Vous êtes sur la page 1sur 32

N° 25 Dimanche 3 Joumada El Oula 1431

49ème ANNEE Correspondant au 18 avril 2010

JOURNAL OFFICIEL
DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS
ARRETES, DECISIONS, AVIS, COMMUNICATIONS ET ANNONCES
(TRADUCTION FRANÇAISE)
DIRECTION ET REDACTION
Algérie ETRANGER
Tunisie SECRETARIAT GENERAL
(Pays autres DU GOUVERNEMENT
ABONNEMENT Maroc que le Maghreb)
ANNUEL Libye WWW.JORADP.DZ
Mauritanie Abonnement et publicité :
IMPRIMERIE OFFICIELLE
1 An 1 An Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376
ALGER-GARE
Tél : 021.54.35.06 à 09
Edition originale.................................. 1070,00 D.A 2675,00 D.A 021.65.64.63
Fax : 021.54.35.12
Edition originale et sa traduction....... 2140,00 D.A 5350,00 D.A C.C.P. 3200-50 ALGER
(Frais d'expédition en sus) TELEX : 65 180 IMPOF DZ
BADR: 060.300.0007 68/KG
ETRANGER: (Compte devises)
BADR: 060.320.0600 12

Edition originale, le numéro : 13,50 dinars. Edition originale et sa traduction, le numéro : 27,00 dinars.
Numéros des années antérieures : suivant barème. Les tables sont fournies gratuitement aux abonnés.
Prière de joindre la dernière bande pour renouvellement, réclamation, et changement d'adresse.
Tarif des insertions : 60,00 dinars la ligne
2 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

SOMMAIRE

DECRETS
Décret présidentiel n° 10-112 du 29 Rabie Ethani 1431 correspondant au 14 avril 2010 autorisant la souscription de l'Algérie à
des actions supplémentaires au titre de la quatrième et de la cinquième augmentation générale du capital de la Banque
africaine de développement....................................................................................................................................................... 4

DECISIONS INDIVIDUELLES
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’une chargée d’études
et de synthèse au ministère des finances................................................................................................................................... 4

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur de l’agence
judiciaire du Trésor au ministère des finances.......................................................................................................................... 4

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur des
synthèses macro-économiques et financières à la direction générale des études et de la prévision au ministère des
finances...................................................................................................................................................................................... 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un sous-directeur à la
direction générale du Trésor au ministère des finances............................................................................................................. 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur technique
des traitements informatiques et des répertoires statistiques à l’office national des statistiques.............................................. 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un sous-directeur à la
direction des grandes entreprises............................................................................................................................................... 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur des impôts
à la wilaya d’El Tarf................................................................................................................................................................ 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de directeurs de la
conservation foncière de wilayas............................................................................................................................................... 5

Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de directeurs de la
planification et de l’aménagement du territoire de wilayas....................................................................................................... 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur de la
mobilisation des ressources en eau au ministère des ressources en eau............................................................................. 5

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de l’inspecteur de
l’environnement à la wilaya d’El Oued..................................................................................................................................... 5

Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de chargés d’études et
de synthèse au ministère de l’agriculture et du développement rural....................................................................................... 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un inspecteur à
l’ex-ministère de l’agriculture................................................................................................................................................... 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur de la
formation, de la recherche et de la vulgarisation au ministère de l’agriculture et du développement rural.............................. 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de directeurs des
services agricoles de wilayas..................................................................................................................................................... 6

Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de sous-directeurs au
ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière......................................................................................... 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur de l’école
nationale supérieure agronomique............................................................................................................................................ 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un chargé d’études et
de synthèse au ministère de l’habitat et de l’urbanisme............................................................................................................ 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un sous-directeur à
l’ex-ministère de l’habitat.......................................................................................................................................................... 6

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions d’un sous-directeur au
ministère de l’habitat et de l’urbanisme.................................................................................................................................... 7
3 Joumada El Oula 1431 3
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

SOMMAIRE (Suite)
Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de directeurs de
l’urbanisme et de la construction de wilayas............................................................................................................................. 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions de la directrice du
logement et des équipements publics à la wilaya de Boumerdès.............................................................................................. 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux fonctions du directeur général de
l’office de promotion et de gestion immobilières à la wilaya de Boumerdès........................................................................... 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de la directrice de l’agence
judiciaire du Trésor au ministère des finances.......................................................................................................................... 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’un directeur d’études à la
direction générale de la prévision et des politiques au ministère des finances......................................................................... 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de sous-directeurs à la
direction générale du budget au ministère des finances............................................................................................................ 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’une sous-directrice à la
direction générale des douanes.................................................................................................................................................. 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’un directeur chargé du
développement des instruments d’analyse et de prospective à la division des études de prospective et de développement
durable au commissariat général à la planification et à la prospective..................................................................................... 7
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de directeurs des impôts de
wilayas....................................................................................................................................................................................... 7
Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de directeurs de la
conservation foncière de wilayas............................................................................................................................................... 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’un chargé d’études et de
synthèse au ministère des ressources en eau............................................................................................................................. 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination du directeur des services
agricoles à la wilaya de Relizane............................................................................................................................................... 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination du conservateur des forêts à la
wilaya de Tamenghasset............................................................................................................................................................ 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’un sous-directeur au
ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière......................................................................................... 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination d’un chargé d’études et de
synthèse au ministère de l’habitat et de l’urbanisme................................................................................................................. 8
Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de directeurs de l’urbanisme
et de la construction de wilayas................................................................................................................................................. 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination de directeurs du logement et
des équipements publics de wilayas.......................................................................................................................................... 8
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant nomination du directeur général de l’office
de promotion et de gestion immobilières à la wilaya de Boumerdès........................................................................................ 8

ARRETES, DECISIONS ET AVIS


MINISTERE DE LA JUSTICE

Arrêté interministériel du 24 Chaoual 1430 correspondant au 13 octobre 2009 fixant les modalités d’organisation, la durée, les
programmes ainsi que les conditions d’accès à la formation spécialisée concernant certains grades appartenant aux corps
spécifiques de l’administration pénitentiaire............................................................................................................................. 9

MINISTERE DES FINANCES


Décision du 5 Moharram 1431 correspondant au 22 décembre 2009 fixant les modalités d'application de l'article 141 du code
des douanes relatif à l'entrepôt public....................................................................................................................................... 30

MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME


Arrêté interministériel du 21 Dhou El Hidja 1430 correspondant au 8 décembre 2009 portant approbation du plan directeur
d’aménagement et d’urbanisme intercommunal, Béjaïa, Oued Ghir, Tichy, Thala Hamza, Boukhelifa, El Kseur et Toudja,
de la wilaya de Béjaïa................................................................................................................................................................ 32
4 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

DECRETS

Décret présidentiel n° 10-112 du 29 Rabie Ethani 1431 Vu le décret présidentiel n° 2000-211 du 5 Joumada
correspondant au 14 avril 2010 autorisant la El Oula 1421 correspondant au 5 août 2000 autorisant la
souscription de l'Algérie à des actions participation de l'Algérie à la cinquième augmentation
supplémentaires au titre de la quatrième et de la générale du capital de la Banque africaine de
cinquième augmentation générale du capital de la développement ;
Banque africaine de développement.
———— Vu la résolution n° B/BD/2009/24 adoptée par le
conseil d'administration de la Banque africaine de
développement en date du 23 novembre 2009 relative à
Le Président de la République,
l'attribution d'actions supplémentaires en vertu du
règlement sur la cession d'actions ;
Sur le rapport du ministre des finances,

Vu la Constitution, notamment ses articles 77 (3° et 8°)


Décrète :
et 125 (alinéa 1er) ;

Vu la loi n° 82-14 du 30 décembre 1982 portant loi de


Article 1er. — Est autorisée la souscription de la
finances pour 1983, notamment son article 26 ;
République algérienne démocratique et populaire de
trois cent soixante-neuf (369) actions supplémentaires au
Vu la loi n° 84-17 du 7 juillet 1984, modifiée et
titre de la quatrième et de la cinquième augmentation
complétée, relative aux lois de finances, notamment son
générale du capital de la Banque africaine de
article 24 ;
développement.
Vu la loi n° 90-21 du 15 août 1990, modifiée et
complétée, relative à la comptabilité publique ; Art. 2. — Le versement de la souscription susvisée
est opéré sur les fonds du Trésor public, dans
Vu la loi n° 09-09 du 13 Moharram 1431 correspondant les formes arrêtées par la Banque africaine de
au 30 décembre 2009 portant loi de finances pour 2010 ; développement.

Vu le décret n° 64-137 du 20 mai 1964 relatif à la Art. 3. — Le présent décret sera publié au Journal
ratification de l'accord portant création de la Banque officiel de la République algérienne démocratique et
africaine de développement ; populaire.

Vu le décret n° 88-147 du 26 juillet 1988 autorisant la Fait à Alger, le 29 Rabie Ethani 1431 correspondant au
participation de la République algérienne démocratique et 14 avril 2010.
populaire à la quatrième augmentation générale du capital
de la Banque africaine de développement ; Abdelaziz BOUTEFLIKA.

DECISIONS INDIVIDUELLES

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions d’une chargée d’études et de synthèse fonctions du directeur de l’agence judiciaire du
au ministère des finances. Trésor au ministère des finances.
———— ————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
fonctions de chargée d’études et de synthèse au ministère fonctions de directeur de l’agence judiciaire du Trésor au
des finances, exercées par Mlle. Hassiba Benseffa, ministère des finances, exercées par M. M’Hamed
appelée à exercer une autre fonction. Oualitsène, admis à la retraite.
3 Joumada El Oula 1431 5
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions du directeur des synthèses fonctions de directeurs de la conservation
macro-économiques et financières à la direction foncière de wilayas.
générale des études et de la prévision au ————
ministère des finances.
———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
fonctions de directeurs de la conservation foncière aux
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin
wilayas suivantes, exercées par Mme et MM. :
aux fonctions de directeur des synthèses
macro-économiques et financières à la direction générale — Maamar Bouhnik, à la wilaya d’Oum El Bouaghi,
des études et de la prévision au ministère des — Rachid Nouiri, à la wilaya de Biskra,
finances, exercées par M. Rachid Zekri, appelé à
exercer une autre fonction. — Mohamed Tahar Ouadi, à la wilaya de Jijel,
————★———— — Mouloud Merazka, à la wilaya de Skikda,
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 — Halim Aber, à la wilaya de Annaba,
correspondant au 1er avril 2010 mettant — Saliha Yesri, à la wilaya de Souk Ahras,
fin aux fonctions d’un sous-directeur à la appelés à exercer d’autres fonctions.
direction générale du Trésor au ministère des
finances. ————★————
————
Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux fonctions de directeurs de la planification et de
fonctions de sous-directeur de la dette publique externe à l’aménagement du territoire de wilayas.
la direction générale du Trésor au ministère des finances, ————
exercées par M. Mourad Bettache.
————★———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 fonctions de directeur de la planification et de
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux l’aménagement du territoire à la wilaya de Tébessa,
fonctions du directeur technique des traitements exercées par M. Mahmoud Nasri, admis à la retraite.
informatiques et des répertoires statistiques à ————————
l’office national des statistiques.
———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin, à compter
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
du 5 novembre 2009, aux fonctions de directeur de la
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
planification et de l’aménagement du territoire à la wilaya
fonctions du directeur technique des traitements
de Médéa, exercées par M. Mouloud Zouaghi, décédé.
informatiques et des répertoires statistiques à l’office
————★————
national des statistiques, exercées par M. Mustapha Ould
Saïd, admis à la retraite. Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
————★————
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions du directeur de la mobilisation des
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
ressources en eau au ministère des ressources
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
en eau.
fonctions d’un sous-directeur à la direction des
————
grandes entreprises.
———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux fonctions de directeur de la mobilisation des
fonctions de sous-directeur des moyens à la direction des ressources en eau au ministère des ressources en eau,
grandes entreprises, exercées par M. Farid Lamri, appelé à exercées par M. Benaissa Mokrane, appelé à exercer une
réintégrer son grade d’origine. autre fonction.
————★———— ————★————

