 10N/cm2 = 1daN/cm2.
Exercice 1 : A – Une pièce de masse 10Kg repose sur sa base S1 = 50cm2
 Calculer la pression P1 en Pa, en bar, en daN/cm2.

B - Si la pièce repose sur la base S3 =10cm2


 Calculer la nouvelle valeur de pression.

Solution:

A- a) en Pascal

P1=F (N)/S1 (m2)


F =m.g = 10.10 = 100N  P1=100/0.005=20000Pa
S1=0.005m2

b) en Bar

Comme 1bar=100000Pa
P1=20000/100000=0.2bar

c) en daN/cm2

Puisque 1bar=1daN/cm2
P1=0.2daN/cm2

B ) P2=100N/10cm2=10N/cm2=1daN/cm2=1bar
Exercice 2 : Sur la tige d’un vérin on place une masse de 3000kg, l’alésage du cylindre du vérin est de
80mm.

Calculer : a) - la force pressante exercée sur l’huile


b) - la surface pressée
c) - la pression en bar, en Pa
Solution:

80mm= 0,08m
a) - F=m.g=3000kgx10N/kg=30000N

b) - S= .D2/4=3.14.(0.08)2/4=0.005m2=50cm2

c) - P=F/S=30000/0.005=6000000Pa

P=3000daN/50cm2=60daN/cm2=60bar

Exercice 3 : - La section du piston d’une presse étant de 300cm2(d=20mm), la pression est de 200bar
Calculer la force de cette presse.

Solution : - La force à rechercher est une force pressante

a) - F(dan)=P(bar).S(cm2)=200.300=60000daN

b) - F (N)=P (Pa).S (m2)=200.105x0, 03=600000N


VITESSE ET DEBIT

1- Définitions

a) - Vitesse (v) : - C’est la distance parcourue par unité de temps ; l’unité principale est en m/s; l’unité
pratique cm/s – mm/s.

b) - Débit volumique (qv) : - C’est le volume de liquide déplacé par unité de temps ; l’unité principale
m3/s ; l’unité pratique l/mn ; cm3/s.

2- Vitesse d’un vérin

 Volume pour une course : V = S.d ; or vitesse = course / temps = d / t


 Débit : qv = S. d / t =S. v
 d’ou la vitesse du piston est v = qv (cm3/S) / S (cm2)

qv = S . v
(m3/S) (m2) (m/S)
2
(l/mn) (dm ) (dm/mm)
3- Remarques :

 La vitesse est proportionnelle au débit et inversement proportionnelle à la section.


 Plus le débit qv entrant dans le vérin es important plus la vitesse v de déplacement est rapide.
 On limite la vitesse d’un vérin en limitant le débit.

4- Exemple :

Le piston d’un vérin à une surface de 40cm2, ce vérin reçoit un débit de 24 l / mn


Quelle est :
a) – la vitesse v de déplacement en sortie de tige
b) – la durée de la course si celle-ci fait 20cm

C = 20cm

Solution:
a) - v =qv / S avec qv=24l / mn = 24000cm3 / mn = 400 cm3 / S = 10cm / S.

b) - durée de la course : t = d / v = 20 / 10 = 2S.

- la vitesse v’ pour la rentrée de tige, avec un même débit qv sera de : (S2 = 15 cm2)

v’= qv / (S1-S2) =400 / 25 = 16cm / S.

- v’ est donc supérieure à v.

- pour ce même vérin si la pression est de 100bar, la force F disponible sera :

F = P . S = 100 . 40 = 4000 daN et v= 10cm/S.

- pour une même pression si le débit est de 12l / mn, la force F reste la même mais la vitesse est
divisée par deux.

5- Conclusion :

 - La force est liée à la pression.

 - La vitesse est liée au débit.

Vous aimerez peut-être aussi