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions du directeur des impôts à la wilaya fonctions de l’inspecteur de l’environnement à
d’El Tarf. la wilaya d’El Oued.
———— ————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
fonctions de directeur des impôts à la wilaya d’El Tarf, fonctions d’inspecteur de l’environnement à la wilaya
exercées par M. Maâchou Khabez, appelé à exercer une d’El Oued, exercées par M. Brahim Nesri, appelé à
autre fonction. réintégrer son grade d’origine.
6 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions de chargés d’études et de synthèse au fonctions de sous-directeurs au ministère de la
ministère de l’agriculture et du développement santé, de la population et de la réforme
rural. hospitalière.
———— ————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux fonctions de sous-directeur des équipements et du matériel
fonctions de chargé d’études et de synthèse au ministère médical au ministère de la santé, de la population et de la
de l’agriculture et du développement rural, exercées par réforme hospitalière, exercées par M. Abdelhamid Ayadi.
M. Abdelghani Belouad. ————————
————————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux fonctions de sous-directeur du budget et de la comptabilité
fonctions de chargé d’études et de synthèse au ministère au ministère de la santé, de la population et de la réforme
de l’agriculture et du développement rural, exercées par hospitalière, exercées par M. Yazid Zaghbib.
M. Ahmed Melha, admis à la retraite. ————————
————★———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 fonctions de sous-directeur de la planification et des
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux programmes d’investissement au ministère de la santé, de
fonctions d’un inspecteur à l’ex-ministère de la population et de la réforme hospitalière, exercées par
l’agriculture. M. Mokrane Agraniou, appelé à exercer une autre
———— fonction.
————★————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
fonctions d’inspecteur à l’ex-ministère de l’agriculture, correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
exercées par M. Mohand Amokrane Boualit, admis à la fonctions du directeur de l’école nationale
retraite. supérieure agronomique.
————★———— ————
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
fonctions du directeur de la formation, de la fonctions de directeur de l’école nationale supérieure
recherche et de la vulgarisation au ministère de agronomique, exercées par M. Youcef Daoud, sur sa
l’agriculture et du développement rural. demande.
———— ————★————

Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux
fonctions de directeur de la formation, de la recherche et fonctions d’un chargé d’études et de synthèse au
de la vulgarisation au ministère de l’agriculture et du ministère de l’habitat et de l’urbanisme.
développement rural, exercées par M. Mohamed Fouad ————
Rachedi. Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
————★———— correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
fonctions de chargé d’études et de synthèse au ministère
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 de l’habitat et de l’urbanisme, exercées par M. Mohamed
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux Guechi.
fonctions de directeurs des services agricoles de ————★————
wilayas.
———— Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 fin aux fonctions d’un sous-directeur à
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux l’ex-ministère de l’habitat.
fonctions de directeurs des services agricoles aux wilayas ————
suivantes, exercées par MM. :
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
— Mohamed Lamèche, à la wilaya de Tamenghasset, correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux
— Mohamed Dekhinet, à la wilaya de Ouargla, fonctions de sous-directeur des équipements publics à
l’ex-ministère de l’habitat, exercées par M. Saïd Morsi,
admis à la retraite. admis à la retraite.
3 Joumada El Oula 1431 7
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 mettant correspondant au 1er avril 2010 portant
fin aux fonctions d’un sous-directeur au nomination d’un directeur d’études à la direction
ministère de l’habitat et de l’urbanisme. générale de la prévision et des politiques au
———— ministère des finances.
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 ————
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
fonctions de sous-directeur du personnel et de l’action correspondant au 1er avril 2010, M. Rachid Zekri est
sociale au ministère de l’habitat et de l’urbanisme, nommé directeur d’études à la direction générale de la
exercées par M. El Madjid Saâdoud, appelé à exercer une prévision et des politiques au ministère des finances.
autre fonction. ————★————
————★————
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant
correspondant au 1er avril 2010 mettant nomination de sous-directeurs à la direction
fin aux fonctions de directeurs de l’urbanisme et générale du budget au ministère des finances.
de la construction de wilayas. ————
———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010, sont nommés
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux sous-directeurs à la direction générale du budget au
fonctions de directeur de l’urbanisme et de la construction ministère des finances, MM. :
à la wilaya de Bouira, exercées par M. Aly Djinah
Asnouni, appelé à exercer une autre fonction. — Ali Bettouche, sous-directeur du développement des
———————— systèmes informatiques,
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 — Farid Brahimi, sous-directeur du développement des
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux réseaux.
fonctions de directeur de l’urbanisme et de la construction ————★————
à la wilaya de M’Sila, exercées par M. Djamel Ferhat,
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
appelé à exercer une autre fonction.
————★———— correspondant au 1er avril 2010 portant
nomination d’une sous-directrice à la direction
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 générale des douanes.
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux ————
fonctions de la directrice du logement et des Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
équipements publics à la wilaya de Boumerdès. correspondant au 1er avril 2010, Mme. Fadila Ghodbane
———— est nommée sous-directrice de la lutte contre la
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 contrefaçon à la direction générale des douanes.
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin ————★————
aux fonctions de directrice du logement et des
équipements publics à la wilaya de Boumerdès, exercées Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
par Mme. Djida Ferhani, appelée à exercer une autre correspondant au 1er avril 2010 portant
fonction. nomination d’un directeur chargé du
————★———— développement des instruments d’analyse et de
prospective à la division des études de
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 prospective et de développement durable au
correspondant au 1er avril 2010 mettant fin aux commissariat général à la planification et à la
fonctions du directeur général de l’office de prospective.
promotion et de gestion immobilières à la wilaya ————
de Boumerdès. Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
————
correspondant au 1er avril 2010, M. Mohammed Bakalem
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 est nommée directeur chargé du développement des
correspondant au 1er avril 2010, il est mis fin aux instruments d’analyse et de prospective à la division des
fonctions de directeur général de l’office de promotion et études de prospective et de développement durable au
de gestion immobilières à la wilaya de Boumerdès, commissariat général à la planification et à la prospective.
exercées par M. Benyoucef Miloudi, appelé à exercer une ————★————
autre fonction.
————★———— Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 portant
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
nomination de directeurs des impôts de wilayas.
correspondant au 1er avril 2010 portant
————
nomination de la directrice de l’agence judiciaire
du Trésor au ministère des finances. Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
———— correspondant au 1er avril 2010, sont nommés directeurs
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 des impôts aux wilayas suivantes, MM. :
correspondant au 1er avril 2010, Mlle. Hassiba Benseffa — Maâchou Khabez, à la wilaya d’Oran-Est,
est nommée directrice de l’agence judiciaire du Trésor au
ministère des finances. — Ahcène Babouri, à la wilaya d’El Tarf.
8 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431 Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010 portant correspondant au 1er avril 2010 portant
nomination de directeurs de la conservation nomination d’un chargé d’études et de synthèse
foncière de wilayas. au ministère de l’habitat et de l’urbanisme.
———— ————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, sont nommés directeurs Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
de la conservation foncière aux wilayas suivantes, Mme et correspondant au 1er avril 2010, M. El Madjid Saâdoud
MM. : est nommé chargé d’études et de synthèse au ministère de
— Rachid Nouiri, à la wilaya d’Oum El Bouaghi, l’habitat et de l’urbanisme.
— Mohamed Tahar Ouadi, à la wilaya de Biskra, ————★————
— Mouloud Merazka, à la wilaya de Jijel,
— Halim Aber, à la wilaya de Skikda, Décrets présidentiels du 16 Rabie Ethani 1431
— Saliha Yesri, à la wilaya de Annaba, correspondant au 1er avril 2010 portant
— Maamar Bouhnik, à la wilaya de Ouargla. nomination de directeurs de l’urbanisme et de la
———————— construction de wilayas.
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 ————
correspondant au 1er avril 2010, M. Khelif Khelif est
nommé directeur de la conservation foncière à la wilaya Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
de Ghardaïa. correspondant au 1er avril 2010, Mme. Djida Ferhani est
————★———— nommée directrice de l’urbanisme et de la construction à
la wilaya de Bouira.
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 ————————
correspondant au 1er avril 2010 portant
nomination d’un chargé d’études et de synthèse
au ministère des ressources en eau. Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
———— correspondant au 1er avril 2010, sont nommés
directeurs de l’urbanisme et de la construction aux
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
wilayas suivantes, MM. :
correspondant au 1er avril 2010, M. Benaissa Mokrane est
nommé chargé d’études et de synthèse au ministère des — Bachir Boulberda, à la wilaya de M’Sila,
ressources en eau.
————★———— — Djamel Ferhat, à la wilaya de Tindouf.
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 ————★————
correspondant au 1er avril 2010 portant
nomination du directeur des services agricoles à
la wilaya de Relizane. Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
———— correspondant au 1er avril 2010 portant
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 nomination de directeurs du logement et des
correspondant au 1er avril 2010, M. Mohamed Fettouhi équipements publics de wilayas.
est nommé directeur des services agricoles à la wilaya de ————
Relizane.
————★———— Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, sont nommés directeurs
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 du logement et des équipements publics aux wilayas
correspondant au 1er avril 2010 portant suivantes, MM. :
nomination du conservateur des forêts à la wilaya
de Tamenghasset. — Aly Djinah Asnouni, à la wilaya de Tlemcen,
————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 — Benyoucef Miloudi, à la wilaya de Boumerdès.
correspondant au 1er avril 2010, M. Abdellatif Zerhouni
————★————
est nommé conservateur des forêts à la wilaya de
Tamenghasset.
————★———— Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
Décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 correspondant au 1er avril 2010 portant
correspondant au 1er avril 2010 portant nomination du directeur général de l’office de
nomination d’un sous-directeur au ministère de promotion et de gestion immobilières à la wilaya
la santé, de la population et de la réforme de Boumerdès.
hospitalière. ————
————
Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431 Par décret présidentiel du 16 Rabie Ethani 1431
correspondant au 1er avril 2010, M. Mokrane Agraniou correspondant au 1er avril 2010, M. El Oualid
est nommé sous-directeur du budget et de la comptabilité Khireddine est nommé directeur général de l’office de
au ministère de la santé, de la population et de la réforme promotion et de gestion immobilières à la wilaya de
hospitalière. Boumerdès.
3 Joumada El Oula 1431 9
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

Vu l’arrêté interministériel du 18 Dhou El Hidja 1429


MINISTERE DE LA JUSTICE
correspondant au 16 décembre 2008 fixant le cadre
d’organisation des concours sur épreuves et examens
professionnels pour l’accès aux grades appartenant aux
Arrêté interministériel du 24 Chaoual 1430
corps spécifiques de l’administration pénitentiaire ;
correspondant au 13 octobre 2009 fixant les
modalités d’organisation, la durée, les
programmes ainsi que les conditions d’accès Arrêtent :
à la formation spécialisée concernant
certains grades appartenant aux corps Article 1er. — En application des dispositions des
spécifiques de l’administration pénitentiaire. articles 35, 46 (alinéa 1er), 53 (alinéa 1er) et 63
———— (alinéa 1er) du décret exécutif n° 08-167 du 3 Joumada
Ethania 1429 correspondant au 7 juin 2008, susvisé, le
Le secrétaire général du Gouvernement, présent arrêté a pour objet de fixer les modalités
d’organisation, la durée, les programmes ainsi que les
Le ministre de la justice, garde des sceaux, conditions d’accès à la formation spécialisée concernant
certains grades appartenant aux corps spécifiques de
Vu le décret n° 66-145 du 2 juin 1966, modifié et l’administration pénitentiaire suivants :
complété, relatif à l’élaboration et à la publication de
certains actes à caractère réglementaire ou individuel * Corps des personnels de rééducation :
concernant la situation des fonctionnaires ; — grade d’agent de rééducation,

Vu le décret présidentiel n° 09-129 du 2 Joumada * Corps des personnels d’encadrement :


El Oula 1430 correspondant au 27 avril 2009 portant — grade de sergent de rééducation,
reconduction dans leurs fonctions de membres du
Gouvernement ; * Corps des personnels de commandement :
— grade d’officier de rééducation.
Vu le décret exécutif n° 91-223 du 14 juillet 1991
érigeant l’école de formation du personnel de
Art. 2. — L’accès à la formation spécialisée, prévue à
l’administration de la rééducation et de la réadaptation
l’article 1er ci-dessus s’effectue par voie de concours sur
sociale des détenus en école nationale d’administration
épreuves et selon les conditions et les modalités fixées par
pénitentiaire ;
l’arrêté interministériel du 16 décembre 2008, susvisé.
Vu le décret exécutif n° 08-167 du 3 Joumada Ethania
1429 correspondant au 7 juin 2008 portant statut Art. 3. — L’ouverture du cycle de la formation
particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécialisée pour les grades prévus à l’article 1er ci-dessus
spécifiques de l’administration pénitentiaire ; est prononcée par arrêté du ministre de la justice, garde
des sceaux, qui précise notamment :
Vu le décret présidentiel du 7 Rabie Ethani 1423 — le/ ou les grades concernés,
correspondant au 18 juin 2002 portant nomination du
secrétaire général du Gouvernement ; — le nombre de postes ouverts pour la formation, selon
le cas, dans le plan annuel de gestion des ressources
Vu l’arrêté interministériel du 23 Joumada El Oula humaines ou dans le plan de formation sectoriel annuel ou
1424 correspondant au 22 juillet 2003 fixant la durée et pluriannuel de formation, de perfectionnement et de
les modalités d’organisation de la formation spécialisée recyclage, adopté au titre de l’année considérée,
pour l’accès aux corps du personnel de l’administration conformément aux procédures établies,
pénitentiaire ; — la durée du cycle de la formation spécialisée,
— la date du début de la formation spécialisée,
Vu l’arrêté interministériel du 23 Joumada El Oula
1424 correspondant au 22 juillet 2003 fixant les — le lieu de la formation spécialisée,
programmes de formation spécialisée pour l’accès aux — la liste des candidats concernés par la formation
corps du personnel de l’administration pénitentiaire ; spécialisée.
10 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

Art. 4. — Une ampiliation de l’arrêté prévu à l’article 3 Art. 12. — L’encadrement et le suivi des stagiaires en
ci-dessus doit faire l’objet d’une notification aux services cours de formation sont assurés par : Le corps enseignant
de la fonction publique,dans un délai de dix (10) jours, à de l’école nationale de l’administration pénitentiaire et/ou
compter de la date de sa signature. les cadres qualifiés des institutions et administrations
publiques pour la formation théorique et pratique.
Art. 5. — Les services de la fonction publique doivent
émettre un avis de conformité dans un délai maximal de Art. 13. — Les stagiaires en formation pour le grade
dix (10) jours, à compter de la date de la réception du d’agent de rééducation effectuent un stage pratique, d’une
document. durée de trois (3) mois avant la fin du cycle, dans les
différents services des établissements pénitentiaires à
Art. 6. — Les candidats admis définitivement au l’issue duquel ils préparent un rapport de stage.
concours sur épreuves pour l’accès à l’un des grades cités
à l’article 1er ci-dessus sont astreints à suivre un Les stagiaires en formation pour le grade de sergent de
cycle de formation spécialisée, ils sont informés par rééducation effectuent un stage pratique, d’une durée de
l’administration employeur de la date du début de la six (6) mois avant la fin du cycle, dans les différents
formation, par une convocation individuelle ou tout autre services des établissements pénitentiaires à l’issue duquel
moyen approprié si nécessaire. ils préparent un rapport de stage.

Art. 7. — Tout candidat admis à suivre un cycle de Les stagiaires en formation pour le grade d’officier de
formation spécialisée n’ayant pas rejoint l’établissement rééducation effectuent un stage pratique, d’une durée de
de formation, au plus tard quinze (15) jours à compter de quatre (4) mois avant la fin du cycle, dans les différents
la date de la notification de son admission au concours sur services des établissements pénitentiaires à l’issue duquel
épreuves, perd le droit au bénéfice de son admission et ils préparent un rapport de stage.
sera remplacé par le candidat figurant sur la liste d’attente
suivant l’ordre de classement. Art. 14. — L’évaluation des connaissances s’effectue
selon le principe du contrôle pédagogique continu et
Art. 8. — La formation spécialisée est assurée par comprend des examens périodiques concernant la partie
l’école nationale de l’administration pénitentiaire et les théorique et pratique.
annexes en relevant.
Le contrôle pédagogique continu consiste en un
Art. 9. — La formation spécialisée est organisée sous système d’évaluation et de suivi du degré d’assimilation
forme continue. du contenu des enseignements sur la base d’interrogations
écrites ou orales.
Elle comprend des cours et des conférences de
méthodes, des séminaires, des travaux dirigés des stages Art. 15. — Au terme de la formation spécialisée et pour
pratiques et une formation para-militaire. l’ensemble des grades concernés, une évaluation finale
sanctionne le cycle de formation sur la base d’une
Art. 10. — La durée de la formation spécialisée dans les moyenne générale d’admission finale qui doit être égale
grades cités à l’article 1er ci-dessus est fixée ou supérieure à 10/20.
conformément à l’alinéa 1er des articles 46, 53 et 63 du
décret exécutif n° 08-167 du 3 Joumada Ethania 1429 Art. 16. — A l’issue de la formation spécialisée, les
correspondant au 7 juin 2008, susvisé, comme suit : stagiaires en formation dans le grade d’agent de
rééducation doivent élaborer un rapport de fin de
— une (1) année pour le grade d’agent de rééducation ;
formation portant, notamment, sur les modules enseignés
— deux (2) années pour le grade de sergent de prévus par le programme de formation.
rééducation ;
Les stagiaires en formation dans le grade de sergent de
— une (1) année pour le grade d’officier de
rééducation et d’officier de rééducation doivent élaborer
rééducation.
et soutenir un mémoire de fin de formation portant,
notamment, sur les modules enseignés prévus par le
Art. 11. — Les programmes de la formation spécialisée
programme de formation.
pour l’accès aux grades prévus à l’article 1er ci-dessus
sont annexés au présent arrêté.
Art. 17. — Le choix du sujet de mémoire s’effectue,
Le contenu des programmes est seulement indicatif, il sous l’égide d’un directeur de mémoire par le corps
peut faire l’objet d’un enrichissement éventuel sur enseignant de l’école nationale de l’administration
proposition du conseil pédagogique de l’école nationale pénitentiaire qui assure également le suivi de son
de l’administration pénitentiaire. élaboration.
3 Joumada El Oula 1431 11
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Art. 18. — Les modalités d’évaluation de la formation L’examen final doit porter sur l’ensemble des modules
spécialisée pour l’accès aux grades d’agent de prévus par le programme de formation.
rééducation, de sergent de rééducation et d’officier de
rééducation s’effectuent comme suit : Art. 19. — La liste des stagiaires ayant suivi avec
succès le cycle de formation spécialisée est arrêtée par le
* Pour le grade d’agent de rééducation : ministre de la justice, garde des sceaux, à l’issue des
délibérations du jury de fin de formation.
— la moyenne du contrôle pédagogique continu de
l’ensemble des modules enseignés, Art. 20. — Le jury de fin de formation, prévu à l’article
calculée de 0 à 20 : cœfficient : 2, 19 ci- dessus, est composé :

— la note du stage pratique, — de l’autorité ayant pouvoir de nomination ou son


notée de 0 à 20 : cœfficient : 1, représentant dûment habilité ;

— la note du rapport de fin de formation, — du représentant de l’autorité chargée de la fonction


notée de 0 à 20 : cœfficient : 1, publique ;

— la moyenne de la formation para-militaire, — du directeur de l’établissement de formation ;


calculée de 0 à 20 : cœfficient : 1, — de deux (2) représentants du corps enseignant de
— la note de l’examen final, l’école nationale de l’administration pénitentiaire.
notée de 0 à 20 : cœfficient : 2.
Art. 21. — Au terme du cycle de formation, une
L’examen final doit porter sur les modules suivants : attestation est délivrée par le directeur de l’école nationale
de l’administration pénitentiaire aux candidats admis sur
— code de l’organisation pénitentiaire et de la
la base du procès-verbal de proclamation des résultats du
réinsertion sociale des détenus ;
jury de fin de formation.
— droit de procédure pénale ;
Art. 22. — Les candidats ayant suivi avec succès le
— la sécurité des établissements pénitentiaires ;
cycle de formation spécialisée sont nommés en qualité de
— le règlement intérieur des établissements stagiaires dans les grades y afférents.
pénitentiaires ;
Art. 23. — Tout candidat admis au cycle de formation
— la réinsertion sociale des détenus ;
spécialisée n’ayant pas rejoint son poste d’affectation dans
— psychologie et modes de traitement des détenus ; un délai d’un (1) mois, à compter de la date de notification
— les droits de l’Homme et du citoyen ; de la décision d’affectation, perd le bénéfice de son
admission, sauf cas de force majeure dûment justifié.
— rédaction administrative.
Art. 24. — Sont abrogées les dispositions des arrêtés
* Pour les grades de sergent de rééducation et interministériels du 23 Joumada El Oula 1424
d’officier de rééducation : correspondant au 22 juillet 2003, susvisés.
— la moyenne du contrôle pédagogique continu de
Art. 25. — Le présent arrêté sera publié au Journal
l’ensemble des modules enseignés,
officiel de la République algérienne démocratique et
calculée de 0 à 20 : cœfficient : 2, populaire
— la note du stage pratique,
Fait à Alger, le 24 Chaoual 1430 correspondant au
notée de 0 à 20 : cœfficient : 1, 13 octobre 2009.
— la note de soutenance du mémoire de fin de Pour le ministre de la justice, garde des sceaux
formation,
Le secrétaire général
notée de 0 à 20 : cœfficient : 2, Messaoud BOUFERCHA
— la moyenne de la formation para-militaire,
Pour le secrétaire général du Gouvernement
calculée de 0 à 20 : cœfficient : 1, et par délégation
— la note de l’examen final, Le directeur général de la fonction publique
notée de 0 à 20 : cœfficient : 2. Djamel KHARCHI
12 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

ANNEXE N°1
Programme de la formation spécialisée pour l’accès au grade d’agent de rééducation
1°/ Programme de formation théorique (sept mois et demi) :

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Introduction au code de l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des 2 2
détenus
2 Droit pénal 2 2
3 Droit de procédure pénale 3 2
4 La sécurité des établissements pénitentiaires 4 2
5 Le règlement intérieur des établissements pénitentiaires 2 2
6 Le statut particulier applicable aux fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques
de l’administration pénitentiaire 2 1
7 La réinsertion sociale des détenus 2 2
8 Psychologie et modes de traitement des détenus 2 2
9 Les droits de l’Homme et du citoyen 1 2
10 La communication 2 1
11 La déontologie 2 1
12 L’organisation et le fonctionnement de l’établissement pénitentiaire 2 1
13 La toxicomanie 1 2
14 Rédaction administrative 1 2
15 Initiation à l’informatique 2 1
Total 30 —

2°/ Programme de formation para-militaire (un mois et demi) :

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Armement 8
2 Ordre serré 8
3 Education physique et sport de self-défense 8 1
4 Secourisme 4

3°/ Programme de stage pratique (trois mois) 3. Les types d’établissements pénitentiaires :

Les agents de rééducation effectuent un stage pratique * Etablissements de milieu fermé.


d’une durée de trois (3) mois dans les différents services — L’organisation du milieu fermé ;
des établissements pénitentiaires. A l’issue du stage — Les régimes de détention ;
pratique, ils doivent préparer un rapport portant sur
l’organisation et la sécurité des établissements — Classification et répartition des détenus dans les
pénitentiaires. établissements pénitentiaires.

Module 1 : Introduction au code de l’organisation * Etablissements de milieu ouvert.


pénitentiaire et de la réinsertion sociale des détenus — Les formes des établissements de milieu ouvert des
détenus ;
1. La peine privative de liberté : — Les conditions de placement dans les établissements
— principes et objectifs de la peine privative de liberté ; de milieu ouvert.

— mode de calcul de la peine privative de liberté. 4. Les droits des détenus :


2. Les catégories et la classification des établissements — la préservation de la dignité humaine des détenus ;
pénitentiaires. — la prise en charge médicale des détenus ;
3 Joumada El Oula 1431 13
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

— les visites et les parloirs ; — les faits justificatifs.


— les correspondances ; — l’auteur de l’infraction :
— la gestion des biens des détenus ; — les participants à l’infraction ;
— les plaintes et les réclamations des détenus. — la responsabilité pénale ;
— l’individualisation de la peine :
5. Les obligations des détenus :
— les excuses légales ;
— le respect des règles relatives à la discipline, au — les circonstances atténuantes ;
maintien de l’ordre et à la sécurité à l’intérieur de
l’établissement pénitentiaire ; — la récidive ;
— la période de sûreté.
— le respect des règles d’hygiène à l’intérieur de
l’établissement pénitentiaire ; Module 3 : Droit de procédure pénale
— la soumission des détenus à la fouille.
Introduction
6. Le régime disciplinaire applicable aux détenus :
— les mesures disciplinaires ; 1- L’organisation judiciaire algérienne.
— l’exécution des mesures disciplinaires ; 2- L’action publique.
— le recours en matière disciplinaire ;
— l’annulation, la suspension et le report de la mesure 3- Les mandats de justice et leur exécution :
disciplinaire. — mandat de dépôt ;
— mandat d’amener ;
7. Les régimes et les conditions de détention des
détenus mineurs : — mandat d’arrêt ;
— ordonnance de prise de corps ;
— la classification des détenus mineurs ;
— extrait d’arrêt ou de jugement définitif
— le régime de détention des détenus mineurs ;
d’emprisonnement.
— le traitement des détenus mineurs ;
4- La détention provisoire et la mise en liberté.
— les mesures disciplinaires applicables aux détenus
mineurs. 5- Le contrôle judiciaire.
6- Les voies de recours :
8. Les dispositions particulières applicables aux
condamnés à mort : — les voies de recours ordinaires ;
— le régime de détention des condamnés à mort ; — les voies de recours extraordinaires.
— l’exécution de la peine de mort.
7- La contrainte par corps.
9. Le contrôle et les visites des établissements
pénitentiaires. 8- La prescription de la peine.

10. Les disposition pénales prévues par le code de Module 4 : La sécurité des établissements
l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des pénitentiaires
détenus.
1- Les caractéristiques sécuritaires des établissements
Module 2 : Droit pénal pénitentiaires :
— la définition de la sécurité ;
1- Principes généraux. — la définition de la sécurité des établissements
pénitentiaires ;
2- Peines et mesures de sûreté :
— la définition de la sécurité dynamique ;
— les peines applicables aux personnes physiques : — les points sensibles d’un établissement pénitentiaire ;
— peines principales ; — les catégories de détenus dangereux.
— peines accessoires ;
2- Les mesures de sécurité :
— peines complémentaires. — l’appel ;
— les peines applicables aux personnes morales ; — les sondages ;
— les mesures de sûreté. — les fouilles ;
— les rondes et le contrôle.
3 - Faits et personnes punissables :
— la classification de l’infraction : 3- Les moyens de sécurité :
— la tentative ; — scanner– portique ;
— les concours d’infractions ; — surveillance télévisuelle ;
14 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

— sirènes ; Module 6 : Le statut particulier applicable aux


— détecteurs de métaux ; fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de
l’administration pénitentiaire
— pointeurs de rondes.
1- Les principes généraux du statut général de la
4- Le régime de garde : fonction publique.
— définition ;
2- Les droits et obligations des fonctionnaires
— le cadre juridique ;
appartenant aux corps spécifiques de l’administration
— l’organisation de la garde. pénitentiaire.
5- Les renseignements sécuritaires : 3- La nomenclature des corps et grades spécifiques de
— le rôle de l’information sécuritaire dans l’administration pénitentiaire.
l’établissement pénitentiaire ;
4- Les différentes missions dévolues aux corps et grades
— les sources de l’information et sa protection ; de l’administration pénitentiaire.
— les méthodes de recueil de l’information sécuritaire ;
— l’exploitation de l’information sécuritaire. 5- Les différents modes de recrutement et de promotion
dans les corps et grades de l’administration pénitentiaire.
6- L’extraction et le transfèrement des détenus : 6- Les positions statutaires : détachement, hors cadre,
— le cadre juridique ; mise en disponibilité.
— les mesures de sécurité.
7- La mobilité.
7- Les menaces internes et externes et la prévention :
8- Les postes supérieurs et leurs missions.
— la définition ;
— les diférentes catégories de menaces(internes- 9- Le régime disciplinaire.
externes) et leur prévention :
— cas d’incendie ; Module 7 : La réinsertion sociale des détenus
— cas de mutinerie ; Introduction
— cas de rébellion ;
— cas de prise d’otages ; 1- La définition de la réinsertion sociale des détenus.
— le plan de sûreté interne des établissements 2- L’organisation de l’activité éducative en milieu
pénitentiaires. fermé :
Module 5 : Le règlement intérieur des établissements — l’enseignement ;
pénitentiaires — la formation professionnelle ;
— le travail en milieu fermé ;
Introduction : — les activités sportives et éducatives ;
1- Organisation générale de la détention : — l’éducation religieuse.
— l’arrivée du détenu et son affectation ; 3- La rééducation en dehors du milieu fermé :
— les horaires de détention ; — la semi-liberté ;
— les obligations du détenu. — les chantiers extérieurs ;
2- Les services dont bénéficie le détenu. — le milieu ouvert.

3- La relation du détenu avec l’extérieur. 4- Les institutions de défense sociale :


— le comité interministériel de coordination des
4- L’assistance sociale et spirituelle. activités de rééducation et de réinsertion sociale des
détenus ;
5- Les moyens d’éducation et d’information. — le juge d’application des peines ;
— la commission d’application des peines ;
6- Les dispositions spécifiques à certaines catégories de
détenus. — la commission de rééducation ;
— la commission d’aménagement des peines.
7- Les rétributions et les sanctions :
5- L’aménagement de la peine :
— les récompenses ;
— la permission de sortie ;
— les encouragements. — la liberté conditionnelle ;
— les sanctions et les voies de recours. — l’ajournement provisoire de la peine.
3 Joumada El Oula 1431 15
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

6- La prise en charge post-libération dans le cadre de la Module 10 : La communication


réinsertion sociale des détenus :
— la réinsertion sociale des détenus à travers les 1- Définition de la communication interpersonnelle.
services extérieurs de l’administration pénitentiaire ;
2- Les éléments de l’action de communication :
— le rôle des associations dans la réinsertion sociale
des détenus. — l’émetteur ;
— le récepteur ;
Module 8 : Psychologie et modes de traitement des — le message ;
détenus
— le canal ou support ;
1- Introduction à la psychologie. — le codage ;
— le décodage ;
2- La psychologie criminelle : — le feed-back.
— les fondements et les interprétations théoriques de la
personnalité criminelle. 3- Les types de communication :
— la communication formelle ;
3- Psychologie du détenu en milieu fermé :
— la communication informelle.
— la vie psychologique des détenus ;
— l’observation du comportement des détenus ; 4- Les techniques de communication :
— la gestion de l’état de stress psychologique — l’écoute active ;
chronique des détenus. — l’attitude de compréhension ;
4- Les troubles psychiques spécifiques au milieu — la reformulation ;
carcéral. — l’empathie.

5- La prise en charge psychologique des détenus. 5- Les obstacles à la communication :


— le couple codage-décodage ;
6- La psychologie du délinquant et les critères du — le message complexe ;
comportement pathologique et le comportement déviant.
— l’absence de feed-back ;
7- Les modes de traitement des détenus : — les interférences ;
— le traitement des catégories spéciales ; — l’interprétation ;
— le traitement des mineurs et des catégories — la perception ;
vulnérables ; — le cadre de référence.
— les procédures de la fouille et la protection de la
dignité des détenus. 6- Les caractéristiques d’un bon message :
— le message complet ;
Module 9 : Les droits de l’Homme et du citoyen — le message court ;
Introduction : — le message clair ;
— le message concis ;
1- Les sources des droits de l’Homme : — le message compréhensible.
— les principes du droit naturel et les règles de justice ;
7- La communication en milieu carcéral.
— les religions ;
— la déclaration universelle des droits de l’Homme ; Module 11 : La déontologie
— les conventions internationales des droits de
l’Homme. 1- Définition des règles de l’éthique et de la déontologie
professionnelle.
2- Les droits de l’Homme et les libertés publiques :
2- Les qualités du fonctionnaire de l’administration
— les droits personnels naturels ; pénitentiaire :
— les libertés publiques. — le comportement exemplaire ;
3- Les règles minima de traitement des détenus (règles — l’obligation de réserve ;
générales et spécifiques d’application). — le secret professionnel ;
— le sens de la responsabilité.
4- Les droits de l’Homme selon la législation
algérienne. 3- Les obligations professionnelles du fonctionnaire de
5- Les institutions des droits de l’Homme en Algérie l’administration pénitentiaire :
(statuts et missions). — la nécessité de la continuité du service :
16 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

— l’interdiction du recours à la grève ; 4- Le toxicomane et ses caractéristiques.


— l’interdiction d’adhésion à un parti politique ou à une
association à caractère syndical ; 5- Les dangers de la toxicomanie au plan :
— social ;
— la neutralité politique ;
— psychologique ;
— le port de l’uniforme officiel et ses attributs ;
— économique.
— le respect des règles générales de discipline ;
— la préservation de l’image de marque de l’institution 6- Le danger des stupéfiants dans l’établissement
pénitentiaire ; pénitentiaire.
— la préservation de la dignité des personnes détenues ;
7- L’impact des stupéfiants sur le toxicomane et ses
— la préservation de la sécurité et de l’ordre dans retombées sur la société.
l’établissement pénitentiaire ;
— le respect de l’autorité hiérarchique ; 8- La relation entre la toxicomanie et la criminalité.
— la relation des personnels de l’administration
9- Le rôle du fonctionnaire de rééducation dans la
pénitentiaire avec les visiteurs.
prévention de la toxicomanie au sein de l’établissement
pénitentiaire.
Module 12 : L’organisation et le fonctionnement de
l’établissement pénitentiaire
Module 14 : Rédaction administrative
1- Aperçu sur l’organisation de la direction générale de
1- Principes et règles de la rédaction administrative
l’administration pénitentiaire et de la réinsertion.
(styles, techniques, vocabulaire, formules, présentation
2- Les types d’établissements pénitentiaires ; matérielle……).

3- L’organisation administrative et le fonctionnement 2- Rédaction de diverses correspondances


des établissements pénitentiaires : administratives (lettre, télégramme officiel, procès-verbal,
compte rendu, rapport…).
— le service du greffe judiciaire ;
— le service du greffe comptable ; Module 15 : Initiation à l’informatique
— le service de l’économat ;
1- Généralités sur la manipulation de l’outil
— le service de la détention ;
informatique.
— le service de la sécurité ;
— le service de la santé et de l’assistance sociale ; 2- Techniques élémentaires de la gestion électronique
— le service da la réinsertion ; des documents (GED).
— le service de l’administration générale ; 3- Utilisation d’un programme de traitement de texte.
— le service d’évaluation et d’orientation.
4- Utilisation d’un programme tableur.
4- L’organisation administrative et le fonctionnement
des centres de rééducation et de réinsertion des mineurs : 5- Accès et navigation sur Internet (utilisation simple et
— le service du greffe judiciaire ; utilisation d’un moteur de recherche).
— le service du greffe comptable ; 6- Elément de base d’un logiciel de communication
— le service de l’économat ; (messagerie).
— le service de la santé ;
7- Application informatique à la gestion de la
— le service de la rééducation ; population carcérale.
— le service de l’administration générale et de la
sécurité ; Programme de la formation para- militaire :
— le service d’observation et d’orientation.
1- Armement :
Module 13 : La toxicomanie — la définition des différents types d’armes utilisées ;
— le cadre règlementaire d’utilisation des armes ;
Introduction :
— les caractéristiques techniques et de combat des armes ;
1- La définition des stupéfiants.
— les mesures de sécurité lors de l’utilisation ;
2- Les différents types de stupéfiants : ( naturels et — le montage et le démontage des armes ;
synthétiques).
— l’entretien et la maintenance des armes ;
3- Le phénomène toxicomanie. — les techniques de tir.
3 Joumada El Oula 1431 17
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

2- Ordre serré : — les principes généraux du secourisme ;


— les principaux mouvements ; — les premiers secours en cas de :
— le rassemblement en rond ;
— plaies ;
— les positions et les mouvements ;
— la marche avec et sans armes. — hémorragie ;
— fractures ;
3- Education physique et sport de self-défense :
— la préparation physique ; — brûlures ;
— les techniques de self-défense ; — asphyxie ;
— la présentation des moyens d’intervention.
— pendaison ;
4- Secourisme : — perte de connaissance ;

Introduction : — intoxication.
— la morphologie du corps humain ; — les techniques de lutte contre l’incendie.
————————
ANNEXE N°2
Programme de la formation spécialisée pour l’accès au grade de sergent de rééducation

1°/ Programme de formation théorique (seize mois et demi)

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Le code de l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des détenus 2 2
2 Droit pénal 1 2
3 Droit de procédure pénale 2 2
4 Criminologie et pénologie 1 1
5 La sécurité des établissements pénitentiaires 4 2
6 Le règlement intérieur des établissements pénitentiaires 2 2
7 Le statut particulier applicable aux fonctionnaires appartenant aux corps
spécifiques de l’administration pénitentiaire 2 1
8 La réinsertion sociale des détenus 3 2
9 Psychologie et modes de traitement des détenus 2 2
10 Les droits de l’Homme et du citoyen 1 2
11 La communication 1 1
12 La déontologie 1 1
13 L’organisation et le fonctionnement de l’établissement pénitentiaire 2 1
14 Finances publiques 1 2
15 Rédaction administrative 1 2
16 La toxicomanie 1 2
17 Informatique 2 1
18 Langue étrangère (français) 1 1
19 Langue étrangère (anglais) 1 1
Total 31 ‫ــــ‬

2°/ Programme de formation para-militaire (un mois et demi) :

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Armement 8
2 Ordre serré 8
3 Education physique et sport de self-défense 8 1
4 Secourisme 4
18 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

3°/ Programme de stage pratique (six mois) : — le régime de détention des détenus mineurs ;
Les sergents de rééducation effectuent un stage pratique — le traitement des détenus mineurs ;
d’une durée de six (6) mois dans les différents services — les mesures disciplinaires applicables aux détenus
des établissements pénitentiaires. A l’issue du stage mineurs.
pratique ils doivent préparer un rapport portant sur
8- Les dispositions particulières applicables aux
l’organisation, le fonctionnement, la sécurité de
condamnés à mort :
l’établissement pénitentiaire, la prise en charge des
détenus ainsi que les programmes de réinsertion. — le régime de détention des condamnés à mort ;
— l’exécution de la peine de mort.
Module 1 : Le code de l’organisation pénitentiaire et
de la réinsertion sociale des détenus 9- L’organisation de la sécurité des établissements
pénitentiaires.
1- La peine privative de liberté :
— principes et objectifs de la peine privative de liberté ; 10- Le contrôle et les visites des établissements
pénitentiaires.
— mode de calcul de la peine privative de liberté.
11- Les dispositions pénales prévues par le code de
2- Les catégories et la classification des établissements
l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des
pénitentiaires.
détenus.
3- Les types d’établissements pénitentiaires :
Module 2 : Droit pénal
* Etablissements de milieu fermé.
1- Principes généraux.
— L’organisation du milieu fermé ;
— Les régimes de détention ; 2- Peines et mesures de sûreté :
— Classification et répartition des détenus dans les — les peines applicables aux personnes physiques :
établissements pénitentiaires. — peines principales ;
* Etablissements de milieu ouvert. — peines accessoires ;
— peines complémentaires.
Les formes des établissements de milieu ouvert des — les peines applicables aux personnes morales ;
détenus ;
— les mesures de sûreté.
Les conditions de placement dans les établissements de
milieu ouvert. 3- Faits et personnes punissables :
— la classification de l’infraction :
4- Les droits des détenus :
— la tentative ;
— la préservation de la dignité humaine des détenus ;
— les concours d’infractions ;
— la prise en charge médicale des détenus ; — les faits justificatifs.
— les visites et les parloirs ; — l’auteur de l’infraction :
— les correspondances ; — les participants à l’infraction ;
— la gestion des biens des détenus ; — la responsabilité pénale ;
— les plaintes et les réclamations des détenus. — l’individualisation de la peine :
5- Les obligations des détenus : — les excuses légales ;
— le respect des règles relatives à la discipline, au — les circonstances atténuantes ;
maintien de l’ordre et à la sécurité à l’intérieur de — la récidive ;
l’établissement pénitentiaire ; — la période de sûreté.
— le respect des règles d’hygiène à l’intérieur de 4- Crimes et délits contre la paix publique :
l’établissement pénitentiaire ;
— la soumission des détenus à la fouille. — détournements et concussions ;
— corruption et trafic d’influence ;
6- Le régime disciplinaire applicable aux détenus :
— abus d’autorité ;
— les mesures disciplinaires ;
— exercice de l’autorité publique illégalement anticipé
— l’exécution des mesures disciplinaires ; ou prolongé ;
— le recours en matière disciplinaire ;
— aggravation des peines pour certains crimes et délits
— l’annulation, la suspension et le report de la mesure commis par des fonctionnaires ou officiers publics.
disciplinaire.
Module 3 : Droit de procédure pénale
7- Les régimes et les conditions de détention des
détenus mineurs : Introduction
— la classification des détenus mineurs ; 1- L’organisation judiciaire algérienne.
3 Joumada El Oula 1431 19
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

2- L’action publique. — la définition de la sécurité dynamique ;


3- Le juge d’instruction. — les points sensibles d’un établissement pénitentiaire ;
— les catégories de détenus dangereux.
4- Les mandats de justice et leur exécution :
— mandat de dépôt ; 2- Les mesures de sécurité :
— mandat d’amener ; — l’appel ;
— mandat d’arrêt ; — les sondages ;
— ordonnance de prise de corps ; — les fouilles ;
— extrait d’arrêt ou de jugement définitif — les rondes et le contrôle.
d’emprisonnement.
3- Les moyens de sécurité :
5- La détention provisoire et la mise en liberté.
— scanner-portique ;
6- La chambre d’accusation. — surveillance télévisuelle ;
7- Le contrôle judiciaire. — sirènes ;
— détecteurs de métaux ;
8- Les voies de recours :
— pointeurs de rondes.
— les voies de recours ordinaires ;
— les voies de recours extraordinaires. 4- Le régime de garde :
9- Les juridictions d’instruction et de jugement pour — définition ;
mineurs délinquants. — le cadre juridique ;
10- La contrainte par corps. — l’organisation de la garde.

11- La prescription de la peine 5- Les renseignements sécuritaires :


12- La réhabilitation. — le rôle de l’information sécuritaire dans
l’établissement pénitentiaire ;
Module 4 : Criminologie et pénologie
— les sources de l’information et sa protection ;
- Introduction. — les méthodes de recueil de l’information sécuritaire ;
1- Le phénomène criminologique et son évolution. — l’exploitation de l’information sécuritaire.
2- Les facteurs du comportement criminel : 6- L’extraction et le transfèrement des détenus :
— les facteurs internes ; — le cadre juridique ;
— les facteurs externes.
— les mesures de sécurité.
3- L’évolution de la criminalité.
7- Les menaces internes et externes et la prévention :
4- Les critères individuels du phénomène criminel.
— la définition ;
5- Le phénomène de délinquance en groupe. — les différentes catégories de menaces (internes -
6- L’environnement et le milieu criminel. externes) et leur prévention :
— cas d’incendie ;
7- L’évolution de la pénologie et les doctrines pénales :
— cas de mutinerie ;
— développement de la pénologie ;
— cas de rébellion ;
— développement des doctrines pénales. — cas de prise d’otages ;
8- Les différentes catégories de peines. — le plan de sûreté interne des établissements
pénitentiaires.
9- Les missions de la peine.
10- Les peines alternatives à l’incarcération. Module 6 : Le règlement intérieur des établissements
pénitentiaires
11- La criminologie et la politique pénale en Algérie.
Introduction
Module 5 : La sécurité des établissements
pénitentiaires 1- Organisation générale de la détention :
— l’arrivée du détenu et son affectation ;
1- Les caractéristiques sécuritaires des établissements
— les horaires de détention ;
pénitentiaires :
— les obligations du détenu.
— la définition de la sécurité ;
2- Les services dont bénéficie le détenu.
— la définition de la sécurité des établissements
pénitentiaires ; 3- la relation du détenu avec l’extérieur.
20 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

4- L’assistance sociale et spirituelle. 5- L’aménagement de la peine :


5- Les moyens d’éducation et d’information. — la permission de sortie ;
— la liberté conditionnelle ;
6- Les dispositions spécifiques à certaines catégories de
— l’ajournement provisoire de la peine.
détenus.
7- Les rétributions et les sanctions : 6- La prise en charge post-libération dans le cadre de la
réinsertion sociale des détenus :
— les récompenses ;
— la réinsertion sociale des détenus à travers les
— les encouragements ; services extérieurs de l’administration pénitentiaire ;
— les sanctions et les voies de recours. — le rôle des associations dans la réinsertion sociale
Module 7 : Le statut particulier applicable aux des détenus.
fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de Module 9 : Psychologie et modes de traitement des
l’administration pénitentiaire détenus
1- Les principes généraux du statut général de la 1- Introduction à la psychologie.
fonction publique.
2- La psychologie criminelle :
2- Les droits et obligations des fonctionnaires — les fondements et les interprétations théoriques de la
appartenant aux corps spécifiques de l’administration personnalité criminelle.
pénitentiaire.
3- Psychologie du détenu en milieu fermé :
3- La nomenclature des corps et grades spécifiques de
l’administration pénitentiaire. — la vie psychologique des détenus ;
— l’observation du comportement des détenus ;
4- Les différentes missions dévolues aux corps et grades
de l’administration pénitentiaire. — la gestion de l’état de stress psychologique
chronique des détenus.
5- Les différents modes de recrutement et de promotion
dans les corps et grades de l’administration pénitentiaire. 4- Les troubles psychiques spécifiques au milieu
carcéral.
6- Les positions statutaires : détachement, hors cadre,
mise en disponibilité. 5- La prise en charge psychologique des détenus.
7- La mobilité. 6- La psychologie du délinquant et les critères du
8- Les postes supérieurs et leurs missions. comportement pathologique et le comportement déviant.
9- Le régime disciplinaire. 7- Les modes de traitement des détenus :
Module 8 : La réinsertion sociale des détenus — le traitement des catégories spéciales ;
Introduction — le traitement des mineurs et des catégories
vulnérables ;
1- La définition de la réinsertion sociale des détenus. — les procédures de la fouille et la protection de la
2- L’organisation de l’activité éducative en milieu dignité des détenus.
fermé :
Module 10 : Les droits de l’Homme et du citoyen
— l’enseignement ;
— la formation professionnelle ; Introduction
— le travail en milieu fermé ; 1- Les sources des droits de l’Homme :
— les activités sportives et éducatives ; — les principes du droit naturel et les règles de justice ;
— l’éducation religieuse. — les religions ;
3- La rééducation en dehors du milieu fermé : — la déclaration universelle des droits de l’Homme ;
— la semi-liberté ; — les conventions internationales des droits de
l’Homme.
— les chantiers extérieurs ;
— le milieu ouvert. 2- Les droits de l’Homme et les libertés publiques :
4- Les institutions de défense sociale : — les droits personnels naturels ;
— le comité interministériel de coordination des — les libertés publiques.
activités de rééducation et de réinsertion sociale des
détenus ; 3- Les règles minima de traitement des détenus (règles
générales et spécifiques d’application).
— le juge d’application des peines ;
4- Les droits de l’Homme selon la législation
— la commission d’application des peines ; algérienne.
— la commission de rééducation ;
5- Les institutions des droits de l’Homme en Algérie
— la commission d’aménagement des peines. (statuts et missions).
3 Joumada El Oula 1431 21
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Module 11 : La communication — la neutralité politique.


1- Définition de la communication interpersonnelle. — le port de l’uniforme officiel et ses attributs ;
— le respect des règles générales de discipline ;
2- Les éléments de l’action de communication :
— la préservation de l’image de marque de l’institution
— l’émetteur ;
pénitentiaire ;
— le récepteur ;
— la préservation de la dignité des personnes détenues ;
— le message ;
— la préservation de la sécurité et de l’ordre dans
— le canal ou support ; l’établissement pénitentiaire ;
— le codage ;
— le respect de l’autorité hiérarchique ;
— le décodage ;
— la relation des personnels de l’administration
— le feed-back. pénitentiaire avec les visiteurs.
3- Les types de communication :
Module 13 : L’organisation et le fonctionnement de
— la communication formelle ; l’établissement pénitentiaire
— la communication informelle.
1- L’organisation de la direction générale de
4- Les techniques de communication : l’administration pénitentiaire et de la réinsertion.
— l’écoute active ;
2- Les types d’établissements pénitentiaires.
— l’attitude de compréhension ;
— la reformulation ; 3- L’organisation administrative et le fonctionnement
— l’empathie. des établissements pénitentiaires :
— le service du greffe judiciaire ;
5- Les obstacles à la communication :
— le couple codage-décodage ; — le service du greffe comptable ;
— le message complexe ; — le service de l’économat ;
— l’absence de feed-back ; — le service de la détention ;
— les interférences ; — le service de la sécurité ;
— l’interprétation ; — le service de la santé et de l’assistance sociale ;
— la perception ; — le service de la réinsertion ;
— le cadre de référence. — le service de l’administration générale ;
6- Les caractéristiques d’un bon message : — le service d’évaluation et d’orientation.
— le message complet ; 4-L’organisation administrative et le fonctionnement
— le message court ; des centres de rééducation et de réinsertion des mineurs :
— le message clair ; — le service du greffe judiciaire ;
— le message concis ; — le service du greffe comptable ;
— le message compréhensible. — le service de l’économat ;
7- La communication en milieu carcéral. — le service de la santé ;
Module 12 : La déontologie — le service de la rééducation ;
— le service de l’administration générale et de la
1- Définition des règles de l’éthique et de la déontologie
sécurité ;
professionnelle.
— le service d’observation et d’orientation.
2- Les qualités du fonctionnaire de l’administration
pénitentiaire : Module 14 : Finances publiques
— le comportement exemplaire; Introduction
— l’obligation de réserve ; 1- Elaboration de la loi de finances.
— le secret professionnel ;
2- Exécution de la loi de finances.
— le sens de la responsabilité.
3- La loi de règlement budgétaire.
3- Les obligations professionnelles du fonctionnaire de
l’administration pénitentiaire : 4- Les procédures budgétaires et comptables.
— la nécessité de la continuité du service : 5- Les autorités financières publiques.
— l’interdiction du recours à la grève; 6- Le contrôle des finances publiques (le contrôle de
— l’interdiction d’adhésion à un parti politique ou à une l’assemblée populaire nationale, le contrôle administratif
association à caractère syndical ; (IGF...) le contrôle juridictionnel (Cour des comptes…).
22 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

7- Les principes et les règles budgétaires. 5- Accès et navigation sur Internet (utilisation simple et
utilisation d’un moteur de recherche).
8- Les principes de la comptabilité publique (la
séparation des ordonnateurs et des comptables). 6- Elément de base d’un logiciel de communication
(messagerie).
9- Les agents d’exécution des opérations financières. 7- Application informatique à la gestion de la
10- L’exécution des opérations financières. population carcérale.

11- Les principes du contrôle budgétaire. Module 18 : Français.

12- Les principes de base de l’élaboration d’un budget. 1- grammaire :


— les parties du discours.
13- Le rôle et la responsabilité de l’ordonnateur et du
comptable public. 2- orthographe:
14- Les ressources et les dépenses publiques. — l’orthographe d’usage;
— l’orthographe grammaticale;
15- La classification des dépenses publiques.
— la phonétique.
Module 15 : Rédaction administrative.
3 - conjugaison.
1- Principes et règles de la rédaction administrative
(styles, techniques, vocabulaire, formules, présentation 4 - syntaxe :
matérielle……). — nom et groupe nominal
— le groupe verbal
2- Rédaction de diverses correspondances
administratives (lettre, télégramme officiel, procès-verbal, — énoncés simples et complexes
compte rendu, rapport…). 5- techniques d’expression écrite et orale :
Module 16 : La toxicomanie. — la technique d’expression écrite.
Introduction — la technique d’expression orale.

1- La définition des stupéfiants. Module 19 : Anglais.

2- Les différents types de stupéfiants : ( naturels et 1- grammaire :


synthétiques). - les parties du discours.
3- Le phénomène toxicomanie. 2- orthographe :
4- Le toxicomane et ses caractéristiques. — l’orthographe d’usage ;
5- Les dangers de la toxicomanie au plan : — l’orthographe grammaticale ;
— social ; — la phonétique.
— psychologique ;
3 - conjugaison.
— économique.
4 - syntaxe :
6- Le danger des stupéfiants dans l’établissement
pénitentiaire. — nom et groupe nominal
— le groupe verbal
7- L’impact des stupéfiants sur le toxicomane et ses
retombées sur la société. — énoncés simples et complexes

8- La relation entre la toxicomanie et la criminalité. 5- techniques d’expression écrite et orale :


— la technique d’expression écrite.
9- La prise en charge des détenus toxicomanes.
— la technique d’expression orale.
10- Le rôle du fonctionnaire de rééducation dans la
prévention de la toxicomanie au sein de Programme de la formation para- militaire :
l’établissement pénitentiaire. 1- Armement :
Module 17 : Informatique. — la définition des différents types d’armes utilisées ;
— le cadre règlementaire d’utilisation des armes ;
1- Généralités sur la manipulation de l’outil
informatique. — les caractéristiques techniques et de combat des
armes ;
2- Techniques élémentaires de la gestion électronique — les mesures de sécurité lors de l’utilisation ;
des documents (GED).
— le montage et le démontage des armes ;
3- Utilisation d’un programme de traitement de texte. — l’entretien et la maintenance des armes ;
4- Utilisation d’un programme tableur. — les techniques de tir.
3 Joumada El Oula 1431 23
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

2- Ordre serré : — les principes généraux du secourisme ;


— les principaux mouvements ; — les premiers secours en cas de :
— le rassemblement en rond ; — plaies ;
— les positions et les mouvements ;
— hémorragie ;
— la marche avec et sans armes.
— fractures ;
3- Education physique et sport de self-défense :
— brûlures ;
— la préparation physique ;
— les techniques de self-défense ; — asphyxie ;
— la présentation des moyens d’intervention. — pendaison ;
4- Secourisme : — perte de connaissance ;
Introduction. — intoxication.
— la morphologie du corps humain ; — les techniques de lutte contre l’incendie.
————————
ANNEXE N°3
Programme de la formation spécialisée pour l’accès au grade d’officier de rééducation
1°/ Programme de formation théorique (six mois et demi)

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Le code de l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des détenus 2 2
2 Droit pénal 2 2
3 Droit de procédure pénale 2 2
4 Management public 2 2
5 Notions de droit de la fonction publique et de la gestion des ressources
humaines 2 1
6 Criminologie et pénologie 1 1
7 Gestion financière et comptable d’un établissement pénitentiaire 2 2
8 La sécurité des établissements pénitentiaires 4 2
9 Le règlement intérieur des établissements pénitentiaires 1 2
10 La réinsertion sociale des détenus 2 2
11 Psychologie et modes de traitement des détenus 2 2
12 Les droits de l’Homme et du citoyen 1 2
13 La communication 1 1
14 La déontologie 1 1
15 L’organisation et le fonctionnement de l’établissement pénitentiaire 2 1
16 La toxicomanie 1 2
17 Rédaction administrative et méthodologie 1 2
18 Informatique 2 1
19 Le commandement 1 2
20 Langue étrangère (français) 1 1
21 Langue étrangère (anglais) 1 1
Total 34 —

2°/ Programme de formation para-militaire (un mois et demi) :

VOLUME HORAIRE
N° MODULES HEBDOMADAIRE CŒFFICIENT
1 Armement 8
2 Ordre serré 8
3 Education physique et sport de self-défense 8 1
4 Secourisme 4
24 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

3°/ Programme de stage pratique (quatre mois) : 8- Les dispositions particulières applicables aux
condamnés à mort :
Les officiers de rééducation effectuent un stage pratique
d’une durée de quatre (4) mois dans les différents services — le régime de détention des condamnés à mort ;
des établissements pénitentiaires. A l’issue du stage
pratique ils doivent préparer un rapport portant sur — l’exécution de la peine de mort.
l’organisation, le fonctionnement, la sécurité de 9- Le contrôle et les visites des établissements
l’établissement pénitentiaire, la prise en charge des pénitentiaires .
détenus ainsi que les programmes de réinsertion.
10- Les dispositions pénales prévues par le code de
Module 1 : Le code de l’organisation pénitentiaire et l’organisation pénitentiaire et de la réinsertion sociale des
de la réinsertion sociale des détenus détenus.
1- La peine privative de liberté : Module 2 : Droit pénal
— principes et objectifs de la peine privative de liberté ;
1- Principes généraux.
— mode de calcul de la peine privative de liberté.
2- Peines et mesures de sûreté :
2- Les catégories et la classification des établissements
pénitentiaires. — les peines applicables aux personnes physiques :
— peines principales ;
3- Les types d’établissements pénitentiaires :
— peines accessoires ;
* Etablissements de milieu fermé. — peines complémentaires.
— L’organisation du milieu fermé ; — les peines applicables aux personnes morales ;
— Les régimes de détention ; — les mesures de sûreté.
— Classification et répartition des détenus dans les
établissements pénitentiaires. 3- Faits et personnes punissables :
— la classification de l’infraction :
* Etablissements de milieu ouvert.
— la tentative ;
— Les formes des établissements de milieu ouvert des — les concours d’infractions ;
détenus. — les faits justificatifs.
— Les conditions de placement dans les établissements L’auteur de l’infraction :
de milieu ouvert.
— les participants à l’infraction ;
4- Les droits des détenus : — la responsabilité pénale ;
— la préservation de la dignité humaine des détenus ; — l’individualisation de la peine :
— la prise en charge médicale des détenus ; — les excuses légales ;
— les visites et les parloirs ; — les circonstances atténuantes ;
— les correspondances ; — la récidive ;
— la gestion des biens des détenus ; — la période de sûreté.
— les plaintes et les réclamations des détenus. 4- Crimes et délits contre la paix publique :
5- Les obligations des détenus : — détournements et concussions ;
— le respect des règles relatives à la discipline, au — corruption et trafic d’influence ;
maintien de l’ordre et à la sécurité à l’intérieur de — abus d’autorité ;
l’établissement pénitentiaire ; — exercice de l’autorité publique illégalement anticipé
— le respect des règles d’hygiène à l’intérieur de ou prolongé ;
l’établissement pénitentiaire ; — aggravation des peines pour certains crimes et délits
— la soumission des détenus à la fouille. commis par des fonctionnaires ou officiers publics.
6- Le régime disciplinaire applicable aux détenus : 5- Crimes et délits contre la sécurité publique :
— les mesures disciplinaires ; — association de malfaiteurs et assistance aux criminels ;
— l’exécution des mesures disciplinaires ; — la rébellion ;
— le recours en matière disciplinaire ; — les évasions.
— l’annulation, la suspension et le report de la mesure Module 3 : Droit de procédure pénale
disciplinaire.
Introduction
7- Les régimes et les conditions de détention des
détenus mineurs : 1- Organisation judiciaire algérienne.
— la classification des détenus mineurs ; 2- L’action publique.
— le régime de détention des détenus mineurs ;
3- Les prérogatives de la police judiciaire.
— le traitement des détenus mineurs ;
4- Le juge d’instruction.
— les mesures disciplinaires applicables aux détenus
mineurs. 5- Le juge des mineurs.
3 Joumada El Oula 1431 25
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

6- Les mandats de justice et leur exécution : 7- Les positions statutaires : détachement, hors cadre,
— mandat de dépôt ; mise en disponibilité.
— mandat d’amener ; 8- La mobilité.
— mandat d’arrêt ; 9- Les postes supérieurs et leurs missions.
— ordonnance de prise de corps ;
— extrait d’arrêt ou de jugement définitif 10- Le régime disciplinaire.
d’emprisonnement. 11- Principes et notions de la gestion des ressources
7- La chambre d’accusation. humaines.

8- La détention provisoire et la mise en liberté. 12 - Aspects doctrinaux de la gestion des ressources


humaines.
9- Le contrôle judiciaire.
13 - Les fondements de la gestion des ressources
10- Les cas de renvoi : humaines.
— en matière de délit ; 14 - Les missions de la fonction de gestion des
— en matière criminelle. ressources humaines.
11- Les voies de recours : 15- Le plan annuel de gestion des ressources humaines.
— les voies de recours ordinaires ; 16- Le plan sectoriel annuel ou pluriannuel de
— les voies de recours extraordinaires. formation, de perfectionnement et de recyclage.
12- Les juridictions d'instruction et de jugement pour
mineurs délinquants. Module 6 : Criminologie et pénologie

13- La contrainte par corps. Introduction.

14- La prescription de la peine. 1- Le phénomène criminologique et son évolution.

15- La réhabilitation. 2- Les facteurs du comportement criminel :


— les facteurs internes ;
Module 4 : Le management public — les facteurs externes.
1- Définition. 3- L’évolution de la criminalité.
2- Les fondements du management public. 4- Les critères individuels du phénomène criminel.
3- Les acteurs du management public. 5- Le phénomène de délinquance en groupe.
4- Le contenu du management public. 6- L’environnement et le milieu criminel.
5- Les différentes conceptions de la gestion publique. 7- L’évolution de la pénologie et les doctrines pénales :
6- Les politiques publiques : élaboration, gestion et — développement de la pénologie ;
évaluation.
— développement des doctrines pénales.
7- Les outils du management dans la gestion des
organisations publiques. 8- Les différentes catégories de peines.
8- Le management stratégique. 9- Les missions de la peine.
9- Le management d’équipe. 10- Les peines alternatives à l’incarcération.
10-L’audit : concept et fondements. 11- La criminologie et la politique pénale en Algérie.
Module 5 : Notions de droit de la fonction publique Module 7 : Gestion financière et comptable de
et de la gestion des ressources humaines. l’établissement pénitentiaire.

1 - Principes généraux du droit de la fonction publique. Introduction


1- Les agents de la comptabilité publique :
2 - Le statut général de la fonction publique.
— les ordonnateurs ;
3 - Les droits et obligations des fonctionnaires appartenant — les comptables publics.
aux corps spécifiques de l’administration pénitentiaire.
2- Le principe de séparation des fonctions d’ordonnateur
4- La nomenclature des corps et grades spécifiques de et de comptable.
l’administration pénitentiaire.
3- Les opérations d’exécution du budget :
5- Les différentes missions dévolues aux corps et grades
de l’administration pénitentiaire. — les opérations de recettes :
— les modalités de constatation et de liquidation ;
6- Les différents modes de recrutement et de promotion
dans les corps et grades de l’administration pénitentiaire. — les modes de règlement ;
26 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

— le recouvrement. — le plan de sûreté interne des établissements


— les opérations de dépenses : pénitentiaires.
— l’engagement ; Module 9 : Le règlement intérieur des établissements
— la liquidation ; pénitentiaires.
— l’ordonnancement ou le mandatement ; Introduction
— le paiement. 1- Organisation générale de la détention :
4- Le contrôleur financier. — l’arrivée du détenu et son affectation ;
5- Le contrôle de l’exécution du budget : — les horaires de détention ;
— le contrôle administratif ; — les obligations du détenu.
— le contrôle juridictionnel ;
2- Les services dont bénéficie le détenu.
— le contrôle politique.
6- Code des marchés publics : principes généraux. 3- La relation du détenu avec l’extérieur.
Module 8 : La sécurité des établissements 4- L’assistance sociale et spirituelle.
pénitentiaires.
5- Les moyens d’éducation et d’information.
1- Les caractéristiques sécuritaires des établissements
pénitentiaires : 6- Les dispositions spécifiques à certaines catégories de
— la définition de la sécurité ; détenus.
— la définition de la sécurité des établissements 7- Les rétributions et sanctions :
pénitentiaires ; — les récompenses ;
— la définition de la sécurité dynamique ; — les encouragements ;
— les points sensibles d’un établissement pénitentiaire ; — les sanctions et les voies de recours.
— les catégories de détenus dangereux.
Module 10 : La réinsertion sociale des détenus .
2- Les mesures de sécurité :
— l’appel ; Introduction
— les sondages ; 1- La définition de la réinsertion sociale des détenus.
— les fouilles ; 2- L’organisation de l’activité éducative en milieu
— les rondes et le contrôle. fermé :
3- Les moyens de sécurité : — l’enseignement ;
— scanner – portique ; — la formation professionnelle ;
— surveillance télévisuelle ; — le travail en milieu fermé ;
— sirènes ; — les activités sportives et éducatives ;
— détecteurs de métaux ; — l’éducation religieuse.
— pointeurs de rondes. 3- La rééducation en dehors du milieu fermé :
4- Le régime de garde : — la semi-liberté ;
— définition ; — les chantiers extérieurs ;
— le cadre juridique ; — le milieu ouvert.
— l’organisation de la garde. 4- Les institutions de défense sociale :
5- Les renseignements sécuritaires : — le comité interministériel de coordination des
— le rôle de l’information sécuritaire dans activités de rééducation et de réinsertion sociale des
l’établissement pénitentiaire ; détenus ;
— les sources de l’information et sa protection ; — le juge d’application des peines ;
— les méthodes de recueil de l’information sécuritaire ; — la commission d’application des peines ;
— l’exploitation de l’information sécuritaire. — la commission de rééducation ;
6- L’extraction et le transfèrement des détenus : — la commission d’aménagement des peines.
— le cadre juridique ; 5- L’aménagement de la peine :
— les mesures de sécurité. — la permission de sortie ;
7- Les menaces internes et externes et la prévention : — la liberté conditionnelle ;
— la définition ; — l’ajournement provisoire de la peine.
— les différentes catégories de menaces (internes-
externes) et leur prévention : 6- La prise en charge post-libération dans le cadre de la
réinsertion sociale des détenus :
— cas d’incendie ; — la réinsertion sociale des détenus à travers les
— cas de mutinerie ; services extérieurs de l’administration pénitentiaire.
— cas de rébellion ; — Le rôle des associations dans la réinsertion sociale
— cas de prise d’otages ; des détenus.
3 Joumada El Oula 1431 27
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Module 11 : Psychologie et modes de traitement des — le canal ou support ;


détenus — le codage ;
1- Introduction à la psychologie. — le décodage ;
— le feed-back.
2- La psychologie criminelle :
— les fondements et les interprétations théoriques de la 3 - Les types de communication :
personnalité criminelle. — la communication formelle ;
3-Psychologie du détenu en milieu fermé : — la communication informelle.
— la vie psychologique des détenus ; 4- Les techniques de communication :
— l’observation du comportement des détenus ; — l’écoute active ;
— la gestion de l’état de stress psychologique — l’attitude de compréhension ;
chronique des détenus. — la reformulation ;
4- Les troubles psychiques spécifiques au milieu — l’empathie.
carcéral.
5- Les obstacles à la communication :
5- La prise en charge psychologique des détenus. — le couple codage-décodage ;
6- La psychologie du délinquant et les critères du — le message complexe ;
comportement pathologique et le comportement déviant. — l’absence de feed-back ;
7- Les modes de traitement des détenus : — les interférences ;
— le traitement des catégories spéciales ; — l’interprétation ;
— le traitement des mineurs et des catégories — la perception ;
vulnérables ; — le cadre de référence.
— les procédures de la fouille et la protection de la
6-Les caractéristiques d’un bon message :
dignité des détenus.
— le message complet ;
Module 12 : Les droits de l’Homme et du citoyen. — le message court ;
Introduction — le message clair ;
1- Les sources des droits de l’Homme : — le message concis ;
— les principes du droit naturel et les règles de justice ; — le message compréhensible.
— les religions ; 7- La communication en milieu carcéral.
— la déclaration universelle des droits de l’Homme ;
Module 14 : La déontologie.
— les conventions internationales des droits de
l’Homme. 1- Définition des règles de l’éthique et de la déontologie
professionnelle.
2- Les droits de l’Homme et les libertés publiques :
2- Les qualités du fonctionnaire de l’administration
— les droits personnels naturels ;
pénitentiaire :
— les libertés publiques.
— le comportement exemplaire ;
3- Les règles minima de traitement des détenus (règles — l’obligation de réserve ;
générales et spécifiques d’application). — le secret professionnel ;
4- Les droits de l’Homme selon la législation — le sens de la responsabilité.
algérienne. 3- Les obligations professionnelles du fonctionnaire de
5- Les institutions des droits de l’Homme en Algérie l’administration pénitentiaire :
(statuts et missions). — la nécessité de la continuité du service :
Module 13 : La communication — l’interdiction du recours à la grève ;
1- Définition de la communication interpersonnelle. — l’interdiction d’adhésion à un parti politique ou à une
association à caractère syndical ;
2- Les éléments de l’action de communication :
— l’émetteur ; — la neutralité politique.
— le récepteur ; — le port de l’uniforme officiel et ses attributs ;
— le message ; — le respect des règles générales de discipline ;
28 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

— la préservation de l’image de marque de l’institution 6- Le danger des stupéfiants dans l’établissement


pénitentiaire ; pénitentiaire.
— la préservation de la dignité des personnes détenues ; 7- L’impact des stupéfiants sur le toxicomane et ses
— la préservation de la sécurité et de l’ordre dans retombées sur la société.
l’établissement pénitentiaire ; 8- La relation entre la toxicomanie et la criminalité.
— le respect de l’autorité hiérarchique ;
9- La prise en charge des détenus toxicomanes.
— la relation des personnels de l’administration
pénitentiaire avec les visiteurs. 10- Le rôle du fonctionnaire de rééducation dans la
prévention de la toxicomanie au sein de l’établissement
Module 15 : L’organisation et le fonctionnement de pénitentiaire.
l’établissement pénitentiaire.
11- Les peines relatives à la détention, la consommation
1- L’organisation de la direction générale de et au trafic des stupéfiants au regard de la législation.
l’administration pénitentiaire et de la réinsertion.
Module 17 : Rédaction administrative et
2- Les types d’établissements pénitentiaires. méthodologie.

3- L’organisation administrative et le fonctionnement 1- Principes et règles de la rédaction administrative.


des établissements pénitentiaires : 2- Rédaction de procès-verbaux, rapports, comptes
— le service du greffe judiciaire ; rendus, notes de service, notes d’information, notes de
— le service du greffe comptable ; synthèse et diverses correspondances administratives.
— le service de l’économat ; 3- Modalités de formulation et d’énonciation des
— le service de la détention ; problématiques.
— le service de la sécurité ; 4- Méthodes de recherche et de synthèse.
— le service de la santé et de l’assistance sociale ;
5- Préparation d’un dossier administratif.
— le service de la réinsertion ;
— le service de l’administration générale ; Module 18 : Informatique.
— le service d’évaluation et d’orientation. 1- Généralités sur la manipulation de l’outil
informatique.
4- L’organisation administrative et le fonctionnement
des centres de rééducation et de réinsertion des mineurs : 2- Techniques élémentaires de la gestion électronique
des documents (GED).
— le service du greffe judiciaire ;
3- Utilisation d’un programme de traitement de texte.
— le service du greffe comptable ;
— le service de l’économat ; 4- Utilisation d’un programme tableur.

— le service de la santé ; 5- Accès et navigation sur Internet (utilisation simple et


utilisation d’un moteur de recherche).
— le service de la rééducation ;
6- Elément de base d’un logiciel de communication
— le service de l’administration générale et de la (messagerie).
sécurité ;
7- Application informatique à la gestion de la
— le service d’observation et d’orientation. population carcérale.
Module16 : La toxicomanie. 8- Utilisation du Power point.
Introduction
Module 19 : Le commandement.
1- La définition des stupéfiants. 1-Définition du commandement.
2- Les différents types de stupéfiants : (naturels et 2- Les théories du commandement.
synthétiques).
3- L’art de commander.
3- Le phénomène toxicomanie.
4- Les qualités d’un chef.
4- Le toxicomane et ses caractéristiques.
5- Les fonctions du commandant :
5- Les dangers de la toxicomanie au plan :
— communiquer ;
— social ;
— psychologique ; — motiver son équipe ;
— économique. — organiser pour manager.
3 Joumada El Oula 1431 29
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

6 – Le management d’équipe : 3 - La conjugaison.


— définition et explication de l’objectif ; 4 - syntaxe :
— optimisation des ressources humaines ; — nom et groupe nominal
— le groupe verbal
— répartition des tâches ;
— énoncés simples et complexes.
— l’organisation ;
5- techniques d’expression écrite et orale :
— l’implication des membres de l’équipe ; — la technique d’expression écrite.
— l’échange et la communication. — la technique d’expression orale.
7- Les différents types de commandants : Programme de la formation para-militaire :
— le persuasif ; 1- Armement :
— le participatif ; — la définition des différents types d’armes utilisées ;

— le délégatif ; — le cadre règlementaire d’utilisation des armes ;


— les caractéristiques techniques et de combat des
— le directif.
armes ;
8- La prise de décision. — les mesures de sécurité lors de l’utilisation ;
9- Les relations hiérarchiques. — le montage et le démontage des armes ;
— l’entretien et la maintenance des armes ;
Module 20 : français.
— les techniques de tir.
1- grammaire :
2- Ordre serré :
— les parties du discours.
— les principaux mouvements ;
2- orthographe : — le rassemblement en rond ;
— l’orthographe d’usage ; — les positions et les mouvements ;
— la marche avec et sans armes.
— l’orthographe grammaticale ;
— la phonétique. 3- L’éducation physique et sport de self-défense :
— la préparation physique ;
3 - conjugaison.
— les techniques de self-défense ;
4 - syntaxe : — la présentation des moyens d’intervention.
— nom et groupe nominal 4- Secourisme :
— le groupe verbal Introduction
— énoncés simples et complexes — la morphologie du corps humain ;
5- techniques d’expression écrite et orale : — les principes généraux du secourisme ;
— la technique d’expression écrite. — les premiers secours en cas de :

— la technique d’expression orale. — plaies ;


— hémorragie ;
Module 21 : anglais.
— fractures ;
1- grammaire :
— brûlures ;
— les parties du discours.
— asphyxie ;
2- orthographe : — pendaison ;
— l’orthographe d’usage; — perte de connaissance ;
— l’orthographe grammaticale; — intoxication.

— la phonétique. — les techniques de lutte contre l’incendie.


30 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

a- des marchandises visées aux articles 116 et 130 du


MINISTERE DES FINANCES code des douanes ;

b- des produits des hydrocarbures et assimilés ;


Décision du 5 Moharram 1431 correspondant au
22 décembre 2009 fixant les modalités c- des produits dangereux, sauf autorisation par arrêté
d'application de l'article 141 du code des douanes du wali territorialement compétent.
relatif à l'entrepôt public.
———— Art. 3. — L'entrepôt public est qualifié de spécial
lorsqu'il est destiné au stockage de marchandises :
Le directeur général des douanes,
— dont la présence dans l'entrepôt public présente des
Vu l'ordonnance n° 75-59 du 26 septembre 1975, dangers ou est susceptible d'altérer la qualité des autres
modifiée et complétée, portant code de commerce ; marchandises ;
Vu la loi n° 79-07 du 21 juillet 1979, modifiée et — ou dont la conservation exige des installations
complétée, portant code des douanes, notamment son spéciales.
article 141 ;
Vu la loi n° 90-22 du 18 août 1990, modifiée et Art. 4. — L'entrepôt public doit être conçu et aménagé à
complétée, relative au registre de commerce ; l'effet d'offrir des conditions favorables aux opérations
commerciales, aux contrôles douaniers et à la sécurité des
Vu la loi n° 90-36 du 31 décembre 1990 portant loi de marchandises en comportant notamment :
finances pour 1991, notamment son article 65 ;
a- des locaux d'entreposage couverts réservés au
Vu la loi n° 04-08 du 27 Joumada Ethania 1425 dépotage et rempotage des marchandises placées en
correspondant au 14 août 2004 relative aux conditions entrepôt ;
d'exercice des activités commerciales, notamment son
article 4 ; b- des locaux distincts ou annexes dotés d'aménagements
et d'installations spéciales pour l'entreposage des produits
Vu le décret exécutif n° 91-76 du 16 mars 1991, périssables ou susceptibles d'altérer les autres
modifié et complété, relatif à l'organisation et au marchandises ;
fonctionnement des services extérieurs de l'administration
des douanes ; c- un terre-plein pour les opérations autorisées de
manipulation de marchandises ainsi que pour le
Vu le décret exécutif n° 98-339 du 13 Rajab 1419 stationnement des engins de transport, de manutention et
correspondant au 3 novembre 1998 définissant la d’aménagement pour l'entreposage ;
réglementation applicable aux installations classées et
fixant leur nomenclature ; d- des locaux de gestion administrative devant être
utilisés par l'exploitant et les représentants des services
Vu le décret exécutif n° 08-63 du 17 Safar 1429 des douanes ;
correspondant au 24 février 2008 portant organisation de
l'administration centrale de la direction générale des e- des équipements de prévention contre l'incendie et le
douanes ; vol ;
Vu la décision du 17 Chaoual 1419 correspondant f- un système de télésurveillance ;
au 3 février 1999 fixant les modalités d'application de
l'article 119 du code des douanes relatif aux cautions ; g- l’accès de l'entrepôt doit être doté de deux serrures
fermant avec deux clefs différentes, dont l'une est détenue
Vu la décision du 17 Chaoual 1419 correspondant par le service des douanes et l'autre par l'exploitant.
au 3 février 1999, modifiée, fixant les modalités
d'application de l'article 141 du code des douanes ;
Art. 5. — La connexion au système d'informations et de
Vu la décision du 13 Chaoual 1420 correspondant gestion automatisée des douanes (SIGAD) est obligatoire.
au 19 janvier 2000, modifiée et complétée, relative aux Elle doit être établie à la charge de l'exploitant de
bureaux de douane ; l'entrepôt public.

Art. 6. — La superficie minimale devant abriter


Décide : l'entrepôt public doit être de 10.000 m2.
Article 1er. — La présente décision a pour objet de Art. 7. — La conformité des locaux, des aménagements,
fixer les exigences relatives à la construction et à des installations et équipements fait l'objet d'un
l'aménagement des entrepôts publics ainsi que les procès-verbal établi par les services de l'inspection
conditions dans lesquelles s'exerce le contrôle de la
divisionnaire des douanes territorialement compétents.
douane.
Art. 2. — L'entrepôt public est ouvert à tout importateur Toute modification apportée à la consistance des locaux
ou exportateur résidant sur le territoire douanier et à toutes est soumise à une autorisation préalable de
les marchandises importées ou à exporter, à l'exception : l'administration des douanes.
3 Joumada El Oula 1431 31
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25
18 avril 2010

Art. 8. — Tout changement dans le statut juridique du Pour la deuxième année consécutive d'exploitation, le
bénéficiaire entraîne la modification de la décision montant en question doit être calculé sur la base de 10%
initiale. des droits et taxes perçus durant la première année
d'activité.
Art. 9. — Le dossier de demande d'agrément de
l'entrepôt public doit être adressé au chef d'inspection Art. 14. — La mise en exploitation de l'entrepôt public
divisionnaire des douanes territorialement compétent, et est subordonnée à la production d'un registre de
accompagné de : commerce.

1- la demande d'agrément précisant le nom, l'adresse de Art. 15. — A la demande de l'exploitant de l'entrepôt,
l'exploitant et celle des lieux devant servir d'entrepôt les services des douanes territorialement compétents
public, ainsi que la superficie de ce dernier ; peuvent autoriser la continuité des opérations
commerciales en dehors des jours ouvrables, des heures
2- le plan de masse et de situation des locaux et du légales d'ouverture des bureaux de douane et des lieux
terrain ; d'exercice normal des services.

3- une copie de l'acte de propriété ou du contrat de Ces opérations douanières ouvrent droit à une
location notarié, dont la durée minimale est de trois (3) rémunération du travail extra légal (T.E.L.).
années ;
Art. 16. — L'admission des marchandises en entrepôt
4- une copie des statuts de création pour les personnes public est subordonnée à la souscription par
morales ; l'entrepositaire d'une déclaration en détail.

5- une attestation de conformité du dispositif de sécurité Art. 17. — Le délai de séjour des marchandises en
contre les incendies, les vols, les catastrophes et calamités entrepôt public est fixé à une (1) année.
naturelles, établie par les services de la direction de la
protection civile territorialement compétents ; Avant l'expiration du délai précité, l'entrepositaire doit
assigner aux marchandises un autre régime douanier.
6- une copie de l'arrêté du wali, dans le cas où l'entrepôt
est destiné à l'entreposage de produits dangereux. Toutefois, et sous réserve que les marchandises soient
en bon état et que les circonstances le justifient, le délai de
séjour en entrepôt peut être prorogé d'un an au maximum
Art. 10. — La décision d'agrément de l'entrepôt public par le directeur régional des douanes territorialement
est prise par le directeur général des douanes à l'appui du compétent.
dossier réglementaire visé à l'article 9 ci-dessus, instruit
par le chef d'inspection divisionnaire des douanes et Art. 18. — Après autorisation de l'administration des
assorti de l'avis du directeur régional des douanes douanes et sous son contrôle, les marchandises en entrepôt
territorialement compétent. public peuvent faire l'objet, aux conditions réglementaires,
de manipulations usuelles destinées à améliorer leur
Art. 11. — La tenue par l'exploitant d'un registre présentation ou leur qualité marchande ou à les
inventaire des marchandises est obligatoire. conditionner pour le transport.

Ce registre, coté et paraphé par le receveur des douanes L'exploitant de l'entrepôt doit aviser, immédiatement,
territorialement compétent, tenu sans rature, ni surcharge l'administration des douanes de toute détérioration de l'état
ou altération d'aucune sorte, est mis, à première des marchandises entreposées.
réquisition, à la disposition de l'administration des
douanes. Art. 19. — Des surfaces de stockage délimitées peuvent
être créées à l'intérieur de l'entrepôt public à la demande
Un registre sommier (modèle 210), coté et paraphé par d'un entrepositaire pour ses besoins exclusifs après accord
le receveur des douanes territorialement compétent, doit de l'exploitant et autorisation du chef d'inspection
être ouvert à cet effet par le service des douanes. divisionnaire des douanes territorialement compétent,
pour l'entreposage des marchandises nécessitant un
stockage séparé et des manipulations particulières.
Art. 12. — L'effectif des agents des douanes à affecter à
l'entrepôt public est tributaire de l'importance du volume
Art. 20. — Les cessions de marchandises placées en
du trafic des marchandises.
entrepôt public, destinées à demeurer encore en entrepôt,
font l'objet de déclarations en douanes de cession établies
Art. 13. — L’exploitant de l’entrepôt public doit par le cédant précisant le nom et l'adresse du cessionnaire
souscrire une soumission générale cautionnée, destinée à et les marchandises auxquelles elles se rapportent avec
garantir l'accomplissement de ses obligations. référence au numéro du sommier de l'entrepôt.

Le montant de la soumission générale précitée est fixé à Ces déclarations, signées également par le cessionnaire,
deux (2) millions de dinars pour la première année de entraînent le transfert des obligations de l'ancien au
mise en exploitation de l'entrepôt public. nouveau propriétaire des marchandises.
32 3 Joumada El Oula 1431
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 25 18 avril 2010

Les cessions de marchandises destinées à être placées


sous un autre régime douanier font l'objet de la seule MINISTERE DE L’HABITAT
souscription de la déclaration relative à ce nouveau régime ET DE L’URBANISME
douanier.
Art. 21. — La fermeture de l'entrepôt public peut être Arrêté interministériel du 21 Dhou El Hidja 1430
prononcée dans les cas ci-dessous énumérés : correspondant au 8 décembre 2009 portant
approbation du plan directeur d’aménagement et
l°/manquement de l'exploitant à ses obligations vis-à-vis d’urbanisme intercommunal , Béjaïa, Oued Ghir,
de l'administration des douanes ; Tichy, Thala Hamza, Boukhelifa, El Kseur et
2°/résiliation ou non renouvellement du contrat de Toudja, de la wilaya de Béjaïa.
location ou absence d'activité pendant une période d'une ————
année ; Le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et des
collectivités locales,
3°/faillite ou décès de l'exploitant ;
Le ministre de l’habitat et de l’urbanisme,
4°/à la demande de l'exploitant.
Vu le décret présidentiel n° 09-129 du 2 Joumada
Dans les cas précités, l'exploitant n'est libéré de ses El Oula 1430 correspondant au 27 avril 2009 portant
obligations vis-à-vis de l'administration des douanes reconduction dans leurs fonctions de membres du
qu'après l'apurement de la situation des marchandises et Gouvernement ;
des contentieux éventuellement relevés.
Vu le décret exécutif n° 91-177 du 28 mai 1991,
Art. 22. — En cas de fermeture de l'entrepôt public, les modifié et complété, fixant les procédures d’élaboration et
entrepositaires doivent, dans un délai de trois (3) mois au d’approbation du plan directeur d’aménagement et
maximum, transférer leurs marchandises dans un autre d’urbanisme et le contenu des documents y afférents,
entrepôt sous douane ou les placer sous un régime notamment son article 15 ;
douanier, sous réserve qu'il soit satisfait aux conditions et Vu les pièces administratives et graphiques constituant
formalités applicables dans chacun de ces cas. le dossier ;
Art. 23. — L'annulation de l'agrément de l'entrepôt
Arrêtent :
public est prononcée, dans les cas prévus à l'article 21
ci-dessus, par décision du directeur général des douanes. Article 1er. — Est approuvé, tel qu’il est annexé à
l’original du présent arrêté, le plan directeur
Art. 24. — Les entrepôts publics en activité disposent
d’aménagément et d’urbanisme intercommunal, Béjaïa,
d'un délai de six (6) mois pour se conformer aux
Oued Ghir, Tichy, Thala Hamza, Boukhelifa, El Kseur et
conditions prévues par la présente décision, excepté celle
Toudja, de la wilaya de Béjaïa.
prévue par l'article 6 ci-dessus.
Art. 2. — Le présent arrêté sera publié au Journal
Art. 25. — Les dispositions de la décision du 17
Chaoual 1419 correspondant au 3 février 1999 fixant les
officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
modalités d’application de l’article 141 du code des
douanes sont abrogées. Fait à Alger, le 21 Dhou El Hidja 1430 correspondant
au 8 décembre 2009.
Art. 26. — La présente décision sera publiée au Journal
officiel de la République algérienne démocratique et Pour le ministre d’Etat, Le ministre de l’habitat
populaire. ministre de l’intérieur et de l’urbanisme
Fait à Alger, le 5 Moharram 1431 correspondant au et des collectivités locales
22 décembre 2009. Noureddine MOUSSA
Le secrétaire général
Mohamed Abdou BOUDERBALA. Abdelkader OUALI

Imprimerie officielle - Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376 - ALGER-GARE

Vous aimerez peut-être aussi